Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Quand les douleurs du passée refont surface [PV : Roi Boo]
Lumina a écrit :
avatar
Seraphin Salvatrice
Ven 15 Sep 2017 - 22:40
Lumina avait encore beaucoup mal à s'habituer à ce nouveau monde, elle le trouvait tellement différent et prenait énormément de temps à le découvrir. Elle savait qu'il y avait d'autres îles et elle lui suffirait de voler pour les découvrir. Mais, elle aimait beaucoup cette région et n'était pas pressée d'en découvrir plus pour le moment, c'est vrai quoi? Elle avait toute la vie devant elle.

L'ange n'était pas accompagné de son aimé pour cette fois, elle voulait faire une balade seule pour s'apaiser l'esprit, non pas qu'elle n'aimait pas la présence de Roy, mais il était important de prendre un peu temps pour sois. Le rouquin devait lui-même en profiter et Élément aussi...!

L'ange s'arrêtait brusquement de marcher, sentant que quelque chose n'allait pas, elle ne serrait pas vraiment dire quoi, mais elle sentait quelque chose qui lui donnait légèrement froid dos. Elle avait comme cette impression désagréable qu'on l'observait. Lumina regardait de droite à gauche, cherchant la présence de cette menace... Mais ne remarquait rien. Perdant patiente, elle se mit à hurler.

Montre-toi, si tu ne veux pas le regretter!!

Pièces Pièces : 5619
Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Sam 16 Sep 2017 - 19:24
Un ange cri.
Des paroles creuses, exsangues. Une imprécation, destinée à qui ? Au vide. Aux ombres invisibles qui se massent à la lisière de l'âme. Au silence. Qu'espérer en retour, alors ?

Le vent s'était tu, mort sans un cri. Pourtant, le froid persistait. Une gangue épaisse d'un gel sans image, un gel intérieur à chaque chose. L'expression, au travers des consciences éphémères, d'une finalité trouble, terrible comme le serait l'horizon de ténèbres, vers lequel mène toute pensée. L'expression du creux porté en chacun. Un gouffre dans l'esprit, plus qu'un sentiment. Le monde empruntait ses formes à l'infini, et ce fut comme si la lumière fuyait le contact pourpré des nues cannibales. Ce fut comme si les traces laissées, comme des cicatrices, sur le sol pâli avaient perdu toute signification rituelle. Comme si les routes, les chemin, ne menaient qu'à l'oubli.

Qu'espérer, sinon l'écho de sa vanité ?
L'expression de ses failles. De ses peurs, peut-être, si la peur naissait bien de ce que nos fautes ont d'éternel. Un ange cri. Ce hurlement était-il un tort ? S'était-il fait l'expression profonde d'une faiblesse entretenue par son martyr ?Un appel destiné à ses fantômes.

Un ange cri, et voit son monde mourir.
La nuit se love, épaisse, vibrante encore de sa joie prédatrice, à la frontière des éternités, et guette. Car tout ici lui a été promis, elle sait. Les images ne se crées que sur la toile de fond de ses appétits monstrueux.
L'illusion, l'ultime mensonge, n'est que l'expression que le vide forge dans la réalité ; celle-ci se déploie. Les lignes se brisent au contact de l'esprit, et l'esprit se blesse au contact de ses éclats. Un miroir-piège.
Et devant ses pieds, devant ses mots, celle qui fut autrefois garante d'une terre - de cendre, une terre de cendre - et de ces vies fragiles qu'elle abritait alors put prendre conscience de ce que l'espace et le temps étaient devenus sous ses pas : palpitations monstrueuses, presque organiques, assurément malades ;
fractales difformes déployée à l'infini ; et le feu, le feu d'un monde qui brûle, dans ses yeux.

Des souvenirs, la douleur pour seule réponse.
Pièces Pièces : 46615
Nombre de messages : 1795
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Lumina a écrit :
avatar
Seraphin Salvatrice
Dim 17 Sep 2017 - 21:33

Lumina continuait sa route, tout en faisant extrêmement attention, elle regardait à droite et gauche, quelques fois derrière elle. L'ange le savait qu'il y avait une présence, mais elle n'arrivait pas à la percevoir.

Alors qu'elle marchait, elle semblait petit à petit quitter les terres nippones, pour rejoindre une terre qui se trouvait en cendre. L'ange visualisait bien l'endroit, avant de baiser la tête, elle serrait fort ses poings, elle ne trouvait pas cette blague très drôle. La rage commençait à monté très vite en elle. L'ange savait que c'était faux, mais elle n'aimait pas l'idée que quelqu'un perçoivent cela, elle n'aimait pas non plus revoir cette scène.

Lumina restait calme où du moins elle se forçait de rester calme, elle préférait abattre sa colère, contre ce type qui s'amuse avec ses émotions! Avec son passé. Elle allait le trouver. L'ange s'était arrêté de marcher, restant sur place, elle fermait les yeux, essayant de percevoir où se trouvait son ennemi, elle allait le trouver et lui faire payer!

Tu aurais mieux fait de m'écouter...

L'ange rouvrit brusquement les yeux, sentant la présence de l'esprit qui essayait de la tourmenter, elle fonçait à toute vitesse en sa direction. Elle avait profité de sa course pour créer une sphère de feu qu'elle projeta sur son adversaire, pensant que les attaque magique l'atteindrait mieux que les attaques physique... Même si cela la désavantageait. Sa magie de feu n'a jamais été très exceptionnelle...

Dé Action (Lumina ne perd jamais trop de temps) :
Parfait/Bien : La boule touche son adversaire, lui infligeant des dégât de brûlure, forçant au spectre de se montrer. (bien sûr le pafait fait plus de dégât).
Raté : Ca ne touche pas le Roi Boo, mais ça le force à bouger pour esquiver.
Euh : Lumina vise totalement ailleurs.

Pièces Pièces : 5619
Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 17 Sep 2017 - 21:33
Le membre 'Lumina' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 26230
Nombre de messages : 7782
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Dim 1 Oct 2017 - 20:52
Bien vite, trop vite, les flammes se dissipèrent comme condamnées par le silence. Avaient-elles été, cependant, capable d'atteindre le voile qui séparait l'Ange du monde froid dans lequel résidaient ses fantômes ? À peine avaient-elles compromis l'opacité des ombres qui se répandaient depuis l'horizon. Furtif éclat sans chaleur ni vie. L'image d'un sourire dessiné, déchiré, une plaie dans le tissu d'une réalité malmenée. Un regard invisible car faux, deux flammes pourprées, gelées dans leurs ondulations mesquines car dénuées de signification. Une esquisse d'être, immatériel quand bien même blessant la matière, sans vie quand bien même par-delà la mort. Puis les illusions changèrent.
Une silhouette émerge. Une ombre embryonnaire, trop organique pour ne pas inspirer le dégoût. Pourtant fantomatique dans son avancée et ce qu'elle a d'apparemment inexorable. Palpitante, dansante, elle prend les couleurs délavées d'un réel fatigué. Trop vrai. Trop douloureux. Une silhouette avance. Un reflet acéré. Deux anges se font face, identiques dans la souffrance qu'ils expriment, dans la symbolique sacrificielle qu'ils incarnent. Déchus. Éminemment fautifs. Criminels, s'il n'y avait pas cette recherche de l'expiation pour mouvoir le vaisseau d'un corps coupable. L'un d'eux dénote par son sourire. Un sourire... décalé. Un sourire inhumain.

Ainsi Lumina s'adressa-t-elle à elle-même :

- L'écoute... T'écoutes-tu ? Ainsi tu saurais... Combien d'âmes crient encore ton nom alors que survient la mort de leur monde.

Condamnation ? Tristesse. Il y avait de la tristesse dans cette voix. Sa voix. Sa voix propre, celle de sa mémoire endeuillée. Un froid persistent, et un écho métallique à défaut de termes humain. Derrière ces paroles, un chœur d'outre-tombe. D'outre-monde.
Le froid. Un froid grandissant. Un froid intérieur. Le gel de l'âme.
             

Dé Action :

"Parfait"/"Bien" : Lumina est grandement engourdie et éprouve de grandes difficultés à penser correctement (Modulation de l'intensité selon le résultat du dé).

"Raté"/"Euh..." : Lumina n'éprouve qu'un sentiment de froid et de solitude inhabituel (Modulation de l'intensité selon le résultat du dé).
Pièces Pièces : 46615
Nombre de messages : 1795
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 1 Oct 2017 - 20:52
Le membre 'Roi Boo' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 26230
Nombre de messages : 7782
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Lumina a écrit :
avatar
Seraphin Salvatrice
Dim 1 Oct 2017 - 21:13
Grrr, elle avait raté son coup, se laissant encore une fois, avoir par sa colère! Elle le savait, mais elle avait du mal à se contrôler. Elle essayait de se calmer, de se contrôler, de réfléchir avant agir, pour faire une attaque simple mais efficace. Mais, elle ignorait encore qui était son ennemi et comment savait-il faire cela?

Elle avait les poings serrés comme pour essayer de se maintenir, elle restait immobile, la tête baisée, jusqu'à qu'elle entende sa propre voix elle se relevait, elle fut perturbée de se voir, jusqu'ici elle ne connaissait pas une telle magie, elle avait l'impression son adversaire fouillait dans sa tête, pour connaître toutes ses faiblesses. La colère remontait directement et malgré qu'elle se retenait au mieux, quelques larmes finirent par coulé, elle réagit directement à la provocation de son double par un coup poing dans la face.

TAIS-TOI!!!

Tout ceux qui connaissaient sa tragédie étaient morts et elle n'avait jamais évoqué son passé, même pas à Roy, alors pourquoi?! Comment?!
----------------

Dé Action :
Parfait/Bien : Lumina déchaîne toute sa colère dans un poing très puissant, qui apaise sa colère.
Raté/Euh : Lumina rate sa cible, qui l'enrage encore plus.

Pièces Pièces : 5619
Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 1 Oct 2017 - 21:13
Le membre 'Lumina' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 26230
Nombre de messages : 7782
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Dim 8 Oct 2017 - 10:55
Le poing de chair traverse la chair fausse. La chair morte. Le masque se brise en partie, et l'espace fendillé révèle, un instant, le spectacle d'outre-monde. Le voile déchiré laisse entrevoir l'absence de vie, et les couleurs effacées d'ombres invisibles. Et ce sourire. L'aspect d'un sourire. Un gouffre en réalité, une plaie. L'enveloppe creuse palpite. Lentement, elle reprend forme.
L'Ange fait face désormais à un reflet brisé. D'autant plus acérés en sont ses éclats, et le vide qui soumet ses traits à sa force... lui donne l'allure d'une peinture défigurée.

- Je... Suis-je l'objet de ta colère ? Aurais-tu préféré me détruire avec eux ?

Une voix... Et un millier d'autres. Un chœur glacé.
L'illusion transformait ses blessures. À chaque pas, elle semblait s'écrouler, et à chaque chute...
Les ombres venaient se greffer à ses lignes brisées, leur donnaient les formes d'un corps monstrueux,
au visage d'un Ange rayonnant, aux yeux tristes. Au sourire éternel. Son avancée était rythmée par le battement de mille cœurs défunts et, parfois, dans sa lente ascension vers celle qui se reconnaissait dans ses traits, c'était plus de mille charniers qui boursouflaient ses jambes écrasées,
et lui donnait la force d'avancer.

Soudainement, mille cris. Mille pleurs. Mille rires. Un hurlement pourtant à peine perceptible. Un chant magnifique et terrifiant. La pourriture, et la peur qu'elle engendre dans les corps éphémères. La réalité se plie, elle souffre, et l'espace brûle. Brûle d'un feu pâle, vecteur de nécrose. Ses reflets sont ceux d'un miroir brisé, et il ne porte le nom de "feu" que pour se plier au vocabulaire de la raison. Il chasse les âmes. Les phagocyte.
Il dévore la réalité, n'en laisse que des fantômes.

Dé Action :

"Parfait" : Lumina est traversée par l'attaque. Elle sent ses forces faiblirent, le monde devenire flou autour d'elle comme si elle n'en faisait plus totalement partie. Un de ses membres (au choix) perd totalement sa consistance matérielle pendant 1 dé de 6/tours.
"Bien" : Lumina est traversée par l'attaque. Elle sent ses forces faiblirent, le monde devenire flou autour d'elle comme si elle n'en faisait plus totalement partie.
"Raté" : L'attaque passe à côté.
"Euh..." : L'attaque passe à côté, et l'illusion s'écroule sur elle-même, laissant apparaître le Roi Boo momentanément.
Pièces Pièces : 46615
Nombre de messages : 1795
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 8 Oct 2017 - 10:55
Le membre 'Roi Boo' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 26230
Nombre de messages : 7782
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Lumina a écrit :
avatar
Seraphin Salvatrice
Lun 9 Oct 2017 - 17:21
Son poing percutant le visage de son clone, elle remarquait alors l'apparence du spectre, enfin elle pouvait enfin mettre un visage sur son ennemi. Mais, ce n'est pas pour autant que l'ange était libéré par ses tourments.

Lumina restait étrangement calme, écoutant, regardant ce qui se passait d'elle, mais n'agissant pas,
Comme-ci elle se laissait bêtement faire. Elle ne voulait pas renoncer pour autant, l'ange ne voulait pas donner raison à son adversaire, ni devenir l'objet de manipulation. Lumina se concentrait plus sur son combat, ce que si passait autour d'elle, rien n'était réelle, elle le savait! Mais cela était tout de même douloureux.

Quel type de monstre es-tu? Pourquoi faire cela? As-tu un but, où tu ères avec le simple plaisir de tourmenter les gens qui croisent ton chemin?

Lumina posait cette question, dans le plus grand des calmes, elle avait senti ses forcé diminué et vu le monde devenir flou, au point de s'y perdre dans celui-ci. Elle ne s'attendait pas une réponse de son adversaire, mais qui sait une réaction? Une réaction qui fausserait son emplacement.

Ses forces étaient diminué, mais quelque chose l'animait, le désire, le désire de vivre! Le désire de sortir d'ici, le désir de retrouver celui qu'elle aime! Elle serra les poing déclenchant une terrible onde de choc de feu tout autour d'elle, animer par son désire de lutter, les flammes n'étaient pas forcément "brûlante", mais quelque chose faisaient en sorte que ce feu était encore plus dévastateur que de simple flammes.

Dé Action :

Parfait : Les flammes touche le roi Boo, ressent une immense douleur, consommant tous son être, qui trouble son illusion d'horreur.
Bien :  Les flammes touche le roi Boo, ressent une immense douleur, consommant tous son être
Raté/Euh : Les flammes n’atteint pas sa cible.

Pièces Pièces : 5619
Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 9 Oct 2017 - 17:21
Le membre 'Lumina' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 26230
Nombre de messages : 7782
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Lun 23 Oct 2017 - 21:03
Le feu. Le feu qui brûle et consume. La vie, qui se fait, se défait. La vie magnifiée par le désir d'un ange. Un ange décidé à combattre. Combattre ses fantômes. Et un spectre, qui, même au travers des outrages de l'éther embrasé, affichait le masque de la fausseté, et souriait d'un sourire de mort, figé. Un croissant de ténèbres découpant les flammes.
Le reflet de la dénommée Lumina, une illusion sans vie, s'écroulait sous les coups, sans jamais, pour autant, rejoindre les ombres. Sans que puisse n'être plus qu'entrevu la silhouette fantomatique qui résidait dans son regard, le double avait abandonné toute ressemblance avec son model. Il était ombre brûlée, miroir brisé, lumière trahie. Une monstruosité suggestive, presque pitoyable, assurément terrible. Et ce sourire, trop grand pour ce visage, qui ne faisait que s'étendre toujours plus.

- Quel type de monstre es-tu ? Pourquoi faire cela ? As-tu... un... but ?

Était-ce moquerie ? Provocation ? Douleur ? Ces mêmes mots, privés de leur sens premier, volés. Dénaturés, et déchirés par le silence que nourrissait cette voix, presque un écho... Si lointaine... Trop proche, pourtant. Froide, et creuse. Vide. Morte. Un chant, un cri, un pleur, un rire... Des rires. Tant de rires. Sans joie.

Un hurlement silencieux. Le vent meurt. En quelques instant, l'espace se vide de toute forme. La monstruosité n'est plus là, disparue. La réalité se tord, se divise, souffre sans doute de l'outrage qu'on lui fait subir. Un corps brisé émerge des lignes tordues du réel torturé. La créature a traversé l'espace, elle se retrouve désormais dans le dos de sa cible. Elle l'enserre. Son touché est presque inexistant, gelé pourtant. Des mains qui n'en sont presque plus cherchent la chaleur, cherchent la veine, cherchent l'artère, cherchent la vie. Elles s'agrippent, elle tentent de taillader, de répandre le sang...

Loin, très loin de l'Humanité, un fantôme sourit. Une petite tâche, immaculée, au fond de l'œil d'un masque violent. Il attend le sang. Il attend les larmes. Alors, il pourra se frayer un chemin à travers la douleur, et faire vibrer cette âme au rythme de ses regrets. De ses peurs, aussi.
-----------

Dé Action - Sursaut de violence !

"Parfait" : Le double de Lumina, défiguré, s'accroche à elle et lui ouvre le flanc. Hémorragie. Lumina ne tient plus sur ses jambes.
"Bien" : Le double de Lumina, défiguré, s'accroche à elle et lui ouvre le flanc. Hémorragie.
"Raté" : Légère entaille, Lumina réussit à se dégager de son adversaire.
"Euh..." :
Lumina réussit à se dégager de son adversaire et peut lui asséner un violent coup.
Pièces Pièces : 46615
Nombre de messages : 1795
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 23 Oct 2017 - 21:03
Le membre 'Roi Boo' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 26230
Nombre de messages : 7782
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Lumina a écrit :
avatar
Seraphin Salvatrice
Ven 27 Oct 2017 - 20:44
Pas de réponse, enfin si, juste l'écho de ses paroles... De quoi agacer l'ange, mais ça cela devenait limite une habitude...
Elle ne répondait pas à cette provocation, c'était inutile de toute manière. Lumina se fit avoir par son double se libéra assez rapidement avec un coup de coude dans le ventre, forçant son double à la lâcher. L'ange ne savait pas s'il y avait grand intérêt à combattre son double, mais vu qu'elle lui posait problème, elle se sentait forcée.



Voyons voir, si tu as les bonnes techniques...

L'ange fonçait en direction de son adversaire à très grande vitesse, elle courait tout autour de celle-ci, jusqu'à qu'elle est sa vitesse maximale, elle était tellement rapide, qui était difficile de la voir. Une fois dans le dos de son adversaire, elle lui offrit un bon coup pied dans le dos. L'ange s'élançait ensuite dans les airs, pour retomber avec violence et puissance sur son adversaire et lui donner un ultime coup pied sur sa copie espérant en finir avec elle.

Dé Action : Combo :

Parfait : Les deux mouvement sont parfaitement exécuté mettant la copie de Lumina k-o pendant un petit moment, brise légèrement illusion du roi Boo.
Bien : Parfait : Les deux mouvement sont parfaitement exécuté mettant la copie de Lumina k-o pendant un petit moment.
Raté : La première attaque est parfaitement exécuté, mais le double évite de justesse la seconde attaque.
Euh : Le double contre attaque.

Pièces Pièces : 5619
Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Ven 27 Oct 2017 - 20:44
Le membre 'Lumina' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 26230
Nombre de messages : 7782
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Dim 26 Nov 2017 - 19:01
Un jeu. Un simple jeu. Pour l'amusement de qui ? Personne. Car personne ne riait des coups et des blessures des anges. Seul le silence répondait aux attaques, car au fur et à mesure que l'affrontement s'étalait dans la durée, il devenait clair, absolument clair, que rien ici n'avait de but précis. Souffrance purement gratuite. Pourquoi ? La question restait en suspens, et échappait à toute vérité.
Échapper à toute vérité.
Le double de l'Ange n'avait plus de commun avec son model que ses yeux, désormais. Des yeux vides,
comme le seraient ceux d'une poupée. Pas d'émotion, seulement des reflets colorés par un iris de verre froid. Des yeux qui ne cillaient pas. Le seul élément encore fixe de l'abomination, presque picturale, qui se déployait autour. Des arrêtes aigües, fractures ouvertes d'un miroir, un teint si pâle que l'on pouvait voir les ombres se masser au travers de sa peau... Nécrosée. Une charogne, une torche. L'image brûlait, se décomposait... se recomposait. Et s'effondrait. Elle s'avançait vers celle dont elle avait volé l'identité, mais ne marchait plus. Ne rampait plus. Elle s'étalait. Comme une ombre se tord et grandit au gré du mouvement d'un soleil distant.

- Chercherais-tu à en finir ? Tu es lasse de cet affrontement... Je... Je crois que tu n'as pas tout compris à ton histoire...

Cette voix.
Ce n'était pas la sienne. Pas même une imitation. Non, une voix qui ne ne se souciait pas de s'accorder à l'image dont elle émanait. Qui n'aurait pas pu correspondre, car il était dans sa nature de ne correspondre à rien. Rien de fidèle à cette réalité qui, subitement, tremblait sous ses accents. Et tout autour de l'Ange s'embrasa. Le feu, les planètes qui brûlent d'avoir aimé leur soleil, les mondes qui se déchirent sous la guerre et les étoiles qui cannibalisent le ciel... Tout. La fin des temps. Le renouveau.
Brièvement, un instant. Puis le vide, le froid existentiel, le silence sans fin. Un instant, un lieu où rien n'existe. Le pleur d'un enfant, un rire cruel. Le désert, transparent. Les ténèbres.

Lumina était seule désormais. Autour d'elle, une étendue qu'elle ne put identifier qu'en tant qu'obscurité au premier abord. Puis elle perçut ses lueurs cachées. Des voiles luminescentes, des scintillements lointains. Nébuleuses. Astres. Quelque part dans le ciel par-delà le ciel. Le cosmos.
L'illusion du cosmos, et, sous ses pieds, un monde. Rond, creusé par les océans, enveloppé par les vapeurs des nues. Un joyau si reconnaissable. Son monde. Son monde, qu'elle avait abandonné à sa fin, quand elle n'avait pu faire face aux menaces l'ébranlaient. Si beau... et témoignage d'un échec.
Et cette voix, encore.

- Lumina. Il faut que tu comprennes, Lumina... quelle est ta place dans ce monde.
Pièces Pièces : 46615
Nombre de messages : 1795
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Lumina a écrit :
avatar
Seraphin Salvatrice
Dim 3 Déc 2017 - 17:33
Pas de réponse à sa question, mais l'ange n'était pas surprise... Ce monstre s'amusait comme-ci elle était cette poupée sans émotions avec qui il jouait tout à l'heure. Lumina avait affronté de nombreux ennemis qui airent sans but-ci ce n'est que détruire, comme-ci ils cherchaient une raison, un moyen de montrer leur propre existence... C'était triste...

Sans qu'elle ne puisse rien faire, l’illusion se reformait autour d'elle, sans qu'elle ne puisse rien faire... L'ange était impuissant et elle avait horreur de cela. Lumina se montrait froide, distante, forte, en vrai, elle s'était simplement formé une carapace, en espérant ne plus jamais souffrir. Mais quelqu'un s'amusait à la briser... Au final, était-ce une si mauvaise chose ? Un monde se formait tout autour d'elle, un monde qu'elle connaissait... En le voyant, son cœur ne fit qu'un tour dans sa poitrine... Des larmes coulaient sur ses joues sans qu'elle s'en rende compte, ainsi qu'un petit sourire se dessinait sur son visage.

Je suis rentrée !

L'ange courut à toute vitesse, rejoindre ses vieilles connaissances, elle semblait avoir oublié son affrontement, en fait, elle s'en fichait, tout ce qu'elle voulait, c'était retrouver sa vie d'avant. Elle était prête à vivre éternellement dans ce monde artificiel, plus rien n'avait d'importance, car elle était heureuse désormais.

Mais... il y avait quelque chose qui cloche... Il n'y avait personne, seulement la beauté du paysage, ce monde était aussi calme que la mort elle-même... Ce monde n'était pas vivant... Ce monde n'était pas le siens, mais allait-elle ouvrir les yeux ? Quelle était la place dans ce monde ? Bonne question, cela fait un moment que l'ange cherche sa destinée... Les seuls mondes qu'elle connaissait vraiment étaient détruits, elle ne pourrait plus jamais y revenir, même si elle le désirait de tout son être, alors qu'elle était son rôle ? Maintenant que les anges de son espèce s'était éteint ?

Je ne sais pas, j'ai peur, je suis toute seule... où sont les autres ? Pourquoi, je suis la seule à avoir survécu ?

À ce moment là, l'ange ressemblait plus à une petite fille apeurée qui avait perdu ces parents... Lumina se croyait forte, mais elle était faible... Alors, qu'elle pleurais, elle put entendre une voix raisonner dans sa tête : « Tu dois vivre pour nous, tu as encore le pouvoir et la force de protéger d'autres personnes... Promets-moi d'aider les autres qui en auront besoin ! ». Une promesse, elle avait fait une promesse, il y a longtemps de cela... Son monde n'est plus, ainsi que les anges, mais elle pouvait toujours protéger les autres ! Lumina relevait la tête, elle séchait ses larmes et regardait une nouvelle fois le monde qui y avait autour d'elle, avant de fermer fermement les yeux.

J'ai échoué dans le passé, mais les échecs sont là pour nous permettre d'aller de l'avant ! Je n'étais pas assez forte c'est vrai, mais, mes douleurs m'ont endurcit. Moi, Lumina Raito, je vais continuer à me battre et à protéger les autres !

Son corps s'illuminait et de cette lumière l’illusion se brisait tout autour d'elle.

Dé Action :

Parfait/Bien : L’illusion est totalement détruite.
Raté/Euh : L'illusion est brisé, mais persiste encore.

Pièces Pièces : 5619
Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 3 Déc 2017 - 17:33
Le membre 'Lumina' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 26230
Nombre de messages : 7782
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Contenu sponsorisé a écrit :
Quand les douleurs du passée refont surface [PV : Roi Boo]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 8077 ? J'aimerais effacer les douleurs du passé comme on efface la craie.
» Quand le passé nous tien...
» [RESOLU]quand c'est qu'on recontre la cha-cha
» Tu sais que GC devient trop important pour toi quand ...
» Mm-Tequila, panda terre 199 hésitant quand à son stuff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum