Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

[F] Nouvelle nuit, nouvelle vie [PV Amanda Voanor/Grey]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Fidèle
Mer 19 Avr 2017 - 21:18
Rappel du premier message :

La nuit brillait difficilement dans les forêts du Nippon. Après tout, les arbres et leurs larges feuillages bloquèrent la douce lumière des étoiles et de la lune avec l'aide des nuages.

Évidemment, pour un être humain, c'était vraiment le genre d'environnement qui n'était pas adapté pour eux, surtout à une heure pareille.

Mais pour Nikolaï, hors de question d'abandonner son chemin. Il se guidait difficilement avec la faible lumière naturelle. Surtout que la situation était véritablement compliqué, et dangereuse.

En effet, Rosalia avait disparu du jour au lendemain. Normalement, le scientifique s'en réjouirait, mais avec ses relations plutôt étranges avec Khurod, sa disparation n’annonça rien de bon si ses soupçons se confirmait.

Rosalia, sûrement pour essayer de jouer avec son jouet favori, lui avait demandé de le rejoindre dans une forêt du Nippon en pleine nuit, isolé des villages.

C'était clairement un piège, mais autant rentrer dans la gueule du loup et voir les vraies attentions du dragon.  

Pour prévenir Grey et peut-être Amanda, il avait fixé le mot de Rosalia sur la porte d'entrée, ainsi qu'une note personnelle pour leur prévenir que c'était sûrement un piège, mais qu'il préférait tomber dedans et ralentir le dragon dans ses plans louches.

Après une longue marche, Nikolaï avait atteint un endroit ou la lumière était plus présente vu le manque d'arbres. Mais le plus important dans la scène était que Rosalia était présent dans sa vraie forme, celle du grand dragon élégant qu'il était.


- Oh, te voilà enfin, Nikolaï.

Et autant dire que la douceur de la phrase ainsi que le manque de surnom mit immédiatement le scientifique en alerte. Le dragon s'approcha de lui, avec un sourire peu rassurant, le silence encore moins.

- Tu te souviens, quand je t'ai dis que j'ai souhaité la mort de ta misérable espèce... ? Et bien, je me suis retrouvé à faire quelque chose que je pensais inimaginable : Je t'apprécie.

Autant dire que Nikolaï était confus. Il restait silencieux pour écouter Rosalia jusqu'à la fin, mais sa méfiance était très haute, et il était prêt à courir pour sa vie. Clairement.

- Mais, comme tu le sais, à cause de ta forme humaine, je serais obligé de te tuer. C'est bien triste, n'est-ce pas ? Sauf que... Disons que j'ai un compromis pour cette situation.

Sur ces mots, le dragon fleuri montra à Nikolaï une étrange sphère qui brillait d'une lueur agréable, certes, mais la méfiance rendait ses effets négatifs.

- Qu'est ce que c'est ?


- Un cadeau. Quelque chose qui te donnera une seconde vie, avec une nouvelle forme. Je suis quelqu'un de gentil, et je suis prêt à te laisser une partie de ta forme humaine pour garder tes activités actuelles, évidemment ! Mais... De cette manière, tu pourras travailler à mes côtés jusqu'à la fin des temps. Alors, tu aimes ?


Le scientifique recula de quelques pas, montrant son refus par ses mouvements.

- C'est hors de question. Je préfère être éliminé que de devoir me charger d'une nouvelle forme qui va me ralentir.

Et il se retourna pour reprendre son chemin...

Mais les lianes de Rosalia l'empêcha de continuer, et il se fit traîner par la gorge près du dragon.


- Dommage, je ne te laisse pas le choix, Nikolaï. Il est temps d'accepter ton destin, une fois pour toutes !

Évidemment, Nikolaï lutta contre celui qui voulait lui faire subir de nombreuses atrocités. A cause des lianes, autant dire que son sang coulait à flot sur ses vêtements et sur le sol, qui prenait aussi une jolie couleur rouge aussi. Et malgré la ténacité de son esprit, son corps lâchait le rythme. La perte de son sang l'affaiblissait, jusqu'au point ou il ne pouvait plus rien faire. Le ricanement du dragon résonna dans toute la forêt, amusé du spectacle offert. Sans plus attendre, la sphère qu'il avait dans sa patte se transforma en une sort de longue aiguille lumineuse.

- Et voilà, Nikolaï... Apprécie tes derniers moment en tant qu'être humain, car il est temps de renaître sous une nouvelle nuit !

Et à ce moment précis...

...Le ciel n'avait jamais eu un aussi bel éclat.

Comme l'aiguille.

Qui se planta dans son cou, sur sa marque.

Sa conscience s’effaça progressivement, dans une violente douleur et dans le sang qui coulait depuis ses plaies, et de sa gorge. Le ciel de nuit était la seule chose en sa conscience qui disparaissait, malgré tout ce qui était autour et de ce qui se passait.



__


Le dragon regardait le corps de son jouet se tordre et baigner dans son sang. Mais les choses allaient être longues,

et il ne pouvait se permettre de laisser la petite cérémonie être interrompue.

Avec une grande concentration, il reprit sa forme défensive, perdant ses pétales et reprenant son souffle noir. Mais sa dernière action avant de surveiller le périmètre était de cacher Nikolaï à coup de tiges et de roses, et de rendre la zone quasiment impraticable pour quiconque voulait passer.

Et pour commencer à distraire les gens, quoi de mieux qu'un violent rugissement enragé dans toute la zone ?

RAWR:
 

Chose qu'il exécuta rapidement, au point d'effrayer les animaux autour. Clairement, il allait avoir du travail cette nuit si d'autres créatures jouaient les curieux, mais il les reverraient d'un coup de patte chez sa chère Mère Nature. Il commença donc à faire le guet et à tourner autour de son périmètre, prêt à attaquer.



… D'ailleurs, quelque chose commença à attirer son flair. Il ne voyait pas grand chose, mais se méfia de la présence assez éloigné. Il recommençait à rugir en signe d'attention.
Pièces Pièces : 21145
Nombre de messages : 149
Age : 18
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Amanda Voanor a écrit :
Goomba
Ven 21 Avr 2017 - 9:27
Grey qui était en train de câliner Nikolaï dans sa forme mi-humaine. On aurait dit qu'il tenait contre lui une énorme peluche de mauvaise humeur pour tenter de placer un sourire sur les lèvres de ce dernier, c'était adorable et en même temps complètement absurde sur le moment.

Amanda était confuse par autant de retournement de situation, mais le principal était que Nikolaï était en vie et que Rosalia n'était pas en train de libérer Khurod de sa hiérarchie. Ce dernier était juste venu pour le spectacle, ce qui expliquait son absence vu que les préparatifs devaient être un peu long.

Ceci-dit, la présence des deux entités non loin des lieux n'arrangeait pas trop les choses. Au moins, la tension était descendue, Rosalia était hilare face à la nouvelle forme de son compagnon d'infortune mais il se tut très vite face aux menaces de ce dernier. Pour un dragon de son envergure, le fait qu'il avait une certaine peur de Nikolaï était plutôt amusant et en même temps peu rassurant.

Mais la personne qui riait le plus devait bien être Khurod qui s'était approché du groupe en étant visible. Il applaudissait même d'ailleurs, et vu que c'était bel et bien lui, les clins d’œils dramaturgique ne se firent pas attendre.


- Hahahaha ! Excellent ! Malgré les imprévus et le combat qui avait l'air de mal se dérouler, je te décerne une note parfaite mon cher Rosalia, cette fin était tout à fait inattendue, même toi tu as l'air complètement confus par ce qui vient de se passer, laissant une touche très naturelle à cette situation complètement renversante !

- Khurod, nous n'avons pas besoin de ton avis, les choses se sont déjà assez mal passée comme cela...

Bien évidemment, ce qui embêtait le plus Amanda, ce n'est pas que le démon embêtait quasiment tout le monde avec ses dires, mais surtout que sa présence couplée à celle de Rosalia n'était pas vraiment de son goût, il ne fallait pas que les deux commencent à s'entendre, sinon, la situation pouvait empirer.

Khurod continua dans sa lancée en ignorant purement et simplement Amanda puis commença à rire de plus en plus fort en se tournant vers Nikolaï. Il avait d'ailleurs retrouvé ses pouvoirs vu la bonne humeur qu'il arborait et la lueur verte qui se dégageait de lui.


- Pfffhahaha ! HAHAHA ! Je ne sais pas qui es ton ami et il ne m'intéresse pas vu qu'il n'a pas de sang en lui ! Mais vous êtes vraiment adorable tous les deux en ce moment, surtout à cause de tes oreilles touffues.

Cher être de métal, peux-tu le caresser ? Cela ferait une scène vraiment adorable à contempler !


Amanda était un peu agacée par la situation, mais avec le temps, elle ne pouvait pas trop s'empêcher de sourire en coin avant de rire assez discrètement pour ne pas s'attirer les foudres de Nikolaï. Il fallait dire que le rire de baleine que Rosalia avait laissé échappé avant de se faire menacer tout à l'heure lui était revenu en tête, et puis voir Khurod se comporter comme un imbécile de façon aussi fier était assez hilarant, peut-être même plus qu'une tueur en série qui avait l'air d'être dans un cosplay.

- Pfffhaha ♫ Arrête Khurod, tu es vraiment un crétin quand tu t'y met, et tu vas encore t'attirer des ennuis ♪

Après cela, elle se dirigea quand même en direction du scientifique, l'observant un moment pour voir si la transformation avait en partie régénérée ses blessures par miracle avant de lui proposer de l'aide au cas ou ce n'était pas le cas et qu'il était encore blessé.
Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 04/03/2017

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Nikolaï Voronin a écrit :
Fidèle
Ven 21 Avr 2017 - 13:44
La nuit, clairement, allait être longue pour Nikolaï, vu que sa forme humaine était plus une blague qu'autre chose.

Déjà, tout le monde se fichait de lui, et même Rosalia avait reprit son rire.

Et en bonus, Grey avait littéralement pété les plombs et avait pris le pauvre scientifique dans les bras.


- J'ai bien cru que t'étais mort Nikolaï ! Tu ne sais pas à quel point ça me fait plaisir de te voir malgré tes changements !

Autant dire que Nikolaï avait complètement planté en entendant la phrase de Grey. Lui faire plaisir malgré ses changements ? Il le croyait vraiment mort au point que ses émotions avait sautés ?

Bonté divine, les choses sont encore pire que prévues.


- Gh... Vous lui avez fait quoi, à Grey, pour qu'il se mette dans un état pareil ?

Rosalia était en train de mourir de rire, se roulant sur le sol. Le spectacle était trop pour lui !

- KYAHAHAHAHA ! Eh beh, après Amanda, tu cherches à draguer le robot ? T'as aucune limite dans tes quêtes, mon Niko d'amour ! ~

- Rosalia, tu es mort.


Le regard noir qu'il lançait n'avait plus d'effet, Rosalia avait trop de larmes dans les yeux pour le remarquer, cette comédie valait clairement tout l'or du monde avec le scientifique rendu à ce niveau-là. Au point même qu'il n'avait même pas capté la présence de Khurod entre ses larmes et son rire bien bruyant.

Malheureusement pour Nikolaï, le calvaire ne faisait que commencer, car même Khurod se mettait dans le jeu.

Et il savait à quel point Khurod pouvait aller loin.


- Pfffhahaha ! HAHAHA ! Je ne sais pas qui es ton ami et il ne m'intéresse pas vu qu'il n'a pas de sang en lui ! Mais vous êtes vraiment adorable tous les deux en ce moment, surtout à cause de tes oreilles touffues.

Cher être de métal, peux-tu le caresser ? Cela ferait une scène vraiment adorable à contempler !


- Vous vous fichez de moi ? Je ne suis pas un jouet-

Mais il n'avait pas eu le temps de finir sa phrase qu'une main était posé sur ses oreilles et les caressait comme s'il s'agissait d'une peluche.

Autant dire que Nikolaï défigurait salement Grey.

Il voulait clairement lui demander d'arrêter, mais...


- Rawr.


Et il ne fallait pas une seconde plus pour qu'il pose à son tour ses deux mains devant sa bouche.

La honte, il ne voulait pas se mettre à ronronner ! … Le problème, c'est que ses mains ne faisaient pas leur boulot, donc on pouvait entendre son ronronnement dans la zone.

Nikolaï était confus, car c'était la première fois qu'il exprimait une sorte d'émotion. Du moins, inconsciemment, mais il était bel et bien clair que ses émotions existait et que son corps voulait les montrer après des années de silence.

C'était la dernière chose dont avait besoin Rosalia, hilare. A tel point qu'il ne pouvait plus respirer, et qu'il s'écroula au sol, sans crier gare. Complètement K.O.

Ça, il fallait le voir pour le croire. Le grand dragon, une créature maléfique qui avait effrayé des populations sur des générations... Mit K.O par son propre rire.


- Ah. Nos ancêtres souffraient et mourraient contre Rosalia, dans le passé. Mais nous, on a mieux que les armes, à ce que je vois... On passe pour des cons, et on les laisse mourir de rire. Je crois que nous avons la technique ultime. Parce que faut être capable pour passer pour des imbéciles en un temps record. Il n'y a pas à dire, pour ça on est les meilleures dans ce domaine.

Amanda avait profité de la situation pour s'approcher de Nikolaï, avant de l'observer.

- Je n'ai pas une seconde queue, une oreille caché ou autre chose si c'est ce que vous voulez. Si vous voulez toucher... Pff, au point ou j'en suis, le ridicule ne pourra pas aller plus loin. Allez-y, si ça vous chante.
Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 05/03/2017

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Grey a écrit :
avatar
Alpha
Ven 21 Avr 2017 - 14:43
Avoir fait quelque chose à Grey ? Il était pourtant dans son état normal... mais oui bien sûr, ce dernier avait totalement zappé que son inhibiteur était foutu ! La panique total !

Et le regard noir que son collègue lui lança n'améliora pas la situation de Grey, malgré le ronronnement assez inattendu, le robot n'avait pas le temps de continuer d'analyser Nikolaï dans cet état ainsi que de continuer à caresser ses oreilles.


- O-oh, oh non ! Mon inhibiteur ne fonctionne plus ! Après mes mains à réparer cela va être au tour de ça maintenant, génial, je n'avais pas besoin de ça ! ...

Du calme Grey, du calme... Doucement...


Grey qui paniquait, en voilà quelque chose auquel Nikolaï ne devait pas être habitué, et pour ce qui était de Rosalia aussi, mais ce dernier était KO et n'avait plus l'air de réagir de toute manière, ce qui ne changeait pas grand chose.

Nikolaï avait aussi profité de la situation pour faire un monologue qui montrait bien l'absurdité de la situation, au moins il n'avait pas perdu son cynisme, ce qui était quand même rassurant dans un sens. Ce qui l'était moins, c'était l'invitation qu'il donna à Amanda de le caresser, était-il si désespéré que ça ? Car ce n'était pas son genre de faire ce genre de proposition.

Mais il y avait des choses plus urgentes à faire, et Grey ne tarda pas à le faire rappeler à tout le monde.


- Nous n'avons pas le temps pour ce genre de chose... pas moi en tout cas. Il faut vite que je rentre à la maison pour me réparer avant d'aller au travail demain ! Nous avons pris beaucoup de jours de congés ces temps-ci avec tous les malheurs qui nous sont arrivés depuis que je vis avec vous deux, cela m'étonnerai qu'ils nous accordent du repos pour le lendemain !

...

Nikolaï, je sais que tu es encore déboussolé par tout ce qui t'arrive en ce moment mais si tu veux rester, tu peux. Il faut juste que tu penses à cacher tout cela, enfin... tu vois ce que je veux dire. Les gens risquent de se poser beaucoup de questions à ton travail sinon !


Voir Grey aussi expressif faisait assez étrange, mais cela n'enlevait pas de crédibilité dans ce qu'il disait, au fond il avait raison, même si Nikolaï voulait peut-être en connaître plus sur ses nouvelles habilités sur le moment
Pièces Pièces : 44248
Nombre de messages : 3907
Date d'inscription : 27/06/2007
Liens : Connaissances : Gonta, Faust, Rosstail, Flandre, Azaela, Pignouf, Nikolaï, Roy

Amis : Tsubasa


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Grey parle avec la couleur #3300ff

Le forum est ouvert depuis 3804 jours ! N'oubliez pas de fêter son anniversaire le 26 Juin !


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Amanda Voanor a écrit :
avatar
Goomba
Ven 21 Avr 2017 - 15:16
- Je n'ai pas une seconde queue, une oreille caché ou autre chose si c'est ce que vous voulez. Si vous voulez toucher... Pff, au point ou j'en suis, le ridicule ne pourra pas aller plus loin. Allez-y, si ça vous chante.

- En voilà des manières de me parler alors qu'on se connaît depuis peu de temps ! Non, je suis juste venu voir si tu avais besoin de soins. Tu n'as pourtant pas vu tout le sang que tu as perdu ? La zone près des ronces qui ont prit feu en est toujours inondé !

Elle commença à sortir du matériel de soin au cas ou Nikolaï en avait besoin, et puis elle devait aussi en utiliser une partie sur elle même à cause de ses brûlures. Khurod avait plutôt l'air occupé de son côté à tenter de réveiller Rosalia en le secouant dans tous les sens avec sa magie, mais il avait l'air d'avoir du mal.

Mieux valait faire les premiers soins tout de suite vu le temps que ça allait sûrement lui prendre. Décidément, ce démon émeraude n'avait pas du tout les sens des priorités. Ou alors, c'était sûrement du favoritisme.


- Me demander de te toucher aussi ouvertement, tu as donc bien du cran, peut-être un peu après mes soins si tu as de la chance ♪ Allez, maintenant dit moi si tu es blessé, que je sache si j'utilise tout sur mes blessures !

En attendant, elle appliqua de l'onguement sur sa jambe blessée en regardant Khurod qui était toujours aussi occupé avec Rosalia de son côté. Elle voulait l'en empêcher car réveiller le dragon n'était peut-être pas la meilleur idée pour elle, mais vu la tête de mule qu'était Khurod, cela allait sûrement être une perte d'énergie et de temps que de vouloir le raisonner.

Puis elle regarda à nouveau le robot ainsi que Nikolaï.


Au moins, malgré ton état, je suis soulagé de voir que Rosalia n'avait rien préparé avec Khurod pour finir, car ça aurait pu très mal se passer. Cependant, ton étrange petit ami a l'air d'avoir du pain sur la planche et est pressé de rentrer. C'est peut-être une bonne idée de le faire avant que Rosalia se réveille.

Par contre, il va sûrement falloir que tu t'habitues à ta nouvelle forme, on dirait qu'il y a encore des choses que tu n'as pas l'air de maîtriser... et un chasseur qui ne maîtrise pas très bien ses armes et souvent destiné à finir prématurément sous terre ♫


Elle se leva en regardant Nikolaï un moment, avec un air hésitant, puis se rapprocha de lui pour finir et commença à faire passer sa main le long de sa tête pour finir le trajet le long de son dos pour le caresser.

- Désolé, on dirait que je n'ai pas réussi à m'en empêcher pour finir ♫ C'est tellement doux et chaud, un peu comme ce que j'ai l'habitude de porter comme vêtement ♪ Mais ne t'en fais pas, je ne compte pas te chasser en ce moment, hahaha ♫

Au moins, c'était bien Amanda et c'était la seule qui n'avait pas changée dans le trio avec son humour toujours aussi bizarre quelque fois, Khurod devait peut-être un peu déteindre sur elle.
Pièces Pièces : 4145
Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Amanda berce vos oreilles en #CC3300
Khurod vous les brises en #FF0000
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Fidèle
Ven 21 Avr 2017 - 18:01
D'après ce qu'il avait entendu, Grey avait définitivement pété un plomb : son inhibiteur était complètement H-S, et qu'il voulait se retirer pour réparer ça avant de retourner au travail. Il s’inquiétait même pour Nikolaï.

- Nikolaï, je sais que tu es encore déboussolé par tout ce qui t'arrive en ce moment mais si tu veux rester, tu peux. Il faut juste que tu penses à cacher tout cela, enfin... tu vois ce que je veux dire. Les gens risquent de se poser beaucoup de questions à ton travail sinon !


- Je sais, je trouverais un moyen. Par contre, vous feriez mieux de vous retirer au plus vite pour vous réparer, je ne veux pas que vous soyez dans un tel état instable pendant le travail, sinon les gens vont aussi se poser des questions.


Lorsque Amanda s'approcha à son tour, elle critiqua légèrement l'accueil du lion.

- En voilà des manières de me parler alors qu'on se connaît depuis peu de temps ! Non, je suis juste venu voir si tu avais besoin de soins. Tu n'as pourtant pas vu tout le sang que tu as perdu ? La zone près des ronces qui ont prit feu en est toujours inondé ! Me demander de te toucher aussi ouvertement, tu as donc bien du cran, peut-être un peu après mes soins si tu as de la chance ♪ Allez, maintenant dit moi si tu es blessé, que je sache si j'utilise tout sur mes blessures !

- … J'ai juste quelques lacérations aux épaules, et aux hanches. Les dégâts du feu et de la transformations sont parties, mais pas les attaques de Rosalia. A vous de voir si vous voulez gérer ça ou non, je peux me soigner tout seul au pire.

- Au moins, malgré ton état, je suis soulagé de voir que Rosalia n'avait rien préparé avec Khurod pour finir, car ça aurait pu très mal se passer. Cependant, ton étrange petit ami a l'air d'avoir du pain sur la planche et est pressé de rentrer. C'est peut-être une bonne idée de le faire avant que Rosalia se réveille.

Par contre, il va sûrement falloir que tu t'habitues à ta nouvelle forme, on dirait qu'il y a encore des choses que tu n'as pas l'air de maîtriser... et un chasseur qui ne maîtrise pas très bien ses armes et souvent destiné à finir prématurément sous terre ♫

- C'est vrai que c'est une bonne chose de voir Rosalia ne pas se mêler d'affaires avec Khurod. Quand à Grey, il peut se gérer à peu près seul. Quand à ma forme... Je n'ai pas le choix de toute manière. Puis j'ai des sortes... « d'instincts » qui semblent m'aider un peu. Même si je n'arrive pas à contrôler mon ronronnement, très honnêtement, et c'est relativement gênant.


Parlant de ronronnement, elle se décida enfin à prendre l'offre du scientifique en lui passant sa main de la tête au bas du dos. Autant dire que son ronronnement se faisait clairement entendre et que sa queue semblait presque danser, même si son expression sur le visage ne bougeait pas.


- Désolé, on dirait que je n'ai pas réussi à m'en empêcher pour finir ♫ C'est tellement doux et chaud, un peu comme ce que j'ai l'habitude de porter comme vêtement ♪ Mais ne t'en fais pas, je ne compte pas te chasser en ce moment, hahaha ♫


- Huh. Bon à savoir, même si vous et moi savez qu'un combat entre nous deux serait plutôt dangereux. Même si j'espère qu'un combat ne sera pas à prévoir.


Le ronronnement s'intensifia légèrement, même si Nikolaï ne l'avait pas remarqué. Par contre, il avait remarqué les écailles de Rosalia qui commencèrent à bouger, avant qu'il se lève subitement.

- LES GRILLES-PAINS NOUS ENVAHISSENT ! LES GRILLES-PAIN NOUS-

Il tourna ensuite sa tête vers Khurod, qu'il n'avait pas vraiment remarqué depuis le début.


- Oh, Khurod ! Cela faisait un bail. Alors, votre hiérarchie, ça va ? Il me semble qu'elle vous mène toujours la vie dure, non ?


Le dragon pencha légèrement sa tête, avec un sourire peu rassurant.

- Et comme je le disait auparavant... Ma proposition d'auparavant tient toujours mon chou, haha ~
Pièces Pièces : 21145
Nombre de messages : 149
Age : 18
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Grey a écrit :
avatar
Alpha
Sam 22 Avr 2017 - 0:29
Instable. Voilà pourquoi Grey faisait de son mieux pour garder son inhibiteur intact. Mais peut-être était-ce la vrai raison de cet instabilité ? Il aurait mieux fait de garder ses émotions plus souvent pour réussir à les maîtriser plus facilement avec le temps, mais il n'osait toujours pas le faire, justement à cause d'événements de ce genre et du manque de confiance qu'il octroyait à son entourage.

- Oui, je suis au courant de mon instabilité avec ces émotions, mais cela risque de prendre un moment, je ne sais même pas si cela sera réparé à temps. Il va falloir donc que je fasse comme si de rien n'était les premiers jours, mais comment ? Je ne suis pas habitué de ressentir tout cela directement, que faire, que faire...

Pendant ce temps, le scientifique parlait avec Amanda, ils discutaient en grande partie d'affaire qui ne le regardait pas vraiment et ne voulait pas trop les interrompre. Il était sur le point de partir quand il remarqua qu'Amanda commençait à le caresser, le faisant ronronner et bouger sa queue inconsciemment. C'était intéressant à regarder, ce qui retarda le robot dans son ambition à partir de là et ne pu s'empêcher d'arriver par derrière pour commencer à caresser aussi de la même façon Nikolaï aux endroits qui faisaient le plus réagir son corps.

- Intéressant, bien que tu n'as pas l'air d’éprouver d'émotions facial, tes ronronnements et ta queue de lion qui s'agite montre que tu es capable de ressentir des choses finalement, on tient une piste pour tes émotions !

Il continua son action de le caresser, cela devenait presque inconscient, Nikolaï avait mieux fait de le rappeler à l'ordre avant que cela devienne une habitude pour le robot, mais le fait que son collègue pouvait maintenant changer de forme l'intéressait beaucoup, histoire d'analyser son comportement et car il était tout simplement fasciné par les choses inhabituelles.

Du côté de Rosalia, il avait l'air d'avoir repris ses esprits et était en train de parler à Khurod, une personne que Grey ne connaissait pas, mais vu la situation de tout à l'heure, il ne préférait pas mettre son nez dans leur sujet au risque de dire quelque chose qu'il ne fallait pas.

Par contre, il tenta de recoller un peu les morceaux brisés, mais avant d'aller vers le dragon pour faire ceci, il laissa un mot au scientifique.


- Dans tous les cas, il commence à se faire tard, préviens moi Nikolaï si tu te décides à partir histoire qu'on y aille en même temps, sinon j'irai de moi même, je dois juste finir quelque chose...

Laissant son collègue se décider sur le moment quand il aura fini de discuter avec Amanda, Grey se dirigea en direction de Rosalia qui avait l'air de discuter légèrement avec Khurod, il n'écoutait pas vraiment ce qu'ils disaient vu qu'il était dans ses pensées, mais il attendait un moment de pause entre les deux pour ne pas trop les interrompre, avant de s'adresser au dragon.

- Hmmh... est-ce que ça va aller Rosalia ? J'espère que tu n'es pas trop blessé.

...

...

Tu sais pour la fois où tu t'es énervé contre moi à la maison quand je parlais des humains ? Je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé mais... je suis désolé pour tout ça.


Même si cela était en partie de la faute de Rosalia qui était bien trop susceptible et de naturel violent, les excuses de Grey étaient sincère, même si le dragon ne l'aimait pas à cause de sa nature, il ne voulait pas empirer la situation, au risque de se mettre encore plus à dos quelqu'un qu'il côtoyait tous les jours et dont il appréciait à sa manière.
Pièces Pièces : 44248
Nombre de messages : 3907
Date d'inscription : 27/06/2007
Liens : Connaissances : Gonta, Faust, Rosstail, Flandre, Azaela, Pignouf, Nikolaï, Roy

Amis : Tsubasa


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Grey parle avec la couleur #3300ff

Le forum est ouvert depuis 3804 jours ! N'oubliez pas de fêter son anniversaire le 26 Juin !


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Amanda Voanor a écrit :
avatar
Goomba
Sam 22 Avr 2017 - 1:11
Elle continua de caresser Nikolaï, amusée par la situation avant de laisser place à Grey qui fit la même chose. Même si Nikolaï n'avait pas vraiment l'air de prendre son pied, son corps indiquait tout autre chose. Dans tous les cas, elle reprit la parole pendant que l'androïde s'occupait du scientifique.

Très bien, je vais m'occuper de mes brûlures par la suite. Et ne refuse pas mon offre vu que tu es blessé ! Les deux abrutis ont l'air occupés au loin, donc il va falloir qu'on attende un bon moment avant qu'ils ne daignent venir. Ne fait pas le timide et montre-moi tes blessures que je m'occupe de tout cela ♫

Elle commença donc à sortir son matériel de soin, le temps que Nikolaï se prépare

Ooh, mais les ronronnements est pourtant la partie la plus adorable que tu as récupéré avec ta nouvelle forme, cela serait dommage de s'en plaindre, hahaha ♫ Au moins tes talents de chasse vont sûrement augmenter une fois que tu auras vite maîtrisé ta nouvelle forme de lion, cela risque d'être moins discret cependant.

Et oui, mieux vaut éviter un combat entre nous deux, mais ça, c'est si Khurod ne se met pas en tête des nouvelles choses nuisibles à tester, et tu sais comment il est... d'ailleurs, le fait de le voir à nouveau avec Rosalia ne m'inspire rien de bon, surtout que ce dernier a l'air d'être de retour parmi nous vu ce qu'il vient de crier comme ineptie...


Elle continua de regarder les deux gamins en fond en attendant que Nikolaï lui montre ses blessures. Ils étaient en train de discuter et elle espérait que ce que venait de subir Rosalia allait le dissuader de tenter de faire n'importe quoi, du moins pour le reste de la nuit.

De leur côté en tout cas, ils avaient l'air de parler de chose plutôt dangereuse, même si ils n'étaient toujours pas passé à l'action.


- Oh, Khurod ! Cela faisait un bail. Alors, votre hiérarchie, ça va ? Il me semble qu'elle vous mène toujours la vie dure, non ?

- Oh, tu peux me tutoyer mon cher ami, mais au fait, qu'était-ce cette... phrase par rapport aux grilles-pains ?

Dans tous les cas, c'est toujours compliqué pour ma hiérarchie, au moins ils ont finit de me surveiller pour l'instant étant donné que je n'ai pas pu abuser de mes pouvoirs. Mais j'ai pensé à un plan, plus je travaille bien et plus je monte en grade et ainsi qu'en puissance, alors si un moment je suis placé assez haut, peut-être que je pourrai tenter quelque chose à ce moment là...


Puis quand le dragon lui rappela qu'il pouvait toujours user de son aide suivi du sourire vraiment sadique, il prit une mine très réjouis en lui retournant un sourire assez malsain.

Maintenant que tu le dis... j'ai besoin de sang, de beaucoup de sang même. Le problème c'est que je ne peux pas partir comme cela en plein carnage, quand je commence à tuer je ne peux plus m'arrêter. Bien que mon travail est de récolter du sang, je ne dois pas aller dans les excès, c'est à dire, ne pas me la couler douce mais ne pas non plus exterminer la race humaine en un clin d’œil. C'est pour ça que je m'aide d'Amanda, mais vu le rythme auquel cela va, je ne fais que gagner de la force au compte goutte, et je m'attire toujours des ennuis entre temps... alors si tu as une idée par hasard, je suis preneur ! Hahaha !

C'est à ce moment que Grey rejoignit le duo pour présenter ses excuses, Khurod ne pu s'empêcher de rire, mais ce n'était pas à cause de cela, il s'était juste souvenu de tout ce qui s'était passé avant !

Hahaha ! Oh c'est mon acteur favori de la nuit ! Dommage que tu étais inconscient pendant sa prestation Rosalia ! Sais-tu qu'il a avoué son amour envers-toi à ce moment là ? C'était fantastique ! Hahaha !

Grey était complètement gêné, il ne pouvait pas la fermer ce démon ? Il espérait au moins que cela n'avait pas discrédité ses excuses.

- C-Ce n'est pas ça ! Je n'étais pas dans mon état normal !

Le robot n'ajouta pas grand chose à cela, étant embarrassé par la situation et ne sachant pas trop quoi dire pour éviter les dégâts.
Pièces Pièces : 4145
Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Amanda berce vos oreilles en #CC3300
Khurod vous les brises en #FF0000
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Fidèle
Sam 22 Avr 2017 - 22:20
Finalement, qu'est ce qui était le pire ?

Qu'il ait failli mourir, ou qu'il soit une vrai bête de foire pour tout le monde ?

Bah, il n'était plus à ça près. Grey avait d'ailleurs pris la place d'Amanda pour le tout des caresses.


- Intéressant, bien que tu n'as pas l'air d’éprouver d'émotions facial, tes ronronnements et ta queue de lion qui s'agite montre que tu es capable de ressentir des choses finalement, on tient une piste pour tes émotions !

- Encore heureux, je crois que même si c'était un objectif, voir votre cher scientifique meurtrier se mettre à faire des crises de joie doit être un véritable facteur pour les cauchemars éternels. Mais je n'ai aucun contrôle sur ma queue, donc c'est inconscient. Il faudra voir plus en détail.

Après un moment, il décida d'arrêter, peut-être par pitié pour le scientifique qui en prenait clairement plein la gueule depuis son retour.

- Dans tous les cas, il commence à se faire tard, préviens moi Nikolaï si tu te décides à partir histoire qu'on y aille en même temps, sinon j'irai de moi même, je dois juste finir quelque chose...

- Aucun problème, cela me donnera peut-être l'occasion de me dégourdir les pattes. Réglons ce qui nous reste et rentrons.


Maintenant, au tour d'Amanda qui souhaitait le soigner.

- Très bien, je vais m'occuper de mes brûlures par la suite. Et ne refuse pas mon offre vu que tu es blessé ! Les deux abrutis ont l'air occupés au loin, donc il va falloir qu'on attende un bon moment avant qu'ils ne daignent venir. Ne fait pas le timide et montre-moi tes blessures que je m'occupe de tout cela ♫


Et pendant qu'elle préparait le matériel de soin, Nikolaï retirait sa blouse, ainsi que son gilet et sa blouse, se laissant torse nu pour faciliter le travail de la jeune femme. On voyait clairement qu'il n'avait pas été loupé par le dragon. Mais il trouva malgré tout la force de se plaindre de sa forme.

- Ooh, mais les ronronnements est pourtant la partie la plus adorable que tu as récupéré avec ta nouvelle forme, cela serait dommage de s'en plaindre, hahaha ♫ Au moins tes talents de chasse vont sûrement augmenter une fois que tu auras vite maîtrisé ta nouvelle forme de lion, cela risque d'être moins discret cependant.

- Logique. Je ne vois pas par contre ce qu'il y a de si agréable dans mes ronronnements. Un chat ferait le même résultat. Je ne comprends pas non plus votre insistance pour me soigner, mais soit.

- Et oui, mieux vaut éviter un combat entre nous deux, mais ça, c'est si Khurod ne se met pas en tête des nouvelles choses nuisibles à tester, et tu sais comment il est... d'ailleurs, le fait de le voir à nouveau avec Rosalia ne m'inspire rien de bon, surtout que ce dernier a l'air d'être de retour parmi nous vu ce qu'il vient de crier comme ineptie...

- C'est Rosalia. C'est vrai que je n'ai pas réfléchis à ça, mais j'espère que Khurod ne donnera pas de mauvaises idées à ce fichu dragon. Il m'a bien montré que lui aussi sait faire des mises en scène, en combat.


Les deux regardèrent Rosalia et Khurod, sûrement en train de parler de leur objectifs, comme d'habitude.

- Oh, tu peux me tutoyer mon cher ami, mais au fait, qu'était-ce cette... phrase par rapport aux grilles-pains ?

Rosalia montra soudainement un air de panique, regardant à droite et à gauche.

- Euh... Mieux vaut ne pas en parler.

- Dans tous les cas, c'est toujours compliqué pour ma hiérarchie, au moins ils ont finit de me surveiller pour l'instant étant donné que je n'ai pas pu abuser de mes pouvoirs. Mais j'ai pensé à un plan, plus je travaille bien et plus je monte en grade et ainsi qu'en puissance, alors si un moment je suis placé assez haut, peut-être que je pourrai tenter quelque chose à ce moment là...


C'est à ce moment-là que Rosalia donna de nouveau sa proposition. Clairement, avoir un compagnon de jeu libre était une excellente idée... Pour lui.

- Maintenant que tu le dis... j'ai besoin de sang, de beaucoup de sang même. Le problème c'est que je ne peux pas partir comme cela en plein carnage, quand je commence à tuer je ne peux plus m'arrêter. Bien que mon travail est de récolter du sang, je ne dois pas aller dans les excès, c'est à dire, ne pas me la couler douce mais ne pas non plus exterminer la race humaine en un clin d’œil. C'est pour ça que je m'aide d'Amanda, mais vu le rythme auquel cela va, je ne fais que gagner de la force au compte goutte, et je m'attire toujours des ennuis entre temps... alors si tu as une idée par hasard, je suis preneur ! Hahaha !

- Alors... J'ai ce qu'il te faut pour augmenter ça. Vois-tu, Niki possède des cobayes humains sur qui il fait des expériences avant de les tuer. Mais je peux m'arranger pour que leur sang te soit destiné... De toute manière, Niki n'y verra que du feu, c'est moi qui doit souvent me débarrasser d'eux. Alors, ça te tente, un truc comme ça ?


Mais Grey arriva pour parler à Rosalia, tandis que Khurod riait de la présence du robot.


- Hmmh... est-ce que ça va aller Rosalia ? J'espère que tu n'es pas trop blessé.

...

...

Tu sais pour la fois où tu t'es énervé contre moi à la maison quand je parlais des humains ? Je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé mais... je suis désolé pour tout ça.


- … T'as pété les plombs, toi ? Enfin... J'vais bien. Évitons de remettre le sujet sur le tapis, et tout ira bien, mon chou ~

Le problème, c'est que le démon émeraude riait assez pour déranger Rosalia dans sa parole.


- Hahaha ! Oh c'est mon acteur favori de la nuit ! Dommage que tu étais inconscient pendant sa prestation Rosalia ! Sais-tu qu'il a avoué son amour envers-toi à ce moment là ? C'était fantastique ! Hahaha !

- …


Rosalia regarda Khurod, puis Grey, puis Khurod, puis Grey.

- … ATTENDS, QUOOOOIIII ?!

- C-Ce n'est pas ça ! Je n'étais pas dans mon état normal !

- Ça, j'veux bien le croire... Ne pas me dire en face ton amour, c'est mignon mais inutile. Fallait le dire tout de suite, j'aurais été plus sympa avec toi sinon, huhuhuuu !


Sans plus de mots il reprit sa forme humaine pour approcher son visage de celui de Grey à quelques centimètres.

- Allez, mon Grey d'amour. Je te pardonne parce que t'es sympathique, huhu !

Et il déposa un baiser sur la joue droite de l'androïde, riant très légèrement et reprenant sa forme.

- Enfin... Si t'es d'accord avec ma proposition, Khurod, faudra me donner la marche à suivre pour sacrifier et te filer le sang, je connais rien à ta hiérarchie. Les seules hiérarchies que j'ai connu... Ouais, les dragons-dieux ont jamais été lourds avec les protocoles, t'façon. Vous, par contre, ça à l'air d'être la mort. Faut vraiment te faire sortir de là. J'peux même manipuler Niko pour t'aider, s'il le faut ! ~
Pièces Pièces : 21145
Nombre de messages : 149
Age : 18
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Grey a écrit :
avatar
Alpha
Dim 23 Avr 2017 - 8:29
Les choses s'étaient donc bel et bien calmées, en tout cas, Grey et Nikolaï en avaient bientôt finit pour cette soirée, et heureusement. Grey avait acquiescé de la tête quand son collègue lui avoua qu'il était sur le point de partir et était donc maintenant confronté à Rosalia qui n'avait pas l'air d'être habitué que Grey parle aussi naturellement.

Il s'était demandé si ce dernier n'avait pas pété les plombs. Dans un sens oui, il n'était pas dans le même état que d'habitude, mais d'un autre côté, Grey était bel et bien normal comme ça, étant donné qu'il n'a jamais été construit avec un inhibiteur de base.

Mais vu la réaction étonnée voir négative des gens, il se disait que c'était peut-être une mauvaise idée que Rosalia continue d’interagir avec lui dans cet état, surtout quand Khurod était là pour empirer les choses. Il eut peur que le dragon ne le pardonne pas ou encore que le démon émeraude ait fait en sorte d'empirer les choses, mais il n'en était rien, car en plus de se faire pardonner, Rosalia lui déposa un baiser sur la joue.

Et dire que Grey était complètement perdu était un euphémisme. Il ne savait pas du tout ce que Rosalia lui avait fait mais ses émotions firent un bond et le robot se souvint des paroles de Nikolaï à propos du fait qu'il devait faire attention car le dragon faisait surtout cela pour manipuler ses émotions.

Il reprit son masque qui traînait à cause du combat de tout à l'heure, enleva la poussière dessus puis l'enfila, visiblement gêné que l'on voit sa réaction un peu confuse.


- Je... ne sais même pas vraiment ce qu'est l'amour, je l'ai dit, je n'étais pas dans mon état normal. Mais bon, le principal c'est que je sois pardonné... j'imagine.

C'est ainsi que sans se poser plus de questions, il repartit en direction inverse, ne voulant pas trop se mêler à tout ça, surtout si Rosalia commençait à jouer avec ses émotions. Il croisa entre temps Nikolaï a torse nu qui avait l'air d'être soigné par Amanda. Il aurait bien voulu faire quelques analyses au cas ou il y avait quelques changements en plus, mais il préféra partir.

Je risque d'être à la table du salon une fois à la maison Nikolaï. Je ne sais pas si je pourrai travailler directement pour ce qui nous attends au boulot, mais si jamais tu as besoin d'aide, n'hésites pas à me demander.

C'est ainsi qu'il se dirigea lentement, en direction du portail qui était encore bien loin, autant prendre déjà de l'avance, en espérant que les choses ne dégénèrent pas d'un coup d'ici là. Il jeta quand même quelques coups d’œils derrière lui en même temps, au cas ou un imprévu se présentait ou si on avait encore besoin de lui.
Pièces Pièces : 44248
Nombre de messages : 3907
Date d'inscription : 27/06/2007
Liens : Connaissances : Gonta, Faust, Rosstail, Flandre, Azaela, Pignouf, Nikolaï, Roy

Amis : Tsubasa


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Grey parle avec la couleur #3300ff

Le forum est ouvert depuis 3804 jours ! N'oubliez pas de fêter son anniversaire le 26 Juin !


 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Amanda Voanor a écrit :
avatar
Goomba
Dim 23 Avr 2017 - 10:40
Si on laissait de côté les blessures qui jonchaient chaotiquement son corps à cause de son altercation avec Rosalia, Nikolaï était plutôt bel homme sans son haut, et mignon avec ses nouveaux attributs de lion, mais Amanda n'allait pas le faire remarquer pour ne pas trop s'attirer la foudre du scientifique, elle en ria quand même très légèrement à la vu de tout cela.

Dans un sens, cela rappelait aussi à la jeune femme son état après les entraînements avec Khurod, ce dernier n'était pas vraiment un gentleman il fallait le dire, mais les combats avec le démon émeraude avaient le mérite d'être exaltants.

En tout cas, Nikolaï faisait toujours son ronchon à se poser des questions sur tout et n'importe quoi en ne prenant pas la peine de comprendre un autre point de vu que le sien, mais Amanda commençait à être habituée de tout cela il fallait dire.


- Logique. Je ne vois pas par contre ce qu'il y a de si agréable dans mes ronronnements. Un chat ferait le même résultat. Je ne comprends pas non plus votre insistance pour me soigner, mais soit.

- Le seul gros chat qu'il y a en ce moment, c'est toi ♫ On va dire que tes ronronnements sont assez puissant, ce qui est amusant, et puis passer mes mains sur toi, c'est presque aussi réconfortant que de ressentir ton sang vu la chaleur que tu dégages, haha ♪

La jeune femme commençait à appliquer des soins sur le corps de Nikolaï, cela aurait été dommage que tout cela commence à s'infecter il faut dire, donc elle ne perdit pas trop de temps, mais la remarque de Nikolaï commençait à l'inquiéter de plus en plus.

- C'est Rosalia. C'est vrai que je n'ai pas réfléchis à ça, mais j'espère que Khurod ne donnera pas de mauvaises idées à ce fichu dragon. Il m'a bien montré que lui aussi sait faire des mises en scène, en combat.

- Pour être sincère, c'est plutôt le contraire, j'espère que ce n'est pas Rosalia qui est en train de lui donner des mauvaises idées. Peut-être qu'on ferait mieux de trouver un moyen de les séparer avant que les choses n'empirent... si tu veux mon avis, il va falloir qu'on ne s'éternise pas trop ici.

Elle continua d'appliquer les soins, heureusement que le scientifique ne ressentait rien car vu l'effet costaud des produits qu'elle avait apporté, cela aurait fait grincer des dents n'importe quel patient. Puis elle continua de regarder Rosalia et Khurod au loin.

---------------------

- Alors... J'ai ce qu'il te faut pour augmenter ça. Vois-tu, Niki possède des cobayes humains sur qui il fait des expériences avant de les tuer. Mais je peux m'arranger pour que leur sang te soit destiné... De toute manière, Niki n'y verra que du feu, c'est moi qui doit souvent me débarrasser d'eux. Alors, ça te tente, un truc comme ça ?

- Ooooh, il est plus intriguant que ce que je pensais ton petit protégé ! Même si ses talents dramaturgique laissent plutôt à désirer...

Khurod regardait la scène avec le robot avec toute son attention, il en ria vraiment beaucoup et la réaction inattendue fasse au baiser était plutôt cocasse, mais il arrêta soudainement de rire pour réfléchir à quelque chose. Et le sourire qu'il arborait n'indiquait rien de bon, surtout après ce que Rosalia était en train de lui raconter.

- Enfin... Si t'es d'accord avec ma proposition, Khurod, faudra me donner la marche à suivre pour sacrifier et te filer le sang, je connais rien à ta hiérarchie. Les seules hiérarchies que j'ai connu... Ouais, les dragons-dieux ont jamais été lourds avec les protocoles, t'façon. Vous, par contre, ça à l'air d'être la mort. Faut vraiment te faire sortir de là. J'peux même manipuler Niko pour t'aider, s'il le faut ! ~

Oh, cela fait plaisir d'avoir un compagnon prêt à m'aider dans tout cela, hahahaha... j'en aurai bien besoin car ils sont coriaces, mais mieux vaut ne pas s'occuper d'eux pour le moment, le temps que l'on gagne en puissance tous les deux avant de faire quelque chose à ma hiérarchie.

Il lui offrit une dague de manière très discrète, personne ne l'avait remarqué. Elle était ensorcelée par le pacte mais de façon permanente, cela pouvait se voir par la lueur verte au lieu de mauve qui s'en dégageait. Puis il commença à lui parler directement dans son esprit.

Plante cela dans un corps et l'essence contenu dans son sang me reviendra... Ceci-dit, cela va être compliqué de l'utiliser discrètement. Il va falloir le faire quand personne ne regardera, à moins que tu trouves un moyen détourné pour l'employer... tu sais, ton chéri qui porte un masque pourrait peut-être s'en charger, tu as l'air de ne pas le laisser indifférent, tu devrais tenter de le manipuler pour qu'il s'en charge sans qu'il le dise à personne pour les moments où tu ne pourras pas utiliser la dague toi-même, hahaha

...

Bien sûr, c'est une démarche plutôt risquée alors tu as mieux fait de le faire toi-même en grande partie,
mais je me disais juste que cela pouvait pimenter les choses et me redonner des forces plus vite. Il n'a pas l'air d'être humain, plutôt un robot vu son manque de sang, donc j'imagine qu'il na pas besoin de dormir et qu'il est parfaitement autonome la nuit... si tu vois ce que je veux dire.
Pièces Pièces : 4145
Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Amanda berce vos oreilles en #CC3300
Khurod vous les brises en #FF0000
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Fidèle
Dim 23 Avr 2017 - 15:04
Finalement, après toute cette petite aventure, Grey se décida à partir en premier. Il commença lentement à quitter les lieux, exprimant à Nikolaï une dernière fois pour lui indiquait qu'il se reverraient à la maison, et qu'il ne devait pas hésiter à demander de l'aide. Nikolaï acquiesça, laissant enfin l’androïde prendre congé.

Une fois ceci fait, c'était Amanda qui était maintenant en train de reprendre le relais pour s'occuper du scientifique blessé. Bizarrement, elle s'amusa à regarder un peu longuement le haut de son corps.  Nikolaï lui jeta un regard de curiosité, se demandant bien ce qu'il y avait de si intéressant dans ses blessures, mais elle finit par rire très légèrement. Il était encore plus confus, mais... soit.

Quand il lui donna une légère remarque à propos de ses ronronnements, elle lui répondit sur le même ton que d'habitude.


- Le seul gros chat qu'il y a en ce moment, c'est toi ♫ On va dire que tes ronronnements sont assez puissant, ce qui est amusant, et puis passer mes mains sur toi, c'est presque aussi réconfortant que de ressentir ton sang vu la chaleur que tu dégages, haha ♪

- Hm. J'ignore pourquoi cela vous plaît tant que ça, les ronronnements, mais soit.

A ce moment-là, elle se décida de commencer les soins, mais clairement, les produits qu'elle utilisait étaient costaud. Évidemment, il ne ressentait rien, mais vu comment sa queue se tordait dans tout les sens avent de se tendre et de s'hérisser, son corps ne semblait pas bien accueillir le produit. Mais le plus grave était à venir, car les deux abordèrent de nouveau le thème de Khurod et Rosalia.

- Pour être sincère, c'est plutôt le contraire, j'espère que ce n'est pas Rosalia qui est en train de lui donner des mauvaises idées. Peut-être qu'on ferait mieux de trouver un moyen de les séparer avant que les choses n'empirent... si tu veux mon avis, il va falloir qu'on ne s'éternise pas trop ici.

- Dans tout les cas, l'influence de l'un sur l'autre aggrave la situation. Les séparer tout les deux risque d'être très compliqué, mais... Avec Rosalia, il y a de nombreux moyen pour lui faire perdre son temps et ralentir l’interaction. Si tu veux lui faire peur et l'éloigner de Khurod... Dit lui de faire attention, car il y a des grille-pains dans le coin. Ça a l'air stupide dit comme ça, mais cela marche vraiment. Si tu peux le prendre par surprise en hurlant un bon coup, je pense qu'il aura une sacrée peur.


Quand à Khurod et Rosalia, leur plan se dessinait, enfin. L'entité démoniaque lui passa discrètement une dague à ses couleurs, que le dragon cacha dans la rose sur le bout de sa queue.

- Plante cela dans un corps et l'essence contenu dans son sang me reviendra... Ceci-dit, cela va être compliqué de l'utiliser discrètement. Il va falloir le faire quand personne ne regardera, à moins que tu trouves un moyen détourné pour l'employer... tu sais, ton chéri qui porte un masque pourrait peut-être s'en charger, tu as l'air de ne pas le laisser indifférent, tu devrais tenter de le manipuler pour qu'il s'en charge sans qu'il le dise à personne pour les moments où tu ne pourras pas utiliser la dague toi-même, hahaha.

...

Bien sûr, c'est une démarche plutôt risquée alors tu as mieux fait de le faire toi-même en grande partie,
mais je me disais juste que cela pouvait pimenter les choses et me redonner des forces plus vite. Il n'a pas l'air d'être humain, plutôt un robot vu son manque de sang, donc j'imagine qu'il na pas besoin de dormir et qu'il est parfaitement autonome la nuit... si tu vois ce que je veux dire.


- C'est un androïde, la pire espèce qu'il puisse exister. Une reproduction de la Nature... Par la technologie, créé par les humains. Horrible. Mais il est facile à manipuler, je peux bien au moins lui donner une quelconque utilité dans sa misérable petite vie. Enfin... Je ferais attention avec ton cadeau, ne t'inquiète pas. De toute manière, Niki ne reste jamais longtemps pour la fin, alors c'est tout bénef ~


Rosalia ria un peu, heureux de pouvoir ENFIN faire quelque chose pour son ami.

- Ah, là là. J'ai hâte de pouvoir voir jusqu'à ou mènera notre chemin de destruction. Ah, d'ailleurs... Je commence à me demander, ton Amanda, tu va te débarrasser d'elle quand tu seras hors de là, non ? Elle n'a pas l'air de te ramener autant de sang que tu en a besoin, elle n'a pas l'air d'être un excellent pion niveau meurtre/temps et qu'elle à un certain don pour t'attirer aussi dans les ennuis pour faire ce qui lui plaît.


Le dragon regarda d'ailleurs la jeune femme avec un air plutôt mauvais, ainsi que... les soins de Nikolaï.

- Eh ben tu manques pas d'air, toi, de demander des soins à quelqu'un comme Amanda, maintenant. Tant qu'on y est, faites comme chez vous, le vieux p'tit couple ! Faites COMME SI ON ÉTAIT PAS LA. C'est pour quand, le mariage ? Tant qu'il y ait pas de môme en jeu, après... Sauf si je peux en dévorer ! KYAHAHA !

Nikolaï ne disait rien, mais la manière dont ses oreilles étaient tirées en arrières et que sa queue était hérissé vers le haut, ainsi que ses cheveux étant eux aussi légèrement hérissé, pas de toute, Nikolaï voulait lui faire sa fête.

- On devrait VRAIMENT éloigner ces deux-là, surtout Rosalia. Ses remarques m'ennuient profondément vu sa stupidité.
Pièces Pièces : 21145
Nombre de messages : 149
Age : 18
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Amanda Voanor a écrit :
avatar
Goomba
Lun 24 Avr 2017 - 10:29
Les deux entités commençaient bel et bien à avoir un plan pour le plus grand malheur du duo humain, voir des humains tout court dans un futur lointain. Ils n'avaient donc plus grand chose à faire, si ce n'est de discuter un peu du cas de Grey et de Khurod.

- C'est un androïde, la pire espèce qu'il puisse exister. Une reproduction de la Nature... Par la technologie, créé par les humains. Horrible. Mais il est facile à manipuler, je peux bien au moins lui donner une quelconque utilité dans sa misérable petite vie. Enfin... Je ferais attention avec ton cadeau, ne t'inquiète pas. De toute manière, Niki ne reste jamais longtemps pour la fin, alors c'est tout bénef ~

Hahaha ! Tu joues bien la comédie, j'aime ça ! Embrasser quelqu'un qu'on déteste d'une façon aussi naturelle, tu me rassures sur tes talents de manipulation, j'ai hâte de voir la suite ! Cet androïde comme tu dis a l'air intéressant tout compte fait, mais fait attention, j'ai bien peur que ton petit protégé va sûrement aussi tenter de le manipuler avant toi...

- Ah, là là. J'ai hâte de pouvoir voir jusqu'à ou mènera notre chemin de destruction. Ah, d'ailleurs... Je commence à me demander, ton Amanda, tu va te débarrasser d'elle quand tu seras hors de là, non ? Elle n'a pas l'air de te ramener autant de sang que tu en a besoin, elle n'a pas l'air d'être un excellent pion niveau meurtre/temps et qu'elle à un certain don pour t'attirer aussi dans les ennuis pour faire ce qui lui plaît.

Je ne sais pas encore, c'est une question assez compliquée. Si je le pouvais, je m'en débarrasserai bien en ce moment, en effet, mais cela va m'attirer des problèmes. Et si jamais j'arrive à me sortir de tout ça, elle ne pourra plus faire grand chose contre moi, donc je pensais plus à de la torture, ou quelque chose dans le genre.

Mais sinon, non, elle est plutôt coriace quand elle s'y met, c'est pour ça qu'elle est toujours en vie d'ailleurs... mais elle est aussi rusée, je la soupçonne même d'être efficace par moment et ensuite très faible pour en quelque sorte bloquer mon grade dans ma hiérarchie, hmpf...


Khurod était bel et bien ennuyé de la position où il se trouvait, mais il se disait que tout cela allait finir par changer un jour avec de la patience, et puis son alliance avec Rosalia allait sûrement accélérer les événements et déstabiliser les plans d'Amanda.

Pour en revenir à cette dernière, elle était toujours concentrée sur l'état de Nikolaï





- Hm. J'ignore pourquoi cela vous plaît tant que ça, les ronronnements, mais soit.

- Oh, si tu comprenais le comportement des gens je commencerai à me faire du soucis ♪ Mais ne t'en fais pas, peut-être qu'en continuant tes expériences sur les gens, tu arriveras à y voir plus clair un jour ♫

Elle continua d'appliquer les traitements en regardant le queue de Nikolaï se tortiller dans tous les sens avec amusement tout en écoutant les conseils du scientifique pour tenter de séparer les deux entités, en espérant que cela ne mènera pas encore à d'autres combats.

- Dans tout les cas, l'influence de l'un sur l'autre aggrave la situation. Les séparer tout les deux risque d'être très compliqué, mais... Avec Rosalia, il y a de nombreux moyen pour lui faire perdre son temps et ralentir l’interaction. Si tu veux lui faire peur et l'éloigner de Khurod... Dit lui de faire attention, car il y a des grille-pains dans le coin. Ça a l'air stupide dit comme ça, mais cela marche vraiment. Si tu peux le prendre par surprise en hurlant un bon coup, je pense qu'il aura une sacrée peur.

Des grilles-pains ? Le faire peur en hurlant ? Mais qu'est-ce que Rosalia était comme genre d'entité au juste ? Amanda avait l'air de douter de plus en plus de la puissance que ce dragon avait jadis, mais elle tenta quand même de croire Nikolaï tant bien que mal, après tout, il vivait bien avec ce rosier sur pattes, il devait bien connaître deux ou trois trucs à propos de lui.

Et bien, maintenant je ne sais pas qui est le plus exaspérant entre Khurod et ton Rosalia, pas étonnant qu'ils ont l'air de s'entendre. Même si ton plan a l'air plutôt étrange, on peut bien tenter cela, en espérant que ces deux gamins n'ont pas déjà conclu quelque chose. Il va falloir de l'aide cependant, pourquoi ne pas combiner les deux ? Tu peux le distraire avec ces fameux grilles-pains pendant que je me faufilerai pour tenter de lui faire peur.

Sinon on peut aussi tenter de l'aveugler, il s'était mis momentanément KO quand je lui ai blessé les yeux pendant que tu n'étais pas là.


En voilà un plan plutôt étrange dans l'ensemble, Amanda n'était pas très habituée à ce genre de chose puérile, mais si cela pouvait donner une leçon au dragon et ainsi empêcher Khurod de se rapprocher de lui de la soirée, cela pouvait valoir le coup. Mais sa concentration se déstabilisa suite à la remarque de Rosalia.

- Eh ben tu manques pas d'air, toi, de demander des soins à quelqu'un comme Amanda, maintenant. Tant qu'on y est, faites comme chez vous, le vieux p'tit couple ! Faites COMME SI ON ÉTAIT PAS LA. C'est pour quand, le mariage ? Tant qu'il y ait pas de môme en jeu, après... Sauf si je peux en dévorer ! KYAHAHA !

Heureusement, la jeune chasseuse gardait quand même son sang froid malgré l'envie intérieur d'arracher les dents du dragon, mais la réaction de Nikolaï l'inquiétait un peu, cela ne présageait rien de bon et bien qu'il n'avait pas beaucoup d'émotion, elle pouvait voir qu'il commençait à s'immerger dans une colère inconsciente avec les réactions de son corps, ce qui n'était pas une bonne nouvelle non plus vu l'instabilité que le scientifique avait pour garder son apparence humaine.

- Du calme, il tente juste de te déconcentrer, puis il peut parler pour quelqu'un qui passe autant de temps à discuter avec Khurod, non, je pense qu'il est juste un peu jaloux ♪ Mais si tu veux vraiment le faire taire tout de suite, on peut toujours viser ses yeux, cela ne me dérangerait pas trop d'y plonger encore quelques flèches dedans, fait juste attention à ton état ♫
Pièces Pièces : 4145
Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Amanda berce vos oreilles en #CC3300
Khurod vous les brises en #FF0000
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Fidèle
Lun 24 Avr 2017 - 19:50
Le plan que préparaient Rosalia et Khurod semblait tenir la route, voir même prometteur pour leur objectif principal : aider Khurod à grimper dans la hiérarchie et le faire sortir de là.  Évidemment, il y avait des éléments qui pouvaient perturber ces plans, et ils étaient nommés Nikolaï et Amanda... D'ailleurs, quand le dragon le questionna a propos de la jeune femme, il ne semblait pas très heureux d'aborder le thème.

- Je ne sais pas encore, c'est une question assez compliquée. Si je le pouvais, je m'en débarrasserai bien en ce moment, en effet, mais cela va m'attirer des problèmes. Et si jamais j'arrive à me sortir de tout ça, elle ne pourra plus faire grand chose contre moi, donc je pensais plus à de la torture, ou quelque chose dans le genre.

Mais sinon, non, elle est plutôt coriace quand elle s'y met, c'est pour ça qu'elle est toujours en vie d'ailleurs... mais elle est aussi rusée, je la soupçonne même d'être efficace par moment et ensuite très faible pour en quelque sorte bloquer mon grade dans ma hiérarchie, hmpf...


Le dragon réfléchissait, et vite. Il semblerait que si Nikolaï était une horreur à gérer, cela semblait être le même cas pour Khurod quand il s'agissait d'Amanda.

Mais une étincelle lui vint en tête.


- Oh, tu sais, je pense avoir un moyen de les ralentir si on tente un jour de se réunir pour parler de cela plus en détail... J'ai entendu lorsque Niki parlait avec son copain l'androïde qu'Amanda était susceptible de venir chez lui si jamais il se passait quelque chose qui pourrait avoir un lien entre nous deux. Et maintenant que j'y pense, Niki a un très joli laboratoire de produits encore en essais, et certains ont des effets plutôt pratiques... On pourrait toujours essayer de les piéger et de saboter leur tentative de nous ralentir avec ça... Si tu vois ou je veux en venir... ~


Le dragon ricana légèrement dans sa proposition. C'était dangereux, certes, mais ça valait le coup pour gagner du temps contre le duo.

Parlant d'eux, ils étaient encore sur les soins. D'ailleurs, Amanda semblait peu convaincue par le plan, mais sembla malgré tout l’accepter, il n'y avait que ça à tenter.

- Et bien, maintenant je ne sais pas qui est le plus exaspérant entre Khurod et ton Rosalia, pas étonnant qu'ils ont l'air de s'entendre. Même si ton plan a l'air plutôt étrange, on peut bien tenter cela, en espérant que ces deux gamins n'ont pas déjà conclu quelque chose. Il va falloir de l'aide cependant, pourquoi ne pas combiner les deux ? Tu peux le distraire avec ces fameux grilles-pains pendant que je me faufilerai pour tenter de lui faire peur.

Sinon on peut aussi tenter de l'aveugler, il s'était mis momentanément KO quand je lui ai blessé les yeux pendant que tu n'étais pas là.


- Très bien, cela marchera parfaitement. Par contre... Un conseil, n'attaque PAS ses yeux. J'ignore comment il fait ça, mais toute tentative d'attaque directe dans les yeux transfert les dégâts dans son masque. Et... Disons que tu ne veux pas savoir ce qu'il y a dessous. Pas qu'il soit horrible, bien le contraire... Mais d'après de nombreuses légendes, c'est en retirant son masque qu'il devient un danger. Je n'aimerais pas avoir à faire ça.


Mais c'est à ce moment là que Rosalia se plaignait du duo, avant de se moquer d'eux avec de mauvais sous-entendus. Et le duo masquait leur rage (du moins, Niko ne le ressentait pas, son corps si.). Malgré tout, Amanda remarqua l'énervement inconscient de Nikolaï et tenta de le calmer un peu.

- Du calme, il tente juste de te déconcentrer, puis il peut parler pour quelqu'un qui passe autant de temps à discuter avec Khurod, non, je pense qu'il est juste un peu jaloux ♪ Mais si tu veux vraiment le faire taire tout de suite, on peut toujours viser ses yeux, cela ne me dérangerait pas trop d'y plonger encore quelques flèches dedans, fait juste attention à ton état ♫

- On évite les yeux à tout prix, j'ignore comment tu as pu toucher ses yeux sans casser son masque... Quoique, il est fracturé maintenant que j'y pense... Dans tout les cas... Si on ne le calme pas rapidement, JE prendrais les choses en main. J'avais bien réussi à l'attaquer une fois, une seconde est toujours possible.


Le scientifique s'approcha doucement de Rosalia, prêt à lui déballer son speech de grille-pain quand Amanda serait prête à l'effrayer.
Pièces Pièces : 21145
Nombre de messages : 149
Age : 18
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Amanda Voanor a écrit :
avatar
Goomba
Mar 25 Avr 2017 - 8:17
La hiérarchie de Khurod était un sujet compliqué, surtout car composée de personne puissantes et dont il ne connaissait pas tous les tenants et aboutissements, en discuter était donc plutôt déprimant quelques fois, mais le fait qu'il s'était trouvé un allié prêt à l'aider éclaira un peu son humeur, surtout quand son interlocuteur était vraiment impliqué au point de tenter de trouver un moyen d'arranger tout ça.

- Oh, tu sais, je pense avoir un moyen de les ralentir si on tente un jour de se réunir pour parler de cela plus en détail... J'ai entendu lorsque Niki parlait avec son copain l'androïde qu'Amanda était susceptible de venir chez lui si jamais il se passait quelque chose qui pourrait avoir un lien entre nous deux. Et maintenant que j'y pense, Niki a un très joli laboratoire de produits encore en essais, et certains ont des effets plutôt pratiques... On pourrait toujours essayer de les piéger et de saboter leur tentative de nous ralentir avec ça... Si tu vois ou je veux en venir... ~

Khurod était pensif mais souriait intérieurement. Bien que tout cela était dangereux, le fait d'avoir un complice allait rendre tout cela beaucoup plus simple finalement, même si cela allait sûrement prendre du temps et de la ruse. Il était sur le point de répondre face à cela quand il remarqua Nikolaï se rapprocher, il eut donc le réflexe de se taire en le regardant.

Son attention était donc tourné vers lui et non vers Amanda qui s'était discrètement rapprochée de Rosalia de façon détournée, prêt à l'effrayer un bon coup pour que les deux entités arrêtent de converser. Elle avait bien retenu le plan : l'effrayer une bonne fois pour toute sans toucher aux yeux.

Elle était cependant assez curieuse de voir ce que Rosalia sans son masque pourrait donner, mais elle retira rapidement cette idée de sa tête d'après les informations de Nikolaï quant à sa puissance cachée. Elle avait préparée son plus beau cri tout en réservant une flèche dans son arc, elle savait que si elle pouvait décocher un projectile assez rapidement sur la surface émeraude de Khurod, cela ne lui fera aucun dégât mais l'impact sur cette matière étrange libérera un son strident. Elle avait d'ailleurs prévenu à l'avance Nikolaï de se boucher les oreilles une fois qu'il la verra sortir son arc.

Elle espérait que tout cela allait suffire sans que cela provoque de nouveau un gros combat, il fallait dire qu'elle avait déjà soignée Nikolaï ainsi qu'elle même, mais tout cela était important pour empêcher Khurod d'avoir de l'aide pour cette nuit.

Elle attendit donc que le scientifique commence son speech pour répandre la voix du saint grille-pain.


- Euh... j'ai l'impression que ton jouet veut quelque chose, je ne sais pas si c'était une si bonne idée que ça de le provoquer... vu comment ses adorables oreilles et sa queue réagissent en ce moment... pff... pfffHAHAHA, comme il est adorable !

Décidément, les deux ne pouvaient pas s'empêcher de se moquer du duo humain.
Pièces Pièces : 4145
Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Amanda berce vos oreilles en #CC3300
Khurod vous les brises en #FF0000
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Fidèle
Ven 28 Avr 2017 - 21:48
Ca y est, l'heure du plan de Nikolaï et de Amanda pour chasser Rosalia était là.

Bon, clairement, un plan fait en deux minutes par un scientifique qui connait pas précisément Rosalia et approuvé par une jeune femme peu convaincue ne donnait pas beaucoup d’avenir, mais autant essayer.

Il s'était approché de Rosalia et de Khurod, ce dernier fit d'ailleurs une remarque sur son arrivé avec moqueries, comme d'habitude.

- Euh... j'ai l'impression que ton jouet veut quelque chose, je ne sais pas si c'était une si bonne idée que ça de le provoquer... vu comment ses adorables oreilles et sa queue réagissent en ce moment... pff... pfffHAHAHA, comme il est adorable !

Immédiatement et sous la méfiance, les oreilles et sa queue baissèrent, tout en étant bien raide, montrant clairement qu'il n'allait pas supporter une nouvelle insulte.

- Alors, Niki... Tu te fais à tes jolies oreilles ? On dirait que t'es énervé, c'est trop mignooon. ~

Et c'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase.

Nikolaï se transforma immédiatement sous sa forme de félin sans plus d'alertes, avant de pousser Rosalia un peu plus loin de Khurod.

- J'ai à te parler en urgence, alors au lieu de te moquer de moi, écoute-moi bien.

Évidemment, il préféra chuchoter les paroles pour éviter que Khurod, aussi dangereux qu'il soit, l'entende... Mais la manière de bouger de Rosalia montrait qu'il était clairement mal à l'aise, voir paniqué.

Il continua son blabla jusqu'à ce qu'il vit Amanda s'approcher discrètement, flèche à la main. Elle se prépara à tire,r avant de pousser un horrible hurlement et de tirer sa flèche.

Et sous ses recommandations, il se mit à terre, les pattes sur les oreilles, attendant que la flèche fasse son travail avec Khurod.

Dire que Rosalia avait eu peur était sous-estimer ce qui venait de se passer. Le dragon avait littéralement bondi sur plusieurs mètres avec un cri de détresse, perdant les pédales et s'envolant loin de la scène avec son plus beau vol et sa plus grande rapidité, laissant de jolies pétales roses tomber au sol.

Nikolaï, rassuré de voir ce maudit rosier sur pattes enfin s'éloigner de Khurod, se retransforma, avant d'approcher Amanda.

- Joli travail, je doute qu'il ait l'envie de revenir, sauf si il arrive à regagner un peu de dignité entre temps pour cela. Bref... Nous n'avons plus à nous soucier de lui, c'est déjà ça.

Mais rapidement, les émotions enfouies du scientifique resurgissaient par sa queue, qui bougeait avec force et détermination face à la réussite du plan.

- Par contre, je vais devoir trouver un moyen de gérer ça pendant mon travail. Je n'ai pas envie de devenir une bête de foire devant mes collègues ou devant mes élèves, cela serait le pire.

Il regarda sa main, et malgré ses gants, on pouvait clairement voir que ses ongles avaient bien grandis. Il resserra sa main lorsqu'une idée lui passa en tête.

- Mais... J'ai la très sérieuse impression que quelque chose de grave se trame avec Rosalia. Cela vient de me prendre d'un coup, mais quelque chose n'est pas net dans cette histoire...

Son regard se dirigea vers Khurod, avec un air clairement menaçant avec. Lui, il a des choses à se reprocher.

- … Khurod... J'ai clairement l'impression que ces deux-là sont en train de manigancer quelque chose d'extrêmement louche et dangereux, mais surtout qu'ils ont l'air de s'en sortir dans notre dos. Je vais devoir faire en sorte de ne plus lâcher Rosalia d'un poil.  
Pièces Pièces : 21145
Nombre de messages : 149
Age : 18
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Amanda Voanor a écrit :
avatar
Goomba
Sam 29 Avr 2017 - 8:07
Il fallait agir vite et c'était le seul plan de disponible sur le moment, il n'était donc pas question de faire la fine bouche, même si Amanda se demandait vraiment si cette histoire de grille-pain était quelque chose à prendre au sérieux. Mais si Nikolaï le disait, c'est qu'il devait avoir raison vu sa nature sérieuse.

Amanda attendit donc le moment opportun pour effrayer le dragon ce qui ne se fit pas trop attendre d'ailleurs étant donné que Nikolaï n'avait pas vraiment apprécié qu'on continue de se moquer de lui et n'avait d'ailleurs pas tardé à bondir sur le "pauvre" dragon qui était de base, en train de converser tranquillement avec Khurod.

Il fallait aussi croire que le plan n'était pas perdu d'avance car l'attitude de Rosalia face aux mots chuchotés par Nikolaï avait l'air de faire vraiment effet sur le dragon, et pas dans le bon sens. La flèche qui transperça le visage de Khurod avait achevé le tout. Un bruit extrêmement strident se fit entendre quand la flèche fissura légèrement le matériel de couleur émeraude qui le composait.

Le démon ne ressentait pas la douleur, mais c'était un bruit vraiment très désagréable, il enleva donc la flèche et reboucha la fissure avec ses pouvoirs mais il était déjà trop tard, cela avait suffit pour que le dragon parte à toute vitesse, tel un chien apeuré, cela faisait de la peine à voir et Khurod se demandait à nouveau si il avait trouvé la bonne personne pour l'aider dans tout ça.

Mais bon, c'était la seule personne qu'il connaissait, il ne pouvait pas faire son difficile. Et puis il s'entendait bien avec, alors il n'avait pas trop de raison d'abandonner le plan qu'il avait confié au dragon. Le démon émeraude arbora même un grand sourire assez carnassier en y pensant, mais il se fit soudainement dévisager du regard par Nikolaï, pas de doute, ce dernier se doutait de quelque chose.

Mais Khurod n'en avait que faire, et bien que les choses s'étaient plutôt mal terminées, il était plutôt content de la situation. Rosalia possédait maintenant la dague qui allait enfin le rendre puissant beaucoup plus vite, Amanda n'avait qu'à bien se tenir car ses ruses allaient maintenant être contrecarrées.

La jeune femme eut à peine le temps de répondre au scientifique que Khurod augmenta sa taille puis il prit les deux jouets qui se présentaient face à lui, Amanda dans la main gauche et Nikolaï dans la droite.


- Alors les deux troubles fêtes, de quoi parliez-vous au juste ? Cela avait l'air... très intéressant. Vous avez de la chance que je ne peux pas vous tuer en ce moment, les conditions ne le permettent pas.

Et toi Nikolaï, l'homme-chat... ou plutôt, le chaton. Je vois bien que tu te doutes de quelque chose en ce moment et que tu vas sûrement te faire un plaisir de martyriser ton maître, alors laisse-moi te dire quelque chose. Sache que tu ne pourras plus tenir tête aussi longtemps face à Rosalia, et cet avertissement marche aussi pour toi Amanda.

Un jour, vous ne ferez plus autant les malins face à nous deux, vous pouvez en avoir la certitude.


Khurod avait fait de son mieux pour ne pas révéler son plan tel un pauvre antagoniste dans un film, il fallait dire que cela lui arrivait souvent et que c'était son plaisir coupable que de voir la réaction des gens en avance face à leur terrible destin, mais les choses étant assez importantes, il se contenta juste de faire planer le doute et la confusion dans le duo.

Il les lâcha ensuite les faisant tomber lourdement au sol puis il reprit sa taille initial avant de parler à nouveau.


- Allez, on se reverra bien assez vite. Et peut-être qu'un jour, je daignerai à vous combattre quand j'aurais le droit de le faire. Attendez-vous à quelque chose de plutôt violent, hahahaHAHA !

Puis il commença aussi à partir par la voie des airs, laissant le duo seul dans cette forêt à moitié ravagée par tout ce qui s'était passé. Amanda aurait bien voulu l'empêcher de partir pour lui faire sa fête, mais étant donné que Khurod avait retrouvé ses pouvoirs pour cette nuit, ce n'était peut-être pas la meilleur idée, elle se contenta donc de se tourner vers Nikolaï.

- Et bien, je pense que tu as malheureusement raison, ces deux là ne discutaient pas de choses inoffensive... Rosalia est sûrement retourné chez toi et j'imagine que tu vas le suivre. Ceci-dit, as-tu assez de force pour rentrer en partant d'ici ? Je t'ai soigné mais ton corps a l'air bien fatigué même si tu ne t'en rends pas compte.
Pièces Pièces : 4145
Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Amanda berce vos oreilles en #CC3300
Khurod vous les brises en #FF0000
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Nikolaï Voronin a écrit :
avatar
Fidèle
Sam 29 Avr 2017 - 14:13
Si le plan pour faire fuir Rosalia avait vraiment bien marché, le duo n'avait pas prévu que Khurod allait autant intervenir suite à l'interruption de leurs discussions avec leurs plans. Il avait même grandit en taille pour les attraper, chacun dans une main. Nikolaï ne débattait pas, car il savait qu'il allait gaspiller son énergie avec une entité pareille ; mais il n'appréciait pas non plus d'être loin du sol.

- Alors les deux troubles fêtes, de quoi parliez-vous au juste ? Cela avait l'air... très intéressant. Vous avez de la chance que je ne peux pas vous tuer en ce moment, les conditions ne le permettent pas.

Et toi Nikolaï, l'homme-chat... ou plutôt, le chaton. Je vois bien que tu te doutes de quelque chose en ce moment et que tu vas sûrement te faire un plaisir de martyriser ton maître, alors laisse-moi te dire quelque chose. Sache que tu ne pourras plus tenir tête aussi longtemps face à Rosalia, et cet avertissement marche aussi pour toi Amanda.

Un jour, vous ne ferez plus autant les malins face à nous deux, vous pouvez en avoir la certitude.


Nikolaï continuait de défigurer Khurod, tout en rajoutant une couche.


- En attendant, on ne va pas se mentir : vous n'avez toujours pas étés fichus de nous stopper dans nos actions. Tant que vous êtes des incompétents, je suppose que vous n'allez rien faire contre nous. Croyez-moi, je trouve vos menaces plutôt ridicules, surtout contre un... « chaton » vu votre situation et celle de Rosalia.

Mais il n'allait pas avoir le temps de terminer ses insultes, car il avait été lâché directement, tout comme Amanda : mais il retomba sur ses mains et pieds, comme si ses nouveaux instincts lui permettaient de faire de nouvelles actions... même si la chute n'était pas agréable du tout.

Quand il s'était relevé, Khurod était déjà de retour à la normal, parlant de refaire un combat avant de s'envoler.

Encore ? Tss, il n'avait pas que ça à faire, à la fin.

Mais malgré cela, Amanda montra son inquiétude face aux créatures qui les menaçaient et qui faisaient des choses dans leurs dos.


- Et bien, je pense que tu as malheureusement raison, ces deux là ne discutaient pas de choses inoffensive... Rosalia est sûrement retourné chez toi et j'imagine que tu vas le suivre. Ceci-dit, as-tu assez de force pour rentrer en partant d'ici ? Je t'ai soigné mais ton corps a l'air bien fatigué même si tu ne t'en rends pas compte.

Nikolaï regardait des mains. En y réfléchissant, il est vrai que son corps lui demandait du repos, chose qu'il lui refusait depuis un moment. Depuis très longtemps, même : il ne s'occupait jamais de lui-même, après tout, mais il n'avait pas le temps. On pouvait le voir facilement avec son physique très grand mais maigre qu'il avait depuis plusieurs années, maintenant. Mais la science et le travail avant tout, même si cela l'a parfois poussé à de nombreuses nuits ignorées, repas oubliés, tout ce qu'il en faut pas. Mais c'était à lui de gérer ça.

- Je n'ai pas le choix, je vais devoir me débrouiller pour rentrer le plus vite avant que je ne m'affaiblisse de trop. De toute manière, mon corps devra un jour ou l'autre s'habituer à mon rythme de vie, ce n'est pas comme si je faisait ce genre tout les 10 ans. Enfin bref. Autant que je parte le plus vite possible. Bonne soirée.

Sans plus d'attente, le scientifique prit le chemin qu'avait emprunté son collègue il y a peu, toujours à son rythme. Non, clairement, il exerçait une horrible pression en permanence sur son corps, mais il devrait s'y habituer de toute manière. Mais tant qu'il pouvait rentrer chez lui sauf, c'était le principal.
Pièces Pièces : 21145
Nombre de messages : 149
Age : 18
Date d'inscription : 05/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Amanda Voanor a écrit :
avatar
Goomba
Dim 30 Avr 2017 - 6:05
- En attendant, on ne va pas se mentir : vous n'avez toujours pas étés fichus de nous stopper dans nos actions. Tant que vous êtes des incompétents, je suppose que vous n'allez rien faire contre nous. Croyez-moi, je trouve vos menaces plutôt ridicules, surtout contre un... « chaton » vu votre situation et celle de Rosalia.

Cela faisait plaisir à Amanda de voir Nikolaï tenir un peu tête à Khurod, il avait cependant de la chance que le démon émeraude ne pouvait pas faire encore grand chose sinon les deux auraient sûrement mal fini après ce qu'ils avaient osé faire à son ami. Cependant, Khurod ne semblait pas énervé, il avait un air plutôt réjouit même quand il lâcha les deux avant de partir, ce qui indiquait que les choses qui se manigançaient derrière le dos et Nikolaï et d'Amanda devaient vraiment être mauvais pour le duo.

Cette pensée resta dans la tête de la jeune femme et elle ne pouvait plus vraiment passer à autre chose pour le moment. Jusque là, elle avait un contrôle assez bon de la situation malgré deux ou trois imprévus qui s'étaient dressés sur son chemin, mais maintenant, Amanda risquait de devoir redoubler de prudence à cause de Rosalia. Elle s'en voulait un peu de les avoir laissés seuls aussi longtemps pour qu'ils puissent coopérer, car les choses allaient maintenant être vraiment compliquées si elle lâchait Khurod trop longtemps, et dieu sait à quel point ce dernier est encore plus glissant qu'une savonnette quand il s'agit de s'échapper.


- Je n'ai pas le choix, je vais devoir me débrouiller pour rentrer le plus vite avant que je ne m'affaiblisse de trop. De toute manière, mon corps devra un jour ou l'autre s'habituer à mon rythme de vie, ce n'est pas comme si je faisait ce genre tout les 10 ans. Enfin bref. Autant que je parte le plus vite possible. Bonne soirée.

Le contraire aurait étonné la jeune chasseuse, même si il n'avait pas toujours le choix, elle se disait que Nikolaï devrait vraiment un jour ou l'autre se reposer au moins un minimum. Son corps allait peut-être s'habituer un jour en effet, mais il ne pourra sûrement pas tenir ce rythme indéfiniment si il continuait comme ça. Et puis, se débattre jusqu'à épuisement n'était pas une bonne idée, le scientifique aura besoin de toute sa force physique pour combattre le duo d'entité aux côtés d'Amanda.

Dans tous les cas, elle observa Nikolaï s'éloigner de plus en plus, poussant sûrement un peu à bout son corps même si la marche semblait inoffensive, mais le scientifique ne s'en rendait sûrement pas compte.

La jeune chasseuse se remémora ainsi qu'elle devait aussi aller à Horuna de toute manière, elle prit donc le même chemin en tentant de rattraper Nikolaï, elle décida donc d'accompagner ce dernier pendant une partie du trajet histoire de voir si il allait tenir, et malgré le caractère froid du scientifique, elle préférait cela que marcher seule dans cette forêt ennuyante, maintenant vide de proie.
Pièces Pièces : 4145
Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 04/03/2017
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Amanda berce vos oreilles en #CC3300
Khurod vous les brises en #FF0000
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Contenu sponsorisé a écrit :
[F] Nouvelle nuit, nouvelle vie [PV Amanda Voanor/Grey]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Denver Nuggets: nouvelle sauce, nouvelle recette!
» Nouvelle PS3 = Nouvelle sauvegarde =/
» Un nouveau jour pour une nouvelle vie.
» Nouvelle version 2.4.0
» La nouvelle PS3 dès septembre ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum