Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonUltra-Inversion00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Vide et méditation [PV : La Grande Oracle][Terminé]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mer 28 Juin 2017 - 22:53


Cela faisait depuis quelques temps que Faust n'avait pas médité. Entre les évènements du réveil, l'exécution de Gozen et sa confidence avec Link envers les anciens de Nintendo World, le cornérien avait besoin de s'échapper à la réalité. Chez lui, dans sa maison plain-pied, il avait profité de la chambre à côté de la sienne qui semblait toujours vide pour le convertir en petit autel similaire à ceux du village Kamiki. Après tout, son colocataire ne retournait pas souvent à la maison. L'autel en question ne disposait que de l'essentiel comme des fruits ou encore la petite statue à l'air serein. Il était posé contre un mur, à l'opposé du lit inoccupé. A gauche, une fenêtre montrait la vue du quartier tandis qu'à droite, la porte menait au salon.

Il faisait nuit et Faust était vêtu uniquement de son boxer noir. En effet, après sa méditation, le bouc comptait aller se coucher. Assis en seiza, le cornérien saisit un bâton d'encens qu'il l'alluma avec un briquet, avant de le planter dans le verre contenant du riz. Puis, il priait, non pas pour la statue, mais pour se rendre plus fort mentalement. D'un autre côté, l'anthropomorphe eut l'impression de retourner dans le passé. La tranquillité du village, la philosophie de ce dernier et Zang Fhu, un des maîtres qui lui avait appris la magie du chakra. En prenant du recul, Faust se rendit compte de la chance qu'il avait. Si lui avec l'elfe avaient remporté le combat contre leurs ennemis dans la tour de l'Illusion, l'anthropomorphe n'aurait jamais eu l'occasion de se sentir apaisé. En y repensant, il souhaitait retourner à nouveau dans ce village. Mais avec la destruction de Nintendo World, il était malheureusement impossible de revenir à Kamiki, sauf en se rendant dans un lieu similaire. Mais, le cornérien ignorait ce territoire en question, pour l'instant.
Pièces Pièces : 6606
Nombre de messages : 5509
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

La Grande Oracle a écrit :
avatar
Interressé
Jeu 29 Juin 2017 - 11:17
La Grande Oracle convertissait encore et toujours de nouvelle personne a sa religion, durant l’après-midi elle avait rallier les masses a sa cause en s'exprimant sur le centre de la place, parlant avec force et conviction, sa cécité et ses armes en mains beaucoup était tout d'abord impressionner par la dextérité de l'aveugle et rapidement l’Émerveillement prenait place dans leurs esprit quand la Papesse de la Vacuité leurs expliquaient qu'un dieu absolue sommeillait aux tréfonds de l'univers et que les actions de chacun, les prières des adorateurs, le souhait des cultistes aidait le puissant Yozx a sortir de son sommeil. Leur montrant la force que pouvait avoir leurs conviction envers ce dieu, La Grande oracle se retrouva avec une vingtaine de fervent adorateur tout fraîchement convertie. Ces derniers suivaient la Prêtresse du vide qui se chargeait de les initier.

Le temps passa très rapidement et déjà la nuit était tomber, l'Oracle continuait de marcher suivit de ses nouveau cultistes qui était absorbée par ses propos, voulant en savoir toujours plus elle ne se gêna pas de les faire tomber dans les profondeurs de son culte, passant a proximité du bouc, l'Oracle s’arrêta plusieurs seconde, bien que ne pouvant pas le voir elle ressentait sa présence et savait bien qu'il était actuellement agenouiller face a de l'encens pour surement prier quelque chose.
Intriguée, elle s'approcha de la fenêtre, accompagnée de tous et s'adressa à l'inconnu d'une voix douce mais puissante.

-"Bonsoir mon enfant...puis-je savoir qui est tu en train de prier ? Ta méthode m'intrigue et me semble fort étrange, il est bien plus préférable de vénérer ton dieu en groupe que seul, tu y gagnera en force et ton dieu gagnera en intensité"
Pièces Pièces : 13823
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : Dans Mon Temples
Réplique/Citation : Au Nom De L'Eternel, Que Ton Destin Sois Funeste !
Date d'inscription : 28/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Jeu 29 Juin 2017 - 12:05
Une voix l'interpella. Faust sortit de sa méditation pour chercher son interlocuteur. Il balaya du regard la salle. Personne. En observant par la fenêtre, le bouc sursauta légèrement en voyant une silhouette. Mais, de quoi se mêlait l'inconnue ? A la base, le cornérien comptait l'envoyer balader avec violence. Seulement, avec une personne calme d'élocution, cela changeait la donnée. Faust se releva puis, se dirigea par la fenêtre. Elle reconnut la prêtresse durant sa visite au Paradis Aether. Il eut les poils qui hérissaient légèrement et sa température corporelle monta d'un cran.

-Euh... Bonsoir... D'abord, permettez-vous que je me change ? Ce n'est pas que je suis pudique; c'est juste que j'ai un peu honte de vous parler avec une telle tenue.

En espérant qu'elle acceptait la requête, l'anthropomorphe sortit de la chambre d'ami pour aller dans la sienne. il s'habilla avec sa tenue de maison qui consistait d'un short et d'un T-shirt sans manches. Après tout, il ne valait pas mieux traîner. Le bouc prit ses clés. Mais, il hésita à emporter son smartphone. Après réflexion, Faust finit par le prendre. Chaussé d'une paire de sandales noires, le cornérien ferma la porte d'entrée à clé, en laissant la lumière du salon allumée au cas-où.

Son pelage lui protégeait du froid nocturne. Faust se dirigea vers l'arrière de sa maison. Cependant, il constata avec surprise qu'elle n'était pas venue seule. En effet, une vingtaine de ses acolytes l'accompagnaient. Intimidé par le groupe, l'animal passa timidement, quitte à dire "pardon" plusieurs fois pour arriver à la grande oracle. Arrivé devant cette dernière, Faust essaya de se rappeler de la question qu'elle lui avait posé. Ah oui ! La femme aux yeux bandés l'avait demandé pour qui priait-il. Le bouc était paralysé de répondre à un sujet polémique. Il ne savait pas si il devrait y répondre avec honnêteté ou au contraire changer de sujet.

-Euh... je ne sais pas si je peux le dire... A vrai dire, c'est compliqué et je n'aimerais pas créer de conflits. Tout ce que je peux dire est que ce n'est pas vraiment une prière. C'est juste de la méditation.
Pièces Pièces : 6606
Nombre de messages : 5509
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

La Grande Oracle a écrit :
avatar
Interressé
Dim 2 Juil 2017 - 16:39
La gène du Bouc fit doucement rire la Grande Oracle, cette dernière n'était pas déranger par sa tenue étant donné qu'elle ne pouvait la voir, néanmoins elle resta a l’arrière de la maison, continuant de parler a ses partisans, répondant a leurs questions, rassurant leurs craintes, atténuant leurs peurs. Son rôle était avant tout de les conforter dans leurs nouvelle voie, Yozx avait le don de terrifier au premier abord mais il ne fallais pas se laisser envahir par la peur de l'inconnue bien au contraire ! Il fallait se libérer de toute chaîne et se laisser aller a ses nouvelles expériences.
Le bouc revint face a l'aveugle, ayant eu quelque difficulté a se frayer un chemin, il faut dire que ses nouveaux adorateur avait du mal a se décrocher de la douce voix qui venait de L'Oracle. Ainsi elle écouta attentivement la réponse de l'Anthropomorphe, souriant chaleureusement elle vint également apaiser ses craintes en lui murmurant d'un voix suave.

-"Quelle méditation curieuse si tu n'arrive pas a te libérer de tes chaîne mental...Pourquoi te laisse tu si facilement dominer par tes émotions ? Je n'ai même pas besoin de voir pour savoir que ton cœur bat la chamade, que la foule autour de toi te terrifie et que ma présence ne fait qu'accentuer ta panique...Méditation ou Prière en quoi cela pourrais être source de conflit ? Me verrais tu comme un tyran manipulateur a la tête d'un secte démoniaque usant de stratagème inhumain pour arriver a ses fin ?"

Le rire de toute la foule ne fit qu'accentuer l'ironie de ses propos, ces derniers riait comme l'on rit a une blague absurde qui est a peine croyable, une femme ayant un enfant dans son bras répondis en s'adressant au bouc "La Grande Oracle est une femme merveilleuse ! Sans elle je n'aurais jamais eu le courage d'affronter mes peurs et de m'occuper de mon enfant !", un vieille homme enchaîna "Cette jeune femme est la plus fantastique des femmes que j'ai put connaitre, je n'ai plus peur de mourrir maintenant car je sais ce qui m'attend désormais", et ainsi pendant plusieurs minute de nombreux fidèle se mirent a vanter leurs nouvelle papesse, cette dernier leva la mains pour que tous se taisent et vint renforcer leurs dires en ajoutant

-"Ai-je l'air aussi terrifiante maintenant que tu les a écouter ? Libère donc ton cœur de ces chaines qui t'entrave ! Confesse toi comme ils l'on fait tu verra que je ne t'apporterais que l'absolution et la vérité que tu cherche par la méditation !"
Pièces Pièces : 13823
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : Dans Mon Temples
Réplique/Citation : Au Nom De L'Eternel, Que Ton Destin Sois Funeste !
Date d'inscription : 28/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Dim 2 Juil 2017 - 22:38
Apparemment, la papesse ne semblait connaître aucune "religion" autre que la sienne. A moins que Faust était trop implicite pour dire à son interlocutrice qu'il ne priait pas pour Yozx. Ou bien, le bouc ne l'osait pas, tout simplement. Faust fut très gêné par le rire de la troupe. Celui-ci détestait être la cible de moqueries, même si elles n'étaient pas forcément méchantes que l'animal commença à se replier sur lui-même.

-Euh... non, non. C'est que... euh... c'est que...

Ses jambes commencèrent à trembler, au point de se demander si Faust allait tenir debout. Le cornérien n'avait pas froid. Il était stressé, subissant lui-même une forte pression de devoir choisir si sa raison devrait dire la vérité ou non. Seulement, le bouc ne connaissait pas le temps limite pour prendre une décision définitif. En tout cas, ce moment ultime n'était pas loin de s'en approcher.

Faust observa les gens complètement absorbés dans leur délire. Avec tant d'éloges sur cette femme aux yeux bandés, il eut l'impression que les personnes étaient dépossédées de leur propre nature. Du moins, elles avaient subi un sorte de lavage de cerveau. Se sentant submergé par la vague de flagorneries, le bouc eut envie de dire stop. Mais, sa peur lui en empêchait. Par chance, la prêtresse cessa les admirateurs de parler. L’anthropomorphe était soulagé d'être sorti de la pression sociale. Cependant, Faust n'avait toujours pas décidé si il devrait avouer si ce dernier n'avait pas besoin d'elle, sans la vexer. Le cornérien n'avait jamais eu la sentation de jouer avec sa vie, rien qu'avec une simple discussion.

-Écoutez !

Un long blanc s'installa. Cela permettait à Faust de choisir ses mots. Cependant, il était conscient de ne pas en abuser. En effet, le bouc craignait que la grande oracle ou ses acolytes allaient rajouter des réflexions qui allaient perturber davantage son esprit.

-Vous êtes une bonne personne. Je suis ravi que ces personnes voient leur destin changer de manière positive. Je vais être bref. J'ai trouvé mon bonheur et ma voie par un autre chemin. Pas forcément le même que le vôtre. Mais, je préfère vous le dire en privé. Pas devant la foule ! J'ai de mauvais souvenirs avec...
Pièces Pièces : 6606
Nombre de messages : 5509
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

La Grande Oracle a écrit :
avatar
Interressé
Ven 7 Juil 2017 - 21:15
Un autre chemin ? Une seconde voie différente de Yozx ? Qu'est ce que cela pouvait être ? Au fond d'elle, la grande Oracle avait le regard plus sévère, elle ne tolérerais qu'aucune autre divinité ne viennent a être glorifier face a Yozx ! Cela serait le comble du blasphème ! Néanmoins d'apparence elle garda son air chaleureux. Voyant bien que le jeune bouc était perturbée par la pression social, La Grande Oracle écouta d'une oreille attentive la demande du jeune anthropomorphe, claquant simplement des doigts, la foule s’éloignèrent laissant les deux individus ensemble, ainsi la Papesse du vide put reprendre en lui proposant simplement.

-"Hé bien vas-y mon enfant, je t'écoute désormais, plus personne ne peut nous entendre cette conversation ne regarde que toi et moi, bien qu'initialement mes fidèle cultiste n'était que spectateur de ce que nous disions...comprend les j'ai illuminée leurs jours qui était recouvert d'une brume en un seul jour ! Et c'est dommage car toi aussi tu pourrais te faire bercer par cette lumiére qui t'es inconnue."

Croisant doucement les bras, elle restait la, appuyer contre le mur de sa maison a attendre la fameuse revelation du bouc, ainsi la discution avançait, L'Oracle était curieuse d'en apprendre plus sur les pratique religieuse de cette inconnue qu'elle avait rencontrait dans des conditions particuliere, peut etre pourrait-elle lui faire changer sa facon de voir le monde, ou peut-etre qu'il s'agissait juste d'un hérétique impie se cachant derriere un visage d'innocence, le mal était partout, dans le coeur des hommes et des betes mais aussi sous des formes diverse et variée, le mensonge n'atteindrais jamais le coeurs de la grande Oracle et de ses plus fervents cultiste néanmoins pour les hommes lambda dont le tracer de vie était commun c'etait une tout autre histoire et c'était le fléau de l'ignorance qu'elle devait combattre !
Pièces Pièces : 13823
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : Dans Mon Temples
Réplique/Citation : Au Nom De L'Eternel, Que Ton Destin Sois Funeste !
Date d'inscription : 28/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


-"La Grande Oracle s'exprime ainsi "

-"Blake Zolthar s'exprime ainsi "
-"Neïsha Nigma s'exprime ainsi "
-"Anguiss Harklow s'exprime ainsi "
-"Krasarc Orzeïn s'exprime ainsi "



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Lun 10 Juil 2017 - 23:26
Faust se sentit légèrement mieux quand la prêtresse demanda à ses fidèles de s'éloigner du bouc, d'un claquement de doigt. De toute manière, le cornérien pouvait la parler par télépathie que ses admirateurs ne puissent pas savoir ce que Faust échangeait avec elle. Mais, la présence de la foule rendait l'animal nerveux. Cependant, ce dernier stressait encore car il restait une dernière épreuve sociale : la grande oracle elle-même. Celle-ci se posa contre un mur, impatience que le bouc cracha le morceau.

-Bon, si vous tenez à entendre, je suppose que je n'ai pas d'autres choix. Bon, par où commencer ?

Ce que l'anthropomorphe craignait de la femme était le fait qu'elle portait un grosse lame à ses mains. Pour une personne qui veut guider les gens vers le bonheur, le bouc se demanda si ce n'était pas au final une belle parleuse complètement bornée dans ses visions. En repensant aux éloges du groupe, Faust se rappela de leur air fou. Leur gestuel semblait naturel. Mais, le pessimisme du bouc avertit à l'animal d'une présence artificielle sur la manière de parler. Comme si les gens étaient forcés à adhérer à Yozx, au risque de se faire réduire en méchoui. Tant que la grande oracle restait docile, Faust fit mime d'ignorer ces points. Depuis sa dernière phrase, son regard était fixé au sol et une de mains jouait avec la barbichette.

-Désolé, je suis un peu dans mes pensées. Je suis en train de chercher les mots.

Son coeur battait vite. Faust avait vraiment du mal à communiquer au tac-au-tac. En fait, il préférait tout planifier en avance, trouver les termes adaptées à son interlocutrice et de ne laisser aucune place à l'improvisation. Seulement, il avait très peu de temps pour réfléchir.

-J'ai découvert dans l'ancien monde un village qui s'appelle Kamiki. Les habitants vivaient paisiblement. Je sais que cela peut paraître cliché. Je m'excuse en avance. Bref, durant ce séjour, je me suis senti à la fois libre et à la fois "en sécurité". Je veux dire, dans le sens où je suis comme dans un cocon. Ce que j'admire chez eux est qu'ils apprenant à se contrôler eux-même. J'ignore comment les autres interprètent leur méditation. Personnellement, cela me pousse à l'introspection. Ainsi, j'apprends à connaître moi-même ainsi que du monde qui nous entoure.

Faust voulut en parler en détail de cette philosophie. Seulement, le bouc préférait éviter le tabou qu'il se contenta de l'essentiel. Le cornérien eut qu'une seule hâte : rentrer chez lui.
Pièces Pièces : 6606
Nombre de messages : 5509
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

La Grande Oracle a écrit :
avatar
Interressé
Mar 18 Juil 2017 - 22:45
La Grande Oracle attendais patiemment, écoutant les propos quelque peu tourmentée de l'anthropomorphe, il était clairement perdu c’était un fait avérée ! Il suffit simplement de voir avec quelle facilité il perdait sa concentration et cédait a la panique. Son expression devint encore plus douce, affichant une mine de pitié pour lui, comme envers un enfant perturbée qui bégaie et dont tout le monde se moque. Néanmoins elle le laissa s'exprimer, ses propos était tellement vide de sens...tellement dénuée d’intérêt...il était dans un tel chaos émotionnel qu'il ne se rendais même pas compte de l'impact inexistant que ses propos pouvait avoir.
Pendant de longue seconde le silence s'imposa comme le maître des lieux suivit rapidement par sa fidèle allié portant le nom de "Nuit", ainsi le crépuscule disparaissait au profit de l'Obscurité, non pas total car des lanterne et les dernière lance de lumière du soleil persistait a éclairer le monde.

-"Mon pauvre...tu ne saisit donc pas ? Tu ne réalise pas a quelle point tu est tomber dans les méandre d'une philosophie incomplète existant uniquement pour vous tromper mes enfants ? Regarde donc ce que t'apporte ton simili de religion...Tu médite en vain, tu n'a personne sur qui te reposer, tu n'arrive même pas a garder ton calme face a une dizaine de personne qui ne te sont même pas belliqueux !"

N'essayant point de détruire la volonté de L'Anthropomorphe, elle essayait de lui montrer la voie a suivre, étant inquiète sur son sort elle marcha doucement autour de lui et retira son bandeau, affichant un regard vide, dénuée de globe oculaire, juste deux cavité béante presque surnaturel fixait Faust. Le fixant de ses yeux étranges, La Papesse de la Vacuité s’arrêta au bout d'un moment avant de continuer

-"Regarde donc la différence qui nous sépare...tes fameuse conviction et ta philosophie te font perdre pied face au moindre stress...tu ne sais pas contrôler tes émotions et tu médite n'importe comment...tu est incapable de te maîtriser parfaitement...et regarde moi ! Ses deux orbite que tu contemple accueillait deux beau yeux bleue que j'ai arracher...j'avais dix ans ! Tu te demande surement pourquoi tout le monde me suit...est-ce de la magie ? Est-ce un maléfice ? Aucunement ! C'est le pouvoir d'une véritable conviction ! La force de ma philosophie illumine tout ceux qui sont perdu ! Et je vais te montrer ce qu'une vrais philosophie peut faire !"

En quelque seconde elle sortie l’énorme épée de son dos et entrepris une série de kata d'art martiaux, frappant avec puissance et précision, arrêtant sa lame a quelque centimètre du visage de faust malgré le poid de la lame alors que tout le monde regardais l'oracle faire sa démonstration de puissance. Projetant sa lame vers les cieux elle sortie une dague et une rapière et continuant cette fois-ci en frappant avec vitesse, les coup allait trop vite pour qu'on puissent les discerner et quand enfin elle eut terminer, elle rangea ses lame juste avant que l’énorme épée ne retombe exactement dans son fourreau située dans son dos

-"Regarde ce que la maîtrise parfaite de ton corps te permet de faire ! Ce n'est pas avec ta méditation misérable que tu pourra exécutée ce genre de performance ! Je vais te montrer...je vais te faire vivre en l'espace de quelque instant a quoi ressemble une vrais méditation en te donnant un coup de pouce ! Prend ma main et vient voir a quoi ressemble le monde de Yozx !"
Pièces Pièces : 13823
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : Dans Mon Temples
Réplique/Citation : Au Nom De L'Eternel, Que Ton Destin Sois Funeste !
Date d'inscription : 28/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


-"La Grande Oracle s'exprime ainsi "

-"Blake Zolthar s'exprime ainsi "
-"Neïsha Nigma s'exprime ainsi "
-"Anguiss Harklow s'exprime ainsi "
-"Krasarc Orzeïn s'exprime ainsi "



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mer 19 Juil 2017 - 21:02
Au fur et à mesure que Faust expliquait son histoire avec le village Kamiki et subissait les propos méprisantes de son interlocutrice, il se sentit son anxiété s'estomper dans les airs. En effet, le bouc craignait beaucoup que la grande oracle lui rabaisserait devant à la foule. C'était pourquoi Faust se sentait désormais rassuré. Seulement, au lieu que le pire scénario se déroula, la papesse décida d'insister pour l'amener à sa raison. Pour cela, elle retira son bandeau pour dévoiler ses yeux arrachés de sa propre initiative. Ainsi donc, celle-ci était prête à tout pour Yozx, quitte à se mutiler ? Cela confirma une chose : l'inconnue était totalement folle, selon le bouc. Même pour une chose qui lui tenait vraiment, il était hors de question pour lui de "vendre" son corps. De plus, de mauvais souvenirs remontaient dans sa tête. Le premier était le bourreau qui lui avait arraché ses cordes vocales pour l'empêcher d'utiliser des sorts propres à son monde. Du moins, les plus puissants d'entre eux requirent la voix. Seul la Porte des Enfers fut l'exception puisque pour invoquer le portail, tout se jouait dans la gestuelle. Le second était les proches qui se disputèrent pour le futur du bouc, ayant appris que celui-ci maîtrisait une magie interdite. Faust avait assisté plusieurs fois à ce genre de conflit. Il avait vu ses proches faire du chantage affectif entre eux, sans prendre forcément compte que cela allait affecter le bouc qui ne pouvait uniquement les observer ou dévaler sa colère envers eux. Jouer avec l'affection, c'était sa principale faiblesse. Cela expliquait le fait que le cornérien fit peu confiance aux gens, par peur d'être emmenée dans une sale histoire.

Faust était tellement plongé dans ses souvenirs qu'il faillit se faire découper par la lame et les dagues de la grande oracle qui tentait de faire une démonstration sur l'efficacité de sa philosophie. Revenant à la réalité, l'anthropomorphe recula par réflexe. C'était la première fois que ses émotions jouait aux montagnes russes, à force de basculer entre le stress et le calme. En effet, à peine d'être rassuré, il y avait quelques secondes, son corps se mit trembler de nouveau. Cette fois, Faust ne ressentit pas également la peur, mais également la rage. Il ne supportait vraiment pas qu'on lui jouait avec son coeur que ses gestes devenaient incontrôlables.

-RECULE, SALE PUTE ! វេទនា !


Ayant le malheur d'écarter ses bras et de réciter mentalement le sort pour maudire ses ennemis, le bouc invoqua une fumée violâtre opaque qui se dispersa sur toute la rue. Systématiquement, un voile magique entoura Faust pour éviter de la respirer. La brume attaquait à tout ce qui était organique. Les plantes se mirent à faner et ceux qui respiraient ce poison devinrent rapidement faibles ou en moururent pour ceux qui avaient les organes fragiles. Une chance que la grande oracle semblait jeune pour supporter les effets de la fumée. Mais, elle n'était pas dispensée de cette catastrophe. L'aura lumineux du cornérien s'estompa en même temps que l'air frais de la nuit reprit le dessus. Regrettant cet acte involontaire, Faust fonça vers les compagnons de la papesse pour essayer de les soigner comme il pouvait avec sa magie blanche. Certains crièrent à l'agonie. Le bouc était vraiment désolé. Mais, le cornérien était également irrité par le charme de la grande oracle qu'il jeta un regard noir.

-Bravo ! J'ai flippé à cause de toi et ton putain de Yozx ! Voilà ce que t'as fait ! Je ne veux te faire du mal ni à toi, ni à tes fidèles. Hors de ma vue ! Je ne veux plus faire souffrir des gens pour des raisons absurdes !


Dé Altération + Dé Normal : Poison pour 6 tours

Poison : empoisonne l'adversaire. Dégâts au compte goutte suivant le nombre du dé normal. Défense affaiblie. Augmente la résistance d'un zombie et autre adversaire utilisant le poison, seulement. Ne marche pas sur les androïdes.
Pièces Pièces : 6606
Nombre de messages : 5509
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 19 Juil 2017 - 21:02
Le membre 'Faust Arion' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


#1 'Dé Altération' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Normal (6)' :

#2 Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

La Grande Oracle a écrit :
avatar
Interressé
Ven 21 Juil 2017 - 21:28
Quelle triste réaction...Faust prit la chorégraphie d'art martiaux de la Grande Oracle pour une attaque personnelle, sa manière de parler...sa réaction... tant de haine dans sa réaction, tant de stress et de panique ! Il n'était donc vraiment pas capable de se maîtriser le pauvre... Néanmoins une vapeur monta autour de la grande Oracle...Du poison ? S'en rendant compte trop tard elle aspira une grande quantité de ce gaz toxique alors que ses cultistes furent en partie ravager par les dégât de ce brouillard toxique.

Les poumons brûlant...toussant et crachant du sang, L'Oracle avait la tête qui tourne, ce rendant compte de son geste, l'Anthropomorphe vint s'excuser d'une manière extrêmement vexante, "ton putain de Yozx" Pardon ? Osez t'il blasphémais en sa présence ? Le brouillard retombait lentement tel un sillage de mort dont beaucoup de cultiste était emporter... Faust semblait vouloir se faire pardonnais et calma la douleur qui envahissait le corps de L'Oracle...Néanmoins la colère montait en elle, il avait osez l'attaquer par panique...il avait causer la mort de nombreux cultiste, il avait blasphémer et voila qu'il ordonnais a tout le monde de le laisser tranquille ? Pire qu'un enfant perdu il devenait un enfant hérétique et corrompue ! La corruption de ce monde était simplement a Éradiquer !

-"Hahaha...Moi qui comptait te montrer la voie de la méditation et t'aider sur ton chemin voila que tu m'attaque et décimes mes cultistes...Le pire la dedans c'est que tu ose insulter Yozx...mais tu sais moi non plus je n'aimerais pas te faire du mal...Néanmoins tu a lever la mains sur moi et tu sais...mes cultistes ne sont pas aussi généreuse que moi !"

En effet la brume empoisonnée se dissipa et tout les cultistes qui n'ont pas été toucher par la brume empoisonnée était amasser derrière Faust, a peine il eut le temps de se retourner qu'un coup lui fut porter sur la tempe, une bande de cultiste enragée a cause de l’agression que leurs Oracle avait subit, tous se mirent dans la tête de punir l'Anthropomorphe alors que l'Oracle se relevait lentement, un coup dans les cotes...un coup au visage...les cultistes frappais avec leurs poings, leurs pieds jusqu’à ce que l'Oracle annonce 

-"Je ne peut plus rien faire pour toi...il semblerais que la corruption t'est atteint, les hérétique comme toi ne sont pas mes enfants ! Tu est désormais l'ennemie de Yozx ! A tout mes enfants ! Tuez donc ce misérable ! Sa mort servira au grand Yozx ! Renvoyez le au Néant !"

S'éloignant a une bonne dizaine de mettre du combat, L'Oracle se reposa a cause du poison encore en elle...du coter du combat tout les cultiste en ayant entendu la mise a mort prononcer par leurs reine sortirent des couteau, des fourches, des poignard et même quelque cultiste avait sortie des épées. Un coup d'épée venant de la gauche, un coup de poing et de poignard venue de la droite, un cultiste derrière Faust vint essayer de l'embrocher.
Pièces Pièces : 13823
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : Dans Mon Temples
Réplique/Citation : Au Nom De L'Eternel, Que Ton Destin Sois Funeste !
Date d'inscription : 28/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


-"La Grande Oracle s'exprime ainsi "

-"Blake Zolthar s'exprime ainsi "
-"Neïsha Nigma s'exprime ainsi "
-"Anguiss Harklow s'exprime ainsi "
-"Krasarc Orzeïn s'exprime ainsi "



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Sam 22 Juil 2017 - 13:49
-Ça va aller.
Rassura le bouc à l'une des victimes du poison, tandis qu'il posa sa main sur celle-ci pour la soigner.

Au même moment, la grande oracle ria de manière hautain sur le comportement insolent du cornérien. Irrité par sa vision bornée, Faust se tourna vers la papesse pour répondre à sa provocation. Seulement, un coup par derrière lui fit tomber au sol. Il provenait d'un des admirateurs de la femme énuclée qui souhaite se venger de l'animal grossier. Ainsi, cela créait une ouverture aux autres illuminés qui pouvaient battre Faust, tant que ce dernier était encore sans défense. Le bouc endurait les attaques physiques, tel un punching-ball. Il commença d'ailleurs à regretter d'empêcher Link de régler son compte à la papesse lors de l'embuscade de la Team Skull.

Plus tard, les coups s'arrêtèrent, laissant le temps à l'anthropomorphe de se relever péniblement. Faust était souillé par la terre et saignait du nez. La grande oracle prit le temps de parler. Cette dernière ordonna à ses disciples d'achever le cornérien, tandis qu'elle s'éloigna de la maison pour se récupérer du poison. Faust n'avait pas ressentit une grande adrénaline depuis un bon bout de temps jusqu'à cette annonce fatale.




La lame d'une épée fonça à gauche de l’anthropomorphe qui fit un pas chassé vers la direction opposée. Dans sa tête, il n'était pas d'humeur à incarner ce que ressentait Rosstail quand il avait perdu son bras. A peine esquiver l'arme blanche, Faust reçut un coup de poing sur son épaule droite, lui faisant basculer vers le poignard. Le groupe emporté par la folie pouvait voir la dague plantée sur le dos du bouc. Cependant, pas de grimace de douleur, encore moins de trace de sang. De plus, le corps de l'animal traversa la lame comme un fantôme, avant de disparaître en fondu. Les gens étaient en train de se demander comment Faust avait disparu. Il fallut qu'une onde de force les firent tomber dans un sens, puis dans l'autre pour se rendre compte que le corps physique du bouc était ailleurs. Plus tard, du givre se dispersa sur la troupe, les empêchant ainsi de bouger pendant un certain temps.

Après avoir reçu le coup à l'épaule et avant de se faire poignarder, le cornérien s'était téléporté, tout en laissant son reflet par derrière. Il attendait que les gens tomberaient dans le piège pour pouvoir contre-attaquer avec son reflux spirituel ainsi que son sort de glace. Faust détestait devoir salir ses mains. Mais, en faisant un bilan de ses combats précédents, le bouc se rendit compte qu'il était trop clément avec les gens. En outre, l'anthropomorphe comptait sur les autres pour mâcher le boulot à sa place. Cette fois, il était livré à lui-même. Si l'animal devrait sévir par la violence sans l'aide des autres, il allait devoir briser sa bienveillance. Tant pis pour sa nature !

Cependant, Faust était conscient que seul contre une vingtaine de personnes, il s'agissait d'un combat non équitable qu'il avait intérêt à trouver des renforts. En fouillant ses poches pour chercher son smartphone, le bouc trouva un sifflet rouge. Ainsi donc, l'objet était là ? En effet, le cornérien l'avait cherché partout. Il s'agissait d'un sifflet pour appeler les soldats de Pignouf. Cela pourrait être une bonne option. Mais, peut-être que les Maskass pourraient lui tirer d'affaire. Cependant, quid de la papesse une fois submergée par ces joyeux lurons ? En fait, le cornérien cherchait à se débarrasser de la folle, une bonne fois pour toute. La Porte des Enfers serait la solution en dernier recours. Primo, ce sort marchait surtout si Faust était vraiment blessé à un point critique. Deuxio, son caractère passif l'empêcha de l'utiliser tout de suite. Un moyen que le bouc pensait risqué mais qui pourrait arrêter la papesse d'hypnotiser les civils seraient les forces de l'ordre. Seulement, étant un ancien de Nintendo World, il craignait que son statut lui désavantagerait, malgré un réseau d'amis. En parlant de réseau d'amis, Faust avait une idée de qui contacter. Il sortit son smartphone, tapa rapidement un texto.


Dé Action : Appel à l'aide
Dé Normal : Nombre de tour avant l'intervention des renforts pour Faust (si Bien/Parfait)
Si Parfait : Faust a eu le temps d'expliquer sa situation par texto. Dans ce cas, divisez le nombre du dé par 2 et arrondir au supérieur
Si Bien : D'autres illuminés viennent attaquer Faust qui tente de se défendre. Malgré cela, il est arrivé à expliquer à un de ses alliés
Si Raté : A peine tapé quelques mots, Faust perd son téléphone
Si Euh... : Faust se fait baffer tandis qu'il tapotait son texto
Pièces Pièces : 6606
Nombre de messages : 5509
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 22 Juil 2017 - 13:49
Le membre 'Faust Arion' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Normal (6)' :

#2 Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

La Grande Oracle a écrit :
avatar
Interressé
Mer 26 Juil 2017 - 13:15
La Grande Oracle restait en retrait a regarder la scène, Le Bouc semblait bien déterminé a se battre, bien qu'ayant subit des coup de poignard et de poing ce dernier usait de stratagème pour s'en sortir, emprisonnant même les cultiste dans une magie de glace, Heureusement Faust n'eu pas le temps d'appeler ses amis que les cultistes frappèrent dans son portable pour le faire tomber au sol.
L'Oracle n'aimais pas voir ce genre de retournement de situation, agacée elle finit par demander quelque chose d'assez surprenant.

-"Je vois que tu a de la ressource ! Un hérétique comme toi ne peut vivre plus longtemps ! Néanmoins tu ne me laisse pas vraiment le choix...Blake Zolthar ! Neïsha Nigma ! Vous qui êtes mes plus fidèle cultiste ! Il est temps pour vous de montrez ce que vous valez ! Réglez moi le compte de ce pauvre déchet !"

Deux cultiste qui ne s'était pas mêler au combat apparurent, ces dernier semblait différent...Blake Zolthar était un homme de taille moyenne dotée d'une musculature de Karatéka, ayant de long cheveux noir et les yeux mauve, il portait un long bâton en acier et s'approcha du Bouc avec prudence. Neïsha Nigma quant a elle était une jeune femme de même taille que Blake mais portant des habits semblable au Kunoishi, cette dernière était armée de deux Saï et approcha furtivement de Faust. Ce dernier devrait donc affronter un Artiste Martial et une Kunoishi alors que tout les autres cultiste encore libre de leurs mouvement s'écartait afin de ne pas gêner Blake et Neïsha.

Un long silence se fit pesant avant que Blake ne lance les hostilités, se ruant sur son adversaire, il porta une série de coup rapide avec la pointe de son bâton en direction du visage de Faust, s'abaissant pour pivoter sur lui même afin de balayer les jambe du bouc, il se releva aussitôt pour enchaîner avec un coup vertical plutôt puissant. Neïsha quant a elle visait les angles mort du bouc pour le poignarder, frappant de tout les cotés, elle profitait des ouverture que Blake lui fournissait afin de frapper Faust de plein fouet. Leurs Synergie était suffisamment forte pour que leurs attaques soit extrêmement dangereuse.
Pièces Pièces : 13823
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : Dans Mon Temples
Réplique/Citation : Au Nom De L'Eternel, Que Ton Destin Sois Funeste !
Date d'inscription : 28/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


-"La Grande Oracle s'exprime ainsi "

-"Blake Zolthar s'exprime ainsi "
-"Neïsha Nigma s'exprime ainsi "
-"Anguiss Harklow s'exprime ainsi "
-"Krasarc Orzeïn s'exprime ainsi "



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mer 26 Juil 2017 - 15:31
Faust gardait les yeux collés devant l'écran de son téléphone jusqu'à ce qu'un coup lui fit tomber par terre, ainsi que son appareil qui glissa entre ses pattes. Le bouc répliqua aux personnes qui lui ont attaqué en faisant une balayette et un sort de glace, comme ses précédentes victimes. Seulement, à peine débarasser de ses ennemis, d'autres arrivèrent. Ils étaient deux et avaient comme réputation d'être les plus fidèles à la grande oracle. Et, ils l'étaient pas pour des raisons hasardeuses. En apparence, ce sont des personnes aptes au combat. Faust en eu la preuve en pratique. Le cornérien para les coups de bâtons à son visage à l'aide de son bouclier magique crée en formant une croix avec ses bras. Cependant, cela ne lui protégeait que sa tête et non ses jambes que Faust lâcha sa vigilance. C'était l'occasion à l'inconnu de lui frapper de toutes ses forces sur le crâne du bouc.

Quelques secondes plus tard, l'anthropomorphe ouvrit ses yeux, après être assommé. Alors qu'il reprit connaissance, Faust sentit une lame lui transpercer son flanc droit. Sans crier gare, l'animal invoqua depuis une de ses mains des flammes atteignant leurs visages. Le temps que le duo soit agonisé ou éblouis par le feu, le cornérien prit la fuite. Faust savait qu'il ne pourrait jamais s'en sortir seul. Afin de gagner du temps, le bouc fixa le bord de la route du regard. Ainsi, il se téléporta et continuait de fuir comme il pouvait. Cependant, son faible état lui fit trébucher. De plus, sa perte de sang allait guider la papesse jusqu'à lui pour l'achever. Le cornérien sortit son sifflet puis souffla fortement dedans pendant quelques secondes. Il en profita du temps gagné pour utiliser sa magie blanche pour se soigner jusqu'à être en forme. Seulement, cela lui avait coûté une bonne partie de son énergie qu'il avait intérêt à trouver un moyen autre que la magie pour se battre. Une secousse sismique ainsi que des voix nasillardes se manifestaient de plus en plus fort.




Une énorme boule roulait sur la rue où habitait Faust. Il s'agissait des Maskass ayant la particularité d'arriver en formant une énorme sphère, juste pour s'amuser. Un des leurs était au sommet afin de guider ses compagnons. Il tenait sa position tel un funambule marchant sur son gros ballon. En apercevant Faust, les soldats de Pignouf dévièrent brutalement contre un arbre que la boule se mit à éclater. Des Maskass en pleuvaient, au point d'écraser la grande oracle ainsi que ses disciples. Celui qui était au sommet atterrit doucement devant le cornérien en utilisant ses hélices accrochées à sa tête, avant se poser délicatement au sol.

-Nous voilà ! Besoin de quelque chose ? ♥
-J'ai besoin de renforts. Les personnes que vous voyez sont au contrôle de cette femme.
Faust point du doigt la femme aux yeux bandés. Puis, il continua.


-Celle-ci les utilise contre moi. Si vous pourriez vous les empêcher de m'atteindre, le temps que je m'occupe de cette catin.
-Je ne vois pas qui est Yozx mais roger !



Le Maskass sortit depuis une poche un mégaphone de couleur noire et bleue, de grosses enceintes, une perruque mi-longue, un poireau et un lecteur de musique. Il enfila la perruque, alluma son lecteur et réajusta son appareil pour par la suite, ordonner à ses autres camarades de protéger le cornérien contre les fidèles de la grande oracle, le tout en gigotant son légume. Faust était un peu confus de cette mise en scène, surtout que cela risque de se faire taper par ses voisins pour tapage nocturne. En observant à nouveau le Maskass déguisé et le nom de la musique qui était jouée, le cornérien fit vite le lien. Il repensa aux Metalcaloid, notamment celui d'Hatsune Faust. Il s'agissait de ce personnage virtuel qui chantait une reprise de "Love is War". Ainsi donc, c'était pour cette raison ? Juste parce qu'il en était fan ? Le bouc ne se posa plus de questions. Après tout, il avait un compte à régler avec la papesse et qu'il jouait à des jeux parodiant Link. Désormais, c'était cette dernière contre le bouc et les horuniens corrompus par Yozx contre les Maskass.

-Cela me désole d'en arriver là. Mais, soit. Tu ferais mieux de te battre en un contre un plutôt que devoir faire appel à tes nombreux amis qui s'acharnent sur une personne sans "défense". De toute manière, je ne pense pas que Yozx serait fier de voir un duel seul contre plusieurs.
Provoqua le cornérien, tandis qu'il invoqua une épée lumineuse entre ses pattes.

Du côté du Maskass à la perruque, celui-ci s'approcha de Blake et de Neïsha. Il restait devant eux innocemment, jusqu'à pointer son mégaphone devant les deux fidèles. Puis, il cria de toutes ses forces, histoire de bien péter leurs tympans.


[C'est pas du Hatsune Faust mais du Kaito, mais, c'est la plus masculine que j'ai pu trouvé]
Pièces Pièces : 6606
Nombre de messages : 5509
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

La Grande Oracle a écrit :
avatar
Interressé
Mer 26 Juil 2017 - 16:13
La Grande Oracle était fier de voir avec quelle force Neïsha et Blake arrivait a blesser Faust, restant en retrait et se délectant de ce combat, l'Anthropomorphe se leva et pris la fuite, laissant une traîner de sang sur sa route, il avait du mal a courir et le voir dans cette état faisait plaisir a voir, Neïsha disparut instantanément alors que Blake et les autres cultiste avancèrent en suivant les trace de sang alors qu'ils étaient suivit de l'Oracle.
Faust eu tout juste le temps d'appeler ses camarades et de commencer a se soigner que des ténèbres sortie Neïsha, cette dernière fila tel une balle venue du dos de Faust et lui infligea un rapide coup de Saï dans l'épaule ratant sa nuque de quelque centimètre avant d'etre rejoint par les autres quelque seconde aprés.





-"Mon pauvre...Ou croit tu fuir ainsi ? Neïsha est une experte en Traque et Assassina, quand elle décide de tuer quelqu'un elle finit par y arriver ! Tu peut t'estimer chanceux qu'elle t'est ratée car si elle t'avais toucher la ou elle le voulais tu serais déjà mort !"

Néanmoins l'assaut ne put continuer car une étrange masse de petite créature vint se joindre au combat, ses derniers tombèrent sur tout le monde occasionnant une petite bosse a l'Oracle avant que ses derniers ne se décide de combattre les cultistes. L'un des étranges combattant se vêtit d'une drôle de manière, mais toute ses plaisanterie ne touchèrent personne d'autres que eux même !
Déterminé a protéger leurs Oracles, Blake et Neïsha se dressèrent face a eux en laissant l'Oracle derrière eux


-"Comment ose tu parlez ainsi de la Grande Oracle ?! Nous allons arracher ta langue Impie et te la faire avaler misérable cafard !"


-"Seul l’annihilation attend une créature comme toi...dire que notre reine t'a fait l'honneur de parlementer avec toi..."

-"Laissez donc mes enfants...occupez vous de ses misérables créature qui l'accompagne, je vais montrer a cet âme impie le sort que lui reserve Yozx ! Tu prétend que Yozx ne serais pas fier de voir un combat deloyal ? Tu n'a donc rien compris a ce que je t'est dit...Yozx n'a que faire de ses précepte de Loyauté ou d'Honneur ! Ne connais tu pas l'adage qui dit "La fin justifie les moyens" ?"

Faisant maintenant faces aux Maskass, Neïsha et Blake n'eut pas le temps d'engager le combat que le Maskass en perruque leurs hurla dans les tympan. La Grande Oracle n'attendit pas plus longtemps, saisissant "Antéxistence", son épée géante, elle vint frapper dans le vent avec le plat de la lame, soulevant une puissante bourrasque afin de déstabiliser Faust avant de rabattre son épée vers lui. La puissance du coup était phénoménal et sa vitesse d'excecution prouvait qu'elle était bien plus forte que Neïsha et Blake. Ne laissant pas une seule seconde de répis a Faust, l'empéchant ainsi de riposter elle s’acharna sur lui avec la puissante lame.
Pièces Pièces : 13823
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : Dans Mon Temples
Réplique/Citation : Au Nom De L'Eternel, Que Ton Destin Sois Funeste !
Date d'inscription : 28/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


-"La Grande Oracle s'exprime ainsi "

-"Blake Zolthar s'exprime ainsi "
-"Neïsha Nigma s'exprime ainsi "
-"Anguiss Harklow s'exprime ainsi "
-"Krasarc Orzeïn s'exprime ainsi "



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mer 26 Juil 2017 - 22:50
Le combat était désormais équitable. Mais, la grande oracle s'en fichait. Pendant ce temps, certains Maskass sautèrent sur Neïsha et Blake pour échanger des chatouilles et des bisous baveux pour les déstabiliser. Du côté de la papesse, elle créa une bourrasque, afin de déséquilibrer son adversaire. Ce dernier n'eut pas le temps de répliquer qu'elle parvint à entailler le torse de Faust. Le cornérien tomba avec grands regrets. Sa magie était inutile en solo et il était un piètre épéiste. Faust tenait sa blessure, en hésitant si elle devrait se soigner. Chez les voisins, certains furent agacés par le boucan provoqué par les Maskass à leur arrivée que les plus curieux se mirent devant leur fenêtre. Parmi eux, une voix l'interpella.

-Faust !

Le bouc tourna sa tête. Il reconnut sa voix qui était celle d'Elspeth1. Elle était le genre de personne à aimer les trucs gores. Mais, quand il s'agissait de son voisin, l'horunienne fut horrifiée de le voir dans un sale état. Pour Faust, c'était à la fois un miracle et à la fois un désastre. La bonne nouvelle était qu'elle avait un allié pour trouver des gens apte à la défense, d'une manière crédible. La mauvaise était que l'adolescente devint une future cible de la grande oracle, en prononçant le nom de son voisin, avec pitié.

-Elspeth ! Appelle du renfort !
"Cria" Faust par télépathie à son amie.

Celle-ci se mit à exécuter les instructions de Faust. Elle s'éloigna de la fenêtre pour rejoindre le couloir de la maison. Ses parents venaient de se réveiller, exaspéré par le vacarme dehors, surtout le père qui était d'humeur très ronchon. Pas étonnant pour une personne ayant la cinquantaine.


-Dis-donc Elspeth, c'est quoi ce boucan ?
-Appelle les flics ! Y a mon "p'tit ami" qui se fait attaquer par une nana avec une grosse épée !

Paniqua l'adolescente, en agrippant à ses épaules.

-Du calme. Tu parles de l'autre voisin qui a le culot de nous insulter ? De toute manière, je compte les appeler. J'en ai marre de ce raffut. Mais, il n'est pas capable de se défendre seul ta chèvre ?
-T'veux pas que j'dise à mes potes célèbres que t'es dans ce poste en écrasant des gens ?


Un long blanc s'installa. En réalité, le politicien avait peur de l'insolence de sa fille. La mère d'Elspeth l'était également. Bref, ils essayèrent d'oublier cette histoire et de céder aux caprices de leur enfant.

-Bon, ne t'énerve pas. Je vais les appeler pour toi.
Rassura le père qui prit le téléphone et composa le numéro de la police.

Le téléphone enchaînait des longs bips. Elspeth fut dans un état où elle pensait que c'était la fin du monde. En revanche, ses parents furent impatients. L'attente avait duré une bonne minute, jusqu'à ce quelqu'un se mit à décrocher le téléphone.

-Police d'Horuna. On vous écoute.
-Oui, c'est Jirome Cook. Il y a du boucan chez moi. Impossible de le calmer.
-Oh, M. Cook. D'accord. On vous envoie des agents.
-Et au passage, essayez de sauver quelqu'un là-bas. Il ressemble à une chèvre.
-Quoi ? Euh... Vous avez une bergerie chez vous ?
-Au lieu de poser des questions, magnez vos fesses !
-Ok, ok, M.Cook. Je retire ce que j'ai dit.


Du côté de Faust, il se rendit compte qu'avec la témoin, la papesse serait prête à tout pour l'éradiquer. Le cornérien serra son poing qui dégageait une lumière blanche. Il sentit également sa colère monter petit à petit. A vrai dire, hors de question pour l'anthropomorphe à ce qu'il arrivait quoique ce soit à Elspeth !

-Ne songe même pas à l'attaquer, pétasse !

Enragé, il invoqua une comète aveuglante. Même si la femme était énuclée, l'impact pourrait être violent si elle n'esquivait pas à temps. Seulement, cela n'était qu'un prétexte pour la divertir. En effet, d'un bond rapide, Faust se releva rapidement pour essayer de trancher son adversaire comme il le pouvait. Une fois rendu la pareille, le bouc s'accroupit en grimaçant à cause de la douleur.

-Putain...


Dé Normal : Nombre de tour avant que la police arrive

1 : Cf post du Mer 22 Mar 2017 du topic des Sims 3
Pièces Pièces : 6606
Nombre de messages : 5509
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 26 Juil 2017 - 22:50
Le membre 'Faust Arion' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Normal (6)' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

La Grande Oracle a écrit :
avatar
Interressé
Jeu 27 Juil 2017 - 12:02
Un crie dans la nuit transperça le combat, une jeune femme vit son ami en plein combat et se hata de rentrer dans sa maison, la police ne tarderais surement pas a arriver...néanmoins les propos hilare du bouc la fit ricaner. Il était emprunt d'une colère certaine et ordonna a l'Oracle de ne surtout pas toucher a son amie. Entendant le bruit de son attaque, la papesse du vide évita l'attaque facilement.

-"Regarde toi mon pauvre...tu t’énerve de manière tellement risible...c'est a cela que te sert la méditation ? Tu n'est que névrose et instabilité ! Ton amie je n'en est que faire ! Comparée a toi elle n'a commis aucun blasphème ou hérésie ! Ne confond pas la volonté de Yozx avec celle d'un dément !"



Profitant du fait d'avoir esquiver le météore, l'Oracle donna un violent coup avec le plat de sa lame dans le torse du bouc, le projetant dans le décors. S'approchant doucement de ce dernier, elle exquisa un sourire de satisfaction en l'entend geindre a cause du choc subit.
Blake et Neïsha quant a eux était assez agacés par les Maskass, Blake pris une position martial pour frapper avec violence ceux qui était a portée, enchaînant les coup latéraux avec rapidité et ne laissant plus le temps a ses petites créature des les ralentir. Neïsha fut beaucoup moins gentilles et se chargea tout simplement de poignarder celui a la perruque, disparaissant dans l'ombre pour réapparaître dans le dos des Maskass et les poignarder.

-"Voit tu enfant impie...cette lame qui te fait vivre tant de sévisse n'est pas n'importe quelle lame...il s'agit d'une des trois relique sacrée de Yozx ! Son nom est Antéxistance...et sait tu pourquoi je t'en parle ? En temps que relique sacrée n’espère pas une délivrance lors de ta mort...cette lame arrache et détruit l’âme de sa victime ! Quand elle t'aura tuer seul le néant t'attendra ! Seul Yozx te dévorera ! Et ton existence elle même disparaîtra dans le flot du temps..."

Frappant avec force vers Faust dans le but de l'achever, La Grande Oracle détruisit au passage l'arbre ou était adossée l'anthropomorphe, preuve que ce coup avait faillit le tuer.
Pièces Pièces : 13823
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : Dans Mon Temples
Réplique/Citation : Au Nom De L'Eternel, Que Ton Destin Sois Funeste !
Date d'inscription : 28/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


-"La Grande Oracle s'exprime ainsi "

-"Blake Zolthar s'exprime ainsi "
-"Neïsha Nigma s'exprime ainsi "
-"Anguiss Harklow s'exprime ainsi "
-"Krasarc Orzeïn s'exprime ainsi "



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Jeu 27 Juil 2017 - 13:57
Le Masskass se retrouvèrent projetés en l'air comme des poupées de chiffon. Certains crièrent de joie, comme si ils étaient dans un tour de manège. A la différence, pas de monture. Un lancer suffisait à les faire amuser. En revanche Neïsha perdit patience en s'occupant de ces joyeux lurons qu'elle décida de s'en débarrasser une bonne fois pour toute. Conscient du danger dans son dos, le soldat à la perruque se baissa pour laisser la lame transpercer les cheveux. Puis, il s'enfuit en criant comme une fillette. Un des Masskass sortit son sifflet pour faire appel à ses camarades pour une formation. Les petits êtres se réunirent dans un même endroit pour s'assembler en un énorme golem constitué de Maskass.

Spoiler:
 

Le géant se mit à hurler de rage, avant de saisir les deux fidèles de la grande oracle. Ils étaient piégés dans chacune des mains et étaient assez serrés qu'il fut presque impossible de faire le moindre mouvement. Le golem buta ses deux "jouets", leurs têtes contre le bitume et parfois, entre eux. Il termina en les balançant de toutes ses forces, afin de les envoyer vers d'autres cieux.

L'attente de la police fut interminable chez la famille Cook. Jirôme hésita à rappeller la police pour faire pression. Ce dernier pouvait estimer être heureux d'avoir des relations avec celle-ci. C'était pour ça que la police lui connaissait, lors de la conversation téléphonique. En cas de barrage, le père d'Espeth pouvait faire appel à ce service pour détruire sa concurrence, en créant des crimes bidons. Leur fille était à bout de nerfs. Elle n'en pouvait plus d'attendre. Elspeth décida de sortir, armée de son flacon d'eau de toilette "Miss Fhèss".


-Elspeth ! Où vas-tu ?
Inquiéta sa mère, Lady Cook.
-Aider Faust !
-T'es cinglée ?! Tu vas te faire tuer ! La police va arriver !
-Ils vont mettre trop d'temps ! J'y vais quand même !


Du côté de Faust, à peine se relever, le plat de l'Antéxistence compressa les poumons du cornérien. Une chance, pas assez longtemps pour écraser les organes. Mais, le mouvement fut brutal que le bouc se retrouva plaqué, dos à un arbre. La papesse avait hâte que le cornérien goûta les joies du Néant où il ferait compagnon avec Yozx. Quant à ce dernier, il avait envie de l'envoyer dans les Enfers et la faire connaître Méphistophélès. Faust para le coup de la femme énuclée avec son bouclier magique. Cependant, elle frappait assez fortement que l'arbre par-derrière finit par tomber. L'anthropomorphe essaya d'avancer pour déséquilibrer son adversaire. Cependant, une voix interrompit les deux combattants.

-Faust ! J'arrive ! Toi ! Grognasse ! Bas les pattes !

Sans hésiter, Elspeth aspergea Faust du parfum qu'elle avait entre ses mains. L'odeur était tellement répugnante que les gens qui la sentaient en avaient la migraine. Et l'adolescente en avait fait l'expérience. La dernière fois qu'elle s'était aspergée de cette eau de toilette, ses prétendants étaient tombés comme des mouches.

Dé Normal : Durée de temps du parfum.

@ La Grande Oracle : De plus, à chaque fois que tu feras une attaque, tu vas devoir lancer un dé 6. Pair : tu attaques sans soucis. Impair : Tu rates l'attaque. Au pire des cas, tu te la manges toi-même.

Tours restants avant l'arrivée de la police : 4
Eau de Miss Fhèss : -1 charge
Pièces Pièces : 6606
Nombre de messages : 5509
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 27 Juil 2017 - 13:57
Le membre 'Faust Arion' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Normal (6)' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

La Grande Oracle a écrit :
avatar
Interressé
Jeu 27 Juil 2017 - 16:41
Neïsha et Blake se firent attraper par l’énorme Golem de Maskass, subissant de grand dégât avant d’être projeter dans le ciel, les deux cultiste tombèrent a une bonne distance du combat, blesser et couvert d'hématome. Ils se regardèrent quelque seconde avant de se relever avec difficulté. Leurs volontée et leurs Foi envers Yozx ainsi que la Grande Oracle ne leurs permettaient pas d'abandonner si vite, et c'est pourquoi malgré qu'il était plutôt bien amochée, il se dépêchèrent de revenir sur les lieux du combat, après avoir conviée d'une petite stratégie, Neïsha utilisa un arbre comme appuie et se projeta sur le visage du Golem, lui donnant des coup de genoux et se maintenant fortement a lui, Blake en profita pour frapper avec violence dans ses jambes, le but était de détruire les deux support du Golem afin de le faire s'écrouler au sol.

La Prophète du Néant se dressait avec arrogance au dessus de Faust qui maintenait se barrière pour ne pas finir écraser par Antéxistence, relevant son arme afin de l’abattre une nouvelle fois la jeune fille qui semblait être l'amie de Faust se mêla au combat, projetant un parfum a l'odeur infâme sur l'Oracle. Ayant ses sens bien plus éveillée que Faust a cause de sa cécité le parfum eu un très bon effet et la força a reculer. Néanmoins ce n'était pas une si bonne idée que sa pour Elspeth qui se fit attraper et mise a genoux par trois cultistes bien amochée a cause des Maskass, mettant sa tête bien en avant, ils sortirent une hache de bûcheron afin de la décapiter, ces derniers d'eut pas le temps de faire tomber la lame sur sa nuque car l'Oracle ordonna :

-"Non ne l’exécutez pas ! Cette pauvre enfant a bien du courage de se jeter dans la mêler pour sauver son ami...contrairement a ce hérétique...elle est encore pure et peut s'avérer être une excellente fervente de Yozx ! Il faut juste lui montrer la voie avant que la corruption ne s'empare d'elle ! Emmenez la au rituel je vous rejoindrez plus tard !"

Les Cultistes hochèrent la tête et ligota la jeune fille avant de partir avec, L'Oracle se chargea bien évidemment d’empêcher Faust de la sauver, plantant sa lame géante dans le sol avec fracas afin de déstabiliser le bouc, La Papesse du vide sortie deux nouvelle arme, une rapière ainsi qu'une dague, et se rua sur son adversaire ne lui laissant pas le temps exécuter le moindre sort, le harcelant de frappe rapide et précise (Dée 1)
Pièces Pièces : 13823
Nombre de messages : 97
Age : 21
Localisation : Dans Mon Temples
Réplique/Citation : Au Nom De L'Eternel, Que Ton Destin Sois Funeste !
Date d'inscription : 28/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


-"La Grande Oracle s'exprime ainsi "

-"Blake Zolthar s'exprime ainsi "
-"Neïsha Nigma s'exprime ainsi "
-"Anguiss Harklow s'exprime ainsi "
-"Krasarc Orzeïn s'exprime ainsi "



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 27 Juil 2017 - 16:41
Le membre 'La Grande Oracle' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Normal (6)' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Jeu 27 Juil 2017 - 18:26
Tours restants avant l'arrivée de la police : 3
Tours restants avant que l'effet du parfum se dissipe : 1


Neïsha utilisa un arbre pour se servir de fronde. Une fois dans les airs, elle donna un coup de genou sur la tête du géant qui finissait par tomber. Quant à Blake, il trancha les "jambes" de l'ennemi. Ainsi, le golem s’effondra. Cependant, gare à l'avalanche qui se préparait pour le duo au sol ! En effet, la montagne des Maskass les écrasèrent. Petit à petit, paniqués, les soldats se mirent à courir dans tous les sens, délivrant les deux fidèles de la papesse progressivement. Mais, la bande de joyeux lurons n'avait pas dit le dernier mot. Du moins, la moitié des effectifs tenaient encore le coup. L'autre moitié avaient déserté pour regagner leur général. Un des leurs utilisa son sifflet. Un grand char en forme de jouet arriva devant la maison du bouc, prêts à en découdre avec Blake et Neïsha. Depuis la petit trappe, le véhicule largua des bombes en direction des deux adversaires.

Spoiler:
 

Elspeth n'arrivait pas à croire à ce qu'elle assistait. C'était la première fois où l'horunienne se mêla d'une affaire qui pourrait lui coûter la vie. L'adolescente aborda un sourire forcé. Mais, quand d'autres disciples la saisirent, Elspeth tremblait. Son flacon tomba par terre. Faust se précipita pour essayer de la sauver. Mais, sa blessure lui paralysa. La jeune fille pleurait de désespoir, regrettant de vouloir jouer aux héros.

-J'suis train de rêver ? Non ? Non... Non ! NON !

La lame de la hache s'approcha dangereusement de l'adolescente qui se mit à crier. Faust se sentit impuissant. Pourtant, il avait la rage que cela pourrait se terminer ainsi. Par chance, la papesse ordonna d'arrêter cette exécution. Mais, cela n'empêche pas à ses admirateurs de la mettre ailleurs pour un soi-disant rituel. Elspeth sanglota. Elle avait peur de ce rituel. Le bouc fit quelques pas vers le groupe qui détenaient la fille du politicien. Seulement, la grande oracle sortit sa nouvelle artillerie. Avec l'odeur que Faust porta, son ennemie fut moins agile qu'avant, malgré la secousse. Mais, cela ne voulait pas dire que l'animal était hors de danger. D'ailleurs, la rapière transperça le corps du bouc qui disparût en illusion. Il s'était téléporté devant les trois cultistes pour les assommer, à l'aide de la manche de l'épée et de ses talents improvisés au corps-à-corps. Puis, Faust gela les pieds de la papesse, le temps de couper les liens et de ramener l'otage à ses parents

-Putain ! Qu'est-ce qui t'as pris d'intervenir ?! Ne recommence plus une chose pareille !

L'horunienne était tétanisée par ce qu'elle avait vécue. Elle avait également honte de son comportement de rebelle héroïque et de voir le cornérien qui échangea un regard féroce. Elspeth avait envie de glisser qu'il s'agissait de sa période de rut dû à son odeur qui lui rendait agressif. Seulement, elle n'était pas d'humeur à faire des blagues. La tempête passée, le bouc et l'horunienne se dirigèrent devant la maison des Cook. La fille se mit à pleurer dans les bras de sa mère.


-Je suis navré de ce "désagrément".
S'excusa Faust après du père qui tenait un Desert Eagle.

-Tant que vous sauvez notre fille, nous vous devons une chandelle. Je ferai de tel sorte cette folle soit responsable de ce boucan et agression de civils. J'arrangerai la situation pour que vous soyez en défense légitime.
-En attendant, éloignez-vous de cette zone pendant quelques...

Le politicien qui trembla comme une feuille avait braqué son arme. Il hésita à appuyer sur la gâchette. Cependant, l'horunien était conscient que l'inconnue était un danger publique qu'il devrait agir, surtout si la police mettait du temps à venir.


Dé Action : Desert Eagle
Si Parfait : La balle atteint un point vital de la grande oracle
Si Bien : La balle atteint le bras ou la jambe de la grande oracle
Si Raté : Jirôme rate sa cible
Si Euh... : Très froussard et n'ayant pas l'habitude d'utiliser des armes, le père finit par s'évanouir
Pièces Pièces : 6606
Nombre de messages : 5509
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 27 Juil 2017 - 18:26
Le membre 'Faust Arion' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 30929
Nombre de messages : 8076
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Vide et méditation [PV : La Grande Oracle][Terminé]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum