Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Au coeur de la nuit [PV Link]
avatar
Alpha
Sam 6 Mai 2017 - 14:40
Au coeur de la nuit


Rooftopping
Le temps s'écoule, ne laissant aucune seconde de répit, rapide et unique, nous faisant connaitre le hasard de toutes choses. Le temps s'écoule et ne laisse aucune trace derrière lui. Un magnifique paysage, un moment de contemplation, calme et sérénité, et même si les étoiles ne sont plus dans ce ciel sombre, on pouvait très bien s'imaginer que ses dernières sont descendu pour aller se loger dans les lampes des villes.

Fourside, grande ville. Il fait nuit et tu te retrouvais à contempler ce paysage lumineux, fait de lumière artificielle et malgré tout avec des couleurs à couper le souffle. Tu étais sur le toit d'un immeuble assez haut, surplombant cette ville où l'on pouvait se sentir minuscule, pas grand chose face à l’immensité. Mais d'un côté, ne sommes-nous pas des microbes à l'échelle de l'univers ? Enfin, l'heure n'était pas à la philosophie, tu ne souhaitais que le calme, et te vider la tête. Le souffle de la brise fraîche de cette nuit te fis quelque peu frissonner, rien de bien méchant. Cette place, cette hauteur à surplomber la ville, cela et rappelait de lointain souvenirs. Tu ne saurais dire si ces souvenirs sont douloureux, ou juste si c'était des moments de calme. Un court regard en direction du sol, puis un court flash de toi entrain de sauter. Un souvenir parmi tant d'autres... Mais tu as du mal à savoir d'où cela provient. Tu relèves la tête, observant de nouveau au loin.

Combien de temps étais-tu là ? Tu n'en avais aucune idée. Cela devait au moins faire depuis le coucher de soleil pour le coup, et après avoir regarder ce dernier, tu avais décider de dormir un peu avant de te réveille dans la soirée avec la nuit dominant le tout sur les lumières de la ville. Assis sur le bord à ne rien dire, tu ne savais pas trop si la compagnie de quelqu'un te manquait à ce moment, toi le chiant errant, toi qui voyage sans prêter attention à ce qui pourrait se passer autour de toi.

Mais est-ce que cela changerai un jour ?

© Heine Rammsteiner / BEN
Pièces Pièces : 34530
Nombre de messages : 2333
Age : 19
Réplique/Citation : Fuck off !
Date d'inscription : 26/05/2015
Liens : Famille: //

Amis: //
Connaissance +: Link- Tiengen

Ennemis: //
Connaissance -: //

Guilde: //


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Rp en cour:
[1] Hérésie sanguinaire [PV:Amanda Voanor]
[2] Au coeur de la nuit [PV: Link]
Mes couleurs:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Lun 8 Mai 2017 - 12:45


De là où se trouvait Heine, il n'avait sans doute eu aucun mal à identifier Link, dans une armure verte flambante neuve, en train d'errer dans les rues de Fourside. Il venait de quitter le Ryôkan où il avait fait la rencontre de la charmante Sayuri, et cherchait désormais à se rendre à Horuna. Ayant quitté l'auberge tôt le matin, voila, perdu, qu'il déambulait à la recherche de son chemin. La ville se présentait à lui comme ayant des atouts avant tout particulièrement high-tech voir futuristes. C'était d'ailleurs assez étrange de voir une telle ville, géographiquement localisée si proche de la terre natale d'Amaterasu, qui elle, en pleine campagne, n'avait guère changé après tous ces siècles. A la recherche de son chemin mais aussi de réponses sur ce qu'il lui restait à faire, l'Hylien s'arrêta à un carrefour pour essayer de se repérer. Il avait entre ses mains une carte sur laquelle la position des bâtiments n'était pas la même.

« Ça alors...C'est étrange quand même. Pourtant, je me trouve bien ici. Mais ces grattes-ciel en face de moi...On dirait qu'ils ont été construits très récemment. Cette ville est si dynamique que cela ? Voyons...Essayons d'aller par là, ce panneau indique la sortie de la ville. Si je trouve un moyen de transport efficace, je devrais arriver à Horuna en milieu de journée. »

Bien loin de la simplicité qu'il avait pu apprécier dans le ryôkan, Link se trouvait un peu perdu avec toute la technologie environnante : des panneaux publicitaires gigantesques aux néons qui éclairaient les lieux, en passant par des moyens de transports ultra-rapides comme ces voitures à trois roues, l'Elfe se sentait un peu désorienté. Et c'était toujours le cas depuis son réveil de la Pandorica. Ne se rendant pas compte qu'une vieille connaissance se trouvait quelque part dans la ville, il opta pour la direction plein Sud, en essayant de sortir de la ville et de trouver un moyen de rejoindre Horuna.
Pièces Pièces : 90814
Nombre de messages : 56090
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

avatar
Alpha
Lun 8 Mai 2017 - 13:15
Au coeur de la nuit


Une vieille connaissance
Perdu à regarder ces lumières, tu ne faisais pas attention à grand chose. Tournant de nouveau la tête vers le bas à regarder alors les gens s'agiter, aller à droite, à gauche, rentrer chez eux, profiter de la nuit. Chaque citoyens avaient leurs occupation après tout, et c'est ainsi que s'anime la ville. Une ville sans citoyen est une ville morte. Regardant la vivacité de cette ville en pleine nuit, c'était au travers de ces personnes, grâce aux lumières de la villes, que tu repérais une vieille connaissance. Une tenue verte, ressemblant fortement à une armure, cela ne loupait pas entre les personnes avec des habits plutôt simple. Link. Il était la première personne que tu avais croisé dans l'ancien monde à ton arrivé, et tu l'avais aider dans la quête des masques afin d'arrêter la Lune à Termina. Et tu crois bien que la dernière fois que tu l'avais revu c'était à la Pandorica. Cela avait valut une remarque du Cerbère.

- Hé mais c'est l'autre elfe taré ~
- C'est bon, ferme là sérieux...
- Rooh, si on peut plus rire un peu ~

Tu n'avais pas vraiment besoin de cela, mais tu savais très bien comment je m'amusais. Enfin, il est clair qu'il se démarquait parmi les autres, et il semblait même perdu. Une sourire fin s'étira sur tes lèvres, c'était compréhensible. La ville est grande, très grande, et qui plus est il ne devait pas connaître toute la technologie de ce monde, enfin, surtout de cet endroit. Autant aller l'aider, et puis comme ça tu discuteras un peu avec lui par la même occasion. Tu te levais donc et tu descendais alors du toit où tu te trouvais. Tu espérais juste que tu ne le perdes pas trop de vue entre le moment où tu te trouve dans l’ascenseur et celui où tu arrive dans la rue.

Heureusement, Link était tellement perdu et qu'il était en fait facile pour toi de le retrouver. Il n'était pas aller très loin de là où tu étais, et c'était sans doute tant mieux pour lui, le pauvre. Tu arrivais alors tranquillement derrière lui, venant doucement lui tapoter l'épaule.

- Yo Link, besoin d'aide ?

© Heine Rammsteiner / BEN
Pièces Pièces : 34530
Nombre de messages : 2333
Age : 19
Réplique/Citation : Fuck off !
Date d'inscription : 26/05/2015
Liens : Famille: //

Amis: //
Connaissance +: Link- Tiengen

Ennemis: //
Connaissance -: //

Guilde: //


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Rp en cour:
[1] Hérésie sanguinaire [PV:Amanda Voanor]
[2] Au coeur de la nuit [PV: Link]
Mes couleurs:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Mer 10 Mai 2017 - 12:31
Lorsque Link eut la surprise de constater que Heine se tenait derrière lui, il était en train de s'énerver après ces feux rouges de l'autre côté de la voie qui ne laissaient pas du tout passer les piétons qui désiraient se frayer un chemin à travers toutes ces voitures qui passaient. Il n'en avait jamais conduit une, si ce n'est qu'il eut un jour une expérience d'un véhicule à deux roues en montant de force sur la moto de Hwoarang. Pour tout le reste, son rapport à la technologie était proche de zéro. Il n'y avait que les Arwing de Corneria dont il était capable de diriger, et encore, il ignorait la fonction de tous ces nombreux boutons. L'Hylien qui commençait à perdre patience, faillit se mettre en colère après l'inconnu qui venait de le surprendre, derrière lui, mais son visage se fit plus amical lorsqu'il se rendit compte qu'il s'agissait de Heine.

Même s'il avait eu envers lui une certaine altercation à Termina, lors du passage des oeufs dans la Forteresse Pirate, ils avaient renoués d'assez bons termes. Lors du réveil de la Pandorica, il était sans doute l'un des seuls à se montrer neutre, ou si ce n'est le cas, d'être assez conciliant aux côtés de Faust, pour conseiller l'Hylien de ne pas se montrer trop agressifs vis à vis de Flandre ou de souhaiter chercher des ennuis. S'il s'était attendu à le retrouver ici, à Fourside !


« Ça alors, Heine ! »

Link prit son air gêné habituel. L'homme aux cheveux d'argent avait sans doute deviné qu'il n'était pas à l'aise avec les environnements urbains modernes, tandis que lui, en tant qu'humain, avait peut être davantage l'habitude. En tout cas, et malgré leurs altercations du passé, il était soulagé de le retrouver.

« Hum eh bien...Oui, comme tu vois, je ne comprends pas comment on peut faire pour passer de l'autre côté. Tous ces véhicules...Je pourrais bien tenter le Vent de Farore pour passer de l'autre côté mais je serais percuté durant mon déplacement par ces machins. Et le grappin...Il n'y a aucune paroi pour l'accrocher, ces immeubles sont aussi lisses qu'une planche !

Je cherche à rejoindre Horuna, et apparemment, la sortie de cette ville serait de ce côt...
»

Brusquement interrompu dans sa tentative d'expliquer son problème à Heine, le feu passa au vert.
De l'autre côté, le feu réservé aux automobilistes devint rouge et l'Hylien comprit que celui qui se trouvait en face correspondait en fait, à celui pour les piétons. Gêné, l'Hylien émit un semblant de rire nerveux avant de traverser avec lui la route. Une fois de l'autre côté, l'Hylien se dirigeait vers le Sud, tout en étant peu sûr de sa direction.


« ...Tu dois sans doute me trouver un peu bête, mais toute cette technologie...Je n'y suis pas vraiment habitué. On peut dire que le réveil de cette grosse boîte fut assez violent ! Bref...Et toi alors, qu'est-ce-qui t'amène par ici ? Tu as découvert des indices concernant ce monde ? »
Pièces Pièces : 90814
Nombre de messages : 56090
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

avatar
Alpha
Mer 10 Mai 2017 - 21:57
Au coeur de la nuit


En quête de la sortie
Heureusement que c'était toi qui avait abordé l'elfe, au vue du fait qu'il s'énervait face à tant d'incompréhension ne serait-ce face à des feux piétions, tu n'aurais pas donné chère la peau d'une personne inconnu qui aurait tenté de l'aider. Cela aurait été marrant de le regarder là à galérer face à l'avancer technologique que faisait part la ville de Fourside, voir même de ce monde. Mais bon, il ne fallait pas être trop sadique, ni trop profiter du malheur des autres, surtout que c'est pas vraiment cool à la base. Heureusement pour toi que toute cette technologie ne t'était pas inconnu pour le coup, tu vivais dans une ville à peu de chose près similaire, et encore, et puis ce serait étonnant que tu sois désorienté par un monde pareil, surtout quand de ton côté l'avancé technologique est au point de créer des humains... Des soldats plus puissant qu'un humain grâce à des modifications de l'ADN...

Enfin, tu fus tout de même bien heureux que Link te reconnaisse. Même si ce n'étais pas bien compliqué, vue que tu es plutôt atypique comme personne. L'elfe eu l'air gêné d'ailleurs, aller savoir pourquoi, avant qu'il n'explique qu'il ne comprenait pas à passer le passage piéton... Il faut croire qu'il n'avait vraiment aucune connaissance dans le domaine de la technologie urbaine, rien que par le fait qu'il ne comprenait le système de feu pour les routes... C'était pas gagné, au vue de ce qu'il t'expliquait. Déjà qu'il sortait du lot avec son armure verte par rapport aux autres citoyens de la ville, et alors qu'il expliquait son problème, tu vis son regard quelque peu s'illuminer, et alors il eus un rire nerveux. Il venait de comprendre à peu près comment fonctionnait le système de feu piéton et pour les voitures ? Hourra ! Tu ne pus t'empêcher alors de lâcher un léger rire nerveux face à cela avec un rare sourire face à la bêtise de Link. Même moi ton Cerbère je riais face à ça tellement c'était pathétique.

Vous finissiez par traverser, continuant la discussion, expliquant qu'il n'était pas habitué à la modernité urbaine, ce que tu avais parfaitement compris, qui plus est au vue de sa tête il ne semblait absolument pas sûr de la direction.

- J'ai remarqué cela. C'est limite si t'aurais pas besoin de cours d'environnement urbain moderne.

Tu lâchais alors un nouveau sourire, avant de te rappeler que... Il voulait aller à Horuna non ? Ou du moins qu'il devait au moins chercher la sortie... Tu t'arrêtais donc face à cette petite pensée

- Ceci dit... Si tu veux sortir de la ville ce n'est pas par-là, sauf si tu tiens à te faire écraser par des voitures, car tu suis leurs panneaux.

Encore heureux que tu sois là pour l'aider, et heureusement que toutes les îles, ou même toutes les villes ou villages ne sont pas comme ça, car autant dire ce qui est: Link aurait du mal à survivre dans cet environnement. Sur quoi tu lui indiquas de te suivre, et tu commençais donc à marcher dans la bonne direction en te souvenant plus ou moins du plan de la ville que tu avais en tête, tout en reprenant la conversation:

- Pour ce qui est de qu'est-ce que je fais ici, la réponse est que j'erre, comme à mon habitude, sans réel but. Et pour les indices, je n'en ai pas, mais j'avoue ne pas avoir plus cherché que cela.

Vous continuez donc de marcher au travers de la ville, vous éloignant du coup des grandes artères et de monde pour trouver des rues beaucoup plus calme et mon bondé, ce qui était bien plus appréciable ainsi.

- Et toi de ton côté ?

Tu ne renvoyais pas vraiment la question de qu'est-ce qu'il faisait là, mais plutôt celle de savoir s'il avait des indices. Après tout, il passais par Fourside pour aller en direction des terres d'Horuna, mais il s'est perdu entre temps. Et puis, pour ce qui est des indices, toutes les informations sont bonnes à prendre, et cela ne te désintéressais pas complétement de savoir ce qu'il avait trouvé. Et qui sait, il ferait peut-être meilleurs informateur que Badou ? Quoi que, l'elfe avait aussi tendance à se fourrer dans des coups pas possible lui aussi... Sur quoi à cette pensée tu eus un sourire.

© Heine Rammsteiner / BEN
Pièces Pièces : 34530
Nombre de messages : 2333
Age : 19
Réplique/Citation : Fuck off !
Date d'inscription : 26/05/2015
Liens : Famille: //

Amis: //
Connaissance +: Link- Tiengen

Ennemis: //
Connaissance -: //

Guilde: //


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Rp en cour:
[1] Hérésie sanguinaire [PV:Amanda Voanor]
[2] Au coeur de la nuit [PV: Link]
Mes couleurs:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Ven 12 Mai 2017 - 10:39
Quel plaisir de quitter le centre-ville ! Avec tout le bruit ambiant, en passant de la circulation bruyantes des voitures, aux mouvements de grues, ou aux travaux constants des ouvriers, toute cette agitation avait pour effet de noyer la matière grise de l'Elfe dans un univers assez incompréhensible pour lui. Et cette incompréhension avait le don de l'énerver ! A présent qu'ils avaient rejoins des veines plus discrètes de la ville, il pouvait enfin commencer à souffler un peu. Même si l'homme se moquait de lui, il lui devait une fière chandelle : sans lui, il serait sans doute encore là à errer inutilement dans les quartiers de cette métropole particulièrement active. Reprenant son souffle quelques instants, l'homme aux capacités de Cerbère lui confia qu'il n'avait trouvé aucune piste, aucun indice, rien, concernant le nouvel agencement du monde et la Pandorica. Link soupira. Ils allaient avoir donc du mal à glaner d'autres informations, parce que leur seul moyen d'en obtenir était quelqu'un de tout puissant. Alors qu'ils avançaient en direction d'une ruelle plus tranquille, l'Elfe répondit à la question de son compagnon qui errait "sans but". Sans but ? Cela le surprenait tout de même un peu. Pouvait-on réellement ne pas avoir de but dans cette existence...

« La seule qui pourrait répondre à nos questions, c'est la gouvernante de l'ancien Royaume d'Hyrule...Dame Astrid...Enfin, tu étais là, pas vrai ? Mais une chose me taraude... »

En effet, Heine était bel et bien aux côtés de l'Elfe au moment où ils avaient été tous conviés à un banquet sans précédent. La gouvernante leur avait plus ou moins expliqué les modalités de leur présence, sans en dévoiler davantage. Selon ses dires, les principales réponses qu'ils pourraient trouver étaient situés de l'autre côté de la Pandorica...Dont les portes s'étaient refermées.

« "Le Réveil des Étoiles viendra embraser le Fléau du Chaos"...C'est l'une des légendes qui circule au sein du nouvel Hyrule. Tu penses que les étoiles c'est nous ? Et ce fléau...Qu'est-ce-que c'est...

Je dois retourner à Horule pour comprendre tout ça. Alors, si tu m'accompagnes j'en serais très honor...
»



Alors qu'ils étaient en train de discuter tranquillement, à mi-chemin du quartier environ, deux types en noirs coiffés d'un chapeau freutré et de lunettes noires sortirent d'une voiture, et traînèrent ce qui semblait être un enfant de l'autre côté d'une palissade en bois. L'enfant, appelant au secours, semblait être en mauvaise posture, et le sang qui tachait ses vêtements montrait très clairement des traces de lutte. Comment pouvait-on faire une chose pareille ?! Qui était ces hommes ?! Link hocha la tête en échangeant un regard avec Heine et tous deux foncèrent en direction de l'ouverture dans la palissade.
Pièces Pièces : 90814
Nombre de messages : 56090
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

avatar
Alpha
Mar 23 Mai 2017 - 22:44
Au coeur de la nuit


Sauver un gamin
Tu marchais tranquillement aux côtés de Link en l'écoutant. Vous aviez quitté les grandes avenues pour vous retrouver dans les veines de la ville, plus calme, plus reposant, il est clair qu'il ne devait pas être aisé pour Link qui n'était pas habitué à cela d'être noyé dans une masse pareille où le bruit et les gens sont partout autour dans les grandes rues. Mais maintenant c'était plus calme, et il est clair que c'était sans doute beaucoup mieux pour discuter pour deux personnes. Ainsi donc tu écoutais Link, ne sachant pas trop quoi lui dire pour le coup...

Tu n'avais fait que hocher la tête en l'entendant parler de l'autre fois avec la gouvernante de ce pays: Astrid. Tu n'avais qu'être discret pour le coup, tu n'avais pas participé activement à la chose et dès qu'elle avait fini son discours tu étais partit sans vraiment plus. Après tout tu n'en avais pas grand chose à faire sur l'instant du reste, et tu préférais retourner errer en voyageant alors pour récupérer des informations sur les villes importantes, les plus avancés technologiquement, ou bien même savoir à quoi t'attendre à l'avenir.

De toute façon autant dire ce qui est, quand Link commençait à te parler de la soi disant prophétie qu'avait énoncé Astrid qui était marqué sur la Pandorica. Et puis prophétie sous-entendait le fait que tout était déjà noté dans l'histoire et l'avenir, ce que vous allez faire, et tu n'aimais pas trop cette idée pour le coup. De tout façon, ce n'est pas vraiment ta tasse de thé les prophéties.

- C'est pas vraiment mon trucs les prophéties tu sais...
- Je me fait chier...

Oui j'avais envie de te faire comprendre mon ennui, cela t'avait d'ailleurs fait légèrement grimacer le coin d'une lèvre. Sur quoi tu continuais d'écouter Link qui comptait bien retourner en Horule, trouver d'autres pistes, peut-être l'accompagnerais-tu qui sait ? Sans doute, après tout tu n'avais rien à faire, ni rien à perdre non plus.

- Tien ! Voilà quelque chose d'intéressant qui se passe !

Ton regard se tourna alors vers les bruits. Vous vous pensiez tranquille ? Visiblement pas ! Pour mon plus grand bonheur ! Cela faisait un bout de temps que tu n'avais pas vécu un moment ne serait-ce qu'un peu mouvementé, la dernière fois c'était avec la demoiselle dans cette église au Royaume Champignon, avec son démon fort sympathique. Cette fois c'est des hommes en noir qui emmenaient visiblement un gosse. Il est vrai que dans ce genre de rue c'était le bon endroit pour que des actions de la pègres se fassent, après tout c'était moins surveillé. Habituellement tu ne te mêlais pas vraiment à ses affaires là, mais d'un autre en jetant un regard à Link, il valait peut-être mieux que tu y ailles avec lui. Sur quoi tu sortis donc tes armes en fonçant alors avec l'elfe, et sans attendre commencer à tirer les première balles, visant les jambes des potentiels criminels, visant alors leurs jambes pour éviter tout de même de les tuer, juste les empêcher de trop bouger. Pendant ce temps le cerbère s'agitait derrière, mais tu ne t'en préoccupais pas, après tout tu n'avais aucun raison de le sortir au vue de la situation.

© Heine Rammsteiner / BEN
Pièces Pièces : 34530
Nombre de messages : 2333
Age : 19
Réplique/Citation : Fuck off !
Date d'inscription : 26/05/2015
Liens : Famille: //

Amis: //
Connaissance +: Link- Tiengen

Ennemis: //
Connaissance -: //

Guilde: //


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Rp en cour:
[1] Hérésie sanguinaire [PV:Amanda Voanor]
[2] Au coeur de la nuit [PV: Link]
Mes couleurs:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Mer 24 Mai 2017 - 10:36
Les deux hommes portant chapeau noir feutré sur lequel se trouvait une carte, l'un possédant un as de pic, et un autre, as de trèfle, ne se laissèrent pas faire. Juste après l'intervention de Heine qui avait tiré, les deux malabars sortirent de leur manteau ce qui ressemblait à des mitraillettes. Pas le temps de réfléchir ! Link sauta à plat ventre et alla se cacher derrière des poubelles qui arrivèrent à le protéger de l'impact des balles. Si son armure magique était assez tenace face aux attaques frontales, il ne savait guère si face aux armes modernes elle arriverait à le défendre. Et il ne préférait pas le vérifier.

Soudain, un cri retentit. C'était Heine qui venait de toucher l'une des jambes des deux gangsters. L'Hylien le félicita puis essaya de trouver un moyen de ramener l'enfant auprès d'eux, tout en le protégeant. Les deux hommes aux lunettes noires, bien que l'un d'eux étaient désormais touchés, continuaient à tirer à tout va, donnant l'impression qu'ils avaient presque des munitions illimitées. L'Elfe réfléchissait à un moyen de contrer leurs tirs quand tout à coup, il eut une idée. Tout en restant derrière la poubelle qui commençait à se déformer sous l'impact des balles, l'Hylien fit apparaître la main du démon du Susanoo au dessus d'eux. Le bras spectral se fraya un chemin à travers l'impact des balles et referma sa main tout autour du garçonnet, formant comme un bouclier autour de lui. Les balles des deux hommes continuaient de pleuvoir, et pourtant ! Link donna une impulsion pour que la main attire le garçon et le ramène à ses côtés, derrière cet abris de fortune !


« Eh bien, tu as eu chaud ! Qu'est-ce-qui te veulent ces deux-là ? »

« Mais...J'en sais rien m'sieur ! Je me baladais en ville, c'est tout ! » répondit le gamin totalement désemparé. Link profita que les deux hommes rechargent leurs munitions pour souffler un court instant et l'observer plus précisément : un sac en bandoulière, un uniforme qui lui paraissait assez luxueux, et une veste au blason brodée. Pas de doute, ce n'était pas n'importe quel petit garçon. Link prit le garçon entre ses bras et fit signe à Heine de les neutraliser.

« Tu es en sécurité avec nous, on va te sortir de là ! »
Pièces Pièces : 90814
Nombre de messages : 56090
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

avatar
Alpha
Ven 26 Mai 2017 - 13:21
Au coeur de la nuit


Sauver un gamin
Des mitraillettes, en voilà une bien belle. Tu allais tout de même te mettre à l'abri, pas que tu t'inquiétais pour ta survie, mais si tu pouvais éviter de finir dans un sale état c'est mieux. Tu continuais tout de même de tirer en direction des deux hommes, bien qu'ayant un peu plus de mal qu'auparavant du coup. C'est dans ce genre de moment que tu aimerais bien que Badou soit là, ne serait-ce que pour ses petites folies lorsqu'il n'a pas de cigarette sous la main. Mais bon, on peut pas tout avoir des fois, notamment dans ce monde.

Tu étais entrain de recharger tes pistolets alors que les deux gangsters avaient terminé leur premier lot de balles. Il était temps de passer à l'attaque. Munitions rechargé chez toi, tu sortis donc de ta cachette pour tirer les premières balles. Commençant par celui qui était déjà blessé à la jambe, tu lui fis allègrement lâcher son arme en lui touchant l'un de ses mains, tandis que l'autre avait reçu une balle dans l'épaule. Tu n'avais d'ailleurs pas perdu ton temps puisque tu avais courus vers eux en même temps.

Le premier n'eus pas le temps de te voir arriver qu'il fut assommé par un cou de crosse dans la nuque, ce dernier un poil trop préoccuper par chercher une autre arme dans sa tenu. Le second lui était maintenant prêt à reprendre les tirs, ce qu'il ne tardait pas à faire d'ailleurs. Par reflexe tu bougeas, mais tu grinçais des dents car des balles t'avaient atteinte, ce qui pour autant ne te ralentis pas. De toute façon qu'importe, ton corps commençait déjà à se régénéré doucement. Te calant de nouveau derrière un abri de fortune. Les balles finirent par s'arrêter, plus rapidement que la première fois, restant vigilant tout de même. Tu soupiras doucement puis tu te redressas pour lui tirer dessus, cette fois il n'avait plus sa mitraillette, sans doute n'avait-il plus de balle. Il avait d'ailleurs commencé à se barrer avec son pote assommé. Tu ne perdais alors pas de temps pour aller les rattraper alors qu'il avait sortit un pistolet et te tirait dessus. Oui, c'était clair et net, tu te recevais des balles, mais ça faisait moins mal que la rafale de mitraillette qu'il t'a mit tout à l'heure.

Le gangster quelque peu désemparé que tu ne tombes pas, gueula alors que tu étais un monstre, ce qui avouons-le te fis sourire en coin, et alors qu'il se retrouvait rapidement à court de munition, c'est à son tour d'être assommé. Tu soupiras doucement en grognant quelque peu. Maintenant tu avais les vêtements dans un sale état, taché de sang. Tu ne remerciais pas Link pour le coup. Enfin, tes plaies se régénérais lentement mais sûrement et tu crachas par terre les balles que tu avais reçu en ramenant alors les deux malabars afin de surveiller qu'ils ne se réveillent pas, ou du moins pas tout de suite.

© Heine Rammsteiner / BEN
Pièces Pièces : 34530
Nombre de messages : 2333
Age : 19
Réplique/Citation : Fuck off !
Date d'inscription : 26/05/2015
Liens : Famille: //

Amis: //
Connaissance +: Link- Tiengen

Ennemis: //
Connaissance -: //

Guilde: //


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Rp en cour:
[1] Hérésie sanguinaire [PV:Amanda Voanor]
[2] Au coeur de la nuit [PV: Link]
Mes couleurs:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Lun 29 Mai 2017 - 12:15
« Heine ! Est-ce-que ça va ?! »

Bien sûr que non, ça n'allait pas ! Après avoir tenté de répondre à leurs balles, le détenteur du Cerbère ne s'était pas privé pour leur décocher ses poings en pleine figure. Malgré tout, ils avaient réussi à donner lieu à un second assaut, le blessant sérieusement. Un humain normalement constitué n'aurait sans doute pas résisté à tant de balles criblés dans un corps, mais là, ça en était tout autre : Heine avait recraché ces fameuses balles, sous le regard attentif des deux hommes, et surpris de Link et du petit garçon. Les deux gangsters étaient assommés, l'homme aux cheveux d'argent veillaient désormais à ce qu'ils ne se réveillent pas. Link et le garçon pouvaient enfin sortir de leur cachette. L'Hylien alla retrouver Heine et fouilla dans son sac pour voir s'il n'avait pas quelque chose sur lui qui le soignerait.

« Tu es dans un sale état...Tu es sûr que ça va aller ? Mais ces types...Pourquoi s'en prendre à un gosse, enfin ! »

« ...Je...Je suis désolé... » coupa le garçon qui se sentait quelque part responsable des blessures de Heine.

« Ce n'est pas de ta faute. On ne pouvait pas laisser faire ! Allez, allons nous mettre en sécurité. » conseilla l'Hylien qui attrapa Heine en lui faisant passer son bras gauche par dessus son épaule, afin qu'il se serve de lui comme d'une béquille. Les deux héros de Fourside quittèrent du mieux qu'ils le purent la ruelle, tout en gardant le garçon avec eux. Après quelques minutes de galère, le petit garçon leur indiqua un hangar abandonné qui selon lui « était sûr ». Les deux compagnons acquiescèrent et allèrent trouver du repos à l'intérieur. Le garçonnet semblait perdu, tandis que l'Elfe avait trouvé dans le hangar des tissus, de quoi faire des garrots provisoire pour son ami.

« La manière avec laquelle ton corps a rejeté ces balles...C'était quelque chose. D'où te viens ce pouvoir... »

L'Hylien avait déjà appris lors d'une conversation il y a très longtemps entre les deux hommes qu'il fut une espèce de sujet d'expérience. Tout comme Nightmare. Tout comme Arc. Tout comme...Link cessa de fixer le regard de Heine, l'air ému, et décida d'aller voir le gamin qu'ils venaient de sauver. S'il avait continué à observer Heine, de douloureux souvenirs seraient sans doute remontés, et ça n'était pas le moment qu'il fasse preuve de faiblesse. L'Elfe demanda sur un ton qui se voulait rassurant que le garçon leur parle de ses problèmes. Que faisait-il là au moment du drame ?

« Eh bien...Ça ne m'a pas tout de suite frappé lorsque ces deux hommes sont apparus mais en réalité, je les connais. Il y a trois jours de cela, des hommes ont commencé à roder près de notre maison, celle des Young, sans doute la plus riche de toute la ville. Mon père possède la centrale électrique de Fourside et est à l'origine d'une innovation qui a permis le développement de la ville, alors disons...Que l'on suscite quelques envieux. Ces hommes n'ont pas réussis à s'introduire, alors ils ont du me suivre...Sans doute me voulaient-ils quelque chose ? Comme me kidnapper et réclamer une rançon, ou quelque chose comme ça...

J'ai peur, j'ai tellement peur qu'ils recommencent de nouveau ! Mais sans vous...Je ne serais peut être plus là pour en parler. Alors...Je vous remercie....

Je vous remercie, vraiment.

Au fait...Mon nom, c'est James Young.
» conclut-il par un sourire aussi radieux qu'inquiétant.

Spoiler:
 
Pièces Pièces : 90814
Nombre de messages : 56090
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

avatar
Alpha
Dim 25 Juin 2017 - 9:51
Au coeur de la nuit


Repos
Tu en as peut-être trop fait, parce que bon on va pas se mentir, t'as putain de mal et maintenant tu étais dans un sale état. M'enfin, ce n'est pas ça qui allait t'empêcher de marcher ou quoi que ce soit d'autres, t'as vue pire dans ta vie. Après tu sais pas ce qui est le plus chiant, que Link s'inquiète ou bien ton état actuel. L'un avait engendré l'autre, tu aurais bien dit à Link que tu n'avais pas franchement besoin d'aide, mais il allait sûrement tenir à t'aider, alors tu te laissais faire, même si tu n'avais pas de grandes difficulté à marcher. Tu finissais par t'y faire à tes blessures, donc pour toi c'était pas grave. T'as quand même un petit sourire au coin des lèvres et tu dit simplement un « Merci » pour son aide.

Vous vous déplaciez donc avec le gosse, toi ne disant pas grand chose et te servant de Link comme béquille alors que tes blessures se soignaient lentement mais sûrement. Un léger soupire de ta part, t'espérais franchement retrouver tout de même tes capacités d'antan à pouvoir te régénérer parce que c'est bien pratique. Après tout tu t'en fous, tu assume bien ton côté de monstre, alors ça c'est pas grand chose à côté de ton Cerbère. Mais tu sentais bien que pour être à 100% des capacités que tu possèdes tu allais devoir le libérer un jour.

Vous finissiez par arriver à un hangar désinfecté, bien abandonné. En espérant ne pas croiser d'autres mecs de ce genre. L'elfe décidait de te soigner avec des bandages de fortunes qu'il avait trouver, tu lui indiquais alors les grosses plaies, après tout qu'il ne s'embête pas avec les petites, tu les avais déjà quasiment totalement soigné. Tu l'écoutais parler. Tu soupiras.

- Tu te doutes bien que tu le sais déjà.

Tu lui avais répondu, tout en pointant ton collier caché sous ce bandage. Pas la peine d'en dire plus. Il sait très bien que tu étais une expérience, faite pour tuer. Rien de plus. Enfin, si, quelque chose en plus. Mais ce n'est qu'un détail. Enfin, ce que tu considère comme un détail prend tout de même beaucoup de place tout de même, parce que tu n'es pas n'importe qui avec n'importe quoi. Ou plus précisément, tu n'es pas n'importe quelle expérience d'Angelica Einstellsehn avec n'importe quel Cerbère, tu le sais. Tu es au courant. Après tout ce n'était pas pour rien qu'elle t'a choisi.

Tu le laisses s'en aller, sans en dire plus. S'il voulait plus d'information, qu'il vienne les chercher lui-même, tu n'allais pas t'amuser à tout dire, surtout avec le gosse à côté. D'ailleurs il explique sa situation. Tu écoutes tout en restant tout de même vigilant à ce qui se passe autour de vous. Oreilles grandes ouverte sur ce qu'il dit et ce qui se passe, observant autour de vous. Alors comme ça il fait partit de la famille la plus riche de la ville ? Tu t'en fous. Il y a des hommes qui leurs sont envieux ? Tu t'en fous. Ils veulent le capturer pour faire une rançon ? Tu t'en fous. En fait, tu t'en fous tout court de ce gamin, s'il n'y avait pas eu Link en fait tu ne l'aurais même pas sauvé en vrai, et lorsque ton regard croise son sourire, tu sais pas pourquoi mais t'as pas vraiment un bon pressentiment.

Tu préférais alors te taire. De toute façon la suite des opérations après que tu sois un minimum rétablie serait sans doute le ramener chez lui. Alors bon, tu n'es pas à ça près.

© Heine Rammsteiner / BEN
Pièces Pièces : 34530
Nombre de messages : 2333
Age : 19
Réplique/Citation : Fuck off !
Date d'inscription : 26/05/2015
Liens : Famille: //

Amis: //
Connaissance +: Link- Tiengen

Ennemis: //
Connaissance -: //

Guilde: //


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Rp en cour:
[1] Hérésie sanguinaire [PV:Amanda Voanor]
[2] Au coeur de la nuit [PV: Link]
Mes couleurs:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Lun 26 Juin 2017 - 9:36
« Hmm...Génial... »

Soupira Link en frappant le mur en face. Si cet enfant faisait bel et bien partie de la famille la plus riche de la ville, et que cette dernière était corrompue, alors sans doute était-il "normal" qu'il ait quelques "soucis". Ils ne pouvaient pas le laisser là, comme ça, dans cet endroit. Alors il fléchit les genoux pour se mettre à son niveau, tout en lui faisant un sourire. S'il n'avait pas grand chose pour le réconforter...Au moins il avait ça. Et il espérait que ça fonctionne.

« Écoute, on va te ramener chez toi, il n'y a que là que tu seras en sécurité. Crois moi que même être avec nous, c'est pas la meilleure idée au monde. On s'assurera de contacter les autorités une fois que l'on t'aura ramené. Alors...Marché conclu ? »

Le garçon qui restait effrayé, fit un hochement de tête, l'air assez abattu et sonné. Certes, l'Hylien avait pris cette décision un peu tout seul, mais il espérait que Heine serait dans le même état d'esprit. C'était "normal", après tout. L'Elfe laissa quelques secondes le gamin pour aller le rejoindre d'ailleurs, et lui tapoter l'épaule. Quelque chose l'intriguait toujours au sujet de son collier.

« J'espère que tu ne m'en veux pas pour ce que j'ai dis à James. C'est la décision la plus sage à prendre... »

S'asseyant à ses côtés, l'Elfe soupira un petit instant et respira profondément pour prendre un bol d'air frais. Il espérait que les blessures de son ami allaient se soigner. Oui car, pour lui, il s'agissait d'un "ami". Même si cette définition n'était peut être pas vraie dans l'autre sens.

« Du coup...Est ce qu'une petite balade nocturne ça te va ? Je me demande si tu sais tout à propos de ce collier. Alors certes, on est plusieurs millénaires dans le futur mais...Peut être qu'on pourrait trouver des réponses à des questions que tu peux te poser ? En tout cas, si je peux t'aider...

...Ça sera vraiment avec plaisir, Heine.
»

Un ange passa dans les secondes qui suivirent, tandis que l'Elfe essayait toujours de faire ce même sourire réconfortant qu'il pouvait avoir. Il se releva pour faire signe à James et le conduisit à l'entrée du hangar. Il était temps pour eux de partir, et de ramener le garçon à son domaine familial.
Mais ce qu'ils ne savaient pas, c'était que sur le chemin, les complications allaient venir...
Pièces Pièces : 90814
Nombre de messages : 56090
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

avatar
Alpha
Mer 28 Juin 2017 - 15:00
Au coeur de la nuit


Repos
Le temps s'écoule, les minutes frappes, les secondes tombent. Tu écoutes et bois ses paroles de cet enfant, puis celles de Link. Tu ne dis rien. Il n'y a rien à dire pour toi. De toute façon tu es trop concentré sur le soin de tes plaies, elles le font doucement, mais sûrement. Elle te font moins mal, c'est clair est net, et tu sens que petit à petit elles cicatrisent. Alors bon, tu ne vas clairement pas te plaindre de ça. Qui plus est c'était pas comme si tu n'étais pas prise de grosses attaques dernièrement, comme celle du démon et de la jeune femme à un village dans les terres de l'ancien Royaume Champignon. Alors ouais, là c'était plus une promenade de santé ses balles.

Link revient vers toi, il ne t'avais pas demandé l'accord pour ses paroles, mais tu ne fis qu'hausser les épaules en guise de réponse. Après tout tu n'allais rien dire, tu n'avais pas mieux comme plan, il valait mieux ramener ce gosse chez lui, sans doute au près de ses parents qui sont peut-être en train de se faire un sang d'encre. Enfin, si c'était le cas. Il te parle de ton collier, encore, si tu avais des questions là-dessus. Tu haussais les épaules.

- Sache une chose, des questions sur ce collier je n'en ai pas, ou pas que je sache. Je vais pas te faire le topo sur tout ce que je sais, mais considère que dans mon corps c'est noté que je suis bien plus fort et résistant qu'un humain de base, aussi bien en terme de capacité qu'en terme d'intelligence. Je suis censé être un soldat, ou quelque chose du genre. C'est ce collier qui prouve que je suis pas fait comme les autres, que je ne suis à la base rien d'autre qu'un rat de laboratoire. Puis c'est ce dernier qui permettait un contrôle sur nous pour la scientifique.

Un soupire de ta part. Tu sais très bien qu'un jour tu vas le retirer ce collier. Il en restera sûrement un morceau, mais aucun contrôle sur toi.

- De toute façon, même si j'avais des questions, les rares, voire même seule, personne qui puisse répondre à cette question je doute qu'elles se trouvent dans ce monde, ou alors pas là pour le moment. De toute façon je ne m'inquiète pas, je me doute qu'elle viendra me chercher à un moment ou un autre. Sinon au pire je pourrais toujours demander à l'autre, même si en vrai il me répondra pas.

Tu as un sourire en pointant la tête. Ouais, je sais que tu parles de moi, ton Cerbère. Mais tu doutes que je réponde à tes questions, alors ouais autant dire ce qui est, c'est non, de toute façon je ne sais pas quelles questions à la con tu pourrais avoir par rapport à ce collier. Enfin, tu reviens à tes mouton avec Link

- Et, moi je suis ok pour une balade nocturne. Et puis... Si jamais j'en ai besoin, je serais ravi que tu m'aides...

Ouais, si tu en as besoin. Après tout, tu lui as accordé ta confiance maintenant. C'est devenu une sorte d'ami pour toi. Le temps passe, vous voilà déjà prêt à partir. Il est temps d'aller ramener ce gosse chez lui. Alors voilà tu te redresses tranquillement, puis vous avancez. Tu restes vigilant pour ta part, observant et écoutant attentivement afin de ne pas se faire avoir par quelque chose. Parce que oui, vous pouviez encore vous faire attaquer par les autres de la mafia après tout.

© Heine Rammsteiner / BEN
Pièces Pièces : 34530
Nombre de messages : 2333
Age : 19
Réplique/Citation : Fuck off !
Date d'inscription : 26/05/2015
Liens : Famille: //

Amis: //
Connaissance +: Link- Tiengen

Ennemis: //
Connaissance -: //

Guilde: //


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Rp en cour:
[1] Hérésie sanguinaire [PV:Amanda Voanor]
[2] Au coeur de la nuit [PV: Link]
Mes couleurs:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Jeu 29 Juin 2017 - 13:05
Alors que les premiers insectes de nuit apparaissaient à la lueur d'une lucarne, Link était en train de boire les paroles de Heine. Pour une fois, une rare fois, il lui parlait un peu de son état d'esprit. Quelque part, l'Hylien avait peut être provoqué cette discussion en lui forçant de répondre à sa question, mais d'un autre, il était content que petit à petit, il s'ouvre un peu à lui. En entendant Heine lui dire qu'il avait été crée en tant que "soldat", un frisson parcourut l'échine du Héros du Temps. Si ce soldat aurait du rejoindre un quelconque corps particulier, l'organisme en question avait sans doute tenté de le retrouver.
Et si, plusieurs siècles plus tard, on tentait encore de le suivre et de le récupérer pour qu'il réintègre sa mission de base ? Link ne préférait pas lui faire part de sa réflexion et continua de l'écouter. Heine ne pensait pas que l'on puisse le récupérer tout simplement car leurs mondes avaient été séparés. Mais depuis que la Pandorica avait "sauvegardé" le monde de NW, pour l'Elfe, tout était désormais possible.
Il fallait se méfier de tout et particulièrement de tout le monde. Comme de ce garçon par exemple...Link lui jeta un coup d'oeil puis lui fit signe pour qu'ils avancent ensemble dans la nuit.

Ils devaient rejoindre son manoir, enfin plutôt, celui de ses parents. Selon ses estimations, il se trouvait à moins de deux kilomètres de leur lieu de refuge. Pas très loin en somme. Link, qui marchait aux côtés de Heine, se sentait fatigué mais décida de ne pas rester river sur cette pensée comme il avait désormais d'autres chats à fouetter. Où pouvait bien se trouver Sakura ? Et Dame Astrid...Qui était elle réellement ? Le lendemain, il irait à Horuna, c'était certain. Mais pour l'heure...Voila qu'une voiture type gangster des années 20 déboula d'un quartier dans leur dos. Elle se mit à ralentir et c'est alors que l'Elfe vit qu'elle était faite de vitre teintée, comme si elle servait à "cacher" les individus qui se trouvaient à l'intérieur. Les vitres se baissèrent...Et l'embout de mitraillettes furent placés dans l'ouverture. Sans perdre une seconde, elles firent feu et Link se plaça devant les tirs, levant un bouclier autour des trois protagonistes grâce à l'amour de Nayru.


« HEINE ! Met le gamin en sécurité ! Continuez vers le manoir, je m'occupe d'eux ! »

Une voiture qui les prenait en chasse...Parfait, Link espérait un peu d'action pour se remettre en jambe dans ce monde. Il allait pouvoir utiliser ses pouvoirs sans se retenir cette fois.
Pièces Pièces : 90814
Nombre de messages : 56090
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
Au coeur de la nuit [PV Link]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Réflexions au coeur de la nuit...[RP libre]
» Casse au coeur de la nuit
» [mish80] Walkthrough A Link to the Past (en cours)
» [Coeur de la peur] Garalon 10 down le 26/11/12
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum