Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Sabotage00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Plus on s'élève et plus dur sera la chute [Pv : Link, Rengar]
Rengar a écrit :
avatar
Chasse
Mar 9 Aoû 2016 - 0:12
Le grand être au poil blanc et aux longues tresses était assit là sur le toit du grand moulin de Bourg-Clocher, attendant la venue de celui qu'il espérait pouvoir de nouveau affronter. Au dessus de lui, la lune très proche, trop proche pour que cela soit normal. Mais Rengar ne semblait pas du tout intéressé ou apeuré par ce phénomène, non, il ne doutait pas que l'elfe et ces camarades réussirait à s'occuper du dernier démon et libérer le dernier géant qui viendrait stopper la lune dans sa chute...

Doucement de sa main il caressa ses acquisitions, des masques.

Des visages, des réceptacles d'un vécu plutôt. Il y avait ces 3 masques, celui du Mojo, du Goron et du Zora. Trois races existantes en cette version alternative de Lorule. Rengar avait étrangement apprécié recouvrir leurs apparences et leurs capacités. Mais en les enfilant il n'avait pas que connu les plantes, la pierre et l'eau. Non chacun d'eux avait distillé en lui des sentiments étrangers, celui d'un enfant mojo mort trop tôt, le désir de s'accomplir planait dans ce masque-ci. Celui d'un héros Goron qui n'avait pas pu sauver son peuple, être le héros dont ils avaient besoin. Désir de réussir pour autres que soit même. Et enfin celui d'un père Zora décédé alors qu'ils tentaient de sauver ses propres enfants des griffes de terrible pirate... Désir de faire les choses nécessaires, les bonnes choses.

Pour Rengar tout ça n'était que lointaine et sourde idée dans son crâne mais depuis qu'il avait enfilé ses masques, celle-ci s'exclamait plus fort. Il grogna en songeant qu'il ferait mieux de s'en débarrasser avant d'être trop embarrassé par ses sentiments gênant, ou peut être pourrait il les transformer, leur arracher ces semblants d'âmes pour n'en garder que le pouvoir. Oui, il allait faire ça. Il rangea donc ces 3 masques pour en admirer d'autres.

D'autres bien plus intéressant à ces yeux, il s'agissait là des masques des monstres vaincu pour libérer les géants, le masque d'Odalwa un guerrier monstrueux de la jungle porteur de poison, le masque de Goth une chèvre mécanique géante porteur d'un froid mortel, et le masque de Gyorg un requin géant dégénéré porteur de chaos... Rengar le sentait, en eux un pouvoir incroyable, il songeait bien à les utiliser mais hésitait encore...

Il rangea ses masques en supposant qu'il trouverait leur juste utilisation à son combat prochain. D'ailleurs la lune se faisait de plus en plus proche. Tic Tac Tic Tac. Le Fauve attend le lutin. Tic Tac Tic Tac. Pour un combat incertain.

~Prépare toi.
Pièces Pièces : 8325
Nombre de messages : 348
Age : 20
Localisation : En chasse
Réplique/Citation : "Tonight, WE HUNT"
Date d'inscription : 06/04/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



"Tonight, WE HUNT !"

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Ven 12 Aoû 2016 - 21:54

Time's End








La pluie qui tombait sur les pavés de Bourg-Clocher s'écrasait avec une telle force qu'elle était annonciatrice de l'Ultime Catastrophe qui allait se produire ici même. Mana, après avoir utilisé sa magie pour permettre aux Héros de bénéficier de davantage de temps pour réveiller les 4 Géants de Termina, n'était plus ici. Les citoyens de Bourg Clocher pensaient qu'on les avait abandonnés et que tout espoir était fichu, alors que la Lune tombait peu à peu. Il restait moins d'une heure. Grâce à Mephiles, "il" était toujours en vie et "il" avait pu prendre un raccourci pour rejoindre au plus vite la ville. La Lune était en train de rentrer dans l'atmosphère, réchauffant la terre, provoquant des séismes d'une forte violence, et surtout, provoquant la terreur et la détresse pour tous les êtres qui vivaient en ce monde. La chute de la Lune, provoquée par les 8 Tours de l'Apocalypse, était en quelque chose l'avènement d'un acte final qui avait puisé et épuisé les ressources énergétiques des mondes. Rengar détenait 3 des masques des Géants, et l'Elfe un seul. Il devait les lui reprendre et appeler les Gardiens. Car telle avait été sa mission depuis le début.

Le temps, qui semblait altéré depuis que Mephiles avait fait son apparition, mais surtout en raison de l'écrasement imminent de la Lune, provoquait des fluctuations qui donnaient parfois l'impression d'y voir double. Mais "il" restait concentré, rivé sur son objectif et sa cible. Les portes du Carnaval s'étaient ouvertes, et "il" ne perdit pas une seule seconde : gravissant les marches une par une sous les retombées du feu d'artifice, l'aventurier pénétra à l'intérieur de la Tour pour en atteindre le sommet. La pluie se faisait ressentir, toujours plus forte et pénible, mais ce n'était pas grand chose par rapport à ce qui s'apprêtait à se passer. Rengar releva les yeux suite aux bottes sur le sol trempé qu'il entendait retentir. Un homme, masqué, portant le visage de Skorn, le dernier Gardien, s'approcha lentement de lui. Il était armé d'une épée dont la lumière qui en jaillissait reflétait la lumière, même à travers les plus profonds ténèbres. L'homme enleva progressivement son masque, le tenant à la main et le temps qui continuait de fluctuer renvoya une image de sa jeunesse à Rengar.



« ...Moi et toi, Rengar...

...C'est ici même que nous allons en finir. Les masques que tu possèdes...Rends-les-moi.
»

"Il"...Link. Le Héros du Temps. Il se retrouvait enfin face à celui qui n'avait cessé de dérober les masques à leur place et à celui même qu'il l'avait violemment blessé à l'une des Tours. Il était grand temps...

...De remettre les pendules à l'heure.




Pièces Pièces : 108640
Nombre de messages : 57194
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rengar a écrit :
avatar
Chasse
Dim 14 Aoû 2016 - 0:24


"Il était temps." Prononça calmement le félin qui se relevait.

Face à lui, entre les trombes d'eau tombante sur le sommet du moulin, ainsi que sur tout Bourg-Clocher, Link. Le fauve souriait un sourire emprunt de satisfaction, c'était lui le clou du spectacle, le défi qu'il attendait. Il lui avait pourtant déjà arraché une oreille par le passé, mais les choses était différentes, très différente, l'elfe avait changer, Rengar avait changé, cette confrontation que désirait tant Rengar n'était pas un hasard, ces masques qu'il avait arraché aux monstres sur le chemin des héros, jouait enfin leur second rôle. Le faire venir lui l'hylien qu'il espérait voir briller comme jamais dans ce futur duel, briller comme jamais puis se faire éteindre, pas par la pluie chutant intensément, mais par lui même.

« ...Moi et toi, Rengar...

...C'est ici même que nous allons en finir. Les masques que tu possèdes...Rends-les-moi. »


Le fauve blanc posa une main sur ses affaires pour en tirer les 3 masques et les montrer à Link.

"Si tu veux tant les réunir, tu devrais me passer celui qui est en ta possession plutôt."

Puis il les rangea à nouveau d'une main parmi son matériel.

"Car je ne te les donnerais pas."

Un sourire carnassier... Les puissantes et tranchantes canines de Rengar afficher aux yeux du héros, une provocation certaine. Rengar sans en rajouter dégaina son sabre qu'il tint comme à son habitude de la même manière dont l'on tient un poignard, et d'un claquement métallique il relâcha ses deux longues griffes d'acier attaché à son poignet.
Rengar était resplendissant malgré la pluie ruisselante sur sa grande carrure de deux mètre quinze couverte de morceau d'armure sortit , son regard fixé sur son adversaire, un oeil droit d'un bleu pâle et son oeil gauche presque couvert par des lanières de cuirs, un orange vif presque jaune...



Il leva ses armes à hauteurs d'épaules de son adversaires, position de combat, parfaitement étudié pour tuer.... Celles-ci se mirent à rougeoyer, le métal se mettant à chauffer, brûlant, les gouttes de pluies tombant dessus s'évaporait tout en créant un léger bruissement.

-Tu es si intéressant. J'attendais depuis longtemps une proie assez persévérante pour un jour revenir jusqu'à moi.

Doucement, Rengar ainsi que le son de la pluie s'évaporant sur ses lames commença à disparaître comme-ci il n'était qu'illusion. Mais une dernière phrase plutôt amusé pu être entendu par l'Hylien.

"Surprend moi."

Link était maintenant sol sur le toit du Moulin, plus d'antagoniste à affronter. Mais l'hylien n'était pas dupe, il connaissait Rengar assez pour savoir qu'il n'avait pas simplement disparu pour ne pas revenir. Et en effet Rengar caché par sa plus puissante technique lui tournait autour invisible et immatériel, aucune pluie ne pouvait l'atteindre sous cette forme éthéré, celle du chasseur embusqué qui va sauter sur sa proie... C'est bon, il a trouver sa stratégie, il a trouver son angle d'attaque, c'est l'heure.



Rengar bondissant d'un plan à un autre attaqua de face droit sur Link, il donna un premier coup ascendant de son sabre afin de dégager possible parade et de son autres bras donna un coup en diagonale afin de déchirer et saigner le torse du héros. Un pas en arrière, distance courte et nouvel assaut aussitôt déchaîner Rengar abattait ses lames avec une force prodigieuses sur Link, sortir du plan du chasseur apportait en effet de nombreux avantages temporaires au terrible chasseur, une vitesse remarquable, une force sur-naturel et de sens à fleur de peau, tandis qu'il abattait son sabre et ses griffes, que le métal maintenant enflammé s'heurtait au parade de son adversaire, chaque rencontres de force donnant lieux à de cinglant bruit de métal, malgré les sons du duels, Rengar entendait tout, chaque gouttes de cette pluie acharné sur le moulin, mais aussi il voyait tout, le visage de son adversaire, fin, mais autres choses dans ces yeux une détermination probablement équivalente à celle du chasseur.

"RAAAAAAH !"Un cri rauque et guttural d'une manière propre à rengar fendit l'air.

Un coup de sabre retourné plus puissant que les autres, paré comme les précédents repoussa Link à quelques mètres. Rengar déchira le sol du moulin comme-ci il s'agissait de mousse pour projeter sur Link un débris de taille importante, mais Rengar n'attendit pas de voir si son adversaire brisait le rocher ou non, pour projeter un bola droit vers les jambes du héros du temps, le faire chuter serait amusant, et si Rengar chassait ainsi c'était avant tout pour s'amuser. Même si au fond de lui, son instinct animal lui hurle que ce n'est pas le bon combat pour s'amuser, qu'il va devoir donner toute son âme pour vaincre.

"PREND CA !"

Le projectile constitué de deux solide pierre attaché à une corde frôla le sol droit vers les jambes de Link. Rengar entama un saut droit vers l'elfe afin de lui tomber dessus tandis que ses jambes serait bloqué...
Pièces Pièces : 8325
Nombre de messages : 348
Age : 20
Localisation : En chasse
Réplique/Citation : "Tonight, WE HUNT"
Date d'inscription : 06/04/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



"Tonight, WE HUNT !"

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Dim 14 Aoû 2016 - 1:08

Oeil pour Oeil...





Quand un mastodonte de plus de deux mètres se jetait sur vous pour en finir, la plupart des êtres mortels auraient déjà succombés à une telle et féroce envie de vaincre. Rengar venait tout simplement de provoquer l'Hylien qui se plaça en position défensive, attendant un premier assaut de sa part. Rengar était vif et brutal. Il ignorait s'il était endurant, mais plutôt que de jouer avec la force, il allait falloir faire preuve de ruse pour en venir à bout. Dévoilant ses sabres qu'il tenait tels des poignards, Rengar donna le coup d'envoi et enchaîna les brutalités, visant à blesser Link au niveau du torse. Son armure émeraude devrait tenir le coup, mais si Rengar y mettait toute sa puissance...Link n'osait même pas imaginer ce qui se passerait. L'Elfe fut obligé de reculer petit à petit suite aux assauts fulgurants de son adversaire. D'abord à gauche, puis à droite, de nouveau à gauche, un coup vers le bas. Le cerveau du Héros analysait la situation et aussitôt, il répliquait, mais cela se faisait à une vitesse fulgurante. Ce duel allait sonner le glas de plusieurs longs mois de recherches des masques, qui, dans la dimension de Termina, n'avait en tout et pour tout que durer que trois jours. Link eut sans doute un instant de faiblesse, mais Rengar parvint à briser sa garde, et c'est alors qu'il se retrouva en position de faiblesse. Son adversaire poussa un cri rauque et bestial, soulevant un morceau du sol pour l'écraser avec. Effectuant une roulade de côté avec justesse, le tas de pierre s'écrasa tout près de lui mais ses jambes se retrouvèrent alors bloqués avec ce qu'il venait de fabriquer. Link commençait à paniquer. S'il se retrouvait paralysé face à ce genre d'adversaire, c'était fini.

« Reste concentré, reste concentré... » se répétait Link, même tellement de fois qu'il le fit à voix haute, tandis que Rengar effectua un saut pour l'achever avec ses lames. L'instinct de Link, heureusement pour lui, fonctionna, et celui-ci lui hurla de rouler sur le côté. Durant cette tentative d'esquive, l'Hylien découpa les liens avec sa lame et se releva rapidement, attrapant son bouclier miroir. Rengar était vraiment rapide et féroce, mais il avait une faille, c'était certain. Il lui faudrait encore du temps pour la trouver...Beaucoup trop ! Alors, l'Elfe eut une idée et essaya de tester quelque chose. Soulevant son bonnet, Taya en sorti, et Link lui chuchota les instructions sans que son adversaire ne puisse entendre quoi que ce soit. La petite fée alla rapidement se réfugier dans le sac de l'Elfe, tandis qu'il essayait d'entamer un dialogue avec son opposant.  

« Je ne connais pratiquement rien de toi, et pourtant, tout est fait pour que l'on soit opposé. Tu as failli me tuer, tu voles ces masques...Mais pourquoi ? Quel est ton but ?! » fit Link, en osant le regarder dans les yeux. C'était rare mais...Rengar l'impressionnait. Une bête assoiffée de violence et de sang comme cela, il en avait rarement affronté à par Ganon. L'Elfe attendit encore un petit moment. La pluie continuait de tomber, et l'Elfe posa son bras sur son ventre. Rengar, en se rendant invisible, avait tout de même réussit à le toucher et même à le blesser quelque peu. Il allait voir de quoi Link était capable. Tournant la tête sur le côté, il constata que l'un des phares de l'Observatoire, qui projetait une imposante lumière jusqu'à même le sommet du clocher, était en train d'être orienté jusqu'à eux.

« MAINTENANT ! » cria Link, donnant le signal à Taya. La fée qui l'accompagnait et qui vivait à la base ici, à Termina, sortie de son sac, se baladant avec ce qui semblait être une flèche qui luisait à la lumière du phare. Link se mit à courir à toute vitesse, la vitesse de ses pas étant largement amplifiée grâce à ses bottes de Pégase. Mais il ne cherchait pas à charger son adversaire, ça non, il n'en aurait aucune chance. Link passa enfin dans le faisceau lumineux puis attrapa son bouclier miroir avec ses deux mains. Tout en sautant en l'air pour être à la bonne hauteur, l'Elfe arriva à capter le bon moment où le faisceau entrait dans le miroir et serait renvoyé en direction de, devinez-qui...Rengar. Éblouit par la puissance du miroir, Link en profita pour se rendre devant son adversaire, et lui donner un premier coup de Master Sword. Même à l'aveugle, le bougre devinait ses mouvements grâce à son instinct. Rengar bloqua le premier coup, puis le second, mais Link l'eut au troisième. L'Hylien recula quelque peu puis siffla. Deuxième signal. Taya fonça à toute vitesse et passa à travers l'arc magique de l'Elfe qu'il venait de dégainer. Propulsé par la force du jeu de corde qu'il venait de préparer, et grâce à Taya qui faisait accélérer elle aussi la flèche en la transportant, celle-ci atteint Rengar déjà aveuglé. Mais ce n'était pas une simple flèche non, c'était l'une de celles dont il venait d'acquérir la magie : une flèche de lumière. La flèche passa à travers le faisceau lumineux de l'Observatoire pour atterrir en direction des yeux de Rengar puis explosa. La lumière envahie le sommet du dôme, tandis que les sons de cloche annonçaient qu'il ne restait plus que quelques minutes avant que la Chute de la Lune ne détruise tout. Mais Link tuerait Rengar avant. Il s'en assurerait.


Pièces Pièces : 108640
Nombre de messages : 57194
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rengar a écrit :
avatar
Chasse
Dim 28 Aoû 2016 - 13:59
Rengar avait intenté son attaque avec rage et bestialité, mais son adversaire avait eu la bonne réaction en roulant sur le côté pour esquivé, il s'était d'ailleurs très vite libéré du Bolas et Link leva alors un bouclier miroir brillant...

Avec l'obscurité et la pluie ce bouclier semblait plutôt terne et le fier traqueur n'y voyait rien d'autre qu'un bouclier standard servant juste à ce protéger... Il le vit parler rapidement à sa fée, et celle-ci se glisser dans son sac à dos, et il pensa que Link cherchait à lui jouer un tour, mais pas idée de quoi il s'agissait toutefois.

« Je ne connais pratiquement rien de toi, et pourtant, tout est fait pour que l'on soit opposé. Tu as failli me tuer, tu voles ces masques...Mais pourquoi ? Quel est ton but ?! »

Rengar grognas... Il ne connaissait rien de lui vraiment ? En avait il prit simplement la peine, il était le chasseur, le plus grand chasseur de ce monde. Il n'avait non plus rien d'opposé à Link, ces valeurs n'avait rien avoir, c'était là la seul différence. Rengar ne répondit pas, mais il avait écouté, il déterminait sa prochaine stratégie, se court instant de repos dans le combat lui permettrait de trouver quelque chose d'efficace et meurtrier il en était convaincu... Mais il ignorait alors que c'était une erreur de laisser la même occasion à Link.

« MAINTENANT ! »

Lorsque Link cria, les sens de Rengar rentrèrent en ébullition il tentait de comprendre au plutôt l'attaque pour pouvoir réagir de la manière la plus optimale. Mais son adversaire fila vers lui tandis que sa fée tenait une sorte de flèche lumineuse... Et l'elfe sauta Rengar remarqua la lumière du phare... Trop tard, le bouclier miroir projeta sa lumière intense sur lui, le fauve se replia légèrement désorienté, mais il n'avait pas oublié Link qui lui fonça dessus, il sentit les deux premières attaques venir et les contra à l'aide de son Sabre, puis de ses Griffes... Mais le troisième coup ravagea une partie de l'armure du chasseur tout en laissant une sérieuse plaie sanglante... Rengar hurla de rage plus que de douleur...

Mais ce n'était pas tout, car Link, aidé par sa fée tira sur lui, une flèche de lumière, qui explosa face au visage de Rengar, l'énergie était particulièrement forte, et Rengar du s'accrocher et heureusement avait par reflexe fermer les yeux ce qui l'avait probablement préserver de devenir aveugle... La lumière dû a l'attaque éclaira intensément le dôme du Moulin, rendait la zone presque invisible. Et lorsque la lumière disparut, Link pouvait constater de ces yeux, Rengar n'était plus là.

Disparue de nouveau ? Allait il lui bondir dessus avec autant de violence, l'hylien ne pouvait qu'en douter, une tel technique devait demander plus de temps et d'effort en plein milieu d'un si intense combat. Mais alors où se trouvait le fauve ?

Pourtant Rengar là où il se trouvait voyait parfaitement Link... Si parfaitement qu'il entendait le coeur du héros battre, chaque pulsation, l'aura flamboyant d'une légende... Il avait en effet condensé assez de son énergie du chasseur pour la libérer sous une de ces fameuses techniques. Armée de son sniper de précision...

-Tu vas me le payer.

Ces blessures était douloureuse et l'explosion de la flèche de lumière l'avait blessé autrement que physiquement.... Sniper en main, il encadra l'elfe qui cherchait du regard son adversaire, son viseur se resserra sur l'hylien. Posté sur un des bâtiments alentours plus petit il avait toutefois le visuel parfait sur Link, son armure bien que particulièrement résistante, avait comme chaque armure ses points faibles, et Rengar l'avait assez bien vu se mouvoir pour déterminer qu'entre sa poitrine et son épaule se trouvait une zone fragile... Le doigt sur la gâchette, il l'enfonça.

Le coup de feu résonna sur la ville abandonné, et la balle fila droit et transperça tout en créant un trou dans l'armure le corps de l'hylien, Rengar rangea prestement son Sniper de précision en souriant... Il n'en avait pas finit. Il enfila le masque Mojo, se métamorphosant pour adopter les propriétés et caractéristique de cet être, rapide et agile, il sauta dans l'air, de bâtiment en bâtiment vers Link, assez léger pour sauter une deuxième fois dans l'air une phrouesse défiant les lois de la physique, Rengar libère ensuite de longues liagnes piquante de ces mains et s'accroche au décor pour se tirer, puis alors qu'il semble faire un nouveau saut pour retrouver sa place d'origine sur le dôme il projette à grande vitesse une liane vers Link afin de lui saisir la jambe puis le tire d'un coup sec vers lui tout en faisant revenir sa liane dans sa paume, l'hylien se fait tirer et glisse sur le sol trempé de pluie, pendu dans le vide, Rengar ne doute pas que celui-ci n'aurait aucun mal à trancher la liane alors subitement il passe d'une forme à une autre, de mojo à Zora, Link est relâcher et va retrouver le sol de la ville, mais dans sa chute, il est rejoint par la silhouette de Rengar sous sa forme Zora qui à plonger et le frappe à plusieurs reprise de ces lames aux coudes... Et subitement accélère sa chute pour retrouver le sol avant l'hylien et ne pas s'exposer à un retour de Master Sword... Mais lorsque Link arrive près du sol, ce n'est pas le Zora qui l'attend, mais un Goron, tournant sur lui même à toute vitesse, des piques de pierre autour de lui, Rengar relâche son énergie et file droit vers Link, lui rentra en plein dedans, et lui faisant par la même occasion traverser quelques murs, avant de ralentir et de s'écarter de l'hylien, Rengar retire le masque Goron et l'observe, il ne sourit pas.

-Ces masques ne sont que des outils, et dans ce monde d'apocalypse il est juste que j'en sois le possesseur.

Il cracha un peu de sang sur le sol, la blessure précédemment subit le fait particulièrement souffrir ces métamorphoses successive n'ayant qu'encore torturer un peu plus la plaie.

-Tu penses vraiment pouvoir te mettre sur ma route ? Toi ou tout les autres personnages de ce monde qui osent ce prendre pour des êtres supérieurs, des sauveurs, alors qu'ils ne font que se reposer doucement sur leur acquit. Tu es différents d'eux, tu es venu, tu mérites donc d'être combattu à ta juste valeur. Relève toi Link.

Il pointe vers l'elfe son sabre. Les yeux de Rengar brillent, Orange et Bleu claire.... Il n'y a ni pitié, ni compassion. Tout ce qu'il veut c'est se battre, et si ce combat doit se finir sur un des 2 opposants mort il est près à ses conséquences.
Pièces Pièces : 8325
Nombre de messages : 348
Age : 20
Localisation : En chasse
Réplique/Citation : "Tonight, WE HUNT"
Date d'inscription : 06/04/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



"Tonight, WE HUNT !"

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Lun 29 Aoû 2016 - 23:38
La colère de fut redoutable. Link ne l'avait pourtant pas loupé mais peu de temps après, celui-ci venait de décider d'une offensive résolument plus dévastatrice que les assauts précédent que l'Elfe avait pu éviter. La balle de sniper traversa l'armure de Link, l'immobilisant quelques instants avant qu'une forte douleur ne s'empare de sa poitrine et ne le fasse crier. Rengar enchaîna ensuite, avec la magie des masques, se transformant tour à tour en Mojo, en Zora et enfin en Goron, pour finalement encastrer l'Hylien dans un mur de la ville. Link avait pourtant tenté de se défaire des lianes et des pièges qu'il avait crée, mais Rengar, dans sa folie vengeresse, était devenu incontrôlable. Au sol, alors que Link commençait à y voir trouble, et qu'il était en train de cracher du sang, le Chasseur pointa sur lui son sabre. Il reconnaissait en lui des valeurs, des valeurs de guerrier qu'il partageait. Mais il ne lui avait pas expliqué pourquoi il s'acharnait tant sur sa volonté de garder les masques pour lui. Link n'avait pas d'autre choix, il devait les lui reprendre...Coûte que coûte...L'Hylien se releva lentement, tandis que la Lune commençait à rentrer dans l'atmosphère de la planète. Le ciel était d'un rouge effrayant et la pluie, quant à elle, frappait le sol avec toujours plus d'intensité.

« Tu devrais le savoir Rengar...Quelqu'un comme moi...

...
...N'abandonne...JAMAIS ! »



A la fin de sa phrase, une onde de choc repoussa de quelques mètres Rengar qui venait de voir les pupilles de l'Elfe se dilater. Une forme spectrale se mit à l'entourer, un espèce de guerrier pourvu de quatre bras, qui sortait de son ventre et qui protégeait Link en l'enfermant à même son propre corps fantôplasmique. Le collier de Cauchemar que Night lui avait transmis commença à rentrer en raisonnance sans pour autant s'activer. Il était temps que Link utilise son Susanoo pour affronter un adversaire de cette taille. Et Link serait sans pitié ! Aussitôt que Rengar venait d'être repoussé, l'Hylien se propulsa dans sa direction, et prit appui contre les murs d'une maison encore debout, avant de plonger en avant. En tendant son bras en avant et en faisant signe de frapper avec son épée alors qu'il était à distance de Rengar, le Susanoo frappa lui aussi en totale synchronisation, et l'épée de lumière qu'il tenait dans sa main grosse de plusieurs mètres, fit décoller Rengar du sol, fragilisant un peu plus son armure. Link ferma son poing, le ramena vers lui, puis le tendit, et le Susanoo concentra sa force pour expulser le maudit Chasseur à l'autre bout de Bourg-Clocher. La course de ce dernier fut ralentie par les toits des maisons, et Link apparut sur l'une d'elles après être grimpé dessus à l'aide de son grappin. Courant à toute vitesse et évitant un nouveau tir du chasseur, Link à toute vitesse tentait d'esquiver ses prochains assauts tout en atteignant une distance idéale pour une nouvelle attaque. Les cloches de Bourg-Clocher tintèrent de nouveau, annonçant la fin du Monde dans quelques minutes précisément, tandis que la Lune commençait à pointer le bout de son nez d'au delà des nuages, prête à écraser en premier la tour sur laquelle ils s'étaient retrouvés. Link chargea dans sa Master Sword autant d'énergie qu'il le put puis renvoya l'attaque, en formant grâce au Susanoo, un disque de lumière particulièrement tranchant. Un Mojo marchand qui passait par là et qui tentait de s'enfuir de Bourg Clocher fut littéralement coupé en deux, le disque continuant sa course sans ralentir en direction de Rengar. Puis, une nouvelle secousse survint, et allait marquer un tournant au combat qu'ils étaient en train de mener. Les Masques que détenaient Rengar se mirent à briller, comme attirer par l'intérieur de la Lune qui se rapprochait de plus en plus d'eux, la gueule grande ouverte. Peut être il y avait il une solution d'échappatoire ? Link tira avec son grappin sur la bordure du toît d'en face afin de se propulser, prendre de la hauteur, et retomber avec une frappe verticale qui fut amplifiée avec le Susanoo en une veritable barrière énergique. Link cria de toutes ses forces, tandis que du sang coulait en quantité de sa poitrine. Une blessure pareille devait être rapidement soignée.

La barrière fonctionna et en se réceptionnant, Link fut protégé des dégâts. Le cas Rengar était enfin réglé.
Pour la suite, tout se passa très vite. Link entonna une douce mélodie, tandis que les masques qu'ils avaient durement récoltés tournoya d'abord autour du cadavre du monstre puis autour de l'Elfe. Pour finir,
ils firent une ronde et ouvrirent une brèche, en direction de la Lune. Une lumière douce illumina les cieux et nettoya toute présence maléfique. Link se sentit happé par cette force nouvelle, et perdit conscience.

Il venait de sauver le Monde, et avait désormais la bénédiction de Mana. Il se réveilla plus tard, dans le vaisseau de l'Halberd, prêt à donner l'assaut sur la Place Forte des Rêves.


Dé : Barrière de Lumière

Suite : [Prisme]Place Forte du Rêve
Pièces Pièces : 108640
Nombre de messages : 57194
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 29 Aoû 2016 - 23:38
Le membre 'Link' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 32374
Nombre de messages : 8145
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Plus on s'élève et plus dur sera la chute [Pv : Link, Rengar]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» êtes vous plus fort qu'un élève de CM2 ou qu'une blonde...
» [Fan-Fiction] Nouvelle: Le soleil ne se lève pas pour nous.
» Les livres qu'ils sont bien
» La tempête se lève
» Taverne des couche-tard/lève-tot (ouvert entre 2h30 et 6h)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum