Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Retour au bercail ? [Libre]
Waluigi a écrit :
avatar
Fidèle
Ven 9 Sep 2016 - 21:54


Waluigi était sortis de la boite comme tout le monde oui, mais il n'y avait eu personne pour l'accueillir lui et le juger à sa juste valeur ! Celle d'une star qui refait surface pour illuminer le monde de sa splendeur, sa classe, son intelligence et son talent. Ainsi donc c'est l'air maussade qu'il avait premièrement cherché à retourner à son taudis à lui dans les rue malfamé de Toadville... Malheureusement pour lui il avait du faire face à un premier soucis. Horuna c'était avéré être une sorte d'île flottante.

Ne voulant pas se jeter dans le vide pour savoir si tout ça avait une faim, Waluigi bien que détestant les déserts de ce nom chercha une autre solution et finit par apprendre de la bouche de pauvre paysan d'Horuna surprit par son allure et ses vêtements pittoresque que pour aller sur ce que visiblement ces pecnos appellait le Royaume Champignon, il fallait pour ça traverser un grand portail... Ici il y partit et traversant l'immense structure. Des proportions titanesque, Waluigi se demanda si les humains de Next Wave les avaient construit où si ceux-ci c'était formé tout seul, ensuite il se demanda si les humains seraient capable de batîr une statue de lui d'ampleur équivalente. Par un calcule rapide il en arriva a la conclusion que peu importe le temps que ces fans prendraient ça finirait par se terminer un jour.

Ainsi il avait emprunté le portail et avait déboulé sur une nouvelle île...

-??? C'est quoi ce bordel ?!


Lui qui en avait rien à fiche de l'état étrange d'Hyrule, était totalement effaré et étonné de ce qu'il pouvait voir de son royaume passé. Déjà tandis qu'il le traversait suivant les panneaux indiquant Toadville, il était franchement étonné du nombre d'humain, il n'avait pas vu non plus de Toad... ? Qu'est ce qu'était donc devenu c'est affreux petit champignon au voix criarde ? Et les Koopas ? Et le reste ? Mystère.

Arrivé à Toadville nouveau choc. Celle-ci se trouvait maintenant dans une gigantesque colline et était plutôt troglodyte. Il y croisa toutefois un peu plus de Toad et d'autres races qu'en extérieur, mais toujours pas mal d'humain. Traversant les ruelles à la recherche de la zone la moins bien vue, celle qu'il considérait comme forcément inexistante et la plus intéressante pour faire des affaires il arriva devant une enseigne :

Le Garage de dédé la tortue

~Ca a l'air miteux. Mais c'est exactement ce qu'il me faut, un véhicule pour pouvoir circuler plus rapidement et atteindre la gloire dans ce nouveau monde en mode turbo !


Souriant de toutes ces dents en envisageant un futur trop radieux pour être vrai, Waluigi ouvrit la porte du garage en appelant fort :

-Y a quelqu'un ?
Pièces Pièces : 5397
Nombre de messages : 139
Age : 19
Date d'inscription : 25/06/2014
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Aï Enma a écrit :
avatar
Joueur
Dim 11 Sep 2016 - 15:18
La jeune fille ne savait plus faire la différence entre réalité et rêve. Toute son existence est marquée par ses nombreux passages dans les enfers et sur terre. Elle eu déjà une mésaventure, il y a de cela de nombreux siècles. Après avoir amenée une âme noyée dans un karma immonde dans les profondeurs de l'enfer, elle ne su jamais retourner sur sa planète d'origine. Le mystère reste entier, elle s'était retrouvée malgré elle dans un monde étrange, peuplé de nombreux êtres vivants tous des plus étranges, difformes... il n'y avait aucune logique dans la biodiversité. Cependant, certains lui ressemblaient physiquement, plus humain d'aspect. Après avoir vécu quelques aventures avec plusieurs d’entre eux, elle eu prit la fuite. Elle avait eu peur de ressentir des choses, d'apprécier de vivre, de ne plus être condamné à une existence sans la moindre émotion. Nintendo World l'avait libéré de sa malédiction, lui avait rendu son cœur... C'était trop d'un coup, elle était en incapacité à gérer ces éléments nouveaux. Aï Enma préféra s'isoler de toutes sources susceptibles de procurer des sensations qu'elle ne connaissait pas. Elle avait disparu, prévenu personne, laissé aucune trace pendant toutes ces années.

Jusqu'au jour où elle refit surface. Comme tout héros de l'ancien monde, elle s'extirpa de la boîte et posa pied sur de nouvelles terres. Prise d'une violente migraine sa capacité de réflexion était amoindrie. Elle avait l'impression de connaître les lieux et pourtant, jamais elle se sentie aussi perdue. Elle était fatiguée, se sentait faible, ses muscles avaient comme disparu. Elle essaya de serrer son poing à plusieurs reprises, sans aucune force elle ne su que refermer ses doigts sur sa paume de main. Marcher était également un exercice difficile, pourtant après avoir essayé de mettre un pied devant l'autre, elle ne s'arrêta plus.

[…]

Toadville. Elle avait bien lu le panneau. Pourtant, ce n'était pas la ville qu'Aï connaissait. Que s'était-il passé tout le temps de sa retraite ? Aucun lieu qu'elle avait traversait ne ressemblait à ce qu'elle possédait comme souvenir de Nintendo World. S'en était trop pour elle. Une fois de plus elle se trouvait dans un monde différent. Elle n'avait pas le courage de demander aux gens autour d'elle (tous humains!) des explications. Découragée elle s'assit sur le pallier d'une maison troglodyte, quand un être élancé, rachitique, accoutumé d'une salopette, d'une casquette violette et portant une moustache de mauvais goût se démarqua de tous les humains de la ville. Un espoir ! Lui, il venait du même endroit qu'elle, elle le pressentait. Elle se leva, retrouva la force qui lui manqué et se mit à suivre cet être affreux. Elle se trouvait juste derrière lui quand il commença à parler.

« -Y a quelqu'un ? »

Elle n'avait plus sorti le moindre son de sa bouche il y a de cela des années. Avec grande surprise c'est une voix douce qui se faisait entendre :

« Oui »
Pièces Pièces : 3075
Nombre de messages : 42
Age : 22
Réplique/Citation : Pauvre âme égarée dans les profondeur des ténèbres, tu fais le mal et méprise ton prochain, ton âme est à jamais souillée par le crime… Veux- tu goûter à la mort ?
Date d'inscription : 19/07/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Chipp Zanuff a écrit :
avatar
Suppléant
Dim 11 Sep 2016 - 21:27
Agréable dérive dans un genre de vide qui n’était pas sans rappeler un ciel étoilé par une douce nuit d’été. Celle ci semblait pouvoir continuer indéfiniment, ce qui n’était pas déplaisant, comme plan. Si on était du genre mou. Ce n’était pas du tout le cas du ninja dont il est ici question : énergique comme jamais, il gigotait, s’asticotait, enfin luttait quoi ! Et cela tombait bien car se profilait un genre de porte. Un cadre lumineux du moins. Continuant sa lutte, Chipp s’en approchait tant bien que mal, comme à la nage. Il ne comptait pas rester ici pour l’éternité ! Qui sait ce qui pouvait lui arriver ? Mourir peut être ! De faim ou on ne sait quoi d’autre ! C’était inadmissible et c’est pourquoi il arriva à s’accrocher à ce faisceau lumineux, puis enfin à le traverser, bien que ceci l’éblouit totalement.

Fermant les yeux, il se sentit aspiré, ce qui l’arrangea puisqu’il ne comptait pas rester dans ce vide. Il se laissa emporter, les yeux fermés, confiant. Confiant oui. Confiant… Mais attendez une minute… Cette sensation, ce n’était plus seulement de l’aspiration… Rouvrant les yeux pour vérifier sa situation, il se rendit compte que non seulement il n’était plus ébloui, mais en plus il était surtout en train de tomber d’une assez haute altitude ! Comment en était-il arrivé là ? Slayer l’avait-il frappé si fort qu’il avait traversé l’univers et qu’il retombait sur une autre terre ? Ce genre de question traversa son esprit une seconde avant qu’il ne se rappelle qu’il tombait et qu’il risquait de se briser le cou si il ne faisait pas quelque chose de concret avant de rencontrer le sol avec son visage.

Se laissant gagner par la surprise d’être en train de chuter à une grande vitesse et par l’inquiétude de ses briser quelque chose en tombant, il poussa un long cri jusqu’à ce qu’il touche la terre ferme. Afin d’éviter l’écueil précédemment cité, il concentra son Ki pour maîtriser sa chute et se stabiliser, puis pour s’orienter vers quelque perchoir, tel un arbre, pour que son ninjutsu reprenne le dessus et que son agilité légendaire, améliorée par ses pouvoirs, ralentissent sa chute.

Cette entreprise, si elle était vouée à l’échec, ne le fut pas totalement. Oui, il réussit à attraper un arbre assez grand et touffu, oui, il faillit se déboîter les bras et s’infliger d’innombrables griffures et non, sa chute ne fut pas tellement maîtrisée mais au moins elle fut ralentie et sa chance combinée à sa technique lui permirent de ne pas trop se blesser. Pas trop, car l’atterrissage fut pour le moins… Hasardeux. Il avait cru pouvoir retomber sur ses deux jambes, le naïf. Il atteignit presque son objectif, il faut au moins lui laisser cela, mais « presque » ce n’est pas réussir. Alors que ses pieds touchaient le sol, la vitesse lui fit perdre l’équilibre immédiatement et il fit plusieurs roulé boulés très bruyants avant d’enfin s’arrêter.

Il resta sur le sol un léger instant, s’attendant à ce que, si il bougeait, il ressentirait une effroyable douleur liée à la chute. Cependant, il ne pouvait pas rester là pour toujours, encore une fois. Il se remit donc sur ses pieds difficilement mais à sa grande surprise il ne souffrait de rien de trop grave. Se réjouissant, il dit tout haut:


« Oui ! Enfin arrivé, et rien de cassé ! Le docteur est vraiment de bon conseil, ce vampire est vraiment très aimable et m’a bien aidé. Maintenant, c’est l’heure de faire des bonnes actions en devenant le leader du pays ! »

Ensuite seulement prit-il connaissance de ses alentours. Il y avait pas mal de bâtiments aux alentours, l’endroit avait l’air d’un village ou quelque chose du genre. Un bon endroit pour rassembler un corps électoral et devenir le Président par la suite ! Même si cet endroit ne payait pas de mine, il fallait bien commencer quelque part, et puis chaque vote compte.

Entendant du bruit dans le bâtiment à côté de là où il avait atterri, il décida de rentrer. En plus, cela ressemblait à un magasin ou un truc du genre, donc il ne pénétrait pas vraiment chez quelqu’un sans frapper.

Ce grand tête en l’air n’avait, aussi bête, voir impossible, que cela pouvait paraître, pas remarqué qu’il y avait déjà des gens qui attendaient sur le seuil du bâtiment. De ce fait, la réponse, de la jeune fille au grand monsieur passa inaperçu, noyée dans le cri que le ninja lança en la heurtant avec une certaine violence, vu qu’il marchait d’un pas décidé!


« Woah woah woah ! Désolé, je ne faisais pas attention, ça va ? dit-il en essayant de la stabiliser, au cas où, et se reculant.
Pièces Pièces : 93645
Nombre de messages : 114
Réplique/Citation : "A vote for me is a vote for love."
Date d'inscription : 04/09/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Mar 13 Sep 2016 - 20:01
Après ce qui s'était passé autour d'Horuna, Link avait décidé de partir explorer la région qui, dans sa mémoire, fut la plus proche du vieux continent : celui du Royaume Champignon. Link avait peur d'une chose : de ne plus retrouver les choses en l'état, d'être tout simplement perdu, lui et les nombreux souvenirs qu'il avait crée avec les lieux atypiques du Royaume. Il s'était certes écoulé plus d'un millénaire, mais l'Hylien espérait pouvoir y retrouver de vieilles connaissances, et ce fut d'ailleurs son souhait en s'écartant du groupe maudit : la brochette Flandre, Gozen, Roy, Trascer, Eloaf, Axem et d'autres. Eux, Link avait décidé d'y tirer un trait. Ils n'était plus vraiment fréquentables, plus vraiment possible de les appeler "amis", et encore moins de leur proposer une alliance. Ils avaient la leur, et lui avait la sienne, ayant encore quelques doutes sur les membres qui la composaient à l'exception de Kirby et Faust. Link eut la surprise de constater que l'accès du Royaume se faisait à l'intérieur d'une grotte, où humains et Toads y résidaient. Ouf, au moins, eux, n'étaient pas disparus, et il se rappelait en avoir fréquenté un bien sympathique. Lorsque Link arriva à l'horizon d'une boutique, il fut curieux d'y voir ce que l'on y vendait. Mais il y fit vite chemin arrière, Taya sortant de son bonnet pour lui demander ce qu'il fabriquait.

«Link...Pourquoi cet air effrayé ? Tu as vu quelque chose ? »

« Oh oui, et ça ne va pas te plaire. Ils sont décidément "tous" de retour. » chuchota-t-il à sa fée, en restant caché derrière une stalagmite, tout en prenant soin de pouvoir continuer d'observer la scène en face de lui : un espèce de guerrier, qui avait l'air assez habile selon l'Hylien, s'approcha de ce qui était une fille aux yeux rouges — Link semblait la connaître mais n'en était pas sûr — et surtout...Ce bon vieux Waluigi, qui, rappelons-le, avait faillit le tuer plus d'une fois, et avait mis son mariage avec Sakura sans dessus-dessous. Link soupira et essaya d'écouter la conversation. Qu'est-ce-qu'il fichait là, c'était la première question que se posa Link, puis il essaya de réfléchir d'une manière plus générale : cet endroit était un Royaume...Il devait donc être gouverné par quelqu'un, non ? Est-ce-que Waluigi était attiré par le pouvoir et la politique ? L'Hylien était tenté de répondre "oui" mais tout comme Wario, il n'était pas très malin, enfin sans doute un peu plus que lui. Link resta discret, jusqu'à ce qu'une goutte d'eau fraiche ne tombe du plafond sur le nez, et qu'il ne se mette à éternuer, son bonnet rebondissant sur la tête. Bon eh bien niveau discrétion, c'était raté...
Pièces Pièces : 95725
Nombre de messages : 56394
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Waluigi a écrit :
avatar
Fidèle
Mer 14 Sep 2016 - 19:36
« Oui »

-WAAAAAAAH !


Waluigi fit un bond surprenant sur le côté, il n'avait pas du tout vu venir cette petite fille. Mais ce n'était pas tout car un type était visiblement rentré droit dans la petite fille. Ahaha quel gros nul, pensa notre héros violet. Tandis qu'il souriait faisant comme-ci il n'avait pas été une seul fois surprit en quoi que ce soit. Le gars s'excusait, et le grand brigand violet considérant qu'après tout il s'agissait d'un magasin n'avait pas vraiment plus de raison de rester sur le palier du Garage de dédé la tortue. Mais alors qu'il s'apprêtait à rentrer d'un pas nonchalant, un éternuement l'arrêta et il se retourna pour voir et là il le vit.

Link. Link le vert. Link l'elfe. Link la starlette.... Waluigi le jugea de toute sa hauteur et grommela quelque chose à sa destination qui pouvait s'apparenter à ~Et un Naze de plus, un... Il n'aimait déjà pas le vert, alors si en plus il s'agissait d'un type célèbre qui ne mérite pas sa gloire et qui se prend pour quelqu'un... En plus il avait déjà eu des accrochages avec vis à vis d'un vieux mariage pourrie.

Décidant de ne pas accorder plus de regard dédaigneux à Link il rentra dans le bâtiment en insistant cette fois :

-Hé ! Je veux une voiture à mon goûts ! Y a quelqu'un ?! !


Il y a avait là une très grande salle avec beaucoup de place, divers moteur étalé un peu partout, des squelettes de véhicules aussi et des pneus. Là une voix de vieillard lui répondit.

-J'arrive j'arrive...


Et titubant lentement arriva d'une autre-pièce un vieux koopa visiblement technicien.

-Je peux vous faire ça, mais ça aura un prit et vous devrez me dire ce que vous voulez...

-Ouai ouai c'est ça, écoutez donc plutôt...


Alors Waluigi se mit à décrire le véhicule de ces rêves, il se savait en possession d'une somme assez conséquente pour au moins ce payer ces désirs... Et il comptait bien ne pas lésiner sur l'aspect visuel.
Pièces Pièces : 5397
Nombre de messages : 139
Age : 19
Date d'inscription : 25/06/2014
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Aï Enma a écrit :
avatar
Joueur
Mer 21 Sep 2016 - 15:13
Le choc plutôt violent déséquilibra Aï Enma, plutôt frêle, ne possédant plus aucune force tomba de suite vers l'avant, d'un geste pour ralentir sa chute elle essaya de poser ses mains avant que le corps ne puisse heurter le sol, elle ne réussit cependant qu'à s'érafler ses paumes de petite surface. De longues secondes passèrent avant qu'elle ne se décide à soulever son corps pour se remettre en position debout. Chose faite, elle lança un regard sombre à la nouvelle personne. Ses yeux d'un rouge sang témoignent pour elle toute sa haine pour l'individu. Elle ignora tout simplement sa question bateau sur son état de santé.

Pendant ce temps, l'ignoble personnage habillé de violet ne semblait pas étonné d'un tel attroupement dans ce lieu insignifiant, une boutique comme il y en a tant d'autres. Après s'être mis à gueuler pour une voiture, une sorte de vieille tortue comme la jeune fille en avait déjà auparavant, s'avança avec difficulté, même si elle semblait encore alerte, vers le type violet pour répondre à sa demande.

La fille des enfers regretta sa venue dans ce qui semble être un atelier/magasin ou quelque chose de ce genre. Elle se sentait idiote et n'était pas à sa place. Elle pensait pouvoir demander des informations au maigrichon, mais elle n'en était plus capable, tout l'insupporté... Elle avait envie de fuir à nouveau tous les êtres vivants. Cependant, son manque de connaissance de où elle se trouvait l'obligea à questionner l'autre gars, certes hostile par son entrée, mais d'après elle, moins stupide que le premier. Le plus froidement possible, elle se tourna vers lui :

« - Toi, suis-moi, j'ai besoin de réponses et tu vas pouvoir peut-être m'en apporter. Je n'ai pas envie de rester ici. »

Elle commença à vouloir sortir de l’enseigne et ouvrit la porte, en espérant que le gars la suive l'invita de son regard inquiétant.
Pièces Pièces : 3075
Nombre de messages : 42
Age : 22
Réplique/Citation : Pauvre âme égarée dans les profondeur des ténèbres, tu fais le mal et méprise ton prochain, ton âme est à jamais souillée par le crime… Veux- tu goûter à la mort ?
Date d'inscription : 19/07/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Chipp Zanuff a écrit :
avatar
Suppléant
Mer 21 Sep 2016 - 20:38
Échec total… La pire entrée du monde. Il n’avait pas su rattraper la jeune fille qu’il avait bousculé et maintenant elle lui tirait un de ces regards qui vous glacent sur place. Celui ci était très efficace puisque Chipp ne savait plus vraiment où se mettre et était resté figé dans sa position, la main en avant, crispé, un sourire gêné sur le visage. Quelle entrée dans ce nouveau monde ! Ce n’était pas bon signe.

Il aurait probablement de quoi se refaire, cependant. Ainsi, il ne resta pas trop longtemps dans cet état, puisque c’était un homme de l’action. De plus, il avait vu quelque part qu’un homme politique ne pouvait pas regarder le passé, sinon, c’était la mort. En l’occurrence, le passé datait d’à peine quelques minutes mais il était probablement important d’appliquer ce principe à la lettre. Il s’y tint donc et repris contenance, regardant ensuite avec intérêt à quoi ressemblait l’intérieur de l’endroit au seuil duquel il s’était stoppé.

Un garage. Des véhicules ou ce genre de chose traînaient dans tous les coins, de sorte que l’endroit avait l’air un peu en vrac. Il était tenu par un genre de monstre, de tortue avec une moustache grise, un truc comme ça. Comment appelait-on ça, déjà… Il avait déjà vu ça quelque part… Mais oui ! Lorsque la réponse lui parut évidente, il s’exclama à voix haute :


« Un kappa ! Mais oui ! Alors ça existe vraiment ces trucs là ? Quoi que je ne devrais pas être surpris quand des êtres comme Eddie ou Justice existent… Hmmm… Un endroit étrange dans lequel Slayer m’a… ? »

Il fut immédiatement coupé dans son soliloque par une petite voix, tout de même ferme, qui l’enjoignait à sortir pour parler. Il fut assez surpris de voir que c’était la petite fille qu’il avait bousculée tout à l’heure qui lui parlait comme ça. Qui lui parlait, surtout, puisqu’elle avait eu l’air assez agacée par sa regrettable entrée. Ainsi, tout n’était pas perdu pour son accession à la présidence dans ce pays, puisque ses habitants savaient faire feu de tout bois et changer d’avis sur les personnages lorsque la situation le demandait ! Puisqu’elle semblait insister pour qu’ils sortent, il ne se fit pas prier. Il n’était pas si tête en l’air que ça !

Il fallait tout de même qu’il montre qu’il n’était pas n’importe qui. Pour ce faire, il ne se contenta pas de sortir de façon ordinaire, marchant à travers l’encablure de la porte comme l’aurait fait quelqu’un d’autre. Au contraire, il fit démonstration de sa maîtrise du ninjutsu, de son agilité, en sortant de manière spectaculaire. Il se jeta vers elle d’un saut tourbillonnant puis, touchant le sol juste devant la sortie, il se concentra et se téléporta à quelques mètres à l’extérieur, apparaissant dans la même pose que celle qu’il avait prise pour sortir. De son propre avis, c’était tout à fait spectaculaire. Il annonça, sans s’assurer qu’elle se rapprocherait :


« Des réponses ! Bien évidemment que j’en ai. Pour commencer par ce qui est le plus important, je me présente : je suis Chipp Zanuff, ninja émérite ! Il fit une pause, comme pour insister sur le émérite et observer la réaction de son interlocuteur, sauf qu’il reprit avant d’avoir pu avoir le moindre commentaire à ce sujet. Tu as devant toi le futur président de la République de ce pays, hé oui ! J’espère que tu n’oublieras pas de voter pour moi lors des prochaines élections. »

Le voilà qui s’égarait déjà, à donner des réponses à des questions qui n’avaient été, et qui ne seraient probablement jamais, posées, à la limite de la profession de foi. Cela ne pouvait pas faire de mal, se disait-il, que de mettre l’un ou l’autre électeur dans la poche en prévision des élections ! Quand avaient-elles lieu ? Sans aucun doute, cela ne saurait tarder, pour lui, raison de plus pour commencer à répandre son nom ici et là.

Il avait également remarqué qu’un type se tenait non loin de là mais ne s’était pas manifesté car il avait entendu son éternuement. Il ne s’en souciait pas : il voulait l’impressionner lui aussi sans en avoir l’air tout en n’envahissant pas sa vie privée en le remarquant et le forçant à sortir de sa cachette. L’important était qu’il entende pour qui il fallait voter aux élections, qu’il fasse le bon choix!
Pièces Pièces : 93645
Nombre de messages : 114
Réplique/Citation : "A vote for me is a vote for love."
Date d'inscription : 04/09/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Waluigi a écrit :
avatar
Fidèle
Dim 9 Oct 2016 - 18:09
-Comprit laisser moi une petite demi-heure j'ai exactement ce qu'il vous faut. Déclara le vieux Koopa en repartant dans une partie visiblement plus technique de l'atelier.

Waluigi s'en vit heureux et afficha sur sa sale face un sourire sardonique... Il allait enfin avoir un véhicule à son image. Parfait. Et il allait pouvoir circuler dans ce nouveau monde craignos. Il avait de grand projet en tête, dont celui de devenir une super star qui serait aimé et désirer sur toutes les îles de Next Wave. Tandis qu'il songeait à son avenir radieux il sortit du bâtiment pour respirer un peu l'air frais de la gigantesque caverne/ville dans laquelle il se trouvait.

Décidement les temps changeaient... En bien ou en mal c'était difficile à dire, mais le grand violet était convaincu dur comme fer que la roue allait tourner en son sens. Il jeta un regard méprisant à ce type bizarre qui semblait hurler devenir prochainement le président de ce monde... Pfuuu quel débutant, songea Waluigi, seul les braves comme lui même pouvait atteindre un tel statut dans cet univers de misérable. Misérable dont faisait partie probablement ce type, cette gamine, et l'abruti vert qui semblait avoir disparu... Waluigi interrogea donc la petite fille et l'autre mec séchement :

-Et vous là, vous savez où est partie le boulet habille en vert ?
Pièces Pièces : 5397
Nombre de messages : 139
Age : 19
Date d'inscription : 25/06/2014
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Aï Enma a écrit :
avatar
Joueur
Sam 15 Oct 2016 - 20:14
Aï Enma qui jusqu'alors affichait un visage neutre , de temps en temps lançait des regards qui vous glace les entrailles, se mit soudainement à rire. Vous savez ce petit gloussement quand une personne dit quelque chose de comique à son insu. Le ninja émérite avait eu son petit effet auprès d'elle.

«  Chipp ? C'est bien ça ? écoute moi. Elle marqua une pause, prit une légère inspiration. Je me vois mal voter pour toi ne sachant même pas dans quel pays je me trouve. Ni dans quel monde. Et justement j'aurais aimé, sans que tu me prennes pour une folle, que tu puisses m’éclaircir à ce sujet. »

Elle observa autour d'elle à la recherche d'un lieu où elle pourrait se poser avec ce type pour avoir une petite discussion. Au bout de la rue une enseigne accrocha son regard. Le seul établissement avec la devanture en bois. Au Perchoir. Un tableau noir posé sur le trottoir indiqué :

Café ouvert 24h/24
Tous les samedi soirs concert gratuit du talentueux Kéké Laglisse

« Et si on allait boire un café ? Tu me racontes tout ce que tu sais par rapport à ce pays et je te fais la promesse que si j'ai le droit de vote, je le réserve pour toi »

A l'instant même où elle souhaitait se mettre en route, dans l'espoir de boire et peut être même manger chaud, le type vêtu de violet, de sa voix et sa démarche grossière s'adressa à eux. Elle avait oublié sa présence. Exaspérée elle lui lança une remarque cinglante.

« Le seul boulet que j'ai vu pour l'instant est habillé en violet »

Son estomac faisait des borborygmes à lui tordre le ventre. Depuis combien de temps n'avait-elle rien avalé ? Ne voulant pas perdre son temps, elle se mit en route vers le café à deux pas du petit groupe. Soudain, elle marqua un arrêt. Aï Enma été sortie de la boite noir laissant toutes ses économies dans une vie passée. La situation ne lui plaisait guerre, comment la jeune fille allait trouver de l'argent ? Elle se tourna vers les deux individus. Elle baissa les yeux honteusement, dans l'espoir d'attendrir ses interlocuteurs.

« Chipp, il semblerait que je sois à cours d'argent, finalement je vais devoir me passer du café...»

Son ventre gargouilla de plus bel.
Pièces Pièces : 3075
Nombre de messages : 42
Age : 22
Réplique/Citation : Pauvre âme égarée dans les profondeur des ténèbres, tu fais le mal et méprise ton prochain, ton âme est à jamais souillée par le crime… Veux- tu goûter à la mort ?
Date d'inscription : 19/07/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Dim 16 Oct 2016 - 10:33
Toujours caché derrière ce qui lui permettait d'échapper à la vision de Waluigi et des autres, Link e ne souhaitait pas se faire repérer. Il avait tenté de se rapprocher, tandis qu'il percevait tout juste leurs voix, parlant à la fois d'élections, de café, et de retrouver l'Elfe en ce qui concernait Waluigi. L'Hylien ignorait pourquoi ce dernier souhaitait le retrouver, si c'était là un signe amical ou au contraire, s'il devait s'en inquiéter, mais ce qui était certain, c'était qu'il avait intérêt à rester le plus discret possible s'il souhaitait avoir un maximum d'informations. Et cela impliquait le fait de ne pas éternuer de nouveau comme il avait pu le faire auparavant. Il s'en était voulu, puisque sa couverture avait faillit être ruinée, mais rapidement, il avait trouvé un nouveau coin pour passer inaperçu aux yeux de toutes les personnes réunies en ce lieu. Link désirait qu'une seule chose : pouvoir retourner dans son époque d'origine. Ici, il ne se sentait pas à l'aise avec toute cette technologie, les changements politiques qui avait pu avoir lieu et d'autres créations fantaisistes dans le genre. Ça n'était ni son époque ni ce qu'il avait souhaité, et pendant un moment, il avait suspecté Flandre et les autres qui l'entouraient d'avoir conspiré pour les envoyer à une telle époque. Mais au final, pour eux non plus, cette histoire n'était pas à leur avantage. Cependant...Link devait garder un oeil sur des individus comme Waluigi. Mesquin et avare, il risquait de mettre en l'air comme bien d'autres la société, et s'il n'était pas officiellement au service de Sa Majesté pour assurer l'ordre du Royaume, il devait au moins pour cela gagner sa confiance et arrêter les individus louches. Au mieux, il se rapprocherait de sa garde personnelle et en apprendrait plus, et au pire...Il ne toucherait qu'une récompense. Mais c'était déjà ça. Accroupi, Link laissa voleter Taya au dessus de lui, avant finalement de la prendre dans ses mains, et d'échanger avec elles quelques mots.

« Tu veux bien faire ça pour moi ? » demanda-t-il à sa fidèle fée qui cligna des ailes, soulevant quelques particules énergétiques, avant finalement qu'il ne la laisse filer et qu'il ne parte des lieux. Il avait pour objectif de tendre un piège à Waluigi, mais son seul doute résidait en Aï et Chipp. Il espérait qu'ils ne se mêleraient pas de ce qui ne les concernait pas, et qu'ils prendraient un café bien tranquillement, à l'écart de l'homme en violet. Ainsi, la petite fée de Link voleta jusqu'à Waluigi, se montrant enfin aux yeux de tous, puis lui rentra dans l'oeil, ce qui le fit grincher, et vociférer quelques insultes. Effectuant un tour sur elle même, la fée voleta au dessus de Waluigi comme pour le provoquer, puis fila droit en direction de la sortie, dans le seul et l'unique but que l'homme suive la fée. Link, lui, se trouvait de l'autre côté du tunnel, prêt à s'emparer de l'homme originaire du Royaume Champignon pour avoir une certaine discussion avec lui. Quant à Aï qu'il avait jadis connu et ce qui semblait être un natif à ses côtés, Link préférait ne pas interférer tout de suite avec eux : se mettre en danger, ce n'était pas ce qu'il voulait ! Du moins...

Pas tout de suite.
Pièces Pièces : 95725
Nombre de messages : 56394
Age : 23
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Chipp Zanuff a écrit :
avatar
Suppléant
Dim 23 Oct 2016 - 14:07
«  Chipp ? C'est bien ça ? écoute moi. Elle marqua une pause, prit une légère inspiration. Je me vois mal voter pour toi ne sachant même pas dans quel pays je me trouve. Ni dans quel monde. Et justement j'aurais aimé, sans que tu me prennes pour une folle, que tu puisses m’éclaircir à ce sujet. »

Suite à ces paroles, Chipp resta pensif, lui qui était si jovial l’instant précédent. En effet, il ne lui semblait pas que quelqu’un puisse être plus perdu que lui, et pourtant cette personne venait de lui démontrer le contraire ! Alors même qu’il venait d’un autre monde, il avait déjà des repères, c’est à dire son plan de devenir président de la république, tandis qu’elle ne savait même pas où elle était. Le plus grand problème là dedans était qu’elle ne semblait pas vouloir voter pour lui, d’après ces paroles… Il lui faudrait redoubler d’efforts pour la convaincre. Il était pourtant déjà persuadé d’avoir fait un bon travail de présentation ; c’était donc la preuve qu’un ninja devait toujours s’améliorer s’il voulait pouvoir devenir président.

Il ne saurait pourtant rester sur une défaite. Il fallait faire preuve d’éloquence dans la politique, ne pas s’attacher au passé : le futur lui promettait de pouvoir se rattraper. Il s’apprêtait à répondre lorsque, d’elle même, son interlocutrice lui proposa un marché alléchant. Il s’agissait d’aller dans un café, prendre un petit quelque chose, discuter de ce monde, et il avait sa promesse de vote ! Victoire ! Et il n’avait rien eu à faire ! C’était vraiment une aubaine. Il répondit immédiatement d’une manière enjouée en présentant son pouce levé:


« Un café ! Oui faisons cela, je te dirai tout ce que je sais. J’espère que tu te rappelleras de ta promesse le jour venu ! Ah, mais je n’ai pas de tract à distribuer, pourtant c’est comme ça que se font les choses d’habitude… Il se gratta la tête d’un air gêné, puis frappa du poing dans sa paume ouverte avant d’ajouter : C’est pas grave, le jour venu, je viendrai te le rappeler personnellement et puis voilà. »

Il s’apprêtait déjà à rentrer dans le café lorsqu’un grand bonhomme habillé en violet vint leur demander s’ils n’avaient pas vu un autre type tout de vert vêtu. Si Chipp avait repéré que d’autres gens étaient dans le coin, évidemment quelques personnes devaient habiter là, il n’avait pas la moindre idée quant à un type habillé en vert. De toute façon, ce devait être devenu le cadet de ses soucis étant donné qu’il était en train de se faire agresser par un truc brillant...

« Woah ! Une fée ! Ahahah qui est le boulet maintenant ! »

Le ninja ne put s’empêcher de rire devant la scène d’un homme aussi grand et a l’air peu commode se faire attaquer par un truc aussi ridiculement petit et mignon. Il avait très envie de courir après pour l’attraper, mais un bruit le retint. C’était qu’à côté de lui, son électeur principal venait de signifier bruyamment, même si involontairement, sa faim. Chipp lui même aurait bien avalé quelque chose, pour être honnête ! Cependant...

« Chipp, il semblerait que je sois à cours d'argent, finalement je vais devoir me passer du café...»

Malgré l’apparence de tête en l’air du ninja, il avait compris le message. La politique, ah, la politique ! Pleine de corruption, de pots de vin et autres chantages ! Il n’avait pas le choix pour l’instant mais les choses changeraient lorsqu’il serait président, ce serait certain. En attendant, il lui annonça, l’air de rien :

« Mais ce n’est rien, ça ! Entrons, entrons, je peux bien payer un café à un électeur, je ne suis pas à ça prêt. Puis nous n’allons pas discuter toute la journée dehors, quoi ! »

Sur ces mots, il se dirigea vers l’intérieur du café. En espérant qu’ils acceptaient les World Dollars…
Pièces Pièces : 93645
Nombre de messages : 114
Réplique/Citation : "A vote for me is a vote for love."
Date d'inscription : 04/09/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
Retour au bercail ? [Libre]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Guillaume] Retour au bercail...
» Retour à Illusiopolis (libre)
» Retour au bercail ???
» Retour au bercail.
» Retour au Bercail... [Pv - Shepard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum