Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonUltra-Inversion00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

La forêt des ombres [PV Robin DesBois]
Zal'Hak a écrit :
avatar
Apprenti de l'Archipel
Sam 9 Déc 2017 - 15:25
Zal'Hak marchait péniblement dans le froid , il avait beaucoup neigé la nuit dernière et donc à chaque fois qu'il mettait un pied devant l'autre, c'était pour l'enfoncer dans une couche de poudreuse d'au moins un mètre. Zal'Hak n'avait pas froid car il était Hivexian Solaire et cette race avait une température corporelle assez élevée. Il commençait à avoir sommeil, il décida donc d'entrer dans la forêt qui était à seulement quelques mètres de lui.

La forêt était extrêmement sombre, il décida donc de prendre un bout de bois et de l'allumer à l'aide du feu qui sortait de sa porte. Après avoir allumé sa torche, il avait entendu quelque chose au dessus de lui, comme deux ailes en train de battre. Il pointa sa torche en direction du bruit et vit, un oiseau, perché sur une branche et d'une race qu'il ne connaissait pas. Il était assez grand et son plumage était d'un noir presque luisant. Il avait de grands yeux qui brillaient dans ces ténèbres écrasantes.

Ils se fixèrent pendant quelques minutes, sans bruit, sans mouvement.

Zal'Hak avait l'impression que l'oiseau voulait lui dire quelque chose. Du haut de son perchoir, l'oiseau s'envola. Il décida donc de le suivre. C'est donc, la torche levée, qu'il se mit à suivre l'oiseau inconnu, qui volait lentement.
Pièces Pièces : 2475
Nombre de messages : 46
Age : 16
Localisation : Inconnue.
Réplique/Citation : Il n'y a que moi qui puisse ouvrir cette porte.
Date d'inscription : 31/10/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur





 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Robin Desbois a écrit :
avatar
Nouveau
Sam 9 Déc 2017 - 16:13
Cela faisait plus de 2 heures que Robin avait envoyé son Phénix en repérage pour savoir si un intrus était rentré dans la forêt. Robin avait senti une présence étrangère, l'espace d'un instant. Il avait donc décidé d'envoyer Feed pour aller voir, mais il mettait beaucoup de temps et Robin commençait à s'inquiéter, il avait un mauvais pré sentiment

-Mais que fait-il bon sang ! Il devrait déjà être rentré depuis bien longtemps, il n'a jamais mit autant de temps. Je devrais peut-être allez voir

Ni une, ni deux, Robin s'élança depuis la branche sur laquelle il était perché depuis tout ce temps et parti à la recherche de son fidèle compagnon dans la forêt sombre et peu accueillante où seules les ténèbres règnent.

-Si il est resté dans la forêt, je n'aurais pas de mal a le trouver. Cela fait un moment que je connais Feed et si il met autant de temps, c'est qu'il a trouvé quelque chose d’intéressant.

L'agilité de Robin lui permettait de sauter de branche en branche et d'ainsi éviter la neige profonde qui le ralentirait. Seulement une dizaine de minutes après être partit, Robin arriva sur une aire dégagée, où des traces de pas était bien visibles dans la poudreuse. Il remarqua aussi des traces de griffes sur la branche sur laquelle il était perché.

-Cette fois, je crois bien que j'ai retrouvé ta trace Feed, voyons voir ce que tu as déniché pour moi.
Pièces Pièces : 1595
Nombre de messages : 7
Age : 15
Réplique/Citation : La précision est ce qui differencie le boucher du chirurgien
Date d'inscription : 06/11/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Zal'Hak a écrit :
avatar
Apprenti de l'Archipel
Dim 10 Déc 2017 - 17:57
Plus Zal'Hak avançait dans la forêt, plus il était fatigué de devoir tendre sa torche vers l'oiseau. Il remarqua aussi qu'au fur et à mesure qu'il avançait, les arbres se faisaient de plus en plus nombreux, c'était une contrainte qui s'ajoutait à l'obscurité car il manqua plusieurs fois de se cogner à l'un d'eux.

Quelque chose lui travaillait l'esprit depuis quelques instants : que voulait lui dire l'oiseau ? ou plutôt ou voulait-il l'emmener ? Pourquoi volait-il de façon à ce qu'on puisse le suivre ?

Trop tard. L'oiseau avait disparu etau moment ou il regarda autour de lui quelque chose bondit dans sa direction. Il esquiva de justesse, et pu apercevoir ce que c'était. Un homme, de taille moyenne en armure noire assez légère et portant une capuche qui se finissait en cape. Il tenait une lame qui brillait dans la nuit et l'oiseau, qui avait subitement disparu, réapparu et se posa sur son épaule.

Zal'Hak ne put s'empêcher de sourire :


J'me suis bien fait avoir quand même, j'ten félicite, tu pourras te vanter d'avoir trompé le gardien de la Porte.

Il y eut un moment de silence.

Encore faut-il que tu sois vivant pour le faire....

Zal'Hak avait prit sa harpe et avait lancé la Porte par terre, qui devint de plus en plus grande.

Les deux personnes se fixaient, attendant qui de l'un ou de l'autre allait se décider à attaquer en premier.
Pièces Pièces : 2475
Nombre de messages : 46
Age : 16
Localisation : Inconnue.
Réplique/Citation : Il n'y a que moi qui puisse ouvrir cette porte.
Date d'inscription : 31/10/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur





 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Robin Desbois a écrit :
avatar
Nouveau
Dim 10 Déc 2017 - 19:44
Robin allait de plus en plus vite en sautant de branche en branche, d'arbre en arbre. Au fur et à mesure qu'il évoluait dans la forêt, il sentait son excitation augmenter en même temps et d'une façon inouïe. Cela fait des années qu'il n'avait pas ressentie cette sensation, il avait envie de voir l'être qui avait troublé sa conscience durant son repos, il voulait savoir qui l'avait dérangé.

-J’entend quelqu'un, il ne soit plus être loin.

Il s'arrêta et aperçût une silhouette, plutôt sombre qui contrastait avec le blanc éclatant de la neige, avec une torche dans une main et ce qui semblerait être, un instrument dans l'autre. Il ne semblait pas porter de vêtement contre le froid, ce qui étonnât Robin car même lui trouvait que l'air était glacial, alors qu'il était habitué à dormir dehors, dans le froid de la nuit.

-Bien il ne m'a pas encore repéré, ce qui signifie que j'ai l'avantage.

Robin décidât de sauter sur l’intrus, un couteau à la main. Le Phénix avait comprit ce que cela signifiait et s'envola au dessus des arbres. Cependant, l'inconnu se tourna au dernier moment et Robin s'écrasa dans la neige. Comment a-t-il pu ? Depuis qu'il a commencé son travail de chasseur de prime, personne n’avait pu prévoir une tel attaque surprise, cela ne fit qu'augmenter l’intérêt de Robin à son égard.

-J'me suis bien fait avoir quand même, j'ten félicite, tu pourras te vanter d'avoir trompé le gardien de la Porte.

Il y eut un moment de silence. Robin le trouva bien prétentieux, et puis comme il disait toujours :"les prétentions sont l'apanages de la médiocrité"

-Encore faut-il que tu sois vivant pour le faire....

"D'accord donc il a vraiment un égo surdimensionné celui là, je suis tombé sur un bon morceau" pensât Robin. Le mystérieux personnage prit un objet dans sa poche et le jeta dans la neige, qui fonda presque instantanément à son contact. Il prit ensuite son instrument et jouât une note, ce qui a eut pour effet de faire grandir l'objet. Plus il grandissait; plus la chaleur alentour augmentait. Puis, Robin se rendit compte que l'objet était... une porte ?!?

-Dès que tu es entré dans cette forêt, j'ai ressenti quelque chose, une émotion que je n'avias jamais ressenti auparavant.

-Et c'est une bonne chose ?

-Pas pour toi

Robin dégainât son arc. Il était prêt à décocher une flèche sur la personne dont il connaissait ni le nom, ni la provenance, et puis de toute façon, il s'en moquait.

Dé action; Flèche magique :

Parfait : Tire un flèche une flèche d'eau qui réduit les pouvoirs de Zal'Hak pendant 7 tours
Bien : Tire une flèche basique qui blesse Zal'Hak
Raté : Tire une flèche de glace qui n'a aucun effet sur Zal'Hak
Euh : Tire une flèche explosive mais qui avalée par la porte de Zal'Hak, qui renvoie l’explosion à Robin et qui le projette en l'air
Pièces Pièces : 1595
Nombre de messages : 7
Age : 15
Réplique/Citation : La précision est ce qui differencie le boucher du chirurgien
Date d'inscription : 06/11/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 10 Déc 2017 - 19:44
Le membre 'Robin Desbois' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Zal'Hak a écrit :
avatar
Apprenti de l'Archipel
Sam 16 Déc 2017 - 14:31
Zal'Hak ne bougea pas lorsqu'il vit l'homme en armure noire sortir son arc et décocher une flèche. La Porte s'ouvrit, avala la flèche du mystérieux individu et la lui rendit, au sens propre du terme. La flèche provoqua une explosion, ce qui envoya l'archer en l'air.

Zal'Hak sourit et lui dit :


-Décidément, tu ne sais vraiment pas viser...

Zal'Hak constata que dans un périmètre d'environ 10m autour de la Porte, la neige avait fondu, laissant place à un sol boueux. Il vit aussi l'Archer faire un signe en l'air. Que manigances-tu ? Il comprit trop tard, le Phoenix avait foncé vers lui et de ses serres, avait blessé le jeune barde au bras.

Il continuait à sourire :

-Le piaf à mieux fait que l'autre. Dit-il en pointant du menton l'Archer.

Son expression se durcit et son œil gauche se mit à briller d'un orange éclatant :

-Passons aux choses sérieuses, veux-tu ?

Il prit sa harpe, se mit à jouer frénétiquement des notes qui ouvrèrent la Porte. La chaleur augmenta considérablement. Des braises sortaient de la Porte.

Dé action : chaines de flammes.

Parfait : Zal'Hak joue des notes qui font sortir de la Porte des chaines enflammées qui brûlent et immobilisent l'Archer indéfiniment.
Bien : Zal'Hak joue des notes qui font sortir de la Porte des chaines enflammées qui immobilisent l'Archer pour une durée de 1 post.
Raté : Zal'Hak joue de sa harpe mais rien ne se produit et le porte se referme.
Euh : Zal'Hak joue de sa harpe, rien ne produit et l'Archer décoche une flèche qui blesse Zal'Hak à l'épaule.
Pièces Pièces : 2475
Nombre de messages : 46
Age : 16
Localisation : Inconnue.
Réplique/Citation : Il n'y a que moi qui puisse ouvrir cette porte.
Date d'inscription : 31/10/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur





 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 16 Déc 2017 - 14:31
Le membre 'Zal'Hak' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Robin Desbois a écrit :
avatar
Nouveau
Sam 16 Déc 2017 - 17:29
La flèche qu'avait tiré Robin fut absorbé puis renvoyé par la porte ce qui eût pour effet de l'envoyer en l'air grâce à une explosion violente. Après s'être rattrapé quelque quelques mètres plus loin, le "Gardien de la porte" comme il s'appelait, s'exprima :

-Décidément, tu ne sais vraiment pas viser...

Je pense qu'il est temps de le faire redescendre sur terre pensa Robin et rien de mieux pour ça que de faire intervenir mon phénix préféré. D'un seul geste de la main, il fit fondre Feed sur son ennemis ce qui eût pour conséquence de le blesser à l'épaule, mais il continuait à sourire.

-Le piaf a mieux fait que l'autre.

Robin était humble normalement mais cet individus l’énervait particulièrement. Après ces quelques mots, son expression se durcit et son œil gauche se mit à briller d'un orange éclatant

-Passons aux choses sérieuses, veux-tu ?

Il prit sa harpe, se mit à jouer frénétiquement des notes qui ouvrèrent la Porte. La chaleur augmenta considérablement. Des braises sortaient de la Porte. C'est à ce moment là que des chaines enflammées sortirent de la porte en vinrent s'attacher au corps de Robin ce qui l'immobilisa.

-En un seul coup quand même et n'oublie pas que ton gros pigeon à quand même mieux fait que toi

-Oui mais ce "gros pigeon" comme tu dit a plusieurs millénaires alors que toi, vu ta tête tu ne dois pas dépasser la quinzaine avec ta petite dégaine d'imberbe.

-Tu parles beaucoup pour un type qui est à deux doigts de crever

Un silence s’installa

-Bon, t'es qui au juste et tu fiches quoi dans une forêt comme celle là ?

-Attend, c'est toi qui viens me déranger dans ma forêt et c’est toi qui pose les questions ?

-Ouais, bah moi j'ne suis pas enchaîné donc tu ferais mieux de répondre à mes questions

-Bon vu que t'as pas l'air de vouloir me détacher, on vas dire que je vais te répondre

-AH enfin une bonne résolution, même si nous ne somme pas le premiers janvier

Un nouveau silence s'installa...

"Rhoo mais je plaisante" dit le jeune barde en lui mettant une tape sur l'épaule.

-Je suis Robin Desbois, chasseur de prime connu dans tout l'archipel pour mes capacités hors-du...

Robin n'eut pas le temps de finir. Un bruit sourd avait retentit. Brruit qui fit trembler les arbres et fait s'envoler les oiseaux.
Pièces Pièces : 1595
Nombre de messages : 7
Age : 15
Réplique/Citation : La précision est ce qui differencie le boucher du chirurgien
Date d'inscription : 06/11/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Zal'Hak a écrit :
avatar
Apprenti de l'Archipel
Sam 16 Déc 2017 - 20:28
Robin n'avait pas eu le temps de finir sa phrase. Un bruit sourd l'en avait empêché. Qu'est ce que c'est que ça ? Bref, le barde se dit qu'il continuerait son interrogatoire plus tard et qu'il fallait mieux se préparer à un éventuel danger. Zal'Hak dit :

- Bon, j'te détache mais à une condition : tu me suis et accepte de m'aider en cas de danger.


Zal'Hak cru percevoir de l'indignation dans l'expression de l'Archer :

- C'est pas comme si j'avais le choix, tu le sais tout autant que moi !

- Parfait !!

Robin murmura :

- Ne va pas croire que c'est parce que tu me le demandes que j'accepte de t'aider, je dois protéger MA forêt en cas de danger..

- Cause toujours mon vieux ! dit Zal'Hak en ricanant.

Le jeune barde joua de sa harpe et brisa les chaines. Aussitôt, le Phénix se percha aussitôt sur l'épaule de Robin qui se rétablissait peu à peu. Il joua aussi de façon à ce que la Porte reprenne sa petite taille et qu'il puisse ainsi la ramasser, dans cette terre boueuse.


Il mit la porte dans sa poche, se tourna vers Robin et lui dit :

-T'es prêt ? On peut y aller ?

Robin hocha silencieusement la tête.

- j'ai cru comprendre, au vol des oiseaux, que le bruit venait du nord tu sais ce qu'il y a là bas ?

- La Gorge Du Monde, une montagne extrêmement haute.

- Parfait, allons-y !!

C'est donc dans un élan de détermination que tous trois s'élancèrent vers la Gorge du Monde. Lorsqu'il sortirent de la forêt ils se rendirent compte que Le jour se levait peu à peu, donnant à la neige une teinte rouge-orangée qui rappelait à Zal'Hak le feu de son œil gauche.
Pièces Pièces : 2475
Nombre de messages : 46
Age : 16
Localisation : Inconnue.
Réplique/Citation : Il n'y a que moi qui puisse ouvrir cette porte.
Date d'inscription : 31/10/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur





 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
La forêt des ombres [PV Robin DesBois]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum