Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Faisons Trempette
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Jeu 26 Avr 2018 - 22:03




C'était avant, bien avant les grabuges de fin de monde entre Révolus et non Révolus. Après sa rencontre avec Sayuri,  la disparition de Nightmare, et sa découverte dans le Temple du Temps, Link avait souhaité passer une petite après midi tranquille à l'intérieur de cette station balnéaire dont il en avait vu une publicité à la gare de Horuna. Pour l'occasion, il avait même échangé son armure contre un maillot de plage, une serviette et un peu de crème solaire. Il n'allait pas appeler ça des vacances, puisqu'en réalité, il avait été recruté par la police locale pour surveiller les environs, en attendant qu'une nouvelle faille s'ouvre et que Astrid ne lui demande d'intervenir pour une autre mission importante. Ici, à part les vols d'étalage et de comptoir, il ne risquait pas grand chose. Malgré tout, il gardait son équipement dans un coin de son sac, cela pourrait lui être bien utile, notamment la fameuse clef du temps de Gozen, portative et particulièrement agréable à utiliser, surtout dans un lieu pareil.

Link releva ses lunettes de sourcil et esquissa un sourcil. Il se serait appelé Rosstail, il aurait sans doute notifier à l'intérieur d'un tel message que cela faisait depuis bien longtemps que l'Elfe ne s'était pas rendu à la plage hors d'une zone non role play. Et cela lui permettrait sans doute de faire de nouvelles rencontres ! Mais revenons plutôt à l’intéresse et reprenons notre point de vue de narrateur. Link s'installa vers une petite maison sur pilotis, qui sentait bon la noix de coco, et commanda de quoi se rafraîchir. Aux côtés de lui, un inconnu lui adressa la parole.

Il était temps de faire de nouvelles rencontres, d'autant plus dans un lieu calme comme celui-ci : c'était idéal !


[Ce topic prendra fin avant la fin de l'acte]
Pièces Pièces : 106723
Nombre de messages : 57039
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Ven 27 Avr 2018 - 0:17
[Selon Link, le RP est ouvert à tous]

Faust devrait retourner  au travail... ou presque ! En effet, le bouc avait décidé de poser des jours de congés. Même si il ne travaillait que trois fois par jour, le cornérien préférait avoir une voire plusieurs semaines à ne rien faire ; ou plutôt, passer son temps à ses véritables passions.

A première vue, les personnes pourraient croire que Faust était souvent du genre à bouquiner tranquillement. Seulement, ce n'était qu'une facette. Depuis la rencontre avec Coline, le bouc fut davantage plus sportif. Arrivé à la Sphère Océanique, le cornérien touchait à tout : escalade, kitesurf, jetski, parapente. Cependant, il eut un gros coup de cœur pour la chute libre, au point que son rêve caché pourrait être devenir parachutiste, quand il ne gérait pas des pharmacies.

Malgré que ses vacances étaient riches en sensations fortes, cela ne lui empêchait pas d'avoir un moment pour se détendre. Polo blanc, bermuda et sandales, Faust se dirigea vers une petite maison où il pourrait se poser un moment. Son parachute à son dos et son casque qui portait entre ses mains n'étaient pas lourd à porter ; c'est juste que le cornérien revenait d'une formation pour pouvoir sauter seul. Il avait simplement envie de rester un peu sur terre, avant de regagner le ciel ou de changer d'activité. Faust s'installa sur une table et commanda de quoi se désaltérer, après avoir posé ses affaires. En parallèle, il sortit son smartphone pour donner des nouvelles à ses amis. En tapotant des textos, Faust remarqua une personne qui lui était familier : Link. C'était dingue pour lui de croiser l'elfe à la moindre occasion. Sans hésiter, l'anthropomorphe se connecta à son esprit pour communiquer.

-Tiens donc. C'est que le monde est petit !
Interpella le bouc, avec un sourire moqueur.
Pièces Pièces : 23344
Nombre de messages : 5432
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mors a écrit :
avatar
Interressé
Ven 27 Avr 2018 - 12:10
Faisons Trempette ft. Des gens
« I find this place strange, but I'll get used to it. I'm trying.. »
Une belle journée qui commence, parfaite pour....Pour quoi faire enfaite? Tu n'a aucune occupation actuellement, outre le fait de profiter un peu des couleurs vives de cet univers pour te changer un peu les idées. C'est vrai qu'ici...Tout était beaucoup plus agréable à regarder et les tempratures, bien que variable, étaient vivable. Des vacances en sommes. De très longue vacance.

Tu lâchas un soupir las en jetant un bref coup d'œil autour de toi, grimaçant en voyant tout le beau monde qui s'amusaient joyeusement sur la belle plage de sable blanc. Par rapport à eux, tu devais sacrément avoir l'air tache, étant rester tout habillé, alors que la plupart avaient pris leurs aises. On appel ça aussi "la pudeur" et elle est très présente chez toi aussi. Pourtant, malgré la température présente tu avais quand même fait l'effort de ne pas prendre de gants. Ce n'est pas l'hiver non plus et avec toutes les personnes bizarre des environs, voir quelqu'un avec des mains digne d'un squelette ne devraient pas les déranger.

Tu lança un coup d'œil à ta montre à gousset, toujours figé sur la même heure. Tu la secouas un peu, dans l'espoir stupide que cela va la réparer par le plus grand des hasards. Malheureusement pour toi ça ne marchas pas du tout.

Tu rangeas cet objet complétement inutile dans ta poche, avant de promener à nouveau ton regard sur les environs. Toi qui étais plutôt du genre à se terrer dans des lieux peu peuplé de préférence, te voilà dans l'exact opposé. Une envie soudaine de faire une vaine tentative de socialisation ?There's too many people here. It's... awkward.

Et on en parle de ce vil soleil qui t'aveugle à moitié aussi ? Tu râlas légèrement, avant de finalement te mettre en mouvement. Il n'y avait pas un magasin ou quelque chose du même genre qui proposer des lunettes de soleil ?Seriously Mors, do you have any more stupid ideas?

Tu finis néanmoins par abandonner cette idée assez vite. Allez, tu pouvais très bien faire l'effort de t'habituer à tout ça ? Même si personnellement, le fait d'être déjà à une plage était déjà un effort en soi.

Finalement, tu décidas de t'installer à une table au hasard, fuyant légèrement le beau monde de la plage.... Sauf que cette """fuite""" te permit de remarquer qu'il y avait une sorte de bouc muni d'un téléphone, ainsi qu'un autre grand dadais qui semblait tout à son aise ici.

-.......

Can't you try to talk like everyone else?. Levant les yeux au ciel, te finis finalement par t'exprimer, de manière polie. De toute façon, tu ne les connaissais pas, cela ne servirait à rien de faire la parfaite imitation d'une tombe.

-Bonjour.

You're hopeless, Mors.



Pièces Pièces : 1885
Nombre de messages : 80
Réplique/Citation : What am I doing? I'm wasting my time.
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille :
Reficul : Mère
Sin : Mère



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

avatar
Joueur
Sam 28 Avr 2018 - 10:44


Cranber se promenait sous le soleil éclatant de cette journée splendide.
La démone regardait tout autour d’elle, sans savoir où elle avait atterri, ni pourquoi les gens étaient pratiquement tous déshabillé, voir en sous-vêtements.
Certains allaient nager dans l’eau, d’autre dormaient tranquillement au soleil en bref, Cranber n’avait jamais vu ça et était assez intriguée. Elle avait aperçu des enfants faire des château de sable et avait tenté de faire de même, s’asseyant dans le sable.
Inutile de dire que ce fut un échec total.

Tout ce qu'elle avait récolté était du sable sur sa robe et dans ses chaussures, ce qui lui procurait une sensation des plus désagréable ! Comment ces enfants arrivaient à faire des formes et construire des choses de la sorte avec du sable ?!
Prise de jalousie, Cranber donna un petit coup de pied en direction des enfants, leur projetant des grains de sable dans les cheveux, avant de reprendre la route en croisant les bras.
Il faisait chaud ! Si chaud !
Tout ça pour ce soleil qui brillait trop fort ! Il lui donnait encore plus faim et comme elle n’avait littéralement rien à se mettre sous la dent, sa mauvaise humeur était telle qu’elle était prête à aller se percher sur un palmier et insulter l’astre solaire. Le souci, c’est qu’elle était affamée et trop fatiguée pour faire quoi que ce soit… À part marcher supportant ce calvaire.

Elle finit par se traîner vers une espèce de maison avec plein de tables, attirée par des odeurs qui faisait gargouiller son estomac.
Ça sentait la NOURRITURE ! Et le démon aussi….Elle le sentait et comme elle n’en avait croisé aucun jusqu’ici, c’était sa chance de renouer avec les siens après ces derniers jours d’errances, dans le froid et l’inconnu.
Les tables étaient propres, décorées de parasols qui offraient de l’ombre agréablement rafraîchissante et le sol en bois clair remplaçait bien vite cet océan de sable blanc. Cranber marchait à grand pas, contente d’échapper à ce soleil des plus embêtant.

-Kss, kss….Qu’il attende ce soleil qui brille trop fort, je vais aller le taper !" marmonna t-elle entre ses dents. Elle passait près d’une table occupée par une petite famille se rafraîchissant autour d’une bonne glace quand elle s’arrêta net pour asséner un grand coup de poing sur la table, faisant trembler coupes de glace, verres et cuillères à dessert.

-ET JE LE MANGERAIS OUI ! TOUT CRU LE PETIT SOLEIL !!"cria t-elle dans un excès de colère, la voix soudainement grave. Elle se retournait vivement vers l’entrée donnant sur la plage pour tirer la langue vers le ciel en tapant du pied. Une scène assez déconcertante si vous voulez mon avis, les yeux se tournait vers elle, mais Cranber s’en fichait. Elle poussait un soupir et reprit son chemin en direction du comptoir, tout en ignorant les regards déplacés.

Mais avant d’arriver près de la jeune employée chargée de la caisse et des commandes, la démone remarqua trois personnes installées non loin. Dont un démon. Elle le voyait à son style vestimentaire, son odeur et son allure. Son petit coeur bondit dans sa poitrine alors qu’elle trottait joyeusement vers eux, faisant résonner ses chaussures à talons, un sourire aux lèvres. Elle avait complètement oublié le comptoir, le soleil, le sable et la famille qui lui jetait toujours de long regard pleins de reproches. Lorsqu’elle arriva à leur niveau, elle était dos au jeune blondinet aux longues oreilles et se pencha pour poser son menton aux creux de son épaule. Ce geste était une approche amicale de la démone. Elle était affreusement tactile et n’avait aucune conscience de la gêne souvent provoquée par ses gestes un peu trop affectueux.

-Vous faîtes quoiiiii ?" s’enquit-elle d’une voix sucré tout en collant sa joue contre celle du jeune garçon, regardant avec attention les deux autres personnes. Un démon poilu qui sentait le steak et un démon à la peau tout aussi blanche que la sienne ?
Elle était assez curieuse, mais faisait des sourires qui se voulait amicaux, dévoilant ses dents pointues et parfaitement blanche. Elle allongea ses “cheveux” pour toucher gentiment les joues des deux autres tout en gardant ses mains dans le dos.

-J’ai si faim….Et il fait si chaud...Et je suis toute perdue" continuait-elle en prenant une voix plus grave et lente, changeant son sourire pour une expression encore plus dépressive que son compère démon. Ses yeux étaient aussi devenus vides alors qu’elle leva le regard vers le poilu.

-Je peux m'asseoir à côté de vous ?!"s’exclama t-elle cette fois, changeant complètement de tons de voix et de personnalité, présentant une attitude des plus joviale et insouciante. On aurait dit une enfant.

Faisons trempette
Pièces Pièces : 995
Nombre de messages : 41
Réplique/Citation : Can i eat you ?
Date d'inscription : 26/04/2018

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


❤Une démone dévoreuse, trois apparences...Pour le meilleur et surtout le pire❤

Je prendrais bien Invité comme dessert ~❤ !
❤❤❤❤
ATTENTION ! Familiers qui mordent !

Cocoa-Matcha aboie en #729782
Bebe gazouille en #834C8E


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Sam 28 Avr 2018 - 11:28
- C'est vrai que c'est facile de se perdre, ici, murmura une voix qui, monocorde, ne reflétait que très peu d'intonation.

Tous cherchèrent l'origine du balbutiement, et pourtant il n'était pas bien loin. Il suffit de jeter un coup d'oeil sur la droite à pas même deux mètres pour voir, entre deux monticules de sable, la tête de Gozen, et seulement elle, qui fixait l'océan d'un air blasé. Personne ne savait qui l'avait quasi complètement enterré dans le sable, ou ni même s'il avait procédé à ce mystérieux tour de passe-passe lui-même, mais cela semblait étrangement le détendre. Il était loin de la marée et ne craignait donc pas de se faire engouffrer par l'océan sphérique. Il jeta un coup d'oeil au quatuor et, face à leur regard, leur répondit en souriant :


- Non mais, ça va hein. Vraiment. Mais il fait un peu chaud, quand même.


Ils purent apercevoir à la suite de ça un bernard l'ermite sortir de son oreille et s'enfuir à travers la plage. Gozen ne s'en soucia pas le moins du monde et même bailla, pris par la fatigue. Etre dans cette position depuis bientôt onze heures avait tendance à l'ensuquer.
Pièces Pièces : 57750
Nombre de messages : 5828
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Aura Toadstool a écrit :
avatar
Stellaire
Sam 28 Avr 2018 - 23:25

[Désolé pour la qualité du post, je répond sur tablette.]

Après la fête des étoiles, Aura avait repris son voyage d’apprentissage, enfin pas vraiment, car elle avait plutôt prit des vacances sur la sphère océanique de Next Wave. Un peu détende c’était agréable, bien qu’elle avait tournée même prit avec elle de nombreux bouquins. Mais bon, pour aujourd’hui elle ne lisait pas, elle s’était rendu à la plage, profitant du beau temps, elle portait un très jolie maillot deux pièces de couleur rose bonbon.

La bourgeoise était arrivée tôt en matinée et c’était déjà installer sur la plage avec un parasol et une essuie plage rose. Son seul regret était d’être seule. Elle aurait aimé passer cette journée en compagnie d’amis ou même avec sa famille.

« Même lire ne me donne pas vraiment envie... » pensait-elle a voix haute.

Elle remarquait alors de l’agitation prêt d’une petite buvette, en s’y rendant elle manqua de trébucher sur une grosse montage de sable. En regardant à ces pied elle vu un tête sortie du sable. Mais, elle n’était pas réellement ravie de voir cette tête, l’ennemi public numéro 1 de Next Wave, elle ne voulait même pas savoir ce qu’il faisait ici et décida de l’ignorer... Elle hésitait à prévenir des personnes s’occupant de la sécurité de sa présence, mais se dit que cela risquait de plomber ces vacances, alors elle continua son chemin le laissant ainsi.

Elle s’installa à la buvette n’ayant même pas fait attention qu’il y avait là certaines de ces connaissance, il faut dire qu’il y avait beaucoup de monde  à cet heure là et qu’il était difficile de distinguer tout monde.

« Bonjour, j’aimerais un verre de jus d’orange frais s’il vous plaît. »

Elle s’installa sur un siège et bu tranquillement son verre.

tenue d’Aura:
 
Pièces Pièces : 4700
Nombre de messages : 80
Age : 25
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Fiche PersoJournal RP

Wanted:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Dim 29 Avr 2018 - 16:38
A cette heure là de l'après midi, la buvette ne manqua pas d'attirer du monde. Eh bien, quel monde ! Tout d'abord, ce fut Faust, en tenue décontractée avec son polo blanc qui s'assit en face de Link, de l'autre côté du comptoir, communiquant avec lui par télépathie comme il en avait l'habitude. Lui répondant avec un sourire, il tourna la tête vers cet inconnu qui venait de lui faire un "bonjour" à moitié effrayé. Lui en revanche, n'était pas du tout habitué à cet environnement vu les vêtements qu'il portait, la chaine d'une montre à gousset dépassant même d'une de ses poches. Le barman posa sur la table la boisson que l'Hylien avait commandé : un cocktail aux agrumes, comme c'était la spécialité d'ici. Un rafraîchissement bienvenue en toute somme. Il releva la tête, fit signe au barman qu'il souhaitait un autre verre, le même d'ailleurs, et fit glisser le premier verre vers cet inconnu à la montre et aux cernes prononcées.

« Mon jeune ami, tu m'as l'air complètement épuisé. Bois donc ça, ça va te remettra d'aplomb ! Moi c'est Link, et lui c'est Faust, enchanté ! On vient tous deux de très loin, et crois moi, rien ne vaut le plaisir d'une bonne citronnade par une journée pareille.   » lui fit-il, tout sourire, avant d'être intriguer par les balbutiements qu'il entendait. En tournant sa tête, il constata avec surprise qu'il s'agissait de Gozen. Il avait la tête dans le sable, un bernard l'ermite s'amusant autour de lui, et il semblait regarder l'horizon, complètement dépassé par les événements. Que fichait il là ? Astrid ne lui avait il pas donné une mission ? Dire que tout cela s'était passé quelques heures avant son arrestation et qu'il était loin de s'imaginer ce qui l'attendait, la scène fit bien rire l'Elfe qui se mit à siropter sa boisson...

...Avant que cette fille à l'aura imposante ne vienne prendre de l'espace. Mais vous savez, pas simplement l'espace du tabouret à côté de lui, non. L'espace de toute la scène. D'abord, elle posa son menton sur son épaule, puis se mit à parler fort. Quelques secondes plus tôt, il l'avait même remarqué en train de taper du poing sur le bord d'une autre maison sur pilotis à quelques mètres. Link en revanche se montrait poli, et lorsque la belle blonde dont il ignorait d'ailleurs pour elle aussi l'identité s'installa à côté de Faust, il fut quelque peu soulagé. Elle venait de commander un jus d'orange elle aussi, et il observa les yeux totalement dilatés de cet adulte à l'allure d'enfant.


« Vous devriez en faire de même, ça vous désaltérerait... »

Link releva ses lunettes de soleil, et c'est à cet instant que Mors, Cranber et Aura dont il ignorait toujours l'identité pouvaient voir qu'il avait des yeux dont le bleu était sans doute aussi profond que celui de l'océan. D'ailleurs, il n'y avait pas de vague aujourd'hui : et ce n'était même pas une métaphore. Il avait été embauché ici pour faire la police, mais il ne se passait pas grand chose. Alors, faire la discussion, pourrait s'avérer au moins agréable. Et si cela lui permettait d'obtenir des compagnons de voyage de plus pour ce qui les attendait, ce serait encore mieux.

« Je suis ici pour gérer la sécurité de la plage mais c'est un peu comme si j'étais en vacance. Vous savez...Je pense que parfois, c'est bien aussi de se détendre et de profiter un peu, parce que parfois tout va vite.

Oui...Tout va beaucoup trop vite...
» leur fit-il tout en continuant à siroter deux à trois fois son cocktail qui en était déjà à la moitié, la paille à moitié entre ses lèvres. Le cadre était magnifique, il adorait cette odeur de noix de coco, et...Oh. Il n'y avait pas que le paysage en fait, puisqu'en croisant le regard de Aura, celle-ci apparaissait vraiment jolie d'ailleurs. Rien à voir avec celle qui prenait de l'espace. Qui était donc ces mystérieux individus ? Link se lança pour leur poser la question après ce "ravissant" premier contact. Il posa la question qui allait suivre à la majorité, même si il savait déjà pour le bouc et son compagnon dans le sable. Quelle ironie de les retrouver ici, franchement !

« Et vous...Vos vies sont elles aussi agitées ? »
Pièces Pièces : 106723
Nombre de messages : 57039
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Dim 29 Avr 2018 - 19:06
En voyant Link, Faust eut quelque chose qui lui revint en tête : sa dernière rencontre qui s'était terminé de façon hostile. D'ailleurs, le bouc songea à présenter ses excuses. Avec le temps, il avait appris à accepter non seulement le monde qui lui entourait ; mais, également le comportement des gens. Même si ils avaient parfois des actions décalées par rapport à l'époque contemporaine, tout le monde avait une éducation différente. Si Faust s'était adapté facilement à la vie sur l'archipel, c'était dû à sa vie à Corneria. En effet, que ce soit sur le système Lylat ou Next Wave, les conventions et les cultures étaient à peu près similaires. Peut-être que si le bouc vivait dans une époque, il se serait comporté d'une autre manière.

Bref, à peine des joies de retrouvailles, un inconnu à l'apparence terne vint dire bonjour au duo. Sa froideur avait de quoi plomber l'ambiance. Faust préférait interpréter sa voix monotone comme une sorte de timidité. Il pensait cela par expérience, puisque le bouc était également réservé. Il laissa Link lui présenter, avant de l'aborder.

-Salut. Besoin de quelqu'chose ?

Le côté détaché de Faust pourrait surprendre pour ceux qui étaient habitués à sa personnalité formelle. Peut-être était ce dû à sa pratique des sports extrêmes qui lui avait appris à se laisser aller. Ou bien, le cornérien avait réalisé que ce n'était plus la peine jouer le personnage du rebelle ; il le devenait, tout en restant lui-même.

L'anthropomorphe aurait pu continuer à écouter le démon distant, si une inconnue à l'allure d'une lolita venait pas brusquer les choses. Son instabilité était encore pire que celle de Flandre. Tantôt elle était devenue colérique et intimidante. Tantôt elle jouait l'enfant innocent. C'était le genre de personne que Faust ne supportait pas. Son expérience au café lui avait déjà laissé un mauvais souvenir. Le bouc joua également à son petit jeu, dans la mesure où il passait de l'être amical à l'être distant.

-On s'connaît ? Un conseil : garde ton instabilité pour toi.

Une nouvelle voix interpella le bouc. Ce dernier chercha du regarda son interlocuteur pour le retrouver... dans le sable, la tête libre. Décidément, tout se passa de manière subite, entre les retrouvailles, la démone lunatique et Gozen dans une drôle de position. Faust se demanda si c'était vraiment son destin d'être entouré par les grains de folies qu'émanait son entourage, pour compenser sa personnalité stable. Bref, le bouc esquissa une légère grimace, tout en restant froid à cause de l'inconnue. Dans sa tête, il eut envie de rire par l'absurdité de la situation.


La première réaction de Faust face à Gozen :
Spoiler:
 

Néanmoins, la dernière surprise avait de quoi oublier la présence de la démone : Aura. Sa dernière rencontre avait failli devenir un rencard. Cependant, Faust garderait un très bon souvenir de la première rencontre. Même Link ne pouvait pas résister à la beauté de la demoiselle, notamment ses yeux. Quant à Faust, il se rinçait l'oeil avec les jambes lisses de la bourgeoise. A vrai dire, le cornérien ne l'avait jamais vu en tenue de plage. Faust espérait qu'elle ne l'avait pas encore vue. En effet, il aimerait la saluer amicalement, d'une manière assez joueur. Avant d'aller voir la native, Faust adressa à Link par télépathie, puis à Gozen.

-Avant que j'oublie, je m'excuse de m'être comporté de façon agressif et d'avoir traité ta p'tite amie de pétasse. Avec le temps, je me rends compte que chacun ont une façon de vivre... regarde l'autre gosse. Après tout, je suppose qu'on y peut rien. De plus, ça n'empêche pas les gens de faire des trucs mindfuck, hein Gozen ? D'ailleurs, qu'est-ce que ça sera par la suite ? Des mollusques en forme de couille qui t'sauteront dessus ?

Faust finit ses propos par un sourire moqueur, adressé à l'extra-terrestre. Même si des situations pourrait dérouter le bouc, au final, celles-ci lui faisait parfois du bien, notamment pour sortir de sa monotonie.

Faust reprit ses affaires de sport et changea de table. Il espérait que la démone n'allait pas le suivre. Si le cornérien n'était pas dans un lieu public, il aurait un grand plaisir pour la botter les fesses, au cas où elle insisterait. Sinon, tout ce que Faust pouvait faire était de croiser les doigts. Arrivé derrière le siège d'Aura qui sirotait son jus d'orange, Link posa une question qui semblait adressé au bouc. Ce dernier estimait qu'il devrait connaître la réponse. Néanmoins, cela n'empêchait pas le cornérien d'exprimer son changement d'esprit ; ou plutôt sa facette sportif qu'il commença à se développer. Une chance que la télépathie permettait d'éviter à ce qu'Aura entende la réponse de Faust.

-Au passage, agitée n'est pas le bon terme. En revanche, riche en sensations fortes, surtout depuis que j'suis arrivé ici pour les vacances, ouais.

Après avoir déposé son casque au sol, Faust couvrit rapidement la vue de la princesse avec ses deux mains.

-Devine qui c'est !
Pièces Pièces : 23344
Nombre de messages : 5432
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mors a écrit :
avatar
Interressé
Dim 29 Avr 2018 - 20:30
Faisons trempette ft. Du monde
« It's a beach. No wonder there's so many people here. Even if some of them are weird, don't forget that you are too.»
En pensant t'écarter du beau monde de la plage, tu venais tout juste de comprendre doucement ton erreur. Car dans un lieu public de ce genre, même si tu t'assois simplement à une table, il y aura toujours une ribambelle de personnages qui viendront quand même. Ce qui est... Logique.

Le drôle d'elfe fut très assez chaleureux et se présenta en tant que Link, tout en incluant, sans doute son ami, le nom du bouc. Même si tu avais toujours ce petit air nonchalant, tu mémorisas néanmoins ces deux informations, que tu répondis par un... Simple hochement de tête. Il faut rester poli en toute situation. Démon, mais pas un monstre. Enfin, surtout toi. Tu en connais des moins... Passifs et ce n'est pas très joyeux de ce côté-là.

Par contre, tu observas la citronnade comme si c'était quelque chose qui provenait d'une autre planète. Bien sur que non, tu n'étais pas non plus stupide à ce point-là, mais tu ne t'attendais pas non plus à ce que quelqu'un t'offre tout de suite quelque chose. Une... Coutume... Locale ?

-M-Merci. Et non pas vraiment. Je....Découvre...En quelque sorte.

There you go! How hard is it to communicate?. Après, ce n'était que la vérité pure et simple. Tu découvres.En commencent par rencontrer des types de personnes assez differentes.

Puis, il y eu une surexciter en puissance qui ne tarda pas à venir non plus. Tu tiquas légèrement, en parti parce que son caractère t'insister à prendre la table la plus éloigné possible du nouveau groupe, mais aussi parce qu'elle semblait appartenir à la même raçe que toi. Oui, il ne fallait pas un grand esprit de déduction, même si tu n'avais pas un odorat digne d'un chien, mais tu ressentais clairement ce qu'était cette espèce de folle. Et oui, cela ne te plaît pas.So, what are you going to do?. Ne rien faire justement et l'ignorer... Comme le fit l'elfe de manière brillante. Enfin si. Tu fis une chose très importante. Tu repoussas sagement les cheveux de la folle qui étaient venus te déranger. Une chose de faite.

Il y eu une voix qui sembla sortir de nulle part aussi....Et lorsque tu en cherchas le propriétaire, ce fut pour voir une... Tête dans le sable. Allons bon, on dirait le début d'une blague. "Alors c'est l'histoire d'un elfe, d'un bouc, d'une folle, et d'une tête."....Non là, c'est carrément pathétique.

-....Ne me dites pas qu'ici les têtes dans le sol c'est...Normal?

Tu notas dans un coin de ta tête de te renseigner un peu plus sur les coutumes bizarre qui exister ici. Finalement, tu détachas ton regard de cette... Bizarrerie. Quelqu'un qui sembla normal vint aussi par la suite. What is normality?

Ah tiens, Link ne venait-il pas de faire une tentative de discussion avec tout le beau monde présent ? Si. Et la moindre des choses, c'est de répondre. Tu pourras continuer à observer après.

-La mienne est calme.

Puis, tu te contentas de siroter ta citronnade.



Pièces Pièces : 1885
Nombre de messages : 80
Réplique/Citation : What am I doing? I'm wasting my time.
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille :
Reficul : Mère
Sin : Mère



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

avatar
Joueur
Dim 29 Avr 2018 - 23:46


À peine Cranber eut fini de poser sa question que le truc poilu à cornes (un démon ?) lui répondit d’un ton sec.

-On s'connaît ? Un conseil : garde ton instabilité pour toi.”

La dévoreuse le regarda, perdant son sourire pendant une seconde.

-Instabili-quoi ?” Demanda t-elle en penchant la tête, totalement prise de court par ce mot. Elle abandonna l’épaule du jeune elfe pour poser ses deux mains sur la table et s’approcher du cornérien, montant presque totalement sur la table, à quatre pattes.
Elle le regarda avec attention pendant quelques minutes avant de lui faire un petit bisou sur le museau, totalement sans-gêne comme à son habitude. C’était un geste amical de sa part et elle en profita pour lui sourire de toutes ses dents pointues.

-Tu es drôle avec ta fourrure toi ! J’aime bien tes cornes aussi ! Tu es quoi en fait ? Un démon ?” S’exclama t-elle en enroulant ses cheveux tentaculaires autour des cornes pour les toucher. Une fois fait, elle revint vite à sa place, non sans renifler le verre du démon blond. Elle lui adressa même un “Woa, ça sent drôlement bon !” avec un sourire.
Oui, Cranber paraissait assez gentille malgré son instabilité, après tout, elle n’avait aucunes raisons pour tout casser ou essayer de dévorer les personnes qui lui tenait compagnie, ils avaient l’air tous amical ! De plus, elle avait trop chaud pour faire quoi que ce soit. Maudit soleil...
Ce fut à ce moment précis qu’une voix masculine s’éleva, une voix inconnue et blasée.

- C'est vrai que c'est facile de se perdre, ici”

Cela venait du sable non loin, une tête parlante semblait se reposer au soleil. Il fixait l’océan avec un regard aussi impassible que le démon blond qu’elle embêtait avec ses cheveux vivant. Quelques instants plus tard, la tête leur décocha un regard amical.

-Non mais, ça va hein. Vraiment. Mais il fait un peu chaud, quand même.” Rassura t-il le groupe en leur adressant un sourire. Sourire que la démone rendit en lui faisant un grand coucou de la main. Une tête parlante ? C’était génial ! Elle l’emmènerait avec elle plus tard, pour l’instant elle préférait rester à l’ombre, elle était bien à l’aise avec l’elfe qu’elle entourait de ses bras comme une enfant le ferait avec un ours en peluche.

-....Ne me dites pas qu'ici les têtes dans le sol, c'est...normal?” Demanda un peu timidement le démon en costume noir.

-Hihi, je trouve ça rigolo !” Répondit Cranber avec une voix enfantine. “Coucou monsieur tête !”
C’est alors qu’une jeune femme gracieuse arriva, manquant de tomber en trébuchant sur la tête qui bâilla au soleil, un crustacé s’échappant de son oreille.
Cranber reconnut immédiatement Aura de par son allure, son odeur et sa chevelure blonde et lui fit coucou de la main également. Il y avait décidément beaucoup de gens qui arrivait !
La démone commençait à prendre ses aises et faisait claquer ses dents de bonheurs. C’était tout nouveau pour elle ! En fait, s'il n’y avait pas ce fichu soleil et cette faim qui lui rongeait le ventre, tout irait pour le mieux des mondes. Cranber retourna bien vite vers l’elfe pendant qu’elle tentait de rafler le verre du démon blasé à l’aide de ses cheveux.

-Bonjour, j’aimerais un verre de jus d’orange frais s’il vous plaît.” Demanda la belle Aura à la personne chargée du service des tables, tandis que la dévoreuse suivait l’employé du regard en se demandant quel goût aurait celui-ci si elle en faisait un steak tartare agrémenté d’asticots.
Alors qu’elle commençait à baver tout en rêvassant d’un festin sanglant, la démone fut arrachée de ses pensées par son doudou du moment : L’elfe à lunettes de soleil. C’était d’étranges lunettes par ailleurs, Cranber les trouvaient amusante.

-Vous devriez en faire de même, ça vous désaltérerait... “ Lui proposa t-il en relevant ses lunettes, laissant ses yeux d’un bleu azur à la vue de tous. La démone n’en avait jamais vu d’aussi beau, bien qu’elle préférait largement les yeux rouge sang de son compère démon. Elle se contenta de le dévisager, ignorant totalement sa proposition. “Je suis ici pour gérer la sécurité de la plage, mais c'est un peu comme si j'étais en vacances. Vous savez...Je pense que parfois, c'est bien aussi de se détendre et de profiter un peu, parce que parfois tout va-vite.”Continua t-il tout en saisissant son verre d’un air pensif.

-Oui...Tout va beaucoup trop vite…” Finissait t-il avant de siroter calmement son cocktail. Il croisa le regard d’Aura un moment avant de reporter son attention au reste du groupe.

- Et vous...Vos vies sont elles aussi agitées ?” Demanda l’elfe pour meubler un peu de conversation. Cranber en profita pour prendre une chaise et violemment la poser entre le démon et l’elfe, provoquant un gros bruit sec avant de s’installer comme si de rien n’était en plissant la jupe de sa robe noire.

-La mienne est calme.” Répondit le jeune démon avant de siroter sa boisson en jetant des regards furtifs. La chèvre quant à lui, resta silencieux et finit par jouer(?) avec Aura.
Cranber voulait participer à la conversation aussi ! Mmh, que dire de sa vie ? Elle était seule, perdue depuis qu’elle s’était réveillée dans cet étrange lieu vide et noir, avant ça elle avait que des souvenirs de guerre et…

-La mienne ?” Fit la démone de sa voix la plus douce qui soit. “En fait, c’est la première fois que Cranber est dans un endroit comme ça !” Expliqua t-elle en changeant de ton de voix, allant d’une voix douce à une voix enfantine, plus aiguë et innocente.
Elle applaudit un petit moment en balançant ses jambes sous la table, tout en souriant joyeusement. Mais juste au moment où elle allait continuer à parler, il eut comme un déclic et tout d’un coup, elle s’arrêta net et tomba comme une pierre, face contre la table, comme un pantin sans vie, non sans provoquer un gros bruit. Inutile de dire que cela attira l’attention.
Elle ne semblait même plus respirer et ne bougeait pas d’un cil.
Ce qui eut le mérite d'inquiéter certains car elle ne bougea plus pendant une demi-minute...Avant de se relever brusquement faisant trembler sa chaise, le visage terne et encore plus cadavérique que jamais. On pouvait voir des cernes bleus et creuse en dessous de ses yeux.

-....J’avais même oublié qu’on pouvait vivre normalement….” Fit-elle d’une voix lente et grave. Elle posa sa tête sur l’épaule du démon en smoking noir, plus pâle que jamais. On aurait presque vu son âme s’échapper de sa bouche. “....J’ai faim….” On pouvait sentir une aura dépressive sombrer sur la démone. De quoi plomber l’ambiance me diriez vous.
Ce fut à ce moment que le serveur passa près de leur table pour faire un brin de ménage, ce qui n’échappa pas à Cranber qui se redressa et se tourna brusquement vers lui depuis sa chaise.

-EH !” Cria t-elle d’une voix forte cette fois-ci pour attirer son attention, ce qui eut le mérite de faire sursauter le pauvre homme. Il s’approcha d’elle pleins d’appréhension. Elle avait repris un visage normal et allait parfaitement bien. Comme si de rien n’était. C’est qu’il fallait s’y habituer avec notre Cranby.

-Je peux avoir la même chose, mais avec des cafards glacés ?” Demanda t-elle avec énergie tout en arrachant le verre des mains de son compère démoniaque, lui laissant la paille en suspension dans la bouche. Pauvre paille.
Le serveur lui décocha un regard déconcerté et perdu.

-Comment ça, il n'y en a pas ??!” S’exclama t-elle en se tapant le front. Le serveur tentait de s’excuser en lui proposant des glaçons à la place, mais il était beaucoup trop tard pour arrêter Cranber. Elle lança un regard suspicieux vers le ciel.

-Hmpf...Je suis sûre que c’est la faute de ce, MAUDIT SOLEIL A LA NOIX !” cria t-elle en prenant le bord de la table pour la renverser avec tout ce qu’il s’y trouvait, le pauvre serveur prêt à l’arrêter, quand elle remarqua une mouette se poser sur la rambarde non loin. La démone s’arrêta net aussi vite qu’un ordinateur sous Vista et eut un sourire carnassier.

-Hehe…. Cible en vue.” Murmura t-elle en se frottant les mains. Elle descendit de sa chaise et se mit à quatre pattes au sol pour s’approcher doucement de sa nouvelle proie. Était-elle ridicule ? Oui.
Mais elle s’en fichait. Elle avait faim et cet oiseau dodu suffirait pour le moment. Pas besoin de sortir les griffes ! Il suffisait d’attraper l’oiseau bien fermement en plantant sa dentition pointue en pleins dans le cou de l’animal à plume.
Quelques minutes plus tard, elle revint prendre place entre Link et Mors, tenant la mouette entre ses dents. Mouette totalement morte qu’elle recracha sur la table pour se lécher les babines. Le serveur était reparti loin, ce qui était mieux pour lui vu que Cranber commençait à dévorer son repas, non sans s’en mettre partout. Elle en eu les larmes aux yeux de reconnaissance.

-Ch’est trop bon ! Vous en voulez ?” Proposa t-elle au groupe en leur présentant un morceau de mouette cru tout en souriant.

Faisons Trempette
Pièces Pièces : 995
Nombre de messages : 41
Réplique/Citation : Can i eat you ?
Date d'inscription : 26/04/2018

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


❤Une démone dévoreuse, trois apparences...Pour le meilleur et surtout le pire❤

Je prendrais bien Invité comme dessert ~❤ !
❤❤❤❤
ATTENTION ! Familiers qui mordent !

Cocoa-Matcha aboie en #729782
Bebe gazouille en #834C8E


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Lun 30 Avr 2018 - 9:49
Gozen écouta attentivement ce que Faust avait à lui dire. Il n'avait pas quitté ses yeux de l'océan et comprenait parfaitement ses excuses. Enfin à moitié parce qu'il n'avait pas le moindre souvenir de s'être embrouillé avec lui. Il n'avait pas non plus de femme du coup c'était sans doute pour Link. Il n'était pas très doué dans ses choix fallait dire. Sauf Sakura. Elle était un peu cool Sakura. Il tourna son regard en direction de la chèvre qui, charmeur pour deux sous, passa ses mains sur les yeux d'Aura pour lui faire une surprise. Maintenant que l'extra-terrestre y pensait : pourquoi Faust n'avait pas de sabot ? C'était bizarre quand même. Mais il n'avait pas trop aimé qu'il lui dise que des mollusques en formes de couilles pourraient lui sauter dessus à tout moment, et même si l'idée paraissait alléchante, il n'autorisait personne à lui prédire son avenir sans son consentement. Du coup il ferait probablement de sa vie amoureuse naissante un calvaire dont il se souviendrait longtemps. Mais plus tard. Le soleil tapait fort et il commençait à faire soif.

A la manière d'un taupiqueur, Gozen se déplaça dans le sable en imitant le bruit d'un moteur de formule 1 et s'approcha de la table où tous s'étaient rassemblés. Lui aussi voulait prendre un jus de n'importe quoi. Sans cafards par contre. Cranber semblait avoir des goûts aussi étranges que sa personnalité mais d'une certaine façon, il l'appréciait. En plus elle lui avait dit bonjour et ça, c'était important pour lui. Peut-être qu'il prendrait le temps de l'inviter à faire un château de sable en sa compagnie plus tard dans la journée. Il était aussi intrigué par la montre à gousset de Mors. Il sentait quelque chose d'étrange émaner d'elle et ses instincts de maître du temps étaient en ébullition face à ce genre d'artefacts. Il était temps pour lui de rejoindre les autres.

La terre se mit à trembler violemment alors que Gozen forçait pour sortir. Alors que tous s'attendaient à voir son corps se déployer, il n'en fut rien : Une armure de gundam de près de trois mètres faite uniquement en sable et très bien détaillée en sortit à la place et au sommet trônait toujours la tête de l'extra-terrestre qui, d'un air absent, leva son bras de sable compacté et fit un appel au serveur :



- Quinze limonade Siouplait. C'est Link qui paie au fait. Du coup j'en veux trente.
Pièces Pièces : 57750
Nombre de messages : 5828
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Lufar a écrit :
avatar
Interressé
Lun 30 Avr 2018 - 19:26
-" À quelle merveilleuse idée..."

Me dis je en admirant encore la vue depuis mon hôtel. Cette dernière était tout simplement à couper le souffle, une mer de couleur azur qui s'étendait jusqu'à l'horizon, des plages de sable fin et d'un blanc éclatant, et au loin quelques agitations touristiques. Je ne pus m'empêcher de me dire à moi même qu'elle chance j'avais eu de gagner cette semaine de vacance à un stand de tir. Non vraiment, ce fut pour le moment la meilleur idée pour décompresser de toutes les péripéties qui m'étaient arrivées, par exemple la sauvetage d'une ville, la rencontre avec Lumina et j'en passe.

Je m'était donc installé sur le balcon de mon logement, situé au premier étage d'un petit bar/hôtel. Allongé sur ma chaise longue je me mis à écouter le doux son de cet environnement, les piallement d'enfants, le bruit des vagues,... Je pense m'être malheureusement assoupi comme un moins que rien sur ma chaise longue, pour une durée que je ne puis déterminer.

Je fus subitemment tiré de ma sieste par une agitation plus prononcée sur la terrasse de l'hôtel. N'y prétend point l'attention au début, cela ne me dérangeait pas moins que les autres bruits environnant. Cependant, je pus aisément reconnaître une voix qui m'était familière, celle de Faust

La curiosité l'emporta sur mon envie de me détendre et de me reposer. Que venaient il faire ici dans cet écrin de tranquillité ? Qu'elle était la raison de sa présence en ces lieux ? Il y avait il encore un drame à venir. Avant de descendre, je me leva de ma chaise et ôta mon peignoir, qui pour le moment était mon seul vêtement. J'enfila donc ma tenue "détente" qui était bien différente de ma tenue habituelle. Elle se composait d'un t-shirt et d'un bermuda noir, ainsi que d'une paire de solaire typée aviateur. Je pris au passage mon fusil, non pas que j'avais l'intention de me battre meme si une bataille d'eau en cette période était la bienvenue et assez fréquente. Mais aussi que je n'avais pas particulièrement confiance dans le personnel de l'hotel.

En sortant de ma chambre, je marcha quelques pas et me retrouva sur le pallier de mon étage. Cependant, je du faire face à un dilemme. Attendre l'ascenseur durant une durée indéterminée ou bien emprunter les escaliers bondé en cette après midi. Je le résolu d'une manière assez particulière. Je sautas donc par la fenêtre.

Suite à cela je me retrouva donc directement en plein milieude la rue, chose que j'avais absolument pas anticiper. Je me dirigea donc de la manière la plus discrète vers la terrasse afin d'éviter les regards circonspect et surpris des passants. Arrivé sur celle ci, je me mis à slalomer entre les tables afin d'arriver à la hauteur de mes connaissances. J'arriva tout d'abord à la hauteur de Faust qui était en ce moment meme en train d'importuner une jeune femme avec une blague des plus immatures. Je le salua donc au passage :

-"Salut Faust, à ce que je vois tu es rudement occupé depuis notre dernière rencontre. Je te laisse donc à tes occupations. Ca fait tout de meme plaisir de revoir des connaissances en ce moment."

Lui dis je avec un regard lui précisant que j'avais compris son petit stratagème des plus stupides.

Je continua donc vers le bar où un grand nombre de personne atypique était présente. Il y avait une tête d'une personne, qui je pus entendre s'appelait Gozen ,posée au sommet d'un mecha/chateau de sable, un certain dénommé Link, qui s'était présenté à tous, en tenue de policier, un jeune homme habillié tout en noir, qui semblait d'un certain point de vue dévier et modifier rien que par sa présence la courbure de l'espace temps, et enfin une jeune femme habillé tout de rouge légèrement bipolaire, elle passait en effet de la colère à la joie, et de la folie à l'innocence. Cette dernière me surpris par son comportement, comment peut on dire ça, atypique ? En l'observant bien je pus voir quelque chose, ELLE A UNE FUCKING MOUETTE DANS LA BOUCHE, mais bref arretons nous là pour la description de mon auditoire.

Je m'adressa donc à Gozen et aux autres et leurs dit avec mon plus grand sourire amical :

-"Bonjour Gozen, bonjour à tous, pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Lufar. Comment allez vous tous ?"

Cette incroyable prise de parole en publique me demanda un effort inconsiérable, adresser la parole à des inconnus, et en groupe surtout, c'était encore et toujours ma plus grande hantise. Entendant que Gozen commandais un nombre pharaonique de limonade avec une remarque comme quoi Link payait, je me rendis compte que j'avais soif et me demanda si cette condition était aussi valable pour moi, dans le doute je ne commanda rien d'extravagant, qui puisse ruiner mes économies. J'interpella donc un serveur et lui dit :

-"Bonjour mon cher, puis je vous commander un trou normand s'il vous plait mon brave, je vous en serais siée.

Mais, cela étant dit, j'aperçus subitement un mouvement suspect au niveau de mon dos. Ni une ni deux je me retourna pour voir qui était cette potentiel source de problème. Cette source n'était en fait que la schyzophrène qui regardait mon fusil, qui luisait légèrement à la lumière de cette après midi, avec un certain intéret.

Elle se présentat à moi et me demanda si elle pouvais essayer. Il lui restait encore des bouts de son repas sur le visage, ce qui eu comme effet de me mettre légèrement mal à l'aise, mais je fus impréssioné par son abscence d'une quelquonque forme de retenue. Par ailleurs elle me demanda si je pouvais lui prêter mon Pan pan boum. Je pus aisément comprendre qu'il s'agissait de mon fusil, je lui dit alors :

-"Si tu veux l'essayer, je ne puis te dire qu'on se connaît assez pour que je puisse te laisser l'utiliser, mais si tu me promet de ne pas faire de bobo aux autres personnes alors je pourrais potentiellement te laisser l'utiliser."

J'aimais bien lui parler, j'avais l'impression de parler à une enfant de six ans dont les seuls centre d'intérêt sont la nourriture et euh ... la nourriture ? Sur ces mots, je généra des balles en "eau", elle pouvais etre assimilée à des bombes à eau mais qui était lancée par un fusil. Heureusement, elles étaient innofencive.

Je partis chercher, en utilisant mon pouvoir, une pile de boite de conserve et une table. Du point de vu des autres personnes, cela n'a duré qu'un battement de cils. Je tendis mon fusil à Cramberry et lui dit :

-" Tu peux t'entrainer à tirer sur ces boites, si tu y arrive je te promet d'aller te chercher à manger."

Je me retourna alors face aux autres et me posa au bar afin de boire ma boisson, qui venait tout juste d'etre prete suite à la demande de Gozen.

Je sirota donc ma boisson en mangeant au fur et à mesure la glace qui y était au centre, en pretant attention aux échanges de mes interlocuteurs et en étant surtout attentif aux agissements de Cramberry.
Pièces Pièces : 2930
Nombre de messages : 99
Localisation : Perdu dans NW
Réplique/Citation : Tout est relatif et dépend du point de vue de chacun
Date d'inscription : 03/09/2016
Liens : Famille: Aucun /Amis: Lumina /Ennemis: Aucun pour le moment, enfin je crois.


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Aura Toadstool a écrit :
avatar
Stellaire
Lun 30 Avr 2018 - 20:14
Aura était toujours éloigné du gros groupe qui se trouvait à une autre table, elle les trouvait particulièrement brillant, mais bon, eux aussi était en vacances se disait t-elle. Elle ne pouvait pas de les blâmer de rire entre amis. Faust avait bien de la chance qu'il soit caché par l'un des membre du groupe. Il faut dire que même si elle regardait vers eux, elle ne cherchait à forcer leur intimité. Contrairement à cet elfe en vert ! Qui après avoir croisé son regard un cour instant, avait "parler" plus fort, comme-ci il tentait d'intégré Aura à la discussion, celle-ci arqua un sourcil et ne réagis pas. Aura préférerait resté distante, elle ne connaissait personne devant ce groupe et l'individu du nom de Gozen se trouvait à quelques centimètres d'eux. D'ailleurs, ils semblaient bien rire avec lui, c'était très certainement des "héros". Pour en revenir à Gozen, il était très étrange, elle avait pas appelé la sécurité pour ne pas ruiner ces vacances, mais aussi pas peur, elle pouvait sentir l'aura de toutes les personnes présente à la plage, mais quand elle était tombé nez à nez avec l'extra-terrestre, son aura était comme brouillé, difficile à dire, mais elle n'avait pas put le distingué correctement, sans vraiment savoir pourquoi.

Le petit coup de Faust marchait à la perfection, trop perdue dans ses pensées à siroté son jus d'orange bien frais, celle-ci n'avait pas fait pas gaffe que le bouc s'approchait de lui. Bien sûr, elle trouvait facilement qui s'était, il faut dire qu'elle ne connaît pas grand monde capable de lui parler grâce à la pensée, mais pour rire, elle joua le jeu.

« Difficile à dire, je connais pas mal de monde capable de parler par télépathie. » elle eu un léger rire, avant de se retourner, contente de voir une tête qu'elle connaissait, en plus c'était quelqu'un qu'elle appréciait beaucoup. « Contente de te voir Faust, c'es tout de même étrange qu'on est eu la même idée de vacances ! »

Et oui, après tout qu'elle était la chance qu'il pense à prendre des vacances au même endroit et au même moment, parfois le "destin" semble bien faire les choses. Elle lui proposait par la suite de s'installer et lui demandait quelques nouvelle depuis leur rencontre.
Pièces Pièces : 4700
Nombre de messages : 80
Age : 25
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Fiche PersoJournal RP

Wanted:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Lun 30 Avr 2018 - 20:47
« ... ^^ Je crois que l'on a du mal se comprendre. »

Tout en observant les autres aventuriers qui se tenaient sous cette maison sous pilotis, Link dessina quelque chose sur l'armure de sable de Gozen, dont la tête dépassait toujours. L'homme équipé d'un fusil avait finalement rejoint leur groupe, ayant attiré loin d'eux la jeune démone qui avait parlé d'elle à la troisième personne. Lui non lui, Link ne l'avait pas vu. Quant à la démone... Ainsi, son nom était Cranber... Cette fille était complètement tarée ! Cela effraya même un peu l'Elfe, qui par moment lui faisait penser à Flandre...mais d'une toute autre façon...Elle était peut être même pire qu'elle dans son genre ! Elle avait tenté de draguer le bouc, ou du moins elle en donnait l'impression, puis s'était installer à leur côté en train de mâchouiller une mouette morte. Mais quelle horreur ! Link avait bien envie de la mettre en état d'arrestation pour outrage public, mais est ce que cela valait le coup alors qu'elle se comportait comme une enfant ? Peut être pas après tout...Elle avait juste besoin d'un peu d'éducation, et l'Elfe était prêt à s'en occuper après cette petite séance plage : naïve comme elle l'était, dans les mains de la Grande Oracle, qui sait ce qu'elle pourrait devenir. Enfin, encore fallait il qu'elle soit réceptive à son enseignement, et vu son manque de concentration...

Puis ce fut l'homme qui avait une montre à gousset qui lui répondit qu'il avait une vie calme, lui. Il lui avoua qu'il découvrait les lieux, alors il devait venir vraiment de loin. Quelque part, l'Elfe l'enviait. Dernièrement, il s'était beaucoup trop frotté au danger. Et Faust avait beau dire qu'il s'était emporté, qu'il avait ouvertement insulté Sayuri, l'Hylien eut tout de même envie de lui retourner ses mots à l'instant qui suivit. Mais encore une fois, ce n'était peut être pas la peine de monter sur sa grande Epona et de s'emporter. L'Elfe sirota de nouveau son cocktail qui baissait à une vitesse surprenante et s'intéressa ensuite à Faust qui avait accosté la belle blonde.


« Que cela soit le garçon au fusil, celui au monocle ou même vous mademoiselle...Je ne vous ai jamais vu par ici. Et pourtant je retiens bien le visage des gens. Faust et vous, vous avez l'air de vous connaître à ce que je vois ! »

Il préférait la vouvoyer même s'il en avait pas l'habitude. Elle dégageait une aura particulière et semblait particulièrement distinguée. Elle n'étais pas comme les autres filles qui se trouvaient ici, sur la plage. Link se tourna vers Faust et lui fit comme un clin d’œil. D'habitude, c'était toujours le bouc qui communiquait avec lui par la pensée, mais depuis le temps qu'il le connaissait, il n'avait jamais tenté de discuter avec lui sans que cela soit lui le premier qui ait amorcer la discussion. Allait-il recevoir son message télépathique ? Link fit comme une espèce de blague et lui avait en fait demandé si elle l'intéressait ! Car au fond, il trouverait ça rigolo si son compagnon se trouvait une charmante belle femme comme celle-ci : elle ne devait pas être n'importe qui après tout. Puis, en entendant les bulles derrière eux, le groupe fit mine de se retourner. Link fit signe à Gozen de concentrer son attention sur les tirs qu'essayaient d'enchaîner Cranber, avec quelques plumes qui lui restait autour des lèvres, car on ne sait jamais, elle pouvait se blesser ! Bon au moins, c'était une après midi bien ludique et cela changeait un peu !

Ah oui, au fait. Lorsque le mecha de sable de trois mètres se retourna, tout le monde put enfin voir ce que l'Hylien avait dessiné il y a quelques minutes déjà. Et en fait, cela consistait en une simple phrase : « Je suis un vrai trou du cul ♥. » brillamment indiqué sur le fessier royal du robot de sable.
Pièces Pièces : 106723
Nombre de messages : 57039
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Lun 30 Avr 2018 - 21:47
Avant que Faust fit mumuse avec Aura, la démone avait embrassé son museau, sans se soucier de piétiner la sphère intime. Elle avait profité également avec sa coiffure vivante pour caresser les cornes du cornérien. Tout ce que l'inconnue avait eu comme réponse de la part du bouc avait été un grand silence. Même si le comportement soi-disant enjôleur avait été une sensation désagréable pour Faust, ce dernier avait gardé son sang-froid. D'ailleurs, il était en train de s'imaginer si Rosalia s'était comporté de la même façon. Bref, le bouc avait beaucoup de chance que la démone avait fini par abandonner l'affaire pour s'occuper des autres.

Bref, la bourgeoise rit légèrement par le petit jeu du bouc. La belle était ravie de revoir la bête. Après avoir embrassé amicalement, Aura lui échangea quelques mots sur cette coïncidence.

-Pareil. Je ne pensais pas te voir ici. Ceci dit, je dois dire que le hasard fait parfois bien les choses.
Répondit le cornérien, d'un air assuré.

Sa relation avec la native ne laissait pas les autres indifférents. En effet, la plupart des gens qui connaissaient Faust décrivait ce dernier comme un loup solitaire ou un bouc très réservé. Lui voir faire ses premiers pas socialement était un spectacle assez rare, puisque c'était souvent un signe que le cornérien faisait confiance à quelqu'un. Lufar qui venait d'arriver dans sa tenue de vacanciers lui salua, en commentant sur les occupations du bouc. Quant à Link, il fit un clin d'oeil à son ami. Pas besoin de mots pour que Faust comprenait ce que l'elfe voulait dire en subtilité. D'ailleurs, l'anthropomorphe regarda le sol, air neutre mais visage légèrement rouge. Aura demanda au cornérien comment il allait, après sa rencontre à Fourside. Faust voulut la répondre. Cependant, il assistait à deux scènes complètement improbables.

La première fut la démone qui arriva devant le groupe, en train de dévorer une mouette. Faust n'avait pas non plus oublié quand elle avait demandé au serveur si il avait un truc avec des cafards glacées ou sa colère contre le soleil. Le bouc n'allait pas oublier cette Cranber. Du moins, il s'agirait d'une des personnes auquel il aimerait éviter de trop la fréquenter. La deuxième scène qui atteignit le sommet de la mindfuckness était Gozen équipé d'une armure en sable, sa tête qui rejoignit les autres comme un Taupiqueur. Néanmoins, la bête fut amusé par le fait qu'il servit de Link comme porte-monnaie et du détail que l'hylien avait dessiné au niveau du postérieur de l'armure.

Quand le gunner confia à Cranber son propre fusil, les poils de Faust se dressèrent de manière très brefs. Il craignit que il'nstabilité mentale de la démone puisse faire de gros dégâts. Le cornérien n'avait pas peur de se prendre une balle. En revanche, il se souciait pour les autres, notamment Aura. Au pire, Link interviendrait. Après tout, Faust se souvint que l'elfe était payé pour jouer aux flics. En dernier recours, le bouc utiliserait sa magie protectrice. Sa peur finit par s'estomper quand Lufar founissait à la démone des balles aqueuses. Il fallait prier que celle-ci n'allait pas semer la zizanie.

-Euh... Ça te dérange si nous... nous nous posons ailleurs, d'abord ?
Demanda le bouc, en balbutiant légèrement. Il était encore sous l'effet du clin d'oeil de l'elfe ou des commentaires du gunner.

Ce n'était pas que le bouc voulut s'éloigner du joyeux bordel. Comme il le disait à quelques uns, Héros ou Natifs, Faust les acceptait tels qu'ils étaient. Ceci dit, ce n'était pas non plus le cadre idéal pour faire causette tranquillement ou pour passer du temps en privé.
Pièces Pièces : 23344
Nombre de messages : 5432
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mors a écrit :
avatar
Interressé
Lun 30 Avr 2018 - 22:51
Faisons Trempette ft. Des gens
«Everything's fine.I'm fine. There's just too much weird, my brain can't handle everything at once.»
Et c’est ainsi que tu finis par…Te faire voler ton verre de citronnade. Pile au moment ou tu avais decider d’ignorer tout ce beau monde…Et surtout l’autre démone , que tu préfèras oublier litteralement l’existence. Chose que tu fis même un peu trop bien, car tu aspirer de…l’air. Tu retira la paille de ta bouche, pour la poser sur la table en soupirant.

C’était très agité maintenant. La démone après avoir pris un repas très sanglant et hors norme, avait désormais une arme en main. Est-ce qu’ils sont tous fous, au point de donner quelque chose de dangereux à un être instable ? Tu hésitas un peu à te lever pour ôter l’arme des mains de la surexciter, mais de crainte d’offenser les personnes présentes, tu ne fis rien.   You are not a troublemaker.

Par contre, il fallait avouer que l’individu avec l’armure faite de sable était tout aussi étrange que la démone folle…. Au moins, tu ne pouvais pas te plaindre, tu avais fait plus ou moins connaissance avec quelques êtres de ce monde.

Tu finis quand même par te lever de ta place, pour commander à nouveau quelque chose à boire. Après avoir récupéré ta commande, tu retournas à ta place, pour tranquillement observer. Parce que oui, même si quelqu’un avait déjà demandé une quantité énorme de boissons, tu n’allais pas te permettre de te servir là-dedans.

Tu remis ta paille dans ton nouveau verre, sirotant sagement, non sans quand même ajouter une phrase des plus utiles.

-Je ne savais pas que l’usage d’arme était autorisé ici.

Keep drinking. Keep your useless words to yourself.



Pièces Pièces : 1885
Nombre de messages : 80
Réplique/Citation : What am I doing? I'm wasting my time.
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille :
Reficul : Mère
Sin : Mère



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

avatar
Joueur
Mar 1 Mai 2018 - 1:15



****
Les bruits de mastication se faisaient de plus en plus bruyant alors que Cranber continuait à dévorer son repas. Des gens avait rejoint, s’étaient présenté et avaient pris leurs aises, mais pour être franc, la dévoreuse aux dents d’acier était tellement concentrée sur son repas qu’elle ne faisait pas attention à eux. La conversation continuait sans elle et jusqu’au moment où quelques choses dans le dos du dénommé Lufar brillait sous les rayons du soleil, attirant l’attention de Cranber. Avec la furtivité d’un loup, elle finit dans le dos du jeune garçon, jouant des doigts tel un vieux pervers mettant la main sur une revue X, prête à chiper l’objet….
Malheureusement, Lufar la remarqua bien avant qu’elle ne puisse faire quoi que ce soit. Prise la main dans le sac, elle cacha vite ses mains derrière son dos, adoptant une posture innocente et lui adressa un sourire des plus charmants.

-Oh ! Salut toi !”Lança t-elle joyeusement. On pourrait presque apercevoir une auréole au-dessus de sa tête. “J’m’appelle Cranber !” Fit-elle en faisant un petit coucou avec l’une de ses mains tout en penchant la tête vers une de ses épaules.

-Tu me prêtes ton truc ?” Demanda t-elle en pointant ce qui semblait être un fusil de chasse. Elle mima un pistolet de la main et fit mine de tirer à la tête de Lufar. “Pan pan boum !”

-Si tu veux l'essayer, je ne puis te dire qu'on se connaît assez pour que je puisse te laisser l'utiliser, mais si tu me promets de ne pas faire de bobo aux autres personnes alors je pourrais potentiellement te laisser l'utiliser." Répondit-il amicalement.

Il avait l’air gentil ! Tellement gentil que Cranber finit par avoir l’arme en main après avoir sagement promis de pas faire “bobo” aux autres personnes. Quelle sage démone adulte elle faisait n’est-ce pas ?
Le fusil pesait lourd, mais rien de bien méchant pour Cranber, elle qui pouvait terrasser des monstre plus imposant qu’elle et soulever des rochers, on pouvait dire que la démone savait y faire. Il faisait aussi toute la taille de la dévoreuse ou presque. Lufar lui avait même aménagé de quoi s’entraîner avec !

-Tu peux t'entraîner à tirer sur ces boites, si tu y arrive je te promet d'aller te chercher à manger." Dit-il en souriant.

Ooooh ? À manger ? Il était bien gentil dis donc, il lui faisait confiance aussi semblait-il. Cranber lui rendit son sourire et le laissa s’installer auprès des autres, la laissant faire son affaire avec l’arme. Son regard pourpre allait et venait entre le fusil qu’elle tenait entre ses mains et le petit stand que le garçon lui avait préparer. De temps en temps, elle sentait les coups d’œil du groupe se poser sur elle, bien qu’au fond elle s’en fichait. L’arme était bien jolie ! Au lieu de profiter du stand, tout de suite, elle prit place sur une chaise non loin du groupe pour mieux admirer l’arme. Elle avait soudainement un regard sérieux, froid et mature. Le total opposé de ses personnalités enfantine et bruyante.

-Arme intéressante. Yosaflame aurait aimé poser ses mains dessus.” Déclara t-elle. Elle parlait à voix haute, mais s’adressait à elle-même. Elle faisait glisser ses doigts sur les détails de l’arme. “Un fusil sniper... Visiblement à loquet. Principalement fait de cuivre. Lourd, difficile à prendre en main, mais létale si bien utilisé.” Elle avait à présent un sourire carnassier alors qu’elle testait la visée. Elle pointa le fusil vers le groupe, visant un à un les personnes s’y trouvant sans poser le doigt sur la gâchette. Cranber abaissa bien vite l’arme cependant, elle n’avait aucunement l’intention de tirer sur eux.
Avec des balles d’eau.
-Arme magique huh...Vraiment, un travail remarquable, assez luxueux en soit. Dommage que les autres ne soient pas là.” Finit-elle par commenter, son expertise finie. Elle avait beaucoup plus l’air d’une adulte comme cela, sérieuse et précise dans ses gestes. Son regard perçant se posa sur le stand de tir improvisé et eut un petit rictus. La démone se leva de son siège de manière beaucoup plus gracieuse qu’elle ne l’avait fait jusqu'à présent et s’approcha du stand, tenant le fusil à l’aide de ses cheveux. Des boîtes de conserve hein ?

À présent debout devant le “stand”, elle saisit une boîte de conserve et l’étudia un peu trop calmement avant de la remettre à sa place. Doucement, elle prit l’arme et…

Elle donna un gros coup à la verticale sur la table, utilisant le fusil comme une batte de baseball !

Les armes à feu ?? PFFRRT !! C’était beaucoup plus drôle de les utiliser ainsi ! Les boîtes de conserve volèrent dans un fracas incroyable ! On entendit le boucan depuis les maisons sur pilotis voisine. Le pauvre employé arriva paniqué et sûrement en train de faire une belle crise d’angoisse en voyant tout ce bazar. Heureusement que Cranber n’avait pas cherché à casser la table, c’étaient surtout les boîtes de conserve qui avaient fait le plus beau vol plané de leur existence ! Ce qui faisait bien rire la démone aux cheveux vivant d’ailleurs, elle était prise d’un fou rire.



Sans perdre une seule seconde, elle effectua une roulade d’esquive, prise dans son jeu et guidée par ses réflexes de guerre. Elle était près de la balustrade, cachée derrière une table soigneusement nettoyée, possédant toujours l’arme en main se prenant pour rambo. Elle avait retrouvé son caractère fou et immature, pour le grand désarroi de l’employé. Depuis sa cachette, elle pouvait voir son compère à cornes, le démon aux grandes mains squelettique et lui fit un sourire narquois en lui faisant signe de ne pas signaler sa position.

-Opération pan pan boum boum en action…” murmura t-elle en ricanant. Elle se mit à viser les fesses de l’employé, qui ramassait les boîtes de conserve tout en remettant sa vie en question. Oui, elle allait le faire. Totalement.

Avec un montage au ralenti digne d'une scène de matrix, la démone tira une balle d'eau droit sur les fesses en sueur du serveur.
Celui-ci lâcha le cri le plus viril au monde en se tenant le froc à présent tout mouillé par les bons soins de Cranber qui pleurait de rire.
Quel sadisme.
Elle finit par sauter à pieds joints sur la table qui lui servait de cachette et brandit le doigt, totalement à fond dans son délire.

-AH ! PAN PAN BOUM BOUM BITCH !”

Cette fois, le serveur en avait plus qu’assez et était bien décidé à attraper Cranber. Il s’avança vers elle, les poings serrés, mais avant qu’il ne puisse s’approcher d’avantage, Cranber lui tira une nouvelle balle d’eau dans la figure, juste entre les deux yeux. L’entraînement de Yosaflame semblait avoir porté ses fruits.

-Tu ne peux pas gagner. Si tu me terrasses, je deviendrai bien plus puissant que tu ne pourrais jamais l'imaginer” dit-elle avec une voix profonde et épique. Dans un mouvement fluide, la démone sauta par-dessus la table pour finir près de la tête parlante aux corps de sable. Elle lui fit un clin d’œil complice et un high five digne d’un film américain et s’enfuit par-dessus la balustrade, dans un saut des plus hollywoodien et roula dans le sable.

Allons chercher les prochaines victimes…


OPERATION PAN PAN BOOM BOOM
Pièces Pièces : 995
Nombre de messages : 41
Réplique/Citation : Can i eat you ?
Date d'inscription : 26/04/2018

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


❤Une démone dévoreuse, trois apparences...Pour le meilleur et surtout le pire❤

Je prendrais bien Invité comme dessert ~❤ !
❤❤❤❤
ATTENTION ! Familiers qui mordent !

Cocoa-Matcha aboie en #729782
Bebe gazouille en #834C8E


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Aura Toadstool a écrit :
avatar
Stellaire
Mar 1 Mai 2018 - 12:22
Bon là, ça allait trop loin, qu'ils délirent entres eux Aura pouvait l'accepter, mais c'était devenu un véritable bordel sur la table à quelques mètres d'eux. L'elfe à fusil avait prêté son arme à Cranber qui totalement instable fit n'importe quoi avec... D'ailleurs, beaucoup de mondes s'étaient retournés pour en regarder en direction de la démone, finalement le gérant de la buvette qui n'en pouvait plus. Aura soupirait, elle n'avait pas le choix cette fois.

« Je ramène mon verre et après nous iront sur la plage, si tu veux bien. » répondait-elle à Faust avant de s'en aller en direction de la buvette.

Aura posait premièrement son verre sans dire un mot, elle semblait calme, puis se tournait vers Lufar et le regardait de manière plus froide. Certes, c'était Cranber qui faisait un véritable bordel, mais c'était lui qui gérait en rien la situation depuis quand on confie une arme si lourde à une personne ayant la taille d'une enfant ? En plus, le pauvre serveur n'en pouvait plus.

« Vous, vous n'avez pas honte de venir dans un tel endroit avec un objet si dangereux ? De plus, vous semblez prêter celui-ci, comme-ci ce n'était qu'un banal joujou en plastique, je me demande bien ce qui se passe dans votre tête ! » disait-elle à l'attention de l'elfe, elle se tournait ensuite vers l'hylien « Et vous ? Je vous ai bien entendu, vous êtes en charge de la sécurité, alors vous pouvez me dire pourquoi vous passez votre temps à faire comme-ci vous étiez vous-même en vacances ?! » elle se tournais finalement vers Cranber, se mettant à genoux pour être à sa hauteur et plus calme tout en restant sévère tout de même, elle lui demandait de laisser ce pauvre gérant de la buvette tranquille. « Cranber, je sais tu veux rien de mal, mais tu ennuies le gérant de la buvette, alors, si tu veux bien arrêter de jouer avec cette arme, comme-ci c'était un jouet ça serait vraiment appréciable de ta part. »

Ainsi, après avoir gueuler sur toutes les personnes qui faisait leur gamin, elle reprit son calme, prit une chaise et alla en direction de Gozen, elle retira ces tongs pour se mettre debout sur la chaise, elle était enfin à la hauteur du géant de sable et sans prévenir avec le regard assez neutre, elle gifla l'extra-terrestre.

« Ca c'est pour Horuna ! »

Puis, elle remis la chaise, comme-ci rien s'était passé et s'en alla rejoindre Faust prête à s'éloigné du groupe.

« J'ai finit ce que j'avais à faire, excuses-moi, allons-y, si tu veux bien ! »
Pièces Pièces : 4700
Nombre de messages : 80
Age : 25
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Fiche PersoJournal RP

Wanted:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Mer 2 Mai 2018 - 11:12
Lorsque Link vit que Aura avait mit la gifle de sa vie à Gozen - mais tout de manière de manière distinguée - cela le surpris énormément. Ainsi donc, elle connaissait non seulement Faust mais aussi son ami qui lui avait remis la clef du Temps ? Enfin...ami, c'est relatif. Notamment quand on vous force à payer autant de verres. Le serveur d'ailleurs, fut occupé à courir après Cranber qui avait crée un bazar pas possible, d'avoir en se servant du fusil de Lufar comme d'une batte de baseball, puis en tirant à tout va sur tout le monde. L'une des balles d'eau étaient même passées au dessus de la tête de Mors, qui ne demandait rien de plus que de siropter tranquillement son cocktail. Aura qui avait été voir Link et lui avait demandé d'agir sur le champ, fit claquer son verre contre le comptoir et se leva en direction de la surexcitée. Le serveur venait d'être humilié, peut être que cela lui permettrait de ne pas payer, mais surtout, un tel désordre allait troubler l'ordre public. Alors comme la beauté blonde le lui avait dit, et qui lui rappelait d'ailleurs une certaine Princesse Peach, il était temps d'agir. L'Elfe attrapa son sac puis se déplaça lentement vers Cranber tout en baillant. Lui qui pensait pourtant se reposer, voilà qui étais assez décevant. Elle se trouvait à ce moment là près de Gozen, et Link ne manqua pas d'attraper ses cheveux qui flottaient dans les airs telles des tentacules pour la rattraper, bien que sa rapidité soit surprenante. Rapidement, Link lui fit une prise et lui passa les menottes autour du poignet, entre deux bâillements, lui aussi désespéramment fatigué par la situation. Ou alors c'était le comportement de Mors qui était communicatif, qui sait ?

« Désolé de te faire ça mais tu as l'air de troubler les pauvres touristes venus ici pour trouver un peu de sérénité. Alors, jusqu'à nouvel ordre de ma part, te voici en état d'arrestation.

Maintenant il va falloir que je sache où je peux te mettre...
»
Pièces Pièces : 106723
Nombre de messages : 57039
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Sam 5 Mai 2018 - 14:24
Gozen ne s'attendait pas à recevoir une gifle de la part d'une inconnue. Cela l'énerva intérieurement, cependant son sourire bête masqua complètement ce fait. Dans le même temps, Link venait de mettre en état d'arrestation la seule source de fun qui n'était pas Gozen lui-même à des kilomètres à la ronde. Quand il regardait bien, c'était le chaos autour d'eux. Cranber, même si elle était cool, provoquait certains dégâts, amplifiés par l'idiotie d'un elfe dont il avait déjà oublié le nom, tandis que Link semblait quelque peu laxiste dans son emploi fictif. Il s'assit lourdement sur le sable croisa ses jambes de Gundam en tailleur. L'agitation n'était pas un problème en soi mais la plage bondée rendait le tout quelque peu bordélique. C'était plus une question de l'image des Héros qu'autre chose et même si Gozen s'en fichait cordialement, surtout après des événements tels que l'exécution, il ne voulait pas que d'autres problèmes non contrôlés surgissent.

Link avait menotté Cranber, ce qui était une bonne action mais cela n'allait clairement pas arrêter la démone. Tout comme Flandre, elle semblait être une jeune fille [d'apparence seulement !] qu'il fallait canaliser d'une façon ou d'une autre. Pour cela, il n'y avait qu'une recette miracle : le jeu.
Le visage de Gozen se tordit d'un rictus imbécile, aux allures presque félines, et il se détacha de son gundam pour enfiler un costume entièrement fait de sable avec un haut de forme solidifié. Il donna un coup de pied dans une dune et créa un monticule de fortune. Pour camoufler les comportements déviants de ses pairs, il n'avait trouvé qu'une seule solution viable : le mensonge.

Cranber se libérerait, Link s'énerverait et sortirait son Susanoo ou quelque chose comme ça, et Gozen était même presque persuadé qu'il y aurait un mort s'il laissait les choses faire. Il ne pouvait pas non plus laisser les natifs se faire harceler et humilier sous le prétexte de quelconque pouvoirs fantaisistes plus ou moins bien contrôlés et dont les Héros, dans la folie qui les caractérisait si bien, avaient le secret. Il se colla sous le nez une moustache faite en sable et s'affubla d'une belle paire de lunettes de soleil. Il déplia un de ses doigts comme un capuchon de briquet et parla face à lui, ce qui fit office d'un micro assez puissant pour couvrir le kilométrage.



- Bonjour à tous ! Si vous avez été proche des cabanons de la plage ces dernières minutes, vous avez pu entrevoir un certain grabuge. Vous vous demandez sans doute quelle est l'origine de ce fracas et la réponse est bien plus ludique que vous ne l'imaginez ! Notre troupe d'intermittents du spectacle : les euh... les A.B.R.U.T.I.S (Artistes Bien Rémunérés, Ultra théâtraux, Inventifs et Spectaculaires), est ici pour ravir vos yeux grâce à un show haut en couleur et en sable ! Nous allons des aujourd'hui vous présenter notre nouveau spectacle en avant première, tiré d'une vieille légende : la princesse et la tortue.


Il se tourna et souleva, d'un geste puissant des bras, Aura par télékinésie. Celle-ci, enveloppée dans une grande cage de sable au dessus d'un bassin de boue, n'avait plus d'endroit pour s'échapper. Il ramena Faust, Link et Lufar jusqu'à lui et les couvrit chacun d'une armure de sable moins lourde qu'il n'y paraissait. Il matérialisa ensuite, toujours en se servant adroitement du sable comme d'une base de construction, un grand Bowser qui rugit dans leur direction. Il cassa par la suite les menottes de Cranber et la téléporta sur l'épaule de Bowser. Il la déguisa en Bowser Jr tout en prenant le soin de laisser ses cheveux à l'air libre. Il regarda Mors et lui proposa tout doucement de l'assister dans l'ombre, notamment en allant acheter les barrières et distribuer les cinquante limonades qu'il avait commandé aux gens les plus proches.



- Il était une fois, dans un royaume très lointain, une jolie princesse blonde qui portait une robe de pêche et pour qui la vie était parfaite. Son pays, prospère, semblait béni par les champignons, un fait plutôt étrange quand on savait qu'une grande tortue, allergique à ce met raffiné, souhaitait mettre la main sur la belle demoiselle dont il était profondément tombé amoureux. Cependant des chevaliers, la garde rapprochée de la princesse, que les étoiles avaient bénis, se dressèrent contre cette créature dans le but de sauver leur bien aimée du funeste sort qui l'attendait...


Gozen replaça ses lunettes d'un index assuré. Cette mise en scène pouvait fonctionner. En se faisant passer pour des comédiens, ils pourraient empêcher que la plage soit interdite aux Héros. Tout ce dont l'extra-terrestre avait besoin était que les autres jouent le jeu. Depuis le temps que Link le fréquentait, il n'avait aucun doute sur le fait qu'il le suivrait. Tous deux désiraient après tout la même chose : une intégration des habitants de Nintendo World sur Next Wave. Il rendit au dernier moment son sniper à Lufar, en lui demandant de conserver ses balles d'eau.

Gozen baissa ses lunettes et croisa le regard de Faust. Il lui fit un grand, un très grand sourire, le visage brillant de malice et d'une fausse innocence. L'air de dire :


- Je vais vous faire regretter d'avoir été si familier avec moi, et l'un, et l'autre.
Pièces Pièces : 57750
Nombre de messages : 5828
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Sam 5 Mai 2018 - 22:00
«Euh... What the heck is happening? »
Spoiler:
 

C'était ce que disait Faust dans sa tête. Même si Aura parut calme jusqu'à la fin de son intervention, il suffisait d'entendre le poids de ses mots pour ressentir une certaine intimidation. Faust n'aimerait pas être à la place des concernés. Le comble était que le bouc serait capable de dégager la même sévérité que la princesse, si jamais il devrait se montrer ferme. Si Cranber n'était pas aussi loin pour embêter le personnel en imitant Rambo ou si Lufar n'avait pas une arme aussi réaliste, peut-être qu'Aura n'aurait rien dit.

Malgré une pitié pour le serveur qui avait pris cher par l’opération «pan pan boum boum », Faust n'avait pas pu s'empêcher d'esquisser un rictus durant la scène. Dans sa tête, il avait eu envie d'exploser de rire quand la démone avait tiré dans les parties les plus drôles à voir, à savoir dans le cul et en pleine tête. Néanmoins, Link fit ce qu'il avait à faire. Après quelques secondes d'agitation, l'hylien finit par mettre Cranber en état d'arrestation. Ce qui amusa Faust était que l'elfe n'avait pas arrêté de bailler, durant l'arrestation. A savoir si il ne manquerait pas de sommeil ou au contraire, il avait trouvé cette mission un trop facile à son goût.

Faust crispa son visage, à la vue de Gozen qui se faisait gifler par Aura. Le cornérien se demanda si cette dernière avait besoin d'en faire plus. D'accord, elle avait le même point de vue que le bouc. Cependant, l'anthropomorphe ne cherchait pas non plus à trop attirer son attention. Avec son cran actuel, Faust n'aurait pas hésité à intervenir. Cependant, quelque chose lui en empêcha. Une peur de vexer son amie dont sa relation pourrait aller plus loin ?

Bref, il finit par partir avec la bourgeoise, en direction d'un coin tranquille. Le bouc tourna sa tête vers le groupe, en tirant une grimace de gêne. A vrai dire, Faust se sentit désolé par le caractère trempé de la native, même si ce n'était pas forcément de sa faute.




Tout cela aurait bien terminé, si Gozen n'avait pas décidé de monter une pièce de théâtre en dernière minute. Quand Aura se retrouva en lévitation, Faust tenta de la tirer vers lui, tel des amants qui se retrouvaient séparés de force. La voilà désormais dans une cage de sable, tandis que le cornérien se retrouva avec Link et Lufar déguisés en garde. Devant eux, un gigantesque Bowser de sable apparut. Il était le fruit de la création de l'extra-terrestre. Aux épaules de la créature, Cranber était posée délicatement, sous le costume de Bowser Jr.

Gozen racontait une histoire fictive devant un public, tel un maître de jeu dans un jeu de rôle à la vue de tout le monde. Au passage, il échangea un sourire qui fit hérisser les poils du bouc. Il ignorait si l'extra-terrestre voulut se venger du couple ou avait décidé d'amener du piment à la vie balnéaire. Dans tous les cas, Faust ne supportait pas deux choses : de « jouer » avec quelqu'un de très proche à des fins humiliantes et qu'on lui dise ce qu'il devrait faire, sans qu'il se portait volontaire. D'accord, peut-être que ses action avec la guilde ou Axem avait décrédibilisé le dernier point. Cependant, le bouc tentait de faire un effort pour savoir dire non.

-Écoute ! J'ai sans doute déconné avec les mollusques et que mon amie a fait un peu trop en te baffant. Mais, crois-tu vraiment qu'une vengeance de ce genre est nécessaire ? J'vais être franc avec toi : je ne te cherche aucun mal. Compte pas sur moi pour jouer dans la troupe des cons. Prends cela pour du second degré.

Si Gozen croyait que Faust jouerait le jeu, il se mettait le doigt dans l'oeil. Si jamais la plage devrait être interdite aux Héros, le bouc s'en ficherait, même si cela lui faisait chier aux premiers abords. Pour l'instant, il se poserait la question plus tard. En effet, le cornérien était obsédé par une chose : la bourgeoise. Peut-être que cette mise en scène était une façon pour Gozen de se lier avec les natifs. Cependant, Faust refusa de l'aider. Certes, ce dernier se montrait égoïste. Et pourtant, le bouc assumait ! Comme l'anthropomorphe dirait dans ses souvenirs, il ne voulait plus être un «putain de marionnette »*. Peut-être que si l'extra-terrestre avait choisi une façon plus « normale » de s'adapter, Faust n'aurait rien dit. Cependant, inclure dans des emmerdes avec une chance sur deux d'avoir un résultat positif n'était pas dans sa liste.

-Aura ! Putain ! Quel con ce Gozen !

Le bouc essaya de se libérer de son armure de sable. Du point de vue du public, Faust agissait comme un acteur qui refusait de jouer au jeu. Du point de vue de Rosstail, ça serait le personnage d'un jeu de rôle qui avait décidé de s'émanciper de son script, tel le parabole de Stanley. Du point de vue du cornérien, c'était une de ses preuves que le Faust super serviable avait changé, en se détachant des fils que nombreux d'entre eux pouvaient les tirer à leur guise. Bref, il s'agissait d'une réponse à ceux qui avaient essayés de lui manipuler d'aller se faire mettre cordialement. Le bouc plissa ses yeux vers la cage. Son double se créa pas loin de cette dernière. Faust qui était sensé être au sol disparut puisqu'il s'était téléporté via son illusion.


Dé Action : Faust à la rescousse !
Si Parfait : Faust se retrouve au sommet de la cage et parvient à libérer Aura en créant un trou avec son épée lumineuse
Si Bien : Faust se retrouve au sommet de la cage. Cependant, en se téléportant dessus, la cage fait des siennes pour déséquilibrer le bouc. Il faut un peu de temps pour qu'il se stabilise, avant de la délivrer
Si Raté : Erreur de calcul. Néanmoins, Faust parvient à agripper aux grilles de la cage. Cependant, il ne tiendrait pas longtemps. Encore un tour et c'est soit la boue qui lui attend. Soit, il se téléporte ailleurs.
Si Euh... : Erreur de calcul ! Faust se retrouve dans la boue.

* : Une fic sera bientôt disponible pour expliquer le comportement impulsif voire vulgaire de Faust, depuis son arrivée sur Next Wave
Pièces Pièces : 23344
Nombre de messages : 5432
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 5 Mai 2018 - 22:00
Le membre 'Faust Arion' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30626
Nombre de messages : 8034
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

avatar
Joueur
Dim 6 Mai 2018 - 18:23
... mots
Faisons Trempette




****

Cranber s’était un peu calmé lorsque Aura lui avait parlé. La jeune femme avait le don de se faire écouter, tout du moins, par la démone aux cheveux rose. Mais alors qu'Aura finissait de lui parler, la voilà qui se faisait attraper par les cheveux pour se retrouver face contre terre, les mains menottées ! Au début, elle ne comprit pas ce qu’il se passait, totalement prise de court.
Mais en tournant la tête pour essayer d’en savoir plus, elle aperçut des cheveux blond et des longues oreilles….
C’était ce Link qui l’avait attrapée pour la contenir.
Cranber n’avait aucunes émotions présente sur le visage, mais ses yeux eurent un éclair perçant et fou. On pouvait voir quelques veines oculaires s’injecter de sang alors qu’elle tournait la tête dans un angle dérangeant. Quelle erreur de la part du jeune Elfe que de bâiller si ouvertement près d’une créature qui n’avait pas besoin de ses mains pour étrangler ou déchiqueter ses proies habituelles.
Ce Link était fort, mais il ne fallait pas oublier que la dévoreuse n’était pas pour autant plus faible et s'il y avait bien une chose qu’elle ne pouvait supporter, c’était de se faire dominer.

-Désolé de te faire ça, mais tu as l'air de troubler les pau-”

Sans crier gare, une partie des cheveux tentaculaire de Cranber s’enroulèrent autour de Link tandis que l’autre rentra de force dans la bouche de celui-ci et lui “chatouiller” la glotte pour le déstabiliser (et le faire dégueuler).
Aussi vif qu’un boa constricteur, les cheveux empoignèrent la gorge du “policier” pour le balancer contre le plancher, tête première, le relâchant complètement.
Cranber en profita pour faire une roulade et prendre ainsi de la distance entre les deux hommes qui avait essayé de l’attraper : L’employé et le soi-disant policier.
Cranber ne tarda pas à se relever, non sans avoir un air des plus inquiétant sur le visage, un air qui voulait dire “Alerte psychopathe”.
Elle avait toujours ses menottes, mais cela ne l’empêchait pas de dégager une aura menaçante alors qu’elle déployait ses cheveux, le visage vide d’expression. Seuls ses yeux semblaient exprimer un désir malsain.

-......”

La démone ne quittait pas Link du regard, plongeant ses iris rouges dans ceux du jeune policier sans cligner des yeux une seule fois.
On pouvait sentir que l’ambiance était devenue pesante, froide, sombre. Maintenant qu’elle y pensait, elle garderait bien les yeux de Link dans un bocal, cette couleur bleue était des plus ravissantes. D’un geste vif et sec, elle rompue la chaîne des menottes sans briser le contacte visuel avec l’Elfe une seule fois. Les menottes ornaient ses poignets, bien que la chaîne fut été brisée. Ses cheveux avaient une gestuelle assez intimidante aussi. Plus rien n’importait pour Cranber, l’action de l’elfe était comme un affront envers sa personne, c’était un instinct de prédateur, la loi du plus fort. Or, elle était prête à faire de Link son nouveau repas. Mais juste au moment où tout allait dégénérer et finir en bain de sang, une voix tonnante se fit entendre vers la plage, non loin, attirant l’attention du groupe ainsi que toute les personnes présente dans les environs.

- Bonjour à tous ! Si vous avez été proche des cabanons de la plage ces dernières minutes, vous avez pu entrevoir un certain grabuge. Vous vous demandez sans doute quelle est l'origine de ce fracas et la réponse est bien plus ludique que vous ne l'imaginez ! Notre troupe d'intermittents du spectacle : les euh... les A.B.R.U.T.I.S (Artistes Bien Rémunérés, Ultra théâtraux, Inventifs et Spectaculaires), est ici pour ravir vos yeux grâce à un show haut en couleur et en sable ! Nous allons des aujourd'hui vous présenter notre nouveau spectacle en avant première, tiré d'une vieille légende : la princesse et la tortue.”

C’était….MONSIEUR TÊTE ! L’aura menaçante de Cranber disparue aussi vite qu’elle était venue ! Une seconde après, Aura se fit soulever dans les airs et enfermée dans une cage de sable ! Cranber sursauta devant la scène et accourut là où se trouvait sa belle amie.

-Aura !”

Ce fut autour de Link, cet étrange démon(?) poilu et Lufar de se faire emporter sous le soleil ! Ils furent habillés d’une étrange armure en sable, c’était impressionnant et ridicule à la fois, la démone se mit à rire en pointant les 3 mâles mis au-devant de la “scène”. Monsieur tête fit apparaître un grand GRAND monstre à carapace en utilisant le sable blanc de la plage et, avant qu’elle ne s’en rendent compte, le reste des menottes se brisèrent, libérant les fins poignet de Cranber avant de se faire emporter à son tour sur l’épaule du “monstre”.
En un clin d’oeil, elle se vit porter un déguisement assez rigolo qui ressemblait un peu à la créature de sable qui rugissait.
Toute contente, elle tenta de rugir à son tour, se prenant au jeu.
On pouvait admirer toute la plage depuis son perchoir et Cranber eut même la chance d’attraper une autre mouette qui avait la malchance de passer par là.
Elle fit un coucou à Aura tout en dévorant son casse-croûte et posa son regard sur Link, non sans lui faire un geste obscène.
Elle n’avait pas oublié son cas, mais comme ce qu’il se passait était beaucoup plus amusant pour le moment, elle s’occuperait des fesses lisses et poudré de ce cher Link plus tard.

-Il était une fois, dans un royaume très lointain, une jolie princesse blonde qui portait une robe de pêche et pour qui la vie était parfaite. Son pays, prospère, semblait béni par les champignons, un fait plutôt étrange quand on savait qu'une grande tortue, allergique à se met raffiné, souhaitait mettre la main sur la belle demoiselle dont il était profondément tombé amoureux. Cependant des chevaliers, la garde rapprochée de la princesse, que les étoiles avaient bénis, se dressèrent contre cette créature dans le but de sauver leur bien-aimée du funeste sort qui l'attendait…”


Cranber applaudit la narration de monsieur tête et lui fit un grand coucou de la main, elle le trouvait bien drôle et l’aimait de plus en plus, ce jeu était vachement chouette ! Le temps de finir sa mouette, le démon(?) tenta de faire un saut pour atteindre Aura, mais manqua presque son coup et finit suspendu par une main au dessus du sol de la cage assez comiquement, laissant une Cranber morte de rire. Si elle avait bien compris, elle devait garder Aura hors de portée des trois mâles.
Elle n’avait malheureusement plus le fusil, mais en regardant un peu autour d’elle, la démone put apercevoir des cocotiers non loin. Utilisant ses cheveux, elle quitta son perchoir bien vite pour revenir, portant six noix de coco bien juteuse. Ses cheveux prirent soin de les saisir alors qu’elle s’apprêtait à en jeter une sûr…...Vous l’aurez deviné ; notre très cher Link.

It’s time to battle !





Pièces Pièces : 995
Nombre de messages : 41
Réplique/Citation : Can i eat you ?
Date d'inscription : 26/04/2018

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


❤Une démone dévoreuse, trois apparences...Pour le meilleur et surtout le pire❤

Je prendrais bien Invité comme dessert ~❤ !
❤❤❤❤
ATTENTION ! Familiers qui mordent !

Cocoa-Matcha aboie en #729782
Bebe gazouille en #834C8E


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mors a écrit :
avatar
Interressé
Lun 7 Mai 2018 - 19:07
Faisons trempette ft du monde
« It's a fun show. I admit it.»
L'agitation devint bien plus grande lorsque le dénommer Link fit la bêtise d'essayer de calmer la démone. N'importe qui d'assez rusé, sait à quel point ceci est un grand acte suicidaire. Tu eu presque pitié de lui quand Cranber passa vite à l'action. Mais tu ne bougeas pas pour autant, restant un sage spectateur de cette belle animation. Il y avait aussi la demoiselle qui avait décider de faire la leçon à un peu tout le monde. Il fallait bien que quelqu'un réagisse de toute façon.

Mais le plus surprenant, ce fut l'ambiance, bien que mauvaise, qui changea brutalement grâce au grand individu à l'armure de sable. Tu manquas de t'étouffer avec ce que tu étais en train de boire. Pour un retournement de situation, c'était très réussi. Voilà qu'il y avait une sorte de ... Theatre à base de monstre de sable, avec des vaillants héros.

Par curiosité, tu avais fini par te lever pour t'approcher un peu....Et c'est ainsi que le réalisateur de tout ce cirque te proposa de distribuer les boissons en trop aux spectateurs présent et d'aller acheter quelques barrières. Sans doute pour empêcher les curieux de se joindre au spectacle ou... Que les acteurs fuient. Huh...

Tu te contentas de hocher la tête, cherchant un plateau pour y mettre quelques boissons, avant de les distribuer à des personnes assises au hasard... Et tu t'amusas à faire ceci, jusqu'à ce qu'il n'y avait plus rien à distribuer. Et seulement après, tu allas prendre des barrières. Une par une, car c'est quand même lourd, ces choses-là. Tu essayas de les mettre tout autour de la scène, même si tu ne savais pas exactement si tu le faisais bien ou non.

Et ensuite, tu alla sagement rejoindre Gozen, non sans avoir regardé ce qui se passer avec les héros et le monstre de sable et... Oui. Ils ne semblaient pas vraiment avoir de chance. Et Cranber qui a décidé de prendre des noix de coco. Oh boys...You're gonna have a really bad time.

- ....Je ne sais pas si j'ai placé les barrières correctement. Par contre ce n'est pas un peu... Dangereux?

Parce que tu t'inquiètes pour des parfaits inconnus maintenant ? ...Ou alors c'est juste par principe que tu demandes. Oui c'est ça, par principe. Ils pourraient tous tomber dans un trou soudainement, que tu te contenterais de lâcher un simple "ok."  face à la scène.




Pièces Pièces : 1885
Nombre de messages : 80
Réplique/Citation : What am I doing? I'm wasting my time.
Date d'inscription : 04/11/2017
Liens : Famille :
Reficul : Mère
Sin : Mère



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Mors juge en  #993300
Vémini dérange en #990066
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Mar 8 Mai 2018 - 11:13
Un peu dangereux ? Oooh ça, Mars allait devoir bel et bien s'inquiéter : car effectivement, ça allait être un vrai carnage.

« Alors toi, Miss Marshmallow...Tu vas voir de quel bois je me chauffe. »



Déjà, Link avait faillit vomir du fait que Cranber s'amuse à lui chatouiller sa glotte. Il venait de se retrouver les fesses dans le sable suite à ses cheveux tentaculaires qui s'étaient enroulées autour de sa gorge. En l'espace d'une seconde, tout avait bousculé : la démone, censée être en état d'arrestation, venait tout simplement  de mettre en colère l'Elfe. Quiconque ne respectait pas la loi méritait d'être sévèrement puni. Gozen lui, avait vu un prétexte pour organiser une sorte de jeu avec le sable qu'il avait matérialisé pour créer un espèce de Bowser retenant captif Aura. L'allusion n'était pas innocente, cette fois ci, l'Elfe en avait la confirmation : elle appartenait bien au Royaume Champignon : était-elle la soeur de la défunte Peach ? L'Elfe tourna son regard vers Faust qui ne semblait pas vouloir se prêter au jeu et n'avait d'yeux que pour la belle femme. Ça alors, quelque part il la comprenait : elle était véritablement une beauté. Son regard vira de nouveau pour s'intéresser à Lufar qui servait quelques cocktails et qui était parti se ranger aux côtés de Gozen, le Monsieur Loyal de ce nouveau cirque extérieur. Link était prêt à jouer le jeu, rien que pour donner une leçon à Cranber qui en avait agacé plus d'un ici.

~ Et puis...Qu'est-ce-que je risque ? Ce n'est ni plus ni moins qu'un "jeu"...Non ? ~ se disait le jeune Elfe qui commença à courir sur le sable. Alors certes, voila qu'il était en situation délicate compte tenu du fait qu'il était sans protection. Il attrapa rapidement son sac tout en fouillant à l'intérieur pour en récupérer son grappin Diamant. Une première noix de coco fut lancée sur Link à sa droite, et il changea aussitôt de direction pour l'esquiver. La deuxième, elle, fut projetée au dessus de sa tête. Autant vous dire que s'en prendre une en plein visage devait faire assez mal, mais aujourd'hui encore, il était hors de question de perdre. Le sable chaud s'enfonçait sous ses pieds, tandis qu'il se concentra sur la direction qu'allait emprunter la troisième noix de coco. Gardant son gadget en main tel un cowboy prêt à dégainer son pistolet, il orienta le grappin vers la boule et tira sur la gâchette : aussitôt, la chaine en diamant fonça à vive allure et alla s'enrouler autour de la noix qui fonçait à toute vitesse vers elle. Link tournoya sur lui même, à plusieurs reprises, faisant prendre de la puissance  à la boule, et tel un lanceur de marteau aux Jeux Olympiques, il appuya de nouveau sur la gâchette : celle-ci fila gracieusement dans les airs, frôlant les nuages à pleine vitesse.

Malheureusement, la noix de coco avait prit trop de vitesse et passa au dessus du visage de Cranber. Link grimaça et alla se réfugier derrière un palmier qui se tenait sur un point d'eau. Il allait devoir tenter une nouvelle approche pour réussir son objectif : délivrer la Princesse et donner une bonne leçon à la démone. Elle allait voir qui était le patron ici. Link tourna sa tête vers le serveur et ceux qui n'avaient pas encore agis dont Lufar et Faust.


« J'ai besoin d'aide par ici ! Stoppons-les ! »

Dé :

Parfait : La noix de coco tape Cranber et rebondit sur le Bowser de sable
Bien : La noix de coco tape Cranber
Raté : Aucun effet
Euh : Cranber réceptionne la noix de coco, prête à la renvoyer à son agresseur
Pièces Pièces : 106723
Nombre de messages : 57039
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Contenu sponsorisé a écrit :
Faisons Trempette
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum