Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Inversion00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Sphère Océanique

Sometimes we can take a break.[libre]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Tavros Nitram a écrit :
avatar
Joueur
Mar 18 Sep 2018 - 22:47
Rappel du premier message :


I'm just doing my job.

Ah la plage. Ce lieu paradisiaque ou la plupart des personnes vont afin de se reposer ou prendre du bon temps. C'est le genre d'endroit ou le problème est moindre. On peut acheter un soda et regarder la mer, ou bien essayer de bronzer, allonger sur le sable. Un parfait lieu de détente en somme !

Mais pas pour tous. Pas pour ceux qui veillent à la sécurité des autres et qui font leurs possibles pour empêcher les éléments perturbateurs de causer du trouble. On appel ces personnes-là des.... Justiciers. Quelqu'un qui passe la plupart de son temps à traquer et arrêter les malfrats et personnes louches, sur une simple demande ou....Autre.

Voilà pourquoi tu étais ici. Toi, Carl Clover, simple justicier avec ta sœur Ada, dont l'âme est coincée dans Nirvana. La machine qui te sert d'arme et qui te protège. Tu ne supporte pas que les autres traite ta soeur comme une simple machine, car pour toi, elle est là. A l'intérieur. Et bien souvent, elle semble agir d'elle-même, contre tes propres ordres... Bien que cela te fasse un peu grogner intérieurement.

Et puis il y avait ce drôle de robot gris, aujourd'hui vêtu d'un.... Costume de chien vert, qui avait subitement décider que tu étais son maître. Peu importe où tu vas, il sera là, avec ça voix aigue et ces phrases dépourvues de pure logique. Tu avais cessé d'arrêter de t'en débarrasser, dorénavant, tu faisais avec. Tu devais même avouer que tu aimais bien sa compagnie. Bien que toi seul sembles pouvoir comprendre le silence de Nirvana, Gir offrait une certaine ambiance et te permettait de te détendre un peu.
Mais pour le moment...Tu étais en mission. Un individu louche avait volé la caisse d'un des...Stands? De la plage et se trouvait encore dans les parages.

-Master? What are you looking for?I like the beach! We should enjoy it! Look! Look! People playing with a ball! Can we go now?

-Pas maintenant Gir ! Nous sommes en mission. Nous devons trouver quelqu'un avant qu'il ne quitte les lieux.

-Oh, too bad. I'm going to make a sand castle!

Déclara le robot en riant, avant de courir en agitant les bras. Tu lâchas un soupir, avant de continuer à surveiller les environs. Tu cherchas un long moment, avant que subitement, Nirvana te fausse compagnie d'une manière... Anormalement vite.

-Nee-san?

Tu ne tardas pas à la suivre, bousculant sans t'excuser les quelques adultes présents. Pourquoi Ada s'éloigne de toi aussi brutalement? Alors que tu peinais à la suivre, tu finis par comprendre en voyant un bonhomme prendre la fuite devant vous.Oh. Elle avait...Trouver le coupable? Comment... ? Tu lui demanderas plus tard. Tu accélère le pas, jusqu'à la rejoindre au moment le bonhomme pris la sage décision de s'arrêter et de lever une main....Avant de sortir une arme et de la pointer vers toi. Le....Genre de geste à ne pas faire en présence de ta soeur.

Nirvana donna un coup dans la main de l'individu, avant que ces doigts ne s'allongent pour former des griffes qu'elle plongea en direction du bonhomme...Avant de s'arrêter presque à un millimètre de lui. Elle attendait quelque chose. Ton ordre. Le voleur, tétaniser par la peur n'osa plus bouger, priant pour que tout cesses.

-Nee-san ! ça suffit ! Nous devons simplement l'arrêter et récupérer l'argent. Les autorités locales sont là, nous n'avons pas à appliquer la justice. Pour cette fois.

Nirvana rangeas ces...Griffes, avant de subitement s'affaisser en avant, tandis que tu sentis toi aussi une fatigue. Grace à la magie qui est plus ou moins un peu partout dans ce monde, les effets nefastes de Nirvana commençaient doucement à s'estomper. Toi qui menacer de sombrer dans la folie, tu arrivais doucement à en sortir.

-Master! Master! Congratulations! You arrested the thief!

-[color=blue] Je n'ai rien fait. C'est ma soeur qui l'a repéré, pas moi !Et comment se fait-il que tu sois là? [/color ]

-I finished my sand castle, but a human destroyed it. I cried, then I came to you!  Let's go have some fun now! I think they have tacos...

Tu eus un léger rire, avant de hocher la tête. Mais d'abord...Tu devais rapporter la l'argent à la personne qui avait subit le vol. C'était très important.




© ASHLING FOR EPICODE


Pièces Pièces : 1869
Nombre de messages : 31
Localisation : uHHH,,,,
Réplique/Citation : }:D
Date d'inscription : 08/06/2018
Liens : Famille :
tinkerbull -Lusus

Amis : La plupart des trolls de sa session.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Message
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Sphère Océanique

Dimitri a écrit :
Joueur
Sam 3 Nov 2018 - 12:07
Si Dimitri aurait pu rire, il l’aurait fait à cause du maître baigneur qui s’était trompé de cible. Mais bon. Il s’excusa platement, mais ça n’en demeurait pas moins une faute professionnelle.

-Mhh, excusez moi madame, je me suis laissé emporté, je cherche seulement à protéger cette plage. Et vous cher citoyen, j'ignorais que ce bel androïde était votre... soeur. J’arrêterais le vrai coupable ne vous inquiétez pas !

Le maître baigneur opta pour une position de combat, et de la fumée sortit de ses bras bioniques : il était prêt. Pendant ce temps, le journaliste, armé de son carnet, était prêt à tout noter. Le gamin soupira puis donna un ordre à cet étrange automate.

-Nee-san ! Maintenant !

Et l’automate s’activa, puis s’approcha pour couper toute fuite à Dimitri.

-Vous êtes en état d'arrestation pour homicide volontaire monsieur. Rendez vous et...tout se passera bien.

Théoriquement c’était bien un homicide, mais bon. Se rendre ? Meh, pas une bonne idée. Il n’avait pas son épée sur lui malheureusement, donc il devra se contenter des couteaux. Le combat risquait d'etre ardu.

-Si vous seriez venus plus tôt ça n’aurait pas été un homicide. De toute manière j’ai pas été payé, donc c'est moi qui perd au change. 

Dimitri haussa les épaules légèrement. Puis il continua.


-Vous allez donc m'emmener au poste ? Vous devez pas en premier énoncer mes droits ? Ou un truc du genre ?

Tout en parlant, Dimitri restait attentif, s’ils attaquaient, il se defendrait.
Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 20/07/2018

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Sphère Océanique

Wolf O'Donnell a écrit :
Grand Connard
Dim 4 Nov 2018 - 20:58


Wolf était comme un nouveau né qui découvrit le monde pour la première fois. En effet, Nintendo World n'était désormais plus qu'un souvenir effacé de son existence. Encore heureux que la civilisation actuelle ressemblait fortement à celle de Corneria. Le canin vivait chez Faust, en attendant de pouvoir voler de ses propres ailes.

Dans une maison sur pilotis qui était en réalité un bar/café, le conérien était en boire son verre de whisky. Comme pour le bouc, son apparence pouvait étonner pour ceux qui n'avaient pas l'habitude de voir un animal tenir sur ses deux pattes et doté de parole. Wolf avait emprunté quelques vêtements à Faust. Dommage que ce dernier était plus fin que le loup. Mais bon, une chemise moulante au niveau des pectoraux était moins pire qu'au niveau du bide. Quant à la veste de cuir et aux jeans, c'était pile à sa carrure. La seule chose que Wolf conservait était ses bottes qui faisaient motard, ainsi que son cache-oeil.

Après avoir passé du bon temps à picoler, le loup profita de voir ce que proposait la Sphère Océanique. En chemin, il alluma sa cigarette. Wolf pensait que cela serait une balade de santé, jusqu'à voire une foule agglutiné à la plage. N 'ayant rien à perdre, le canin se dirigea vers le lieu. La foule fut contrôlé par un petit robot vert. Mais bon, il était facile de contourner, vu de sa petite taille. Bref, une fois la vue dégagée, Wolf constata un cadavre. Le responsable ? Un chevalier recouvert d'algues et de coquillages. Le plus drôle était qu'il fut arrêté par une personne qui semblait être un mineur. Si c'était vrai, il devrait être un génie pour pouvoir intégrer la police rapidement. Ceci dit, cela rendait Wolf jaloux. Quant au sauveteur qui avait, pour une fois, raison de ne pas se trimballer à poil, il se mettait en position en combat. En observant la foule, il put observer un Natif régaler de la scène, carnet entre ses mains. Il paraît assoiffé de potins, tel un paparazzi bossant dans la presse à scandale qui chercherait n'importe quel situation choc pour faire du sensationnalisme. Ce caractère lui dégoûte totalement, même si Wolf ne se cachait pas d'aimer la provocation. Mais bon, il savait quand même rester raisonnable. En parlant de provocation, le loup retira sa cigarette entre ses pattes pour lâcher une bouffée d'air. Le cornérien esquissa un sourire moqueur. Il venait de se rendre compte que c'était le chevalier qu'il avait rencontré dans le bar.


-Tiens donc. Je rêve ou le gros tas de ferrailles se fait arrêter par un simple môme ? Ma foi, tu te débrouilles bien de tuer des gens sans ton épée. Au passage, jolie tenue de camouflage, même si je t'accorde qu'elle schlingue.
Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 20/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Sphère Océanique

Ted McPain a écrit :
avatar
One Man Army
Ven 16 Nov 2018 - 3:32
Une armure magique, un gamin, un reporter et maintenant un loup ? Ted se sentait un peu dérangé par le fait que sa plage s'était transformée en scène de crime et les gens continuaient d'affluer. L'enfant semblait faire partie de la police et contrôlait particulièrement la situation. 


Chacun des camps attendait la bonne occasion pour agir. Le meilleur choix était de tenter d'appréhender le coupable en faisant le moins de dégâts mais pour Ted, la logique rimait avec tout faire exploser. Une fois ses bras chargés en puissance, la fumée s’arrêta de sortir de ses articulations.


Remarquant l'arrivé du loup qui parlait un peu trop, il comprit qu'il s'agissait d'un ami potentiel de l'armure. 


Eh le loup vient par la !


Attrapant Wolf a la taille, il le porta comme une énorme masse. Tournant sur lui même, Ted lança au loin le loup en direction de l'armure pour tenter une stratégie a distance malgré l'absence de son blaster. 
Pièces Pièces : 9516
Nombre de messages : 56
Localisation : En train de fumer un bon cigare
Réplique/Citation : Ted McPain is making it rain !
Date d'inscription : 04/11/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Sphère Océanique

Will Lightlaw a écrit :
avatar
Super
Dim 18 Nov 2018 - 22:19
Tout ça n'avançais pas...


Blablabla.... Rend toi, Blablabla non... blablabla... Tout ça trainait en longueur. Ils allaient se taper dessus, oui ou non ? Même la foule autour commençait à s'impatienter, et des remarques commençaient à être murmurées... Quand bien même les innocents étaient évacués par le familier vert de Carl.

Et tout commença finalement quand le loup arriva, ce qui fit lever les yeux au ciel à Will. Et alors qu'il lançait encore des provocations sans assumer derrière, il se fit sauvagement saisir par l'homme en slip, et lancer comme un vulgaire sac de patate en direction de l'armure ! Will se redressa rapidement en observant l'homme responsable de ça. Était il vraiment en train de lancer un innocent sur le coupable ?!

La scène restait gravé dans sa tête... Alors il la dessina, en attendant que la vraie scène commence. En notant également le comportement de l'homme aux bras bionique.
Pièces Pièces : 17225
Nombre de messages : 587
Age : 20
Localisation : Centre ville d'Horuna
Réplique/Citation : "Je saurai tout !"
Date d'inscription : 06/05/2018
Liens : Amis: Novation; Rosstail; Kat, Lumina, Cyprien, Mei, Pidge, Dimitri;


Ennemis: Personne... Pour le moment.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Sphère Océanique

Tavros Nitram a écrit :
avatar
Joueur
Mar 27 Nov 2018 - 9:33

I'm just doing my job.

L'armure n'avait pas bougé et un... Drole d'animal qui parle été aussi à présent sur les lieux. Toi qui voulais simplement arrêter ce criminel, il y avait beaucoup de personne à présent. Un...Vieux monsieur qui semblait bien compétent dans ce domaine, un journaliste, et maintenant cette personne un peu bizarre. Mais soit. Tu n'allais pas commencer à réfléchir la dessus.

Tu vis le monsieur jeté l'animal qui parle sur l'armure. Il...Venait d'utiliser un innocent comme projectile ? Tu fus un peu surpris, mais pas bien longtemps. Tu devais prendre les choses en main avant que ça ne dégénère !

Mais quelque chose t'arrêta aussi tôt. Gir qui avait réussis à évacuer la plupart des personnes, se faisait lui-même embarquer par quelqu'un. Certes, cela ne t'aurait pas vraiment déplu de le laisser comme ça. Tu aurais été tranquille, mais...Ce ne serait pas un peu...Egoiste?

-...Monsieur je vous laisse vous occupez de cette armure ! J'ai un...Petit probème à allez attraper. Sis !

Tu ne tardas pas à courir afin de rejoindre la personne qui t'avais chaparder ton familier, tandis que l'automate ne tardas pas à te suivre non plus.
 

[ Carl quitte le rp °° Jesaisc'estnulmaisjeveuxlerebootetj'ailaflemmed'attendrequecerpcefinisse]




© ASHLING FOR EPICODE


Pièces Pièces : 1869
Nombre de messages : 31
Localisation : uHHH,,,,
Réplique/Citation : }:D
Date d'inscription : 08/06/2018
Liens : Famille :
tinkerbull -Lusus

Amis : La plupart des trolls de sa session.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Sphère Océanique

Wolf O'Donnell a écrit :
avatar
Grand Connard
Dim 2 Déc 2018 - 12:17
Wolf gardait son sourire narquois, jusqu'à ce que le sauveteur lui interpella... pour lui servir de marteau qu'on retrouvait dans les sports d'athlétisme. Le canin lâcha un petit couinement quand le Héros baraqué lui saisit par la taille. Après quelques tours en l'air, le cornérien se retrouva projeté en direction de l'armure. Un dos plus ou moins pété et une pose assez humiliante. Du moins, il avait la tête en bas, jambes arquées en l'air. En encore, ce n'était pas une louve qui portait une jupe. Dans tous les cas, l'envie de casser la figure au sauveteur était présente chez Wolf. Mais bon, dans un contexte pareil, il ne valait pas mieux aggraver la situation.

-Hé ! C'était pour quoi ce lancer ?
Hurla l'anthropomorphe, tandis qu'il se releva péniblement.

Le canin courba son dos. Si physiquement cela pourrait être pire, ses vêtements sentaient désormais le poisson pas frais et étaient recouverts de diverses saloperies venant du fond marin. D'habitude, Wolf s'en cognait majoritairement des situations. Là, pour le coup, son amour-propre venait d'en pâtir. En effet, malgré son indifférence envers les autres, il ne supportait pas de se faire humilier, comme n'importe quelle être.

Wolf était là juste par curiosité. Il ne comptait pas trop s'attarder dessus. Le conérien verrait sans doute l'armure à d'autres occasions. En effet, la priorité numéro une de l'animal était de rentrer, histoire de se remettre de l'alcool et de se changer.


-Connard...
Pensa le loup à voix « haute ».

Du moins, il parlait avec une voix peu audible pour que l'homme costaud puisse l'entendre, même si il était proche de lui, tant que Wolf était sur le chemin pour rentrer. Le pire était que ce dernier devrait se taper les transports en commun. Bonjour pour supporter le regard des gens. Vivement qu'il ait sa propre bagnole.
Pièces Pièces : 1232
Nombre de messages : 139
Réplique/Citation : What's the matter, scared ?
Date d'inscription : 20/06/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Sphère Océanique

Contenu sponsorisé a écrit :
Sometimes we can take a break.[libre]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» le québec libre!!!
» Base de Torcy - nage en eau libre
» Libre navigation avec la Savoie [abrogé]
» Les RPG en libre téléchargement
» Mieux que Prison break

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum