Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

La belle et la bête [PV : Aura]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Ven 17 Nov 2017 - 0:21


Fourside ne semblait pas avoir été affecté par le temps, si on devrait se fier aux nombreux buildings cherchant à défier les hauteurs. De nombreux panneaux publicitaires envahissaient les façades en même temps que la foule sur les trottoirs.

Faust sortit d'une joaillerie. Tel un enfant gâté devant son cadeau auquel il s'y attendait, il s'empressa de sortir d'une petite boîte à bijoux un pendentif. Le bouc était cou nu. Le cornérien avait payé le joaillier pour faire un lifting à son bijou à partir d'un cristal gagné à une loterie dans sa ville. Ce dernier était désormais accroché à un socle faite avec la pierre qui lui avait permis de révéler son alter-ego. Content du résultat, Faust mit son pendentif qui était beaucoup plus joli avec le cristal taillé que la petite plaque. Le bouc apprit que le cristal avait la propriété d'octroyer à la personne de l'aide en combat selon l'organisateur de la loterie. Il précisa que pour activer son effet, il suffit d'exécuter une danse classique.

L'anthropomorphe cherchait maintenant un endroit où déjeuner. Il fut fort tenté par les rues où jonchaient marchés typiques de la ville qui vendant de la nourriture dans les rues malgré l'odeur de tofu « puant ». Cependant, se doutant un peu de l'hygiène, Faust décida de se contenter des restaurants. En chemin, le cornérien fut attiré une femme dont sa beauté ne pouvait laisser personne indifférente. Plus tard, il constata un objet précieux tomber au sol depuis l'inconnue. Faust le ramassa. Après quelques instants d'hésitation, le bouc décida de la rattraper. Il finit par tapoter l'épaule avant de tendre l'objet d'un sourire discret.


Nouveau pendentif de Faust :
Spoiler:
 
Pièces Pièces : 15921
Nombre de messages : 4733
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Aura a écrit :
avatar
Stellaire
Ven 17 Nov 2017 - 19:43

La jeune femme voulait enquêter à propos de la Pandorica et l'arrivée des héros, mais elle ne pouvait s'empêcher de se faire plaisir et faire les magasins, enfin là, c'était plutôt un marché. La demoiselle connaissait très bien le petit marché de Fourside ! Où elle se rendait quelquefois, voir souvent... Son goût pour les choses de luxe, la rapprochait encore de Peach, mais bon, elle s'en fichait.

La demoiselle regardait forcément les bijoux, plus ça brille, plus ça lui tapait à l’œil, elle regardait surtout un joli bracelet en rose doré, d'après le vendeur, plutôt sorbe, mais très jolie. Il ne restait plus qu'à vérifier si oui ou non, c'était de la camelote, car elle refusait de se faire avoir. Par inadvertance, la jeune bourgeoise fit tomber le bijou. Une créature à l'apparence de bouc réussi à le rattraper avant que celui-ci touche le sol.

Aura se relevait en même temps que la créature, la remerciant, puis elle l'examinait plus en détail... La jeune femme était loin d'être bête, elle était sûre à 70% d'être face à l'un de ces fameux héros. Comment elle le savait ? Leur aura était très différent, assez supérieurs à ceux des natifs... Puis, ce n'est pas tout les jours qu'on voyait un bouc.

La demoiselle ne savait trop comment réagir face à eux, elle ne voulait pas ce montré odieuse, mais elle ne voulait leur offrir sa confiance. De plus, elle pouvait se tromper sur l'origine de la personne... Autant être cash se disait la jeune femme.


« Merci, désolé, si je me montre un peu direct, mais vous êtes l'un des fameux héros ? »

Aura réalisait que la majorité des personnes ignoraient la créature, sa présence ne semblait pas déranger, mais peut-être qu'ils l'ignoraient seulement.
Pièces Pièces : 3420
Nombre de messages : 62
Age : 24
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Sam 18 Nov 2017 - 0:06
Faust garda son sourire quand la princesse lui remercia. En revanche, celle-ci se transforma rapidement en une grimace de gêne. Un silence s'installa entre les deux personnes. Ce n'était pas que le bouc prit la question en mal. A vrai dire, le cornérien ne supportait pas cette étiquette. La première raison était pour fuir les préjugés. En effet, Faust eut vent qu'une majorité de natifs se méfiaient de la plupart des héros, sauf quelques cas exceptionnels. La seconde était qu'il trouvait ce terme trop orgueilleux. Si le bouc sauvait des vies, c'était surtout parce qu'il écoutait son empathie. En revanche, peut-être que le terme antihéros lui serait mieux approprié au sens littéraire.

-Dans la mesure où je viens de l'ancien monde, on peut dire ça... Pardonnez-moi si la communication par télépathie puisse vous perturber.

Le cornérien ne s'attarda pas trop sur les détails. Après tout, peut-être que l'inconnue avait mieux à faire. D'ailleurs, Faust se demanda si jouer les personnes vulnérables étaient une bonne idée surtout qu'en réalité, il savait se montrer ferme quand il le fallait. Le bouc était conscient sur sa mauvaise habitude à s'excuser même si la chose était bénigne.

Le ventre de l'anthropomorphe se mit à gargouiller. L'animal posa rapidement ses mains sur son ventre pour l'empêcher de continuer à crier famine. Son air resta de marbre. Dans sa tête, il eut tellement honte de ces maladresses. Cependant, il était hors de question de se replier sur soi, encore moins de se sentir fragile ce qui pourrait nuire à sa réputation. Dans tous les cas, la conversation semblait être mal partie vu que le bouc paraissait peu confiant. Néanmoins, sa volonté n'était pas contre pour faire davantage connaissance à la demoiselle si celle-ci avait du temps libre. Qui sait, cela lui lèverait les doutes du cornérien.
Pièces Pièces : 15921
Nombre de messages : 4733
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Aura a écrit :
avatar
Stellaire
Dim 19 Nov 2017 - 21:22

Il semblerait que la jeune femme ait mis mal à l'aise le bouc avec sa question. Il est vrai que pour certain l'étiquette de "héros" devait être difficile à porter. Il ne fallait pas faire la grossière erreur de les mettre tous dans le même sac. Mais difficile de faire confiance. Aura se pinçait les lèvres un peu honteuse de se montrer aussi antipathique, cela ne lui ressemblait pas.

« Hum, je m'excuses de me montrer si revêche, j'ai encore un peu mal avec les personnes comme vous... »

Aura n'avait rien dit sur le fait que le bouc s'exprime par télépathie. Pourquoi pas ? Elle trouvait cela intéressant. Ne pouvait-il pas parler autrement ? La jeune femme lui poserait la question, si elle en avait l'occasion, elle n'avait pas envie de se montrer une nouvelle fois maladroite.

La bourgeoise entendue le ventre de l'animal s'exprimer, celui-ci avait faim, et maintenant que Aura y pense, elle aussi, bien que son ventre ne s'exprimait pas. La demoiselle qui manquait de temps, validait son payement, en espérant que n'était pas du toc. Elle devrait l'analyser un peu plus tard. Après se long moment de silence, ou Aura avait validé son achat, celle-ci rompue le silence en tendant son bras pour se présenter.

« Je m'appelle Aura Toadstool ! J'ai l'impression que vous avez faim, si vous voulez, je vous invite ! »

Un bon repas permettrait de briser la glace, enfin c'est ce que disait Aura. Elle allait aussi pouvoir lui poser un tas de questions, car elle n'avait encore eu l’occasion de vraiment discuter avec un héros. Il y avait bien sûr : Rosstail et Iggy, mais l'action avait empêcher qu'ils fassent amplement connaissance. Et ce n'est pas plus mal, car Aura n'était pas prête à sympathiser avec ce sbire de Bowser.
Pièces Pièces : 3420
Nombre de messages : 62
Age : 24
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Lun 20 Nov 2017 - 1:17
Faust accepta facilement les excuses de la princesse sous le nom d'Aura. De toute manière, le cornérien était une personne très indulgente. D'ailleurs, la bourgeoise lui invita à déjeuner. De plus, elle lui tendit sa main pour saluer. Pour l'invitation, Faust se sentit bizarre à l'idée à ce dernier qu'une femme puisse prendre une telle initiative aussi facilement. Cependant, il ne dirait pas non. C'était une belle occasion pour faire connaissance avec la demoiselle (en évitant créer un sentiment de jalousie à Coline bien sûr !). Quant au geste, Faust fut un peu dérouté. A vrai dire, il n'avait jamais ou presque serrer la main d'une princesse. Après quelques temps de réflexion, le bouc soupira de soulagement, sortant ainsi de sa timidité.

-J'accepte l'invitation avec grand plaisir. Au passage, mon nom est Faust.

Le cornérien se remit à sourire légèrement tandis qu'il saisit la main d'Aura. Puis, tel un prince, il s'inclina doucement pour poser ses lèvres sur le dos de la main de l'inconnue. D'accord, le baisemain ne devrait se pratiquer en aucun cas dans les rues. Mais, entre ceci et serrer la main à une bourgeoise, Faust ne voulait pas manquer de politesse en choisissant la première option. La question que se posait la bête était où que Aura l'emmènerait. Peut-être un coin chic. Dans tous les cas, pas dans des restaurants de rues.

-Si vous n'avez pas d'idée, j'ai déjà entendu des restaurants dans des gratte-ciels. Peut-être qu'il serait pas mal d'avoir une jolie vue de Fourside. Après, c'est à vous de voir.
Pièces Pièces : 15921
Nombre de messages : 4733
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Aura a écrit :
avatar
Stellaire
Mar 21 Nov 2017 - 18:09
La créature se montrait hésitante, mais au final, il acceptait l'invitation de la demoiselle en se présentant à son tour au nom de Faust. Celui-ci allait même plus loin en s'inclinant et en embrassant la paume de la main de la noble femme ce qui attirait un peu les regards. La demoiselle n'était pourtant pas dérangée par ce geste, bien au contraire, elle trouvait qu'au moins Faust avait de l'éducation et qu'il savait comment parler aux femmes. Bien qu'elle rougissait tout de même un peu.

« Enchanté Faust... Je vois que vous savez comment traiter une femme ! Enfin, comme vous êtes mon invité, je vais prendre votre option. »

Aura n'avait pas d'idée de restaurant de toute manière, mais elle ne préférait rien dire, car ça ne fait pas très classe. Et elle se dirigeait vers le restaurant se trouvant en haut d'un gratte-ciel. Celui-ci était chic, même très chic, bien que Aura avait largement les moyens de payer une table pour deux... Mais, il y avait un souci, pour avoir une bonne place, il fallait réserver en avance... Il semblerait ne plus avoir de place, sauf si on était d'accord pour manger dans les toilettes. La noble femme essayait de jouer sur son charme et son prestige en tant que Toadstool, mais comme elle n'était pas au royaume champignon, cela ne fit aucun effet sur les serveurs.

« Comment ce restaurant peut-il marcher ?! Ils ne savent même pas traité une femme de mon prestige correctement ! » râlait-elle.

Le serveur revenait prêt d'eux, demandant de dégager, car s'ils ne voulaient pas manger dans les toilettes, un autre "couple" oui, il avait utilisé le terme "couple" voudrait de cette place. Le comportement du serveur agaçait tellement la bourgeoise qui voulait absolument le dernier qu'elle acceptait cette dernière place sans réfléchir.

« Nous allons prendre votre dernière place ! » affirmait-elle sans réfléchir.


Puis une fois aux toilettes, elle réalisait son erreur... Honteuse, elle n'osait pas regardé Faust dans les yeux... La demoiselle aimait trop avoir le dernier mot...

« Mais qu'est-ce que j'ai fait... je suis navrée... »

La honte...
Pièces Pièces : 3420
Nombre de messages : 62
Age : 24
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mar 21 Nov 2017 - 20:45
Aura suivit la proposition de Faust. Pour quelques passants, c'était un couple voulant passer du bon temps. Pour le cornérien, il se projetait comme un majordome dévoué à sa supérieure, quitte à jouer au garde du corps. Bref, la princesse et le bouc se dirigèrent vers un des gratte-ciel possédant un restaurant. D'ailleurs, il devrait être le plus haut bâtiment de la ville. Le rez-de-chaussée et ses étages supérieurs étaient aménagés en un centre commercial luxueux. Cosmétiques, prêt-à-porter, accessoires, les plus riches pouvaient trouver facilement leur bonheur. Quelques étages au-dessus, c'était des bureaux. Enfin, les derniers étages étaient des restaurants ainsi que quelques clubs privés.

Le lieu où se trouvait Faust et Aura laissait rêver avec la décoration coûteuse. C'était le genre d'expérience à vivre une fois dans sa vie ou plusieurs fois si on était garni d'argent. Cependant, le restaurant semblait pris d'assaut au point que la réservation était obligatoire. Le bouc s'en doutait. Malgré les protestations de la bourgeoise, le serveur envoya le duo balader ou presque. Même si celui-ci ne voulait pas perdre des clients, les poils de Faust hérissèrent quand il donna comme place... des toilettes. Encore heureux qu'elles n'étaient pas aussi sales que n'importe quelles autres toilettes.

Le cornérien était attristé de voir la demoiselle complètement hors d'elle. Faust leva sa main hésitant à toucher celle d'Aura. Il voulait la rassurer. Accablé par les émotions de la princesse, le bras de l'anthropomorphe s'arrêta au milieu de la table. A la base, il voulait la demander si elle ne voulait pas changer de restaurant. Mais, Faust pensait que c'était trop tard pour changer d'avis. Tout ce que le bouc pouvait faire était d’esquisser un sourire bienveillant.

-Ce n'est pas de votre faute... Vous avez essayé de négocier...

Cela ne durait pas longtemps puisque la tristesse de la belle se transforma en la colère de la bête.

-Oh et puis zut. J'vais causer à ce serveur. Je ne me vois pas manger ici. Je ne supporte pas de voir quelqu'un qui est à deux doigts de pleurer.

Faust leva brutalement du couvercle de toilette servant de siège. Le changement brutal de comportement pourrait surprendre la princesse ; comme si elle avait devant ses yeux une autre personne plus ferme que la première. Ce n'était pas que le bouc n'aimait pas voir les gens en larmes malgré la tournure de la phrase. D'ailleurs, peut-être qu'Aura ne l'était pas. En tout cas, le cornérien détestait était de laisser une personne remplie de déception malgré son caractère "je m'en foutiste". Après, tout dépendait du contexte. Ici, le bouc refusait catégoriquement que la princesse mangeait dans un tel endroit qui était presque une insulte.

Revenant au comptoir, Faust vit facilement l'agacement du serveur. Sans lui laisser le temps de prendre la parole, la bête saisit son épaule pour le ramener plus loin, histoire de ne pas trop disperser le conflit. L'homme commença à rouspéter qu'il n'avait pas que ça faire... jusqu'à ce que le bouc matérialisa une flamme spectrale violâtre.

-Je ne suis pas d'humeur à jouer les snobinards diplomates. J'vais être bref. D'accord, on a oublié de réserver. Mais, proposer une place dans les toilettes : c'est du «foutage de gueule ». La petite fille pourrie gâté comme vous dites est maintenant malheureuse à cause de vous. Alors, soit vous nous donnez une vraie place ! … Soit, je vous inflige un maléfice.

Son regard noir confirma sa mauvaise humeur. Il approcha la flamme à quelques centimètres devant son visage.


Dé Action : La bête qui rogne en Faust
Si Parfait : L'intimidation marche à merveille que le « couple » peut avoir une belle table aux chandelles avec vue sur la ville
Si Bien : L'intimidation marche. Par contre, il faut attendre un peu avant d'avoir une table
Si Raté : Le serveur a les nerfs d'acier
Si Euh... : Le serveur panique et crée un effet papillon. Toutes les personnes dans le restaurant courent dans tous les sens qu'il vaut mieux au « couple » d'aller ailleurs
Pièces Pièces : 15921
Nombre de messages : 4733
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mar 21 Nov 2017 - 20:45
Le membre 'Faust Arion' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 26230
Nombre de messages : 7782
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Aura a écrit :
avatar
Stellaire
Mar 21 Nov 2017 - 21:45
Plus Aura restait enfermé dans ces toilettes, plus elle avait honte... En dehors du fait qu'heureusement elle était propre... Il n'y avait rien de positive. Quelques fois, on entendait certaines personnes venir puis tirer la chasse, il n'y avait pas de belle vu, alors qu'il était tout en haut d'un building, il y avait une légère odeur de "merde" pas forcément plaisante. Comment un restaurant aussi prestigieux pouvait-il suggérer un tel manque de confort ?! C'était inadmissible ! Faust essayait tant bien de mal à réconforté Aura... Mais elle se sentait honteuse, limite insulté... Si ses parents apprenaient cela, ils en parleraient à tous les citoyens du royaume champignon et elle deviendrait un sujet de moquerie...

Aura ne pleurait pas, mais elle se sentait au fond du gouffre. Puis, le bouc décidait d'intervenir, elle ne savait pas vraiment si c'était une bonne idée, mais trop tard. Il essayait d'intimité les serveurs, mais son plant marchait un peu trop bien, car il créait une panique général, totalement incontrôlable... En voyant la scène catastrophique, la demoiselle se tapait le front, non pas à cause de Faust, mais à cause de tous ces gens qui paniquaient pour rien, tous ces gens snobinard qu'elle ne supportait pas. Oui, elle-même vivait dans le luxe, la richesse, mais elle espérait ne jamais agir comme ces débiles qui se pissent dessus, car ils ne savent pas quoi faire face à une personne qui se montre plus forte qu'elle. On voyait bien que ces gens vivaient dans leur petit cocon et leur confort depuis toujours. C'est pour cela qu'Aura avait décidé de partir, de voyager. Puis une personne reconnue Faust comme héros et là les choses s’aggravait encore plus. Les héros n'aimaient pas aimer, mais depuis cette histoire d’exécution à Horuna, les héros représentait le mal chez certains natifs. Même, Aura qui n'avait aucun attachement particulier pour ces "héros" trouvait cette réaction pathétique.

« N'importe quoi... »

Aura décidait de s'éclipser accompagné de Faust, alors qu'ils n'étaient même plus dans le restaurant, on pouvait encore des bruits de panique, comme-ci ils étaient encore là, comme-ci Faust avait mis sa menace à exécution. Les deux personnes s'en allaient du bâtiment, la situation entre eux semblait tendu, car Aura n'avait plus rien dit depuis qu'il était partie. Mais, une fois, dehors, la demoiselle ne put s'empêcher de pleurer de rire. La situation était pathétique, mais tellement drôle.

« Grâce à toi, tous ces snobinards et ce restaurant vont descendre d'un cran, ça ne leur fera pas trop de mal ! » riait-elle.

Après s'être séché les larmes, il restait toujours un souci... Où allait-il manger ? Le temps tournait et s'il ne trouvait rien avant 13h30 ou 14h, ils allaient devoir se contenter d'un fast-food... Le souci, c'est que les restaurants à quelques mètres de celui où le groupe se trouvait, avaient déjà entendu parlé d'eux et leur refusaient l'accès...
Pièces Pièces : 3420
Nombre de messages : 62
Age : 24
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mar 21 Nov 2017 - 23:05
Le climat du restaurant après la menace de Faust en un gif :
Spoiler:
 

Plus sérieusement, Faust ne savait pas que son intimidation aller créer un sentiment de panique dans le restaurant, à moins que cela soit le serveur qui était poltron. Dans tous les cas, le cornérien se rendit compte de sa personnalité imprévisible. En effet, la plupart de ses connaissances le connaissaient sous son air neutre et que le moindre changement de comportement pourrait les surprendre. En réalité, le bouc maîtrisait ses émotions au point de les utiliser comme cela lui convenait. Il n'aimait pas le terme manipulateur même si c'était dans le concept.

Les gens couraient partout pour une raison quelconque alors que tout avait commencé par une petite flamme. Aura cacha son visage. L'anthropomorphe qui ne savait pas que ce geste n'était pas adressé à lui eut des remords. Pendant le trajet, Faust stressait de plus en plus à l'idée d'imaginer la réaction de la princesse. D'ailleurs, pensant qu'elle allait lui ranger aux côtés des Héros dans le sens de leurs actes décalés, il n'osait même pas la regarder.

Le duo sortirent du bâtiment où ils étaient sensés déjeuner. La princesse se mit soudainement à éclater de rire, à la grande confusion du bouc qui estimait de ne pas être fier sur son acte. Aura vit ce dernier du bon côté dans la mesure où cela permettait à ces « snobinards » de sortir de leur zone de confort. De plus, il fut surpris qu'elle lui tutoie. Bref, Faust se sentit un peu soulagé, même si il fut préoccupé par les séquelles laissées par son intimidation. Il suffisait aux deux personnes d'aller plus loin du quartier. Pour le bouc, cela ne lui dérangeait pas de marcher quelques minutes supplémentaires. En revanche, il ignorait si la bourgeoise pouvait garder le ventre vide. Au pire des cas, il fallait croiser les doigts pour que les restaurants à proximité soient d'humeur à les pardonner.

-Il serait peut-être plus judicieux d'aller un peu plus loin. Avec la panique que j'ai crée, les gens à côté se poseront la question. Pouvez-vous tenir le coup ? Ah euh... question personnelle. J'ai eu vent que vous étiez une princesse. Puis-je vous appeler « votre Altesse » ?

Faust eut l'impression qu'Aura était différente des princesses des contes de fées. Il ne connaissait certes sa timidité. Mais, rire devant des personnes face à des gens qui devraient être plus ou moins à la même classe sociale, le cornérien était persuadé que ce n'était qu'une facette. Il avait envie de la découvrir plus, en évitant tout de même de tout savoir du premier coup.
Pièces Pièces : 15921
Nombre de messages : 4733
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Aura a écrit :
avatar
Stellaire
Jeu 23 Nov 2017 - 21:52

Un, deux et puis trois, tout les restaurants leur refusait l'entrée qui commençait à soûler grandement Aura. Faust proposait d'aller plus loin, pourquoi pas, cela ne la dérangeait pas de marcher, mais toutes ces émotions, on commencer à lui donner sévèrement faim... C'était râlant... La demoiselle avait un peu de mal. Au royaume Champignon, aucun restaurant refuserait l'entrée une Toadstool... Et refuserait l'entrée à une personne affamée. La créature qui voyageait avec elle, lui posait une question, demandant si oui ou non elle était une princesse... Elle soupirait un peu... Son passé commençait à refaire surface... C'est ainsi, enfin, il ne l'avait pas pris pour Peach, c'était déjà cela.

« Ah l'époque de Nintendo World, ma famille et donc mon ancêtre Peach était belle et bien une princesse. Aujourd'hui, je ne sais pas si tu es au courant, mais c'est Astrid qui gouverne sur Next Wave et depuis notre famille a perdu son titre royal. Nous sommes cela dit considérer comme des nobles et la majorité des Toads nous considère toujours comme des personne de sang royal. Nous vivons également dans le château de notre ancêtre. »

Cela ne dérangeait pas Aura d'avoir perdu son titre royal, gouverné ne devait pas être chose aisée, et puis au moins elle ne risquait pas de se faire enlever par un Koopa qui désirerait son royaume... Puis, si elle était une "princesse" elle ne pourrait sûrement pas voyager aussi aisément qu'elle le faisait.

« Et toi, Nintendo World ne te manque pas trop ? »

C'était l'une des questions qu'Aura se posait le plus, cela devait être difficile pour un "héros" de se réveillé 1000ans dans un monde différent... On a beau les blâmer qu'ils soient dangereux ou autre conneries, il ne faut pas oublié que ceux-ci on du vivre une énorme souffrance.
Pièces Pièces : 3420
Nombre de messages : 62
Age : 24
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Ven 24 Nov 2017 - 0:24
Faust avait l'impression de marcher pour sa survie. Néanmoins, il était assez endurant. Son secret ? Penser à autre chose comme discuter du passé. D'ailleurs, le cornérien apprit qu'elle était de la famille qui avait comme sauveur de son ancêtre un plombier moustachu. Seulement, mille ans plus tard, elle perdit son statut royal au profit d'Astrid. Faust haussa ses épaules. Au moins, les Toads vivant encore dans l'archipel considérait Aura comme une princesse. Puis, cette dernière renvoya la balle dans le camp de Faust. Elle lui demanda si Nintendo World lui manquait. Le bouc eut un instant de réflexion puisqu'un tourbillon de souvenirs lui brouilla son esprit. Il fallut attendre quelques secondes pour que l'anthropomorphe puisse tirer un parti pris.

-Oui et non. Contrairement à une de mes connaissances qui est également un Héros, je dois dire que ça été une bonne occasion de tourner la page. Encore heureux que je ne sois pas dépaysé par la société. C'est comme Corneria mais en moins futuriste. En revanche, le fait de ne plus avoir de nouvelles de mes amis ou encore de mes proches... J'ignore de ce qu'est devenu la ville où j'habitais. Si le Royaume Champignon et Hyrule existent malgré leur changement, Corneria doit encore être vivant.




Le bouc perdit patience à marcher. Il s'arrêta au prochain restaurant qui lui passait. Celui-ci proposait des plats inspirés de la culture européenne. Quant à la décoration, il s'agissait d'un appartement réaménagé. A la différence d'un appartement quelconque, une terrasse en bois avec des tables relia la rue et le restaurant. L'intérieur se voyait facilement grâce à une grande baie vitrée. C'était sobre mais qui dégageait un certain sentiment de confort une fois installé.

-Attends-moi là.

Faust entra dans le lieu. Par chance, le personnel ne semblait pas être au courant du couac. Du côté de la bourgeoise, elle pourrait croire que le bouc prenait trop de temps à parler et c'était le cas. En effet, en plus de demander une table pour deux, Faust expliqua la situation histoire que le serveur ne les chasserait pas de suite si jamais il apprenait la nouvelle pendant que le duo déjeunèrent. La posture du cornérien communiquait facilement ses émotions. Il se montrait à la fois sûr de lui pour pouvoir aborder sans difficulté et à la fois sensible exprimant son regret de son acte au gratte-ciel. Au final, le serveur était très indulgent, même si il fut étonné de voir un bouc qui tenait sur ses deux sabots. Content de trouver enfin un endroit où se restaurer, Faust libéra le gentleman qui était en lui, que cela soit pour tenir la porte tout en invitant Aura à entrer avec une révérence, ou encore tenir la chaise le temps que la princesse s'installa. Bien sûr, il ferait cela si la demoiselle était d'accord sur le restaurant.
Pièces Pièces : 15921
Nombre de messages : 4733
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Aura a écrit :
avatar
Stellaire
Sam 25 Nov 2017 - 22:58

Ainsi, Next Wave avait été une bonne raison pour le bouc de tourner la page. Étrange comme phrase. Souvent, on dit cela, quand on regrette quelque chose et qu'on a besoin de se changer les idées pour tourner la page. Faust n'était-il plus heureux plus heureux sur Nintendo World ? Aura se retenait de lui poser la question, elle jugeait celle-ci trop personnelle pour le moment.

Après quelques mètres, le bouc en avait marre de marché et se dirigeait dans le premier restaurant au alentour, un restaurant qui semblait tout de même correcte, avec une cuisine "européenne". Aura lisait la carte pendant que Faust faisait certaines choses à l'intérieur du restaurant. Elle ne savait pas trop quoi, mais elle patientait comme celui-ci l'avait demandé.

Cinq minutes étaient passées et celui-ci venait chercher la demoiselle. Elle acceptait l'invitation, déjà la cuisine l'avait rendu curieuse, ensuite elle n'avait pas envie de se sentir de nouveau rejeter quelque part et enfin, il fallait manger avant que les restaurants ferment. Ainsi, elle entrait dans la pièce, le bouc lui avait maintenue la porte, ainsi que tenu sa chaise pour qu'elle s'assoie. Aura trouvait le bouc très galant, mais elle se demandait pourquoi il agissait ainsi avec elle ?

« Hum, dis-moi, je peux savoir pourquoi tu me traites ainsi ? Je sais je suis une noble, mais au final, tu me dois rien que je saches... »

Aura ne savait pas trop comment poser sa question et cela s'entendait, en fait elle ne voulait pas froissé ou contrarié le bouc... Son comportement envers elle ne la dérangeait pas non plus. Seulement quand elle quitte le royaume Champignon, les gens arrêtent de la traité comme une noble femme... Donc, elle ne comprenait pas pourquoi un héros lui faisait un tel traitement de faveur.
Pièces Pièces : 3420
Nombre de messages : 62
Age : 24
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Dim 26 Nov 2017 - 11:07
Les gestes de Faust furent s'enchaînèrent sans bavure, comme si le bouc les avait appris par coeur. Certes, Aura n'était pas dérangée par l'accueil du cornérien. Seulement, elle ressentait un sentiment qu'il en faisait trop car malgré son statut, la princesse voulait juste « être normale ». Faust eut un instant d'hésitation. Il ne savait pas si Aura était mal à l'aise par l'hostilité du bouc ou si elle voulait poser la question sans autant lui froisser. En pensant au premier restaurant dans les toilettes, le cornérien opta au final pour la seconde interprétation avec sourire. D'ailleurs, Faust se rendit compte qu'il aurait pu faire cela à n'importe quel rencard.

-Juste mon éducation. Que je te rassure tout de suite, je ne suis pas un lèche-cu... bottes. Je n'attends pas forcément un retour. Je fais juste parce que ça me chante.
Disait-il en s'asseyant sur la chaise restante.

Dans sa tête, la bête n'aimait pas vraiment le système de dettes, surtout que le chantage affectif était son point faible dans la mesure où une fois donné sa confiance à quelqu'un, cette dernière était entière. Pas de retours ? Faust s'en fichait. Il préférait être maître de soi-même plutôt que de se fier aux codes des autres. Bien sûr, même si le bouc aimait rendre service, il se modérait histoire de ne pas se faire passer pour un fayot ou encore pour un subordonné ce qui n'était pas vraiment son but.

Le serveur arriva près de la table pour donner les menus. Le contenu fut plutôt alléchant que le cornérien ne savait pas quoi choisir. Certains plats s'inspiraient ceux d'Horuna, du Royaume Champignon ou encore de Neo-Tellius. Mais, il ne fallait pas oublier que le duo était à Fourside qu'il ne fallait pas s'étonner de la majorité des plats qui étaient dans cette tradition. Faust fut tenté avec un thé par les nouilles au porc où la viande n'était juste qu'une imitation; un simili-carné quoi. Bref, il attendait qu'Aura fasse son choix.
Pièces Pièces : 15921
Nombre de messages : 4733
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Aura a écrit :
avatar
Stellaire
Mer 29 Nov 2017 - 14:08

Le comportement du bouc semblait être "naturel" qui était une bonne chose, déjà que les Toads en faisaient bien trop, le pire avec eux, c'est qu'ils attendaient très souvent qu'on leur ordonne une tâche. Elle savait qu'au fond cela leur faisait plaisir, mais cela dérangeait la jeune bourgeoise qui a toujours vécu dans ce milieu. Enfin, elle n'allait pas se plaindre de tout cela non plus, après tout, elle savait que sa vie était magnifique, elle était en bonne santé, elle avait de quoi vivre des parents qu'ils l'aimaient. Non, vraiment, Aura avait une belle vie et elle le savait.

« Je vois, j'espère ne pas t'avoir mis mal à l'aise. »

Le serveur arrivait avec les menus, il y avait de tout, mais les yeux de la demoiselle se tournaient vers les plats typiques du Royaume Champignon qu'elle adorait forcément. Mais, elle se forçait de changer, car après tout, elle aimait la "connaissance" et sortie de son domaine de confort. Ainsi, elle prenait un plat traditionnelle de Horuna, un plat assez riche, mais qui semblait équilibré, qui lui faisait peur, c'était la quantité de viande qu'elle risquait d'avoir dans son assiste, mais bon, il faut essayer. En entrée, la demoiselle aurait une soupe qui soi-disant redonnerait des forces ? Pourquoi pas, après tout. Avec cela, la demoiselle avait pris du vin rouge, pour ainsi mieux profiter du repas.

Pendant le temps, d'attende, Aura décidait de relancer la discussion en posant quelques questions à Faust, rien d'encore trop personnelle, mais elle espérait que cela permettrait de briser la glace. Car même s'il semblait parler comme deux amis... On pouvait sentir qu'il y avait encore un peu de distance entre eux deux. Aura ayant du mal à faire confiance à un héros, vu qu'ils ont eux-mêmes provoqué la destruction de leur propre monde.

« Je me demandais à quoi ressemblait ta vie avant sur Nintendo World, moi, je ne connais que les histoires de la Princesse Peach et de les personnes qui l'entoure, mais je n'ai jamais entendu d'histoire sur d'autres personne venant de Nintendo World. »

Aura avait volontairement fait exprès de ne pas utilisé le terme "héros" que Faust n'aimait pas trop et elle le comprenais sur ce point là. Elle n'ont plus qu'on lui affiche un titre.
Pièces Pièces : 3420
Nombre de messages : 62
Age : 24
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mer 29 Nov 2017 - 22:23


Le duo attendait que les plats soient servis après avoir pris la commande. Une radio qui diffusait la musique par des hauts-parleurs. Faust n'était pas contre par le style calme de la musique. Au contraire, cela collait avec l'ambiance chaleureux du restaurant. En revanche, elle était peut-être un peu trop intime au point que les clients pourraient avoir l'impression d'avoir un « couple » en train de déjeuner ou plutôt que la bête avait organisé un rencard avec la belle.

-A vrai dire, j'ai quelques mauvais souvenirs. Mais bon, si tu y tiens. Je vivais dans une ville où la magie noire était mal vu. Comme un égoïste assoiffé de connaissance, j'avais bravé l'interdit car durant ma jeunesse, j'étais incapable d'utiliser la magie blanche ou élémentaire. Or, devenir mage était un de mes rêves de gosse. Encore heureux qu'une personne m'avait sauvé de mon exécution. Sinon, je ne serais plus de ce monde. Elle s'appelait Hernia.

A ce moment, le serveur souriant arriva avec le vin rouge pour Aura et le thé pour Faust. Apercevant que celui-ci était prêt, le bouc versa le contenu de la théière dans sa tasse. Il continua son histoire pour laisser sa boisson refroidir.

-En prenant du recul, je savais que je n'aurais pas du la faire confiance. Mais, j'avais peur de son courroux. Je la obéissais comme une machine. Elle essayait de me rendre plus fort. Dis comme ça, ça paraît naïve et c'était vrai car j'étais tombé sur des personnes plus fortes sur Nintendo World, comme tu le dis. Je fus démotivé. Et c'était à ce moment là qu'Hernia a utilisé un sort de dernier recours : me posséder. N'ayant pas d'autres solutions, je m'étais tranché la gorge. Je dois dire que j'avais beaucoup de veine face à la mort car quelqu'un était venu me ressusciter. Que je te le dise tout de suite, même si la mort ne me fait pas peur, je ne suis pas non plus celui qui va jouer à la chercher.

Faust prit une pause pour siroter son thé. Il appréciait beaucoup sans sucre ou sans lait.

-Bref, j'avais mieux fait car Hernia avait l'intention de me servir de pantin à vie. Puis, je parcourais les terres tel un Héros quelconque avec en prime une guilde à rejoindre. Seulement, leur vision était trop idéaliste que j'ai décidé de me barrer. Si je me diffère des autres, c'est justement ce déclic qui a fait que j'avais fait ma vie à Corneria, une ville qui ressemble à ceux de l'archipel en plus futuriste et il n'y avait que des animaux anthropomorphes. Après, rien ne m'empêchait de reprendre le rôle de « Héros » quand j'en ai envie et personne à mes côtés. Jusqu'ici, pour être honnête, t'es la première à connaître mon histoire.


Du moins, il ne comptait pas Mephiles qui connaissait son histoire par ses dons de "voyance". En voulant demander à son tour sur le passé de la princesse, les plats finirent par arriver. Faust fut étonné par la spécialité d'Horuna qui était plutôt bien garni. Quant à la soupe, il n'avait rien à reprocher. Après tout, c'était le choix d'Aura.

-Oh ! Je ne pensais pas que mon histoire allait être longue. Je me suis rendu compte également que je parlais de ma vie sur Nintendo World. Bref, tant que cela fait passer du temps. Sur ce, bon appétit.

Le cornérien avait à sa disposition des baguettes pour avaler ses nouilles. Encore heureux que Faust mangeait de temps en temps asiatique dans sa ville futuriste et qu'il apprit à manger avec ces drôles de couverts pour ceux qui ne venaient pas de la région du nippon. Sinon, c'était la honte devant la bourgeoise quoique cela aurait été un moment comique.

-Par curiosité, as-tu croisé d'autres Héros ?
Demanda l'anthropomorphe avant de commencer son repas.
Pièces Pièces : 15921
Nombre de messages : 4733
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Aura a écrit :
avatar
Stellaire
Dim 3 Déc 2017 - 18:19

Aura comprenait mieux pourquoi le bouc disait que Next Wave lui avait permis de tourner la page, les quelques natifs qui le prenaient pour un fou, n'était rien en comparaison à sa vie passé... Ah la fin de son histoire, Aura posait délicatement sa main contre celle du bouc, comme pour le réconforter, alors que le serveur arrivait... Quel moment gênant, déjà que la majorité des personnes qu'ils avaient rencontré les prenaient pour un couple... Enfin, quand il partie, elle prononçait quelques mots.

« Je suis vraiment désolée pour ce qui t'es arrivées ! Nous parlons souvent des "héros" comme des personnes de légende d'une force incroyable, mais certains oublie qu'il y a une personne derrière ce terme. »

La jeune femme se mit à coller les mains contre elle, comme-ci elle faisait une prière. Et c'était le cas, les dieux n'existaient plus, elle en avait bien conscience, mais elle n'implorait pas les dieux, elle souhaitait seulement le meilleur pour son nouvel ami Faust... Cela durait quelques petites minutes...

« Dé-désolé, j'étais en train de faire un vœu... » dit-elle en rougissant un peu.

Elle ne donnait aucun détail sur le "vœu", voulant qu'il se réalise. Ce comportement était peut-être naïve de sa part, elle en avait bien conscience, mais chez-elle, les gens croyaient encore en la force des "vœux" qu'elle-même y croyait. Des fois, les mots et l'esprit sont plus puissants que les armes. Enfin, bon, elle allait répondre à la question de la créature.

« Oh et bien, pas tant que cela, j'ai croisé deux "héros" dans un navire en ruine dans le désert du royaume Champignon. L'un s’appelait Rosstail et l'autre Iggy. L'action nous a empêcher de faire vraiment connaissance. Mais, j'ai déjà entendu parlé de Iggy, c'était l'un des ennemis qui s'attaquait à mon ancêtre à l'époque... du coup le rencontré m'a fait un peu bizarre... »

Heureusement qu'il ne lui avait rien fait de mal, bon celui-ci était partie avec le trésor, mais c'est mieux ça qu'il attaque. Aura profitait d'un petit moment de silence pour goûter son plat et le vin rouge qui se mariait bien avec son choix. Elle avait toujours une préférence pour la cuisine du royaume Champignon, mais c'était normal.

« Et toi, tu as gardé contact avec certains de tes amis qui se sont aussi réveillé dans la Pandorica ? »

Aura ne s'attendait pas à une réponse positive, elle avait bien vu que celui-ci était très solitaire et il ne semblait pas si proche que cela des "héros", vu qu'Aura était la première personne à qui il s'était réellement confié.
Pièces Pièces : 3420
Nombre de messages : 62
Age : 24
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Dim 3 Déc 2017 - 19:14
A peine qu'il saisit ses baguettes, Aura posa sa main contre celui de Faust. Joues rouges, ce dernier fixa la bourgeoise d'un air curieux quelques secondes avant de retourner son regard sur les mains du duo. Si c'était un ou inconnue quelconque, le cornérien aurait vite retiré sa main. Cependant, il ressentit quelque chose de serein envers la princesse d'où le fait que le bouc décida de se laisser aller. Bref, Aura était une des seules personnes à transpercer l'armure solitaire que Faust la portait. En effet, même si le cornérien commençait à être du genre à ne pas se faire marcher sur ses sabots, au fond, c'était une personne sensible.

Plus tard, la native se mit à faire une prière. En réalité, elle fit un vœu sans que Faust savait que ce geste lui était destiné. Après cet instant de réconfort, Aura informa à son compagnon qu'elle avait déjà croisé deux Héros : Iggy et Rosstail.

-Oh, Rosstail. C'est un de mes amis. Je te l'accorde qu'il est un peu excentrique sur les bords. Au moins, je peux compter sur lui. Si j'ai encore quelques contacts avec quelques amis ? Cela dépend. J'ignore pour mes deux amis venant de Corneria. A part ça, la plupart se sont réveillés de la Pandorica. Cependant, j'ai l'impression que depuis que je suis arrivé de ce monde, je me détache de plus en plus à ces Héros. Après, rien ne m'empêche de les côtoyer même si je garde une certaine distance. Bien, il y a quelques exceptions.


L'anthropomorphe se projeta dans sa tête la scène du Temple du Temps. Il se souvint de la fois où Faust s'était montré hostile envers Link en lui faisant un doigt d'honneur. Bien sûr, ce n'était pas la première fois que le cornérien avait pété une durite par différence de vision. Plus anciennement, c'était face à sa guilde où la plupart des membres furent surpris de voir Faust sous sa forme de son alter-ego lâcher sa colère. Bref, le bouc préférait oublier ces souvenirs en dévorant son plat.
Pièces Pièces : 15921
Nombre de messages : 4733
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Aura a écrit :
avatar
Stellaire
Dim 3 Déc 2017 - 22:07

Il semblerait que Faust eût besoin de se détacher de son monde d'origine et peut-être même de certaines de ces connaissances. C'est une bonne chose si Next Wave aidait certains à reprendre un nouveau départ. Les deux personnes avaient une vie différente. Aura avait plutôt la belle vie, contrairement à lui qui avait dû lutter pour vivre. Il n'avait pas l'air de se plaindre pour autant.

Aura voulait cela dit éviter de continuer de parler de tout ça, même-ci, il ne semblait pas en souffrir, peut-être qu'il cachait seulement sa douleur ? Il était assez difficile à comprendre, Faust avait très souvent ce regard assez "neutre". Pour continuer la discussion et pour pas l'ambiance devienne trop pesante. Aura lançait une nouvelle discussion.

« Alors, tu pratiques la magie ?! Moi aussi ! Enfin, je manque cruellement d'expériences... Enfin ça dépend du domaine, j'ai un certain potentiel en magie de guérison. Mais, j'ai aussi d'autres capacités, malheureusement mes pouvoirs ne se sont manifesté de manière involontaire. J'ai lu plusieurs livres pour apprendre à maîtriser, mais rien n'y fait... »

Aura rageait un peu d'être aussi nulle et cela s'entendait au son de sa voix, q'elle était un peu contrarié, mais elle restait néanmoins souriante. La demoiselle ne voulait pas créer une mauvaise ambiance à cause de son incompétence.
Pièces Pièces : 3420
Nombre de messages : 62
Age : 24
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Dim 3 Déc 2017 - 23:06
Faust n'eut pas trop de mal à se servir des couverts venant du Nippon. Il se rappela de la première fois quand le cornérien avait galéré à avaler des nouilles sans la fourchette en même temps que Fox et Wolf. Ce dernier fut le moins patient qu'il avait craqué à utiliser ce que le loup avait l'habitude pour manger. Bref, le plat fut léger mais suffisant pour laisser le goût pendant quelques jours. Histoire de continuer la conversation, Aura demanda au bouc si il pratiquait de la magie. La question amusa l'animal qu'il prit une pause pour laisser son rire silencieux passer. Faust ne riait pas par la coïncidence mais plutôt que la princesse se sous-estima. Dire qu'avant, le bouc manquait également de confiance. Mais, avec les multiples rencontres et le fait de passer du temps seul, Faust était parvenu à forger son estime de soi.

Sans hésiter, après avoir écarté son assiette, le bouc posa son dos de main sur la table. Puis, il pointa sa paume pour faire apparaître une pomme. Faust ne pensait pas utiliser ce sort jusqu'ici. Le cornérien hésita de proposer le fruit à la bourgeoise. Quelques réflexions plus tard, il décida de la croquer. La première raison de garder la pomme pour lui-même était de prouver qu'il s'agissait d'une véritable. La seconde raison était pour encourager Aura à pratiquer la magie même si cela la frustrait à certains moments.

-Je suppose que ça répond à ta question. J'ai appris ce sort récemment. Bien sûr, la magie blanche est également mon dada avec la magie noire, le chakra et quelques sorts divers. T'entendras beaucoup qui vont te dire de te spécialiser dans une magie précise. Personnellement, c'est des conne... sottises. Tout dépend de tes intentions. Dans l'idéal, je me vois combiner les magies entre elles. A part ça, lire des livres ou apprendre des mots ne suffisent pas. J'ai fait la même erreur que toi avant. A vrai dire, ton esprit, tes émotions font partie des choses pour utiliser tes sorts correctement. Si cela peut te rassurer, je peux devenir ton mentor.

La bête ne s'attendait pas à proposer de prendre quelqu'un sous son aile pour apprendre à utiliser les sorts. Mais croiser une personne qui maniait également la magie blanche, voilà un critère pour que Faust puisse passer du temps avec celle-ci.
Pièces Pièces : 15921
Nombre de messages : 4733
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Aura a écrit :
avatar
Stellaire
Lun 4 Déc 2017 - 18:40
Aura fut agréablement surprise par le petit tour de Faust, elle écoutait ensuite attentivement celui-ci. Aura n'avait pas encore découvert l'"origine" de ces pouvoirs, était-ce de la magie de "lumière", "ténèbres" ? Difficile à dire, elle ne connaissait même pas les origines de ces dons de guérison, pourtant, elle était plutôt dans ce domaine. Faust finit par dire que la magie dépendait de l'esprit et aussi des émotions. Cela expliquerait pourquoi ceux-ci, c'est manifesté lorsqu'elle avait eu peur... Bien que lorsqu'elle se trouvait dans l'épave avec Rosstail et Iggy, elle avait eu aussi peur, mais ces pouvoirs n'avaient pas réagis... Surement, car elle se sentait protéger grâce à la présence du guerrier et du koopaling ?

« Les émotions... la première fois, j'ai réaliser j'avais d'autres pouvoirs en dehors de ceux de guérison, c'est quand... »

Aura s'arrêtait, un peu hésitante de raconter la suite, l'histoire qu'elle allait raconter au bouc si elle en avait le courage, elle n'en avait jamais parlé, même pas à ces propres parents. Elle avait un peu envie d'oublier cette mauvaise passe de sa vie... Elle regardait à droite à gauche, pour être sûr qu'aucun serveur ne vienne la déranger. Elle fit un léger soupir et se lançait.

« ... J'ai déjà voyagé à travers le monde, quelques années plus tôt... Mais arrivé à Horuna, je suis tombée dans un guet-apens. Les personnes qui m'ont piéger, voulu me dépouiller, puis il me parlait de me violer avant sûrement de m’assassiner... Ah cette époque quelques Toads m'accompagnait, mais ceux-ci ont été assommé, avant qu'ils se réveillent, j'avais réussi à me sortir de là... J'avais accidentellement provoqué une pluie d'étoiles filantes sur ces bandits et j'ai réussi à me libérer de mes liens et j'ai pris la fuite, sans me retourner. Depuis, je n'ai jamais réussi à refaire cela... »

Aura savait bien que son histoire n'était pas aussi terrible que celle de Faust, mais étant une fille de personne aisée, cette épreuve était tout de même traumatisante, c'était la première fois, qu'on lui faisait vraiment du tord.

« Bien que je voyage seule aujourd'hui... Je sais que mes parents sont toujours inquiets pour moi, et je suis moi-même pas toujours rassuré... J'essaye souvent de la carte de l'intimidation, car je sais que si je tombais sur une personne vraiment mal attentionné, je ne ferais pas le pois contre lui... Mais, je n'ai ni envie de vivre enfermé chez moi et encore moins dans la peur, le monde a temps de chose à offrir ! »

Elle finit son dialogue part boire cul sec son verre de vin rouge, elle n'était pas bourré, mais cela faisait un peu de bien.
Pièces Pièces : 3420
Nombre de messages : 62
Age : 24
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Lun 4 Déc 2017 - 20:28
Faust déposa le trognon sur son assiette. Bien sûr, il était conscient de garder de la place pour le dessert. En attendant qu'un serveur vienne débarrasser la table, Aura racontait au cornérien quand elle avait découvert la magie pour la première fois. Seulement, elle s'arrêta en plein milieu qu'il pencha sa tête vers son épaule gauche. La bête remarqua sur les gestes de la princesse que la suite allait être confidentielle. Faust aurait dû la demander de ne pas se forcer si jamais c'était trop intime. Malgré cela, Aura prit son courage à deux mains pour raconter son passé.

Le bouc posa ses coudes sur la table, menton sur sa main. Il écouta attentivement l'histoire au point d'oublier le monde autour. Au final, l'histoire de la bourgeoise n'était pas aussi pire que celle de l'anthropomorphe. D'ailleurs, il esquissa un sourire simple. Dans sa tête, Faust avait envie de se rouler par terre à l'idée que le Dieu de la Sérendipité était intervenu à ce moment. D'un autre côté, en mettant à sa place, l'animal aurait également eut peur surtout si il était un enfant. A partir de son adolescence, Faust s'estima de savoir se défendre, même sans magie. Après, tout était question d'éducation.

-Peur d'utiliser ta magie ou c'est les bandits qui t'ont traumatisé ? En tout cas, estime-toi heureuse de t'en sortir indemne.

En parlant d'éducation le cornérien fut amusé à ce qu'elle ait de nombreux points communs avec elle, que cela soit son passé ou son caractère. Aura et Faust ne manquaient de rien dans leur foyer. Leurs parents étaient prêts à tout pour le futur de leurs enfants. La belle et la bête furent tous les deux capables de montrer leur crocs pour protéger leur sphère intime, tout en restant doux. La seule différence était que l'entourage de Faust ne venait pas trop insister à rentrer dans leur zone. Il estima heureux d'avoir cette liberté d'être seul. Bref, le serveur venait apporter la carte du dessert. Faust fut tenté par quelque chose de glacé.

-Je ne sais pas pourquoi mais plus tu en dis sur toi, plus j'ai l'impression de voir mon reflet. Je te rassure, je ne t'accoste pas.

Faust se mit à regretter ses paroles. En effet, même si l'intention de draguer était là, le bouc n'osa pas trop de faire le pas, surtout pour une première rencontre avec une noble face à un rebelle.
Pièces Pièces : 15921
Nombre de messages : 4733
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Aura a écrit :
avatar
Stellaire
Jeu 7 Déc 2017 - 18:01
Aura avait bien consciente que son histoire n'était pas la plus folle, qu'elle n'était pas plus à plaindre, ni à pleurer, elle ne voulait pas... Mais, en tout cas pour elle, ce fut un moment une épreuve difficile, âgée seulement de quinze ans à l'époque, mais et surtout n'ayant jamais vécu de chose tragique avant cela, l'expérience fut choquante.

« Peur des bandits, de ce qu'ils allaient me faire... Je n'avais consciente que j'avais des capacités magique à ce moment... La dernière personne à avoir su maîtriser la magie dans ma famille, ce fut Peach... Donc il y a mille années de cela... Je ne pensais pas une seule fois, que j'aurais des capacités quelconques. »


Le serveur arrivait avec la carte des dessert, de quoi bien clôturer un bon repas. Aura était elle aussi tenté par la glace, celle-ci aidait à la digestion. Sûrement, une glace à la fraise, la demoiselle aimait ce parfum. Enfin, elle écoutait toujours avec attention le cornérien. Aura ne savait pas comment prendre sa remarque... Elle avait l'impression que celui-ci voulait dire autre chose... Elle se mit par la suite à rire légèrement.

« Tu créer une panique général dans tout un restaurant, sans que cela ne te fasse trop ni chaud ni froid... mais tu paniques en essayant de me dire quelque chose hihi. »

La remarque n'était pas méchante et elle ne riais pas de celui-ci. Seulement de voir pour quelqu'un au allure un peu neutre et gentleman depuis le début, il pouvait perdre ses moyens pour peu de chose au final.
Pièces Pièces : 3420
Nombre de messages : 62
Age : 24
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Jeu 7 Déc 2017 - 22:05


Faust rejoua le chevreau craintif en détournant son regard ailleurs. En effet, la remarque d'Aura qui n'était certes pas méchante lui mit dans une impasse. En réalité, le bouc avait une attirance envers la bourgeoise. Seulement, il ne la connaissait qu'à peine, même si le courant semblait passer entre le duo. D'ailleurs, le cornérien se projeta dans une fiction qu'il avait connu à propos d'une femme passant son temps à lire des livres et d'un homme ayant subi une malédiction à cause de son mauvais caractère. Il reconnut d'être l'homme en question: distant mais au regard un peu fragile et léger. Le lien entre Aura et la belle ? Peut-être qu'elle ne lisait pas autant de livres que cette dernière. Cependant, Faust sentit que c'était une femme qui n'était pas du genre à jouer les princesses malgré son apparence, encore moins à se laisser marcher sur les pieds. Après, il fallait croiser les doigts pour qu'Aura puisse supporter son caractère solitaire.

-Euh... rien. Juste que c'est fou que nous avons beaucoup de points communs, que cela soit la magie ou le caractère.
Répondit-il en fixant timidement la princesse.

Faust essaya de ne pas trop se précipiter dans les relations. L'anthropomorphe préférait attendre qu'il soit ami avec elle avant d'aller plus loin. A propos, le bouc tenta de changer de sujet pour éviter qu'Aura aille faire le pas à sa place. Il réessaierait quand il serait prêt. D'ailleurs, les desserts arrivèrent déjà sur la table. C'était plus rapide que les plats. Faust avait changé d'avis. Au lieu de prendre quelque chose de froid, il était tenté par un dessert qui était une revisite de la forêt noire : pâtisserie préférée des personnes sombres.

-Euh... Pour revenir à la magie, souhaites-tu que je t'aide à t'apprendre ?
Pièces Pièces : 15921
Nombre de messages : 4733
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Aura a écrit :
avatar
Stellaire
Dim 10 Déc 2017 - 11:30
[Aura lit beaucoup, c'est l'une de ses première passion x'D].

Aura regardait Faust, l'air intrigué, se demandant ce qui le rendait ainsi. Si y a bien une chose où Aura avait encore du mal, c'était l'amour. Oh, elle savait parfaitement ce que c'était. Mais, disons qu'elle n'avait eu déclic, ni forcément le désire actuel d'avoir forcément un petit ami. Et, elle n'en avait jamais eu, même pas un coup cœur, rien... Actuellement, seul l'amour des livres et la connaissance comptaient à ces yeux. Tant mieux, pour Faust. Elle n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce qu'il avait. La demoiselle aurait pu insister, certes, mais elle sentait ce n'était pas le moment.

Puis, leur dernière commande arrivait, une forêt noir pour le cornérien et deux boules à la fraise crème fraîche pour Aura. Faust profitait de l’occasion pour poser une toute autre question. Le regard de Aura s'illuminait d'un coup. Il faut dire la demoiselle pataugeait depuis déjà quelques années, sans aucune amélioration, l'entraînement, les livres, les potions d'alchimie, et rien... Et impossible de trouver un mentor au royaume Champignon. Elle avait essayé au Nippon, mais la période test des cours, lui avait prouvé que ce n'était pas pour elle et que ce n'était pas ce type de cours qui l'aiderait... Plus, ceux-ci coûtaient très chère et bien qu'elle en avait les moyens, elle ne voulait dépenser de l'argent dans quelque chose qu'elle ne sentait pas trop... Elle vit encore au crochet de ces parents après tout, cet argent, c'est surtout celui de ces parents, donc elle se devait de rester raisonnable.

« V-Vraiment ? Ca serait avec plaisir... j'espère seulement ne pas faire perdre ton temps... »

Et voilà, qu'elle commençait à douter un peu d'elle-même...
Pièces Pièces : 3420
Nombre de messages : 62
Age : 24
Date d'inscription : 29/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Contenu sponsorisé a écrit :
La belle et la bête [PV : Aura]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Qui veut une belle valise à figurines pour Nowel ?
» De la belle ouvrage!
» [topic unique] Les plus belle photo de moto du net
» Les plus belle voitures
» La + belle fille (PW)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum