Contexte

Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.

À propos de Next Wave

Depuis 2007, Next Wave (NW) est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers évènements. Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

Staff:

MonTexte

Derniers sujets

Top-Sites:

Partenaires:


Partagez
Aller en bas

Will Lightlaw a écrit:

Will Lightlaw
Ultra
le Mer 19 Sep 2018 - 22:26
Il faisait beau à Horuna, c'était une journée ordinaire comme tant d'autre... Des heures similaires qui s'écoulent sans grande différence. Will s'approchait du bureau du professeur dragon dénommé Orion. Il avait pris rendez-vous avec ce dernier afin de s'occuper du cas de sa bête noire. La Bête. Il pensait qu'Orion, faisant partie de l'académie de magie, pourrait au moins le renseigner sur la démarche pour se débarrasser, ou, au pire des cas... Cohabiter. L'heure du rendez vous approchait à grand pas, et Will accélérait afin de ne pas arriver en retard. Il arriva devant la secrétaire, avec 2 minutes d'avances.

-avez-vous rendez-vous ?
Depuis l'irruption en masse du cabinet d'étude, la secrétaire avait pris des vacances, et était toujours sur ses gardes en posant ce genre de question. Will s’arrêta, bien qu'ayant l'air pressé.
-Oui, j'ai rendez-vous. Au nom de Lightlaw.
Lightlaw... Ce nom était bien ironique. Will regarda sa montre...Plus que une minute avant le retard. La secrétaire regarda un carnet et cocha une case.

-Effectivement, vous pouvez entrer.
Will la remercia rapidement avant de repartir d'un pas rapide vers le bureau. Il frappa à la porte, dont les gonds semblaient étrangement neufs.
Pièces Pièces : 23099
Nombre de messages : 713
Age : 20
Localisation : Centre ville d'Horuna
Réplique/Citation : "Je saurai tout !"
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Amis: Novation; Rosstail; Kat, Lumina, Cyprien, Mei, Pidge, Dimitri, Nilla;


Ennemis: Personne... Pour le moment.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Orion a écrit:

Orion
Joueur Novice
le Jeu 27 Sep 2018 - 16:29
C’était une journée des plus ordinaires. Comme à mon habitude, je fis cours à mes élèves, puis j’alla me promener, et enfin je continuai mes divers travaux de recherches. Cependant, celle-ci était néanmoins différentes des autres. En effet, ma très chère secrétaire m’avait informée dès son arrivée, qu’elle m’avait fixé ce midi un rendez-vous, juste avant ma promenade de l’après-midi. Le fait était que cela ne me dérangeait pas, au contraire j’en était meme ravis, mais … je gardais un mauvais souvenir des différents rendez-vous qui se sont précédemment passé entre ces murs. LA plupart des personnes n’avais pas pris la peine de prendre rendez-vous. Ce qui n’était pas le cas de cette personne. Intéressant… J’avais reçu un mémo avec cette annonce. Mon invité se dénommais Will Lightlaw est venais me voir à propos d’une question personnel… Bon… ça ne me semble qu’intéressant tous ça.

Finissant mon cours, je renvoyai mes élèves et attendis patiemment la venue de ce Will. Je regardais l’heure tourner, en réfléchissant comment je pourrais enrichir mon livre avec cette entrevue, dans l’optique d’attendre l’heure où il devait arriver. A h-5 minutes, je me posai dans mon fauteuil et me mis à observer mon horloge, tournant ainsi le dos à la porte. J’était sous forme humaine mais dans mon fauteuil pour ma vraie apparence. A l’heure précise, j’entendis soudainement du bruit au niveau de ma porte. Un grincement bref, et le bruit du parquet qui craquais. Il venait donc d’entrer. Je lui dis alors en me retournant progressivement face à lui :

 

- « Enchanté monsieur Will, je suis le professeur Orion. Ravi de vous accueillir au sein de mon bureau. Asseyez vous sur un des canapés, le thé et les biscuits sont tout à vous. »
Pièces Pièces : 2744
Nombre de messages : 52
Localisation : Académie des sciences et magies de NW
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


Will Lightlaw a écrit:

Will Lightlaw
Ultra
le Jeu 27 Sep 2018 - 22:56
Will venait d'entrer dans la pièce. Tout semblait... 10 fois trop grand. Et dans son fauteuil XXL se tenait (je présumais) le professeur Orion. Will savait que le professeur était un dragon, mais le voir était une autre expérience. Un humanoïde avec des cornes, une queue, et des yeux reptiliens. Il faisait approximativement ma taille,ce qui justifiait pas le mobilier XXL.

- « Enchanté monsieur Will, je suis le professeur Orion. Ravi de vous accueillir au sein de mon bureau. Asseyez vous sur un des canapés, le thé et les biscuits sont tout à vous. »

Hypothèse vérifiée, il s'agissait bel et bien du professeur Orion. Will acquiesça et s'approcha d'un fauteuil et l'escalada presque. Quand il vit les cookies, la gourmandise de Will ne se fit pas prier et s'empara avec précipitation d'un cookie. Quand il croqua, Will reconnut immédiatement le gout. Il l'adorait et-
Une minute. Orion connaissait ses gouts ? Pendant une demi-seconde, Will fixa Orion avec des yeux suspicieux. Puis il lui fit un grand sourire en finissant le cookie.

-"Vraiment délicieux Professeur. A croire que vous vous êtes renseigné sur moi..."


Will fit un petit rire, comme après avoir raconté une blague. Puis il s'installa plus confortablement sur le siège, et fit face à Orion.

-"Je serai bref, professeur. J'aimerais que vous me disiez quel est le problème magique lié mon corps."
Pièces Pièces : 23099
Nombre de messages : 713
Age : 20
Localisation : Centre ville d'Horuna
Réplique/Citation : "Je saurai tout !"
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Amis: Novation; Rosstail; Kat, Lumina, Cyprien, Mei, Pidge, Dimitri, Nilla;


Ennemis: Personne... Pour le moment.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Orion a écrit:

Orion
Joueur Novice
le Jeu 11 Oct 2018 - 23:08
Comme j'avais pu le deviner, le skooma avait des effets étranges sur les individus qui le consommait. Principalement, il les detendais et les rendais plus aptes à parler plutôt qu'à ce taper avec leurs Sii et Saa, mais chez une minorité de personne, qui pour la plupart étaient travaillée mentalement, faisait ressortir chez eux un souvenir agréable. Qui était bien souvent, un souvenir d'enfance. Cela n'était pas exacte mais... ça me permettait de mieux connaitre mon interlocuteur, à son insu bien évidement. Dans notre cas, j'avais soit eu beaucoup de chance en cuisinant des cookies à la canelle et aux noisettes, ou bien ces derniers avec le skooma du thé avaient réveillé chez Will un souvenir de bien être profond.

Cette hypothèse fut confirmée quelques instants plus tard par Will lui même. Il enchaîna directement la discussions, d'une manière brève et succincte, sur la raison de sa visite. Il m'appris qu'il venait ici dans mon bureau dans l'optique que je lui explique le problème de son corps. Un problème magique de plus... Intéressant... ma journée ne risquerait donc pas d'être ennuyante comme je l'avais prévu. Je lui demanda donc :

-"Eh bien, c'est une bien belle raison de rendez-vous qye nous avons ici. Et quel est donc ce problème. Racontez moi toute cette histoire avec tous les détails. Nous avons tout notre temps..."

À cet instant je regarda le ciel, il était environs 14h d'après la position du soleil.
Pièces Pièces : 2744
Nombre de messages : 52
Localisation : Académie des sciences et magies de NW
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


Will Lightlaw a écrit:

Will Lightlaw
Ultra
le Ven 12 Oct 2018 - 3:42
-"Eh bien, c'est une bien belle raison de rendez-vous qye nous avons ici. Et quel est donc ce problème. Racontez moi toute cette histoire avec tous les détails. Nous avons tout notre temps..."

Will inspira un grand coup. L'histoire allait être longue... Il prit un moment afin de se remémorer tous les évènement qui s'étaient passé depuis sa visite de la Pandorica. Il baissa le regard, croisa les mains et s'expliqua.

-"Eh bien... Tout à commencé il y a plus d'un an. Piqué de curiosité, j'ai... Bravé l'interdiction de Reine Astrid pour aller regarder le secret de l'Ile la plus au Nord de l'archipel. J'ai mis beaucoup de moyens en œuvre pour passer les systèmes de sécurité. J'ai vu... Quelque chose. Je ne savais pas ce que c'était, alors j'ai fait le tour... Et pendant que je prenais des croquis, j'ai cru voir un compartiment s'ouvrir, et une espèce de silhouette en sortir. J'ai essayé de mieux confirmer la présence de cette silhouette, mais était déjà partie. Pensant avoir rêvé, j'ai continué mes croquis. Et alors que j'ai commencé à partir, mes muscles ne répondirent pas et j'ai senti une froide sensation dans mon dos qui se répandait dans mon corps. J'étais terrifié à l'idée d'être découvert, alors j'ai fuit dans la nuit sans demander mon reste. C'est là que tout à commencé.  "


L'humain frissonna en ressassant ces souvenirs. Il n'avait pas envie de déballer sa vie... Mais il devait bien le faire. Et le professeur qui le matait comme un cochon d'inde qui a inventé le feu...

-"Je pensais chauffer les esprits avec des rumeurs et des images qui auraient "fuités". Mais je n'ai pas eu le temps. Au bout d'un certain temps, je me suis senti étrangement plus agressif et violent... J'ai toujours eu un côté sadique, mais je ne cherchais pas les ennuis. Ça à empiré avec le temps, jusqu'a il y a 9 mois environs. Au paroxysme de l'agressivité, je m'étais enfermé chez moi. Et... j'ai commencé à me transformer"

Will prit un instant pour choisir ses mots.

-"Une espèce de... Seconde peau noire m'a peu a peu recouvert. A partir de ce moment, je n'étais plus moi même. Je suis sorti par ma fenêtre dans la nuit, et je me suis littéralement fondu dans les ombres. Et je suis allé "chasser". Je me suis rassasié de la peur et de la douleur de ma victime. Puis mon état est revenu à celui juste après la visite de l'Ile. Et ce cycle dure... Mais dernièrement il se raccourcit peu à peu."

N'ayant pas bougé le moins du monde, il leva son regard pour regarder le dragon dans les yeux.

-"Quel est votre point de vue sur le sujet professeur ?"
Pièces Pièces : 23099
Nombre de messages : 713
Age : 20
Localisation : Centre ville d'Horuna
Réplique/Citation : "Je saurai tout !"
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Amis: Novation; Rosstail; Kat, Lumina, Cyprien, Mei, Pidge, Dimitri, Nilla;


Ennemis: Personne... Pour le moment.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Orion a écrit:

Orion
Joueur Novice
le Dim 21 Oct 2018 - 22:43
Réputation du message : 100% (1 vote)
J'écouta avec attention l'histoire de mon interlocuteur. Certains éléments de son histoire me firent tiquer. Tout d'abord, son histoire d'exploration nocturne à proximitée de la Pandorica. La reine Astrid avait formellement interdit l'accès de cette zone aux personnes non autorisées. Même moi, avec mon travail d'enseignant chercheur n'avait pu ne serais-ce que m'approcher de l'île. Ce cher Will devait donc être sacrément doué, malin, chanceux et suicidaire pour ne serais ce que songer à ce rendre sur cette île... Par ailleur, son histoire de peau noir, de "cycle", de "transformation" ne me disait rien qui vaille. Aurais t'il développé une sorte de mutisme nocturne comme les loups garoux et autres were creature ? Ou aurait il été en contact avec une magie quelconque, qui elle entrainerait à son insu cette mutation... Ces idées méritaient d'être réfléchie et expérimentée.

Je me mis donc à la fin de son récit à me frotter le menton entre mes doigts tout en continuant à réfléchir. Je du, je pense, sûrement avoir laisser des mmmh, ou encore des non ce n'est pas cela, durant mon temps de réflexion. Mais qu'elle était donc la raison de sa transformation soudaine. Récapitulont, notre cher amis à une transformation incontrôlée, qui ne se déclenche que de nuit, celon un cycle, et dont le début remonte à une visite à proximitée de la Pandorica... Eh bien eh bien.... Mazette, c'est un cas bien compliqué que nois avons ici...

La seule hypothèse viable que je puisse exprimer est que ça transformation est magique et est sûrement dû à la magie emmanant de ce lieu. C'est déjà un bon début... Mais comment pourrais je expérimenter cette hypothèse sans braver l'interdiction de la reine... Je resta ainsi un long moment pensif...

Jusqu'au moment, où je me souvient avoir eu des échos de la part de mes collègues, tel qu'un lieu sur cette île avait la propriété d'être chargé en son sein de cette magie. C'était donc le terrain d'expérimentation idéal. Fort heureux de ma découverte, je sortis de mon état pensif, fixa mon interlocuteur, et lui dit alors :

-" Mon cher Will, je pense avoir potentiellement trouvé l'origine de votre transformation. Cependant, je ne puis vous aider à la maîtriser sans l'avoir étudier... Je vous propose donc d'aller dans un lieu tel que nous pourrons expérimenter cette magie sans crainte. Qu'en dite vous ?"

Sur ces mots, je regarda par la fenêtre, et pu constater que me soleil commençait à décroître, remplissant le ciel d'une couleur rougeâtre magnifiqur.
Pièces Pièces : 2744
Nombre de messages : 52
Localisation : Académie des sciences et magies de NW
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


Will Lightlaw a écrit:

Will Lightlaw
Ultra
le Lun 22 Oct 2018 - 13:29
Il écouta avec attention, et une grande immobilité. Raconter mon histoire avec les détails avait pris bien plus de temps que prévu. Vu l'air qu'il prenait... Tout ça ne disait rien qui vaille. En même temps, Will venait de dire qu'il avait pénétré un terrain protégé par l'armée sous-haute surveillance... Il se gratta le menton, d'un air pensif. Il resta un long moment immobile, à contempler le vide. Les rouages de son esprit étaient clairement en train de tourner afin de trouver une solution. Will était on ne peux plus nerveux. Allait-il le dénoncer ? S'amuser avec lui ? Le faire chanter ? Lui avoir raconté tout ça était un gros risque... L'humain tapotait nerveusement du doigt sa tasse de thé, qu'il n'avait toujours pas bu.

Au bout d'un très long moment qui parut une éternité pour Will, le professeur "s'éveilla" et fixa le journaliste.

-" Mon cher Will, je pense avoir potentiellement trouvé l'origine de votre transformation. Cependant, je ne puis vous aider à la maîtriser sans l'avoir étudier... Je vous propose donc d'aller dans un lieu tel que nous pourrons expérimenter cette magie sans crainte. Qu'en dite vous ?"

Mouais. Tout cela puait les recherches et expériences scientifique foireuses...Mais avait-il réellement le choix ? Il ne pouvait exiger du docteur un remède sans consultation. Et le crépuscule qui arrivait dehors ne lui dit rien qui vaille...

-"...Bien sur. En revanche, je vous conseille de bien préparer le terrain, il y aura surement des réparations à faire si vous comptez voir...ça."

Il n'était pas rassuré, mais bon... Alea jacta est.
Pièces Pièces : 23099
Nombre de messages : 713
Age : 20
Localisation : Centre ville d'Horuna
Réplique/Citation : "Je saurai tout !"
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Amis: Novation; Rosstail; Kat, Lumina, Cyprien, Mei, Pidge, Dimitri, Nilla;


Ennemis: Personne... Pour le moment.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Orion a écrit:

Orion
Joueur Novice
le Mer 21 Nov 2018 - 17:35
Mon cobaye… ou devrais je dire mon cher Will Lightlaw, m’autorisait de son plein gréer à lui faire subir une batterie de test et d'épreuve dans la seule finalité était de le délivrer de cette « malédiction » d'après lui, pour moi cela ressemblerait plus à une maladie magique quelconque. Un petit traitement s'imposait donc. Cependant, le lieu où je pensais réaliser ces expérimentations était en effet éloigné de toute forme de civilisation, voir de vie, mais il faut être prudent. D'après la description de Will sur ces « transformations », il pourrait à mon avis en une nuit rejoindre le centre d'Horuna et y semer le chaos. Il vaudrait mieux que je réussisse à le contrôler avant que son problème ne devienne celui de tout Horuna, voir de tout Next Wave.

Je devais donc m'équiper et me préparer en conséquence. Je sortis donc d'une des nombreuses armoires que comptait mon bureau, un sac, bien entendu beaucoup trop grand et volumineux pour ma forme humaine. Je pris donc quelques instant afin de réfléchir à ce qui m'était réellement indispensable pour cette petite escapade. En me basant toujours sur le témoignage du journaliste je pris une gemme afin de canaliser à l'intérieur toute l'obscurité que son pauvre corps essayait en vain de contenir. Cela me semblait malheureusement bien peu… Je pris donc une poignée de gemme en plus ainsi que leurs réceptacle respectifs, puis je les fourra au fond de mon sac.
 
Ensuite, vient le moment de choisir quelques babioles d'expérimentation et de protection dans le cas où ça déraperais. Je pris donc de quoi contenir une ombre, ce qui me serait très pratique si cet idiot avait la  fâcheuse idée de ce transformer. Cela ressemblait à un paquet de torche quelconque, mais quand ces dernière étaient allumées de tel sorte à créer une enceinte fermée, alors, nul ombre ne pouvait en sortir. Puis deux trois gemmes de lumière, car on ne sait jamais, divers ustensiles de torture de tous genre, magique ou non, et bien entendu mon calepin et de quoi écrire, car une découverte de cette ampleur n'arrive malheureusement que très rarement dans la vie d'un chercheur.

Cela fait, je ferma mon sac et commença à le sangler de toutes parts. Mais, je me rendis compte bien trop tard que j'avais eu le malheur de prendre des habits… Cela pouvait paraître étrange d'un point de vue extérieur, mais cela me dérangerait au plus au point que d'expérimenter et d'étudier un spécimen dans le plus simple apparat. Je défit donc toutes mes sangles puis ajouta à mon sac quelques habits de faible valeur.

Mon sac enfin complet et harnaché, je dit alors à Will :


-"Mon brave, je suis enfin près à partir, l'êtes vous aussi ? Si cela n'est pas encore le cas, ramasser vos affaires et tenez les biens avant de me rejoindre auprès de la fenêtre."


Cette dernière était constamment ouverte et on pouvais admirer au loin la lente course du soleil vers l'horizon. Le ciel commençait à tirer vers un orange magnifique, mais cela n'était pas la moment… Will arriva donc à mes côtés sur le bord de la fenêtre. Je lui dit alors :


-"Me faite vous confiance Will ? Si c'est le cas sautez…"


Sur ces mots, je le vis hésiter puis sr résigner à sauter tout en me regardant avec un regard interrogatif. Avant qu'il ne décide de sauter, il se peut que malencontreusement ma main l'ai au plus grand des hasards légèrement poussé. Bien sûr cela était la première expérimentation.

Je pris donc le sac à dos que je venais de finir, et sauta moi aussi par la fenêtre. Cependant, du fait du sac je tombais bien plus vite que ce cher Will, et pu donc l'observer durant sa chute, tout en me transformant. Cela aurait été inconscient de ma part de me jeter du haut de l'académie sans avoir au préalable prévu mon coup. Will ne semblait pas être perturbé physiquement, à part la peur sur son visage, par cette chute, tant qu'il restait à la lumière. Quand il passa par une légère zone d'ombre sur la façade, son corps ce mit à émettre de légères effluves d'un noir profond. Eh bien eh bien, cette histoire n'allais pas être de tous repos…

Ainsi, juste avant de toucher le sol je rattrapa Will sur mon dos et remonta rapidement en hauteur, à la lumière couchante du soleil. Will durant cette légère ascension réussi tant bien que mal à ce maintenir dessus. Je lui dit alors en tournant ma tête vers lui :


-"Cela vous a-t-il plu ? »



Je continuais alors à voler en direction du soleil, vers ce lieu si important afin de libérer Will de cette énergie.
Pièces Pièces : 2744
Nombre de messages : 52
Localisation : Académie des sciences et magies de NW
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur

Will Lightlaw a écrit:

Will Lightlaw
Ultra
le Jeu 22 Nov 2018 - 1:28
Will regrettait déjà ce choix...

Après un bref sourire, il se mit à se diriger vers l'une de ses armoires XXL de son bureau tout aussi XXL, pour en tirer des gemmes... Et en fourra une bonne grosse poignée dans un sac, toujours trop grand pour lui. Si c'était vraiment son bureau et son sac, il devait avoir une forme alternative. En fouillant toujours plus dans son bureau, il se mit a sortir d'étranges torches dont Will ne put s’empêcher de tressaillir à leurs vue. Ce genre d'outils étaient lié à la lumière... Il prit également des gemmes de lumières, et des outils de... Torture. Était-ce VRAIMENT nécessaire ?... Il avait peut être accepté auprès du mauvais chercheur... Il prit aussi un calepin, histoire de noter.

Il se mit à attacher des sangles sur lui, avant de soupirer et de les défaire. Will dans son coin attendait juste que les choses commencent... Tout ce stress le tuait. Une fois toutes les préparations faites, il approcha Will de la fenêtre, qui eu tout de suite un mauvais pressentiment. Cette dernière n'avait pas de sécurité, et ressemblait presque d'avantage à un moyen de sortie ou d'entrée...

-"Me faite vous confiance Will ? Si c'est le cas sautez…"

PARDON ?! Mais il ne pouvait pas sauter comme ça ! Le journaliste se recula du bord, ou du moins aurait bien voulut quand une main le poussa. Sentant son corps basculer, Will se retourna vers le professeur, qui, souriant, le regardait lentement entamer sa chute. Will voulut se retenir, revenir sur la terre ferme mais comme il l'avait précédemment pensé, c'était un perchoir, pas une fenêtre, donc aucun moyen de freiner sa chute ! Avait-il décidé de le supprimer Will ?! Apparemment pas, car il plongea avec lui, en se transformant peu à peu en dragon. Will sentait la peur l'envahir... Le crépuscule étant la seule chose qui l’empêchait de se transformer. Juste avant de toucher le sol, le dragon  récupéra Will.

-"Cela vous a-t-il plu ?"

Will préféra ne pas répondre, car le flot de jurons qui naissait dans sa tête ne semblait pas avoir de fin... Gardant une moue boudeuse, il se laissa porter par le Dragon.
Pièces Pièces : 23099
Nombre de messages : 713
Age : 20
Localisation : Centre ville d'Horuna
Réplique/Citation : "Je saurai tout !"
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Amis: Novation; Rosstail; Kat, Lumina, Cyprien, Mei, Pidge, Dimitri, Nilla;


Ennemis: Personne... Pour le moment.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Orion a écrit:

Orion
Joueur Novice
le Mer 12 Déc 2018 - 10:35
Je vis bien que mon premier test ne l'avait que très peu emballé voir pas du tout à vrai dire. Tout du moins c'est ce que je réussissais à décoder de son regard noir qu'il me jetait depuis le début de notre petite escapade. Je lui dis donc, dans l'espoir de le rassurer, et de calmer ses ardeurs meurtrières à mon encontre :

 

-" Mon cher Will, je ne voulais pas vous effrayer d'une quelconque par ce premier test. Je vous en conjure, arrêtez de me regarder ainsi, ça me met mal à l'aise au plus au point et m'empêche de correctement me concentrer… 


J'ai pu réfléchir à quelques solutions vis-à-vis de votre « petit" problème. Que pensez vous que j'arrive à réduire l'influence de votre malédiction sur votre corps ? Ça serait parfait n'est il pas, cependant, la guérison ne pourra être total, je devrais donc vous prescrire quelque chose afin de contrebalancer cotre côté ténébreux et mystérieux, que je pense toutes les jeunes filles d'Horuna doivent s'arracher… Ainsi que vous apprendre à maîtriser cette "maladie", car c'est en la maîtrisant que vous vous sentirez le mieux. Mais cela ne concerne que vous. Qu'en pensez vous donc ? "

 

Je profita alors de cette réflexion que je venais de lui demander comme d'une diversion dans l'espoir de m’immiscer dans son esprit et donc d'en apprendre d'avantage sur lui. J'essaya donc et … 
(jet de dé)


Parfait:


[size=16]Si parfait : Orion arrive à pénétrer l'esprit de Will et capte toutes ses émotions et peur et tente ainsi de le rassurer[/size]



[size=16]Je projeta donc mon esprit dans la direction du siens, en espérant y pénétrer sans trop de problème, et surtout sans qu'il le remarque. Après quelques secondes d'activités cérébrale intense je parviens à me faufiler discrètement dans son esprit. J'y capta dans un premier temps un grand nombre d'insultes à mon encontre, qui ne manquaient aucunement d'imagination et d'inventivité, tel que « Saloperie de lézard de merde, je te chie dans la bouche » ou encore, « Fils de tes grands morts de reptile volant de mes deux »… C'était… rassurant on puis dire. Au moins il était encore actif mentalement… Même si j'était la victime de ses immondices. [/size]



[size=16]Je poursuivis plus loin mon exploration en laissant de côté la partie énervée de son esprit. J'essayais de déterminer où il cachait ses émotions et surtout qu'elles étaient elles… J'y parvient enfin, je m'en approcha doucement puis je tenta de les décrypter. Ce que j'en appris était que Will, malgré ses airs de personne sûre d'elle et confiante, avait une peur profonde et viscérale de sa malédiction. Depuis qu'elle était apparue, il perdit peu à peu contact avec le monde et se réfugia alors dans son travail de journaliste/détective.[/size]



[size=16]Afin de le calmer, je me mis à chercher dans son esprit torturé, vaste et complexe, divers souvenirs qui flottaient de ci de là, dans l'espoir d'en trouver un qui puisse me permettre de le calmer. J'en trouva en effet un… Je ne souhaita pas le consulter, car cela n'était pas ma vie, mais j'avais un bon pressentiment à son sujet. Je lui envoya donc son souvenir à l'esprit dans l'espoir que celui-ci arrive à le calmer…[/size]



[size=16]Je sortis alors de son esprit, et lui dit en me tournant vers lui:[/size]



 



[size=16]-"Vous allez mieux ?"[/size]






[size=16]Puis je me remis à voler comme si de rien n'était…[/size]




Bien:


[size=16]Si bien : Orion arrive à pénétrer l'esprit de Will et capte toutes les insultes profanées par Will précédemment [/size]



[size=16]Je projeta donc mon esprit dans la direction du siens, en espérant y pénétrer sans trop de problème, et surtout sans qu'il le remarque. Après quelques secondes d'activités cérébrale intense je parviens à me faufiler discrètement dans son esprit. J'y capta dans un premier temps un grand nombre d'insultes à mon encontre, qui ne manquaient aucunement d'imagination et d'inventivité, tel que « Saloperie de lézard de merde, je te chie dans la bouche » ou encore, « Fils de tes grands morts de reptile volant de mes deux »… C'était… rassurant on peut dire. Au moins il était encore actif mentalement… Même si j'était la victime de ses immondices. [/size]



[size=16]En essayant de poursuivre plus loin, je me heurta rapidement à un mur mental impénétrable. C'est qu'il était doué le petit. Ne souhaitant pas éveiller son attention sur ma potentielle intrusion mentale, je m'extirpa rapidement de sont esprit. Je lui dit alors en me tournant vers lui :[/size]



 



[size=16]-" Vous ne manquez cruellement pas d'imagination au sujet des insultes… Mais cela vous a-t-il aidé à encaisser ma première épreuve ? Je souhaite que vous sachiez que je suis profondément désolé que cette expérimentation ai pu créer un « vide » entre nous. »[/size]



 



[size=16]Puis je me remis à voler comme si de rien n'était.[/size]



 

Raté:


[size=16]Si raté : Orion n'arrive pas à rentrer dans l'esprit de Will, et Will le remarque[/size]



[size=16]Je projeta donc mon esprit dans la direction du siens, en espérant y pénétrer sans trop de problème, et surtout sans qu'il le remarque. Après quelques secondes d'activités cérébrale intense, je ne parvenait pas à pénétrer ne serais ce qu'un petit peu dans l'esprit de Will. On aurait dit une forteresse blindée… Après quelques assauts de plus en plus violents, je sortis de son esprit, dépité de par la résistance du sien.[/size]



[size=16]Je me tourna donc vers lui, afin de voir s'il avait remarqué ma petite escapade… Je vis malheureusement par son regard que c'était malheureusement le cas… Son regard était empli de haine et il était d'un noir et d'une insistance telle que je ne pouvais le supporter. Je baissa donc les yeux et je lui dit alors au milieu de divers courbettes et excuse orales :[/size]



 



[size=16]-"Ce n'est pas ce que vous croyez… Je n'ai aucunement voulu m'introduire dans votre esprit sans votre contentement… Vous avez dû faire erreur…Je n'ai aucunement la capacité de rentrer dans l’esprit d'une personne…."[/size]






[size=16]Voyant que nier ne servait à rien, je dû m'obliger à lui dire la vérité. [/size]



 



[size=16]-"Ok ok… J'ai compris… Oui j'ai tenté de pénétrer votre esprit… Mais c'était pour votre bien… Je vérifiait que vous alliez bien suite à ma première épreuve… Vous avez été muet pour le moment, et d'après mes études cela signifie que vous êtes outré, et/ou choqué..  Il était donc de mon devoir de vérifier si vous allez bien, et si vous teniez le coup…"[/size]






[size=16]Puis je me remis à voler comme si de rien n'était.[/size]




Euh...:


[size=16]Si euh… : Orion se plante totalement et envoie un souvenir compromettant à Will…[/size]



[size=16]Je projeta donc mon esprit dans la direction du siens, en espérant y pénétrer sans trop de problème, et surtout sans qu'il le remarque. Après quelques secondes d'activités cérébrale intense, je tomba nez à nez avec l'esprit de Will. Cela me semblait trop simple, quelque chose clochait. Ne prêtant pas attention à cette désagréable sensation de facilitée, je commença à visiter et à me promener à l'intérieur de son esprit… Mais, soudainement, je sentit une activité extérieur s immiscer dans mon propre esprit… Ce jeune malotrus n'aurait tout de même pas osé…[/size]



[size=16]Et si… Il avait malheureusement profité de mon attaque afin de pénétrer dans mob esprit et l'explorer un peu. Heureusement il ne resta qu'en surface. Détectant cela, je me replia bien entendu sur moi-même dans l'espoir de lui couper l'accès à mon esprit. Malheureusement, je n'ai pas été assez vif… Il réussi à récupérer un de mes souvenirs… Quel enflure… Il n'a pas pris n'importe lequel en plus…C'était l'un des souvenirs de ma jeunesse où j'était encore dans ma timeline et où l'hydromel, le skooma et les belles demoiselles étaient présents en abondances… Oh…non ma réputation qui est en train de s'envoler….[/size]



[size=16]Je m'empressa donc de lui dire en me tournant vers lui:[/size]



 



[size=16]-"Pourriez vous s'il vous plait évitez de trainer dans mes esprit et surtout de consulter certains de mes souvenirs, des plus personnels. Ce que vous venez de voir reste entre nous… Me suis-je bien fait comprendre ? »[/size]






[size=16]Puis je laissa échapper quelques flammèches et nuages de fumées de mes naseaux, et je repris mon vol comme si de rien n'était.. [/size]



 

Après un certains temps de vol, le soleil commençait vraiment à disparaître à l'horizon… Le temps était donc venu. Je me posa donc à proximité de ce lieu si étrange. Tout était noir autour d'un petit cratère, comme si toutes la terre avait goulûment bu tous les ténèbres que diffusait cette chose. Je laissa donc Will descendre doucement de mon dos et lui demanda de gentiment ce tenir à l'écart de ce cratère même s'il se sentait attiré par ce dernier. Je commença donc à installer mon matériel après avoir repris au préalable mon apparence de bipède.

Je plaça divers gemmes sur leurs pieds détales à une bonne distance du cratère, dans l'espoir qu'elles puissent protéger le monde extérieur de cette bête que deviendra surement Will. Puis j'en plaça comme prévu au plus près de ce cratère, en laissant une place suffisante à Will, pour qu'il puisse s'y mouvoir légèrement, puis en garda quelques une avec au cas où. Je sortis ensuite mes instruments de torture puis je dis à Will :

 

-"Je suis prêt, nous commencerons quand vous vous sentirez près… »
Pièces Pièces : 2744
Nombre de messages : 52
Localisation : Académie des sciences et magies de NW
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


~PNJ General~ a écrit:

~PNJ General~
PNJ
le Mer 12 Déc 2018 - 10:35
Le membre 'Orion' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 39917
Nombre de messages : 8567
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Will Lightlaw a écrit:

Will Lightlaw
Ultra
le Sam 22 Déc 2018 - 15:06
Mouai.

Avec le regard assassin que Will lançais, Orion comprit vite que qu'il éprouvait de doux sentiments envers lui. Il tenta donc de lancer une... Conversation.

-" Mon cher Will, je ne voulais pas vous effrayer d'une quelconque manière par ce premier test. Je vous en conjure, arrêtez de me regarder ainsi, ça me met mal à l'aise au plus au point et m'empêche de correctement me concentrer… "

UN TEST ?! Bien évidemment ! Soit Will avait prit le docteur et psy le plus énervé de NW, soit le plus fou. Bon, au moins il se sentait mal. Par son regard, mais au moins se sentait mal, ce qui contentait Will.

-J'ai pu réfléchir à quelques solutions vis-à-vis de votre  "petit" problème. Que pensez vous que j'arrive à réduire l'influence de votre malédiction sur votre corps ? Ça serait parfait n'est il pas, cependant, la guérison ne pourra être total, je devrais donc vous prescrire quelque chose afin de contrebalancer cotre côté ténébreux et mystérieux, que je pense toutes les jeunes filles d'Horuna doivent s'arracher… Ainsi que vous apprendre à maîtriser cette "maladie", car c'est en la maîtrisant que vous vous sentirez le mieux. Mais cela ne concerne que vous. Qu'en pensez vous donc ? "

Will répondit par un rire ironique. Bien sur. La drague, avec ça... Ce truc tuait des gens et il en riait si facilement... Enfin. Si il continuait à se transformer ainsi, dans quelques mois il n'en aurait plus rien à faire. Cette transformation le polissait pour le rendre plus... Enclin à tuer. Mais si ce..Fou ? Dragon ? bref, si il arrivait à réduire ou lui permettre de contrôler la transformation, il le suivrait. Toujours un peu énervé, Will acquiesça gravement.

-Si jamais vous trouvez un moyen de me soigner... Je vous suivrais Professeur.

A peine avait-il finit ces mots que Will sentit quelque chose lui chatouiller le cerveau... Il pensait qu'une bête l'escaladait mais vu que c'était à l’intérieur de sa tête, il comprit vite qu'il s'agissait d'une intrusion mentale ! Bloquant son esprit comme il pouvait (surtout de manière instinctive en fait), il sentit des coups de pressions sur son être. D'abord doux, puis de plus en plus violent, comme quelqu'un qui tenterai d'ouvrir puis d'enfoncer une porte. Will tenait bon,  mais d'ou venait ce-?

Il comprit au soupir que lâcha le dragon. Et il eu même l'audace de tourner la tête vers lui afin de vérifier qu'il n'avait rien soupçonné ! Le regard assassin que Will faisait tout à l'heure était désormais un regard chaton nimbique à coté du regard empli de haine qu'il lui envoyait. Même le dragon ne pouvait pas soutenir l'insistance de son regard.

-"Ce n'est pas ce que vous croyez… Je n'ai aucunement voulu m'introduire dans votre esprit sans votre contentement… Vous avez dû faire erreur…Je n'ai aucunement la capacité de rentrer dans l’esprit d'une personne…."

Will continua simplement de fixer le dragon dans les yeux. Ce dernier avoua.

-"Ok ok… J'ai compris… Oui j'ai tenté de pénétrer votre esprit… Mais c'était pour votre bien… Je vérifiait que vous alliez bien suite à ma première épreuve… Vous avez été muet pour le moment, et d'après mes études cela signifie que vous êtes outré, et/ou choqué..  Il était donc de mon devoir de vérifier si vous allez bien, et si vous teniez le coup…"


Enfin il avouait ! Mais qu'il ne retourne pas les faits. IL s'était introduit dans son esprit sans son accord. Pour vérifier son état mental, certes, mais cela ne justifie pas les moyens. Will répondit sèchement :

-"Je vais bien, merci. Mais mettez-vous à ma place doc. Vous êtes dans un corps relativement fragile et une créature sensé vous guérir vous pousse du haut d'une tour d'une centaine de mètre de hauteur avec presque aucune chance de survie sauf s'il vous sauve. La prochaine fois, plutôt que d'essayer l'invasion mentale, essayez l'empathie."

Le voyage continua en silence, alors que le crépuscule devenait vraiment nuit. Will s'était rendu compte qu'ils n'allaient pas réellement quelque part, jusqu'à maintenant. Et de cet endroit ou ils se dirigeaient, Will sentait quelque chose émaner... Il ne saurait pas trop dire quoi cependant. Quand Will put enfin voir le cratère noir, il comprit. Il l'avait amené à la nuit tombé vers une source de ténèbres. Dès qu'il fut posé, Will descendit sans même attendre les consignes du professeur. Il s'approcha lentement jusqu'au moment ou le professeur le saisit aux épaules pour l'interdire de s'y approcher. Pour le moment.

Hm. Alors que Will ne regardait pas, le doc avait repris forme humaine et installait son matériel. Bien que le journaliste voulait surveiller le professeur étrange, il ne pouvait s’empêcher de regarder la zone d'ombre de manière répétée. Le professeur mettait les gemmes sur des socles autour du cratère et 1 proche de ce dernier, surement une zone de sécurité. Et il sorti ses instruments de tortures. Will se surprit à ne pas s'en soucier, sa curiosité étant entièrement focalisé sur la source de... ténèbres.

-"Je suis prêt, nous commencerons quand vous vous sentirez prêt… "

La phrase ne fut pas entendue. Will, en transe, les yeux jaunes, fixait le centre du cratère. Il semblait percevoir des choses qu'Orion ne semblait pas entendre ou voir. Lentement, il se mit à approcher pas à pas dans le périmètre protégé par les gemmes. Gemmes qui se mirent à légèrement luire à son approche, identique à celle d'une menace planante sans pour autant être certaine. Et pourtant, dans les ténèbres, il ne se transformait pas.

Ignorant ces lueurs, le journaliste approcha au cœur des ténèbres. Une fois arrivé vers le centre, Will tendit les mains vers le centre-

Il s'immobilisa.

Soudainement, Will renversa la gemme a proximité du cœur en hurlant un cri de rage pour aucune raison apparente. La gemme se brisa sur le sol, libérant toute son énergie dans une lumière et chaleur qui s'échappait dans tous les sens. Il n'en fallut pas plus pour les autres gemmes pour s'activer, formant le bouclier sensé garder la bête à l’intérieur des ténèbres. Sans accorder la moindre importance à Orion ou aux gemmes, Will revint dans les ténèbres, pour ne pas sembler en sortir.
Pièces Pièces : 23099
Nombre de messages : 713
Age : 20
Localisation : Centre ville d'Horuna
Réplique/Citation : "Je saurai tout !"
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Amis: Novation; Rosstail; Kat, Lumina, Cyprien, Mei, Pidge, Dimitri, Nilla;


Ennemis: Personne... Pour le moment.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Orion a écrit:

Orion
Joueur Novice
le Dim 27 Jan 2019 - 21:25
Eh bien se réaction était… particulière. Will approcha lentement de la source de ténèbres. Il était comme attiré inexorablement par cette source. Comme un aimant avec un autre, des mouches et de la nourriture, des humanoïdes et de l'or, un dragon et du skooma… Je devrais peut être arrêter es comparaisons et analogies douteuses et me concentrer plutôt sur ce pauvre Will. Bien, reprenons…

Will s'approcha de la source, s'immobilisa et cria de toutes ses forces, tellement fort qu'il en airait rendu un humain sourd. Malheureusement, il réussi tout de même à briser l'une des gemmes constituant la protection contre Will. Heureusement, j'ai été prévoyant… Le bouclier fonctionnera de manière optimale malgré cette perte…

Il rejoins ensuite les ténèbres en ce mêlant à eux. Bien, la partie amusante pouvais enfin commencer. Will se trouvait dans une enceinte protectrice pour lui et pour le monde extérieur. Je commença donc mes expérimentations. Par quoi puis je commencer, il avait déjà réussis à rejoindre les ténèbres avec une aisance plutôt impressionnante. Je pris mon carnet et commença à noter mes observations. :

Grande aisance à s'incorporer dans les ténèbres : forte compatibilité potentielle.

Je saisi alors un stimulateur à grande capacité énergétique… Petite invention de ma part. Il s'agissait d'une perche, ressemblant à une lance, qui émet une légère lumière à son extrémité, suffisamment pour entrer en conflit avec les ténèbres. En bref, c'est une lampe torche au bout d'une pique. Je la saisis donc à une mais et redonna son apparence draconique à mes deux mains, car on ne sait jamais… Ma peau étant plus épaisse sous cette forme, c'est préférable d'optimiser mes chances de survies dans ce cas. Je m'approcha de la bulle puis commença à l'enfoncer de manière random dans cette masse informe de ténèbres qu'est devenu Will. Puis je nota comment réagissait Will, ou ce qu'il en restait.

Je sortis ensuite une pique, cette fois ci, normal, tous ce qu’il y a de plus commun… Puis je réitéra l'expérience en notant encore dans mon calepin comment réagissait dans ce cas Will.

Je sortis ensuite des pinces, des gemmes, et une multitude d'objet les uns plus étranges que les autres. Par exemples, un mélangeur à gemme, de la poudre de gemme, un accélérateur cinétique lumineux de matière ect…

Je notais à chaque fois les réactions de Will face à chacun de ces outils… Je sortis une théière puis me servis du thé en attendant que l'informité ténébreuse ce calme. Il s’écoulât une bonne dizaine de minute avant que celle-ci ne ce calme enfin. Je dit alors :


-" Bien bien bien, vous vous êtes enfin calmé… Je pense avoir enfin trouvé la solution à votre problème. Je vais l'expérimenter sur vous dès à présent. Donc, je vous en conjure, veuillez rester tranquille et éviter de déclencher une catastrophe…"


Je sortis de mon sac un reste de poudre des expériences précédentes, une seringue en acier, ainsi qu'une petite fiole de solvant. Je mélangea ensuite la poudre et le solvant dans la seringue, avant de verser le tout directement à l'intérieur même de ce qui restait de Will. Il se passa ensuite quelques minutes avant qu'un semblant de forme humanoïde ce forme enfin dans la bulle.


Will apparut ensuite, détails par détails, centimètres par centimètres. Dès que celui-ci repris entièrement apparence humaine, je retira  les gemmes qui composaient le bouclier, puis attrapa Will, afin de l’éloigner au plus vite de ce lieu. J'empacta donc mon matériel, repris mon apparence draconique, puis embarqua Will et mon sac en direction de mon bureau.  


Je dit alors à Will, afin de casser le silence lors du trajet :


-"Vous tenez le coups ? »
Pièces Pièces : 2744
Nombre de messages : 52
Localisation : Académie des sciences et magies de NW
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


Will Lightlaw a écrit:

Will Lightlaw
Ultra
le Dim 3 Fév 2019 - 2:06
Il se sentait si bien.

Après avoir s'être débarrassé de l'élément perturbateur, il s'installa dans les ténèbres. Qu'était l'élément perturbateur, déjà...? Il ne savait plus, et s'en fichait comme de la couleur du papier peint de la secrétaire du dragon.

Il se sentait si bien.

L'être humanoïde, les yeux complétement jaune visible a travers la brume, errait dans les ténèbres, dans un état de béatitude invisible aux yeux de tous. Il s'y sentait comme à l'ombre d'un arbre, après un effort physique très prolongé, et pourtant aussi reposé qu'après une très longue nuit de sommeil...

Il se sentait si bien.

Pourtant, une chose vint troubler ce repos. Un élément intrus, une agression faites aux ténèbres qui murmuraient leurs douleurs dans un son insupportable aux oreilles de l'être en leurs sein, qui étaient le seul a pouvoir entendre leurs plaintes. En retour, la Lumière se fit engloutir sans aucune pitié dévorant même le bout de la lampe torche qui pouvait émettre la lumière. La pile, de son coté, était vide. Heureusement, le calme revint très vite, et sa chère et tendre béatitude également.

Il se sentait si bien.

Jusqu’à la deuxième intrusion. Sans magie, et encore moins de lumière... Ceci était moins grave, les ténèbres ne s'en plaignaient pas, ainsi l'être, qui ressemblait de moins en moins à un humain, saisit la pique, et la refroidit en absorbant toute la chaleur et énergie qui était dans cette pique. Ensuite, il la relâcha. Il pensait que cela serai suffisant... Mais elle revint. Plus insistante, plus pressante. Cette fois ci, l'avertissement était donné, plus de pitié. Serrant le poing, la pique se fit à son tour dissoudre partiellement dans les ténèbres. Et la quiétude revint.

Il se sentait si bien.

Mais jamais pour longtemps. A chaque fois, une intrusion, plus ou moins dangereuse, faisait son apparition. Pour la lumière, aucune pitié ! Les ténèbres semblaient tressaillir à son approche, pour finir par la dévorer sans sommation. En revanche, pour les objets différent ou sans magie, il y avait un... Semblant d'avertissement. A chaque fois qu'un objet magique qui ne soit pas de la lumière, ou simplement objet normal, entrait dans cette zone d'obscurité absolue à l’intérieur des ténèbres, proche du cœur des ténèbres, l'énergie de ce dernier semblait comme absorbé, que cela soit de la magie, de la chaleur, électricité, ou tout autre énergie. Une seconde fois dans le périmètre trop proche du cœur signait l’arrêt de mort de l'objet en question. Et à chaque fois, l'être aux yeux jaune perdait de la matière. Après toutes ses intrusions, C'était réellement énervé, et son regard, qui semblait être la seule chose encore intact malgré les pertes de matières, s'était mis a chercher frénétiquement les prochains intrus. Mais il n'en fut rien, et la quiétude retomba peu à peu, et ses yeux se fermèrent.

Il se sentait si bien.

Après un moment d'une longueur impossible à déterminer, il entendis du bruit. Un être...Organique ? L'Ombre avait déjà entendu ce son...? Cela disait...Quelque chose... Comme un lointain souvenir qui surgissait d'un temps ou la douce quiétude des Ténèbres n'était pas. Un temps dont l'Ombre ne voulait pas se rappeler. il ignora se son... Qui n'était d'aucune importance de toute manière. Jusqu'au moment ou ENCORE une intrusion se fit sentir. Bondissant furieusement, l'Ombre retira toute énergie à la seringue, mais celle ci se planta dans son épaule. Un hurlement strident, radicalement différent à celui d'un homme, se fit entendre alors que le produit s’immisçait dans le corps pourtant éthéré de l'Ombre. La seringue paya le prix. Il ne restait rien ni de la seringue, ni du bâton qui le tenait, et un morceau de peau de la main de l'être organique qui frôlait les Ténèbres fut dévoré également. Et la quiétude revint.

Il se sentait... Pas si bien.

Morceau par morceau, détail par détail, des chose lui revenait. Des souvenirs, des pensées, des émotions, de la peau, des os, des muscles, des vêtements, de la magie. Tout cela, petit à petit, se remis en ordre, en place. Will, très mal au point, suffoquait par terre, cherchant désespérément son souffle et surtout un moyen d’arrêter cette torture que d'être arraché de force à la source de magie. Ceci sembla durer une éternité aux yeux de l'humain, qui tremblait de plus en plus, les yeux normaux. Avec ce produit dans les ténèbres, il serait surement mort, mais le scientifique eut la bonne idée d'aller le chercher à ce moment.

il ne se sentait pas bien du tout.

A la lumière du crépuscule, l'état de Will n'en fut que plus épouvantable. Pâle comme un mort, des veinules noires courant sous sa peau, la respiration sifflante, visiblement dans un état de choc avancé, le tout dans un semi état de conscience qui le rendait aussi mou qu'une poupée de chiffon. Il n'eut pas conscience du reste, pas même dû vent du au décollage du dragon. Et quand ce dernier lui posa une question, il n'eut pas la force de répondre, et encore moins le QI pour. Il émit simplement un sifflement strident qui pouvait s'apparenter au cri qu'il avait poussé précédemment.

Il ne se sentait pas bien du tout.

Et dans l'empressement, nul ne remarqua que la zone de ténèbre disparut peu à peu, le cœur de Ténèbres venant à manquer...
Pièces Pièces : 23099
Nombre de messages : 713
Age : 20
Localisation : Centre ville d'Horuna
Réplique/Citation : "Je saurai tout !"
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Amis: Novation; Rosstail; Kat, Lumina, Cyprien, Mei, Pidge, Dimitri, Nilla;


Ennemis: Personne... Pour le moment.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé a écrit:

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum