Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Inversion00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Une petite visite de curiosité [PV : Astrid]
Cyprien a écrit :
avatar
Imaginary
Mar 31 Oct 2017 - 17:47
Cela faisait désormais quelques mois je vivais sur Next Wave, ce monde commençait vraiment à me plaire, j'avais désormais un chez-moi et j'avais fait de multiples rencontres. Je connaissais un peu plus le fonctionnement de ce monde. Et pour la peine, j'étais revenue à Horuna. Pourquoi? Et bien parce que je voulais un mieux découvrir la ville, maintenant, j'avais de l'argent à dépenser. J'allais pouvoir goûter les multiples spécialités de cette zone.

De là où j'étais, on pouvait voir le magnifique et immense palais de Astrid qui me faisait du tape à l’œil. Je vous avoue, j'étais curieuse, je me posais de nombreuse sur cette fameuse reine de l'humanité... Elle m'impressionnait un peu, mais dans le bon sens. J'avais voyagé à travers Next Wave et j'avais pu réaliser à quel point ce monde était paisible et en paix! J'avais aussi entendu des personnes parler en bien de leur reine... Je trouvais cela incroyable! Ah mon époque ce genre de chose me semblait impossible, déjà, j'étais tombé que sur des maires, roi et des gouvernements totalement pourri et corrompu profitant de leur pouvoir pour soumettre d'avantage les autres! Alors, me dire que maintenant que seule une femme arrivait à faire régner la paix dans le monde entier! Vraiment, c'était invraisemblable.

« Ce palais est magnifique! » dis-je inconsciemment à voix haute.

Le commerçant chez qui je me trouvais m'avait bien sûr entendu et fait une petite remarque comme quoi le palais n'était rien face à la beauté de la reine. Ah l'entendre, il semblait vraiment apprécier sa reine et je trouvais, c'était une bonne chose. Le commerçant me demandait ensuite ce que je choisissais à manger, car cela faisait au moins cinq minutes, je bloquais la file.

« Une glace s'il vous plait... » lui répondais-je un peu confuse.

Je fus rapidement servie et je continuais le tour de la ville en dégustant ma glace. Curieuse je décidais de me rapprocher du palais, me demandant jusqu'où je pourrais aller. Je m'attendais à des gardes arrivant et m'interdisent d'aller plus loin, mais ce ne fut pas le cas, très rapidement, je me retrouvais prêt du château, je regardais à droite à gauche, pouvais-je entré? C'était impolie non? La reine devait être sûrement très occupée, je ne devrais partir? Je ne sais pas quoi faire...
Pièces Pièces : 14166
Nombre de messages : 3963
Age : 25
Localisation : Tsoul’i
Réplique/Citation : « Moi, Cyprien, je condamne ton monde à l’oublie »
Date d'inscription : 18/08/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Astrid a écrit :
avatar
Interressé
Mer 1 Nov 2017 - 15:56
Néphénie attendait à son guichet, contemplant l'entrée du palais. Peu de personnes étaient venu demander des doléances à la Reine aujourd'hui et quelque part, elle en était contente, Astrid était très sollicitée ces derniers temps et un peu de repos ne lui ferait pas de mal. Cependant, la jeune femme ne put s'empêcher de remarquer une autre femme posté devant l'entrée du château, statique, raide comme un piquet, l'air absolument perdue. Après de très longues minutes à l'observer, Néphénie perdit patience et se dirigea vers elle.

« Décidément, vous êtes tous aussi stupides les uns que les autres, vous les "Héros". Si vous voulez vous adresser à la Reine, c'est par ici. Allez suivez-moi et plus vite que ça. »

Voyant que Kat ne réagissait pas, Néphénie se mit à la tirer de force comme si elle tirait un enfant par la main et la guida jusqu'à la salle du trône. De son côté, Astrid semblait s'ennuyer au plus haut point. Être Reine de Next Wave n'était pas de tout repos mais certaines journées semblaient vides à en mourir d'ennui, et celle ci en était une. Mis à part quelques habitants ayant souhaité s'entretenir avec elle quelque instants, rien de bien intéressant ne s'était passé. La Reine se permit même de bailler aux corneilles, en veillant à mettre sa main devant sa bouche tout de même par réflexe, alors qu'elle entendit toquer à la porte. Néphénie entra dans la salle, accompagnée d'une femme et déclara.

« Ma Reine, cette personne qui n'a même pas daigné me donner son nom souhaite vous voir.
- Très bien ... Merci Néphénie, vous pouvez disposer. »


Néphénie s'inclina avec respect envers Astrid et s'en alla, non sans lancer un regard dédaigneux à Kat avant de partir et de refermer la grande double porte devant la salle du trône. La reine, quand à elle, se leva de son trône et descendit les quelques marches se trouvant devant son fauteuil, avant de se tenir à une courte distance de l'héroïne se trouvant à face d'elle.

« Héro des temps anciens ... que puis-je faire pour vous aujourd'hui ?»
Pièces Pièces : 5790
Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 23/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Cyprien a écrit :
avatar
Imaginary
Mer 1 Nov 2017 - 22:54
Je regardais d'un air curieux le palais tout en mangeant ma glace. Quand une jeune femme arrivait devant moi m'affirmant d'une certaine manière que je pouvais voir la reine. Quoi?! C'est possible?! Je ne répondais pas, j'étais abasourdi. Par contre, je ne sais pas pourquoi elle ne semblait pas trop aimer les "héros"... Et comment elle savait que j'en étais une d'ailleurs ? Comme je ne réagissais pas la dame me prit par le bras et je fus forcé de la suivre.

Alors que je suivais la jeune dame, je me pressais de finir ma glace tout en regardant l'intérieur du palais, c'était jolie ! Nous arrivâmes assez rapidement devant la porte de la salle du trône, la porte s'ouvrait et devant moi se trouvait ainsi la reine de l'Humanité. Normalement, ce n'était pas mon genre de m’intéresser à la politique, bien qu'involontairement, je m'en suis toujours trouvée mêlé... Mais, là, j'avais le cœur qui battait fort, j'étais anxieuse... Je veux dire... On parle de la reine de l'humanité, ce n'est pas rien tout de même. Heureusement, j'avais fini ma glace à temps...

Dame Astrid, si je ne dis pas de bêtise, il faut admettre qu'elle était jolie, j'avais le teint un peu rougis en la voyant, bien que je m'attendais à la voir couronner, un sceptre à la main, etc. Bref, je m'étais fait un vrai cliché royal de la jeune femme. Elle dégageait tout de même une certaine noblesse. La dame qui m'avait amener, me présentait à la reine de manière assez désagréable.

Et voilà, j'étais seule face à la reine, j'étais anxieuse, j'avais peur de faire un pas de travers, et d'un côté, elle avait l'air plutôt sympathique... Ça devait être forcément quelqu'un bien, tout son peuple l'aimait ! Elle se levait de son trône... Et me demandait ce qu'elle pouvait faire pour moi... Euh, je ne sais pas moi, j'étais mené de force ici. Je veux dire, ce n'était pas prévu dans mon programme...

« Euh... enchanté, je m'appelle Kat... et euh... »

Bon, Kat, maintenant, tu te calmes ! Ce n'est pas mon genre d'être aussi nerveuse pour si peu ! Je n'ai rien à me reprocher après tout ! Enfin, je ne crois pas ? Je ne sais pas, la femme qui m'a amené ici, m'a insulté et me semblait un peu amer de me voir, comme-ci j'avais fait quelque chose de mal ?

« Je suis désolée, en fait, je me trouvais prêt de votre château, un peu curieuse, je dois l'admettre... Et ensuite, on m'a conduit jusqu'à vous, sans j'ai le temps de réagir... Euh... enfin... »

Enfin, maintenant que j'étais là, autant en profiter non ? Après tout, j'étais aussi curieuse de la connaître. Et elle ne me semblait pas aussi amère que sa garde qui m'a conduite jusqu'ici. Non la reine semblait plutôt un peu fatiguée. Je me souviens quand j'étais reine, je ne bougeais jamais de mon palais et je devais écouter le récit de certaines personnes... C'était long et pénible...

« Cela me met un peu mal à l'aise, j'ai l'impression de vous faire perdre votre temps. Vous aimeriez sûrement faire autre chose de votre journée qu'écouter mes questions après tout ? »
Pièces Pièces : 14166
Nombre de messages : 3963
Age : 25
Localisation : Tsoul’i
Réplique/Citation : « Moi, Cyprien, je condamne ton monde à l’oublie »
Date d'inscription : 18/08/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Astrid a écrit :
avatar
Interressé
Dim 5 Nov 2017 - 19:28
« Euh... enchanté, je m'appelle Kat... et euh... »


La jeune femme semblait étrangement perdre ses moyens. Astrid pencha légèrement sa tête sur le côté, en soulevant un sourcil, l'air un peu confuse. C'était bien la première fois que quelqu'un paniquait autant devant elle. Le teint de Kat était légèrement rougeâtre, son regard se baladait un peu partout comme si elle cherchait quelque chose à fixer pour ne pas regarder la reine dans les yeux, son discours était incohérent, elle balbutiait tout court, se qui finit par faire sourire Astrid. Elle reprit.

« Je suis désolée, en fait, je me trouvais prêt de votre château, un peu curieuse, je dois l'admettre... Et ensuite, on m'a conduit jusqu'à vous, sans j'ai le temps de réagir... Euh... enfin... Cela me met un peu mal à l'aise, j'ai l'impression de vous faire perdre votre temps. Vous aimeriez sûrement faire autre chose de votre journée qu'écouter mes questions après tout ? »


Astrid ne put se retenir de pouffer de rire, posant l'avant de sa main devant sa bouche. Non pas qu'elle se moquait de Kat mais elle trouvait la situation très comique. La reine recula en direction de son trône et déposa la couronne qui se trouvait sur sa tête sur le fauteuil avant d'attraper un plateau en argent avec un service à thé posé dessus. Elle le porta habilement jusqu'à une petite table basse où deux coussins était disposé de chaque côté. La reine invita Kat à s'asseoir en face d'elle pour pouvoir discuter. La noble leur servit à chacune une tasse d'un thé très rare mais délicieux, le préféré d'Astrid d'ailleurs, ainsi que des petits biscuits secs pour aller avec. La jeune femme en bu une petite gorgée avant de poser sa tasse et de porter son regard sur son invitée.

« Très bien Kat, je vais tout vous racontez, je pense que vous êtes un peu confuse quand à votre arrivée sur Next Wave ... Sachez d'abord que vous venez d'un monde appelé Nintendo World, vous ne vous en souvenez peut-être pas, mais toutes les personnes étant sorti de cette grande boîte appelée la Pandorica viennent de là. Je viens également de là bas et la première génération d'habitant de Next Wave également. Vous êtes donc ce que l'on appelle ici un "Héro", c'est à dire que vous avez appartenu à ce monde. Malheureusement, et il y a de cela plus de mille ans, ce monde a été détruit, nous n'en savons pas plus que vous sur le sujet si ce n'est que la raison la plus probable est ... que nous l'avons détruit nous même. Le monde a implosé et il est fortement lié, du moins pour nos théories et nos analyses, à toutes les aventures ayant pu se passer dans ce monde. Par conséquent, mes sujets ne vous portent pas dans leur cœur ... C'est même plutôt l'inverse d'ailleurs, ils vous tiennent responsable pour la destruction de leur monde. J'ai toujours essayé de garder un respect de tout le monde durant mon temps au pouvoir, mais vous comprendrez bien qu'il m'est impossible de changer les mentalités des gens. »

Astrid regarda légèrement vers le sol, elle vivait cette xénophobie de ses habitants comme un véritable échec, elle aurait espéré que les Héros puissent s'adapter au mode de vie de Next Wave sans que les Natifs ne les rejettent, mais ce n'était pas le cas. La jeune femme reprit une gorgée de son thé et posa à nouveau sa tasse.

« Vous savez tout. J'espère avoir pu vous aider, sentez-vous libre de me poser des questions. »
Pièces Pièces : 5790
Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 23/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Cyprien a écrit :
avatar
Imaginary
Lun 6 Nov 2017 - 17:40
La reine s'était mise à rire, je ne savais pas trop quoi en penser, riait-elle de moi ? De ce que j'avais dit ? De mon comportement ? Je ne sais pas, j'étais un peu gêné et me grattais l'arrière de mon crâne l'air perplexe. Astrid m'invitait par la suite à la rejoindre prêt d'une table basse, je m'installais la remerciant en la voyant me servir. Je ne pus m'empêcher de goûter l'un des biscuit qui m'était proposé. Cette situation conviviale me mettait à l'aise.

La noble femme m'expliquait par la suite certains détails à propos de la pandorica, Nintendo World, Next Wave ainsi que sur elle. Syd avait déjà pu m'éclairer, mais les détailler donner par la reine me permettait de voir encore un peu plus claire, mais aussi de confirmé les paroles de Syd. Non pas que je doutais de mon vieil ami, mais au fond de moi, j'espérais qu'il avait tord et qu'un jour, je puisse retourner à Hekseville... Il était temps que je fasse mon deuil, malheureusement.

« J-Je vois... Cette vérité est un peu difficile à entendre, mais au moins ça m'évitera d'avoir de faux espoirs... » avouais-je l'air un peu morose.

Voyant que mon thé était un peu moins chaud, je décidais de le goûter. Il était délicieux ! Je réfléchissais en même temps aux paroles de Astrid, ainsi que des éventuelles questions que je pouvais lui poser. En fait, j'avais pleins de questions, mais je réfléchissais à celle qui était la plus intelligente à poser.

« Alors, je suis moi-même responsable de la destruction du monde ? Moi qui ai toujours essayer de faire au mieux pour éviter cela... Si nous sommes autant responsable pourquoi nous, nous sommes éveillé dans la Pandorica ? Pourquoi sommes-nous ici, alors que le monde semble parfaitement évoluer sans nous... Y a t-il une raison de notre présence ? »

C'était la question que je me posais depuis mon éveil, pourquoi, suis-je ici ? Y avait-il une raison ? Est-ce qu'on attendait que je fasse quelque chose comme à l'époque où les créateurs m'avaient en quelque sorte guidé pour j’accomplisse mon destin ?
Pièces Pièces : 14166
Nombre de messages : 3963
Age : 25
Localisation : Tsoul’i
Réplique/Citation : « Moi, Cyprien, je condamne ton monde à l’oublie »
Date d'inscription : 18/08/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Astrid a écrit :
avatar
Interressé
Mar 7 Nov 2017 - 13:20
« J-Je vois... Cette vérité est un peu difficile à entendre, mais au moins ça m'évitera d'avoir de faux espoirs... »

C'est vrai, la vérité était assez dur à gober. Astrid se souvient également qu'à sa sortie de la Pandorica, elle mit beaucoup de temps à accepter le fait que son monde d'origine n'existait plus. Pourtant, il fallait aller de l'avant et vivre dans ce nouveau monde qui les accueillaient, c'est pour ça qu'elle en était là aujourd'hui d'ailleurs. Mais la Reine comprenait tout à fait ce que ressentait son invitée. Se sentir perdue, dans un nouveau lieu que l'on ne connaissait pas, sans savoir ce qu'il s'était produit ni ce que notre chez-nous était devenu était à la foi frustrant et perturbant. Astrid prit à nouveau sa coupelle de thé et but une petite gorgée, se laissant porter par la douceur et le goût enivrant de son breuvage, en oubliant presque qu'elle était avec quelqu'un. Cependant, Kat la fit rapidement retourner à la réalité, en lui posant une question qu'elle aurait espéré ne pas avoir à répondre.

« Alors, je suis moi-même responsable de la destruction du monde ? Moi qui ai toujours essayer de faire au mieux pour éviter cela... Si nous sommes autant responsable pourquoi nous, nous sommes éveillé dans la Pandorica ? Pourquoi sommes-nous ici, alors que le monde semble parfaitement évoluer sans nous... Y a t-il une raison de notre présence ? »

Astrid posa nerveusement sa tasse de thé, regardant en bas en gauche et s'attrapant le bras gauche avec son autre main, l'air gênée. Elle n'avait tout simplement aucune réponse à lui fournir, elle même ne savait pas pourquoi tout ceci était arrivé et mis à part spéculer sur le pourquoi du comment, la jeune femme n'avait pas vraiment de réponse à fournir à son invitée. Se mettant à jouer avec son collier, Astrid cherchait ses mots, en balbutiant quelques paroles inaudibles. Elle serra un peu son collier et prit une grande inspiration. Après tout, elle n'avait pas de raison de paniquer, il suffisait simplement de lui dire la vérité.

« Je vais être honnête ... Je n'en ai pas la moindre idée. Je peux seulement vous dire que si le monde a autant évolué c'est parce que vous avez tous sommeillé pendant plus de mille ans. J'ai régné sur ce monde pendant presque toute cette période et nous, la première génération d'anciens habitants de Nintendo World, bâti un monde pour les générations futures. Sans vous. Mais je ne saurais pas vous dire ni comment ni pourquoi la Pandorica a décidé de vous relâché ... et surtout pourquoi maintenant. Je suis désolée, j'aimerais pouvoir éclairer votre lanterne mais j'en suis incapable. »

Astrid reprit rapidement sa coupelle de thé après avoir arrêté de parler pour justifier le fait qu'elle ne savait plus vraiment quoi dire. Elle espérait contenter un minimum Kat de par sa réponse, mais la noble savait très bien que non, elle risquait même d'avoir encore plus d'interrogation qu'avant.
Pièces Pièces : 5790
Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 23/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Cyprien a écrit :
avatar
Imaginary
Dim 12 Nov 2017 - 22:01
Je regardais la reine qui se montrait soudainement nerveuse, avant de me répondre avec la plus grande franchise qu'elle ignorait la réponse à ma question et elle semblait se sentir mal pour cela. Moi, je lui répondais avec un sourire, un grand sourire sincère et satisfait. Oui, Astrid n'avait peut-être pas conscience, mais involontairement elle avait répondu clairement à ma question et sa réponse me convenait parfaitement.

« Votre réponse me satisfait ! Si vous ignorez vous-même la réponse, j'imagine qu'il n'y en a pas. Au, moins grâce à vous, j'arrêterais d'y penser. Je vais ainsi pouvoir me focaliser mieux sur ma nouvelle vie ! »

Pourquoi chercher des réponse là où il n'y en a pas après tout ? Autant que je profite de ma nouvelle vie. Je me croyais morte il y a encore quelques mois et voilà, je découvre un tout nouveau monde ! Autant en profiter. Je prenais une nouvelle gorgée, puis de nouveau un biscuit et j’enchaînais sur d'autres questions, plus personnelle cette fois, j'espère ne pas l'embêter.

« Alors, si je comprends bien, vous êtes reine depuis un peu prêt un millier d'années ? Je vous avoue être curieuse, comment avez-vous réussi cet exploit à mon époque, où à Hekseville, le pouvoir était quelque chose de délicat... Beaucoup ont profité de leur supériorité pour essayer de tordre les règles de l'univers... Et vous, vous avez réussi l'incroyable miracle d'avoir créé une vraie utopie, je croyais cela impossible ! »

Oui, j'étais admirative face à elle... Faut dire qu’inconsciemment, j'ai toujours été mêlé à de gros soucis politique... Un maire voulant détruire son peuple, un autre voulant arrêté le temps, un conseiller qui réduisait sa ville en esclavage et un roi totalement fous... J'espère ne pas apprendre de nouvelles fâcheuses sur la reine et que son utopie n'était pas une illusion...
Pièces Pièces : 14166
Nombre de messages : 3963
Age : 25
Localisation : Tsoul’i
Réplique/Citation : « Moi, Cyprien, je condamne ton monde à l’oublie »
Date d'inscription : 18/08/2013

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Une petite visite de curiosité [PV : Astrid]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petite visite à tonton Otomaï
» _Une visite inattendue... #Julian&Cudy
» Petite visite du secrétaire de l'Archevêque
» Petite visite amicale ...
» [Screen] Petite réunion chez Kokinette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum