Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

[EVENT] L'exécution publique [Magicka, Roy, Squall, Flandre VS Eloaf, Pignouf, BEN, Axem]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Mer 28 Juin 2017 - 10:25
Rappel du premier message :

Il n'y avait pas un civil au centre d'Horuna. L'endroit avait été vidé pour une cause bien spéciale. De nombreux drones munis de caméras tournaient autour de la zone et, plus impressionnant encore, le centre de la ville avait été modifié et avait désormais l'architecture d'une grande spirale sur plusieurs niveaux de plateaux. Au sommet de la spirale se trouvait Astrid ainsi que deux bourreaux. La potence, encore vide, n'attendait que son invité d'honneur. Des milliers de policiers et miliciens en tout genre, munis d'armures et d'armes en acier et en Nintendite étaient disposés sur chaque niveau mais aussi autour des potences. Un zeppelin s'approcha du sommet de la spirale et perdit doucement de l'altitude. Les drones, frénétiques, diffusaient les images en direct à toutes les télévisions du monde. Tous attendaient patiemment le spectacle sanglant qui allait se produire : celui d'un quiproquo qui coûterait la vie à un Héros et provoquerait l'ultime fracture entre Nintendo World et Next Wave.

Mais des personnes avaient pour ambition d'empêcher un tel drame de se produire.

Ou peut-être le provoqueraient-ils eux-mêmes ?


Les cheveux blondis par sa puissance retirée, Gozen, menotté, se laissa tracter par les miliciens et s'agenouilla face à la potence. Au dessus de son crâne, une lame en Nintendite brillait d'un déraisonnable éclat. Il soupira. S'il devait mourir ici, alors il ne se plaindrait pas. Son seul regret était de ne pas avoir pu être capable de prévenir ses amis de la véritable nature de la Reine du monde. Cependant ses yeux étaient bien ouverts. Jusqu'à la dernière seconde il resterait digne. Il était pour lui hors de question d'afficher une mine paniquée ou ouvertement triste. Il valait bien mieux que ça, et surtout bien mieux qu'eux, même trainé dans la boue. De là où il était, il pouvait voir les premiers étages de la spirale d'Horuna.


- Pauvre folle. Vous allez provoquer une guerre.


Astrid ne lui répondit pas. Pourtant quelque chose en elle tiquait irrémédiablement. Si les Héros ne se débarrassaient pas vite du monstre des planètes de flottaisons, Next Wave, ainsi que sa propre stabilité, seraient tout deux en danger. Pourtant, face à cette exécution, elle ne devait surtout pas flancher. Gozen et elle partageaient l'intérêt commun d'afficher une mine fière en toutes circonstances. Tout irait bien. Elle en était persuadé. Elle s'approcha de la potence et fut acclamée par les soldats. Face aux caméras qui valsaient d'un point à un autre, elle écarta les bras et clama :


- HABITANTS DE NEXT WAVE ! Cela fait désormais 1000 ans que je suis à la tête de ce monde que nous avons construit ensemble. J'ai connu vos ancêtres et les ai partagé leurs joies et leurs peines pour faire de l'archipel une terre fertile et prospère. Vous savez alors, plus que quiconque, à quel point je puis être digne de confiance. Ce Héros; provenant de l'Ancien Monde relié par la Pandorica, Gozen, a commis un crime de Lèse-Majesté en me portant une atteinte physique. Ainsi blessée, je me tiens devant vous et vous annonce sa mise à mort imminente. Que cet acte tienne lieu d'avertissement à tout habitant de Nintendo World... cette terre morcelée est régie selon nos règles et aucune mutinerie n'est possible ! Que l'on abatte la lame de la justice !


Astrid baissa son bras mais la lame ne partit pas. Elle se tourna vivement et cria :


- Bourreaux ! Que se passe-t-il !?

- D-Dame Astrid... ! Nos membres refusent de bouger ! Et la lame est bloquée !


Gozen sourit.


- C'est impossible !

- Désolé, je puise dans mes dernières réserves pour me maintenir en vie. J'ai une dernière volonté à exprimer.

- Que... parle, avant que je ne te tranche la tête !

- Dame Astrid, voici ma dernière volonté. Regardez en bas.




Écarquillant les yeux, la Reine du monde vit; au niveau zéro de la spirale, c'est à dire la grande place qui l'entourait, de nombreux soldats voler dans les airs et retomber.




La foule de combattant s'écarta autour de quatre personnes qui, les unes contre les autres, souriaient. La flamme de l'espoir et de la révolution brillaient dans leurs yeux.  Roy ne put refréner son sourire, sa lame déjà dégainée tandis que Flandre, les ailes scintillantes, ne pouvait s'empêcher de pouffer malicieusement.

Magicka, au centre du groupe, empoigna sa cape et la fit voler au loin, déployant ses deux ailes reptiliennes roses ainsi que sa queue de dragon qui ondula doucement autour de ses hanches pour former une ceinture de protection.



- Camarades... déployez-vous !
Pièces Pièces : 53133
Nombre de messages : 5773
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 

Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Pignouf a écrit :
Zeta
Mar 25 Juil 2017 - 11:24
Juché en haut du second étage, Pignouf venait d'assister à ce qui ressemblait à une sorte d'apocalypse. Des épées venaient de trancher comme une pluie de couteaux de nombreux soldats tandis que du magma venait de sortir du sol, emportant tout avec lui. Qu'importe qui était à l'origine de cette infamnie, il devait empêcher quiconque se rendrait au sommet de traverser le passage. En haut de la montagne, Pignouf se trouvait bien chanceux. Il venait de terminer de bricoler son petit dispositif juste attends avant que cette attardée ne débarque et que plusieurs sphères viennent danser autour d'elle. Pignouf eut juste le temps de voir une épée se déplier de manière télescopique, qu'il s'envola à plusieurs mètres, roulant à même la terre et soulevant un nuage de poussière. Tapant nerveusement contre le sol tout en laissant un bras autour de sa blessure, Pignouf fit un sourire narquois, redressant son Képi sur sa tête. En se dressant jusqu'à lui, elle venait de tomber dans son piège. Il ne pouvait malheureusement pas la combattre à main nues, c'était voué à l'échec d'avance. Alors....

Tu sais jeune fille...M'attaquer par surprise ne sauvera pas la peau de Gozen. Peu importe combien vous êtes, nous nous dresserons contre vous et nous vous ecraserons. Astrid me fera Prince de ce Monde, et VOUS TOUS...Vous serez mes sujets !!


Une sorte d'étincelle brilla à travers les pupilles de Pignouf, tandis que le sol se mit à trembler et que quelque chose qui était en train de sortir sous ses pieds le faisait prendre de la hauteur.





Le robot qui venait d'apparaître, un mix entre l'alliage dont était constitué le zeppelin, et d'autres inventions préalables de Pignouf, se montrait vraiment menaçant : il était équipé d'un compartiment à roquettes, d'une mitraillette, d'un espèce de de bras-perceuse...Bref, assez armé pour faire souffrir Magicka au moins avant qu'elle ne se débarrasse de ce mecha hideux ! Pignouf savait que la puissance de son adversaire était démesurée mais au moins, espérait-il la retarder un peu. Le robot fit un pas en avant, faisant tournoyer ses pinces.

...Jusqu'ici on m'a toujours pris pour un abruti — sans doute parce que je le suis un peu — mais je te jure à toi comme aux autres que ça va changer. Dorénavant, vous tremblerez de peur rien qu'en entendant mon nom ! PIGNOUF DRILLLLLL !! cria le Général au Képi blanc, tout en remplaçant l'un des bras pince par une espèce de torpille. Celle-ci se planta dans le sol et le perça à une telle vitesse qu'une plateforme en ressortie sur laquelle se trouvait Magicka. Avec son autre bras en forme de pince, le Maskass la prit au piège, approchant dangereusement le foret au niveau de sa tête. Une fois que celle-ci aurait atteint sa belle chevelure...Il n'en resterait plus que du hachis ! La pince se resserra autour de sa taille fine autant qu'il le put pour l'écraser un maximum, tandis que la torpille se glissa à deux centimètres de ses yeux.

TON HEURE A SONNÉE !
Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Eloaf ArcaneDust a écrit :
Pluie Éternelle
Ven 28 Juil 2017 - 4:38
- Encore un incompétent, on dirait que cette vermine se rassemble pour porter secours au pécheur. Ceux qui daignent même songer à porter la main sur ma chère doivent tous connaître ce sort tragique.

Sortant de derrière les rangs qui se trouvant au sommet de cette tour d'ivoire cylindrique dont la vue donnait sur le monde, à l'image de l'influence d'Astrid, l’épéiste renommé arriva enfin. Son armure assisté était faite d'un mystérieux métal en plaques bleues inspirée des armures de samourai dont la renommée commençait à se faire légendaire depuis quelques jours. C'était un homme d'un pas assuré vint scinder la garde de la reine par sa simple présence, lui laissant la place de s'avancer vers la place qu'était destinée à celui qui avait menacé la vie de la souveraine. Jouant dans sa main gauche avec un petit bout de métal tranchant, il s'approcha du bord de la tour, à la parfaite distance pour apprécier le champ de bataille, étant tout juste arrivé pour voir le corps du robot écarlate tomber tel un vulgaire vêtement.

- Comme vous l'aviez demandé, le tigre divin des montagnes du Nord est sous votre service, je ne suis pas un vulgaire mercenaire... Je serais votre lame, votre bouclier, vos yeux et votre volonté. J’exécuterais vos envies telles qu'elles soient, car par votre grandeur mon honneur à été profondément touché, et c'est donc ma vie qui vous est vouée.


Le tigre divin des montagnes du Nord. Les fables d'un guerrier solitaire, réveillé après un nombre incalculable d'années, son esprit combatif voulant réponde à la venue des héros de l'ancien monde qu'était NintendoWorld. Il avait terrassé les mains attachées dans le dos la totalité des groupes rebelles cachés dans les montagnes de la région. Lorsque Astrid vint lui proposer un moyen de se mesurer à ces fameux héros tout en la servant, il n'hésita qu'une fois. Un mécanisme au niveau de la bouche vint s'ouvrir en deux pour laisser entrevoir les lèvres du tigre divin, lui permettant de prononcer d'une voix douce et charmeuse quelques mots.

- J'espère que la beauté du spectacle est à la hauteur de la vôtre. Si vous acceptiez de m'offrir l'opportunité de faire plus ample connaissance avec une femme de vôtre grandeur une fois ces imbéciles au tapis, je ne saurais que vous combler. Combattre ces légendes juste pour le combat serait simple, vous avez naturellement prévu récompense à la clé ?


D'un revers de la main, le tigre divin fit glisser entre ses doigts une rose d'un blanc pur, la lançant vers Astrid. La fleur portée par le vent vint tomber dans les cheveux de la reine avant de s'évanouir en poussière. Cette même poussière qui vint voler pour se coller sur la joue de Gozen encore sous la domination de son exécution. L'énergie vitale que dégageait la force et la magie d'Eloaf se propageait dans cette poussière, comme un signe de son identité à l'unique personne présente qui pouvait comprendre ce message, le message d'intentions encore floues. Il voulait en savoir encore un peu plus sur ce que représentait "Reclaimer" pour agir, observant de très haut la puissance déchaînée, ses bras fermement croisés.
Nombre de messages : 2929
Date d'inscription : 18/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Sam 29 Juil 2017 - 18:00
Roy se démenait comme un forcené pour empêcher les soldats de Next Wave de poursuivre Magicka et Flandre dans la grimpée de la tour. La puissance des soldats étaient dérisoires, mais la contrainte que s'imposait l'ange, à savoir ne tuer personne, couplé à la différence numérique, un contre un nombre incalculable de soldat, faisait en sorte qu'il commençait à peiner dans sa lutte. Il réfléchissait à un moyen de pouvoir empêcher l'armée de le suivre, mais rien de définitif ou peu couteux en énergie ne lui venait en aide. Il pouvait très bien manipuler la terre pour faire sortir un grand mur leur bloquant le passage, mais il n'était pas à l’abri qu'ils réussissent à briser le mur. Il avait également songé à geler tout les soldat, mais cela demanderait une trop grande quantité d'énergie et il était plus que probable que la majorité des personnes ne s'en sortent pas, et il était hors de question de faire des victimes inutiles. La meilleure solution restait encore de les retenir lui-même, mais combien de temps serait-il capable de tenir ? Cependant, le guerrier allait voir tout ses problèmes régler en un instant, mais de la pire façon qu'il soit.

Au loin, le Lycien cru entendre une voix, mais dans le brouhaha de la bataille, il n'était pas capable de distinctement entendre ce que cette voix disait. Peut-être que s'il l'avait entendu, il aurait pu faire quelque chose pour éviter l'horrible cauchemar qui se dessina devant ses yeux. En une fraction de seconde, une lumière venue du ciel traversa de part en part un soldat se trouvant devant Roy, ce qui le fit s'écrouler au sol, mort net. L'ange leva lentement la tête et vit alors le milliers d'épées de lumière flottant au dessus de la ville, telles des épées de Damoclès, prêtent à tomber à tout moment. C'est en effet ce qu'il se produisit. Toutes les épées se mirent soudainement à pleuvoir depuis le ciel, massacrant quiconque pouvait se trouver en dessous. Roy esquiva au dernier moment, grâce à d'excellents réflexe et une vitesse prodigieuse, une épée qui l'aurait sans aucun doute tuer sur le coup. Il se mit alors à observer le funeste destin d'un nombre de personnes beaucoup trop nombreuses pour être dit. Dans le chaos, les cris et la peur, la vie de toute une armée venait de partir en fumée. Puis, plus rien. Juste le silence. Pris d'une crise de syndrome post traumatique, l'épéiste se mit à se remémorer en un instant la mort de tout ses compagnons d'arme, tandis qu'il se mit à trembler de tout son être. Il eut quelques nausées et manqua de vomir, tellement la scène qu'il venait de vivre était horrible. La mort. Encore elle. Toujours elle. La seule question vint à l'esprit de Roy, qu'il ne put s'empêcher de laisser glisser entre ses lèvres, d'une voix presque inaudible.


« Pourquoi ... »

Le reste des soldats se mirent à se regarder les uns les autres, assez confus sur le moment, mais se regroupèrent autour de Roy, visiblement prêt à donner leur vie pour l'empêcher de sauver son ami. Pourquoi ? Pourquoi fallait-il faire autant de victimes ? Encore une fois ? Comme à chaque fois ? L'ange les repoussa d'un coup d'épée habile, faisant bien attention à ne pas les blesser de façon trop importante, visant les jambes pour les faire tomber, mais rien n'y faisait, ils se relevaient encore et encore. Le héro avait beau les supplier d'arrêter, il n'y avait rien à faire. Jusqu'au moment où une femme les fit s'écarter. Une femme aux longs cheveux violets, tatoué sur presque tout son corps, dégageant une prestance et une élégance certaine. Dans sa main, une arme lourde, très lourde, reliée par une chaine. Était-elle responsable de tout ces hommes mort aux combats ? N'était-elle qu'elle même un pion sur le gigantesque échiquier d'Astrid ? Qu'importe, si elle avait une quelconque autorité sur l'armée, elle était tout autant responsable que la Reine de l'Humanité aux yeux de Roy. Rangeant ses armes, il la défia du regard. Il ne voulait pas perdre de temps, mais ne voulait pas la tuer pour autant. Il allait falloir improviser. En un éclair, le guerrier se trouva devant elle et lui décocha un crochet du droit tellement rapide et violent, que le bruit du coup fut semblable au bruit assourdissant d'un canon, cela s'expliquant par la friction d'air causé par la vitesse du poing, tel un avion dépassant le mur du son, un bruit semblable à une explosion se créa, celui ci résonna dans toute la ville.

« Vous êtes à mes yeux responsable de la mort de tout vos hommes, mais vous ne méritez pas la mort pour autant. Cependant, si je dois vous briser chaque os présent dans votre corps pour pouvoir passer, soyez certaine que je le ferais. Ecartez vous maintenant, pendant que vous le pouvez encore. »
Pièces Pièces : 101498
Nombre de messages : 18909
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 31 Juil 2017 - 14:50
REZ-DE-CHAUSSÉE :


Les épées de Squall s'abattirent tout du long, décimant sur leur chemin un incalculable nombre de militaires. Etait-ce ce que le groupe avait voulu ? La volonté du dieu déchu de la mort était depuis fort longtemps altérée par la folie. Tous le savaient mais n'en faisait rien. Il n'y avait probablement plus rien à faire. Pour autant, l'origine de la punition divine ne parvint pas aux oreilles de Reclaimer. Personne, pas même Roy, n'avaient eu vent de ce châtiment avant que celui-ci ne se produise mais il était désormais trop tard pour numéroter les abattis. La ninja aux cheveux violets, qui avait reçu un fulgurant crochet du droit, était si ancrée au sol que seul sa tête bougea. La joue écrasée par le poing du Lycien, elle tourna doucement les yeux dans sa direction et articula avec difficulté :


- Alors pourquoi êtes vous... les seuls à nous décimer ?


Elle pointa difficilement du doigt Squall, qui, dans les airs, se préparait à lancer un nouvel assaut destructeur. Les chaînes reliées à la lame lourde de la ninja se tendirent et elle profita de la célérité de son mouvement pour écarter le Lycien. Tandis qu'elle faisait tourner son fléau au-dessus de sa tête, chacun de ses pas résonnait comme une menace de mort. L'aura meurtrière qu'elle dégageait contrastait avec son air doux. Malgré ce, elle ne tuait pas par plaisir. Elle se contentait d'exécuter les ordres comme il se devait. Elle planta sa lame dans le sol et un séisme se produisit, remuant la terre de part en part et faisant tomber les soldats déséquilibrés par l'impact.


- Cette exécution n'avait pour but que de faire un mort, cependant votre tentative de sauvetage coûte chaque seconde la vie de centaines de précieux civils. Next Wave possède une armée... mais contre quoi, me demanderas-tu ? Nous avons été spécialement entraîné pour vous combattre. Nous nous préparions à notre retour, cependant nous n'avions qu'un seul ordre : vous empêcher de nuire, et non vous assassiner. Désormais, vous avez sonné le glas d'une guerre que le geste causé par votre ami a fait retentir sur l'archipel tout entier ! Mais ne t'en fais pas pour ton ami aux mille épées... Mes compagnons Maniwa Phoenix et Maniwa Mante sont déjà en chemin pour interrompre sa brutalité. Prince Roy... moi, Maniwa Louve, quatrième chef de l'escouade Maniwani, serai ta seule adversaire. Au nom de la reine Astrid, souveraine de ce monde et impératrice des Humains, je prendrai ta vie.


Les tatouages sur le corps de la demoiselle convergèrent vers son visage et ses yeux s'illuminèrent d'un terrifiant violet amethyste. Elle souleva à nouveau sa lame et la fit tournoyer, avant de s'élancer sur Roy et de violemment le frapper au niveau de l'abdomen. Malgré les plusieurs tonnes que pouvait peser son fléau longiforme, la ninja rivalisait avec Roy en terme de force et de vitesse. Elle le frappa une nouvelle fois et le fit reculer de plus en plus jusqu'aux limites du champ de bataille. Chaque coup porté faisait trembler la terre et dévoiler les crocs de la louve enragée.


ETAGE 2


Le ninja qui avait empalé Flandre subit le même sort. Il fut par la suite battu à mort et projeté au loin par Axem, avant d'être achevé par un puissant rayon laser. Le robot était cependant blessé de part en part et avait du mal à maîtriser son énergie perpétuelle. Celui s'approcha de Flandre et décida de rester à ses côtés pour l'aider dans son entreprise. Flandre faisait partie de ceux du groupe qui souhaitaient se venger de la tyrannie des Humains. Axem possédait aussi ces pensées, surtout avec Sourcelame pour alimenter sa haine. Le ninja, démembré non loin, bouillonna. Son corps produisit d'étranges sons visqueux et plusieurs excroissances atteignirent ses membres amputés. Il se reconstruisit doucement et son rire sifflant résonna à travers l'étage. Il se mit debout et fit douloureusement craquer les os de son cou. Son bras, à l'envers, l'handicapait quelque peu et il le replaça d'un geste chirurgical. Le son émit était malsain.


- Je n'aime pas beaucoup que l'on m'interrompe lors d'une exécution... tu m'as fait rater le point vital, en plus. Et en plus, maintenant, je vais devoir exécuter deux personnes, quel ennui !


Il se jeta en avant et lacéra le visage d'Axem d'un coup de sabre, avant de le projeter contre Flandre et de les faire tomber par terre.

- Nan ! J'rigole... Je suis super excité à l'idée de vous découper en morceaux !


Il plaqua son pied contre le visage d'Axem et planta son sabre de part en part dans son corps, libérant l'énergie liquide et l'électricité éparse du robot dans toutes les directions. Son rire dominait le son ambiant et tandis qu'il écrasait le robot avec son pied, l'armure de celui-ci s'enfonçait dans le corps de Flandre et la blessait de part en part.


- HAHAHA ! Je suis Maniwa Chauve-souris ! Troisième chef de l'Escouade Maniwani ! Je me ferai un plaisir de vous rendre à la terre ! Maintenant, criez, suppliez-moi d'arrêter !


ETAGE 3



Tandis que Squall s'apprêtait à attaquer de nouveau, de nombreuses chaînes lui agrippèrent les membres et le ramenèrent violemment au sol. Il chuta avec force et provoqua un petit cratère contre l'étage. Les deux ninja l'encerclèrent tandis que celui au costume d'oiseau continuait de l'entraver. Son compagnon allongea et affina ses ongles pour créer de nombreuses armes tranchantes parallèles les unes aux autres. Ils s'approchèrent doucement et celui qui l'enchaînait attrapa doucement son menton puis lui fit tourner de force la tête en direction des nombreux cadavres qui les entouraient :


- Vraiment, tu manques de classe... Aucune précision, aucun savoir-faire... tu aurais pu tuer tes alliés aussi, tu sais ? Et même celui que tu tentes de sauver... et même notre Reine. Mais heureusement, tu es trop bête pour te modérer, ce qui nous laisse un avantage tactique par rapport à toi. Alors, qu'allons-nous bien pouvoir te faire en premier ?


Il bâillonna sa bouche pour l'empêcher de crier puis entrava ses yeux pour l'empêcher de voir. Il appliqua ensuite la même chose à son nez pour bloquer sa respiration. Squall était désormais sous l'emprise de ses agresseurs.


- Je suis Maniwa Mante, deuxième chef de l'escouade Maniwani, aux ordres de la reine Astrid...
- Mon nom est Maniwa Phoenix, premier chef de l'escouade Maniwani. Nous savons que tu es immortel, ce pourquoi nous ne pouvons t'assassiner comme il se doit. Nous savons en revanche que tu es toujours sensible à la douleur. En punition pour avoir tué deux mille civils sous le joug de ta colère, nous te ferons souffrir pour l'éternité.


Le ninja vert aiguisa ses lames et trancha à vif le bras de Squall. Un jet de sang fusa et le membre de la victime tomba à quelques centimètres d'elle.


ETAGE 4


Eloaf avait donc rejoint les rangs d'Astrid. Gozen ne prit pas la peine de jeter un coup d’œil dans sa direction. Il restait concentré sur ce qu'il se passait aux étages inférieurs, bien que sa vision était morte derrière son dos. Eloaf demanda naturellement si une récompense était à la clé mais Gozen pouvait d'ores et déjà répondre à la place de la reine. La seule récompense pour quiconque participait à cet effroyable événement n'était nulle autre que la survie. En se rangeant aux côtés d'Astrid, le guerrier arcanique s'était simplement promis une vie plus étendue, mais toujours mortelle. Non, rien n'était éternel; ni les guerres, ni même les alliances. La poussière projetée par Eloaf se mêla au bâillon qui recouvrait la bouche de Gozen et celui-ci s'affaiblit. Pas assez pour que l'extra-terrestre le retire mais assez pour l'annuler temporairement, même si cela lui coûterait du temps et de l'énergie.


- Tu veux savoir ce que vaut Reclaimer ... ? Pourtant Axem l'a déjà compris et il n'est pas quelqu'un de fin.

La guillotine tomba de quelques millimètres.


- Regarde autour de toi. Vois-tu réellement quelqu'un qui essaie de me sauver ? Si cela avait dû se passer ainsi, tous auraient ralliés ensemble le quatrième étage sans se soucier des tirs de flèche en Nintendite. Oh, crois-moi... ces idiots ont déjà leur propre idée de ce qu'il se passe ici et tous luttent à leur manière pour protéger leur idéal.

La guillotine parcourut une nouvelle courte distance. Gozen observa tour à tour Squall, Flandre, Roy et Magicka.


- Combattre ce que l'on est, lutter contre ce que l'on n'a jamais voulu devenir, se heurter à d'inexplicables différences, chercher son soi véritable... Reclaimer sonne au nom de tous comme une menace. Et j'aimerais que cela soit comme ça. Les menaces son faciles.


La guillotine tomba d'un nouveau cran.


- Reclaimer est un avertissement. Nous ne sommes ni des personnes bonnes, ni des personnes mauvaises.


Gozen esquissa un léger sourire et utilisa une force nouvelle pour relever d'un cran la guillotine, bien que cela le détruisait intérieurement. Ses cheveux prirent quelques couleurs qui se ternirent vite.


Nous sommes des dieux solitaires.
Pièces Pièces : 25525
Nombre de messages : 7722
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Flandre Scarlet a écrit :
avatar
I Want Play
Lun 31 Juil 2017 - 17:31


Des vies détruites à jamais. Des blessures mortels qui s'ouvrent encore et encore. L'espoir lui même qui pourris. Les cris, tout n'était que destruction. Cette illusion... comment avait-il était au courant pour Remilia. L'avaient-ils tuer ? La rage de Flandre était infini, à t-elle point que durant tout ce temps, alors que la lame l'avait transpercer, alors que Axem l'avait sauver, durant tout ce temps elle était rester muette et perdue dans de sinistre penser. Le chaos et la destruction régnait sur les lieux. La destruction... si danse... si intense....

Maintenant, il n'y a plus aucune limite à la Destruction !

Les âmes qui cèdent, les esprits torturer qui hurle d'agonie, les corps déchirés en plusieurs morceaux. Toute cette Destruction... cette Destruction si nourrissante et vivifiante. Une histoire qui se répète éternellement celle des mortels qui veulent anéantir ceux que l'ont appels "Les monstres". Ils s'opposent à des dieux, s'opposent à une magie qui les surpasses, et s'oppose également à leur propre fin. Toute chose à une fin, toute chose finie par être détruite, et l’innocence de cet enfant vampire se voyait être de nouveau briser. Avoir jouer avec ses sentiments... qu'elle cruauté. Couché au sol, sous la carcasse de son ami robotique Axem, eux deux étaient en train de se faire massacrer. La vampire s'inquiétait surtout pour le robot, criant sa rage. On lui détruisait une fois de plus quelque chose qui lui était précieuse... Tout était en train de se détruire sous ses yeux. Quand bien même la lame transperçant l'alliage du robot la frappait aussi, elle ne s'inquiétait que pour Axem qui était le plus toucher. Mais la vampire refusait de céder. Surtout devant un être aussi pathétique qui croit être une chauve-souris.

Les ailes de Flandre, qui n'était pas trop obstruer, se placèrent devant Axem, l'enveloppant. La vampire tentant de parer avec les cristaux de ses ailes les attaques de leur assaillant alors que sur le sol, les fluides énergétiques du robot se mélangeait avec le sang de la vampire. Il était pas question de crier... Jamais.... jamais elle ne lui ferait le plaisir de lâcher un crit d edouleur, quand bien même la souffrance était des plus intense.

-VA EN ENFER !!!!

Sous les yeux du Ninja, une nuée de chauve-souris jaillit de derrière le robot pour se mettre devant celui-ci. La vampire se retrouvat alors devant l'agresseur qui l'avait tant mis en colère. Encore une fois, la lame transperçat son corps, mais cette fois-ci sans atteindre Axem.

-Alors comme ça.... tu crois... que ceci... est mon point vital ?

En plein dans la poitrine encore une fois, et la vampire bronchait pas. Son point si vital... ça avait été cette vision de sa soeur. Mais maintenant, il était trop tard pour rejouer ce numéro. Les crocs de la vampire était bien visible mes ses pupilles... elles étaient comme embrasé et poser sur un fond noir. Flandre perdait beaucoup de sang, transpercer à plusieurs endroits de son corps. Saissiant le Ninja par le bras qui maintenant sa lame dans son corps, elle immobiliser également l'autre bras de cette homme avec son autre main. Si il tenait tant se risquer au corps à corps avec elle... il allait être servit.

Maniwa, pouvait sentir cette aura menaçant et grandissante au bout de son épée. La destruction de tant de vie, de tant d'espoir, ne faisait que nourrir l'horrible pouvoir qui sommeillait chez la vampire. Comment ce fait-il qu'elle ne hurle pas alors qu'elle est transpercée en plein coeur ? N'est-ce pas là la véritable faiblesse des vampires ? Non... Si ce cœur à déjà cesser de battre, cela ne lui importe peu qu'il soit ainsi déchiré. Le sang gisant au sol des victimes de l'attaque du dieu d ela mort s'elevat dans les airs et créât un tourbillon autour de Flandre et du Ninja.

-Pour cette cruelle vision du paradis que tu m'a donner... je vais t'offrir en retour.... CELLE DE L'ENFER !!!!

Une explosion d'énergie, la terre tremblait, autour du tourbillon, le sol se craquelait et une lumière rouge intense transperçait malgré tout le voile sanguin. La destruction du champ de btaille, réunnit en un seul point. Le pouvoir de Flandre venait de droite et de tout simplement se libérer dépassant l'entendement de sa propre raison. Détruisant son corps tout comme son esprit. Le tourbillon se remplissait de projectiles magiques qui, qui passaient si rapidement auprès du ninja, que sans même le toucher, sa peau se déchirait, comme si il était tout bêtement, peller. Il allait payer pour ce mensonge cruelle.

-COMME AS TU OSER ME TROMPER AVEC L'IMAGE DE MA PROPRE SŒUR !!!! L'IMAGE QUI FAIT DE MOI UN ETRE MOINS MONSTRUEUX ET PUTRIDE QUE TOI, MORTEL INFÂME !!!!

Dans sa folie, Flandre continuait de se blesser également, sa peau était de plus en plus blanche, elle perdue beaucoup de sang dans cette folie.

-COMMENT OSE TU T'EN PRENDRE A UN AMI ?!!! J'AI BIEN ASSEZ SOUFFERT DE LA BÊTISE DES MORTELS !!!! MAINTENANT.... IL N'Y AURA PLUS AUCUNE LIMITE ! JE VAIS TOUS VOUS JETÉE EN ENFER !!!!

Un jour.... un guerrier m'avait dit d'utiliser mon pouvoir pour protéger ceux que j'aime.... pourtant.... qui aurais pu penser que cette même personne était cet ennemis qui du haut de la tour nous regarde...

Se souffle si puissant, qui déchire sa peau, ce même souffle est trop intense pour qu'il puisse bouger. Là est la faiblesse des mortels. Une fois piéger... que peuvent t-ils faire ? Mais en l'observant, Flandre réalise qu'il allait continuer à la provoquer encore et encore, car jamais il n'admettrais que la vampire pouvait souffrir émotionnellement. Des larmes de sang coulèrent depuis ses yeux... pourquoi ce monde était-il si cruel ?

L'étaut se resère, al vampire ouvrit la bouche et ce tourbillon de sang danssant autour deux se détruit entre ses machoires, un tourbillon qui emporte avec lui le sang de son ennemi. Aussi vide qu'un raisin sec. De ce ninja cupide, il n'en restait plus qu'un squelette sur lequel se trouvait des muscles assécher et de la peau t des vêtement en lambeau. Au milieu ce tenait Flandre, la lame toujours dans la poitrine. Elle tremblait, son aura était même trop douloureuse pour elle. Ses jambes cédèrent, elle tombât sur ses genoux, amenant ses mains vers son visage défigurer par la colère et la soif de vengeance. Partout où elle avait des plaies, sa peau semblait comme faite de braise, sa brûlait, ça faisait mal. Cette magie morbide qui déborde... mais elle n'en avait pas finie. Elle s’acharnât sur la carcasse du mort, enfonçant ses doigts dans les orbites du cadavre, et réduisant ainsi en bouillit ses yeux. Puis enfin, elle arracher carrément la tête des épaules du cadavre, et griffât le crâne tout en le tenant contre elle et en se relevant. Regardant droit devant elle, elle vit Magicka menacer par une grande foreuse. A quoi bon respecter la carcasse d'un ennemi aussi lâche ?

Flandre lançât alors le crâne puis finalement le reste du corps du Ninja sur le robot et plus précisément sa foreuse. Ce qui restait alors du très renommer Maniwa Chauve-Souris, fut simplement de la bouillie digne d'une pâté pour chien et de la poussière d'os. Les os un peu plus résistant quand à eux, avait coincer la foreuse qui avait cesser de tournoyer. Et d'une voix à en faire fuir une armé de mort, la vampire s’exclamât à pignouf.

-Lâche... la...

Et Axem ? Le robot est-il lui aussi casser ? Briser ? Détruit ? Pourvu que non... elle ne voulait pas perdre quelque chose de précieux en plus. Il faudrait peut-être songer à enlever cette lame dans sa poitrine également, mais à peine qu'elle y posât la main sur le manche, elle sentie à quel point la douleur était intense si elle bougeait celle-ci ne serait-ce que d'un millimètres. Elle était bien aiguiser, c'était un fait... Dans le fond, la vampire savait parfaitement bien que seule, elle ne pourrait pas luter bien longtemps. La foreuse était bloquée, pourvu que Magicka pouvait en profité pour se libérer. Et pourvu que personne ne profite de la situation pour s'en prendre à Axem. Cependant, Flandre ne savait pas que la magicienne et le robot n'était pas en très bonne entente...
Pièces Pièces : 30993
Nombre de messages : 1526
Age : 18
Réplique/Citation : Are you going to die for me?
Date d'inscription : 01/07/2015
Liens : Fiche de Personnage


Connaissances : Roi Boo, Stip, Rosstail, Eloaf, Nightmare

Amis : Bowser, Axem, Nightwish (décédée), Snow

Ennemis : Link, Light, Flare, Hwoarang, Meta Knight, Tim Sinassas

Soeur : Remilia Scarlet


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Fiche de PersonnageJournal

Wake now, my soul
I want to break out of this shell, dead or alive
Limits are nothing but an illusion
To those who have intense emotions, dead or alive

No longer will I hold back this
Accelerating crimson impulse, dead or alive
Casting my shackles aside, I’ll do as I please
Without any regrets


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Axem Staÿlis a écrit :
avatar
Tyran de Dreamland
Mer 9 Aoû 2017 - 16:29
Axem avait massacré le ninja insolent qui avait osé blesser sa protégée. Sous-estimant complètement son adversaire, il fut prit de surprise par celui-ci qui par je ne sais quel miracle, se reconstitua entièrement pour ensuite l'attaquer dans le dos tel un lâche. Déjà mal en point, le cyborg se fit entailler le visage et empaler de nouveau. Bien qu'il ne ressentait rien, il ne put rien faire contre son ennemi qui l'envoya valser sur Flandre pour les envoyer au tapis. Insolent jusqu'au bout, le ninja ira même jusqu'à piétiner le duo en riant frénétiquement. Ce comportement réussit à mettre la vampire hors d'elle. Insouciante de sa blessure, elle fit exploser sa colère et offrit un spectacle des plus macabre à son partenaire métallique en massacrant le ninja une deuxième fois. La vue en valait la peine et une certaine satisfaction pouvait se lire sur le visage normalement sans émotions du destructeur. Se relevant malgré son état déplorable, Axem réservait à présent un sort bien cruel à l'âme de ce ninja. Possédant un masque pouvant emprisonner une âme, celui-ci décida de garder celle de son ennemi vaincu en souvenir de sa défaite....et de sa vengeance. Il ne trouvera jamais le repos et sera probablement la victime éternelle de la cruauté de son geôlier.

-Un de moins.

Reprenant Sourcelame, Axem leva les yeux au ciel. Squall était à la merci de ses ennemis et pas loin de lui se trouvait un maskass, ainsi qu'une donzelle qu'il avait essayé de tuer dès sa sortie de la Pandorica. Ainsi donc elle était encore en vie...

-Un vrai petit cafard..

Son regard se posa de nouveau sur Flandre, puis sur son torse qui était vraiment amoché. Il ne pouvait pas combattre dans cet état. Refusant de se soumettre à cette réalité, Axem activa son pouvoir lié aux cristaux et regarda les deux autres qui étaient dans le ciel. Ceux-ci eurent une petite surprise, car de nombreux cristaux rouges commencèrent à se manifester sur leur peau, leur volant leur énergie vitale pour ensuite la transférer au destructeur qui commençait à se régénérer. Pour plus de sécurité, il activa son Mantra Crusader sous la forme d'un exosquelette, un bouclier mystique qui appartenait à son ancien maître; Le seigneur Maiden.
Pièces Pièces : 5135
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 18/08/2012
Liens : Famille: aucun

Amis: Aucun

Rival: Ghirahim

Ennemis: Link, Astrid
Allié: Flandre

Supérieur: Aucun


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Mes rangs:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 9 Aoû 2017 - 21:45
Le membre 'Magicka' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


#1 '[Magicka] Dé 1' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 '[Magicka] Dé 2' :

#2 Résultat :
Pièces Pièces : 25525
Nombre de messages : 7722
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Magicka a écrit :
avatar
Koopa
Mer 9 Aoû 2017 - 21:52
L'action de Flandre avait stoppé la vrille du robot pile à temps pour que Magicka ne se fasse pas massacrer. Cela l'avait cependant bien sali. Axem les rejoignit bien vite et tout deux échangèrent un long regard qui en disait beaucoup sur leur rivalité. Magicka soupira. Ce n'était pas le moment de songer à des choses aussi triviales, d'autant qu'il semblait cette fois être de son côté. Maintenant qu'elle y songeait, peut-être était-il un ami de Gozen ? L'idée qu'Axem puisse avoir des amis fit rire intérieurement la sorcière. Et pourtant, même si elle ne le savait, quelque chose les liaient tout deux : ils étaient des Staÿlis.


Magicka se détacha de la pince et tomba un mètre plus loin. Elle se releva rapidement et planta son épée dans le sol. De violentes turbulences magiques s'emparèrent de la zone. Flandre, derrière la sorcière, était à l'abri de l'impact et Axem était protégé par le puissant Mantra Crusader. De nombreuses pierres enflammées ainsi que des colonnes de flammes sortirent de terre et frappèrent le robot de Pignouf, puis la foudre tomba sur lui, détruisant sa machine d'une seule traite. Le maskass tomba dans la zone d'action du sort et fut frappé de toutes part, avant que, d'un puissant coup de pied, Magicka l'envoie valser comme un ballon de football jusqu'à l'étage 1, voire le rez-de-chaussée, proche de la position de Roy.


Magicka tourna une nouvelle fois le regard en direction d'Axem et ses cheveux dorés suivirent le mouvement de la brise qui, souillée par la bataille, amenait les cendres du chaos. Elle détourna bien vite le regard et déplia ses ailes, se dirigeant vers le troisième étage sans un mot.
Pièces Pièces : 12397
Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 23/02/2013
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Ven 11 Aoû 2017 - 14:22
- Alors pourquoi êtes vous... les seuls à nous décimer ?

Roy releva la tête, suivant la direction que pointait la ninja du doigt. Ce qu'il vit l'horrifia. Au dessus d'eux se trouvait une personne. Une personne qu'il connaissait bien, trop bien même. Squall. Énormément de questions se mirent à fuser dans l'esprit du guerrier. Etait-il coupable du génocide auquel il venait d'assister ? Et pourquoi se tenait-il là au lieu d'aider les autres ? Etait-il vraiment de leur côté ? Faisait-il cavalier seul ? Et surtout, pourquoi ? L'ange regarda à droite et à gauche, voulant se persuader qu'il était impossible que son ami avait pu commettre un crime si ignoble, cherchant des yeux un coupable éventuel, mais rien, personne d'autre n'était présent. Roy eut un pas de recul, et ses mains se mirent à trembler légèrement. Il ne pouvait pas y croire, il ne voulait pas y croire, et pourtant c'était bien le cas. Le responsable de cet assaut meurtrier, de cette violence gratuite, de ce massacre, n'était autre que Squall. Baissant la tête, le Lycien ne bougeait plus d'un iota. Pourquoi ? Cette simple phrase se répétait en boucle dans son cerveau. La louve se jeta sur Roy en lui assénant un coup rapide, puissant et précis au niveau de l'abdomen, ce qui le fit reculer une fois, mais il ne réagissait pas. Un autre coup l'atteint, puis un autre, et encore un autre, tous le faisant reculer à chaque impact, mais aucune réaction. Une gerbe de sang se mit à couler le long du coin de sa bouche, mais encore, aucun mouvement de sa part. La terre entière tremblait et Maniwa se montrait de plus en plus féroce et violente dans ses attaques. Il releva enfin la tête. Son regard avait changé, son expression faciale aussi, tout comme son attitude et sa présence. Roy dégageait quelque chose d'inquiétant. En une fraction de seconde, il se trouvait devant la louve, le bout de la lame collée sur sa gorge, son regard vide transperçant celui de la ninja, comme s'il lisait dans son esprit. Jamais de sa vie, il n'avait connu une telle rage et jamais il n'avait dégagé une telle envie de tuer quelqu'un. L'ange prit un pas de recul, sans la lâcher du regard.

« J'aurais pu vous tuer un nombre incalculable de fois en l'espace d'une seconde. Ne me forcez pas à le faire, je n'hésiterais pas la prochaine fois. Je vous laisse une dernière chance, laissez moi passer. »

Du haut de la tour tomba Pignouf, non loin de là où Roy et Maniwa se trouvaient. Il ne bougea pas pour le moment, mais gardait un oeil sur lui. Le Maskass était capable de tout n'importe quand, et cela, l'épéiste l'avait déjà constaté.
Pièces Pièces : 101498
Nombre de messages : 18909
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Eloaf ArcaneDust a écrit :
avatar
Pluie Éternelle
Dim 13 Aoû 2017 - 4:13
Implacable, Eloaf restait les bras croisés, observant les efforts des forces d'Astrid, plus ou moins efficaces selon leurs adversaires. Alors que Squall s'était fait momentanément maîtriser, on ne pouvait qu'admirer et craindre la puissance que déchaînait le duo sanguinaire qu'étaient Axem et sa protégée vampire. Rien que les voir depuis mon piédestal lui permettait de ressentir leurs convictions.

Combattre ce que l'on est, chercher son véritable soi... Des héros déchus, aux convictions égoïstes mais ralliés sous une même bannière. Je pense avoir pas mal appris avec le temps. J'ai même arrêté de chercher un sens au monde qui nous entoure, chaque chose est vouée a disparaître. Le temps que cela demande n'est déterminé que par des éléments perturbateurs, à l'image des membres de Reclaimer.
Je me suis fais à cette raison depuis les événements qui ont suivis notre dernière rencontre.


Les mots suivants étaient alors plus dirigés vers Astrid, ne sachant que peu si elle souhaitait juste revendiquer la mort de Gozen ou si elle avait déjà prévu la suite des événements.

Voila ce qu'un simple homme comme moi souhaite, me confronter à bien plus fort que moi, pour voir si leur volonté se brisera avant la mienne. Gozen, tes deux amis aux cheveux rouges m'intriguent beaucoup trop pour que je reste planté la une seconde plus.

Les jambes d'Eloaf vinrent alors se diriger vers la bordure de la tour. Alors que des marches de poussière vinrent se former une par une pour permettre la descente du mage, se déplacement vers la position de Roy lentement, prenant le temps de préparer le terrain.

D'un bras tendu sur le coté, il forma une masse de poussière en suspension, à peu près de sa taille. Cette masse qui flottait paisiblement jusqu'à tomber vers sa destination bien plus bas. Cette forme vint prendre la forme d'Eloaf sans son armure, reconnaissable à son trou dans le ventre. Il s'avançait vers lui le dos courbé légèrement en avant, visant de ses deux bras le guerrier aux cheveux de feu et l'assassin l'ayant défié l'instant précédent. Des deux bras se formait des masses de poussières, projetées sous formes de lances vers les deux cibles collées l'une à l'autre. Eloaf s'attendait déjà à voir s'il protégerait son précédent adversaire celle ci devenue quasiment inoffensive.
Pièces Pièces : 820
Nombre de messages : 2929
Age : 19
Localisation : Il suffit de suivre le sillage
Réplique/Citation : Ce monde finira par mourir, de lui même
Date d'inscription : 18/06/2010
Liens : Amis proches : Linkfan , Sonic

Connaissances : Kirby Bros, Genesect, Faust

Ennemis : Axem red, Dollmaster, Mephiles


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur








L'Association de Defence Epique des Blondes Intelligentes et Libres

Polices :

(color=#6699cc) Voix normale

(color=#333333) Voix dans sa tête
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Pignouf a écrit :
avatar
Zeta
Lun 14 Aoû 2017 - 20:36
....AMAAAAAAAAAA' !!! ♥

Bien que Squall dut faire face à l'assaut des lances de Eloaf, Pignouf se projeta et envoya ces fameuses lances pour une bonne raison : en entendant le nom du ninja, dont ce qu'il retint surtout, c'était qu'il se terminait par "Louve", Pignouf cru en une réincarnation de sa bien aimée. La chevauchant malgré son apparence, les deux galopins se mirent à rebondir et rouler dans tous les sens si bien que les lances furent déviés de leurs trajectoires et formèrent un cercle tout autour de Roy qui ne pouvait sans doute pas s'empêcher à l'idée de faire un facepalm. Alors oui, il avait été cogné, foudroyé et même expulsé par les pouvoirs de Magicka, en raison de la turbine qu'avait bloqué cette maudite chauve-souris, et en plus son appareil avait été détruit, mais comme il venait sans doute de retrouver son amour perdu, alors ça n'était pas bien grave !

Ooooh, quelle cachotière tu fais ♥ ! Alors comme ça on me dit rien, et en plus on bosse pour Astrid ?
Mais t'es trooooop meugnooooonne ! Allez reprend ta forme de loup-là, je l'adore moi ♥ Je veux faire un tour. HUUUUE DADAAA ! BWAHAHAHAHAHA !


Serrant de toutes ses forces Maniwa Louve, Pignouf venait sans le savoir de court-circuiter le plan des quatre et d'aider le camp adversaire. Un peu comme si, dans un match de foot, il avait décidé de marquer contre son camp. Sacré Pignouf ! Sous le regard frustré d'Eloaf, Squall, et surtout Roy duquel il venait de sauver la vie sans le savoir, Pignouf fit une prise de lutte à Louve, montrant une force surhumaine et la bloquant de tous mouvements pour lui faire des câlins et la recouvrant de bave.

Crois-moi, on va rattraper le temps perdu ♥ ♥ ♥ !

Pièces Pièces : 2500
Nombre de messages : 1458
Age : 23
Localisation : Coffre à Jouet
Réplique/Citation : « PONEY ! »
Date d'inscription : 26/07/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


◎ RP' En Cours > :  EVENT : Execution Publique
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Mer 16 Aoû 2017 - 20:46
La ninja, que l'attaque de Pignouf avait fait sursauter, et malgré sa grande force, se surprit à ne plus pouvoir bouger. Le Maskass possédait quelque chose qu'elle n'avait pas, c'était certain, et elle se débattait de plus en plus. Et au plus elle agissait ainsi, au plus Pignouf resserrait sa poigne. Elle commençait à suffoquer, d'autant que Roy lui avait bien prouvé qu'elle ne pouvait pas rivaliser avec son corps actuel. Une lance arcanique appartenant à Eloaf, qui leur était destinée mais fort heureusement évitée grâce à l'intervention aléatoire du maskass, tomba aux pieds de la demoiselle. Elle grinça des dents en voyant qu'il était impossible de se débarasser du petit être. Elle le décollait tant bien que mal et l'écrasait contre le sol avec toute sa force mais rien n'y faisait, il ne subissait aucun vrai dégât et s'accrochait à nouveau en criant "HU DADA !"

C'en était assez. La louve Maniwa s'était refusé à employer cette technique contre autre chose qu'un humain mais elle ne pouvait pas passer à côté de telles propriétés. Tandis que Pignouf se frottait sur son visage, elle plaça ses deux mains l'une contre l'autre puis les plaqua sur les fesses de la créature, criant "NIMPO : ART DE LA FORGE HUMAINE" et une explosion les dissocia, soufflant par la même occasion Roy et les soldats. Le corps de la ninja se trouvait aux pieds du guerrier roux et celle-ci semblait inconsciente. Pourtant, lorsqu'elle ouvrit les yeux, quelque chose d'inattendu se produisit car la voix de Pignouf, ou plutôt son ton de voix, en sortit. Le nuage de fumée proche d'eux se dissipa sur l'envol de la casquette de commandant du maskass et une voix ténébreuse brisa le silence.



- Allons bon, je suis un homme maintenant. Et même plus un humain. Enfin, presque plus... mais je dois dire que j'aime ce que je ressens. Cette puissance, cette invincibilité latente. Et dire qu'un si grand potentiel se cachait dans un si petit corps. Mais maintenant il m'appartient !


un gant blanc, qui se gorgea doucement de rouge et des tatouages violets de Maniwa Louve, sortit de la poussière et attrapa la lance arcanique d'Eloaf. La, ou plutôt le ninja, porta sa main sur son visage et détacha le masque qui le retenait.





- Laisse-moi me présenter à nouveau. Je suis Maniwa Louve, ou plutôt Loup. Mon Nimpo est celui de la forge humaine. Je suis capable, si le corps est compatible, de transcender mon âme pour échanger de corps et de souvenir avec ma cible, et ce pour toujours. Tu étais peut-être capable de tenir tête à ma précédente enveloppe mais la force qui sommeille en ce... ce Pignouf... oui... c'est quelque chose qui me dépasse. Et qui te dépassera bientôt. La tête de ce Maskass est remplie d'idiotie mais j'aurai tôt fait de les chasser. Ce que cet abruti n'a jamais été capable de faire... mon expérience du meurtre t'y feras goûter !
Pièces Pièces : 53133
Nombre de messages : 5773
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Mar 29 Aoû 2017 - 9:38
L'intervention de Pignouf vint d'étendre l'atmosphère très tendu qu'il y avait entre Roy et Maniwa Louve. Cependant, la tension n'avait pas pour autant disparue, bien au contraire, l'ange était toujours aux aguets et à juste cause, puisqu'il venait de se faire assaillir par une troisième personne. Des lances de poussières s'abattirent sur lui depuis le ciel, qu'il esquiva avec aisance cependant, un mélange de très bons réflexes, d'une vitesse prodigieuse et du fait qu'il était encore à l'affût de la moindre attaque. Chaque esquive était fait à une vitesse telle qu'il paraissait que le guerrier se téléportait à chaque mouvement. Pendant qu'il se déplaçait, l'épéiste réfléchissait à un plan pour s'évader rapidement de cette situation compliquée. Devoir affronter trois puissants ennemis en même temps était une très mauvaise idée, qu'importe le niveau de puissance de Roy. Cependant, à y réfléchir deux minutes, il était plus que clair que Pignouf n'était pas du tout dans le camp de la ninja, qui d'ailleurs était complètement surmenée par la force brute du Maskass, qui l'accrochait depuis maintenant plusieurs longues secondes, elle commençait à suffoquer sous la pression exercée par le gnome blanc. C'est alors que la situation pris une toute autre tournure. Une tournure inattendue. Maniwa Louve hurla une sorte d'incantation que l'ange n'entendit pas très bien, puis une explosion survint, le soufflant un peu plus loin, sans le faire tomber pour autant, ainsi que les autres soldats qui se trouvaient encore près de lui. Puis, un silence. C'est le corps de Pignouf qui se leva, celui de Maniwa Louve resta au sol. Il prit son masque dans sa main et le retira, laissant place à un visage très sérieux et déterminé. Roy ne mit pas trop de temps à comprendre ce qu'il venait de se passer, Maniwa Louve avait pris possession du corps du Maskass.

Tout venait de changer subitement et l'issu du combat venait d'être remise en cause. Si Maniwa Louve, ou plutôt Loup désormais, parvenait à parfaitement contrôler le potentiel de Pignouf, qui sait quel désastre cela pouvait-il causer. Fermant les yeux un instant, Roy prit une grande inspiration et rouvrit les yeux lentement, commençant à être entourée d'une sorte d'aura bleutée. Pas le choix, il allait utiliser l'ether pour en finir le plus rapidement possible.

« Vous ne me laissez vraiment pas le choix ... Sachez cependant que je suis navré des agissements de mes comparses. Jamais je n'ai voulu faire la guerre, bien au contraire, nos buts sont communs mais nos idéaux sont différents. J'aurais cependant espéré que l'on puisse régler cela autrement. »

Au moment même où le guerrier prononça son dernier mot, il se retrouva devant Maniwa Loup, ailes déployées, lui décochant un crochet du droit en plein menton pour le déséquilibrer. Il profita de l'effet de surprise pour lui attraper le genou et l'entouré de la même aura bleutée qui se trouvait autour de lui quelques instants avant. Il bondit en arrière, se repositionnant et tendit son bras, la main ouverte, en direction de son adversaire. Au moment où il serra le poing, une forme lumière se dégagea du genou de Maniwa et un bruit semblable à une explosion retentit. Les dégâts étaient internes, sa rotule, ainsi que la base de son tibia et de son fémur venaient d'exploser sur le coup, lui réduisant considérablement ses déplacements. Le message était clair. S'il ne voulait pas le laisser passer, il ferait en sorte qu'il ne soit plus en mesure de le retenir. L'épéiste reprit ses armes en main, attendant patiemment la prochaine attaque de Maniwa Loup. Le prochain coup sera violent.
Pièces Pièces : 101498
Nombre de messages : 18909
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Mar 29 Aoû 2017 - 16:00
Maniwa Loup ne réussissait plus à se mettre debout à cause du coup infligé par Roy. Il était là, étendu par terre, tel un ange, mais son visage, dément, se déformait à cause d'un rire qu'il ne pouvait pas arrêter. Oui, il le sentait, le flot de puissance inégalé le parcourant. Pignouf était quelqu'un d'incroyable, pour qui la souffrance ne voulait rien dire. Même avec une jambe en moi, Maniwa se sentait capable de se relever et frapper à la vitesse du son. Il se sentait immortel. D'un simple bond, il s'élança sur Roy et l'assourdit de coups de poings. Maniwa ne se contrôlait pas. La puissance de Pignouf l'aveuglait et il agissait comme une personne tant ivre qu'elle ne ressentait plus rien. Le ninja assaillit Roy inlassablement, tandis que le guerrier encaissait, cherchant la faille pour le faire plier.

La jambe de Maniwa le lâcha et il tomba à nouveau, continuant de frapper Roy en riant intensément.



- Qu'qu'est-ce qu'il se passe !? Je ne peux pas m'empêcher de... de rire ! J'ai beau frapper, je me sens comme si je devais faire des idioties ! Pourquoi tout me semble si confus !? Qu'est-ce que c'est que cet esprit dérangé ? HAHAHA ! Je n'arrive pas à le contenir !!
Pièces Pièces : 53133
Nombre de messages : 5773
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Mar 12 Sep 2017 - 12:03
Maniwa Loup ne s'arrêtait pas d'accabler Roy de coup. Son genou complètement explosé ne semblait pas du tout l'affecter. Au contraire, il semblait que la douleur que le ninja pouvait ressentir le poussait à apprécier de plus en plus le combat. Par moment, il vacillait, posant le genou qui le faisait souffrir au sol, mais se lançait de plus belle dans le combat par la suite. Ses coups étaient rapides et puissants et l'ange ne pouvait pour l'instant que se défendre des assauts incessants du ninja, attendant le bon moment pour contre-attaquer, ce qu'il allait faire bien rapidement.

Au moment même ou Maniwa posa un genou au sol, flanchant un instant, l'épéiste ne perdit pas une seconde de plus pour passer à l'action. D'un coup rapide et précis, il enfonça la lame de son épée dans le tibia de la jambe encore valide du ninja, pour l'immobiliser un instant. La lame de l'épée se mit à briller intensément, d'une couleur bleutée, et Maniwa sentit sa jambe compressée de l'intérieur, comme si quelqu'un serrait de toutes ses forces ses muscles. En réalité, Roy avait injecté de l'ether directement dans sa jambe, qui s'entremêla dans ses tissus musculaires afin de l'empêcher d'utiliser sa deuxième jambe. Il retira l'épée d'un geste brusque et la posa sur la gorge de son adversaire. Au moindre mouvement brusque, il n'hésiterait pas à lui trancher la tête.

« C'est terminé. »
Pièces Pièces : 101498
Nombre de messages : 18909
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Eloaf ArcaneDust a écrit :
avatar
Pluie Éternelle
Mar 12 Sep 2017 - 14:10
L'avatar de poussière était à la fois les yeux, la bouche et les émotions d'Eloaf. Un corps immortel fait de poussière qui réalisait tous les désirs de son façonneur depuis le haut de la tour, loin du fracas des armes. Une enveloppe dépourvu d'âme, guidée par la seule volonté de son maître. Tout aurait pu se passer comme il l'entendait si un élément perturbateur n'était pas venu s'initier dans cette rencontre. Pignouf, un être aussi imprévisible que dangereux. Eloaf voulait tester quelque chose auprès du guerrier roux, mais dans l'instant il se retrouvait plus spectateur qu'autre chose vis à vis de ce combat.

La louve qu'affrontait Roy était en bien mauvaise posture, se servant du corps de pignouf à portée pour effectuer un tour bien imprévisible. Laissant son joli minois pour un corps plus fort, elle laissait alors la porte ouverte à un esprit dérangé crains par bien des personnes. Cela sembla lui suffire pour se jeter sur Roy. Eloaf se doutait que s'il le souhaitait réellement, le guerrier roux était en mesure de se défaire des ses adversaires sans aucun problème. Il les battait sur le plan Tcer des mots, s'adressant à Roy.


Tu m'intrigue énormément je dois dire. Tu fais ton possible pour éviter les pertes et tu semble ne pas vouloir tuer inutilement ton adversaire alors que tout le monde l'a bien vu, tu en avait maintes fois l'occasion. Et malgré cela, est tu conscient que tant que votre ami sera recherché pour être mit à mort, cette guerre continuera ? Cette même guerre que vous avez accepté en venant le secourir. Je te pose alors une simple question.. Toutes ces pertes, même involontaires, valent elles la vie seul homme, aussi important soit il à vos yeux ?


L'avatar en profita pour s'approcher de Roy, sans manifester aucune garde à son encontre, il se mit à genoux et se posa aux coté du corps inconscient de la ninja, posant sa main dessus.

A tu pensé qu'un esprit aussi dérangé et imprévisible que celui de pignouf resterait tranquille, le couteau sous la gorge ? J'ai bien peur que seule la manière forte ne suffise à maîtriser cette folie ambulante. Je serais de ton coté le temps d’arrêter ce ninja. Nous avons deux solutions, lui fait retrouver son véritable corps ou en finir avec sa vie une bonne fois pour toute, faisant une pierre deux coups. Je te laisse le choix.
Pièces Pièces : 820
Nombre de messages : 2929
Age : 19
Localisation : Il suffit de suivre le sillage
Réplique/Citation : Ce monde finira par mourir, de lui même
Date d'inscription : 18/06/2010
Liens : Amis proches : Linkfan , Sonic

Connaissances : Kirby Bros, Genesect, Faust

Ennemis : Axem red, Dollmaster, Mephiles


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur








L'Association de Defence Epique des Blondes Intelligentes et Libres

Polices :

(color=#6699cc) Voix normale

(color=#333333) Voix dans sa tête
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 13 Sep 2017 - 13:50
Le membre 'Magicka' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


#1 '[Magicka] Dé 1' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 '[Magicka] Dé 2' :

#2 Résultat :
Pièces Pièces : 25525
Nombre de messages : 7722
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Magicka a écrit :
avatar
Koopa
Mer 13 Sep 2017 - 14:22
Magicka, ailes déployées, s'élançait d'étages en étages, courant à toute vitesse pour ne pas perdre de temps. Chaque ennemi qui se dressait devant elle était irrémédiablement assommé. Elle avait demandé à Flandre d'assurer ses arrières et de rester à la limite du deuxième et troisième étage pour ne pas la ralentir. Elle souhaitait aussi ne pas exposer la petite vampire au danger le plus grand qui se trouvait sur cette tour : Astrid.

Elle avait abandonné Axem sur un simple regard empli de dédain. Ce n'était ni le moment ni le lieu pour se battre. Ils n'avaient plus le temps. Magicka atteignit le quatrième étage sans encombre. Il était bien plus petit que les précédents. Après tout, elle était au sommet. Trois sphères tournèrent autour de son corps puis gorgèrent son poing de magie. Elle tomba sur une petite plateforme et se propulsa avec assez de puissance pour créer un impact derrière elle. Elle effectua un salto avant et donna un gigantesque coup de poing contre le champ de force qui entourait l'étage final. L'énergie de l'eau, de la glace et de la roche fondèrent dans la main de Magicka et provoquèrent une puissante explosion, mais, rien à faire, le champ de force ne fut pas endommagé. Magicka fut éjectée en arrière et tomba à l'étage du dessous. Elle se releva puis s'envola, tentant une fois, deux fois, trois fois, se blessant à chaque impact.


De son côté, Maniwa Loup se releva une fois de plus mais cela ne dura qu'une seconde. Il gonfla son torse et, dans un dernier rire, vit ses yeux révulsés. Il tomba inconscient face à Roy, lui laissant finalement le champ libre pour rejoindre la sorcière qui exploitait ses dernières ressources pour atteindre Gozen face à une Astride placide qui ne bougeait pas d'un poil.
Pièces Pièces : 12397
Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 23/02/2013
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Mer 13 Sep 2017 - 20:06
Roy tenait en joug Maniwa qui était susceptible de bouger à tout moment. Son cœur battait rapidement, de par l'excitation du combat mais également car il était à l'affût du moindre mouvement de muscle du ninja. L'ange le tuerait, c'est sur et certain, il allait le faire, il ne pouvait pas faire autrement, au risque de mettre tout le monde en danger. Maniwa Loup se leva, gonfla son torse, explosa de rire une dernière fois et s'écroula au sol, les yeux révulsés, ayant perdu connaissance. Et Roy n'avait pas bougé. Le guerrier était resté planté là, incapable de mettre en exécution ses paroles. Il s'était refusé de tuer cette personne qui avait pourtant quant à elle menacé de tuer tout ses compagnons d'armes. Pourtant, rien y faisait, le Lycien ne pouvait simplement pas se résoudre à le tuer, comme s'il se retenait volontaire ... non, il se retenait volontairement, et il savait bien pourquoi. Mais il ne voulait pas l'avouer. Roy savait bel et bien au fond de lui l'unique raison de pourquoi il n'avait pas pu tuer son adversaire. L'épéiste rangea ses armes et libéra la jambe bloqué par la puissance de l'éther du ninja, puis posa sa main sur le genou de Maniwa, qui se mit à briller d'une lumière très intense. Il ne pouvait pas faire repousser son os instantanément mais lui prodigua des soins suffisants pour qu'il soit capable de remarcher d'ici une semaine ou deux. Maniwa Loup n'était pas une mauvaise personne, bien loin de là, il se battait simplement pour des idéaux différents de Roy et qui pouvait lui en vouloir ? La défense d'Astrid était le plus important pour lui et c'était tout à son honneur de s'être battu jusqu'à ses limites contre l'ange.

Un genre de silhouette faite de poussières d'étoiles vint se poser à côté de Roy, il semblait vouloir l'aider dans son combat, mais trop tard, le jeune homme s'était chargé de cette affaire tout seul, non sans mal, les frappes incessantes du ninja avait fait quelques dégâts au niveau des muscles du guerrier, d'autant plus qu'il possédait une force brute colossale. Même si en externe, tout semblait aller, en interne, certaines zones de son corps le faisait souffrir énormément. A la grande surprise du rouquin, la silhouette humanoïde se mit à parler, mais ses paroles allaient le faire rentrer dans un état qu'il ne pensait pas être capable d'atteindre.


Tu m'intrigue énormément je dois dire. Tu fais ton possible pour éviter les pertes et tu semble ne pas vouloir tuer inutilement ton adversaire alors que tout le monde l'a bien vu, tu en avait maintes fois l'occasion. Et malgré cela, est tu conscient que tant que votre ami sera recherché pour être mit à mort, cette guerre continuera ? Cette même guerre que vous avez accepté en venant le secourir. Je te pose alors une simple question.. Toutes ces pertes, même involontaires, valent elles la vie seul homme, aussi important soit il à vos yeux ?

Roy fut prit d'une bouffée de chaleur. Une immense rage le prit subitement, le faisant trembler de tout son corps. Serrant les dents, il frappa la silhouette de poussières d'un crochet du droit dévastateur, puis d'un crochet du gauche, puis un autre du droit et ainsi de suite pendant de très longues secondes. Jamais on ne l'avait vu dans un tel état de colère et il ne s'était pas laissé autant emporté par ses émotions depuis très longtemps. Après de nombreux coups portés tellement fort qu'il s'était mis à saigner du poing, s'arrachant la peau par ses coups violents et rapides, il reprit son souffle une seconde avant de lui répondre, en hurlant, criant tellement fort que même les personnes au sommet de la tour pouvait l'entendre.

« PENSEZ-VOUS VRAIMENT QUE JE SOIS INCAPABLE DE COMPRENDRE CELA ?! NE COMPRENEZ-VOUS PAS QU'A CHAQUE MORT DANS LES RANGS D'ASTRID, JE ME SENS TELLEMENT MAL QUE J'AI L'IMPRESSION QUE C'EST MOI QUE L'ON TUE ?! Bien évidemment que j'ai pensé à tout cela, mais que dois-je faire, laisser l'un de mes meilleurs amis mourir ? Non, tant pis si je passe pour un homme mauvais, je ne veux plus jouer aux héros. Le problème est beaucoup plus important que ça. Pour que le monde ne soit pas dans le chaos, la balance des forces équilibre toujours les choses. Vous comprenez ce que ça veut dire n'est ce pas ? Plus nous sommes forts, plus le côté du mal est fort. A force de vouloir trop défendre notre monde, nous l'avons détruit. A force de vouloir jouer avec les lois de la physique, du temps, de l'espace et d'avoir voulu jouer aux Dieux, nous avons été puni par le courroux divin en perdant l'endroit que nous défendions. Si aujourd'hui nous en sommes ici, c'est uniquement de notre faute. Alors non. Non. Je ne veux plus jouer au Héro. »

Roy serra ses poings extrêmement fort, tout comme sa machoire qui devint complètement crispé et entama la montée de la tour, sans se retourner. Il avait besoin de tout lâcher, cela lui pesait trop sur le coeur, mais il se sentait encore plus mal qu'avant. Il venait d'accepter une réalité qu'il tentait de chasser depuis le début de son aventure sur Next Wave et prit le poids d'une charge encore plus lourde sur les épaules, celle d'un homme responsable de la destruction de son propre monde. Il resta silencieux tout le long de sa longue montée et arriva aux niveaux de Magicka, devant le champ de force. Les poings de Roy se mirent à briller en bleu et il commença à mettre une série de coup de poings extrêmement rapides sur le bouclier pour le faire tomber. Il était trop tard pour faire demi tour maintenant et il irait jusqu'au bout de sa mission. Il sauverait Gozen.
Pièces Pièces : 101498
Nombre de messages : 18909
Age : 21
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Flandre Scarlet a écrit :
avatar
I Want Play
Mer 13 Sep 2017 - 21:38
Les crics font place au silence. Un silence briser par la complainte du guerrier roux. Un a un ils remontent les tours. Peut à peut, la motivation de certain soldat tombait car au final... ils étaient impuissant. La vampire au troisième étage fut laisser en retrait par la magicienne lui demandant de restée là... sans même la remercier pour son acte qui avait peut-être sauver la vie de la magicienne. Flandre écoutait... elle écoutait ce que disait ce guerrier à la chevelure de feu qu'elle ne connaissait pas vraiment mais qui pourtant était son allié dans cette bataille absurde. Mais... il n'avait pas grand chose en commun.

De temps en temps, le sielnce était briser par des craquements d'os, qui provenait de quelques guerriers courageux se jetant sur elle. Et stoïque et impassible, elle les tuaient. Comme si il s'agissait là d'une simple routine. Là étaient les différences entre la vampire et cet ange. Quand plus personne à son étage nut assez de courage pour l'approcher, elle ne bougeat pas pour autant et se contentat de croiser les bras, le regard légèrement vide et le visage impassible. Il n'y avait plus cette joie, le jeu avait duré "trop longtemps"surement. Ou bien l’adversaire n'était plus vraiment à la hauteur. Finalement l'ange montât la tour à son tour, passant devant elle et le robot rouge sans rien lui dire. Allait-elle monter ? Au final son regard se posât sur tout ces corps.

-Que vas-tu faire robot rouge ? Vas-tu faire comme eux et monter aux derniers étage ? Toi aussi tu es un ami de ce "Gozen" ou bien tu préférait peut-être arracher la tête de cette sois-disante reine ? Je me sens lasse de ce petit jeu, ils sont tous, pour la plupart, faible... Les tués n'a rien de divertissant et pourtant, je crois bien que ceci risque de devenir quotidien avec cette histoire ridicule. Quoiqu'il en sois.... je pense ne rien avoir à faire avec eux...

Son regard rouge sang se posat sur le robot rouge, elle était quelque peu navré de voir son ami dans cet état.

-Que vont-il faire en haut ? Ces deux imbéciles, quand bien même j'ai une dette envers la magicienne se veulent être des exemples de bonté, ils se font passer pour des saints, disant qu'ils ne veulent pas tuer. C'est si ridicule et pourtant, je craint une trahison. Qui sait si à l'étage en haut, il n'en vienne pas à une discussion ou il nous livrerait à la mort dans ce monde absurde. Je n'ai pas ma place parmi ces mortels Axem, et toi non plus. Alors... que vas-tu faire ?

Finalement, le regard cruel de Flandre se portât sur les quelques soldats présent à leurs étages se tenant en retrait tremblotant de peur à l'idée que les deux monstres charge sur eux.

-Que vont-ils..... faire ?
Pièces Pièces : 30993
Nombre de messages : 1526
Age : 18
Réplique/Citation : Are you going to die for me?
Date d'inscription : 01/07/2015
Liens : Fiche de Personnage


Connaissances : Roi Boo, Stip, Rosstail, Eloaf, Nightmare

Amis : Bowser, Axem, Nightwish (décédée), Snow

Ennemis : Link, Light, Flare, Hwoarang, Meta Knight, Tim Sinassas

Soeur : Remilia Scarlet


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Fiche de PersonnageJournal

Wake now, my soul
I want to break out of this shell, dead or alive
Limits are nothing but an illusion
To those who have intense emotions, dead or alive

No longer will I hold back this
Accelerating crimson impulse, dead or alive
Casting my shackles aside, I’ll do as I please
Without any regrets


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 14 Sep 2017 - 9:04
Le membre 'Magicka' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


#1 '[Magicka] Dé 1' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 '[Magicka] Dé 2' :

#2 Résultat :
Pièces Pièces : 25525
Nombre de messages : 7722
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Magicka a écrit :
avatar
Koopa
Jeu 14 Sep 2017 - 9:23
Magicka ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle vit Roy frapper le premier champ de force jusqu'à le détruire, laissant ainsi la potence et Astrid à proximité de tir. La reine avança et cria à plein poumons "RECULEZ ! VOUS N'AVEZ RIEN A FAIRE ICI !" mais la sorcière s'en fichait. Elle refusait de laisser Gozen mourir; pas sans avoir reçu la réponse à toutes ses questions. Elle s'approcha à son tour, ses ailes draconiques dépliées et ses écailles ainsi que ses cheveux se faisant de plus en plus dorés, puis fit tourner autour de son corps cinq nouvelles sphères dont les énergies s'entremêlaient. Elle ferma les yeux et donna un seul coup de poing sur le dernier champ de force qui entourait la potence, l'explosant en mille morceaux. Sous le poids de la force de la glace et du chaos, la guillotine s'écroula, libérant Gozen qui, d'un simple geste, détruisit ses menottes en les confrontant à un pilier gelé de la sorcière. Magicka souffla de soulagement et observa derrière elle le spectacle morbide qui s'offrait à sa vue. Elle n'aimait pas ce qu'elle voyait. Beaucoup de têtes étaient tombées aujourd'hui, malgré leur efforts pour se restreindre. Peut-être que le même scénario se répétait.


- Pourquoi... pourquoi vous obstinez-vous à répandre le chaos !? Cria Astrid, dont la voix se déformait étrangement.


Cette voix. Ce teint de voix artificiel. C'est ce que Magicka avait entendu dans la bibliothèque. C'est ce qui l'avait poussé à agir. Et pour une seconde, le clignement des yeux d'Astrid ne fut pas horizontal... mais bel et bien vertical.


- Vous... vous n'êtes pas ce que vous prétendez être, et vous avez essayé de faire taire la seule personne qui pouvait vous porter préjudice. Quelque chose ne tourne pas rond, et nous trouverons quoi.
Pièces Pièces : 12397
Nombre de messages : 230
Date d'inscription : 23/02/2013
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Jeu 14 Sep 2017 - 10:30
Gozen se leva et massa doucement ses poignets, s'étirant avec envie et contemplant la situation qui se déroulait tout autour de lui. Jusqu'à présent, il n'avait pas pu bien voir les événements et était globalement heureux d'avoir une vision d'ensemble. Cependant, cela ne le rassurait guère quant à la suite des événements. Il se souvenait de sa dernière discussion avec Magicka au sujet de l'identité et une seule question tourbillonnait dans sa tête : "Quand la tendance avait-elle changé ?"
Peut-être qu'Astrid avait toujours été ce qu'elle est. Ce qu'il avait perçu là-bas, au palais. Peut-être quelque chose s'était échappé de la Pandorica en même temps qu'eux ? Il était incapable de définir avec précision ce qu'il en était, mais tout ce drame avait été provoqué par sa décision de régler le problème par lui-même. Il ne ferait pas deux fois la même erreur. Quand la tendance avait-elle changé ? Ils le découvriraient ensemble.


Gozen fit un pas en avant et, contre toute attente, enlaça Magicka, puis Roy. Les mains sur les épaules du guerrier aux cheveux cendrés, Gozen lui murmura :


- Observe, mon ami. Observe le vrai visage se trouvant derrière le masque de la bonté.


L'extra-terrestre, dos tourné à Astrid, vit ses cheveux devenir blancs et ses yeux rouges. Il se plaça à portée de son regard puis avança dans sa direction. Sa chevelure devint arc-en-ciel, puis prit les couleurs de l'espace.


- Non... arrête... ne refais pas ça une deuxième fois...


Mais il n'écoutait pas, ses cheveux devant gris, blanc, noirs; comme un appareil ne trouvant pas de signal. Son poing se serra et ses os craquèrent.


- Tu n'oseras pas... tu n'oseras pas le faire une deuxième fois ! Je t'en supplie ! Ne brise pas tout ce que j'ai construit !


Gozen s'arrêta à l'entente de ces paroles et ferma ses yeux. Autour de lui, un silence de mort régnait. Astrid respirait lourdement. Où était-ce autre chose ?


- Tu vois... tu vois quand tu veux... Tu sais très bien que ce que tu as fait est mal. Tu as commis un crime impardonnable en...

- En comprenant la vérité ?

- Tu ne sais rien !!

- Oui. Précisément. J'ai beau tout savoir, je ne sais rien. Je suis résolument ignorant sur les principes les plus fondamentaux de la vie. Sur moi-même et sur les autres. Mais j'apprends. J'apprends à chaque obstacle, j'apprends aux autres, et eux aussi m'apprennent. Aujourd'hui, vous m'avez appris que je pouvais encore aller plus loin. C'est une notion qu'il me manquait sur Nintendo World... la peur de la mort. Roy.


Il interpella le guerrier.


- S'il te plaît, grave cette image dans ta mémoire, et un jour, apprends-moi.


Les cheveux de Gozen devinrent violet pâle et les pointes de ses cheveux se pourprèrent. Ses yeux, eux aussi couleur prune, virent ses iris se déformer et tracer une rosace. Il s'élança à une éclatante vitesse et frappa le visage d'Astrid avec une immense puissance. A tel point que le son se brisa derrière le corps de la souveraine. Pourtant, son corps ne bougea pas d'un pouce. Une rosace faite de poussière pâle se forma autour du poing de Gozen et des aiguilles sablonneuses tournèrent à faible vitesse, resserrant le nœud du temps autour du groupe.


VENUS ROSE !



La rosace éclata comme une vitre et le temps reprit son cours normal. Lorsque Gozen retira son poing, le visage d'Astrid se fissurait et tombait en poussière, révélant sous sa peau un amas de chaos palpitant comme un cœur et un œil rouge et blanc déformé par le mal.


- Non... non...



Gozen recula d'un pas et poussa Roy et Magicka dans le vide, ouvrant une faille derrière eux. D'autres portes se créerent au-dessus d'Axem, Flandre, et tous les autres Héros de la Pandorica.


- Non...


La tour se mit à trembler, à se détruire sur elle-même; ses fondations se pliant et rompant. Gozen sauta à son tour dans la faille et la referma derrière lui. Un cri résonna à travers les dimensions qui menaient étroitement à leur prochaine destination : Le temple du temps d'Horuna.



NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON!!!!!!!!!!


[FIN DE L'EVENT]
Pièces Pièces : 53133
Nombre de messages : 5773
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
[EVENT] L'exécution publique [Magicka, Roy, Squall, Flandre VS Eloaf, Pignouf, BEN, Axem]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [EVENT] L'exécution publique [Magicka, Roy, Squall, Flandre VS Eloaf, Pignouf, BEN, Axem]
» [résolu]Problème d'éxécution d'un event suite à une invocation magique....
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)
» [EVENT JCJ RP OUVERT] : Vendredi 4 décembre. début 21h20
» [Event Horde]L'operation Agonie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum