Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

[PHASE 3]Versus Parasyte Trascer [PV Link/Axem]
~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 30 Avr 2018 - 12:14
Link et Axem tombèrent quelque part au sein de Neo-Champignon, la ville troglodyte qui avait été creusée à même les montagnes de l’île Champignon qui accueille les vestiges d’un royaume perdu. Une étrange brume s’était installé et les habitants ne semblaient pas s’en préoccuper. L’atmosphère lourde démontrait cependant un cataclysme à venir. Ils n’eurent pas plus de quelques minutes de répit, le temps de constater ce qui leur arrivait. Un morceau de montagne explosa et un chevalier noir, assis sur un cheval squelettique et enflammé, galopa dans le vide. Il tourna doucement son regard ténébreux en direction de la ville et sortit une épée-tronçonneuse qui s’alluma et grandit. D’un simple coup dans le vide, il produisit un impact qui trancha un pic montagneux et supprima de nombreuses vies : celles des habitants qui y avaient établi leurs foyers. Plusieurs monstres sortirent des trous qui avaient été creusés par Painsaw.

Trascer et les manifestations chimériques de ses anciens Dieux du chaos s’étaient éveillés à Neo-Champignon avec un seul désir en tête : raser cet endroit et bâtir une nouvelle tour d’obsidienne, de celles qui fièrement trônaient sur Nintendo World en leur temps. L’aura du parasite explosa du corps de Trascer et de ses bêtes qui se révélèrent eux cinq être des engeances de ce monstre. Alors que de nombreux habitants mourraient devant eux, Link et Axem avaient cependant compris qu’ils ne pourraient rien faire dans leur situation… tant qu’ils n’auraient pas, quelque part en Neo-Champignon, retrouvé leur corps physique.
Pièces Pièces : 29965
Nombre de messages : 8013
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Lun 30 Avr 2018 - 15:01
« ...Trascer... »

Une épée des fées fut soulevée de la roche par un bras ectoplasmique et multicolore. Non, cette fois, ce n'était pas le Susanoo, mais bien l'âme de Link ou plutôt celle d'Oni Link, dont la puissante lumière venait d'être renforcé par ce voyage dimensionnel. Cela lui avait sans doute donné en surci quelques minutes supplémentaires, mais il savait qu'il n'en aurait pas pour guère plus longtemps. Son corps avait été séparé de son âme, et c'était donc à cette enveloppe se dilatant chaque secondes, grossissant et rétrécissant dans une boucle faite d'illusion et de rêveries, qu'allait lui revenir l'honneur d'affronter Trascer sous sa forme Parasite. Link ferma les yeux quelques secondes pour se remémorer ce qu'il venait de se passer : l'attaque d'Elolith, la parure incandescente de Nikolaï, la victoire d'Axem sur Gozen, et enfin, toutes les lances que Roy avaient réunis et qui, fort heureusement, ne les avaient pas transpercés. Dans un ultime effort, le Parasite avait puisé l'énergie qui lui restait pour les diviser et les amener sur différents champs de bataille à même l'Archipel Stratosphérique, ou plutôt ce qui lui ressemblait, car il s'agissait bien là d'une autre dimension. Son but ultime, sans doute, fut de les diviser pour les rendre plus faible encore, et lorsque l'Hylien, affaiblit mais tout de même puissant sous cette forme de lumière, tomba sur le regard d'Axem, il comprit qu'il allait devoir croiser vaillamment le fer. Était-il encore sous le contrôle du parasite ? Il n'allait sans doute pas tarder à le savoir, mais la plus grande menace encore qui pointait à l'horizon était sans aucun doute celle de Trascer. Armé de sa Painsaw et de ses Divinités de l'Apocalypse, voila qu'ils venaient de tuer des innocents, bien que l'Elfe était perdu entre rêve et réalité. Sous sa forme d'esprit, il n'avait pas vraiment conscience de son corps, ainsi, désormais insoumis aux lois de la physique, il allait pouvoir puiser dans ce qui lui restait pour mettre à genoux cette horreur.  

« ...Il est temps que l'on règle quelque chose que l'on m'a empêché de faire il y a bien longtemps... »



Une explosion de lumière se produite et plusieurs rochers se fissurèrent en morceaux sur le passage de l'Elfe qui se mit à sprinter à toute vitesse en direction du Seigneur des Ténèbres, fidèlement accompagné par ses cavaliers. Ce qu'il venait de faire à cette montagne et à ces habitants...Cela lui rappelait le massacre qu'il avait osé commettre sur l'île des Yoshi...Ou encore la mort de Arc, son plus fidèle allié. Tout ça, c'était sa faute. Et des personnes comme Gozen ou Roy, lors de l'évènement des Tours de l'Apocalypse l'avaient pleinement empêché de régler ses comptes avec. D'ailleurs ces fameuses tours sur lesquels ils se tenaient un peu plus tôt...Le Parasite était il en lien avec ces fameux Anciens ? Link tenta alors de se rapprocher de Trascer.

« Que tu sois une illusion ou la triste réalité...Je dois absolument détruire ce réceptacle du Parasite...Et tout ce qui l'entoure. Plus jamais tu ne feras du mal à ces innocents !! »

L'Elfe savait Axem proche et se méfiait de lui : s'il tentait la moindre attaque contre lui, alors il lui réservait quelque chose qui ne risquait pas de lui plaire. Mais pour l'heure, ils devaient coopérer ensemble, même si lui aussi en avait massacrer plus d'un et constituait une menace potentielle comme il venait de le prouver en blessant gravement Gozen. Quant aux autres, l'Elfe eut une pensée pour eux et espérait vraiment qu'ils allaient pouvoir s'en sortir. Serrant ses poings et essayant de trouver un moyen pour pouvoir tenir plus longtemps malgré la profonde blessure que lui avait infligé Flandre, Link pointa l'épée des Fées en direction de Trascer.

« A présent...Parasite...TU VAS PAYER ! »

Des ondes de lumière tranchantes se mirent à tourbillonner autour de l'épée qui était construite en spirale. De manière succincte, une lumière bleutée puis blanche se succédèrent jusqu'à s'unir et ne former plus qu'une seule et même lame gigantesque. La lame s'envola dans les airs tel un boomerang et explosa en minuscules particules qui provoquèrent des chocs électriques au sol, la foudre frappant l'armure de Trascer et le parasite par la même occasion. Néanmoins, voila : très rapidement, l'Elfe comprit que l'arc de lumière était passé totalement à travers son adversaire. Pire encore, un enfant fut décapité devant lui. Link tomba sur les genoux, sa lame glissant au sol. Était est-ce leur forme qui leur voulait ça ? L'un des cavaliers passa à travers lui, rejoignant Trascer, et se marrant en transperçant de sa lame le pauvre innoncent. Non c'était vraiment un cauchemar...

Mais rapidement, l'Hylien se releva, dégoûté par la situation au plus haut point : il venait de gaspiller de sa précieuse énergie et de son temps. Ils étaient piégés ici et ils n'avaient désormais pas le choix : ils devaient absolument retrouver leurs corps, quelque part dans cette région et au plus vite. Linkl avait fait une promesse. Il se battrait...jusqu'au bout...Même si son temps était compté désormais.


Pièces Pièces : 105448
Nombre de messages : 56965
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Axem Staÿlis a écrit :
avatar
Tyran de Dreamland
Jeu 10 Mai 2018 - 18:55
Tout allait mal pour les héros. La plupart étaient blessés, voire même en situation critique pour certains et on sentait que c'était la fin. Heureusement cependant, même s'il était parasité, Axem avait gardé certaines facettes de sa personnalité, dont son arrogance et sa mauvaise habitude de vouloir tester les pouvoirs des autres sur sa propre personne. Ce cyborg qui lui avait barré la route a crut bon d'immobiliser le destructeur plutôt que de l'attaquer directement. Une bonne tactique si on peut dire, car elle a fonctionné. Paralysé et incapable de bouger, Axem fut prit au dépourvu lorsque le parasite fut attaqué par les deux furies qui étaient plutôt mal en point. Ensuite, ce fut le noir total.

L'histoire d'Axem fut toujours celle d'un esclave lié à la volonté de son maître, une entité toujours plus forte que lui et la plupart du temps, elle n'avait pas une fin heureuse. Ce cercle sans fin se répétait encore malgré tous ses efforts d'obtenir quelque chose d'aussi essentiel que la liberté. Cette fois cependant, les résultats furent plus que satisfaisants. Prisonnier de la volonté du parasite, Axem eut tout de même du plaisir à blesser son rival qui l'avait sous-estimé encore une fois. Non seulement Il obtint la victoire sur Gozen, mais tous ceux qui lui ont fait du tort, de loin ou de proche, furent menés à leur perte.En y réfléchissant bien, c'était comme ça qu'il évoluait: En observant les pouvoirs de celui qu'il sert pour se les approprier par la suite. Cette théorie était vraie sous plusieurs angles, car par exemple, la possession du parasite lui servit à recharger ses émeraudes en énergies et même si l'une d'entre elles fut détruite, Axem savait comment en reconstruire une.

Maintenant qu'il reprit possession de ses moyens, enfin, presque tous ses moyens. Étant séparé de son corps, il ressemblait à une ombre de lui-même, incapable d'interagir avec le monde matériel. La sensation était étrange, car d'habitude, il ne ressentait jamais rien en toute circonstances. La plupart des sensations qu'il avait eut dans le passé n'étaient que des stimulations ou les résultats de la malédiction que Jonathan lui avait infligé. Assit sur une pierre, il observait les alentours, passivement. Il reconnut son ancien allié, Trascer. Celui-ci faisait un carnage en détruisant et massacrant tout ce qui se trouvait devant lui. Les horribles scènes qui se produisaient devant lui ne lui firent ni chaud ni froid. Ce ne fut pas le cas de Link, cependant. Lui qui était aussi sous forme d'esprit semblait bien décidé à en découdre avec Trascer et ses sbires, malgré ses blessures qui l'auraient normalement tuées. Cette envie de justice, de paix et d'ordre...le destructeur ne la comprenait pas. Était-ce si difficile d'accepter que les faibles étaient mangés par les plus forts? Il devrait comprendre, pourtant. Lui qui fut tant blessé par Flandre, il devrait connaître ses limites. D'ailleurs, quand Link passa au travers de ses ennemis sans même que eux le voient, Axem ne put s'empêcher de ricaner.

Voir Link échouer était peut-être divertissante, mais Axem savait que vaincre cette chimère était la seule façon de sortir de ce carcan, c'est pourquoi il décida de partir à la recherche de son corps, sans réellement faire attention au héros du temps. Il avait plus important à faire pour le moment.



Pièces Pièces : 5083
Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 18/08/2012
Liens : Famille: aucun

Amis: Aucun

Rival: Ghirahim

Ennemis: Link, Astrid
Allié: Flandre

Supérieur: Aucun


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Mes rangs:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 21 Mai 2018 - 12:58
Trascer se déchaînait sans même prendre en compte la présence de Link. Il ne le voyait tout simplement pas. Le cavalier de l'apocalypse écrasait sa lame contre la montagne et les maisons à la recherche d'un objet bien particulier qui lui permettrait d'assouvir les sombres desseins de l'entité qui le contrôlait. Il donna un coup plus puissant contre une paroi et découvrit alors une ancienne grotte fermée par les âges dont personne jusqu'alors ne soupçonnait l'existence. Les murs étaient gravés de nombreux motifs en forme d'éléments de l'ancien Royaume Champignon, comme des peintures d'un autre temps.

Les corps de Link et Axem n'étaient cependant pas à cet endroit. Ils devraient chercher ailleurs, tandis que Trascer pénétrait dans la grotte, déjà proche de l'objet de ses désirs.
Axem et Link pouvaient cependant sentir la présence de leurs corps tout en bas de l'île, proche du vide. Ils étaient attaqués par des animaux charognards qui désiraient faire des enveloppes charnelle leur repas !
Pièces Pièces : 29965
Nombre de messages : 8013
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Mar 22 Mai 2018 - 15:21
« Ne serais-ce pas...Non...Impossible ! »

L'esprit de Link qui flottait dans les airs depuis un bon bout de temps avait arpentait en vain les collines du Royaume Champignon. Cette sensation de se déplacer librement de cette façon était bien étrange : il avait l'impression de rêver, et en même temps, cela s'avérait assez désagréable : c'était comme si il vous manquait quelque chose, une partie de lui qui lui avait été enlevé. Link alla flotta quelques instants en observant ce qu'il était en train de se passer au dessus de lui pour s'intéressa au gouffre qui se tenait non loin de là. En parlant de rêve, il se demandait si ce lieu était bien réel ou si il s'agissait d'une re-création, s'il avait ses propres limites. De l'autre côté de ces nuages, on ne distinguait pas vraiment le territoire Champignon. C'est en inspectant du haut de cette falaise ce qui se trouvait en contrebas que Link distingua les charognes en train de se rapprocher de leurs corps inertes : celui de Link et de Axem. Une cascade se trouvait à proximité, et la plateforme sur laquelle se trouvait leur corps risquait d'être engloutis par ces créatures. Sans attendre, Link décida de glisser le long de la pente qui se trouvait à proximité pour se rapprocher d'eux et les éloigner. Seulement voila...Comment faire ? Il ne pouvait pas tout de suite regagner son corps et si il ne s'occupait pas de repousser ces bêtes, alors leurs corps seraient bien trop endommagés pour leur permettre d'affronter le terrible Trascer.  

~ J'espère que ça fonctionnera...sinon...on est mal. ~

Il espérait malgré tout que Axem soit présent pour l'aider. L'Hylien se mit à flotter autour de son corps, tandis que les bêtes montraient leurs crocs, assoiffées de sang. En se rapprochant de ce dernier, il espérait vraiment que le fragment de la Triforce qu'il détenait allait réagir à sa présence.  ...Malheureusement ce ne fut pas le cas. Il allait falloir trouver un autre moyen !

Dé : Les bêtes fuient
Pièces Pièces : 105448
Nombre de messages : 56965
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mar 22 Mai 2018 - 15:21
Le membre 'Link' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 29965
Nombre de messages : 8013
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Axem Staÿlis a écrit :
avatar
Tyran de Dreamland
Ven 25 Mai 2018 - 16:48
Continuant de chercher son corps, Axem ne prêtait plus attention à sa nouvelle cible, ainsi qu'aux ravages qu'elle causait. Ne sachant pas pourquoi, sûrement à cause des émanations chaotiques de ses émeraudes, le destructeur pouvait ressentir la présence de son corps, un peu comme un sixième sens. Ça ne faisait d'ailleurs aucun sens selon lui, mais il savait qu'il avait été modifié par le parasite, même si ce ne fut qu'un court instant.
Grâce à ce radar original, Axem fut en mesure de géolocaliser ce qu'il cherchait mais pas de chance, des espèces de créatures voraces allaient s'en prendre aux corps des deux ennemis et apparemment, Link aussi pouvait percevoir et ressentir la présence de son enveloppe. Plus impulsif, il s'approcha des monstres en attendant quelque chose, mais rien ne se produisit. Il semblait hésiter, comme si son premier plan n'avait pas fonctionné. S'il voulait activer des objets à distance, c'était peine perdue, car même lui ne pouvait rien faire de physiquement concret. Heureusement pour lui, son corps serait plus difficile à mâcher que celui de Link, pour raisons plus qu'évidentes, c'est pourquoi Axem regagna le sien en vitesse. Lorsqu'il reprit enfin le contrôle de lui-même, il s'empara de sa jarre du léviathan et la brandit comme un lance-flamme pour éloigner les créatures qui s'en prenaient au corps du héros. Non pas qu'il voulait le sauver, mais il aurait peut-être besoin de lui, car Trascer n'était pas un adversaire à sous-estimer, autant au niveau physique que magique.

-Hm...tu as de la chance que j'aie besoin de toi. Te tuer m'aurait été trop facile.

Alors que les monstres regardaient le destructeur, leur dos et leurs pattes commencèrent à se cristalliser pour ensuite voir leur énergie vitale leur être volée, puis canalisée dans une sphère ressemblant à une planète rouge sang comportant de multiples anneaux poussiéreux. Inconscients de ce qui leur arrivait, les créatures ne firent pas long feu et la planète rouge était désormais presque plus grande que celui qui l'a créé. Se tournant vers le cadavre de Link, il brisa la sphère rouge qui noya le duo dans une sphère d'énergie rouge salvatrice qui fit disparaître bon nombre de ses blessures, ainsi que les siennes.

-Tu devrais tenir encore un petit moment.


Spoiler:
 
Pièces Pièces : 5083
Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 18/08/2012
Liens : Famille: aucun

Amis: Aucun

Rival: Ghirahim

Ennemis: Link, Astrid
Allié: Flandre

Supérieur: Aucun


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Mes rangs:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Ven 25 Mai 2018 - 16:48
Le membre 'Axem Staÿlis' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 29965
Nombre de messages : 8013
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
[PHASE 3]Versus Parasyte Trascer [PV Link/Axem]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum