Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Je t'en supplie, joins-toi à moi [PV Flandre]
Magicka a écrit :
avatar
Koopa
Lun 26 Juin 2017 - 12:27
Magicka parcourait en volant loin au dessus de Neo-Champignon. La cité-montagne troglodyte se distinguait de par son impressionnante architecture ainsi que ses transports de Zeppelin qui permettait aux civils et Héros d'aller n'importe où dans le monde connu. La Staÿlis fusait à grande vitesse, se demandant où pouvait bien se trouver la dernière personne qu'elle souhaitait recruter. Selon certains témoins, la blondinette avait été aperçue dans cette ville et des témoins oculaires rapportaient sa violence mais aussi sa tristesse. Magicka avait eu vent de ce qui était arrivé à sa sœur mais ne connaissait aucune façon de soigner son mal. Pour l'heure, elle espérait simplement réussir à la contenir et la calmer temporairement.

La sorcière tomba sur l'une des grandes plateformes en bois et chercha Flandre du regard. Pister une petite fille, même aussi extravagante, dans une ville aussi grande, était un travail si conséquent qu'elle se doutait ne pas réussir à temps. Elle n'avait que quelques heures devant elle et cela lui faisait peur d'une certaine manière.
Si ses informations étaient exactes, la demoiselle se terrait dans les coins sombres même si elle n'était pas allergique au soleil de Next Wave.
Pièces Pièces : 12507
Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 23/02/2013
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Flandre Scarlet a écrit :
avatar
I Want Play
Mar 27 Juin 2017 - 21:38
Le rouge de la haine, le bleu de la tristesse. Ses cristaux pendant de ses ailes prismatiques semblaient connaitre que ces deux seules couleurs dorénavant. Quand elle volait, le vent passant entre ses derniers produisaient un sifflement strident et quelque peu effrayant. Le genre de bruit qui vous fait froid dans le dos. Et c'était dans l'obscurité, que la vampire tentait de trouver repos, de retrouver un semblant de calme alors que tout son âme, s'éveillait sous le poids de ce flot de haine intarissable et de cette tristesse infinie. Les quelques ruelles sombres de la ville de Neo-Champignon était comme un petit repère pour la blondinette aux yeux rouges. Et encore, le paysage à ses yeux, était éternellement, à ses yeux, trop étrange et compliqué pour elle. Toute cette modernité, toute cette technologie. la ville était éclairer par des feux de signalisation et des lampadaires, le ciel, obscurci pas le pollution ne laissait pas voir les étoiles. Seule la lune persistait à assoir sa supériorité dans le ciel nocturne.

Un soupire, faible, alors que ses mains, au dessus d'un faible éclat de lumière, tremblaient tout en produisant des ombres grâce à ses longs doigts fins et pâles. Terré dans le coin le plus sombre, le plus vieux et isolé de la ville, c'était dans ce qu'on appelait les quartier malfamé que ce trouvait la vampire qui, de par son simple regard, effrayant les quelques racailles qui eurent vite fait d'abandonner l'idée, de proclamer ses piètres ruelles comme étant leur territoire. Elle était seule, isolée... jouant seulement avec la faible lumière qu'elle avait produite avec sa magie. Mais ce petit jeu n'aidait en rien à oublier sa peine. Remilia, elle ne pensait qu'a elle. Sa soeur... C'était sous un vieux pont en ferraille, sur lequel passait un petit train plutôt lent que se trouvait la vampire. Des cernes sous les yeux, surement à cause des larmes verser, mais également quelques plaient sur ses bras et les paumes de ses mains, tellement elle serait fort les poings et plantait ses propres ongles contre ses bras en repensant à toute cette haine qu'elle avait pue accumulée envers le héros nommé Link.

Next Wave n'était pas un lieu fait pour elle. Elle qui était vampire, elle qui faisait de la magie, pour déjà grand nombres de personnes, elle était un monstre, un monstre qu'il valait mieux ignoré et évité, et par conséquent, Flandre était loin de se douter qu'elle recevrait de la visite en se début de mâtiné, d'un jour se ressemblant parmi tant d'autre... Elle crut alors voir se dessiner au loin, dans la brume de quelques ruelle une silhouette qui lui était familière, alors que sous sa main se trouvait encore cette faible source de lumière magique qui s’atténuât peut à peut, comme une volonté de restée dans l'obscurité. Néanmoins, dans la pénombre, de par ses yeux de démon pouvant percer les ténèbres, elle reconnue cette silhouette. Et de sa voix étrangement faible, comme si elle avait passer des heures à crier jusqu’à n'ne plus pouvoir, elle susurrât en la voyant s'approchée.

-Cela fait longtemps.... Magicka...

Son nom, voilà qu'elle l'avait retenue en plus d'avoir l'air un peu plus sérieuse que toutes les autres froid. Il suffisait de jeter un simple regard sur la vampire pour comprendre que celle-ci était briser et ne parvenait à se faire une place dans ce monde.

-Je n'ai pas envie de jouer avec toi... tu me l'avait pourtant promis... mais je n'en ai plus envie. Mais peut-être que... ta présence ici s'explique pour une autre raison... Toi qui est magicienne, n'a tu pas l'impression que tous te regardent de travers ? kyufu ... C'est tellement cruel.....
Pièces Pièces : 31263
Nombre de messages : 1536
Age : 18
Réplique/Citation : Are you going to die for me?
Date d'inscription : 01/07/2015
Liens : Fiche de Personnage


Connaissances : Roi Boo, Stip, Rosstail, Eloaf, Nightmare

Amis : Bowser, Axem, Nightwish (décédée), Snow

Ennemis : Link, Light, Flare, Hwoarang, Meta Knight, Tim Sinassas

Soeur : Remilia Scarlet


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Fiche de PersonnageJournal

Wake now, my soul
I want to break out of this shell, dead or alive
Limits are nothing but an illusion
To those who have intense emotions, dead or alive

No longer will I hold back this
Accelerating crimson impulse, dead or alive
Casting my shackles aside, I’ll do as I please
Without any regrets

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Magicka a écrit :
avatar
Koopa
Mer 28 Juin 2017 - 8:56
Magicka, emmitouflée dans sa cape pour se protéger du vent qui commençait à se lever, s'engouffra dans la ruelle et s'agenouilla près de Flandre. Elle semblait blessée et affamée. Dans ce monde cruel et contemporain il semblait que l'entraide n'était pas une priorité et qu'un Héros devait se débrouiller par lui-même pour survivre. Soupirant, elle s'assit à ses côtés et leva ses yeux en direction du ciel pollué. Ses cheveux frottaient contre le mur sale de la ruelle dans laquelle elle s'était placé mais elle s'en fichait. Elle prit gentiment la main de Flandre et lui murmura "Ça va aller ..."
Tout du moins c'est ce qu'elle espérait. Magicka ne savait pas comment tourneraient les futurs événements. D'une certaine manière elle avait peur mais elle ne devait pas transmettre ce sentiment à Flandre. Elle se leva d'un seul coup et lui tendit sa main.


- Je sais que tu n'as pas envie de jouer mais j'ai une idée de jeu qui pourrait te plaire. Non... je n'ai pas peur du regard des autres. Je ne sais pas bien qui je suis pour être franche et je ne peux pas laisser les autres juger de mes actions ou de mon apparence dans un monde où je ne suis pas maîtresse de celles-ci. Toi non plus, Flandre, tu n'as rien à te regretter. Il vaut mieux avoir des remords et s'en servir pour avancer. Du reste, je te promets qu'une fois les prochains événements terminés nous trouverons toutes les deux un moyen de ranimer ta soeur.


Elle marqua un temps de pause.


- Je suis venu te demander de l'aide. Gozen va bientôt se faire exécuter pour les mêmes raisons que toi... parce que les gens ont peur de lui. J'ai décidé que nous ne devions pas laisser un tel drame se produire. Je me rebellerai tant de fois qu'il le faudra, qu'il soit en danger ou que tu le sois. Alors voici le jeu que je voudrais te proposer.


Elle lui fit un petit sourire.


- Flandre. Allons montrer que Nintendo World n'a pas rendu son dernier souffle. Vengeons-nous pour tout le mal que nous subissons.
Pièces Pièces : 12507
Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 23/02/2013
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Flandre Scarlet a écrit :
avatar
I Want Play
Mer 28 Juin 2017 - 12:12
-Ha...ha.... ne sois pas obliger de faire passer cela pour un jeu pour que je vienne. Ce n'est pas... nécessaire. Puis j'ai en quelque sorte... une dette envers toi... pas vrais ?

Ses yeux croisèrent ceux de la magicienne. Un regard qui semblait communiquer les événements passé à la bataille de Dreamland. Une dette, petite, qu'on aurait pu rapidement oublier en sois. Mais cet instant où la magicienne eu pitié d'elle alors que le soleil s’apprêtait à la dévoré était en quelque sorte l'origine de cette dette.

-Une vie pour une vie c'est cela ? Es-tu sure de vouloir de mon aide ? Es-tu sincèrement près à tout pour le sauver ? Je dois l'avouer... ça mort serait un gachi... lui aussi semble comprendre... certaines choses... et visiblement, tu as l'air au courant... pour ma soeur...

Susurrat la vampire en repensant à l'instant où cet inconnu répondant au nom de Gozen avait prit sa défense devant la Pandorica lorsque son ennemi juré, Link, l'avait frapper au visage...

-Soit... je n'ai de toute façon, pas à te poser de question... tu l'es surement, déterminée à le sauver, pour être venue jusque là... Ca sera... comme il y a déjà de cela plusieurs siècles... un nouveau cycle sanglant. Les humains commencent déjà à vouloir anéantir toute trace de magie... plus qu'une chasse au vampire, toute chose magique semble menacée. Le mot "Vengeance" est visiblement judicieusement choisis... vengeons nous au nom de Nintendo World tout comme je me vengerais de ce qui provoque en moi tant de haine pour la race humaine...

Flandre se levat, doucement, ses ailes se déployant, les cristeaux brillèrent d'un rouge intense alors que les quelques couleurs bleu se trouvant dans ses derniers s'envolère. Il n'y avait dorénavant seulement de la place pour la colère et la haine. Flandre tendis alors la main vers Magicka...

-Le pouvoir de la destruction... voilà ce que je t'offre par mon soutien... il y aura surement du sang et des larmes... mais.... c'est une chose toute naturel quand une déclare une guerre à tout ce qui se rapproche à la magie. Je crois que... nous n'avons pas de temps à perdre ? Kssksssksssss...
Pièces Pièces : 31263
Nombre de messages : 1536
Age : 18
Réplique/Citation : Are you going to die for me?
Date d'inscription : 01/07/2015
Liens : Fiche de Personnage


Connaissances : Roi Boo, Stip, Rosstail, Eloaf, Nightmare

Amis : Bowser, Axem, Nightwish (décédée), Snow

Ennemis : Link, Light, Flare, Hwoarang, Meta Knight, Tim Sinassas

Soeur : Remilia Scarlet


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Fiche de PersonnageJournal

Wake now, my soul
I want to break out of this shell, dead or alive
Limits are nothing but an illusion
To those who have intense emotions, dead or alive

No longer will I hold back this
Accelerating crimson impulse, dead or alive
Casting my shackles aside, I’ll do as I please
Without any regrets

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
Je t'en supplie, joins-toi à moi [PV Flandre]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Reviens ! Je t'en supplie.
» [Environs de l'atelier] Même pas arrivé... déjà harponné !
» Je me joins a votre aventure
» Scarlet Doop joins the fight ! ? (si ça c'est pas un titre qui en jette)
» Oni-Link joins the battle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum