Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Bain de sang[LIBRE]
Alice Suketsu a écrit :
avatar
Ange Déchu
Jeu 3 Aoû 2017 - 18:18
Je m'avançai dans les contrées de ce nouveau monde. Dans une sorte de grande plaine. L'herbe fraiche me chatouillait les pieds. C'était une sensation agréable. Inconnue, surtout. Pour la première fois de ma vie, je me sentais sereine. Calme. Apaisée. Purifiée de tout ce que j'avais pu vivre. Plus aucune trace de maltraitance. Seul mes habits étaient encore en lambeaux. Une robe qui était blanche de base, déchirée partout et noirci par la poussière et la saleté. Il m'en faudrait des nouveaux, mais ce n'était pas ma priorité. Je voulais simplement profiter de cet instant. Cet instant de calme, de paix, de bien-être. Je marchai à pas lent dans l'herbe. J'avais presque envie de sautiller. De me rouler dans l'herbe. Mais mes vêtements étaient déjà assez sale comme ça. Et qui sait où je m'étais retrouvée. Rien ne m'assurait que ce monde soit plus clément avec moi que mon monde d'origine. Je me devais de rester en alerte. Tout le temps. Comme on me l'avait appris. De force. Au loin, la silhouette d'une petite ville se dessinait. J'eus un moment de doute. Si les habitants de ce monde était des êtres humains, il fallait que j'esquive les villes. Je ne voulais pas voir d'être humain. Ce sont tous des pourritures. Tous. Je les hais. Je hais ce que je suis. Je hais ce qu'il sont.

Je fis donc demi tour. Je ne voulais pas prendre le risque de croiser des Hommes. Hors de question. Je me mis à réfléchir à quoi faire, et décida de succomber à mon envie de me jeter dans l'herbe. Je m'allongeai sur le dos, mais restai très attentive à ce qu'il se passait autour de moi. Aucune mauvaise surprise ne me tomberait dessus. En contemplant le ciel bleu, je songeai à quoi faire. Je devais en apprendre plus sur ce monde. Mais je ne connaissais rien de ce dernier. Pas plus que je n'en savais sur mon monde d'origine. Quelqu'un était-il aux commandes ici ? Si oui, qui et ou ? Aucune chance que je m'en sorte seule. Il fallait que je me trouve quelqu'un. Un compagnon. Mais qui ? Je ne connaissais personne. Je ne faisais pas confiance aux inconnus. Pas même aux gens que je connaissais, d'ailleurs. J'étais dans une impasse. J'hésitai à me diriger vers la ville que j'avais vu quelques instants auparavant. Je ne voulais pas. Mais je n'avais pas beaucoup de choix. Je pris une grande bouffée d'air et décida de me lever. Il fallait y aller, c'était ma seule option. Une fois sur mes deux pieds, je me mis à scruter l'horizon et vit quelqu'un s'approcher. Je fis un pas en arrière, par prudence, et me mit sur ma garde. Si cette personne me voulait du mal, j'étais prête à réagir. Et surement pas de la façon dont cette personne le penserait.
Pièces Pièces : 3015
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : En vogue dans ce monde.
Réplique/Citation : Je réduirais à néant tout les cloportes ...
Date d'inscription : 11/03/2011
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

La Grande Oracle a écrit :
avatar
Interressé
Ven 4 Aoû 2017 - 17:30
Plusieurs heures avant la Grande Oracle étaient entourées d'une centaine de fidèles, la bonne parole de la papesse se rependait comme un trainée de poudre en ce monde, les pratiquant du culte était toujours plus nombreux et aujourd'hui tous était réunis pour entendre la voix de leurs Oracle adorée. Ainsi, elle leur chanta d'étrange chant religieux, elle leur fit réciter des prières pour que Yozx, l’être au cœur de ce culte puissent accomplir son avènement au nom du salut de leurs âmes.
Cette séance ne semblait en rien différente des autres, jusqu’à ce que la Grande Oracle vient donner des nom, quelques fiches était donner aux cultiste dont des visages étaient peints. La Papesse venait de leur distribuer des arrêts de mort dont les personnes sur les affiches étaient considérées comme hérétiques. L'ordres était simple, quiconque apercevant ses personnes était prié de l'assassiner, une sorte de chasse aux sorcières semblait s’enclencher.

Cette séance religieuse se conclut ainsi sur cette note macabre, l'Oracle fut suivit des deux personnes ayant fait circuler les arrêts de mort et tous les trois se mirent en route vers une nouvelle ville pour faire parvenir le plus d'affiche tout en recrutant encore plus de personne. Les deux personnes accompagnant l'Oracle portaient le nom de Blake Zolthar et Neïsha Nigma, l'un portait un long bâton de métal dans son dos alors que la seconde était armée de deux Saï, c'est ainsi qu'ils se dirigèrent vers le sud.

De longues heures s’écoulèrent avant d'arriver au abord d'un nouveau lieu de repos, le village était visible et pourtant L'Oracle demanda à ses gardes du corps de s’arrêter, étant certes aveugle, la femme aux cheveux argent sentit l'odeur d'une femme allonger dans l'herbe, une certaine curiosité lui intima d'aller voir cette personne, elle suggéra à ses deux fidèles adeptes de ne pas la suivre mais de se cacher au cas où cela tournerait mal. L'Oracle ne voulait pas faire peur à cette inconnue en s'approchant avec deux autres personnes armée, c'est pourquoi elle se dirigea seule vers cette curieuse personne qui s'était relevée entre-temps. Tous ses sens étant en éveil, la Papesse du vide ressentit une forme de prudence de la part de l'inconnue qui s'était mise en garde. Ne pas venir accompagner de Neisha et Blake fut vraiment une bonne idée. Ne montrant aucun signe d'hostilité l'Oracle s'exprima la première, parlant d'une voix douce et chaleureuse afin de rassurer l'inconnue.

-"N'aie crainte mon enfant...Mes intentions a ton égard ne sont pas hostile, me permet tu d'approcher un peu plus ? Ta présence en ces lieux a éveillé ma curiosité de plus... tu sembles doté d'une force que les autres ne possèdent pas..."
Pièces Pièces : 12425
Nombre de messages : 77
Age : 20
Localisation : Dans Mon Temples
Réplique/Citation : Au Nom De L'Eternel, Que Ton Destin Sois Funeste !
Date d'inscription : 28/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


-"La Grande Oracle s'exprime ainsi "

-"Blake Zolthar s'exprime ainsi "
-"Neïsha Nigma s'exprime ainsi "
-"Anguiss Harklow s'exprime ainsi "
-"Krasarc Orzeïn s'exprime ainsi "



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Dim 6 Aoû 2017 - 19:21
Kliment et Dandelion marchaient depuis un bon moment dans le coin, essayant de regarder les alentours.

Mais, pour une rare fois, Kliment semblait être « sur les nerfs », en train d'engueuler assez fort le lemming qui essayait de l'ignorer avec des grognements.


- Franchement, BRAVOOOO MONSIEUR DANDELION ! T'es vraiment un incompétent de première, tu l'sais, ça ?!

- Boucles-là ! Si tu faisais pas le con PENDANT que j'utilise ma magie, on en serait pas là, bordel !


Les deux criaient assez lourdement, et ils avaient une bonne raison pour eux :

Dandelion avait eu le job de transporter en urgence Kliment après un meurtre un peu mal fichu. Sauf que le petit démon avait quelque peu été déconcentré pendant son petit tour, et les deux s'étaient maintenant retrouvé quelque part qu'ils ne connaissaient absolument rien, dans une région qu'ils ne connaissent que très peu.

Et évidemment, ils n'avaient rien pour se repérer, et Dandelion était trop épuisé pour réparer son erreur.


- Sinon, le gros matou, t'aimerais pas te rendre utile un instant et de transformer en lion ? Ça ira plus vite pour chercher, au moins !


- Et me laisser réparer tes bêtises ? Tu veux pas aller voir ailleurs si j'y suis, tant qu'on y est ?


Évidemment, Kliment n'allait pas se laisser faire, et les deux continuèrent leur dispute incessante. D'habitude, ils s'entendaient bien, mais le manque d'harmonie et la journée assez ensanglanté et épuisante qu'ils avaient eu rendaient les choses de pire en pire à supporter pour eux. Ils ne voulaient maintenant que rentrer chez eux, au Nippon, et se prendre des jours de repos après tout ça, aussi. Malgré leur épuisement, ils continuèrent la difficile marche, se faisant sûrement entendre par tout le monde aux alentours. Jusqu'à ce que Dandelion ait l'idée.

- Booon ! Comme j'ai pas envie de rester une minute de plus dans ce petit endroit trop mignon à mon goût, je suggère que j’aille parler aux premiers abrutis du coin pour voir si on peut trouver notre foutu chemin jusqu'à la maison, parce que ça me saoule géant, tout ça !

- Si tu réfléchissais un peu plus, on en serait pas là !

- Gnah gna gnaaaah, soit au moins reconnaissant, crétin... Allez, reste en arrière et laisse le professionnel faire. T'façon, ce sont que des gens normaux, j'vois pas ce qui pourrait arriver de pire ici.


Dandelion utilisa ses pouvoirs d'illusions pour se prendre l’apparence de la personne que Kliment avait justement tué avant de se retrouver dans ce bazar, un type ordinaire en gros, avant de le le laisser loin en arrière-plan, et se rapprocher ensuite de deux personnes...

Qui avaient pas du tout l'air normaux. Le démon fit passer un message dans la tête de son partenaire, simple et net.


- Super Kliment, j'crois que j'suis tombé soit sur un duo de cosplayers, soit une bande de fous échappés de l’hôpital psychiatrique du coin vu leur tronche.

Pas de réaction de la part du concerné, mais Dandelion fit malgré tout ce qu'il avait dit, même si il était super mal à l'aise.

- Euuuh... S'cusez-moi. Vous savez où on est, là ? Moi et mon... « ami », on a pas super bien géré nos plans. Si vous savez où se trouve le portail pour le Nippon, ça serait super sympa de me l'indiquer.
Pièces Pièces : 17731
Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Alice Suketsu a écrit :
avatar
Ange Déchu
Mar 12 Sep 2017 - 12:18
Quelqu'un se rapprochait. Non, un groupe de personnes. Je ne les connaissais pas. Je sentais mes battements de cœur accélérer. Ma gorge se resserrait. Je commençais à avoir peur. C'était des êtres humains. Non. Je ne voulais pas revivre ça. Je voulais qu'il parte. S'il ne le ferait pas, je les tuerai. Tous. Sans aucune exception. Seul une femme s'approcha de moi. Doucement. Pour ne pas me faire peur. Mais j'avais peur. Mon souffle se faisait court. Elle s'approchait encore. Et encore. Elle prit la parole.

-"N'aie crainte mon enfant...Mes intentions a ton égard ne sont pas hostile, me permet tu d'approcher un peu plus ? Ta présence en ces lieux a éveillé ma curiosité de plus... tu sembles doté d'une force que les autres ne possèdent pas..."

« RECULE ! »

Du sang se mit à couler de mes yeux. De mes oreilles. Des pores de ma peau présent sur mes mains. Des litres de sang. Une grande flaque de sang vola au dessus de moi. Je cachai le soleil avec. La plaine se retrouva dans l'obscurité en un instant. Je dévisageai la femme, près à l'attaquer à tout moment. Une autre personne vint se rapprocher de nous. Je me mis à trembloter. Encore un humain. Encore une prochaine victime. Je n'écoutai même pas ce qu'il me disait, je posai directement ma main vers lui. Je le tenais en joug. S'il faisait un pas de travers je le tuerais aussi. Je les tuerais tous. Tous.
Pièces Pièces : 3015
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : En vogue dans ce monde.
Réplique/Citation : Je réduirais à néant tout les cloportes ...
Date d'inscription : 11/03/2011
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

La Grande Oracle a écrit :
avatar
Interressé
Dim 17 Sep 2017 - 13:25
La situation avait dégénéré sacrément vite ! L’Oracle n’avait fait que quelque pas et voilà que subitement la jeune femme avait hurler un puissant « RECULE ! » Avant de matérialiser quelque chose, L’Oracle était aveugle, mais elle comprit rapidement de quoi il s’agissait... un amas de liquide en suspension était juste au-dessus de sa tête, un amas suffisamment gros pour occasionner de grand dégât s’il venait est tombé sur elle... cette masse était constituée de liquide chaud a l’odeur de fer... Du sang ! L’odeur de ce dernier envahissait les narines de la prêtresse qui s’était immobilisée, Neïsha sortir subitement de l’ombre de sa maitresse alors que Blake vint atterrir juste en face de sa reine, tous deux en position d’attaque étant prêt a réagir a d’éventuelle attaque pour protéger la papesse du vide.

— " Calmez-vous ! N’attaquez surtout pas cette femme ! Ne leurs en veux pas ils ne font que me protéger ! Nous ne te voulons aucun mal mon enfant ! Je vais reculer si tu as tant peur de moi, mais je t’en prie ne fait pas ce que tu souhaites faire... »

Ne prêtant pas attention a énergumène qui s’était ramené, la femme au cheveu d’argent recula de quelque pas en mettant ses mains en évidence pour montrer que ses intentions n’étaient pas belliqueuses, ses deux gardes du corps reculaient également, s’assurant qu’aucun mal ne soit fait. D’une voix douce et chaleureuse, L’Oracle ressentait la tension de la situation et la respiration lourde de cette étrange femme révélait une intense panique.

— " Respire... Respire... ne cède pas a la panique je t’assure que je ne suis pas la pour te faire du mal bien au contraire ! Je ne veux que ton bien ! Crois-moi je ne te mens pas ! »
Pièces Pièces : 12425
Nombre de messages : 77
Age : 20
Localisation : Dans Mon Temples
Réplique/Citation : Au Nom De L'Eternel, Que Ton Destin Sois Funeste !
Date d'inscription : 28/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


-"La Grande Oracle s'exprime ainsi "

-"Blake Zolthar s'exprime ainsi "
-"Neïsha Nigma s'exprime ainsi "
-"Anguiss Harklow s'exprime ainsi "
-"Krasarc Orzeïn s'exprime ainsi "



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Dim 17 Sep 2017 - 15:26
Malheureusement, les choses avaient rapidement dégénéré. Enfin, Dandelion s'y attendait légèrement, mais pas à ce point-là. Il sursauta légèrement au coup de la jeune femme, qui était déjà devenue une passoire vivante et en plus couvrait le ciel de sang. En plus, elle posa directement sa main sur lui, du moins sur l'illusion qu'il utilisait pour protéger son identité. Le lemming regarda la main sur lui, puis la jeune femme avec une mine légèrement paniquée, avant de refaire passer un message à Kliment.

- Euuuh, Kliment, faut que tu te pointes, là. Grouille. Urgence. VITE. ET FORME LION.

Kliment, qui était plus loin, eût aussi un frisson en entendant le message. Normalement, c'était Dandelion qui faisait peur. Pas lui qui avait peur. Au moins, ça lui avait donné la motivation d'essayer de se pointer le plus vite, suivant l'ordre du lemming en se changeant dans sa forme féline avec.

Pendant ce temps, le pauvre lemming qui était un peu bloqué finit par vouloir se sortir de cette situation, mais voulais quand même rester en un morceau, et garder ses plumes. Il soupira, avant de faire apparaître une fissure soudaine sur son illusion.


- … Pas fan des gens qui essaient de demander de l'aide, hein ? Pfff... J'tiens trop à ma peau pour ça !

Et d'un coup, l'illusion se brisa comme un verre tombant sur le sol, révélant la bestiole qui était derrière ce petit jeu. Il profita de ce petit coup pour s'éloigner un peu de la jeune femme bizarre. Heureusement, Kliment arriva peu après, et le lemming profita de sa présence pour se poser sur sa tête. Sauf que son attention avait un peu disparût du bazar qui se passait actuellement, tandis que le lion regarda le ciel couvert de sang.

- T'as pris ton café, gros chat. C'est...

- … Le bazar, j'imagine. T'as encore dit une bêtise, j'imagine... ?

- NAN ! J'ai rien fait cette fois !


Les deux étaient à deux doigts de se crier dessus à nouveau, malgré la situation bizarre actuelle... Mais le lemming vit que la femme bizarre au bandeau accompagné de types bizarre essayait de parler et de résonner la femme qui s'amusait à joueur la psychologue de fortune. Il n'était pas trop trop convaincue par les mots qu'elle donnait. Il réfléchit très rapidement, avant d'essayer de l'interpeller, et vite.

- Euh, j'ai rien contre toi , mais euh... T'es pas une psychologue, toi, hein ?


- Même Niko ferait mieux-

- Chut, toi. Non, sérieux... Pas faire de mal, c'est pas ce que me dit tes chiens de compagnie, là. Va leur donner un os ou envoie-leur un bâton, mais fait les dégager, évitons les conneries tant qu'on y est. Bon, alors...


Dandelion regarda ensuite la jeune femme qui avait pété les plombs, mais Kliment le coupa avant même qu'il puisse l'ouvrir. Il fit les grand yeux, avant de frapper ses ailes contre son visage, sentant que la journée allait être VRAIMENT pourrie. Mais il ne put qu'écouter les paroles du lion de glace sans aucune autre action pour l'arrêter lui venant en tête.

- Hey, madaaaame. Z'allez bien ? Non parce que, avec tout le sang dans le coin, z'auriez du être inconsciente voir morte d'un point de vue médical, là. Euh...



… J'ai des pansements ?
Pièces Pièces : 17731
Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Alice Suketsu a écrit :
avatar
Ange Déchu
Sam 23 Sep 2017 - 19:06
Je vis apparaître deux nouvelles personnes. Mon corps se mit à trembler de plus belle. Ma respiration s'accéléra encore plus à la vue de deux autres être humain. Un homme et une femme. Ils semblaient avoir agis de leur propre volonté. Mes mains se mirent à trembler. Je me sentais en danger. En infériorité numérique. Oppressée. Seule. Je devais attaquer. Rapidement. Et fuir comme je le pouvais. La grande femme aveugle prit la parole.

— " Calmez-vous ! N’attaquez surtout pas cette femme ! Ne leurs en veux pas ils ne font que me protéger ! Nous ne te voulons aucun mal mon enfant ! Je vais reculer si tu as tant peur de moi, mais je t’en prie ne fait pas ce que tu souhaites faire... Respire... Respire... ne cède pas a la panique je t’assure que je ne suis pas la pour te faire du mal bien au contraire ! Je ne veux que ton bien ! Crois-moi je ne te mens pas ! »

« Je ne te crois pas. »

Je fis tomber alors toute la gerbe de sang sur la jeune femme. Mais mon corps tremblant, je ne pu diriger mon attaque précisément. La vague de sang tomba sur son côté gauche, faisant fondre toute la végétation. A défaut de l'avoir touché cela pourrait peut-être lui faire peur. A ma droite, l'individu explosa littéralement. Il se transforma en une genre de petite créature. Ma garde pour cet être tomba immédiatement, je cessai de le tenir en joug. Je n'avais rien à craindre des animaux, bien au contraire. Je me sentis plus apaisée, plus sereine. Mais toujours vigilante envers les trois autres individus. Peu de temps, un autre animal, une sorte de lion aux couleurs étranges apparu, accompagné de la bestiole. Mes sentiments étaient mitigés. Il était avec elle ? Était-ce une coïncidence ou était-il simplement là pour me berner ? Ma tension remontait instantanément quand je le vis s'entretenir avec la femme aveugle. Le lion était définitivement contre moi à partir du moment où il semblait être du côté de ces êtres humains. Il m'interpela.



- Hey, madaaaame. Z'allez bien ? Non parce que, avec tout le sang dans le coin, z'auriez du être inconsciente voir morte d'un point de vue médical, là. Euh...



… J'ai des pansements ?


Je ne répondis pas. Il se moquait de moi. Je mimai la forme d'un pistolet avec mon index et mon pouce. Je fis semblant de tirer, mais une balle réelle sorti de mon doigt. Enfin, pas exactement, c'était du sang propulsé à très grande vitesse. Mais je ne touchai pas, de par la distance et de par ma main toujours aussi tremblotante. Je me mis à tirer encore. Et encore. Et encore. Sans cesse. Sans jamais toucher. Je commençai à voir trouble et à tituber, je perdais trop de sang. Je ne maitrisais pas encore mon pouvoir, et posa un genou au sol. J'étais presque sans défense et ce n'était vraiment pas le moment.
Pièces Pièces : 3015
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : En vogue dans ce monde.
Réplique/Citation : Je réduirais à néant tout les cloportes ...
Date d'inscription : 11/03/2011
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

La Grande Oracle a écrit :
avatar
Interressé
Sam 30 Sep 2017 - 11:37
Tout s’accélérait... la tension atteignait son paroxysme et la panique de cette curieuse femme la poussa a faire tomber l’énorme amas sanguin qui lévitait, pendant quelque seconde la puissante Oracle eu la sensation que l’attaque allait la toucher, mais finalement le coup passa a coté, la première pensée qui traversa l’Oracle fut ses simples mots « Yozx me protège... » ce ne fut pas le cas des deux gardes du corps qui se ruèrent vers la responsable de l’attaque, la voix pourtant douce de la femme au cheveu d’argent devint bien plus brutal et autoritaire quand elle annonça avec violence « NE FAITE RIEN ! », se stoppant instantanément, Blake et Neïsha reculèrent pour se remettre au niveau de leurs prophétesses.
Pendant ce temps la paranoïaque tirait des balles de sang sur les autres personnes qui voulait faire preuve d’humours.

— " Je ne sais pas pourquoi tu agis de la sorte, tu ne sembles pas nous croire quand je te dis que nous ne te voulons pas de mal, dans ce cas laisse-moi te le prouver ? Blake, Neïsha, quoiqu’il arrive n’intervenez surtout pas ! »

Ainsi pendant que les dernières balles sanglantes de cette curieuse femme partaient, la papesse du vide planta ses trois armes au sol et leva les bras, d’une confiance insensée pour son dieu et se pensant ainsi protéger par la volonté divine, la jeune femme approcha lentement, bras levé et dénué d’arme alors que ses deux gardes du corps tremblaient de peur pour elle.
L’Oracle s’approchait simplement de plus en plus de cette femme mentalement instable qui avait tenté de la tuer avec son énorme boule de sang, sa voix étant de nouveau calme et chaleureuse elle annonça pendant sa marche.

— " Si mes intentions sont belliqueuses à tes yeux, penses-tu vraiment que je ferais ceci ? »
Pièces Pièces : 12425
Nombre de messages : 77
Age : 20
Localisation : Dans Mon Temples
Réplique/Citation : Au Nom De L'Eternel, Que Ton Destin Sois Funeste !
Date d'inscription : 28/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


-"La Grande Oracle s'exprime ainsi "

-"Blake Zolthar s'exprime ainsi "
-"Neïsha Nigma s'exprime ainsi "
-"Anguiss Harklow s'exprime ainsi "
-"Krasarc Orzeïn s'exprime ainsi "



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Jeu 5 Oct 2017 - 17:22
Ça commençait à chauffer pour tout le monde, et sévère. L'oracle avait esquivé une flaque de sang  (enfin, c'était plutôt l'attaque qui avait esquivé), et maintenant, c'était au tour de Kliment d'esquiver les tirs de sang.

Le problème, c'est qu'avec sa grosse taille et forme de lion, l'esquive était difficile. Dandelion secoua sa tête, avant d'essayer d'aider Kliment à sa manière... c'est-à-dire rester à l'écart et l'aider avec juste des conseils.


- Crétin, passe sous forme humaine ! Ta forme lion est trop grosse pour esquiver !

Heureusement qu'il l'avait écouté ! Car en quelques secondes, le lion repassa sous sa vraie forme humaine, esquivant les tirs qui devenaient eux-même facile à éviter au bout d'un moment, la jeune femme se déstabilisa d'elle-même. Tandis que les dernières balles de sang partaient, le lemming démoniaque réfléchissait à une manière d'améliorer les choses... ou de se tirer. Évidemment, avec les fous qui étaient présent, ça allait être chaud. Le petit problème...

… C'est que l'oracle et ses fidèles semblaient pas trop gérer la situation. D'ailleurs, parlant des fidèles, ils essayaient toujours de la défendre avant de se faire rappeler à l’ordre, ce qui énerva légèrement... voir beaucoup Dandelion, qui grogna légèrement avant de les interpeller... à sa manière.


- HEY, LA FOLLE AU BANDEAU ! Soit sympa, ET ARRÊTE d'envenimer cette situation avec TES FOUTUS SAC A PUCES !!

Quand à Kliment, après sa petite danse d'esquive, il tomba au sol, changeant de nouveau de forme par sécurité. Il reprit pendant un espace de temps son souffle, avant de se relever et d'approcher la femme qui avait pourtant tenté de le bûter il y a quelques secondes.


- Pfiouuh... E-écoutez, je suis désolé si j'ai dit une bêtise, j'suis nul en soin, et vous aviez l'air mal en point ! Euh, euh... ! Y'a pas quelque chose que je peux faire pour vous aider ?!

Normalement, il était pas fan d'aider les gens, mais.... il tenait bien à sa peau, aujourd'hui. Peu après, le lemming approcha, regardant l'oracle avant d'observer la jeune femme.

- Ouais, et moi les illusions c'est le seul truc que j'sais faire. Et à part si tu pense qu'on peut soigner les blessures avec de la glace, je crois pas qu'on puisse faire quoi que ce soit. Sérieux, Kliment.... T'aurais du vraiment étudier comme ton frère en sciences, au moins, il sert à quelque chose...


Le lion roula ses yeux à la remarque, ce n'était pas le moment de penser à ça. Cependant, ça plaisait moyen au duo de voir l'Oracle continuer à jouer les diplomates. Dandelion se rapprocha légèrement d'elle pour lui hurler au visage.

- Maiiis ! T'ES SOURDE ?! T'approche pas comme ça, t'as vu comment tes chiens ont voulu l’agresser ?! Kliment il est pas prêt pour le second tour ! Alors recule un... peu... ?

Étrangement, le rongeur commença à pencher la tête en regardant l'oracle, d'un air curieux. Kliment le regarda, puis l'oracle, puis à nouveau Dandelion qui se rapprocha de lui.

- … J'ai loupé un épisode où... ?

- … Eh, le chat. Ton frère, après notre réunion de famille express... Il avait pas eu affaire avec une tarée qui lui ressemblait ? Sa tronche colle vraiment à la description de Niko...

- … Tu penses que c'est... ?


De nouveau, le duo regardait attentivement l'Oracle, mais cette fois avec un regard noir. Kliment voulu être sûr de ce qu'il pensait avec son partenaire, et tenta de lui poser une dernière question.

- … Dites, madame. Vous seriez pas en rapport avec un... Yioz... Youx...  ah voilà, un certain Yozx, par hasard... ?
Pièces Pièces : 17731
Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Alice Suketsu a écrit :
avatar
Ange Déchu
Jeu 12 Oct 2017 - 20:38
Ma tête me faisait horriblement souffrir. Tout se brouillait autour de moi. J'avais perdu beaucoup trop de sang. Le contrôle de mon corps était difficile. Il était lourd. Très lourd. Ma vision était de plus en plus mauvaise. Je me sentais prise de vertige. Je luttai du mieux que je le pouvais, mais c'était dur. Je ne pouvais pas me relever et j'étais à cinq ennemis potentiels. Sans défense. La femme au bandeau planta ses armes au sol et leva les mains en l'air. Elle préparait quelque chose ? Une attaque ? Je tombai à la renverse, sur mes fesses, et me mit à ramper lentement en arrière. Je ne pouvais rien faire de plus. Elle commença à s'approcher. Non, je ne voulais pas. J'avais peur. Terriblement peur. Je reculai encore mais elle allait plus vite que moi. Non. Non. Non. Elle avançait encore et encore. Je mis mes mains entre elle et moi, comme pour me protéger. Mon visage se tordait de peur. Des larmes se mirent à couler le long de mes joues. J'avais de plus en plus peur. Peur qu'elle me fasse du mal. Peur que tout recommence. Peur de cette femme. Peur de cet être humain. Elle était à quelques centimètres de moi, continuant à me jurer qu'elle ne me voulait pas de mal. Non. Elle mentait. Ses compagnons voulaient m'attaquer. Elle me voulait du mal. Je le savais. C'était sur. Impossible pour elle d'avoir de la compassion. Je ne la croyais pas. Je ne pouvais pas la croire. Je lui dis d'une petite voix, à peine audible :

« Recule ... »

Je ne sais pas si elle avait compris. Ma voix était basse. Mes sanglots étouffaient mes paroles. Je voulais juste qu'elle s'en aille. Juste être seule. Pour une fois dans ma vie. Vivre ma vie normalement. L'homme animal m'approchait à son tour. Non. Pas plus de gens. Lui aussi disait qu'il voulait m'aider. Alors qu'il avait essayé de me tromper en se faisant passer pour un animal. Comment pouvais-je le croire ? C'était un menteur. Un manipulateur. Comme était toute cette race. Mais j'étais trop faible. Encore une fois, mon corps me dit non. Je ne pouvais pas fuir. Je ne pouvais pas contre-attaquer. Je me mis à tousser, de plus en plus fort. Je crachai du sang sur l'herbe verte qui se rougissait à vue d’œil. J'atteignais mes limites. J'avais trop usé mon corps qui n'était pas encore habitué à ce que j'utilise ce genre de pouvoir. J'allais peut-être mourir ici. Après tout ça. Quel gâchis. Je me détestais autant que je détestais les gens autour de moi. J'entendais un lourd sifflement dans ma tête alors que tout se mit à tourner autour de moi. Mon corps entier se mit à chauffer alors que ma toux reprit de plus belle. Je tentai de me relever, me mit à tituber en m'éloignant de deux pas des individus et m'écrasa lourdement au sol, inerte, mais encore consciente. Pour le moment.
Pièces Pièces : 3015
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : En vogue dans ce monde.
Réplique/Citation : Je réduirais à néant tout les cloportes ...
Date d'inscription : 11/03/2011
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Insolourdo a écrit :
avatar
Animateur
Mer 18 Oct 2017 - 19:39
Suite à ses aventures dans les terres d'Horuna, Insolourdo avait donc été emmené dans un autre monde, via le portail. Après quelques heures à découvrir ce nouveau monde, le pokémon avait enfin trouvé un lieu "tranquille", les seuls dangers n'étaient que peu effrayants, des champignons marrons sur lequel il était possible de sauter dessus afin de les battre. Du coup hormis quelques rencontre avec ces derniers, tout semblait aller pour le mieux... Du moins jusqu'à l'arrivé de cet élément étrange. Alors que le ciel était d'un bleu azur, très beau d'ailleurs, avec un temps bien ensoleillé, ce beau ciel a été troqué avec un ciel sombre, comme si il faisait déjà nuit. Cherchant à en savoir plus, Insolourdo avait donc rampé quelques minutes, afin de découvrir la cause de ce remue ménage, une sorte de flaque de sang recouvrait le ciel. Mais qui pouvait faire une chose pareille? De plus à en juger la quantité cela faisait quand même beaucoup de litres qui surplombait la plaine ! Franchement à moins d'être complètement stupide ou bien suicidaire pour faire ça, il fallait tout de même une raison valable non? En volant un petit peu, notre pokémon jaune avait pu comprendre qui était responsable de tout ça, une jeune femme qui semblait saigner de partout. Elle semblait être accosté par un groupe de personnes, des humains. D'ailleurs cette jeune femme qui saignait de partout, le pokémon venait de se remémorer une chose apprise dans ses cours de sciences, à un certain âge les femelles saignaient... Peut être que c'était ça... Ou bien pas du tout... Un sort magique? En tout cas si le pokémon ailé était médecin il prescrirait bien des bandages avec des désinfectants... Mais bon, il ne l'était pas, du coup il assistait impuissant à la scène quelque peu dérangeante.

Au bout d'un moment, elle avait donc fini par tomber dans les pommes, elle ne semblait pas décédée mais cela n'allait malheureusement pas tarder. Notre cher pokémon en avait marre d'assister à tout cela, il fallait faire quelque chose.

- Je ne maîtrise pas très bien cette technique mais tiens ça pourrait peut être aider... Enfin j'espère?

Le pokémon se concentrait donc, puis ses ailes commençaient à émettre une petite lumière, Ces dernières étaient très bien visible vu que tout était relativement obscur, puis une aura étrange entourait Insolourdo, cela pouvait sembler comme étant une attaque féroce, mais en fait pas du tout, c'était tout l'inverse, c'était Vibra Soin (Oui Insolourdo étant un génie il connait cette attaque), une technique pouvant donc soigner autrui. Peut être que cela pouvait être suffisant suite à sa perte de sang plutôt extrême. En tout cas Insolourdo se tenait devant la demoiselle, essayant de voir si elle allait mieux, le tout sous les yeux des autres personnes qui ne semblaient pas comprendre ce que le pokémon faisait ici.
Pièces Pièces : 3095
Nombre de messages : 27
Localisation : Dans ma grotte
Réplique/Citation : Inso?
Date d'inscription : 27/08/2016

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


RESPECT ME YOU FUCKING FAGGOT !

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

La Grande Oracle a écrit :
avatar
Interressé
Dim 29 Oct 2017 - 22:35
La situation dégénérais, mais l’Oracle ne perdais pas son objectif de vue, il était indéniable que cette puissante femme avait vécu de nombreux traumatismes pour réagir avec autant de violence et d’aggresivitié, néanmoins les convictions de L’Oracle étaient plus forte que toute et par un somptueux mélange de chance et circonstance sa fameuse protection divine que lui avais accordé Yozx semblait allais de pair avec les diverses attaques mortelles qui ne l’avais pas toucher, entendant la voix perturbée de son interlocutrice elle comprenait bien qu’elle devait reculer, et pourtant elle n’en fit rien, désarmer et les bras écarter elle continuait de s’approcher, l’absence de peur pouvait être une certaine preuve de sa sincérité et bien que les autres personnes ne cessaient d’envenimer la situation, la prêtresse était persuadée de pouvoir gérer la situation seule sous le regard inquiet de ses gardes du corps.

— " N’ai crainte voyons mon enfant ! je te l’ai dit je ne te veux absolument aucun mal ! N’aie crainte je te promets que tout ira bien, je m’assurerais que personne ne t’attaque, je t’en prie... à en voir ton état ton pouvoir a l’air de te faire affreusement mal ! Laisse-moi t’aider ! »

Soudainement et avec la tendresse d’une mère, La Grande Oracle se risqua a étreindre la jeune femme, la serrant dans ces bras avec passion et venant caresser son dos affectueusement elle vint murmurer une douce mélodie au creux de l’oreille d’Alice, faisant de son mieux pour la calmer elle entendit soudainement les voix des intrus qui n’avais fait que hurler a tord et à travers, cela risquait d’être compliqué... vu ce qu’ils disaient ils étaient surement dus coter des hérétiques, caressant désormais la chevelure sombre d’Alice, La Grande Oracle annonça a l’intention de ses gardes du corps

— " Émissaire de l’inexistant ! Incarnation de la volonté du tout puissant ! Que la lame purificatrice de Yozx annihile ses opposants ! »

Neïsha et Blake réagirent instantanément, les mots que l’Oracle avait prononcés étaient tout simplement ceux qu’elle annonçait lors d’un mandat de mort, véritable condamnation ils suivirent du regard la direction que pointait le doigt de l’Oracle posé sur la chevelure de la pauvre Alice, rapidement ils en conclurent que les deux inconnues étaient la cible de cette condamnation, Neïsha étant la plus rapide se glissa dans les ombres pour surgir derrière Kliment pour venir planter sa l’âme dans ses côtes alors que Blake vint donner de violent coup de bâton d’acier en direction du crane de l’animal. Pendant ce temps un étrange individu s’approcha de L’Oracle, ce dernier brilla d’une lumière bienfaisante et lança un étrange sortilège vers Alice.
Pièces Pièces : 12425
Nombre de messages : 77
Age : 20
Localisation : Dans Mon Temples
Réplique/Citation : Au Nom De L'Eternel, Que Ton Destin Sois Funeste !
Date d'inscription : 28/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


-"La Grande Oracle s'exprime ainsi "

-"Blake Zolthar s'exprime ainsi "
-"Neïsha Nigma s'exprime ainsi "
-"Anguiss Harklow s'exprime ainsi "
-"Krasarc Orzeïn s'exprime ainsi "



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Mar 7 Nov 2017 - 11:22
Le pauvre duo n'avait même pas eu le temps de poser d'autre questions que Kliment se faisait déjà attaquer pendant que l'oracle se chargeait de la pauvre dame qui était HS. Dandelion paniqua, tandis que Kliment tenta d'esquiver les coups ; il échoua cependant à esquiver celui sur sa tête, et il avait assez mal, mais il était surtout vraiment énervé. Le lemming encore plus, surtout qu'il ne voulait pas s'incruster là dedans à la base.

- RaaaAAAAAAAAH ! Kliment ! On a plus le temps pour ces bêtises !

Le lion comprit vite que le lemming voulait se tirer de là, et lui aussi avait envie. D'un grand rugissement, sa crinière brilla fortement, en approchant presque du blanc...

… Avant de faire apparaître une grosse couche de neige au dessus de tout le monde sauf de lui et de Dandelion, transformant le reste en bonhomme de neige. Dandelion regarda le lion, avant de se poser sur sa tête. Kliment semblait un peu dépassé parce qu'il avait fait, il s'était un peu poussé en magie pour rien, et avait surtout rendu la zone en pagaille avec la couche de neige surprise.


- … Oups. Trop fort. Oh, pas grave. ~


Cependant... Kliment n'hésita pas à approcher l'Oracle sous la neige, pour la déterrer de là et la prendre par les vêtements avec ses crocs, avant de la jeter plus loin pour l'éloigner un peu des autres et de la plaquer un instant avec une de ses pattes. Mais c'est Dandelion qui s'adressa à elle. Quelques petits mots avant de décamper.

- Ecoute-moi bien, la folle dingue des dieux inexistants : J'ai peut-être plus le pouvoir de faire justice comme je pouvais avant, et j'ai pas le temps de me charge de toi... Mais j'te promet que la prochaine fois, j'te ferais bouffer ta tentative de nous attaquer, c'est clair ? Allez, salut la dingue ! KYAHAHAHA !

Il n'en fallait pas plus pour que Kliment se décide de lâcher l'Oracle pour s'en aller avec son partenaire, courant à grande vitesse pour fuir les lieux. Il avait une discussion à faire avec son cher frère sur ce qui venait de se dérouler...

// Fin du RP pour Kliment (désolé, je préfère partir que de ralentir le RP)//
Pièces Pièces : 17731
Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
Bain de sang[LIBRE]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» campagne bain de sang dans les terres arides : héros
» WIP carte campagne Bain de Sang
» Bain de Sang dans les terres aride : printemps tour 1
» [RdB] Bain de sang dans les terres arides (Ekrund)[2500pts]
» Bain de Sang ... : printemps bataille finale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum