Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Sabotage00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Tabasser Link n'est pas suffisant pour vous ? Ici, on complote [PV : BEN et Roi Boo]
avatar
Koopa
Sam 3 Sep - 12:23
[Désolé pour le nom pourri du topic. A court d'idée]

Cya venait de se réveiller dans une énorme boîte, comme les autres qui avaient connu Nintendo World. Cependant, elle avait décidé de faire bande à part. En effet, même si l'idée de vouloir suivre Link fut tentant puisque celle-ci l'aimait fortement, la sorcière noire préférait largement être avec lui en toute intimité, plutôt que de devoir supporter la foule. Ca aurait pu être l'occasion pour Cya d'avouer ses sentiments. Mais, avec le monde, il ne valait pas mieux tenter le diable, encore moins si l'elfe se retrouvait seul contre tous.

Quant au temple, l'hylienne ne songeait pas y aller. Après tout, ce n'était pas au hasard qu'elle connnaissait  Hyrule ou presque comme dans sa poche puis que celle-ci était la Gardienne du Temps. Si Cya savait déjà qu'elle se situait à Hyrule sous une autre forme, ce qu'elle voulait savoir était si les coutumes avaient changées. La magicienne aurait sans doute la réponse vers un village le plus proche, prochaine destination de Cya. En pensant à ce voyage vers le futur, cette dernière pensait qu'elle avait de grandes chances d'avoir perdu sa fonction. De toute manière, la sorcière se préoccupait plus de Link, plutôt que de son monde.

En chemin, Cya sentit quelques ampoules aux pieds. En même temps, ce n'était pas pratique de faire de la randonnée avec des hauts talons. Elle décida de faire une pause en s'asseyant sur un rocher. Puis, l'hylienne retira ses bottines puis, constata que ses ampoules étaient plutôt légères, mais assez dérangeantes pour marcher. Si seulement Lana était là. Cette dernière se connaissait mieux en matière de soin pour se débarasser des ampoules. Peut-être que le mieux était de laisser reposer ses pieds. Du moins, ça serait ce que Lana aurait dit à sa jumelle. Cya s'étira avant de regarder le ciel bleu d'un air serein. C'était la première fois qu'elle se sentait aussi bien. C'était sans doute l'atmotsphère et le fait qu'elle soit seule qui donnait l'impression d'être en vacances. Apercevant un lac pas loin d'ici, la sorcière en profita pour se diriger vers le bord de l'eau. Elle retira sa coiffe, histoire de se refaire une beauté à l'aide de son reflet dans l'eau. Son sommeil n'avait heureusement pas alterné sa peau douce. D'ailleurs, Cya se demanda combien de temps elle avait dormi. En tout cas, assez pour ne pas avoir de cernes ou de poches.
Pièces Pièces : 6590
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Faust Arion a écrit :
avatar
Geek
Mar 20 Sep - 14:57
P'tit up pour Heine et Roi Boo
Pièces Pièces : 17995
Nombre de messages : 5630
Age : 24
Localisation : Auparavant à Corneria City
Réplique/Citation : ...
Date d'inscription : 29/07/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Affiche Wanted:
Spoiler:
 


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Dim 25 Sep - 10:08
Une respiration étouffée. Asphyxiée.
Le vent venait de mourir. L'eau, froide, sombre, frémit. Une volonté implacable, sans âme, imprimait sur le paysage la présence d'un sourire; sourire dénué de chaleur qui, à l'instar d'une plaie défigurant l'espace, s'élargissait, béant, déchirant toujours un peu plus le tissu de la Réalité... Une Réalité privée de voix.  

Quand se soustrait à l'échine de la vie la caresse du zéphyr, vient alors, glaciale, l'étreinte du silence.

Le silence et sa mélodie entêtante. Mélodie sans notes. Mélodie de mort. Mélodie de Néant.
La nature se tut, l'eau, noire sous la lumière sans chaleur, se figea, noyant sans cri les ultimes ondulations qui parcouraient sa surface. L'herbe, froide, humide, fragile, voyait sa caresse s'alourdir... La nature se raidissait, en proie à une tension invisible, seulement perceptible par l'âme qui, lentement, sentait poindre en son cœur l'expression... de la Solitude.
La Solitude face au monde, implacable.

Face à son Sourire, monstrueux.

Le Roi Boo se dressait devant sa silhouette gracile, dans tout ce que l'Homme, esclave de sa perception dégradée, aurait pu appeler "sa splendeur"... Non. Il n'était nullement question de splendeur. La grâce surréelle dont se dotait les volutes éthérées de son être, le Spectre Couronné la trahissait par son aura de malaise, un mal-être... Majestueux.
S'il hantait ces terres, ce n'était pas pour le calme qu'elles semblaient dégager. Ce n'était ni pour l'or du soleil ni pour l'argent des lacs. Non, il cherchait. Le Roi Boo cherchait ce qu'il n'avait jamais cessé de chercher. Il cherchait cette Ombre, invisible, cette obscurité secrète que scellait chaque esprit de ce monde.

Les pleurs de l'Archipel... Il avait ses héros, il aurait ses démons.
Il n'y était pour rien. Il le savait. Cela se déroulait toujours ainsi.


-Bon... Réveil...

Les ténèbres. Noires, carnassières, dévorantes. Les flammes obscures et hurlantes. Le désir, la jalousie, la colère... Cette femme, leur esclave.
Les ténèbres l'appelaient. Cya, sorcière noire, une ambition impossible à concrétiser, un rêve frustré, une rage enfouie, quelque part... Sous la fragile épaisseur d'un crâne humain.
Pièces Pièces : 46967
Nombre de messages : 1802
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

avatar
Koopa
Dim 9 Oct - 17:09
Tandis qu'elle inspecta son image dans son reflet, elle eut l'impression d'être observée. Cya saisit son sceptre. Puis, elle invoqua un clone sombre à l'effigie de Link. La sorcière ordonna à ce dernier de guetter les alentours et de le ramener vivant, si possible. Bien sûr, Cya aida l'elfe noir à la recherche d'un soi-disant espion. En tournant sa tête, celle-ci croisa son regard vers un fantôme dôtée d'une couronne. Sa forme avait de quoi effrayer un poltron. Cependant, ayant l'habitude de voir les ombres, Cya restait indifférente. Il semblait vouloir lui souhaiter un bon réveil. De quoi se mêlait-il ? Pour être seule un moment, c'était raté. En guise de réponse, elle se contenta de lui regarder d'un air agacé, en glissant un "duh" entre ses lèvres.

-Il me semble t'avoir vu dans l'énorme boîte.

En effet, Cya eut le temps de lui voir avant qu'elle ne partit dans son coin. La sorcière fit disparaître son elfe, maintenant qu'elle savait qui la suivait depuis le début. Mais, cela n'empêcherait pas la femme de l'invoquer de nouveau, éventuellement avec du renfort si la situation se dégénérait. La gardienne du temps s'éloigna de l'étendue d'eau pour retourner à son rocher.

Bref, que veux-tu ? Je n'ai pas que ça à faire.

Demanda Cya assise sur ce dernier. La fantôme pouvait voir qu'elle était agacée puisque celle-ci avait une hâte : qu'on la laisse tranquille, sauf si Link se pointait.
Pièces Pièces : 6590
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

BEN a écrit :
avatar
Joueur
Mar 25 Oct - 15:02
Tabasser Link n'est pas suffisant
pour vous? Ici on complote


"Rendez-vous maléfique"
J'avais  décidé de quitter au plus tôt le groupe du réveil. Préférant m'en éloigner, j'avais vu une majorité de "héros" et même si on était tous au final dans le même bateau, rien ne pouvait prévoir de nouveau un débordement. Je préférais donc me balader de ce tout nouvel endroit, encore vierge de l'emprise du mal. C'était presque comme une impression que personne ici n'avait d'intentions mauvaises. Sautillant en me téléportant d'un bout à l'autre, fredonnant l'air du chant de l'apaisement à l'envers, je souris. Ce monde est frais. Ce monde est beau. Il est impossible de le nier. Mais combien de temps allait-il le rester ? Je doutais fort du fait que cette boîte est réveillée les héros par simple plaisir ou hasard. Non, il devait bien se préparer quelque chose, mais nous le saurions tôt ou tard.

En parlant de chose malveillante, il y avait bien une absence remarquable. Celle de Nightmare. Je ne l'ai pas vue depuis le réveil, et cela me semblait bien étrange. Serait-il mort à tout hasard ? Si c'est le cas c'est bien dommage. Il est clair que je lui en voudrais sans aucun doute pour cela. Incapable de tenir parole sur ce qu'il allait faire, dire qu'il ne viendrait pas à mourir aussi tôt. S'il ne sait pas tenir ses paroles, notamment envers ceux qu'il a recrutés, jamais je ne comptais lui pardonner cela de sitôt... Enfin, avec un peu d'espoir il était sans doute vivant, mais il avait intérêt à pointer le bout de son nez.

Alors que je me balade en laissant mon regard traverser les endroits, je remarque la présence de deux personnes. Quelque chose qui ne semble pas être de lumineux, mais de plutôt sombre. Un sourire s'étira sur mes lèvres. Pas la peine de me téléporter, j'étais bien assez proche pour économiser de l'énergie. M'approchant alors, les formes se firent bien plus distinctes, une femme à la peau sombre et portante un masque ainsi que le fantôme de la boîte de tout à l'heure. M'approchant à distance allons-nous dire raisonnable, même si je ne sentais pas le danger, je ne savais pas non plus à quoi m'attendre alors je préférais autant rester tout de même sur mes gardes. Et quitte à être ici, autant commencer à engager une conversation.

-Magnifique endroit, n'est-ce pas ? ~

© Heine Rammsteiner / BEN


Edit de Faust Arion : Boobs
Pièces Pièces : 7037
Nombre de messages : 31
Localisation : Derrière toi...
Date d'inscription : 23/07/2016
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Mer 2 Nov - 10:56
Le Roi Boo jouait avec la pesanteur en traçant dans l'air de longues et lentes arabesques, lévitant de manière presque hypnotique autour de la Sorcière Noire. Les paroles de cette dernière lui étaient parvenues... et son sourire les avait balayé. Le silence fut la seule réponse donnée aux invectives et interrogation de la jeune femme.
Le silence, et ce rictus figé.
Le Roi Boo n'avait pas cessé d'étendre le croissant de ténèbres, déchiqueté, qui barrait la sphère parfaite de son être spectral. Quelque chose mouvait sous cette expression inhumaine. La naissance d'une illusion. Presque de l'amusement sur ce visage qui n'en était qu'à peine un. Le Roi Boo... semblait amusé.


-Magnifique endroit, n'est-ce pas ?

Magnifique endroit.
Paysage sans atteinte. L'illusion si parfaite de la pureté. Quelques reliefs ciselés dans la roche entière, solide... fiable ? Reliefs déchiquetés dans la chaire-même d'un Archipel né de la mort d'un monde entier. Magnifique endroit, issu de la destruction et de la folie. Le calme charriait cet écho dégénéré à travers les landes, à travers les nuances du ciel.
Les oiseaux chantaient, des générations de délicats volatiles nourris par ce qu'un terreau de violence avait engendré.

Le Spectre se laissa guider par la voix nouvelle qui venait de briser le silence. Un jeune homme, en apparence. Toujours et encore illusion.
Héros du Temps. Non. Héros. Non. Comme une erreur. Une erreur. L'Anomalie, vêtue à la manière de l'Enfant des Kokiris, à la manière d'un pauvre Héros perdu et perdant ses repère. Précieuse morale. Morale fragile. Quelque chose chez cet ersatz de guerrier en vert trahissait la morale. Il n'était pas qu'erreur, il était... Infection.
Un frémissement. Une ondulation sur la surface diaphane du Roi Boo. Quelques accents métalliques apposés sur la mélodie du monde, une mélopée froide et chantante.


-Ce que... je veux ? Je ne veux rien d'autre de ce qui est déjà arrivé. Cette rencontre.

La réponse parvint à Cya, détachée, mais parcouru le vide pour atteindre l'étrange créature aux yeux sanguins.
L'eau ondoya.
Pièces Pièces : 46967
Nombre de messages : 1802
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

avatar
Koopa
Dim 27 Nov - 13:51
[HRP : Désolé pour la réponse tardive]

Cya était sans réaction par la réponse du spectre. Elle ignorait si il voulait la draguer. Dans tous les cas, la sorcière ne semblait pas avoir l'envie de reparler à ce fantôme, sous prétexte qu'elle aurait l'impression à un mur. En effet, celle-ci n'attendait rien de sa part.

-M'ouais... Si t'as rien à dire, c'est même pas la peine d'aborder avec moi...

Répondit la sorcière, accompagné par un sentiment de désintéressement pour donner l'impression qu'elle parlait dans sa barbe. Alors que Cya comptait laisser le fantôme seul, une autre voix plus ou moins retenait son attention. Décidément, elle ne pouvait pas être seule pendant un moment. En regardant son interlocuteur, son coeur battait du cent à l'heure. Un sentiment entre la surprise et la joie la succomba. La sorcière pensait voir Link en personne qu'elle réarrangea ses cheveux avec ses mains. Elle n'hésita pas également à pencher son corps en arrière tandis que sa poitrine basculait vers l'avant.

-Magnifique si c'était un coucher de... minute...

Tandis qu'elle prenait la pose d'une pin-up, Cya eut un doute. Pour elle, c'était trop facile que Link se pointait devant elle même si Zelda et les autres prétendantes ne donnaient plus de signe d'actualité. La sorcière perdit vite sa bonne humeur quand elle observa de plus près l'elfe. Certes, celui-ci avait la tenue Kokiri. Mais, sa chevelure semblait plus sombre que le véritable hylien. De plus, son regard n'avait rien de pur. Il donnait l'impression d'être possédé par une entité maléfique.

T'es juste un clone de Link, je me trompe ? Si c'est le cas, t'as intérêt à oublier de ce que tu viens de voir.
Pièces Pièces : 6590
Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 17/09/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Tabasser Link n'est pas suffisant pour vous ? Ici, on complote [PV : BEN et Roi Boo]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Très bonne nouvelle pour vous !
» De retour pour vous (re) jouer un mauvais tour.
» Exemple pour vous présenter:
» Quelques sort du Roublard, rien que pour vous :D
» [Bionicle] Que représente BIONICLE pour vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum