Titre de l'acte

kfmhsdfjkwfhcsfbcqn,bdl

À propos de NW

Depuis 2007, Nintendo World (NW) est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers évènements. Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

Liens Utiles

Règles
Comme tout forum, NW tient un règlement pour que vous puissiez intégrer facilement dans la communauté.

Le jeu de rôle sur le forum Nintendo World
Vous venez d'arriver ? Vous aurez, ici, toutes les informations sur le forum.

Fiches Persos
Postez votre fiche personnage et suivez son évolution.

Bureau des Quêtes
Créez une nouvelle quête ou participez !

Ressources et Achats
Boutique ? Marché Noir ? Chenil ? C'est par ici !

Topic Unlock
Plus vous participez ! Plus vous deverouillez des fonctionnalités sur le forum !

Staff
Actes

MonTexte

Derniers sujets

Rejoindre NW sur Discord:

Top-Sites:

Partenaires:


Aller en bas

Vega a écrit:

Vega
Nouveau
le Dim 10 Juin 2018 - 16:14

Le jeune homme se plaça, sans aucuns bruits, sur la branche d’un grand arbre. Il observa son nouveau “chez-soi”, fronçant les sourcils et décidant de cacher ses armes. Sa mission lui avait ordonné d’y aller. Quelle mission ? Vous le découvrirez plus tard, le garçon préfère soupirer et observer les alentours. Qui sait ce qu’il pourrait se cacher près de lui ? Et si… et si Cela était de retour ?
Il se redressa du haut de ses un mètre soixante-dix et descendit de l’arbre, sa douce cape noire dansa au rythme de ses pas et du vent qui bougea ses cheveux courts noirs et blancs. Ne voulant pas qu’on voit sa bouche, que l’on reconnaisse son visage pour que l’on l'appelle de nouveau “l'Assassin”, il rabattit le haut col de son manteau vers le haut de son visage. Il avait pris cette douce habitude, étant devenu presque un tic. Personne ne pouvait voir ses émotions grâce à cela. N’était-ce pas parfait ?

S’approchant de la falaise, il fit en sorte de comprendre chaque recoin de sa nouvelle destination. Le soleil commençait à laisser sa place à la lune, et il devait trouver une maison quand bien même il avait passé une semaine à dormir dehors, se laissant bercer par les chansons des criquets et hiboux environnants.
Il sentit les ténèbres se rapprocher de leur réveil, ce qui lui plaisait. Il utilisa cela à son avantage, se rendant invisible à l’intérieur d’elles pour enfin se retrouver au bas de la falaise et à l’entrée de sa nouvelle ville.
Il marcha sans faire de bruits, ne cherchant aucuns problèmes avec des inconnus. Il observa parfois les alentours, cherchant des personnes qu’il jugea comme non conforme pour ainsi leur poser des questions. Il recevra ensuite un ordre spécial, qui lui provient de son “clan” : assassiner cette personne.

Même si le jeune garçon n’aime pas que l’on l’appelle “l’Assassin”, cela reste son but dans la vie. Réduire à néant ceux qui font du mal à la société, et remettre de l’ordre partout. Vivre la paix, en quelque sorte. Il ne fait pas le mal, il ne veut pas être vu comme méchant. Il est gentil mais le cache derrière son visage stoïque. Il ne vit pas revivre le mal de sa vie, ce jeune garçon est torturé voyez-vous. Il veut juste bien être vu, que l’on ne voit pas ses ancêtres en lui. Il veut être aimé pour ce qu’il est : un être humain. Mais cela n’arrivera pas, la vie des assassins se passe dans l’ombre, les ténèbres, et le jeune garçon préfère vraiment la compagnie de ce qui arrive à le cacher.
Il ne présente aucunes émotions et est complètement antipathique face à ce qui peut se passer devant lui, n’aidant aucunes personnes même si elle se fait agresser devant lui. Oh, pitié, ne le considérez pas comme un psychopathe ou même un sociopathe, il n’est absolument pas comme cela et cela le mettrait dans une tristesse qu’il réussira à vous cacher ! Il est juste… brisé et insensible à tout ce qui peut se passer, pensant que si il aide une personne, alors il sera mal vu et se fera haïr, qu’il vivra à nouveau une guerre comme ce qu’ont vécu ses ancêtres.
En plus de cela, le jeune homme ne se montre pas très bavard. Ses phrases sont toujours courtes, et il peut utiliser un langage très familier. Il n’hésite pas à utiliser des insultes si la situation devient incontrôlable. La plupart du temps, il peut lui arriver de ne pas répondre et juste de s’enfuir… oh, comme ce qu’il vient de faire avec ce vendeur ambulant qui venait de lui proposer des légumes. Oui, il n’avait pas très faim.
Cependant, sachez une chose : si vous avez le courage d’oser en apprendre plus sur lui, de lui faire confiance, de l’aider et de lui laisser le temps pour qu’il s’habitue à votre “amitié”, alors il pourra s’ouvrir à vous et présenter un sourire et vous remercier. Mais c’est tellement rare, et peu de personnes ont osés dépasser le stade d’une semaine de relation avec le jeune garçon : à chaque fois, le contact était rompu car il ne présentait aucuns efforts.

Le garçon secoua sa tête, il n’avait pas envie de repenser à toutes les amitiés qu’il a détruit et à toutes les vies qu’il a pu prendre auparavant. Ces vies étaient inutiles et nuisaient à chacun. Mais en même temps, en combattant le meurtre et autre crimes par le meurtre, n’était-il pas devenu ce qu’il détestait ?
Non, il ne devait pas réfléchir à cela, et il décida à nouveau de se cacher dans les ombres. Ce jeune garçon a cette unique capacité de se fondre dedans, ne devenant que l’ombre de lui-même. Personne n’arrive à le voir, à le sentir. Agile, ses pas sont calmes, doux tout en restant assez rapide pour qu’il arrive à planter sa lame dans la nuque de son ennemi et arracher le peu de vie qu’il lui restait. Néanmoins, il ne peut rester que très peu de temps dans l’ombre. Son âge en est la raison : son record est de seulement quinze secondes. Mais ces secondes sont assez pour faire ce qu’il souhaite. Il peut utiliser cette capacité à volonté. De plus, il est aussi capable d’amasser l’ombre et les ténèbres en une seule unique force pour créer des “boules d’énergie” qu’il contrôle comme il le souhaite pour ralentir son ennemi et le mettre dans une position délicate. Ses boules attaquent la cible choisie par le garçon, ce que ressent l’ennemi est une décharge électrique pouvant aller de 10mA à 20mA. Cependant, pendant une course poursuite, le jeune garçon avait réussit à paralyser la respiration de sa cible, on peut donc dire que le maximum de cette décharge est de 75mA. Mais il se souvient de ce contrecoup intense qu’il avait reçu, incapable d’invoquer de nouvelles boules pendant longtemps et recevant lui-même des décharges quand il essayait.
Il ne doit pas aussi utiliser souvent ses pouvoirs sous peine de tomber dans une fatigue extrême et de sentir de fortes nausées. De plus, il sait que Cette Force pourrait le manger si il devient trop imprudent en l’utilisant une fois de trop. Cela lui était déjà arrivé, et il a eu la chance de survivre.

Propulsé dans un nouveau quartier, il apporta ses mains à ses lames quand il percuta une personne qui s’était mise à lui hurler dessus. Il n’avait pas envie de s’embêter à se battre contre elle, mais il continua à rester vigilant en sentant que cette personne n’allait pas lâcher l’affaire avec lui. La personne commença à serrer son poing, préparant son attaque. Cela tombait bien, car le jeune garçon eut le temps de réagir en montrant ses deux lames de couleur aussi bleues que ses yeux avec un manche noir. La main de son “ennemi” percuta le dos de sa lame, ce qui ne le fit pas saigner et heureusement car le garçon n’avait pas envie de commencer sa nouvelle vie avec une étiquette de tueur en série. Le garçon fit un bond en arrière, se penchant pour poser sa main sur le sol pour ne pas trop s’éloigner, avant de se redresser et de remettre son col vers sa bouche.
Il regarda son arme, ses lames, ce cadeau d’une personne qu’il détestait désormais avant de les serrer fortement dans ses mains. Il avait nommé son arme “L’Assouvissement de l’Élimination”, trouvant ce nom magnifique et digne de son rôle. Même si l’autre nom de celles-ci étaient “Les Lames Jumelles : Élimination”, son clan les avaient nommés ainsi. Du moins, c’était ce que l’on lui avait dit. La personne semblait apeuré de lui, le jeune garçon remit alors les lames à leur place dans son manteau et s’éloignit, faisant un signe de la main pour saluer la personne qu’il venait de menacer.

Il se retrouva alors dans un nouveau quartier plus… riche ? Il n’en tint pas compte et continua sa balade, sentant les bonnes odeurs des restaurants ouvrant le soir tout en se rendant compte qu’il commençait un peu à avoir faim. Il aurait bien aimé mangé du poisson cuit dans de la sauce soja, c’était son plat préféré ! A vrai dire, le jeune garçon adorait manger du poisson et de la viande, même si un peu de légumes ne le gênait pas. Mais rien ne battait la viande selon lui, c’était grâce à ça qu’il était fort après tout ! Du moins il le pensait.
Il se retourna quand une nouvelle personne posa sa main sur son épaule, il se mit à nouveau dans une position de défense et fronça ses sourcils, montrant qu’elle n’aurait pas dû faire cela. La personne enleva rapidement sa main, c’était une femme proche de la ménopause selon le garçon.

Vous êtes perdu, monsieur ?” Elle lui demanda.

Monsieur ? Ah, c’est vrai qu’il faisait pas son âge. Il secoua sa main pour répondre à sa question et aussi pour lui expliquer qu’elle ne devrait pas utiliser un terme qui désigne les hommes plus âgés que lui.

Après tout, il n’avait que 16 ans.

Après un monologue de la part de cette femme, le jeune garçon n’ayant pas envie de lui répondre, elle lui proposa de l’héberger. Chose qu’il… accepta, il avait faim et n’avait pas d’argent sur lui pour dormir dans un lit cette nuit. Elle le prit par la main, comme si il n’était qu’un bébé, et l’emmena chez elle en montrant sa joie dans ses paroles. Il se laissa faire, mais en même temps, cette personne ne lui inspira pas confiance.

Arrivé chez elle, elle lui proposa un repas qu’elle avait commencé à préparer : une soupe de poisson. Le garçon ne montra pas sa joie, et hocha juste la tête.

Dîtes moi, quel est votre nom ? Dit-elle en sortant les couverts.
-Seth.” répondit-il simplement en s’asseyant.

Elle continua de lui poser plus de questions, auquel Seth ne répondit pas. Elle… lui semblait bizarre. Il ne savait pas pourquoi, mais il ne lui faisait pas confiance. Il cacha un sourire par son col, il savait ce qu’il allait lui faire. Il entendit un son qui lui fit comprendre que cette personne n’était pas quelqu’un de sain. Heureusement, elle n’avait pas remarqué que sa chute était proche.
A la fin du repas, Seth décida d’aller dans une chambre en prenant quelques feuilles. Elle lui avait posé des questions sur son passé, et ce qu’il faisait. Et si il répondait ?
Pendant la nuit, il écrivit d’une plume douce, ne faisant que très peu de fautes. Il tenta de garder son écriture lisible, même si il avait du mal.

Lorsque son hôte se réveillit, il avait déjà posé son histoire sur la table et s’était caché, attendant la bonne réaction. Pour le bien de la suite de l’histoire qui se partage en ce moment même, Seth se dit qu’il serait bien que vous la sachiez aussi. Car ce qu’il a vécu est fort, et qu’il doit montrer qu’il fait le bien et qu’il faut lui faire confiance et ne pas avoir peur de lui.

“Chère Madame XXX,                                                                                 Le XX/XX/XXXX

      Vous m’avez posé mille questions au sujet de ma vie, de mon passé, de ma famille et de mes connaissances. Je n’ai pas osé vous répondre, ne voyant aucuns intérêts de vous parler. Ne prenez pas cela mal, je ne sais pas ordonner mes mots à l’oral et c’est la raison pour laquelle j’ai écrit cette lettre. Sachez que je vis dans l’ombre, je sais garder mes secrets et je ne vois aucuns biens à le dire. Mais vous êtes curieuse. Trop.

      Voulez-vous savoir la vérité ? Je vais donc raconter l’histoire d’un garçon que j’ai côtoyé, et qui saura répondre à vos questions. Cependant, il faut savoir ce qu’il s’est passé avant sa naissance pour comprendre qui il est. Sachez une chose, ce qui est écrit ici est confidentiel, et montre ce qu’il se passe et s’est passé au delà de vos frontières. Car Madame, vous n’êtes pas le centre du monde, et vous ne le serez jamais.

      Auparavant, le Vide était une force monstrueuse. Elle l’est toujours. Elle dévore des êtres comme l’enfant qui est le maître de cette histoire. Pourquoi ? Car ils ont des pouvoirs spéciaux. Le Vide se matérialise sous plusieurs formes, souvent humanoïdes pour détruire les porteurs des EX. Dans le pays de cet enfant, les EX sont la source des pouvoirs et ont plusieurs formes : l’Ombre, la Vitesse, la Force, le Sang… tout ce qui est possible. Ces pouvoirs sont extrêmement forts, et c’est la raison pour laquelle le Vide a besoin de cela.
Plus tard, certains de ce monde découvrir que le Vide n'apparaît que pendant un certain moment, pendant la Nuit. A vrai dire, le Vide vit dans la Nuit, mais il peut en sortir qu’une fois par mois, par Nuit, pour ensuite chasser des personnes tel que l’enfant de notre histoire.
      Cependant, ce monde était bien fait et une organisation s’est créée. Son but est de protéger les porteurs de EX du Vide pendant la Nuit. Le nom de cette organisation est “Lame de la Nuit”, elle est composée que d’assassin. Leur but est de cacher ce qu’il se passe dans le monde aux citoyens mais aussi de les protéger, car parfois le Vide pouvait s’en prendre aux innocents. Les ancêtres de l’enfant faisait partie de cette organisation. A chaque génération, le savoir et les connaissance se passaient, il ne fallait rien oublier et toujours se battre. Ces assassins ne dormaient presque jamais, ils devaient toujours se battre et aussi tuer qui étaient contre eux, ceux qui étaient pour le Vide.
      Hélas, comme vous devriez le savoir, rien ne se passe jamais comme prévu. Tout finit un jour par se détruire, imploser ou bien exploser. Dans le cas de cette histoire, l’Organisation a implosé. Certains assassins trouvaient cela mal de cacher aux citoyens les raisons de la Nuit et des faits du Vide, certains même décidèrent de rejoindre le Vide. L’Organisation les considéra comme des traîtres. Pendant des années, l’Organisation fut en guerre interne entre les traîtres et les assassins.
      La plupart des traîtres furent exécutés, tandis que d’autre eut le temps de fuir et de dire à leur prochaine génération que l’Organisation est le mal. Je vous sent déjà penser “mais, du coup, l’Organisation existe-t-elle encore ?”’ et dans ce cas, je vous réponds simplement : Oui, elle existe toujours. Mais les membres sont moins nombreux qu’autrefois. Elle est toujours vivante, en train de protéger chaque être et la Nuit du Vide. Cependant, l’histoire qui nous intéresse bien plus est celle de l’enfant, du héros, de l’histoire que je vous raconte.

Il était fils de traître.

      Cependant, il a eu la chance de pouvoir rejoindre l’Organisation. Mais son passé lié à ses ancêtres le gêne énormément. Il veut réparer les erreurs de ses ancêtres, et il est donc en conflit interne, ne trouvant aucun repos, aucun répit dans cette bataille sans fin.
Cet enfant est fort, très fort, et il a déjà fait ses preuves. Il se débrouille énormément avec les dagues. C’est donc ainsi qu’il a pu obtenir les lames qu’il garde toujours à ce jour. Celui qui les a offert était l’ancien chef de l’Organisation, voyant en cet enfant une puissance. Pourquoi ancien ? Car aujourd’hui, il a quitté les Lames de la Nuit. Personne ne sait pourquoi, mais cet enfant préfère l'appeler “traître”.

      D’ailleurs, notre enfant est un grand assassin, qui s’est mis à travailler lui aussi pour des personnes inconnues, des “clients” comme il les appelle. Il n’a pas quitté l’Organisation, mais préfère ne pas être lié à celle-ci, voulant la changer pour réparer les erreurs passés. Néanmoins, il se bat contre le Vide qui le poursuit jour après jour à cause de ses pouvoirs puissants. Utiliser ses pouvoirs peut le mener à appeler le Vide si son seul moyen de se battre est de vivre dans les ténèbres, si le Vide vient à lui, alors il devra se battre. Mais le Vide est fort, et peut le tuer à n’importe quel moment. Cet enfant fait alors de son mieux pour se détacher du vide, du EX qui est en lui, pour ne plus à avoir à se cacher de cette puissance. Mais il sait que c’est impossible, alors il s’est habitué à cela et utilise ses pouvoirs que pour ses assassinats et… sa légitime défense.

      C’est ainsi qu’il en est venu à ne rien faire pour l’Organisation, n’écoutant que ses clients : Son but, désormais, est de faire le bien dans ce monde. Tuer ceux qui ne participent que pour le mal, pour le Vide. Meurtriers, violeurs, tortionnaires, personnes ayant fait des crimes de guerre, tout ceux qui ne voient que par leur plaisir sadique. Ce sont eux, ses proies. Laissez moi du coup vous montrer ce que les personnes disaient de lui, à l’époque.

“Un jeune garçon craint par ceux qui le connaissent sous le nom de “L’Assasin”. Il se présente devant certaines personnes, les défiant dans un combat sanguinaire mais personne ne sait pourquoi. Et ainsi, personne ne sait qui il est.”

      C’est ainsi que l’on le nomme : l’Assassin. Car il n’est que ça, et ne vit que de cela. Son chemin est tout tracée, et il ne peut pas se défaire des liens du destin.

Maintenant.



Sachez une chose.






Il y a quelqu’un derrière vous.


La dame se retourna violemment après cette dernière phrase, mais il n’y avait… personne derrière elle ? Jusqu’à ce que Seth se révéla des ténèbres et regarda son hôte avec un regard inexpressif comme à son habitude. Elle lui demanda la raison de cette lettre et de cette fin.

Car vous faites le mal. J’ai tout entendu, j’ai tout vu. L’enfant, c’est moi.”  il répondit simplement, invoquant une boule derrière la dame qui l’électrisa rapidement tandis qu’il sortit ses lames.
Elle hurla de douleur face au choc électrique, Seth fut rapide et planta sa lame dans son coeur.
Je ne laisse pas vivre une folle comme vous, soyez déjà chanceuse d’avoir appris mon nom et mon histoire.” il chuchota avant de retirer ses lames et de voir la boule ténébreuse disparaître.

La dame tomba à terre, tandis que Seth laissa une note avant de partir pour que les forces de l’ordre apprennent ce qu’il s’est passé.
“Kidnappeuse à ses temps perdus, et d'autres choses que vous ne voudriez pas savoir.”

Il quitta le quartier de cette dame, et continua de se promener. A la recherche de n’importe quoi, mais surtout du bien. Personne ne sait qui il est ici, personne n’a peur de lui, il se sent en sécurité et est heureux de se sentir accepté, personne ne connaît son passé après tout.
La raison de son arrivée n’est pas la mort d’un être vivant normalement dans l’eau, mais plutôt par sa propre volonté en même temps que celle de ses clients. Avant d’ouvrir un nouveau chapitre de sa vie, il décida de marquer quelque chose qui pourrait être utile : “"Je m'engage, dans mon Histoire, peu importe quel est mon passé, quelles sont mes capacités, de quelle monde je proviens, à être sorti de la Pandorica en ayant ouvert la seule porte de sortie. Je m'engage à ne pas me souvenir de la manière dont j'y suis entré, ni de ce qui compose l'intérieur de cette boîte.". Il ne sait pas pourquoi il se mit à écrire cela, peut-être était-ce utile ?

                                                  ------------------------------------

Bien bien, je pense avoir fini cette fiche et je m'excuse de l'avoir fait entièrement en narratif. C'est encore pire que la fiche de Sal et je m'en veux beaucoup mais je voulais la perfection pour ce personnage. Du coup yep, c'est moi la joueuse de Sal et... normalement ce personnage ne devait pas être mon DC mais plutôt mon TC. Problème je ne pouvais pas attendre avant de le jouer. Du coup, mon deuxième DC qui sera mon TC arrivera bientôt aussi, dans quelques semaines ou plus. Et normalement j'arrêterais avec les autres comptes car ce sont les trois personnages que je voulais le plus jouer.
Bref, je suis désolée pour embêter le monde avec mes personnages.

Pièces Pièces : 3053
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 10/06/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Cyprien a écrit:

Cyprien
Imaginary
le Lun 11 Juin 2018 - 10:49
Bienvenue à ton nouveau compte ! ^^
Pièces Pièces : 131715
Nombre de messages : 4012
Age : 26
Localisation : Tsoul’i
Réplique/Citation : « Moi, Cyprien, je condamne ton monde à l’oublie »
Date d'inscription : 18/08/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum