Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaUltra-Banqueroute00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

eitros gnippohs [PV: Faust, Yuga, Nikolaï, Dimitri]
Rose a écrit :
avatar
Joueur Novice
Mer 15 Aoû 2018 - 20:58
« Attend moi ! »

Il était difficile de reconnaître le duo si atypique qui se baladait en ville. Vêtue d’une veste de scientifique blanche, les cheveux en bataille, l’androide aux tenues si réfléchit semblait avoir été tiré du lit à la dernière seconde.

« C’est de ta faute si on est en retard ! Qu’est ce qui t’a pris de rester allonger jusqu’à 12h du matin ?? Les ventes actuelles vont bientôt se terminer !
- Mais il y a trop de monde…
- Mauviette ! Allez viens ! »


Raven s’élanca à travers la foule, tirant Rose de la main alors que la jeune IA balayait de son regard violet les visages des passant. Une vente de matériel avait commencé dans l’ancien royaume champignon et Rose avait tiré Raven pour se trouver sur place un jours avant afin de pouvoir être les premiers. Mais une onde étrange avait touché le royaume le soir même….

Quelques minutes plus tard, Rose se fit asseoir par Raven sur un banc, son regard apeuré continuant de balayer les environs de la ville autour d’elle.


« Tu ne bouge pas. Tu ne touche à rien. Et tu ne monte dans aucune camionnette blanche. Clair ? »

L’androide hocha la tête alors que Raven se contenta de froncer les sourcils d’agacement, avant de se perdre dans la foule.

Avec un regard apeuré, Rose la regarda partir, avant que son regard ne se mette à chercher d’éventuels personnes qui pourraient lui faire du mal. Une fois que l’androide eu pris le temps de vérifier que personne ne s’interressait à sa personne, elle déploya un petit écran sur sa main avant de pianoter sur un jeux, attendant tranquillement que Raven termine la négociation.



Pièces Pièces : 5089
Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 24/07/2015
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mer 15 Aoû 2018 - 21:53
Le ville semblait être à son état normal. Normal ? Presque. Toutes les personnes présentes dans la ville devinrent le contraire de ce qu'elles devraient être d'habitude. D'ailleurs, Faust qui avait eu la pire idée de sortir au même moment n'échappa également à la règle. Certes, il gardait sa dégaine de rockeur en veste de cuir. Cependant, les gens qui connaissaient le cornérien auraient l'impression que ce dernier avait subit une crise de la trentaine, au point de se comporter comme un adolescent qui voulait jouer aux kékés.



L'anthropomorphe était en train de faire la fête à sa propre manière. Bouteilles de bières, volume de son smartphone extrêmement fort pour énerver ses voisins et joint entre ses lèvres, Faust aurait bien voulu d'autres gens pour s'amuser. Cependant, tout ce qu'il récoltait était des plaintes que le bouc s'en fichait complètement.

Le cornérien chercha des personnes avec qui il pourrait partager ses moments de plaisirs, quand il tomba de vue sur une jolie rousse qui la connaissait. Selon lui, Rose était une véritable bombe. Faust avait encore des souvenirs d'Aura. Si il était dans son état normal, Aura serait sa seule femme. Seulement, étant sous l'effet de l'Ultra-Contrainte, tout ce que l'animal avait comme vision des femmes était des servantes pour remplir ses besoins. Cela allait de la préparation des plats, jusqu'aux ménages, en passant par faire l'amour. Bref, Faust était le profil typique des mâles égoïstes et immatures. Sans hésiter, le grand méchant loup ou plutôt le grand méchant bouc s'assit près de Rose, tout en prenant une maximum d'espace avec son corps.

-Salut poupée ! On se balade seule ?
Interpella Faust qui se serra contre l'androïde.

Puis, le cornérien tourna sa tête vers les yeux de sa proie, avant d'esquisser son plus beau sourire de dragueur. Au passage, il dégagea une fumée depuis ses narines. L'anthropomorphe ne fit pas attention si l'odeur de shit incommodait l'IA.
Pièces Pièces : 18795
Nombre de messages : 5704
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Yuga a écrit :
avatar
Joueur
Mer 15 Aoû 2018 - 22:19
Un son de cloche résonna à travers les quartiers de Neo-Champignon. Un stand en bois, de mauvaise facture, avait été érigé devant une petite boutique sans nom. Un homme roux, affublé d'une robe de mage, faisait tinter son désagréable instrument en interpellant les passants.

- CHIOTS GRATUITS ! QUI VEUT ADOPTER DES CHIOTS GRATUITEMENT ? PREMIER ARRIVE PREMIER SERVIIIII !


Yuga, dont les yeux étaient remplis de jolies fleurs, souriait comme il n'avait jamais souri auparavant. Que le monde était BEAU ! Qu'il faisait bon respirer, marcher, vivre ! Qu'il faisait bon rendre service et tendre la joue. Cela faisait depuis ce matin cinq heures que le sorcier agitait sa cloche frénétiquement en espérant que ces petits animaux recueillis dans les rues de Neo-Champignon de sa main puissent être heureux avec des maîtres qui prendront soin d'eux. L'homme riait avec candeur, si fier de pouvoir faire sourire les gens qui le regardaient étrangement à cause de son physique atypique. En parfait bossu de Notre-Dame, Yuga se fichait de ce que l'on pensait de lui et ne vivait désormais plus que pour rendre le monde plus rose : sa couleur préférée !

Soudainement, Faust, qui avait accosté Rose, la fit s'arrêter proche de sa table. Yuga s'accouda et observa les deux individus  avec un sourire mièvre au bout des lèvres.


- Aaaaah... L'amour... C'est si beau...


Yuga papillonna en les regardant, bien loin de s'imaginer qu'en vérité Faust harcelait sexuellement l'Intelligence Artificielle. Soudainement, son regard se porta sur le joint que tenait Faust entre ses deux doigts. Le sorcier frappa les paumes de ses mains contre le bois et cria de terreur, un petit cri aigu et étouffé qui rappelait celui d'une petite fille en détresse. Ni une ni deux, il sauta par dessus la table et prit le joint des mains de Faust. Il l'écrasa à coup de pieds bien sentis.


- Non mais ça va pas ? Vous ne savez pas que la drogue c'est mal !? Vous pourriez attraper un cancer, ou pire, deux cancers ! Tenez... Prenez un chiot plutôt, c'est plus réconfortant et en plus c'est gratuit !

Yuga colla son visage contre celui de Faust, les fleurs présentes dans ses iris tournant et un arc en ciel se matérialisant au dessus de sa tête.
Pièces Pièces : 4005
Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 29/01/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Tsubasa Hayashi a écrit :
avatar
Profailsionnel
Mer 15 Aoû 2018 - 22:52
La pauvre Tsubasa n'avait, visiblement, pas de chance comme d'habitude. Pour une fois qu'elle se baladait quelque part ailleurs quand dans Horuna ou au Nippon, fallait qu'elle tombe le jour ou... tout est inversé. Littéralement. Les gens étaient super bizarre, tout était bizarre...


… Et Tsubasa aussi. Sa balade semblait bien commencé jusqu'à ce que rapidement, sa joie de vivre disparaisse complètement pour de l’irritation sur son visage, grognant un peu dans son coin et bousculant sans hésitation les gens sur son chemin. En fait, rien que son visage, pourtant doux et rassurant à voir, était carrément flippant à voir tel quel. Bon, cela ne l'empêchait pas de continuer sa balade non plus, n'hésitant pas à foutre des croche-pieds aux mômes sur son chemin, ou à marcher sur les pieds des gens avec ses chaussures assez lourdes.


Et à menacer quelques personnes sur son chemin avec son très cher katana, avec un langage... très fleuri. Heureusement que personne ici ne la connaissait vraiment, sinon, bonjour les ennuis ensuite. Sans hésiter sur son trajet, même si elle ne savait pas du tout ou elle allait, Tsubasa passa entre les touristes et les commerces assez présent ce jour-là, et profita du bazar et de la population pour piquer quelques sucettes sans se faire remarquer, profitant pour en caler une goût soda directement entre ses dents.


Quelle chance.


Tout semblait « bien se passer » pour la jeune femme qui semblait adorer mettre un peu de bazar discrètement dans son dos durant sa balade, jusqu'à entre un horrible cri et se faire littéralement bousculer par un étrange type absolument moche qui sauta d'un coup de son stand. Elle en était même tombé au sol tellement il avait sprinté subitement de son stand ! Elle regarda un instant ce stand rempli de bestioles absolument moches, avant de regarder le type de nouveau. Sa haine déjà à un niveau surélevé, elle s'approcha un peu de l'étrange type roux et le regarda faire elle-ne-sait-quoi d'ultra louche avec ce qui semblait être le croisement entre une biquette et un gros beauf, ainsi qu'une gamine geek.


Pour le pauvre Yuga, il pouvait sentir un très douloureux coup sur le haut de son crâne trois fois à la suite, Tsubasa ayant littéralement utilité une de ses chaussures en bois comme arme pour lui attirer son attention.


- Hey, le bâtard de clown, fais gaffe ou tu fous tes putains de pieds !


Et sans hésiter, elle lâcha la chaussure en bois pour la remettre aussi vite sur son pied d'un rapide mouvement bien agile contrairement aux habitudes de la jeune femme normalement maladroite, enchaînant avec son katana qu'elle dégaina et dont la lame frôla la joue du type joyeux.


- Et si t'ose me refaire le coup, j'te donnerais à bouffer à tes clebs ! Pigé ?!
Pièces Pièces : 500
Nombre de messages : 152
Réplique/Citation : こんにちは !
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Animaux de compagnie : Bushi (Concombaffe), Pickles (Deviljho)
Amis : Ratchet, Grey
Connaissances : Tiplouf, Flandre


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



La couleur des paroles de Tsubasa est #9999ff!
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Dimitri a écrit :
avatar
Joueur
Mer 15 Aoû 2018 - 23:11
Dimitri ne se sentait pas comme d'habitude. Il se sentait... étrangement bien. Le poids qui pesait sur ses épaules semblait avoir disparu. Il avait même rangé son épée, chose qu'il n'avait pas fait depuis des lustres. Il avait nettoyé son armure, lustré les plaques, et avait dessiné au feutre bleu fluo une sorte de sourire sur le heaume. Il marchait d'un pas joyeux et assuré, et ne voulait plus combattre du tout. Il avait passé la mâtiné a jouer au ballon avec des illustres inconnus, puis avait disputé de manière amicale une partie de cartes. Il avait perdu, puis il partit en saluant et en remerciant l'adversaire pour cette belle partie, comme tout bon perdant. Par la suite il avait croisé un groupe d'individus fort sympathiques, proposant des câlins gratuits, chose qu'il accepta sans hésiter. Comme c'était bon ! Il apprécia tellement la chose qu'il ramassa un bout de carton puis inscrivit dessus "Freehug" pour les imiter. Il se promenait dans les rues scandant a haute voix, d'un timbre aussi enjoué que possible :

- FREEHUG ! QUI VEUT DES FREEHUGS ?

Il continua ce manège une bonne partie de la journée, puis alla offrir une bonne glace a un enfant miséreux. Comme c'était agréable de faire le bien de manière désintéressée ! Il repéra enfin les deux tourtereaux (enfin, façon de parler) puis les observa quelques temps. Peut être voulaient t'ils des freehugs ? Soudain, l'étrange créature (un roux) non loin sauta vers eux, puis claqua des mains en baragouinant et venait donc de déranger leur petit paradis. Puis vint une folle avec sa chaussure, frappant le roux avec force, puis menaçant de son sabre. Dimitri détourna les yeux le temps de ça, peinant a regarder une telle violence, totalement insoutenable. Ces gens sont vraiment des animaux pensa t'il ! Une telle violence, c'est inhumain. Il faut les enfermer ces malades ! Enfin, Dimitri rassembla son peu de courage et s'avança.

- N-Non mais vous n'avez pas honte ! Vous êtes bien excité je vois ça ! V-Vous allez pas bien ! Les gens comme ça on les laisse pas dans les r-rues !

Dimitri avait peur. Et ça s'entendait. Sa voix était hésitante, sa posture également. La grande armure paraissait bien pitoyable ainsi. Il se baissa vite pour récupérer les débris du joint, une main au dessus de la tête, comme pour se protéger, puis, les leva vers la femme comme s'il était victime d'un holdup. D'un geste tremblant il finit de rassembler la weed.

- F-fumez ça, ç-ça vous calmera… ça marche bien avec les organiques...

Puis il commença a réenrouler les bribes de joint.
Pièces Pièces : 1108
Nombre de messages : 44
Réplique/Citation : Sans tes jambes tu n'est pas si grand
Date d'inscription : 20/07/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Dans le premier âge, dans la première bataille, quand les ombres grandirent, il se tenait. Seul.
Brûlé par les braises de l'Armageddon, son âme boursouflée parvenue au-delà de l'ascension, il choisit le chemin du tourment perpétuel.
Tempéré par les flammes de l'enfer, son fer resta inébranlable des millénaires.
Incassable, incorruptible, inflexible.
A
uc
un ne pouvait se tenir devant la lui, car il était le dernier de sa lignée.
Il tourna le dos au monde pour ne pas se mettre a genoux.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Rose a écrit :
avatar
Joueur Novice
Ven 17 Aoû 2018 - 23:14
Application de la loi de murphy.If it can go wrong, it will.
L'androïde connaissait cette loi sur le bout de ses doigts fin et élancés. C’était l’une des raisons pour laquelle elle avait voulu rester dans sa chambre… Pourquoi avait-elle suivit Raven… Pourquoi avait-elle accepté de s’asseoir sur ce banc ?
Pourquoi ce vieux bouc s’était assit à côté d’elle ?
Au départ, Rose ne s’était pas rendue compte que le bouc s’était assit à côté d’elle. Ce n'était qu’au moment où celui-ci se mit à parler que l’IA remarqua sa présence et sursauta, manquant de déformer une partie du banc avec sa main.
L’animal qui venait de s’asseoir sentait l’herbe fraichement brulé, mais l’IA nota l’information dans sa mémoire par réflexe. Elle pouvait fermer ses capteurs naseaux mais la question qu’elle se posait était quel type de réponse devait-elle transmettre.
Ses oreilles avaient captés “... Poupées… Balada…” ?


Se baladait-il a la recherche de poupée ? Pendant un court instant, l'androïde fit tourner la question dans son crâne avant de formuler une réponse qui lui paraissait correcte.


“ La… Boutique la plus proche.. est...a…. !”


Elle n’eu pas le temps de terminer sa réponse. Une personne s’approcha d’eux, et l'androïde frissonna en le voyant. Encore un étranger… Elle avait encore de la chance…


“Attendez… Il ….Je… Cherchait un… !”


Encore un élément perturbateur vint interrompre  le fil de sa pensée. Le chiot atterrit sur ses genoux, ce qui fit bugger tout son système informatique.


Le chiot était en train de la regarder de ses petits yeux mignons, couinant légèrement en battant de la queue d’un air joyeux…

Il était… Trop… Mignon…. Trop….


Mignon….



Trop….






CUTENESS OVERLOAD. TERMINATE PROBLEM.


“KYA !”


L'androïde bondit du banc à pleine vitesse, le chiot tombant de ses jambes alors qu’elle fila se planquer derrière une poubelle, sa tête observant le petit animal qui cherchait à comprendre ce qui se passait.

Il ne fallait pas qu’elle l’approche…

Sa faiblesse mortelle…

Toujours bloqué par le petit animal, l'androïde ne se rendit pas compte que d’autres personnes s’étaient rapprochées du bouc et du terroriste aux chiot.
Pièces Pièces : 5089
Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 24/07/2015
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Sam 18 Aoû 2018 - 1:41
Rose semblait détourner le sujet. A moins qu'elle ne vit pas ce que le bouc en train de la charmer. Peut-être que si Faust allait franco, l'IA aurait compris.

-Roh ! Sois pas timide ! Je sais ce que tu ressens !
Interrompit Faust qui serra l'androïde davantage.

Tout cela se serait bien déroulé si un joyeux luron à l'aspect immonde ne s'était pas mêlé de cet instant « câlin ». Si celui-ci ne semblait rien dire sur le harcèlement sexuel, il fut consterné par le joint que fumait Faust. Ce dernier fut très énervé quand il vit son herbe se faire écrasé par cet arlequin. Le cornérien s'en battait littéralement les steaks de chopper des cancers. Tout ce qu'il voulait était de fumer pépère. Quand Yuga décida de coller son visage contre celui de Faust, tout en proposant des chiots pour compenser la drogue, cela fut la goutte qui déborda le vase. Il fut très tenté pour foutre un coup de poing dans la figure. De plus, sa philosophie rose bonbon donna au bouc une forte envie de vomir. Cependant, quelqu'un fut plus rapide pour régler son compte.

Il s'agissait de Tsubasa qui avait passé d'une nippone docile à une vaurienne. Faust ne put s'empêcher de sourire de voir ce clown se faire passer un savon par la petite amie de Rosstail. Selon le cornérien, il l'avait mérité. L'anthropomorphe finit par venir à côté de Tsubasa pour rajouter quelques avertissements.

-Bien dit, p'tite pute ! Sinon, je viens te dire encore deux/trois mots. Fous encore ton visage de pédé devant ma tronche et je te jure que je te rends ton visage plus laid que même toi ou ta mère va en faire des cauchemars ! Et tu sais ce que j'en fais de tes clebs réconfortants ?

Alors qu'il s'apprêtait à regagner Rose, un chevalier au cœur tendre vint s'interposer dans la scène. Décidément, ça en faisait des gens qui venaient se mêler des affaires. Encore heureux que cet inconnu décida de faire la morale à Tsubasa plutôt qu'à Faust. Ceci dit, il tenait le joint que le bouc venait de fumer. Sans crier gare, Faust reprit rapidement son bien, tout en lui jetant un regard noir. En examinant le joint de plus près, il l'était totalement abîmé dû aux coups de pieds multiples du clown. Le bouc tchipa, tandis qu'il lança le mégot.

Afin d'évacuer sa colère, le cornérien donna un violent coup de pied au chiot qui était devant l'androïde. Voilà qui devrait calmer Yuga et attirer l'attention de Rose. Le bouc retourna à sa place et reprit sa tentative de drague. D'ailleurs, deux femmes à draguer, voilà ce qui fut intéressant pour le bouc.
Pièces Pièces : 18795
Nombre de messages : 5704
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Yuga a écrit :
avatar
Joueur
Sam 18 Aoû 2018 - 13:14
Les bonnes actions de Yuga n'avaient malheureusement pas eu l'esprit escompté. Face à ces farouches personnes qu'il avait décidé de cotoyer pour les dérider un peu, ce fut une ravalée de phalanges qui l'attendit. Désormais en position latérale de sécurité sur le sol, sanglotant et suçant son pouce, le clown triste se faisait rosser par Faust ET Tsubasa en même temps qui n'y allaient pas de main morte pour écraser ses côtes et ses flancs avec toute leur force. Bien qu'il souffrait le martyr, et que même un de ses chiens s'était fait emporter dans la bataille, Yuga ne démordit pas de sa position. Il leur ferait goûter le bonheur de l'amitié et de la gentillesse et ce, coûte que coûte. 


Une fois son savon passé, Yuga se releva en tremblant et se craqua le dos. Malgré tout, il avait une solide constitution. Il fallait bien ça pour survivre aux égouts de Fourside. Il retourna vite à son stand et agrippa une petite radio qu'il posa sur le rebord d'une fenêtre non loin du groupe. Celle-ci joua une petite chanson particulièrement nulle mais bien rythmée. Le Magicien agita son sceptre et tira un sort sur le groupe. 


En vérité, il s'agissait de confettis, de fleurs et autres artefacts de cirque.


- WOUHOU C'EST LA FIESTA, AMUSEZ-VOUS ! ♥
Pièces Pièces : 4005
Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 29/01/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Tsubasa Hayashi a écrit :
avatar
Profailsionnel
Lun 20 Aoû 2018 - 14:40
Tsubasa se faisait plaisir à ruiner Yuga à grand coup de gêtas en bois dans les côtés, tout comme Faust qui s'était invité gratuitement à cette fête. Bon, par contre, quand le bouc la traita de petite pute, elle était à un poil de lui coller son poing dans la tronche, mais un autre crétin décida de prendre involontairement sa place. Une sorte de type en armure, un truc du genre. La nippone se retourna silencieusement, mais avec un regard meurtrier vers celui qui l'avait interrompue.


Il essayait de la menacer, mais baissa rapidement de ton et lui proposa un joint, que la chèvre récupéra immédiatement d'ailleurs. Tsubasa fit un sourire complètement crispée, sa main tremblante sur le manche du katana.


- …




Je vais te ruiner ta gueule.


Et elle ne mentait, dès la fin de sa phrase prononcée lentement mais avec un ton bien dur, la voilà en train de se jeter sur Dimitri, enchaînant quelques coups de katana pour le déstabiliser d’abord, suivi d'un coup de pied sur son ventre pour le faire bien taire. Elle voulait vraiment le ruiner, mais le clown rose recommençait ses débilités et elle avait encore Faust à gérer, la forçant à stopper ses attaques contre lui.


- Petit chanceux, t'as du bol que j'ai d'autres types à détruire... Mais j'te retiens, et j'te détruirais bien vite...


Rangeant son katana, elle se dirigea vers le bouc-beauf, assis sur le banc et en train de draguer une nana qu'elle connaissait pas. Bon, elle s'en foutait d'elle à la rigueur, mais autant Faust, elle se vengea directement de ce qui lui avait osé dire en lui filant un bon gros coup de gêta entre les deux jambes, y allant pas mollo.


- Toi, le bouc, si t'oses me refaire la moindre remarque, c'est avec le katana que je me chargerais de ton cas.


Et maintenant, au clown. Tsubasa dégaina l'arme et commença à s'approcher de lui avec un air menaçant, comme pour lui faire signe d'arrêter son cirque avant qu'elle ait vraiment, vraiment à l'exploser.
Pièces Pièces : 500
Nombre de messages : 152
Réplique/Citation : こんにちは !
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Animaux de compagnie : Bushi (Concombaffe), Pickles (Deviljho)
Amis : Ratchet, Grey
Connaissances : Tiplouf, Flandre


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



La couleur des paroles de Tsubasa est #9999ff!
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Dimitri a écrit :
avatar
Joueur
Mar 21 Aoû 2018 - 14:16
La chèvre un peu étrange avait pris le joint que tendait Dimitri a l'étrange nippone. Elle ne l'a pas bien pris j'ai l'impression. Sa main tremblait sur son arme, comme si elle avait une maladie. Enfin c'est pas les problèmes de Dimitri. Elle parla enfin.

- Je vais te ruiner ta gueule.

Oh ça craint ça. Immédiatement elle tira son sabre au clair. Puis elle le frappa. Le sabre frappait l'armure, faisant reculer Dimitri qui ne tentait pas plus que ça de résister. Elle finit par un coup dans le ventre qui fit tomber Dimitri sur le dos de manière ridicule dans un grand fracas. Elle cessa ensuite de frapper.

- Petit chanceux, t'as du bol que j'ai d'autres types à détruire... Mais j'te retiens, et j'te détruirais bien vite...

Dimitri ne voulait pas qu'elle détruise d'autres personne. Pourquoi tant de violence ? Elle voulait le détruire vite ? Ah ben elle y était bien loin. Dimitri se releva lentement en s'appuyant contre un mur. La folle venait de taper la chèvre puis se dirigeait de manière agressive vers l'être roux qui paraissait bien sympathique avec ses confettis. Dimitri prit le carton freehug qu'il transportait, l'écrasa dans ses paumes puis lança la boule vers la nippone. Il prit la parole de manière non assurée.

- Ç-ça se fait pas de taper les animaux ! En plus les ch-chèvres c'est gentil... En plus il a l'a-air gentil le r-roux..  
Pièces Pièces : 1108
Nombre de messages : 44
Réplique/Citation : Sans tes jambes tu n'est pas si grand
Date d'inscription : 20/07/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Dans le premier âge, dans la première bataille, quand les ombres grandirent, il se tenait. Seul.
Brûlé par les braises de l'Armageddon, son âme boursouflée parvenue au-delà de l'ascension, il choisit le chemin du tourment perpétuel.
Tempéré par les flammes de l'enfer, son fer resta inébranlable des millénaires.
Incassable, incorruptible, inflexible.
A
uc
un ne pouvait se tenir devant la lui, car il était le dernier de sa lignée.
Il tourna le dos au monde pour ne pas se mettre a genoux.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Sam 25 Aoû 2018 - 23:02
Et un coup de pied dans les couilles ! Un !


Les hommes les plus téméraires auront beau jouer aux durs à cuire. Cependant, les bijoux de famille resteront toujours le point sensible, à moins d'en être protégé. D'ailleurs, Faust en faisait les frais. Un bon gros coup de geta dans les parties intimes du bouc avait de quoi le mettre à terre pendant un bon bout de temps. L'anthropomorphe n'aurait jamais dû s'amuser à écarter ses jambes, comme ferait n'importe quel beauf dans les transports en commun. Le voilà en train de se tortiller au sol, tout en retenant son entrejambe.

Cependant, l'ambiance qu'essayait de créer Yuga n'aida guère le cornérien à regagner la bonne humeur. Avec une musique qui dégageait beaucoup de kawaïness et des divers confettis, Faust était comme un taureau enragé. Il se releva difficilement. Néanmoins, le bouc allait mieux qu'avant. Après que Tsubasa fit des menaces à Yuga, il la doubla en flanquant un coup de poing dans la figure de l'arlequin.

-Ferme... TA GROSSE PUTAIN DE GUEULE ! Sale clown, va !


Faust tchipa. Histoire de mettre un terme à son cirque, le cornérien n'eut pas de remords quand il prit un chiot à adopter pour s'en servir de projectile. Le bouc visa la fenêtre et lança l'innocent canin vers la radio. Une vie en moins pour le chiot, sauf si celui-ci avait survécut à cela. Et une vie en moins pour la radio qui fut réduite en tas de ferrailles.

Les oreilles ainsi que les yeux de Faust pouvaient se remettre de cette niaiserie. Désormais, il allait venger de cette nippone. Il était hors de question pour le bouc de se faire commander par une nana ! Le chevalier fut le premier à affronter la violence de la native. Cependant, sa diplomatie était vraiment se laissait fortement à désirer. Avec une démarche aussi peu crédible, il ne pouvait pas tenir tête contre elle.

-Pffff ! Tu ferais même pas peur à tes darons, tarleuze ! Je vais te montrer comment on parle aux salopes comme elle !

Sans crier gare, l'anthropomorphe saisit rapidement le sceptre de Yuga et frappa la tête de Tsubasa. Puis, il la pointe avec son objet entre ses pattes. Voilà que le bouc était à pied d'égalité avec la nipponne. Chacun eurent leurs coups et leurs armes. Désormais, ça serait un duel pour savoir qui serait le patron ou la patronne.

-Toi, grognasse, t'as intérêt à baisser ta culotte avec ton épée, car c'est moi qui pilote !

Quant à Rose, Faust la laissa de côté, le temps de régler le compte avec Tsubasa. Une fois fait, il pourrait continuer à la draguer.
Pièces Pièces : 18795
Nombre de messages : 5704
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Rose a écrit :
avatar
Joueur Novice
Dim 26 Aoû 2018 - 10:51
Rose balaya les lieux du regard, cherchant à comprendre pourquoi tout le monde criait et hurlait. Tout le monde se frappait et criait, pour des raisons qui semblaient le plus obscur à la petite IA.
Personne n’agissait pour interrompre, et certains s’amusaient même à filmer la scène comme si ce genre de chose était normal. La violence était elle devenue un jeux télévisée pour cette génération ?

« Arrêtez s’il vous plait ! La violence ne résoudra pas ce problème.... Écoutez moi ! »

Les cris désespérés de l’androide restèrent sans réponse, complètement ignorée par les deux protagonistes de cette embrouille.

Il était certains que les coups allaient s’échanger, alors l’androide fit quelquechose que son « moi » actuelle n’aurait jamais osé faire.

Elle tenta de s’interposer entre les deux combattant. Au moment où ils décidèrent de frapper

Un coup dans le ventre à pleine puissance. Dégât minimal absorbé par la peau réactive.

Un coup au torse. Dégât ignoré, trop de masse corporelle à la localisation.

Mais le dégât la fit voler sur quelques mètres bousculant le gars en armure au passage.

Son corps ne bougeait plus, et ne respirait plus, ses yeux fermés cachant l’inexistence de couleur de ses pupilles.


Rebooting
Pièces Pièces : 5089
Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 24/07/2015
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Yuga a écrit :
avatar
Joueur
Mer 29 Aoû 2018 - 17:38
Yuga était à terre, les bras par dessus son visage et l'ensemble du corps endolori par les multiples coups reçus. Ils n'avaient accepté ni sa gentillesse, ni ses cadeaux. Il saignait de parts en parts et avait des contusions sur ses flancs. Ses yeux, parsemés de veines rougeoyantes, semblèrent se briser lorsque ses pupilles se dilatèrent. Il les haïssait. Il les haïssait tous tellement fort. Ce ramassis de merdes incompétentes et si sûres d'elles. Oh Yuga avait bien tout essayé pour les contenter, dans cet accès de folie qui l'avait poussé à se montrer attentionné, voire mielleux, avec de parfaits inconnus. Et tout ça pour quoi ? Le conforter dans la seule et unique idée que la bonté et la gentillesse ne sont rien. Une aura particulièrement maléfique émana du sorcier encore allongé au sol, tandis que l'Ultra-Inversion avait laissé place à l'Ultra-Banqueroute dans ce pays sans foi ni loi. 




La Dark Triforce, que Yuga possédait au sein de son coeur, brilla de mille feux obscurs au dos de sa main et son corps se transforma déraisonnablement. Il devint plus grand, plus gros, moins humain. Seule sa crinière et une partie de ses vêtements faisaient désormais office de reconnaissance du sorcier. Lui était devenu un abominable démon de plusieurs mètres de haut, qui peinait à entrer dans l'avenue où le groupe se trouvait initialement. 




Il renifla, à l'aide de son groin, ceux qui l'avaient agressé, et son regard porcin croisa celui de Faust. Il marcha doucement vers lui, faisant trembler la montagne à chaque pas, et chargea une impressionnante dose de matière noire au creux de son poing. Au moment où il s'apprêta à attaquer, un petit être avec un compteur affichant l'argent de Yuga apparut et se colla à son dos. Yuga, ou désormais Yuganon, tenta de frapper le bouc avec son coup de poing amélioré en poussant un rugissement gras.




Spoiler:
 


Influence de l'Ultra-Banqueroute : -200 pièces
Pièces Pièces : 4005
Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 29/01/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 29 Aoû 2018 - 17:38
Le membre 'Yuga' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 34144
Nombre de messages : 8246
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Tsubasa Hayashi a écrit :
avatar
Profailsionnel
Sam 8 Sep 2018 - 21:06
La jeune nippone allait encore démonter des gueules gratos. Elle voulait d'abord taper Yuga, mais le chevalier peureux tenta de la convaincre avec littéralement 0 en défense. Elle tira une grimace horrifiante et lui fit signe de la main qu'il allait se retrouver bientôt la tête détaché du corps. Ensuite, le bouc après avoir fait sa pleureuse pour un coup de pied décida de se charger du clown plus rapidement avant de la taper. Quel enfoiré, lui voler ses victimes puis tenter de la frapper ! Il fit d'ailleurs une jolie menace, qui ne fit que tirer un simple rire à Tsubasa.

- T'inquiète, la chèvre. Dès que j'en aurai fini avec toi, tu seras l'heureux élu pour nourrir mon putain de dino, et vivant qui plus est !

Sans plus attendre, elle se prépara à dégainer son katana, et à faire du steak tartare de cette chèvre, jusqu'à ce que la gamine de tout à l'heure s'interpose et prenne un coup. Ça lui apprendra à faire ses discours moralisateurs, mais cette sale gosse avait interrompu son combat !

- Hey, sale morveuse ! Si tu recommences, tu seras deuxième sur la liste, alors que j't'y reprenne plus ! Bordel !

Enfin... bon, ça va, c'était pas non plus si grave... puis, hey, se battre en pleine ville, c'était pas top surtout devant ce monde, et puis...


… Oh.


… Oh, bon sang.


Tsubasa commença à se rendre compte de ce qui se passait. Ooooh bon sang ! Elle rengaina son katana, prenant quelques pas en arrière et regardant Faust avec un air misé entre la peur et la panique.

- Je- je... J'suis vraiment désolée, aaaah !

Sans plus de mots, elle sortit son kit magical girl, la transformant instantanément en magical-girl-sorcière avec un balai magique... et la voilà partie en vitesse dans les cieux, chevauchant son balai incontrôlable, fuyant la situation avant que ça s'envenime vraiment vu comment Yuga avait décidé d'agir maintenant.
Pièces Pièces : 500
Nombre de messages : 152
Réplique/Citation : こんにちは !
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Animaux de compagnie : Bushi (Concombaffe), Pickles (Deviljho)
Amis : Ratchet, Grey
Connaissances : Tiplouf, Flandre


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



La couleur des paroles de Tsubasa est #9999ff!
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Dimitri a écrit :
avatar
Joueur
Dim 9 Sep 2018 - 16:03
-Pffff ! Tu ferais même pas peur à tes darons, tarleuze ! Je vais te montrer comment on parle aux salopes comme elle !

Mais... Pourquoi tant de haine dans une seule phrase ? Et Dimitri n'a même pas de "darons", pas besoin de lui rappeler... Il se sentait pas bien. Une sorte de tristesse envahit Dimitri.


-J-J'ai pas de p-pareeeeeents !

Et Dimitri resta debout a moitié penché, s'il aurait pu sangloter il l'aurait fait. Honnêtement il avait l'air parfaitement ridicule. Il ne faisait plus du tout attention au reste des événements. Il ignore combien de temps au total il resta debout a rien faire. Dimitri ne se concentrait plus du tout sur la suite des événements, jusqu'à que Rose le percute de plein fouet et le fasse tomber sur le cul. Au moins ça le sortit de sa lamentation. Dimitri prudemment se releva puis s'approcha de Rose.

-Ma-Madame ça va ? Vous bougez plus...

Dimitri se pencha vers elle. Elle avait l'air morte, ce qui mettait Dimitri dans tout ses états. Il entreprit de la porter pour la mettre dans un coin. Après quelques pas il s'arrêta. Il réfléchit un peu, reprenant peu a peu son état normal. Sa voix avait changée, cette fois elle sonnait beaucoup plus assurée. 

-Je fous quoi là ? Pourquoi je m'encombre de ça ?

Puis il déposa l'androide au sol pas très doucement, sans la lâcher néanmoins. Il n'avait pas fait attention au monde mais voyais un gros cochon surprise. Décidément il ne comprenait pas. Il se releva de toute sa hauteur, de manière totalement différente. La lueur rouge de son casque brillait tel un feu. Il se tourna vers Tsubasa, mais n'avait pas son épée sur lui. Elle sembla dire quelque chose mais il n'en avait que faire. Elle partit immédiatement dans les cieux. Quel dommage, il lui refera le portrait une autre fois. De rage il donna un coup de pied dans le sol, ce qui cassa quelques pavés. Il fallait s'occuper de faire disparaître le cadavre de l'androide désormais. Il l'attrapa par les pieds et commença a la traîner loin des deux autres imbéciles.
Pièces Pièces : 1108
Nombre de messages : 44
Réplique/Citation : Sans tes jambes tu n'est pas si grand
Date d'inscription : 20/07/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Dans le premier âge, dans la première bataille, quand les ombres grandirent, il se tenait. Seul.
Brûlé par les braises de l'Armageddon, son âme boursouflée parvenue au-delà de l'ascension, il choisit le chemin du tourment perpétuel.
Tempéré par les flammes de l'enfer, son fer resta inébranlable des millénaires.
Incassable, incorruptible, inflexible.
A
uc
un ne pouvait se tenir devant la lui, car il était le dernier de sa lignée.
Il tourna le dos au monde pour ne pas se mettre a genoux.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Dim 16 Sep 2018 - 21:29
-Tu peux toujours rêver ! Ça sera plutôt toi l'heureuse élue pour baiser avec moi, quand j'aurai réglé ton compte.
Rétorqua Faust sous l'effet de l'Ultra Inversion.

Rien qu'avec ces histoires de fesses et cette sensation adrénaline liée à la violence, le bouc se sentit excité. Alors qu'il s'apprêtait à donner sa plus belle fessée, au sens figuré, même si Faust en avait rêvé, l'androïde s'interposa pour prendre les coups du beauf et de la vaurienne. Si pour cette dernière, c'était juste un obstacle à son affrontement, pour le cornérien, c'était une machine opérationnelle en moins.

-Ben bravo, salope ! C'est à cause de toi qu'elle s'est mise dans cette merde !

Sa colère monta d'un cran. Faust agita le sceptre de Yuga vers le crâne de Tsubasa, dans l'espoir de lui briser. En pleine action, le bouc tira une grimace de confusion. Puis, il bloqua son mouvement.

-Mais... pourquoi suis-je en train de te frapper ? Et depuis quand j'ai un sceptre ?


L'anthropomorphe venait de reprendre ses esprits. L'effet de l'Ultra-Inversion fut dissipé. Ceci dit, il gardait en mémoire toutes les actions depuis le début. Faust regretta fortement le fait de draguer Rose et Tsubasa, surtout que cette dernière avait des relations avec Rosstail. Encore heureux que l'elfe-zombie n'était pas présent. Cependant, le pire fut Yuga que le cornérien s'en était servi comme punching ball. Faust tourna sa tête. Il constata que celui-ci s'était transformé en une bête enragée, prête à se venger. Oreilles abaissées, le bouc déposa délicatement le sceptre au sol.

-Euh... gentil la bêbête, hein ?


Puis, le cornérien échangea un regard peu rassurant à Tsubasa.


Well shit:




Ceux avaient joué aux fauteurs de troubles sous l'Ultra-Inversion finirent par prendre la poudre d'escampette. La nipponne dégaina son balai magique. Même si elle ne la maniait pas forcément bien, tout ce qui comptait pour Tsubasa était fuir, sous peine de passer un sale quart d'heure. Quant à Faust, il esquiva de justesse le coup de poing de Yuga. Il remarqua une petite créature avec une compteur qui affichait « 200 ». Cependant, le bouc ne devrait pas se préoccuper de cela en premier puisque survivre était vraiment sa priorité numéro un !

-Putainputainputainputainputainputainputain !

Faust courut jusqu'à sa moto garé pas loin, en essayant d'esquiver diverses attaques de ses compagnons. Assis sur la selle de son véhicule, après avoir enfilé à la-va-vite son casque, le bouc tenta de démarrer à plusieurs reprises sa moto. Le cornérien se mit à paniquer intérieurement, même si il restait calme d'apparence. Après une énième tentative de démarrage, son véhicule finit par rouler. Où aller ? Faust ignorait, tant qu'il serait éloigné de ce bordel. Il roulait à grande vitesse, sans faire attention aux limites indiquées par les panneaux.
Pièces Pièces : 18795
Nombre de messages : 5704
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Rose a écrit :
avatar
Joueur Novice
Lun 24 Sep 2018 - 23:36
Uploading Data to update systeme.
Creating countermesure.


L’IA n’avait aucune conscience de ce qui se passait. Les cris, les coups, rien n’arrivait aux système de l'androïde qui fonctionnait au ralenti.Ce ne fut qu’au bout de longue minutes qu’elle reprit le sens de son corps, sentant le tissu de sa tenue glisser sur le sol en béton. Était-elle ? En train d’être traînée dans une allée ? Était-ce …. Un pervers  qui profitait de son corps sans défense ?
N’ayant pas réactiver ses fonctions motrices, Rose n’était qu’une poupée HD qui ne pouvait que voir et sentir, alors elle fit une chose très simple. Elle cria la première chose qui lui vint.


“KYAAAAAAAAAAAAAA”


Il y avait toujours la possibilitée que cette personne n’avait pas de mauvaise intention, alors elle avait éviter de crier au violeur… Heureusement…
Mais elle n’avait pas prévue une chose.


Que Raven était encore sous le coup de l’ultra-inversion, de par sa nature d’esprit. Et qu’une Raven en colère était un danger très important.


Un froid brutale se fit sentir alors que Raven venait d’arriver dans la ruelle. Sa main était déja posée sur son katana et son masque était déjà sur sa tête, ses six yeux rougeoyant d’une aura de mort.


“ Toi…..”


Il n'eut pas la possibilitée de dire un seul mot. Déjà l’épéiste avait fait pivoter son pied en avant, enfonçant son talon dans le sol alors qu’elle tira son arme d’un cran dans un clank sonore, une poussière rouge se dégageant de l’acier noir comme la nuit.


Et elle frappa.


En un instant, sa lame vint cueillir l’individu qui tirait Rose, résonnant dans un bong sonore alors que la partie plate s'enfonça à l’endroit où se trouvait son ventre, l’envoyant voler dans les airs telle une fusée volante vers d’autres cieux.


Dans un sens, Rose était soulagée d’être libérée de ce problème, mais elle le plaignait. Cela allait faire surement un mal de chien lors du réveil…


Les contre mesures étaient encore en train d’être appliquée alors Rose n’allait pas pouvoir agir pendant un long moment…


“ Raven ! Je peux rien faire ! Vien me donner un coup de main !”


Un Frisson parcourut l’esprit de l'androïde alors que Raven s’accroupit à son niveau. Quelquechose… Quelquechose n’allait vraiment pas… Son instinct le criait…
Ce ne fut qu’un murmure… Un murmure qui fit peur à l'androïde.


“ Toi…. Tu va être punis… <3 “


Son haleine avait un haut pourcentage d’alcool…


Rose ne put crier. Un bâillon lui fut appliqué sur la bouche alors que l’épéiste l’attrapa par la taille avant de la soulever sur son épaule telle un sac a patate.


Ce qui se passerait lorsque le duo passerait le portail… Personne ne le saurait…






Fin du rp pour Rose
Pièces Pièces : 5089
Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 24/07/2015
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
eitros gnippohs [PV: Faust, Yuga, Nikolaï, Dimitri]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Discussion et images de Dimitri Allen
» La menace Rouge...
» Commandant en Chef Dimitri Oulianof au rapport
» Faust, l'homme qui aime le feu.
» Tournoi de cartes -Vampire- à Montauban le 30 mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum