Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusUltra-Inversion00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Koh-Lantamère [Pv Jojo]
Invité a écrit :
Jeu 19 Mai 2016 - 15:47


Erf. Dio n'aimait pas les marais tout simplement parce que c'était sale et tout puant et que ça partait mal à la machine. Ceci dit il avait ouï dire que la boue du coin pouvait satiner la peau si seulement elle n'était pas empoisonnée, zut de zut.
Bref, il était un peu bouguon tout de même car il avait tout niqué ses louboutins qu'il s'était fait livré de chez sarenza la veille en marchant dans la vase, et puis il ne semblait pas y avoir de magasin de mode dans le coin. Raison pour laquelle il avait finalement renoncé à participer à The Island.
A vue d'oeil ce devait bien être le milieu de la nuit, il devait faire vite si il ne voulait pas finir en cendres sous l'effet des rayons du soleil. D'un certain côté il se disait qu'il aurait fait un bon engrais pour ces arbres minables en piteux état, quoi que le petit bonsaï là aurait pu faire très feng-shui dans son repaire secret.
Ah, oui, il n'avait plus de repaire secret c'est pour cela qu'il en cherchait un nouveau, le dernier était un peu trop voyant apparemment. Dommage, il aimait bien la vue que son château offrait du haut de la falaise. En plus la dernière fois il avait réussit à zombifier une décoratrice d'intérieur pour qu'elle refasse tout ses appartements gratuitement. Il n'était pas tellement sûr de pouvoir refaire le coup ici.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Jeu 19 Mai 2016 - 21:10





Bon. Erina a encore fugué de chez elle.
Et cette fois-ci elle avait l'air d'être partie un peu trop loin du périmètre accordé par ses parents. C'est vrai qu'elle avait levé un vent de révolution chez la gente féminine au cours des deux derniers mois, réclamant haut et fort la liberté de toutes au prix de celle des hommes. Son attitude aurait pu être compréhensible si elle n'avait pas ouvert un tumblr féminazi en souhaitant la soumission totale du genre masculin au genre opposé. Et puis quoi encore.
Ne pas faire de mal à une femme est une chose, bâillonner un homme et le fouetter en est une autre. Et Jonathan est tout sauf un adepte du BDSM, vous comprenez.

Avançant prudemment dans les marais, le jeune homme tournait la tête à gauche, à droite, cherchant en vain son amie hystérique. Il avait l'air à l'affut du moindre signe de vie ...





... A un tel point que même un petit poisson dans l'eau avait pour lui l'effet d'un jumpscare.

De là il comprit que se calmer serait peut-être une meilleure idée, et que crier comme Alice tombant au fond du trou n'allait pas non plus l'aider. Alors il continua son exploration, bien que celle-ci n'avait pas le moindre résultat depuis maintenant près d'une heure. Autant dire que Jojo faisait preuve de persévérance.

Une persévérance qui allait peut-être (peut-être.) payer le coût de ses efforts lorsqu'il entendit un cri à quelques dizaines de mètres de sa position. D'abord surpris, et, dans l'espoir, un brin soulagé, notre gentleman s'empressa d'aller à la rencontre de cette chose qui lui semblait dans un premier plan crier désespérément à l'aide.

C'est ce qu'il espérait, du moins.





- ... ?



Mais en fait, c'était juste Dio.

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Ven 20 Mai 2016 - 9:16

    Encore une foi Dio avait oublié d'éteindre son swag naturel émanant de lui. De ce fait il faisait tout d'même un peu de boucan l'animal à pousser son fameux cri de vampire (un genre de "Wryyyyyyyy" avec un léger accent transylvanien), rappellant à s'y méprendre celui d'une perceuse tournant à pleine vitesse (en même temps il aimait bien les trus longs et dur qio pénètrent la matière ( ͡° ͜ʖ ͡°)).Ouais, sauf qu'à faire son petit remue-ménage, il sentit bien une présence s'approcher. De son oeil expert, notre blondasse aurait pu reconnaître ce booty si parfais entre mille. C'était celui de ce gros relou de Jonathan Joestar.Dio resta quelques instants à le fixer, perplexe, il ne s'attendait pas à le voir daigner bouger ses si précieuses fesses rebondies pour venir se souiller les bottes ici, il en aurait presque eu mal au kokoro si seulement il en avait un, tant de gâchi."Tu t'attendais à un poisson caché dans les buissons? KONO DIO DA"Le vampire se sentait tellement trop fifou à employer des mots jap' en plein milieu de ses phrases, il aimait bien étaler sa culture acquise en lisant plétore de ses mangasses mielleux (ou ses yaois tout simplement), il était comme ça le Dio. En fait cette phrase sonna de peu juste, en fait il voulait juste meubler un peu la conversation plutôt que de passer son temps à le fixer dans le blanc des yeux, chose dont il n'avait pas la patience. Faire une bataille de regard avec une armoire à glace n'était guère passionant et en plus ça ne faisait pas très méchant hargneux. Et puis il n'était même pas sûr que Jojo aie une étincelle de conscience dans son regard. Tout ce qu'il voulait lui c'était de lui pourrir la vie, serait-ce trop demander?[/quote]



EDIT Link : VOUS ÊTES DES GÉNIES J'AI TROP RIS DES DESSINS
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Sam 4 Juin 2016 - 20:25
Ptain Link t'as tout niqué la réponse de Dio.
Malotru.



- Hm. C'était donc toi ...




Lui qui pensait, qui espérait tant retrouver sa petite Erina, les étoiles semblaient s'être alignées contre lui en le faisant tomber nez-à-nez face à son frère. Le blond pris en fragrant délit d'intimidation envers une mouche, là. Planqué derrière des buissons pour une raison encore inconnue.
Non pas qu'il ne voulait pas le voir hors de sa cave - au contraire, probablement - mais il souhaitait davantage retrouver l'autre fugueuse avant que ses parents n'en viennent à s'en prendre à lui et son joli booty. C'est pas qu'il ne les aime pas; disons plutôt qu'il est lassé de se récolter le mauvais rôle pour toutes les fois ou cette dégénérée a tenté de fuir contre leur gré.

Pensif, Jonathan resta perplexe pendant quelques minutes. Il réfléchissait à un plan, un moyen d'éviter un combat, ou d'éviter Dio tout court. Ses yeux d'un bleu cristallin se perdaient dans le vide, avant de remonter progressivement sur la silhouette de son frère, qu'il se mit à observer attentivement. Leurs deux regards se croisèrent furtivement, avant qu'il n'entende la blondasse hausser le ton sauvagement, ressortant pour la énième fois son fameux "KONO DIO DA" dans un japonais approximatif.





Cette phrase qu'il avait pris l'habitude d'entendre le perdait un peu plus sur le fil trouble de sa pensée. C'est vrai que Dio aime énormément la culture nippone, il se rappelle encore les piles de mangas fleur bleue qu'il collectionnait dans son ancien repère secret, ce genre d'histoire d'amour qui en fait rêver plus d'un, bien que ceux là soient plus globalement destinés aux filles. Jojo lui en avait piqué quelques uns, pour occuper ses soirées de temps à autre, pour rêver un peu à son tour. Il se rappelle encore parfaitement ces histoires qu'il avait pu lire, ces histoires qui lui avaient particulièrement pl-..





Oubliez ce que je viens de dire.

Oui.
Donc.
Notre jeune homme, faisant absolument comme si de rien n'était, eu une idée absolument fabuleuse.

Entamer un dialogue.





- Dis-moi, Dio ... Tu n'aurais pas vu Erina, par hasard ? Elle a encore fuguée de chez elle, tu vois ... Haha!...

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Invité a écrit :
Mer 27 Juil 2016 - 17:46


Le cadre était presque parfait, cette lune jouant de sa lumière opaque sur l'eau noire des marais donnait un aspect mystique à ce face à face légendaire entre le bien et le mal.

Les quelques mots émis par le héro aux cheveux bleus virent à briser le silence pesant, ce que ce cher Speedwagon aurait normalement fait bien avant si il avait été là, lui qui était doué pour dire du rien et commenter le moindre fait et gestes du duo. Sérieusement, ce type aurait été capable de rester en extase devant une fleur. D'un certain côté, Dio était un peu déçu qu'il n'ai pas fait de remarques sur sa nouvelle coiffure. De toute façon Jonathan ne remarquait jamais rien chez son frère adoptif, même quand ce dernier se faisait les ongle en bleu outremer pour s'accorder avec ses cheveux.
Ca avait le dont de l'horripiler.
Aussi s'était-il promis de faire de Jonathan sa tête à coiffer le jour où il le tuera enfin. Il ira terriblement bien sur sa coiffeuse qu'il avait piqué à cette garce d'Erina.

En parlant de cette dernière, Jojo la cherchais.


"Encore sur les talons de cette garce ? Tu me fais de la peine à toujours lui lécher les bottes. "

Surtout qu'il pouvait se servir de cette langue pour faire des choses tellement plus...intéressantes, oui, disons cela.

"Tu penses sincèrement que je vais te dire où elle est, Jojo?"

Tchh, le vampire n'était pas près de l'aider, il haïssait la demoiselle bien avant qu'elle aille sur tumblr, toujours à demander des faveurs à Jonathan. Il aurait presque cru qu'elle faisait exprès de l'éloigner de lui....enfin, c'était pas comme si il était intéressé par ce baka de Jojo, lui et son fabuleux booty bien ferme qu'il se serait donné à coeur joie à malaxer.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Koh-Lantamère [Pv Jojo]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» comment faire pour pouvoir écouter RTL sur mon Jojo
» JOJO'S BIZARRE ADVENTURE - Jotaro Kujo - (RAH 459)
» JOJO'S BIZARRE ADVENTURE - Giorno GIOVANNA - (RAH 540)
» JOJO'S BIZARRE ADVENTURE - Rohan Kishibe - Vers 2 "Louvre" - (RAH 567)
» Chez Jojo la Brocante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum