Contexte

Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.

À propos de Next Wave

Depuis 2007, Next Wave (NW) est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers évènements. Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

Staff:

MonTexte

Derniers sujets

Top-Sites:

Partenaires:


Aller en bas

Pwet a écrit:

avatar
Interressé
le Mer 24 Oct 2018 - 20:01
OOF


****


*clop,clop,clop*

Les sabots de Nilla résonnaient sur le pavé des trottoirs alors qu’elle jouait au célèbre jeu “Si tu touches les lignes, tu as perdu”.
Depuis qu’elle était arrivée sur Next-Wave, la licorne avait eu la chance de croiser pleins de nouveaux amis ! Avec Frost à ses côtés, elle se sentait capable de pleins de choses, elle allait retrouver maman à coup sûr ! C'était le soir et la ville était pleines de lumières ! Nilla s'était donc permise une petite promenade.

Lemon Cookie était assis contre son cou, bien au chaud sous le manteau à fourrure de la petite. Il faut dire que ces derniers jours, le temps n’était pas vraiment au rendez-vous…
Heureusement que Nilla pouvait se réchauffer facilement.
Son endroit favori était la bibliothèque. Là-bas, il y avait tout pleins de livres d’images très jolis !
En plus, la dame qui s’occupait de l’établissement lui racontait parfois quelques contes que Nilla ne connaissait pas.

Dommage qu’aujourd’hui la bibliothèque soit fermé...Elle aurait bien voulu demander à Frost cette carte magique qui lui permettait de prendre des livres…
Du coup, elle se promenait et jouait un peu dehors, accompagnée de son ami citronné.

-Dis Lemon, tu crois que maman elle est partie pour toujours ?”

-.......”

-Oui, c’est vrai. On va la retrouver, tu vas voir ! Elle est trop gentille, comme un ange !”

Toute contente, elle se mit à chantonner tout en continuant son petit jeu.

*clop,clop,clop*

C’était amusant ce petit bruit. Nilla l’aimait bien.
Elle se demandait ce que les autres pouvaient faire en ce moment. Monsieur Parapluie, Pidgy et Hank, Monsieur Manteau et aussi le bouc et son portomonnai. Et la dame-cygne ! Oh et aussi ce drôle de monsieur aux cheveux orange.

La petite fille se mit à rire en repensant à tout ces beaux souvenirs. Mais alors qu’elle était dans sa bulle, elle se cogna contre quelqu’un et perdit l’équilibre quelques instants.

-....!”

Lemon s’inquiéta soudainement. Si elle tombait elle allait risquer de se faire mal ! Heureusement pour nos deux amis, Nilla réussit à se rattraper in extremis !
Beaux réflexes !

Elle leva les yeux vers l’adulte qu’elle venait de bousculer avec une mine triste, honteuse.
Oh non, elle avait fait mal à une grande personne ! Est-ce qu’elle allait être punie ?

-P-pardon monsieur…”

Puis elle regarda ses petits petons en se triturant les mains, ses oreilles se rabaissant. Lemon lui, s’était caché un peu plus au fond du col de manteau. Sa taille de schtroumpf lui était pratique, surtout quand il était caché derrière la fourrure duveteuse qui ornait le manteau de son amie…

****



Pièces Pièces : 6205
Nombre de messages : 77
Réplique/Citation : //
Date d'inscription : 26/04/2018

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


♡♡♡

Haru a écrit:

Haru
Goomba
le Mer 24 Oct 2018 - 21:19
Des nouveaux souvenirs, des nouvelles rencontres, des nouveaux amis... Cela devait être maintenant la vie quotidienne de la majorité des aliens qui avaient réussi à infiltrer Next Wave pour tenter d'y mener leur nouvelle vie. Cela n'avait pas l'air de faire grand bruit pour l'instant, sûrement qu'ils arrivaient à faire en sorte de se fondre dans la masse.

Il faut dire que vu toutes les créatures surnaturels que les habitants de cette île semblaient croiser, il était plutôt normal pour eux de ne pas se poser de question à chaque personne un peu hors du commun qu'ils croisent. Surtout que Haru avait l'air très porté sur les coutumes du Nippon, cela aidait un peu.

Enfin... Cela ne voulait pas dire qu'il ne se faisait pas déranger. Il n'était pas rare qu'il se fasse siffler parfois dans la rue. De base, ce n'était pas quelque chose qui le dérangeait, mais vu qu'il n'était pas du tout d'humeur depuis la visite surprise de Frost chez lui qui lui valu de perdre une partie de ses pouvoirs, la licorne était vraiment à cran, et n'hésitait pas à les réprimander sévèrement.

Et par là, les envoyer à l'hosto' avec ses pouvoirs, les yeux bien endommagés.

C'est ainsi qu'il errait sur cette île à la recherche d'indice pouvant le mener à Frostbite. Après tout, si il était là, c'était bien pour la tuer. Cependant, les choses devenaient assez rude, et bien qu'il était habitué au froid ayant vécu une partie de sa vie dans la forêt entourant la cité des licornes se trouvant à Sheunta, il commençait à faiblir physiquement et mentalement.

Il n'eut pas le temps d'apporter des habits chaud quand il était entré dans un vaisseau en urgence, et à part de l'argent qui ne venait même pas de ce monde, il ne possédait pas grand chose de valeur. En plus de cela, sa magie de lumière ne semblait plus marcher pour une raison qui n'était pas encore très clair, ce qui l'empêchait de se réchauffer, peut-être à cause de la faim et du manque de sommeil se disait-il. Car oui, quand on débarque dans un monde inconnu et qu'on ne peut blairer personne, il était très dur d'y survivre les premier jours.

Cependant, la licorne semblait tenir malgré tout, était-ce sa haine envers Frostbite et son désir de l'éliminer qui lui donnait ce mental d'acier ?

Dans tous les cas, il continuait d'avancer, sûrement en direction de la deuxième grande ville du Nippon. Il en avait terminé ici et personne ne semblait avoir rencontré une sorte de licorne des glaces. Il portait toujours sur lui un étrange objet caché dans un gros linge, qu'il avait de plus en plus de mal à porter avec tout le chemin qu'il parcourait.


Mais, soudain,


Une personne semblait l'avoir percuté ce qui lui fit perdre son équilibre, il était quasiment sur le point de faire tomber l'objet qu'il tenait. Inutile de dire que son cœur s'était arrêté l'espace d'une demi-seconde, heureusement qu'il tenu bon.


-P-pardon monsieur…”

Oh, bon point, quelqu'un qui était enfin capable de le prendre pour un homme à la première rencontre. Mais sur le moment, il était sur les nerfs ! Ah... C'est saletés de mômes que ces êtres humaines étranges pondaient, une vraie plaie. Il était sur le point de se retourner et de lui flanquer son sabot en pleine gueule à ce sale moutard, cela lui f'ra les pieds à ne pas regarder devant lui.

Mais quand il se retourna, il vit un tout petit être, regardant ses petites chaussures. Ce qui l'empêcha de le transformer en ballon de rugby vivant ceci-étant dit, c'est qu'Haru avait remarqué que ce n'était pas un humain, mais bien une toute petite et frêle licorne à la vue de la corne qui ornait sa tête.

Ses pupilles de dilatèrent l'espace d'une seconde.


- Q-que, une licorne ? Ici ? Une qui vient de Sheunta ?

Il déposa avec précaution son objet à terre puis posa un genoux pour arriver à la taille de Nilla, puis passa ses doigts doux et effilés aux extrémités rougeâtres sous le menton de la petite pour lui relever la tête et la regarder dans les yeux.

Cependant, lorsque il vit son visage, il se figea à nouveau brièvement, il en tomba même sur ses fesses contre le pavé froid. Visiblement, quelque chose semblait l'avoir frappé mentalement sur le moment.


- ... !

Mais il finit par reprendre ses esprits puis passa ses mains sur les hanches de Nilla avant de se relever, la portant devant lui à bout de bras.

- Petite... Tu viens d'un gros truc bizarre qui vol, n'est-ce pas ?
Pièces Pièces : 6125
Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Frostbite a écrit:

Frostbite
Joueur Novice
le Jeu 25 Oct 2018 - 9:05
Suivant la jeune licorne, Frostbite se prêta même un peu au jeu de Nilla. Ce n'était pas son genre, les jeux d'enfant : pour dire, même, elle n'avait jamais vraiment eu l'occasion de faire ça en étant jeune, avec tout ce qu'elle avait à apprendre... Et ça lui manquait un peu, la vie de Kirin. Elle tenta de tromper son mal du pays dans tout ce qu'elle pouvait : la voilà à essayer d'éviter les lignes sur le sol, jeu bien plus compliqué par la taille de ses sabots.


Mais même cela avait du mal à lui donner de la concentration sur autre chose : ces derniers temps, elle semblait... plus instable. Sa magie lui faisait défaut, et pas que la magie de glace.


Le sceau qu'elle utilisait pour bloquer ses émotions commençait à s'affaiblir, et ses émotions, qu'elle accumulait depuis sa création, cherchaient à se manifester. Bien que la licorne faisait tout son possible pour rester aussi neutre que possible, ce n'était plus qu'une question de temps avant que tout cela explose : et c'était la dernière chose qu'elle voulait voir, surtout avec Nilla à côté, car c'était son identité qui allait voler en éclats.


Heureusement que Nilla était là, car sa joie son optimisme était bien les seules choses qui lui permettaient de tenir.


Parlant d'elle, la jeune licorne sembla s'être cogné contre quelqu'un vu l'arêt du chant et ses excuses. Frost ne remarqua pas sur le coup, un peu concentré ailleurs, mais quelque chose fit aussi stopper son cœur une demi-seconde.


- Q-que, une licorne ? Ici ? Une qui vient de Sheunta ?

Cette voix.


CETTE VOIX.


Pas besoin d'être un génie pour reconnaître ce monstre cornu qu'était Haru. Celui qui avait volé sa magie l'avait poursuivi jusqu'ici, alors ?


Parfait, elle allait pouvoir récupérer ce qui lui appartenait.


Définitivement.


Approchant en vitesse, elle remarqua que cet imbécile osait tenir Nilla dans ses mains. Son sang ne fit qu'un tour, et Frost s'empressa de la retirer de ses mains et de la cacher derrière elle, tentant de la rassurer et de la protéger en lui tenant la main, mais en tirant une tête bien menaçante à Haru. C'était la dernière chose qu'il lui fallait, ses émotions criaient pour se libérer en le voyant... ! Même sa voix semblait retenir tout ça.


- T-toiiiii... ! Ça t'a pas suffit, que je t'arrête dans tes méfaits, huh... Si t'oses l'approcher un pas de plus, je te jure qu'il ne me faudra que quelques secondes pour te le faire regretter, Haru !


Visiblement, elle mentionnait Nilla dans la personne qu'elle lui interdisait d'approcher. D'ailleurs, cette dernière pouvait remarquer une chose qu'elle n'avait jamais du voir avant : même si elle ne pouvait pas actuellement ressentir ce qu'avait Frost, elle pouvait sentir sa main serrer la sienne assez fort... Mais surtout, trembler.


Frost n'avait jamais tremblé avant.
Pièces Pièces : 1305
Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 20/02/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Pwet a écrit:

avatar
Interressé
le Jeu 25 Oct 2018 - 19:20
Pourquoi ?


****


Il était bien rigolo ce monsieur ! Le pauvre était tombé sur les fesses lorsqu’il avait croisé son regard. Lui, il avait les yeux tout rouge comme une cerise !
Nilla eut quand même peur pour lui lorsqu’il est tombé. Elle s’est tout de suite approchée de lui pour l’aider à se relever, l’air paniqué.

-Ca va monsieur ? Tu t’es pas fait bobo ??”

Soudain, il se releva pour la prendre à bout de bras et la soulever au dessus du sol. Ouah, la vue changeait beaucoup quand on était grand ! Nilla ne put s’empêcher de rire et d’ouvrir grand les bras.

- Petite... Tu viens d'un gros truc bizarre qui vol, n'est-ce pas ?”

Ah ? Nilla fut intriguée par la question. Elle cligna des yeux quelques secondes avant de répondre.

-Oui ! c’était touuuuut graaaand, moi je cherche Maman, elle était dedans, mais je sais pas où elle est maintenant…Tu sais où elle dit ? En plus, t’es une licorne comme moi ! Youpiiii ! T'es trop beau !”

Elle applaudissait joyeusement quand tout d’un coup, elle se fit attraper par quelqu’un d’autre. C’était Frost ! Celle-ci la mit derrière elle comme si elle avait vu un monstre…

-Frosty ! Regarde mon nouvel am-”

- T-toiiiii... ! Ça t'a pas suffit, que je t'arrête dans tes méfaits, huh... Si t'oses l'approcher un pas de plus, je te jure qu'il ne me faudra que quelques secondes pour te le faire regretter, Haru !”

Oh.
Non, ce n’était pas normal. Frost n’était pas comme cela habituellement, elle avait l’air très très fâché...Même sa main tremblait.

-F-frosty ?”

Nilla se pencha doucement, Lemon cookie toujours caché dans son col de manteau. Il observait toute la scène. Tout les deux aperçurent l’expression sur le visage de Frost et ni lui, ni Nilla ne pouvait comprendre pourquoi…
Elle savait juste que la situation était um...Grave ?
Elle paniquait beaucoup pour le coup.

La petite fille commençait à avoir envie de pleurer, son coeur battait très fort et elle était complètement perdue. Elle regardait à droite et à gauche pour s'il n’y avait pas de monstres.

-Le monsieur, il est gentil hein ? Il est comme nous, tu vois ?”

Elle essayait de rassurer son amie comme elle le pouvait ! Elle eu le réflexe de retirer ses gants pour toucher la main de frost, mais rien. Elle n’avait plus son pouvoir…
Cela lui arracha quelques larmes et elle commença à sangloter en silence.
Pourquoi ?
Pourquoi Frost était comme cela ?

Finalement, elle décida de rester derrière la licorne de glace tout en regardant le monsieur sans comprendre. Lemon Cookie lui fit un câlin depuis sa cachette. Nilla n’osait pas bouger et se contenta de pleurer, impuissante comme d’habitude.

****



Pièces Pièces : 6205
Nombre de messages : 77
Réplique/Citation : //
Date d'inscription : 26/04/2018

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


♡♡♡

Haru a écrit:

Haru
Goomba
le Jeu 1 Nov 2018 - 12:10
Cette joie de vivre, cette insouciance, cette naïveté, cette innocence... Il y avait tellement de mots à synonymes que Haru pouvait trouver en regardant Nilla rire et gesticuler avec enthousiasme pendant qu'il la tenait à bout de bras. Il la fixa un moment, le spectacle lui rappelant quelques bribes de souvenir avant que la voix de la petite ne le fasse sortir de sa torpeur.


Apparemment, de ce qu'elle disait, elle venait bel et bien d'un vaisseau, tout comme ce fut le cas pour Haru. Elle devait donc bien venir de Sheunta, ce pays dominé par les licornes qu'il détestant tant, à devoir faire semblant de les apprécier. Il en fit une légère grimace en se remémorant ces moments d'amertumes quand il y était.


En tout cas, de ce qu'il entendait, cette gamine avait l'air d'avoir perdue sa mère et semblait la chercher. Elle devait donc être plutôt proche de celle-ci. La grimace d'Haru se fit plus grave, toutes les histoires familiales chez lui restaient assez douloureux dans sa tête, mais l'humeur de la petite licorne l’apaisa doucement, son visage lui rappelant des choses assez familières qui semblait lui changer un peu les idées.


Mais ce doux moment ne fit que temporaire, soudain, Frost fit son apparition. Haru se figea pendant quelques demi-secondes, ses pupilles rétrécirent l'espace d'un instant à la vue de la cible qu'il s'était donné tant de mal à pourchasser pour enfin la tuer et récupérer ses pouvoirs.


Haru qui restait pourtant d'une nature assez calme et manipulateur commençait à perdre contrôle de ses pensées, submergé par les émotions. Les pleurs de Nilla en fond n'arrangeaient pas les choses, ces pleurs réveillaient en lui de douloureuses cicatrices qu'il aurait mieux valu laisser dans leur torpeur.


Il ne calcula même pas ce que Frost était en train de lui dire. Il senti ses pouvoirs de lumière revenir dans son corps tandis que la luminosité ambiante s'estompa d'un coup, offrant un gros contraste entre la lumière émanant des mains de Haru, ne contrôlant plus vraiment ce qu'il ressentait et le Nippon qui baignait maintenant dans l'obscurité la plus totale.


Même si il n'était pas très fort physiquement, il profita de sa proximité avec la licorne des glace pour lui coller un bon coup de boule histoire de l'éloigner. Il voulait en finir, là, maintenant.


Mais quelque chose, ou bien plutôt, quelqu'un, l'en empêcha. Il senti une poigne agripper ses cheveux. C'était un habitant du Nippon qui semblait lui chercher des noises pour une raison inconnue. La licorne albinos n'avait pas de temps à perdre avec ça et l'envoya voltiger avec une vague de lumière. Mais une vision d'horreur se montra à ses yeux, un autre habitant était sur le point de voler l'objet qu'il transportait sous un drap. Il se rua et lui retira cela de ses sales pattes.


Il fit ensuite demi-tour, chargea un sort dans une de ses mains et réserva le même châtiment à Frost. S'aidant de la lumière qu'il dégageait autour de lui pour se repérer comme il venait de faire.


Malheureusement, le destin avait fait en sorte qu'il ne puisse pas la tuer sur le moment sans y laisser sa peau. Mais vu le comportement agressif des habitants aux alentours, peut-être qu'ils allaient s'en charger à sa place... mais si ce n'était pas le cas ?


À cette pensée, il en profita pour kidnapper Nilla. Si Frost en sortait vivante, il n'y avait pas de doute sur le fait qu'elle allait tenter de retrouver Haru vu comme la petite lui semblait précieuse.


Haru était encombré, son objet dans ses mains et Nilla s'étant maintenant retrouvée accrochée à ses cheveux, mais il tenta de gagner déjà une belle avance en esquivant les autochtones sur le chemin.
Pièces Pièces : 6125
Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Frostbite a écrit:

Frostbite
Joueur Novice
le Lun 5 Nov 2018 - 10:33
Alors que Frostbite tentait de protéger Nilla, toujours aussi instable émotionnellement, celle-ci semblait confuse par la situation.... C'était à prévoir. Elle qui était si jeune, voir une montée de violence entre deux personnes comme elle devait être assez difficile à imaginer. Elle tentait même de faire ami-ami avec Haru, ce que Frost stoppa net, ou du moins, tentait de manière douce d'abord.


-Le monsieur, il est gentil hein ? Il est comme nous, tu vois ?” 


- Nilla... Connais-tu les kelpies, ces créatures de livres d'histoires ? Celles qui tentent d'attirer les gens avec leur beauté pour les dévorer ensuite dès qu'elles sont piégées ? Eh bien, cette licorne devant nous, Haru, c'est une kelpie ! Et je refuse de le laisser piéger qui que ce soit-- Ah !


Malheureusement, Frost se prit un coup de boule de cet imbécile, et sa surprise la fit même tomber à terre. C'était d'ailleurs la dernière goutte qui fait déborder le vase, et alors que ses pouvoirs de glace allaient revenir, un énorme bruit de glace brisé se fit entendre vers la licorne de glace à terre.


Son sceau qu'elle avait placé pour contrôler ses émotions avait cédé, alors que ses pouvoirs revenaient rapidement et que l'obscurité tombait elle aussi a grande vitesse. Et tandis que Haru venait de fuir en kidnappant Nilla, et en la laissant entre les mains d'habitants fous furieux pour une raison inconnu, un énorme cri se fit entendre suivit d'une explosion de glace, faisant chuter fortement les températures et gelant les alentours.


Si Haru faisait attention à ses arrières, il pouvait entendre le bruit de sabots frapper le sol avec force et à grande vitesse, se rapprochant vite accompagnée d'un froid intense vers lui. Frost n'avait pas à réfléchir, juste à suivre la lumière et à sprinter... c'est d'ailleurs avec cette vitesse qu'elle put sauter par dessus Haru et lui permit de se dresser en face de lui.


Il pouvait voir une Frostbite sous sa forme équine, grande, et surtout, aux couleurs pâles et partiellement gelée dans son physique... Mais ses yeux étaient effrayant à regarder, pleins d'émotions instables prêtes à exploser. Parlant d'exploser... Elle commença à hurler et à se mouvoir dans tout les sens en se mettant sur sur ses deux pattes arrières, créant un véritable décor de glace en transformant le sol en patinoire et en formant des cristaux de glace par-ci par là par la force de sa corne. Au moins, ça empêchait certain habitant un peu trop téméraires de continuer facilement leur chemin.


Les pouvoirs instables de Frost se réveillaient, et à ce rythme, ce n'était qu'une question de temps avant que sa vraie forme se manifeste.
Pièces Pièces : 1305
Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 20/02/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Pwet a écrit:

avatar
Interressé
le Sam 17 Nov 2018 - 1:54
1 Kelpie 1 Baby 1 ice queen


****


Les évènements s’enchaînaient bien trop rapidement pour que Nilla puisse totalement comprendre la tournure que prenait cette simple promenade en ville. Tout d'abord Frost lui avait parlé de Kelpie et de….Haru.
Mais qui était-ce Haru ? Nilla n’avait pas vraiment eu la chance de garder les yeux sur la licorne mâle qui défiait son amie.
Non, en vérité, Lemon cookie avait attiré son attention sur...un autre monsieur. Il s’approchait de la petite qui tenait toujours la main tremblotante de Frosty.

Mais cet inconnu avait l’air pas très..hum..Gentil. Il y avait quelques choses dans son regard qui mettait Nilla très très mal à l’aise. Ce qui encourageait de nouvelles larmes à rouler ses joues de bébé.

-F-fr-frost ?
Chuchota t-elle tout en reculant pour garder une certaine distance avec l’homme.

-- Ah !”


Tout de suite alertée par l’attitude soudaine de sa grande amie, Nilla leva les oreilles pour regarder la licorne de glace. Mais avant que la petite fille ne puisse prononcer le moindre mot, quelqu’un l’avait attrapé pour s’enfuir avec !!
Surprise, Nilla poussa un petit cri tout en regardant Frost se faire entourer !! Cette vision lui brisa le coeur. Pas Frosty, pas sa seule et unique amie…

-I-il f-faut aider Frosty !”


Ces mots étaient sortis tout seuls. Mais elle n’eut pas le temps de dire plus que son ravisseur avait pris une certaine distance. Il était agile et rapide. Nilla était accrochée aux longs cheveux argenté du...Monsieur rigolo. Enfin, c’était plus vraiment rigolo…

La petite se sentait si mal, qu’elle avait envie de vomir.
C’était un cauchemar, mais elle pouvait compter sur lui non ?
C’était une grande personne et une Licorne, comme Maman ! Si Frost semblait le détester, la petite n’en comprenait pas réellement les raisons et son instinct d’enfant lui dicta de se rapprocher de lui pour éviter de tomber durant la course.

Elle réussit tant bien que mal à se hisser vers les épaules du jeune mâle et s’accrocha à lui, l’entourant ses bras, comme pour lui faire un câlin. Elle ferma les yeux et enfouie son visage dans le cou d’Haru, le visage toujours trempé alors que ses sanglots étaient intarissables.

Soudain, des bruits de sabots parvinrent à ces oreilles, correspondant à un galop furieux. Un froid glacial se fit tout d’un coup sentir, faisant fortement grelotter l’enfant qui ne fit que resserrer son étreinte, recherchant une certaine chaleur corporelle. Lorsque Frost (car oui, c’était bien Frost) finit devant eux, barrant la route à Haru après un saut magnifiquement exécuté, Nilla avait les dents qui claquaient.

-F-Frost !! s’écria t-elle. “Frosty ! Je suis si contente que tu ailles b-”

Mais ses paroles furent coupées par les hurlements de la jument, qui s’énervait et envahissait la zone de froid. La petite eut un petit gémissement craintif et cacha son visage dans la nuque de son ravisseur. Il faisait bien trop froid, ses joues habituellement rose devenaient peu à peu bleutée. Haru pouvait sentir qu’elle avait recommencé à pleurer, mais en silence cette fois.

C’était la première fois que Nilla voyait Frost comme cela et elle était terrifiée.
Une de ses mains était toujours sans gant, la même main avec laquelle elle avait tenté de calmer Frost. Elle sentait son pouvoir qui était revenu et décida de poser sa paume sur une des joues de ce monsieur licorne.

Elle voulait transmettre sa peur grandissante au kidnappeur, mais tout ce qu’elle réussit à faire, c’est d’apaiser les émotions que devait ressentir le bougre. Que pouvait-elle faire d’autres ?

Elle voulait revoir Maman.
Elle voulait que tout redevienne normal.
****



Pièces Pièces : 6205
Nombre de messages : 77
Réplique/Citation : //
Date d'inscription : 26/04/2018

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


♡♡♡

Haru a écrit:

Haru
Goomba
le Lun 26 Nov 2018 - 18:17
Traiter Haru de Kelpie... Non mais il fallait être gonflé ! Bon, même si il fut légèrement flatté par le fait qu'il fut comparé par une créature mystique assez belle à voir, cela restait qu'il n'était pas une créature tiré de l'imaginaire des habitants de Sheunta. Et puis bon, dévorer des gens ? Alors que Haru faisait attention à garder une alimentation saine à base de légumes pour avoir un beau teint et garder la ligne ?


Ah... ! Qu'est-ce que ces paroles qui tournaient en boucle dans sa tête l'agaçait... mais bon, il avait mieux à faire sur le moment, il devait fuir avec Nilla pour pouvoir être en position de force par la suite.


Malheureusement, il put entendre un cri au loin qui glaça son sang, et si seulement ce n'était que le cri qui pouvait faire ça... Haru grelottait, il perdit de la vitesse à mesure que ses muscles s'engourdissaient avec le froid qui le rattrapait. Mais ce n'était pas seulement le froid qui l'avait rattrapé, non, voilà qu'il avait en face de lui une Frost en furie sous une forme beaucoup moins humanoïde.


Essoufflé, ayant enduré l'effort de cette course effrénée, le poids de ce qu'il transportait plus le froid qui devenait insupportable, Haru posa son genoux à terre ainsi que l'objet drapé qu'il possédait et leva légèrement la main pour commencer à y former une sphère de lumière au dessus de sa paume.


- G-ggh... Tu as intérêt à te calmer ma grande, sinon... hmpf...

Si Haru avait bel est bien créé cette sphère de lumière pour se réchauffer lui et la petite Nilla, il avait bien en tête de la propulser contre un point critique de Frost pour qu'elle finisse dans un état grave et que cela ne reste plus qu'un mauvais souvenir... Après tout, que pouvait-il faire d'autre ? Il était en danger, rongé par les dilemmes... Il avait fait tant de chemin pour retrouver et se débarrasser de Frost dans l'espoir de retrouver une vie un peu plus normal, une vie qu'il avait égaré il y a de ça un bon moment, mais il ne le fit pas, sentant la main de Nilla se poser sur sa joue, n'ayant pas tout de suite remarqué que cette dernière s'était agrippée à son cou.

Bien que le touché en tant que tel le dissuada de blesser Frost sous les yeux innocents de Nilla, il put aussi sentir comme une vague apaisante se propager à travers lui, il ne comprenait pas vraiment ce qu'il était en train de lui arriver, mais heureusement, cela lui permit de reprendre un peu mieux ses esprits et lui éviter de commettre une grave erreur.

Avec du recul, personne n'était gagnant sur ce qui était en train de se passer, le sceau de Frost était brisé, Nilla s'était retrouvée dans une situation délicate et Haru était sur le point de renier le peu de valeurs qu'il s'était fixé en étant sur le point de traumatiser une enfant.

Il se contenta donc de garder cette sphère, permettant au duo de se réchauffer un peu, les joues de Nilla redevenant rose. Cependant, bien que cette chaleur venant de la sphère lumineuse était rassurante, ce qu'elle put ressentir en touchant Haru était tout le contraire.

Un froid, encore plus glacial que ce que pouvait émaner Frost. Bien qu'on aurait pu penser que la colère pouvait prédominer au plus profond d'Haru, il n'en était rien. Le tristesse peut-être ? Même pas, c'était le vide... comme si Nilla tentait de ressentir les émotions d'une personne morte. C'était très étrange, presque effrayant.


-H-hmpf... Abandonne Frost, tu ne vois pas que tu ne fais qu'effrayer cette petite que tu sembles vouloir protéger ? Quelle ironie...
Pièces Pièces : 6125
Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Frostbite a écrit:

Frostbite
Joueur Novice
le Mar 27 Nov 2018 - 8:36
Frostbite n'était clairement plus sous contrôle, faisant maintenant face à Haru qui avait toujours Nilla sur lui. Si seulement elle pouvait la libérer, elle pourrait reprendre le contrôle... Mais non, cette drama queen qu'était Haru avait décidé de la garder avec lui. Pire encore, il sembla prêt à balancer encore un de ses sorts de lumière, voulant manifestement kidnapper un gosse et buter son amie en même temps.


L'âme de la Kirin, instable par les émotions, criait à ce que l'on exécute le voleur de magie devant eux une bonne fois pour toutes. Mais une autre partie criait pour sauver Nilla d'abord, et de ne pas la traumatiser encore plus. Un vrai flot d'émotions ingérables qui tenaient de prendre le contrôle dans un véritable chaos.


D'ailleurs, sort en main, Haru tenta de dire à la Kirin d'abandonner en tentant de jouer avec la peur de Nilla.


Quelle erreur.


Frost henni à nouveau, enragé par les mots de la licorne. Mais d'un coup, malgré son état, elle commençait à... Parler. Mais, rien que sa voix et ses tons montraient que quelque chose ne va pas. Ses émotions, ses intentions... Elle ne s'y retrouvait plus, et plus le temps passait, plus l'on pouvait entendre le bruit de glace se fissurant vers elle.


- Toi qui vole la lumière... Je suis Frostbite, et je jure ici et maintenant que le moment ou j'en aurai l'occasion, je mettrais un terme à ton existence... !


Encore un cri, avec le bruit de glace brisé un peu plus intense. Visiblement, ces émotions la faisaient souffrir à un haut point, et elle ne pouvait rien contrôler. D'un peu de magie, elle lança un violent souffle de glace contre Haru, non pas pour le blesser, mais le distraire. Le temps que la licorne se remette du froid, il pourrait voir que Frostbite en avait profité pour voler l'objet couvert qu'il avait posé à terre- maintenant éloigné de lui et proche de la kirin, et pire encore, sous l'un de ses sabots, prêt à être détruit d'une pression.


- Oeil pour œil... ! Dent pour dent... ! Si tu refuses de lâcher N-nilla-- Gh... ! Je détruirais ce bien qui te semble précieux... !
Pièces Pièces : 1305
Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 20/02/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Pwet a écrit:

avatar
Interressé
le Mar 27 Nov 2018 - 10:15
Please...


****


C’était la première fois que Nilla ressentait une telle chose. Un frisson lui parcouru l’échine, non pas un frisson provoqué par le vent glacial de son amie, mais bien de la connexion émotionnelle établie avec son ravisseur. Sa petite main, toujours placée sur la joue de l’étalon, s’était mise à trembler. Il était vide, glacial, comme s'il ne vivait pas. Cela lui rappelait les choses qui rôdait dans la forêt où elle vivait avec Maman. C’était terrifiant. La petite en fut horrifiée, mais surtout, surtout, son cœur en fut brisé.
Elle était très sensible aux émotions ainsi qu’au bien-être des gens.

Elle avait aussi senti que cette boule de lumière émanait d'une certaine gentillesse ? Enfin, elle le pensait. Le cœur lourd, elle eut le temps de reprendre ses esprits pour voir le comportement de Frost. Elle souffrait tellement, la pauvre Frosty… Mais elle faisait peur aussi…
La petite ne l’avait jamais vu comme cela. Cette situation la mettait très mal.
Haru pouvait sentir que la petite se faisait de plus en plus fébrile.

Il y eu un gros souffle de glace, une attaque lancée par Frost qui avait décidé de changer de tactique. Nilla se protégea en se cachant derrière l’étalon, toujours agrippée au niveau de son cou. Lemon Cookie avait fui le froid sous le col de la robe de Nilla, en dessous de son manteau. Il fallait qu’elle fasse quelques choses !! Mais elle se sentait si impuissante, elle n’avait pas de magie elle…

- Oeil pour œil... ! Dent pour dent... ! Si tu refuses de lâcher N-nilla-- Gh... ! Je détruirais ce bien qui te semble précieux... !”

Frost l'avait toujours protégée. Certes, Nilla était une très jeune enfant, plus faible que la norme, mais elle avait la capacité de puiser un élan de courage dans les moments les plus terrifiant. Maintenant, c’était à son tour d’agir et d’être forte ! Comme Maman le serait dans ce genre de situation !!

-ARRÊTEZ !”

Elle se hissa d’un coup, montant sur les épaules de son ravisseur. Elle était très légère, il n’allait pas avoir mal. La petite entoura ses faibles jambes autour du cou d’Haru, non pas pour l’étrangler (non loin de là !) mais pour ne pas tomber en arrière. Vite ! Elle enleva sa deuxième moufle à l’aide de ses petites dents, avant de la poser sur l’autre joue d’Haru.
Le visage de Nilla était trempé de larmes qui coulait encore à flots, elle tremblait et avait peur, mais rien n’allait l’arrêter !

Elle pressait ses mimines contre les joues du bel étalon, tout en fermant les yeux et gonflant les joues. La petite se concentra aussi fort qu’elle le pouvait et faisait tout pour lui envoyer ses propres émotions. Sa peur, son amitié avec Frost, sa tristesse, son amour pour sa Maman, son rêve de voler dans les airs et retrouver Papa et plus encore.
Elle essayait de penser à pleins de choses qui la rendait heureuse pour rester focalisée sur lui. C’était un flot d’émotions que Nilla lui transmettait. Le souvenir de la chaleur maternelle de Maman, la joie de rencontrer des nouveaux amis, la gourmandise pour les bons gâteaux de la boulangerie, tout, tout ce que la petite licorne pensait de positif.

Tellement qu’elle puisait dans son pouvoir, que son nez se mit à saigner abondamment, preuve que la petite se surmenait. Nilla en avait même dans la bouche, mais elle s’en fichait ! L’adrénaline la portait tel un oiseau, au-delà des limites.
Elle en avait même du mal à respirer, mais elle continuait à inonder l’esprit d’Haru d’émotions, de sentiments. Elle tentait de combler le vide effrayant qu’elle avait ressentie.
Pressant sa joue contre la tête du bougre cornu, elle lui faisait un gros gros câlin, enroulant même sa petite queue autour de son torse.
Quelques secondes plus tard, elle le relâcha, ne pouvant plus continuer. Elle retomba au sol, quelques gouttes de sang tachant le sol gelé par Frost.

Mais ce n’était pas fini !! Il lui restait encore un peu de force. La petite Licorne releva la tête vers Frost et se mit à pleurer encore plus. N’importe qui aurait pu voir que la petite s’était surmenée, elle était très pâle et avait l’air de faire un gros malaise, ce qui ne l’empêchait pas de commencer à ramper vers son amie.

-J-je-”


Le sol glissant la faisait grandement grelotter. Ses mains, dénudées de gants, lui renvoyaient une sensation de brûlure douloureuse, mais elle continuait, même si ses dents qui claquaient mêlée à sa faiblesse l’empêchait de parler. Elle s’avança assez pour se trouver entre les deux adultes, face à Frost.

-J-je veux pas que...les g-gens soient triste…”

N’en pouvant plus, elle ferma les yeux et se laissa tomber, non sans tendre une main vers la jument de glace. Elle était à bout de force, toujours consciente, mais à bout de forces...
****



Pièces Pièces : 6205
Nombre de messages : 77
Réplique/Citation : //
Date d'inscription : 26/04/2018

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


♡♡♡

Haru a écrit:

Haru
Goomba
le Sam 1 Déc 2018 - 18:16
Mettre un terme à son existence ? Tel était donc les mots qu'avait lancé Frostbite en direction d'Haru. Visiblement, elle le haïssait toujours autant, ce qui était compréhensible après ce qu'il lui avait fait par le passé, le problème étant que cela rendait la situation encore plus délicate.

Il tenta de trouver une solution, mais ce fut très compliqué quand il se prit en plein visage un vent violent et glacial. L'air glacial étant rentré dans sa gorge quand il ouvrit la bouche par surprise le fit violemment tousser pendant un moment avant que ses dents ne commencent à claquer l'une contre l'autre, tandis qu'il pouvait sentir la pauvre Nilla frémir en étant accroché à lui.

Quand le froid se dissipa et laissa place à nouveau à une certaine chaleur rassurante émanant de la sphère de lumière qu'Haru émanait toujours de l'une de ses mains, il ne put que constater la scène avec horreur : Frostbite s'était emparée de l'objet qu'il gardait précieusement.

Ce fut le vide tout d'un coup dans l'esprit de Haru, il ne pensa même plus à ce qu'il allait faire par la suite, l'instinct et les réflexes décida à sa place. Il était sur le point de profiter du fait que Frost était concentrée sur l'objet qu'elle avait subtilisé pour lui tirer un rayon de lumière perçant au niveau du crâne. Cela n'allait sûrement pas la tuer, mais il y avait de grand risque d'y laisser des séquelles graves.

C'était une mesure désespérée, mais Haru était justement dans une situation désespérée à ses yeux. Cependant, un cri aigu se fit entendre, le coupant dans son élan à cause de la surprise. Il senti ensuite de frêles jambes entourer doucement son cou tandis qu'une main se posa contre sa joue.

Mais la situation était urgente et il ne pouvait pas se permettre de gaspiller encore plus de temps alors que Frost avait son sabot prêt à réduire en poussière ce qu'il semblait chérir le plus.


— Ce… ce n'est pas le moment gamine ! Je… je dois… vite… ...


Mais voilà qu'une douce, agréable, mais surtout, très étrange sensation commença à envahir son corps. C'était un peu la même chose qu'il pu ressentir lorsque Nilla avait auparavant touché sa joue, mais plus les secondes passèrent et plus cette sensation devenait intense. Il n'y avait pas que des choses heureuse non plus, il pu ressentir une certaine peur, suivi par de la tristesse, de l'espoir. Haru était visiblement submergé par cela et avait du mal à se re focaliser sur ce qui était en train de se passer autour de lui.

Certaines choses étaient cependant beaucoup plus abstraites, et même si il se sentait plutôt bien, il restait relativement perdu face à l'amour maternel par exemple, l'étalon n'en ayant jamais eu le droit de mémoire. Mais dans tous les cas, cela semblait marcher. Il n'avait pour commencer plus l'intention de tuer Frost sur le moment.

Cependant, tout ceci avait l'air d'avoir complètement mené à bout la petite Nilla, et dans un dernier élan d'énergie, elle passa ses bras et sa queue autour de lui, enfouissant sa joue contre sa tête… c'était un câlin. Et face à ce geste, Haru resta figé pendant un moment, avant de laisser échapper quelques mots… ou plutôt… un prénom ?


— K-Kazuki...

Mais Haru reprit très vite ses esprits. Au moins, ses émotions s'étaient calmés, mais rien n'avait changé malheureusement, et si Nilla rejoignait Frostbite, il pouvait dire adieu à ses buts et ce pourquoi il était confronté à Frost.

Il s'agenouilla pour ramasser les gants de la petite et les lui remettre aux mains, avant de la prendre dans ses bras pour la porter, essuyant un peu son nez ensanglanté pour lui libérer les nasaux. La laisser geler au sol après ses efforts aurait été ingrat de toute manière, surtout qu'Haru dégageait pas mal de chaleur avec ses pouvoirs, cela lui permettait d'éviter les risques d'hypothermie à lui ainsi que la petite. Cependant, cela se voyait qu'il avait perdu en force, la lueur autour de lui se dissipait au fur et à mesure.

Haru regarda ensuite Frost dans les yeux, d'un air ferme avant de lui dire très clairement :


— Je vais te redonner la petite… mais avant, rend-moi mes pouvoirs, Frost !
Pièces Pièces : 6125
Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Frostbite a écrit:

Frostbite
Joueur Novice
le Ven 14 Déc 2018 - 22:20
Les choses arrivèrent toujours à tourner au pire scénario possible. Frostbite avait l'objet sous son sabot, prêt à le briser d'un seul coup. Et Haru avait Nilla.

Le pire, c'est que la licorne de glace était littéralement à deux doigts de trahir sa vraie forme.

Mais alors qu'Haru se prépara à l'un de ses sales tour, Nilla hurla, stoppant immédiatement les deux licornes adultes dans leur combat, le temps qu'elle pose ses mains contre Haru ? Le temps que Frost comprit ce qui se passa, elle vit Nilla commencer à saigner du nez. Mais elle continuait à utiliser sa magie.

ELLE SE SACRIFIAIT POUR CE MONSTRE D'HARU.

En pleine panique, Frost n'arrivait même pas à sortir des mots. Elle ne pouvait qu'hennir vers Nilla, une tentative désespérée de lui dire de s'arrêter, de sauver sa peau. De ne pas donner une seule chance à Haru.

Tout ceci était si douloureux.

Au point que les mots de la jeune licorne qui s'était rapprochée ne furent entendues que par le vent.

Alors que sa main s'approchait de la licorne de glace, qui semblait se clamer en la voyant s'approcher, elle hurla de nouveau de panique en apercevant Haru la reprendre encore. Elle se cambra violemment avec un cri, avant que ses sabots avant écrasèrent le sol en face d'eux, évitant de très peu l'objet de Haru dans une dernière tentative de le faire craquer avant qu'elle-même ne craque. Celui-ci, tout aussi désespéré, proposa un marché.

Un bien stupide marché.

Pendant quelques secondes, Haru et Nilla pouvaient entendre un rire bien effrayant.

Celui d'une Frost qui pétait définitivement un câble.

- Tu veux retrouver tes pouvoirs ? Bien sûr.

Sa corne s'illumina de sa lumière lavande, comme à ses habitudes.

- LAISSE-MOI TE RENDRE TES POUVOIRS DE GLACE, SALE MONSTRE !

En moins de quelques secondes, le pauvre Haru se prit un tir dans sa jambe droit pour la geler et le coincer sur sa position. Enfin.... cela ne dura que très, très peu de temps. Étrange... Surtout que quand la jeune licorne et le plus âgé tournèrent leur regard vers Frost... Il n'y avait plus rien. Ni elle, ni l'objet qu'elle lui avait volé.

Avait-elle disparu... ?

Non. Car dans cette arène de glace, la voix de la Kirin déguisée résonna de partout, tandis qu'elle se mêla à la brume et au vent glacé pour ne pas trahir sa position, se déplaçant un peu partout pour montrer qu'elle encerclait son ennemi.

- CECI SERA MON UNIQUE ET DERNIÈRE TENTATIVE. RENDS-MOI NILLA, ET JE TE RENDRAIS TON OBJET. REFUSE, ET JE DISPARAÎTRAIS AVEC L'OBJET QUE TU AS FAILLI A PROTÉGER.

Dorénavant, c'était à Haru de faire son choix.
Pièces Pièces : 1305
Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 20/02/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Pwet a écrit:

avatar
Interressé
le Sam 15 Déc 2018 - 11:46
I wish i could save everyone



****


L’enfant était trop faible pour faire quoi que ce soit. Elle avait plus assez d’énergie pour lever le petit doigt et vu l’intensité de pouvoir qu’elle avait utilisé, elle allait sombrer dans un long et profond sommeil. Tout n'était qu’une question de minutes avant qu’elle ne parte pour le royaume des rêves.
Sa vision était floue, mais elle pouvait sentir que quelqu’un l’avait rattrapé. Quelqu’un lui tenait chaud, et prenait soin d’elle.

Elle entendait la voix de Frost et de Haru, mais ils semblaient si... Lointain. Il faisait froid et chaud en même temps, instinctivement, la petite se blottit contre le jeune mâle, avec le peu d'énergie qui lui restait. Dans un souffle, elle répétait quelques mots que Haru pouvait entendre s'il se concentrait assez. Elle prononçait le nom de ses parents et avant de pouvoir faire quoi que ce soit d’autre, ses yeux se fermèrent pour de bons.
Nilla dormait profondément, non sans laisser une nouvelle larme s’écouler sur sa joue.
Elle allait dormir pendant très longtemps, quelques jours peut-être ? Qui sait…

Lemon Cookie sortit de sa cachette pour vérifier si elle allait bien. Il faisait très très froid, mais la chaleur que dégageait Haru grâce à son pouvoir permettait au biscuit de ne pas se congeler sur place.

-....!”

Malheureusement pour lui, personne ne pouvait le comprendre ici à par Nilla, c’était donc inespérée de se faire comprendre de la licorne. Il pouvait se changer en humain, mais il préférait attendre le moment propice. C’est dire qu’il n’était pas aussi puissant que la jument de glace, il ne voulait pas finir en miettes pour un faux mouvement.
Donc il se contenta de rester près de Nilla….

Maintenant la situation allait être aux mains de Haru.
Son choix allait être décisif pour le reste.
et il n’avait pas beaucoup de temps.
****



Pièces Pièces : 6205
Nombre de messages : 77
Réplique/Citation : //
Date d'inscription : 26/04/2018

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


♡♡♡

Contenu sponsorisé a écrit:

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum