Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Le sanctuaire de la montagne
Sayuri a écrit :
avatar
Adorable Chaton
Dim 15 Oct 2017 - 20:42
Sayuri
"Un entraînement glacé"



Il neigeait abondamment ce jour là, Sayuri ne voyait pas à 1 mètre devant elle mais elle devait en avoir l’habitude, elle avait passé 2 années dans ce sanctuaire mais il était rare qu’une neige pareille tombe.
La chevelure de a démone était aussi blanche que la neige, on ne distinguait que sa cape qui était rouge écarlate. Elle souriait en arrivant devant le Torii, sa sensei avait de quoi rigoler, Sayuri faisait peine à voir elle portait encore sa tenue de combat déchirée.
Elle finit par s’effondrer sous le Torii par la fatigue et le froid.
Sayuri se réveilla au chaud, dans un lit alors qu’un feu crépitait dans un poêle à bois dans la pièce la démone était habillée d’un kimono blanc immaculé et les cheveux de la jeune femme étaient tressés.
Où est ce que je suis..? Et ces vêtements ?
Si je ne t’avais pas trouvé, tu serais morte de froid Sayuri. Et pour tout te dire, j’ai eu peine à te reconnaitre ! Qu’est il arrivé à tes cheveux ?
Hitomiko-sama ! Je suis si heureuse de vous voir ! Ca..? C’est une longue histoire…  
Tchuuut ! Pas de Hitomiko ! C’est Hakuko pour toi voyons !
Quelques heures passèrent, les deux mikos discutait du temps passé depuis le départ de Sayuri, son pèlerinage à travers le monde, sa rencontre avec Link, sa perte de pouvoirs ainsi que ce fragment sur sa main…
Sous la cascade jeune fille ! Tu dois te purifier et pas qu’un peu ! L’amour, l’alcool, une épée et j’en passe ! Tu es une prêtresse bon sang ! Pas le roi Arthur ! File faire tes devoirs de prêtresse avant de t’entraîner au combat ! Et que je ne te revois pas avant le coucher su soleil !  
La chef de sanctuaire ne manquait pas d’humour, le soleil ne pointerait pas le bout de son nez avant de nombreux mois…
Sayuri avait attaché ses cheveux avec une cordelette blanche. Tous ses accessoires étaient rangés dans sa chambre. Ici elle ne devait se servir de rien sauf de son esprit pour le moment. Elle était vécue d’un kimono gris pour le moment et pas blanc car elle était loin d’être purifiée.
La grande prêtresse le voyait à son aura, celle que dégageait la démone était sombre, trop sombre pour une prêtresse mais trop claire pour un démon.

Ca faisait maintenant quelques jours que la jeune femme priait sous la cascade du lever au coucher du « soleil », ses cheveux redevenaient bruns, Hakuko était inquiète, ce n’était pas tant le fait que les cheveux de Sayuri  changeaient de couleur, mais qu’ils étaient très longs à redevenir bruns surtout… Elle avait déjà observé ce phénomène mais ça ne devait prendre que 2 jours 3 maximum… Là ça faisait une bonne semaine.
La miko décida alors de prendre les choses en main.
Jeune fille ! On va s’occuper de tes cheveux ! Prier sous une cascade n’étant pas suffisant tu vas devoir faire une offrande aux dieux et danser pour eux !  
QUOI ?! Mais Hakuko ! Je n’ai rien a offrir aux dieux ! Et ça fait des années que je n’ai pas fais de danse de cérémonie ! La démone venait de se trahir, une prêtresse devait faire une offrande aux dieux toutes les semaines.
Elle se fit sermonner par son ainée pendant une bonne heure avant de revêtir un kimono blanc immaculé et un hakama rouge vif comme son ainée et se coiffa d’une broche et attacha ses cheveux dans sa nuque à l’aide d’un ruban blanc.
Les deux prêtresses se mirent à danser, dans leur danse elles se coupèrent une mèche de cheveux, la posèrent sur un autel avant de s’agenouiller et de prier jusqu’au lever du jour.
Les cheveux de Sayuri avaient repris une teinte normale, elles passaient des jours entiers à s’entraîner  pour perfectionner les entraînements de la démone et peut être faire que son arc l’accepte à nouveau.
Elle se reposait quand elle entendit une bruit impossible et Hakuko hurler ce qui la fît sursauter.
© ASHLING POUR EPICODE


Pièces Pièces : 40915
Nombre de messages : 124
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce monde ou dans un autre
Réplique/Citation : Ne m'approche pas sale humain !
Date d'inscription : 07/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Famille :
Kirara mon chat

Amis :
Link
Tiplouf
Ennemis :



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/KaylaCosplay/










Rip Chester tu restera toujours au près de nous...
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Lun 16 Oct 2017 - 14:19
[Ce topic sera parallèle pour Link, en attendant que l'axe principal de son aventure se poursuive ici : http://www.nextwave-rpg.com/t4938-rp-acte-objectif-tempera )

De la neige, et encore de la neige. Décidément, Link n'avait pas beaucoup de chance par ici ! Alors qu'il s'était retrouvé quelques heures plus tôt dans ces bois, l'Hylien avait fini par perdre espoir de rencontrer toute trace de civilisation. C'est en attrapant son ocarina et en entonnant le chant que Sayuri lui avait laissé avant de disparaître, qu'il se retrouva dans cette région où il neigeait beaucoup. Bonen nouvelle, il avait retrouvé sa véritable forme et n'était plus un gamin ! Accompagné de ce chat qui lui avait fait quitté cette forêt, l'Hylien se disait qu'il y retournerait lorsqu'il aurait une bonne raison. Les portails dont Gozen et les autres avaient parlés...C'était sans doute ces fameux badges qui provoquaient leur apparition. Aussi fallait-il qu'il apprenne à se méfier de leurs utilisations. Bref, l'Hylien s'était fabriqué un manteau de fortune en dépeçant des animaux sur sa route, sans quoi il savait qu'il allait mourir de froid. Ôter la vie d'autrui...il n'aimait pas ça, mais ça s'était avéré urgent. Lorsqu'il vit cette grande installation dans les hauteurs,

il n'eut qu'une envie : y trouver refuge à l'intérieur, dans l'espoir d'y retrouver quelqu'un qui lui était cher dans son coeur : Sayuri. Malheureusement, l'accès semblait fermé au public. Il avait dû alors ruser pour passer de l'autre côté et se hisser le long d'une grande palissade à l'aide de son grappin. Link atterri sur ses deux jambes, et marcha encore pendant quelques minutes au rythme de la neige qui laissait derrière lui l'emprunte de ses bottes. Le Héros du  Temps arriva devant une immense double porte qu'il poussa grâce à ses bracelets de force. Celle-ci se referma avec fracas. Devant lui, se trouvait un curieux autel où deux silhouettes semblaient danser tout autour. De loin, leurs vêtements de prêtresse lui paraissait vraiment magnifiques. Il s'agissait sans doute là du plus bel habit de cérémonie qu'il eût pu voir dans toute sa vie. Et alors qu'il arrivait devant la première femme, c'est en observant la deuxième qu'il se rendit compte qu'il se trouvait face à Sayuri...revêtant une tenue de miko. La surprise de Link fut la plus totale..Et celle de son acolyte aussi, qui ne put s'empêcher de pousser un cri. L'Hylien balbutia devant la beauté de celle qui lui avait récemment sauvé la vie.


« Sayuri...C'est bien toi...? »

Kirara, le chat qui l'accompagnait depuis qu'il avait entonné cette mélodie, se dirigea instantanément vers elle, ronronnant, demandant un certain confort et réclamant des caresses à celle qui n'était rien d'autre que sa maîtresse. L'Elfe se dirigea vers elle, hésitant, s'inclina devant elle en lui faisant un sourire.

« Je me suis perdu dans ton domaine j'ai bien l'impression. »
Pièces Pièces : 95725
Nombre de messages : 56394
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Sayuri a écrit :
avatar
Adorable Chaton
Jeu 26 Oct 2017 - 13:20
Sayuri
"Un entraînement glacé"


La prêtresse se stoppa net, dans la neige sur le dos de Kirara, c’était Link ! Ca faisait longtemps maintenant qu’elle l’avait quitté au temple. Les marques sur les joues de la jeune file qui étaient parties grâce à la cérémonie étaient revenue, mais ses cheveux étaient quand à eux restés noirs.
Elle sonda le regard de son aînée qui lui fît un signe de tête approbateur. Il ne fallut pas moins d’une demie seconde à Sayuri pour courir et sauter sur Link ce qui les fît tomber tous les deux dans la neige elle riait comme une enfant le jour de son anniversaire et criait de joie le nom de l’Hylien qui avait bravé le froid pour elle.
Une fois les effusions de joie finies Hakuko les invita à se mettre au chaud à la source chaude derrière le sanctuaire. Bien évidement le bassin était séparé en deux cette fois ci. Sayuri alla du côté des femmes accompagnant Hakuko tandis que Link était seul de son côté. Néanmoins on pouvait aisément discuter, la paroi était fine… LA fin de la journée passa plutôt rapidement, quand tous le monde fût endormi la démone sorti sur le porche prendre l’air, elle posa les pieds dans la neige glacée ce qui ne la dérangea pas, elle avait l’habitude de ce froid.
Elle était si bien ici, enfin de retour après tant d’années d’absences, mais un détail l’a gênait, Hakuko n’avait pas changé d’un poil, elle était humaine pourtant ? Et aussi loin qu’elle se souvienne elle avait toujours été comme ça… C’était drôle que Link arrive aujourd’hui, le jour de la disparition de sa mère… Sayuri marcha dans la neige jusqu'à une tombe au pied d’un gros arbre sacré, cet arbre, c’est elle qui l’avait planté le jour de son arrivée au sanctuaire, il avait au moins 50 ans si ce n’est pas plus… Elle se mît à genoux devant et pleura silencieusement, sa mère lui manquait encore terriblement après toutes ces années et ses vrais parents ? Pourquoi l’avaient t’ils abandonné dans un village humain comme ça alors qu’elle n’était qu’une enfant ? Sayuri ne se rappelait que très peu de sa mère, mais un doux visage restait gravé dans son esprit ainsi qu’un kimono de soie rose et une douceur infinie dans sa voix…  Elle s’effondra de fatigue sous l’arbre et rêva de sa mère…

[Rêve de Sayuri : La jeune Sayuri revenait d’aller jouer avec d’autres enfants quand les parents de ces derniers venaient les chercher presque en courant pour les éloigner d’elle.

« -Maman ! Maman ! C’est quoi une bâtarde ? Les gens l’a bas m’appellent comme ça mais je comprends pas… »

Sa mère pleurait sans ne rien dire et se contenta de la serrer dans ses bras tendrement en lui répondant que ce n’était rien.] Plusieurs fois la jeune démone était revenue blessée par des adultes, mais elle se contenait de dire en souriant qu’elle était tombée pour ne pas inquiéter sa mère.

Sayuri  se réveilla près de la cheminé emmitouflée dans une couverture près de Link qui lui parlait, mais elle ne comprenait pas ce qu’il disait… Elle pleurait sans pouvoir dire quoi que ce soit le regard vide devant l’hylien qui lui parlait toujours le visage inquiet.

Rêve de Sayuri:
 

© ASHLING POUR EPICODE


Pièces Pièces : 40915
Nombre de messages : 124
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce monde ou dans un autre
Réplique/Citation : Ne m'approche pas sale humain !
Date d'inscription : 07/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Famille :
Kirara mon chat

Amis :
Link
Tiplouf
Ennemis :



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/KaylaCosplay/










Rip Chester tu restera toujours au près de nous...
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Dim 29 Oct 2017 - 15:20
« Sayuri...Sayuri s'il te plaît...Réponds moi...Qu'est-ce-qui t'arrives... »

La journée s'était effectivement très bien déroulée, bien plus vite qu'il n'eût pu le penser. Mais à présent, Link s'inquiétait vraisemblablement de l'état de Sayuri, qui était comme figée, perdue dans le vide, de quelque chose d'incompréhensible. Après leurs retrouvailles enjouées — après tout, elle l'avait fait tomber dans la neige fraîche du sanctuaire — la mentor de Sayuri leur avait proposée de passer un moment dans les bains. Sayuri n'avait pas changée, enfin presque. Ses cheveux étaient d'un noir très profond, tandis que ses marques, elles, étaient toujours là. Le combat qu'ils avaient rondement menés s'état montré très dangereux...Revenons au bain. Même si Link était isolée d'elle pour une raison qu'il ne comprenait pas trop, il se devait de respecter la séparation entre les hommes et les femmes. C'était un endroit charmant, mystique à la fois, où une magie particulière se dégageait de la nature et de la beauté des lieux. Il fallait avoir une certaine sensibilité pour la comprendre. Les amants avaient parlés de tout et de rien, de leurs retrouvailles, de certains détails sur leur passé, mais Link ignorait beaucoup encore d'éléments, notamment l'histoire sur sa mère, sans savoir que cela faisait un an qu'elle avait été séparée d'elle. La nuit, alors qu'il avait eu du mal à trouver le sommeil, le Héros du Temps avait retrouvée Sayuri, à l'extérieur, dans le froid de la neige, et avait décidé de la ramener à l'intérieur, en la recouvrant chaudement à l'aide d'une couverture. Seulement voila, cela faisait un moment déjà qu'elle était plongée dans ses rêveries sans que Link n'obtienne d'elle la moindre réponse. Le garçon passa sa main sur sa joue délicatement, deux à trois fois déjà, sans qu'elle ne réagisse pour autant. Link commença à prendre peur, à se demander ce qui lui arrivait. C'était comme si elle rêvait, mais les yeux grands ouverts. Elle commençait à reprendre ses esprits, peu à peu, même si ce que lui disait Link pouvait lui rester incompréhensible.

« Sayuri...Tu m'inquiètes, j'espère que ça va...

...Tu parlais de ta mère tout à l'heure...Et tu m'as fais peur de t'assoupir comme ça, dehors, dans le froid...Tu sais, je t'ai cherché pendant un moment mais ce "chat" m'a vraiment beaucoup aidé pour te retrouver. Tu devrais le remercier...

Par ailleurs..J'aimerais rester un peu dans ce sanctuaire, avec toi, si c'est possible...En attendant de devoir reprendre la route...

Si tu tombes malades, je m'en voudrais tu sais.
»
Pièces Pièces : 95725
Nombre de messages : 56394
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Sayuri a écrit :
avatar
Adorable Chaton
Jeu 30 Nov 2017 - 0:42
Sayuri
"Le sanctuaire de la montage"



Sayuri se réveilla avec les seules paroles qu’elle se remémorait de son père qu’elle avait dû voir une seule fois. Elle ne se souvenait plus de son visage, seulement de sa voix et d’une phrase.
« Sois forte ma fille, un es un démon de haut rang, pas un simple humain sans défenses. »
C’est tout ce qu’elle se souvenait, de la force de caractère de son père et de la douceur de sa mère. Son sang ne fît qu’un tour ! Les marques sur ses joues s’illuminèrent l’espace s’un instant et se changèrent pour devenir violettes comme si elles s’étaient gorgées de pouvoir.
La démone se leva d’un pas décidé avant de clamer à l’hylien « J’ai toute l’éternité pour dormir et me ressourcer ! Je me bouge maintenant, je ne suis pas venue pour me reposer ! »  
La démone posa un baiser sur le front du blond avant de courir vers sa chambre où elle enfila sa tenue de combat et sorti, il faisait nuit et il neigeait mais peu importe, elle devait reprendre le contrôle de son arc, elle trempa ses mains dans l’eau glacée pour renforcer sa sensibilité et attrapa son arc qui lui envoyait des décharges électriques ! Il montrait très bien qu’il n’était pas d’accord, mais elle s’en fichait !
« C’est moi qui t’ai fabriqué pas l’inverse Tu dois m’obéir pas l’inverse ! » La démone força sur l’arc, autant de fois qu’il en était nécessaire jusqu'à tirer droit, atteindre sa cible et ne plus ressentir la douleur de ses mains ! Link et Hakuko la surveillait depuis le porche avec un thé chaud entre les mains .
Elle redoublait d’efforts à chaque instant quand la voix de son père résonna fortement dans sa tête « Tu es un démon ! »
Sayuri eu comme une décharge qui lui transperça le corps qui la fît crier de toutes ses forces de douleur, tant que dans un effroyable et sinistre craquement son arc se brisa.
© ASHLING POUR EPICODE
Pièces Pièces : 40915
Nombre de messages : 124
Age : 22
Localisation : Quelque part dans ce monde ou dans un autre
Réplique/Citation : Ne m'approche pas sale humain !
Date d'inscription : 07/10/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Famille :
Kirara mon chat

Amis :
Link
Tiplouf
Ennemis :



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/KaylaCosplay/










Rip Chester tu restera toujours au près de nous...
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Sam 2 Déc 2017 - 15:33


« Sayuri... »

Bien que Link s'inquiétait énormément pour la prêtresse, celle-ci se leva d'un bond pour aller s'habiller et repartir s'entraîner. Les marques sur ses joues avaient repris de leur éclat, sans doute synonyme de la récupération d'un état de santé qui lui permettrait de continuer à se battre. Pourtant,
l'Hylien était sceptique. Après ce qu'ils avaient vécus à l'intérieur du Temple, n'était est-ce-pas justement pas le moment propice pour trouver un peu de repos ? Link essaya de la retenir mais c'est à ce moment que surgit Hakuko.


Tu ne dois pas lui dicter ses actions. Je sais que tu comptes pour elle, elle a évoqué le sujet plusieurs fois, mais tu dois lui faire confiance. Habille-toi et suis-moi plutôt. J'ai préparé du thé chaud.


Même si l'Elfe avait envie de protester, il finit par acquiescer et suivi la maîtresse des lieux le long du pavillon en bois. Une fois installé à l'extérieur, l'Hylien attrapa la tasse en bois sans anse qui lui fut servie et l'approcha contre lui pour se réchauffer, tout en observant Sayuri s'entraîner à l'arc.

« Vous savez...Je ne sais pas combien de temps cela fait qu'elle est avec vous, mais je pense que vous comptez vraiment pour elle. Elle persiste, chaque jour, pour devenir plus forte,
cela se ressent dans ses entraînements. J'espère que vous n'êtes pas non plus trop dure avec elle...
»

Quand le moment viendra, tu comprendras pourquoi je me suis comporté ainsi avec elle. Sayuri possède un don tout particulier. J'ai décidé de la prendre sous mon aile dès que j'ai pu le faire pour être sûre qu'elle recevrais une bonne éducation. Tu devrais boire ton thé, il va être froid. lui fit-elle alors que Link continuait d'observer Sayuri. Elle avait une telle détermination...Il ne pouvait qu'être admiratif devant tant de volonté, elle qui s'efforçait de tirer en plein dans les nombreuses cibles de la cour, les mains gelées. Hakuko était certes froide au demeurant, mais il ne doutait pas du fait qu'elle avait du beaucoup lui apprendre. A cet instant, l'Elfe pensa que pour lui, ça n'avait pas été le cas. Jamais, dans son enfance, il n'avait pu bénéficier de quelqu'un pour le guider, ou pour l'entraîner. Enfin,
si, bien sûr, il y avait bien eu Mido ou bien l'Arbre Mojo, mais alors que l'un était plutôt maladroit et le second était un esprit, ça n'était sûrement pas pareil. Sayuri devait avoir un passé très difficile elle aussi...

Puis, lorsque l'arc se brisa, et qu'elle fut parcouru par une sorte de décharge électrique, Link posa instantanément son verre pour aller lui apporter de l'aide. Hakuko attrapa le bras de Link, lui lança un regard sévère, et trempa ses lèvres dans le breuvage, ne prenant même pas le temps de s'inquiéter. D'ailleurs, le froid qui frappait cette matinée n'avait pas non plus l'air de l'impressionner.


Ne va pas l'aider, observe seulement. Elle doit être capable de se débrouiller toute seule.

« Mais, je dois... »

Fais lui confiance je te dis ! Tu ne pourras pas toujours être là pour elle. Sayuri doit devenir forte et pouvoir compter sur elle dans les pires moments. C'est ce que je lui ai toujours enseigné.

...Après l'avoir écouté, Link tira son bras pour se dégager de son emprise, puis se ravisa. Elle avait raison. Il avait sans doute été trop proche de Sakura, c'était peut être pour ça qu'elle n'avait pas été capable de s'en sortir, de se battre sans lui. L'Elfe devait apprendre à lui faire confiance, à croire en sa force et cesser de vouloir aider à tout instant. Il regarda une nouvelle fois Hakuko, tout en se disant qu'elle venait de lui apprendre quelque chose sans qu'elle n'en soit forcément consciente. Elle était une grande maître et Sayuri avait beaucoup de chance. Lorsqu'il tourna son visage pour observer Sayuri,
il s'assit de nouveau sur le porche, en croyant en elle.
Pièces Pièces : 95725
Nombre de messages : 56394
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Contenu sponsorisé a écrit :
Le sanctuaire de la montagne
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» le son en montagne?
» La Montagne de Corton!
» Virée en montagne en hélicoptère
» Mon 1er niveau : Montagne
» Un cul-de-jatte meurt... éjecté d'une montagne russe!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum