Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

C'est qui celle là, avec son chien ?!! [PV : Cranber]
Cyprien a écrit :
avatar
Imaginary
Dim 13 Mai 2018 - 18:02
Cela devait faire seulement deux jours que Cyprien avait quitté l’orphelinat, que deux jours et pourtant, le garçon était spammé de messages envoyé par ces amis et sa petite amie. Ceux-ci n'arrêtaient pas lui envoyer un tas de messages à propos du dernier chapitre de sa bande dessiné, au fond, ce n'était pas surprenant, mais Cyp n'avait absolument pas envie de leur répondre. Lenny, qui regardait le mobile du garçon au-dessus de l'épaule de Cyprien, se demandait alors.

« Il semble vraiment curieux, tu ne leurs répond pas ? »

« ...Non, si j'ai écrit ce chapitre puis je me suis barré après, c'est justement pour éviter répondre à tout ce type de question ! » répliquait sèchement l'orphelin.

« Si, cela t'ennuie, pourquoi avoir dessiner ce dernier chapitre ? »

C'était une bonne question ! Effectivement, s'il ne voulait pas ces amis l'embêtent, il aurait dû simplement ne rien dessiner, ou bien prendre sa propre BD. Pourtant, il avait volontairement dessiné ce chapitre et surtout volontairement laissé la BD et informer Ako et ces amis qu'il l'avait fini. Au final, Cyp avait tout fait pour qu'il sache la vérité... Après, quelques minutes de réflexion, il répondu à son ours.

« Je ne voulais pas garder cela pour moi, j'avais envie de leur dire, mais je savais pas trop comment, alors j'ai utilisé la BD... mais, maintenant, je ne sais pas quoi dire devant leurs nombreux messages... Et si je répond pas maintenant, ils vont encore plus me soûler à mon retour... » répondu plus calmement Cyprien.

Il regardait une nouvelle fois les messages de ces amis, l'air septique, ne sachant pas quoi leur répondre, devant leurs différentes questions. D'ailleurs, il n'avait même pas la réponse à certaines de leurs questions, Lenny les avait peut-être, mais Cyprien n'avait pas très envie de tout savoir à propos du maître. Face à lui, bien c'était il y a 4ans, il se souvient qu'il avait réussi à garder son sang-froid et envoyé boulé le maître, mais ce n'est pas pour cela que le garçon avait réellement digéré la vérité. Et face à ces amis qu'ils lui posaient tout un tas questions, ils n'étaient pas prêt de mettre cela de côté.

Le garçon s'était décidé à envoyé un sms où il disait : "Lâcher moi avec cette histoire, vous me faites chier !!", mais alors qu'il écrivait son message, il sentit quelque chose d'humide, chaud et puant sur le côté droit de sa salopette, il regardait alors à ces pieds et là, il tira une grimace, en voyant un clebs qui était en train de le prendre littéralement pour un poteau !!! En plus ce chien, si on pouvait appeler cela un chien, il avait deux têtes, si Cyprien n'avait pas vu des truc plus chelou à Tsoul'i, il aurait sûrement grave flippé. Mais il était plutôt énervé.

« Mais BORDEL, c'est quoi ce clebs de merde ?!!! »

Le chien n'avait pas fini de faire son besoin que le garçon lui donna un coup pied dans le ventre, suffisamment violent pour le faire dévier un peu plus loin. Cyprien était soûler, gaver, il venait à peine de partir, qu'il allait sûrement devoir aller chez Ako pour lui demander de nettoyer ces vêtements... Déjà, ça allait totalement le décrédibiliser, mais en plus, c'était toujours dérangeant de demander un tel service... Il avait toujours le choix de continuer son voyage en puant la pisse !!
Pièces Pièces : 5035
Nombre de messages : 111
Age : 25
Localisation : Horuna
Réplique/Citation : « moi cyprien, roi de mon imaginaire, je condamne ton monde à l’oubli ! »
Date d'inscription : 05/01/2016
Liens : Petite Amie : Ako

Amis : David, Stéphane, Jocelyn, Vincent, Lenny


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

avatar
Joueur
Dim 13 Mai 2018 - 23:50
Olala, du pipi de chien




****

Une nouvelle journée s’était levée sur Next.
Cranber s’était levée de bonne heure avec son nouvel ami ; Cocoa-matcha, un gros chien tout doux et pelucheux.
La petite démone avait supplié Amanda de le garder et après une bonne heure passée à faire des promesses auprès de la jeune trentenaire, Cranber eut la chance d’adopter le canidé à deux têtes à condition qu’elle se charge du dressage et des promenades de l’animal.
C’est donc accompagnée de Cocoma que Cranber arriva dans la cuisine ce matin-là, baillant un bon coup tout en étant vêtu de son pyjama.
Bebe aimait faire la grasse matinée.
Comme à son habitude, Amanda l’attendait, assise à table, dégustant une viennoiserie tandis qu’elle lisait le journal, une tasse de café fumant attendant de se faire siroter.
Dés dont elle entendit la démone arriver, elle posa son regard sur la tête rose et son chien.

-Bonjour vous deux !” Les salua t-elle avec un grand sourire. “Bien dormi ?”

-Bonjour Amanda…” Répondit Cranber en s’installant à table, un chocolat chaud l’attendant avec une assiette de croissants doré. “J’ai bien dormi et toi ?” continua t-elle en mordant dans la viennoiserie avant de donner un morceaux de sucre à chaques têtes de son chien.

-Ça va merci, je regarde les offres d’emploi...Je pense partir pour la journée.”Fit la jeune femme en reprenant sa lecture. Un silence s'installa alors que la petite mastiquait son croissant, une main posée sur sa tasse afin de profiter de la chaleur qui émanait de son chocolat chaud. Cocoma lui, s’était étendu au sol et profitait du calme. “Ça ne te dérange pas n’est-ce pas ?”

Amanda donnait un regard interrogateur à sa petite protégée alors que Cranber levait les yeux de sa boisson chocolaté. Celle-ci avala sa bouchée de croissant au beurre et fit un sourire innocent à la trentenaire.

-Non, pas du tout ~”

-Tu ne feras pas de bêtises quand je ne serais pas là hein ?”

-Mais non, tu t’inquiètes beaucoup trop.” assura la jeune démone en décochant un regard malicieux à son toutou. Elle marqua une pause pour boire, vidant sa tasse à moitié, avant de reprendre, une moustache de lait scintillant sous les rayons matinaux du soleil.

-Je serais sage comme une image ~♪” déclara t-elle en faisant un de ses sourires carnassiers. Amanda esquissait un sourire en voyant la petite papillonner des cils et se mit à rire légèrement, tendant une serviette de table à sa Cranberry.

-Tu sembles aller de mieux en mieux à ce que je vois.” Pouffa la jeune brune à lunettes en regardant la dévoreuse examiner la serviette avec un air perdu. La trentenaire fit un geste insistant pour que la démone prenne le torchon et fit un geste du doigt en direction de sa propre bouche, articulant silencieusement le mot “Moustache” avec un éclat d’amusement dans les yeux. Cranber ouvrit grand les yeux et comprit presque tout de suite. Elle s’essuya la bouche avec empressement, sentant le rouge lui monter au joues.

-Q-que veux-tu dire ?” Bégayait la démone en essayant de cacher son embrassement soudain, ce qui, bien sûr, n’échappa pas au regard affûté d’Amanda qui pouffa de plus belle.

-Je veux dire que tu sembles avoir pris un peu plus de couleurs et d’entrain.”

C’était vrai; depuis son incident à la plage, Amanda s’était inquiétée au sujet de Cranber quant à son état physique et psychologique qui semblait s'affaiblir de jour en jour.
Cette remarque de la part de la jeune femme mérita aussi une légère réflexion de la part de la dévoreuse.
C’était vrai.
Elle ne se sentait pas aussi bien depuis sa rencontre avec Sal et elle dormait un peu mieux la nuit depuis qu’elle avait trouvé Cocoa-matcha.
En effet, le chien émanait une aura des plus apaisante et arrivait à chasser les mauvais songes temporaires de Cranber.
Bebe et lui se rapprochaient de plus en plus également, le chien adorait dormir et la peluche était très confortable lors des siestes au soleil.
Finalement, la démone décocha un sourire franc à la jeune femme.

-Je me sens mieux oui…”Fit-elle en tendant une main vers le gros canidé, qui leva ses deux museaux pour les compresser contre celle de la petite. C’était humide et froid. Pas vraiment désagréable.
Amanda tapa dans ses mains, repliant le journal et saisissant sa tasse de café.

-Bien ! Finissons de manger, je m'occuperai de tes bandages et je commence cette chasse aux petits boulots sans plus tarder !”

-D’accord~♪”

-Tu comptes faire quoi aujourd’hui dis moi ?”

Cranber posa un instant les yeux sur la fenêtre de la cuisine, la même fenêtre où elle et Mors avaient fait un atterrissage catastrophique. Elle sourit.

-Je pense que je vais aller jouer dehors avec Bebe et Cocoma~♪”



****



Tout se passait bien jusque-là, Cranber se promenait avec Bebe sur son épaule et Cocoma à ses côtés. Ils étaient passés par le parc et s’étaient amusés un peu là-bas avant de continuer leurs aventures sur l’île d’Horuna. Par “amusé” j’entends ; jeter des vers de terres dans les cheveux des petits enfants, écraser leur châteaux de sable et taper tellement fort dans les ballons pour que ceux-ci finissent gracieusement coincé dans les branches d’arbres.

Cranber avait même bousculé un petit garçon de 8 ans “sans faire exprès” pour avoir le bonheur d’assister à la chute de sa crème glacée.
Le pauvre petit était parti en courant alors que Cocoma se régalait du reste de la boule vanille-caramel qui trônait lamentablement sur le sol. Satisfaite, la petite brute avait félicité son chien et ensemble, ils avaient continué leur ascension en tant que canailles.
C’était décidément une bien belle journée ! Cranber avait même “emprunté” une sucette à un autre enfant, utilisant Bebe comme diversion.
Oui, elle aurait pu demander à sa peluche vivante de lui faire apparaître les sucettes les plus délicieuses qui soient, mais embêter le monde était beaucoup plus amusant !

C’est donc avec une sucette en bouche et les main derrière le dos, suivie de ses familiers, que Cranber sortie du parc en trottinant le plus innocemment du monde, pour se diriger vers les allées marchandes.
Il n’y avait pas trop de monde et Cranber en profita donc pour regarder les étalages.
Il y avait des tonnes de choses et le marchand semblait surveiller la démone du coin de l’œil. Il n’avait pas confiance en quelqu’un qui avait l’air aussi malicieux que notre Cranby, ce qui ne l’empêcha pas de décocher un regard déplacé au vendeur pendant qu’elle mordillait sa friandise, Bebe dormant sur son épaule. Cocoma, lui, s’écarta un peu pour aller renifler les arbres urbains.
Le vendeur plissa des yeux, l’air suspicieux au possible, mais ne dit rien.
La démone parcourut l’étalage des yeux avant de prendre une breloque et questionner l’homme du regard.

-C’est combien ça ?”

-...10 pièces...Pourquoi ?” Répondit le vendeur d’un air méfiant.

-Pour savoir ~♪”

Le marchand eut un air encore plus ennuyé. Il croisa les bras et sentait déjà les problèmes arriver. Il ne supportait pas les gamins qui se croyait plus malin que le monde.

-Tu es seule ?”

Cranber prit un air faussement surpris.

-Moi ? Voyons Monsieur, vous croyez sérieusement qu’une petite se promène seule dans les rues d’une ville aussi grande ?”

-.....”

-Je pensais que les adultes étaient plus raisonnés que ça~♪”


Cette fois l’homme grogna et se pencha vers la démone qui n’était pas plus intimidé que ça. Jouer avec les nerfs des gens, c’était un de ses passe-temps favoris.

-Tu habites où toi ? Tu t’appelles comment ?”

Son haleine sentait le poisson pas frais.

-Ah ça, je ne peux pas vous le dire.”

-Pourquoi ça ?”

Le marchand haussa un sourcil, il semblait prêt à mettre une baffe à la petite Cranber qui prit un air mignon et innocent tout en jouant des épaules.

-Parce que je ne vous connais pas et vous ne sentez pas bon.” Répondit-elle d’une voix sucrée. Ignorant l’air indigné de l’homme, elle posa un doigt sur sa joue en penchant la tête sur le côté. “La brosse à dents, ça existe~♪”

Mais avant que son interlocuteur puisse répondre, Cranber entendit une voix non loin, une voix qui attira son attention aussi rapidement qu’un TGV parcourant la campagne.

-Mais BORDEL, c'est quoi ce clebs de merde ?!!!”

Sans faire attention aux remarques de l’homme, Cranber tourna la tête pour apercevoir….Cocoma faire pipi sur la salopette d’un jeune garçon !
Le temps de jeter la breloque au visage du vendeur, elle s’approcha bien vite des deux juste à temps pour voir son pauvre chien se prendre un coup de pied ! Nan, mais !
La petite démone récupéra son chien et lui fit un gros câlin en regardant le garçon.

Il était plus grand qu’elle de taille. Pour tout dire, ils avaient au moins entre 30 et 40 centimètres d’écart, mais Cranber s’en fichait. Si elle n’était pas intimidée par un adulte, elle n’allait pas l’être par un jeune adolescent !
Elle se mit au devant du chien à deux têtes et regarda la salopette avec un sourire moqueur.

-Olala, c’est une bien grosse tâche, Cocoma à bien bu avant de sortir, c’est bien~♪”commenta t-elle en portant une main à sa bouche, cachant son rictus, la sucette toujours en bouche.
Elle planta son regard faussement innocent dans celui de l’adolescent. “T’as l’air bête.” ajouta t-elle en sortant la sucette de sa bouche pour la contempler.
Elle était pas bonne.

Le genre de sucrerie à deux francs six sous qui ne valait aucunement celles de Bebe. Elle la donna à Cocoma qui croqua la friandise dans l’une de ses gueules. Au moins il n’avait pas l’air d’avoir trop mal suite au coup de pied.
Cranber se mit à pouffer devant la mine du garçon.

-Fais pas cette tête~♪”

Elle joignit les mains en lui jetant un regard taquin.

-Vois ça comme un cadeau de la part de mon chien~ Avec ta tête, tu dois pas en avoir souvent hihi~♪”

****




Pièces Pièces : 1015
Nombre de messages : 41
Réplique/Citation : Can i eat you ?
Date d'inscription : 26/04/2018

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


❤Une démone dévoreuse, trois apparences...Pour le meilleur et surtout le pire❤

Je prendrais bien Invité comme dessert ~❤ !
❤❤❤❤
ATTENTION ! Familiers qui mordent !

Cocoa-Matcha aboie en #729782
Bebe gazouille en #834C8E


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Cyprien a écrit :
avatar
Imaginary
Mar 15 Mai 2018 - 22:55
« Olala, c’est une bien grosse tâche, Cocoma à bien bu avant de sortir, c’est bien~♪ » C'était qui celle-là, avec sa petite voie aigu et fière... Elle était fière que son chien est pisé sur l'orphelin. Elle se rapprochait d'ailleurs de lui, elle était vraiment petite, toute petite, on dirait une gosse de 8ans... Elle osait même insulter Cyprien... Elle était désespérante. Etrangement, Cyp gardait son calme, il ne réagit pas toute suite, regardant mieux la fillette et son sale clebs. Lenny était toujours appuyé sur l'épaule de Cyprien regardant la scène sans bouger comme-ci, il jouait à faire la peluche. En fait, il se demandait s'il pouvait fumer oui ou non un cigare.

Si Cyp ne se trouvait pas devant une sale gamine, il se serait sûrement énervé, mais là, il gardait étrangement son sang-froid. Ce n'est pas pour autant qu'il allait se laisser faire, il ne faut pas déconner, ce n'est pas du tout le genre du garçon. Lenny avait déjà peur de la scène, enfin pas vraiment, il voulait seulement fumer pendant Cyprien se disputait avec la gamine, car il savait que cela finirait forcément en dispute, même si le garçon n'avait pas encore réagi.

« Maintenant je te vois, je comprends mieux, ton chien et toi, vous faites la paire deux vrais attardés, tu lui ressemble tellement, ça m'étonne que la SPA ne vous ait pas encore enfermé ! »

Lenny sentait cette journée allait longue en tout cas cette discussion avec cette fille, mais bon, c'est pas comme-ci il avait l'habitude. Cela dit, il se demandait quand Cyprien grandirait un peu, sérieusement c'est vrai il aurait pas put l'ignorer cet enfant ? Bon, c'est vrai cette odeur de pisse était épouvantable, elle était remonté jusqu'à lui et il faisait son maximum pour ne pas bougé, il n'avait pas envie de se faire repéré.
Pièces Pièces : 5035
Nombre de messages : 111
Age : 25
Localisation : Horuna
Réplique/Citation : « moi cyprien, roi de mon imaginaire, je condamne ton monde à l’oubli ! »
Date d'inscription : 05/01/2016
Liens : Petite Amie : Ako

Amis : David, Stéphane, Jocelyn, Vincent, Lenny


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

avatar
Joueur
Lun 28 Mai 2018 - 11:37
... mots
Un, deux, trois, c'est pas moi le chat !



****

-Maintenant je te vois, je comprends mieux, ton chien et toi, vous faites la paire deux vrais attardés, tu lui ressemble tellement, ça m'étonne que la SPA ne vous ait pas encore enfermé !”

Cranber cligna des yeux quelques instants devant la réponse du jeune garçon, une expression neutre au visage….avant d’éclater de rire à s’en tenir le ventre !
Bebe fut réveillée sur le coup et semblait perdue.
La peluche observait l’inconnu la gueule entrouverte, un filet de bave s’écoulant de celle-ci.
Cocoma, lui aboya joyeuse pour accompagner les rires de sa maîtresse, totalement remis du coup de pied.

Elle ne savait pas qui était cet inconnu, mais son expression ridicule l’amusait beaucoup !
Peut-être qu’elle avait juste besoin de décompresser et c’était tombé sur ce jeune garçon ? En tout cas, elle ne comptait pas prendre congé tout de suite. La démone essuya une larme au coin de son œil et posa un regard moqueur sur la tête brune.

-C’est tout ce que tu trouves à dire ?” Articula t-elle entre deux rires incontrôlé. “Quelle déception, les garçons sont vraiment pathétiques~”

-Mojube !”

Cranber tapota la tête de sa peluche vivante en essayant de se calmer et posa une main sur ses lèvres en ricanant.

-Tu peux parler, vu comment t’es, on pourrait croire que t’as la rage~♫” finit-elle par susurrer d’une voix sucrée.

Les passants se bouchaient le nez en passant près d’eux, sûrement à cause de l’odeur de l’urine. Il était vrai que les deux enfants étaient au beau milieu de l’allée marchande principale et semblaient déranger les braves gens venus faire leurs emplettes. Cranber remarqua même plusieurs vendeurs les fusiller du regard de loin.
Le seul fait était que la petite démone s’en fichait éperdument.

Elle s’approcha du garçon en tournant autour de lui pour mieux le regarder. Pas trop mal, grand, pourrait être un bon goûter pour plus tard.
Dommage qu’il n’avait pas les yeux rouge comme Mors.
Cela dit, en y regardant de plus près, on pouvait y déceler des reflets rouges…
Bebe était toujours perchée sur l’épaule de la démone et ne quittait pas le jeune garçon des yeux. Cocoma lui, était parti renifler un stand de confiseries non loin ignorant les complaintes et tremblements du vendeur.

-Tu sais, t’es juste une grosse boule puante ambulante maintenant, c’est hilarant…” Fit-elle en se postant devant le jeune inconnu.
Elle souriait de manière très énervante et lui fit un clin d’oeil malicieux. Ses yeux pourpre se posèrent sur l’ours en peluche et elle eut une idée.
Il faisait toujours aussi beau….Et elle avait envie de jouer.
Pouvait-on vraiment la blâmer maintenant qu’elle était “redevenue” une enfant ? Je vous laisse le temps d’y réfléchir pendant que Cranber s’étira un bon coup, visiblement pas du tout dérangée par l’odeur d’urine qui semblait se répandre comme une peste autour d’eux.



-D’ailleurs, je me demande…”

Sans crier gare, elle s’envola d’un coup, surprenant les passants par la vitesse de son décollage et se mit à flotter au-dessus du jeune adolescent. Elle semblait assise sur une chaise invisible et siffla d’une manière faussement impressionnée. La démone avait profité de son envol pour dérober la peluche qui trônait sur l’épaule du jeune garçon. Elle examina son butin sous toutes ses coutures tandis que Bebe claquait des dents en tournoyant autour de son amie.

-Il est joli ton doudou dis donc~ tu fais le gros dodo avec hein ? Oh, il est trop mignon hihi~♫” Fit-elle d’une voix à la fois mielleuse et moqueuse. Elle fit un sourire carnassier peu après. “Viens le chercher si tu l’oses tête de troll ❤ !”

Elle tira la langue et laissa ses cheveux s’entourer autour de la peluche comme un serpent puis siffla à Cocoma qui fonça sur le garçon pour lui sauter dessus avec ses 120 kg. Bebe, quant à elle, en profita pour faire apparaître une tarte à la crème qu’elle envoya à la figure du jeune adolescent. Poussant un rire de peste d’anime des années 90s, Cranber fila en direction des rues opposés, Cocoma courant derrière et Bebe voletant à ses côtés…

Belle journée pour un petit jeu de chat, n’est-ce pas ?

****






Pièces Pièces : 1015
Nombre de messages : 41
Réplique/Citation : Can i eat you ?
Date d'inscription : 26/04/2018

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


❤Une démone dévoreuse, trois apparences...Pour le meilleur et surtout le pire❤

Je prendrais bien Invité comme dessert ~❤ !
❤❤❤❤
ATTENTION ! Familiers qui mordent !

Cocoa-Matcha aboie en #729782
Bebe gazouille en #834C8E


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Cyprien a écrit :
avatar
Imaginary
Mar 29 Mai 2018 - 16:52
Un silence, puis elle se mire à rire, un rire totalement hystérique presque flippant qui fit sursauter quelques passants qui furent surpris, cela réveillait d'ailleurs sa peluche qui tout comme Lenny semblait avoir le don de la parole, puis elle répliqua. C'était peut-être étrange à dire, mais Cyp appréciait un peu le ton provocateur de la gamine. La mioche ne se laissait pas du tout faire et faut admettre que Cyprien trouvait la situation drôle, enfin pour le moment, car il allait très rapidement désenchanter.

La gamine s'était approché de lui, lui tournant autour, il tapait du pied l'air mécontent, mais restait calme et ne disait rien attendant, il put remarquer alors à quel point elle était petite contrairement à lui, après, il fallait admettre que le jeune enfant était très grand malgré son jeune âge et qu'il était toujours en pleine croissance. L'orphelin attendait toujours le bon moment pour répliquer et trouver le meilleur moyen de lui faire rabattre son caquet. Mais il fit peut-être l'erreur de sous-estimer la jeune fille qui lui prit Lenny avant de s'envoler au-dessus de lui.

« Lenny ! »

Le regard de Cyprien avait directement changé, il regardait la démone avec de grands yeux rond, légèrement "effrayé". Elle put facilement comprendre qu'elle avait touché un point très sensible du jeune orphelin. Mais une fois la pilule avalée, le regard se changeait de nouveau, celui-ci était bien déterminer à sauver sa peluche coûte que coûte ! Ça va chier !!

« Tu peux bien parler, ton clebs puant et ta peluche dégoûtante, vous allez le payer ! »

Lenny se retrouvait ligoter dans les cheveux rouges de la gamine, celle-ci n'était clairement à sous-estimé, mais voyant qu'il était face à une personne "particulière", il se disait qu'il pouvait lui parler sans que Cyprien lui en veuille, c'est qu'il n'avait pas envie que leur petit jeu tourne vraiment mal.

« Excusez-moi, mais j'espère vous ne comptez pas me lâcher d'ici... »

Lenny ne savait quel ton prendre avec la gamine et espérait ne pas la provoquer oui lui donner des idées plus lugubre, bon, il avait eu l'habitude de jouer un rôle de "captif" il y a deux ans de cela à Tsoul'i, mais n'avait pas très envie que ça recommence.

Le chien de la fillette fonçait sur Cyprien, mais celui-ci réussit à l'éviter et le chien se prit un étalage à la place, mais il ne réussit pas à éviter la tarte à la crème qui était ma fois plutôt délicieuse, Jocelyn aurait sûrement aimé être à la place de Cyp sur le moment rien que pour goûter cette tarte à la crème. Les trois étaient parties en direction opposée toujours avec Lenny ligoté dans les cheveux qui ne faisait rien pour tenter de fuir, ne voulant pas savoir que lui coûterait de faire une chute aussi haute.

Après s'être dégagé les yeux de la tarte, il se mit à poursuivre le chien qui suivait sa maîtresse. Connaissant mieux la ville d'Horuna qu'eux, il prit une ruelle qui lui permit de gagner un petit gain temps et rattraper le chien de la démone, une fois face au clebs, il sortit son lance-pierre et lançait une "graine de Vincent", cela eu pour effet de totalement paralyser l'animal.

« Hé pas si vite ! Tu n'oublierais pas quelqu'un ?! »

Cyprien savait qu'il n'avait aucune chance de rattraper la démone, elle volait et lui devait courir entre les rues de la cité, alors il préférait l’appâter lui donnant une bonne raison de venir jusqu'à lui. Il tira une nouvelle fois, mais cette fois, il avait une sorte de grosse boulette "puante" qu'il tira sur la peluche de la fillette.

« Goûte-moi ça ! C'est du Gerbo soufflé à la Gloubi sauce !! »

Qu'est-ce que c'était du "Gerbo soufflé à la Gloubi sauce" ? Et bien une recette de Tsoul'i un repas soi-disant DÉGUEULASSE !! Cyprien ignorait le vrai goût, il n'avait jamais oser en goûter, car ceux qui en mangeaient vomissaient directement après. Pourtant vu la liste des ingrédients, cela lui semblait mangeable, il y avait du sucre, un navet, un glaçon et du vin. Enfin, Cyprien avait réussi un parfait lancé et la boulette avait été directe dans la bouche de la peluche qui sous le coup avait valsé un peu plus loin à cause de la puissance du lancé. Il restait ainsi plus que la démone et lui.

Cyprien la fixait d'un air déterminé la démone, il se retenait d'attaquer, ne voulant pas faire tomber Lenny, il devait d'abord la forcer à descendre, mais elle allait forcément le faire, sauf si elle se fichait de son chien ? Et une fois descendu, Cyprien allait lui en faire baver. Mais il était également prêt à recevoir la vengeance la démone.
Pièces Pièces : 5035
Nombre de messages : 111
Age : 25
Localisation : Horuna
Réplique/Citation : « moi cyprien, roi de mon imaginaire, je condamne ton monde à l’oubli ! »
Date d'inscription : 05/01/2016
Liens : Petite Amie : Ako

Amis : David, Stéphane, Jocelyn, Vincent, Lenny


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

avatar
Joueur
Lun 11 Juin 2018 - 11:58
... mots
Un peu puant mais vachement amusant !




****

-Excusez-moi, mais j'espère vous ne comptez pas me lâcher d'ici... “

Cranber filait dans les airs aussi aisément qu’un poisson dans l’eau, elle était dans son élément et abordait un grand sourire alors qu’elle porta son regard sur le doudou du garçon.
Celui-ci était tenu fermement par une partie des cheveux tentaculaires de la démone, à un tel point qu’on ne voyait plus que sa tête qui dépassait. Elle lui décocha un rire en évitant un agilement un arbre.

-Oh~ Je vois que le doudou parle hihi~” Susurra t-elle avec un regard malicieux. “Je ne vais pas te lâcher non, je vais juste te garder un tout petit peu avec moi pour embêter ton ami~”

Elle approcha la peluche prisonnière de son visage pour lui faire un petit bisou sur le front, comme une enfant le ferait avec un de ses jouets favoris. Bebe faisait claquer ses dents près du doudou vivant, un signe amical de sa part….Lorsqu’on la connaissait assez. Pour l’instant, elle avait surtout l’air de vouloir dévorer l’ours en peluche.

Tout d’un coup, on entendit un bruit venant du bas. Bebe fut la première à s’arrêter pour crier un “Mobechan !”

-Bebe ?”

-Hé pas si vite ! Tu n'oublierais pas quelqu'un ?!”

Cranber s’arrêta net, prise par surprise, et se retourna pour voir que... le garçon avait eu Cocoma ! Noooon !
Le chien avait couiné en voyant l’adolescent apparaître comme un fantôme et se trouvait maintenant tout paralysé !

Cocoa-Matcha : 0

Jeune garçon : 1

Bebe réagit presque instantanément et fit apparaître d’autres tartes, plus grosses cette fois pour les envoyer sur le garçon. Ils étaient un trio après tout ! Et la sorcière-peluche ne pouvait pas rien faire en voyant que l'on s’en prenait à l’un d'eux !
Mais alors qu’elle faisait pleuvoir des tartes à la crème, le propriétaire du doudou ne semblait pas démordre et préparait un nouveau lancer. Cranber se tenait prête à esquiver tout en plissant des yeux vers ce dernier.

-Goûte-moi ça ! C'est du Gerbo soufflé à la Gloubi sauce !!”

Le coup partit, mais ce fut Bebe qui en paya le prix. Elle reçut le projectile puant en pleins dans la bouche avant d’être projetée un peu plus loin avec un “Mobeeeeee” qui diminuait au fur et a mesure qu’elle prenait de la distance.

Bebe : 0

Jeune garçon : 2

-Bebe !” Cria Cranber tandis que son amie avait atterri sur la cime d’un arbre plus loin. Certains passants avaient quitté la scène tandis que d’autre regardaient toute la scène. La démone reporta son regard sur l’adolescent et semblait….Assez contrariée qu’il s’en soit pris à ses familiers. Selon sa logique, elle avait le droit d’embêter les gens et non le contraire. Cela dit, elle se prenait au jeu et trouvait que cet inconnu était plutôt distrayant, elle qui s’ennuyait...Elle était servie.

Elle reprit bien vite un sourire narquois. Oui, il avait mis ses amis hors d’état de nuir, mais elle avait toujours son doudou et ce n’était pas avec un vulgaire lance-pierre qu’on arriverait à bout de la dévoreuse d’anges n’est-ce pas ?
Cranber laissa échapper un petit rire et applaudit la performance de l’inconnu qui la regardait avec un air déterminé, sûrement prêt à en découdre.

-Bien joué ! Tu es décidément malin malgré ta sale tronche de cake !” Lui lança t-elle tout en restant dans les airs. Elle libéra son prisonnier de l’emprise de ses cheveux pour le prendre de ses mains.

-Mhm~ Ton doudou il est vivant, c’est chouette ! Je suis sûre que Bebe voudrait un ami comme elle, peut-être que je devrais le garder ? T’en pense quoi grosse tête ?”

Elle fit mine d’observer la peluche de plus près pour le rapprocher de son visage de sorte à ce qu’il soit caché par le dos de la peluche. Là, elle fit un rapide clin d’œil à son prisonnier avant de lui chuchoter rapidement aux oreilles, de sorte à ce que personne d’autre n’entende.

-Je vais pas te faire de mal petite peluche, je vais juste m’amuser un peu, fais moi confiance.”

Cranber reporta donc son attention sur l’adolescent au lance-pierre, l’air moqueur. Elle fit jouer le doudou dans ses mains.

-Je me demande…” Fit-elle à l’attention de son adversaire. “Comment tu réagirais si il arrivait quelques chose de regrettable à ta peluche…”

Elle fit mine de déchirer le jouet lentement tout en fixant le garçon aux cheveux touffus.

-Si je le déchirais net, suffirait de le recoudre pas vrai~ ?”

****






Pièces Pièces : 1015
Nombre de messages : 41
Réplique/Citation : Can i eat you ?
Date d'inscription : 26/04/2018

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


❤Une démone dévoreuse, trois apparences...Pour le meilleur et surtout le pire❤

Je prendrais bien Invité comme dessert ~❤ !
❤❤❤❤
ATTENTION ! Familiers qui mordent !

Cocoa-Matcha aboie en #729782
Bebe gazouille en #834C8E


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Cyprien a écrit :
avatar
Imaginary
Lun 18 Juin 2018 - 13:11
Lenny aurait pu ce téléreporter à Tsoul'i... Oui, mais ce n'était pas si simple, il était bien trop emmêlé dans les cheveux de la dévoreuse... De plus, l'histoire des deux enfants attirait pas mal l’œil... Il était donc impossible de se rendre là-bas, ainsi Lenny était forcé de subir... La discorde entre les deux enfants. Enfin, sa ravisseuse ne semblait pas vraiment mauvaise, en tout cas, elle ne comptait pas lui faire de mal, vu ses propos. Elle se servait seulement de lui, pour provoquer Cyprien. Quelle mauvaise idée.

Le plant de Cyprien avait échoué... Certes, il n'avait plus les deux familiers de son adversaire dans les pattes, mais celle-ci se jouait toujours de lui... Elle se trouvait toujours en l'air et continuait de profiter de son avantage qu'elle avait sur l'ours en peluche de Cyp pour le provoquer d'avantage. Pourtant... Pourtant... Quelque chose lui disait qu'il était inutile de trop s'emporter. Tout ceci n'était qu'un jeu. Un jeu de gosse, qu'aucun adulte autour d'eux ne pouvait voir. Quel est le but de ce jeu si ridicule ? Plier l'autre ? L'énervé, l'agacé... Ou voir tout simplement de quoi il était capable ? En bref, toujours plus le provoqué pour voir les limites. Oui, c'était ridicule. Enfin, Cyprien pouvait le voir, son adversaire n'avait rien à voir en comparaison du maître ou ces troupes, qui eux étaient vraiment menaçant. La dévoreuse, elle ne l'était pas, si elle avait réellement voulu faire du mal à Lenny, elle l'aurait déjà fait, après tout ce n'était pas les occasions qui lui avait manqué. De même que Cyp qui n'avait pas cherché à faire de mal aux familiers de la jeune fille.

La situation le faisait quand même chier... Car sur le coup, il séchait un peu... Il avait stoppé les deux familiers de la jeune fille, peut-être un peu trop brutalement. Certes, il y avait son chien toujours paralysé, et l'ours en peluche qui avait chuter contre un arbre. Mais cela serait un peu trop facile ? Elle menace Cyprien, alors il ferait de même ? Nan, cette réaction lui semblait ridicule et pas digne de lui. Il était vraiment temps de reprendre l’avantage sur la dévoreuse. Cyprien avait un gros avantage, avec sa sale mine, sa salopette puant le pipi et enfin son lance-pierre, il était clair qu'il n'avait pas du tout l'air redoutable. Qu'aux yeux de tout, ce n'était qu'un pauvre enfant. Et même la dévoreuse semblait un peu trop le sous-estimer.

« Tu parles un peu trop, et on dirait que tu vas étouffer quant tu ricanes ! »

Cyprien leva son lance-pierre en direction de son adversaire de quoi la faire de nouveau rire ? Sans compter, qu'il semblait, mais pas du tout la viser. Cyprien visait quelque chose se trouvant derrière elle, il réfléchissait quelques instants et se mit à tirer sur la corde de son lance-pierre qui ne possédait aucune munition. Pourtant, quand la corde fut totalement tiré quelque chose brillait au bout du lance-pierre. Une petite munition d'une magnifique lumière blanchâtre était apparue. Cyprien lâcha la corde et tira !

Le tir ne toucha pas directement la dévoreuse, même loin de là, au lieu de cela, elle ricochait contre un immeuble, puis un arbre, elle ricocha encore et encore prenant de plus en vitesse à chaque fois qu'elle ricochait et puis toucha sa cible !

Dé Action :

Parfait : Le tir touche les cheveux vivant de Cranber, cela empêche à la dévoreuse de les utilisé correctement et lâche la peluche, Cyp rattrape Lenny.
Bien : Le tir touche Cranber sur le côté, qui la surprend et fait lâcher Lenny. Cyprien le rattrape.
Raté : Le tir touche Cranber sur le côté, qui la surprend qui fait qu'elle relâche un peu son emprise sur Lenny, mais ne le lâche pas totalement.
Euh : Cyprien s'est foiré, mais étrangement il a bien visé. Cranber mange le tir, cela ne lui fait aucun effet négatif. Et Lenny reste toujours prisonnier.
Pièces Pièces : 5035
Nombre de messages : 111
Age : 25
Localisation : Horuna
Réplique/Citation : « moi cyprien, roi de mon imaginaire, je condamne ton monde à l’oubli ! »
Date d'inscription : 05/01/2016
Liens : Petite Amie : Ako

Amis : David, Stéphane, Jocelyn, Vincent, Lenny


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 18 Juin 2018 - 13:11
Le membre 'Cyprien' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30646
Nombre de messages : 8034
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
C'est qui celle là, avec son chien ?!! [PV : Cranber]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum