Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Quelques paroles autour d'un thé [Libre]
Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Sam 1 Oct 2016 - 12:26
((Désolé pour le titre, j'avais pas d'inspiration))

Le jour était sur Horuna. Le soleil brillait intensément, pas un seul nuage à l'horizon. L'Horloge appréciait ce moment, et même si la température était un peu trop élevée à son goût, il détestait la pluie encore plus. Ce beau temps lui confirmait que la pluie avait peu de chance de tomber de suite.

La ville dans laquelle il se trouvait était plutôt calme, tout comme lui malgré les événements qui s'étaient passés. Rien de bien exceptionnel. Sa mémoire n'était pas totalement revenu à lui depuis qu'il était sorti d'une boîte étrange et qu'il s'était rapidement séparé du groupe lui aussi étrange qui était dans sa situation, ne voulant pas perdre son temps précieux avec eux, mais quelque chose en lui disait qu'il avait quelque chose à faire. A vrai dire, il était encore perdu, et rien ne lui revenait, à part le mot 'rivale'. Il ignora autant que possible cette pensée, il ne voulait pas perdre de temps à propos de quelque chose qu'il ne pouvait se souvenir, cette mémoire ne pouvait donc être importante si il avait oublié aussi vite. Une fois qu'il avait réussi à ignorer ce sentiment désagréable d'oubli, il regarda le ciel de nouveau.

Aussi attaché au temps qu'il était, Tony n'avait pas grand chose à faire actuellement. Il n'était pas d'humeur à faire souffrir des gens comme à son habitude en leur enseignant la notion du temps. L'horloge avait donc décidé de s'installer à une petite terrasse, sur une table assez grande pour à peine deux ou trois personnes, où il sirotait un thé bien chaud tranquillement. Enfin, si on ignorait le fait que des gens le regardaient assez étrangement. Son physique étrange ne lui permettait pas de passer inaperçu parmi la population, mais il ne pouvait rien n'y faire, n'est-ce pas ? Il haussa ses épaules, et continua de boire. Il n'allait pas perdre son temps avec ça, son thé valait bien mieux son temps que les autres.

Malgré ces quelques petits incidents, l'Horloge esquissa un sourire.

- Je sens que cette journée va être agréable.

Et il avala une nouvelle gorgée de thé.
Pièces Pièces : 18701
Nombre de messages : 168
Age : 18
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

D.manakete a écrit :
avatar
Joueur
Sam 1 Oct 2016 - 13:14
Mon premier voyage a travers les mondes. Un tunnel sans fins, avec une infinité d'embranchement. C'était comme dans mon rêve la première fois. Bleu parsemé d'étoile et moi en plein milieu qui suivait a une vitesse faramineuse une destination inconnu. Je ne dirigeais rien, au contraire je me laissais emporter par cette énergie qui me poussait a son gré. Puis d'un coup, sans crier garde tout s'arrêta. Le Grand bleu fit place a un paysage verdoyant et ensoleillé. Il y avait quelque habitations, un route et des habitants. C'était assez loufoque de les voir de haut... Minute... pourquoi je les vois de haut ?

Quelque seconde suffire pour constater que j'étais a plusieurs mètres du sol. Et encore moins de temps pour comprendre que la gravité avait repris ses droits. Avec un cris venant de toute mes tripes, je tomba sur le sol avec fracas. "aille"... Je resta au sol une minute sans bouger. Puis je me releva d'un coup avec un regard furibond vers le ciel. "Foutue Gozen je suis sur qu'il l'avait fait exprès" grrrrr...

Enfin bref. Après un long soupir et quelque nettoyage par-ci par la, je finis par regarder autour de moi. Beaucoup d'humain a première vue, apeuré par la même occasion. Normal, atterrir comme ça ne doit pas arriver souvent. Sans prendre en compte les autres regards, je vérifiais comme a ma vielle habitude si toute mes armes étaient en place. Puis quelque chose attira mon attention. Un homme bleu qui buvait du thé semblerait t-il, sur une terrasse certainement dédier a cette effet. Le faite ne le surprenait guère maintenant. Il faut dire qu'après avoir vue Rayman et la boule rose, il n'était plus a ça de près. Mais je ne put m'empêcher de le dévisager curieusement. Il semblait plutôt calme par rapport aux autres et mon sixième sens me disait de garder une certaine méfiance, cette homme pouvait être dangereux. ça tombe bien j'aime bien les gens dangereux...
Pièces Pièces : 3815
Nombre de messages : 39
Age : 27
Localisation : l'océan en général.
Date d'inscription : 18/09/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Sam 1 Oct 2016 - 13:59
A peine l'horloge eut le temps de poser sa tasse de thé encore chaude qu'un cri suivit d'un lourd bruit se fit entendre. Pour le repos et la tranquillité, c'était fichu... Au moins, les gens ne fixaient plus Tony. En fait, ils fixaient une autre personne, la personne responsable du boucan. Cette personne était en train de se dépoussiérer après s'être relevé de sa grande chute. Il avait un physique à ne pas passer inaperçu lui non plus. Cette personne avait un corps humain, mais possédant des parties d'un lion. Il avait l'air assez grand mais pas autant que l'Horloge. Malgré tout, Tony pouvait le voir de son siège. Ses habits montraient qu'il n'était pas d'ici, ils ressemblaient à ceux d'un voyageur.

Rapidement, l'homme-lion regardait l'environnement l'entourant. Il regarda d'abord les habitants qui avaient l'air apeurés. Et franchement, c'était assez compréhensible, un homme-lion qui tombe du ciel, on ne voit pas ça tout les jours. Sa seconde action était de se fouiller, sûrement histoire de vérifier qu'il n'avait rien perdu dans la chute. Et pour finir, il fixa l'horloge du regard, puis son thé, puis la terrasse en générale avant de revenir à Tony. L'homme-lion commença à défigurer l'horloge, qui n'appréciait pas trop. Après tout, lui aussi était bizarre. Peut-être parce qu'il était toujours aussi calme ? Ou que contrairement aux autres personnes autour, il avait l'air plus dérangé qu'autre chose parce qu'on lui avait interrompu la pause thé ? Dans tout les cas, les personnes qui regardaient l'homme-lion commencèrent à suivre son regard, directement vers l'horloge.

Et malgré le fait qu'à l’extérieur il était calme, à l’intérieur ça commençait à un peu l’énerver.

Avec sa grande élégance et toujours avec un calme, presque anormal cette fois-ci, il fit apparaître sa rapière, et montra la pointe à la première personne qu'il avait vu tout en lui montrant un sourire qui cachait définitivement des choses. Cette personne commença à paniquer un peu, et s'en alla rapidement mais sans courir pour autant, voulant éviter l'horloge. Les autres, à la vue de ce mouvement, firent de même et retournèrent à leurs occupations. Le calme qui était présent il y à quelques minutes disparaissait progressivement pour revenir à un léger bruit de fond, les gens évitant Tony du regard. Ce dernier fit disparaître sa rapière, avant de regarder l'homme-lion de nouveau, et de lui faire signe avec sa main de venir vers lui.


- Eh bien, ce n'est pas tout les jours qu'on voit une aussi grande chute par ici.  


L'horloge remplit sa tasse de thé comme si de rien n'était, toujours avec sa grande élégance, et prit une gorgée de nouveau. Mmh, ça avait un peu refroidi. Tant pis.
Pièces Pièces : 18701
Nombre de messages : 168
Age : 18
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

D.manakete a écrit :
avatar
Joueur
Sam 1 Oct 2016 - 14:30
eh bien,eh bien, il semblerait que j'avais raison. Cette homme avait sois un calme olympien, sois un esprit dérangé pour démontrer que des émotions extérieur aussi neutre. Mais qu'en était t-il de l'intérieur ? Je ne pense qu'il sortit son épée de certaine personne si cela ne l’agaçait pas un peu. En tous les personnes autour semblait autant expressif a sa vue, qu'a la sienne. La réponse vint naturellement. Cette homme ne venait pas d'ici non plus. Un autre voyageur qui parcours les plans ? Vue son attitude et sa manière de faire apparaitre sa rapière, certainement plus expérimenté que moi. Je repensa alors au moment ou je suis tomber. Mouais on a vue mieux...

En revenant sur l'homme en bleu et a la barbe dorée, celui-ci semblait s'intéresser a moi, autant que moi a lui.

- Eh bien, ce n'est pas tout les jours qu'on voit une aussi grande chute par ici.
Avait-il dit avant de reprendre une gorgée de thé.

- J'imagine... désolé si je vous es importuné. Ce sont mes premiers voyages. Enfin ça na pas d'importance... On est ou exactement ?


Je parlais en m'avançant vers lui, le regard plein de curiosité, fixant sans cligné des yeux mon interlocuteur. J'avais cette fâcheuse habitude d'analyser les personnes qui m'intriguait de cette manière. Rien de bien méchant bien sur, c'est juste... un peu ... déroutant. Mais bon en tant que corsaire, j'avais tout de même des manières. Je vint a ça table voyant une chaise vide.


- Vous me semblez au delà de vos allure de gentleman, d'être quelqu'un de très intrigant, puis-je m'assoir ? Et abusez un peu de votre temps ?

Je finis ma phrase par un léger sourire, ma main montrant avec élégance la chaise qui était juste en face.
Pièces Pièces : 3815
Nombre de messages : 39
Age : 27
Localisation : l'océan en général.
Date d'inscription : 18/09/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Sam 1 Oct 2016 - 14:59
L'homme-lion avait décider de s'approcher après quelques moments. Sa curiosité se voyait facilement. Tout comme l'Horloge était curieuse, mais à sa propre manière.

Tout en s'approchant, l'homme-lion commença à lui répondre. Et tout en continuant de le fixer... Sans même cligner des yeux. Drôle de personnage, mais bon, Tony était pareil, il n'avait pas vraiment besoin de fermer les yeux, étant une horloge. Mais venant d'une personne qui avait l'air bel et bien 'vivante', c'était surprenant que cette personne n'avait pas les larmes aux yeux assez rapidement, surtout avec ce soleil.

- J'imagine... désolé si je vous ai importuné. Ce sont mes premiers voyages. Enfin ça na pas d'importance... On est où exactement ?

Premiers voyages ? Hmm, il avait raison quand il avait vu les vêtements de l'homme-lion, c'était bel et bien un voyageur. Étrange voyageur, mais un tout de même à première vue.

- De ce que je sais, nous sommes dans la région d'Horuna, précisément dans une de ses grandes villes. Je ne pourrais malheureusement vous renseigner plus, je ne suis pas guide touristique, et ma mémoire n'est pas très... coopérative en ce moment.


Tony soupira, et en profita pour bien repositionner ses lunettes sur son nez. Le regard de l'Homme-lion se posa sur une chaise vide, proche de sa table. Mais il ne s’asseyait pas.

- Vous me semblez au delà de vos allures de gentleman, d'être quelqu'un de très intrigant, puis-je m’asseoir ? Et abuser un peu de votre temps ?


Il montra la chaise qu'il regarda avec sa main, et en faisant un petit sourire à l'horloge. Tony n'allait pas le nier, cette homme avait d'assez bonnes manières... Mais ce qu'il l’intéressait surtout, c'était sa dernière phrase, 'abuser de son temps'. Autant Tony détestait gaspiller le temps, mais cette phrase l'intriguait. L'homme-lion venait de lui demander si il avait l'autorisation de pouvoir rester parler avec Tony, et que les deux utilisent le temps qu'ils avaient ensemble.

Tony afficha un léger sourire lui aussi, différent de celui qu'il avait montré à un habitant. Tony n'avait pas grand chose à perdre, puis peut-être que cette personne pourrait être une excellente compagnie, qui sait ?

- Faites, ce n'est pas comme si cette chaise avait mon nom écrit dessus.

Oh, il avait failli oublier.

- Hm, mes excuses, il semblerait que j'ai oublié mes bonnes manières. Je m’appelle Tony. Tony the Clock, heureux de vous rencontrer. Et vous êtes... ?

Tony prit une seconde tasse de thé, vide, avant de la remplir de thé et de la poser en face de la personne.

- Mes excuses pour ce thé plutôt tiède, mais il a eu le temps de refroidir pendant que vous... veniez d'arriver ici.
Pièces Pièces : 18701
Nombre de messages : 168
Age : 18
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

D.manakete a écrit :
avatar
Joueur
Sam 1 Oct 2016 - 15:31
L'homme bleu semblait sourire avec une teinte un peu plus émotionnel. Mais manière qu'il appréciait très certainement. Je m'assis alors d'un air souriant.

- Drake. Drake Manaket, enchanté de vous connaitre Tony the clock. Et moi de même très heureux.

Il prit alors la tasse que l'homme venait de lui servir. Il na jamais été très thé préférant de loin du bon lait. Mais se tut de tous commentaire.

- Mes excuses pour ce thé plutôt tiède, mais il a eu le temps de refroidir pendant que vous... veniez d'arriver ici.

- Je vois... enfin cela ne me dérange pas du tout ne vous inquiétez pas.

Je pris la tasse et but le tout en deux gorgée. Puis, surpris je fixa la tasse d'un air intrigué. Ce gout était identique avec la réserve personnel de thé de son capitaine.

- Délicieux... vraiment, il est rare d'en voir de si bonne qualité. A moins que ce soit chez moi que les ingrédients n'arrive pas la cheville. Compliment, bravo.

Je me lécha une fois les babines, me demandant ou j'aurais pus avoir d'autre feuille de se genre. Chaque chose en son temps...

- Nous sommes donc a Horuna. Sa a l'air paisible ici... j'espère que nous aurons pas de problème avec tous ce remue ménage. Je tiens pas spécialement a me faire remarquer. Mais je ferai quelque petite recherche, il semble qu'il est quelque richesse assez intéressante ici.

Je le fixa de nouveaux avec un léger sourire cette fois.

- Et vous que vous faite ici ? si cela ne vous gêne pas de le dire bien entendu ?
Pièces Pièces : 3815
Nombre de messages : 39
Age : 27
Localisation : l'océan en général.
Date d'inscription : 18/09/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Sam 1 Oct 2016 - 16:46
L'homme-lion s'était enfin assis. Et avec un air souriant.

- Drake. Drake Manaket, enchanté de vous connaître Tony the clock. Et moi de même très heureux.

- S'il vous plaît, ne vous embêtez pas avec les formalités mon cher, appelez-moi Tony.


Drake commençait à boire le thé que Tony lui avait donné. Il n'avait pas l'air dérangé par la température du thé. Il but rapidement le thé, et fixa longuement la tasse. Tony en profita pour se resservir, et boire mais avec un rythme plus lent. Hmm, il n'avait rien de particulier, ce thé... Ou alors la tasse lui rappelait quelque chose ?

- Délicieux... vraiment, il est rare d'en voir de si bonne qualité. A moins que ce soit chez moi que les ingrédients n'arrive pas la cheville. Compliment, bravo.


Ah, c'était donc le thé lui-même qui l'avait laissé bouche bée. La réaction avait quelque peu surpris l'horloge, qui ne pensait pas trouver quelqu'un qui apprécierait son thé. Du moins, à chaque fois qu'il croisait quelqu'un, il lui proposait une leçon sur le temps avant de proposer son thé, autant dire que peu avaient pu y goûter.

- Merci. Mais je ne connais que très peu de variétés de thé, n'étant moi-même pas très fan de changement.


Il vit l'homme-lion se lécher les babines, un peu dans ses pensées. Tony profita de l'occasion pour le resservir, et la théière commençait à devenir de plus en plus légère. L'horloge devrait penser à en refaire.


- Nous sommes donc a Horuna. Sa a l'air paisible ici... j'espère que nous aurons pas de problème avec tous ce remue ménage. Je tiens pas spécialement a me faire remarquer. Mais je ferai quelque petite recherche, il semble qu'il est quelque richesse assez intéressante ici.

- Désolé de vous décevoir pour le remue-ménage, mais votre entrée fracassante ici à tout de même attiré pas mal d'attention ici... Même si, honnêtement, cela ne me dérange point de forcer les habitants ici présents à détourner leurs regards par la pointe de ma rapière. Je ne pourrais rien vous dire par contre sur la quelconque présence de trésors et richesses ici malheureusement, ceci n'était pas mon domaine.


Il fixa l'horloge de nouveau. A force, Tony s'y habituait.

- Et vous que vous faite ici ? si cela ne vous gêne pas de le dire bien entendu ?

- Pour être franc, je n'en ai pas la moindre idée. J'erre simplement dans l’espoir de retrouver une partie de ma mémoire défectueuse, et je prenais justement une pause de mon voyage pour boire un thé ici.


L'horloge n'avait rien à cacher à Drake. Sa mémoire était si défaillante qu'il ignorait même son apparence originale. Pas que celle-ci lui déplaise, sa forme était plutôt imposante par sa très grande taille, environ 1 mètre 95 si il se souvenait bien, et sa manière de s'habiller, aussi excentrique qu'il est lui-même élégant. Tony retira ses lunettes pour sortir un mouchoir, et les nettoyer en attendant.
Pièces Pièces : 18701
Nombre de messages : 168
Age : 18
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

D.manakete a écrit :
avatar
Joueur
Sam 1 Oct 2016 - 17:23
Recevoir de nouveau du thé, quel délicate attention. En me léchant de nouveaux les babines, je bu de nouveaux avec plaisirs.

- Désolé de vous décevoir pour le remue-ménage, mais votre entrée fracassante ici à tout de même attiré pas mal d'attention ici... Même si, honnêtement, cela ne me dérange point de forcer les habitants ici présents à détourner leurs regards par la pointe de ma rapière. Je ne pourrais rien vous dire par contre sur la quelconque présence de trésors et richesses ici malheureusement, ceci n'était pas mon domaine.

C'était prévisible, je me disait déjà que je ne m'adressait pas a la bonne personne pour cela. Je ne put m'empêcher de soupirer un peu déçu. Mais je garda tout de même mon sourire. Je devait donc continuer mon enquête en me disant que je devais peut être m'acheter un manteau a capuche pour ne pas attirer l'attention.


En lui posant la question d'ailleurs sur ce qu'il faisait ici, lui même ne semblait pas trop en savoir. Tout les voyageurs lassent était t-il dans son cas ? peut être était juste un manque de motivation ou d'idéaux. Dans son cas c'était juste quelque chose ou il ne savait pas vraiment ou chercher. Un point commun avec moi qui ne savait toujours pas ou se trouvait mon équipage.

- Je ne peu malheureusement pas vraiment vous aidez la dessus. Enfin c'est surtout que je ne sais pas comment. Néanmoins j'espère sincèrement que vous la retrouverez. En tout merci pour ce thé vraiment délicieux j'espère qu'un jours j'en trouverai d'autre aussi bon.

Je me leva alors toujours avec un grand sourire.

- En tout les cas je suis heureux de vous avoirs rencontrer, c'est rare de trouver des inconnu qui veulent bien accordé leurs temps. Au plaisirs de vous revoir un jours mon cher Tony.

Je lui tendit amicalement la main, prêt a partir lorsque ces échanges de politesse aurait été terminé.
Pièces Pièces : 3815
Nombre de messages : 39
Age : 27
Localisation : l'océan en général.
Date d'inscription : 18/09/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Kliment Voronin a écrit :
avatar
V.I.P.
Sam 1 Oct 2016 - 20:23
Dès que le thé était de nouveau dans sa tasse, Drake la prit immédiatement pour engloutir le thé. Son voyage l'avait-il épuisé au point de chercher de l'énergie dans n'importe quoi ? Ou il y avait quelque chose dans les feuilles de thé assez spécial pour faire réagir l'Homme-Lion... Chose probable, vu que Tony n'est pas vraiment 'vivant' et qu'il devait sûrement manquer quelques éléments nécessaires pour ressembler à un vrai être vivant.

- Je ne peu malheureusement pas vraiment vous aidez la dessus. Enfin c'est surtout que je ne sais pas comment. Néanmoins j'espère sincèrement que vous la retrouverez. En tout merci pour ce thé vraiment délicieux j'espère qu'un jours j'en trouverai d'autre aussi bon. 

Il se leva sur ses mots. Tony savait qu'il n'y aurait personne pour l'aider. Mais ça ne le dérangeait pas plus que cela. Il avait beaucoup de temps pour chercher. Beaucoup, beaucoup... Son statut d'horloge l'aidait sur ce point. L'horloge se leva elle aussi, profitant de l'occasion pour faire disparaître la théière et les tasses de thé avec.

- En tout les cas je suis heureux de vous avoirs rencontrer, c'est rare de trouver des inconnu qui veulent bien accordé leurs temps. Au plaisirs de vous revoir un jours mon cher Tony.

Drake tendit sa main. Tony la prit, puis la secoua lentement en signe d'au revoir.

- Heureux de vous avoir aussi rencontré, cher Drake. Je vous souhaite bonne chance dans vos recherches. Oh, avant que vous partiez...


Tony sortit un petit sachet de sa poche, et le plaça dans la main de Drake.

- Un simple cadeau pour m'avoir tenu compagnie. Des feuilles de thé, le même que celui que vous venez de boire.


Tony se courba élégamment, et se retira de son côté pour poursuivre son chemin, content de cette rencontre simple, mais fort sympathique en ces temps.


[Fin du RP, j'suppose !]
Pièces Pièces : 18701
Nombre de messages : 168
Age : 18
Localisation : -
Date d'inscription : 13/05/2013
Liens : -


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Quelques paroles autour d'un thé [Libre]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum