Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Une arme dans le volcan? Intéressant [Libre]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Satojin a écrit :
avatar
Interressé
Ven 30 Oct 2015 - 2:21
Rappel du premier message :

Cela faisait maintenant trois heures que Satojin marchait sous une chaleur effroyable...et  Dieu Lui seul sait à quel point il avait horreur de la chaleur. Pourtant, il n'était pas de mauvaise humeur, loin de là: on pouvait même distinguer un immense sourire sur son visage. Oui, il n'était pas de mauvaise humeur,...au contraire il était terriblement excité!

-J'espère que les informations de Roi Boo seront exactes...

Il pouvait, évidemment se téléporter, mais faire cela le paralyserait pendant au moins quatre heures, et il voulait tout sauf rester quatre heures, immobile, par cette chaleur! Selon les indications du Roi Boo, il y avait peut-être un des objets que recherche Satojin dans le mont du Péril. En effet, lors de la dernière éruption, une partie du volcan s'était écroulée, révélant un accès vers un vieux temple goron, oublié de tous. Du moins, c'est ce que ce fantôme lui avait dit...mais bon, une piste était une piste! De plus, l'intuition de Satojin décelait que ce temple contenait quelque chose de très intéressant. Si ce n'était pas un des objets, Satojin le prendrait quand même. Après tout, ce monde regorgeait de nombreuses surprises.
En pensant cela, Satojin se sentit encore plus excité, et ne put réprimandé un petit rire. C'est alors qu'il arriva au village goron.


D'après ses informations, les gorons étaient des êtres très doux et pacifiques, donc très peu intéressants pour Satojin. De toute façon, ce n'était pas sa priorité. Toutefois, il entama une discussion avec l'un deux, non pas pour parler mais pour lire dans ses pensées. En un instant, Satojin comprit que le goron qu'il avait interrogé n'était pas au courant de la récente découverte du temple. Quelle déception. Cependant, il obtint tout de même une information intéressante: le chef du village, lui,  était au courant de cette découverte. Une petite visite chez lui s'imposait...
Remerciant le goron, alors que celui-ci allait commencer à lui parler de l’état de son village, Satojin se dirigea vers la demeure du chef.
Juste avant d'entrer, Satojin jugea qu'il serait mieux de se faire passer pour un aventurier en quête d'aventures, c'est pourquoi, juste avant d'entrer, il utilisa son illusion sur lui-même afin de changer son apparence. Il jeta son dépourvue sur le physique d'un humain qu'il avait un jour rencontré, dans un autre monde, et dont l'air innocent mettait généralement les gens en confiance:

Spoiler:
 

C'est donc ainsi que Satojin franchit la porte d'entrée. Il se présenta au chef sous le nom de Wrandrall Reflet, aventurier et explorateur de donjons. Mais avant que Satojin ne commença à lire dans les pensées du chef, celui-ci s'exclama:

-Laissez-moi deviner...vous aussi, vous venez en réponse à la requête que nous avons envoyés aux humains?

A ces mots, Satojin continua d'avancer vers le goron, toujours silencieux, afin de pouvoir voir ses yeux. Cependant, alors qu'il était enfin assez proche, le vieux chef se leva et se retourna et dit:

-C'est fou le nombre d'aventurier de nos jours! Sachez, jeune humain, que vous n'êtes pas le premier arrivé...mais ne vous inquiétez pas, je n'ai pas encore donné la localisation exacte du temple à l'aventurier qui est arrivé avant vous. Je le ferais demain, afin que, si d'autres personnes arrivent, vous puissiez explorer en groupe. Si vous voulez aller à sa rencontre, il se trouve actuellement à la taverne de notre village. Oh! Ne vous inquiétez pas pour ce soir, notre village va vous loger. Bon, je vous prie de m'excuser, mais je vais devoir me retirer. J'ai encore des affaires importantes à régler. Nous nous reverrons demain. Bon séjour dans notre village.

Ayant dit cela, le chef demanda à un des gorons présents de guider Satojin à la taverne. Ce dernier bouillonnait: il avait pris soin de ne pas révéler son identité et de jouer en finesse mais tous ses efforts venait de s'envoler à cause....à cause de ce...ce sale rocher! Heureusement que personne ne pouvait remarquer ses émotions, caché par l'illusion. Il respira un grand coup, ce n'était pas tout mais mieux fallait se calmer...il valait mieux que l'aventurier qu'il allait rencontrer n'ait aucun soupçon.
C'est dans cette optique que Satojin entra dans la taverne...
Pièces Pièces : 7767
Nombre de messages : 79
Age : 20
Localisation : Dans un monde nommé "Nintendo World"
Réplique/Citation : Perduuuuu
Date d'inscription : 24/10/2015
Liens : Guilde:Roi Boo, Garinkar, Tony the Clock, Rengar


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Message
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Waluigi a écrit :
Fidèle
Jeu 28 Juil 2016 - 22:42
-...

Waluigi venait de voir son adversaire dégainé une arme blanche, un sabre en l'occurrence, une arme tranchante et meurtrière, il allait falloir la jouer intelligemment pour tenir le duel sans arme équivalente. Toutefois lorsque son adversaire releva sa manche et balança son bras en sa direction. Le violet fut incapable d'esquiver la dague qui le prit par surprise. Et celle-ci se planta dans son torse, assez pour le faire souffrir, mais heureusement pas assez pour l'incapacité. Il relâcha un hurlement, mais se tu rapidement, lorsqu'il se fit d'un coup tirer vers son adversaire. Les yeux de Waluigi fixèrent ceux de son adversaire, voyant très clairement ce qui allait se passer. Et Satojin leva son sabre et frappe de côté Waluigi.

-Œil pour œil, dent pour dent, déchet...

Satojin ajouta à cette méprisante parole un crachat... Mais le grand ne baissa pas non le regard, non il sourit. D'un coup d'oeil un peu plus bas, là ou le sabre semblerait planter Satojin aurait pu remarqué que son opposant avait placé sa main en barrage pour limiter les dégâts, son gant blanc, tranché, laissé coulé du sang sur la lame...

-A qui le dis tu. Et il cracha à son tour sur son adversaire.



Et de son autre main que Waluigi avait gardé dans son dos, il leva un bras vengeur, malgré la douleur et l'attaque même, il ne l'avait pas lâché... Trop acharné et comptant trop sur cette option pour répondre convenablement, il avait tenu. Sa boule de feu, qui avait prit une taille remarquable, le gant même de Waluigi malgré ses pouvoirs semblait griller légèrement, cette sphère enflammer de la taille d'un ballon de plage avait de quoi surprendre...

Coincer au corps à corps avec lui, Satojin ne pourrait réchapper à la frappe, Waluigi en jubilait déjà, et lorsqu'il abattit de toute ses forces son soleil hardant sur à la fois le torche et le visage de celui pensait être le seul à avoir le goût des surprises, il se sentit satisfait. (dé1)

Bien que celle-ci... A sa grande inconscience n'avait pas eu les effet escompté sur son adversaire, plus de lumière et de chaleur, que de douleur et de brûlure pour son ennemi.

La sphère avait cependant cramer la corde le séparant de Satojin, bien que la dague restait planté sur lui, il estimait que si celle-ci avait pu tenir alors même qu'il avait été tiré, l'enlevé serait le meilleur moyen de souffrir et perde des forces précieuses pour rien...

-Alors t'a aimé ? J'en ai plein d'autres des comme ça.


En disant cela Waluigi projeta quelques boules de feu violettes rebondissantes, mais cette fois-ci il se sentait assez chaud pour qu'elle tienne le coup et rebondisse tranquillement jusqu'à Satojin... L'énergie du moustachu en salopette blanche semblait prendre forme en de petit éclaires statiques et d'un violet fluorescent, rarement Waluigi faisait appel à cette énergie tant elle se trouvait être instable et chaotique, mais là il fallait donner le meilleur de lui même et performé comme jamais. Il frappa alors de son pied droit le sol de pierre de la salle créant un impacte d'électricité violette (dé 2) puis...

Le sol trembla dans la grande salle, d'ancienne sculpture daté d'époque oublié chutèrent et le sol en dalle se fractura à plusieurs endroit... Et soudain le sol explosa à de multiples endroit, dont sous les pieds de Waluigi, d'énorme tentacules de plantes couverte d'épines se mirent à s'agiter dans la salle, menaçant de leur mouvement Satojin qui toutefois pouvait réussir à les anticiper, ce qui ne fut pas le cas de Waluigi qui se fit littéralement frapper, soulever de terre par une de ces plantes et il se retrouva littéralement accroché par le dos planté de nombreuses épines... Walugi était dans un tel état proche de l'inconscience et son sang coulait abondamment sur le sol plus bas. Il n'arrivait pas à croire qu'il venait d'échouer et de lui même s'infliger le supplice qu'il réservait à son adversaire, tant d'échec en un combat le torturait, lui qui ne supportait pas d'échouer, ce retrouver confronter une fois de plus à sa médiocrité le brisait totalement. Il relever son torse et se moquer de son adversaire qui n'avait même pas eu besoin de plus mettre d'effort que cela pour le voir souffrir et peut être périr ainsi planté sur ce tentacule dansant. Mais la face tombante le regard vers le sol, il ne put que cracher ce mot accompagné de sang :

-Crevard...urg.

Puis sa grande carcasse cessa de s'agiter de spasme de douleur, Waluigi avait eu là sa dose. Sa tenue reprit sa couleur d'origine, un bleu foncé et du violet, son pouvoir envolé.
Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 25/06/2014

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
PNJ
Jeu 28 Juil 2016 - 22:42
Le membre 'Waluigi' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Nombre de messages : 8030
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Gozen Arkaÿlis a écrit :
avatar
Quatuor Universel
Ven 29 Juil 2016 - 16:11
La sorcière de l'Umbra emprunta l'un de ses fameux portails pentacle. Elle y laissait, comme toujours, une partie de ses habits, mais ceux-ci se reformaient assez rapidement, compte tenu de la grande teneur magique qu'abritait la jeune femme. L'environnement du volcan du Mont du Péril ne lui était pas favorable : c'était certain qu'avec une telle humidité, elle friserait.

La raison de sa venue était bien entendu tout autre qu'esthétique : tandis qu'elle arpentait les couloirs du continuum pour rejoindre les membres de Reclaimer et les informer de la position du prochain prisme, une brusque montée de puissance l'attira en ces contrées sauvages et emplies de lave. Décidément, tous les lieux qu'elle visitait n'étaient que grottes et magma en fusion. Cette aura intéressante, caractérisée en un artefact semblable à un masque, permit à Bayonetta de faire un détour pour savoir de quoi il retournait. Elle vit alors, avec un petit sourire, deux personnages se battre au bord d'une falaise, dans le but de récupérer cette puissance.

La sorcière, qui n'était nullement impressionnée par ces énergumènes, ne prit pas même la peine de se camoufler. Assise en tailleur à un mètre du sol, Bayonetta les observa s'attaquer de manière, elle ne pouvait que le reconnaître, atypique. S'ils se prétendaient maléfiques, elle pouvait en tout les cas assurer qu'ils n'étaient pas les puits de force qu'ils prétendaient être. Ou peut-être n'était-ce pas leur ambition principale ? Comme si elle désirait se faire remarquer, la jeune femme déclara d'une petite voix :



- Ce joli masque serait du plus bel effet sur ma petite Magicka. ♥
Pièces Pièces : 57700
Nombre de messages : 5828
Age : 25
Localisation : Pandorica
Réplique/Citation : Praise the Helix
Date d'inscription : 22/03/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur







Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Satojin a écrit :
avatar
Interressé
Mer 3 Aoû 2016 - 22:26
Suite à ces deux attaques, la rage de Satojin ne s'était pas atténuée. Au contraire, maintenant que son adversaire était à portée de main, il voulait lui faire payer au centuple ce qu'il lui avait infligé. Cependant, sa colère lui obscurcissait son esprit, et il ne vit pas que le bras de Waluigi, qu'il gardait dans son dos, contenait une gigantesque boule de feu que le moustachu violet maintenait depuis longtemps.

-A qui le dis tu.

Et...c-c-cet ORDURE cracha à son tour sur le Serpent Noir. Et il ne s'arrêta pas là! Il lui envoya la boule de feu, désormais de la taille d'une boule de bowling, en plein dans son torse. Satojin aurait dû se prendre la déflagration de plein fouet, mais la boule de feu n'explosa pas normalement. Elle  ne produisit qu'une immense lumière, accompagnée d'une mini-détonation. Cela eut le mérite d'aveugler complètement Satojin et de brûler la corde reliant la dague au poignet du Serpent Noir. Waluigi, si Satojin avait pu l'observer à cet instant précis, semblait jubiler malgré le peu d'effet de son attaque.  

-Alors t'as aimé ? J'en ai plein d'autres des comme ça.

Il se moquait encore de lui! Ce ridicule microbe! Le plombier moustachu en profita d'ailleurs pour effectuer une seconde attaque, en lançant plusieurs boules de feu. Mais celles-ci n'atteignirent pas  leur cible. C'est à ce moment là que Satojin "recouvra la vue". Fixant immédiatement son adversaire, il vit avec étonnement des sortes d'éclairs violets émaner du plombier. Mais il n'eut pas le temps de constater autre chose puisque c'est à cet instant précis que Waluigi donna un grand coup de pied dans le sol. Tout l'édifice fut prit dans une immense secousse, qui fit trembler la salle où se trouvait les deux combattants. Soudain, des sortes de ronces violettes jaillirent violemment du sol. Satojin, qui avait vu le sol se fissurer sous ses pieds, recula de quelques mètres par prudence. Bien le lui en prit car d'autres de ces dangereuses plantes sortirent pile à cet endroit. La puissance de cet être était aussi stupéfiante inattendue. De toute évidence, cet énergumène n'était probablement pas un télépathe de haut niveau, mais il faisait preuve d'une certaines habilité dans le combat. Enfin, cela n'allait pas le sauver de la rage du Serpent Noir.
Mais, alors que Satojin se préparait à s'élancer sur les ronces afin de se frayer un chemin jusqu'à Waluigi afin de lui régler définitivement son compte, il vit avec stupéfaction ce dernier se faire attaquer par ses propres plantes. Mit hors-combat par elles, le plombier tenta une dernière fois de se moquer de Satojin en crachant:  


-Crevard...urg.

La couleur de sa salopette reprit une couleur violette piquant les yeux.

C'EST TOUT?? TU ES DÉJÀ MORT?? RAAAAAH!!!

Satojin titubait. Il avait utilisé le pouvoir du masque pour la première fois, puis venait de livrer un combat acharné... Il n'était plus du tout en état de combattre. Se dirigeant lentement vers le plombier, il arracha d'un coup sec la dague plantée dans le torse de celui-ci. Il s'apprêtait à charcuter le corps inerte de son adversaire pour se venger, mais il sentit un vent froid lui traverser tout le corps...

Il n'était pas seul. Il détectait une source d'énergie immense, et elle ne pouvait en aucun cas provenir du plombier. Son sang se glaça. Satojin ressentit deux émotions, aussi fortes que contradictoires.

...De l'excitation...et surtout...

...de la Peur.

En effet, Lui, le Grand Satojin, Lui, Le Dieu Serpent Noir, tremblait de tout ses membres.



- Ce joli masque serait du plus bel effet sur ma petite Magicka. ♥

Satojin, prit de sueurs froides, se retourna lentement...
Il vit, en train de léviter, une grande femme...en train de lui sourire.
Même si il n'était pas encore maître de lui-même, Satojin avait pu se calmer suffisamment pour pouvoir traiter les données que son pouvoir envoyait à son cerveau.


-Une...Une sorcière??

D'habitude, lorsque Satojin découvrait dans un monde une personne possédant de grands pouvoirs ou une aptitude originale, il était toujours excité à l'idée d'en savoir plus sur son détenteur ou sur son origine.
Mais le ton sur lequel il venait de parler indiquait clairement son état: sa voix était tremblante et son expression montrait son effroi.
Oui, cette femme était bien une sorcière. Oui, elle possédait d'immenses pouvoirs. Et, oui...Elle dangereuse pour lui.

De toute évidence, Satojin aurait pu ,sans son pouvoir et sans que la femme ne prononce un mot, deviner ses intentions. Elle voulait le masque et était prêt à beaucoup de choses pour lui.
Il fallait donc de toute urgence fuir.

Satojin, malgré son épuisement et le choc psychologique qu'il avait reçu auparavant, pouvait utiliser sa téléportation. A quel prix? Peu importait. Sa survie était la priorité. Et puis il avait son masque, qui semblait justement être lié à cette aptitude en particulier. De toute façon, Satojin n'avait pas d'autres alternatives. Et puis, il possédait un dernier avantage sur la femme: il savait que, malgré la grande puissance de celle-ci, elle ignorait tout de la nature des pouvoirs du Serpent Noir. Elle ne pouvait donc pas s'attendre à ce qu'il se téléporte ailleurs d'un seul coup.
Seulement, celle-ci pouvait vraisemblablement se téléporter. Il fallait donc choisir un lieu dans lequel Satojin ne risquerait rien.
Un voyage dans un autre monde n'étant pas envisageable dans son état actuel, le seul endroit où Satojin se savait en sécurité était le château du Royaume Champignon, désormais QG de la guilde du Phénix Noir, guilde auquel il appartenait.
Tenant fermement son katana dans sa main, Satojin laissa tomber sa dague et posa son autre main sur le masque. A travers les trous des yeux du masque, un observateur attentif aurait pu voir les yeux jaunes électrique du Serpent Noir changer de couleur, prenant une couleur rouge sang, signe de l'activation d'une de ses grandes aptitudes.
Satojin utilisa les forces qui lui restait et les envoya brutalement dans le katana ainsi que dans le masque, ce qui lui tira un immense cri de douleur.

L'instant d'après, il ne restait plus qu'une dague dont le manche était relié à un bout de corde calciné.  
Pièces Pièces : 7767
Nombre de messages : 79
Age : 20
Localisation : Dans un monde nommé "Nintendo World"
Réplique/Citation : Perduuuuu
Date d'inscription : 24/10/2015
Liens : Guilde:Roi Boo, Garinkar, Tony the Clock, Rengar


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Liste des Pnj de Satojin: Alric Legion

"No matter what you do, destiny won't change."

Spoiler:
 


RP en cours:


Aucun actuellement
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Une arme dans le volcan? Intéressant [Libre]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum