Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Inversion00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Poison et corruption [PV Nikolaï/Grey]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Haru a écrit :
avatar
Goomba
Mar 9 Mai 2017 - 17:46
Une nuit noire à Horuna avec les environs baigné par un vent froid. Amanda retrouvait là les mêmes conditions que la dernière fois où elle était venue pour ensuite se diriger au Nippon et tenter de retrouver Khurod. Les choses n'avaient donc pas vraiment changées pour cette fois.

Elle s'était remise d'un entraînement assez intensif. Mais dans le genre, vraiment plus intensif que d'habitude. Khurod avait clairement gagné en puissance même si il affirmait le contraire, mais la jeune femme avait quelques doutes. Il y avait vraiment quelque chose qui ne tournait pas rond dans tout cela et le meilleur moyen de le découvrir était peut-être de payer une visite à ce cher Nikolaï pour glaner quelques informations, histoire de voir si ce dernier savait quelque chose à propos de ce que faisait Rosalia ces derniers temps.

Dans tous les cas, elle était obligée de le faire, Khurod avait encore disparu suite à l'entraînement, et pendant trop longtemps, donc elle soupçonnait encore ce dernier d'être en plein rendez-vous clandestin avec le dragon fleuri, et si ce dernier était absent de la maison de Nikolaï, ses doutes pourront bel et bien se confirmer.

Par contre, il n'y avait pas que la situation en tant que tel qui clochait. Amanda sentait qu'il y avait aussi quelque chose en elle qui ne tournait pas rond cette nuit. Déjà, elle n'avait pas de manteau pour lui tenir chaud, cela pouvait sembler minime mais vu comme il faisait froid, cela faisait quelque chose de peu habituel quand on connaissait la jeune chasseuse, mais il y avait une raison à cela, elle avait l'impression que son sang était... plus chaud que d'habitude, mais elle laissa quand même cela de côté étant donné la séance d’entraînement intensif qu'elle a eu il y a peu, elle se disait que cela venait de là.

Mais les choses étaient toutes autres, Khurod avait bien pris soin de lui glisser une certaine quantité de sang corrompu via l'une de ses blessures à son insu, cela n'avait pas encore eu complètement effet, mais cela faisait son chemin mine de rien, ce qui explique en tout cas cette sensation de chaleur en elle.

Ceci-dit, elle avait toujours les esprits plus ou moins clair sur le moment, et elle se dirigea de plus en plus proche de la porte d'entrée de la maison, elle avait déjà fait un bon bout de chemin ! Elle voyait de la lumière par les fenêtres en tout cas, et pour la première fois, elle espérait vraiment rencontrer Rosalia à l'intérieur, au moins pour confirmer le fait que ce dernier n'était pas encore en train de traîner avec ce bon à rien de Khurod.

Ses jambes tremblaient légèrement. Elle était encore fraîchement blessée et avait des bandages un peu partout bien visible étant donné qu'elle n'avait pas d'habits très chauds. Mais les bandages cachaient donc une bonne partie de son corps, que cela soit les jambes ou les bras.

Pour finir, elle réussit à atteindre la sonnette et attendant patiemment que quelqu'un lui ouvre. Qui ? Peu importe, du moment que Rosalia était bel et bien à la maison, sage comme une image et le plus loin possible de Khurod. Après il ne fallait pas se voiler la face, elle voulait bien revoir à nouveau Nikolaï, connaître quelqu'un qui était dans la même galère pouvait être rassurant d’une certaine manière par moment.
Pièces Pièces : 5415
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Hériss
Mar 9 Mai 2017 - 19:12
Ah, enfin la nuit.

Pour Nikolaï, cela n'était qu'à première vue une simple nuit de travail, oui.

Mais pour Rosalia ?

Une tout autre histoire !

Ils allaient ENFIN commencer, avec Khurod, à travailler quelques points sur de nombreux sujets, notamment celui de sa hiérarchie.

Du moins, ils l'auraient fait plus tôt si Nikolaï et Amanda ne les bloquaient pas dans chacune de leur manœuvre ! Mais leurs interventions régulières allaient-elles avoir un quelconque impact sur leurs plans ?

Non, pas directement sur leurs plans, mais cela allait les ralentir lourdement.

Et surtout, Rosalia commençait à être fatigué des humiliations régulières que Niko lui infligeait tout aussi régulièrement, et c'était un vrai cycle infini : Niko l'humiliait, Rosalia entravait son travail, et ça continuait non-stop.

En plus, avec Grey, Rosalia avait de quoi jouer avec, même si cet androïde semblait être plus proche du scientifique que de lui, et qu'il était parfois méfiant de ses actions.

Satané scientifique !

Rosalia en grognait presque dès que la pensée le traversait.

Mais ce soir, les choses étaient... différentes.

Niko avait une jolie bouteille de vodka à ses côtés, en ce moment...

… Et Khurod était caché il-ne-sait-où pour faire paniquer la jeune femme et l'attirer ici.

Le dragon n'avait juste qu'à empoisonner l'alcool du scientifique, à faire confiance à Khurod pour Amanda, et la soirée promettait d'être trèèès intéréssante ! ~

Sauf que malheureusement, il ne serait pas là... Mais il pourra toujours fouiller la mémoire de Nikolaï pour voir ça ! Puis, il y a aussi Grey... Qui ne risque pas de pouvoir faire grand chose face à ce qui allait bientôt se dérouler !

En attendant que le plan se mette en marche, Rosalia était couché tranquillement dans son lit, le poison dans une fiole juste à ses côtés, attendant le doux bruit de la clochette qui signalerait l'arrivée d'Amanda et qui démarrerait le plan ingénieux des deux entités démoniaques.

D'ailleurs, parlant de la sonnette... Son joli son fit écho dans chaque pièce de la maison.


- Rosalia, va ouvrir !

Évidemment, quand Nikolaï bossait, c'était à lui de gérer ce qui se passait niveau social.

Heureusement qu'il avait une forme humaine !

C'est d'ailleurs sous cette forme qu'il ouvrit la porte, et se retrouva face à face avec le jouet de son ami Khurod.


- Tiens, tiens, tieeeeens ! Amanda, je ne pensais pas te voir ici en une aussi belle soirée, huhuhu ! ~

Il se décala de l'entrée pour laisser Amanda entrer, avant de fermer la porte derrière elle et de se ruer vers le bureau de Nikolaï, sur ses notes pour ses cours à la Fac d'Horuna, sûrement.

- Hey, princesse binoclard. T'as mademoiselle Amanda qui t'attends j'crois, alors GROUILLE !

Nikolaï grogna en entendant la nouvelle. Pas qu'il avait quelque chose contre elle, mais justement, pour qu'elle vienne ici, c'est qu'il y avait sûrement un problème.

- Fait la venir ici, la chaise devant mon bureau n'est pas faite pour décorer. Ah, et va chercher de quoi boire un peu, tu veux ?

Cette fois, c'est au dragon fleuri de grogner et de se faire renvoyer les ordres.

Mais c'était sa chance. Sans plus attendre, il retourna sur ses pas pour rejoindre Amanda de nouveau.


- Niko t'attend dans son bureau, mais attention à toi, il est pas de bon poil avec son boulot, hahaha ~

Et sans plus de paroles, il se dirigea vers la cuisine pour récupérer la jolie bouteille de vodka, et deux verres de couleurs différentes.

Simplement histoire de reconnaître quel verre est à qui... Quand il faudra l’empoisonner.

Et il versa d'abord tout le produit empoisonné qu'il avait avec lui depuis un moment, avant de verser de la vodka, et pas de la faible comme Nikolaï aime, dans les deux verres. Un grand sourire se dessina sur ses lèvres quand il imaginait ce qui allait se passer, enfin un peu de paix avec ces deux-là !

Après avoir joué avec les ingrédients, il récupéra les deux verres pour les amener au cher duo das le bureau humain, mais en effaçant rapidement le sourire qu'il avait pour éviter les soupçons de l'un des deux. Il fit attention de donner le bon verre à Nikolaï, sinon, la situation risque d'être aussi drôle mais instable.

- Voilà, tant que j'y suis, oubliez pas le pourboire si j'dois vous ramener des verres toutes les 5 minutes. Kyahaha ! ~

- Hmf, merci.

Et quand Rosalia était enfin parti, Nikolaï soupira avant de regarder Amanda, sa paperasse étalée sur tout son bureau. Pas rangé, mais il ne s'attendait pas à la voir.

- Bon. J'aurais bien aimé vous dire que je suis content de vous revoir, mais malheureusement, je sais très bien que cette présence n'envisage rien de bon sur quelque chose avec Khurod. Et je risque d'avoir du mal à aider de nom côté, car Rosalia est bel et bien là comme vous avez pu le constatez. Mais tant que nous y sommes... Dites ce qui se passe, autant se préparer si quelque chose de mal se trame.

Il prit une gorgée de la vodka empoisonnée qui était en face de lui. Évidemment, rien ne l'avait alarmé, ses expériences étaient toujours très discrets pour les 5 sens en général. Et puis, vu la puissance de ce type de vodka, ça risquait pas d'être vraiment visible.
Pièces Pièces : 133295
Nombre de messages : 276
Age : 19
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Grey a écrit :
avatar
Administrateur
Mer 10 Mai 2017 - 6:45
La bataille constante entre le duo humain et le duo d'entité supérieur... Grey était souvent en dehors de ces choses, du moins pour le moment, et si c'était le cas, c'était à son insu. Pour le coup, l'androïde était toujours l'élément naïf du groupe pour tout ce qui était social, au moins, c'était un collègue efficace pour le travail, et Nikolaï avait toujours l'air de tenir au fait qu'il l'assiste pendant la torture de ses cobayes.

Il ne lui avait toujours pas expliqué pourquoi ceci-dit, quelle était donc la raison à tout cela pour que cela soit si secret ? Grey se le demandait parfois, mais il avait fini par abandonner l'idée de poser la question au scientifique, ayant essuyé pas mal de refus quand il s'agissait de lui expliquer tout cela.

L'androïde était donc au salon, toujours en train de réparer son inhibiteur. Cela faisait plusieurs jours qu'il était dessus. Le plus compliqué n'était pas de le réparer, ça c'était la partie la plus longue mais c'était encore assez simple. Non, le plus dur était surtout de trouver des composants d'assez bonne qualité pour faire marcher tout cela, mais c'était chose faîte. Il ne savait pas encore combien de temps cela allait prendre ceci-dit, mais cela ne devait plus trop tarder avant qu'il puisse faire les finitions et intégrer à nouveau l'inhibiteur à son système.

Pendant qu'il était donc occupé, la sonnette retentit puis la voix de Nikolaï suivi pour ordonner à Rosalia d'aller ouvrir la porte d'entrée. Rosalia était devant la personne qui venait d'arriver, donc le robot ne pouvait pas remarquer tout de suite qui était le visiteur, mais le nom qui suivit sortant de la bouche de Rosalia lui était parfaitement connu.

C'était donc Amanda... pourquoi était-elle venue ? Grey était intéressé, mais pas autant que quand il avait son inhibiteur. Ses émotions de stress face à de la visite surprise quand ses émotions étaient à découvert le rendait beaucoup plus timide et anxieux que d'habitude. Puis dans ses souvenirs, il n'avait pas fait une très bonne prestation la nuit où il fallait combattre Rosalia. Pire, ses émotions avaient totalement disjonctées pendant ce combat et le moment où il avait protégé Rosalia pour lui déclarer sa flamme lui était revenu en tête, c'était très embarrassant.

Il se retrouva un bref moment seul avec elle d'ailleurs, le temps que Rosalia se rende au bureau. Il s'attendait à ce qu'elle soit froide vu qu'il l'avait en quelque sorte "trahis" pendant le combat, mais ce n'était étrangement pas le cas, il fallait dire qu'elle était légèrement moins dans son état, pour des raisons que Grey ignorait, elle s'était même approchée de lui pour commencer à lui toucher la nuque.


- .... ? A-Amanda ?

Grey était confus, il ne s'attendait pas vraiment à cela et il se demandait bien ce qu'elle cherchait à faire. Mais il se laissait faire pendant qu'il tentait tant bien que mal à se concentrer sur la réparation de son inhibiteur. Il espérait juste que Rosalia revienne pour emmener la jeune femme à Nikolaï. Ce qui fut plus ou moins le cas, le dragon l'avait invité à aller rejoindre son collègue mais il rejoignit très vite la cuisine.

Toute cette agitation l'avait un peu détourné de ses travaux de réparation, et il était curieux de ce que Rosalia faisait dans la cuisine de si bonne humeur, mais le plus étrange, c'était le contraste avec son manque d'émotion quand il en sortit. Il profita d'ailleurs qu'il soit dans le bureau pour se lever et se diriger dans la cuisine.

Visiblement curieux de la vodka, il s'en servi un verre et avala le contenu d'un coup sec. Bien sûr, cela n'avait pas d'effets sur l'androïde, mais il en profita pour analyser ce liquide qu'il venait d'avaler... pas très intéressant, cela n'avait pas vraiment rechargé son énergie comme le café, mais au moins, cela faisait maintenant quelque chose en moins à analyser.

Le verre à la main, il tenta de revenir au salon pour reprendre ses occupations mais il tomba sur Rosalia qui avait l'air de bonne humeur.

Erf, encore du contact social sans son inhibiteur, c'était fâcheux mais il fallait bien qu'il s'y habitue. Il remarqua que le dragon arborait à nouveau son sourire cette fois.


- O-oh, Rosalia. Cela fait plaisir de te voir sourire comme ça. J'espère que tu ne prévois rien de mauvais par contre... Nikolaï n'a pas l'air de bonne humeur cette nuit...

Puis il s'assit sur le canapé pour se concentrer un peu plus sur son inhibiteur.

- J'ai pas mal de réparation aussi à faire, je vais avoir besoin de calme pour m'occuper de ça, je ne me sens pas à l'aise quand il s'agit d'avoir mes émotions avec des gens aux alentours.
Pièces Pièces : 59826
Nombre de messages : 4096
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Grey parle avec la couleur #3300FF

Le forum est ouvert depuis 4185 jours ! N'oubliez pas de fêter son anniversaire le 26 Juin !
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Haru a écrit :
avatar
Goomba
Mer 10 Mai 2017 - 8:08
Au moins, la sonnette avait l'air de marcher vu que Rosalia ouvrit très vite la porte. Était-ce vraiment lui d'ailleurs ? La voix était reconnaissable mais... pas la forme. Bah ! Ce n'était pas très grave, Amanda savait au moins que ce dernier se tenait bien tranquille à la maison et qu'il ne manigançait rien avec Khurod, une très bonne nouvelle en somme !

Mais où est-ce que ce dernier pouvait bien se trouver ? Peut-être avec ses supérieurs avec un peu de chance, et pourquoi pas en train de se faire punir par eux étant donné que le démon émeraude y est ptet allé un peu trop fort avec elle pendant l'entraînement. Ce qui expliquerait peut-être sa disparition juste après cela.

Par contre, le contraire pouvait être possible, ce qui faisait un peu peur à Amanda. Il était devenu de plus en plus puissant avec le temps, ce qui était souvent égal au fait que sa hiérarchie était satisfaite par rapport à lui... mais comment cela se faisait-il ? Elle avait pourtant bien géré les différents flux de sang pour qu'il ne grimpe pas les échelons.

Tout cela devenait de plus en plus flou, mais elle n'y pensa pas plus longtemps, elle rentra en taquinant légèrement Rosalia qui était dans une autre forme.


- Alors Rosalia, je vois qu'on se fait plaisir à se travestir en "pathétique" humain la nuit en cachette, haha ♫ Contente de te voir bien tranquille dans les parages en tout cas ♪

Le fait qu'il était bel et bien présent et non avec Khurod la satisfaisait pour le moment en tout cas et écartas ses peurs sur ce que faisait le démon émeraude en ce moment, même si elle restait curieuse de la location de ce dernier. Elle rentra dans la maison pour apercevoir Grey... intéressant, il vivait ici lui aussi ?

Dans un sens, il connaissait Rosalia ce qui n'était peut-être pas complètement étonnant, mais Grey avait défendu le dragon, ce qui en ferait peut-être un ennemi potentiel. Mais elle n'était pas venue pour se battre de toute manière. Et maintenant que la jeune femme était soulagée de voir que Rosalia se tenait tranquille, elle pouvait un peu se détendre en la compagnie de Nikolaï.

Elle sourit à cette idée, mais pour commencer, elle s'approcha de Grey quand Rosalia était au bureau et déposa sa main sur sa nuque. Le robot avait l'air confus de son comportement mais c'était surtout pour s'assurer d'une chose, et elle avait bien raison. Cette personne n'était pas humaine ! Pas de sang donc pas très intéressant pour elle en général, mais c'était quand même étonnant que Nikolaï ait ce genre de personne chez lui, pourquoi était-ce le cas ?

Entre temps, Rosalia était revenu.


- Niko t'attend dans son bureau, mais attention à toi, il est pas de bon poil avec son boulot, hahaha ~

- Merci mon petit dragon, je vais donc faire bien attention à ne pas provoquer le lion qui sommeil en lui, cela serait presque dommage qu'il me dévore même si l'idée est excitante, hahaha ♪

En effet, il y avait bien quelque chose qui clochait avec Amanda, le petit tour de Khurod avait l'air de marcher de plus en plus sur son organisme.

Dans tous les cas, elle rejoignit Nikolaï à son bureau et s'assit sur la chaise qui était libre. Le scientifique avait bel et bien l'air très occupé et surtout fatigué vu la mine qu'il avait, et vu toute la paperasse éparpillée sur son bureau, il devait être occupé depuis toute la journée.

Rosalia passa vite fait pour leur amener de l'alcool. Amanda ne savait pas qu'il était du genre buveur ! Elle en buvait de temps en temps, mais ce n'était pas vraiment une habitude, ce qui expliqua la légère grimace qu'elle fit en ingurgitant une gorgée dans le verre non empoisonné, mais cela faisait du bien.

Nikolaï prit la parole, évoquant ses inquiétudes sur la venue de la jeune femme, mais cette dernière avait cette fois l'air bien plus détendu que Nikolaï.


- Oh oui, Khurod a encore disparu, je suis d'ailleurs venu dès que j'ai pu pour voir si il ne traînait pas avec Rosalia, mais je suis contente de voir que ce n'est pas le cas ! ♫ Donc pas trop d'inquiétude à se faire ! Et puis heureusement d'ailleurs, je dois attendre que mes blessures guérissent, avec tous ces bandages, j'ai l'impression de te ressembler, hahaha ♫.

Amanda avait l'air légèrement moins sur ses gardes, la corruption et l'alcool ne devait pas aider. Elle prenait un peu plus ses aises que d'habitudes et hésitais moins à dire ce qui lui passait par la tête.

- D'ailleurs, je ne savais pas que tu avais un robot de compagnie chez toi, tu te sens seul à ce point ? Si Rosalia et Khurod n'étaient pas sur notre dos, je pourrai aisément m'occuper de ce problème là tu sais ♫

Elle commençait à avoir même un peu plus de cran, peut-être même un peu trop ?

- J'ai encore l'impression que tu malmène ton corps. Tu devrais justement profiter d'avoir un robot pour aller te reposer un peu... même si cela doit être compliqué avec Rosalia sur le dos.

Mais soit, pour en revenir à Khurod, tant qu'il ne cherche pas encore à s'approcher de Rosalia, les choses devraient bien se passer, et vu que ce dernier est chez toi, tu peux considérer ma visite comme étant positive, n'est-ce pas ? ♫

D'ailleurs pour Rosalia, je ne savais pas qu'il aimait se travestir en humain...


Elle reprit une gorgée de Vodka pendant que Nikolaï fit de même.
Pièces Pièces : 5415
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Hériss
Mer 10 Mai 2017 - 21:29
Lentement mais sûrement, le piège de Khurod et de Rosalia commençait à s'activer lentement chez le duo d'humains... Et Rosalia était content de voir que Khurod avait lui aussi bien fait son travail lorsqu'il se rappela de la phrase d'Amanda avant de l'envoyer dans le bureau de Nikolaï.

L'idée d'être dévorée par un lion, excitante ? Eh bien, Khurod faisait du merveilleux travail.

Mais rapidement, ses pensées étaient interrompues par Grey, qui bossait sur l'un de ses... « machins » comme le dirait si bien le dragon.


- O-oh, Rosalia. Cela fait plaisir de te voir sourire comme ça. J'espère que tu ne prévois rien de mauvais par contre... Nikolaï n'a pas l'air de bonne humeur cette nuit...

Puis il se redirigea vers son inhibiteur, demandant du calme pour travailler.

- Oh, mais ne t'inquiète pas, mon cher Grey ! ~ Je ne serais pas là cette nuit, donc n'ai pas peur de me voir t'embêter... Par contre, pour ton calme, je doute pouvoir t'aider là-dessus... KYAHAHA !


Déjà, ce rire montrait que Rosalia cachait bien quelque chose.

Mais c'était trop tard.

Parlant de Nikolaï, sa tête commençait à perdre le fil de sa logique. Quelque chose n'allait pas en lui, mais quoi ?

Difficile de réfléchir, surtout qu'Amanda ne le rassurait pas non plus, avec sa personnalité... étrange.


- D'ailleurs, je ne savais pas que tu avais un robot de compagnie chez toi, tu te sens seul à ce point ? Si Rosalia et Khurod n'étaient pas sur notre dos, je pourrai aisément m'occuper de ce problème là tu sais ♫

- Que... Pardon ? Grey est mon collègue, pas un robot de companie. Et... Que voulez-vous dire ?


Son mal de tête amplifiait à chaque seconde. Il se massa les tempes pour essayer de tenter quelque chose contre ce mal grandissant, et pourtant, il n'avait pas forcé sur la Vodka ! Mais Amanda continua sans plus attendre.

- J'ai encore l'impression que tu malmène ton corps. Tu devrais justement profiter d'avoir un robot pour aller te reposer un peu... même si cela doit être compliqué avec Rosalia sur le dos.

Mais soit, pour en revenir à Khurod, tant qu'il ne cherche pas encore à s'approcher de Rosalia, les choses devraient bien se passer, et vu que ce dernier est chez toi, tu peux considérer ma visite comme étant positive, n'est-ce pas ? ♫

D'ailleurs pour Rosalia, je ne savais pas qu'il aimait se travestir en humain...


- Hmm, je n'ai pas le temps de m'occuper de certaines choses pour moi. Et je préfère travailler que me reposer, généralement.

Et... je suppose que oui, ta présence ici est positive, même très positive...


… Hmm ? Cela ne lui ressemblait pas de dire de telles choses. Son mal de tête devait sûrement jouer. Mais il devenait de plus en plus violent, ce qui inquiétait le scientifique.

- Pour Rosalia, c'est moi qui le pousse à faire cela. Il arrive parfois que des gens viennent ici pour diverses raisons, et j'aimerais éviter les problèmes si des gens se plaignent d'un dragon ici.

Mais rapidement, il mit sa main sur sa tête, sa tête était extrêmement souffrante et son corps semblait perdre le contrôle. Il regarda son bureau attentivement, avant de poser ses yeux sur son verre d'alcool.

Et le déclic se fit en une fraction de secondes.


- ROSALIA ! VIENS ICI IMMÉDIATEMENT !

Et en quelques secondes, le dragon sous forme humaine était présent, avec un grand sourire peu rassurant.

Il le savait !

- Qu'est ce que signifie tout cela... ?!

- Kyahahah ! Tu vois, moi et Khurod savons que vous nous mettez régulièrement des bâtons dans les roues quand nous avons des affaires à régler. Donc, autant régler le problème en se débarrassant de la cause ! Mais on ne peut pas vous tuer, donc nous allons... vous laisser jouer ensemble. Avec ce que vous avez reçu, je doute que le spectacle soit beau à voir ! Mais d'abord, les affaires... Désolé, mais j'vais devoir vous laisser... Puis moi et lui avons de bien meilleurs projets à travailler ! Salut, et amusez-vous bieeeen ! KYAHAHAHA ~


Et sans plus d'explications, Rosalia était parti.

Nikolaï, désespéré et fatigué, n'eut le temps que de s'écrouler violemment au sol, inconscient.

Evidemment, ce n'était pas pour longtemps, son cerveau devait juste comprendre le message de la drogue qu'il avait bu pour pouvoir l'appliquer et réveiller Nikolaï...

Ce qui se fit en un instant.

Le scientifique se releva, mais quelque chose en lui n'allait clairement pas. Sa manière de bouger ? Son regard vide et sombre ? Tout ?

Ça, c'est ce qu'allait constater Amanda, vu que lorsqu'il avait posé les yeux sur elle, il s'était presque  jetée sur elle, la faisant tomber de sa chaise et la plaquant au sol. Le saut qu'il avait fait avait même révélé de nouveau ses oreilles de lion ainsi que sa queue qui restait totalement immobile, et on pouvait même voir ses griffes qui se montraient malgré ses gants. Il retira son masque, même si on voyait toujours l'expression impassible de Nikolaï, avant de passer ses mains sur les joues de la jeune femme.


- ... Amanda... Ma très chère, et douce Amanda... Tu ne vas pas nous quitter tout de suite, pas vrai... ? Toi qui voulait régler mon problème de solitude... Nous avons maintenant l'occasion de rester ensemble un peu, sans avoir personne sur le dos... Quoique, Grey est aussi là, mais il reste aussi un excellent partenaire, et je ne peux l'abandonner... tout comme toi.

Sans plus attendre, et grâce à sa force de lion, il prit Amanda par le col de ses vêtements avant de la traîner derrière lui vers le sous-sol.

Pas dans la salle de torture et d'expériences, mais la salle à côté, celle qui accueillait auparavant les cobayes. Il y avait encore des matelas présents, mais rien d'autre. La salle était froide et sombre malgré cela.

- Voilà, on va rester un peu ici, nous allons être tranquille comme cela... Du moins, Grey arrivera bientôt. Mais c'est tout aussi bien, une autre personne en ces lieux... Tant que personne ne part, tout ira bien...

Sur ses mots, il laissa très rapidement la salle pour celle d'à côté, avant de revenir, le fouet à la main.

- ...Reste ici, ma douce, et tout ira bien... D'accord... ?
Pièces Pièces : 133295
Nombre de messages : 276
Age : 19
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Grey a écrit :
avatar
Administrateur
Jeu 11 Mai 2017 - 2:00
Grey ne se doutait pas du tout de la nuit qu'il allait passer. Personne à part Rosalia et Khurod d'ailleurs, ce qui allait rendre la suite de cette histoire plus qu'intéressante. Il continuait de réparer son inhibiteur et était vraiment concentré sur celui-ci. Il était beaucoup moins multi-tâche avec le stress et était moins alerté que d'habitude sur ce que disait Rosalia.

- Oh, mais ne t'inquiète pas, mon cher Grey ! ~ Je ne serais pas là cette nuit, donc n'ai pas peur de me voir t'embêter... Par contre, pour ton calme, je doute pouvoir t'aider là-dessus... KYAHAHA !

En temps normal, il aurait accouru vers Nikolaï, car ce genre de phrase ne présageait rien de bon, il se passait d'ailleurs toujours quelque chose de pas net juste après. Pour commencer, Rosalia n'était pas vraiment censé sortir à cette heure-ci sur un coup de tête, et le rire devait en dire long sur la nature de ce qui allait se passer.

Mais rien à faire, Grey était beaucoup trop concentré et stressé sur ce qu'il faisait, il enregistra les informations en arrière-plan sans trop se soucier de cela en ce moment.


- Très bien alors, je vais donc enfin pouvoir finir les réparations... j'ai quasiment terminé, il ne me manque plus que l'aide de quelqu'un pour installer cela dans ma tête par contre, c'est un peu compliqué de le faire tout seul...

Mais Grey eut à peine le temps de se décider qui pourrait bien l'aider dans sa tâche que Nikolaï cria le nom de Rosalia ! Aïe, qu'est-ce qui était en train de se passer ? Rosalia accouru dans le bureau, le sourire aux lèvres, et c'est à ce moment là que Grey remarqua que les choses ne tournaient définitivement pas rond ! Ce que Rosalia lui avait dit plus tôt lui revint en tête, et en analysant tout ça, il comprit qu'il n'y avait rien de bien qui se passait en ce moment, Rosalia était donc bel et bien en train de planifier quelque chose de dangereux !

Toujours avec son inhibiteur dans les mains, il tente de rentrer dans le bureau avant de se faire bousculer par Rosalia qui en sortit aussi tôt. Il tenta de le rattraper mais c'était trop tard, il s'était échappé.

Grey retourna dans le bureau sans rentrer et pencha légèrement sa tête de côté pour espionner un peu le duo par la porte entrouverte.

Nikolaï s'était évanouit ! Mais avant même que le robot puisse rentrer pour lui porter secours, son collègue se réveilla et se jeta sur Amanda. Grey ne comprenait vraiment plus rien de ce qui était en train de se passer étant donné qu'il n'était pas au courant pour la drogue et la corruption du sang de la jeune femme.


- ... Amanda... Ma très chère, et douce Amanda... Tu ne vas pas nous quitter tout de suite, pas vrai... ? Toi qui voulait régler mon problème de solitude... Nous avons maintenant l'occasion de rester ensemble un peu, sans avoir personne sur le dos... Quoique, Grey est aussi là, mais il reste aussi un excellent partenaire, et je ne peux l'abandonner... tout comme toi.

C'était quelque chose de vraiment étrange de la part de Nikolaï de se comporter comme cela, ce n'était pas son genre de tempérament ni le genre de phrase qu'il était habitué à sortir. Et même si Grey était un peu flatté d'entendre que c'était un excellent partenaire, il ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter de la situation, surtout que son collègue était toujours sur la jeune femme et qu'il avait de nouveau ses attributs de lion à découvert. Grey se demandait vraiment ce qu'il se passait à la fin tout en continuant d'espionner le duo.

Il les suivit discrètement pendant que Nikolaï traînait Amanda de force vers le sous-sol. Étrangement, ils ne se retrouvèrent pas dans la salle de torture, son collègue n'avait donc pas l'intention de la tuer, mais que voulait-il faire ? Dans tous les cas, Grey se figea quand il remarqua le scientifique avec son fouet dans la main.

Décidément, la situation avait l'air de vraiment mal tourner.
Pièces Pièces : 59826
Nombre de messages : 4096
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Grey parle avec la couleur #3300FF

Le forum est ouvert depuis 4185 jours ! N'oubliez pas de fêter son anniversaire le 26 Juin !
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Haru a écrit :
avatar
Goomba
Jeu 11 Mai 2017 - 3:09
Amanda commençait à être enivrée par l'alcool, et coupler cela avec la corruption de son sang ne donnait franchement pas un cocktail innocent. Heureusement que le stade où elle en était à demander une punition corporel n'était pas encore présent, mais voilà qu'elle faisait déjà des allusions étranges, si ce n'est lubrique par moment.

Elle écouta Nikolaï du mieux qu'elle pouvait étant donné son esprit un peu embrumé par la Vodka. Elle laissa même apparaître un grand sourire quand le scientifique lui dit que sa présence était très positive, elle ne s'attendait pas à ce genre de déclaration. Elle aurait trouvé ça louche en temps normal mais vu le comportement assez étrange que la jeune femme avait déjà, elle avait complètement baissé sa garde.

Cependant, le côté d'elle toujours un peu conscient de ce qui était sérieusement en train de se passer alerta légèrement la jeune femme à mesure que Nikolaï avait l'air de souffrir d'un sérieux mal de tête, et cela se confirma quand Rosalia entra à toute vitesse dans le bureau avec son sourire très caractéristique.


- Kyahahah ! Tu vois, moi et Khurod savons que vous nous mettez régulièrement des bâtons dans les roues quand nous avons des affaires à régler. Donc, autant régler le problème en se débarrassant de la cause ! Mais on ne peut pas vous tuer, donc nous allons... vous laisser jouer ensemble. Avec ce que vous avez reçu, je doute que le spectacle soit beau à voir ! Mais d'abord, les affaires... Désolé, mais j'vais devoir vous laisser... Puis moi et lui avons de bien meilleurs projets à travailler ! Salut, et amusez-vous bieeeen ! KYAHAHAHA ~

- K-Khurod ?! Non ce n'est pas vrai... ce n'était pas censé se passer comme cela. Donc tu avais bel et bien prévu de rejoindre ce bon à rien. Mais qu'est-ce qui est en train de se passer avec Nikolaï en ce moment ?


Ce dernier était écroulé au sol, qu'est-ce que Rosalia avait bien pu mettre dans son verre ? Heureusement, celui d'Amanda n'avait pas aussi été drogué, cela faisait un soucis en moins, par contre, que voulait dire le dragon par "ce que vous avez reçu" si son verre n'était pas empoisonné ?

Et c'est là qu'elle réalisa la gravité de la situation qui se profilait à l'horizon... ce n'était pas l'épuisement causé par l'entraînement intensif et l'alcool qui avait rendu la jeune femme étrange, mais Khurod a bien dû trafiquer son sang en le corrompant comme à ses habitudes quand il voulait vraiment jouer un sale tour à Amanda.

C'était grave, très grave même, cela voulait dire qu'elle n'allait pas tarder à faire du mal et à vouloir qu'on lui fasse aussi du mal en retour si elle restait entourée de personnes. Elle s'inquiétait cependant de l'état de Nikolaï qui avait l'air toujours dans les vapes. Elle tenta de se lever, titubant toujours un peu à cause de ses blessures derrière ses bandages.

Mais Nikolaï regagna conscience très vite ! Mais quelque chose clochait en lui vu sa démarche, et cela se confirma quand il se jeta sur Amanda, la plaquant sur le sol avec ses attributs de lion qui surgirent de leur cachette. Elle ne savait pas du tout ce que le scientifique était en train de faire, mais tout cela l'intriguait... et l'excitait aussi d'un côté pendant que Nikolaï était en train de passer ses mains sur ses joues.


- ... Amanda... Ma très chère, et douce Amanda... Tu ne vas pas nous quitter tout de suite, pas vrai... ? Toi qui voulait régler mon problème de solitude... Nous avons maintenant l'occasion de rester ensemble un peu, sans avoir personne sur le dos... Quoique, Grey est aussi là, mais il reste aussi un excellent partenaire, et je ne peux l'abandonner... tout comme toi.

- Tu... vas bien Nikolaï ? ... Non tu ne vas définitivement pas bien, mais je ne peux pas dire non plus que les choses me déplaisent en ce moment ♫

Un excellent partenaire dis-tu ? Je ne sais pas comment un être métallique peut te combler pendant tes moments de solitude, mais tu vas très vite l'abandonner quand tu auras goûté au plaisir d'une vraie chair mon mignon, et ce par un autre moyen que le meurtre ~ ♪


Il fallait croire que l'alcool et le début de corruption ne faisaient pas bon ménage en ce qui concerne la compréhension de la jeune femme, elle n'avait pas l'air d'être sur la même longueur d'onde que Nikolaï, mais elle était à fond dans ce qu'elle avait compris.

Tout ceci commençait même à lui faire oublier que Rosalia était en sortie avec Khurod pour sûrement l'aider à sortir de sa hiérarchie, mais son esprit embrumée par tous ces vices l'empêcha de se concentrer sur le plus important. Elle avait bien l'intention de laisser tomber une traque laborieuse pour retrouver Rosalia pour un moment de pêché avec Nikolaï.

Ce dernier l'avait d'ailleurs pris par le col pour la traîner dans la sous-sol.


- Hmmh, je ne savais pas que tu étais dans ce genre de jeu de rôle, mais je te préviens, je préfère dominer que le contraire, tu voilà bien prévenu, mais je veux bien jouer le jeu.

Elle commençait à se débattre mais il n'y avait rien à faire, elle ne donnait pas son maximum et la force de Nikolaï était assez surprenante. Elle pu en profiter pour remarquer les environs assez glauque avant de finir dans une pièce sombre avec des matelas par terre.

L'ambiance n'avait pas l'air d'aider à lui redonner un état normal, surtout avec la corruption qui faisait de plus en plus effet et l'alcool qui avait tendance à délier sa langue.


- Voilà, on va rester un peu ici, nous allons être tranquille comme cela... Du moins, Grey arrivera bientôt. Mais c'est tout aussi bien, une autre personne en ces lieux... Tant que personne ne part, tout ira bien...

- Tu comptes ramener ton autre partenaire ...? Et bien, tu as du cran quand même de me proposer quelque chose comme ça. Mais tu as de la chance, j'aime bien ce qui sort de l'ordinaire, et je n'ai jamais tenté ça avec un robot et un lion en même temps, hahaha ~ ♫


Le scientifique sorti pour prendre son fouet et revenir, mais Amanda s'approcha de lui avant de le plaquer contre le mur en saisissant son fouet dans sa main.

- Par contre, c'est à moi de manier ce genre d'engin, je pense avoir été clair ♫

La corruption faisait de plus en plus effet, elle commença même à griffer la joue de Nikolaï en plantant légèrement ses ongles tout en lui octroyant un sourire peu rassurant et remplis de vice.

- Allez, va chercher ton robot adoré, autant commencer les festivités ♪
Pièces Pièces : 5415
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Hériss
Jeu 11 Mai 2017 - 14:06
Finalement, le plan de Khurod et de Rosalia avait bien marché, car c'était le véritable bordel chez le duo d'humain ainsi que Grey :

Niko avait pété les plombs, Amanda aussi et Grey allait sûrement en souffrir les conséquences aussi.

Quand le scientifique amenait Amanda par le col à sa destination souhaité, elle tenta d'imposer quelques de ses règles tant que Nikolaï semblait encore en capacité d'écouter...


- Hmmh, je ne savais pas que tu étais dans ce genre de jeu de rôle, mais je te préviens, je préfère dominer que le contraire, tu voilà bien prévenu, mais je veux bien jouer le jeu.

- Abandonne cette idée. Je ne prendrais aucun risque, je ne veux voir PERSONNE ici s'en aller. Te laisser la main te donnerais cette occasion. Hors de question que cela arrive... Jamais.


Lorsque les deux étaient dans la même salle, le scientifique ignora les étranges allusions d'Amanda pour aller chercher Grey, mais la jeune femme le plaqua contre un mur pour prendre son fouet.

- Par contre, c'est à moi de manier ce genre d'engin, je pense avoir été clair ♫

Mais ça risquait de ne pas être le cas. Il n'était même pas dérangé par les actions d'Amanda mais... Non, Nikolaï grognait même, avant de la plaquer au sol avec sa propre force et de récupérer de fouet avec cette même violence.

Mais le plus étrange et effrayant dans l'histoire, c'est qu'il avait un étrange petit sourire sur son visage lorsqu'il lui adressait la parole.


- Je trouve cela très mignon de ta part, de vouloir commander ce jeu... Mais JE suis le maître de ces lieux... Et je refuse de te laisser commander quoi que ce soit sans en avoir tes attentions. Alors, sois une gentille jeune demoiselle, et laisse-moi régler cela, d'accord ?

Sans plus attendre, il se releva aussi vite que son sourire était parti, pour sortir de nouveau de la pièce, prenant soin de fermer la lourde porte derrière lui.

Maintenant, à Grey.

Ce qui n'était pas compliqué, car celui-ci était resté à un endroit comme un piquet, qui avait sûrement entendu ce qu'il n'aurait pas du entendre.

Mais de toute façon, il n'y aurait pas échappé !


- Ah, te voilà, mon très cher Grey...


Le scientifique s'approchait du pauvre robot à pas lents, avec sa même mine bien étrange mais qui montrait clairement qui n'était pas là pour jouer. Avec son fouet, il commença à prendre les deux extrémités pour tendre la corde, mais ne cessa pas de s'approcher de l'androide.

Et dès qu'il était assez proche, Nikolaï enroula doucement son arme autour du cou de son cher collègue, avant de serrer violemment et de commencer à le tirer vers la salle, une action qui contrastait beaucoup avec ce qu'il avait fait il y avait encore quelques minutes.


- Viens avec moi, nous avons des choses à faire... mon cher Grey... mon très cher collègue.

La personnalité instable de Nikolaï allait clairement effrayer Grey, il n'en doutait pas une seconde. Mais c'était la seule chose à faire. Si il ne voulait pas perdre ces deux personnes comme il avait perdu des gens auparavant, il devait les garder avec lui.

Tout le monde était en sécurité avec lui.

Maintenant, il fallait leur apprendre que partir d'ici loin de lui était interdit.

Il avait traîné son pauvre collègue jusqu'à la porte lourde, ou il ouvrit la porte pour pousser l'androïde dans la salle, avant d'y entrer à son tour et de refermer cette porte.

Il retira son fouet du cou de Grey, avant de le dérouler et de ne tenir que son manche.


- Maintenant, je pense que je vais devoir vous apprendre à accepter cette sombre salle comme votre nouveau foyer... Mais d'abord, Amanda, ma chère Amanda... Je devrais peut-être t'expliquer que la seule personne qui domine ici, c'est moi, et moi seul, tu m'entends ? Quoique, cela risque d'être trop difficile à assimiler, pas vrai ?

Sans plus attendre, il s'approcha d'elle, avant de préparer son fouet, et d'attaquer Amanda sans aucune pitié.

TCHACK !

TCHACK !

TCHACK !

Trois coups de fouets très violents, oui, mais il fallait faire des sacrifices parfois.

Enroulant de nouveau son fouet et l'accrochant fermement à sa ceinture, il s'approcha de Grey. Il passa à son tour ses mains sur les joues de son collègues, avant de les passer dans ses cheveux noirs, et le regardant droit dans les yeux. Son sourire peu rassurant de tout à l'heure avait surgi de nouveau.


- Huh, Grey... Toujours aussi mignon et innocent, si naïf... Je ne vois pas comment quelqu'un ait pu te laisser libre dans un monde si dangereux... Tu ne mérite spas de vivre dans un monde si cruel. Reste à mes côtés, reste en ces lieux, abandonne l’existence du monde extérieur et tu n'auras plus à être effrayé, d'accord... ?

Évidemment, le scientifique avait du mal à partager son attention entre sa chère Amanda et son cher Grey.

Il y avait tellement de chose à faire pour protéger ces deux-là.
Pièces Pièces : 133295
Nombre de messages : 276
Age : 19
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Grey a écrit :
avatar
Administrateur
Jeu 11 Mai 2017 - 17:50
Plus le temps avançait et plus les choses s'aggravaient. Grey ne savait plus trop ce qu'il devait faire d'ailleurs. Il aurait bien voulu partir à le recherche de Rosalia mais ce dernier pouvait être n'importe où et l'androïde n'avait aucun indice de son emplacement.

De toute manière c'était trop tard, Nikolaï était en face de lui et celui-ci semblait s'approcher d'une manière peu rassurante. C'était peut-être le moment pour le robot de le capturer sans lui faire de mal. Le scientifique était clairement pas dans son état normal.

Grey posa par réflexe l'inhibiteur qu'il avait dans les mains sur un support et tenta de trouver le timing pour appréhender Nikolaï. Le problème, c'est que ce dernier fit son geste de manière très lente ce qui perturba le robot, ne sachant vraiment pas ce qu'il voulait vraiment faire à la fin, Nikolaï pu donc resserrer violemment son fouet autour du cou du robot pour le traîner dans la même salle qu'Amanda.

Le robot commençait clairement à être perdu vis à vis de la situation et à être effrayé étant donné qu'il ne pouvait pas bloquer ses émotions, il s'était embarqué dans une très grosse galère pour le coup, et peut-être même la plus grave qu'il ait connu jusqu'à présent.

Pour finir, il se retrouva coincé dans la même salle qu'Amanda en compagnie de son collègue qui avait vraiment pété les plombs et qui n'avait plus rien à avoir avec tout ce que le robot avait connu de lui. Grey aurait bien voulu lui poser des questions mais Nikolaï commença déjà la "fête" en infligeant des coups de fouets violent à Amanda.

Les cris de surprise et de souffrance commencèrent à nouveau à figer Grey sur place, mais quelque chose ne tournait pas rond, Amanda n'avait pas vraiment l'air de s'en plaindre après le troisième coup infligé. Cela pouvait même s'apparenter à du plaisir... Grey en plus d'être figé était donc totalement perdu, il avait eu à faire à une réaction qu'il n'avait pas du tout prévu.

Arrêter ce qui était en train de se passer pour remettre Nikolaï dans son état normal ou attendre un peu pour en savoir plus sur toutes ces émotions étranges qu'il n'avait pas encore pu analyser ? C'était peut-être sa chance de connaître en détail le plaisir du masochisme.

Son collègue s'était d'ailleurs rapproché de lui dans son moment de vide pour commencer à lui parler pendant que ses mains se baladaient le long de ses joues puis ses doigts dansants entre ses cheveux tout en le regardant dans les yeux avec son sourire peu rassurant.


- Huh, Grey... Toujours aussi mignon et innocent, si naïf... Je ne vois pas comment quelqu'un ait pu te laisser libre dans un monde si dangereux... Tu ne mérites pas de vivre dans un monde si cruel. Reste à mes côtés, reste en ces lieux, abandonne l’existence du monde extérieur et tu n'auras plus à être effrayé, d'accord... ?

- Oh euh... Je ne connaissais pas ce côté là de toi Nikolaï. Je sais que tu n'es pas dans ton état mais tout de même, je crois que je serais en train de rougir si je le pouvais, c'est un peu embarrassant... heureusement que ton sourire vient contrer ça, ha..haha... euh...


Même si c'était dangereux, un côté de Grey aimait ce côté protecteur de Nikolaï même si ce dernier était plus devenu dangereux qu'autre chose. Ce n'était pas si différent de son ancienne vie d'ailleurs d'être resté enfermé sous la supervision de quelqu'un, c'était un peu la même chose avec son créateur.

- Ceci dit il faut que tu saches que tu n'es pas dans ton état normal Nikolaï, Rosalia t'a fait quelque chose de vraiment bizarre pour que tu sois dans cet état et il faudrait que tu en sortes le plus vite possible... même si je suis curieux vis à vis de ce que tu veux faire avec nous.

Euh... E-et puis... bien que ton offre ne me pose pas de problèmes pour ce qui en est de rester ici avec toi, abandonner l'existence du monde extérieur me paraît un peu... impossible pour tout te dire, on a toujours du travail à faire pour Horuna je te le rappelle.


Mais la fameuse curiosité de Grey avait l'air de revenir petit à petit, il ne manquait plus que ça pour aggraver encore plus les choses.
Pièces Pièces : 59826
Nombre de messages : 4096
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Grey parle avec la couleur #3300FF

Le forum est ouvert depuis 4185 jours ! N'oubliez pas de fêter son anniversaire le 26 Juin !
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Haru a écrit :
avatar
Goomba
Jeu 11 Mai 2017 - 18:27
Et bien, Nikolaï était vraiment du genre coriace. Même si il n'était pas dans son état normal, il y avait là quand même quelques éléments de son lui original qui ressortait bien, et malheureusement pour Amanda, il n'avait pas l'air d'avoir prévu de se faire dominer. En même temps, dompter un lion était quelque chose de plutôt difficile.

- Partir d'ici et connaître mes intention avant de vouloir dominer ? Et bien, tu as aussi peur que ça de laisser une femme mener la danse ? Tu es vraiment plus mignon que je le pensais mon beau Nikolaï, hahaha ♫

Oooh, à moins que tu es encore dans ton fantasme de tout à l'heure ? Si c'est le cas je veux bien jouer le jeu de la jeune demoiselle sans défense qui est obligée d'endurer les pires sévices de son tortionnaire toute la nuit mon mignon... même si l'idée de m'occuper de ton cas avec ce fouet me donne des frissons d'envie ♪


Malheur, la corruption prenait de plus en plus de place dans l'organisme de la jeune femme, cela se voyait bien dans sa manière de parler. L'Amanda fier et légèrement orgueilleuse ne l'était plus que pour jouer un rôle, elle avait laissée place en vrai à une jeune femme assoiffé par le plaisir de la douleur et qui était même prête à mettre son ego de côté pour se faire utiliser.

Nikolaï qui était d'ailleurs bien déterminé à rester le maître de la cérémonie envoya trois coups de fouets violents contre Amanda au niveau des bras. Des cris de souffrance suivirent de la part de la jeune femme, des gémissements de douleur qui remplirent toute la salle pendant un moment suivi des bruits d'une Amanda légèrement essoufflée après avoir reçu sa punition pour avoir osé tenter de dominer Nikolaï.


- Je t'en prie arrête ça, laisse moi partir ! je ferai tout ce que tu veux Nikolaï pour pouvoir partir, vraiment tout !

Mais le sourire et le regard comblé qu'elle arborait pendant qu'elle continuait d'être essoufflée par la suite ne pouvait pas tromper grand monde, même pas Grey qui avait l'air complètement perdu en voyant qu'Amanda éprouvait en vrai du plaisir de se faire torturer ainsi.

- Aaaah.... Ffff... Aah... ♥ Cette pièce sombre... mon nouveau foyer ? Condamnée à me faire torturer le restant de mes journées sans pouvoir rien faire ? Non, impossible, je ne veux pas ♫

Amanda était vraiment en mauvais état, les coups de fouets avaient même en partie déchiré les bandages qu'elle avait sur les bras, montrant ses anciennes blessures causées par l'entraînement intensif. Une légère lueur rouge pouvait en sortir de temps en temps, c'était bel et bien le sang corrompu que Khurod aimait bien manipuler. C'était vraiment une arme puissante, forcer l'adversaire à aimer recevoir des coups, en voilà une magie redoutable.

Pendant que Nikolaï avait contourné son attention pour tenter de manipuler aussi Grey pour des raisons qu'elle ne connaissait pas encore, elle sortit sa dague puis s'avança lentement vers Nikolaï pour se coller contre son dos pendant qu'il caressait l'androïde, puis elle fit danser lentement le bout de la lame contre la joue du scientifique, faisant de petite coupure laissant échapper quelques gouttes de sang.


- Ooh, je comprends mieux, tu n'aimes pas qu'on te domine car tu ne ressens pas la douleur... c'est vrai que cela doit être vraiment ennuyeux alors ♫ Allez, écoute ton petit ami robotique et dis nous ce que tu as prévu à trois, cela m'intéresse grandement aussi ♫ ♥

Mais c'est vrai qu'il a l'air effrayé, le persuader de jouer le jeu ne serait pas du luxe non plus... les choses seront plus excitantes comme ça.


Elle commençait à se coller de plus en plus à lui en commençant même à lui mordre légèrement une de ses oreilles de lion. On pouvait d'ailleurs vraiment se demander qui était la victime dans tout ce spectacle. Grey quant à lui ne devait pas être logé à la bonne enseigne en étant enfermé avec ce duo plus qu'étrange.
Pièces Pièces : 5415
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Hériss
Jeu 11 Mai 2017 - 21:44
Lorsque Nikolaï parlait de Grey et tentait de le rassurer sur ses intentions, l'androïde montrait clairement une certaine curiosité à ce qu'il avait dit, ainsi qu'une naïveté toujours aussi surprenante. Pas étonnant, oui....

- Ceci dit il faut que tu saches que tu n'es pas dans ton état normal Nikolaï, Rosalia t'a fait quelque chose de vraiment bizarre pour que tu sois dans cet état et il faudrait que tu en sortes le plus vite possible... même si je suis curieux vis à vis de ce que tu veux faire avec nous.

Euh... E-et puis... bien que ton offre ne me pose pas de problèmes pour ce qui en est de rester ici avec toi, abandonner l'existence du monde extérieur me paraît un peu... impossible pour tout te dire, on a toujours du travail à faire pour Horuna je te le rappelle.


A l'entendre vivre encore dans cette douce naïveté, Nikolaï ne pouvait s'empêcher de rire.

Un rire peu fort, et pourtant audible dans toute la pièce silencieuse.

Le sourire sur le visage du scientifique avait même légèrement grandi.


- Quelle naïveté... Je trouve cela tellement mignon, tellement... charmant. Je sais que Rosalia a joué de moi, encore... Mais que puis-je y faire ? Je n'ai aucun antidote, si ce n'est que le temps.

De toute manière... Je dois vous protéger de ce monde cruel. J'y ai souffert, et je ne veux pas que les êtres qui me sont chers souffrent à leur tour dehors. Qu'importe si nous avons un travail où non, nous pouvons tout plaquer pour vivre heureux ici.

Mais je le sais, je le sens... Vous voulez partir d'ici, pour continuer à vivre dehors. Cette idée me répugne. Mais je peux vous apprendre à vivre ici et a abandonner toute envie de fuir... Même si il faut passer par la douleur et la souffrance.


Amanda semblait elle apprécier cette douleur, d'après les étranges paroles qu'elle avait prononcés. Même si son sang était un peu bizarre, il coulait doucement de ses blessures, et le spectacle était à ravir. Mais rapidement, la jeune femme se trouvais derrière son bourreau, n’hésitant pas un moment de lui couper légèrement sa joue pour faire couler le sang.

Aucune réaction du scientifique, mais il écoutait sa chère Amanda parler.

- Ooh, je comprends mieux, tu n'aimes pas qu'on te domine car tu ne ressens pas la douleur... c'est vrai que cela doit être vraiment ennuyeux alors ♫ Allez, écoute ton petit ami robotique et dis nous ce que tu as prévu à trois, cela m'intéresse grandement aussi ♫ ♥

Mais c'est vrai qu'il a l'air effrayé, le persuader de jouer le jeu ne serait pas du luxe non plus... les choses seront plus excitantes comme ça.


- En effet. Mais peut de toute manière donner le contrôle à personne. Je veux juste vous protéger et vous garder ici pour l'éternité... Mais je le sens, cela ne sera pas facile.. et seul la douleur physique comme mentale brisera votre esprit de tout lien avec l'extérieur. Je n’abandonnerais pas, et je ne faillerais pas à cette tâche.

Enfin, Amanda commençait même à lui mordre l'oreille de lion qui s'était révélé récemment. Par instinct, son corps tentait de faire bouger l'oreille, sans succès.

Il retira ses mains des cheveux du robot confus, laissant juste une main caresser lentement la gorge de ce dernier très lentement, et calmement.

Mais sa seconde main, elle... Il l'approcha de sa bouche pour attraper un bout du gant, et le retirer de sa main. Cela permettait de voir la taille de ses griffes, montrant clairement qu'il ne fallait pas jouer avec.

Pourtant, il allait bien faire quelque chose avec cela.

Et c'est ce qu'il allait clairement faire.

Comme Amanda était bien collé à lui, il en profita pour passer sa main doucement dans sa nuque...

Avant de planter ses griffes dan s sa peau et de la griffer au même endroit continuellement, laissant le liquide rouge et chaud couler sur ses doigts.

Il arrêta ensuite tout mouvement pour ensuite faire tomber la jeune femme au sol avec lui, la plaquant directement.


- Et bien, je vois que ton goût pour le sang s'est bien accentué. Mais si c'est un sacrifice à faire pour te garder à mes côtés, pourquoi pas … ? Je peux bien te faire souffrir comme tu le peux.

Il récupéra ensuite la dague de la jeune femme pour créer une magnifique coupure sur le long de son bras, suivi par de jolies gouttes de sang coulant dans le sens ou le couteau était passé, avant de rendre la dague tâché de rouge à Amanda, lui tendant son bras blessé avec.

- Si tu restes à mes côtés, nous pourrions vivre dans un cycle de souffrances pour l'éternité, où toi et moi nous infligeons souffrances jusqu'à la fin. Alors... Qu'en dis-tu, ma très chère Amanda... ?

Il continua aussi à regarder Grey de temps en temps, voulant aussi s'occuper de lui... Mais l'instabilité d'Amanda lui prenait pas mal de temps. Il fallait agir, vite.
Pièces Pièces : 133295
Nombre de messages : 276
Age : 19
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Grey a écrit :
avatar
Administrateur
Ven 12 Mai 2017 - 7:13
Si Nikolaï avait l'air de vivre dans son monde, Grey avait l'air d'être aussi dans le sien. Mais un monde qui avait l'air très malléable et surtout à la guise des belles paroles qu'on pouvait lui dire vu sa naïveté face à la vie. On pouvait donc facilement le flatter même si ce n'était pas du tout le but.

- Quelle naïveté... Je trouve cela tellement mignon, tellement... charmant. Je sais que Rosalia a joué de moi, encore... Mais que puis-je y faire ? Je n'ai aucun antidote, si ce n'est que le temps.

De toute manière... Je dois vous protéger de ce monde cruel. J'y ai souffert, et je ne veux pas que les êtres qui me sont chers souffrent à leur tour dehors. Qu'importe si nous avons un travail où non, nous pouvons tout plaquer pour vivre heureux ici. 

Mais je le sais, je le sens... Vous voulez partir d'ici, pour continuer à vivre dehors. Cette idée me répugne. Mais je peux vous apprendre à vivre ici et a abandonner toute envie de fuir... Même si il faut passer par la douleur et la souffrance.


- Hmmh, j'ai aussi souffert en dehors, tu as peut-être raison quelque part Nikolaï... mais j'ai besoin de sortir pour en apprendre plus sur les gens, c'est grâce à cela que j'ai pu te rencontrer.

Ceci-dit, je ne connais pas la douleur et la souffrance physique, enfin je ne vois pas comment tu pourrais réussir à m'infliger ça, mais si le but est d'être heureux ici avec toi, je veux bien essayer.


Les choses se présentaient vraiment mal, Grey commençait de plus en plus à tomber dans la manipulation de Nikolaï, mais il n'avait pas trop le choix, tout ceci était une question de temps, donc il fallait vraiment qu'il en profite pour en apprendre plus sur l'état de son collègue. De plus, il était enfermé et son inhibiteur était dans la salle d'à côté. En plus de ne pas pouvoir l'installer facilement tout seul, c'était son seul moyen d'aborder la situation en se faisant moins manipuler, tout ceci s'annonçait donc légèrement perdu d'avance pour lui, il ne pouvait plus que jouer le jeu du scientifique, du moins pour le moment.

Pendant qu'il continuait de se faire caresser les cheveux, il regardait Amanda dans les yeux, cette dernière était derrière Nikolaï et était en train de lui taillader la joue. Le robot était d'ailleurs vraiment confus de contempler deux êtres qui avaient l'air d’éprouver du plaisir en s'infligeant des blessures, alors qu'il était habitué à s'attendre du contraire. Dans tous les cas, il pouvait s’apercevoir qu'Amanda était vraiment comblée par ce qui était en train de se passer.

La main de Nikolaï s'absenta ensuite un moment de ses cheveux pour le caresser au niveau de la gorge. Même si Nikolaï avait éprouvé pas mal de violence en le forçant à venir dans la salle, cette caresse était réconfortante. Bien qu'il ne la ressentait pas vraiment, les seuls gestes d'affection que Grey recevait venaient surtout de Rosalia, et encore ils n'étaient pas vraiment sincères, tandis que ceux donnés par Nikolaï semblaient plus généreux, presque comme une douce intoxication.

Mais l'attention de Nikolaï se porta de nouveau très rapidement sur Amanda. S'occuper de deux personnes aussi différentes devait être assez compliqué, il fallait le dire. Le duo humain avaient l'air de se faire plaisir à couler mutuellement leur sang tout en se plaquant de nombreuses fois sur le sol et dans les recoins de la salle depuis tout à l'heure. Grey n'en perdait pas une miette, apprenant au fur et à mesure leur comportement pour mieux le comprendre et peut-être tenter de les imiter pour rentrer dans le moule.

Avec des exemples aussi douteux qu'Amanda et Nikolaï, il y avait bien des chances que Grey finisse mal pour cette nuit, si ce n'est pour le restant de ses jours si tout cela continuait sans fin.

Son collègue le regardait de temps en temps, l'empêchant cependant de tenter quoi que ce soit, mais peu importe, sa curiosité lui jouait trop de tours pour qu'il tente de s'enfuir sur le moment. Grey se rapprocha donc de Nikolaï pour lui faciliter un peu la tache... avant de le prendre dans ses bras par derrière, un peu le seul moyen d'affection qu'il avait plus ou moins appris, il fallait croire qu'il voulait redonner la pareil à Nikolaï pour avant.


- M-montre moi alors ce qui vaut autant la peine pour que j'abandonne l'idée de partir pour rester indéfiniment ici. La raison doit vraiment valoir le coup si tu y arrives, Nikolaï...

Et bien, la naïveté allait bien causer la perte de l'androïde un jour, et sans son inhibiteur, ce dernier était en train de montrer de l'affection à un piège qui se refermait lentement autours de lui sans qu'il ne le sache.
Pièces Pièces : 59826
Nombre de messages : 4096
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Grey parle avec la couleur #3300FF

Le forum est ouvert depuis 4185 jours ! N'oubliez pas de fêter son anniversaire le 26 Juin !
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Haru a écrit :
avatar
Goomba
Ven 12 Mai 2017 - 7:55
Nikolaï n'était pas le seul à rire légèrement de la naïveté du robot, bien que l'Amanda de base n'aimait pas les personnes naïves, celle corrompue éprouvait du plaisir à voir une personne aussi innocente sur le point de se faire souiller par le comportement du duo humain, elle avait presque hâte que Nikolaï s'occupe du cas de cet être métallique avant qu'il ne continue à lui infliger des souffrances. Les deux cas lui plaisait quand elle y pensait.

Le regard mi effrayé et mi curieux de Grey lui plaisait bien en tant que tel, mais sa concentration sur lui dévia totalement quand Nikolaï commença à la griffer profondément dans la nuque, faisant couler le sang le long de sa patte de lion. Elle étouffa sa souffrance en mordant de plus en plus fort l'oreille de Nikolaï
, laissant quand même entendre des gémissements de douleur avant de se faire plaquer au sol par le lion.

- Et bien, tu n'y vas pas à moitié, je crois que c'est ce que j'adore le plus avec toi ♫ Et je ne dis pas non pour un sacrifice, par contre celui là est pour moi, Khurod reçoit toujours tout le sang, je me ferai un plaisir que le tiens me revienne de droit, mon mignon ♪

Elle regarda ce beau liquide rouge couler du bras de Nikolaï, se mordant et se léchant discrètement les lèvres avant de passer ses doigts le long de ce flux écarlate. Déjà que sentir le sang de Nikolaï faisait frissonner Amanda en temps normal, l'avoir directement sur ses mains était très plaisant, surtout dans cet état. Elle récupéra sa dague avant de la ranger puis continua de passer ses mains curieuses le long du bras du scientifique, en profitant même pour goûter à ce nectars du bout de ses doigts.

- Si tu restes à mes côtés, nous pourrions vivre dans un cycle de souffrances pour l'éternité, où toi et moi nous infligeons souffrances jusqu'à la fin. Alors... Qu'en dis-tu, ma très chère Amanda... ?

À ces paroles, Amanda lui octroya un sourire radieux mais avec un côté tout aussi malsain, surtout vu la situation en ce moment.

- Hahaha ♫ Tu sais vraiment comment me parler mon beau Nikolaï... tes paroles sonnent comme une douce musique à travers mes oreilles. Je ne dirais jamais non pour continuer ce spectacle et le faire durer le plus possible. J'ai envie de ton sang Nikolaï, et j'ai envie que tu me fasses mal, que tu me détruise physiquement dans ce sous-sol...

Elle s'approcha un peu plus du visage du scientifique, posant sa main ensanglantée sur son cou, le recouvrant de son propre sang et commença à faire passer lentement sa langue sur la joue qu'elle lui avait coupé tout à l'heure, se délectant de ce liquide rouge et chaud qu'elle avait plaisir à rencontrer de temps à autre. Puis elle observa attentivement Grey qui avait l'air d'enlacer tendrement son collègue par derrière.

Le contraste de la scène était vraiment forte, avec la violence des humains et l'innocence du robot qui semblaient se mélanger harmonieusement.

Il y avait tellement de possibilité pour la suite, mais qu'est-ce que Nikolaï allait bien faire ? Le lion avait en tout cas l'air de faire de son possible pour garder son attention sur les deux personnes qui l'accompagnait, soit il allait continuer comme ça, soit il devait trouver un moyen de s'occuper de ses deux protégés en même temps...


- Et bien, si on est pas confortable comme ça tous les trois, haha ♫ Mais tu as l'air hésitant Nikolaï, veux-tu à nouveau manier ton fouet comme tout à l'heure ?

Puis elle se rapprocha de son oreille de lion, lui murmurant discrètement quelques mots d'une manière joueuse.

- Ou alors tu veux m'offrir le spectacle de toi en train de détruire psychologiquement ton innocent ami pour souiller son innocence ? Aaaah... ♪ Dit comme ça, je n'attends que ça, c'est si stimulant de voir une âme pure couler dans la folie pour nous rejoindre, tu ne trouves pas ? ♫
Pièces Pièces : 5415
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Hériss
Sam 13 Mai 2017 - 14:07
La proposition de Nikolaï semblait plaire à Amanda, qui l'accepta sans aucune hésitation.

- Hahaha ♫ Tu sais vraiment comment me parler mon beau Nikolaï... tes paroles sonnent comme une douce musique à travers mes oreilles. Je ne dirais jamais non pour continuer ce spectacle et le faire durer le plus possible. J'ai envie de ton sang Nikolaï, et j'ai envie que tu me fasses mal, que tu me détruise physiquement dans ce sous-sol...

Le sourire du scientifique était toujours aussi petit, mais montrait clairement qu'il appréciait ce qui se passait.

Est-ce qu'il se mettait à éprouver des sentiments... ? Bonne question.

Mais pour le moment, il y avait d'autres affaires à régler.


- Bien, très bien... Si c'est ce que tu souhaites, alors je te l'offrirais.

Pendant ce petit discours, la jeune femme montrait à quelle point elle s'amusait avec le sang de Nikolaï, qui continuait encore de couler vu la taille de la blessure qu'il s'était volontairement infligé pour elle. Elle passa même sa main couverte du précieux liquide sous son cou, ce qui tacha les bandages, avant de s'attaquer à sa joue. Sans plus attendre, Nikolaï retira rapidement les bandages sur ses avants bras et son cou pour s'exposer plus facilement aux futures blessures.

Mais quelque chose le surprit légèrement, et c'était Grey qui avait eu l'idée d'enlacer le scientifique dans sons dos. Il ne bougea pas d'un poil, mais écouta attentivement le robot à ses côtés.


- M-montre moi alors ce qui vaut autant la peine pour que j'abandonne l'idée de partir pour rester indéfiniment ici. La raison doit vraiment valoir le coup si tu y arrives, Nikolaï...

Un petit rire s'échappa de ses lèvres, avant de répondre doucement au robot, d'une voix presque belle à entendre de sa part. Quelque chose qu'il n'aurait jamais fait dans son état normal.

- Je te la montrerais, bien évidemment. Je ferais tout en mon pouvoir que ces lieux sont le seul havre de paix dans ce monde, et que vous acceptiez l'idée de me laisser me charger de vous.

Rapidement, il se fit couper par Amanda, qui voulait aussi un peu d'attention de son côté.

- Et bien, si on est pas confortable comme ça tous les trois, haha ♫ Mais tu as l'air hésitant Nikolaï, veux-tu à nouveau manier ton fouet comme tout à l'heure ? Ou alors tu veux m'offrir le spectacle de toi en train de détruire psychologiquement ton innocent ami pour souiller son innocence ? Aaaah... ♪ Dit comme ça, je n'attends que ça, c'est si stimulant de voir une âme pure couler dans la folie pour nous rejoindre, tu ne trouves pas ? ♫

Huh, quelles idées intéressantes... Tellement intéressantes, il y avait tant de choses à faire avec ce duo. Mais il avait quelques belles idées en tête. Pour faire patienter Amanda, il s'approcha de son cou pour la mordre assez fort et la blesser, avant de se relever et de prendre Grey dans ses bras ensuite.

- Je vais te montrer, Grey... Évidemment, pour obtenir le bonheur, la souffrance est un chemin obligatoire, que l'on doit la subir ou la faire subir...

Il passa lentement ses mains sur le dos du robot, puis ses cheveux, avant de garder ses mains sur ses joues.

- Je peux comprendre que tu ne puisse pas ressentir la douleur, mais ta différence ne changera rien, car tu seras comme nous... Tu as la capacité de faire souffrir les gens, tout comme nous, alors...

Il récupéra un scalpel dans la poche de son pantalon, et détacha aussi son fouet de sa ceinture avant de poser les deux armes aux mains de son collègue.

- Maintenant, tu es bien comme nous, pas vrai... ? Tu ne vas pas abandonner les rares personnes qui t'acceptent, qui sont comme toi, n'est-ce pas... ? Tu veux... être heureux, c'est cela... ? Alors commence déjà par faire souffrir notre chère Amanda, et je suis sûre qu'elle t'offrira une manière d'être heureux en retour, d'accord... ?

Il s'écarta du robot pour s'éloigner un peu d'eux, s'approcha d'un matelas dans un coin de la salle. Il s'assit dessus, et retira sa veste noire, arracha le reste de ses bandages et retira son encore son masque qu'il avait baissé, ses lunettes et gants, avant d'attendre patiemment.

- Et si vous êtes satisfait de vos actions... Je vous laisserais volontiers faire couler mon sang.
Pièces Pièces : 133295
Nombre de messages : 276
Age : 19
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Grey a écrit :
avatar
Administrateur
Dim 14 Mai 2017 - 8:58
Le piège se resserrait de plus en plus autours de Grey, le pauvre n'avait pas vraiment pleine conscience de ce qui était en train de se passer, et l'absence d’inhibiteur n'avait pas l'air d'aider. Il avait même presque oublié que tout ceci était un coup de Rosalia.

Mais il ne pouvait pas faire grand chose, la porte était toujours fermée solidement et le robot n'avait pas de raison de fuir la situation, il se faisait lentement et sûrement absorber par celle-ci. Ses mots plein d'innocence et de curiosité fit même légèrement rire Nikolaï, quelque chose de vraiment peu commun de sa part, ce qui surpris un peu Grey mais agréablement.


- Je te la montrerais, bien évidemment. Je ferais tout en mon pouvoir que ces lieux sont le seul havre de paix dans ce monde, et que vous acceptiez l'idée de me laisser me charger de vous.

Tout ces mots sonnèrent agréablement pour l'androïde, pour quelqu'un de prudent, cette phrase aurait été plus flippante qu'autre chose mais l'idée de passer son temps dans un endroit calme avec une personne qu'il appréciait était vraiment tentant pour quelqu'un de naïf comme lui.

Et puis, il fallait dire que Nikolaï dégageait beaucoup de charisme pour le robot, même si il n'était pas dans son état normal. La manière qu'il avait de le regarder, de passer lentement ses mains sur lui et de le parler... Cela en devenait presque enivrant pour Grey. Et même si il avait du mal auparavant pour blesser des gens, voir que ces deux personnes y prenaient du plaisir et qu'il avait enfin l'occasion d'être accepté et de devenir comme eux l'éloigna complètement du but de se sortir de cette situation.

Il laissa Nikolaï parcourir son corps avec ses mains puis finit par récupérer ses outils fétiches. Son collègue avait bien l'intention de lui laisser mener la danse pour ce qui était de torturer Amanda. Et les mots qui suivirent ne fit que l'encourager encore plus pour ce qui était prévu pour la suite.


- Maintenant, tu es bien comme nous, pas vrai... ? Tu ne vas pas abandonner les rares personnes qui t'acceptent, qui sont comme toi, n'est-ce pas... ? Tu veux... être heureux, c'est cela... ? Alors commence déjà par faire souffrir notre chère Amanda, et je suis sûre qu'elle t'offrira une manière d'être heureux en retour, d'accord... ?

- Oui... j'ai envie d'être comme vous. Et je n'ai pas envie de vous perdre. Si la souffrance est le prix à payer pour voir les personnes que j'apprécie sourire et pour pouvoir rester avec eux, alors je vous infligerai autant de blessures que vous voudrez.

Le robot laissa apparaître un léger sourire, ce qui était plutôt rare étant donné qu'il fallait qu'il fasse du mal à quelqu'un, mais vu que cela rendait ses partenaires de jeu heureux, il n'avait plus de blocage pour le faire. Il décida de redresser Amanda pour la mettre ventre au mur et couper son haut avec le scalpel, révélant son dos plutôt élégant si oubliait qui'il était déjà criblé de blessures d'entraînement. Il y avait toujours la très légère lueur rouge qui émanait des cicatrices, montrant que la corruption faisait toujours effet.

Le robot s'éloigna ensuite pour disposer d'une meilleur rangée, puis il abattit le châtiment sur les épaules d'Amanda, ce qui remplit à nouveau la salle de cri de douleur suivi de ses gémissements qui montraient sa satisfaction grandissante face à la situation. Grey était hésitant par moment face aux cris de douleur, mais cette dernière l'ordonnait fréquemment de continuer pendant ces moments, ce qu'il fit en donnant des coups de fouets plus violent le long de son dos.

Heureusement que le sous-sol était insonorisé, sinon le voisinage aurait pu se poser des questions. Puis une fois le dos d'Amanda bien rouge à cause de tous les coups, Grey tourna son regard vers le scientifique qui avait l'air de très légèrement se déshabiller pour se mettre à l'aise.

Il fit même une allusion de le torturer par la suite, il avait donc baissé sa garde comparé à tout à l'heure, mais Grey était content de voir son collègue lui faire confiance pour cela.


- Hmmh, viens rejoindre Amanda alors, même si je ne peux pas ressentir la douleur, je peux toujours t'en infliger pour te montrer à quel point je te suis reconnaissant pour les caresses de tout à l'heure, je te dois bien ça Nikolaï...
Pièces Pièces : 59826
Nombre de messages : 4096
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Grey parle avec la couleur #3300FF

Le forum est ouvert depuis 4185 jours ! N'oubliez pas de fêter son anniversaire le 26 Juin !
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Haru a écrit :
avatar
Goomba
Dim 14 Mai 2017 - 10:11
Contrairement à Grey, il fallait croire qu'Amanda était un peu moins partageuse, elle profitait souvent des situations où Nikolaï avait son attention dévié par son ami robot pour tenter de le reprendre via des blessures ou des signes d'affection légèrement malsain.

Elle se fit d'ailleurs mordre par Nikolaï, sûrement des restants de son nouvel instinct de lion. Elle se laissa faire en laissant échapper un gémissement de souffrance mêlé à un sourire montrant sa satisfaction par la suite en sentant le sang chaud couler le long de son cou. Mais il ne fallut pas longtemps pour que le scientifique remette son attention sur l'androïde pour tenter de le manipuler avec son charme. Mais bon, c'était elle même qui avait proposé cela alors elle ne pouvait pas non plus lui en vouloir.

Et après son moment un peu plus tendre avec Grey, pendant qu'elle regardait du coin de l’œil Nikolaï se déshabiller pour se faire un peu plaisir, l'androïde ne tarda pas pour la relever et la plaquer contre le mur. Décidément, depuis qu'il pensait que la souffrance était le bonheur, il n'avait pas l'air d'y aller de main morte pour mener le spectacle, Khurod en serait presque fier de voir à quel point Nikolaï était doué pour manipuler quelqu'un, le effets que cela avait causé sur Grey était saisissant et contrastait beaucoup avec son innocence.

Elle était donc de dos, et senti le scalpel glisser légèrement le long de sa peau pendant que l'androïde avait l'air décidé de lui retirer son haut, ce qui l'a fit frissonner. Mais personne ne pouvait voir son visage qui commençait à rougir. Même si elle prenait du plaisir, il y avait toujours clairement ce côté d'elle qui ne supportait pas d'être soumise, et être humiliée comme cela devant le regard de Grey et de son collègue devait faire resurgir en elle quelques réminiscences de son ancienne elle.


- Pfff, une chance que je suis d'humeur soumise en ce moment mon cher robot, car ce genre de chose te mèneras en temps normal à la casse si tu veux mon avi-

TCHACK !

Le robot ne lui avait même pas laissé le temps de finir sa phrase qu'il déchaîna avec force de nombreux coups de fouets sur ses épaules ainsi que son dos, et de plus en plus fort ! Peut-être que lui faire croire que la souffrance menait au bonheur était une mauvaise idée, car vu son envie de rendre ses proches heureux, ses coups se montraient beaucoup plus violent que ceux de Nikolaï, la jeune femme ne pouvait donc pas retenir ses cris et se retrouva vite essoufflée .


- Nnnh.... AAAH ! Aaah... aaaah... ah... ♫ ♥ Et bien, autant de dévouement dans ce que tu fais, cela fait plaisir à voir pour un androïde... hahaha ♫

D'ailleurs, ce dernier marqua une légère pause pour inviter Nikolaï à venir rejoindre le groupe, voulant aussi lui faire goûter ce dessert sucré et amer à la fois qu'était le masochisme, il voulait lui rendre la pareille pour les caresses que son collègue lui faisait. Le robot n’éprouvant pas la douleur, il avait cependant l'air légèrement accro à l'affection qu'on lui donnait, le fait d'avoir été détesté la majorité de son existence devait beaucoup y jouer.

Amanda sourit à l'idée de voir Nikolaï se faire dominer, et c'était suffisant pour qu'elle ravale sa fierté un moment avant de se retourner, montrant le devant de son haut dénué de vêtements mais habillé par les blessures, puis elle sortit sa dague en regardant Nikolaï d'un air joueur accompagné d'un sourire assez malsain.


- Allez Nikolaï, tu as entendu ton ami ? Tu t'amuseras bien avec nous. Viens que je m'occupe de l'avant de ton corps avec ma dague pendant que ton robot chéri s'occupe de ton dos avec le fouet, je suis sûr que tu vas adorer être entre nous deux pour l'éternité, hahaha ♪
Pièces Pièces : 5415
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Hériss
Mer 17 Mai 2017 - 21:07
La manipulation de Nikolaï marchait à merveille, surtout avec Grey. Quelques mots et gestes doux, et le robot était devenu facile à manipuler, à jouer avec.

Et tandis qu''il se préparait de nouveau à rejoindre le duo qui l’obsédait avec une envie de les garder à ses côtés à jamais, il détourna son attention pour observer ces deux-là jouer avec son fouet.

Et plus ça allait, plus Grey était violent. Et plus Amanda en redemandait.

Un sourire se dessina de nouveau sur le visage du scientifique devenu complètement fou, avant de disparaître à nouveau quand il fit sa proposition de laisser la main aux deux, ayant gagné rapidement confiance avec.

- Hmmh, viens rejoindre Amanda alors, même si je ne peux pas ressentir la douleur, je peux toujours t'en infliger pour te montrer à quel point je te suis reconnaissant pour les caresses de tout à l'heure, je te dois bien ça Nikolaï...

- Allez Nikolaï, tu as entendu ton ami ? Tu t'amuseras bien avec nous. Viens que je m'occupe de l'avant de ton corps avec ma dague pendant que ton robot chéri s'occupe de ton dos avec le fouet, je suis sûr que tu vas adorer être entre nous deux pour l'éternité, hahaha ♪


Un léger rire se fit entendre de la part de Nikolaï, qui s'approcha enfin de la petite scène. Il 'était pas du genre à se laisser faire, vu sa tolérance à la douleur très élevée, mais il n'allait pas non plus les décevoir en ne jouant pas, après tout, son but était de leur donner l'envie de rester, et il y arrivait.

Mais le mal de crâne du scientifique reprit. C'était signe que mine de rien, le produit perdait de son efficacité : ce n'était plus qu'une question de temps avant que le vrai Nikolaï, celui qui était froid et sans pitié, reprenne le dessus.

Autant profiter de ce qui restait, alors.

Il approcha ensuite Amanda pour la laisser faire couler son sang avec sa jolie dague, tandis qu'il attendait clairement de voir la violence de Grey contre lui-même. Il s'amusa pendant cela à griffer la jeune femme sur ses épaules et tout le haut de son corps, tandis qu'il gémissait à certains moment pour les douleurs infligées.

Mais rapidement, sa vision devenait floue, et tout devenait plus sombre, plus étrange...

Sa migraine reprenait le dessus.

Dans une tentative désespérée de s'accrocher à la réalité, il posa ses mains et s’agrippa fermement à Amanda, mais finit inévitablement par tomber inconscient au sol.



Mais très rapidement après, il se releva difficilement, avant d'observer ce qui l'entourait, et...


- … Qu'est ce que c'est que ce cirque ?!

Amanda était dénudée et couvertes de blessures avec la dague en main.

Grey avec son fouet.

Et lui, blessé aussi et ayant perdu une partie de ses vêtements aussi.

Sans plus attendre, il retourna récupérer ses vêtements pour se rhabiller en vitesse, avant de s'approcher des deux, il avait vraiment besoin d'une explication. Le scientifique arracha le fouet des mains de Grey, et s'éloigna du duo pour ouvrir la lourde porte.


- Sortez de là. J'ignore ce qui s'est passé, mais je veux savoir si vous avez fait quoi que ce soit de dangereux, outre les blessures...

Il sortit ensuite de la salle, laissant la grande porte ouverte pour aller dans le salon, attendant de pouvoir s'expliquer avec ces deux-là.

Puis, il avait un certain dragon et un certain démon à aller massacrer ensuite.

Mais l'idée de ce qui aurait pu arriver, la plus probable, l'effrayait presque.
Pièces Pièces : 133295
Nombre de messages : 276
Age : 19
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Grey a écrit :
avatar
Administrateur
Sam 20 Mai 2017 - 8:54
Pour Grey, il avait quasiment oublié que tout ça n'était qu'une machination de Rosalia. L'attention positive qu'il recevait, les sourires qu'il arrivait à faire décrocher au duo humain en leur infligeant de la souffrance suivi de leur gémissement de plaisir.

Grey ne savait pas pourquoi et d'où venait les sensations que lui faisait ressentir son module d'émotion, mais il était... heureux. Une sensation qu'il n'avait que trop rarement mais il n'allait pas se plaindre. Pour une des rare fois où il n'avait pas envie de mettre son inhibiteur pour ne pas être confronté à ses émotions, il voulait bien en profiter.

D'habitude, de ce qu'il avait appris de la douleur, c'était quelque chose qu'il ne voulait pas faire endurer de base, mais vu les réactions de Nikolaï, il ne pouvait s'empêcher de le fouetter pendant qu'il se faisait taillader par Amanda et qu'il répliquait en lui griffant le dos. Le robot continuait à abattre le fouet contre le dos du scientifique, cela aurait pu durer pendant de très longues minutes comme cela, pouvoir faire plaisir à son entourage... Grey en devenait doucement accro, lui qui était considéré comme une nuisance de base, il prenait doucement sa revanche face à la vie.

Mais Nikolaï s'écroula et cette douce illusion de bonheur s'estompa très rapidement. Paniqué, le robot avait accouru auprès du scientifique mais celui-ci se releva précipitamment, au plus grand soulagement de Grey qui pensais que son collègue était en danger.

Mais ce dernier était différent de tout à l'heure, ou plus précisément, il avait l'air d'être redevenu le Nikolaï que Grey connaissait mieux. Et puis cela lui était revenu, son collègue s'était fait piéger par Rosalia. Tout ceci n'était qu'un doux rêve éveillé et il fallait que Grey en sorte dès que possible. Mais c'était compliqué, il était tellement... heureux.

Le fouet a été retiré de ses mains et Nikolaï était remonté dans le salon, laissant Grey et Amanda confus par rapport à la situation. Cette dernière devait même être encore plus surprise que le robot, peut-être que l'effet de la corruption de Khurod était en train de partir ? Pas si sûr, elle commença à regarder Grey à nouveau, un peu comme pour lui dire qu'il pouvait lui faire du mal  maintenant que Nikolaï était absent. Mais le robot était bien trop préoccupé par ce qui venait de se passer avec son collègue.

Il prit son inhibiteur qu'il avait posé au sous-sol en chemin puis il fonça rejoindre Nikolaï au salon. Ce dernier avait l'air très pensif, et Grey ne savait pas trop quoi faire. Il y eut pendant un moment un silence assez lourd, presque gênant même. Puis le robot décida enfin à briser le silence.


- Je suis... désolé. Je ne sais pas trop ce qui s'est passé, j'ai vu que tu étais heureux et j'ai... un peu perdu le sens de la logique étant donné que je n'avais pas mon inhibiteur, j'espère que tu ne m'en veux pas et que tu ne vas pas me désactiver. Si c'est le cas, je peux soigner les blessures que je t'ai infligé ou bien t'en causer d'autre pour me faire pardonner.

En tout cas si tu as des questions par rapport à ce qu'il vient de se passer, je peux y répondre.


Grey était toujours totalement perdu, et ne savais même plus ce qu'il était censé faire pour être bien vu par Nikolaï. Ce qui venait de se passer avant lui avait complètement fait plonger la tête dans la confusion.
Pièces Pièces : 59826
Nombre de messages : 4096
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Grey parle avec la couleur #3300FF

Le forum est ouvert depuis 4185 jours ! N'oubliez pas de fêter son anniversaire le 26 Juin !
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Haru a écrit :
avatar
Goomba
Sam 20 Mai 2017 - 10:28
Un côté de la vraie d'Amanda appréciait la situation, elle n'était pas si mal logée que ça avec du recul. Elle n'était plus en train de se fouetter et elle avait le corps de Nikolaï contre le sien. Mais la partie corrompue d'elle gâchait tout cela, la voilà dos au mur en train d'apprécier le fait de blesser Nikolaï pendant que ce dernier lui griffait avec fougue le dos. Vraiment, cela ne lui ressemblait pas de se laisser faire.

Heureusement que tout cela cessa assez vite, au grand dam de son côté corrompu qui avait l'air de pleinement apprécier le fait que le scientifique se défoulait sur les blessures de son dos et d'entendre ce dernier gémir quand il recevait les coups de fouet de Grey contre son dos.

Les grand discours sur la douleur, le fait de les garder pour l'éternité, tout ça avait l'air d'être passé à la trappe. Cette atmosphère de douleur presque érotique laissa place à la confusion, voir même à une froide panique. Ce n'était pas bon, il fallait que les douleurs continuent, sinon le sort de Khurod n'allait plus faire long feu si Amanda perdait le momentum de la situation.

Elle tenta de lancer un regard insistant à Grey, lui montrant qu'il pouvait toujours recevoir de l'affection et entendre des gémissements de plaisir si le robot continuait son travail sur elle, mais ce dernier était beaucoup trop concentré sur l'état de son collègue il fallait croire. Il avait d'ailleurs filé à vive allure dans le salon pour le rejoindre.

Amanda se retrouva donc seule dans le sous-sol pendant un moment. La corruption était en train de s'estomper lentement étant donné qu'il n'y avait plus personne pour la dominer et pour lui infliger des blessures, la douce lueur rouge de ses plaies commençait même à disparaître petit à petit.

Puis tout un coup, le regard étrange qu'elle eut pendant tout le long de cette session s'effaça. Le problème, c'est qu'elle ne se souvenait que de certains morceaux de ce qui venait de se passer et non de la chose au complète, mais elle avait une petite idée de la direction que cela avait pris. Ce n'était pas la première fois qu'elle se faisait corrompre.

Paniquée, elle regarda son état... couverte de blessures comme il fallait s'y attendre, mais quelque chose n'était pas aussi commun que le reste. Son haut était déchiré ! D'habitude, elle n'était pas vraiment pudique, mais le fait qu'elle n'avait pas d'idées précises de ce qui s'est passé la fit rougir, s'imaginant des scénarios assez embarrassant bien qu'il ne s'était pas passé grand chose de ce côté là.

C'est ainsi qu'elle ne rejoignit pas tout de suite le duo au salon et préféra rester un moment au sous-sol. Déjà pour tenter de retrouver complètement ses esprits et surtout pour trouver un moyen de couvrir sa poitrine, elle n'allait quand même pas remonter dans cet état-là.

Grey et Nikolaï étaient donc tranquille pendant un petit moment pour s'expliquer en tête à tête sur ce qui venait de se passer. De toute manière, Amanda non plus ne savait pas trop ce qui s'était passé dans les détails, contrairment à l'androïde.
Pièces Pièces : 5415
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Hériss
Ven 26 Mai 2017 - 10:15
Nikolaï réfléchissait sur la situation, essayant de garder son calme.

Il ignorait ce qui s'était passé, mais son état, celui d'Amanda, ce que faisaient les deux et Grey avec son fouet, surtout... !

Rosalia avait été trop loin, il devait lui faire payer !

Mais peu après être remonté au salon avec son fouet, Grey était le second à revenir... Mais un silence pesait, un lourd silence. Niko n'osait pas parler, et la situation devenait même gênante. Heureusement, l'androïde décida de prendre la parole pour ne pas rendre l'ambiance plus pesante.


- Je suis... désolé. Je ne sais pas trop ce qui s'est passé, j'ai vu que tu étais heureux et j'ai... un peu perdu le sens de la logique étant donné que je n'avais pas mon inhibiteur, j'espère que tu ne m'en veux pas et que tu ne vas pas me désactiver. Si c'est le cas, je peux soigner les blessures que je t'ai infligé ou bien t'en causer d'autre pour me faire pardonner.

En tout cas si tu as des questions par rapport à ce qu'il vient de se passer, je peux y répondre.

- Je... Non, je ne veux rien pour te pardonner, je veux juste savoir... Je ne sais pas ce qui s'est passé. Je veux tout savoir. Je sais que Rosalia à joué un sale tour avec Khurod, mais quoi ? …

… Amanda...

Attends un peu, Grey.


Sans plus attendre, Nikolaï reprit le chemin inverse pour rejoindre Amanda, mais la pauvre jeune femme semblait paniquée, et surtout sans aucun haut. Le scientifique se retira évidemment rapidement, pour aller chercher une de ses chemises blanches avec la veste voire qui va avec dans sa chambre, puis retourner voir Amanda... E n détournant son regard par pur respect.

- Nous avons beaucoup de choses à nous dire. Mais d'abord, enfilez-ça, c'est toujours mieux que rien.

Sans l'attendre, il alla rejoindre immédiatement Grey de nouveau. Nikolaï était visiblement confus, mais surtout enragé contre le duo d'entités maléfiques.

Il allait leur faire payer.


- Donc... J'ignore ce qui s'est passé, mais selon ce que je sais et ce que tu as dit, tu avais l'air de vouloir me faire souffrir pour me rendre heureux... Je ne peux clairement pas t'en vouloir. Je suppose même que je devrais te remercier de vouloir m'aider, mais j'ai besoin de mieux maîtriser la situation.

Et surtout... Faire payer Rosalia pour ce mauvais tour. J'ai même ma petite idée, pour une bestiole aussi stupide que lui. Enfin, d'abord, attendons Amanda, et je te laisserais nous raconter tout ça.


Nikolaï espérait surtout que le duo reviendrait assez vite pour leur coller une vraie dérouillée, et leur montrer qu'il ne fallait pas jouer avec un Voronin.
Pièces Pièces : 133295
Nombre de messages : 276
Age : 19
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Grey a écrit :
avatar
Administrateur
Lun 29 Mai 2017 - 13:52

- Je... Non, je ne veux rien pour te pardonner, je veux juste savoir... Je ne sais pas ce qui s'est passé. Je veux tout savoir. Je sais que Rosalia à joué un sale tour avec Khurod, mais quoi ? …

… Amanda...

Attends un peu, Grey.


Grey profita de ce bref moment de solitude pour remettre en place dans sa tête tout ce qui venait de se passer. Il avait d'ailleurs du mal à se concentrer, ses émotions entravant le processus étant donné qu'il n'avait toujours pas trouvé de moment assez tranquille pour remettre en place son inhibiteur.

Pendant ce temps, Nikolaï avait l'air de faire des allés retour d'un pas pressé. Sûrement assez chamboulé par tout ce qui venait de se passer. En même temps, il y avait de quoi, même pour une personne ne ressentant pas d'émotions.

Pour finir, son collègue était revenu, tentant d'aider à remettre les esprits de Grey en place en faisant un bref résumé de ce qu'il avait conclu comme hypothèse. Le robot était soulagé que Nikolaï ne lui en veuille pas, il s'attendait à des conséquences assez grave après tout.

Amanda arriva juste après, vêtue d'une des chemise de Nikolaï, le regard détourné, visiblement gênée à écouter ce que Grey allait sûrement raconter pour leur rafraîchir la mémoire. Mais ce n'était pas ce qui s'était passé dans le sous-sol qui la mettait mal à l'aise, mais bien de s'être fait avoir aussi stupidement par Khurod sans s'y être préparée.

Grey pendant ce temps regarda le duo un petit moment, avant de finalement en dire plus sur ce qui s'était passé, avec les détails qu'il pouvait se souvenir.


- Et bien... euh... oui. Tu as un peu résumé tout ce qui s'est passé, ce n'est pas allé plus loin que cela, heureusement j'imagine. Je sais que ça a commencé quand tu as bu le contenu de ton verre avec Amanda. Rosalia s'en est allé après ça, je n'ai pas pu le rattraper malheureusement.

Après tu as traîné Amanda dans le sous-sol, je vous ai suivi pour voir ce qui se passait et c'est ainsi que tu t'es enfermé avec nous. Tu avais l'air... différent, et je peux dire que c'était la même chose pour Amanda.

De ton côté tu lui faisais du mal et elle avait l'air d'apprécier cela, pour moi en revanche, tu...


La voix du robot semblait plus hésitante, voir gênée, ne pas avoir d'inhibiteur n'aidait pas du tout il fallait le dire.

- Tu... me caressais et tu étais tendre. Tu me promettais d'être avec toi pour l'éternité tant que je t'écoutais. Faire du mal à toi et Amanda en faisait partie... c'est... à peu près tout ce qui est arrivé dans les grandes lignes.

Le robot détournait toujours du regard en regardant de temps en temps Amanda ainsi que Nikolaï du coin de l’œil. Il ne savait pas trop comment ce dernier allait prendre ces nouvelles assez détaillées, pour Amanda, elle semblait perdue dans son esprit, sûrement en colère envers elle même et surtout très préoccupée sur ce que Rosalia et Khurod étaient en train de faire ensemble. Elle n'avait pas l'air de tenir sur place.

Grey savait que le dragon allait passer un sale moment, et à raison. Mais un côté de lui ne voulait pas que Nikolaï lui fasse du mal, mais c'était quelque chose qu'il gardait pour lui histoire de ne pas dégrader la relation qu'il avait avec son collègue après tout ce qu'il s'était passé.
Pièces Pièces : 59826
Nombre de messages : 4096
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Grey parle avec la couleur #3300FF

Le forum est ouvert depuis 4185 jours ! N'oubliez pas de fêter son anniversaire le 26 Juin !
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Haru a écrit :
avatar
Goomba
Lun 29 Mai 2017 - 14:14
De son côté, Amanda s'était retrouvée avec un des hauts de Nikolaï. Elle pouvait enfin se présenter dans une tenue correct auprès de tout le monde dans le salon. Mais elle n'était toujours pas calme dans sa tête, comment avait-elle fait pour se retrouver dans cet état ? Non, ce n'était pas digne d'elle, elle sait très bien que c'était en partie de sa faute si elle s'était retrouvée dans cette situation.

Elle se demandait bien ce que faisait Khurod avec Rosalia en ce moment, elle ne tenait pas en place et les déclarations du robot ne l'intéressait pas plus que cela. Elle était juste légèrement soulagée que toute cette histoire n'est pas allée plus loin que de la torture physique, elle s'attendait à pire étant donné qu'elle s'était retrouvée sans haut.

Son regard gêné qui traînait il y a peu dans le vide se focalisa sur Grey ainsi que Nikolaï, elle avait un air plus déterminé que d'habitude, elle n'avait pas le temps de prendre son ton charmant de tous les jours, de toute manière, la situation ne s'y prêtait pas.


- Bon, les détails sont sans importances, ce qui est important, c'est que Rosalia se trouve avec Khurod en ce moment et qu'il faut trouver un moyen pour les séparer encore une fois.

...

Enfin, si ce n'est pas déjà trop tard, vu l'heure, ils ont sûrement eu pas mal de temps ensemble. Le minimum que l'on puisse faire, c'est de faire en sorte que ces deux là ne nous pièges plus aussi facilement. Qui sait ce qu'ils ont pu faire pendant que nous avions le dos tourné.


La jeune femme se releva, déterminée à tenter de les retrouver mais se retrouva bien vite sur ses genoux à cause de toutes les blessures qu'elle avait encore, sans compter ceux causées par Nikolaï tout à l'heure.

- A...aah, j'avais oublié ce détail. Pour finir, ce qui s'est passé dans ce sous-sol est un peu plus fâcheux que ce que je ne pensais.

Elle se releva difficilement, remarquant du sang couler à travers sa chemise, puis se remit sur la chaise.

- Et toi Nikolaï... tu dois avoir des blessures non ? Cela doit être compliqué à s'en apercevoir sans pouvoir le ressentir, mais j'imagine que ça doit aussi être le cas.
Pièces Pièces : 5415
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Hériss
Ven 23 Juin 2017 - 18:33
Après un moment, et peu après l'arrivée d'Amanda, Grey finit par commencer à déballer tout ce dont il se souvenait : Et Nikolaï écoutait attentivement, même si une partie de lui ne voulait pas.

- Et bien... euh... oui. Tu as un peu résumé tout ce qui s'est passé, ce n'est pas allé plus loin que cela, heureusement j'imagine. Je sais que ça a commencé quand tu as bu le contenu de ton verre avec Amanda. Rosalia s'en est allé après ça, je n'ai pas pu le rattraper malheureusement.

Après tu as traîné Amanda dans le sous-sol, je vous ai suivi pour voir ce qui se passait et c'est ainsi que tu t'es enfermé avec nous. Tu avais l'air... différent, et je peux dire que c'était la même chose pour Amanda.

De ton côté tu lui faisais du mal et elle avait l'air d'apprécier cela, pour moi en revanche, tu...

Tu... me caressais et tu étais tendre. Tu me promettais d'être avec toi pour l'éternité tant que je t'écoutais. Faire du mal à toi et Amanda en faisait partie... c'est... à peu près tout ce qui est arrivé dans les grandes lignes.


- …

Nikolaï écoutait attentivement, essayant d'éviter d'imaginer la situation pourtant si bien décrite par l'androïde gêné. Les deux étaient trèèès, très gêné, Amanda aussi, sûrement. Ce qu'il ne s'attendait pas, c'est les promesses qu'il avait fait ou la tendresse qu'il avait donné. Ce n'était jamais son genre, de faire ceci.

- … Hm. D'accord. Il... faudra que nous reparlions de ce dernier moment que tu m'as expliqué.

Même si Grey semblait extrêmement gêné du dernier paragraphe, il avait absolument besoin d'en savoir plus, même si lui-même ne voulait pas trop chercher là-dedans de même. En attendant, Amanda finit par détourner son attention, parlant à nouveau des deux grands responsables.

- Bon, les détails son sans importances, ce qui est important, c'est que Rosalia se trouve avec Khurod en ce moment et qu'il faut trouver un moyen pour les séparer encore une fois.

...

Enfin, si ce n'est pas déjà trop tard, vu l'heure, ils ont sûrement eu pas mal de temps ensemble. Le minimum que l'on puisse faire, c'est de faire en sorte que ces deux là ne nous pièges plus aussi facilement. Qui sait ce qu'ils ont pu faire pendant que nous avions le dos tourné.


- C'est sûrement trop tard, malheureusement. On ne peut seulement que redoubler de prudence face à eux. En attendant, le faire payer est la priorité.


Mais rapidement, la jeune femme lui remis la réalité en face de lui : il était blessé, tout comme elle. Certes, bien moins qu'elle car elle était déjà blessée à la base, mais il pouvait déjà voir une partie de sa chemise baigner dans de grandes tâches de sang le collant à la peau, notamment au niveau du bras, et même un peu partout. Il soupira à nouveau.

- Hmm, c'est fâcheux, j'en ai bien peur. Je reviens.

Sans plus attendre, il s'éclipsa un court instant du salon, pour revenir mais les bras chargés de médicaments, bandages et désinfectants en tout genre, les posant sur la table.

- Je pense que tu en auras besoin pour soigner tout cela, comme moi. Il y a quelques anti-douleurs dans le pire des cas.

En attendant, il prit son temps pour prendre quelques bandages, retirer sa chemise et commencer à désinfecter les plaies pour ensuite les bander, profitant du moment pour aussi remplacer les bandages salies sur sa main et son cou, montrant pendant un court instant la marque de Rosalia sur son cou. Heureusement, le processus était rapide avec l'habitude, mais quelques instants après, ses oreilles de lion resurgissaient et il se tourna vers la pore d'entrée, très méfiant.

- ... Rosalia, je peux l'entendre arriver. Grey, soit gentil, et... Va dans la salle de bain pour remplir la baignoire d'eau très, trèèès froide... Merci.
Pièces Pièces : 133295
Nombre de messages : 276
Age : 19
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Grey a écrit :
avatar
Administrateur
Sam 24 Juin 2017 - 9:34
- … Hm. D'accord. Il... faudra que nous reparlions de ce dernier moment que tu m'as expliqué.

L'androïde était en train de tripoter l'inhibiteur qu'il avait dans les mains, non pas pour voir son état mais par réflexe sous le stress, il ne savait pas vraiment ce qui lui attendait en reparlant de ça et l'épée de damoclès qui était sa désactivation traînait toujours. Nikolaï ne laissait pas vraiment transparaître ses émotions, il avait néanmoins l'air un peu perturbé par son histoire.


- T-très bien, j'espère qu'il n'y a rien de grave par rapport à tout cela.

Grey écoutait la conversation entre Nikolaï et Amanda mais sans vraiment être concentré, c'était à propos de Khurod et de Rosalia, rien qui attirait vraiment son attention, s'ensuivit une séance de soin comme d'habitude, leur vie n'était pas de tout repos, même si Grey en était plus ou moins la cause. Il s'en voulait un peu étant donné que les blessures n'avaient plus l'air apprécié comparé à avant.

- Je suis... vraiment désolé pour tout ce que je vous ai causé, j'ai été naïf, un peu comme d'habitude.

Du coup, il ne pouvait pas trop contredire l'ordre donné par Nikolaï, c'était la moindre des choses qu'il puisse faire, il se dirigea donc vers la salle de bain, la porte se referma derrière lui et on pouvait entendre un bruit étouffé d'eau qui commençait à couler.
Pièces Pièces : 59826
Nombre de messages : 4096
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Grey parle avec la couleur #3300FF

Le forum est ouvert depuis 4185 jours ! N'oubliez pas de fêter son anniversaire le 26 Juin !
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Haru a écrit :
avatar
Goomba
Sam 24 Juin 2017 - 10:47
Nikolaï avait raison, tout cela était sûrement trop tard, seul Grey savait combien de temps tout cela avait pris et vu toutes les blessures que le duo humain avaient, cela avait dû durer pendant assez longtemps.

En tout cas, elle accepta avec plaisir les fournitures médicaux encore une fois, il fallait dire que cela devenait une habitude avec les mauvais coups de Rosalia ainsi que de Khurod. Elle s'occupa en partie de ses blessures pendant que Nikolaï faisait de même, tout en écoutant les piètres excuses du robot.


- Hmpf, ta naïveté te perdra en ce monde, en effet, la prochaine fois, remet en question ce qu'on te dit de temps en temps, cela ne ferait pas de mal... enfin bon, ce n'est pas si grave, moi aussi je me suis fait avoir par Khurod et sa corruption, je ferai aussi plus attention la prochaine fois...

Cependant, elle eut un léger sourire quand elle entendit le retour de Rosalia suivit de l'ordre de Nikolaï en ce qui concernait de remplir la baignoire d'eau froide. Elle tenta tant bien que mal de se lever et se cacher à un endroit. Déjà pour récupérer un peu et surtout prêter main forte par surprise si les choses venaient à dégénérer.

- Ah...! Il est donc assez fou pour revenir sur le lieu du crime à ce que je vois, hahaha ♪ Faîtes de votre mieux vous deux, et si les choses tournent mal, je suis là au cas ou, je me ferai un plaisir de t'aider à faire sa fête à ce dragon de malheur...

Elle serra dans sa main le manche de sa dague, sa colère intérieur commençait à la gagner lentement mais sûrement, même si cela ne se voyait pas.
Pièces Pièces : 5415
Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Poison et corruption [PV Nikolaï/Grey]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [Draft MTGO SoM] BG poison
» [SoM] UG Poison
» Livres de Marina Grey (Denikine)
» [achat] 2x anti poison + recherche forgeron maudit
» Qui a un croiseur d'attaque Grey Knight FW?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum