Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Inversion00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Café et thé RP PV Wendy
Raven Backerwood a écrit :
avatar
Nouveau
Jeu 6 Déc 2018 - 16:30
Le temps devait être légèrement nuageux, avec beaucoup de soleil sur les bords. Un léger vent soufflait entre les rues, offrant un peu de rafraichissement alors que le soleil commençait à peine de se lever. Doucement, les boutiques s’ouvraient, les gens sortaient et la rue commençait à s’animer des cris des commerçants et les odeurs de cafés, de fleurs et de pains chauds.

Lentement, la ville se reconstruisait… à un rythme plus lent sans l’aide de Rose, mais elle se reconstruisait… Avec ardeur, on pouvait voir tout le monde travailler dur pour reconstruire malgré le passage des héros, et cette énergie se propageait partout. Si quelqu’un avait des connaissances en plomberies, on le voyait proposer son aide dans le voisinage, et en échange quelqu’un s’occuperait de refaire sa toiture. Quelqu’un avait un peu de temps libre et une tondeuse qui trainait dans le garage ? On le retrouvait dans le parc en train d’aider à maintenir l’herbe au propre.

De sa chaise, Raven pouvait voir tout cela, une tasse dans ses mains, et cela lui faisait chaud au cœur.
Cela montrait que le monde pouvait évoluer sans l’aide des Héros, et continuer d’exister sans eux…

Délicatement, l’épéiste amena sa tasse à ses lèvres avant de glisser sa main dans le petit sac qui l’appartenait. Il était difficile de justifier l’apparition d’un écran tactile fabriquée par des nanorobots venue de nulle part alors elle avait choisi d’utiliser cette technique. Après tout, qui allait fouiller dans les sacs des femmes ?

En un instant, Raven fit apparaitre un petit cube dans la paume de sa main qu’elle posa sur la table. Sans un bruit, il se déploya en quelques secondes, faisant apparaitre un clavier et un écran tactile de couleur rouge cerise.

Un serveur vint lui apporter un gâteau dans une assiette et la jeune femme le remercia en souriant.
Elle ne s’était pas encore adaptée à ce nouveau corps… Equilibre, puissance, tout était nouveau pour elle… Elle avait failli arracher la porte de l’appartement de ses gonds lorsqu’elle avait voulu sortir la première fois, fait un trou dans le parquet lorsqu’elle avait fait un pas ainsi que faire une magnifique marque de corps dans le mur du salon en allant trop vite…

Mais maintenant, cela allait mieux. Raven s’était habitué à l’équilibre de puissance et de force nécessaire pour pouvoir vivre normalement avec le corps de Rose, même si elle avait dû faire quelques modifications… Avec son visage et le style de tenue que Raven portait, un pantalon noir avec un chemisier blanc et une veste rouge, c’était une autre manière d’agir en public que à ce qu’elle était habituée…

Heureusement que le corps de Rose était composé de nanomachines… L’épéiste avait pu modifier la taille de ses attributs pour être plus discrète, mais il restait encore du volume suffisamment important pour attirer parfois le regard… Elle ne pouvait plus s’étirer comme elle l’aimait à moins de faire profiter d’un certain spectacle à la gente masculine….

Le liquide ambré glissa dans sa gorge, titillant les capteurs gustatifs d’une odeur de fleur. Croquant un morceau de son gâteau, elle se mit à tapoter sur l’écran avant de faire quelques recherches aux hasards, un mince sourire sur ses lèvres.
Pièces Pièces : 540
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 31/10/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Wendy A. Holmes a écrit :
avatar
Nouveau
Sam 8 Déc 2018 - 1:05


♫ Good morning ♫


****


Urgh...Les héros en faisaient vraiment beaucoup trop parfois…
En plus, il y avait eu un massacre récemment ce qui ne rassurait pas vraiment Wendy alors qu’elle aidait les habitants du coin. Et si ce mystérieux tueur viendrait commettre tout un nouveau charnier alors que tout le monde était occupé à réparer ce qui avait été détruit.
Next-Wave subissait tellement de dérèglement que Wendy se demandait s'il n’y avait pas des gens là-haut, qui s’amusaient à leur faire vivre calvaires sur calvaires.

Elle voulait enquêter sur tous ces évènements, mais Viridios était strict ; elle devait gagner en expérience avant de se plonger dans une affaire qui allait tôt ou tard la dépasser. Bornée comme elle était, elle avait une petite idée qui lui trottait dans la tête…
Lui devait forcément savoir quelques choses... Même si elle ne voulait plus jamais le revoir. Oui, elle allait lui payer une visite ce week-end, tant pis.

{Wendy, on en a déjà parlé de cela, tu sais ?}

La voix sage et calme de Viri l’avait arrachée à ses pensées. Clignant bêtement des yeux, elle posa son regard sur le petit dragon pelucheux qui flottait paresseusement à sa droite.
Oui, merci, je sais bien...Mais je vais rien faire techniquement...Juste aller voir quelqu’un et lui poser deux/trois questions, tu sais, la routine

{Ah lala...Je ne vais pas t’en empêcher, mais sache que tu devrais m’écouter, je te rappelle que je suis celui qui-}


Oui, oui, je sais, tu me le répètes tous les jours...Tu sais quoi ? Tiens, prend ça

Wendy déposa le sac de gravats qu’elle transportait pour fouiller dans ses poches. Elle en sortit une boîte de conserve de pâtée pour chats et la lui tendit.

-Allez tiens et laisse moi tranquille…”

-Wendy ? Tu peux venir une seconde s’il te plaît ?”


-Ah ! Oui, j’arrive !”

La jeune fille laissa son familier avec la pâtée pour chats tout en lui jetant un regard ennuyé. “ Va donc faire un tour tant que tu y es.
On pouvait sentir qu’elle était contrariée, il faut dire qu’elle n’aimait pas lorsque l’Esprit lui rappelait que sans lui, elle serait toujours la pathétique miss.Holmes. C’était un point sensible surtout lorsque l’on savait que la réputation de sa famille n’était pas vraiment bien haute.
Donc, oui, elle allait bouder son petit dragon.

Quelques minutes plus tard, elle fut aux côtés d’un groupe qui se chargeait de récupérer des denrées alimentaires. Avec les ravages, beaucoup s’étaient fait voler au point de ne plus rien avoir à se mettre sous la dent. Les restaurants et magasins faisaient des dons de nourriture et Wendy fut chargée de s’occuper d’un bistrot non loin de là.

-Normalement, ils ont dû préparer des cartons ainsi que des caisses. Je compte sur ta force pour me les ramener jusqu’ici d’accord ?”


-Oui monsieur. Comptez sur moi.”


-Si jamais c’est trop lourd, demande à l’un des employés de t’aider, je suis sûr qu’ils ont des bras à revendre. Passe le bonjour à O’Malley pour moi et reviens vite.”


-Compris !”

C’est donc avec une détermination et une ardeur sans pareille que Wendy arriva devant ledit bistrot. Il avait l’air assez huppé et semblait bien se vendre. Juste en restant en face de la devanture, on pouvait sentir la bonne odeur de nourriture s’échapper de la porte vitrée.
Le ventre de la sorcière se mit à gargouiller, bien que l'on soit encore en pleine mâtiné.

Sans attendre ni une, ni deux, elle pénétra à l’intérieur et se présenta comme étant l’une des bénévoles aux réparations des rues. L’employé qui s’occupait du bar lui demanda tout de suite de patienter avant de disparaître en cuisine, laissant la jeune fille s’installer.
Après deux, trois coups d’oeil, elle finit par prendre place près d’une étrange jeune femme qui semblait savourer son petit-déjeuner.

Pourquoi ? Car son thé sentait bon les fleurs et Wendy était impatiente de finir son bénévolat pour aller en forêt. Maintenant qu’elle y réfléchissait, elle s’en voulait un peu d’avoir laissé Viridios seul dehors.
J’irais lui acheter des croquettes au saumon plus tard dans la journée.” Pensa t-elle avec un sourire.

Son attention fut portée sur la personne assise non loin d’elle. Une très belle jeune femme qui utilisait un écran tactile. Elle était tellement belle que Wendy se mettait à rêvasser tout en la regardant….Sans s'apercevoir qu’elle la fixait maintenant depuis bien trop longtemps et que la belle allait forcément la remarquer d’une minute à l’autre…

****


Codage par Libella sur Graphiorum
Pièces Pièces : 383
Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 31/10/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Raven Backerwood a écrit :
avatar
Nouveau
Sam 8 Déc 2018 - 22:01
Raven pianotait sur son écran à son rythme et elle ne faisait pas attention à ce qui se passait autour. Distraitement, sa main faisait virevoltée entre ses doigts effilées telle une hélice. Ses recherches pour trouver des ingénieurs compétents allaient dans le vide…. Bon, elle ne s’attendait pas à trouver de solution immédiate mais c’était quelque chose à tester.
 
Voyant que son assiette était vide, l’épéiste céda à l’appel des délices sucrée et leva sa main, mais alors qu’elle chercha le serveur, son regard croisa celui d’une jeune fille appuyée contre le rebord du comptoir, le regard dans le vide.
 
Avec un mince sourire, Raven se contenta de poser son menton dans sa main, observant celle qui l’observait avant de faire un signe de la main.
La réaction qu’elle eu la fit lâcher un petit rire, qu’elle cacha avec le bout de sa paume.

 
« Vous avez besoin de quelque chose madame ? »
 
Elle détourna son regard un instant, avant de consulter la carte des menus qui se trouvait en face d’elle.
 

« Je vais vous prendre deux fois la même chose s’il vous plait. »
 
Une fois que le serveur partit, la jeune femme tourna de nouveau son regard en direction de la jeune fille avant de sourire amusée quand elle remarque les coups d’yeux fréquents. Du bout de son pied, l’épéiste poussa la chaise devant elle de son pied avant de faire signe de la tête en direction de la chaise libre.
Si la deuxième chaise n’était pas une invitation, peut être que le deuxième gâteau déposé quelques instants plus tard allait être un point à la faire venir.
 
D’un geste innocent, elle attrapa sa cuillère avant de prendre un morceau de son gâteau et de prendre un morceau, pianotant de nouveau sur son écran en mordillant sa cuillère.
Pièces Pièces : 540
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 31/10/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Café et thé RP PV Wendy
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ouverture d'un café à Mons
» Café-jeux à Lille
» Jeu Flash sympa pour la pause café
» Transat Jacques Vabre (Route du Café)
» 7 février : Café Tour au Shamrock de Compiègne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum