Contexte

Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.

À propos de Next Wave

Depuis 2007, Next Wave (NW) est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers évènements. Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

Staff:

MonTexte

Derniers sujets

Top-Sites:

Partenaires:


Aller en bas

~PNJ General~ a écrit:

~PNJ General~
PNJ
le Dim 10 Mar 2019 - 21:06


Cela faisait depuis quelques temps que les Aliens furent installés à Horuna. Plus ils étaient nombreux, plus cela mettait mal à l'aise les Natifs. Le pire était que ceux qui gouvernait Horuna était constitué majoritairement des Aliens. Cependant, les Natifs laissèrent passer cette situation. Jusqu'ici, tout semblait bien se passer. Mais, cet instant n'était que de courte durée.

En effet, si certains Aliens étaient venus en paix, d'autres tentèrent d'imposer leur coutume. Pire, ils essayaient de prendre le terrain, comme si cela les appartenait, quitte à se débarasser des Natifs vivant à Horuna. Les plaintes de ces derniers ? Le gourvernement gardait les yeux fermés. Peut-être qu'il était dans la même philosophie que les Aliens qui empoisonnaient la vie des Natifs. Cependant, rien était sûr, même si les Natifs furent persuadés par cette hypothèse. En tout cas, la plupart avaient finit par déménager ailleurs ou monter un groupe anti-Alien.

D'ailleurs, un soir, un groupe d'Aliens fut rassemblé pour faire une grande fête. Du moins, c'était ce qui était montré en apparence. Même si c'était le cas, en pratique, c'était surtout pour embêter une énième fois les Natifs qui passaient sur leur chemin. La soirée où aucune loi entraverait les Aliens allait commencer !


Le RP est libre. Libre à vous de rejoindre les Aliens à la fête, surtout si vous êtes Aliens ou Héros. Ou bien, vous pouvez essayer de jouer aux justiciers. Les conditions de fin de RP se fera, sans doute, en fonction comment débute le RP de l'acte.
Pièces Pièces : 40322
Nombre de messages : 8575
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Will Lightlaw a écrit:

Will Lightlaw
Ultra
le Mar 19 Mar 2019 - 11:08
De pire en pire...

Tout allait pour le pire. A ce rythme, Will songeait a déménager. Les Aliens étaient de plus en plus pompeux, répétant les tapages nocturnes, ivresse dans un lieu public, et harcèlement mineur sur Natif, et tout autre délits plus ou moins "mineur", jugé pas assez important pour intervenir selon les autorité qui savaient bien qu'elles avaient l'épée de Damoclès au dessus de leurs tête. Ils détournaient la responsabilité par des "Débrouillez vous entre citoyens", "Vous êtes des adultes, plus des gamins, vous n'avez pas besoin de règles pour régler ce conflit mineur", et autres conneries. Et bien sur, leurs délits restant impunis, les choses ont empirés.

Ça n'était pas grand chose de plus au début. Ils ont commencé à remettre en questions certaines règles... D'abord mineures, comme refuser de montrer une carte d'identité quand ils étaient de manière évidente des Aliens. Puis ça à dégénéré avec la revendication d'avantages, chose qui a achevé l'espoir des Natifs que tout rentrerai dans l'ordre. Et chose impensable, ils en ont eu certains récemment. Quelques maigres réductions dans certains magasin, donc cela n'était pas grand chose en soit, mais cela les conforta dans leur idée qu'ils étaient intouchables. C'est donc ainsi que nous sommes arrivé ici, à leurs soirée qu'ils avaient surnommée "fête du slip Alien". Selon eux c'était une coutume de laisser parler l'ivresse de temps en temps, mais tout le monde savait que c'était pour mettre les harcèlements qui suivraient sur le dos de l'alcool.

Plus concrètement, ils étaient sur un rond point, ayant au préalable dégagé la statue d'Astrid qui "était moche, qui gênait et servait à rien" selon eux. Will tolérait beaucoup de choses. Les harcèlements pouvaient se régler par un coup de poing bien placé sous le sternum. L'ivresse pouvait se régler par un petit "plongeon volontaire" dans la fontaine. Les avantages des Aliens pouvait se régler selon le dicton "Dura lex sed lex". Mais pas le vandalisme de culture, saccager l'histoire d'un peuple d'un planète qui n'était même pas la leur. Et pire que tout, PERSONNE NE TOUCHE REINE ASTRID. Voyant ça depuis sa fenêtre, Will fumait de rage. Il caressa Keith rapidement en sifflant entre ses dents :

"-Je vais mettre un terme à tout ça."

Les yeux de Will, comme d'habitude, avait changé de couleur sous le coup de l'émotion négative. Avec le temps il avait réussi a trouver une symbiose avec la bête, en revanche celle-ci semblait se montrer plus souvent. Descendant les escalier 4 à 4, c'est limite si la porte ne sorti pas de ses gonds quand Will l'ouvrit d'un coup de pied rageur, et pourtant bien entrainé. Sorti, il se dirigea vers le groupe alcoolisé, voir grisé par d'autres substances.

"-BON, CA SUFFIT VOS PUTAINS DE CONNERIES !"
Pièces Pièces : 23537
Nombre de messages : 725
Age : 21
Localisation : Centre ville d'Horuna
Réplique/Citation : "Je saurai tout !"
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Amis: Novation; Rosstail; Kat, Lumina, Cyprien, Mei, Pidge, Dimitri, Nilla;


Ennemis: Personne... Pour le moment.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

~PNJ General~ a écrit:

~PNJ General~
PNJ
le Dim 14 Avr 2019 - 14:44
Le groupe d'Aliens dégagèrent la place pour s'approprier du lieu. Ils se débarrassèrent de la statue à l’effigie d'Astrid. Ils n'hésitèrent pas à retirer tout ce qui mettait en valeur Horuna et son patrimoine. Désormais à l'aise, ils sortirent leurs packs de bières et allumèrent la musique, volume sonore au max. Les Natifs qui passaient ? Ils se retrouvèrent aussitôt humiliés. Mettre les gens à poil pour prendre en photos et partager à des réseaux sociaux, les forcer à se prendre une cuite, bref, tout était autorisé à enlever toute trace de dignité d'un Natif. Les jeunes Aliens s'amusèrent beaucoup, jusqu'à ce qu'un des leurs tenta de donner justice à ces Natifs.

-« Bon, ça suffit vos putains de conneries ». Z'avez entendu ça, les gars ?
S'exclama un des Aliens.

Un humain quelconque enragé. Cela faisait rire le groupe. Sa carrure maigre contrastait avec le groupe qui étaient plus imposants physiquement. De plus, ils portaient des couleurs vivaces.


-Franchement, tu crois vraiment être le VIP de la fête ? Les gens comme toi, on les donne un peu de piment.

Le plus trapu des Aliens saisit Will pour le jeter vers la fontaine. La troupe riait de plus en plus fortement.

-Bien visé, Hans. Maintenant, le dépressif, fais-nous la baleine.

Ils dévisagèrent tous Will, dans l'espoir qu'il puisse faire amuser la galerie. Au pire des cas, ils trouveraient d'autres activités pour lui.

[Le prochain post du PNJ se fera vers le week-end du 28 avril. Pour ceux qui ne sont pas dans le RP, vous pouvez vous y incruster.]
Pièces Pièces : 40322
Nombre de messages : 8575
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Faust Arion a écrit:

Faust Arion
Geek
le Mar 23 Avr 2019 - 12:01
Réputation du message : 100% (1 vote)
[Je mets le contexte que Faust ait déjà rompu avec Aura au Royaume Champignon]


___Sssfinxxx - Dirty mood (trip hop instrumental)



Décadence

Faust devrait faire souvent des balades nocturnes. En effet, cela lui calmait ses esprits. Même si le bouc arrivait à tourner une nouvelle, grâce à la confiance de ses proches, sa rupture lui avait laissé des lourdes séquelles. Le cornérien observa sur son chemin les Aliens qui faisaient comme bon leur semble. En fait, Faust avait l'impression de déambuler dans un quartier où le taux de criminalité était à la hausse. Dire qu’auparavant, cela fut un quartier calme.Après la défaite du Parasite, le monde semblait tomber vers la décadence. Le bouc s'y était préparé mentalement. Après tout, il avait déjà vu des fins du monde. Mais, celle-ci semblait être lente. Du moins, cette fin du monde semblait être psychologique. Encore heureux que le cornérien n'avait pas trop de mal avec les épreuves mentaux, à quelques exceptions près.

Bref, il arriva sur une place où des jeunes Aliens semblait faire la fête et humilier un énième Natif qui était sur leur passage. Le Natif en question était dans la fontaine, forcé à « faire la baleine ». Autant, il aimerait aider la victime. Autant, il aurait préféré laissé tomber. Si c'était un de ses amis, Faust aurait été intervenu. En effet, à quoi bon sauver des inconnus, alors qu'il y avait encore d'autres situations du même genre en parallèle ? C'était la question que se posait le cornérien. Faust aurait pu continuer la route. Cependant, sa curiosité lui poussait à rester là et à voir comment cela va évoluer. Peut-être qu'il y aurait besoin d'un casque bleu, ou pas.



Pièces Pièces : 55463
Nombre de messages : 5970
Age : 25
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


[Acte 12] La fête du slip alien Fausts10

Affiche Wanted:
Spoiler:
[Acte 12] La fête du slip alien 1530637682-faust

[Acte 12] La fête du slip alien 1356339291-rang-cromagnon[Acte 12] La fête du slip alien 1375644079-rang-ami-des-betes[Acte 12] La fête du slip alien 1376399893-rang-bavard[Acte 12] La fête du slip alien 1376399893-rang-comedien[Acte 12] La fête du slip alien 1410510119-rang-technicien
[Acte 12] La fête du slip alien Planch11

Contenu sponsorisé a écrit:

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum