Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Under the sea... Oh wait. Wrong title." Damn shark". That's better.[PV Sal]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Mors a écrit :
avatar
Joueur Novice
Dim 6 Mai 2018 - 11:07
Rappel du premier message :

Under the sea... Oh wait. Wrong title. Damn shark. That's better. ft Sal
« I like looking at the sea. It's relaxing and...Where's my watch?»
Bien. C'est déjà un peu plus calme que la dernière fois. Et cette fois, c'était agréable. Pas de folle nommée Cranber. Cinglée que tu avais réussi à fuir il y a quelques jours, en décidant de partir de nuit. Tu t'en voulais un peu de ne pas avoir pu remercier comme il se doit la dame qui vous avez proposé l'hébergement aussi gentiment. Et tu espères que Cranber ne l'a pas dévorée pour passer sa frustration de la perte de sa proie.

Ainsi...Tu étais retourné à la plage. Tu n'avais toujours aucun repère, mais tu faisais de ton mieux pour apprendre, même si tu avais un peu de mal parfois. Lentement, tu t'approchas di bord de la mer. Regardant le coucher de soleil faire de beau reflet su l'étendu d'eau. Tu n'avais pas ça dans ton monde d'origine. Cela avait la particularité de légèrement t'émerveiller. L'esquisse d'un sourire, c'était dessiner sur ton visage inexpressif.

Pourtant, dans ce moment de distraction, tu ne remarqua pas qu'un enfant un brin effronté, avais attrapé ta montre pour la jeter dans l'eau. Ce n'est que lorsque tu entendis le "plouf" que tu plissas les yeux et.... De voir que oui, quelque chose cloche.

Tu lâchas un soupir, avant de t'avancer dans l'eau, jusqu'à la taille. Autant profiter un peu du fait que tu sois grand. Tu plongeas les mains dans l'eau, essayant d'attraper cette chose qui t'étais si précieuse.... Tu allais réellement devoir plonger ? Huh...Tu préfères réfléchir encore un peu.


Pièces Pièces : 1315
Nombre de messages : 69
Réplique/Citation : What am I doing? I'm wasting my time.
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille :
Reficul : Mère
Sin : Mère



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Mors juge en  #993300
Vémini dérange en #990066

Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Sal a écrit :
Joueur
Dim 13 Mai 2018 - 15:33
Cela te dit une boisson aux fraises ?


Sal eut un sourire heureux en voyant le smoothie rapidement arriver, il remercia le vendeur et approcha la boisson de son nez. Il ne se souvenait même pas quel fruit il avait choisi. L'odeur ne lui plaisait absolument pas, il aurait préféré une boisson à la salicorne et mertensie maritime. Un peu de sel naturel avec un léger goût d’huître. Ah ! C'était ça le vrai smoothie ! Pas quelque chose avec… de la framboise ? C'était rouge, cela pouvait en être. Ou bien de la fraise ? Beurk, Sal détestait ce fruit. Sa couleur était affreuse, et les petits grains verts ressemblaient à du moisi ! Qui pouvait manger cette aberration de la nature ? Même un concombre de mer était plus beau que cela !

Eh, bien sûr que c'était plus beau, cela provenait de la mer, cette entité divine que personne n'ose contrarié sous peine d'un tsunami.
Il avait laissé une chance à ce fruit qui avait une forme disgracieuse. C'était il y a longtemps, et en pensant cela, Sal trouvait qu'il faisait vieux jeu et qu'il n'était qu'un grand-père qui racontait une histoire à ces petits enfants. Mais bon, il se souviendrait toujours de cette expérience affreuse.
Wadanohara lui avait confié ce fruit pour lui faire plaisir, elle en avait cueilli sur une île proche du château de sa princesse. Il n'avait pas osé la contrarier en expliquant qu'il ne pouvait pas manger cela, alors il avait prit la fraise. Il avait senti des petits poils urticants dessus, et cela le fit hisser de gêne. Wadanohara lui sourit, et il continue de toucher le fruit. C'était doux et calme, et une odeur sucrée remplit son nez. Son ventre lui avait dit de ne pas manger cela, mais son cœur lui avait ordonné de mettre le fruit dans sa bouche, de le mâcher et de l'avaler.

Bien sûr, il avait mangé la tige en même temps. Il ne savait pas comment manger cela après tout ! Tout d'abord, c'était assez dur sous ses dents, et assez déconcertant. Cela avait la texture de l'herbe, mais en même temps un goût sucré et il sa bouche lui avait ordonné rapidement de recracher. Il l'avait avalé et avait regardé Sa Sorcière lui sourire. Il lui avait sourit en retour et continua de manger le fruit. La chair s'était arrachée doucement face à ses canines, et il avait sentit l'eau du fruit s'infiltrer doucement dans sa bouche libérant un léger sucre face à sa langue. Mais en même temps, les poils lui avait donné envie de tousser, cela le gênait bien trop pour mâcher ! Néanmoins, le fruit avait fondu rapidement face à sa salive acide et il avala avec difficulté, fermant ses yeux pour oublier l'acide du fruit.
Il avait ensuite bu beaucoup, beaucoup, mais vraiment BEAUCOUP d'eau pour enlever le sucre de sa bouche. Cette nuit-là, il n'avait pas dormir. Son ventre lui criant de vomir et lui donnant des coups comme si un couteau se plantait dans son estomac.

Il voulait vraiment oublier cette expérience, et l'idée même qu'une boisson terrestre contienne ce fruit le dégoûtait.
Pendant ce temps, il entendit quelqu'un tousser. Il se tourna pour regarder qui cela pouvait bien être et quelle joie il ressentit en voyant que son démon chéri s'étouffait ! Attendez, pourquoi une joie ? Pour calmer sa toux, Sal lui donna un grand coup dans le dos en rigolant.

-Mais si tu l'es ! Regarde, tu vas mieux grâce à moi !

Non, ce n'était absolument pas grâce aux coups que le démon s'était attribués pendant qu'il toussait ! La queue du requin remua à nouveau de joie. Cela lui servait aussi pour ne plus avoir chaud avec le soleil qui commençait à le brûler. Il aimait bien la plage pour les personnes qui pouvaient s'y promener, mais il ne l'aimait pas pour son soleil dominateur. De toute façon, tout le monde préfère la plage de nuit. Il devrait faire un sondage d'ailleurs !  

Le cher démon paya ensuite le vendeur qui était assez surpris par le regard que le démon lui conféra en lui donnant l'argent. Sal, quant à lui, continua de sourire en regardant sa boisson. Il bougea ses jambes comme un enfant qui attendait impatiemment que sa famille sorte du restaurant et chanta un peu avant de remercier lui aussi le démon et lui disant qu'il devrait un peu plus sourire quand il payait quelqu'un !
Mais… le démon était parti, et Sal en profita pour le suivre à nouveau. Le requin était vraiment pot de colle, et il aimait cela ! Il pouvait enfin s'amuser, il allait pas quitter son nouveau meilleur ami !
Sal s'assit près de lui, posant une main sur le sable brûlant à cause de la lumière du soleil. Il n'en tint pas compte et s'habitua à cela. Il regarda de temps en temps le sable, regardant des puces de mer sauter sur sa jambe pour retourner dans le sable pour trouver leur nourriture. Il observa aussi un crabe commencer à être déshydrater à cause du soleil. Pas de chance, il n'était pas la au bout moment avec les marées.
Sal soupira et détourna le regard de cet affreux spectacle avant de tendre sa boisson vers le démon, il lui sourit calmement. Sal était complètement détendu, le vent le chatouilla légèrement tandis qu'il fermât ses yeux pour paraître plus avenant.

Il les ouvrit quelques secondes après et regarda ensuite le ciel en soupirant face à la question du démon.

-Je suis juste moi, un requin vagabondant et profitant de la mer malgré que je sois arrivé il n'y a pas longtemps. Mon prénom est inutile, je ne pense pas que cela te serve à quelque chose. Et toi, tu es ? Il lui demanda doucement.

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 05/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mors a écrit :
Joueur Novice
Dim 13 Mai 2018 - 17:17
Under the sea... Oh wait. Wrong title." Damn shark". That's better.[PV Sal]
«  If I ignore you. Will you finally leave me alone?»
Une fois assis, le requin ne t'abandonnas pas. Au contraire. Il s'installa tranquillement à côté de toi, comme si de rien était. D'ailleurs, il te tendit même de manière amicale le smoothie. D'un geste brusque, tu repoussas le gobelet, renversant sans doute un peu le liquide sur le sable. Tant pis.

-Simplement Mors.

Ton regard resta posé sur le sable, tandis que tu fermas les yeux, avant de prendre une grande inspiration. L'irritation, la légère colère due aux agissements du requin commencer un peu à disparaître. Maintenant, tu n'avais plus qu'à ignorer l'existence de ce poisson, jusqu'à ce qu'il retourne dans l'eau. Enfin...Si ta patience tient jusqu'au bout, bien sûr.

Calmement, tu enfonces tes mains dans le sable, jusqu'à ce que tu ne voyais plus les ossements qui te serves de doigts. Et...Ensuite.... Plus rien. L'imaginaire était un excelent monde pour se reposer, surtout en plein soleil. Et cela te permit par la même occasion d'oublier l'abruti de requin.

Allez tiens bon Mors. Le requin va bien finir par voir que tu ne fais plus rien de drôle.


Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 04/11/2017

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Sal a écrit :
avatar
Joueur
Lun 14 Mai 2018 - 12:02
SCELLONS NOTRE GRANDE AMITIÉ !


Oh, le démon ne semblait pas heureux de recevoir la boisson qu'il avait payé avec son propre argent de poche en tant que gage d'amitié. Sal haussa les épaules et regarda le sable aspirer le liquide. Il fit une légère grimace en voyant le crabe tenter de se réhydrater en passant près du sable mou par la boisson. Sal approcha son doigt de l'animal qui se mit en position de défense, ouvrant ses pinces et les levant. Le requin soupira et appuya fermement sur le dos du crabe pour l'abaisser avant de prendre la carapace entre deux doigts et le lever.
Le crabe était totalement faible et abandonna rapidement la bataille quand il ne sentit plus le sable en dessous de lui. Légèrement attristé, Sal n'osa pas le manger ou demander au démon si il voulait en faire sa potence. Il le lança donc assez loin d'eux et espérait qu'il allait réussir à rejoindre rapidement l'océan.

Le démon avoua enfin son nom, décrochant un léger rictus au requin. Mors était… un beau nom, même si maintenant Sal n'avait pas envie de l'énerver. Mais il semblait calme et apaisant, donc le requin pouvait faire ce qu'il voulait. Il lui a même offert une boisson que le démon a payé de lui-même ! Si ça ce n'est pas de l'amitié !
Il tapota de ses doigts le sable, faisant une petite mélodie qu'il entendait calmement en sentant les grains s'entrechoquer et ne faire qu'un.

-Je comprends ton mauvais caractère maintenant…

Eh, vous pensiez vraiment que Sal était inculte ? Il savait ce que voulait dire son prénom et de quoi cela relevait. Il pouvait passer ses journées à lire des livres et observer des tablettes de l'ancienne civilisation de sa Mer. C'était le bon vieux temps, Sal se sentait un peu nostalgique et il secoua un peu sa tête, remettant ainsi ses cheveux en place tandis que le vent les bougeait.

-Tu peux m'appeler Syakesan, ou Sal, il chuchota.

Pendant que Sal fit un léger monologue pour montrer à quel point Mors était son nouveau meilleur ami et qu'il était heureux de le connaître, le démon regarda le sable et semblait perdu dans ses pensées. Il semblait complètement ignorer la présence du requin qui fit la moue en s'en rendant compte. Il continua un peu de parler, tentant de déclencher un semblant de réaction de la part de l'être cornu. Il décida donc de lui expliquer qu'il faudrait qu'il fasse plus souvent des châteaux de sable, car c'est marrant après tout ! Et cela peut améliorer leur grande amitié naissante, même si pour Sal quelques heures étaient déjà ÉNORMES dans une amitié.

Ah, qu'est ce que le requin aimait Mors, il l'aimait tellement qu'il voulait l’étreindre de suite. Il hésita un instant avant de se rapprocher un peu du démon.
Son épaule commença à toucher celle de Mors, il tourna un peu sa tête et ouvrit grand sa bouche pour montrer un énorme sourire heureux. Un sourire d'enfant de 5 ans qui venait de faire une bêtise en pensant faire le bien.
Il bougea un peu sa main et la leva pour qu'elle touche l'épaule de Mors et, aussitôt qu'il sentit la sensation du vêtement, il agrippa ses deux mains sur les deux épaules du démon et le rapprocha de lui. Il posa ensuite ses mains sur le dos de Mors et l’étreignit un peu plus. Il remua sa queue de joie, propulsant un peu de sable sur eux. Mais Sal s'en fichait d'avoir du sable dans les cheveux ou sur ses vêtements, il était heureux ! Il avait enfin un nouveau meilleur ami ! Et il voulait vraiment pas le laisser partir tandis qu'il agrippa entièrement à lui, faisant en sorte de ne jamais finir ce câlin.

-C'est pour sceller notre grande amitié ! Il s'exclama en continuant de remuer sa queue.


Pièces Pièces : 5805
Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 05/05/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mors a écrit :
avatar
Joueur Novice
Lun 14 Mai 2018 - 20:09
Under the sea... Oh wait. Wrong title." Damn shark". That's better.[PV Sal]
«  I'm currently dying internally. But I'm fine. Really.»
Perdue dans tes souvenirs, la plage n'était qu'un lointain souvenir. Tu es passé maître dans l'art d'ignorer ton environnement, en cas de personne trop tactile n'ayant aucune notion de l'espace privé des autres. De plus, trouvait quelque chose à penser n'était point compliqué, il y avait tant de questions sans réponses encore...Tu fronças même légèrement les sourcils en remarquant que ta propre mémoire était comme parsemer de... Troue. Et toujours cette impression frustrante que tout est là, à porter de main. Mais qu'une sorte de mur invisible empêche toute action.

Quelque chose te frôla l'épaule. Le vent ? Non, c'était un contact bien plus dur, qui se raffermit tout d'un coup, comme si la chose savait que tu venais de remarquer sa présence.Sal.

Le....Le....L'imbécile de requin. Il avait osé t'enlacer tendrement, comme si tu étais devenu au bout de quelques minutes ou heures, un ami proche.

Ton corps se crispa par réflexe et le malaise ne tarda pas à venir prendre possession de toi. Les grandes limites de ta patience venaient d'être subitement atteintes et malgré le rouge de la gêne qui avais grimpé sur tes joues, tu ne tardas pas à utiliser tes deux mains pour décoller le requin. Tu fis ce que tu pus, usant de toute ta force pour éloigner ce contact qui empiéter bien trop sûr... Toi-même.
Une fois, cela fait, tu te redressas vivement, avant de reculer, créant un écart entre toi et le vil poisson. Presque aussi tôt des os plus grands surgirent du sable devant toi, comme une barrière contre l'être blanc trop sociable pour ton propre bien.

Mitigé. La colère et la gêne, c'étaient entremêler dans ton esprit, tu savais que tu exagérais déjà beaucoup actuellement. Sal allait sûrement se moquer de toi... Tu aurais sans doute dû rester passif et ne rien faire..


Mais parfois, il suffit d'une simple petite goutte, pour briser  un vase qui peine à tenir.

-Try it one more time. And I kill you.

Sifflas-tu avec une voix légèrement plus grave que d'habitude. Tant pis pour la mauvaise impression que tu feras, il était déjà trop tard. Tu lanças un regard noir au poisson, même si tu savais pertinemment que tu ne devais pas être très crédible.




Pièces Pièces : 1315
Nombre de messages : 69
Réplique/Citation : What am I doing? I'm wasting my time.
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille :
Reficul : Mère
Sin : Mère



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Mors juge en  #993300
Vémini dérange en #990066
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Sal a écrit :
avatar
Joueur
Lun 14 Mai 2018 - 21:06
Trop faible, hélas.


Oh, mais c'est que le gentil toutou que l'on nomme Mors est désormais énervé. Que c'était attachant, Sal en avait presque un léger sourire narquois et il pouffa de rire, se levant en même temps que le démon.
C'était assez triste que le démon finisse rapidement ce câlin qui était avant tout pour montrer le début d'une grande amitié. Mais Mors semblait ne pas vouloir cela, peut-être voulait-il plus ? Non, Sal n'était… pas très attiré par ce genre de relation. Et, en plus, Mors semblait vraiment violent. Pourquoi utiliser cela quand on peut demander calmement « s'il te plaît, arrête cela ? », Sal comprends cela rapidement, il n'est pas débile ! Pourquoi le repousser de telle sorte ? C'était triste, et Sal fit la moue en y repensant.
Si il était assez dramatique, il aurait fait semblant de laisser couler une larme pour l'essuyer et renifler pour prouver sa tristesse. Mais il ne savait pas faire cela et… il n'avait pas envie.

Alors, Sal croisa les bras et dévisagea longuement le démon. Il était encore rouge, venant tout juste de rougir de… Honte ? De gêne ? Sal ne le savait pas, et il fronça des sourcils en voulant savoir la réponse qu'il n'arrivait pas à avoir. Disons juste que Mors avait apprécié le câlin mais qu'il n'osait pas le montrer. Mais le regard du démon, ce n'était pas un regard très appréciable et avenant. Sal le regarda alors dans les yeux, n'osant pas cligner de l’œil ou regarder derrière le démon.
Il voulait lui montrer qu'il était plus fort que lui, et qu'il n'arrivait pas à l'effrayer.

Quand il vit les os apparaître, il s'avança d'un pas et d'un autre tout en ne détachant pas ses yeux de ceux du démon. Le démon voulait vraiment se battre ? Mais Sal n'avait pas envie et il savait qu'il allait effrayer le démon. Alors il continua de s'avancer et analysa un peu ce que Mors était capable de faire.
Des os, c'était vraiment tout ? Sal savait que la réponse n'était pas « oui », le démon cachait sans doute une partie de ses pouvoirs. Le requin savait que ce démon pouvait être fort quand il le voulait. Et si il tentait de l'énerver à son paroxysme pour voir l'étendue de ses pouvoirs ? Cette douce idée lui traversa l'esprit, mais il n'avait pas tellement l'envie et la motivation.
Néanmoins, il trouvait que les os pourraient faire une bonne source de calcium et de vitamine pour les habitants de sa Mer qu'il pouvait amené. Il devrait demandé un échange avec le démon d'ailleurs !

Il était assez proche d'un os pour le toucher et le prendre dans ses mains. Le sort n'était pas très efficace, Sal ne ressentait absolument aucunes douleurs. Il soupira et tourna sa tête vers le démon, avec l'air de dire « c'est tout ? ». Sérieusement, ce sort était faible, bien trop faible. Il était pathétique, inutile, incomparable à la puissance des habitants de la Mer Rouge. Sal renforça sa prise sur l'os tandis que Mors lui parla dans une langue inconnue du requin. Eh, ce n'est pas de sa faute si il n'est pas polyglotte !

-Pardon ? Que viens-tu de dire ? Répondit-il avec une voix grave et ne portant absolument pas confiance.

Il ne portait désormais plus aucunes émotions sur son visage, sa joie d'il y a quelques minutes ayant complètement disparue et laissant place à une colère. Bien sûr, Sal n'était pas réellement en colère, mais il voulait savoir ce que le démon était capable de faire pour se défendre. Les os étaient bien trop faibles pour n'être que son sort le plus puissant.
Il continua de renforcer sa poigne sur l'os qu'il avait toujours dans sa main jusqu'à entendre un craquement. Oui, c'était bien ce qu'il pensait, c'était bien trop faible. Il continua de faire craquer, de casser ce que le démon avait crée jusqu'à n'apercevoir qu'un peu de poussière.

Il ouvrit la paume de sa main, laissant le vent balayer la poussière d'os tandis qu'il toussa quand un peu de cette poudre s'infiltra dans son nez. Il tourna ensuite sa main pour laisser tomber le restant de l'os et ensuite se tourner vers Mors, ce cher démon, avec aucunes émotions sur son visage autre qu'un léger rictus. C'était comme si Sal était prêt à s'amuser de manière plus violente, oui, prêt à se battre. Alors que tout le monde sait qu'un requin n'a pas de pouvoir, normalement.

-C'est tout ce dont tu es capable ? C'est assez triste, tu ne trouves pas ?

Pièces Pièces : 5805
Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 05/05/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mors a écrit :
avatar
Joueur Novice
Lun 14 Mai 2018 - 21:35
Under the sea... Oh wait. Wrong title." Damn shark". That's better.[PV Sal]
«  I'm currently dying internally. But I'm fine. Really.»
Tu vois. Même ton simple moyen de défense était risible. Le requin s'en moquer considérablement. Tu ne le quittas pas des yeux, de toute façon, comment pouvait-on faire du mal à quelqu'un, dont l'estime se situe depuis des années six pieds sous terre? Pourtant, tu répondis néanmoins à cette question, puisque le requin ne semblait pas comprendre le sens de la phrase. Tu voulais mettre les choses au clair.

-Premièrement, je ne suis pas ton ami. Deuxièmement.... J'ai simplement dit "essaye encore une fois, et je te tue."... C'est si... Compliqué à comprendre ?


Fulminas-tu en reculant à nouveau. Non. Tu n'allais pas te battre pour si peu.Cela serait un acte complétement stupide et insensé actuellement.Puis...Tu sentis dans ta main ta précieuse montre. Voilà la solution. Tu te concentras uniquement la dessus, comme si c'était la chose qui permettez d'effacer toute trace de sentiments en toi. Du moins, de manière temporaire.

Ce n'est rien de magique, mais juste psychologique. Stupidement psychologique. Et bientôt tu ne tardas pas à devenir à nouveau un être fade et sans intérêt.... Comme si... Comme si...Tu avais réussis à tout évacuer.

-Un dechet pathétique comme moi ne peux que faire ceci malheureusement. C'est navrant hein? Je m'en fiche que se soit triste ou non.

Voilà, comme ça le requin aura de quoi se moquer un moment. Si cela pouvait lui faire possible, tu étais parfaitement le genre de personne à s'auto dénigré, sans rien sentir. C'est un des avantages d'être quelqu'un de mort intérieurement. Certaines choses ne vous atteignent plus.

-Je pense que je ne vais pas tarder à y allez.

Tu avais perdue sufisamment de temps ici. Et plus loin tu seras de ce requin, mieux cela sera.




Pièces Pièces : 1315
Nombre de messages : 69
Réplique/Citation : What am I doing? I'm wasting my time.
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille :
Reficul : Mère
Sin : Mère



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Mors juge en  #993300
Vémini dérange en #990066
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Sal a écrit :
avatar
Joueur
Mer 16 Mai 2018 - 12:02
En vrai, cette montre est assez intéressante.


Le très cher démon n'était toujours pas énervé, c'était comme si tout entrait par une oreille et sortait dans l'autre. Il n'avait aucuns sentiments, comme si il était antipathique. Sal allait bien s'amuser tandis qu'il serra son poing pour montrer qu'il tentait de se calmer. Le requin voulait continuer de s'amuser à sa façon surtout après que Mors ait refusé de finir un château de sable !
Oui, Sal pouvait être assez rancunier, surtout quand on lui refuse quelque chose de cette façon ! Pourquoi le démon n'aimait-il pas les châteaux de sable ? Enfin, le requin savait qu'il les aimait, sinon il ne serrait pas à la plage. Tout le monde va à la plage juste pour faire ce genre de construction, c'est comme un retour en enfance.

Pendant ce temps, Mors parla et Sal sifflota avant de soupirer en entendant que le démon « n'était pas ami avec lui ». Sal lui adressa un regard disant « sérieusement ? Après tout ce que l'on a vécu ! » avant de réfléchir pour ne rien réfléchir. Il voulait juste faire patienter le démon, c'était marrant et cela lui permettait de penser à son prochain repas. Il se demandait si des bars étaient proches des rochers par ici. Oui, il devrait y en avoir, les bars ont toujours faim et se trouvent n'importe où. Et ils étaient tellement délicieux, Sal pouvait en baver à l'idée d'en chasser et en avaler un tout cru. Il secoua sa tête.

-Mais si ! Tu es mon ami cher Mors~ ! Il le nargua en prenant une voix un peu aiguë avant de reprendre un ton plus sérieux. Si je te parle dans ma langue, tu auras du mal à comprendre, je me trompe ? Là aussi, c'est pareil. Tout ne tourne pas autour de toi, petit démon.

Mors recula et il semblait enfin commencer à s'énerver mais tout changea quand il prit sa montre dans ses mains, la serrant fortement dans sa paume. Sal pencha sa tête, analysant chaque réaction du démon qui semblait être dans un autre monde. Le vent secoua leur cheveux, il n'en tenait pas compte. Des enfants hurlaient à cause de la marée montante, il n'en tenait pas compte. Les vagues se cognaient face aux rochers, il n'en tenait pas compte.
Sal s'avançait alors calmement, prenant de lentes inspirations et expirant facilement l'air se trouvant dans ses poumons. Il ne voulait faire aucuns bruits, il ne voulait absolument pas déranger Mors dans sa transe. A force de faire un pas en avant, et un autre, et encore un autre, il était tout proche du démon qui s'était mis à murmurer quelque chose.
Oh, Sal ne verrait-il pas une faible confiance en soi ? Il décrocha un sourire et posa sa main sur la tête du démon, tapotant légèrement et ébouriffant ses cheveux.

-Tu es encore jeune, tu t'amélioreras et au pire, c'est déjà impressionnant.

Sal avait hésité à rajouter « pour des enfants », mais il ne voulait pas faire encore plus de mal au démon. Il fit la moue quand Mors lui expliqua qu'il devrait partir. Cela n'allait pas se passer comme cela, non non ! Il devrait finir son château de sable et ensuite il aura le droit de vivre de sa liberté due !

-Et moi je pense que tu devrais rester, le pacte n'est pas fini, il lui répondit avec un clin d’œil.

Pièces Pièces : 5805
Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 05/05/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mors a écrit :
avatar
Joueur Novice
Mer 16 Mai 2018 - 14:27
Under the sea..Ho wait. « Damn shark ». That’s better. ftSal
«  I'll try to leave. The exit's not far!...I mean...I think..»
Définitivement...Non. Tu n’allais pas rester ici bien longtemps, surtout pas avec ce maudit poisson albinos, qui semble avoir la sincère passion de jouer avec tes nerfs.

Malheureusement pour lui, tout petit excès de colère avait brutalement disparu, laissant place à un grand calme. Tu avais écouté distraitement ces paroles d’encouragements, non sans hausser un sourcil. Maintenant, il tente de se faire pardonner ? Tch. De toute façon, peu importe ce qu’il raconte, tu restes quelqu’un de complètement inutile.

Lorsqu’il te tapota les cheveux, tu ne tardas pas à attraper son poignet, afin de l’éloigner de ta tête. Sal n’avait-il toujours pas compris que tu n’apprécier pas contacts physiques ? Ou faisait-il simplement exprès ? En soupirant, tu lâchas son poignet, une fois que tu l’eu éloigner de tes pauvres cheveux.

-  Je n’ai pas d’ordre à recevoir de ta part. Tu n’es ni ma mère, ni ma reine que je sache.

Et ce n’était pas ton père non plus. Déjà que même Lzet tu ne voulais pas le tolérer en temps que tel lorsqu’il drague ta reine….C’est désolant. Allez Mors. Cela suffit maintenant. Tu avais assez perdu de temps ici. Ce requin trouvera une autre victime à déranger un peu plus tard.

-  ……………….

…Tu n’avais même pas envie de prendre congé en gaspillant ta parole. Tu te contentas de faire un bred au revoir avec une de tes mains, dépourvus de chair. Ensuite, tu lui tourna le dos et commença à marcher. Voyons…C’est par ou la sortie déjà ?



Pièces Pièces : 1315
Nombre de messages : 69
Réplique/Citation : What am I doing? I'm wasting my time.
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille :
Reficul : Mère
Sin : Mère



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Mors juge en  #993300
Vémini dérange en #990066
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Sal a écrit :
avatar
Joueur
Lun 21 Mai 2018 - 15:34
Pas si vite~


Ah, notre cher Mors international ne semblait toujours pas apprécié de se faire ébouriffer les cheveux par le magnifique et grand requin albinos. Il fit la moue quand le démon lui retira sa main et soupira en le lâchant. Quel dommage… Sal pensait qu'il avait passé le stade de l'amitié pour devenir meilleur ami mais non, pas du tout. Sal avait encore une fois tord. Mais il n'abandonnera pas ! Il savait que leur amitié allait transcender le temps et se retrouver dans les livres d'histoire.
Les enfants parleront d'eux comme des héros qui ont construit énormément de châteaux de sable pour monter leur propre royaume de paix et d'amour. Sal se voyait déjà comme le roi, assis sur son trône avec une couronne magnifique et rempli de rubis. Et tout les habitants auront une couronne pour montrer l'égalité ! Aaah, Sal avait des étoiles dans les yeux rien que d'y penser. Il rêvassait éveillé mais il reprit calmement ses esprits quand le démon lui répondit. Il secoua sa tête, enlevant ses pensées de royaume de sable. C'était une bien trop grande utopie.

Sal haussa les épaules à sa réponse mais resta sur ses gardes avec les mots que le démon employaient. « Mère » et « reine ». Ses concepts firent hausser les sourcils du requin. Il comprenait ses mots, mais est-ce que une reine était proche d'une princesse en terme de pouvoir ? Normalement, oui, il avait vu l'étendu des pouvoirs de sa princesse préférée et savait que cela pouvait concurrencer les reines. De plus, dans le monde du démon, les reines ont autant de pouvoir que les mères ? Elles peuvent faire ce qu'elles souhaitent ? Ou soit les mères n'existent pas, et dans ce cas la Mors a un léger problème et compense cela en inventant son propre monde où tout le monde l'aime. Et quoi de mieux que l'amour d'une mère et d'une reine ? On se sent bien plus puissant grâce à cela. Mors était intéressant, même si il semblait triste à chaque fois qu'il parlait et donc Sal se sentait triste à cause de cela aussi.

Il devait rendre joyeux le démon, mais il n'aimait vraiment rien à part… les châteaux de sable. Mais il n'osait pas l'avouer et tandis que Sal réfléchissait à un moment de le faire sourire et profiter de la vie, Mors lui dit au revoir avec sa main, tourna le dos et s'éloigna du requin.
Ah. Cela… se passe comme cela les « au-revoir » chez les démons ? Ce n'était pas très sympathique comme manière. Alors, il décida de suivre le démon, restant sur ses côtés tel un garde du corps.

-Tu pars déjà~ ? Tu es sûr ? Tu n'oublieras pas notre pacte au moins~ ?

Sal prenait une voix assez irritante tandis qu'il croisa ses mains derrière son dos en regardant le démon. Il ne voulait pas qu'il parte, c'était la première personne amusante que le requin rencontrait et il préférait qu'il reste à jamais. Oui, au bout d'un moment, des branchies apparaîtront chez le démon et ils pourront vivre ensemble de belles aventures !

Pièces Pièces : 5805
Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 05/05/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mors a écrit :
avatar
Joueur Novice
Lun 21 Mai 2018 - 21:54
Under the sea..Ho wait. « Damn shark ». That’s better. ftSal
«  I'm not moving..»




AHAH alors comme ça, tu pensais que le requin aurait laissé sagement partir sa proie? Non-bien sûr que non ! Trop facile ! Sal est un poisson têtu voyons ! Il cherche ta colère...Ou... Une autre réaction de ta part. Qui ne viendra pas. Oh oui, il pouvait continuer longtemps. Cela ne changera absolument rien.

Tu t'arrêtas une nouvelle fois. La fuite n'était donc plus une solution, même si tu essayais de courir, Sal avait sans doute la possibilité d'avoir la rapidité digne d'un guépard ou...De savoir plaquer quelqu'un comme un joueur professionnel de rugby. Et...l'envie de finir plaquer contre le sol avec un être au sourire narquois, ne te donne pas spécialement envie d'essayer.

Ton regard se déplaça sur le requin. Toujours en gardant cet air neutre, rien ne pouvait montrer ce que tu pouvais sentir actuellement. Rien. Peut-être etais-ce ça, la chose qui empêche le requin de partir ? Il voulait que tu... Change d'expression? Oh, mais tu pouvais très bien afficher un sourire complétement faux. Tu savais bien le faire aussi.

-Il n'y a pas de pacte. Je n'en fait pas avec les poissons. Et encore moins avec toi.


Tu avais l'impression de parler à un enfant. De lui expliquer que même si un démon daigne faire des pactes aussi stupides, cela serait avec un enfant. Et humain de préférence. Pas un bonhomme louche au sourire carnassier. Ce n'est pas de ta faute si tu avais cette impression horrible que la sardine blanche, avait une tout autre idée en tête. Et si le château de sable n'était qu'une étape ?

-.....Je pourrais éventuellement en faire un, le jour où tu n'es pas dans les parages. Ni dans l'eau, ni sur la plage....Genre.... Ailleurs ? Très loin ? Tu... Comprends ?

En fait, tu n'en feras pas du tout. Mais un démon n'est pas forcément sincère. Par contre, tu aurais peut-être...Fait l'effort de faire une sieste, à l'ombre d'un parasol les doigts de pied en éventails. De toute façon, tu ne risques pas de prendre des coups de soleil, ta caractéristique de démon t'en empêche. Un avantage, n'est-ce pas?

-Ne me dis pas que tu penses réellement que je suis ton ami? Hoy. Ne prends pas tes rêves pour des réalités. Tu ne peux pas décider être ami avec un parfait inconnu, si celui ci te considère comme une nuisance. Peut-être que je suis ami avec des chasseurs de requin, qui sait?

Tu parles trop. Mais si la communication était la clef pour te débarrasser de lui...Tu soufflas, avant de donner un coup de pied dans le sable. Geste inutile qui ne sert à rien. Tu avais eu simplement envie de bouger un peu ta jambe.

-....Et pour finir. Tu peux me demander à faire ton château de sable autant que tu le souhaites. Je ne bougerais pas de là et ne ferais rien. Libre à toi de te dessécher en plein soleil.

Qui est le plus têtu des deux?





Pièces Pièces : 1315
Nombre de messages : 69
Réplique/Citation : What am I doing? I'm wasting my time.
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille :
Reficul : Mère
Sin : Mère



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Mors juge en  #993300
Vémini dérange en #990066
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Sal a écrit :
avatar
Joueur
Hier à 14:47
UN CHÂTEAU DE SABLE !

Non ? Toujours rien ? Même pas un petit soupir ? Non, un soupir n'était pas très positif. Sal préférerait du coup un hochement de tête ! Quoique, vu la célérité du démon, cela serait trop lent et Sal aurait le temps de chasser un poisson de l'autre bout du monde, le manger en prenant tout son temps et de revenir. Mors devrait vraiment travailler cela et… même lorsqu'il parlait, Sal pouvait sentir une fatigue s’imprégner en lui. Son débit de parole était bien trop lent et Sal ne comprit que le mot « poisson ».

Pardon ? Sal haussa un sourcil. Oui, les « requins » étaient des poissons, mais ce ne sont pas que ça ! Il y a trop d'espèce et Sal ne mérite absolument pas d'être caractérisé comme « le poisson ». Un poisson se fait manger tout cru, les requins sont des super-prédateurs donc il n'est pas un poisson. Si il voulait vraiment s'exprimer d'une meilleure façon, il pourrait utiliser le mot « Lamnidae », c'était ce que Sal était après tout dans le règle animal ! Et même, de toute façon, les torchons ne se mélangent pas avec les serviettes donc les poissons ne se mélangent pas avec les requins.
Sal croisa les bras, totalement perdu dans ses pensées. Pourquoi les êtres vivants sur terre ne savait pas faire la différence entre les poissons et les requins ? Ils savent faire la différence entre les poissons et les dauphins, mais dés qu'ils parlent de requin ils emploient le terme « poisson ».

C'était comme si le terme « poisson » était fait pour les rendre inférieurs et dégoûtants. A vrai dire, la plupart des poissons ne sont pas ravissants et digne de la beauté d'un cygne mais était-ce une bonne raison de les dénigrer ? Il existe des animaux terrestres moches comme des animaux marins moches.
Sal fronça les sourcils, venant de penser à quelque chose qu'il n'aurait jamais dû penser tandis que Mors continua son monologue inintéressant. Non, il valait mieux enlever cela de sa tête pour éviter que le requin albinos se mette à exploser de rire sans aucunes raisons.  Sal observa le visage du démon, il ne l'entendait même plus tandis que que sa bouche bougeait pour former ses phrases. Il y avait quand même un air de ressemblance avec ce que pensait Sal.

Non, il ne fallait pas rire. Ne surtout pas rire. Vraiment, ne pas rire. Si il se mettait à rigoler, le démon pourrait se sentir mal et fuir pour de bon. Il ne fallait absolument pas laisser le démon partir. Il fallait qu'il reste. Rester, et ils construiront leur grand empire.

Sal resta planté dans ses pensées et il ne se rendit pas compte que Mors avait complètement fini de parler. Et il se n'était pas rendu compte qu'il l'avait totalement ignoré, ne comprenant pas de quoi il parlait. Il réfléchit longuement avant de venir à la conclusion suivante : Mors voudrait bien refaire un château de sable.
Un grand sourire d'enfant se dessina sur son visage tandis qu'il prit les mains de Mors et les secoua.

- Ah ! C'est merveilleux ! Je savais que tu m'aimerais bien à force ! Il s'exclama avec des étoiles dans les yeux à cause de sa joie. Allez, tu veux aller où du coup pour continuer ce château de sable ? On ferra le plus grand des châteaux, tu verras !

Pièces Pièces : 5805
Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 05/05/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mors a écrit :
avatar
Joueur Novice
Hier à 19:52
Under the sea..Ho wait. « Damn shark ». That’s better. ftSal
«  I'm not moving..»




Le requin n’avait absolument rien écouté de ce que tu avais raconté. De quoi mettre en rogne plus d’un. Sauf toi. Tu ne fis que lâcher un soupir, en tirant sur ces mains, afin que Sal daigne bien volontiers les lâcher.

-  Alors en plus d’être un poisson dérangeant, tu es sourd maintenant ? C’est de mieux en mieux.

Déclaras-tu, toujours sur le même ton…Vide. Mais tu ne reculas,  ni n’avanças, fidèle à ta parole de ne pas bouger d’un pouce. Jusqu’à ce que Sal se lasse et retourne dans l’eau. Sur ce sujet là, tu étais dès plus motiver….Un miracle un somme. Peut-être pouvais-tu prétexter un rendez vous urgent ? Ou faire mine que ta reine était présente et que sentais sa présence ? Le requin n’aurait aucun moyen pour vérifier ce mensonge.

Ton regards ne quitta pas le Sal requin, tandis que ton visage garda ce même air…Blasé. Comme si la moindre chose, le moindre geste ou parole, pouvait réussir le saint exploit de t’agacer. Et le pire dans tout ça, c’est que c’était le cas actuellement.

-  Je ne vais pas pouvoir m’attarder ici. Une connaissance m’attend en dehors de la plage…Et je n’ai pas spécialement envie de la faire trop attendre. Elle est assez…Colérique. Navré.

Est-ce que le requin allait croire ce mensonge ?





Pièces Pièces : 1315
Nombre de messages : 69
Réplique/Citation : What am I doing? I'm wasting my time.
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille :
Reficul : Mère
Sin : Mère



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Mors juge en  #993300
Vémini dérange en #990066
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Sal a écrit :
avatar
Joueur
Hier à 20:43
Ce n'est qu'un au revoir.


Le requin était totalement joyeux, s'amusant même à sautiller sur place en pensant à la construction qu'ils pouvaient faire. Oh ! Ils pourraient rajouter des méduses sur les tours pour rendre le tout plus beau, comme si leurs tentacules étaient de la végétation ? Ah ! Et il ne faudrait pas oublier la salle du roi, qui sera Sal bien sûr.
Sal avait bien trop d'idée mais tout disparut rapidement quand le démon montra qu'il ne partageait pas du tout la même joie que celle du requin. Sal fronça les sourcils, alors comme ça le démon osait aller contre lui et lui mettre une honte ? Ah, il voudrait l'emmener sous l'océan pour le voir se noyer et rigoler de son sort. Non non, il ne devait pas penser à ça.

Il lâcha complètement le démon en soupirant avant de donner un coup sec de queue sur le sable. Il sentit des grains atterrir sur ses vêtements mais il n'en tint pas compte. Il n'était pas énervé, mais plus déçu. Déçu de voir quelqu'un qui ne s'intéresse pas et qui semble éprouver un certain dédain. Sal n'est vraiment pas tomber sur la bonne personne aujourd'hui, peut-être que les êtres vivants sur la terre ferme étaient tous comme cela ? Dans ce cas-là, les êtres marins étaient bien meilleurs. Même si Sal le savait déjà.

- Tu sais, quand quelqu'un est aussi lent de toi, c'est dur de garder le fil de la discussion, le requin répondit.

Sal le dévisagea, tentant d'encrer le visage de Mors dans sa mémoire. Il n'aura juste besoin de se souvenir de ses yeux fatigués, de son dos courbé qui montre une certaine fatigue, de ses doigts en os et de son costume cravate très simple. Oh, et cette… main se trouvant sur ses cheveux. Cela rappela une personne pour Sal mais il secoua sa tête, elles ne peuvent pas être liées ensemble, c'est impossible.
Et ainsi, le démon lui donna une excuse qui est bidon, autant l'avouer. Mais Sal avait bien les traits du démon dans sa tête et il ne voyait aucun intérêts à le faire attendre. Alors soit, qu'il s'amuse en dehors dans la ville des êtres terrestres et qu'il s’ennuie. Sal allait trouver une bien meilleure occupation dans la mer, il en était certain. Et ainsi il pourra lui prouver qu'ils n'auraient jamais dû se séparer. Car ils sont meilleurs amis, après tout.

- Va donc, il finit simplement avant de tourner son dos.

A quoi bon rester, le démon allait partir et cela ne servait à rien de garder debout avec ses pieds ancrés dans le sable. En plus ce sable était vraiment affreux. Oui, il allait retourner sous l'océan et passer une bonne soirée. Oh, il pourra faire une petite chasse ! Cela serait parfait !

Pièces Pièces : 5805
Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 05/05/2018
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Contenu sponsorisé a écrit :
Under the sea... Oh wait. Wrong title." Damn shark". That's better.[PV Sal]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum