Contexte

Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.

À propos de Next Wave

Depuis 2007, Next Wave (NW) est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers évènements. Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

Staff:

MonTexte

Derniers sujets

Top-Sites:

Partenaires:


Partagez
Aller en bas

Tavros Nitram a écrit:

Tavros Nitram
Joueur
le Sam 1 Déc 2018 - 1:22
Always be careful of your environment. Always.
L'ambiance de cette ville avait tendance à déstabiliser le jeune Taureau. Un endroit inconnu, peuplé d'individu qui lui jeter quelques regards curieux. Auxquels il répondait par un simple sourire timide, dévoilant ainsi toute une rangée de dents peu rassurante. Certains pourraient penser qu'il pouvait aisément arracher un bras à quelqu'un, à la vue de toutes ces choses bien pointue...Mais fort heureusement, ce n'est et ce ne sera jamais le cas. Il n'avait ni la force nécessaire, ni l'envie, ni la raison. Trois bonnes raisons assez logiques.

Tavros roulait de son mieux entre les passants, l'air, un peu ailleurs tandis que son lusus voleter sagement un peu plus loin derrière lui. Bien que ce n'était qu'un simple doublon crée dans le météore, cela lui apporter un certain réconfort d'avoir au moins quelqu'un qu'il connaissait à ces côtés.

Bien sûr. Le troll avait déjà jeté un coup d'œil sur le trollian, ce logiciel fort pratique pour vite contacter les êtres de son espèce. Et ces amis. Même si les trolls n'ont pas la même définition de ce mot-là que les humains. Mais aucun d'eux n'était présent, laissant le pauvre troll handicapé dans une toute nouvelle crainte.

Ici, ce n'était ni Prospit, ni Derse. Et encore moins un rêve. Sinon il ne serait pas là à faire tourner les roues de son véhicule pour avancer. Mais plutôt en train de marcher comme tout le monde. 

Son regard descendit sur les dites jambes qui lui faisait défaut, avant qu'un soupir ne lui échappe. Peut-être que c'était son destin finalement. Rester infirme à vie. Alors il devait s'y habituer et continuer à être un inutile troll coincé dans un fauteuil roulant et à jouer aux cartes. Vriska avait raison après tout. Tavros n'était qu'un looser.

Un looser qui a pourtant eu un élan de courage pour l'arrêter et...Se retrouver ici. Sa mémoire était encore floue, mais les souvenirs commencer à lui revenir. D'une vie bien après le météore. La boite dans laquelle il s'était réveillé l'avait sans doute plongé dans un long sommeil, dans lequel il revivait en boucle son passé sur Alternia et le météore.

A force de trop rêvasser, on finit toujours par rencontrer un problème. Ou un obstacle. Et Tavros n'avait pas vu qu'il était rentré dans un.. Grand monsieur qui avait l'air accablé. Le troll sursauta, soudainement bien plus conscient de son environnement. Son regard fixa le monsieur, affichant un air désolé, avec un sourire gêner.

-  uHHH,,,,jE SUIS DESOLE DE VOUS ETRE RENTRER DEDANS,,,,j'ETAIS DANS MES PENSEES,,,

Déclara le jeune troll, observant un peu mieux la personne qu'il avait importuné. Peau blanche, yeux noirs, manteaux et des... Cornes. Soit c'est une nouvelle espèce de troll, soit c'est une créature toit droit sortis de conte. Mais sinon...Non, Tavros ne voyait pas ce que cela pouvait être. Et il ne préféra pas demander, ce serait bien trop malpoli !

Codage par Libella sur Graphiorum
Pièces Pièces : 2555
Nombre de messages : 41
Localisation : uHHH,,,,
Réplique/Citation : }:D
Date d'inscription : 08/06/2018
Liens : Famille :
tinkerbull -Lusus

Amis : La plupart des trolls de sa session.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Tavros s'exprime en #A15000

Kcalb a écrit:

Kcalb
Koopa
le Dim 2 Déc 2018 - 6:12
And yet another stroke of bad luck
Pour une fois, Kcalb n'y était absolument pour rien dans son propre malheur. Juré ! Cette journée-là, le démon s'était contenté de sortir de chez lui pour aller en ville. Enfin, « chez lui », en réalité. La chambre d'hôtel un peu miteuse qu'il louait depuis des semaines, c'était loin d'être chez lui. Malheureusement, c'était la chose la plus proche qui ressemblait à un logement fixe pour lui et les deux filles, Ater et Arbus. D'ailleurs, aujourd'hui, il était sorti avec elles ; ce qui n'arrivait clairement pas à tout les jours. Elles étaient... Très... Difficiles à gérer. Le Diable avait beau les adorer, il avait de la difficulté à les suivre tellement elles avaient de l'énergie. Pourtant, aujourd'hui... Aujourd'hui, il allait faire de son mieux pour leur faire plaisir. Il avait beau se tuer à rechercher des façons de rentrer à la maison et de récupérer sa magie, il devait faire du temps pour ceux qui comptaient pour lui et qui n'avaient pas disparu du jour au lendemain.

Alors, avec leurs maigres économies, il leur avait proposé de partir faire du shopping, ce qu'elles acceptèrent, souriantes. C'est ainsi que le Diable se retrouva au milieu d'Horuna, essayant de ne pas perdre ses petites protégées à travers la foule dense. Bon, même s'il essayait de les perdre, ça ne serait pas tâche facile vu leur facilité à se faire remarquer, que ce soit physiquement ou simplement par leur comportement un peu plus extravagant que la moyenne. Même si, pour une fois, le démon ne faisait rien de mal ni de complètement ridicule, le monde avait encore une fois décidé que ce serait idéal qu'il soit la risée de tout le monde. Alors, pendant qu'il observait silencieusement les deux jeunes filles essayer toutes sortes de bracelets, il se fit violemment pousser par il ne savait quoi. Bien sûr, vu qu'il n'avait pas du tout vu le choc venir, la seule chose qu'il put faire est tomber par terre de la façon la plus molle qui soit. 

Ouch. Le choc ne fut pas particulièrement douloureux, mais il fut assez soudain et inattendu pour bien secouer Kcalb. Lentement, il se leva et épousseta son costard vite fait. Il chercha le coupable du regard, mais, aux premiers abords, il ne vit rien ; ça lui pris quelques secondes avant de réaliser qu'il était... Plus bas. Dans une chaise roulante. Oh.

Il écouta les excuses du jeune homme attentivement et profita de ce moment pour le détailler. Il... Il n'avait jamais vu quelqu'un de tel avant. Enfin, oui, ses cornes lui faisaient penser à un démon, ses yeux lui faisaient penser à ceux de Lowrie, un professeur dans son monde, en particulier, mais... Il ne ressentait pas ce sentiment qu'il avait avec les autres. Si c'était un démon, il était extrêmement particulier, en tout cas. Et il avait de belles dents, aussi. Même parmi eux, peu en avaient d'aussi pointues. Les siennes semblaient être celles d'un requin !

« C-ce n'est pas grave. », répondit le démon à ses excuses. « Je ne suis pas blessé. » Au moins ! En tant normal, Etihw aurait pu le soigner en cas de soucis, mais là, dans ce monde, il n'avait personne pour s'occuper de ses petits bobos. Pas comme s'il en avait besoin. Il n'était pas vieux, il ne faisait pas de l'arthrite !

« Vous, ça va, j'espère ? », demanda-t-il faiblement. Il se demandait sérieusement si le choc n'avait pas blessé son nouvel interlocuteur. Après tout, il avait été assez fort pour le mettre à terre, alors... Il avait le droit de s'inquiéter pour quelqu'un, non ? Même s'il ne le connaissait pas, il avait l'air sincère et pas particulièrement malicieux, alors, il ne pouvait que vouloir l'aider s'il avait un problème.

En espérant que le duo de démones ne se mette pas à causer de problèmes pendant qu'il s'occupait de ce jeune homme.
Pièces Pièces : 8419
Nombre de messages : 207
Age : 16
Date d'inscription : 08/05/2018
Liens : Amis : Lumina, Cranber (disparue), Mors (disparu), Sal (disparu).

Ennemis :

Famille : //


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


~¤~¤~


Vava par Mors et signa par Ode ! Merci à vous deux ! <3

Fiche ¤ Liens & RPs ¤ Thème

Kcalb parle en #000000
Ater parle en #990000
Arbus parle en #990066


WANTED:

Tavros Nitram a écrit:

Tavros Nitram
Joueur
le Lun 3 Déc 2018 - 0:14
Réputation du message : 100% (1 vote)
Always be careful of your environment. Always.
Oh non..Qu'avait-il fait? Bien que Tavros n'était pas tombé de sa chaise, c'était le pauvre...Troll blanc? Qui surtout prit le choc. Trop de vitesse Tavros. Trop de vitesse. Le troll c'était déjà excusez et le géant ne sembler pas foncièrement en colère contre lui. Juste... Inquiet.

Bonne nouvelle? Pas vraiment. Cela n'effacer aucunement le fait qu'il avait dérangé une personne qui était nul doute très occupé. Tavros se tassa un dans son fauteuil, cherchant une réponse adéquate, afin de ne pas inquiéter encore plus son interlocuteur du hasard.

-jE VAIS BIEN,iNUTILE DE S'INQUIETER POUR MOI,c'EST SURTOUT VOUS QUI,uHH,aVAIT ETE PROJETER,jE DOIS FAIRE UN PEU PLUS ATTENTION,,,jE NE VEUX PAS BLESSER QUELQU'UN DE MANIERE AUSSI,,,bETE,,,

Déclara le troll de manière sincère, son regard déviant au sol. Un handicapé qui blesse quelqu'un. Oh oui, ce serait sans doute drôle à entendre ! Mais pas pour le principale concerner. Son estime est déjà quasiment inexistante, alors si en plus il devait assumer de tels accidents involontaires…

Tavros posa ces mains sur ces genoux, avant d'avoir une once de courage pour lever son regard sur la curiosité en face de lui. Il hésitait encore beaucoup à lui demander s'il était aussi une sorte de...Troll. Cela le soulagerait d'un côté ! Mais la voix de la raison lui souffler de ne pas ce créé d'espoir aussi futile. La vie n'est pas un conte de fées.

-eST-CE QUE JE PEUX ME,uHH,pERMETTRE DE VOUS DEMANDER QUELQUE CHOSE,,,sI CE N'EST PAS TROP,,,,iNDISCRET,

Allez Tavros. Le grand dadet n'allez pas te manger ! Enfin....C'est que le troll éspère. Ce serait problématique de devoir fuir un cannibale. Surtout dans un tel environnement.

-eTES VOUS AUSSI UN TROLL, oU BIEN,uHHH,,,,,uNE AUTRE ESPECE D'ALIEN,,,,



Codage par Libella sur Graphiorum
Pièces Pièces : 2555
Nombre de messages : 41
Localisation : uHHH,,,,
Réplique/Citation : }:D
Date d'inscription : 08/06/2018
Liens : Famille :
tinkerbull -Lusus

Amis : La plupart des trolls de sa session.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Tavros s'exprime en #A15000

Kcalb a écrit:

Kcalb
Koopa
le Lun 17 Déc 2018 - 3:05
And yet another stroke of bad luck
Heureusement, le jeune homme qui l'avait malencontreusement poussé avec sa chaise roulante n'était pas blessé. Cette situation lui avait causé plus de peur que de mal ! Si quelqu'un avait été blessé, Kcalb n'aurait pas vraiment su quoi faire. Blesser, il savait comment faire, mais guérir, ça avait toujours plus été le champ d'expertise d'Etihw, pas le sien... 

Même si le Diable aurait voulu être en colère (ce qui n'était actuellement pas le cas), il n'y serait pas arrivé. Lorsqu'il s'excusa à nouveau, le jeune... peut-être démon avait l'air encore plus désolé qu'auparavant. Clairement, il n'avait pas du tout l'intention de foncer sur lui avec sa chaise roulante et il n'était pas habitué à avoir ce genre d'accidents...

« Comme je l'ai déjà dit, je ne suis pas blessé, mais merci pour l'inquiétude. », dit-il, essayant de rassurer son interlocuteur. Il semblait beaucoup trop désolé pour un incident qui était totalement hasardeux et sans conséquences, Kcalb se sentirait comme s'il venait de donner un coup de pied à un chaton innocent s'il ne faisait rien pour ne serait-ce qu'essayer de lui enlever cela de la conscience.

Par réflexe plus qu'autre chose, il leva ses mains, essayant de se faire le moins menaçant possible. Le garçon qu'il venait de rencontrer ne semblait pas être du genre à stresser devant un démon, mais on était jamais trop prudent ; après tout, il était déjà dans un état presque triste, la mission première de l'homme en costard actuellement était d'éviter que la situation empire.

Silencieusement, il écouta les prochaines remarques du paraplégique à la peau grise. Il voulait lui demander quelque chose ? Curieux, il hocha de la tête, lui disant silencieusement que oui, il pouvait lui poser sa question, même si elle était indiscrète. Il ne prit pas particulièrement le temps d'y réfléchir avant d'accepter, trop concentré à essayer de calmer la détresse de l'inconnu.

Sa question fut plutôt... Inattendue. Comment ça, un troll ? Kcalb n'avait jamais entendu parler de ça. Enfin, oui, mais jamais sous une forme aussi... Petite et humaine. Selon ses connaissances, les trolls étaient de grosses créatures, d'une force physique incroyable, mais souvent d'une intelligence nettement inférieure à la moyenne.

« Hum... Non, je ne suis pas un troll. J'imagine que techniquement je suis une sorte d'alien, mais rien de comme ça... », commença-t-il. « Je suis un démon. »

Suite à cela, il baissa des mains, un peu plus confortable. La tension sembla disparaître, du moins, un peu, ce qui était déjà une vraie victoire à ses yeux.

« C'est étrange. Je ne pensais pas que les trolls ressemblaient autant aux démons ? », fit remarquer Kcalb, curieux. Maintenant qu'on lui avait parlé de trolls, il était réellement intéressé.

Assez pour momentanément oublier ses deux chattes derrière lui une fois de plus, apparemment. Mauvaise idée, car, derrière Kcalb et le troll, Ater et Arbus s'étaient rendues compte de l'absence de leur maître - et elles s'approchaient de lui à pas de loup, prêtes à lui demander son attention par la surprise. Hmmm, c'était plus lui jouer un tour en réalité, non ? Enfin, pour les deux chattes, c'était presque pareil. La différence était minime.
Pièces Pièces : 8419
Nombre de messages : 207
Age : 16
Date d'inscription : 08/05/2018
Liens : Amis : Lumina, Cranber (disparue), Mors (disparu), Sal (disparu).

Ennemis :

Famille : //


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


~¤~¤~


Vava par Mors et signa par Ode ! Merci à vous deux ! <3

Fiche ¤ Liens & RPs ¤ Thème

Kcalb parle en #000000
Ater parle en #990000
Arbus parle en #990066


WANTED:

Tavros Nitram a écrit:

Tavros Nitram
Joueur
le Mar 18 Déc 2018 - 15:54
Always be careful of your environment. Always.
Tu Continuas sagement d'observer l'étrange être en face de toi, qui fit de son mieux pour apaiser la situation, afin que tu ne t'en veuilles pas trop. Ce n'était qu'un léger accident après tout. Tant que personne n'est blessé..Ou pire, mort, tout va bien, non? Même si tu doutes sincèrement qu'un fauteuil roulant puisse tuer quelqu'un en ce bas monde.

Oh si. Ce fauteuil avait arraché la vie à ton vrai lusus par le passé. Mais c'était aussi un accident ! Quelle idée de se mettre à dormir sur le sol, juste derrière toi...Tu chassas ces mauvais souvenirs, afin de plutôt penser à autre chose.

Donc ce n'était ni un troll, ni un alien. Mais un...Démon. Tu ouvris de grands yeux en réalisant à quoi, tu faisais face. Ce genre d'êtres n"existaient pas sur ta planète. Mais tu avais entendu dire que cela faisait parti de la culture humaine. Avec les...Les quoi déjà? Ah oui. Enfer et paradis. Mais même les humains ne savent pas si ce sont deux endroits sont capable d'exister. C'est une sorte de.. Legende urbaine.

-eT MOI JE NE M'ATTENDAIS A CE QUE UN,uHHH,dEMON PUISSE RESSEMBLER A UN TROLL,,,

Mais ce n'était qu'une ressemblance infime. Mise à part vos cornes et votre... Dentition? Il n'ya rien d'autres qui augmentes les ressemblances entre vos deux espèces. Et puis, le démon devait avoir tout un tas de capacités ! Et tu n'avais pas spécialement envie de savoir ce que c'est.

Et puis. Tu sentis un léger picotement dans ton nez. Aucun doute possible à ce moment-là. Tu n'eu qu'a lever les yeux afin de voir deux autres... Créatures ? Un peu étrange, mais qui malheureusement ressemblaient à...Des chats.


Oh non.

Néanmoins, tu n'eus pas de crise d'éternuement. Sans doute, car même si elles ressemblaient grandement à des félins, elles n'en avaient pas le pelage. Une...Bonne nouvelle pour ton allergie. Mais tu sentais encore ton nez te picoter légèrement, comme un rappel.

-cE SONT DES ,uHHH,aMIS A VOUS,,

Demandas-tu en pointant les deux demoiselles derrière le démon.
Codage par Libella sur Graphiorum
Pièces Pièces : 2555
Nombre de messages : 41
Localisation : uHHH,,,,
Réplique/Citation : }:D
Date d'inscription : 08/06/2018
Liens : Famille :
tinkerbull -Lusus

Amis : La plupart des trolls de sa session.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Tavros s'exprime en #A15000

Kcalb a écrit:

Kcalb
Koopa
le Dim 23 Déc 2018 - 17:14
And yet another stroke of bad luck
Apparemment, son interlocuteur semblait aussi surpris par la ressemblance entre les deux espèces que Kcalb. En même temps, ce n'était pas comme si des trolls croisaient assez fréquemment le chemin de démons pour que ça soit largement connu, au contraire... Il avait beau être millénaire, il n'en avait jamais rencontré un seul par le passé ! Enfin, pas à ce qu'il se souvienne.

Il resta silencieux pendant un instant, ne sachant pas trop quoi ajouter à la petite conversation. Enfin, une chance que son interlocuteur continua vite fait à parler ! Pour lui demander si c'était des amis à lui... Hein ? Il tourna de la tête, regardant les personnes à qui il faisait référence pour voir... Oh.

Ater et Arbus, qui étaient toutes deux paralysées, comme si elle ne s'attendaient pas du tout à ce qu'on prévienne leur Diable de leur future blague géniale. Un sourire béat au visage, elles semblaient clairement s'attendre aux cris perçants et aux réprimandes continues de Kcalb, qui, d'habitude, aimait bien les disputer pour ce genre de choses. Cependant, cette fois, il se contenta de soupirer avant de se retourner vers le troll handicapé et lui montrer les deux chattes de la main. 

« Oui, ce sont des... Amies à moi. Voici Ater, il montra la démone aux cheveux blancs, et Arbus. », il montra la démone aux cheveux noirs.

Elles firent toutes deux un coucou de la main au paraplégique, un grand sourire innocent aux lèvres. Enfin, innocent, autant que pouvaient l'être ces deux demoiselles malicieuses.

« Salut ! Tu t'amuses bien avec Lord Kcalb, à ce que je vois ! ~ », salua Ater, lui offrant un petit clin d’œil au passage.

« Oh, on a fini d'acheter nos choses, Lord Kcalb ! », annonça Arbus, s'adressant clairement à Kcalb plutôt qu'au garçon en chaise roulante.

« D'accord. », dit-il avant d'à nouveau s'adresser à celui qui l'avait poussé il y a peu de temps à peine. « Désolé de leur apparition soudaine. Elles n'aiment pas particulièrement la subtilité. », expliqua-t-il calmement.
Pièces Pièces : 8419
Nombre de messages : 207
Age : 16
Date d'inscription : 08/05/2018
Liens : Amis : Lumina, Cranber (disparue), Mors (disparu), Sal (disparu).

Ennemis :

Famille : //


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


~¤~¤~


Vava par Mors et signa par Ode ! Merci à vous deux ! <3

Fiche ¤ Liens & RPs ¤ Thème

Kcalb parle en #000000
Ater parle en #990000
Arbus parle en #990066


WANTED:

Tavros Nitram a écrit:

Tavros Nitram
Joueur
le Mar 1 Jan 2019 - 14:08
Always be careful of your environment. Always.
Le démon présenta ces deux amies, Ater et Abus. Et bien que leurs apparences se rapprochent horriblement de ces adorables félins qui te font éternuer sans arrêt, il semblerait bien que ton allergie ait soudainement eu envie de faire...Grêve. Ce qui t'arrange grandement. Cela aurait été horrible de devoir expliquer la raison d'éternuement incessant. Et tu ne voulais pas offusquer ton interlocuteur. Surtout un démon. C'est fortement recommander dans la survie : éviter de s'attirer les foudres d'espèces inconnus. Et tu comptes bien appliquer cette règle.

Tu eu un simple sourire en écoutant les deux démons-chats, bien que quelque peu perplexe suit au "Lord". Ho non. Ta légendaire malchance t'avait fait tomber sur une sorte de démon placé tout en haut d'une... Hiérarchie ? Raisons de plus pour bien te tenir à carreau.

-jE SUPPOSE,,,,

Répondis-tu simplement à la question de l'une des... Démones? Elles se ressemblaient tellement que tu peinais un peu à bien les différenciais, bien que normalement, ça devait être quelque chose de très simple. Mais pas pour toi. Toi et ta petite matière grise.

-cE N'EST PAS GRAVE,uHHHH,oN NE PEUX PAS VRAIMENT PREVOIR,cERTAINES CHOSES,,,,

Déclaras-tu simplement, avant que ton regard ne vire vers les sacs qui contenaient les achats, puis pour se poser à nouveau sur le...Lord Kcalb. Reste toi même Tavros, cela ne sert à rien que tu panique pour si peu. Il a beau être tout en haut dans une hierachie, il n'est pas un troll! Et puis...Il n'a pas l'air fonciérement mauvait. Ce n'est pas bien de juger sur les apparances !

-mOI C'EST TAVROS,,,jE NE SUIS PAS CE QUE VOUS NOMMEZ DE,,,uHHH,lORD,,,jE SUIS TOUT EN BAS DE LA,HIERARCHIE TROLL,,,,
Codage par Libella sur Graphiorum
Pièces Pièces : 2555
Nombre de messages : 41
Localisation : uHHH,,,,
Réplique/Citation : }:D
Date d'inscription : 08/06/2018
Liens : Famille :
tinkerbull -Lusus

Amis : La plupart des trolls de sa session.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Tavros s'exprime en #A15000

Kcalb a écrit:

Kcalb
Koopa
le Lun 7 Jan 2019 - 5:36
And yet another stroke of bad luck
Heureusement, Ater et Arbus n'avaient pas décidé de faire quoi que ce soit de stupide sur le moment. Le démon continua à les observer silencieusement, mais avec suspicion, histoire d'être ABSOLUMENT certain que rien de mauvais se préparait devant ses yeux distraits. Ce n'était pas que le Diable n'avait pas une absolue confiance en ses subordonnées, mais... Ok, c'était ça. Pour le travail, il pouvait croire en leur compétence les yeux fermés, mais si on parlait d'interaction et de traiter les gens comme des gens et pas des jouets, elles étaient réellement les pires.

Enfin. Ça ne changeait pas le fait que le troll paraplégique était toujours aussi... Gêné, apparemment. Déjà, avec Kcalb seul, il ne semblait pas complètement à l'aise, alors là... Le Diable ne pouvait que comprendre son manque d'enthousiasme. Il compatissait grandement, même.

Vu que les chattes l'avaient un peu... Présenté à sa place et que le nom du trio démoniaque n'était plus du tout un mystère pour lui, il décida de se présenter aussi. Donc, il s'appelait Tavros... Et il avait prit le surnom de Lord que ses subordonnés de la grande guerre aimaient depuis toujours lui donner bien trop à cœur. E-enfin, il ne faut pas mal le comprendre ! Kcalb était fier de sa puissance et de son rang (autant qu'il pouvait l'être avec ce qu'il impliquait), mais... Qu'un inconnu le traite de cette façon, là où il n'avait absolument aucune autorité, ça lui faisait plus que bizarre.

« Pas besoin de m'appeler comme ça. C'est seulement ces deux-là qui le font. », clarifia-t-il, clairement voulant éviter de créer une scène rien qu'à cause de quelque chose d'aussi futile que le titre qu'on lui avait attribué il y a déjà des siècles.

« Peut-être, mais - », commença Arbus.
« Ça ne veut pas dire qu'on peut manquer de respect à Lord Kcalb ! Il fait les meilleurs câlins lorsqu'il est de bonne humeur ! », finit Ater.

Les deux félins étaient clairement très bonnes pour être en synchro. Elles avaient toutes deux un doigt pointé vers Tavros, leur queue fouettant l'air à un rythme presque identique. Si elles avaient encore leurs ailes et leur trident, ça aurait sûrement mal fini, mais, heureusement, elles avaient seulement l'air d'être des adolescentes avec des oreilles et une queue de chat, ce qui ne devrait pas être totalement unique dans ce monde unique.

« U-Un peu de calme s'il vous plaît les filles ..! » Argh. Il s'était déplacé pour leur faire plaisir, mais elles étaient déjà là, en train de l'embarrasser, des secondes à peine après la fin de leur session de shopping.

Bien sûr, désobéissantes comme elles étaient, elles ne répondirent pas à leur maître et décidèrent de s'adresser à Tavros à la place.

« En fait, toi, pourquoi t'es dans une... Chaise à roues ? », demanda la démone aux cheveux noirs.

« Avec un coussin, ça pourrait être confortable pour se balader partout, ce truc. Où est-ce qu'on en trouve des pareils ? », rajouta celle à la chevelure blanche.

« Ater, Arbus, s'il vous plaît... C'est une chaise roulante, déjà, et c'est plutôt indiscret. », intervint Kcalb, mais, encore une fois, ses deux camarades restèrent concentrées sur leur nouvelle découverte au lieu de daigner lui répondre quoi que ce soit.
Pièces Pièces : 8419
Nombre de messages : 207
Age : 16
Date d'inscription : 08/05/2018
Liens : Amis : Lumina, Cranber (disparue), Mors (disparu), Sal (disparu).

Ennemis :

Famille : //


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


~¤~¤~


Vava par Mors et signa par Ode ! Merci à vous deux ! <3

Fiche ¤ Liens & RPs ¤ Thème

Kcalb parle en #000000
Ater parle en #990000
Arbus parle en #990066


WANTED:

Contenu sponsorisé a écrit:

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum