Contexte

Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.

À propos de Next Wave

Depuis 2007, Next Wave (NW) est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers évènements. Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

Staff:

MonTexte

Derniers sujets

Top-Sites:

Partenaires:


Partagez
Aller en bas

Nikolaï Voronin a écrit:

Nikolaï Voronin
Koopatrouille
le Ven 29 Juin 2018 - 16:46


Tant de choses venaient de se dérouler dans ce qui semblait être si récent, et pourtant si lointain. Un instant, Nikolaï n'était qu'un scientifique travaillant pour Horuna ; un autre, et le voilà en train de sauver Horuna comme un héros.

Le voilà, après tout ces événements, au sol, reprenant conscience peu à peu. Il était à Horuna, proche de la Pandorica, comme à l'exact endroit ou il était tombé violemment à terre après avoir vaincu Hadès. Ouvrant doucement les yeux, baigné par la lumière du jour, il finit par se relever, non sans difficulté mais cependant aidé par la paroi de la Pandorica à laquelle il tenta de s'accrocher fermement. Tout son corps était douloureux, mais il avait surtout l'impression que sa tête avait explosé et se sentait un peu perdu en conséquence, c'est vrai que tout son corps était en mauvais état. Il passa même sa main sur son front et son visage, remarquant la présence de sang séché sur sa main après l'inspection.

Restant appuyé dos contre la Pandorica en guise de support, son regard balaya les lieux, essayant de se repérer et de comprendre ce qui se passait. L'herbe verte, le ciel bleu, le soleil presque aveuglant, la sensation du vent... Non, il avait l'air bien dans le monde réel et pas mort. C'était déjà ça. Cependant, une question arriva rapidement en tête. Tout cet endroit est bien joli, mais...


- … Où... Où suis-je ?

Nikolaï prit quelques pas un peu hésitants devant lui, essayant de regarder les lieux de nouveau, de tout observer jusqu'au moindre détail. Tout semblait si familier, et pourtant si inconnu ! La panique le gagnant assez vite, il prit une grande inspiration et commença à se parler tout seul pour se rassurer.

- Bon, respire... et réfléchis bien, hm... je suis dans une plaine, près d'un... truc noir ? Et je devais... euh...Je... Je... ?



… ?


Rapidement, toute sa panique prit le contrôle et le voilà en train de s'éloigner, ne se concentrant pas sur ce qu'il faisait vraiment, à part une chose.

- … Que... Que devais-je faire... ? Qu'est ce que je suis supposé faire ici ? Je... Je... !

Nikolaï ne comprenait pas. Il était juste une boule de stress et de confusion submergé par une vague de questions sans réponses, et qui avançait désespérément dans un chemin qu'il ne connaissait même pas, aveuglé par ses propres pensées.
Pièces Pièces : 181820
Nombre de messages : 304
Age : 19
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Yuga a écrit:

Yuga
Joueur Novice
le Mer 4 Juil 2018 - 17:51
Yuga se dirigeait vers Horuna pour récupérer des affaires bêtement laissées au sein du palais d'Astrid. L'idée d'y retourner l'ennuyait profondément mais il n'avait pas le choix puisqu'il s'agissait d'objets appartenant à l'époque de Nintendo World, et donc irremplaçables. Sur le chemin, il croisa la Pandorica. Cette satanée boîte lui avait causé bien des soucis. Il ne se souvenait pas en être sorti, par contre les actions des Révolus lui avaient fait se remémorer de quelle façon il y était entré. Stupide Nintendo World, stupide Parasite, stupide, stupide, stupide ! Tout l'énervait ! Il voulait simplement avoir la paix et pouvoir utiliser ses compétences pour vivre la belle vie. Mais avec des monstres tels que Magicka, Roy ou Gozen dans les parages, il lui apparaissait impossible de foutre le bordel sans que des retombées n'interviennent.

Flandre n'était pas revenue des Révolus, personne ne savait où elle était, on ne l'avait pas contacté... De ce fait, il jugeait qu'elle devait être morte. Et c'était tant mieux ! Plus de gamine immortelle dans les pattes pour l'empêcher de faire ce qu'il voulait, plus d'ordre à recevoir, plus de supérieur hiérarchique. Aaaah... Yuga vivait vraiment une vie parfaite ! Mais quelque chose le titilla. Son coup d'oeil jeté à la volée vers la Pandorica lui permit de distinguer une silhouette. Il s'approcha prudemment, la goutte au nez, et aperçut quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Il sentait une grande magie en lui mais beaucoup d'hésitation aussi. Etait-ce l'un des Révolus ?

- Euh... murmura-t-il en l'observant.

Nikolaï n'avait tout simplement pas fait attention à lui et criait à tue-tête ne plus se souvenir de ce qu'il s'était passé. Yuga réfléchit quelques secondes. Il ne se souvenait plus ... ? C'était un Révolu, il en était persuadé, il avait la même aura que Flandre. S'il était ici, c'est qu'il avait été assez fort pour survivre. Soudainement, quelque chose le frappa de stupeur. Il s'empêcha de crier "C'EST LE LION !" en s'étranglant à moitié, puis se calma. Quel était son nom déjà... Nikolaï ? Oui. Voilà. Il avait donc perdu la mémoire d'une façon ou d'une autre.

Le visage de Yuga se déforma tant l'idée d'en profiter était alléchante.





Il se calma et fit son plus beau sourire à Nikolaï en agitant son bras.


- Oyyyy ! Niko, tu vas bien !? Je te cherchais depuis hier ! J'ai eu si peur... Si peur que mon meilleur ami soit vaincu par cet odieux monstre ! Oh comme mon monde m'aurait paru vide sans toi !
Pièces Pièces : 4645
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 29/01/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur

Nikolaï Voronin a écrit:

Nikolaï Voronin
Koopatrouille
le Mer 4 Juil 2018 - 19:17
Niko restait en panique, toujours en pleine crise d'identité. Bon, à vrai dire, c'était normal quand on avait tout oublié et qu'on était seul paumé dans une plaine et en étant visiblement blessé de partout. Il en avait même carrément oublié d'effacer les traces de sang séché sur son front, trop confus pour ça. D'ailleurs, cela l'avait aussi empêché de calculer la présence d'une autre personne sur les lieux, toujours motivé à gueuler sans raisons sa perte de mémoire, comme si il lançait un cri à l'aide, quelque chose pour l'aider, là maintenant-

- Oyyyy ! Niko, tu vas bien !? Je te cherchais depuis hier ! J'ai eu si peur... Si peur que mon meilleur ami soit vaincu par cet odieux monstre ! Oh comme mon monde m'aurait paru vide sans toi !

- GAAAAAAHKESKECEKECA ?!


Le pauvre amnésique venait de faire un sursaut d'au moins un bon mètre et se ramassa même par terre en voyant ce... cette...  cette personne parler. La gueule qu'il tirait avec son graaand sourire était flippante, y'a pas à dire ! Il commençait même à sentir les gouttes de sueur couler sur tout son visage, avant d'essayer de décortiquer le message qu'on venait de lui balancer comme ça.

- O-Oh bon sang. Ooh... J'ai cru que mon cœur allait me lâcher, allez-y mollo... Pfiouuh.

Nikolaï passa sa main sur son front, avant de se relever en se dépoussiérant avec un soupir.

- … Euh. Le prenez pas mal, mais votre tête me dit rien. Je pense que vous faites erreur...

Ou pas. Il se tût d'un coup quand il se rappela que c'était normal que rien ne lui était familier ou qu'il connaissait personne. Il ne se connaissait même pas lui même ! Est ce que ce type super louche et vraiment... bizarre... savait quelque chose ? Sans hésitation, après une bonne minute de bug de sa part, il l'attrapa directement par le col pour commencer à le secouer et à lui balancer de bonnes questions à la chaîne, non-stop et dans un débit quasiment incompréhensible.


- A-Attendezvousmeconnaissez ?! Voussavezquijesuis ?! C'estNikoc'estça ?! Ohbonsangquej'avaisbesoindevoirquelqu'unjemesouviensderien ! D'ailleurscommentçavousmecherchezdepuishierqu'estcequis'estpassé ?! Etc'estquoicettehistoiredemonstreetattendsonestamis ?!

Avec tout cela, Niko finit par lâcher le pauvre Yuga qu'il avait vraiment dû un peu trop secoué. Il soupira à nouveau, avant de marcher de nouveau en rond.

- Eh, désolé, mais franchement... Je me souviens vraiment de rien. Juste cette sensation de tomber et d'être enveloppé d'une lumière... Hey, mais... Peut-être que si je t'observe bien, je me rappellerais de quelque chose... !

Il stoppa net dans ses pas pour appliquer cette idée étrange, avant de se rapprocher à nouveau pour regarder assez intensément Yuga jusqu'au point du malaise pendant quelques looongues secondes...

- OUI ! Je me souviens, ça y est ! Je sais qui tu es !

Oui, Nikolaï pensait avoir retrouvé quelque chose en fouillant à fond sa mémoire, il était sûr d'avoir vu un visage comme ça quelque part, après tout, c'est pas le genre de personne qu'on voit partout !

- Tu es Bozo le clown ! Bon, je me souvenais pas qu'on était ami, mais oui, j'pense que c'est ça ! Ou, attends... Nan, t'était pas le clown qui allait dans les égouts et qui donnait des ballons et des bateaux en papiers aux enfants ?! Raaaah, j'arrive pas à me souvenir !


Visiblement, Niko n'avait plus vraiment de mémoire sur soi-même ou ses relations, mais sa culture semblait encore assez grande pour dire de telles choses.
Pièces Pièces : 181820
Nombre de messages : 304
Age : 19
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Yuga a écrit:

Yuga
Joueur Novice
le Sam 7 Juil 2018 - 19:39



Yuga, secoué dans tous les sens, tituba et cria alors que la force de Niko, plus prodigieuse qu'elle ne l'avait jamais été, manquait de lui déraciner la tête de son cou. Quand le scientifique se décida à le lâcher, Yuga tomba par terre et plaça sa main devant sa bouche, dos à Niko et sur le point de rendre son repas ingurgité chez Malon. Quelle plaie. La goutte au nez et le regard plissé par la nausée et l'énervement, le sorcier prit une grande inspiration et se releva vivement. Bozo le clown !? Comment pouvait-il comparer son maquillage si raffiné avec celui d'un grotesque pitre ? Yuga tapa gentiment l'épaule de Nikolaï, tout sourire et lui répondit en levant son pouce et en clignant d'un oeil :


- Oui, c'est bien moi, ton meilleur ami, Bozo le clown.


Pour qui pouvait lire les âmes, un Yuga grinçant des dents et aux yeux exorbités et détruits par des veines apparentes hurlait intérieurement :


- COMMENT OSES-TU ME TRAITER DE CLOWN ? JE VAIS TE TUER. JE VAIS VRAIMENT TE TUER PUTAIN.


Yuga hocha doucement la tête, tout en conservant son sourire, et tapa une nouvelle fois l'épaule de Nikolaï en ajoutant :


- Nous avions l'habitude de faire des origamis dans notre maison dans les égoûts, c'est vrai... Je vois que la mémoire te revient peu à peu.

- JE DÉTESTE PLIER DU PAPIER. JE NE SAIS MÊME PAS FAIRE LES NOEUDS. POURQUOI JE VOUDRAIS T INVITER CHEZ MOI ? ET COMMENT TU SAIS QUE J HABITE DANS LES EGOUTS D'ABORD ??? MEURS, JUSTE MEURS MAINTENANT.


Yuga détourna son regard du scientifique et se focalisa sur la Pandorica. Etait-ce l'oeuvre de cette boîte si le Lion avait repris forme humaine et s'était vu dépossédé de ses souvenirs ? Pour l'heure, il devait jouer le jeu. Il devait faire en sorte que Nikolaï lui accorde une parfaite confiance. S'il pouvait faire en sorte de maîtriser ses capacités, peu de personnes seraient en mesure de l'arrêter. Alors il pourrait prendre sa revanche sur des individus tels que Magicka ou Axem qui l'avaient humiliés et forcé à suivre. Yuga s'enveloppa dans ses propres bras et fit un tour sur lui-même. Il passa ses mains sur ses joues et s'exclama en gémissant :


- JE SUIS TELLEMENT BEAU ! ET INTELLIGENT ! ET BEAU !


Il resta figé dans cette position quelques secondes et son regard tomba sur celui de Nikolaï. Il reprit une position normale et toussa une seconde, avant de lui faire un clin d'oeil.


- C'est... C'est comme ça que nous nous saluons, généralement.
Pièces Pièces : 4645
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 29/01/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur

Nikolaï Voronin a écrit:

Nikolaï Voronin
Koopatrouille
le Sam 7 Juil 2018 - 20:27
Clairement, la mémoire de Niko était totalement HS, ne pouvant même pas distinguer Yuga d'un clown. Quoique, pouvait-on lui en vouloir vu le physique de cet « ami » ? Enfin, visiblement, Niko pensait avoir une piste vu que ce Bozo avait confirmé son identité. Il parlait même de l'avoir invité à faire des origamis, chose dont évidemment Niko ne se souvenait absolument pas.

- Ça ne me revient pas vraiment, pour être honnête.


L'amnésique soupira à nouveau, frottant son visage de nouveau avec ses mains.

- Enfin, je me souviens de certains trucs, genre... que j'suis humain, que j'ai deux mains et cinq doigts sur chacune d'entre elle, ce genre de connaissances. J'connais encore mon alphabet donc je pense que j'ai pas dû oublié comment lire et écrire... mais le reste, pouf ! Plus rien ! Enfin, maintenant j'ai ton identité et quelques détails, pas trop la mienne, mais j'ai pas l'impression d'avoir fait de telles choses avec toi pourtant, maiiiis bon...

Il retourna son attention sur Yuga, qui avait justement prit une pause complètement stupide en criant un truc tout aussi débile. Et ce dernier pouvait voir sûrement ce qui semblait être une expression sans vie sur le visage de Niko dont l'âme avait sûrement décidé de partir quelques instants en voyant ce spectacle. Il resta comme ça pendant une bonne dizaine de secondes, cherchant comment répondre à « ça ».

- …

….Euh....

… d'accord, mais je me souviens absolument de rien là-dessus.


Cependant, quelque chose lui vint subitement en tête.

- Eh mais... Maintenant qu'on parle de ça, tes tapes sur les épaules me sont familières, t'es sûr que c'est pas comme ça qu'on se disait bonjour ?


Il n'avait pas tord, vu qu'un certain frère jumeau dont il avait oublié l’existence se présentait de cette manière. Mais ce détail ne lui vint pas en tête, et ce n'était pas important. En fait, il se souvenait vaguement de quelque chose.

- Oui, cette sensation, je m'en rappelle d'elle ! On avait même tendance à me dire bonjour comme ça par surprise, j'ai même la sensation d'une tape que j'ai eu à pleine force, comme si on avait sprinté, sauté en l'air, puis tapé avec toute sa force sur mon épaule !

Pendant qu'il disait ça, il prit plusieurs pas en arrière.

- Oooh, peut-être que si je fais ce genre de choses, je pourrais peut-être me rappeler ce qui s'est passé exactement à ce moment-là ! Allez !

Nikolaï piqua un sprint soudainement vers Yuga, avec une vitesse fulgurante comparé à son niveau sportif anciennement, avant de faire un bond dans les airs... et sa main gauche, brillant soudainement, se posa avec force contre l'épaule droite du clown, avec autant de force qu'un basketteur frappant son ballon à pleine force et en plein dans le panier. Mais cet éclat de lumière avait bel et bien plus pris l'attention de l'amnésique plutôt que son attaque dangereuse sur son "ami", le déconcentrant un peu sur le coup.
Pièces Pièces : 181820
Nombre de messages : 304
Age : 19
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Yuga a écrit:

Yuga
Joueur Novice
le Mar 10 Juil 2018 - 12:29
Réputation du message : 100% (1 vote)





- E-Euh, att-attends, je crois que tu fais erreur et... GWOUARG!!


Galvanisée par la puissance de la Genèse, la main de Nikolaï écrasa l'épaule de Yuga avec tant de force que celui-ci se trouva aux trois quarts enterré dans le sol. Seul ses deux jambes sortaient et l'un de ses pieds bougeait nerveusement à cause du contrecoup de l'attaque. Yuga sortit de la terre avec difficulté et cracha de l'herbe et de la poussière en criant d'une voix bien plus aiguë qu'il n'y parut. Le sorcier allait mourir. C'était sûr qu'il mourrait avant que son plan ne soit finalement exécuté. Mais il devait tenir bon. Qu'est-ce que c'était que ce pouvoir, d'abord ? Il n'avait jamais rien vu de tel ! Les utilisateurs de la Lumière étaient très rares sur Next Wave et quel éclat ! Yuga se sentit frêle rien qu'à l'observer. Il devait cependant paraître confiant pour n'éveiller aucun soupçon. Il vit que Nikolaï était déconcerté par ses propres capacités et pensa qu'il pouvait s'agir d'une faille pour s'engouffrer à nouveau dans son esprit.


- Ah... Ça... C'est... Le pouvoir de l'amitié ! C'est ta plus puissante capacité ! Quand on est ensemble, tu peux faire une magie comme ça, parce que tu la puises sur... notre fraternité et le fait que nous soyons les meilleurs amis du monde. C'est vrai !


Yuga s'approcha discrètement et planta les fils en argent de Maiden à divers endroits du corps de Niko. Ces fils d'argent étaient invisibles et discrets. En utilisant la bonne combinaison, Yuga pourrait pénétrer l'esprit du magicien et lui faire croire ce qu'il voulait. Le clown, euh, le sorcier transpirait à grosses gouttes. Ca devait marcher. C'était son unique chance... Avant de se reprendre un sale coup de paume qui lui briserait les lombaires à coup sur.
Pièces Pièces : 4645
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 29/01/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur

~PNJ General~ a écrit:

~PNJ General~
PNJ
le Mar 10 Juil 2018 - 12:29
Le membre 'Yuga' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 39917
Nombre de messages : 8567
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Nikolaï Voronin a écrit:

Nikolaï Voronin
Koopatrouille
le Mar 10 Juil 2018 - 13:24
Le coup de Niko avait pas loupé, vu comment Yuga avait été enfoncé dans le sol avec violence. Mais celui-ci en avait strictement rien à faire, car un autre élément venait de piquer son attention. Il regardait ses mains, dont la lumière se dissipait peu à peu, les petites étincelles composant cette lumière semblant s'envoler de là, et disparaissant progressivement. Il avait l'impression d'avoir eu l'éclat des étoiles un instant sur ses mains, un si bel éclat... Yuga tenta de lui expliquer d'où venait cette magie, mais le scientifique n'avait quasiment rien écouté. Pire encore, pendant quelques minutes, il l'ignora absolument, car il était en train de faire le lien avec ses derniers souvenirs et il lui fallait du temps pour encaisser ça.

- C-C'est... OUI ! C'est logique ! Même si j'ai totalement confiance entre notre amitié malgré mon amnésie, mon pouvoir ne vient pas de là !

Son regard se plongea dans le ciel bleu, et il ne put s'empêcher de sourire légèrement. Il essayait de réfléchir à plusieurs reprise de sa théorie pour être sûr, mais ça ne pouvait être que ça. Niko en était sûr, tout concordait ensemble.

- Oui, ma mémoire... cette lumière qui m'enveloppe, la sensation de chuter longuement, mes mains qui brillent... !

Il regarda ensuite Yuga droit dans les yeux, totalement sûr de lui, sur le sujet de sa révélation...

- C'est ça ! Je.. Je viens des étoiles ! Nul doute là-dessus !

… Qui était totalement fausse. Mais il était si heureuse de cette 'révélation' venant de ses souvenirs. En fait, il était tellement rempli d'énergie face au fait qu'il avait 'lié' ce qu'il lui restait de mémoire et la découverte de son pouvoir que ses mains brillaient à nouveau...

- B-Bozo, c'est grâce à toi que je me souviens ! Je suis désolé de t'avoir oublié, mais je n'ai plus aucun doute, pour m'avoir aidé à ce point... tu es bel et bien mon meilleur ami !

… et qu'il fonça de nouveau vers le clown, à pleine vitesse avec la Génèse qui lui prêtait bien ses pouvoirs, et avec un beau sourire presque pas rassurant à ce point...

- Fêtons ça avec une bonne tape pour notre réunion !

… pour le taper de nouveau, mais les deux épaules cette fois.
Pièces Pièces : 181820
Nombre de messages : 304
Age : 19
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Yuga a écrit:

Yuga
Joueur Novice
le Mer 18 Juil 2018 - 12:16
- Des ... Etoiles ?

Yuga cligna plusieurs fois des yeux. Qu'est-ce que cet hurluberlu racontait ? Mais s'il le prenait ainsi, c'était tant mieux. Le sorcier devrait quand même trouver un moment pour lui dire que Bozo n'était pas son vrai prénom. Les fils d'argent de Maiden semblaient avoir fait leur effet et désormais Nikolaï était persuadé que ces deux-là étaient meilleurs amis. Yuga était satisfait. Cette fois, Yuga réussit à anticiper la double frappe de Nikolaï en s'enveloppant d'une très fine carapace de magie pour résister au choc. Il s'enfonça cependant légèrement dans le sol et eut mal aux genoux.


- Euh ouais... Ouais c'est super tout ça... Mais il faudrait penser à s'activer et à aller ailleurs...


Yuga ne pouvait pas se permettre que quiconque les découvre ici et brise leur couverture. Plus ils passeraient de temps ensemble et plus le sort serait puissant, jusqu'à ce que Nikolaï ne puisse plus distinguer l'illusion de la réalité.
Pièces Pièces : 4645
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 29/01/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur

Nikolaï Voronin a écrit:

Nikolaï Voronin
Koopatrouille
le Sam 28 Juil 2018 - 15:30
Yuga ne semblait pas convaincu par les mots de Niko, mais vu son état, le voir dire n'importe quoi, c'était à prévoir... puis de toute manière, l'amnésique se fichait de ce qu'on lui disait littéralement, vu qu'il était trop dans son trip et qu'il avait temporairement coupé les ponts avec la réalité pour réfléchir à ça comme un gamin plein d'imagination débordante tandis qu'il tenta d'exploser « involontairement » les épaules de Yuga pour célébrer toute cette petite « réunion ». Cette fois, Yuga n'avait pas été enfoncé dans le sol, mais c'était pas loin. Et tout comme la première fois, Niko ne fit même pas attention à son meilleur ami après cette tape, regardant de nouveau ses mains cesser de briller doucement avec attention.

-B-bon sang, t'as vu ça ?! Mes mains ont encore brillé ! Comment je fais ça ?!

Le voilà en train de secouer ses mains dans tout les sens un bon moment d'une manière vraiment ridicule, avant de finir par arrêter et soupirer, voyant qu'il ne semblait plus y arriver. Son regard se redirigea vers son ami qui sembla lui faire signe qu'il faudrait peut-être décamper. Nikolaï regarda un moment autour de lui, avant de voir la ville...

- C'est vrai qu'on va pas passer notre journée ici ! Faut bien que je retourne chez moi à un moment ! On se retrouve plus tard !

… Et commença à courir vers sa direction pendant quelques secondes, jusqu'à trébucher sur ses cheveux et s'éclater au sol, roulant sur plusieurs bon mètres. Il resta un moment au sol, avant de se rendre compte d'un petit détail plutôt important. Il se releva, se frottant légèrement la tête et fit marche arrière tout aussi vite vers Yuga en tirant un peu la grimace.

-... J'ai oublié ou j'habite. Tu peux me ramener chez moi, Bozo ?
Pièces Pièces : 181820
Nombre de messages : 304
Age : 19
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé a écrit:

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum