Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Marchandage [PV : Obscurité/Nightblade]
Obscurité a écrit :
avatar
Nouveau
Lun 3 Juil 2017 - 21:33
Spoiler:
 

Neo-Tellius, un lieu qui entre nous, ne tolère pas franchement la magie. A vrais dire, ses habitants n'en connaissent pas grand chose, à tel point qu'ils ne savaient pas reconnaître quelque chose de paranormal devant eux. Les rues de Begnion, cette cité montagneuse était donc plutôt tranquille, du moins ses habitants fermaient les yeux sur toutes formes de magie obscure pouvant rôder en ses lieux. Certains enfant dans les rues misait quelques babioles en jouant aux célèbre "Shi-Fu-Mi" , les marchands eux, attendait patiemment que quelques passant et clients s'arrête à leurs étalages. Tout ceci représentait en quelque sorte comment cet objet, disposer sur la table d'une vieille marchande, avait traverser les âges, de main en main. On le vend, on le pari, mais pour tout le monde, il n'a pas vraiment de valeur. Un simple collier, ou plutôt une pierre percée pendue au bout d'un fils de cuir. Et pourtant, une aura s'en dégageait, imperceptible pour les mortels ou tout être ne connaissant rien à la magie, mais une aura bien présence.

Les vieille dame, qui vendait divers objet exotique venant de plusieurs îles de l'archipel présentait donc ce collier venant d'Horuna à son étalage, sans en savoir vraiment l'histoire, ni l'âge ni... rien à vrais dire. Juste qu'il n'intéressait personne et qu'elle le vendait pas cher au vue des années qu'elle le transportait avec elle de ville en ville. La pauvre femme était devenue aveugle, aussi par manque d'argent, son étalage, aussi misérable soit-il présentait des prix très alléchant, bien en dessous de la valeur de nombreux de ses accessoires. Elle était à ses vieux jours, et surement qu'elle n'en avait avait plus gout à la vie. Ses lèvres était sèche, comme si ses dernières années avaient été amère dès qu'elle avait commencer à avoir la vue qui baisse. L'obscurité était dans ses yeux, on pouvait associer cela à la vieillesse, et pourtant, dans le collier, une créature se sentait en extrême bonne compagnie avec cette vieille femme, quand bien même elle ne pourrait pas être délivré grâce à cette dernière.

Ainsi, qui donc allait aujourd'hui donner quelques pièces à cette pauvre vieille femme ?
Pièces Pièces : 1015
Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/06/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

avatar
Nouveau
Lun 3 Juil 2017 - 23:27



Marchandage PV : Obscrité/Nightblade


Featuring Nightblade & Obscurité


La chasseuse de vampires se baladait au crépuscule flânant dans les rues, elle ne passait pas inaperçu à vrai dire, son look était plutôt atypique mais elle s’en fichait.
Elle soupira longuement, son estomac commençait à la tirailler.
La jeune femme tourna dans une rue, puis dans une autre au gré de ses pas, elle se retrouva devant quelques étales, celui d’une vieille femme fît comme une résonance en elle.



"Comment ?!" Fit-elle en cherchant d'où provenait cette résonance.



Elle s’approcha de l’étal où se trouvaient diverses babioles assez étranges en saluant la vieille femme d’un informel
"Bsoir"
Une pierre se détachait du lot, elle était noire charbon mais brillait d’un éclat spécial, une aura, c’est ça ! La pierre avait une aura ! Elle paraissait pourtant simple accrochée à un cordon de cuir, mais elle ne pouvait pas laisser cet objet à la portée de tout le monde, elle pourrait causer des ennuis. Au delà d’être tueuse à gages ou casseuse de primes Erika se chargeait aussi de réguler les objets magiques au près des mortels.
Elle décida alors de s’adresser à la vieille femme.



"Combien vous demandez pour cette pierre noire ?"


Fiche codée par Codeur Kipik, sur Epicode
Pièces Pièces : 1050
Nombre de messages : 10
Réplique/Citation : Are you Ready ? Let's Rock !
Date d'inscription : 26/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Obscurité a écrit :
avatar
Nouveau
Mar 4 Juil 2017 - 0:28

Cette pierre noire... difficile de s'en souvenir pour la vielle femme qui se voyait victime d'un trou de mémoire. D’où viens ce pendentif ? Combien d'année il a ? Elle ne s'en rappelait plus très bien.Les mains ridées et salles de cette pauvre dame se posèrent sur la pierre qu'elle touchât ne serais-ce pour se faire une idée de l'allure de l'article dont sa cliente réclamait le prix. Une pierre, rugueuse, froide, plutôt brute et un pauvre lien sans réel valeur. Quand bien même la femme pouvait voir les couleurs, elle était comme incapable de poser les yeux sur cet objet. Elle se les frottait de son autre main, s'excusant pour sa vue basse qui lui rendait difficile de savoir ce que demandait la chasseuse de vampire.

-Pardonnez moi, mes pauvres yeux ne sont plus ce qu'ils étaient dans ma jeunesse.

Après mure réflexion de la vielle dame, et sachant bien que le spectre de la mort était sans nul doute, dans la rue d'a côté pour lui arrachée la vie, elle tendis la main, le pendentif au creux de celle-ci. Offrant simplement la pierre et la ficelle de cuir qui la portait à la chasseuse de prime dont elle ne pouvait voir le visage ni l'apparence. Elle agissait ainsi, sans jugement porté envers la demoiselle dont le visage ne vieillissait pas.

-Tenez, si cela est bien ce que vous désirez... je ne vous en demanderait rien.... ça fait plusieurs années que je le possède sans l'avoir vendus, et m'a fois... ce n'est guère un article des plus travaillé... si autre chose vous intéresse... n'hésiter pas à me le dire. C'est un plaisir de faire affaire avec vous...

Polie, courtoise, simplement innocente mais malgré tout, au visage triste. Elle déposait la pierre dans le creux de la main de Erika. Une lueur sinistre, à cet instant traversât le pendentif, sans que la vieille femme, ne puisse le remarquer. Une faible petite décharge énergétique. De drôle de sensations en une simple fraction de secondes, comme des plumes vous caresses, qu'un chat se frotte à vos jambes et que les ultras sons de chauves-souris vous perçaient au point d'en faire bourdonner vos oreilles. Une simple sensation que la vieille femme, n'avait pas eu l'occasion de ressentir. Toutes ces sensations s’arrêtèrent là, quand les derniers rayons du soleil se couchant au crépuscule se posèrent sur la pierre tiré hors de l'obscurité de ce curieux petit étalage. Mais pour combien de temps le soleil sera là pour poser ses traits de lumière sur cette pierre dégagent une aura qui avait l'air, de plus en plus néfaste ?
Pièces Pièces : 1015
Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/06/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

avatar
Nouveau
Jeu 6 Juil 2017 - 12:08



Marchandage PV : Obscrité/Nightblade


Featuring Nightblade & Obscurité




La chasseuse de primes n’était pas insensible au sort de la vieille femme, elle était peut être à demie vampire, tueuse à gages et avait du sang sur les mains, elle n’avait pas perdu son humanité et sa sensibilité.
Le sort de la grand-mère la touchait, certes elle était touchée par son geste de lui offrir la pierre mais elle ne pouvait pas se résoudre à la laisser comme ça.
Elle prit la pierre qu’elle mit dans une poche interne de son manteau, pris la main de la vieille femme dans a sienne et y déposa une bourse de 300 pièces.



Merci pour cette pierre. Gardez la monnaie ! Vous en avez plus besoin de moi.



Sa voix était plus chaleureuse et douce qu’à l’accoutumé. Ca ne lui arrivait que rarement mais une des valeurs fondamentales qu’elle s’imposait était de défendre les plus démunis.



Elle prit de quoi manger au restaurant asiatique au détour d’une rue et rentra chez elle pour manger tranquillement dans son penthouse au cœur de la ville.
Elle mangea tranquillement avant de poser la pierre sur la table et e l’examiner longuement à la loupe.



Alors ? Qui es tu ? Un démon enfermé ? Une sorcière ? Je t’écoute mais reste tranquille.



Fiche codée par Codeur Kipik, sur Epicode
Pièces Pièces : 1050
Nombre de messages : 10
Réplique/Citation : Are you Ready ? Let's Rock !
Date d'inscription : 26/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Obscurité a écrit :
avatar
Nouveau
Sam 8 Juil 2017 - 1:06
Dans cet appartement, ou plutôt ce logement tout à fait acceptable, s'élevait l'odeur de la délicieuse gastronomie asiatique. Par les fenêtres, on pouvait voir le soleil se couché, le ciel prenant des teintes rosées, orangées puis finalement violacée avant de laisser petit à petit place à la noirceur de l'obscurité livrant la lune s'élevant dans le ciel à un magnifique spectacle qu'est son rayonnement dans les cieux. Et pourtant la ville este agitée, c'est dans la pénombre que sont accomplis les méfaits. Donner une telle somme à cette vieille dame était-il réellement nécessaire?

Tu l'a condamnée, cette pauvre dame, faible mais maintenant avec un peu d'or sur elle, sera surement la cible d'une poignée d emalfrat se cachant dans l'ombre et ayant assisté à ta marque de gentille. Triste sort qui l'attend....

Un silence, le bruit du pincement des baguettes c'étaient arrêté. Une voix, comme sortie du néant, venait de se faire entendre, c'était comme un murmure. Une voix très calme, quelque peu lourde comme si l'entité qui parle sortait d'un long et profond sommeil. Il était évident que dans la pierre, quelque chose capable de pensée se trouver. Mais ou se trouvait la limite de l'étendue de ses capacités ? Néanmoins, pour en revenir au sujet de la vieille femme, si ce que l'entité supposait était vrais, il était surement déjà trop tard. Une loupe braquée sur une pierre, la chasseuse de créature démoniaque savait que l'objet n'était pas "normal". Tout comme l'entité s'y trouvant, avait deviné que celle ayant acheté son réceptacle était "anormale". Qui donc se serait intéressé à un pendentif caché par les ténèbres et l'obscurité, ignoré par la majorité du commun des mortels. Ce pendentif, ça faisait des années qu'il était au étalage, sans que personne ne pose les yeux dessus. Etre ainsi observé avait donc quelque chose d'assez ironique. Mais ce n'était guère une plaisanterie des plus chaleureuse et accueillante qui allait s'abattre sur la chasseuse de démon. Le froid s'installait doucement et lentement dans la pièce... mais d'un côté, cela avait un côté rafraîchissant en cette rude saison d'été.

Ceci, n'est point une question à laquelle je peux répondre. Celle qui mériterais d'être posée serait plutôt... qui es TU ?

Ombres noires, formée par la lumière d'une lampe éclairant la pièce. Les ombres dansent, elle s'agite, et dans la plus cruelle des ironie, l'ombre de la dénommée Nightblade, danse aussi, elle s’agrandit, se déforme, une masse noire qui s'étendue sur le sol et se glisse sur le canapé tout en se détachant des pieds de la chasseuse de vampire. Ou plutôt, cette ombre ci n'était point celle de la jeune femme, bien au contraire, il s'agissait rien de plus de l'avatar de son interlocutrice. Une créature monochrome prenait silencieusement forme dans le dos de la femme aux cheveux argentée. Des plumes, des crocs, des grippes et des yeux noirs comme l’abîme.  Un immense sourire carnassier se trouvait sur le visage que c'était donnée l'obscurité, alors qu'elle tendais l'oreille, attendant les réponses de celle qui inconsciemment, par son touché, l'avait libéré mais surtout, frémissant à l'idée de voir son visage quand celle-ci sera enfin retournée. Les mains sur le haut du dossier du canapé, tout comme ses pieds griffus se trouvait a ce même emplacement. La créature se tenait accroupie, tel une gargouille sur ce canapé fort confortable, gardant parfaitement et sereinement son équilibre tout en humant légèrement l'air de la pièce. L'atmosphère était des plus étrange pour la créature qui ne reconnaissait guère le monde qu'elle avait quitter et qu'elle n'avait pas eu le temps de découvrir jadis.

Je doûte fort qu'observer cette pierre, puisse te permettre de "voir" ce que je suis.... Ksssksss... du moins... il s'agit là d'une façon de parlée.... derrière toi... il y a "rien" à voir...
Pièces Pièces : 1015
Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/06/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

avatar
Nouveau
Sam 8 Juil 2017 - 19:28



Marchandage PV : Obscrité/Nightblade


Featuring Nightblade & Obscurité




La chasseuse de démons arqua un sourcil, elle avait affronté bien des monstres, démons et vampires en tout genre elle posa ses pieds chaussés de chaussures semblables à des rangers mais avec des talons hauts de manière très lourde !
Rien ne la forçait à coopérer avec cette "chose" mais elle le fi quand même, elle voulait en savoir plus.



Je suis Nightblade, tueuse à gages, chasseuse de primes ainsi que chasseuse de vampires et ici tu es chez moi et vu ton aura la somme que j'ai donné à la vieille est celle que j'aurais déboursé dans un magasin d'objets magiques. Maintenant, si elle ne vient pas me voir pour m'embaucher pour l'escorter ce n'est pas mon problème j'ai d'autres chats à fouetter.



Erika se retourna pour contempler ce qu'elle avait derrière elle, d'un geste vif qui fit voler ses cheveux argentés.



Tu es donc une ombre, est ce que je peux savoir comment est ce que tu t'es retrouvée dans cette babiole ?




Fiche codée par Codeur Kipik, sur Epicode
Pièces Pièces : 1050
Nombre de messages : 10
Réplique/Citation : Are you Ready ? Let's Rock !
Date d'inscription : 26/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Obscurité a écrit :
avatar
Nouveau
Sam 8 Juil 2017 - 20:19
Un sourire amusé se dessine sur le visage de la créature lorsque la chasseuse de vampire se justifie en disant qu'elle avait "d'autres chats à fouetter" Pour Obscurité, il était évident pour elle que ce mot était tout trouvé, pour la désigner, ce qui fit qu'elle ne put laisser échapper un rire tout en restant immobile dans sa posture.

Et plus qu'une traqueuse de démon, humouriste à ce que je vois ! Kss...Kss.... Mais il me semble donc évident que pour couronnée ce joli portrait, vous êtes, bien plus, qu'une simple humaine~ Néanmoins, Nightblade est un joli nom.... l'évocation de la nuit rappelle la froideur de cette dernière, tout  comme votre visage reste froid et impassible à ma vue.

Son sourire était constant, comme si elle se jouait de la chasseuse ou soit, qu'elle restait seulement impassible face à l'aptitude de cette dernière. Balayant la pièce qu'elle jugeait rapidement comme étant trop moderne, l'entité commençait à assimilé le fait qu'elle devait surement se retrouver plusieurs années après sa créations, voir plusieurs siècles. Puis son regard ténébreux se posait de nouveau sur la chasseuse de démon qui, surement, ne devait pas être ravie de sa présence.

Ho.... ne me regardée pas avec ses yeux là... vous ne souffrirez de cette rencontre que si mes simples paroles vous déplaise. Je ne veux après tout écorché un si joli visage, surtout si il s'agit de celui de la personne m'ayant inconsciemment libéré ? Mais... ne soyez pas si cruelle avec ce pauvre bijou, à l'époque il fallait se contenté du peu que l'on avait après tout. N'est elle pas magnifique ? Si noire, si froide, si brute et pourtant si parfaite... la pierre je veux dire.... kssksss

Une ombre, en voilà une drôle d'appelation, mais pourtant, c'était si poétique, l'ombre sournoise, l'ombre silencieuse, celle qui garde les secrèts dans le nom. Elle aimait bien le point de vus de la traqueuse de démon. Son point de vus était, intéressant... Et face à ce compliment, l'entité lâchât se qui se rapprochait plus ou moins à un ronronnement de félin. Les poils de se fourrure se redressait alors qu'elle frissonnant, réagissant comme un animal qui se ferrait caresser dans le bon sens du poils.

Cette "babiole" comme vous l'appelez aussi méchament, est le petit nid douillet que mon créateur à trouver. Il faut croire qu'il n'avait guère envie que je croise le regard d’autrui. Mais aujourd'hui... à en jugée par votre "chez vous" je ne serais guère étonnée qu'il soit dorénavant dix pieds sous terre. Un mortel, même si il est un peu magicien, reste un mortel. Tout comme l'était sa fille. Alors traqueuse.... que vas tu faire, toi qui à acheté pour pas grand chose ce qui était mon petit cocon de tranquillité ? Je pourrais me montrée frustrée que tu m's réveillée après tout... mais le fait est que... je pense.... que tu n'es point une simple humaine kssksss....
Pièces Pièces : 1015
Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/06/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

avatar
Nouveau
Dim 27 Aoû 2017 - 19:30



Marchandage PV : Obscrité/Nightblade


Featuring Nightblade & Obscurité




Erika se leva se sa chaise, prit une jolie carafe en cristal ainsi qu'un verre et se servit un verre de Rhum ambré c'était sa petite habitude bien que ce soit un très mauvaise habitude. Elle s'appuya contre le comptoir de sa cuisine, bu une gorgée et questionna l'ombre



"Je présume que je ne te sers rien à boire ? Alors dit moi, que fais tu sur terre ? Quel est ton but ? Je suppose que ce n'est pas de tuer, tu as eu de nombreuses occasions de m'oter la vie mais tu ne l'as pas fait. Et que fais tu enfermée dans cette pierre ? Je suppose que ton créateur ne t'y a pas enfermé pour rien."



La demie-vampire enleva ses chaussures, jetta son manteau sur une chaise et attacha ses cheveux argentés en chignon négligé "Tu permet ? Je me met à l'aise j'ai eu une dure journée. Tu t'intéresse a ce que je suis ? Et bien je suis un demi-vampire, il y a des avantages à ça comme le fait de ne pas vieillir mais ça a ses inconvéniants comme le fait q'être sensible au soleil. Et quand a ce que je vais faire de toi, cala dépendra de comment tu agis avec moi"






Fiche codée par Codeur Kipik, sur Epicode
Pièces Pièces : 1050
Nombre de messages : 10
Réplique/Citation : Are you Ready ? Let's Rock !
Date d'inscription : 26/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Obscurité a écrit :
avatar
Nouveau
Lun 9 Oct 2017 - 11:29
Le sourire de l'obscurité rester inchangé alors qu'elle écoutait les paroles de la traqueuse de vampires et de démons. Ses questionnements était si futile et fugace. Questionner la créature sur ses origines était comme questionner un pauvre nourrisson venant tout juste de naître.

Pourquoi tu alors qu'il est possible d'avoir une discussion fort amusante avec une mortelle... ou plutôt... semie-mortel hihi...

Observant de ses yeux mystérieux et envoûtant, l'entité des ombres regardait la traqueuse se mettre à l'aise.

Ho... mais je n'ai point pour bute de tuer pour le plaisir, observer le malheur des autres me suffit emplement pour me réjouir. Pourquoi couper terme au plaisir alors qu'on peu tout simplement regarder les vers se tortiller dans la mélasse. Non..... je n'ai pas de but contrairement à ce que tu crois. Je suis comme un chat errant, la seule différence est que je parle et que j'ai des plumes pour me tenir chaud... Kssksskss... Je suis un simple vestige du passé, un vestige qui attend une opportunité d'accomplir la seule et unique tâche que j'ai à faire. Mais je pense également à ce que je ferais après... une fois cette tâche accomplie, j'aimerais apporter mon soutien à ce que je considérerais comme une semblable.

Tel un chat se déplaçant à pas feutrer, l'entité ténébreuse, se déplaçât en silence dans la salle, observant les babioles qui traînait. Et se les mains dans le dos, en se permettant même de tourner d'ailleurs se dernier à la traqueuse. L'obscurité agissait sans vraiment se soucier de celle à qui elle s'adressait. Mais, le sourire de la créature s’effaçât doucement pour laisser place à ce qui avait vaguement l'air à de léger menace, ou plutôt des recommandation.

Mais... tu aurais bien tord de me considérer comme un chat qu'on adopte dans la rue ou qu'on acheté à un refuge. Tu ne feras rien de moi, moi seule déciderait ce que je compte faire de moi car à mes yeux, nous nous sommes pas vraiment assez proche pour que je te vois comme une semblable. Je ne connais rien de ton monde, ce monde nouveau et moderne et je doute que tu connaisse réellement le mien. Ainsi, si j'agit avec la plus grande des indifférence avec toi, en fera tu de même et me laissera tu ainsi maîtresse de mes propres décision comme je le souhaite ? Enfin de compte, ceci n'est pas vraiment une question, j'imagine que tu te doute bien que ceci, est ce que je compte faire. A moins que ce qui reste de toi de mortel fait que tu ne t'attache trop à l'argent que tu as sorti de ta poche pour acheter ce pendentif insignifiant.

Le regard de la créature à la fois animal, difforme et obscure se posait sur la traqueuse alors que la main griffu de cette créature glissait sur la paume duveteuse de celle-ci à travers les divers meubles de l'appartement de la demoiselle.
Pièces Pièces : 1015
Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/06/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Contenu sponsorisé a écrit :
Marchandage [PV : Obscurité/Nightblade]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Thrôr : de la lumière à l'obscurité, il n'y a qu'un pas...
» [La Longue obscurité] Discussion générale
» Faust : Une invitation dans l'obscurité [validé]
» Elfe de la nuit perdu dans l'obscurité
» [Précision] {La Longue Obscurité} Règles des tests d'orientation [Résolu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum