Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Rencontre sportive [PV : Coline Fabre][Terminé]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mar 15 Aoû 2017 - 22:43
Rappel du premier message :



Ecouteurs à ses oreilles, Faust déambula en pleine nuit. Il n'était pas dans sa tenue habituelle. En effet, le bouc était vêtu d'un jogging ample, d'un T-shirt moulant et d'une paire de baskets. Le tout d'une couleur sombre. Le cornérien s'échauffa en courant à allure lente jusqu'au parc. Même si l'éclairage au lampadaire limitait sa vision, Faust se repéra facilement. Cela faisait depuis quelques jours où il venait de se mettre au sport. Ses raisons ? Un CD d'Hatsune Faust et la grande oracle.

Pour la première, le cornérien devint une personne importante dans le monde de la pharmacie d'Horuna. Il ne travaillait que trois jours par semaine, laissant beaucoup de temps à Faust faire ses activités. Seulement, l'anthropomorphe qui pensait gagner grandement sa vie finit par s'ennuyer. Afin de tromper l'ennui, il s'était intié au hacking. Ou bien, il se remettait à la méditation ou à la magie apprise à Horuna. Faust pourrait passer plus de temps. Mais, il se lassa rapidement, au point de laisser ses activités en stand-by. La seule chose que le bouc pouvait faire était de trier ses cartons non déballés depuis son déménagement. Il retrouva par hasard un CD de la Metalcaloid. En écoutant "Love is War", l'animal se souvint d'avoir joué le même morceau durant la conquête de Dreamland. Récemment, le Maskass s'était amusé à reprendre cet air quand il devrait s'occuper de Blake et Nishaï.

En parlant de ces deux derniers, Faust se rendit compte qu'il ne pouvait pas faire grand chose avec sa magie si il devrait se débrouiller seul. L'affrontement avec la grande oracle fut l'exemple. Le sentiment de nostalgie couplé à sa détermination de vouloir devenir autonome, le bouc eut envie de redevenir Métal. Même si la plaque permettant de se transformer fur brisée, cela ne lui empêchait pas de devenir son alter-ego par d'autre moyens. Après tout, Faust ou Métal, le bouc restait la même personne. La seule différence était qu'ils partageaient des pouvoirs différents. A la fin, l'anthropomorphe se projeta d'avoir les deux identités combinées ensemble. Ainsi, il aurait la magie de soutien de Faust et l'agilité de Métal.

A défaut d'avoir un tapis de gymnastique, le cornérien se contenta de l'herbe pour s'entraîner à faire des figures acrobatiques. Le bouc déposa son smartphone pas loin de lui. Dans tous les cas, il ne valait pas mieux qu'il cassait son appareil pendant sa séance. Il n'eut aucun problème pour les rondades ou encore de se tenir en équilibre avec les deux mains, même si ce n'était quelques secondes. En revanche, les saltos lui faisait un peu peur. Et pourtant, le bouc fut déterminé pour réussir à faire au moins un. Lors de sa première tentative, Faust craignait de ne pas réussir qu'il finit par faire une roulade. Idem pour la deuxième, puis une troisième. Plusieurs sauts plus tard, l'anthropomorphe décida de faire une pause, le temps de lâcher sa frustration. Quand il se sentit mieux, le bouc sentit qu'il avait sauté plus haut que les précédentes tentatives. Sans hésiter, Faust se mit en boule afin de faire une rotation en l'air. Cependant, il avait déplié son corps trop tôt que le bouc finit par atterrir sur le dos. Encore heureux que le cornérien s'était entraîné sur l'herbe. Sinon, ça serait direction les urgences. Cependant, il espérait que personne n’assistait à ses nombreuses tentatives ratées pour faire un salto.
Pièces Pièces : 22604
Nombre de messages : 5372
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur





Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
Geek
Dim 20 Aoû 2017 - 18:17
Même si Coline n'avait pas tort que Faust avait peur d'échouer les premières fois, ce n'était pas pour autant que le cornérien s'était montré plus négatif. En réalité, tant qu'il n'avait pas le résultat devant ses yeux ou aucune référence afin de l'imiter, le bouc avait tendance à manquer confiance en lui-même. La preuve : Faust s'était sentit plus confiant quand Coline avait montré comment faire ses premiers pas, même si ce genre d'exercice avait crée une certaine surprise au cornérien. D'ailleurs, comme lui, le surf n'était pas vraiment le sport numéro un de Coline.

-J'ai déjà entendu parler. Mine de rien, t'as l'air adorer tout ce qui permet de tester ta résistance à la fatigue. Sinon, pourquoi pas.

En effet, elle préférait le triathlon : un sport qui réunissait trois épreuves à la suite qui était la course à pied, la natation et le cyclisme. Faust se demanda si il pourrait tenir le coup. Ses aventures sur Nintendo World,pourrait lui avantager, même si il utilisait majoritairement sa magie plutôt que son corps physique. Cependant, le bouc préférait largement mettre toute son énergie à un moment précis et avoir du temps à se reposer plutôt que répartir ses efforts sur le temps. Pour revenir au sujet du surf, Faust n'était pas uniquement là pour apprendre cette discipline. Il voulait même voir l'étagne à l'action. D'ailleurs, le bouc aurait pu lui demander de faire cela depuis le début. En effet, le cornérien se serait sentit plus à l'aise que la première fois.

-Au fait, tu peux me montrer comment tu surfes ? Je vais profiter du spectacle, en même temps que je nage un peu.

Profitant de l'absence de personnes à part les deux caprines, Faust marcha en direction de l'eau. Elle était toujours glacée. Néanmoins, le fait que son corps soit déjà trempé fit qu'il supportait mieux la température. Il s'arrêta au moment pile de ne plus avoir pieds, alors qu'avant, l'anthropomorphe était allée un peu plus loin pour avoir les vagues.
Nombre de messages : 5372
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Coline Fabre a écrit :
Joueur Novice
Dim 20 Aoû 2017 - 19:58
Faust avait remarqué la préférence de Coline sur l'endurance, et c'est vrai que c'est ce qu'elle aimait beaucoup. De plus, il accepta aussi son invitation à propos de tenter du triathlon ensemble.

- Ouaip, l’endurance, c'est mon truc ! … Avec les sports extrêmes, aussi. Pour le triathlon, par contre, comme je te dis, il te faudrait une combinaison pour ça. T'aimerais pas te retrouver en maillot de bain sur un vélo et à courir, j'pense. Mais j'ai un second vélo chez moi à te prêter, si t'en as pas.

Cependant, savoir qu'elle aurait quelqu'un avec qui tester son endurance la rendait déjà impatiente à l'idée de pouvoir le faire, même si c'était quelque chose d'assez... difficile, certes. Mais fallait bien commencer quelque part ! En attendant, Faust la ramena à la réalité quand il lui demandait de montrer comment elle surfait.

- Euh, ouaip, pas de problèmes. Par contre, je pourrais pas non plus faire des trucs super impressionnants, la taille des vagues est pas optimale pour certaines figures complexes.

Mais sans ajouter de détails, elle se jeta de nouveau à l'eau, planche à la main, s'éloignant pas mal du bord. Cette fois-ci, à la place d'attendre une vague, elle s'allongea sur sa planche, dos à la plage, attendant de voir une bonne vague arriver devant son nez. Quand ce fut le cas, elle nagea vers la vague, et une fois qu'elle arrivait dessus, elle se mit debout pour prendre le contrôle de la planche. Par contre... Elle avait un peu mal choisi sa direction. Elle profita donc pour faire une figure de surf,  un roller, pour changer sa direction rapidement. Elle tentait un peu de garder l'équilibre face à ce changement soudain, mais y arriva après un moment... et en un rien de temps, elle était de retour sur la plage, mais un peu déstabilisé.

- J'ai... Pas super bien réussi mon coup, je l'admet. Pas assez bien mis mes épaules, sans doute... Enfiiiin. J'espère que la présentation t'a plu.
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 20/02/2017

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mar 22 Aoû 2017 - 18:31
Faust vit que Coline s'emballait facilement quand il s'agissait de sport. Le bouc voulut faire signe d'aller doucement. Ce n'était pas que le cornérien refusait de faire une séance de triathlon, même si il s'agissait d'un sport que Faust n'était pas trop emballé; juste que ce dernier ne se sentait pas du tout prêt. Néanmoins, le fait de la demander à voir son niveau de surf la fit changer d'idée.

Les deux caprines étaient à l'eau. L'étagne était allongée sur sa planche tandis que le bouc nageait pas trop loin d'elle. Une vague arriva. Faust observa Coline profita pour faire directement une figure de surf. Seulement, celle-ci perdit légèrement son équilibre. Heureusement, elle parvint à redresser son centre de gravité. Dans tous les cas, tous les deux se laissèrent emporter par la vague. Devant le cornérien tremblant de froid, la surfeuse fit son bilan qui s'estima plutôt négatif, ce qui fit sourire Faust. En effet, il voyait cette dernière comme une personne super optimiste et se demanda si il n'avait pas refilé son pessimisme.

-Pour l'instant, ça a l'air d'aller, tant que tu gamelles pas.

Faust haussa ses épaules, en conservant son sourire. A la base, le cornérien songeait à rentrer. Cependant, avec la fiole revigorant qu'il avait bu avant de rejoindre Coline lui permettait de rester longtemps. De toute manière, c'était également une raison pour éviter d'avoir un accident de route pour fatigue. L'anthropomorphe sortit sa serviette pour se sécher. Il avait suffisamment baigné pour aujourd'hui, ou plutôt pour cette nuit. Faust hésita à reprendre sa tenue en cuir ou sa tenue de parkour. Après un court moment de réflexion, le bouc remit sa serviette autour de sa taille pour changer son short de bain trempé à son boxer. En se changeant, il profita pour proposer une promenade à Coline, même si au départ, Faust préférait être seul.

-Je pense aller faire un tour, avant de rentrer. Tu continues à surfer ?
Pièces Pièces : 22604
Nombre de messages : 5372
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Coline Fabre a écrit :
avatar
Joueur Novice
Lun 28 Aoû 2017 - 10:14
L'étagne était légèrement déçue de sa présentation, surtout à cause d'une erreur de débutant. Faust semblait malgré tout voir les choses du bon côté... mais Coline secoua la tête.

- C'est pas le fait que je me gamelle ou non qui pose problème. J'veux faire de grandes compétitions de sport dans le futur. Tu crois sérieusement que j'aurais une chance de gagner quoi que ce soit en faisant des erreurs de débutant ?

Pourtant, malgré ses propos plutôt pessimistes, son sourire apparût et son visage s'illumina d'un coup, supprimant sa mine déçue d'un instant.

- Ce qui veut dire que j'dois continuer à m'entraîner pour devenir la meilleure ! Faut pas que j'abandonne !

… Et en un court instant, son optimisme était revenu d'un éclair. Et heureusement, si elle voulait pas plomber l'ambiance. Elle reprit sa planche, pendant que Faust prévenait qu'il allait faire sûrement une balade, et demandant indirectement si elle venait... ou si elle restait ici pour s'entraîner.

- … Nan. J'arrête pour ce soir. Je réviserais mes techniques plus tard. Si ça te dérange pas, j'veux bien t'accompagner pour la balade... Même si je préfère courir ou faire du parkour pour une « balade », haha !

Le sourire de Coline s’agrandit un peu, à nouveau en parlant d'autres sports. Mais il valait mieux pas lui balancer trop de sports à la seconde non plus, elle voulait éviter de l'effrayer...

- Quoique, je connais pas trop la ville. P'têt plus tard pour le parkour. T'en as déjà fait dans ce coin ? Faudrait que tu me montres ce que tu sais faire à ton tour, ça serait sympa à voir... Une course dans une ville pourrait être marrant à faire !

… Sauf qu'elle ne savait parler que de ça. Tant pis, dans le pire des cas, ils auraient toujours du triathlon à faire plus tard. Elle s'étira un peu, attendant que Faust lui réponde.
Pièces Pièces : 3330
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 20/02/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mar 29 Aoû 2017 - 23:24


-C'est toi qui vois.

Faust finit par se rhabiller. Ayant sa dose de sport, il préférait regagner sa tenue en jeans et veste de cuir. Le cornérien reprit ses affaires et marcha dans le quartier commerçant. D'ailleurs, afin de se détendre, il sortit son smartphone et ses écouteurs pour jouer une musique aux allures entre R&B, pop et jazz. Du côté de Coline, contrairement au bouc qui était épuisé mentalement, le surf lui avait stimulé davantage l'esprit de la chèvre qu'elle avait envie de faire du parkour. Faust fut plongé dans ses pensées. En effet, ce lieu lui rappelait des souvenirs, au point de répondre d'une manière tardive, comme si il était distrait par quelque chose. Néanmoins, cela prouvait que Faust écoutait toujours la sportive.

-Pas encore, mais j'ai l'intention d'en faire.

Faust ne répondit pas quand il s'agissait de faire la course. Coline pouvait constater la même facette que le cornérien avait durant le trajet en moto : le côté posé et silencieux qui pourrait être interprété par les plus extravertis une certaine distance alors qu'il s'agissait de son caractère naturel. Il se projeta dans sa tête la confusion avec l'entomologiste ou encore les regards méfiants des habitants pendant qu'ils se promenaient dans l'allée.

Plus tard, Faust s'arrêta devant un endroit précis, laissant l'étagne continuer le chemin jusqu'à se rendre compte que l’anthropomorphe ne la suivait plus. Il ne s'était pas arrêté à n'importe quel endroit. Enseigne, baie vitrée dévoilant des tables et des chaises à l'intérieur, Faust reconnu le café. Des images de Flandre et de Grey dans ce lieu lui revint en tête. Le bouc faillit tirer une grimace de dégoût. Au lieu de cela, il restait devant la vitre, le regard vide. Puis, c'était au tour des événements au réveil, l'exécution de Gozen à la télévision et la grande oracle d'envahir l'esprit de Faust. Ce dernier devint colérique intérieurement qu'il brandit son poing, à deux doigts de briser la baie vitrée. Cependant, le cornérien se calma vite en remarquant son propre reflet sur la vitre. Au final, Faust posa doucement son poing sur le verre.
Pièces Pièces : 22604
Nombre de messages : 5372
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Coline Fabre a écrit :
avatar
Joueur Novice
Jeu 31 Aoû 2017 - 13:15
Tandis que Faust était allé se rhabiller, la jeune étagne était allée vite fais poser sa planche de surf, et remis ses vêtements normaux par dessus sa combinaison qui était pourtant trempée, pas que cela la dérangeais. Les deux finirent par aller finalement se balader dans la ville, très calme vu l'heure qu'il était. En regardant les lieux, Coline n'avait pas besoin d'imaginer que cet endroit devrait être un véritable lieu de paradis pour des touristes lors des plus beaux jours.

Quand à Faust, il semblait être redevenu calme comme sur la moto, mais garda malgré tout une oreille attentive... Même si il avait aussi sa musique dans les oreilles. Elle avait cessé de parler aussi de son côté, ne sachant pas trop quoi dire d'abord, mais ne voulait pas vraiment embêter Faust à parler H24 de tout et de rien, surtout de sport.

Mais après quelques mètres de marches, elle remarqua qu'elle était seule d'un coup. Et se retournant, elle vit Faust regarder la vitre d'un café. Elle fit marche arrière pour aller voir ce qui l'intéressait tant... Mais elle eut un peu de peur en voyant Faust préparer un coup de poing. Heureusement, sa tentative d'attaque n'avait eu aucun effet sur la vitre. Coline souffla.

- Euh.... J'veux pas me mêler de c'qui se passe, mais... Tout va bien ? T'avais l'air à deux doigts d'éclater la vitre. La force brute avec une vitre, c'est pas l'idée du siècle pour se défouler, donc si tu veux taper quelque chose, essaie p'têt un sac de boxe... Pas une vitre.

Elle faisait un peu la grimace, mais vu le danger d'aller casser une vitre dans un café, avec la sécurité, c'était dangereux, et elle ne se sentait pas courir un sprint à travers la ville pour sa peau. Elle réfléchit un instant de la situation, avant de reprendre la parole.

- … J'vais ptêt te laisser tranquille si t'as besoin d'être seul. Tu m'as déjà bien aidé ce soir, j'vais pas te déranger tout le temps non plus.

L'étagne hocha la tête, avec un petit sourire, avant de commencer à s'éloigner dans le sens inverse.
Pièces Pièces : 3330
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 20/02/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Jeu 31 Aoû 2017 - 17:37
Dans sa propre hallucination , le cornérien vit son double qui avait la majorité à l'époque de ses premiers pas sur Nintendo World. Son image reflétait largement son évolution.

En effet, même si son jumeau plus jeune conservait les mêmes couleurs des vêtements du Faust actuel, à la place de sa veste de cuir, il avait un long manteau et un pourpoint au lieu de son T-shirt cyan. De plus, son visage semblait plus fin et savait garder son élégance, sans tomber dans l'excessif. Désormais, un piercing au niveau de son oreille et quelques cernes lui donna un air plus intimidant. Entre les deux époques, Faust était également passé par une tenue plus orientale, même si cela n'avait pas duré longtemps.

Côté caractère, le cornérien gardait un certain mystère, ainsi que sa froideur, même si les nombreux contacts sociaux lui avait permis de briser la glace. Faust se souvint qu'au début, il ne se contentait que d'obéir aux ordres, que cela soit Hernea, sa tante qui poussa à noircir son âme à des fins personnels, Axem pour l'aider à la destruction du monde ou encore Kirby Bros et Link pour empêcher le mal. Faust était très formel à sa façon de parler. Malgré cela, il savait choisir ses mots pour adoucir l'esprit des gens. Cependant, en côtoyant plusieurs personnes, le bouc se rendit compte que quelque soit le groupe de personnes, Faust ne trouva pas sa place. Heureusement que la solitude ne lui effrayait pas. Au contraire, elle permettait de lui ressourcer. Actuellement, ses paroles devint moins courtois et tendirent limite vers l'insolence, surtout si une situation partit à son désavantage ou face à des gens qui lui estimaient toxiques. Faust ne faisait pas uniquement de jouer Métal : son alter-ego dans son pendentif ; il le devint progressivement. Le bouc comprit mieux pourquoi ce personnage lui était destiné par la plaque qui dévoilait la personnalité cachée d'une personne. Sachant qu'à la base, Faust devrait se servir si il ne parvenait plus à apprendre une quelconque magie depuis son monde d'origine.

Pour résumer le tout en une partie du refrain que le bouc venait d'entendre, ce dernier eut l'impression de voir sa « vie qui s'anamorphose » à travers la vitre du café. Cependant, l'anthropomorphe sursauta quand Coline s'approcha de lui. Se rendant compte de son acte, Faust fixa son regard au sol tandis qu'il baissa son poing.

-Pardonne-moi. Juste... un spleen.

Faust s'en voulait d'avoir fait inquiéter Coline avec son comportement agressif qui était devenu plus fréquent depuis son arrivée sur Next Wave. Il était désenchanté. D'un autre côté, elle comprenait son besoin de s'isoler. Faust refusait de la laisser au départ. Plus tard, le bouc réalisa qu'il « s'abîmait » lui-même que Faust décida de la laisser. Néanmoins, le sourire ne laissa pas le bouc indifférent. En effet, il ressentait que son sourire avec quelque chose d'unique, au point que son visage se mit à rougir. Le cornérien pensa également qu'elle était une des seules personnes à qui il peut faire confiance facilement que Faust ne voulait pas qu'elle partait les mains vides, sans compter sa planche de surf.

-Attends !

Faust tenta de la rattraper une énième fois.

-Euh... Avant que tu ne partes. Je vais te filer mon numéro... histoire de garder contact.

Le bouc légèrement tremblant sortit de son sac un cahier qu'il déchira une page et un stylo. Après avoir écrit quelque chose, Faust donna le papier à Coline qui contenait son numéro de téléphone.

-Qui sait... peut-être... peut-être toi... tu... tu pourrais composer ma vie.

Faust voulut blaguer même si au fond, il avait vraiment envie de la revoir. Elle attendait que l'étagne soit éloignée pour partir à son tour, histoire de digérer ce sentiment qui semblait être l'innamoramento. Quand celle-ci était assez loin au point de ne plus la revoir, le bouc se dirigea vers le parking pour regagner sa moto. Une fois équipé de son casque et que ses affaires étaient dans le coffre, Faust roula en direction de sa maison. Dans tous les cas, il allait garder un très bon souvenir de cette chèvre.


[Fin de RP pour Faust, avec une façon de RP assez mindfuck pour le fun, surtout la seconde partie. Je vous laisse deviner combien de chansons de Mylène Farmer sont référencées. Si possible, les lister.

Bonus : 5 000 piece pour le nombre et 50 000 piece pour la liste.]
Pièces Pièces : 22604
Nombre de messages : 5372
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012
Liens : Amis : Kirby Bros, Link, Rosstail


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Coline Fabre a écrit :
avatar
Joueur Novice
Jeu 31 Aoû 2017 - 18:56
Heureusement, la présence de Coline avait fait revenir Faust à la réalité... du moins, c'est ce qu'elle pensait. Mais rapidement, elle avait fait part de son envie de partir pour laisser le bouc tranquille et ne plus le déranger pour la nuit.

Pourtant, à nouveau, Faust la stoppa dans ses pas. Elle s'arrêta, se demandant bien ce que le bouc lui voulait de nouveau. Il écrivait quelque chose avant de lui donner le papier, légèrement tremblant. Elle récupéra le morceau, le gardant dans sa main. Par contre, la suite des paroles de Faust la rendit légèrement confuse.


- Composer ta vie... ? Eh, si j'peux déjà avoir un impact positif, c'est le principal ! Je penserais à t’appeler de temps en temps, merci~ Passe une bonne soirée en tout cas, Faust !


Elle sourit à nouveau, avant de partir d'une démarche légère. Une fois sa planche récupérée, elle parti à pied pour rentrer dans Horuna. A défaut d'une longue balade en ville... Elle allait pouvoir courir un peu ! C'est donc ce qu'elle fit pendant tout le trajet retour, n'allant sûrement pas oublier cette nuit... Ni le salto raté de Faust.


[P'tit fin de RP car plus d'idées, Gg pour les refs à Mylène Farmer xD]

Edit de Faust Arion : Maintenant que le RP est fini, t'as maintenant un badge Tanathea. N'oublie pas de MAJ ta feuille perso
Pièces Pièces : 3330
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 20/02/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Rencontre sportive [PV : Coline Fabre][Terminé]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum