Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

S'enquérir de l'Inquisition[PV Astrid]
Stip a écrit :
avatar
Alpha
Jeu 19 Oct 2017 - 21:29
Après être sorti de la boite que l'on appelait la Pandorica, le Seigneur de la Mort s'était éloigner du groupe que les habitants de ce monde appelait 'Les Héros' bien qu'il soi considéré comme en faisant parti. Il était cependant vrai qu'il en faisait parti selon la définition que lui donnait le Royaume d'Horuna, ce n'était pas une chose qu'il remettait en cause mais le simple fait d'être grouper avec eux ne voulait pas dire qu'il avait les mêmes ambitions.

En effet au lieu de chercher a changer comment pensait ce nouveau monde, Stip avait plutôt chercher a comprendre leur société actuel. Pour ce faire il s'était mis a le parcourir de fond en comble en prenant son temps, s'arrêtant dans chaque ville et village sur son chemin et prenant le temps d'écouter les discussions et d'observer les interactions. Au départ la plupart des gens le voyant arriver lui jetait un regard de suspicion, la nouvelle de l'ouverture de la Pandorica ayant évidemment fait le tour du monde plus rapidement que sa vitesse de marche. Son calme légendaire et sa capacité de prendre son mal en patience finissait toujours par lui gagner l'indifférence des habitants et éventuellement ces derniers le laissait vaquer a ses occupations. Il avait même plus d'une fois aider les gens avec des tâches terre-à-terre tel que repeindre un salon ou donner un coup de main a un jeune adulte en plein changement d'appartement. Cela lui permettait de prendre le pouls du peuple et de déterminer la pensée dominante de l'endroit.

Sa première surprise fût de constaté a quel point la religion ne semblait pas présente dans la vie des gens, pour ne pas dire inexistante, et donc il s’efforça d'assister a des rites funéraires pour s'en assurer. Ces expériences lui confirmèrent avec quasi certitudes que les habitants de ce monde n'avait plus aucune croyance envers les divinités et la réalisation lui donna chaud a son cœur inerte.

L'Ancien Roi d'Hyrule continua donc de s'immerger dans le monde qui avait réussi a atteindre cet idéal sans véritable coup de main de sa part, une chose rare parmi tout les univers qu'il avait parcouru, et profiter des innovations distinctement mortel. Ce faisant il perdit un peu le cours des évènements jusqu'à ce qu'il entende parler de l’exécution rater de Gozen qui le ramena à la réalité quelque peu. Il avait oublier que ces anciens compagnons de boite étaient dans ce monde eux aussi et qu'ils risquaient de prendre la chose avec beaucoup moins de calme que lui. Le Vieillard continua donc de profiter de ces vacances surprises mais cette fois-ci s’intéressant de plus près aux nouvelles du jour.

C'est en interceptant une conversation entre deux officiers militaire prenant une pause dans un café local qu'il eut vent de la naissance d'une secte dans ce monde sans Dieu. Cette révélation lui apporta une certaine rage envers le ou la prophète prêchant ces mots. Comment cette personne pouvait-elle oser ramener la corruption d'une vénération de la divinité alors qu'elle vivait dans un monde construit des mains meurtri des races mortels? Une fois calmé, la marche a suivre lui vint naturellement et il chercha le moyen le plus rapide de rejoindre la Capitale.

Plusieurs jours plus tard, le Démon se présenta devant les portes du palais et demanda une rencontre avec Astrid. Il mentionna a la personne en charge des audiences avec un ton jovial :

- Dites lui que c'est une requête du Roi Stip, j'imagine qu'elle saura de qui vous parlez.
Pièces Pièces : 13594
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Astrid a écrit :
avatar
Interressé
Sam 21 Oct 2017 - 13:36
En entrant au palais, Stip s'était adressé à la personne chargé de recevoir les habitants souhaitant déposer une doléance envers la Reine. Cette personne n'était nul autre que Néphénie, de la garde rapprochée d'Astrid, c'était sans aucun doute la personne dont elle était le plus proche. Néphénie se mit à dévisager l'homme du regard. Elle le scruta de haut en bas et eut un léger bruit d'agacement qui glissa entre ses lèvres. Encore un Héro venu ici pour enquiquiner la reine, se disait-il. Mais c'était son travail de s'occuper de recevoir les gens au château, elle ne pouvait pas simplement le renvoyer d'où il venait pour la simple raison qu'il était un Héro. Elle se contenta de noter son nom sur un registre et de le conduire à Astrid. Ouvrant la grande double porte devant la salle du trône, Néphénie présenta son invité.

« Dame Astrid, un homme a demandé à vous voir, il s'est lui même surnommé le "Roi Stip". Bien évidemment, il s'agit encore d'un d'eux. Les "Héros". »

- Je vois ... Merci Néphénie, vous pouvez disposer. »


Astrid, de son côté, était en train de lire un rapport sur une religion commençant à se propager petit à petit dans son Royaume. Une personne se surnommant La Grande Oracle semblait propager la croyance et touchait lentement la population. Pour le moment, la menace n'était pas grande, mais il fallait garder l'oeil sur cette secte, car il était hors de question qu'elle porte une quelconque atteinte à la tranquillité de Next Wave, Astrid serait prête à la détruire de force s'il le fallait. Au moment où Néphénie entre dans la salle accompagné de Stip, elle posa le rapport et commença à se servir une tasse de thé. Astrid porta la tasse de thé jusqu'à ses lèvres et prit une gorgée avant de la poser sur une table basse posée à côté de son trône, alors que Stip entra dans la pièce. La Reine de l'Humanité connaissait très bien son histoire. Ancien Roi déchu de Hyrule, une partie de l'actuelle Horuna, il était connu aussi bien pour sa nonchalence que son génie militaire. Il était clair qu'il avait des idées derrière la tête, mais peut-être que les deux camps pourraient trouvé un terrain d'entente, à supposer qu'il soit venu quémander quelque chose à la Reine, bien évidemment. Cependant, Astrid décida de ne pas porter de jugement trop hâtif, après tout, peut-être était-ce une visite de routine et qu'il se posait simplement des questions sur ce nouveau monde, comme beaucoup de Héros. La jeune femme croisa légèrement les bras, les posant sur ses genoux, et s'adressa directement à son invité.

« Roi Stip ... Que me vaux l'honneur de votre visite ? »
Pièces Pièces : 4865
Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 23/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Dim 22 Oct 2017 - 17:50
Ce fût avec la Couronne d'Hyrule posé sur sa tête de vieillard que Stip fît sont entré dans la salle du trône d'Horuna. En effet il avait profité de la courte fenêtre de temps entre la demande d'audience et son escorte jusqu'ici pour la sortir de son sac et l'enfilé. La Dame Néphénie lui avait lancé un autre regard de dégoût en remarquant cela mais n'avait rien dit de plus avant de l'amener a destination. Il était évident que la Garde d'Astrid ne portait aucune estime envers ceux qui venaient de Nintendo world mais il n'en avait cure, lui-même n'étant pas enchanté de leur présence plus qu'il ne le fallait.

En entrant de la pièce il ne posa pas tout de suite ses yeux sur la Reine, préférant jeter un coup d’œil a l'architecture du Palais. L'Édifice avait été rénové a de nombreuse reprise depuis sa construction mais il était évident que plusieurs styles y étaient mêlé, incluant des ressemblances par endroit au château qu'il avait lui-même occupé avant la Pandorica, ce qui n'était pas surprenant puisqu'il avait cru comprendre que les villageois des différentes nations avaient été relâché de la boite bien avant eux et ceux-ci avaient dût a cette époque vouloir se rappeler de leur chez soi en recréant des motifs familiers. Cela le ramenait à ce qu'il comptait faire et il posa donc enfin les yeux sur Astrid.

Celle-ci semblait jeune pour quelqu'un régnant sur une nation tel que Next Wave depuis plus de mille an mais il savait mieux que quiconque que l'apparence ne voulait rien dire. Il y avait plus qu'une manière de resté jeune éternellement. Malgré son apparente jeunesse il était évident pour qui savait où regarder que cette Reine savait ce qu'elle voulait et comment l'obtenir ce qui était peu étonnant au vu de l'expérience qu'elle possédait après toutes ces années.

« Roi Stip ... Que me vaux l'honneur de votre visite ? »

- Votre Altesse Royale, l'honneur est mienne.Tout en disant cela, il s'inclina respectueusement en direction du trône. En se redressant il continua :

- En vérité nous savons tout les deux que je ne suis plus digne du Titre de Roi d'Hyrule mais j'ai une dernière tâche a accomplir en tant que souverain avant de l'abandonner. En effet, mon Royaume est mort mais son peuple ne l'ait point. Vous avez sauvez ses survivants alors que je ne le pouvais pas et ceux-ci sont devenus vos sujets. Les hommes et femmes sur qui j'ai régner sont mort depuis longtemps mais leurs descendants sont prospère et heureux sans crainte de la guerre et sans les chaînes de la religion. Ainsi laissez ceci être mon dernier acte de Roi : je tiens a vous remercier pour les ancêtres qui vous on vu commencer la reconstruction du monde mais qui ne sont plus ici pour en profiter.

En terminant sa phrase, Stip s'avança en direction du trône et déposa sa couronne aux pieds des marches menant a celui-ci. Dans le même mouvement il posa genoux a terre et poursuivit :

- En reconnaissance, ma couronne est votre ainsi que mes services.Il avait espoir que la Reine saisisse cette chance. Le Seigneur de la Mort tenait a sauvegarder ce monde appartenant aux races mortels mais il ne voulait pas le faire en restant hors de la loi comme la plupart des anciens l'ayant suivit depuis Nintendo world avait tendance a le faire.
Pièces Pièces : 13594
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Astrid a écrit :
avatar
Interressé
Ven 27 Oct 2017 - 19:53
- Votre Altesse Royale, l'honneur est mienne. En vérité nous savons tout les deux que je ne suis plus digne du Titre de Roi d'Hyrule mais j'ai une dernière tâche a accomplir en tant que souverain avant de l'abandonner. En effet, mon Royaume est mort mais son peuple ne l'ait point. Vous avez sauvez ses survivants alors que je ne le pouvais pas et ceux-ci sont devenus vos sujets. Les hommes et femmes sur qui j'ai régner sont mort depuis longtemps mais leurs descendants sont prospère et heureux sans crainte de la guerre et sans les chaînes de la religion. Ainsi laissez ceci être mon dernier acte de Roi : je tiens a vous remercier pour les ancêtres qui vous on vu commencer la reconstruction du monde mais qui ne sont plus ici pour en profiter.

Astrid porta la tasse de thé à ses lèvres afin de prendre une gorgée à nouveau, pendant que Stip s'approcha d'elle et déposa sa couronne au niveau de la première marche juste devant le trône. Bien que cette dernière avait subit le poids des âges, elle était cabossée et légèrement rouillée, c'était plus un symbole qu'une réelle offrande. Stip abandonnait ici son titre de Roi pour reconnaître la Reine de l'Humanité comme seule légitime personne au pouvoir. De plus, l'ex-Roi d'Hyrule proposait ses services à Astrid, une façon de montrer sa reconnaissance à la Reine qui avait bâti un monde prospère pour les anciens habitants d'Hyrule, et bien sur tout les autres habitants de Next Wave. Cette dernière évaluait la question. D'un côté, avoir un allié du côté des Héros n'était pas une mauvaise chose, après tout peu de Héros semblaient vraiment lui faire confiance, cependant accueillir dans ses rangs quelqu'un d'aussi puissant et ingénieux que Stip était peut-être une très mauvaise idée. Astrid posa à nouveau la tasse sur la table basse située sur sa droite et prit à nouveau les rapports dans ses mains, tout en gardant du coin de l’œil son invité. Après quelques secondes d'hésitation, la Reine de l'Humanité releva la tête et s'adressa à Stip.

« J'ai peut-être une mission pour vous ... Comprenez bien que j'aimerais d'abord tester la véracité de vos propos et votre loyauté. Ne voyez pas ici une quelconque attaque à votre personne, cependant je suppose que vous n'êtes pas sans savoir mes dernières altercations avec certains de vos anciens compagnons ... Je vous propose donc un moyen de me prouvez votre valeur. Depuis peu, une secte à commencer à se développer dans notre Royaume, priant une divinité appelé Yozx, dirigée par une femme qui se fait appeler la Grande Oracle. J'aimerais que vous enquêtiez sur cette secte et que vous la démanteliez, en veillant à faire le moins de victime possible. Tachez d'être discret et efficace, je vous laisse carte blanche quand à vos agissements. »
Pièces Pièces : 4865
Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 23/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
S'enquérir de l'Inquisition[PV Astrid]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum