Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusUltra-Nuit Eternelle00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

[F]Quand une souterraine et une aérienne se rencontrent...[PV Azaela]
Luvkov a écrit :
avatar
Nouveau
Lun 24 Avr 2017 - 0:09
Luvkov venait de voler le sac de nourriture d'un voyageur qui avait eu la bonne idée de s’arrêter, de poser son sac à quelques mètres de lui, et d'aller se souler. N'écoutant que son flair (et son estomac) Luvkov s'était dirigée vers se sac, l'avait subtilement subtilisé, et avait plonger sous terre avant que les première pierres jetées par le voyageur. Du coup elle creusait, le sac dans sa mâchoire, cherchant un coin tranquille pour manger son butin. Au bout d'un moment, se disant qu'elle avait creusé assez loin, elle se mit à creuser vers le haut, elle avait la soudaine envie de grignoter en surface. Elle creusât jusqu’à ce que sa patte heurte quelque chose.

-Arch! Chun Chrocher!

Elle serrât plus la mâchoire, et serrât les poings. puis se mit a cogner le rocher de toutes ses forces, jusqu’à le briser à force de coups et en utilisant sa magie. Elle traversât ainsi le rocher et continuât de creuser. Une fois à la surface elle déclarât: "Eh ben je l'aurais pas volé mon repas...enfin...". Elle décidât de ne pas tergiverser plus. Elle se mit donc en quête d'un lieu adéquat pour casser la croute, elle se mît à l'ombre d'un arbre, puis mît la truffe dans le sac et fouillât. Elle en ressortit un gâteau assez gras...elle le reniflât et arrivât a la conclusion qu'il était comestible. Elle enveloppât dans un torchon venant du sac et commençât à le déguster, c'était sucré et bon. En mangeant elle levât les yeux au ciel et constatât que des nuages commencèrent à venir cacher le soleil.

-Pas fâchée d'être sous un arbre...
Pièces Pièces : 3025
Nombre de messages : 9
Localisation : dans ma maison sous terre ~♫
Réplique/Citation : Aucune chips ne m'échappe
Date d'inscription : 16/04/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Coline Fabre a écrit :
avatar
Joueur Novice
Lun 24 Avr 2017 - 21:11
Ah, la tempête, la meilleure amie d'Azaela.

En plus d'être agréable et d'effrayer ainsi que de décourager certaines créatures à attaquer avec un temps pareil, cela encourageait aussi certaines créatures intéressantes à sortir grâce à la réduction de prédateurs.

Surtout dans les rivières, qui étaient remplies de gros poissons bien délicieux !

D'ailleurs, elle était revenue d'une de ses parties de pêche. Cela changeait des fruits, des légumes ou de certains type d'animaux, voir même de la nourriture humaine même si elle l'appréciait. Elle avait un gros sac de poisson, qui gouttait encore énormément vu qu'elle l'utilisait comme un filet et qu'en plus des poissons, l'eau s'était invité.

Oh, ils allaient rester plus frais, même si avec la pluie, tout était humide.

Elle devrait les manger assez vite quand même pour éviter qu'une autre créature trop curieuse décide de la suivre et de piquer son butin.

Le dragon décida d’atterrir dans une plaine avec des arbres autour, glissant sur le sol un peu boueux et faisant trembler le sol sous son poids.

La tempête avec toute l'eau et la foudre qui va avec l'avait suivie, mais elle se calma rapidement, la pluie ne devenant qu'un crachat en quelques secondes. Dès que la pluie était assez calme, elle récupéra deux rocher sans aucun soucis, avant de déposer un tas de branches, et de commencer un petit feu à l'ancienne. Maintenant, elle récupéra quelques gros poissons pour les transpercer avec de belles branches, et de commencer à se faire quelques poissons grillés.

L'odeur du poisson chauffant au feu de bois commença à se propager dans les alentours. Une odeur délicieuse et alléchante qu'Azaela avait apprit de ses voisins du Nippon, et dieux qu'elle ne regrettait pas d'être en si bonnes relations avec eux.

Quand le poisson avait bien terminé de grillé, elle récupéra chaque brochettes pour les manger et de profiter de chaque délicieuse bouchée.

Et comme un cercle vicieux, elle recommença sa technique de grillade.


- Aaaaah, y'a pas à dire, je déteste les trucs chauds, mais le poisson grillé, y'a rien de mieux ! … Sauf les trucs sucrés.

Et pendant que chaque poisson grillait avec le doux son du feu qui crépitait, et de l'odeur alléchante, et chanta pour passer le temps et empêcher son impatience de prendre, le dessus, profitant de la très fine pluie qui contrastait avec la chaleur dégagé par le feu.
Pièces Pièces : 220
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 20/02/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Luvkov a écrit :
avatar
Nouveau
Mar 25 Avr 2017 - 18:49
En effet, Luvkov avait très bien fait de se mettre sous un arbre, une pluie n'avait pas tardé à pointer le bout de ses gouttes. Elle se rapprochât un peu plus du tronc pour ne pas être trempée. et elle faisait surtout attention a ce que sa pitance ne prenne pas l'eau, ce serais dommage de replonger le ventre vide, surtout qu'elle s'était donné du mal pour l'obtenir.

Une fois son gâteaux finis elle replongeât son museau dans le sac, elle en ressortit du pain et un morceau de meule de fromage. Un petit sandwich ne lui ferais pas de mal. elle ouvrit le sandwich et y calât la tranche de meule. Et commençât à déguster. De plus la pluie s'était réduit à un petit crachat.

Puis un tremblement vint perturber son repas, comme si une chose lourde venait de tomber sur le sol. Luvkov, intriguée, refermât son sac et se levât.

Il lui était aisé de connaitre l'origine du tremblement connaissant la terre comme si elle faisait partie intégrante de son propre corps. Elle se dirigeât donc en trottinant tranquillement sur ses 4 pattes, mâchonnant tranquillement son sandwich par la même. Puis une alléchante odeur lui vint aux naseaux, une délicieuse odeur de poisson.

Elle galopait presque désormais jusqu'à arriver au lieu d’intérêt. La, un très grand dragon, plus grand que Luvkov, faisais griller des poissons. L'odeur était alléchante et donnait encore plus faim à Luvkov. Elle voulait en demander. Elle frappât donc le sol pour faire se soulever une petite bosse dans le sol boueux, juste assez haute pour être à la hauteur de la tête du dragon. elle grimpas cette petite colline pous s'adressât au dragon.

- Ch'alut est-che quche -ah minche- *elle retirât le sandwich de sa gueule* Salut, est-ce que je peux avoir un peu de poisson moi aussi? J'ai de quoi faire des échanges. *En désignant le sac de vivre qu'elle avait dérobé.*
Pièces Pièces : 3025
Nombre de messages : 9
Localisation : dans ma maison sous terre ~♫
Réplique/Citation : Aucune chips ne m'échappe
Date d'inscription : 16/04/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Coline Fabre a écrit :
avatar
Joueur Novice
Ven 28 Avr 2017 - 23:03
Alors que Azaerla profitait tranquillement de son repas chaud dans le crachin, quelqu'un semblait s'eêtre invité dans le coin suite à la délicieuse odeur de poisson. Avec un peu de chance, la taille d'Azaela pourrait distraire l'intrus, mais...

… Clairement, le tas de terre qui venait d’apparaître à côté d'elle avec la présence d'une autre créature bien différente de ce qu'elle connaissait ou avait aperçut auparavant. Mais elle s’adressa à Azaela, sans peur ni crainte, allant droit au sujet.


- Salut, est-ce que je peux avoir un peu de poisson moi aussi? J'ai de quoi faire des échanges.

La créature en question montra le sac ridiculement petit qu'elle avait. La grande dragon observa le sac quelque secondes, avant de rire un peu.

- Aaaah, t'es gentille, mais c'est clairement trop petit pour moi pour que je puisse manger. Allez.

Sur ces mots, elle passa la brochette de poissons qui avait bien cuit, avant de retirer les poissons géants de la grosse branche, les faisant tomber aux pattes de la créature.

- Y'a trop de poisson pour moi, ça serait dommage de pas partager.

Elle observa un peu la créature qui l'avait abordée, avant de reprendre du poisson, de l’empaler et de le griller lentement.

- D'ailleurs, c'est quoi, ton nom ? Moi, c'est Azaela. J'suis un dragon... Par contre, jamais vu des personnes comme toi par ici ! T'es une sous-espèce de reptile, par hasard ?

Clairement, Azaela n'avait pas trop de limite dans sa curiosité elle non-plus, mais autant lancer le sujet.

- Ah, désolé si j'suis un peu brut avec les questions, j'suis juste curieuse de nature. J'suis un dragon moi-même, donc je me posait la question... Enfin. C'est sympe de voir d'autres personnes autres que des humains. Ils sont cool avec moi dans une région, mais par ici, c'est pas la joie... J'viens juste pour pêcher ou chasser un peu. Mais toi, t'as pas de problèmes avec eux ?

Sans attendre une réponse, elle récupéra le poisson qu'elle avait fait cuir pour quasiment le gober vu sa taille ridicule. Elle embrocha de nouveau des poissons, avec la taille du sac qui se réduisait à vue d’œil.
Pièces Pièces : 220
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 20/02/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Luvkov a écrit :
avatar
Nouveau
Sam 29 Avr 2017 - 15:18
- Aaaah, t'es gentille, mais c'est clairement trop petit pour moi pour que je puisse manger. Allez.

Pas faux, après réflexion la Terreen se rendit bien compte que les morceaux de pains, le fromage ainsi que les quelques pâtisseries dans le sac étaient ridiculement petits pour une creature de cette envergure. Cependant le dragon, ou plutôt la dragonne vus sa voix, tira une des brochettes de poisson bien cuits et bien grillés et les fais tomber au pattes de Luvkov.

- Y'a trop de poisson pour moi, ça serait dommage de pas partager

Luvkov ne se fit pas prier: elle attrapât un des poissons au sol et commençât à croquer la chair grillée délicieuse. Mangeant même les arrête, preuve qu'elle aimait vraiment ce qu'elle mangeait.

- D'ailleurs, c'est quoi, ton nom ? Moi, c'est Azaela. J'suis un dragon... Par contre, jamais vu des personnes comme toi par ici ! T'es une sous-espèce de reptile, par hasard ?

Luvkov écoutait en même temps qu'elle mangeait son poisson, elle y avait ajouté un peu de pain, ce qui rendait le poisson plus goûtus.

- Ah, désolé si j'suis un peu brut avec les questions, j'suis juste curieuse de nature. J'suis un dragon moi-même, donc je me posait la question... Enfin. C'est sympe de voir d'autres personnes autres que des humains. Ils sont cool avec moi dans une région mais par ici, c'est pas la joie... J'viens juste pour pêcher ou chasser un peu. Mais toi, t'as pas de problèmes avec eux ?

Elle mâchouillait encore son poisson-pain, profitant de chaque bouchée puis avalât. Elle regardât ensuite la dragonne.

-Ne t'chen faich pas *gulp* je le prend pas mal. Je m'appelle Luvkov, et je ne suis pas vraiment un reptile, je suis une Terreen, un espèce de croisement entre un serpent et un chien, on a le sang froids mais on est des mammifères. Ensuite c'est un peu normal que tu ne nous aie quasiment jamais vus: on est une espèce souterraine *elle prit une autre bouchée* La pluparch d'entrche nous rechtent chous terre *gulp* des fois on remonte pour chasser.

Luvkov prit un autre des poisson grillé et en prît un morceau de meule de fromage pour accompagner.

-Sauf moi: je remonte souvent à la surface pour piquer de la nourriture aux hommes sans me faire voir, le sac de vivre la je l'ai piquer à un voyageur. *Elle avalât un morceau de poisson avec du fromage* Tient d'ailleurs, pourquoi les humains d'ici ne t'apprécient pas trop? Parce que tu et une dragonne?
Pièces Pièces : 3025
Nombre de messages : 9
Localisation : dans ma maison sous terre ~♫
Réplique/Citation : Aucune chips ne m'échappe
Date d'inscription : 16/04/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Coline Fabre a écrit :
avatar
Joueur Novice
Dim 30 Avr 2017 - 18:59
Finalement, le repas du dragon semblait bien plus agréable, non par la qualité de la nourriture, mais d'avoir quelqu'un avec qui discuter tranquillement, sans jugements.

Cette créature, c'était Luvkov, une Terreen qui semblait vivre dans le sol. Ce qui expliquait le fait qu'elle n'avait jamais vu l'espèce auparavant. Pendant qu'elle lui expliquait tout cela, Azaela continuait à manger, mais toujours en lui prêtant une oreille attentive. Elle lui expliqua qu'elle avait tendance à sortir pour piquer le repas, des humains, ce qui fit rire Azaela.

Mais elle cessa immédiatement le moment ou elle lui demandait si les humains la détestaient, pour lui apporter une réponse claire.

- Ça dépend de l'endroit, mais ici, à Horuna, on va dire que je suis pas vraiment le bienvenue. Normalement, ce genre de lieu est parfait pour moi, y'a de tout, habitat comme nourriture... Mais les humains se méfiaient énormément. Ils ont été l'une de mes raisons de déménagement, ainsi qu'une certaine créature qui m'a forcé à détruire mon trésor pour qu'elle me lâche un peu. Ils détestent aussi la magie ici, donc comme j'apporte la tempête la où je vais, tu vois que ça a pas fait bon ménage, bien malheureusement. Mais comme je suis pas vraiment quelqu'un de discret, c'est pas étonnant non plus.

Elle ria de nouveau, avant de gober le poisson sur sa brochette. Elle récupéra de nouveau des poissons, mais remarquait rapidement que cela allait être sa dernière brochette.

Bah, elle avait son temps, vu la pluie, c'est pas comme si d'autres personnes allaient pêcher dans le coin. Puis, y'a ce qu'il faut pour elle donc cela allait être rapide. Sans plus attendre, elle continua de faire griller ce qui restait, continuant la conversation.


- Enfin, je veux pas trop t'embêter avec mes soucis. Par contre, si tu veux un vrai endroit tranquille, faut habiter au Nippon. Y'a de tout là-bas. Bon, niveau nourriture à l'état sauvage, c'est plus compliqué, mais la nourriture humaine est excellente. En plus, comme ils ont l'air d'adorer les dragons, ils sont hyper cool avec moi, et ils offrent toujours des cadeaux. Sans rire, le Nippon c'est un peu la destination de rêve, puis avec les jolis paysage, j'peux te dire que t'as envie de vivre n'importe où. Et comme les habitants sont cool, si t'es sympa avec eux, c'est le paradis assuré. Enfin, voilà, quoi. Ils sont plus tolérant, c'pour ça que je peux pas trop apprécier ce lieu... sauf pour les poissons dans le coin. Même si ceux du Nippon ont bon goût, ceux-là ont leur truc qui fait la différence, pour ça que je pêche.

Parlant de pêche, la dernière brochette avait terminé de cuire. Mais au lieu de l'avaler, elle passa le reste à Luvkov avec un sourire.

- J'ai pris plus de poisson qu'il m'en faut, donc je t'offre ce qui me reste ! Faut bientôt que j'aille pêcher de nouveau pour en ramener chez moi et me faire mon dîner de toute façon...

… Mais si tu veux, tu peux m'accompagner, et je pourrais te donner une partie de ma pêche comme ça. Ça te va ?


Le temps que Luvkov se décide, Azaela commençait à éteindre le feu et à se débarrasser du mieux qu'elle pouvait de toute trace de passage. Ah, cela faisait un moment qu'elle n'avait pas parlé avec quelqu'un !
Pièces Pièces : 220
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 20/02/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Luvkov a écrit :
avatar
Nouveau
Lun 1 Mai 2017 - 19:33
Tout en gobant son poisson-fromage, Luvkov écoutait la dragonne nommée Azaela. Ainsi les habitants d'ici se méfient d'elle et n'aiment pas la magie...Luvkov ne vois pas ou est le problème: une petite pluie n'as jamais fais de mal à personne, et en plus Azaela n'avais pas l'air agressive du tout au contraire Luvkov la trouvait sympathique et agréable.

Puis Azaela remit une brochette de poisson au feu et se mit à parler d'un endroit appelé Nippon, un endroit de rêve avec de magnifiques paysages et de la nourriture excellentes. Pas un bon endroit pour la chasse apparemment mais Luvkov ne chasse quasiment plus; en revanche le fait qu'il y ait de la bonne nourriture humaine éveillât l’intérêt de Luvkov.

Puis Azaela fît tomber la dernière brochette de poisson aux pattes de la Terreen avec un sourire.

- J'ai pris plus de poisson qu'il m'en faut, donc je t'offre ce qui me reste ! Faut bientôt que j'aille pêcher de nouveau pour en ramener chez moi et me faire mon dîner de toute façon...

… Mais si tu veux, tu peux m'accompagner, et je pourrais te donner une partie de ma pêche comme ça. Ça te va ?


Luvkov prît la brochette et la fourrât dans le sac de vivre volé.

-Merci t'est super gentille! Je veux bien t'accompagner si ça ne te gène pas, un peu de pèche ne me feras pas de mal non plus.

La Terreen attachât le sac autour de son cou pour ne pas avoir à serrer la mâchoire en permanence. Puis elle sautât au pieds de sa colline provisoire, puis frappât à nouveau le sol de son poing et un pilier se levât sou les pattes de Luvkov jusqu'a la crinière d'Azaela. Elle prît soin en tout premier lieu de se décrasser pour ne pas salir la magnifique crinière de la dragonne. Puis elle y sautât.

-Au fait, je ne veut absolument pas abuser de ta gentillesse mais...est-ce que tu crois que tu pourrais m'emmener au Nippon un jour? Je n'ai jamais quitter cet endroit et ta description m'as beaucoup intéresser...
Pièces Pièces : 3025
Nombre de messages : 9
Localisation : dans ma maison sous terre ~♫
Réplique/Citation : Aucune chips ne m'échappe
Date d'inscription : 16/04/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Coline Fabre a écrit :
avatar
Joueur Novice
Jeu 4 Mai 2017 - 21:33
La proposition de chasse au poisson avait de quoi plaire à n'importe quel fan de nourriture, et Luvkov n'y faisait pas exception.

-Merci t'est super gentille! Je veux bien t'accompagner si ça ne te gène pas, un peu de pèche ne me feras pas de mal non plus.

Azaela souriait à la créature qui l'accompagnait. Enfin une activité sympathique à faire avec une personne aussi sympathique !
D'ailleurs, avec sa magie, elle créa un pilier pour rejoindre la crinière d'Azaela, sautant dessus après un nettoyage rapide, ce qu'elle apprécia.


-Au fait, je ne veut absolument pas abuser de ta gentillesse mais...est-ce que tu crois que tu pourrais m'emmener au Nippon un jour? Je n'ai jamais quitter cet endroit et ta description m'as beaucoup intéresser...

- Bien évidemment. Je t'y amène quand tu veux ! Voir de nouveaux horizons, c'est toujours bon, puis tu vas voir, c'est magnifique et la nourriture est délicieuse ! Surtout leurs mochis, c'est des boules de pâte sucré et parfois, ils en font avec de la glace.

Azaela avait presque envie de baver, mais d'abord... à la rivière ! Elle récupéra évidemment son sac avec sa patte avant droite...

Et sans plus attendre, elle s'envola rapidement assez haut, pour avoir une bonne vue sur la rivière avec Luvkov, qui allait sûrement profiter de la vue du ciel.


- Donc, si tu regardes un peu plus au nord et que tu suis la rivière jusqu'à l'Ouest, il y a un endroit pour le lit de ce joli fleuve est plus grand ! C'est là ou je pêche, les poissons sont d'une facilité à pêcher et sont GIGANTESQUES !

Elle battait des ailes vers la direction, tranquillement, tant en gardant la conversation avec Luvkov.

- D'ailleurs, tu n'as vraiment jamais quitté Horuna ? Tu devrait développer ton esprit d'aventure, car c'est en découvrant qu'on apprends plein de choses ! Ils ont de superbes glaces à la sphère océanique à ce qu'il paraît, d'ailleurs.

Et subitement, elle commença à faire un piqué vers le sol, avant de s'écraser les 4 pattes en avant sur le sol, faisant trembler le sol.

- On y est ! Maintenant, allons pêcher, c'est à quelques pas de là !


… Pour Azaela, vu sa taille.

Car en quelques longs pas, elle était déjà au bord du fleuve.

Elle s'approcha et alla dans l'eau du fleuve très calmement et doucement, en voulant pas troubler les poissons, avant de se préparer à attraper des poissons avec la seule force de sa mâchoire.

Elle attendit..




SPLASH !

Le dragon attrapa un poisson avec ses crocs, avant de le jeter dans son sac. Elle pensa aussi à jeter des coups d’œil sur Luvkov, se demandant si elle s'en sortait.
Pièces Pièces : 220
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 20/02/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Luvkov a écrit :
avatar
Nouveau
Ven 5 Mai 2017 - 22:28
- Bien évidemment. Je t'y amène quand tu veux ! Voir de nouveaux horizons, c'est toujours bon, puis tu vas voir, c'est magnifique et la nourriture est délicieuse ! Surtout leurs mochis, c'est des boules de pâte sucré et parfois, ils en font avec de la glace.

Puis la dragonne s'envolât, Luvkov au début surprise s'agrippât à la crinière d'Azaela, tout en profitant de la vue.


- Donc, si tu regardes un peu plus au nord et que tu suis la rivière jusqu'à l'Ouest, il y a un endroit pour le lit de ce joli fleuve est plus grand ! C'est là ou je pêche, les poissons sont d'une facilité à pêcher et sont GIGANTESQUES ! D'ailleurs, tu n'as vraiment jamais quitté Horuna ? Tu devrait développer ton esprit d'aventure, car c'est en découvrant qu'on apprends plein de choses ! Ils ont de superbes glaces à la sphère océanique à ce qu'il paraît, d'ailleurs.

Luvkov l'écoutait tout en observant le magnifique paysage s'étendant sous elle, reconnaissant deux trois coins ou elle avait émergée deux trois fois. Puis Azaela piquât vers le sol.

- On y est ! Maintenant, allons pêcher, c'est à quelques pas de là !

Luvkov ne descendit de la crinière d'Azaela que lorsqu'elles furent a coté de la rivière en question. Luvkov attendît qu'Azaela pêche son premier poisson pour lui parler.

-Oh on appel cet endroit Horuna? Le doyen des Terreens l'as toujours appelé "Terre-Berceau"...D'ailleurs il est plus grands que toi: à 4 pattes il fait 10 mètres c'est un des plus grands qui existe.

Luvkov frappât alors le sol et au milieu de la rivière une petite plate-forme en terre sortit de quelque centimètres de l'eau. Luvkov sautât dessus.

-D'ailleurs avant de te rencontrer je savais pas que le monde était si grands, j'ai envie de l'explorer maintenant. Mais avec toi comme guide, t'as l'air de vachement t'y connaitre.

Puis Luvkov se levât sur ses pattes arrière, les plantant un peu plus dans le sol, écartant les pattes avant comme si elle allait attraper quelque chose, et ne bougeât absolument plus, on aurait dit une statue en chair et en os.

Puis un poisson passât proche de sa plate-forme, avec une rapidité fulgurante elle plongeât ses deux pattes avant dans l'eau et attrapât le poisson, elle le sortit mordît son cou, il cessât de bouger, puis elle fourrât le poisson dans son sac. Elle répétât trois fois cette opération jusqu'a ce que son sac soi remplis. Elle retournât alors sur la berge, et s'assied à coté d'Azaela attendant qu'elle finisse sa pêche tranquillement.
Pièces Pièces : 3025
Nombre de messages : 9
Localisation : dans ma maison sous terre ~♫
Réplique/Citation : Aucune chips ne m'échappe
Date d'inscription : 16/04/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Coline Fabre a écrit :
avatar
Joueur Novice
Sam 6 Mai 2017 - 20:51
Après sa première tentative de pêche réussite, elle continua à son rythme la pêche, tandis que Luvkov qui était à ses côtés lui parlait à ses côtés.

-Oh on appel cet endroit Horuna? Le doyen des Terreens l'as toujours appelé "Terre-Berceau"...D'ailleurs il est plus grands que toi: à 4 pattes il fait 10 mètres c'est un des plus grands qui existe.

- Yep, Horuna d'après les humains. Et... c'est pas mal ! Mais je vais bientôt le dépasser. Les dragons ne cessent jamais de grandir, sauf en approchant la mort ou ils commencent même à rapetisser. Moi, j'en ai encore pour des siècles, voir des millénaires. Mais je me plains pas non plus, haha !


La dragonne continua à pêcher, et peu après, Luvkov se mit enfin aussi à pêcher avec sa magie de la terre qui lui créa une plate-forme.

-D'ailleurs avant de te rencontrer je savais pas que le monde était si grands, j'ai envie de l'explorer maintenant. Mais avec toi comme guide, t'as l'air de vachement t'y connaitre.

- Oooh, c'est vraiment gentil ! Et yep, le monde est IMMENSE ! Tu découvres toujours des choses quel que soit les années. Puis... J'te ferais vraiment découvrir la nourriture des humains au Nippon, ils m'en offrent souvent. T'sais, si tu veux... Après la pêche, on aura qu'à y aller !


Rapidement, Luvkov avait finit sa pêche en quelques coups de pattes et était déjà de retour sur la terre ferme, tandis qu'Azaela arrivait à la fin vu la taille du sac qui bougeait à certains moment avec les poissons frais.

Une fois les poissons attrapés, elle récupéra le sac avant de revenir aux côtés de Luvkov.


- Voilà, j'ai tout pêché. Au pire, si tu veux, on peut aller direct au Nippon, et je te donne un autre sac de poisson sur place, comme ça !

Sur ses mots, elle se baissa au sol pour laisser Luvkov grimper sur elle.

- Dès que tu seras prête à y aller, monte, et on décolle pour le Nippon ! J'te laisserais habiter chez moi le temps de ce séjour. Tu va voir...

... Tu vas vraiment pas le regretter !
Pièces Pièces : 220
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 20/02/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
[F]Quand une souterraine et une aérienne se rencontrent...[PV Azaela]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum