Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Un moment de calme [PV : Roy & Gonta]
Lumina a écrit :
avatar
Seraphin Salvatrice
Sam 28 Oct 2017 - 10:13
Après avoir aidé Takeru, les deux anges furent contraints à s'enfuir. Pourquoi? Et bien, les citoyens de la ville les ont pris pour responsable du grabuge causé en ville, sans même laisser le temps aux anges de s'expliquer. Lumina se demandait bien pourquoi les natifs avaient autant la haine des héros? Enfin, bon, elle verrait cela une autre fois. De plus, son aimé était blessé... Le couple se retrouvait alors dans une forêt à quelques kilomètres de la ville où il se trouvait.

Je peux comprendre qu'il n'apprécie pas le fait que nous, nous introduisions à leur époque... Mais, ce n'est pas une raison de nous accuser à tort... Enfin, l'endroit semble assez calme.

La demoiselle avait le regard tourné vers la ville, avant de se tourner vers le rouquin toujours blessé, elle n'avait pas encore eu le temps de parfaitement bien le soigné. Mais voulait-il être soigné? Lumina ne voulait pas le forcer. C'est peut-être bête, mais de son côté, malgré ses pouvoirs, elle ne soignait pas toujours, la douleur de certaines blessures pouvaient nous rappeler quelques erreurs commises dans le passé. Si les cicatrices laissaient des marques, ce n'était pas pour rien.

Bref, si tu veux je peux te soigner! proposait-elle.

Pièces Pièces : 5619
Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Dim 29 Oct 2017 - 13:52
Grâce aux efforts des trois compagnons, la paix avait pu être rétabli à Fourside. Les Ganmas avaient été éliminés quand Lumina avait mis un terme à la vie du Ganma spécial. Petit à petit les habitants se rassemblèrent à nouveau sur la place, pourtant un brouhaha de mécontentement se mit à s'installer petit à petit. On entendait dans la grande foule des voix s'élever, accusant le groupe des trois personnes pour l'attaque qu'ils venaient de subir, les portant pour responsable de ce grabuge. Certaines personnes se mirent alors à reconnaître Roy, l'exécution de Gozen ayant été retranscris partout sur toutes les chaines de télévision de Next Wave. Ils se mirent alors à s'en prendre directement à lui.

« Hey regardez le mec aux cheveux rouges, c'est celui qui était à l'exécution !
- Ouais je l'ai vu aussi, il s'est battu contre l'armée de la Reine.
- C'est un de ces types qui sont sorti de la Pandorica .
- Je suis sur que c'est à cause de lui si on a été attaqué.
- On était bien sans vous, retournez d'où vous venez, on a pas besoin de vous pour se défendre !
- Vous auriez du tous mourir avec votre monde !
- Ouais dégagez de là vous causez que des problèmes. »


Roy baissa légèrement la tête, ses cheveux cachant son visage, sous la huée et les insultes des habitants de Fourside. Un petit garçon ramassa un caillou au sol, un débris du combat, et le jeta sur Roy, ce que beaucoup d'habitants se mirent à faire également, un alla se planter en plein visage du Héro, lui ouvrant légèrement au niveau de l'arcade sourcilière. C'est à ce moment là que l'ange déploya ses ailes et sortit ses épées de leur fourreaux respectifs, relevant la tête et hurlant aux habitants :

« OUI, C'EST MOI ! C'EST MOI ET MES COMPAGNONS QUI AVONS DÉCIMÉS L’ARMÉE ET LA GARDE RAPPROCHÉE D'ASTRID ! ET ALORS ? QU'ALLEZ-VOUS FAIRE CONTRE CA ? Nous avons à quatre détruit les hommes les plus forts de votre monde, et vous pensez que vous êtes en position pour me faire la morale ? Vous croyez pouvoir m'arrêter ? Me faire peur ? Je vous le dis ici et maintenant, mon unique objectif est de faire tomber la tête de votre souveraine. QU'ALLEZ-VOUS FAIRE CONTRE CA ? »

La place fut silencieuse à nouveau. Les habitants étaient partagés entre un sentiment de peur, de rage et d'impuissance. Roy avait raison, que pouvaient-ils faire contre les Héros, eux n'avait aucun pouvoir et l'avantage du nombre ne serait jamais suffisant pour faire le poids. La foule se mit à se disperser, non sans lâcher quelques insultes au passage en partant. Ce qu'ils ne s'avaient pas, c'est que Lycien ne pensait pas un seul mot de ce qu'il avait dit. Bien sur qu'il se sentait mal d'être accusé à tort, de n'avoir aucune considération alors qu'il avait déjà risqué sa vie pour Next Wave, mais tant pis, il s'était promis de protéger ce nouveau monde en silence, de ne plus jouer aux héros devant les habitants et s'il devait passer pour un homme mauvais, il le ferait. Tout ce qui importait était la paix dans ce monde. Lumina et Roy décidèrent de partir de cette ville qui ne voulait pas d'eux.

Le couple décida de se reculer dans un endroit calme pour prendre du repos et soigner les blessures du rouquin, qui souffrait encore de son combat contre Maniwa Loup. La forêt qu'ils trouvèrent à quelques kilomètres de la ville était un endroit suffisamment calme pour pouvoir s'y poser un moment. L'ange s'écroula presque par terre en se tenant les côtes, sentant qu'il n'aurait pas pu tenir beaucoup plus longtemps sans repos. Certains de ses os étaient littéralement en miettes, les coups puissant de Maniwa ne lui avait pas fait de blessures externes, mais son ossature en avait pris un coup. Lumina se proposa de le soigner, ce qu'il accepta de bon cœur car il en avait définitivement besoin. Se laissant tomber dans l'herbe, il contempla le ciel, caché par morceaux par les arbres, l'air rêveur.


« ... Tu penses que j'ai pris la bonne décision ? »
Pièces Pièces : 101658
Nombre de messages : 18914
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Gonta Gokuhara a écrit :
avatar
Nouveau
Mer 1 Nov 2017 - 15:08
Il y avait bien une autre personne qui était présente dans cette forêt tout comme Roy et Lumina, mais qui n'avait aucun rapport avec l’incident qui s'était déroulé au Nippon.

Mais ce n'était pas une chose étonnante venant de quelqu'un comme Gonta. Après tout, le jeune entomologiste n'avait pas vraiment d’intérêt à être en ville. Les gens étaient même suspects quand ils voyaient les héros sortis tout droit de la boîte qui les avaient 'transportés' dans ce monde. Il n'avait jamais rien fait de mal, et il n’aimait pas être qualifié de responsable de quelque chose qui lui échappait totalement. Heureusement, son activité lui permettait de rester dans des lieux isolés et travailler tranquillement. Après tout, quel type de personne voudrait d'approcher de nids à insectes pour les étudier dans leur habitat ?

Au moins, Gonta n'allait pas s'en plaindre. Personne ne le dérangeait, et il ne dérangeait personne. Il avait l’impression de s'isoler à nouveau, comme dans sa vie d'antan, avec les loups. Ce n'était pas la meilleure chose, mais avec toute cette haine des héros, il valait peut-être mieux pour le jeune homme de se faire discret en attendant.

La forêt lui avait permis une bonne discrétion, éloigné de la ville. L'entomologiste était d'ailleurs en train de profiter de son temps pour faire son travail, c'est-à-dire trouver et étudier des insectes... plus facile à dire qu'à faire, cependant.

L'entomologiste n'était pas en train de poursuivre un de ces insectes au sol... mais via les arbres étrangement. Difficile après tout d'attraper un insecte volant similaire à une libellule. Surtout quand elle vole. Gonta était en train de tenter de sauter de branche en branche difficilement, surtout qu'il n'avait plus l'habitude.. et qu'il pesait lourd ! Il n'avait pas le temps d'attendre, ou les branches allaient céder. C'était carrément ridicule, mais il n'avait plus vraiment le choix ! Quoique à chaque saut, il était au bord de la chute.

C'est malheureusement ce qui arriva a un moment, choisissant la mauvaise branche. Il tenta d'attraper l'insecte avec son filet dans une tentative déespérée...

Mais la libellule avait réussi à fuir le filet, et à s'envoler tandis que Gonta se réceptionna au sol. Du moins, essayait. Il tomba sur les deux jambes, faisant très légèrement trembler le sol accompagné d'un bruit assez lourd. C'était douloureux, même pour quelqu'un d'aussi sportif que lui.

Il était déçu d'avoir échoué. L'entomologiste se releva, rangeant son filet dans le dos et regardant la direction par laquelle sa cible avait fui. Il tenta de reprendre la route, malheureusement, la douleur le rattrapa après que l’adrénaline de la chasse ait disparu et il s'accroupit, regardant ses jambes. Il était même tellement concentré qu'il n'avait pas remarqué les deux personnes derrière lui.


- … Gonta est vraiment un imbécile...
Pièces Pièces : 700
Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 17/10/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Lumina a écrit :
avatar
Seraphin Salvatrice
Sam 4 Nov 2017 - 10:38
Lumina se posait beaucoup de questions sur ce qu'il venait de se passer, sur les accusations des citoyens envers Roy. Pourtant, elle ne posait aucune question, par respect. Si l'envie lui vient, peut-être que le Lycien en parlera de lui-même de tout cela à l'ange. Pour l'instant, elle ne préférait pas insister ou même lui poser des question sur le pourquoi du comment. Au fond, elle se disait que si son aimé avait agi ainsi, c'est qu'il avait de bonnes raisons. Lumina se contenta de le soigner pour le moment..

Je ne sais pas vraiment quoi te répondre... avouait-elle, Tu avais tes raison, j'imagine.

N'ayant pas plus d'information, il était difficile de lui répondre. L'ange se trouvait à genoux au côté du rouquin à soigner ces blessures cela picotait un peu, mais soulageait en même temps. Elle espérait qu'il irait mieux après cela. Alors que l'ange continuait sa séance de guérison, elle entendu un bruit assez lourd... Comme-ci quelque chose de plutôt lourd s'était écrasé au sol. Elle s'arrêtait immédiatement...

Nous ne sommes pas seul ici!

Lumina se disait que le bruit pouvait être aussi bien provoqué par un animal, mais elle préférait vérifier ! On ne sait jamais... Elle se releva et s'en allait voir ce qu'il s'était passé. À quelques mètres, l'ange trouvait un jeune homme assez grand et svelte qui semblait à avoir beaucoup de mal à marcher... Elle remarquait alors l'arbre au-dessus de lui avec la branche cassé, il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre ce qui s'était passé.

Qui êtes-vous ?! Demandait-elle en première d'un ton assez strict.

Pièces Pièces : 5619
Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Dim 5 Nov 2017 - 19:52

Je ne sais pas vraiment quoi te répondre... Tu avais tes raison, j'imagine.


C'est vrai, Lumina ne savait pas vraiment ce que Roy pensait après tout. Difficile pour elle de lui apporter une réponse sincère sur ses actions. Il aurait voulu lui expliquer ses agissements, ses pensées, pourquoi il en était arrivé là, mais il ne trouvait pas réellement les mots justes et se contenta de se laisser soignée, toujours allongé dans l'herbe fraîche, se mettant à fermer les yeux en se laissant bercer par le son du vent traversant la forêt, afin de se relaxer et de se reposer. Les soins prodiguée par l'ange lui faisait le plus grand bien, il sentait ses côtes se reconsolider et la douleur s'estomper petit à petit. Il se sentait beaucoup plus léger et sa force était revenue. Le guerrier n'était pas à cent pour cent de ses capacités, il lui faudrait encore un peu de repos pour être rechargé à bloc, mais il était complètement capable de se défendre de lui même désormais. C'est à ce moment là que le couple entendirent un gros bruit. Comme si quelque chose s'était écrasé non loin d'eux. Lumina se leva d'un bond pour aller voir ce que c'était, suivi de près par Roy qui garda la main sur la garde ses épées, au cas où. A quelque mètres de là se trouvait un jeune homme, au centre d'un genre de microfissure sur le sol. Le rouquin leva légèrement la tête pour voir une branche cassée en deux. La chute était tout de même conséquente, pourtant l'inconnu ne semblait pas beaucoup plus que ça, ce qui fit légèrement tiquer le Lycien. Sa compagne fit le premier pas, lui lançant sur un ton quelque peu agressif :

Qui êtes-vous ?!


« Calme-toi Lumina, tu vas lui faire peur. Nous ne vous voulons aucun mal jeune homme, nous avons juste été surpris par le bruit que votre chute a produit. Avez-vous besoin d'aide, vous êtes tombé de haut. »
Pièces Pièces : 101658
Nombre de messages : 18914
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Gonta Gokuhara a écrit :
avatar
Nouveau
Mar 7 Nov 2017 - 11:54
Le géant était toujours accroupi, légèrement blessé par sa chute, mais il avait eu bien pire. Après un moment, il se releva, mais il sursauta quand une voix l'interpella derrière lui. Il se retournait pouvoir deux étranges personnes, et l'Entomologiste avait maintenant l'impression d'être venu à un endroit ou il fallait pas. Heureusement, la seconde personne semblait plus amicale avec lui, lui proposant même son aide si il était blessé. Le gentleman lui souriait, et se présenta rapidement comme demandé.

- G-Gonta Gokuhara, Ultime entomologiste... Gonta vous remercie... Mais Gonta ira bien. Cela aurait pu être pire.

Il en profita pour regarder un peu les alentours, dont le lieu d'où il avait chuté, et il remarqua la dangerosité de ce qu'il venait de faire. Il aurait pu blesser quelqu'un ! Il regardait de nouveau le duo, la panique un peu sur son visage.


- Gonta est désolé si Gonta vous a inquiété. Gonta a été inconscient de ses actes. Gonta ne voulait faire que son travail, mais a échoué.

Il frotta ses cheveux, un peu gêné de tout cela. Ce n'était vraiment pas le but d'un gentleman, de faire ce genre de choses... Cependant, il commençait à regarder un peu les alentours, et il se rendit compte de quelque chose en panique.


- … G-Gonta ne veut pas déranger... Mais Gonta a une question très importante... Quel est cet endroit ? Gonta ne connaît pas ce coin là de la forêt. Gonta pense qu'il est perdu.

Vraiment, ce n'était pas son jour, il dérangeait totu le monde, il était perdu, et blessé. Il soupira, un peu gêné de tout cela, il venait totalement de se mal comporter devant des gens, il se sentait assez mal.

- M-Mais Gonta ne va pas déranger plus longtemps sinon. Gonta a fait perdre pas mal de temps.


Il n'hésita pas d'ailleurs à essayer de se retourner et de commencer à s'éloigner... Mais une douleur à  la jambe droite le stoppa court, et il s'accroupit à nouveau, agrippant fermement sa jambe pour tenter de faire passer la douleur.
Pièces Pièces : 700
Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 17/10/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Lumina a écrit :
avatar
Seraphin Salvatrice
Ven 10 Nov 2017 - 22:07
L'ange regardait le garçon l'air suspicieuse, en entendant Roy lui demander de se calmer, l'ange poussait un petit grognement comme pour se calmer intérieurement tout en laissant le guerrier s'exprimer envers le jeune garçon. Après avoir grogné de son côté, elle lâchait un soupir pour se calmer et se montrer plus agréable.

Mais cela allait être dur pour Lumina de se montrer agréable, alors que le jeune garçon en face d'elle, était très étrange ! Ces manières, sa façon de parler, tout était dérangeant chez ce jeune garçon qui était-il ?! Que faisait-il ici ?! Elle ne savait même pas quoi lui répondre, il semblait aussi dérangé que les deux anges l'aient trouvé... Il disait ne pas connaître ce COIN de la forêt demandant au couple où il se trouvait, mais que voulez-vous répondre à ça... L'ange soupirait de nouveau et soufflait à l'oreille du rouquin.

Je te laisse lui répondre... car moi, je ne sais pas quoi dire...

Elle espérait que Gonta ne l'avait pas entendu.


Pièces Pièces : 5619
Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Contenu sponsorisé a écrit :
Un moment de calme [PV : Roy & Gonta]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Meilleur moment pour vendre un (jeune) joueur
» Le calme avant la tempête
» [Story] Vos citations du moment
» [Musique] Un moment d' ANTHOLOGIE ... j' y étais.
» Meilleur jeu PC ou PSP du moment - Action aventure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum