Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Et si nous défions la gravité ? [PV : Mephiles]
Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mer 16 Aoû 2017 - 11:39


Faust était assis sur le toit d'un bâtiment. Les bâtiments de la sphère n'étaient pas aussi hautes et avaient un style à peu près méditerranéen. Si le bouc était ici, ce dernier était toujours déterminé à vouloir acquérir les capacités de son alter-ego. Le cornérien s'entraînait à faire des figures acrobatiques dans le parc d'Horuna. Là, il tentait de combiner son niveau d'agilité actuel avec sa magie qui pourrait l'aider dans ses déplacements. Faust observa le terrain afin d'imaginer les chemins possibles.

Quand il eut le chemin en tête, l'anthropomorphe sauta de toit en toit sur les bâtiments dont des ruelles les séparaient. Parfois, il s'amusa à traverser les obstacles tel que des tuyaux ou des panneaux publicitaires. Pour les premiers, Faust s'en servit comme barres fixes si ils étaient assez hauts ou de poutre pour le cas échéant. Quant aux seconds, il se rua dessus, comme si il courrait sur un mur. Cependant, le bouc chuta rapidement. Heureusement qu'il eut le temps de se réceptionner si cela devrait arriver. Sa course se termina par un long saut entre deux bâtiments avec une distance plus grande que les autres. Faust fit confiance à ses pouvoirs pour faire le reste. En effet, l'anthropomorphe plissa ses yeux vers l'endroit qu'il cherchait à atteindre. Plus tard, il se retrouva instantanément à quelques mètres au-dessus d'un toit plat. Tout ce qui restait à faire était de faire une roulade. En se levant, Faust frappa sa paume pour invoquer une onde de choc, clôturant sa course d'entraînement.

Il fut satisfait de l'ensemble, à part qu'il aurait aimé courir sur les murs plus longtemps. D'ailleurs, le bouc se demanda comment il allait faire pour descendre du bâtiment. Sauter jusqu'au sol serait du suicide. Faust pourrait faire le trajet inverse, même si cela lui embêtait un peu. Si il était sur son alter-ego, il suffirait pour lui de changer son centre de gravité. Cependant, tout cela n'était que du passé... ou presque.
Pièces Pièces : 19291
Nombre de messages : 4653
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mephiles a écrit :
avatar
Mal Incarné
Ven 18 Aoû 2017 - 13:10
Le temps...le voila qui maintenant s'écoule sans Mephiles, ce dernière était au abord d'une ruelle et regardait la voûte céleste changer au fils des secondes. Un élan de nostalgie pris possession de l'ancienne entité temporelle, maintenant soumis a son ancien pouvoirs il se sentait particulièrement...mélancolique ? Est-ce le mot adéquate ? L'esprit du Cristallin s'embrumais au fil de ses pensée avant de se donner une giffle mentalement.
"N'y pensons plus" pensa t'il, se redressant lentement il entendis un bruit au dessus de lui, qu'est ce qui se passait encore ? Prêtant attention a une personnes qui s'amusait a sauter de toit en toit. Quelle curieux personnage...le plus intriguant était qu'il s'agissait d'un être anthropomorphique issue du bouc, une espèce assez rare en Next Wave.

Ayant parcourut les toit sans se préoccuper de son chemin il fut rapidement bloquer quand il constate que le vide s'étendait face a lui, soupirant longuement en le voyant réfléchir, ne voulant pas rester spectateur plus longtemps Mephiles mania la gravités, d'un seul coup Faust se fit attirer par le vide, tombant d'un seul coup a grande vitesse avant de flotter et de tomber légèrement sur ses deux pieds a même le sol, voyant désormais le visage de l'anthropomorphe, Mephiles reconnut instantanément cette personne qu'il avait croiser il y a bien longtemps.

-"Cela fait fort longtemps que je ne t'avais pas vue, Faust Isaac Arion ! Le fameux Mage Noir Renégat, je suppose que sa dois faire longtemps qu'on ne ta pas rappeler cette époque...Moi je m'en rappel trés bien en tout cas, je me demande ce que tu a put devenir depuis tout ce temps et surtout qu'était tu en train d'accomplir en parcourant les toit ?"

Les yeux violacée de Mephiles perçait ceux du bouc, bien que ne possédant plus son pouvoirs de voir le passé et l'avenir de ses interlocuteurs, l'être de cristal se rappelais néanmoins de toutes les vie qu'ils avait explorée et Faust en faisait partie.
Pièces Pièces : 2680
Nombre de messages : 229
Age : 20
Localisation : Dans chaque Seconde.
Réplique/Citation : Nul N'Échappe a L'Emprise Du Temps
Date d'inscription : 28/11/2012
Liens : Allié = ???
Ennemis = ???
Amis = Aucun
Amour = Aucun
Rival = ???


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Nul N'Échappe a L'Emprise du Temps!

 
◎ RP' En Cours > : Rencontre entre le Maitre et la Rein de la Gravité

† History Of Darkness †
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Ven 18 Aoû 2017 - 21:27
Faust regarda le sol quand la gravité décida de l'attirer sur le trottoir. Le bouc avait beau essayer de se redresser. Mais, il tomba du bâtiment. Et pourtant, le cornérien fut persuadé de ne pas être trop près du bord ou d'avoir perdu son équilibre. Faust savait qu'il était foutu et que si il avait de la chance de survivre à cette chute, il aurait directement une ou deux jambes cassées. A quelques mètres du sol, sa vitesse se mit à diminuer que le bouc se retrouva au sol sans égratignure. Faust pensa qu'il ne s'agissait pas d'une œuvre par la nature pour lui sauver. En levant sa tête, il fit face à un hérisson anthropomorphe qui lui interpella. Celui-ci avait quelques souvenirs du bouc, ce qui n'était pas forcément le cas pour ce dernier, sauf avec une personne en particulier.

-Nightmare, c'est toi ?

C'était le seul hérisson anthropomorphe que Faust connaissait. Du moins, il pensait cela. Heureusement que cette connaissance venait pour faire causette. Elle lui demanda de ce que devint le cornérien, depuis son réveil à la Pandorica voire après leur « première rencontre ».

-Mage noir, je l'étais. J'ignore si tu connais quelqu'un avec deux fusils et qui jouait de la musique. Si c'est le cas, ça doit répondre à tes questions.

Faust avait sorti son pendentif dont la plaque fut brisée en deux. Il semblait connaître Faust à l'époque où ce dernier maîtrisait uniquement la magie noire, avant de se perfectionner également à la magie blanche et au chakra, ou encore avant de devenir Métal, sauf si il ne l'avait jamais vu sous sa seconde identité.

-A part ça, était-ce toi qui m'a fait descendre de bâtiment ? Si c'est le cas, je peux te remercier. Si mon pendentif ne s'était pas abîmé, j'aurai gravi sur les murs, comme au bon vieux temps.
Pièces Pièces : 19291
Nombre de messages : 4653
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mephiles a écrit :
avatar
Mal Incarné
Dim 17 Sep 2017 - 13:41
Le doute avait été semé dans l’esprit de Faust, cela rappelais les anciens jeux de l’être de cristal qui aimait se jouaient des mortels en semant la discorde dans leurs esprits, néanmoins cette fois il n’était pas venu pour sa, ses anciens jeux étaient trop vieux et il n’avait plus la capacité de se jouer des mortels comme avant. Faust semblait confondre l’ancienne entité du temps avec le fameux Nightmare, certes il se ressemblait beaucoup, mais la similitude s’arrêtait la, ainsi d’une voix monocorde le hérisson répondit.

— " Non je ne suis point Nightmare, je suis Mephiles, j’incarnais le temps tu ne te rappelle pas ? J’étais la quand ta vie a basculé et je suis de nouveau sur ta route, néanmoins je ne suis plus ce que j’étais et maintenant je cherche a découvrir ce monde que j’ai façonner. Oui je t’ai fait tomber et j’ai fait en sorte que tu retombes sur tes deux pieds, la Gravité est le seul pouvoir qu’il me reste, mais je le maitrise comme personne ! »

Approchant doucement du bouc, il vint attraper son menton de deux doigts et plongea son regard dans celui de Faust, ce dernier pouvait constater que les yeux de Mephiles changeaient constamment de couleurs, passant de violacée a verdâtres, puis de verdâtre a cramoisie avant de revenir vers la violacée en passant par l’ocre.
Faisant preuve de délicatesse, Mephiles relâcha son emprise sur son camarade anthropomorphique et annonça d’une voix plus claire.

— " Ton regard a changé depuis notre dernière rencontre, tu sembles tourmenté par tant de choses, tu as perdu ta voix ? Ta route est maintenant parsemée d’embuche ? Tout cela est assez intéressant... aurais-tu besoin d’aide ? »
Pièces Pièces : 2680
Nombre de messages : 229
Age : 20
Localisation : Dans chaque Seconde.
Réplique/Citation : Nul N'Échappe a L'Emprise Du Temps
Date d'inscription : 28/11/2012
Liens : Allié = ???
Ennemis = ???
Amis = Aucun
Amour = Aucun
Rival = ???


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Nul N'Échappe a L'Emprise du Temps!

 
◎ RP' En Cours > : Rencontre entre le Maitre et la Rein de la Gravité

† History Of Darkness †
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Dim 17 Sep 2017 - 15:35
Malgré sa ressemblance, il ne s'agissait pas de Nightmare mais plutôt de Mephiles. Faust avait beau chercher dans sa mémoire. Quelques brins remontèrent à la surface. Cependant, pas assez pour se souvenir de lui. Alors que le cornérien rangea son pendentif en tentant une énième fois de se souvenir à nouveau sur leur première rencontre, le hérisson anthropomorphe saisit le menton du bouc. Faust comme n'importe qui (ou presque) ne supportait pas vraiment le contact physique de ce genre, sauf si il connaissait entièrement la personne. En cherchant à s'extirper de Mephiles, le cornérien se laissa finalement attirer par ses yeux kaléidoscopiques. Faust n'avait pas peur. Mais, il n'était pas détendu pour autant. Quand le hérisson lui relâcha, le premier réflexe du bouc fut de frotter sa barbichette, tout en lui jetant un regard noir.

-Hé ! J'suis pas ta biquette domestique ! Si j'avais un caractère plus explosif, j't'aurai coupé tes mains.

Mephiles pouvait constater qu'il n'y avait pas seulement son regard qui avait changé. Néanmoins, s'approcher de Faust avait permis à ce dernier de regagner sa mémoire de son propre chef, ce qui expliqua pourquoi le bouc était resté planté devant lui quelques secondes plus tard. En effet, Faust se souvint désormais de lui, d'Axem, de Vaati et d'autres personnes qui courraient après un trident. Le cornérien n'allait pas oublier son courroux après être intervenu pour le destructeur.

-Ma voix ? Je l'ai perdu depuis longtemps. Encore heureux que je puisse parler par télépathie. Et si tu parles de voie avec un « e » à la fin, je suppose que je ne peux rien cacher. Après tout, tu le devrais savoir avec tes « numéros de gitan ».

Blagua Faust qui se mit à esquisser un sourire moqueur. Cette fois, il ne disait pas cela pour lui snober, comme la première rencontre. L'anthropomorphe lui prouva qu'il se rappela enfin du hérisson.

-Nan sérieusement, j'ai cru que j'allais vivre pépère comme les autres gens de Next Wave sans que les anciens de Nintendo World débarquent. Ma foi, j'ai parlé trop vite. Le Paradis Aether, l'autre pouffiasse et son Yozx, le pantin à l'entrepôt. Dans tous les cas, j'ai l'impression d'être trop dépendant des autres pour m'en sortir. A l'époque où nous sommes rencontrés, tu ne dois pas avoir connu mon alter-ego : Métal. C'est comment dire, une autre facette de ma personnalité. Il maîtrisait lui aussi la gravité. La seule différence, il ne peut changer uniquement la gravité pour lui-même. Si t'as moyen de me faire revenir cette capacité d'antan comme mes souvenirs, je ne dirai pas non.

D'habitude, Faust préférait se débrouiller seul. En revanche, quand il s'agissait d'apprentissage de pouvoir, surtout si il avait un lien avec Métal, le cornérien préféra sauter sur cette opportunité.
Pièces Pièces : 19291
Nombre de messages : 4653
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mephiles a écrit :
avatar
Mal Incarné
Lun 18 Sep 2017 - 13:52
Mephiles riait intérieurement en voyant son interlocuteur s’emportait, cela lui rappelait ses anciens jeux d’entité temporelle, a cette époque ou rien ne pouvais lui échappais il adorait se jouer des mortels en les manipulant comme des pantins. Cette époque révolue lui avait laisser de bon souvenir néanmoins maintenant tout était différent et ces jeux n’était plus possible. Par manque de capacité, mais aussi d’envie, il n’était pas la pour s’amuser avec Faust en restant le spectateur du monde, il était la pour agir et faire avancer les choses ! Le Spectateur était devenu acteur et c’est pourquoi il lâcha dans un soupir ses quelques répliques :

— " Tu n’as pas a t’emportais de la sorte mon cher, je ne suis pas la pour te faire du mal ou pour me jouer de toi, beaucoup de choses ce sont passer et j’ai conscience que tu as un train de retard sur les autres, tu es perdu je l’ai vue a ton regard, je ne suis pas la pour te juger, mais pour t’aider »

Écoutant attentivement les propos de Faust, Mephiles avait rapidement compris que son interlocuteur avait énormément perdu en pouvoir comme en compétence, ainsi il avait perdu son alter ego, d’anciens pouvoirs de gravité et son esprit s’étaient embrumés à cause des actions de nombreux héros. Dirigeant sa main vers Faust, l’être de Cristal modifia la gravité pour le faire s’élever a quelque mètre au-dessus de lui, refermant doucement sa main Faust pouvait sentir son corps qui commençait a se faire écraser par la pression de la gravité, annonçant d’une voix sévère il lui répondit.

— « Faust Isaac Arion ! Ne t’es tu jamais demandé pourquoi tu avais perdu ton Alter ego ? Es-tu sûr que la fissure de ton pendentif est la vraie raison ? Ton esprit et ton corps sont nappés d’un voile sombre, un voile de doute ! À l’époque où tu étais Mage noir, tu aurais rapidement compris la raison de ta faiblesse actuelle ! À tu donc régresser au point d’oublier qu’il faut un esprit sain dans un corps sain pour s’élever ? Tu es parsemé de doute et tes pouvoirs se perdent et partent dans tout les sens ! Regarde-toi tu as perdu ton temps a maitriser des magies contraire et incompatible ! Tu as voulu mêler Ombre et Lumière, Feu et Glace, Metaux et liquide, tu n’es plus que l’ombre de toi même alors je te laisse prendre une décision... Soit tu persistes sur cette voie et tu finiras par devenir un Démon de Karma,une entité gorgée de pouvoirs ne pouvant rien contrôler et n’étant destiner qu’a détruire et s’autodétruire... ou alors tu accepte mon aide et l’épreuve que je te réserve... néanmoins sache que cette épreuve est mortelle et tu as de fortes chances d’y mourir ! Fais donc ton choix... »
Pièces Pièces : 2680
Nombre de messages : 229
Age : 20
Localisation : Dans chaque Seconde.
Réplique/Citation : Nul N'Échappe a L'Emprise Du Temps
Date d'inscription : 28/11/2012
Liens : Allié = ???
Ennemis = ???
Amis = Aucun
Amour = Aucun
Rival = ???


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Nul N'Échappe a L'Emprise du Temps!

 
◎ RP' En Cours > : Rencontre entre le Maitre et la Rein de la Gravité

† History Of Darkness †
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Lun 18 Sep 2017 - 20:38
Le cornérien se demanda vraiment si il aurait dû se taire. En effet, le voilà prisonnier d'une force défiant les lois de la physique. Pire, il se retrouvait écrasé par une lourde pesanteur. Décidément, les Héros n'allait pas changer quand il s'agit de dialoguer. Si Faust était comme avant, il serait resté à ne rien dire. Sur son caractère actuel, il n'hésiterait pas à exprimer son refus à quiconque lui dicter sur va vie sans motifs gagnants pour le bouc.

-Bon, je vais jouer à ton jeu, juste parce que t'es un ancien de Nintendo World et que ces gens ne comprennent pas qu'il ne sont pas obligés de faire toute une scène pour une putain de demande. Encore moins, des longs discours interminables.
Railla le bouc en roulant des yeux. Sa voix télépathique imitait également un accent snob pour montrer qu'il avait vraiment marre

Le cornérien ne lui demandait pas de se poser devant un café en train de boire un verre pour discuter calmement, même si c'était le nec plus ultra pour lui. Mais, lui prendre en otage juste pour intimider n'était pas forcément nécessaire non plus. Faust ressentit une drôle d'impression en lâchant sa colère. Il avait encore l'image du théâtre en tête. Cette fois, le cornérien se projeta de sortir d'une scène pour passer un savon à ses superviseurs et que malgré cela, il acceptait de jouer cette mascarade. L'anthropomorphe se demanda si un jour, il n'allait pas ressembler à Rosstail, ce que Faust ne voulait pas en arriver.

-Bon, par où commencer ? Primo, mets dans ton petit crâne que je ne supporte pas qu'on me presse. Je réfléchis avant de parler, pas comme toi qui pense après parler.

La répartie n'était pas vraiment sa tasse de thé pour le cornérien. Néanmoins, son temps de réflexion fut plus rapide que d'habitude dans la mesure où il avait fréquenté des gens ayant une différence vision du monde. Ainsi, il préparait mieux ses arguments en plus le fait que le bouc commença à regagner son estime de soi sans tomber dans l'égocentrisme.

-J'dois avouer que la magie noire m'obsédait à l'époque. En prenant du recul, j'peux dire que j'ai mieux fait de diversifier car au final, si je maîtrisais totalement un domaine, qu'est-ce que j'ferai après ? Je me sentirai... lassé par la vie, si je peux dire. Après tout, j'apprends plusieurs formes de magie par curiosité et rien ne m'oblige à les utiliser toutes. J'suis pas non plus idiot d'avoir l'idée maîtriser dix mille formes de magie, même si c'est assez tentant. Alors, ton Démon de Karma peut aller voir ailleurs. Sinon, j'crois qu'on a une différente vision de l'esprit sain dans un corps sain. J'suis très bien comme je suis. Je connais mes force, mes faiblesses dont je viens t'en dire une à l'instant et surtout, comment marche mon pendentif. Et j'ai pas dit que j'ai perdu Métal. Il reste toujours dans ma tête. Bref, ce que je viens te dire est juste une proposition. Un oui ou un non me suffit largement. Pas besoin que tu me serves de poupée de chiffon ! Bon, je crois que j'ai tout dit. Si tu veux bien me relâcher, ça serait sympa et de ma parler de ton épreuve vite fait et voir si j'suis toujours chaud. J'suis pas d'humeur à débattre. Dernière chose. Je profite tant j'suis en l'air de te dire que la prochaine fois...

Faust pouvait très bien attendre qu'il soit descendu pour faire ce qu'il voulait. Seulement, son impatience lui gagna le dessus. Sans hésiter, le cornérien cracha sur Mephiles. Au sol, sa salive aurait touché le bitume. Mais étant au dessus du hérisson, celle-ci atteignit le front de son interlocuteur. C'était pour cette raison que Faust préférait profiter de la hauteur.

-Tourne ta langue sept fois avant de juger quelqu'un qui dans sa coquille est capable de jouer les durs s'il le faut, surtout si la tentation de jouer madame Irma est grande !
Pièces Pièces : 19291
Nombre de messages : 4653
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mephiles a écrit :
avatar
Mal Incarné
Dim 24 Sep 2017 - 7:48
Faust semblait prendre la situation avec légèreté, prenant un accent snob et osant critiquer les propos de Mephiles, d’ailleurs il ne comprenait jamais pourquoi les héros ne faisaient preuve d’autant de manque de respect, même a l’époque ou il incarnait le temps, ils ne réalisaient donc pas que d’un claquement de doigts il pouvait les effacer ? Qu’il n’avait qu’à les tuer a leurs naissance ou remontée jusqu’au premier membre de leurs familles pour influencer toutes les générations existantes ? Cela fit presque soupirer l’être de cristal qui garda son emprise sur le bouc.

— " Ce n’est pas un jeu Faust ! Sois donc sérieux ton comportement me rappelle celui d’un adolescent arrogant, c’est triste a voir... tu crois sincèrement que ceci n’est qu’une mise en scène au nom de l’arrogance d’un maitre de cérémonie ? Je ne te demande pas si tu veux un bonbon ou si tu préfères un gâteau ! Je suis en train de te demander de prendre une réelle décision qui modifiera ta vie ! »

Le comportement arrogant et snobinard de cette anthropomorphe lui valut une augmentation de la pression qu’il subissait, lui faisait juste mal afin qu’il réfléchisse un peu mieux à son sort, le regard hypnotique et changeant de Mephiles se faisait plus insistant et montrant qu’il ne rigolait pas il ajouta

— " Je te propose de t’aider, je t’accorde mon intérêt et tout ce que tu penses a faire c’est a te moquer de moi, cette situation actuelle n’est pas la pour te forcer dans ton choix ou pour le plaisir d’une mise en scène, c’est une situation essentielle pour la suite des évènements et je ne compte pas non plus te dire qu’elle sera cette épreuve, arrête de constamment vouloirs contourner les réglés ! Souhaites-tu oui ou non relever cette épreuve ? Peut-être que tu préfères rester à la traine et rester bloquer dans tes tourments et dans ce cas je perds mon temps avec toi... »
Pièces Pièces : 2680
Nombre de messages : 229
Age : 20
Localisation : Dans chaque Seconde.
Réplique/Citation : Nul N'Échappe a L'Emprise Du Temps
Date d'inscription : 28/11/2012
Liens : Allié = ???
Ennemis = ???
Amis = Aucun
Amour = Aucun
Rival = ???


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Nul N'Échappe a L'Emprise du Temps!

 
◎ RP' En Cours > : Rencontre entre le Maitre et la Rein de la Gravité

† History Of Darkness †
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Dim 24 Sep 2017 - 19:29


Entre Faust qui cherchait à interagir avec le maître de la gravité et ce dernier qui ordonnait à Faust d'arrêter jouer au jeune en pleine crise d'adolescence même si il n'avait pas tort sur ce point, cette situation fut un véritable dialogue entre sourds. En effet, le bouc et le hérisson ne semblèrent pas supporter que l'un piétinait l'autre. Or, depuis le début, ils jouaient à la joute verbale. Faust était conscient qu'il fallait arriver à un consensus. Seulement, il aperçut que la balle était dans son camp. Si le cornérien disait oui, certes, il serait délivré de cette force inconnue qui lui servait de prison. Cependant, l'anthropomorphe estimait qu'il serait bon pour devenir un enfant qui serait obligé de faire le béni oui-oui à Mephiles.

-Ok, j'ai été trop loin dans ma colère. Juste que d'autres personnes similaire à toi m'ont fait péter une durite, ce qui m'a fait poussé à lever mon bouclier. Au final, c'est d'accord. J'accepte ton épreuve.


La première étape pour Faust était d'apaiser les tensions, chose assez facile pour celui-ci. La deuxième l'étape était de mordre l'hameçon de son interlocuteur, mais pas totalement au risque de voir celui-ci totalement gagnant à la discussion. Cela menait à la troisième étape qui était la plus difficile à savoir poser des conditions. En effet, elles ne devraient ni être trop légères pour la raison ci-dessus, ni trop contraignantes pour ne pas frustrer la personne. Bien sûr, dans toutes les étapes, il fallait faire attention aux mots qui pourraient vite faire déraper une situation.

-En revanche, si tu évitais de jouer aux parents carrés super sérieux ? Bien sûr, je ne te dis pas d'être totalement décontracté. Disons que si tu deviens moins autoritaire, il y a moyen pour que « l'adolescent arrogant », si je peux le dire finit par stopper sa crise puisqu'il en discute. C'est d'ailleurs ce que j'aurai pu te dire plus tôt.

Petit hors sujet mais pour les règles, qui a dit que j'suis obligé de les suivre ? Je les suis non pas parce que c'est un devoir. Juste car c'est ce que les autres se sont mis en accord pour qu'ils vivent ou jouent ensemble sans dérapage. Rare que je les contourne pour des raisons empathiques. Mais en général, si les gens se sont mis d'accord, il n'y a pas de raison pour que je les contourne. Je fais ton défi. Tu auras sans doute ton rythme et tes conditions dans l'épreuve. Cependant, j'aurai mon rythme. Si tu le respectes, y a des chances pour que je vais à ton rythme. On fait comme ça, à moins que t'aies d'autres conditions à ajouter ? Cela peut te sembler très formel mais bon. Je préfère arriver à ce qu'on soit tous les deux gagnant-gagnant que l'un écrase l'autre. Après, tu peux me dire : « Je m'en bats les steaks de tes négociations de merde. On perd du temps». Je me démerderai de mon côté. Encore une fois, c'est juste des suggestions. Je suppose que tu n'aimes pas quand on te marche sur tes pieds ? Car moi non plus.


Même si le regard de Faust présenta un air d'agressivité, il était également serein afin de montrer que le bouc était sûr de lui et qu'il ne jouait en aucun cas les peudos-kévins. Montrer sa faiblesse serait tout simplement se jeter dans la gueule du loup. Il cherchait tout simplement à ce que Mephiles faisait passer l'épreuve à Faust normalement sans qu'il ne lui fasse pression ou lui dicter de manière autoritaire ce qu'il devrait faire. Au pire, si la négociation tourna au vinaigre, la quatrième étape était de laisser tomber l'affaire et de se débrouiller avec ce qu'on avait... ou qu'on subissait.
Pièces Pièces : 19291
Nombre de messages : 4653
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mephiles a écrit :
avatar
Mal Incarné
Ven 29 Sep 2017 - 11:36
Aprés la colére et l’exaspération place a la négociation et la discussion, Faust Aaron Isaac avait donc décidé de parlementer pour arriver a un accord, sur certain point Mephiles soupira signifiant qu’il était néanmoins prêt a y mettre du siens, paraitre moins autoritaire et plus décontracté était une chose qu’il pouvait accepter de réaliser, néanmoins le ton et la tournure des explications de Faust devenaient agaçant, Mephiles se demandait s’il avait bien compris le but de cette fameuse épreuve qu’il avait lui même accepter de lui faire subir pour l’aider. Il parlait d’accepter les règles ou d’avoir son propre rythme... se rendait-il compte que c’était sa vie qui était en jeu durant cette épreuve ?

— " Faust... Faust... Fauuuust... Fais ce que tu désires durant cette épreuve puisqu’il semble que tu n’arrives pas à le comprendre quand je te le dis, néanmoins si tu meurs tu sauras pourquoi, je ne te parle pas d’épreuve de jeux de cartes, si tu ne respectes pas les règles tu ne vas pas avoir une tape sur les doigts, mais tu risques simplement de perdre un membre ou deux si tu es chanceux ! »

Réfléchissant plusieurs longues secondes, Mephiles vint claquer des doigts ce qui fit vibrer une plaque a quelque pas, annonçant simplement que l’épreuve commencerait si Faust se tenait dessus, il restait simplement a ce dernier de choisir entre s’y poser ou faire demie tour et ne plus jamais revoir l’étrange hérisson dont le regard ne cessait de changer de couleurs.

— " À toi de décider j’estime que tu as suffisamment négocié avec moi, j’essayerais d’être un peu moins autoritaire, mais n’espère pas voir un changement drastique, je n’ai pas encore l’habitude de me comporter de la sorte, je suis encore habitué a mon ancien statut"
Pièces Pièces : 2680
Nombre de messages : 229
Age : 20
Localisation : Dans chaque Seconde.
Réplique/Citation : Nul N'Échappe a L'Emprise Du Temps
Date d'inscription : 28/11/2012
Liens : Allié = ???
Ennemis = ???
Amis = Aucun
Amour = Aucun
Rival = ???


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Nul N'Échappe a L'Emprise du Temps!

 
◎ RP' En Cours > : Rencontre entre le Maitre et la Rein de la Gravité

† History Of Darkness †
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Sam 30 Sep 2017 - 19:33
-Je n'ai jamais dit que je vais m'amuser dans ton épreuve. J'assumerai les conséquences si un malheur m'arrivera. Pour vouloir être honnête, ce n'est pas la première fois que je risque ma vie. Bref, marché conclu ou je suis prêt pour être formel.
Disait le bouc qui se calma rapidement.

Faust avait remarqué l'exaspération du maître de la gravité depuis qu'il s'était énervé. Cela était également réciproque, même si le cornérien ne montrait pas vraiment son agacement par le fait que Mephiles était beaucoup trop strict à lui-même et aux autres. Faust regretta d'avoir joué les durs et aurait préféré de jouer aux hypocrites en redevenant le bouc timide. Il aurait juste qu'à dire non quand c'était vraiment nécessaire. Là, le bouc avait constaté qu'il s'était trop exposé. Au moins, les négociations avaient finit par aboutir. Le cornérien allait retenir cette leçon. Il avait l'impression que cette discussion était une partie de son épreuve. Mais, la véritable n'allait commencer une fois que Faust montait sur la plaque que Mephiles venait de matérialiser.

Son cœur battait de plus en plus vite tandis que ses membres tremblaient légèrement pendant un temps très bref. Il était à la fois excité et à la fois anxieux, tout comme les premiers pas dans un sport extrême. Faust n'avait jamais pensé à ce qu'il en arriverait là : toucher aux pouvoirs liés à la gravité qui lui permettrait d'imiter son alter-ego. Après un instant d'hésitation, le bouc grimpa sur la plate-forme, en attendant la suite.
Pièces Pièces : 19291
Nombre de messages : 4653
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mephiles a écrit :
avatar
Mal Incarné
Lun 2 Oct 2017 - 9:43
— " Bien tu a fait ton choix, et tu a pris le choix de l’évolution malgré le danger au moins je peux dire que tu ne m’as pas déçu, je vais te donner un simple conseil si tu tiens a traverser cette épreuve. Toi qui ne cesses d’être tourmenté par tes propres décisions au point où ta magie se perd, sache que tu dois faire preuve d’assurance et marché sans la moindre hésitation, si le doute ou la peur te saisit tu en subiras d’importantes conséquences ! »

Sur ces mots Faust se fit aspirée vers les cieux par une puissante force d’attraction, s’envolant à grande vitesse tout en étant suivi par Mephiles, il pouvait voir des centaines de plaques de pierre voler avec lui jusqu’à atteindre une altitude très élever, c’est ainsi au-dessus de tout que les plaques de pierre s’emboitèrent pour former un parcours très simple ou il devait sauter au-dessus du vide a plusieurs reprises, jouant toujours avec la gravité l’entité cristalline fit virevolter un rocher en expliquant

— " Dans 500 mettre tu as une nouvelle plaque qui s’illumine, il te faut simplement l’atteindre au sautant les différents obstacles, cela te semble simple, mais sache qu’au moment ou tu commenceras l’épreuve tu seras assaillit par des gravités différentes, par moment tu seras bien plus lourd et par d’autres moments tu seras bien plus léger, bien sûr il faudra que tu sois rapide, car si tu es trop lent ou si tu tombes dans le vide... voici ce que tu subiras »

Faisant tomber le rocher en question, ce dernier ne fit même pas 2 mètres qu’une gravité surpuissante le transforma en cendre, il était temps pour Faust de montrer ce qu’il avait dans le ventre, étant désormais simple spectateur de cette épreuve, Mephiles attendait que le second anthropomorphe se lance.
Pièces Pièces : 2680
Nombre de messages : 229
Age : 20
Localisation : Dans chaque Seconde.
Réplique/Citation : Nul N'Échappe a L'Emprise Du Temps
Date d'inscription : 28/11/2012
Liens : Allié = ???
Ennemis = ???
Amis = Aucun
Amour = Aucun
Rival = ???


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Nul N'Échappe a L'Emprise du Temps!

 
◎ RP' En Cours > : Rencontre entre le Maitre et la Rein de la Gravité

† History Of Darkness †
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mar 3 Oct 2017 - 23:16
La plaque où Faust était dessus se mit à s'élever dans les cieux à grande vitesse. Mephiles marqua un point dans son conseil : le manque de confiance du bouc. Ce dernier ne pouvait pas le nier. Néanmoins, le maître de gravité avait pris moins hostile pour que Faust accepta mieux ses propos. Bref, plusieurs plaques de roches flottèrent pour former un parcours d'obstacle. Le cornérien se demanda si le hérisson ne se moquait pas de lui quand l'épreuve était tout simplement de rejoindre un point A au point B en un temps imparti. Cela ne différait pas trop de sa séance de parkour si ce n'était la hauteur en plus. Cette différence ne dérangea pas Faust, même si l'idée de tomber sans équipement lui hantait.

Autre difficulté était le changement de gravité. La moindre erreur lui serait fatal. Malgré la dissuasion, le bouc se sentait capable d'arriver à la plaque illuminée situé à l'autre bout de la course. De toute manière, il ne pouvait pas faire marche arrière.




Quand Faust se sentit prêt, il fit son premier bond. Seulement, l'anthropomorphe ne s'attendait pas à ce que le gravité de modifia brutalement qu'il tomba à la moitié de son saut. Une chance que Mephiles n'ait rien dit à propos de l'utilisation de la magie que le bouc plissa ses yeux pour se téléporter au-dessus de la seconde plaque. C'était moins une pour Faust qui avait faillit de finir comme le rocher désintégré. En sautant vers la troisième plaque, le bouc fut propulsé dans les airs à une hauteur vertigineuse. Tant qu'il était en l'air, Faust profita pour essayer de zapper plusieurs plate-formes histoire de gagner du temps. Mauvaise idée ! La gravité en décida autrement en accélérant sa vitesse de chute. Pour la deuxième fois, le cornérien plissa de nouveau ses yeux vers la plaque la plus proche.

Faust constata qu'il perdait du temps à cause de son sort de téléportation. D'ailleurs, l'anthropomorphe craignait que cela lui pénaliserait ou que cela était considéré comme de la triche, malgré le manque d'informations sur sa magie. De toute manière, le bouc avançait lentement à ce rythme. Il devrait trouver un autre moyen pour se déplacer, tout en évitant de mauvaises surprises. Alors qu'il marcha lentement vers le bord, l'animal sentit son poids s'alléger progressivement. Faust fit un bond minuscule, histoire de ne pas arriver trop haut. Quand il recula, son poids s'alourdit. Le bouc fut obligé de se forcer pour arriver au même résultat. Faust venait d'avoir compris une partie du mécanisme de la gravité. Les premiers sauts furent faciles à anticiper. Seulement, à quelques mètres de la plate-forme d'arrivée, la gravité changea une fois en l'air. Cette fois, il n'y avait pas d'astuce miracle : rejoindre le plus rapidement que possible la plate-forme en jouant avec les airs. A partir de là, Faust avait tous les éléments pour atteindre la plaque brillante pour finir l'épreuve sans encombre. C'était ce qu'il fit jusqu'à arriver au bout du chemin.
Pièces Pièces : 19291
Nombre de messages : 4653
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Mephiles a écrit :
avatar
Mal Incarné
Mer 4 Oct 2017 - 11:31



Mephiles restait immobile... impassible... ne montrant rien de ses pensées, il se contentait d’examiner les actions et réaction de l’anthropomorphe qui luttait contre l’emprise de la gravité, le voyant utiliser sa magie pour se téléporter, un sourire se dessina sur les lèvres de l’anthropomorphe, Faust ne se rendait pas compte a quelle point cette épreuve était insidieuse, ce dernier semblait avoir de nombreuse difficulté avec la gravité, mais petit à petit il prenait l’habitude, ce fut pour le dernier saut que Mephiles fut le plus attentif, quand Faust parvint a se rattraper sur la dernière plateforme pour se disposée sur la plaque brillante il fut accueilli par des applaudissements.

— " Pas mal... Vraiment pas mal, tu as fait de bons progrès ! Malgré les nombreuses hésitations qui t’ont tourmenté durant le parcours tu as su prendre de bonne décision rapidement, la magie était autorisée, mais j’ai fait exprès de ne pas te le dire pour que tu hésites à l’utiliser et que tu tombes dans le vide. Néanmoins ce n’est pas sa le plus remarquable, tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà mort tu maitrises partiellement la gravité ! »

Mephiles se rapprocha de Faust et vint poser son doigt sur son torse, son regard mystérieux glissait sur chaque partie de son corps afin de l’examiné plus profondément, admirant les infimes flux de gravitée autour de lui alors qu’il n’en avait pas conscience, faisant léviter une pierre, il la projeta dans la direction du dernier saut de Faust, la pierre fut entrainée vers le vide avec une telle intensité qu’elle se déchira.

— " Voit tu Faust, l’épreuve que tu as faite n’était pas si simple que ce que tu penses, depuis toutes ses années tu as appris grâce au livre, grâce a un maitre, grâce a divers enseignement et pratique, mais tu as oublié comment tu as appris ta toute première magie ? Je parle de l’époque ou tu étais un humain, cette époque où tu apprenais de la meilleure de toutes les méthodes : avec ton Instinct et ton Corp ! Durant tout le parcours tu as été soumis a de puissantes gravités, mais le but n’était pas de te faire tomber, le but était que ton corps comprennent les mécanismes de cette gravité artificielle, que tu en comprends les rouages et que tu les modifies, si tu n’avais pas réussit a t’imprégner de connaissance par l’instinct.... le dernier saut aurait causer ta perte comme je viens de te le montrer avec cette pierre ! Si tu n’as pas péri, c’est simplement, car tu as atténué la force de la gravité par la simple volonté de ton subconscient ! »

Reculant de plusieurs mètres, Mephiles claqua des doigts et toutes les dalles de pierre vint se placer e sorte a créée une arène suspendue dans le vide, placé au centre de cette dernière, Mephiles libéra une grande quantité de pouvoir et matérialisa un puissant marteau qu’il donna a Faust, puis il mania la gravitée pour que la gravité soit de plus en plus intense à mesure que l’on se rapprochait de l’être cristallin.

— " Ta dernière épreuve pour développer tes nouveaux pouvoirs est arrivée, ton but est simple, réussit a me faire tomber de l’arène, je ne vais pas bouger et tu n’auras pas le droit d’utiliser la magie cette fois, ton but sera simplement de me faire tomber, néanmoins sache que plus tu te rapprocheras de moi, et plus la gravité sera intense au point ou elle pourra t’écraser sur le sol, Force et Technique ne te seront d’aucune utilité, ce marteau conçu grâce a la gravitée te servira de catalyseurs pour ses pouvoirs que tu ne maitrise pas totalement, c’est avec ce dernier que tu devras modifier la gravité pour me faire voler dans le vide !
Pièces Pièces : 2680
Nombre de messages : 229
Age : 20
Localisation : Dans chaque Seconde.
Réplique/Citation : Nul N'Échappe a L'Emprise Du Temps
Date d'inscription : 28/11/2012
Liens : Allié = ???
Ennemis = ???
Amis = Aucun
Amour = Aucun
Rival = ???


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Nul N'Échappe a L'Emprise du Temps!

 
◎ RP' En Cours > : Rencontre entre le Maitre et la Rein de la Gravité

† History Of Darkness †
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Sphère Océanique

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Jeu 12 Oct 2017 - 21:54


Faust venait de réussir la première épreuve. Le bouc restait dans le doute malgré tout. En effet, pour une épreuve avec une nouvelle technique à la clé, il trouvait cela trop facile. De vagues souvenirs remontèrent dans sa tête du bouc quand Mephiles dévoila que seule la volonté lui avait permis d'en arriver là. Le cornérien qui n'avait pas forcément fait un lien entre les magies apprises ne s'en rendit compte qu'à partir d'ici. Faust se demanda d'ailleurs si le hérisson ne lui avait pas donné une partie de sa réponse à ses doutes voire lui remettre en question sur ses visions. En effet, avant qu'il avait accepté l'épreuve, le bouc se sentit limité au combat au sens que ses pouvoirs étaient basiques dû à sa polyvalence. Bien sûr, Faust était conscient qu'avoir plus de sorts ne lui rendrait pas plus fort. Seulement, le bouc réalisa que son erreur était de rechercher le sort puissant pour contrer ses ennemis. Et si il pouvait à partir des magies apprises créer des combinaisons ? Même si Faust avait déjà crée quelques synergies avec ses pouvoirs, ces derniers répétaient la même logique. Le cornérien devrait creuser davantage sur ses capacités à exploiter. Mais, la seconde épreuve allait commencer.

Cette fois, le but était de mettre Mephiles hors du terrain. Seule contrainte : interdiction d'utiliser d'autres magie autre que celle en cours d'apprentissage. Dommage pour Faust qui voyait une opportunité de voir des combinaisons possibles. Après tout, Mephiles n'avait peut-être pas tort dans la mesure où il s'agissait d'un message à Faust pour dire qu'il valait mieux faire une chose à la fois. En effet, l'anthropomorphe était du genre à se disperser quand il s'agissait de rechercher des hypothèses. De toute manière, quand l'animal aurait réussi son épreuve, il aurait tout son temps pour expérimenter.

Le premier réflexe de Faust fut de foncer vers son adversaire au corps à corps avec le marteau acquis récemment. Seulement, plus il s'approchait de celui-ci, plus la force gravitationnelle alourdit son poids. Au final, le cornérien laissa tomber l'option de foncer tête baisée. Il devrait trouver un autre moyen pour faire tomber le hérisson hors de l'arène, comme manier sa cible à distance par exemple. Faust balança son marteau sur le côté pour essayer de projeter Mephiles en l'air sans s'y frotter directement.
Pièces Pièces : 19291
Nombre de messages : 4653
Age : 23
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Et si nous défions la gravité ? [PV : Mephiles]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nous défions les OST en 3vs3
» En fin d'aprem, nous somme allés danser le........ Kimbo!!!!!
» Raids L.I.G : Qui sommes nous ?
» Artdrock tu nous quitte ?
» Les trucs de malade qui nous arrivent dans nos vies de oufs!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum