Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Sabotage00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

When I say “Vol” now you say “Tron” [ Pv Keith Kogane]
Pidge Gunderson a écrit :
Pidge Gunderson
Goomba
Lun 24 Déc 2018 - 17:53
the paladins, in the park
















We were told that forming Voltron was our destiny ♫

Peu de temps après le grand bal de noël, tu avais pris la décision de rester encore un peu à Horuna. La neige était toujours encore un peu présente, mais n'était pas un obstacle pour se déplacer. Tout comme la température, qui était pour le moment, agréable. Ce monde ou...Planète? Était un peu étrange, et même avec ton bagage intellectuelle, tu peinais à trouver des explication logique sur certaines choses.
Comme le fait qu'un parc d'attractions soit ouvert en plein hiver.

Ce fait certes, un peu intriguant et défiant la logique humaine, t'avais certes titillé, mais offert une brève idée. A noël, tu avais croisé vaguement deux des membres de la team Voltron. Et même si tu n'étais pas du genre à croire encore à ce bon vieux père noël, tu prenais cela comme une sorte de... Cadeau..de la part du...Destin?

Blague à part, vous vous étiez séparé. A nouveau. Sans doute bien trop enivré par l'esprit de la fête, vous n'aviez pas eu le temps de réfléchir sur les bonnes choses. Comme...Depuis combien de temps Lance et Keith sont présent ou bien, ou se trouve Shiro. Vous étiez presque au complet. Et malgré l'absence du space dad, tu ne pouvais pas t'en empêcher de t'en réjouir.

Car vous etiez bien plus qu'une simple équipe avec cette lourde mission de devoir sans arrêt risquer leurs vies pour sauver le monde. Le lien qui vous unissez était bien plus que cela.



Vous êtes une famille.

Certes, cela ne remplacera jamais celles que vous avez. Et les paladins ne remplaceront jamais ton frère Matt...Mais tu pouvais penser que tu avais gagné trois grands frères en acceptant ce lourd destin.

Aujourd'hui, tu avais décidé de reprendre contacte avec les deux autres paladins, en leurs transmettant un message, avec les coordonné à rejoindre. Et tu avais choisi ce...Parc d'attractions. Pourquoi cet endroit et pas un simple café? La raison est simple. Hunk avait réussis à te convaincre sur le fait que tu n'étais pas forcément obligé de rester sérieuse sans arrêt, sous prétexte de rester sur tes gardes. Et faire le point ici, vous permettra de vous amuser un peu.

Comme d'habitude , le paladin jaune était avec toi, se frottant un peu les yeux suite à une légère fatigue. C'était éprouvent de te suivre partout ! Tu avais gardé ton pull vert, et lui le sien. L'armure de paladin était inutile pour le moment.

Tu t'approchas du guichet, afin de prendre deux places, tout en te demandant ou tu vas attendre les autres...Ou s'ils étaient déjà présents.

Finalement, tu entras dans le parc, observant les manèges, dont certains, étaient en pleine utilisation. Tu eu un petit rire en voyant Hunk fixer du regard une sorte de Grand huit. Ah oui , il ne raffolait pas des manèges à sensation forte. Pourtant, faire des manœuvres avec son lion, ça, ce n'est pas effrayant, hein ?

-Nous allons les attendre ici, je pense qu'ils ne devraient pas tarder à arri-

Tu parles dans le vide. Ton ami a soudainement disparu. Ou? Tu regardes tout autour de toi, en l'appelant par son nom, avant que le jeune homme daigne réapparaître dans ton dos

-Désolé, je suis parti acheter de la barbe à papa ! Tu en veux une?

-...ça ira merci.


Shostakovich | ls pour épicode




Pièces Pièces : 24489
Nombre de messages : 199
Localisation : En vadrouille
Réplique/Citation : Well, I like peanut butter, and I like peanut butter cookies, but I hate peanuts. They're so dry. Also I sweat a lot. I mean in general, unrelated to the peanuts"
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille: Son père, sa mère, ainsi que Mat, son grand frère. Et l'equipe Voltron.

Ennemis : Les Galra ou toutes autres formes de mals


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


♫Genius kid is known as Pidge, and not a trainee.
Never underestimate, they’re small but mighty.
Technology is all they need to pull a felony.♫
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Keith Kogane a écrit :
Keith Kogane
Nouveau
Jeu 27 Déc 2018 - 0:52




Avec
Pidge & Hunk


When I say ''Vol'' now you say ''Tron''



V-Voltron ? 

You're driven past the red lights in the dark night 
and need someone to hold

Depuis leur arrivée dans cet univers, le jeune homme semble préoccupé plus qu'à son habitude. Keith a l'impression d'avoir perdu le contrôle de sa vie et toutes celles des espèces intergalactiques qui se tournèrent vers l'équipe Voltron pour les sauver. Le paladin rouge a un regard sombre : il a le sentiment d'avoir été le responsable d'une bavure. Certes, il ne pouvait pas prédire cette faille. C'est le risque du métier comme on le dit. Sauf que ça ne l'empêche pas dans ses rêves d'assister impuissant à la destruction de tout ce que ses partenaires et lui se sont efforcés de combattre et de protéger contre des tyrans extraterrestres.

Le fait qu'il a retrouvé deux de ses camarades lors bal de Noël est un baume sur ces angoisses.  Après la fin de la soirée, Keith s'est enfermé dans le cockpit du lion rouge. Malgré la fatigue causée par les festivités, le jeune homme s'est mit en tête d'envoyer des signaux à ceux qui les avaient épaulés dans leurs missions. Il n'eut que pour unique réponse qu'un long silence. Cette découverte l'a complètement anéanti, mais c'est parce qu'il n'a pas accepté cette vérité dès le début de son arrivée avec Lance. Quelques jours passèrent sans que le duo purent trouver des informations intéressantes auprès des natifs qui se firent méfiants au sujet de ce ''portail  5D'' : leur surnom pour cette étrange boite qui les a propulsés ici. 

I'll be your fire in the cold rain

Une petite distance s'installe entre les deux paladins. Au lieu de discuter, Keith préfère ne pas livrer le fond de ses pensées, malgré la pression des regards inquiets et réprobateurs du paladin bleu quant à son silence. Une dispute comme toutes celles qui les ont précédées teintées par leurs fiertés, par leurs peurs, par leurs incompréhensions... Par leurs besoins de se trouver une raison, un sentiment. Quelque chose qui leur permet de s'accrocher et leur sortir la tête hors de l'eau dans ce tourbillon d'émotions qui les noyent graduellement. Ils portent sur leurs épaules, leurs coéquipiers en ne sachant pas quoi faire pour dynamiter cette ambiance pourrie. Les blagues de Lance n'ont pas réussis à chasser la morosité de Keith qui n'esquisse qu'un sourire poli. Les paroles incendiaires du brunet fait rire nerveusement son ami. Keith a les yeux cernés par l'insomnie et Lance a son regard terni par la fatigue des derniers jours. Ils sont une bombe à retardement qui peut exploser à tout moment. Pourtant, ils ont acceptés l'invitation de Pidge pour se changer les idées.

Le duo est à un stand de tir. Le brunet observe un manège qui s'entortille comme une chenille au-dessus de sa tête. Lance est penché sur un stand de tir avec un fusil à balles de plomb déposé contre son épaule. Le vendeur lui tend son prix : une peluche en forme de panthère blanche. La concentration du sniper boy se lit dans son regard alors qu'il retourne le jouet dans tous les sens pour examiner les coutures. Satisfait, il adresse un sourire en coin et donne la poupée dans les bras du paladin rouge. Keith la fourre dans l'une des poches de son blazer et le suit en silence : son regard est attiré par les cris de frayeur et la hauteur des rails. La neige profonde et collante à souhait au sol. Elle émet un doux craquement sous leurs bottes. 

I'll never let you go

«Tu vas m'ignorer pendant toute la journée ?»
 «Je ne t'ignores pas.»
«Keith, je sais très bien que tu ne vas pas bien.»
«J'en parlerais lors de la réunion, okay ?»

Lance détourne son regard. Au moins, c'est quelque chose qu'ils vont pouvoir parler au lieu de laisser tous ces sentiments les détruire de l'intérieur. Keith augmente la cadence de sa foulée : il a repéré les silhouettes des paladins vert et jaune.

«Hellow. Ça fais pas longtemps qu'on s'est vus. On va où ?»

Fidèle à son habitude, le jeune homme a un léger hochement de tête pour les saluer. Les bruits de pas dans son dos se sont arrêtés. Il ne faut que quelques minutes avant qu'il entend la voix de Lance lui crier de se retourner. Il obtempère. Une balle de neige vient s'écraser sur sa joue. Keith eut la gestuelle d'un chat qui vient de se faire écraser une patte suivi par un feulement. Visiblement, il n'aime pas la surprise que lui a réservé son ami. Un large sourire et un fou rire émanent de Lance. 

«Hehe ~ Tu t'es fais avoir comme une recrue. Je pensais que tu pouvais faire mieux.»

Sans attendre, Keith se penche et lui renvoie la pareille avec un sourire en coin. Le projectile frappe sur l'épaule. Le feu est revenu dans le regard terne du brunet. Il s'élance et fait tomber son ami au sol.

«Je ne suis pas une recrue, le bleu ! Prends ça.»

Les deux garçons chahutent et se lancent de la neige. Oui, quelques passants les observent : le duo les ignorent. Après de longues minutes, ils arrêtent de gigoter et se redressent en essuyant la neige sur leurs habits. Chacun a un sourire contrit envers leurs camarades en attendant leurs réactions.

Codage par Libella sur Graphiorum

Pièces Pièces : 292
Nombre de messages : 16
Réplique/Citation : You're getting out of my way
Date d'inscription : 19/12/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Keith parle en #d10b0b // Lance parle en #113cab
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Pidge Gunderson a écrit :
Pidge Gunderson
Goomba
Jeu 27 Déc 2018 - 18:40
the paladins, in the park










Alors que tu attendais bien sagement et que le paladin jaune finissait d'engloutir ça barbe à papa, les deux jeunes hommes daignèrent faire leurs apparitions. Bien que peu de temps, c'étaient écouler entre votre précédente rencontre, tu jugeais néanmoins important de se retrouver, dans un lieu un peu plus "calme". Du moins, venir dans un parc d'attractions était une drôle définition de ce mot. Mais au moins, il n' aura personne pour vous importuner. D'ailleurs, peut-être que tu prenais les choses un peu trop en main. Et ce n'est pas ton rôle, Pidge. Tu as beau être plus ou moins le cerveau de cette équipe, tu n'avais pas les moyens pour prendre ce rôle de chef. Et Hunk encore moins.

Mais l'heure n'était pas à savoir qui élire en temps que chef. Ce ne serait qu'une pure perte de temps, avec sans doute quelques chamailleries en cours de route. Comme d'habitude.

Finalement, l'emo le paladin rouge finit par pointer le bout de son nez. Et fidèle à lui-même, hocha silencieusement la tête pour vous saluer, après avoir simplement demandé si tu avais une idée de votre prochaine destination afin de faire le point. A vrai dire, tu ne connaissait pas l'endroit par coeur. Il faudra sûrement que tu ailles récupérer un plan quelque part.

Et puis...Il y'eu Lance. Comme s'il avait senti cette atmosphère légèrement tendu, ou bien par crainte d'être oublié, il ne tarda pas à attirer l'attention en attaquant Keith. Tu aurais sans doute dû intervenir, dire que ce n'était pas non plus le bon moment, mais à la place, tu te contentas de sagement les regarder, un sourire sur le visage... Presque un peu nostalgique. Mais cela ne t'empêcha pas de prendre une mine un peu blasée en les voyants presque fière à la fin de leurs... Batailles. Focus guys, focus.

-Contente de vous revoir les amis ! Ce n'est sans doute pas le meilleur endroit au monde pour discuter...Mais j'ai pensé qu'on pourrait se poser quelque part ici pour faire un peu le point ! Avec le bal, on n'a pas trop eu le temps....

Finis-tu par dire, en jouant nerveusement avec tes lunettes. Hunk n'ajouta rien, préfèrent agiter une main afin de simplement faire part de sa présence. De son côté, tant que le parc ne cacher pas de monstres bizarre carnivore tout allait bien pour lui. Il lui en fallait peu pour être heureux.

-J'ai repéré une espèce fast food un peu plus loin. On peut toujours y faire un saut pour pouvoir discuter ? Ce sera plus agréable de converser avec la panse pleine. Et je suis sûr que Keith et Lance n'ont pas mangés grand chose depuis la fête !

Déclara le brun, tout sourire, en levant la main, comme un enfant qui demander la permission pour proposer une idée. Chassez le naturel, il revient au galop, hein? Et il n'avait pas tort non plus. Peut-être qu'engager une réunion dans une ambiance...Convivial fera du bien à tout le monde ? Tu reste sceptique sur ce dernier point.

Le pilote du lion jaune avait au moins pris l'initiative de prendre une carte, contrairement à toi, et la déplia, avant de poser un doigt sur la destination. La carte indiquée le nom des manèges, ainsi que les différentes zones construites...Et les petits fast foods. Le paladin pointa l'un d'entre eux, coincé entre deux grosses attractions.

Finalement, tu détournas ton regard de la carte, afin de porter ton attention sur les deux autres membres de ton équipe. Tu avais quand même envie d'avoir le coeur net sur quelque chose. Même s'il serait bien plus judicieux de plutôt s'installer avant.

-Est-ce que l'un de vous a des nouvelles de Shiro? Je n'ai pas réussi à localiser son lion depuis mon...Arrivée.

Fis-tu avec une petite moue, avant de remarquer qu'Hunk avait pris les devant en commençant à marcher dans la direction du stand. Il aurait au moins pu attendre un peu! Tu te contentas de faire signe aux autres de suivre, avant de le rattraper.

Une fois arrivé à l'espace du fast food, tu alla t'installer à une des tables, avant d'attendre que les autres fasses de même.

-Je vais aller passer commande pour tout le monde ! Hm...Personne n'a d'allergie, il me semble, c'est bon ?

Le paladin jaune ne tarda pas à vous abandonner. Mais peu importe, ce n'est que temporaire ! Même si c'est légèrement agaçant. Allez Pidge. Reprend un peu de sérieux.

-...Vous allez bien , vous deux sinon?

Great conversation start, miss Holt.

Shostakovich | ls pour épicode




Pièces Pièces : 24489
Nombre de messages : 199
Localisation : En vadrouille
Réplique/Citation : Well, I like peanut butter, and I like peanut butter cookies, but I hate peanuts. They're so dry. Also I sweat a lot. I mean in general, unrelated to the peanuts"
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille: Son père, sa mère, ainsi que Mat, son grand frère. Et l'equipe Voltron.

Ennemis : Les Galra ou toutes autres formes de mals


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


♫Genius kid is known as Pidge, and not a trainee.
Never underestimate, they’re small but mighty.
Technology is all they need to pull a felony.♫
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Keith Kogane a écrit :
Keith Kogane
Nouveau
Ven 28 Déc 2018 - 23:18




Avec
Pidge & Hunk


When I say ''Vol'' now you say ''Tron''

Pidge leur explique qu'elle a choisi cet endroit pour ne pas être importunés comme lors du bal de noël d'Erwin. Lance hausse un sourcil à cette déclaration. Keith l'observe du coin de l'oeil. Apparemment, ils pensent à la même chose ! Ils auront le cœur à s'éclater dans les différents manèges et à se bourrer la tronche de cochonneries en profitant de cette journée. Ça ne peut pas être mauvais, mais ça sera après le briefing ! Le paladin rouge a un bref sourire en voyant Hunk se balancer sur ses pieds comme un écolier qui veut prendre la parole à une question. Il leur suggère d'aller casser la croûte dans un des restaurants dans l'enceinte du parc. Chacun se penche sur la carte déployée et frémissante dans le vent doux hivernal.

«C'est une belle initiative, Pidge et Hunk.»
«On a su se débrouiller avec de la salade d'herbes sauvages et des fruits, vous savez.»

Alors que la discussion prend de son envol, la geek les informe qu'elle a essayé de contacter leur chef, Shiro. Keith sentit que l'air est parti de ses poumons. Ces quelques mots eurent l'effet d'un coup de poing dans le plexus. Il baisse le regard : de nombreuses émotions s'y lisent. D'abord de la tristesse, de l'incompréhension et puis à nouveau cette rage si caractéristique du paladin devant le danger. Alors que la petite troupe se laisse diriger par Hunk vers le restaurant, le jeune homme ralenti le pas pour être à la hauteur de Lance et se distancer légèrement de leurs camarades. 
«Il y a quelque chose que je veux te dire.»
«Okay.»
Un court silence s'installe. Le mulet se mordille les lèvres et souffle d'une voix qui se brise par la colère :
«Je... Je ne sais pas où commencer. Depuis ce combat qui nous a menés ici, j'ai l'mpression que... Quelque chose s'est brisé. Qu'il n'y a plus de Voltron. Je...»
Il fait un mouvement de la main comme s'il désire agripper quelqu'un par le collet et le secouer dans tous les sens avant de venir croiser les mains sur son torse. La surprise se lit sur les traits du cubain. En voyant que son interlocuteur fait un geste pour le retenir, Keith s'éloigne en maugréant alors qu'il entend le brunet émettre un juron dans son dos.  
«Laisse tomber, j'ai déjà trop dit.»
«Keith !»

Retenu par les bras du cubain, l'adolescent perd pied puis se stabilise. Frustré, Keith se retourne avec un regard sombre comme s'il s'apprête à assassiner la prochaine personne qui lui fait affront. Lance entend le bruit d'un pistolet à laser qui provient d'un des manèges. Ce qui les font sursauter momentanément.
«Tu vas pas me refaire cette attitude d'enfoiré. Je sais que c'est difficile pour chacun d'entre nous. Il y a des gens qui nous manquent et ça fais mal. Mais, il doit avoir des gens qui comptent sur nous ici. Nous sommes Voltron. Tu ne peux pas... »
Abandonner, pense Keith en ayant un soupir. Combien de fois, Shiro leur a dit ces mêmes paroles. Le garçon secoue la tête et il ressent les bras de Lance qui lui offre un dernier câlin avant de le relâcher. Il a peut-être raison, mais ça n'empêche pas que Voltron n'a plus la même puissance et l'éclat qu'ils ont. Comment 4 adolescents peuvent se battre dans un monde comme celui-ci ? Ça lui semble inconcevable sans les conseils d'Allura et de Shiro. Et il y a tous ces problèmes d'adaptation... Au fond de lui, le garçon sait que Lance a voulu bien faire : ils ont été choisis pour mener leurs missions : peu importe où ils sont. C'est juste qu'il n'a pas encore accepté la situation dans laquelle ils sont.
Une bouffée de chaleur étouffante les enveloppent une fois qu'ils sont entrés. Les arômes de viande grillées, de frites, de sauce grasse... de pommes & de poires sautées, de chocolat. Un vent d'odeurs somptueuses qui se mélangent parfaitement ajoutent un sentiment de réconfort pour la petite troupe. Avec empressement, le duo va s'asseoir sur une banquette de cuir rouge. Chacun retire et cale leurs blousons dans la jointure du meuble rembourré. En signe d'approbation, Lance fait un signe d'okay vers Hunk.
«Quelque chose de délicieux et pas trop copieux.»
Keith a une main sur la joue et observe les passants avec une sorte d'ennui. À la question de Pidge qui se fait hésitante, il répond avec aisance :
«On va très bien et vous deux ? Mais...»
Un trémolo dans sa voix se fait entendre vers le mais. Il a un bref soupir et daigne de son regard morne regarder par-dessus l'épaule de la brunette. Sa voix est calme, mais on peut y discerner une nuance irritée.
«Pour répondre à ta précédente question, les signaux que j'ai envoyés restent silencieux. À mon avis, tant qu'ils n'ont pas traversés ce portail 5D. Notre surnom pour la boite là dont on est tous sortis. Nous ne pourrons pas avoir aucun contact avec eux.» 
Il se retient de ne pas hausser la voix pour embêter les autres clients du restaurant. Le paladin bleu s'étire les bras au-dessus de sa tête en matant ses camarades avec un air suspicieux comme si quelque chose vient de tilter dans sa tête. 
«Ce n'est pas étrange ? Je veux dire... On a toujours réussi à communiquer entre nous malgré les distances entre les planètes. Quelque chose doit brouiller les ondes externes.»
Le cubain finit par se taire sous le regard tranchant du paladin rouge.
«Keith a très envie de s'aérer les idées après le repas.»
Ils se toisent comme pour se mettre au défi de répliquer, mais ils ne le firent pas. Ni Pidge, ni Hunk ne méritent qu'ils s'engueulent en public. Keith fait mine de chasser une poussière sur son t-shirt. Lance s'éloigne pour aller aider Hunk avec les plateaux.
«Je n'arrête pas de penser que si les choses s'étaient passés autrement lors du combat... Bref, on va trouver ensemble une façon de retourner à la ''maison''. Toi et Hunk, vous avez un toit où se loger ? Si c'est le cas, on peut venir squatter ?» 
Il esquisse un mince sourire envers Pidge. Histoire de la rassurer et ne pas laisser de blanc s'installer.

Codage par Libella sur Graphiorum
Pièces Pièces : 292
Nombre de messages : 16
Réplique/Citation : You're getting out of my way
Date d'inscription : 19/12/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Keith parle en #d10b0b // Lance parle en #113cab
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Pidge Gunderson a écrit :
Pidge Gunderson
Goomba
Dim 30 Déc 2018 - 20:04
the paladins, in the park













Keith répondit à l'affirmative à ta question, comme si rien n'avait mouvementer sa vie dernièrement. Et d'un côté, cela ne serait pas un gros tord non plus. En tant que paladin, vous en aviez vu des choses étranges, que des êtres normaux n'auraient pu comprendre, ou alors, mal réagis. Tout le monde n'a pas ce poids de devoir protéger l'espace et toutes les infimes planètes qui y vivent. Beaucoup d'espoir pèse sur vous....Mais maintenant que vous n'êtes plus à votre place...Qui sera là pour le faire ....Allura? Avec des lions manquants ? Sans Voltron ?

Arrête de réfléchir Katie. Chaque chose en son temps.Si vous êtes tous arrivé indemne ici c'est forcément pour une bonne raison.Quelqu'un ou quelque chose avait sûrement besoin d'aide. Peut-être ce.. Monde lui-même? 

Tu ne comprends pas. Et tu n'aimes pas ne pas savoir. Finalement, tu préfères te concentrer sur les paroles de Keith, fronçant simplement les sourcils à son explication. Oui la fameuse... Boite. Que tu n'avais toujours pas étudié. Bha alors Pidge? On se repose sur ces lauriers? Il est vrai que tu essayes de t'adapter au plus vite à chaque nouvel situation. Mais peut-être que cette fois...Tu t'étais adapté un peu trop vite?

-C'est vrai que c'est étrange. Ce portail ou cette boite doit être fait dans un matériau capable d'empêcher toutes communications. Je ne sais pas encore ce que sait, mais dès que j'ai le matériel nécessaire, je commencerais les recherches. 

Fis-tu en lachant un soupir, non sans qu'un sourire ne tarde à revenir sur ton visage en voyant le..Côté positif de Keith. Oui bien sûr. Ensemble vous finirez tous par trouver un moyen pour rentrer dans votre univers d'origine. La menace Galra risquée de prendre une trop grosse ampleur et qui sait ce qui pouvez advenir...Vu sous cet angle-là, tu avais l'impression que cela allait vite devenir une priorité.

Mais...Si aucun moyen n'exister? Et si vous étiez forcer de rester ici? Non. Tu refuses d'admettre un échec avant même d'avoir même essayé ! Tout espoir n'est pas perdu. Et avec ton intellect, plus celui des autres....Et la technologie de pointe de ce monde, tu es certaine de pouvoir trouver une piste.

-On a réussi à se dégoter un garage. C'est temporaire le temps de trouver autre chose...Mais oui vous pouvez toujours vous en servir...Si les ronflements de Hunk ne vous empêchent pas de dormir, bien sûr.

Déclara-tu pile au moment ou Hunk déposa les plateaux sous vos nez, avec l'aide de Lance. Le brun avait choisi un peu de tout, il y avait des burgers, des crêpes, de la salades, ainsi que quelques frites. De quoi nourrir un régiment tout entier. A moins que Hunk avait simplement pensé que les deux autres pilotes avaient vraiment très fin. Toi même tu doutes être capable d'arriver à ingurgiter la plupart des aliments présents.

Hunk alla ensuite s'asseoir à côté de toi, toujours de bonne humeur. En même temps, il venait de se rendre compte que l'équipe voltron était presque au complet. Presque. Et pourtant, cela ne l'empêcher pas de se montrer un tantinet joyeux. Il était quasiment sur que Shiro allait sortir de la boite tot ou tard. Tout comme Allura. Ce n'est qu'une...Question de temps?

-Je ronfle? Moi?

-Et je peux même t'enregistrer si tu ne me crois pas.

Et sachant que tu en étais parfaitement capable, le brun  préféra pas s'aventurer sur ce terrain là. Il se contenta d'attraper un des burgers commandés et de mordre dedans. Tu eu un simple sourire un peu amusé, avant de prendre une frite entre deux doigts.

-Et donc,comment c'est passer vos premiers jours ici? Moi j'ai été accueillie par une licorne, qui ma aidé à retrouver Hunk.

Demandas-tu en simplement, avant que le pilote du lion jaune daigne reprendre la parole. Sans doute, car l'ambiance trop sérieuse ne lui plaisait pas des masses.

-Hey ! Et si on faisait quelques manèges après? On pourra toujours parler pendant les files ! On est tous un peu exténuer ces derniers temps...Peut-être que d'autres détails nous reviendrons ? Par contre si on pouvait éviter ceux à sensation fortes, ce serait sympa.

Shostakovich | ls pour épicode



Pièces Pièces : 24489
Nombre de messages : 199
Localisation : En vadrouille
Réplique/Citation : Well, I like peanut butter, and I like peanut butter cookies, but I hate peanuts. They're so dry. Also I sweat a lot. I mean in general, unrelated to the peanuts"
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille: Son père, sa mère, ainsi que Mat, son grand frère. Et l'equipe Voltron.

Ennemis : Les Galra ou toutes autres formes de mals


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


♫Genius kid is known as Pidge, and not a trainee.
Never underestimate, they’re small but mighty.
Technology is all they need to pull a felony.♫
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Keith Kogane a écrit :
Keith Kogane
Nouveau
Mar 8 Jan 2019 - 3:02




Avec
Pidge & Hunk


When I say ''Vol'' now you say ''Tron''

Le jeune homme pose sa main contre sa joue. Visiblement, Pidge n'a pas eu encore le temps de faire des recherches autour de cette boîte mystérieuse. C'est un peu frustrant : il a pensé que le paladin vert et le paladin jaune n'auraient pas laissés passer cette occasion. Keith eut un bref hochement de tête tandis qu'elle lui sourit en s'excusant de n'avoir pas tout le matériel pour faire ces recherches. C'est compréhensible. Ce monde est nouveau et ils doivent s'y adapter. Ils n'auront probablement pas un accès facilement à toutes les technologies des habitants et des différents territoires. 

«Tu peux compter sur nous pour t'aider. Nous allons organiser nos plans selon nos priorités habituelles.»

Il esquisse un sourire gêné. Le voilà qui parle comme leur mentor, le paladin noir. Le jeune homme se mordille l'intérieur des lèvres. Pidge lui annonce qu'ils vivent dans un garage et une montagne de couverts se placent sur la table. Devant une telle abondance, Keith a un air surpris. Heureusement que Lance a demandé à ce que le repas soit léger. Lance et le brunet s'échange un regard qui en dit long. Hunk a toujours eu cet instinct protecteur pour empêcher ses amis de crever de faim. Ça veut dire dépenser pas mal d'argent pour cuisiner ou pour offrir des repas à tout un régiment de militaires... Bien qu'ils ne soient que quatre assis autour de la table. 

 «Wouah. Va falloir demander d'apporter les restants.»
«Hunk, tu nous gâtes trop.»

Ils se moquent gentiment de l'attention que leur porte Hunk. Lance se bourre avec deux hamburgers et en tendit un à son partenaire de voyage. Le goût n'est pas mauvais. Bah, il  ne va pas faire la tronche. C'est rare d'avoir eu vraiment quelque chose qui leur rappelle leur terre natale. La remarque concernant les ronflements du Paladin jaune tombe à pic. Lance éclate de rire tandis qu'il mord dans un hamburger. Keith se saisit d'une bouteille d'eau qu'il cale.

«Bonne idée. Rien ne vaut mieux qu'un bon système d'alarme comme les ronflements. À ta place, j’enregistrerais autre chose. Par exemple, Keith qui râle et jure pendant toute une nuit jusqu'à m'empêcher de dormir.»

En moins quelques secondes, le brunet boit de travers en plus d'aspirer le liquide vers le nez. Il dépose la bouteille sur le rebord de la table. Malheureusement, il a mal calculé la distance et cette dernière effectue un merveilleux plongeon contre son pantalon. Entre la quinte de toux et un grognement de mécontentement, Keith penche la tête vers l'arrière pour arrêter le flux. Il extirpe la bouteille et la dépose avec force sur la table. Urgh... C'est vraiment pas sa journée pour le moment. Déjà la dispute plus tôt, les remords, la réjouissance douce-amère de leurs retrouvailles. Et voilà Lance qui affirme l'avoir vu sur le bord des larmes le jour même du réveillon. Sous l'air surpris du paladin bleu, le garçon réplique d'un ton étranglé :

«Ça m'a surpris. »
 «... Ouais. On aurait dit que tu venais de voir un fantôme.»
«C'est le cas avec tes conneries.»

Pidge les interrogent sur leurs activités depuis leur arrivée. Il entend Lance qui tousse faussement contre son poing : Keith ne réplique pas. Inutile de leur parler de leur conflit.  Le duo une mine déconfite : à part ce fameux bal de noël, ils n'ont pas grande aventure pour se vanter. Les deux se contentent de terminer leurs burgers. Heureusement qu'Hunk eut la brillante idée de relancer le sujet en abordant les manèges. Keith s'étire et entame une crêpe aux pommes. Lance rattrape la flèche de la parole au vol.

«Ouais. Ça va nous permettre de nous détendre. J'ai même vu une maison hantée qu'on peut parcourir à pied et résoudre des énigmes. Ça semble flippant et amusant. Il y a une sorte de manège où l'on est plongé dans le noir et qu'il faut tirer sur d'autres joueurs avec des pistolets lasers... Enfin, j'imagine qu'on aura tout le temps de découvrir les attractions de ce parc.»

Une lueur intéressée se lit dans les yeux du paladin rouge.

«On va pouvoir sortir les pew-pew. Sors la carte, Hunk, on va établir un parcours initial. Hum... Après avoir s'être rassasiés.»

Finalement, il semble réaliser que c'est irréalisable à cause de la quantité sur la table. Il se sert une portion de crêpe salée avec saucisses pour dégarnir un peu l'espace.


Codage par Libella sur Graphiorum
Pièces Pièces : 292
Nombre de messages : 16
Réplique/Citation : You're getting out of my way
Date d'inscription : 19/12/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Keith parle en #d10b0b // Lance parle en #113cab
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Pidge Gunderson a écrit :
Pidge Gunderson
Goomba
Lun 14 Jan 2019 - 22:43
the paladins, in the park



 










 
 
Face à la trop grande quantité de nourriture qu’avait ramenée le paladin jaune, tu devais avouer être légèrement… Décontenancer. À croire que Hunk ne possédait pas la définition du terme « léger ». Cela ne t’empêcha de grignoter la frite que tu avais attrapé, tout en écoutant les réponses de tes deux autres amis. En ce moment…Tu étais aussi d’humeur plutôt jovial. Le fait d’avoir retrouvé des personnes que tu connaissais…Aujourd’hui, tu avais cette stupide impression que rien ne pourra gâcher ton moral. Un sentiment éphémère, sans doute renforcer par l’ambiance de ce parc.

Tu attrapas aussi un des burgers, tandis que le ventre sur patte à côté de toi, se régaler aussi de son côté. Tu manquas d’avaler de travers lorsque Lance révéla avoir entendu Keith parler dans son sommeil….Tout, comme tu lanças un regard en biais à Hunk. Lui qui râler quand l’envie de dormir n’était pas là… En face de toi, tu avais pire.

Afin de continuer dans la vague de plaisanterie, tu levas ton index, presque avec un air solennel sur le visage… Mais toujours avec ce regard en coin. Signe que tu avais sans doute des idées farfelues dans ta matière grise.
 
- Je dois admettre que c’est une très bonne idée, Lance  pour une fois ! Peut-être même en faire en remix ? Ca devrait être suffisamment effrayant pour faire fuir les indésirables qui s’approchent du garage.
 
Puis, tu continuas de manger, tandis que ton coéquipier daigna sortir à nouveau le plan du parc, cherchant sans doute les deux attractions proposées. Ou plutôt. Il essaya surtout de trouver un moyen pour NE PAS passer devant le manège hanté. Étant un être particulièrement sensible, éviter des endroits qui lui donnerait envie de crier de manière peu virile, serait fort sympathique.
 
Une fois la table, un peu vidée, Hunk posa enfin la carte, avant de poser son doigt sur l’emplacement du manège le moins effrayant pour lui. C'est-à-dire, celui ou il était question de tirer sur les autres avec des laser inoffensifs. Pourtant, il y avait un léger détail qu’il lui avait échappé.
 
…Hunk n’était pas le seul à décider. Tu ne tardas pas à te pencher sur la carte, avec une légère mine pensive. Tu savais très bien que le paladin jaune évité à peu près tout ce qui était effrayant. Mais toi…Non. Certes, tu n’étais pas spécialement une casse-cou, mais tu voulais aussi t’amuser un peu ici. Quitte à ce que cela soit au détriment de ce pauvre trouillard.
 
- Et si on commençait plutôt par la maison hanté ? Ca pourrait être amusant ?

 
- Amusant… ? Mais ce dont à parler Lance, avec les pistolets lasers, l’est aussi ! Et voir même un peu plus. Ce sera le moment de voir si Lance est réellement un « sharpshooter ». Pas vrai ?
 
Une porte de sortie. Essayer de faire oublier à tout le monde ce manoir remplis de choses effrayantes. C’était sans doute un peu hors-jeu de prier que le paladin bleu saute sur cette occasion pour attirer toute l’attention sur lui. De base, cela ne gêner absolument pas Hunk. Mais sans doute pas les autres.
 
-Oh, est-ce que tu aurais peur de la maison hanté?
- Honnêtement ? Oui.
 
Lâchant un soupir, tu finis néanmoins par avoir une idée. Vous étiez quatre. Chacun avec un choix. La solution la plus logique serait de faire une sorte de…Vote. Afin de déterminer quelle attraction faire en premier. C’était sans doute idiot, mais cela permettra au moins de se mettre d’accord.
 
Redressant tes lunettes, tu repris bien vite contenance en annonçant ta proposition.
 
-Je propose qu’on fasse un vote. Que ceux qui veulent commencer par l’attraction hanté, lève..Hm..Le pouce ! Et ceux qui sont pour les lasers, l’index.
 
Complètement stupide. But when you have no choice....Hunk leva un pouce et toi, un index. Certes, les quelques passants vous jetèrent des regards curieux, mais tu les ignoras royalement.
 
 


Shostakovich | ls pour épicode



 



Pièces Pièces : 24489
Nombre de messages : 199
Localisation : En vadrouille
Réplique/Citation : Well, I like peanut butter, and I like peanut butter cookies, but I hate peanuts. They're so dry. Also I sweat a lot. I mean in general, unrelated to the peanuts"
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille: Son père, sa mère, ainsi que Mat, son grand frère. Et l'equipe Voltron.

Ennemis : Les Galra ou toutes autres formes de mals


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


♫Genius kid is known as Pidge, and not a trainee.
Never underestimate, they’re small but mighty.
Technology is all they need to pull a felony.♫
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
When I say “Vol” now you say “Tron” [ Pv Keith Kogane]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Keith Oflahertys
» Saints Row

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum