Titre de l'acte

kfmhsdfjkwfhcsfbcqn,bdl

À propos de NW

Depuis 2007, Nintendo World (NW) est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers évènements. Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

Liens Utiles

Règles
Consultez les règles du forum et ses actualités !

Fiches Persos
Postez votre fiche personnage et suivez son évolution.

Bureau des Quêtes
Créez une nouvelle quête ou participez !

Topic Unlock
Plus vous participez ! Plus vous deverouillez des fonctionnalités sur le forum !

[FIN ACTE XII] Retour vers Nintendo World
Participez au dernier topic de l'Acte XII avant de revenir dans le passé !

Safari Pokemon
Capturez les pokémons de NW et ramenez-les ici !

Ressources et Achats
Boutique ? Marché Noir ? Chenil ? C'est par ici !

Staff
Actes

MonTexte

Derniers sujets

Rejoindre NW sur Discord:

Top-Sites:

Partenaires:


Aller en bas

Shimizu Nobunaga a écrit:

Shimizu Nobunaga
Néant
le Lun 3 Sep 2012 - 19:34
Un projet de fanfic que j'avais en tête depuis longtemps... J'ai écrit le teaser, et je compte bien mener cette fic à sa fin, donc bon... Bonne lecture =D

Ses pas rapides claquaient contre les pavés. La magicienne était essouflée après cette marche forcée, mais elle avait encore beaucoup de chemin à faire. Ses jambières longues irritaient ses jambes tandis que son armure légère semblait bien trop lourde pour elle à cet instant. Les seuls endroits de sa peau qui ne l'irritaient pas étaient ses cuisses à l'air libre et ses avants bras, aux manches larges. Ses yeux se fixaient n'importe où, elle était attentive aux moindres bruits, et tentait toujours de rester en pleine lumière, dans cette cité corrompue. Cela faisait bien longtemps que son peuple théorique l'avait quitté... ou avait été détruit.

A Toadville, il ne restait plus que la haine et le déséspoir. Sakura se plongea dans ses sombres pensées, et baissa ainsi sa garde. Mais lorqu'elle sentit un bras l'arrêter, elle se crispa. Elle se retourna, et sentit à peine le gourdin s'abattre au dessus de son oeil droit alors qu'elle s'évanouissait. L'ivrogne qui l'avait assomée la souleva avant de la reposer dans l'ombre, et il commença à la tripoter, grognant avec désir avant de tirer sur sa veste pour lui arracher.

"Qu'est ce que tu crois faire, au juste?" Demanda une voix posée sortant de l'ombre.

Avec un hurlement de rage, l'ivrogne se redressa et sortit un couteau brisé de sa ceinture. Il commença à taillader les ombres, sans rien trouver. Soudain, une main portant une armure noire et blanche sortit de l'ombre et attrapa l'ivrogne au cou. L'Inconnu le souleva et lui brisa le poignet droit, qui tenait le couteau.

"Réponds moi, qu'est ce que tu croyais faire?"

L'homme parvint à peine à balbutier, et le poing de l'Inconnnu, qui serrait de plus en plus sa trachée, ne l'aidait pas. Avec un soupir, l'Inconnu souleva encore plus l'homme, avant de lui écraser la tête contre un mur de toutes ses forces. Avec un bruit atroce, sa tête éclata, pendant que l'Inconnu essuyait le sang sur son armure. Il prit Sakura dans ses bras, lui remit sa veste, puis sortit une aile noire et une aile blanche de son dos. Avec un soupir, il décolla, et partit vers l'Est.

Encore une âme perdue que Skyni Armonia venait de sauver.

Chapitre 1

Sumaru, caché derrière un mur, observait les déplacements des Gardiens. Il leva alors trois doigts vers l'autre mur, où un autre guerrier se cachait dans l'ombre. Celui ci hocha la tête et suivit les schémas que tracaient Sumaru dans l'air avec son doigt. Puis le géant ferma le poing, et le guerrier hocha de nouveau la tête. Ni l'un ni l'autre n'arboraient de sourires, comme ils le faisaient, il y'a longtemps. Sumaru porta la main à sa claymore, pendant que le guerrier prenait une simple épée fine. Au même moment, tous deux sortirent de derrière le mur où ils étaient cachés.
Trois gardiens. Une double hache, un lancier et un Gardien pouvur d'un espadon. Le corridor faisait 3 mètres de large, et était encombré sur son coté gauche d'une rangée de caisses. Le guerrier à l'Espadon pourrait cependant avoir suffisament d'espace pour manoeuvrer, et le lancier pouvait attaquer par dessus ses compagnons. Face aux deux guerriers privés de leurs pouvoirs, ils étaient avantagés. Théoriquement.
Sumaru passa à droite des caisses en courant et abbatit sa claymore sur les haches croisées du premier ennemi, tandis que Gozen effectuait une roulade par dessus les caisses. Il bondit au bout des caisses et utilisa son élan pour donner du poids à son attaque sur le manieur d'espadon. Gozen l'avait acculé, et il n'aurait sans doute pas la place pour manoeuvrer. Il tenait son arme à deux mains, et s'y cramponnait comme si c'était la seule chose qui pouvait le sauver.
L'ignorant...
Gozen se fendit sur le coté pour esquiver une attaque maladroite, puis enfonça son épée dans le flanc du Gardien, avant de se dégager rapidement pour esquiver la lance, qui fendit le crane du manieur d'espadon. Sans même jeter un regard du coté de Sumaru, Gozen aggripa la lance par son manche et la tira. Le Gardien lacha prise, et recula avec agilité. Mais il n'était pas assez rapide pour Gozen, loin de là. Ce dernier fit tourner la lance entre son index et son majeur, puis la rattrapa à pleine main avant de la lancer vers son ancien possesseur. Elle traversa sa nuque pour aller se planter dans un mur quelques mètres plus loin. Après ces quelques secondes de combat, Gozen se retourna vers Sumaru.
Le géant n'avait pas insisté pour forcer les défenses du gardien, mais avait donné un coup de pied violent dans son ventre. Le Gardien déséquilibré s'était vite repris, mais il l'avait fait uniquement pour sentir son plexus solaire transpercé par la claymore de Sumaru.
"Tu diras à ton maître de venir lui même, la prochaine fois. Cracha Sumaru entre ses dents.
-Sumaru... accorde lui la mort. Tempéra Gozen avec un ton calme. Il n'est pas responsable..."
Sumaru retira sa claymore du torse de son ennemi, qui toussa en crachant avant de s'effondrer en produisant un ultime gargouillement, et regarda son compagnon. Ses cheveux blancs semblaient n'avoir pas bougé durant toutes ces années, mais il s'était largement fortifié. Ses muscles s'étaient largement épaissis, et il pouvait rivaliser avec Sumaru en terme de force brute, lorsqu'il n'avait pas ses pouvoirs. Mais son visage portait la trace de ses combats passés et de ses sacrifices. Une balafre barrait son oeil droit, qui avait heureusement pu être soigné, et Sumaru se souvenait encore du combat qui avait causé cette balafre.
Ces années avaient causé bien du tort aux héros. Sumaru se regarda dans un fragment de miroir brisé. Lui portait une balafre sur l'oeil gauche. Cela faisait longtemps qu'il avait abandonné sa cape blanche. Lorsqu'il avait conquis le pouvoir du Chaos, il avait gardé le manteau noir au col et aux manchettes de fourrure. Et son bras droit... Sumaru serra le poing droit. La douleur fantome ne disparaitrait jamais, il le savait... Mais cela ne l'avait pas empêché de prier et de pleurer des jours entiers de souffrance et de déséspoir. Chaque seconde, il avait l'impression de revivre les journées de tortures de Jack desquelles Gozen et Roy l'avaient arraché...
Gozen s'approcha, et posa sa main sur l'épaule de Sumaru, qui regardait le sol à sa gauche.
Sans un mot de plus, il se détourna après quelques secondes, puis s'adossa à un mur avant de glisser lentement jusqu'au sol. Sumaru l'imita de son coté du mur. Il planta sa claymore dans le sol et ferma les yeux.
"Tu vas encore alarmer tout le monde, si tu continues à faire autant de bruit! Dit Gozen avec un sourire.
-Et on les vaincra encore, comme on a fait pour tous les autres! Répondit Sumaru avec un sourire terne.
-Ca fait combien maintenant? Demanda Gozen sur un ton beaucoup plus sombre, tout sourire ayant disparu de son visage. Mille? Deux mille?
-Je ne sais pas... Répondit Sumaru en détournant le regard, une larme coulant de son oeil gauche venant s'écraser sur le bas de son manteau. Je ne sais vraiment pas.
-Tu les vois aussi hein?
-Evidemment. Mais j'essaie de m'y habituer...
-... On devrait se remettre en route. Déclara Gozen en se relevant.
-On inverse les rôles?
-Si tu veux."
Sumaru se releva à son tour, et attendit que Gozen ait fini d'inspecter la pièce derrière la porte. Quatre Gardiens, dont deux mages surélevés et deux épéistes. Au fond de la pièce, un officier endormi, se croyant sans doute en sécurité. Avec un soupir, Sumaru comprit la technique qu'allait employer Gozen. Cela faisait pas mal de temps qu'ils combattaient cote à cote, et ils connaissaient bien leurs techniques respectives. Il hocha la tête, et Gozen passa à l'action. D'un coup de pied, il fit voler la porte en éclat, en se précipitant à l'intérieur, tandis que Sumaru se dissimulait dans les ombres. Tous se retournèrent vers Gozen qui plongea pour esquiver une boule de feu et faucha les jambes d'un garde en se relevant. Il para l'attaque du Gardien en soutenant sa lame de la main gauche, mais ne put esquiver le LienSinistre du mage. Un frisson parcourut son âme lorsqu'il sentit ce dernier fouiller dans son esprit pour y trouver son identité.
Dès qu'il l'eut identifié, il fit un bref geste paniqué à un des Gardiens épéistes pour que ce dernier exécute Gozen. Mais il n'y avait plus d'épéistes pouvant effectuer cette tache. Sumaru était apparu entre les deux et avait broyé leurs trachées entre ses mains, pendant que Gozen avait bondi sur la rambarde où se trouvaient les mages. Il abattit sa lame sur le premier mage, mais fut soufflé par le sort du second. Le mage se tourna alors vers Sumaru, mais reçut seulement la lame d'un des Gardiens dans la tête. Sumaru se redressa après avoir lancé l'épée, puis marcha jusqu'à Gozen.
"Tu t'es encore suréstimé, crétin! Le taquina t'il.
-Parce que t'étais trop lent..." Grogna celui ci en retour.
Sumaru éclata de rire avant d'aider Gozen à se relever. Il avait percuté un mur, mais semblait aller bien.
A les voir ainsi, on aurait presque pu croire que tout allait bien.
"Besoin de te reposer un peu? Demanda Sumaru.
-C'est pas de refus, merci... On avance trop vite, on risque gros, à force...
-Même si on se fait repérer, on risque pas grand chose... Tu sais bien qu'Il a tendance à penser que Traverse n'a pas d'importance...
-C'est un hangar de prisonnier, Sumaru, je dois te le rappeler? Evidemment qu'il y'aura beaucoup de gardes!
-Tu parles... Les prisonniers n'ont aucune valeur à Ses yeux. Il a une armée, on est une centaine... Tout ce qu'Il veut, c'est nous exterminer.
-Justement, abruti bourru! Il sait qu'on veut libérer les prisonniers, je suis sur que c'est une embuscade!
-Bah dans ce cas, je vois qu'une chose à faire. On fonce dedans. T'es prêt?
-Quand tu veux, vieille branche! Ricana Gozen.
-Recommence pas avec ça, hein!" Répondit Sumaru en riant.
Les deux combattants se levèrent, puis avancèrent dans le couloir. Une odeur atroce s'en dégageait. Un mélange d'urine, de déjections, et de sueur... Mais aussi, plus ténue, l'odeur métallique et reconnaissable du sang. Sumaru lança un coup d'oeil alarmé à Gozen qui le lui rendit, et ils pressèrent le pas, saisissant leurs armes. Deux portes en acier leurs barraient le chemin, et il n'y avait aucun moyen de les ouvrir sans faire de bruit. Mais derrière ces portes, des cris et des pleurs résonnaient, et éveillaient bien trop de souvenirs dans l'esprit des deux guerriers pour qu'ils ne réagissent pas. Sumaru jeta un coup d'oeil vers Gozen, qui hocha la tête en serrant un peu plus son arme. D'un coup de pied, Sumaru ouvrit grand les portes, et vit la triste vérité.
Deux gardiens mirent leurs armes sur la gorge de chacun des guerriers pendant que deux autres passaient dans leur dos pour leur lier les mains. Une dizaine de mages se tenaient prêts à incanter, pendant qu'un officier aux ailes blanches regardaient Sumaru et Gozen en voletant, un air de mépris affiché sur le visage.
"Vous avez sous estimés Maitre Squall!"

**

Link était debout devant une carte, et semblait y tracer des lignes de la main, se retournant de temps en temps vers ses conseillers. Avec un air neutre, ces derniers répondaient à ses questions et placaient des observations sur les plans de leur supérieur. Ils étaient actuellement cinq dans la pièce. Link, d'abord. A l'arrivée au pouvoir de Squall, Link et Roy s'était élevés avec Gozen et Sumaru. Tous deux avaient retenus les Gardiens pendant que leurs amis tentaient de mettre fin à la vie de Squall. Mais tout ne s'était pas bien passé.
Link portait maintenant une armure ressemblant à celle de Roy, mais dans des couleurs vertes, et portait toujours une capuche de la même couleur à la place de son chapeau. Ses cheveux gris tombaient sur le devant de ses épaules, autour de ses oreilles pointues, et même s'il semblait beaucoup plus épais, tous savaient qu'il était loin d'avoir la force de Gozen et Sumaru. Mais il avait la magie. Et il était le dirigeant suprême de la Revolution... Gozen et Sumaru n'avaient jamais rejoint la Révolution. Pour une raison inconnue, ils préféraient être indépendants. Bien sur, ils utilisaient ses locaux quand ils avaient besoin de disparaitre, et ils étaient toujours bien reçus, mais personne n'avait d'ordre à leur donner.
Roy s'autorisa un commentaire, se leva et traça une ligne sur la carte. Il portait une armure beaucoup plus lourde, de couleur rouge, mais n'avait pas changé à part cela. Il semblait toujours jeune, et il l'était toujours, au fond de lui. Avec Link, c'était le co-dirigeant de la Rébellion. A eux deux, ils formaient un binome aussi efficace que Gozen et Sumaru. Roy, comme Link, n'avait rien perdu de ses pouvoirs, mais il savait une chose. S'ils tentaient d'imposer leur opinion à Gozen et Sumaru, ou s'ils affrontaient directement Squall... Ils mourraient tous.
Une autre personne importante, dans ce lieu, était Sakura. La magicienne était une arme de choix contre les Gardiens, mais encore fallait il une avant-garde puissante pour retenir l'ennemi. Et c'était exactement le rôle de Mister et, plus récemment, de Skyni Armonia, à sa manière. Mais alors que Mister, son bandana sur ses longs cheveux noirs et ses pistolets en main, restait avec Sakura, Skyni prenait de l'avance et se déplaçait d'ombre en ombre sans se faire repérer pour aller tuer les mages adverses.
Skyni n'avait aucunement changé. Il était revenu dès que son apprentissage de Dieu avait été fini, et s'était rendu compte que sa mère l'avait privé d'une énorme partie de ses pouvoirs en arrivant. Il en avait souri. Maintenant qu'il connaissait les règles du jeu, cela n'avait plus rien d'étonnant. Après être arrivé au camp, Sakura dans les bras, il avait redécollé, et serait reparti sans rien dire de plus si Link ne l'avait pas arrêté. Skyni avait compris rapidement tout ce qui se passait, et avait rejoint la Révolution, où sa puissance et son sens tactique lui avaient rapportés une ascencion fulgurante.
Mais au Conseil, il était silencieux. Il avait posé son heaume sur la table en face de lui et semblait juste attendre que le Conseil soit fini. Mais c'était le Soldat le plus dévoué qui existait. Il n'avait pas encore rencontré Gozen et Sumaru, alors que c'était son souhait, et il s'inquiétait de ne pas les voir rentrer, alors pour la première fois, il prit la parole.
"Priver de vivres des Gardiens, ça me semble inutile. Il sont morts, après tout. Ils mangent, c'est vrai, mais est ce plus pour survivre que pour nous imiter? On n'en sait rien, et c'est bien ce qui m'inquiète. Dans ton attaque, Link, des gens perdraient la vie. Si elle réussit, on doublera nos chances sur les Gardiens, certes, mais premièrement, je ne suis pas sur que cela fera la moindre différence, et secondement on n'a aucune idée des chances de réussite. On a un problème plus important. Même si Sumaru et Gozen ne dépendent pas de notre organisation, ils en sont une des principales forces. On connait leur dernière position, et ils disaient en avoir pour deux jours, mais cela fait 4 jours depuis que ces deux jours sont finis.
Dois je vous rappeler à quel point ils vous, ils nous facilitent la vie en libérant les prisonniers et en lançant de puissantes offensives dans le camp ennemi? De plus, leur insubordinnation fait que leurs assauts sont imprévisibles, et ainsi, nous sommes complémentaires. Sans eux, nos chances de remporter la victoire sont quasiment nulles. Alors cela me semble le minimum d'envoyer une équipe les chercher et, si le pire devait arriver, ramener leurs cadavres, et se préparer.
-Se préparer? Demanda Sakura avec un air inquiet.
-Se préparer à mourir. Répondit simplement Skyni en se tournant vers elle avec un regard triste.
-C'est absurde! Evidemment, ils sont une de nos forces, mais rien ne nous empêchera de gagner, même leur mort! Nous sommes 114 en toute possession de nos pouvoirs, ils sont deux avec rien de plus que leur force et leur agilité normales! Ils ne sont pas une force négligeable, mais pas non plus nécessaires! Contra Roy, se relevant si brusquement qu'il fit tomber sa chaise.
-Du calme, Telliussien. Si ils sont si faibles que ça, provoquez les en duel, la prochaine fois que vous les verrez. Toute votre magie n'y changera rien. Ils seront toujours capable de vous botter le cul jusqu'à ce que vous vomissiez votre coccyx. Répondit Trief d'un ton calme, ses années de général Tuaparang reprenant le dessus sur sa bonne éducation de Dieu.
-Admettons que vous ayiez raison, Armonia. On ne peut pas dépêcher une équipe aussi simplement que ça. Le gros de nos troupes est occupé dans la guérilla d'Hyrule, et vous le savez. Il nous reste deux équipes de deux et nous cinq allons bientot rejoindre Station Square afin d'y couper les vivres. Tempéra Link en se levant doucement.
-Quelle sont ces équipes, Seigneur? Répondit Trief.
-Dark et Ghirahim, ainsi que Gwen et Kid.
-Peut on réellement faire confiance à Ghirahim? Demanda Mister d'un ton tranquille.
-Sans doute pas, mais Jack s'est porté garant de lui et a accepté de rester scellé jusqu'à la fin de la guerre si on laissait Ghirahim être heureux.
-Et vous lui faites confiance, vous? Demanda aggressivement Roy.
-Ghirahim et lui n'ont jamais été alliés. Jack était allié avec Maiden, et tous deux savons pourquoi. Son histoire tient la route, et si c'est ce qui se rapproche le plus de sa dernière volonté, alors il faut l'exécuter. Répondit Link en haussant les épaules.
-Bon sang, Link! Hurla Roy, plein de colère. Qu'est ce qu'on en a à foutre d'une dernière volonté? C'est la guerre! L'important, ce n'est pas d'accomplir les dernières volontés d'un ennemi, mais de faire payer ceux qui... ceux qui... ceux qui ont tués Flare."
La voix de Roy avait baissé sur la fin de sa phrase, et des larmes coulaient sur ses joues, les lavant de la poussière qui s'y trouvait. Link s'approcha de lui et posa sa main sur son épaule.
"Roy, on se souvient tous de ce que Ghirahim a fait. Mais il était possédé par Maiden, cela n'avait rien à voir. Et ceux qui ont tués réellement Flare sont les Gardiens, pas Ghirahim. Il constitue seulement une arme de plus dans notre arsenal afin de tuer les Gardiens.
-... Envoie les. Dark et Ghirahim." Finit par dire Roy.
Puis il se leva en silence et partit vers la porte. Lorsque la porte eut claqué dans son dos, Skyni reprit la parole.
"S'il n'est pas capable d'accepter la mort, il n'a pas à diriger une armée. Dit il avec un air de mécontentement.
-Faites attention à ce que vous dites, Armonia! Roy est mon ami, et vous n'avez aucune idée de ce qu'il a traversé! Je vous interdis de le critiquer sur ce point.
-Sa petite amie est morte, tant pis. Je n'en ai jamais eue, alors certes, je ne sais pas ce que c'est. Mais croyez moi, Seigneur. J'ai connu la mort, bien plus que lui. Alors vous même, ne parlez pas de ce que vous ne savez pas! Répondit Skyni en se levant et en se rapprochant de Link pour l'écraser depuis ses deux mètres 50.
-Ne me poussez pas à bout, Armonia!" Hurla Link en sortant son épée.
Sakura hocha la tête en direction de Mister, qui se mit alors en mouvement. Il écarta les deux combattants, pendant que Sakura s'élevait dans l'air et augmentait la force physique de son protecteur.
"Arrêtez vos gamineries tout de suite! Tout le monde a souffert avant cette guerre et souffre de cette guerre, mais ce n'est pas vos stupidités qui vont y changer quoi que ce soit! Et Link, tes problèmes de couples te poussent peut être à dire ce genre de chose, mais rien ne te donne le droit de présumer de la dureté de la vie de quelqu'un!" Hurla t'elle.
Link, fulminant en silence, quitta la pièce, pendant que Skyni se tournait vers Sakura, un air désolé sur le visage et s'inclinait.
"Je suis navré, Madame. Je me suis laissé porter par mes émotions, et je m'en excuse. Veuillez me pardonner.
-Ne t'en fais pas, ce n'est pas grave. Link sera de nouveau calme d'ici une heure ou deux. D'ici là, fais toi discret. Je le connais bien, il ne t'en voudra pas."
Sakura se pencha elle même sur son passé. C'était à la mort de Flare que leur couple avait commencé à s'étioler. Il avait préféré son ami à Sakura, et la magicienne ne lui en voulait plus. Mais une chose s'était brisée à ce moment, et tous deux en souffraient encore.
"Bref. Link est sans doute allé prévenir Ghirahim et Dark de leur nouvelle mission. Va préparer tes bagages pour le siège de Station Square."
Pièces Pièces : 27804
Nombre de messages : 3940
Age : 23
Date d'inscription : 05/02/2011

Feuille de personnage
Objet(s):


NW Revolution Rang_ultime_mystique-50a1216d1NW Revolution 1344552461-rang-survivor

Je te maudis pour les 0 idioties que tu as dit... èwé

[/epicness]

Jokend a écrit:

Jokend
Quatuor Universel
le Lun 3 Sep 2012 - 19:48
Trop court ce Teaser, on en redemande =D



Les textes comme ça en spoiler ca pue par contre. Evite la prochaine fois ^^
Pièces Pièces : 174078
Nombre de messages : 5916
Age : 26
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):


NW Revolution 1528066331-roagoz-sign


NW Revolution 1494244572-rang-chance
NW Revolution Rang_roxstar-a687063663NW Revolution Rang_winner-c69abb3857NW Revolution Rang_explorateur-02aec0ac64NW Revolution Rang_melomane-d68d931088NW Revolution Rang_ready-1f620e1c9
NW Revolution 1335005010-RangFic-Boy
Spoiler:

NW Revolution Rang_ecrivain-793d81d464NW Revolution Rang_artiste-ffe9312b26NW Revolution Rang_faux_sumaru-9c89a42579NW Revolution 1344552461-rang-survivor

Invité a écrit:

avatar
le Lun 3 Sep 2012 - 23:15
J'avais déjà lu le teaser mais j'attend le chapitre !

Shimizu Nobunaga a écrit:

Shimizu Nobunaga
Néant
le Mar 4 Sep 2012 - 10:05
Sumaru, caché derrière un mur, observait les déplacements des Gardiens. Il leva alors trois doigts vers l'autre mur, où un autre guerrier se cachait dans l'ombre. Celui ci hocha la tête et suivit les schémas que tracaient Sumaru dans l'air avec son doigt. Puis le géant ferma le poing, et le guerrier hocha de nouveau la tête. Ni l'un ni l'autre n'arboraient de sourires, comme ils le faisaient, il y'a longtemps. Sumaru porta la main à sa claymore, pendant que le guerrier prenait une simple épée fine. Au même moment, tous deux sortirent de derrière le mur où ils étaient cachés.
Trois gardiens. Une double hache, un lancier et un Gardien pouvur d'un espadon. Le corridor faisait 3 mètres de large, et était encombré sur son coté gauche d'une rangée de caisses. Le guerrier à l'Espadon pourrait cependant avoir suffisament d'espace pour manoeuvrer, et le lancier pouvait attaquer par dessus ses compagnons. Face aux deux guerriers privés de leurs pouvoirs, ils étaient avantagés. Théoriquement.
Sumaru passa à droite des caisses en courant et abbatit sa claymore sur les haches croisées du premier ennemi, tandis que Gozen effectuait une roulade par dessus les caisses. Il bondit au bout des caisses et utilisa son élan pour donner du poids à son attaque sur le manieur d'espadon. Gozen l'avait acculé, et il n'aurait sans doute pas la place pour manoeuvrer. Il tenait son arme à deux mains, et s'y cramponnait comme si c'était la seule chose qui pouvait le sauver.
L'ignorant...
Gozen se fendit sur le coté pour esquiver une attaque maladroite, puis enfonça son épée dans le flanc du Gardien, avant de se dégager rapidement pour esquiver la lance, qui fendit le crane du manieur d'espadon. Sans même jeter un regard du coté de Sumaru, Gozen aggripa la lance par son manche et la tira. Le Gardien lacha prise, et recula avec agilité. Mais il n'était pas assez rapide pour Gozen, loin de là. Ce dernier fit tourner la lance entre son index et son majeur, puis la rattrapa à pleine main avant de la lancer vers son ancien possesseur. Elle traversa sa nuque pour aller se planter dans un mur quelques mètres plus loin. Après ces quelques secondes de combat, Gozen se retourna vers Sumaru.
Le géant n'avait pas insisté pour forcer les défenses du gardien, mais avait donné un coup de pied violent dans son ventre. Le Gardien déséquilibré s'était vite repris, mais il l'avait fait uniquement pour sentir son plexus solaire transpercé par la claymore de Sumaru.
"Tu diras à ton maître de venir lui même, la prochaine fois. Cracha Sumaru entre ses dents.
-Sumaru... accorde lui la mort. Tempéra Gozen avec un ton calme. Il n'est pas responsable..."
Sumaru retira sa claymore du torse de son ennemi, qui toussa en crachant avant de s'effondrer en produisant un ultime gargouillement, et regarda son compagnon. Ses cheveux blancs semblaient n'avoir pas bougé durant toutes ces années, mais il s'était largement fortifié. Ses muscles s'étaient largement épaissis, et il pouvait rivaliser avec Sumaru en terme de force brute, lorsqu'il n'avait pas ses pouvoirs. Mais son visage portait la trace de ses combats passés et de ses sacrifices. Une balafre barrait son oeil droit, qui avait heureusement pu être soigné, et Sumaru se souvenait encore du combat qui avait causé cette balafre.
Ces années avaient causé bien du tort aux héros. Sumaru se regarda dans un fragment de miroir brisé. Lui portait une balafre sur l'oeil gauche. Cela faisait longtemps qu'il avait abandonné sa cape blanche. Lorsqu'il avait conquis le pouvoir du Chaos, il avait gardé le manteau noir au col et aux manchettes de fourrure. Et son bras droit... Sumaru serra le poing droit. La douleur fantome ne disparaitrait jamais, il le savait... Mais cela ne l'avait pas empêché de prier et de pleurer des jours entiers de souffrance et de déséspoir. Chaque seconde, il avait l'impression de revivre les journées de tortures de Jack desquelles Gozen et Roy l'avaient arraché...
Gozen s'approcha, et posa sa main sur l'épaule de Sumaru, qui regardait le sol à sa gauche.
Sans un mot de plus, il se détourna après quelques secondes, puis s'adossa à un mur avant de glisser lentement jusqu'au sol. Sumaru l'imita de son coté du mur. Il planta sa claymore dans le sol et ferma les yeux.
"Tu vas encore alarmer tout le monde, si tu continues à faire autant de bruit! Dit Gozen avec un sourire.
-Et on les vaincra encore, comme on a fait pour tous les autres! Répondit Sumaru avec un sourire terne.
-Ca fait combien maintenant? Demanda Gozen sur un ton beaucoup plus sombre, tout sourire ayant disparu de son visage. Mille? Deux mille?
-Je ne sais pas... Répondit Sumaru en détournant le regard, une larme coulant de son oeil gauche venant s'écraser sur le bas de son manteau. Je ne sais vraiment pas.
-Tu les vois aussi hein?
-Evidemment. Mais j'essaie de m'y habituer...
-... On devrait se remettre en route. Déclara Gozen en se relevant.
-On inverse les rôles?
-Si tu veux."
Sumaru se releva à son tour, et attendit que Gozen ait fini d'inspecter la pièce derrière la porte. Quatre Gardiens, dont deux mages surélevés et deux épéistes. Au fond de la pièce, un officier endormi, se croyant sans doute en sécurité. Avec un soupir, Sumaru comprit la technique qu'allait employer Gozen. Cela faisait pas mal de temps qu'ils combattaient cote à cote, et ils connaissaient bien leurs techniques respectives. Il hocha la tête, et Gozen passa à l'action. D'un coup de pied, il fit voler la porte en éclat, en se précipitant à l'intérieur, tandis que Sumaru se dissimulait dans les ombres. Tous se retournèrent vers Gozen qui plongea pour esquiver une boule de feu et faucha les jambes d'un garde en se relevant. Il para l'attaque du Gardien en soutenant sa lame de la main gauche, mais ne put esquiver le LienSinistre du mage. Un frisson parcourut son âme lorsqu'il sentit ce dernier fouiller dans son esprit pour y trouver son identité.
Dès qu'il l'eut identifié, il fit un bref geste paniqué à un des Gardiens épéistes pour que ce dernier exécute Gozen. Mais il n'y avait plus d'épéistes pouvant effectuer cette tache. Sumaru était apparu entre les deux et avait broyé leurs trachées entre ses mains, pendant que Gozen avait bondi sur la rambarde où se trouvaient les mages. Il abattit sa lame sur le premier mage, mais fut soufflé par le sort du second. Le mage se tourna alors vers Sumaru, mais reçut seulement la lame d'un des Gardiens dans la tête. Sumaru se redressa après avoir lancé l'épée, puis marcha jusqu'à Gozen.
"Tu t'es encore suréstimé, crétin! Le taquina t'il.
-Parce que t'étais trop lent..." Grogna celui ci en retour.
Sumaru éclata de rire avant d'aider Gozen à se relever. Il avait percuté un mur, mais semblait aller bien.
A les voir ainsi, on aurait presque pu croire que tout allait bien.
"Besoin de te reposer un peu? Demanda Sumaru.
-C'est pas de refus, merci... On avance trop vite, on risque gros, à force...
-Même si on se fait repérer, on risque pas grand chose... Tu sais bien qu'Il a tendance à penser que Traverse n'a pas d'importance...
-C'est un hangar de prisonnier, Sumaru, je dois te le rappeler? Evidemment qu'il y'aura beaucoup de gardes!
-Tu parles... Les prisonniers n'ont aucune valeur à Ses yeux. Il a une armée, on est une centaine... Tout ce qu'Il veut, c'est nous exterminer.
-Justement, abruti bourru! Il sait qu'on veut libérer les prisonniers, je suis sur que c'est une embuscade!
-Bah dans ce cas, je vois qu'une chose à faire. On fonce dedans. T'es prêt?
-Quand tu veux, vieille branche! Ricana Gozen.
-Recommence pas avec ça, hein!" Répondit Sumaru en riant.
Les deux combattants se levèrent, puis avancèrent dans le couloir. Une odeur atroce s'en dégageait. Un mélange d'urine, de déjections, et de sueur... Mais aussi, plus ténue, l'odeur métallique et reconnaissable du sang. Sumaru lança un coup d'oeil alarmé à Gozen qui le lui rendit, et ils pressèrent le pas, saisissant leurs armes. Deux portes en acier leurs barraient le chemin, et il n'y avait aucun moyen de les ouvrir sans faire de bruit. Mais derrière ces portes, des cris et des pleurs résonnaient, et éveillaient bien trop de souvenirs dans l'esprit des deux guerriers pour qu'ils ne réagissent pas. Sumaru jeta un coup d'oeil vers Gozen, qui hocha la tête en serrant un peu plus son arme. D'un coup de pied, Sumaru ouvrit grand les portes, et vit la triste vérité.
Deux gardiens mirent leurs armes sur la gorge de chacun des guerriers pendant que deux autres passaient dans leur dos pour leur lier les mains. Une dizaine de mages se tenaient prêts à incanter, pendant qu'un officier aux ailes blanches regardaient Sumaru et Gozen en voletant, un air de mépris affiché sur le visage.
"Vous avez sous estimés Maitre Squall!"

**

Link était debout devant une carte, et semblait y tracer des lignes de la main, se retournant de temps en temps vers ses conseillers. Avec un air neutre, ces derniers répondaient à ses questions et placaient des observations sur les plans de leur supérieur. Ils étaient actuellement cinq dans la pièce. Link, d'abord. A l'arrivée au pouvoir de Squall, Link et Roy s'était élevés avec Gozen et Sumaru. Tous deux avaient retenus les Gardiens pendant que leurs amis tentaient de mettre fin à la vie de Squall. Mais tout ne s'était pas bien passé.
Link portait maintenant une armure ressemblant à celle de Roy, mais dans des couleurs vertes, et portait toujours une capuche de la même couleur à la place de son chapeau. Ses cheveux gris tombaient sur le devant de ses épaules, autour de ses oreilles pointues, et même s'il semblait beaucoup plus épais, tous savaient qu'il était loin d'avoir la force de Gozen et Sumaru. Mais il avait la magie. Et il était le dirigeant suprême de la Revolution... Gozen et Sumaru n'avaient jamais rejoint la Révolution. Pour une raison inconnue, ils préféraient être indépendants. Bien sur, ils utilisaient ses locaux quand ils avaient besoin de disparaitre, et ils étaient toujours bien reçus, mais personne n'avait d'ordre à leur donner.
Roy s'autorisa un commentaire, se leva et traça une ligne sur la carte. Il portait une armure beaucoup plus lourde, de couleur rouge, mais n'avait pas changé à part cela. Il semblait toujours jeune, et il l'était toujours, au fond de lui. Avec Link, c'était le co-dirigeant de la Rébellion. A eux deux, ils formaient un binome aussi efficace que Gozen et Sumaru. Roy, comme Link, n'avait rien perdu de ses pouvoirs, mais il savait une chose. S'ils tentaient d'imposer leur opinion à Gozen et Sumaru, ou s'ils affrontaient directement Squall... Ils mourraient tous.
Une autre personne importante, dans ce lieu, était Sakura. La magicienne était une arme de choix contre les Gardiens, mais encore fallait il une avant-garde puissante pour retenir l'ennemi. Et c'était exactement le rôle de Mister et, plus récemment, de Skyni Armonia, à sa manière. Mais alors que Mister, son bandana sur ses longs cheveux noirs et ses pistolets en main, restait avec Sakura, Skyni prenait de l'avance et se déplaçait d'ombre en ombre sans se faire repérer pour aller tuer les mages adverses.
Skyni n'avait aucunement changé. Il était revenu dès que son apprentissage de Dieu avait été fini, et s'était rendu compte que sa mère l'avait privé d'une énorme partie de ses pouvoirs en arrivant. Il en avait souri. Maintenant qu'il connaissait les règles du jeu, cela n'avait plus rien d'étonnant. Après être arrivé au camp, Sakura dans les bras, il avait redécollé, et serait reparti sans rien dire de plus si Link ne l'avait pas arrêté. Skyni avait compris rapidement tout ce qui se passait, et avait rejoint la Révolution, où sa puissance et son sens tactique lui avaient rapportés une ascencion fulgurante.
Mais au Conseil, il était silencieux. Il avait posé son heaume sur la table en face de lui et semblait juste attendre que le Conseil soit fini. Mais c'était le Soldat le plus dévoué qui existait. Il n'avait pas encore rencontré Gozen et Sumaru, alors que c'était son souhait, et il s'inquiétait de ne pas les voir rentrer, alors pour la première fois, il prit la parole.
"Priver de vivres des Gardiens, ça me semble inutile. Il sont morts, après tout. Ils mangent, c'est vrai, mais est ce plus pour survivre que pour nous imiter? On n'en sait rien, et c'est bien ce qui m'inquiète. Dans ton attaque, Link, des gens perdraient la vie. Si elle réussit, on doublera nos chances sur les Gardiens, certes, mais premièrement, je ne suis pas sur que cela fera la moindre différence, et secondement on n'a aucune idée des chances de réussite. On a un problème plus important. Même si Sumaru et Gozen ne dépendent pas de notre organisation, ils en sont une des principales forces. On connait leur dernière position, et ils disaient en avoir pour deux jours, mais cela fait 4 jours depuis que ces deux jours sont finis.
Dois je vous rappeler à quel point ils vous, ils nous facilitent la vie en libérant les prisonniers et en lançant de puissantes offensives dans le camp ennemi? De plus, leur insubordinnation fait que leurs assauts sont imprévisibles, et ainsi, nous sommes complémentaires. Sans eux, nos chances de remporter la victoire sont quasiment nulles. Alors cela me semble le minimum d'envoyer une équipe les chercher et, si le pire devait arriver, ramener leurs cadavres, et se préparer.
-Se préparer? Demanda Sakura avec un air inquiet.
-Se préparer à mourir. Répondit simplement Skyni en se tournant vers elle avec un regard triste.
-C'est absurde! Evidemment, ils sont une de nos forces, mais rien ne nous empêchera de gagner, même leur mort! Nous sommes 114 en toute possession de nos pouvoirs, ils sont deux avec rien de plus que leur force et leur agilité normales! Ils ne sont pas une force négligeable, mais pas non plus nécessaires! Contra Roy, se relevant si brusquement qu'il fit tomber sa chaise.
-Du calme, Telliussien. Si ils sont si faibles que ça, provoquez les en duel, la prochaine fois que vous les verrez. Toute votre magie n'y changera rien. Ils seront toujours capable de vous botter le cul jusqu'à ce que vous vomissiez votre coccyx. Répondit Trief d'un ton calme, ses années de général Tuaparang reprenant le dessus sur sa bonne éducation de Dieu.
-Admettons que vous ayiez raison, Armonia. On ne peut pas dépêcher une équipe aussi simplement que ça. Le gros de nos troupes est occupé dans la guérilla d'Hyrule, et vous le savez. Il nous reste deux équipes de deux et nous cinq allons bientot rejoindre Station Square afin d'y couper les vivres. Tempéra Link en se levant doucement.
-Quelle sont ces équipes, Seigneur? Répondit Trief.
-Dark et Ghirahim, ainsi que Gwen et Kid.
-Peut on réellement faire confiance à Ghirahim? Demanda Mister d'un ton tranquille.
-Sans doute pas, mais Jack s'est porté garant de lui et a accepté de rester scellé jusqu'à la fin de la guerre si on laissait Ghirahim être heureux.
-Et vous lui faites confiance, vous? Demanda aggressivement Roy.
-Ghirahim et lui n'ont jamais été alliés. Jack était allié avec Maiden, et tous deux savons pourquoi. Son histoire tient la route, et si c'est ce qui se rapproche le plus de sa dernière volonté, alors il faut l'exécuter. Répondit Link en haussant les épaules.
-Bon sang, Link! Hurla Roy, plein de colère. Qu'est ce qu'on en a à foutre d'une dernière volonté? C'est la guerre! L'important, ce n'est pas d'accomplir les dernières volontés d'un ennemi, mais de faire payer ceux qui... ceux qui... ceux qui ont tués Flare."
La voix de Roy avait baissé sur la fin de sa phrase, et des larmes coulaient sur ses joues, les lavant de la poussière qui s'y trouvait. Link s'approcha de lui et posa sa main sur son épaule.
"Roy, on se souvient tous de ce que Ghirahim a fait. Mais il était possédé par Maiden, cela n'avait rien à voir. Et ceux qui ont tués réellement Flare sont les Gardiens, pas Ghirahim. Il constitue seulement une arme de plus dans notre arsenal afin de tuer les Gardiens.
-... Envoie les. Dark et Ghirahim." Finit par dire Roy.
Puis il se leva en silence et partit vers la porte. Lorsque la porte eut claqué dans son dos, Skyni reprit la parole.
"S'il n'est pas capable d'accepter la mort, il n'a pas à diriger une armée. Dit il avec un air de mécontentement.
-Faites attention à ce que vous dites, Armonia! Roy est mon ami, et vous n'avez aucune idée de ce qu'il a traversé! Je vous interdis de le critiquer sur ce point.
-Sa petite amie est morte, tant pis. Je n'en ai jamais eue, alors certes, je ne sais pas ce que c'est. Mais croyez moi, Seigneur. J'ai connu la mort, bien plus que lui. Alors vous même, ne parlez pas de ce que vous ne savez pas! Répondit Skyni en se levant et en se rapprochant de Link pour l'écraser depuis ses deux mètres 50.
-Ne me poussez pas à bout, Armonia!" Hurla Link en sortant son épée.
Sakura hocha la tête en direction de Mister, qui se mit alors en mouvement. Il écarta les deux combattants, pendant que Sakura s'élevait dans l'air et augmentait la force physique de son protecteur.
"Arrêtez vos gamineries tout de suite! Tout le monde a souffert avant cette guerre et souffre de cette guerre, mais ce n'est pas vos stupidités qui vont y changer quoi que ce soit! Et Link, tes problèmes de couples te poussent peut être à dire ce genre de chose, mais rien ne te donne le droit de présumer de la dureté de la vie de quelqu'un!" Hurla t'elle.
Link, fulminant en silence, quitta la pièce, pendant que Skyni se tournait vers Sakura, un air désolé sur le visage et s'inclinait.
"Je suis navré, Madame. Je me suis laissé porter par mes émotions, et je m'en excuse. Veuillez me pardonner.
-Ne t'en fais pas, ce n'est pas grave. Link sera de nouveau calme d'ici une heure ou deux. D'ici là, fais toi discret. Je le connais bien, il ne t'en voudra pas."
Sakura se pencha elle même sur son passé. C'était à la mort de Flare que leur couple avait commencé à s'étioler. Il avait préféré son ami à Sakura, et la magicienne ne lui en voulait plus. Mais une chose s'était brisée à ce moment, et tous deux en souffraient encore.
"Bref. Link est sans doute allé prévenir Ghirahim et Dark de leur nouvelle mission. Va préparer tes bagages pour le siège de Station Square."
Pièces Pièces : 27804
Nombre de messages : 3940
Age : 23
Date d'inscription : 05/02/2011

Feuille de personnage
Objet(s):


NW Revolution Rang_ultime_mystique-50a1216d1NW Revolution 1344552461-rang-survivor

Je te maudis pour les 0 idioties que tu as dit... èwé

[/epicness]

Invité a écrit:

avatar
le Mar 4 Sep 2012 - 10:50
Je sens que j'ai l'air d'un grand méchant... J'aime ca bave need la sweet !

Roy a écrit:

Roy
Seraphin Salvateur
le Mar 4 Sep 2012 - 13:21
Mais omg c'est epic ''. Par contre, pourquoi tes fics sont-elles toujours dans un passé post-apocalyptique ? =D
Pièces Pièces : 145473
Nombre de messages : 18959
Age : 23
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):


NW Revolution RoaGoz_sign
Spoiler:
NW Revolution 1530528456-roy

Roy Élément Lyndis Eliwood

Shimizu Nobunaga a écrit:

Shimizu Nobunaga
Néant
le Mar 4 Sep 2012 - 13:49
Futur en fait =D

Parce que j'aime les futurs post apocalyptiques :O
Je trouve ça juste génial, comme ambiance, et ça permet un texte beaucoup plus mature...
Pièces Pièces : 27804
Nombre de messages : 3940
Age : 23
Date d'inscription : 05/02/2011

Feuille de personnage
Objet(s):


NW Revolution Rang_ultime_mystique-50a1216d1NW Revolution 1344552461-rang-survivor

Je te maudis pour les 0 idioties que tu as dit... èwé

[/epicness]

Roy a écrit:

Roy
Seraphin Salvateur
le Mar 4 Sep 2012 - 14:37
Oui futur en effet XD.

Bah certes mais tu devrais changer de style de temps à autre mon muffin /tourne.
Pièces Pièces : 145473
Nombre de messages : 18959
Age : 23
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):


NW Revolution RoaGoz_sign
Spoiler:
NW Revolution 1530528456-roy

Roy Élément Lyndis Eliwood

Angélique a écrit:

Angélique
Ange Céleste
le Mar 4 Sep 2012 - 15:09
... Sumaru je t'aime te m'avoir mis dans ta fic avec Ghira' ;w;.

Nan mais omfg que j'adore cette fic ._.
Pièces Pièces : 26250
Nombre de messages : 1220
Date d'inscription : 02/03/2012

Feuille de personnage
Objet(s):


Spoiler:
NW Revolution Angeli10
~Everyone can be a traitror.

Invité a écrit:

avatar
le Mar 4 Sep 2012 - 18:33
Wouah, tu me fais penser à un RP qui s'appelait "L'appel du Sang" qui avait a peu près le même but : se rebeller. '-'

Par contre, est-ce que tu pourrais un peu aérer tes sous-parties si ça te dérange pas ?

Très sombre le fic. Hâte de voir la suite sinon. :p

Link a écrit:

Link
Fondateur
le Mer 5 Sep 2012 - 10:39
Oui en effet, le soucis de cette fic est que la lecture n'est pas très confortable. Mais sinon l'ambiance y est, c'est assez sombre et plaisant à lire, bien joué !
Pièces Pièces : 127789
Bonbons [Halloween] Bonbons [Halloween] : 205 Nombre de messages : 57689
Age : 25
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
http://kevinrolinbenitez.com/

Shimizu Nobunaga a écrit:

Shimizu Nobunaga
Néant
le Dim 23 Sep 2012 - 19:42
Ghirahim regarda sa compagne avec un sourire. Malgré les années, elle n'avait pas changé. Après tout, elle et Ghirahim étaient des réservistes, rien de plus. La Rébellion ne leur faisait pas confiance, et ils le savaient. Mais ça ne les gênait pas. Grace à cela, ils pouvaient passer plus de temps ensemble, et rester cloitré dans leur chambre ne les dérangeait pas. En revanche, une chose dérangeait Ghirahim. Pourquoi Jack lui avait il accordé cela? Après avoir aidé Squall, il s'était rendu, et avait demandé à ce que Ghirahim, fait prisonnier peu avant, soit rendu à la femme qu'il aimait... Cela n'avait aucun sens... Mais lorsque Dark se retourna vers lui, Ghirahim oublia ses soucis. Ghirahim et Dark étaient peut être les seules personnes au monde heureuses. Malgré le sang qui coulait dans les rues, les batiments détruits, les massacres et les viols, Ghirahim et Dark étaient ensembles, et cela suffisait à leur bonheur.
Mais pour l'instant, ils avaient une mission. Ghirahim observa l'entrée du hangar depuis la fenêtre de la maison où ils s'étaient dissimulés pour éviter une patrouille de Gardiens volants.. Cinq gardiens patrouillaient sur le toit, et Ghirahim savaient qu'ils voyaient parfaitement dans le noir. Il possédaient tous des arcs, et étaient sans doute capables d'abattre Dark et lui en moins de quelques secondes, s'ils se faisaient repérer. Ghirahim voulait bien risquer sa vie, mais il refusait que Dark perde la sienne. Impossible, donc, de se jeter vers la porte ou d'affronter les gardes directement. Mais à deux, ils ne pouvaient sans doute pas accomplir cet acte.
-Dans l'idéal, il faudrait qu'on se sépare pour les affronter en groupes réduits... Mais là encore, nous ne serions absolument pas sur de pouvoir les vaincre... Que penses tu qu'on devrait faire, Dark?
-Sumaru et Gozen sont trop importants pour qu'on ne fasse pas le maximum... Si on doit mettre nos vies en danger afin d'avoir la plus petite chance de les secourir, alors il faut qu'on le fasse! Pour ce monde, et pour que d'autres couples puissent se former et être heureux sans avoir à subir le joug de Squall!
-... Comme tu veux... On se donne rendez vous?
-Ici dans 10 minutes. On hurle si on a besoin d'aide. D'accord?
-D'accord.
Dark et Ghirahim s'embrassèrent, puis se relachèrent et partirent chacun d'un coté de la pièce. Ghirahim se retourna une dernière fois, son regard croisa celui de Dark... Puis il se jeta sous le couvert des ombres. Il retournait à la brutalité, à la haine et au sang. Son épée noire apparut dans sa main, et il avança, courant en silence, vers le hangar. Il commença à courir sur la paroi à toute vitesse, mais fit du bruit, et deux gardes se tournèrent vers lui. Ils bandèrent leurs arcs et tirèrent alternativement, tandis que Ghirahim les remarquait. Il fit un encart sur le coté, et y perdit son impulsion. Dans un dernier pas vertical, il prit une impulsion et se jeta sur la facade d'un batiment proche. Il planta son épée dans le platre rendu friable par le temps, et sa main se referma sur une corniche, pendant que deux flèches se plantaient dans le mur.
Canalisant ses pouvoirs dans ses mains, il commença à escalader la paroi à toute allure, se déplaçant trop vite pour que les flèches réussissent à le toucher. Une aura noire entourait ses avant bras, et il arriva bientot en haut du batiment. Il surpassait de peu le hangar, et d'un salto parfaitement exécuté, Ghirahim était sur le toit. Après une roue sur une main pour esquiver une flèche, il canalisa son énergie dans ses jambes afin de se jeter vers le premier Gardien. Leurs lames se croisèrent, mais le Gardien était bien plus fort que Ghirahim. Ce dernier sentit ses genoux fléchir et ses tendons se tendre à l'extrême, et dut se jeter sur le coté à plat ventre pour esquiver l'attaque suivante. Le Gardien l'attrapa par la jambe droite et le jeta contre un mur, pendant que l'autre Archer placait une flèche dans son arc et visait Ghirahim, à moitié inconscient.

Dark avait adopté une approche bien plus furtive. La fille de l'Aube s'était doucement approchée du mur du hangar et porté la main à son diadème, désormais vide. Moondance et Sundance lui manquaient toujours autant... Son poing se referma doucement, puis trembla alors qu'elle sentait la colère et la haine contre Squall remonter en elle. Elle s'était cependant rapidement calmée, et avait tracé du doigt un symbole sur le mur Est du Hangar. Une paroi de glace était alors apparue dans un silence complet, et elle avait commencé à escalader sans un mot ou un bruit. Alors qu'elle arrivait en haut de l'échelle, elle s'arrêta en entendant des pas. Lorsque ceux ci disparurent, elle recommença à monter, et sa main droite se posa sur le sommet du hangar, avant qu'elle hisse la tête... Et voit un Gardien, jouant avec sa hache en la regardant.
-Dommage que tu sois aussi stupide, ça me fait vraiment du mal de tuer une beauté comme toi... Mais avant, on pourrait peut être s'amuser!
Il se baissa et attrapa Dark par le cou, trop surprise pour réagir. Il la plaqua ensuite à un mur, et des menottes de lumière apparurent sur ses poignets, l'empêchant de bouger et de se débattre, pendant que le Gardien commençait à la tripoter.
Plus loin, le Gardien ayant en joue Ghirahim relacha la corde de son arc.
La flèche fut tranchée en deux par une épée fine, et les deux parties se plantèrent autour de Ghirahim.
La tête du Gardien violeur fut arrachée de ses épaules d'un coup de claymore.

Quelques jours plus tot, alors que Sumaru et Gozen venait d'être arrêtés, l'officier avait crée un portail. Avec un soupir et la tête basse, Sumaru avança, suivi de près par Gozen, encadrés par une centaine de Gardiens. Alors qu'il aurait du se sentir broyé dans le portail, comme tous ceux passant d'un monde à l'autre, Sumaru sentit juste une légère pression, tout comme Gozen. Lorsqu'il ressortit, il releva la tête et contempla Celestia. Le tissu Noir et Rouge de Squall reliait les tours auparavant si fières, tandis que des Démons circulaient librement parmi les Anges. Des rixes éclataient dans les rues, et Sumaru regarda Gozen. Ce dernier avait le même regard que Sumaru en ce moment, et ils continuèrent à marcher sans un mot. Ils n'en avaient pas besoin. Ils se comprenaient.
Tous deux penchèrent la tête vers le sol, et continuèrent d'avancer en silence. Ils savaient parfaitement où on les emmenait, et ils devaient réunir toute leur concentration pour avoir une chance d'y réchapper. Chaque pas, par son bruit réconfortant et régulier, renforcait leur concentration, tandis que leurs respirations devenaient beaucoup plus lentes. Ils n'avaient plus aucun pouvoir, et ne pouvaient donc pas l'envoyer dans telle ou telle partie de leur corps, mais même privés de ces avantages, ils restaient deux guerriers légendaires. Fermant les yeux au même instant, ils sentirent le souffle discret du vent sur leur peau, et analysèrent ses mouvements, tout en se référant aux bruits pour avoir une description précise des lieux.
A genoux devant Maitre Squall! Beugla un Gardien portant des épaulettes sombres très larges.
-Ferme la un peu, crétin... Répondit Sumaru avec un air blasé en relevant la tête et en rouvrant les yeux. C'est pas parce que t'es gradé qu'on va t'obéir... T'es ausi pitoyable que ton maitre, alors respecte quelqu'un qui le mérite...
-Toujours aussi prompt à discourir des heures durant, hein, Sumaru? L'interrompit Squall, dont le visage était totalement masqué par son tissu. Toi et Gozen, tout le monde sait que vous êtes presques autant respectés par mes gardes que moi. Après tout, vous êtes des légendes vivantes! Vous êtes deux Seigneurs de la Mort! Vous êtes presque des dieux, c'est ça?
Alors qu'il parlait, sa voix se fit de plus en plus grincante et forte. Il marchait tranquillement vers eux, et donna un léger coup dans le vide, avec sa gunblade dorée. Elle n'avait plus rien à voir avec celle que Squall possédait avant. Et elle représentait bien mieux Squall qu'une longue description. Bien que torturée, elle était gracieuse et douce. Mais en dessous de cette douceur, le danger était ce qui se voyait le plus. Tout autour de lui, Squall projetait une légère aura blanche.
-Qui crois tu tromper avec cette aura, Seigneur de la Mort? Cracha Gozen
-Qui crois tu tromper avec tes discours, Seigneur Angélique? Répondit l'intéressé sur le même ton. Tout le monde sait que toi et ce cher Seigneur Démoniaque cherchent seulement à récupérer les pouvoirs qui me revenaient de droit.
-Nous cherchons à protéger ce monde de tes séides, Tyran! Répondit Sumaru avec un visage neutre, comme si ce débat n'avait aucune importance.
-Ah oui? Vous préférez leur offrir la mort et la souffrance plutot qu'un lieu magnifique comme celui ci? Moi, je leur offre de rester avec leurs proches pour l'éternité! Vous ne connaissez pas ça, vous, êtres immortels! Mais pour moi, pour Flare, pour tous les autres, se sentir vieillir, se sentir faiblir est infiniment pire que la mort! Hurla Squall.
Il arracha son masque, et tous les Gardiens détournèrent le regard instantanément. La tension venait de montrer de beaucoup de crans en une seule seconde. Son oeil gauche était totalement blanc, et l'iris de l'autre était d'un gris terne. Tous deux étaient entourés de cernes profondes, et des rides parcouraient son visage, balafres naturelles infligées par le temps.
-Tu sais d'où viennent ces marques, Squall. Dit doucement Sumaru. Tu connaissais les règles.
-Vous aussi, vous connaissiez les règles! Hurla Squall, plus fort que jamais, avant de remettre son masque. Mais vous m'avez abandonnés! Les règles n'existent plus!
-Non. Les règles n'existent plus. Soupira Sumaru avant de disparaitre, en même temps que Gozen.
Leurs menottes tombèrent au sol dans un tintement tandis que les Gardiens se redressaient et empoignaient leurs armes. Squall eut à peine le temps de bouger avant que Sumaru et Gozen prennent chacun appui sur une de ses épaules et bondissent, le projetant au sol. Sumaru prit appui sur une collone blanche, tandis que Gozen entrait directement dans un batiment par une fenêtre. Avant même de tomber au sol, l'aura de Squall se stabilisa en tentacules rouges d'une dureté incroyable et frappèrent la collone et le batiment, qui s'effondrèrent tous deux. Mais Sumaru avait déjà bondi loin de la collone et sautait de toit en toits, pendant que Gozen ressortait de l'autre coté du batiment et fendait la foule, trop rapide pour être arrêté. D'un geste rageur, Squall fit sortir ses ailes et ordonna à ses Gardiens de pourchasser les deux fugitifs.
Sumaru leva les yeux et vit des milliers de flèches qui plongeaient vers lui. Il se mordit la lèvre inférieure, et mit son pied gauche en avant avant de partir sur la droite à une vitesse incroyable. En face de lui, il vit une rangée de Gardiens armés d'espadons qui se préparaient. Sumaru savait qu'il était dans une impasse, et qu'il devrait se surpasser pour s'en tirer. Calculant à chaque pas la distance qui le séparait, sa vitesse et l'énergie cinétique qu'il possédait, il finit par arriver à portée des Gardiens, qui abaissèrent leurs armes dans une synchronisation parfaite. Sumaru leva ses bras et para de ses avants bras les attaques des deux Gardiens du milieu, et grace à son énergie cinétique et à la résistance de son manteau, il repoussa les armes de ses ennemis avant de les faucher à hauteur du cou. Il traversa ainsi les défenses de ses ennemis, et sourit doucement.
Son objectif, comme celui de Gozen, était l'ancienne tour d'Azul. Elle se dressait dans un quartier abandonné au coeur de l'ancienne ville. Et Sumaru pouvait la distinguer par dessus les toits. Avec un grognement, il enjamba une barrière et traversa un petit jardin afin de se dissimuler sous les arbres. Les anges volants se dispersèrent, et Sumaru ressortit avec un sourire avant de sentir une lame lui traverser l'estomac. Il cracha du sang, puis se retourna à moitié.
Un jeune enfant tenait un couteau et lui avait planté dans le dos avec un air terrifié. Doux mais imposant, Sumaru forca l'enfant à retirer son couteau et à le lacher, puis posa son genou gauche au sol afin de se rapprocher du niveau de l'enfant.
-Pourquoi m'as tu attaqué, petit?
-T'es un méchant! Hurla le gamin avant de s'enfuir.
Sumaru se releva doucement, et ses mains tremblaient. Il se sentait comme il s'était senti, il y'a plusieurs années, lorsqu'il était revenu en Angara. Encore une fois, il passait pour le méchant, alors qu'il défendait les gens, et cet enfant, contre ses assassins. Mais il n'eut pas le loisir de s'apesantir sur cette donnée. Alertés par le hurlement de l'enfant, les Gardiens se jetèrent vers le jardin, et Sumaru dut reprendre sa course.
Il devait tirer sur sa blessure à chaque instant, et sa respiration était trop lourde. Il ne pourrait pas maintenir ce rythme trop longtemps, il le savait. En face de lui, un ange, les bras croisés, son marteau posé sur la tête à coté de lui se dressait. Sumaru le connaissait. Et lorsqu'il vit le cercle d'Anges qui venait de se former autour de lui, Sumaru comprit qu'on lui avait tendu un piège.
-C'est bon de te revoir, Sumaru! Cracha Hugo.
-... Que me vaut ce plaisir?
-J'avais juste envie de te revoir! Revoir celui qui m'a humilié toutes ces années! Mais maintenant, les positions sont inversées! J'ai le pouvoir!
-Ah ouais? Moi ce que je vois, c'est que tu diriges un gang d'anges. T'as pas réussi à te faire recruter chez les Gardiens? Trop faible?
-C'est pas un gang, connard! C'est la Confrérie! Tous les Anges m'obéissent!
-T'en discuteras avec Gozen quand on aura rétabli l'ordre.
-Gozen m'obéira! Comme tu obéiras au batard qui règne sur les démons!
-Son nom?
-Quel intérêt j'ai à te le dire?
-Je saurais qui buter en premier pendant que Gozen t'arrachera les ailes. Il te tuera rapidement, si tu le dis.
-Il n'a aucune chance!
Sumaru éclata de rire, puis se calma brusquement. Beaucoup trop brusquement.
-On verra ça.
Avant que Hugo ait le temps de réagir, Sumaru se jeta en avant, saisit son marteau, tourna sur lui même et le jeta contre le mur d'Ange en face de lui. Il s'enfonca dans la brèche, et prit une petite ruelle afin d'empêcher ses poursuivants de l'attaquer à plus d'un à la fois. Il lui restait encore un kilomètre et des poussières à parcourir. Cela lui laissait le temps de réfléchir à ce qu'Hugo lui avait révélé sans le vouloir.

De son coté, Gozen avançait tranquillement. Il était bien moins remarquable que Sumaru, et surtout, infiniment plus discret. Alors que Sumaru utilisait sa force brute pour se frayer un chemin, Gozen se faufilait sans un bruit dans les ombres. En réalité, s'il avait encore eu de la magie, on aurait cru qu'il s'en servait pour disparaitre. Mais l'explication était bien plus simple. Gozen était incroyablement doué pour cet exercice.
En silence, il avançait vers la tour d'Azul. Sumaru était parti dans la mauvaise direction et aurait donc bien plus de distance à parcourir. Mais ce n'était pas ce qui inquiétait Gozen. Squall s'était envolé, mais il ne poursuivait ni Gozen, ni Sumaru. Il devait être en train de tendre un piège quelconque aux deux guerriers, et cela ne lui plaisait pas du tout. Squall était réellement un Dieu, et peut être même plus. Sans pouvoirs, ni Sumaru ni Gozen ne pouvaient lui tenir tête plus de quelques minutes, et même ensemble, ils ne pouvaient pas survivre à un affrontement contre lui.
Gozen laissa filer ces pensées pour se concentrer sur sa tache suivante. Il devait entrer dans les ruines de la tour d'Azul et récupérer une relique. Elle seule leurs permettraient de s'échapper, et sans elle, ils étaient condamnés. Comme le monde.
Gozen se faufila dans un trou, et regarda autour de lui. Des patrouilles couraient un peu partout dans les couloirs, et les escaliers étaient remplis de crétins qui ne comprenaient rien à la situation. Mais il n'avait pas le temps de faire un massacre à mains nues. Pour l'instant, il devait retrouver la Sphère.
Profitant qu'un garde ait le dos tourné, il se jeta sous l'escalier, et entreprit de le grimper à l'envers. Invisible dans l'ombre, il atteint bientot le niveau le plus haut. Il passa doucement sa tête sur le coté et vit un gardien qui passait. Se retenant seulement par les pieds, il saisit les jambes du gardien, l'attira vers lui, et lui écrasa la trachée de la paume. Il remonta sans peine sur l'escalier avec son fardeau, puis le posa à coté de lui en évaluant la situation. Ce niveau était presque totalement effondré, et il ne pouvait pas sentir l'aura de la Sphère. Il devait se contenter de chercher.
Soudain, il sentit l'angoisse écraser son ventre, et se retourna doucement. Squall était tranquillement assis derrière lui, sa gunblade produisant un battement régulier pendant qu'il la faisait rebondir sur sa jambe. Dans l'autre main, il tenait la Sphère.
-C'est ça que tu cherches?
Pièces Pièces : 27804
Nombre de messages : 3940
Age : 23
Date d'inscription : 05/02/2011

Feuille de personnage
Objet(s):


NW Revolution Rang_ultime_mystique-50a1216d1NW Revolution 1344552461-rang-survivor

Je te maudis pour les 0 idioties que tu as dit... èwé

[/epicness]

Invité a écrit:

avatar
le Dim 23 Sep 2012 - 19:50
Epic chapitre pas mal de voir Squall méchant c'est cool !

Angélique a écrit:

Angélique
Ange Céleste
le Dim 23 Sep 2012 - 20:15
NYAH POURQUOI ME FAIS PRESQUE VIOLER?!

So épic t'as même pas oublié que Dark est la fille de l'aube...Et est avec Ghira et que c'est kawaii♥ *clapclap*
Pièces Pièces : 26250
Nombre de messages : 1220
Date d'inscription : 02/03/2012

Feuille de personnage
Objet(s):


Spoiler:
NW Revolution Angeli10
~Everyone can be a traitror.

Link a écrit:

Link
Fondateur
le Dim 23 Sep 2012 - 20:35
De l'action à Gogo avec les Gardiens !

Mais toujours ce problème de présentation...
Pièces Pièces : 127789
Bonbons [Halloween] Bonbons [Halloween] : 205 Nombre de messages : 57689
Age : 25
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
http://kevinrolinbenitez.com/

Contenu sponsorisé a écrit:

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum