Contexte

Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.

À propos de Next Wave

Depuis 2007, Next Wave (NW) est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers évènements. Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

Staff:

MonTexte

Derniers sujets

Top-Sites:

Partenaires:


Aller en bas

Lumina a écrit:

Lumina
Seraphin Salvatrice
le Mar 13 Nov 2018 - 0:03
Mille ans... C’était le nombre d’année qu’avait passé Astrid seule... Lumina savait qu’elle ne devait pas trop se torturer l’esprit sur celà. Mais elle ignorait si un jour elle se pardonnerait ce choix. En tout cas aujourd’hui, Lumina était très heureuse de savoir qu’elle allait pouvoir passer du bon temps avec sa fille ! Même si après tan d’année, c’était un peu l’angoisse. Astrid avait grandit comme une reine, c’est qu’elle a vécu seule sur le trône et avec le parasite qui l’avait forgé. Oui Lumina avait déjà rattraper le temps perdu durant cette année, mais au fond l’ange savait qu’elle connaissait encore peu de chose sur sa propre fille. Enfin elle était sur d’une chose c’est qu’elle l’aime.

Le Nippon avait quelque chose de symbolique c’est ici que Lumina avait retrouvé Roy à son réveil. Elle se disait donc c’était peut-être un endroit idéal pour y passer un bon moment. Surtout que cette nuit étrange s’était enfin dissipé. Quand Lumina retrouva Astrid ce fut sans hésiter que l’ange prit sa fille dans ses bras toujours autant heureuse de la revoir.. Bien que sa propre fille était plus grande qu’elle...

Je suis contente de te voir ! J’espère tu es prête pour une journée entre fille !

Lumina se sentait bête d’avoir dit cela ainsi... Elle ignorait comment prendre le bon ton, les bons mots.

Pièces Pièces : 5020
Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Journal RP
Journée entre mère et fille [Pv : Astrid] 1530559515-lumina-signa
Wanted:
Journée entre mère et fille [Pv : Astrid] 1530540962-lumina

Astrid a écrit:

Astrid
Interressé
le Ven 16 Nov 2018 - 23:29
Après les turbulents évènements lié au parasite durant maintenant plus de mille ans, Astrid avait enfin commencé à pouvoir vivre normalement. Au fond d'elle, elle savait que ses parents n'étaient pas responsable de ça et ne leur en voulait même pas au final. Elle avait souffert, certes, mais elle avait tout de même pu garder le monde en paix pendant un très long moment, et elle pourrait désormais rattraper le temps perdu avec sa famille. C'est donc pendant toute l'année que la jeune Reine rendit visite régulièrement à ses parents afin de passer le plus de temps avec eux, non sans se faire disputer par Néphénie qui jugeait les balades en extérieur plus qu'imprudente et que s'il arrivait malheur à la Reine, Next Wave pourrait se retrouver sans personne a la tête de son gouvernement. Cependant, n'écoutant que son coeur et n'en faisant qu'à sa tête, l'espiègle l'ange décida de déroger à ses obligations régulièrement et profita de ces retrouvailles pour faire tout et n'importe quoi, mais pas que ! Bien décidée à pouvoir se défendre sans la force colossale que le parasite lui apportait, la jeune femme avait décidé de s'entrainer pendant toute une année auprès de ses parents afin de mieux comprendre l'essence de ses pouvoirs et de s'entrainer au maniement de l'épée.

Mais aujourd'hui était un jour différent puisque Lumina avait insisté pour pouvoir du temps seule avec sa fille, une journée uniquement entre filles. Astrid ne savait pas trop comment aborder ce jour un peu spécial. Devait-elle revêtir quelque chose d'unique pour l'occasion ? Se maquiller ? Qu'allaient-elles faire d'ailleurs ? Comment allait-elle s'adresser à sa mère ? Devait-elle l'appeler Mère ? Ou Maman ? Ou Lumina ? Devait-elle être proche d'elle, affectueuse, ou la considérer comme une amie ? Beaucoup de questions taraudait l'esprit de la jeune fille, et c'était assez normale, elle n'était pas encore habituée à cette toute nouvelle relation qu'elle avait avec ses parents, elle n'avait jamais connu ça et ne savait pas comment gérer ça. Cependant, Astrid ne tarda pas à remarquer que sa mère semblait également mal à l'aise, une fois arrivée sur place. Cette dernière semblait chercher ses mots, chercher le ton approprié pour parler à sa fille, sans trop savoir lequel aborder, et c'était bien normal. L'inconnu et l’appréhension qu'Astrid ressentait, Lumina le ressentait également, pour les mêmes raisons d'ailleurs. Elle eut un petit sursaut de surprise, tandis que ses joues viraient aux rouges quand sa mère la prit subitement dans ses bras. Pas que cela lui déplaisait, non, loin de là, mais elle se fit prendre par surprise par l'action de Lumina. Une fois libérer de l'étreinte affectueuse de sa génitrice, la jeune femme se contenta d’acquiescer timidement d'un hochement de tête, un sourire candide aux coins des lèvres, les joues encore rosies par le câlin d'avant, quand sa mère s'adressa à elle. Regardant le sol, Astrid ne savait pas trop ni quoi dire ni quoi faire. Elle hésitait, devait-elle proposer une activité ? Devait-elle juste rester ici, à parler ? Peut-être sa mère avait-elle penser à quelque chose en particulier, ou peut-être qu'elle non plus ne savait pas.



« Nous ne sommes pas obligez de faire quelque chose de particulier, Mère ... Votre compagnie suffit à égayer ma journée. »
Pièces Pièces : 6460
Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 23/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur


Journée entre mère et fille [Pv : Astrid] 1334611459-RangPatatorJournée entre mère et fille [Pv : Astrid] 1376399893-rang-celebre

Lumina a écrit:

Lumina
Seraphin Salvatrice
le Sam 17 Nov 2018 - 16:07
Lumina ou Astrid semblaient pareil. Aucune des deux ne savaient comment faire pour se comporter... Lumina se disait en tant que mère elle devait montré la voie. Mais l’ange n’avait jamais eu de mère et ne savait pas donc comment se comporter en tant que tel. Et dire qu’il y a plus de mille ans, quand Lumina et Roy s’étaient décidé à avoir un enfant cela lui semblait pas aussi difficile. De plus Astrid semblait être tellement plus distingué que l’ange aux cheveux rose.

Dites vous comptez pas rester là ? Aller en ville et vous verrez au lieu de vous posez des tas de questions ! s’interposa Element.

Lumina l’avait pendant un temps totalement oublié la fée des éléments. Mais peut importe où va Lumina, Element devait la suivre. Dans ce genre de contexte c’était pesant en plus son intervention donnait vraiment envie à Lumina de lui arracher ses deux ailes. Quel soit sa prof pour apprendre la maitrise des éléments est une chose... Mais elle va commencer à lui apprendre comment se comporter avec sa fille. Mais le pire dans tout cela... C’est la fée avait raison ! Lumina et Astrid devraient essayé profiter sans chercher à savoir quoi faire ou comment se comporter. Et le fait Element avait raison dans son intrusion soûlait encore plus Lumina.

Elle a raison, admit tout même Lumina. On devrait simplement se balader en ville et si y a quelque chose que tu aimerais faire n’hésite pas.

Elle décida d’oublier l’intervention de Element, hors de question de gâcher cette journée. Et elle prit le pas en direction de la ville accompagné d’Astrid à ses côté.

Pièces Pièces : 5020
Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Journal RP
Journée entre mère et fille [Pv : Astrid] 1530559515-lumina-signa
Wanted:
Journée entre mère et fille [Pv : Astrid] 1530540962-lumina

Astrid a écrit:

Astrid
Interressé
le Sam 15 Déc 2018 - 11:38
Dites vous comptez pas rester là ? Aller en ville et vous verrez au lieu de vous posez des tas de questions !

Bien qu'elle était pénible, Élément avait raison, se regarder dans le blanc des yeux pendant des heures ne présentaient pas de réel intérêt. Lumina proposa donc de se balader un peu en ville, ce qu'Astrid acquiesça d'un hochement de tête, de toute façon comme elle l'avait déjà précisé à sa mère, ce qui lui importait particulièrement était de passer du temps avec elle et non pas de passer une activité particulière. De toute manière, de par son statut de Reine, il était difficilement concevable que la jeune fille n'ait pas eu la possibilité de faire une activité précise que sa mère pourrait lui offrir en dehors de sa simple présence.

Elle a raison, on devrait simplement se balader en ville et si y a quelque chose que tu aimerais faire n’hésite pas.

Astrid hocha la tête et se contenta de suivre sa mère, marchant à ses côtés alors que les deux filles rentrèrent dans la ville principale. Toute la population accouru autour de la Reine pour la saluer ou juste s'extasier de sa présence. En effet, il était assez rare qu'Astrid puisse s'aventurer plus loin qu'Horuna, les habitants étaient donc tous surpris de la voir débarquer ici. Tout le monde s'inclina pour saluer la Reine, qui, légèrement gênée, se contenta de se fléchir légèrement, respectueusement. Bien qu'elle n'avait jamais reçu d'éducation à proprement parler, du fait qu'elle n'avait jamais connu ses parents, à travers les histoires qu'on avait pu lui conter et les ouvrages qu'elle avait pu lire, elle avait appris que son père était issue de famille royale et que par conséquent la politesse et l'attitude était importante pour lui, et par mimétisme, elle s'était forcée de s'appliquer pour paraître la plus respectueuse possible, comme pour garder une partie de son père en elle.

« Je m'excuse Mère, mon rôle de souveraine doit prendre le dessus un instant pour saluer la foule. Je serai à vous après cela, promis. »

Pièces Pièces : 6460
Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 23/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur


Journée entre mère et fille [Pv : Astrid] 1334611459-RangPatatorJournée entre mère et fille [Pv : Astrid] 1376399893-rang-celebre

Lumina a écrit:

Lumina
Seraphin Salvatrice
le Mar 18 Déc 2018 - 13:07
Elle venait toute juste d’entrée en ville que une horde de citoyen fonçaient vers elles, forçant Lumina a se replier sur le cotes, Car certains des natifs repoussa l’ange pour mieux s’approcher de leur reine. Lumina était habitué à se faire parfois repousser par certains natifs qu’elle n’en prit pas rigueur. Au moins, ils ne pensaient pas que Lumina avait fait de mal à leur reine. Lumina savait que les natifs aimaient énormément leur reine, mais il faut admettre qu’elle ne s’attendait pas à une telle situation à leur arrivé. L’ange connaissait son rôle, elle se devait de se faire toute petite, si on apprenait que Astrid était l’enfant de deux héros dont l’un qui avait aidé l’ennemi public numéro 1 à s’enfuir, celle-ci perdrait toute crédibilité et cela risquait de renforcer la haine des natifs envers les héros. La situation n’était pas toujours les plus faciles, mais cela pourrait être pire.

Après quelques longue minutes, les natifs se dissipait petit à petit retournant à leur activités, laissant à Lumina la possibilité de revenir petit à petit la possibilité de retourner au côté de sa fille... Même si Lumina savait qu’elle devait garder le secret, l’ange de demandait souvent quel têtes les natifs tireraient s’ils connaissaient la vérité.

Et bien, je dois admettre avoir été surprise... mais j’imagine que c’est plutôt une bonne choses.

Au moins, les natifs semblaient ne pas trop reprocher l’attaque du château il y a un déjà une année. Au moins, elle était enfin libre pour faire un tour de la ville, mais Lumina se demandait si elle avait eu une bonne idée. Astrid attirait pas mal les regarde dans le bon sens et Lumina dans le mauvais sens... Heureusement les natifs ne semblaient oser remettre en question leur action de leur reine et bien qu’il trouvait la situation étrange, ils ne disaient rien. Lumina décida donc de les ignorer.

Dis-moi, il y a sûrement un truc qui te donne envie non ? Et que tu n’as jamais eu l’occasion de faire à cause de ton devoir non ?

Contrairement à Roy et Astrid, Lumina n’était pas issu d’une famille Royal, mais en tant que ange elle fut éduqué d’une façon très dur également et devait remplir pas mal de obligation... ce n’était plus réellement le cas aujourd’hui, l’ange était libérer de ceux-ci ef agissait librement.

Pièces Pièces : 5020
Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Journal RP
Journée entre mère et fille [Pv : Astrid] 1530559515-lumina-signa
Wanted:
Journée entre mère et fille [Pv : Astrid] 1530540962-lumina

Astrid a écrit:

Astrid
Interressé
le Mar 25 Déc 2018 - 21:59
Astrid enchaîna révérence après révérence, saluant les habitants qui venaient s'agglutiner autour d'elle. La plupart d'entre eux venaient simplement dire bonjour à la Reine, tandis que d'autres étaient un peu plus virulents, cherchant à en savoir plus sur les évènements de l'année dernière, sur l'homme qui l'avait frappé au visage, sur cet œil étrange qui avait fait irruption quand son visage se brisa. La jeune femme esquiva élégamment les questions. C'est vrai, elle n'avait toujours pas adresser cet incident et la version populaire était simplement que c'était Gozen lui même qui avait usé d'une illusion pour donner à Astrid cet œil étrange. Les natifs ne devaient pas savoir la vérité, cela pourrait créer la panique. Imaginer le dirigeant du monde depuis maintenant plus d'un millénaire être en fait un usurpateur pourrait créer une guerre civile, et les Révolus avaient donc passé un genre de pacte de ne pas diffuser la vérité aux habitants et de garder le secret du parasite.

Après de longues minutes à devoir jongler entre questions, salut et réflexions, Astrid put enfin se libérer de la foule quand cette dernière se dispersa d'elle même. Se penchant en avant par respect, elle s'excusa brièvement à sa mère pour l'attente. Elle avait bien vu les regards que les natifs lui lançaient et pour tout dire, cela l'agaçait au plus haut point. Ces regards méprisants à sa mère, elle avait du mal à les supporter, mais elle avait appris à vivre avec. Lumina lui demanda si elle avait quelque chose qu'elle n'avait eu le temps de faire à cause de son statut. La jeune femme se mit à réfléchir mais aucune activité ne semblait lui venir en tête. C'est vrai, même si son "travail" de souveraine lui prenait du temps, elle s'efforçait toujours de prendre du temps pour elle, au grand désarroi de Néphénie, c'était important pour elle d'être capable de souffler de temps à autre. Pourtant, elle avait bien un petit quelque chose qu'elle se dit et que seule sa mère serait à même de lui dire. Un petit sourire malicieux se dessinant sur son visage, alors qu'elle agrippa un peu nerveusement le bas de son armure, elle demanda une simple requête à sa mère.

« J'aimerai en savoir plus sur vous ... et sur Père. Que faisiez-vous avant de vous rencontrer, comment vous êtes vous rencontrer ... et après. Ce genre de choses. »
Pièces Pièces : 6460
Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 23/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur


Journée entre mère et fille [Pv : Astrid] 1334611459-RangPatatorJournée entre mère et fille [Pv : Astrid] 1376399893-rang-celebre

Contenu sponsorisé a écrit:

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum