Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
[FIC] L'Histoire d'un renegat.
Roi Stip a écrit :
avatar
Alpha
Sam 10 Mai 2008 - 1:48
Chapitre : prologue.

La fête allait bon train dans la taverne. Le marchand de légume courtisait la jeune fille du berger, alors que plusieurs couple dansait sur la piste. Bien sûr la bière coulait à flot, et plusieurs saoulons gisait déjà a terre, baignant dans le liquide qui était autrefois dans la chope qu'ils tenaient encore de la main. Se soir là, le village célébrait pas une occasion spécial, c'était seulement une idée du maire, qui avait fait cela pour chasser le stresse constant pesant sur le village depuis le début de la guerre contre les Orcs, une vingtaines d'années plus tôt. Soudaine, la porte de la taverne fût enfoncé, et la pluie qui battait dehors s'engouffra dans l'édifice ...

__________________________

Nezral et sa petite troupe, composé d'une dizaines de grunt et de cinq lanceur de javelot, avançais sous la pluie battante. Le Chef de guerre Blackhand les avaient chargé, lui et ses hommes, d'aller piller les ressources d'un petit village humain caché dans les montagnes.
Les Orcs aperçurent le village, et remarquèrent bien assez vite que la population était probablement regroupé a un même endroit, puisque seulement un bâtiment était éclairé. Les Orcs, avide de massacre, accélérèrent le pas. Étrangement, pour des créatures de leurs gabarits, les Peaux-vertes était rapide et surtout, silencieux. Grâce à ces deux avantages, les Orcs purent rapidement massacrer les quelques gardes resté à l'extérieur, sans leurs laisser le temps de crier l'alerte. Nezral s'approcha de la porte de la taverne, et défonça la porte d'un puissant coup de pied. Les guerriers se rependirent comme la peste dans l'établissement, massacrant tout ceux qui passait à leurs porté.

_________________________

Lorsque les Orcs pénétrèrent dans le bâtiment, la panique s'empara des humains. Quelque soldat qui s'était joint à la fête tentèrent bien de résister, mais c'était inutile, les Orcs était née pour combattre, et eux, pauvre humain qu'il était, n'avait même pas d'arme pour se défendre ...

______________________

Nezral et ses soldats pillèrent les ressources comme le Chef leurs avaient demander. Après quoi, ils s'assurèrent que tout les humains, femme et enfant compris, soit mort. Nezral invoqua l'esprit du feu pour brûler le village, et c'est éclairé par l'incendie que les peaux-vertes quittèrent le village, telle des ombres fuyant le soleil.

______________________

Aujourd'hui, Nezral était appuyé sur les remparts du mont Rochenoire. La guerre contre les Humains étaient fini depuis longtemps, et les Peaux-verte était devenu un peuple ''paisible'' depuis la fin de la guerre de la troisièmes guerre. Seulement, certain Orcs, dont Nezral fessaient partis, avaient quitté la ''Nouvelle Horde'' en insultant de le nouveau Chef de Guerre de ''Lavette élevé par des Humains.''. Ces Orcs là s'étaient réfugié dans le premier bastion Peaux-verte dans le monde des Humains : le Mont Rochenoire, ces Orcs là combattaient toujours l'Alliance, et aussi ceux de la Horde qui osait les attaquer!

Seulement voilà, le Mont ne leurs appartenaient plus complètement, venant des entrailles de la montagne, le Clan des Nains Sombrefer continuait de vendre chèrement leurs peaux, et les Orcs était donc obligé de rester à la montagne jusqu'à ce que la menace soit totalement éradiqué. Nezral avait d'ailleurs hâte que ces nabot sois tous mort, pour enfin pouvoir massacrer les naïf villages humains construit à moins de milles kilomètres des Steppes ardentes ...

- Hé, le vieux Chaman. Nezral se retourna, interrompue dans ses réflexions par Lor'el, un jeune Grunt qui venait de finir son entraînement. Le Chef veux t'voir, parait que s't'important.

- Ouais ouais, ça va, dit lui que j'arrive. Lui répondit Nezral en ramassant sa hache.
Pièces Pièces : 12114
Nombre de messages : 3045
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Dieux de la Mort locaux : Squall, Saphya
Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Généraux : Luciole
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Adversaire : Axem Red, Baltagnar, Faust, Taka, Sorceresse, Executor
Némésis : Trascer


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Sam 10 Mai 2008 - 6:26
Heuu

MA-GNI-FI-QU3

ENCOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOORE
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Sam 10 Mai 2008 - 9:10
C'est sympa je trouve =p Bien écrit comme toujours.
Sauf un petit défaut cette fois çi, les répétitions (les orcs, les orcs, et toujours les orcs).
Essaye de corriger sa car c'est génant =/

Je t'encourage à continuer donc. ^^
Pièces Pièces : 90804
Nombre de messages : 56090
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Roi Stip a écrit :
avatar
Alpha
Mer 14 Mai 2008 - 2:27
Chapitre Un : Reprendre le contrôle.

Nezral marchait dans les couloirs en pierre noir de la montagne, se dirigeant vers la salle où siégeait leurs chef, Rend blackhand, le fils du Chef de Guerre de la Horde lors de la première guerre.

Les couloirs serpentant dans la montagne était tous façonné dans la même matière : de la Pierre volcanique noire. Les murs et le sol était brisée par endroit, et plus Nezral se rapprochait la salle principale, plus les murs était décoré de tête appartenant aussi bien à des soldats de l'Alliance, qu'a ceux de la Horde.

Les fondations ne semblait plus très jeune, Nezral non plus d'ailleurs. Sont visage au teint vert forêt était ridé et parsemé de cicatrice d'ancienne bataille. Ses cheveux était coiffé en une seul ligne au milieu de sa tête, d'un noir grisâtre. Sa barbe poussait chaque côté de ses joue, elle aussi d'un noir grisâtre, certain bout étant totalement gris. Néanmoins, même si le chaman n'était plus dans la force de l'âge, ses bras restait musculeux, ses cuisses aussi et il arborait fièrement de puissant muscle abdominal. Inutile de préciser que des cicatrices ornait son corps en plusieurs endroit ...

_________________________________

Enfin, Nezral déboucha dans la pièce qui servait de salle de ''conférence''. Rend Blackhand, le fils de son premier chef de guerre, l'attendait assit sur une haute chaise en bois. Le Chaman s'approcha et s'inclina devant son chef, avant de se relever et de demander :

- Vous vouliez me voir, chef de guerre? Dit Nezral.

- Oui, j'ai besoin de toi, vieux chaman. Répondit Rend. Ces petit nabots des Sombrefer sont une épine dans le pied notre Horde, et j'ai besoin de toi pour nous en débarrasser, j'ai rassemblé nos meilleurs guerrier, et tu vas les commander.

Pour toute réponse, Nezral répondit d'un ton qui ne trahissait nullement sont envie de massacre : - Quand devrais-je prendre le commandement de cette troupe ?

- Mais tout de suite ! Lui dit le Chef du guerre, alors qu'une vingtaines de grunts, certains armée de javelot, d'autre de grande épées, mais la plupart de grosse hache, pénétrait dans la pièce.

- Notre vie, pour la Horde ! Dirent-ils tous en cœur, se mettant au garde-a-vous devant le chaman. Nezral les détailla rapidement : tous vétéran de plusieurs batailles,tous plus jeunes que lui d'une dizaines d'années et surtout, brillaient dans leurs yeux une envie malsaine de bataille sanglante. Ils seraient parfait pour débarrasser les cavernes des quelques Nains restant, leurs assurant un total contrôle de la montagnes.

Sans un mot, le chaman ramassa sa hache et sortis de la salle, suivit de la petite troupe de peaux-verte. Cette fois, il prit un chemin différent, descendant plus profond dans la montagne. A mesure qu'il descendait, le décors changeait, les murs remplacé par des parois, néanmoins toujours de pierre noir. La chaleur ne cessa d'augmenter, encore et encore, jusqu'à tant d'atteindre des sommets qui aurait probablement tué un humain sur le coup, mais les Orcs était plus endurcis que cela ... et les Nains pouvait vivre des les situations des plus chaleureuse au plus froide qui soit.

La petite troupe sortis enfin des couloirs étroits, se retrouvant dans une grande ''salle'' : une rivière de lave délimitait les contours du sol, des colonnes de pierre semblait retenir le plafond et les stalagmites de tenait au plafond, telle des lances prête à les frapper à tout moment.

Un Orc failli perdre pied, n'ayant pas remarqué que la petite troupe se tenait sur un pont étroit traversant la rivière de roche en fusion. Heureusement, son voisin le retenu, l'empêchant de tomber vers une morte certaine. Seulement, Nezral avait tout vus et se retourna vers le Grunt, visiblement en rage.

- Fais attention idiot ! Si nous voulons déloger les Nains de leurs trous à rats, nous aurons besoins de tout le monde, et surtout, nous devrons rester alerte à toute les choses qui nous entoures ! Une seul erreur et s'en est fini de nous. Cria presque Nezral.

- Oui Chef ! Lui répondit l'Orc, affichant néanmoins une expression de défi.

Allez, ont y vas les gars ... Dit Nezral, en reprenant sont chemin, inquiet de ne pas encore avoir rencontré de Nain ...
Pièces Pièces : 12114
Nombre de messages : 3045
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Dieux de la Mort locaux : Squall, Saphya
Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Généraux : Luciole
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Adversaire : Axem Red, Baltagnar, Faust, Taka, Sorceresse, Executor
Némésis : Trascer


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Ven 16 Mai 2008 - 23:29
Je trouve ta fic simpas .

Je te souhaite bonne continuation , bonne baston , bon chevauchage de ponay , et pwet ^^
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Sam 17 Mai 2008 - 9:45
Haha, vive les nains !

Bon en tout cas, c'est toujours aussi sympa à lire =) Je te conseille de faire un petit lexique ou alors de mettre des explications sur les différentes races, dans ta fic. Sa aidera pour les non-connaisseurs .

En tout cas, bonne continuation, et fait en sorte qu'il y est un peu plus de suspens et d'action dans ta fic, elle manque un peu d'accrochage mais je suis sûr qu'au fil et a mesure, sa seras encore mieux.

Bonne chance pour la suite !
Pièces Pièces : 90804
Nombre de messages : 56090
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Invité a écrit :
Sam 17 Mai 2008 - 18:00
Sont visage => Son visage

Heu j'ai failli m'endormir, elle est ou ta devise ?
BASTOOOOOOOONNN WAAAAAAGH ! :face: :face: :face:

Sinon j'adore ^^ enfin ce chapitre changera des futures baston incéssantes ?
 :: HRP ~ Préparatifs :: Le Musée de Next Wave :: La Bibliothèque Sans Fond
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Sam 17 Mai 2008 - 19:38
Incessante, pas toujours xD !

Spoiler:
 
Pièces Pièces : 90804
Nombre de messages : 56090
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
[FIC] L'Histoire d'un renegat.
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum