Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Un repos bien mérité [PV : Roy]
Lumina a écrit :
avatar
Seraphin Salvatrice
Lun 11 Juin 2018 - 15:35
Beaucoup de choses s'était passé depuis que l'ange avait quitté Tanathéa. Lumina s'était rendu à Horuna au château de la reine pour aider les "révolus", par la suite sans trop que l'ange puisse l'expliquer, elle avait retrouvé sa mémoire avant qu'elle sommeille dans la Pandorica. Retrouver la mémoire ne fut pas une partie de plaisir, ceux-ci n'étaient pas réellement joyeux... Et Lumina ressentait quelque chose d'inexplicable... Elle avait appris que Roy et elle avaient eu une fille... Une fille qui n'avait pas eu jusqu'ici un destin dès plus paisible, et cela, en partie de leur faute. Et il était difficile pour l'ange de trouver les mots pour expliquer comment elle vivait mal cette situation.

Après, cela, il était parti sur l'île des chats pour aider encore une fois les révolus. Après cette mission finit, Lumina était partie sans trop rien dire. Elle n'avait nullement envie de rester avec les personnes qui l'avaient accompagnée. Déjà, car d'un certain point elle en voulait un peu aux "héros", bien qu'ils n'étaient sûrement pas tous responsable du réveil du parasite. Ensuite, elle préférait retrouver ses proches. Roy et peut-être Astrid ? Son aimé était sûrement le seul capable de comprendre que vivait actuellement l'ange, vu que malheureusement, il vivait la même chose, même si les deux vivaient ces expériences à leur manière. Mais, au moins elle n'était pas obligé de lui expliquer ce qui n'allait pas pour qu'il la comprenne... Car pour l'instant, elle n'avait nullement envie d'expliquer à qui ce soit ce qu'elle vivait actuellement.

L'ange était revenue sur les terre Niponne, là où elle avait retrouvé Roy. Elle ne savait pas trop comment le retrouver... Elle ne savait même s'il était encore vivant ? Au fond d'elle-même, elle était convaincu que oui, mais en vérité, elle ignorait tout ce qui c'était passé chez les révolus. Elle ignorait aussi ce qu'était devenue Astrid... Qu'elle choix, les revolus avaient-ils fait la concernant ? Roy aurait sûrement empêché le pire... Mais, il n'était pas seule et ne connaissait pas vraiment les autres révolus, elle s'imaginait le pire...

Pour l'instant, elle utilisa les même moyen qu'à son réveil, pour permettre au guerrier roux de la retrouver. Elle espérait ne pas utiliser cette techniques à un mauvais moment... Peut-être aurait-elle dû se montrer plus patiente ? Mais, tant de choses se bousculaient dans sa tête qu'elle n'avaient plus réellement les idées claires...
Pièces Pièces : 7075
Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Ven 15 Juin 2018 - 18:56
Tout ceci était fini ... Le Créateur avait succombé à l'attaque dévastatrice de Roy et Néo-Tellius avait été sauvé de la destruction. L'ange ne ressentait plus la trace énergétique du Parasite aux alentours de Next Wave. Une autre page s'était tournée. Pourtant, dans la tête du guerrier, rien n'était réglé. Il se sentait toujours autant trahi. Levant les yeux au ciel, le héros se libéra de l'emprise de la Lumière Destructrice. Sa chevelure n'avait pas repris sa couleur habituelle cependant, il lui faudrait surement quelques heures pour que ses cheveux redeviennent rouge. Pour le moment, ils resteraient blanc immaculé. Le Lycien soupira longuement. Il avait été réduit à utiliser ce pouvoir qu'il s'était juré de ne plus jamais réutiliser de peur de tout détruire. Heureusement, cette puissance était telle qu'il avait été capable de terrasser le Créateur en une seule attaque, ne mettant pas en danger sa vie ni celle des autres, il savait cependant que ce ne serait probablement pas toujours le cas. Il devrait devenir plus fort pour ne pas avoir à recourir à la Lumière Destructrice, tout en sachant que s'il devenait plus fort, le Mal deviendrait plus fort à son tour, en réponse à l'équilibre des forces ... Au final, c'était un serpent qui se mordait la queue.

Plonger dans ses réflexions, Roy sentit l'appel d'une personne. Lumina. Il hésita un instant, il s'agissait de la personne qu'il voulait le plus voir et le moins voir à la fois. Seule elle serait capable de comprendre mais comment affronter la mère de son enfant après le sort que le guerrier lui avait fait subir ... Mais Lumina avait droit de savoir. Il fallait la voir. Il voulait la voir. Le Héros se déplaça à la vitesse de la lumière et apparu dans un flash lumineux en face de son amante, la tête basse, l'air dépité.


« Lumina ... Je suis désolé ... Astrid ... »

Roy n'y arrivait pas. Il avait tellement de chose à lui dire, de choses si dures à entendre et à dire. Il se tut un instant, releva la tête et commença à tout lui raconter depuis le début. Tout ce qu'il s'était passé chez les Révolus, la corruption, la vraie identité d'Astrid, ce que les Héros avaient fait, ce qu'il s'était passé avant de rentrer dans la Pandorica, comment il avait mis un terme à la vie d'Astrid et comment il s'était retrouvé sur Neo-Tellius pour affronter le Créateur. C'est avec le cœur serré et les larmes aux yeux qu'il se contenait du mieux qu'il le pouvait. Il s'en voulait mais ne voulait pas accabler Lumina encore plus, elle aussi devait se sentir dans le même état que lui. Il serait fort, pour eux deux.
Pièces Pièces : 102913
Nombre de messages : 18935
Age : 22
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Lumina a écrit :
avatar
Seraphin Salvatrice
Mar 19 Juin 2018 - 15:05
Lumina vu le guerrier roux apparaître... L'air dépité, mal... L'ange s'y attendait un peu, mais espérait tout de même entendre une bonne nouvelle de sa part. C'est avec beaucoup de difficulté que Roy expliqua ce qui s'était passé chez les "révolu". Lumina savait déjà ce qu'il s'était passé avant qu'ils se retrouvent endormis dans la Pandorica. Roy finit par dire... Ce que l'ange craignait le plus... Astrid était morte...

Lumina regardait sombrement le sol, ne sachant plus relevé la tête. Elle n'était pas en colère contre le guerrier, non, elle était profondément triste. Et ne savait pas quoi dire... Lumina ressentie une fois de plus, un sentiment terrible d'échec... Lumina ne voulait pas se montrer dramatique... Mais elle avait échoué il y a longtemps en tant qu'ange protectrice, elle avait clairement presque tout raté sur Nintendo World et avait enchaîner un bon nombre de mauvais choix. Et maintenant, en tant que mère ou vie famille, elle avait une nouvelle tout raté. Sauf que ce dernier échec était bien pire que tout les autres... Elle se sentait honteuse, incapable de bien faire les choses... Certes, pour une fois, elle n'était pas totalement responsable, mais... mais, impossible pour elle de voir les choses autrement pour le moment, le résultat était là... Leur fille avait été "sacrifier" pour sauver le monde, c'est ainsi que Lumina voyait les choses et elle ne l'acceptait pas !! Mais ne pouvait rien faire pour changer les choses.

L'ange finit par relevé la tête pour regarder en direction de son aimé... Celui-ci faisait son possible pour se montrer "fort"... Mais il en faudrait plus pour duper l'ange. Après tout, elle avait été experte pour cacher sa douleur, donc forcément, quand quelqu'un d'autres faisaient de même, elle le voyait direct. De plus, impossible de se sentir "bien" après cette histoire. Lumina s'approchait fébrilement du guerrier angélique. Une fois prête de lui, elle le regardait dans les yeux. On pouvait voir que les yeux de l'ange brillait montrant qu'elle retenait tant bien de mal ses larmes. Lumina avait encore beaucoup de mal à extérioriser ses émotions. De plus, elle ne voulait que Roy se sente encore plus mal ou fautif de sa faute. L'ange avait retrouvé ses souvenirs, elle savait que ce choix qu'ils avaient fait dans le passé était le leurs et non le siens, il n'avait pas à porter seul ce fardeau. Toujours d'un air aussi fébrile, l'ange prit les mains de son aimé dans les siennes essayant par ce contact de le rassurer, l’apaiser et faire de même pour elle-même qui sait ? Bon, c'est sur ce n'est pas un simple contact qui allait tout arranger, mais au moins, ils n'étaient pas seuls.

Je...

Lumina n'arrivait vraiment pas à trouver les mots... Elle voulait dire au guerrier... Qu'elle ne lui en voulait pas... Mais à chaque fois qu'elle ouvrait la bouche, elle avait l'impression qu'elle allait craquer et totalement fondre en larmes... Mais elle devait lui répondre ! Il avait pris le courage de le faire, si elle restait silencieuse cela allait rendre les choses encore plus angoissantes pour son aimé. Elle prit une inspiration et se lança.

Je... tu n'as pas à être le seul à t'en vouloir... je me souviens moi aussi... ce choix, nous l'avons prit ensemble... Au moins... elle ne souffre plus...

Sur ses dernières paroles, l'ange fonda en larme... Qu'est-ce qu'elle s'en voulait d'avoir fait la vie de sa fille une atrocité... Oui, elle ne souffrait plus... Mais, elle n'avait sûrement rien connu d'heureux et ça de leur faute ! Lumina trouvait cela terriblement injuste... Mais, il était trop tard... Et bien que le monde soit sauvé, Lumina avait beaucoup mal à percevoir l'avenir...

Pièces Pièces : 7075
Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Contenu sponsorisé a écrit :
Un repos bien mérité [PV : Roy]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum