Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
[JOUR 2]Tu tires ou tu pointes ?
Tails Doll a écrit :
avatar
Master
Mer 30 Déc 2015 - 11:50




Deux nouvelles victimes se réveillèrent enfin. Tiengen et Bowser, nouvellement inscrits à Academia, avaient décidés de rejoindre l'Institut pour diverses raisons personnelles et s'étaient fait avoir comme tous les autres étudiants. La seule chose dont ils se souvenaient, c'était d'avoir rempli un questionnaire, puis d'attendre dans une salle d'attente quelque peu étrange, sans fenêtre. Un terrible mal de crâne accompagna leur réveil alors qu'ils découvraient l'étrange salle à l'intérieure de laquelle ils étaient : une sorte de living room avec au centre une table passe, des canapés, des bibliothèques contre les murs de la salle, un piano, et surtout, une télévision qui ne semblait pas comme les autres. Tiengen et Bowser retrouvaient peu à peu leurs esprits, lorsque l'écran se mit à grésiller et à afficher enfin des images mais sans son présentant un groupe d'étudiant dans une salle qui ressemblait à un tribunal. Une poupée lévitait au dessus d'un pupitre où se trouvait son nom et son titre : Tails Doll, Directeur d'Académia. Puis, les évènements s'enchainèrent, et un type en armure disparu sous une trappe. Tails Doll donna quelques instructions incompréhensibles pour nos deux nouveaux arrivants au groupe avant que l'image de la télévision ne se brouille à nouveau. Cela ressemblait de près ou de loin à une tentative de kidnapping, étant donné la mise en scène folklorique. La porte du fond était d'ailleurs fermée mais un boitier où l'on pouvait taper un code y était juxtaposé.

Bowser et Tiengen remarquèrent aussi un bracelet attaché à leur poignet. Impossible de l'enlever. Il afficha un 8 vert pour Bowser et un 8 orange pour Tiengen. Qu'est-ce que cela signifiait ? Ils n'auraient pas d'autres explications. Mais pour l'heure, mieux valait inspecter la salle...
Pièces Pièces : 13008
Nombre de messages : 1097
Réplique/Citation : -
Date d'inscription : 26/06/2007
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 
 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
Tiengen a écrit :
avatar
Koopa
Mer 30 Déc 2015 - 23:59
-Oooohh...ma tête...

Émergeant de ma torpeur, j'ouvris doucement les yeux. J'avais extrêmement mal à la tête et mon corps me semblait peser une tonne. De toute évidence, j'étais groggy. Et pour être dans cet état là, il n'y avait que deux raisons: soit avoir trop bu d'alcool, chose que je ne supportais pas et donc, que je ne buvais jamais, soit, et c'était là la pire des hypothèses, avoir été drogué. La brume qui envahissait mon cerveau commença petit à petit à se dissiper. Il fallait que je réfléchisse...voyons, que c'était-il passé? Je me souvenais être entré dans une école nommée Académia, afin d'enquêter sur des...Gnn...des...disparitions, je crois...
Allez! Réfléchis! ET APRÈS? La salle d'examen! Les questions bizarres...La...la quoi déjà?
Black-out total. On avait du m'endormir à partir de ce moment là...Tout était clair à présent: j'avais été kidnappé, probablement comme les autres étudiants disparus.
Me relevant brusquement, comme sortie d'un second sommeil, je réalisais enfin réellement quelle était ma situation.

-Bon, maintenant que je sais ce qui s'est à peu prêt passé, mieux vaut examiner l'endroit où je me trouve.

Me mettant debout, je passai mon regard un peu partout dans la pièce. Il s’agissait d'une sorte de living room avec au centre une table basse, des canapés, des bibliothèques contre les murs de la salle, un piano, et...une télévision qui semblait allumée.
M'approchant de cette dernière, je vis une étrange réunion, présidée par ce qui semblait être le directeur de l'école, à savoir une...peluche?
"Tails Doll" ... ce nom me faisait froid dans le dos. Après, tout se passa très vite, et un des membres de la réunion, un guerrier en armure, tomba dans une trappe...et la l'écran se brouilla, laissant place à des parasites. Complètement captivé par ce qui venait de se dérouler sous mes yeux, je n'avais pas vu que la tortue dragon de la dernière fois était aussi dans la salle...
Tentant de chercher une issue à la salle, la seule "viable" fut la porte, les fenêtres étaient faites dans un matériaux extrêmement solide (même un coup avec mon bras minéral n'avait réussi à, ne serait-ce qu'érafler la fenêtre).
M'approchant de la porte, je vis qu'elle était fermée, visiblement par une sécurité vu qu'un boitier à digicode était fixé à cette dernière. Je remarquai aussi, par la suite, qu'une sorte de bracelet orange était attaché à mon poignet gauche. Il y avait dessus un petit écran où était affiché un 8, orange aussi.
Qu'est-ce qui se passait ici?
Pièces Pièces : 5210
Nombre de messages : 239
Age : 19
Localisation : Siège de la S.D.C (Secret hein!)
Réplique/Citation : "L'amour et la haine ne sont qu'une question d'équilibre"
Date d'inscription : 11/07/2015
Liens : Personne...seul, perdu dans un monde inconnu snif


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Je me bats pour connaitre la vérité et pour rentrer chez moi. Le côté sombre n'est pourtant pas loin...
 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
Tails Doll a écrit :
avatar
Master
Dim 17 Jan 2016 - 11:38
Alors que Tiengen et Bowser était bloqués tous les deux dans cette salle depuis un petit bout de temps déjà, des bruits de pas se firent entendre provenant de quelque part de la pièce. En fait, cela venait de l'autre côté. De l'autre côté de la salle, le mur d'en face n'était en réalité qu'un moyen de séparer cette pièce de l'autre moitié où l'autre groupe d'étudiant venait d'entrer. Certains d'entre eux comme Heine étaient déjà venus d'ailleurs. En parlant de Heine, celui-ci avait révélé au groupe la clef qu'il avait trouvé, mais elle ne servirait probablement pas a deverouillé la porte qui donnait sur la salle où Tiengen et Bowser étaient enfermés.
La salle que Heine avait déjà exploré, séparée donc de celle où se trouvait les deux nouveaux protagonistes, comportait une télévision, une table de billard, un jeu de fléchette au fond de la salle, ainsi que deux armures, et un interrupteur pour éteindre ou allumer la lumière. Ce dernier consistait d'ailleurs en un détail important puisque c'était la seule pièce où il était possible d'éteindre ou d'allumer la lumière.

Pour pouvoir sortir de là Tiengen et Bowser, le groupe allait devoir communiquer avec eux et faire en sorte que chacun prenne connaissance de la salle de l'autre. Ils allaient découvrir l'énigme farfelue que Tails Doll leur avait préparé mais...S'agissait-il là d'une nouvelle épreuve ? Et en quoi cette clef allait bien pouvoir servir ?
Pièces Pièces : 13008
Nombre de messages : 1097
Réplique/Citation : -
Date d'inscription : 26/06/2007
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 
 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
Merwen a écrit :
avatar
Beta
Sam 6 Fév 2016 - 16:40
Merwen entra dans la salle de repos. Il regarda tout autour de lui. Télévision, table de billard, jeu de fléchettes, deux armures. Bon, par où commencer ? Il se dirigea vers la télévision dans le but de l'allumer pendant qu'il entendait des bruits de pas derrière le mur. Merwen s'arrêta alors. Des bruits de pas ? Mais qui était-ce ? Il se remémora le plan, se rendant bien compte que normalement aucune des autres personnes ne pouvait se trouver derrière ce mur. Il s'approcha de la porte menant vers la salle adjacente et constata qu'elle était verrouillée. Impossible de l'ouvrir. Pourtant il lui semblait bien que c'était le seul accès... Ou alors le plan était faux ? À moins que ce ne soit que Tails Doll derrière ? Oui, c'était probablement ça. Peut-être son bureau ou quelque chose dans le genre, même s'il était improbable qu'il le mette à cet endroit. Merwen s'arrêta alors. Il y avait une autre possibilité, qu'il avait refusé de croire. Celle que Tails Doll avait été trouver de nouvelles personnes pour son jeu macabre. Et s'il n'y avait vraiment qu'une sortie, cela voulait bien dire que les autres étaient enfermés dans la pièce. Merwen partit de la salle en courant et fit le tour par les couloirs pour voir s'il y avait une porte ou quelque chose comme ça, mais non. Il avait inspecté tous les couloirs adjacents à la salle fermée, mais il n'y avait à première vue pas d'autre moyen pour en sortir. Peut-être par une trappe ? En tout cas il savait que la première chose à faire était de tenter de communiquer. Il retourna dans la salle et se dirigea vers le mur. Il donna alors trois coups dessus, pour voir s'il y aurait une réponse. Il attendit, se préparant à dire "Qui est là ?" en cas de réponse.
Pièces Pièces : 40327
Nombre de messages : 1908
Age : 19
Localisation : Dans une plaine
Réplique/Citation : Celui qui ne risque rien ne perd ni ne gagne.
Date d'inscription : 20/07/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Ceci est un mouton arc en ciel. Si vous voulez rejoindre la secte des moutons arc en ciel, mettez ce mouton dans votre signature afin qu'il puisse dominer NW puis Internet tout entier !

◎ RP' En Cours >
: Archipel Stratosphérique :: Horuna :: [ACTE 11] "Je suis la loi !" Horuna
 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
Waluigi a écrit :
avatar
Fidèle
Sam 6 Fév 2016 - 21:54
Paige déambula dans la salle dans laquelle Merwen était entré elle alluma la télévision pour voir si il n'y avait pas son émission d'éducation à la créativité pour les enfants qui y passait. Ces yeux se mirent à briller lorsqu'elle vit les 2 armures rutilantes, elle ne pu ainsi s'empêcher d'en enfiler une, elle était un peu plus grande qu'elle, mais la jeune femme à peau d'encre s'en fichait bien, aussi elle fit apparaitre son crayon de combat, et mimant une scène de combat furieuse, frappa avec son arme la seconde armure, à plusieurs reprise et avec toujours plus de violence et de haine.... La scène en devenait glauque et mettait mal à l'aise...

Elle ne s'arrêta qu'une fois qu'elle eu d'ailleurs ravagé la seconde armure, à ce moment là elle s'exclama :

-Aahahah ! Maintenant je serais la seul à porter l'armure ! :3


Mais mais zut... Car elle se rappela vite que Merwen qui lui portait aussi une belle armure n'était pas loin, curieuse donc, elle le rejoignit en dehors de la salle afin de lui demander ce qu'il pouvait bien penser de son nouveau style.

-Hey Merwenichou, qu'est ce que tu penses de mon armure à moi.

Disant cela elle fit sursauté ses hanches et un clin d'oeil de sa face de mime en direction du chevalier solitaire. Et elle remarqua vite que celui-ci semblait chercher quelques chose d'ailleurs le mur, aussi sans prévenir elle décida de donner un coup de main en tentant brusquement de transpercer le dit mur en y plantant son crayon géant.
Pièces Pièces : 4827
Nombre de messages : 139
Age : 18
Date d'inscription : 25/06/2014
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
Tails Doll a écrit :
avatar
Master
Mer 10 Fév 2016 - 18:53
Effet du crayon de Paige sur le mur
Pièces Pièces : 13008
Nombre de messages : 1097
Réplique/Citation : -
Date d'inscription : 26/06/2007
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 
 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 10 Fév 2016 - 18:53
Le membre 'Tails Doll' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 23455
Nombre de messages : 7591
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
Tails Doll a écrit :
avatar
Master
Mer 10 Fév 2016 - 19:00
En essayant de communiquer de l'autre côté et lorsque Paige essaya de planter son crayon contre la cloison du mur, la première partie de l'énigme de cette salle commençait enfin. Les occupants de la pièce restaient pour le moment mystérieusement silencieux et ne répondirent pas a la question de Merwen qui se trouvait de l'autre côté. Cela signifiait donc deux choses : soit, ils n'étaient plus là, soit la cloison était particulièrement épaisse. Assez pour qu'il soit impossible de communiquer par le son. En y plantant son crayon, Paige se rendit compte qu'en effet, la cloison était renforcée, et particulièrement solide. Elle n'arriva pas a transpercer le mur mais un cliquetis se fit entendre, signe qu'un mécanisme était en train de s'activer. Quelques secondes plus tard, un petit placard venait de coulisser, a l'intérieur duquel se trouvait une note pour nos aventuriers qui ne comprenaient toujours pas le but de cette salle. La note disait :

« 1 - Aveugles et Sourds furent jadis séparés. Toutefois, ils triomphèrent des 16 avec un mode de communication original. »

La note n'indiquait rien de plus, laissant encore plus dans le flou les étudiants. Le chiffre indiquait sûrement qu'il devait y avoir ici même d'autres notes. C'était donc en suivant un espèce de jeu de piste qu'ils parviendraient a résoudre l'épreuve qui les attendaient...
Pièces Pièces : 13008
Nombre de messages : 1097
Réplique/Citation : -
Date d'inscription : 26/06/2007
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 
 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
Merwen a écrit :
avatar
Beta
Ven 12 Fév 2016 - 22:24
Merwen sursauta en entendant le bruit que fit l'armure percutée par le crayon de Paige. Il était encore dans la salle à ce moment-là, et il vit que celle-ci s'acharnait sur l'armure. C'est à ce moment-là qu'il préféra donc s'éclipser pour vérifier le mur dans le couloir. Paige ne tarda pas à le rejoindre et lui demanda ce qu'il pensait de son armure au moment où il se disait qu'il pouvait s'agir de nouvelles personnes amenées ici par Tails Doll.

M... Merwenichou ?

Elle pouvait simplement l'appeler Merwen... Mais il jeta un rapide coup d’œil à l'armure. Il avait vu Paige l'enfiler quand il était encore dans la salle, avant que cette dernière ne commence à frapper la seconde armure.

... L'armure est bien mais un peu grande pour toi.

Il se concentra à nouveau sur le mur. Il ne recevait aucune réponse, peut-être qu'ils étaient sortis de la salle ? C'est alors que Paige enfonça son crayon dans le mur. C'était... une solution. Mais qui s'avéra inefficace, la cloison semblant relativement solide, résistant au choc. C'est alors qu'une note apparut. Encore une énigme apparemment... Aveugles et Sourds ? Les sourds pouvaient désigner les personnes de l'autre côté du mur qui n'avaient rien entendu et les aveugles Merwen et les autres car ils ne voyaient pas ce qu'il y avait dans la pièce d'à-côté ? Après tout ils étaient bien séparés par le solide mur et il avait entendu les bruits de pas, donc les personnes de l'autre côté du mur auraient du entendre les coups qu'il a donné dans le mur, ainsi que le boucan qu'a provoqué Paige en s'acharnant sur l'armure. Peut-être que les autres pouvaient les voir ? Mais non, comment Tails Doll aurait-il pu bloquer le son dans un sens et pas dans l'autre ? Et à part ça, à quoi correspondaient les 16 ? Il y avait un petit 1 au début du message, peut-être y en avait-il 16 à trouver ? Mais pour cela il faudrait communiquer apparemment. Bon, il fallait essayer quand même. Merwen se tourna vers Paige.

Tu as de quoi écrire ? Je voudrais montrer une feuille de papier à une caméra, avec écrit "Si vous pouvez lire ceci, criez-le.".

Après tout, les bruits de pas avaient prouvés qu'il pouvait les entendre, donc il devrait pouvoir entendre les cris. Cela permettrait donc de vérifier s'ils pouvaient les voir via les caméras.
Pièces Pièces : 40327
Nombre de messages : 1908
Age : 19
Localisation : Dans une plaine
Réplique/Citation : Celui qui ne risque rien ne perd ni ne gagne.
Date d'inscription : 20/07/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Ceci est un mouton arc en ciel. Si vous voulez rejoindre la secte des moutons arc en ciel, mettez ce mouton dans votre signature afin qu'il puisse dominer NW puis Internet tout entier !

◎ RP' En Cours >
: Archipel Stratosphérique :: Horuna :: [ACTE 11] "Je suis la loi !" Horuna
 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
Tiengen a écrit :
avatar
Koopa
Ven 26 Fév 2016 - 17:52
Cela faisait maintenant une bonne heure que j'étais coincé dans cette pièce. Le dragon-tortue que j'avais aperçu ne s'était toujours pas réveillé, malgré mes tentatives. J'étais actuellement en train de faire les cent pas, avec la désagréable impression qu'on m'observait, et surtout, qu'on se moquait de moi. Je commençais à me demander si j'étais en train de devenir fou...

AAH BORDEL DE CHINCHILLA! JE COMMENCE SINCÈREMENT A EN AVOIR MARRE! HEY TOI! LE MEC QUE JE VOIS PAS MAIS QUI M'OBSERVE! JE SAIS PAS QUI T'ES, MAIS SI TU ME FAIS PAS SORTIR D'ICI ILICO PRESTO, JE T'ASSURE QUE JE TE MONTRERAIS CE QUE RESSENT UN POULET FERMIER APRES UN PASSAGE AU MICRO-ONDE!

Ma deuxième bouche avait parlée. Il en était ainsi...ou pas...
Une idée me traversa soudain l'esprit: Le type qui m'avait kidnappé moi, ainsi que les autres étudiants l'avait sûrement fait dans le but de nous torturer et de se délecter de nos souffrances. Donc, si je mettais le feu à cette salle, il essaierait probablement de m'aider, afin de ne pas perdre aussi tôt un des jouets...ou alors il se fouterait de ma gueule et ne ferait absolument rien pour empêcher mon inévitable décès...

...

...

...Mouais, c'était pourri comme plan!

J'allais garder cette solution en dernier recours. J'avais aussi mon canaliseur de magie, mais réutiliser ce truc était synonyme de AAAAAAAaaaaaaahh et d'inconnu. Pas une bonne idée non plus.
Le digicode! Je m'y rendis et tapais les codes qui me passaient par la tête: 666, 999, 123, 198.
Rien de rien...
Je recommençai à m'énerver. Dégainant Savage Order, je tirai sur le digicode. A mon grand étonnement, cela ne fit aucune égratignure à l'appareil. Bon sang, je devais au moins reconnaître une chose à notre ami psychopathe, c'est qu'il savait choisir son matériel!
Retournant au centre de la pièce, je jetai un coup d’œil au piano: il semblait accordé et en parfait état de marche. Posant ma doigt sur une des touches, celle-ci émit un ré assez fort et grave. Alors, prenant place sur le tabouret, je commençai à jouer...



On dit que la musique calme les mœurs, et je peux vous assurer que je suis d'accord avec cela. La musique était une source d'émotions, pouvant entraîner de la tristesse, de la joie, de la colère, de l'amour et beaucoup d'autres choses. Ainsi, en à peine quelques minutes, je repris entièrement l'intégralité de mes esprits. J'étais détendu et prêt à comprendre le mystère de cette salle.
C'est alors que j'entendis un bruit de l'autre côté d'un des murs, suivi d'un cliquetis. Soudain, le placard adossé à ce mur coulissa. Je ne savais pas trop quoi faire: de toute évidence, il y avait des personnes de l'autre côté de ce mur et il fallait que je trouve un moyen de les contacter. Donnant un autre coup de poing de mon bras minéral dans le mur et tirant avec Jacket sur le placard, j'attendais une réponse...
Pièces Pièces : 5210
Nombre de messages : 239
Age : 19
Localisation : Siège de la S.D.C (Secret hein!)
Réplique/Citation : "L'amour et la haine ne sont qu'une question d'équilibre"
Date d'inscription : 11/07/2015
Liens : Personne...seul, perdu dans un monde inconnu snif


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Je me bats pour connaitre la vérité et pour rentrer chez moi. Le côté sombre n'est pourtant pas loin...
 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Sam 27 Fév 2016 - 18:47
Mais en voilà une scène comique !
Une multitude d'êtres piégés au beau milieu d'université sans trace de corps éducatif, mais, selon les apparences, riches en systèmes d'observation, de séquestration et de torture, voire de moyens de neutralisation tout ce qu'il y avait de plus létal... Une multitude donc, regroupée en bonne partie au milieu de ce qui aurait pu s'apparenter à une banale salle de repos si elle ne faisait pas partie de cet ensemble presque absurde de pièges et d'énigmes... Et énigme, l'endroit en était une.
Divisée en deux, la pièce était, sans doute possible, coupée dans toute sa largeur pour en créer une nouvelle par une parois plutôt épaisse, et plutôt solide...

Tout le monde s'agitait, se posait des questions, frappait ce qui lui passait sous la main dans le vain espoir de faire croire à une quelconque emprise sur la situation... Et le Roi Boo riait en silence.

Puis, il traversa la salle, passant devant la plupart de ses confrères prisonniers leur accordant un regard qu'il ne tenta pas de rendre rassurant, loin de là. Il passa sa langue sur le fil de ses dents, le regard prédateur... Et traversa le mur.


-Huhu... Bien le bonjour à vous tous. J'aimerais grandement vous dire qu'ici, nous accueillons les nouveaux avec chaleur et bienveillance, mais je crains que tout cela ne sonne faux... Cependant, je crois savoir que vous rencontrez quelques problèmes de communication avec l'extérieur, non ? Et si je me faisais le porteur de vos demandes auprès de mes camarades de l'autre côté ? Hehe...
Pièces Pièces : 25600
Nombre de messages : 1781
Age : 16
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
Tails Doll a écrit :
avatar
Master
Dim 28 Fév 2016 - 18:49
Lancé de dé, si le résultat est égal ou supérieur à 5, les deux groupes obtiennent un indice.

Résultat : 7

_______________________

Malgré la reflexion de Merwen qui proposait d'utiliser les caméras pour communiquer, le Roi Boo décida tout seul, et grâce à ses pouvoirs, de faire la liaison entre les deux équipes. Passant à travers le mur, il proposa ses services à Tiengen qui, pour la première fois, faisait la rencontre d'autres étudiants tout comme lui qui étaient piégés en ce lieu. Les pouvoirs du fantôme consistuaient-ils le "moyen de communication" original dont parlait la note ? Il prenait là un vrai risque. Ses alliés lui feraient-ils confince vis à vis des messages qu'il pourrait rapporter ? En tout cas, en jouant du piano, Tiengen avait remarqué que l'une des notes jouaient faux. En appuyant dessus une nouvelle fois, la note tomba par terre et révéla sa vraie fonction : une sorte de cache, derrière laquelle, une petite étiquette indiquait une note courte :

2 - Piano - Billard - Code
Pièces Pièces : 13008
Nombre de messages : 1097
Réplique/Citation : -
Date d'inscription : 26/06/2007
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 
 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 28 Fév 2016 - 18:49
Le membre 'Tails Doll' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Normal (10)' :

Résultat :
Pièces Pièces : 23455
Nombre de messages : 7591
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: HRP ~ Annexe :: Université Academia :: Salle de Repos
Waluigi a écrit :
avatar
Fidèle
Mar 26 Avr 2016 - 13:43
Paige était vraiment décontenancé, ces énigmes ne rimaient à rien, ou alors étaient trop compliqué, elle se mit donc à bouder, pendant que le fantôme faisait le pont entre les 2 salles. Elle décida de partir à l'autre salle, elle voulait jouer et s'amuser alors elle tourna son attention sur le billard, elle y partis donc.

Elle s'empara d'une queue puis se rendit compte qu'elle ignorait comment jouer au billard, alors elle agita son arme de fortune en vint tapant la table pour manifester sa colère.

-J'en ai marre !!!

Alors elle commença à faire ce qu'elle faisait lorsque la colère la prenait, elle créa des pots de peinture de couleur varié, qu'elle projeta partout dans la salle, c'était un peu sa manière de s'approprier le lieu et d'apaiser sa colère. La salle était maintenant couverte de peinture de toute les couleurs encore fraiches. Un grand sourire était maintenant sur le visage de la bloc note à forme humaine.
Pièces Pièces : 4827
Nombre de messages : 139
Age : 18
Date d'inscription : 25/06/2014
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
[JOUR 2]Tu tires ou tu pointes ?
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Clément & André: Le jour de la pizza(Sortie de 25)
» Et si aujourd'hui était votre dernier jour à vivre?
» Boulet un jour, boulet toujours ? :O
» mettre à jour ses pilotes
» Un cadeau par jour!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum