Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonUltra-Inversion00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Taverne du Précipice[Pv Retraité]
Stip a écrit :
avatar
Alpha
Ven 22 Avr 2016 - 1:19
Le groupe qui se trouvait dans les rues de Toadville quelques instants plus tard se retrouva soudainement à une table de six places dans un établissement réputé de Bourg-cloché. Le Démon se demandait si celle-ci était vide au moment de sa téléportation, si elle ne l'était pas il souhaitait au précédent occupant de sa chaise d'être arrivé au Royaume Champignon en un seul morceau. En jetant un coup d’œil autour de la table il remarqua avoir amené une personne de plus qu'il ne croyait, mais il ne s'en formalisa pas et prit tout de suite la parole :

- Comme je disais plus tôt, je me nomme Gregor et en tant que mercenaire a mes heures perdus, j'ai tout de suite remarqué que vous étiez entrain d'attirer des regards que vous auriez préféré évité à Toadville.Il s'arrêta le temps de faire signe au tavernier de lui apporté a boire puis reprit son dialogue :- Ce qui m'amène a poser la question suivante : qu'est-ce que des héros aussi expérimenté que vous pouvait bien faire pour commettre une erreur de la sorte?Flatter dans le sens du poil avant de faire remarquer une action totalement stupide étant le meilleur moyen de ne pas inciter la partie viser à se mettre en colère, car oui, Roy avait fait l'idiot mais ce n'était qu'un détail, tant qu'il ne refaisait pas la même erreur plus tard lorsque ses ennemis ne serait plus en doute quant à son identité.

- Parce que nous devons être clair sur une chose mes amis : la prochaine fois, ils ne seront plus ralentit par la question qui leur passait en tête cette fois-ci. La prochaine fois, ils sauront exactement qui nous sommes.Il s'arrêta une nouvelle fois, prit la chope que lui offrait le tavernier et se gratta pensivement la barbe avant de faire passer son regard autour de la table :

- Mais d'ailleurs, je m'avance un peu trop rapidement, donc je vais poser la question par laquelle j'aurais du commencer : qui êtes-vous?Évidemment, le vieillard savait déjà qui ils étaient a l'exception d'une personne assise autour de la table, mais cela faisait parti du jeu. De toute façon, étaient-ils encore ceux dont il se rappelait? Il le saurait bien assez tôt.
Pièces Pièces : 13899
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Squall Leonheart a écrit :
avatar
M5
Ven 22 Avr 2016 - 5:13
L'oeil sombre des désireux se retrouvait lentement sur notre groupe; les rues perdaient leurs souffles tendis que nos héros se trouvaient au milieu d'un carrefour, aux lampadaires tordus par le lourd poids de leurs culpabilités.  Le temps s'était arrêté en un instant comme si tout cela n'était qu'encore une fois des images défilant simplement devant les yeux de notre amnésique que l'on dénommait Squall dans cet endroit, il faisait face aux fontaines de ses pensées, suite aux paroles de la jeune femme cela avait eu l'effet d'une révélation pour l'homme.

Au bords de ces fontaines, se trouvent des cascades où les souvenirs de sa vie s’éparpillaient, aussi facilement dans la brise de l'aube que les cendres d'une cigarette. Il observait lentement découlant de ses souvenirs, ses pensées novatrices.. Cette étrange sentiment envahissant le jeune garçon aux paroles de la jeune femme, à sa douleur face à cette ville où les dieux ont fermé leurs yeux, encore un endroit, encore une ville encore un monde où ces Dieux paresseux abandonnaient leurs créations sans le moindre remords.

Il comprenait maintenant que l'endroit importait peu ce n'était pas le monde ou bien les gens qui le peuplait qui faisait la différence, mais bien autre chose, mais cette fois son sentiment n'était pas l'impuissance bien au contraire, au bout de ses doigts , de sa main il arrivait à sentir une puissance, une détermination par laquelle.. Il pouvait faire changer les choses, mais cela n'était pas son objectif principal.

Rapidement ses souvenirs furent balayée par une puissante voix provenant d'aucune des personnes composant ce nouveau groupe d’énergumène qui était devenus la cible numéros une d'après les paroles de la jeune femme, qui résonnaient toujours en ce dernier, mais il s'en cachait agissant comme si cela n'était qu'un simple détail et que ça n'avait eut aucun impact. Après tout comment pouvait-il avoir confiance en eux, qu'il ne connaissait pas et surtout lui même ne savait pas l'interprétation de cette vision et de ces étranges pensées l'envahissant.

Il n'eut le temps de réagir à la présence d'une nouvelle personne que ces derniers n'étaient plus au même endroit par une sorcellerie qui le dépassait, mais ne le surprenait pas vraiment dans les souvenirs qui lui restait cela n'était qu'une chose banal parmi tant d'autre qui pourtant dans son monde serait un élément fantastique que l'on retrouverait simplement dans les œuvres portant le même nom.

L'homme observait les horizons restant tout de même surpris de ce qui venait de se produire, même s'il savait que ce genre de chose existait cela restait tout de même vraiment surprenant et surtout impressionnant à vivre et à voir pour un homme provenant du même monde que le siens où la magie n'est qu'une pure invention.

Il n'affichait aucun réel sentiment restant neutre un maximum même si cela l’impressionnait beaucoup et observait le nouvel arrivant dans le groupe, ce dernier semblait savoir beaucoup plus de chose que Roy, Magicka ou même lui de part son age et surtout son accoutrement montrant parfaitement qu'il avait vécu beaucoup de choses.

Voyant que personne se désignait pour répondre aux demandes du dénommé Gregor, il prit la parole sans la moindre gêne gardant cet étrange air distant et froid qui lui allait si bien rappelant l'incarnation qu'il était dans les esprits commun.

Avant toute présentation ou bien réponse à vos questions, je tiens à vous remerciez de nous avoir fait sortir de cette situation, je suppose que sans vous et surtout votre intervention nous aurions eut beaucoup de plus de mal à nous défaire de ces tyrans.

Ensuite, au risque de vous décevoir je n'ai pas vraiment l'étoffe d'un héros, vous voyez aucune raison sainte ne guide mes pas au travers de ces étranges contrées bien au contraire. C'est tout autre chose qui me pousse à faire ce voyage, mais ce n'est pas le plus important pour le moment.

Mon nom est Yun Seong.. Heart de mon surnom vous me connaissez sans doute sous le nom de Squall c'est bien celui après qui l'on me nomme dans cet endroit, vous n’étiez pas les premiers et sans doute pas les derniers, il est l'une des raisons de ma présence ici et c'est ainsi que j'ai fais le choix de venir dans votre monde ou bien d'y revenir.
Pièces Pièces : 66182
Nombre de messages : 266
Age : 22
Localisation : Le monde normal
Réplique/Citation : Alors comme ça tu pense être un Dieu ? Il n'en est rien. Tu n'es qu'un parasite dévoré par la jalousie et l'appetence qui convoite la vie sacrée des autres tu te nourris d'eux, de leurs souvenirs, d'amours et de deuils, de naissances et de morts, de joies et chagrins.
Date d'inscription : 31/12/2012
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Ven 22 Avr 2016 - 12:12
Le temps fut progressivement ralenti, tandis qu'un portail en forme d'horloge apparut au centre du bar, effrayant les quelques clients désemparés par l'allure de la table principale emplie des futurs membres d'une guilde qui serait pour toujours considérée comme la plus forte ayant existé, selon des idéaux uniquement compréhensibles par des pointures que l'on ne peut entraver. Bayonetta, élancée, marcha doucement en direction de Stip, connu sous le nom de "Gregor", un petit sourire aux lèvres, se penchant outrageusement face à lui avant de coller son index contre sa bouche, suite aux paroles de Squall, lui même autrement dénommé.


- Mon chou, les années ne t-ont-elles donc jamais appris à ne pas laisser une femme derrière soi ? Tu es charmant, c'est un fait, mais ta courtoisie n'est égale qu'à ta cuistrerie.


Bayonetta tourna légèrement les yeux et se releva, observant la table entièrement. Il y avait de tout, du plus fort au plus faible, et nul doute que cette table allait s'agrandir de plus en plus. Ayant troqué ses lunettes de soleil pour de petites lunettes de vues aux montants bleus et son chapeau pour une longue chevelure magnifiquement attachée, Bayonetta exprima un fin sourire à l'assemblée et fit apparaître un bras de démon, poing tendu vers le plafond, pour s'y adosser. Le sort, partant de ses cheveux, supprima une partie de ses habits pour dévoiler sa jambe droite comme si celle-ci était nue.

Croisant ses bras, la sorcière de l'Umbra déclara alors :


- Je n'ai pas l'habitude de travailler en groupe, mais il m'a semblé évident que vous manquiez tous cruellement de repères. Sur ce monde, et dans votre vie de manière générale ... sachez avant tout que je ne m'intéresse qu'à ce qui peut faire mon compte, mais notre objectif semble commun : nous souhaitons renverser la dictature du royaume Champignon, n'est-ce-pas ?


Bayonetta marqua un temps de pause et plongea son regard dans ceux des gens présents autour de la table, le visage plus dur :


- Le Royaume Champignon n'est pas le seul à jouir de ce statut, et nombreux sont les groupes convoitant les trônes du monde. "Les groupes" sont ce pourquoi j'ai décidé d'enfreindre la première de mes règles et de venir à vous. Mais peut-être, jeune fille, as-tu quelque chose à signifier, toi aussi ?


Bayonetta lui sourit tendrement.
Pièces Pièces : 59269
Nombre de messages : 5865
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Magicka a écrit :
avatar
Koopa
Ven 22 Avr 2016 - 12:34
Il ne fallut que quelques secondes à Magicka pour réaliser ce qu'il venait de se passer. Tranquillement assise sur la chaise en bois de la taverne de Bourg-Clocher, la magicienne avait ses yeux rivés contre les ramures de la table, témoignant d'avoir été sculptée dans un bois ancien et de qualité. Sur ses genoux se trouvait son épée, ensanglantée par le sang des mains de Roy, qui n'avait pas hésité un seul instant, et sans ciller, à la rappeler à l'ordre. Elle était parfaitement consciente du fait que son débordement aurait pu lui coûter la vie, et ne s'expliquait pas son geste. L'atmosphère, tendue, fut quelque peu libérée par les paroles de Gregor et de Squall. Roy n'avait pas encore pris la parole, et Magicka évitait son regard, gênée par la situation, se sentant faible et incompétente.

Soudainement, un portail se matérialisa à quelques mètres. Une femme, pour le moins extravagante, aux courbes provocantes, discourut sur certains dangers liés au manque de vision de ses camarades, mais aussi du propre manque de lucidité de la magicienne, qui contint sa honte. La sorcière avait cependant raison sur un point important : tous les mondes étaient actuellement touchés par le déséquilibre ambiant, régulé comme il était possible de l'être par des forces dont Magicka ignorait même l'existence et l'étendue. Alors Bayonetta lui adressa un regard et lui demanda d'enchaîner.

Magicka sursauta à cette demande, elle ne s'attendait pas à devoir prendre la parole, et c'est ainsi que, lorsque l'entièreté des regards se tournèrent vers elle, que l'adolescente, qui ne put s'empêcher de sortir une nouvelle sucette de sa poche et de la déballer, déclara avec difficulté :



- "Les groupes", comme si bien souligné par vous, mademoiselle, font partie des nouvelles règles instaurées dans ce monde. Le vrai terme est "Guilde". Les affrontements massifs sont régulés par des entités mécaniques et magiques nommés les Prismes. Ces machines sont les gardiennes de l'équilibre dans le monde et ne peuvent être détruits que par des groupes, disons ... homologués. J'en ai fait l'amère expérience en ... en perdant ma contrée natale, Dreamland, tombée entre les mains d'un odieux gouverneur nommé Nightmare, ayant transformé la planète en prison nourricière pour transformer l'eau de la fontaine des rêves en un horrible Styx cauchemardesque. Tant qu'un prisme vit, toutes les armées et troupes à la solde de la guilde sont renforcées à un point que vous ne pouvez soupçonner, ainsi, un groupe d'Hider, pourtant de banals Boo, auraient très bien pu tous nous tuer si telle avait été la volonté du Roi Boo. Dans cette atmosphère de ... d'affrontements régulés, il n'est plus possible à une seule personne de s'emparer d'un territoire : peu importe sa puissance, elle se ferait déborder. Beaucoup ont essayé et y ont perdu la vie. Quoi qu'il advienne ... le bref résumé de la situation actuelle est qu'un Outsider, ou même deux, pour vous représenter, messires Roy et Squall, ne pourront survivre sans compter sur l'aide d'alliés précieux. Malheureusement, beaucoup de territoires appartiennent à ce que l'on nomme de façon manichéenne "Les forces du mal", et je peux vous assurer que peu de gens sont heureux de cette situation ... une situation où il n'est plus possible à un héros de briller de l'éclat qui le représentait par le passé."
Pièces Pièces : 14071
Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 23/02/2013
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Sam 23 Avr 2016 - 1:57
Les actions s'étaient enchaînés très rapidement. A peine Roy eut le temps de finir sa phrase qu'un individu lui fit une accolade et le téléporta en un instant tout le groupe dans un pays voisin au Royaume Champignon, dans une sorte d'auberge, tous autour d'une table. Malgré sa nonchalance, le pouvoir de cet homme, se présentant sous le nom de Gregor, était impressionnant. Très peu de mage étaient capables de téléporter plusieurs personnes en même temps, d'un pays à un autre, avec autant de précision. Il réussit même à arracher un sourire à l'ange, mêlé d'intéressement et d'inquiétude. Il était clair qu'il valait mieux avoir cet homme en allié plutôt qu'en ennemi. Élément semblait s'agiter de son côté, virevoltant autour de la tête du guerrier roux. Quelque chose la tracassait, quelque chose de familier se dégageait de cet homme mais elle n'arrivait pas à poser le doigt dessus. Roy fit un léger mouvement de la main, lui signalant d'arrêter de se préoccuper de ça pour le moment et d'écouter ce que chacun avait à dire. Gregor se présenta et posa une simple question. Qui êtes-vous ? Le Lycien se leva alors lentement, penchant le haut de son corps en avant, saluant avec respect les autres personnes autour de la table.

« Je suis Roy, fils de l'ex Roi de Lycia, Eliwood. Je suis un ancien héros de ce monde, mais j'ai du m'exiler un temps, le pourquoi du comment n'est pas vraiment intéressant. Je suis revenu ici afin de rétablir l'ordre de Nintendo World. »

Après sa courte présentation, l'homme s'assit sur la chaise en bois, écoutant attentivement le reste des personnes du groupe fraîchement formé. A priori, la sorcière aux cheveux longs ainsi que la jeune fille rousse semblait tout deux connaître la nouvelle situation du monde. Roy fut tout ouï, ses questions allaient enfin pouvoir être accompagnées de réponses tangibles. Bayonetta prit la parole, suivit de Magicka, cette dernière d'ailleurs visiblement intimidé par les actions précédente du monarque.

- Je n'ai pas l'habitude de travailler en groupe, mais il m'a semblé évident que vous manquiez tous cruellement de repères. Sur ce monde, et dans votre vie de manière générale ... sachez avant tout que je ne m'intéresse qu'à ce qui peut faire mon compte, mais notre objectif semble commun : nous souhaitons renverser la dictature du royaume Champignon, n'est-ce-pas ? Le Royaume Champignon n'est pas le seul à jouir de ce statut, et nombreux sont les groupes convoitant les trônes du monde. "Les groupes" sont ce pourquoi j'ai décidé d'enfreindre la première de mes règles et de venir à vous. Mais peut-être, jeune fille, as-tu quelque chose à signifier, toi aussi ?

- "Les groupes", comme si bien souligné par vous, mademoiselle, font partie des nouvelles règles instaurées dans ce monde. Le vrai terme est "Guilde". Les affrontements massifs sont régulés par des entités mécaniques et magiques nommés les Prismes. Ces machines sont les gardiennes de l'équilibre dans le monde et ne peuvent être détruits que par des groupes, disons ... homologués. J'en ai fait l'amère expérience en ... en perdant ma contrée natale, Dreamland, tombée entre les mains d'un odieux gouverneur nommé Nightmare, ayant transformé la planète en prison nourricière pour transformer l'eau de la fontaine des rêves en un horrible Styx cauchemardesque. Tant qu'un prisme vit, toutes les armées et troupes à la solde de la guilde sont renforcées à un point que vous ne pouvez soupçonner, ainsi, un groupe d'Hider, pourtant de banals Boo, auraient très bien pu tous nous tuer si telle avait été la volonté du Roi Boo. Dans cette atmosphère de ... d'affrontements régulés, il n'est plus possible à une seule personne de s'emparer d'un territoire : peu importe sa puissance, elle se ferait déborder. Beaucoup ont essayé et y ont perdu la vie. Quoi qu'il advienne ... le bref résumé de la situation actuelle est qu'un Outsider, ou même deux, pour vous représenter, messires Roy et Squall, ne pourront survivre sans compter sur l'aide d'alliés précieux. Malheureusement, beaucoup de territoires appartiennent à ce que l'on nomme de façon manichéenne "Les forces du mal", et je peux vous assurer que peu de gens sont heureux de cette situation ... une situation où il n'est plus possible à un héros de briller de l'éclat qui le représentait par le passé."


Roy hocha la tête par moment, signalant qu'il écoutait avec attention chaque mot des femmes ici présente. Il prit un moment pour réfléchir à tout ce qui venait de se dire. L'individualité n'était donc plus permise dans Nintendo World. Il s'était formé des groupes, appelés Guildes un peu partout et chacune d'entre elles bataillaient pour le pouvoir. C'est ce qui était arrivé au Royaume Champignon, renversé et destitué de sa royauté pour être transformé en dictature. Selon ses dires, Magicka s'était même vu arraché son monde natal. La naissance des Guildes n'étaient pas venue là par hasard, elle concordait avec celle des Prismes. S'il avait bien tout saisi, les Prismes permettaient à une Guilde de sécuriser une zone, à priori ici un pays, renforçant par la même occasion leur troupe armée d'une façon telle qu'un seul héros, aussi fort soit-il, ne pourrait jamais s'en sortir seul. Toujours selon Magicka, bon nombre de ces pays tombèrent sous "Les forces du mal". Cette idée fit légèrement tiqué Roy. Il était revenu très tard. Mais pas trop tard. Certaines contrées étaient sans aucun doute encore neutre et il était toujours possible de retourner la situation. Après une petite minute d'analyse silencieuse, l'ange prit la parole.

« Autant être honnête avec vous. Mon but premier serait de rendre au Royaume Champignon sa liberté et de supprimer la dictature qui le gouverne. Cependant, mon réel but à long terme est de sauver ce monde, de le débarrasser de tout maux qui le ronge. Après avoir écouté le système des Guildes il me semble que l'on pourrait le faire d'une façon concrète ... Unifier chaque pays sous un même drapeau. Bien entendu, il faudrait affronter bon nombre de Guildes et d'ennemis mais le jeu en vaut la chandelle. Chacun pourrait vivre sa vie sans craindre de guerre, de dictateur, de menace extérieure.

C'est très certainement une vision trop idyllique, mais ce serait mon but ultime ici, ce qui m'anime à me battre et à revenir sur Nintendo World. Bien entendu, vous comprendrez bien que je ne peux pas tout faire seul. Je vous propose une alliance, nous devons former une Guilde. Nos buts sont communs, si l'on y réfléchit. Monsieur Gregor, vous semblez être un mercenaire, je veux vous engager, je vous paierais bien évidemment vos honoraires. Quand à vous mesdames, vous semblez connaître ces lieux mieux que nous, nous aurions besoin d'aide à ce niveau. D'un côté, Dame aux cheveux longs, vous ferez un parfait guide, quant à vous, jeune fille, vous avez une revanche à prendre sur les Guildes et il semble que vous n'étiez pas à Toadville par hasard. Enfin Squall, tu ne te souviens de rien sur ta vie ici, cependant j'ai été longtemps ici avec toi, je sais des chose sur toi et je pense qu'il te serait bénéfique de nous suivre pour en découvrir plus sur toi.

Je ne compte pas m'arrêtez seulement à ce groupe ici, chaque personne pouvant m'aider sera la bienvenue, mais une base de 5 personnes me semple approprié pour commencer une création de Guilde. »
Pièces Pièces : 103458
Nombre de messages : 18951
Age : 22
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 

Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Stip a écrit :
avatar
Alpha
Sam 23 Avr 2016 - 4:57
Le premier a répondre à sa question fût celui qu'il connaissait sous le nom de Squall mais qui se présenta comme étant un certain Yun Seong. Il était donc maintenant plus qu'évident que l'homme qu'il avait connu n'était plus celui se trouvant maintenant en sa présence, bien qu'il était également clair que des parcelles de cet homme existait encore au sein de la personne assise a cette table. Pour l'instant, Stip était parfaitement d'accord avec l'idée de le laisser se redécouvrir de lui-même, cependant il n'allait pas le laisser croire qu'il n'était ou ne pouvais pas être un héros, alors il lui répondit sur un ton nonchalant :

- Il serait bien naïf de croire que le faite de posséder un but propre à soi-même qui ne bénéficie qu'a nous-même nous empêche d'être à la fois un héros. Ce sont nos actions qui définissent notre status de héros, pas le pourquoi nous avons commis l'acte. Sauver une vie n'est pas diminué parce que tu le fais pour une raison propre à toi-même.Tout comme le fait de torturer des gens pour une noble cause ne fait pas de soi un héros. Se sont les gestes qui parle plus que des pensés dans ce genre de cas. Néanmoins, Stip n'avait jamais prétendu être un héros alors il balaya cette pensée et se tourna vers la seconde personne à se présenter, la voluptueuse Bayonetta.

- Eh bien ma chère, les années mon apprit beaucoup de chose, entre autre comment évaluer une personne et tu ne me semblait pas du genre à te mêler à un groupe, comme tu l'as si bien dit toi-même. Cependant tu es libre de prendre part à cette assemblée.Le vieillard fît un signe de tête moqueur, signifiant qu'il savait très bien qu'il n'aurait pas su empêcher la Sorcière d'y participer même si il aurait voulu l'en empêcher a moins de se servir de la force. Seulement il se doutait que d'affronter cette dernière le forcerait à utiliser des techniques qui risquerait de dévoiler son identité et il n'était pas prêt à cette éventualité pour l'instant. De toute façon, elle ne semblait pas être une menace et il était même intrigué d'en découvrir plus sur ses capacités, puisque ses vêtements semblaient directement relié à sa puissance magique - ou était-ce le contraire? Ce n'était point le moment de s'y attardé cependant puisque Magicka prenait la parole.

Celle-ci semblait avoir bien saisit les différentes facettes de cette nouvelle arrivé qu'était les "prismes" de contrôle, peut-être même mieux que lui ne les avaient compris avant son départ de cette univers. Elle semblait aussi au fait de quelle territoire appartenaient à quelle guilde mais il ne pu s'empêcher de remarquer qu'elle ne faisait point mention du faite que les gens d'Hyrule avait également changé de régime dans les mois passés. Puisque la jeune femme ne faisait mention que des pays étant passé sous le contrôle du mal, il se permit de prendre la parole à sa suite pour apporter une précision :

- Jeune dame, vous faites bien de dire que plus d'un territoire est maintenant sous le contrôle de ce que l'on peu appeler le mal, mais parlons justement de ces fameux héros. Ceux-ci on récemment prit le pouvoir dans le Royaume d'Hyrule mais pourtant je ne puis être convaincu que la population souhaitait véritablement un changement de régime. Je me risquerais à dire que toutes les guildes ont probablement laisser le pouvoir leur monter à la tête.'Gregor' s'arrêta de parler lorsqu'il remarqua que Roy semblait vouloir lui aussi prendre parole. Le vieillard lui donna donc toute son attention, écoutant jusqu'au bout avant de faire un léger sourire en coin. Le roux n'était peut-être pas irrécupérable finalement.

- C'est un beau rêve que vous avez là. Je serais plus que fier de combattre pour vous, mon Prince, moyennant rémunération comme vous l'avez si bien dit. Je dirais que votre rêve est certes idéaliste car les menaces extérieurs ne peuvent être totalement enrayé et parce qu'il est impossible de rendre tout le monde heureux tout le temps, mais il reste réalisable. Réalisable car j'ose m'avancer et dire que vous avez ici autour de cette table l'un des seuls groupe d'individus ayant une chance de réussir. Je vous lève donc mon verre et je vous donne l'allégeance de ma hache !Restant dans son rôle de mercenaire, il leva sa chope et en but une longue gorgée avant de sortir sa hache et de la planté violemment dans le bois de la taverne, provoquant l'ire du tenancier. Il ne s'en formalisa pas et se tourna plutôt vers Roy.

- Mais donc il nous faut maintenant réfléchir à un plan d'action. Quelqu'un à une idée des territoires étant encore disponible présentement?La fin de cette phrase était dirigé à l'attention des autres personnes présente, notamment Magicka qui semblait assez bien renseignée
Pièces Pièces : 13899
Nombre de messages : 3047
Age : 24
Localisation : Plusieurs endroit à la fois.
Date d'inscription : 29/06/2007
Liens : Ami : Rec, Bowser
Amoureuse : Acrya
Connaissance : Roy, Flare
Adversaire/Ami à statut variable : Link
Frère : Vy, Trascer



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur




Statut : Roi en Exile
◎ RP' En Cours > : Le Reveil[Acte 11]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Elohith a écrit :
avatar
Chaos Universel
Dim 24 Avr 2016 - 2:52
Enfin un peu de calme. Voilà déjà de nombreuses années que Trascer n'avait pas pût connaitre de simples moments de repos. Il avait passé les cinq dernières années à tout faire pour redonner à son Duché, Thédas, de belles couleurs. Par la guerre, la diplomatie, l'assassinat qu'il soit politique ou par la fourberie avait donné plus de cheveux blanc que Trascer n'aurait cru. Mais voilà, le pays étant organisé, il ne risquait absolument rien de pays voisins ou même de rébellion avec tout ce qu'il avait réussit à instaurer. Probablement que son fief sera bientôt à son age d'or et ne sera soumis à aucun soucis. Ou alors un enclin risquerait de se dessiner avec une invasion de dragons? Bon sang, le démon savait qu'il aurait du boucher tout les trous possible menant aux Tréfonds non pas à coup d'explosif mais bien par une explosion démoniaque par l'ancienne magie des Dieux Morts. Bon, il restait encore le faite d'envoyer un message pour que les politiques ne détruisent pas encore une fois la garde des ombres?
Alors que seul les sabots de son destriers sur le pavé du chemin donnait du son au paysage silencieux, le brouhaha de pensé à l'intérieur de la tête de l'ancien Indivisible devint rapidement insoutenable, à tel point qu'il frappa doucement son visage de sa main, après bien entendu avoir relevé la visière de son casque. Le coup fut suffisamment fort pour couper toute pensées. Il n'avait aucun besoin de s'ennuyer à ce sujet, tout se passerait bien, et si il y avait le moindre soucis, et bien quoi, cinq nouvelles années ne seront pas spécialement problématique pour un épéiste hors norme ayant une vie que trop bien remplit!

Après encore une demis-heure de voyages, le Duc de Thédas rentra dans ce qui ressemblait à un Bourg, de son nom Bourg-clocher, nom ridicule sûrement donné par l'immense cloche au centre de la ville. Amusant, une ville ayant comme symbole une horloge géante? Et bien, toute région ne pouvait avoir la prestance d'avoir une forteresse comme lieux de civilisation principale.... Des paysans... Même les rares soldats présents ne semblaient gère dangereux. Déjà à moitié endormit, ils ne firent que peu attention au détenteur de Painsaw sur son destrier Arkalok dépassant l'entrée nord de la ville et se déplaçant ainsi en ville. La moitié de la population semblaient ne même pas le remarquer spécialement. Soit ils se voilaient la face de toute chose extérieur ou dérangeante, soit ils étaient complétement stupide. De bonne humeur, le Maitre d'arme considéra surtout la seconde proposition au vue d'un homme jouant de la musique en tournant la manivelle d'une machine qui venait tout simplement de se prendre une pierre lancé par un gamin. Entrainant d'une part la chute du vieux monsieur ainsi que la perte de sa machine à musique. Amusé, Trascer continua son chemin jusqu'à la taverne la plus proche nommé "Taverne du Précipice". Attachant son fidèle destrier avec une corde à un simple morceau de bois, le démon murmura calmement à l'oreil de son Cheval démoniaque :


"Ne t'en fais pas, ton Maitre revient bientôt. Tu connais la règle numéro une n'est ce pas? Si quelqu'un essaye de monter sur toi autre que moi, tu te cambre, tu le fais tomber et tu vise ensuite avec tes sabots la tête, le ventre et surtout, SURTOUT, les petits orteils. Ensuite tu le mange. Bien, compris? Gentil Arkalok."

Tout en flattant la crinière faite de chaire de son animal de compagnie, le démon déposa un simple bisous sur le front de la créature avant d'entrer finalement dans le lieu conviviale principale de ville tout en ôtant son casque de guerre. La majorité de la salle était remplit soit d'ivrognes, soit de gardes en repos, soit de membres simple du Bourg. Le reste semblait plutôt intéressant, surtout un groupe assez conséquent de cinq personnes réunis et discutant, intégrant deux femmes, dont une ayant un charme et des arguments fortement intéressants.
Accrochant son casque à sa ceinture de guerre, le démon s'approcha posément du tavernier.


"Bien le bonjour paysan, je souhaiterais une grande chope d’hydromel accompagné de cendres, d'une fleur de la mort mais aussi d'un petit soupçon d'épices du fleuve des centaures. Oh, et à la cuillère s'il vous plait. Je déteste cette manie si humaine d'utiliser le shaker pour mélanger les choses...
-Hum, excusez moi mais hormis la chope, l'hydromel et la cuillère nous n'avons pas ce que vous avez, monseigneur...
-Ah, oui, j'oubliais l'oisiveté dont j'avais la chance d'avoir au palais.... Bien, une chope d'hydromel avec du lys blanc?
-Tout de suite!"

Alors que le tavernier se retournait, une nouvelle fois la main du pauvre Trascer atterrit sur son visage, fatigué. Ses doigts frottant dans un certain axe ses yeux afin de le réveiller un minimum. Le léger coup et cette action lui permirent de se réveiller ne serait-ce qu'un minimum. Une partie des muscles du guerrier commencèrent à être plutôt trop utilisé depuis quelques années, et l'esprit ainsi que le cerveau ne suivaient plus trop non plus au vue de l'incroyable manque de sommeil présent. Récupérant son alcool, il se mit dans un coin, non loin du groupe qu'il avait remarqué un peu plus tôt. Il semblait arrivé pile au bons moments étant donné que ce fût un jeune guerrier, les cheveux d'une couleur rousse écarlate, de prendre la parole au sein de ceux installés. Ce dernier souhaitant le retour d'une vrai liberté pour le Royaume Champignon, mais il ne souhaitait pas s'arrêter la, il voulait aussi et surtout sauver le monde entier que représentait sûrement Nintendo World. Une unification qui supprimerait alors le cancer rongeant le corps corrompue d'une politique dominé par les guildes mais aussi par la loi du plus fort et du plus tyrannique. Idéaliste certes, mais comment critiquer une façon de penser quand, quelques années à peine l'on possédait la même? Bon, d'accord, détruire et reconstruire l'univers dans son ensemble n'était pas réellement ce que l'on pouvait appelé une justice pure et honnête, mais elle avait au moins le mérite d'être idyllique, poétique, et d'essayer elle aussi de supprimer tout malheurs!
Le jeune garçon avait un certain charisme, un charisme princier qui plus est lui donnant une certaine force dans ses paroles. Il avait un "rêve", un but, une envie. Qui plus est tout cela était noble et pure. Il admettait en plus ne pas pouvoir combattre et accomplir cela seul, il était donc au courant de ses capacités et limites. Une excellente chose il fallait l'admettre.
Il nomma un par un les membres du groupes, ou au moins une caractérisation physique de ces derniers, pour louer leurs qualités et leurs utilités. Ainsi, si il avait bien suivit, le jeune garçon se nommait Roy, il avait entendu vite fait cela à un moment avant de réellement s'intéresser à la conversation. Ce que les humains pourraient qualifier d'ancêtre, ayant pourtant quelques particules que l'Indivisible reconnu que très faiblement dans une sensation de déjà vue se nommait Gregor. Le second jeune du groupe, au cheveux ébouriffé et mystérieux était donc Sq... Squall? Il y ressemblait en effet... Mais pourtant tout semblait différent chez lui. Voilà ce qui donnait une dimension bien plus intéressantes aux affaires de ce groupe! Les deux femmes quand à elles étaient donc la jeune, et la brune. Bien, au moins le détenteur de Painsaw n'aurait pas à s'embêter pour le moment à retenir deux noms de plus.
Trascer souhaiter dorénavant plus que tout rejoindre cette épopée. Tant pis pour le repos, un devoir venait de l'appelé. Le sang bouillonnant, le vieux démon ne pouvait en aucun cas laisser Nintendo World dans un tel état, surtout si la corruption était aussi puissante. Depuis que Stip lui avait donné une seconde chance, depuis que les quatre Dieux Majeurs n'étaient plus, le Seigneur de Guerre ultime n'était plus réellement une entité méchante, bien qu'il avait dans un sens perdu son rôle de vrai créature démoniaque avec son envie d'un monde sans trahison qui aurait pût permettre à tous de vivre une nouvelle vie.... Ainsi, il pouvait tout de même essayer d'accomplir son ancien rêve différemment, en aidant ce petit humain roux. Surtout que Squall, son retour, donnait quelque chose d'intéressant. Il appréciait l'esprit qu'avait eu ce guerrier, et il souhaitait réellement en apprendre plus sur lui.

Le duc de Thédas s'était levé, s'approchant lentement de la table du groupe alors que Gregor prit la parole. Ce dernier vint très rapidement à s'engager aux côtés de Roy tout en atténuant les propos de ce dernier au sujet de l'impossibilité de rendre tout le monde heureux ou les intégrer à un monde parfais. Malgré tout, le vieil homme pensait que ce groupe avait la possibilité de réussir ce paris fou. Mais comme il disait, il fallait un plan d'action et un territoire prenable. C'est à ce moment que l'épée de Trascer, toujours dans son fourreau, se posa un peu bruyamment sur la table, devant le prince héritier. Sourire au lèvre, le Maitre d'Arme posa son regard couleur améthyste dans celui qui espérait diriger ce groupe vers la victoire.


"Avant d'argumenter pour un plan ou n'importe qu'elle idée de conquête, je tenais à dire que vos idées, ainsi que votre idéal m'intéresse. Si vous souhaitez m'accepter, sachez que moi, Trascer de la famille Cimeteri, Duc de Thédas, détenteur de la puissante Painsaw, ancien Indivisible et maitre des Dieux Morts du chaos Universel, souhaite me mettre à votre service dans l'espoir, que tous ensemble. Vous, ce groupe et moi, donnions un nouvel age d'or de liberté au sein de ce monde qu'est Nintendo world! Si vous le permettez, je vous suivrais et ma lame aussi. Si il est possible, je donnerais tout mon pouvoir et mon talent pour combattre avec vous, tenir vos arrières et vous donner l'accès à la lame qui coupera la tête de la dictature et de la tyrannie. Je souhaites rejoindre votre groupe dans l'espoir d'accomplir un rêve que nous partageons sûrement, un rêve trop idéal, trop idyllique, mais vrai, celui de voir chaque personne heureuse, vivre dans la liberté, et probablement avoir un véritable avenir non tracé par la décadence.
Si vous le souhaitez, ma lame, mon âme ou tout du moins ce qu'il en reste, est votre jusqu'à la fin de cette mission.
"

Un large sourire se dessina sur le visage du Libéré, n'ayant pas lâché un seul instant son regard de celui de Roy, attendant alors impatiemment sa réponse.
Pièces Pièces : 45704
Nombre de messages : 360
Age : 23
Localisation : Dans son tube de soin
Réplique/Citation : "Pardon?"
Date d'inscription : 26/05/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Lun 25 Avr 2016 - 12:29


Bayonetta sourit intérieurement. Le système établi par Gozen était-il réellement défaillant comme le suggérait tous ces héros ? Non, même cela, son maître l'avait prévu ... Que Nintendo World soit unifié  sous une même égide et gouvernée par des gens de confiance, en qui il avait absolument confiance faisait partie de son plan, et l'extra-terrestre ne s'était pas non plus trompé en désignant les cibles de ce destin immuable : Trascer, Stip, Bayonetta elle-même, mais bien entendu Roy et Squall, ses amis et rivaux de toujours. Il aurait souhaité intégrer Link à l'équation mais le savait trop instable vis-à-vis de sa propre justice. La seule outsider ici était bel et bien Magicka, mais la sorcière de l'Umbra savait pertinemment que ses intentions étaient pures, cela se lisait sur son aura chatoyante.


Bayonetta ne put s'empêcher de sourire en constatant que tous s'étaient réunis sous une bannière commune : celle de réussir l'entreprise de son maître, certes, mais avant tout celle de rétablir à Nintendo World l'harmonie que celui-ci avait toujours mérité. Il fallait cependant faire vite, car les prismes possédaient la qualité d'apparaître n'importe quand, n'importe où, et il n'était jamais aisé de les débusquer puis de les remplacer. Leur guilde n'était pas non plus officiellement reconnue, ce qui faisait d'eux un simple groupe de rébellion, chose qui s'avérait être très dangereuse sur le papier. Une fois tout cela déterminé, et l'apparition de l'anciennement Seigneur de guerre maudit Trascer dans les rangs communs de leur groupe de fortune, qui n'en serait bientôt plus un, la sorcière prit la parole à son tour et déclara, toujours adossé contre son poing démoniaque :


- Votre cohésion de groupe semble innée, c'est comme si vous vous connaissiez tous depuis si longtemps sans même vous en rendre compte. Elle esquissa un fin sourire à l'entente de sa propre phrase et enchaîna : cependant, vous êtes encore désorganisés, mais avez raison sur un point, je suis capable de vous guider à travers ce labyrinthe de ronces. Pour cela, je vais vous présenter un de mes chers amis. Tu peux sortir, mon chou ♥


Un petit pentacle apparut dans les airs, au niveau de la tête de Bayonetta, et ce qui s'apparentait à un Pixel, petit être technologique provenant de Recto et Verso, aux bords arc-en-ciel, preuve de sa haute qualité de fabrication, et muni d'un simple écran de télévision, s'alluma, révélant de petits yeux faits de carrés verts sombre sur fond azuré. Le Pixel prit alors la parole et s'exclama :


- Bonjour, aventuriers, mon nom est Monita 2.0 ! Je suis une carte vivante du monde actuel, dont la mission est de recenser chaque événement, chaque changement procédant sur la planète, mais aussi de recenser l'activité des guildes présentes sur chaque territoire conquis ou en attente de conquête. C'est avec plaisir que je vous aiderai, selon la volonté de Maître Gozen et de Madame Bayonetta, mais avant cela, j'ai un message à transmettre de la part de mon maître, veuillez, s'il vous plaît, prêter attention à l'écran.


Le moniteur devint neige pendant quelques instants, brouillé par la captation d'ondes provenant d'un autre plan, d'une autre dimension, d'un autre temps, puis s'alluma, révélant ce qui s'apparentait à une somptueuse plaine ornée de petites maisons en bois à l'aspect bien fragile. Assit en tailleur, face à l'écran, Gozen, dont un semblant de barbe avait poussé, ornant ses cheveux blancs, travaillait sur la création du premier Monita, celui qui, dans le futur, mais dans le passé parallèlement, aidera et aida les aventuriers à trouver les tours de Trascer. Une petite fille aux longs cheveux noirs, portant des lunettes et une fine robe beige et rose, courait autour de l'extra-terrestre, et le poussait parfois en criant "Maître, maître ! Regardez ce que j'ai trouvé!"


- Pas maintenant, Cereza, il me faut parler à mes amis de toujours.


Gozen tourna la tête vers l'écran et déclara alors :


- Chers vous. A l'heure où vous entendrez ce message, je serai mort, détruit par le virus qui me ronge depuis maintenant plusieurs centaines d'années, et certains d'entre vous n'auront, dans le futur, que le souvenir de l'horrible monstre subspatial et informatique que je deviendrai. En considérant que je suis mort, et emprisonné dans un plan inatteignable par les dieux eux-mêmes, je vous prierai de ne pas vous entêter à me ramener à vous. Bien que je ne puisse voir vos visages, il s'agit de la dernière fois que vous voyez le mien. Tout du moins que vous le voyez en forme et conscient. Si vous êtes ici, c'est car le système de guilde que j'ai mis au point ne vous convient pas. Il n'en est rien ... Je suis le créateur des guildes, et les prismes que vous voyez souvent apparaître sont de ma propre création, et possèdent tous un code génétique spécial crée à partir de l'Animus, ce qui les rends liés entre eux. Entre autres utilités, il vous sera donc possible de vous servir des prismes conquis comme portails pour vous déplacer instantanément, mais vous êtes actuellement les seuls à le savoir. - Il toussa plusieurs fois - Maintenant, parlons de la vraie nature des guildes. Comme je l'ai souligné plus tôt, vous n'êtes pas satisfaits de la tournure des événements, et c'était à prévoir ... vous ne pouvez pas vous défendre seuls et toute justice ayant sa propre vision, il est impossible que des territoires morcelés puissent coexister. C'est pour cela que j'ai demandé à Bayonetta ici-présente de longtemps vous chercher et de tout faire pour vous réunir, notamment en redirigeant vos apparitions sur Nintendo World pour qu'elles coïncident avec la trajectoire de tout le monde, ce qui a nécessité un travail de longue haleine de ma part. Nous avons, vous et moi le même but : Unifier Nintendo World sous la même bannière ... la bannière du seul groupe d'individu qui, selon moi, est capable d'harmoniser la planète et de lui offrir la paix qu'elle mérite tant. Je suis sincèrement désolé ... de ne pas pouvoir participer à ce projet avec vous, mon état de santé ne me le permet pas ... mais Bayonetta ... voyez-la comme ma descendante spirituelle, et accordez-lui tout le respect et les droits que vous accorderiez à ma personne. - Un nouveau toussotement se fit entendre, plus rauque - Trascer, lorsque je scellerai ... et lorsque j'ai scellé la tour des souvenirs, je ferai et ai fait en sorte de briser de nombreux souvenirs. Je te le promettrai et te l'avais promis lorsque nous étions face à face, assis dans la dimension de poche, que je te libérerai de tes souffrances, et je pense avoir réussi, ou du moins partiellement ... alors si tu peux jouir de cette nouvelle vie, libérée du joug des quatres dieux majeurs, dont les consciences sont en stase avec mon corps sans vie, déchiré par un MissingNo emprisonné par mes soins, aide ce groupe à prospérer, car tu es l'être le plus fort que je n'ai jamais rencontré depuis que j'existe matériellement. Squall ... je suis sincèrement désolé que ta mémoire te fasse défaut, j'ai calculé lors de ton passage sur Nintendo World que ta mémoire extra-sensorielle soit brisée ... je n'avais pas le choix, tu étais bien trop loin, mais ta présence est nécessaire. Rassure-toi, tu peux récupérer tes souvenirs de Nintendo World en trouvant Viridi au sommet du "Deuxième" mont du péril ... fouille dans ta mémoire, j'ai fait en sorte de conserver ton itinéraire. Elle t'aidera à retrouver les fragments de ta mémoire dispersée dans les restes de la tour des souvenirs. Roy ... Roy, mon ami de toujours, tel que je te connais, tu dois bouillonner comme un volcan, dépassé par les événements ... Tu ne dois plus te sentir à ta place dans ce nouveau monde encore en construction, mais sache que c'est bénéfique. Ce voyage te permettra de grandir, mais aussi de façonner ma construction à l'image de notre justice commune. Vois Nintendo World comme une toile inachevée que seul toi peut détailler. C'est en cela que je te reconnais comme le chef de notre future guilde, dont je serai membre via Bayonetta. - Gozen marqua un temps de pause et enchaîna d'un sourire - J'aurais aimé que Stip puisse m'entendre dire que ses indéniables qualités de Roi, de leader politique, et tout naturellement de conseiller étaient les bienvenues dans le rétablissement de cet ordre mondial qui ne pourra se faire sans lui. Stip, si tu m'entends, sache que j'ai toujours éprouvé du respect pour toi, et sans rancune pour le cœur arraché, n'est-ce-pas ? - Gozen marqua un second temps de pause, ponctué d'un toussotement rauque - Il ne me reste plus beaucoup de temps. De votre côté, de nouveaux prismes vont émerger, j'ai donc tracé leur géolocalisation via Monita 2.0, qui vous aidera à déterminer chaque emplacements, et je m'en excuse, sans plus de précision, mais aussi les déplacements et ressources des autres guildes présentes dans le système. Je lève mon tournevis à votre gloire, et à notre avenir, mais aussi à celui de la planète. Mes amis, rendez-moi fier. Ah, j'ai failli oublier ! Roy, tu verras sur le bras de Bayonetta ton bandeau. Le premier cadeau que j'ai reçu sur Nintendo World, et la première marque d'amitié que l'on ne m'ait jamais accordée. Il s'agit d'une relique précieuse pour elle comme pour moi, je souhaite que tu lui laisses encore quelques temps, et je voulais aussi que tu retiennes ces mots qui, à l'avenir, pourront peut-être révéler un chemin ténébreux s'offrant à toi : XYZ est la clé. J'espère vous revoir dans une future vie !


L'écran s'éteignit, et afficha une carte précise des prismes ainsi que de leurs possession :


Nom : Les Hérauts de la Justice
Chef(s) De Guilde : Kirby Bros/Asura Eloaf
Membres :  Faust/Métal — Link — Rosstail — Tim — Sheik (?) — Rayman
Nombre de Missionnaires (Membres exclus) :
[spoiler]-500 Dreamlandais à don Rang D
(75 Waddle Doo,
100 Blade/Sword Knight,
50 Chilly,
50 Burning Leo,
75 Poppy Bros, Jr,
50 Rocky,
50 Sir Kibble,
50 Bio Spark)
-1000 Waddle Dee lancier Rang E
Territoires Conquis : Hyrule

: Nom : Crépuscule
Chef(s) De Guilde : Tiengen
Membres : Tiplouf — Okami Amateratsu — Hong Meiling — Heine Rammsteiner — Kérubim Crépin
Nombre de Missionnaires (Membres exclus) :
???

Bonus de Dé : +0
Territoires Conquis :  Aucun

Cette Guilde doit poser un prisme

: Nom : Le Phoenix Noir
Chef(s) De Guilde :  Roi Boo — Garinkar
Membres :  Tony the Clock —Rengar — Mister Dark — Satojin
Nombre de Missionnaires (Membres exclus) :  
300 Rang E
2000 Rang D
375 Rang C
300 Rang B
Spoiler:

Territoires Conquis :  Royaume Champignon

: Nom : L'Armée du Nouveau Monde
Chef(s) De Guilde : Nightmare
Membres :  Snow — Flandre — Sépiatroce
Nombre de Missionnaires (Membres exclus) :
2500 Stalfos Rang E
1000 Waddle Dee Esclave Rang D

Territoires Conquis :  
_Dreamland/Popstar
_Lorule/Royaume de Lorule
Pièces Pièces : 59269
Nombre de messages : 5865
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Squall Leonheart a écrit :
avatar
M5
Lun 25 Avr 2016 - 18:58


L'homme n'écoutait plus vraiment les paroles de ses camarades, il n'arrivait plus à attendre ces derniers leurs mots devenaient des murmures, des susurrement, des bourdonnements pour finalement finir par un silence maladive, où seulement les doux battement de cœur du jeune homme résonnaient en échos entre ces derniers créant une boucle infini. Cela avait un effet eut un effet hypnotique sur le voyageur perdant totalement la notion du temps, des profondeurs, simplement de la vie et du monde, se concentrant seulement sur ces nombreux battements incessant emportant sa raison à chaque rebond. Le bourdonnement du sang traversant ses veines, les battements de son cœur rebondissant et se multipliant emportait la raison qui lui restait, les notions et les sensations faisant de lui une simple marionnette, une poupée de chiffon en proie à l'horizon et le vent soufflant au travers les mondes.. Mais toutes ces choses, les mondes, le vent, l'horizon.. Tout cela n'avait plus aucun sens, pour celui qui perdait la raison, ses yeux étaient devenus vide et le lieu, le lieu présent n'existait plus. Lui même n'existait plus, ses souvenirs, qui il était, Yun.. Avait disparus doucement laissant place l'espace d'un instant à celui qui poursuivait depuis bien longtemps.

Il n'eurent le temps de faire le moindre mouvement, ils n'eurent surtout pas besoin de faire le moindre mouvement pour que l'environnement change autour de ces derniers envoyant ces malheureux dans le mécanisme de défense que ce dernier avait crée dans le cas d'une urgence extrême et qui s'activerait seul sans la moindre demande. La question étant qu'est ce qui incarnait une menace assez important pour faire appel aux souvenirs et surtout à la puissance d'un Dieu endormis et de surcroit inexistant depuis de nombreuses années. Il avait parmi eux, dans ce fameux groupe une menace assez puissante pour faire réagir les échos d'un homme disparus.

Les membres du groupe firent leurs apparitions dans une toundra des plus arides laissant apparaitre devant leurs yeux un ciel de plomb où dominait en seul et unique maitre en plein milieu de ces nuages d'une couleur métallique. Une énorme sphère recouverte de différents symbole représentant sans doute une chose pour l'ancien Dieu, mais le plus remarquable n'était pas cette étrange sphère, mais bien les quatre statuts aux milliers de mains aux dos de ces dernières apparaissent sous forme d'innombrables rangées concentriques, tendis que leurs deux mains principales étaient jointes comme si elles priaient la rédemption des âmes présentes.

Après quelques secondes ces dernières sans le moindre mal et cela dans une vitesse des plus incroyable exécutaient des mouvements de main invoquant sans doute la puissance d'une chose qui dépassait même ces créations, rapidement les cieux grondaient et comme un enfant en proie à la peur le sol tremblait et cela de plus en plus rapidement alors qu'à leurs tours les nuages avaient fuit emportant avec eux tout espoirs dévoilant ce qui attendait ces gens étant dans le fameux Mécanisme de Défense de l'ancien Dieu. Non pas une, ni même deux, mais des dizaines de formes sphériques s'approchaient en direction du groupe des 5 héros.

Ces dernières menaient leurs chemin en direction du sol alors que ce dernier s'écrasait sur lui même fuyant l'impact alors que celui la n'avais même eu lieu les tremblements incessant et le ciel grondant donnait l'impression d'une fin du monde, alors que les secondes passaient et ces formes sphériques devenaient des astres se dévoilant elle et leurs dimensions dont une spécial recouvrant totalement les cieux. Alors que ces dernières menaçaient de s'abattre sur les héros, la sphère qui était toujours présente malgré ce scénario de fin du monde recouvrit tout et en moins d'un instant tout était redevenus normal. Les battements infinis de cœur et leurs rebonds eurent cessés ainsi que ce bourdonnement du sang circulant dans les veines de l'auteur de ce cataclysme, le bruit de couvert et des personnes hurlant dans la taverne et leurs rires beaufs avaient reprit leurs places dans les oreilles et surtout dans l'esprit des héros autour de cette table, tout cela ne c'était jamais produit. Il n'eut qu'une seule seconde s'étant écoulé entre le début de cette chose et leurs retours, une seule différence majeur entre leurs départs si l'on pouvait en dire ainsi et leurs retours était le torrent de sang s'écroulant de l’œil du voyageur.

Sans le moindre mot sur ce qui c'était produit ce dernier détourna le visage, murmurant dans barbe dans une voix pleine de haine alors que ce dernier se relevait en direction de la porte.

Il pense pouvoir faire de moi ce qu'il souhaite.

Détruire ma vie pour accomplir son objectif..

Tous connaitrons la souffrance, l'humanité, les pays le monde.. Seront uni dans cette même douleur..

Je leurs ferais connaitre le monde.. Comme je l'ai connu, comme je le connais.. Je leurs ferait ressentir les mêmes choses que tu as pus me faire ressentir en me faisant revenir cette douleur qui me consume et me dévore sera leurs.

Et ensemble nous serons uni dans un seul souhait.. Celui de périr..



L'homme marchait en direction de la porte tendis qu'une larme perlait lentement au centre du torrent de sang s'échappant de son œil.
Pièces Pièces : 66182
Nombre de messages : 266
Age : 22
Localisation : Le monde normal
Réplique/Citation : Alors comme ça tu pense être un Dieu ? Il n'en est rien. Tu n'es qu'un parasite dévoré par la jalousie et l'appetence qui convoite la vie sacrée des autres tu te nourris d'eux, de leurs souvenirs, d'amours et de deuils, de naissances et de morts, de joies et chagrins.
Date d'inscription : 31/12/2012
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Roy a écrit :
avatar
Seraphin Salvateur
Mar 26 Avr 2016 - 23:18
Roy posa une bourse remplie de pièce d'or sur la table et la fit glisser jusqu'à Gregor. Voilà qui devrait le faire suivre le nouveau groupe fraîchement formé pour un petit moment. L'argent n'était de toute façon pas un souci pour le monarque. Cependant, comme le mercenaire l'avait indiqué, il fallait un plan d'action. Des questions se posèrent tout naturellement, par quelle région fallait-il commencer et surtout comment prendre le contrôle d'un prisme ? Ces questions finiraient de toute façon par trouver une réponse bien assez tôt.

Cependant, juste avant ceci, un grand personnage entra dans la taverne. Il se présenta au groupe comme étant Trascer de la famille Cimeteri, Duc de Thédas, détenteur de la puissante Painsaw, ancien Indivisible et maitre des Dieux Morts du chaos Universe. Sommes toutes un nom ainsi qu'un titre relativement long et compliqué à retenir. Roy et Élément s'accordèrent pour l'appeler simplement Trascer. Le Duc indiqua également intéressé par les idéaux du guerrier et souhaitait rejoindre la future guilde. Il irait même jusqu'à donner tout ses pouvoirs, toute son énergie pour permettre à cette guilde d'arriver à ses fins. L'ange ne s'attendait pas réellement à autant de vigueur  venant d'un parfait inconnu mais il était très heureux d'accueillir le porteur de Painsaw dans ses rangs. Un nouvel allié venait de les rejoindre. Semblerait-il très puissant par ailleurs.

Vint au tour de Bayonetta d'accorder sa bénédiction au groupe, acceptant de servir de guide pour le moment. Néanmoins, la charmante femme ne comptait pas s'arrêter simplement à ça. Elle sorti un Pixel qui se transforma en une sorte d'écran de télévision serti d'yeux. Ce dernier prit alors la parole, au désarroi de Roy. Son nom était Monita 2.0, une sorte de carte vivante du monde. Ses propriétaires firent d'ailleurs légèrement tiqué le guerrier. Bayonetta ... et Gozen. Voilà un nom qu'il n'avait pas entendu depuis un moment. Ce dernier apparu à l'image, visiblement mal en point, toussant de temps à autre, l'air négligé, une barbe grisonnante tout autour du visage. A la première seconde où le Lycien le vit, il se doutait bien de la suite. La première phrase du guerrier arc-en-ciel n'allait que dans le sens de son idée. Il était bel et bien mort. Roy ferma les yeux quelques secondes, soufflant longuement. Mort. Un mot qu'il avait bien trop souvent entendu. Mais l'heure n'était pas aux larmes ni à la rage, il fallait écouter les dernières paroles de son ami. Gozen se mit à leur raconter tout le mécanisme des prismes, pourquoi et comment il les avait façonné. Il leur indiqua également que c'était lui qui était à l'origine de l'exil de chacun mais aussi de leur réunification. En effet, il semblait plutôt étrange que chacune des personnes ici retournèrent à Nintendo World au même moment. Tout était donc déjà prévu depuis le début. Leur destin était bel et bien de retourner l'histoire de ce monde à jamais. Ils étaient destinés à être la guilde qui unifierait tout Nintendo World. Gozen enchaîna ensuite par un discours dédié à chaque personne ici. Vint donc le tour de Roy.


- Roy ... Roy, mon ami de toujours, tel que je te connais, tu dois bouillonner comme un volcan, dépassé par les événements ... Tu ne dois plus te sentir à ta place dans ce nouveau monde encore en construction, mais sache que c'est bénéfique. Ce voyage te permettra de grandir, mais aussi de façonner ma construction à l'image de notre justice commune. Vois Nintendo World comme une toile inachevée que seul toi peut détailler. C'est en cela que je te reconnais comme le chef de notre future guilde, dont je serai membre via Bayonetta. Roy, tu verras sur le bras de Bayonetta ton bandeau. Le premier cadeau que j'ai reçu sur Nintendo World, et la première marque d'amitié que l'on ne m'ait jamais accordée. Il s'agit d'une relique précieuse pour elle comme pour moi, je souhaite que tu lui laisses encore quelques temps, et je voulais aussi que tu retiennes ces mots qui, à l'avenir, pourront peut-être révéler un chemin ténébreux s'offrant à toi : XYZ est la clé.

Le premier réflexe de l'ange fut de directement regarder le bras de Bayonetta pour voir son ancien bandeau. Roy toucha le bandeau présentement sur son front, un tout nouveau qu'il avait mit pendant son exil. C'est vrai, il avait donné cette chose sans valeur à Gozen. Tout du moins, c'est ce que n'importe quel individu pourrait se dire, mais il avait une valeur inestimable aux yeux de l'épéiste. Il représentait son amitié sincère au guerrier temporel, un lien fort qui les unissait tout les deux. Gozen voyait en Roy le futur leader de la guilde. Ce dernier se mit à sourire, écoutant les dernières paroles de son ami. XYZ est la clé. Des paroles qui ne voulaient rien dire pour lui, il n'en comprenait pas le sens, mais les mots choisis par feu Gozen n'étaient pas le fruit du hasard. L'ange les nota donc dans un coin de sa tête, sachant éperdument qu'ils serviraient un jour ou l'autre. Le Lycien s'approcha de Bayonetta et posa sa main sur le bandeau autour du bras de la femme, comme s'il désirait s'adresser à Gozen par le biais du bandeau.

« Où que tu sois, j'espère que tu m'entends. J'accomplirais ma destinée et suivrais ta volonté quoi qu'il en coûte. »

Il se tourna ensuite vers le reste de son groupe, les yeux débordant de larmes. Qu'importe ses promesses, qu'importe sa fierté et qu'importe son exil, il lui était impossible de camoufler ses émotions pour le moment. Roy posa le poing sur son coeur, les larmes perlant sur ses joues et déclara un discours plein d'émotions.

« Nous sommes tous réunis ici par la volonté de Gozen. Chacun ici a des valeurs, des comportements, des émotions, des pensées propre à leur personne. Mais aujourd'hui, nous avons le même but. J'aimerais donc tous pouvoir vous compter parmi mes rangs et lier des liens avec vous, de façon à tous vous appelez ici "ami". Qu'importe nos différences, nous lutterons pour notre destin, je vous demande à tous de joindre vos forces et d'être à mes côtés. C'est ici que je sonne la naissance de notre groupe, de notre guilde, tous unis pour un même but, nous serons la guilde Reclaimer. Regarde moi Gozen et admire de là haut ta dernière volonté. »
Pièces Pièces : 103458
Nombre de messages : 18951
Age : 22
Localisation : Quelque part en train de défendre la veuve et l'orphelin
Réplique/Citation : Vos sacrifices ne seront pas vains !
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 

Roy Élément Lyndis Eliwood
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Magicka a écrit :
avatar
Koopa
Lun 2 Mai 2016 - 0:59
Magicka n'avait pas vraiment compris ce qu'il venait de se passer à l'écran de télévision. Tout ce qui lui avait paru normal était de constater que la petite qui jouait lors de l'enregistrement à courir après un papillon aux belles ailes roses et noires n'était nulle autre que Bayonetta il y a de cela bien longtemps. L'homme qui avait contacté chaque membre de la guilde semblait important, à des degrés et des raisons variables, aux yeux de tous, mais chacun savait ce qu'il avait à faire et à penser. Magicka n'osa pas avouer qu'elle n'avait aucune idée de la situation actuelle, mais elle comprit parfaitement que l'homme qui les avaient (presque) tous convoqués ici, par une force plus grande que celle du hasard, n'était autre que le créateur des guildes lui-même. Les prismes, les batailles, le feu et le sang ... tout était de son fief, et pourtant, chaque guerrier ici présent, ou presque tous en tout cas, avaient été apaisés par cette apparition fortuite.

Magicka ... ne savait pas quel parti prendre. Devait-elle, comme Yun, bouillir de colère à l'idée d'avoir été manipulée, et qui plus est par celui à l'origine de la plupart de ses souffrances ? Devait-elle, comme Roy, entrevoir une lueur d'espoir en cette réunification transcendant l'espace-temps ? Non, elle était incapable de se faire à l'idée qu'une force, même morte, pouvait, du passé, prédire et guider ses actes.

La magicienne n'osa pas non plus avouer, après son incompréhension face à la vidéo, qu'elle se sentait manipulée par des forces qui la dépassaient. N'avait-elle jamais un jour été maîtresse de son destin ?

Le pixel de Bayonetta s'alluma et émit un son d'alerte. Son écran devint rouge et noir de façon saccadée, et l'image d'un prisme apparut au centre. Bayonetta fut la première à lever un sourcil, mais ce fut Magicka qui s'exprima en premier en criant :


- Un ... un prisme vient d'apparaître ! Ici ! A Termina ! Il n'y a cependant pas sa localisation précise ... tout ce que je peux lire est "Le cinquième tombeau". Si nous ... nous voulons nous enregistrer en tant que Guilde, nous pouvons le faire d'ici, chaque grande ville possède un bureau des guildes, mais nous allons devoir être rapide. Nous sommes les seuls au courant, nous devons avoir l'initiative. Je pars en première ... suivez-moi !


Suite : [CONQUETE][EN COURS DE CREATION] "Le Tombeau des Déesses"
Pièces Pièces : 14071
Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 23/02/2013
Voir le profil de l'utilisateur




 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Taverne du Précipice[Pv Retraité]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum