Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Paralysé par la peur [PV : Roi Boo]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Kat a écrit :
avatar
Feline
Dim 25 Oct 2015 - 13:43
Depuis mon retour sur Nintendo World je décida de partir un peut visiter quelques zones, endroit qui m'étais encore la inconnu pour mieux connaître ce monde j'avais décidé de visiter un peut ce monde j'avais décider de protéger. Bien pour le moment il ne se passait pas grand chose, c'était assez calme, même trop calme, a croire pour finir le mal avait dis parut de ce monde...

Je suis sûre que Raygirl se fichait de moi, elle devait me prendre pour un idiot je lui ai parler de ce monde comme ci celui-ci était très dangereux mais au final c'était assez paisible si on oublie l'idiot de voleur qui a essayer de nous "tuer" la dernière fois. Soit je continuait ma balade et arriva dans une plaine assez verdoyante et très magnifique je devais l'admettre. Il y avait un loin un cerisier en fleur il était très imposant j'avais comme l'impression ce cerisier représentait le cœur de ce plaine. Cet endroit était vraiment magnifique. Je devrais penser à y emmener Sheik pour y faire une petite balade "romantique".

Soit comme j'avais l'habitude de faire quand j'étais seul, je me posa sous l'ombre d'un arbre pour m'y reposer assez tranquillement. Oui j'étais assez flemmard et j'aimais prendre du temps a me reposer. Cela dit je resta tout même méfiant la dernière fois je m'étais posé pour me reposer je me suis fait attaquer...
Pièces Pièces : 10960
Nombre de messages : 2298
Age : 24
Localisation : Vieux labo de Begnion
Réplique/Citation : Pas de repos pour les braves
Date d'inscription : 18/08/2013
Liens : » Amis : Gozen, Elohith, La Grande Oracle, Syd, Raven, Lisa, Cécie Gade, Cyanea, Bit

» Gardiens : Poussière & Xii

» Connaissances : Faust, Merphiles, Kaho


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Dim 25 Oct 2015 - 22:26
Une goutte.

Une goutte d'un liquide épais, poisseux, chaud. Un éclat écarlate qui, au milieu du paysage presque figé, exception faite du léger balancement qu'imprimait la brise aux branches de cerisier, traversa l'espace, fugace... Et s'écrasa.
Un tracé, d'un rouge luisant, qui se dessinait de lui-même sur la chair palpitante... D'un endormi.

Dans les branches de l'arbre fleuri, un corps, désarticulé. Au-dessus, une silhouette.
Le Roi Boo venait... De mettre fin, disons-le ainsi, à une des séances de "jeu" avec lesquelles il essayait de renouer ces derniers temps, après l'agitation des récents événements. Seulement, il avait vite fait de se rappeler pourquoi il avait, entre autres raisons, décidé de se retirer quelques temps du monde mortel : les créatures, ici, y étaient si ennuyeuses... Enfin, elles l'étaient devenues. Elles avaient perdu leur intérêt au fur et à mesure que le Spectre, lui, perfectionnait ses méthodes pour percer l'illusoire carapace de leur esprit. Désormais, seul les esprits forts étaient capables de le distraire suffisamment et quand venait les grandes périodes d'ennui qu'il connaissait parfois et qui parsemait son existence d'éternel, il n'avait souvent pas d'autre solution que de se réfugier dans ce qu'il appelait, de ses propres aveux, une "hécatombe spirituelle", où il se jetait en prédateur sur toutes les victimes isolées qui avaient le malheur de croiser son chemin en manque de plaisirs.
Encore une fois, l'expérience avait été aussi brève que violente, malgré l'effort du Monarque pour faire durer la chose... Et bien vite la pauvre petite avait été totalement sienne... Et comme il ne pouvait alors plus trouver le rire dans la destruction psychologique, il s'était abaissé à celle... physique.
Ainsi, de sa dernière victime, il n'avait laissé qu'un corps inerte, brisé. Et cette goutte de sang.

Qui s'écoulait sur le nez d'une nouvelle créature, assoupie sous le cerisier.
Son apparence était singulière. Un corps. Une tête au museau long. Des mains. Des pieds.
Mais pas de cou, de bras, ni de jambes.
Intéressant... Un exotique.

Le Roi Boo, dissimulé dans le feuillage, sourit de toutes ses dents. Il allait attendre, après tout le sang ne s'était pas arrêté de goutter sur le nouveau venu, peut-être aurait-il enfin droit à un "partenaire" de choix ?
Pièces Pièces : 46380
Nombre de messages : 1793
Age : 16
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Kat a écrit :
avatar
Feline
Jeu 29 Oct 2015 - 10:24
Dans ce monde je crois faire la sieste sous un arbre est en fait interdit... Oui je ne vois ça comme explication... Ah chaque fois j'essaye de me détendre de manière penard il m'arrivait toujours un truc assez étrange. Je souviendrai toujours le réveille brusque que Ghirahim m'avait opposer.

Cette fois le réveille ne fut pas vraiment "brusuque" je sentie en fait quelque chose coulé sur mon nez, a première impression je croyais c'était une goutte de pluie, mais je compris très vite ce n'était pas le cas. Car la goute n'était d'une couleur rougeâtre comme du sang. Et bien oui car en fait c'était du sang.

En levant la tête pour voir d'où venait le sang je remarqua alors une sphère assez énorme blanc un peut transparent qui l'observait avec un grand sourire. J'ai eu comme un grande frisson sur le coup me demandant depuis combien temps il était la a m'observera et surtout que fessait-il la? Qui était-il que me voulait-il? Ignorant tout ça je décida du coup de faire un brin de causette avec lui.

« Yo! Ça va? Vous allez bien? Je peux savoir pourquoi vous me regardiez en train de dormir? J'avoue que vous m'avez un peut surpris. »

En attendant une réponse je m'ettoya le nez avec mon gant ce qui tacha celui ci, et c'est pas cool ça, c'est moche une grosse tâche rouge sur un gant, je regarda mieux la tâche en me demandant ce que c'était vraiment est ce que celle-ci provenait d'un fruit ou bien était ce totalement autre chose?
Pièces Pièces : 10960
Nombre de messages : 2298
Age : 24
Localisation : Vieux labo de Begnion
Réplique/Citation : Pas de repos pour les braves
Date d'inscription : 18/08/2013
Liens : » Amis : Gozen, Elohith, La Grande Oracle, Syd, Raven, Lisa, Cécie Gade, Cyanea, Bit

» Gardiens : Poussière & Xii

» Connaissances : Faust, Merphiles, Kaho


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Sam 7 Nov 2015 - 12:25
-Yo! Ça va? Vous allez bien? Je peux savoir pourquoi vous me regardiez en train de dormir? J'avoue que vous m'avez un peut surpris.

La créature s'était réveillée bien vite au contact du fluide encore tiède qui venait de terminer sa chute directement sur son nez, et après avoir brièvement levé les yeux pour apercevoir le Fantôme souriant qui la surplombait, avait, semblait-il, pris la décision d'entamer une conversation.
Surprenant.

Oui, le Roi Boo devait bien l'avouer, il était légèrement surpris. Comment était-il pensable que cet être n'ai même remarqué la présence d'un cadavre encore chaud juste au dessus de sa tête ? Les spectres étaient-ils donc si surprenants que leur simple présence suffisait à éclipser le reste ? L'idée était flatteuse, mais il était aussi évident que ce n'était pas le cas... Après tout, le coup d'œil que ce... démembré avait lancé avait été très fugace, et sans doute sa vue n'avait été attirée que par ce qui contrastait le plus dans ces lieux, soit la sphère blanche immaculée qui flottait au-dessus de lui, barrée par un grand -trop grand- sourire...
Car dans une certaine mesure, ce n'était pas plus mal. Il aimait faire ses entrées en matière de manière progressive, de sorte que lorsque son interlocuteur se rendait compte de la situation dans laquelle il se trouvait réellement, il s'avérait que cette révélation arrivait bien souvent trop tard...

Ainsi le Seigneur Spectral prit son temps pour répondre, sans jamais quitter les yeux de son interlocuteur de son regard appuyé, et descendit lentement, traversant la ramure de l'arbre comme s'il n'était qu'une image, pour se poster devant celui qui l'avait salué, le surplombant de sorte que son rictus étiré arrivait au niveau du visage de l'autre...


-Bonjour... Huhu... Moi ? Aller bien ? Mais parfaitement, et vous ? Je m'excuse si je vous ai surpris, mais je trouve que vous complétez parfaitement ce paysage. J'avais besoin... De compagnie.

Et brièvement, sa langue bleuâtre passa entre ses dents.
Pièces Pièces : 46380
Nombre de messages : 1793
Age : 16
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Kat a écrit :
avatar
Feline
Mer 11 Nov 2015 - 10:09
[Surtout car j'avais mal lu j'ai pas dit avoir vu la créature crevé xD. Ignorant si tu es descendu avec ton ancienne victime je vais pas encore en parlé durant ce post ]

? Bon.... La créature se trouvant au dessus de ma tête ne semblait pas vouloir réagir... Peut-être surpris je l'ai vu a mon tour? Ou étonné ne lui parle? Je releva ma tête pour voir si il était toujours la... Oui c'était le cas et en plus il m'observait d'une façon je qualifierai de perturbant avant de descende de son perchoir. Son corps traversa une partie de l'arbre pour arriver face a moi, toujours avec son regard appuyé qui réussir au final a me gêné. Ce qui était comique car théoriquement c'est moi qui mettais les autre mal a l'aise, soit par une action ou une parole déplacé.

Finalement il répondu a ma question me posant la même, bien qu'il avait enfin répondu j'étais toujours très mal a l'aise je répondu tout même a celui-ci de manière plus bref et direct que lui.

« Je crois ça va, oui! Vous êtes pas un sorte de "fantôme"? Et dites moi qu'est que vous avez manger pour votre langue soit ainsi bleuté? »

Avec ce que je venais de voir dans l'arbre ou plutôt de sa manière de descende de l'arbre j'étais convaincu la créature qui se dépressif devant moi était un fantôme. Ce n'était pas la première fois je croisais ce type de créatures spectrale qui avait la capacité de pénétré le décor. Donc rien surprenant sur ce fait, enfin c'était quand même le premier je croisais dans ce monde donc d'un poing vu c'était surprenant. Je m'étais arrêter sur sa la langue bleu dégueulasse il avait vraiment un sacré don de mettre mal a l'aise. Je remarqua qu'il me fixait toujours je fit donc une dernière remarque.

« Euh... Ça vous arrive de cligner des yeux? J'avoue vous commencez vraiment a me mettre mal a l'aise a me fixer ainsi depuis quelques minutes... »

Je si c'était pas un parfait inconnu je lui aurai déjà balancer mon poing même si c'était un ami pour que celui-ci s'arrête de me fixer ainsi. Mais comme je savais rien de la personne en face de moi surtout sur le fait si c'était quelqu'un que on pouvait de qualité de mauvais ou non je préféra rien faire pour l'instant. Celui-ci malgré ses apparence était peut-être quelqu'un amical et mes geste de brute pourrait le faire fuir? Enfin je voulais pas donné de mauvaise impression a celui-ci pour l'instant bien lui il m'en donnait pas vraiment une bonne impression de lui...
Pièces Pièces : 10960
Nombre de messages : 2298
Age : 24
Localisation : Vieux labo de Begnion
Réplique/Citation : Pas de repos pour les braves
Date d'inscription : 18/08/2013
Liens : » Amis : Gozen, Elohith, La Grande Oracle, Syd, Raven, Lisa, Cécie Gade, Cyanea, Bit

» Gardiens : Poussière & Xii

» Connaissances : Faust, Merphiles, Kaho


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Jeu 26 Nov 2015 - 21:24
[Le post est court, mais c'est histoire de me remettre dans le bain ^^J'essaierai d'être plus régulier à partir de maintenant]

Son ancienne proie, car il fallait bien assumer ce qu'elle était pour lui, pendant toujours au-dessus de lui et de son nouvel interlocuteur, seulement retenue par les branches fleuries du cerisier, le Roi Boo s'avança encore de quelques centimètre du visage de cette étrange créature, plantant encore un peu plus profondément son regard incandescent dans celui, bleu, qui se présentait à lui.

L'être... Lui avait posé une question. Deux. Il était visiblement mal à l'aise.
En vérité le spectre en était parfaitement conscient, et s'amusait de la situation. C'était effectivement une habitude qu'il avait repérée chez plusieurs de ceux qu'il avait un jour abordé, cette manie de fuir leur propre anxiété par des demandes au premier abord lancées sous le signe du second degré mais qui ne faisaient, en réalité, que refléter leurs véritables inquiétudes... Ces... gens ?... étaient ainsi faits qu'ils se retrouvaient très vite démunis face à ce qu'il appelaient l'étrangeté...
Cependant, l'influence malsaine qu'il exerçait alors sur eux le poussait à leur pardonner beaucoup de choses, y compris leur manque total de tenue.

Il se sentait même d'une humeur excellente, et ne put résister à l'envie de répondre...


-Effectivement, je suis... Un fantôme. Un boo, puisqu'il faut nommer les choses comme elles sont. Quand aux caractéristiques que vous venez d'évoquer, elles dépendent toutes de mon état actuel de... Comment appelez-vous ça ? Non-vie... Huhuhu... Mais vous ? Oui, vous. Pouvez-vous seulement m'éclairer sur votre... nature ? Heheeheehee...

Comme toujours, aucun clignement de la part de ses yeux. De même que ses lèvres ne firent signe d'aucun mouvement alors qu'il parlait, déversant son flot de parole lent, doucereux, directement dans les oreilles de l'être au sweat bleu.
Pièces Pièces : 46380
Nombre de messages : 1793
Age : 16
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Kat a écrit :
avatar
Feline
Lun 28 Déc 2015 - 20:01
[Excuse moi pour la longue attende ^^"]

C'était vraiment un cas celui-là, j'avais du mal à savoir quoi pensé de lui... Est-ce qu'il essayait par hasard de me faire peur? Ou alors était-il d'une curiosité maladive. Où alors aimait-il mettre les gens mal à l'aise? Etais-je à ce moment là son jouet qu'il amusait à terroriser ou sa personnalité était simplement ainsi? Il ne devait pas avoir beaucoup d'amis ce type là... Enfin il eu la bonté et la gentillesse de répondre à ma question. Confirmant ses soupçon à propos de ce qu'il était. Donc c'était un fantôme, un "boo" pour être plus précis, voila un nom totalement grotesque d'ailleurs! "Boo" c'est le bruit que on fait quand on veut faire peur au gens. Devais-je me méfier de ce type? Je sais toujours pas, mais vu qu'il se questionnait lui aussi sur mes origines je décida lui répondre vu qu'il avait fait de même.

« Moi, je suis un Thingamajing, il est fort possible tu es jamais entendu parlé de créature comme moi, car disons je suis un format unique. »

J'avais décidé de le tutoyer, car déjà vouvoyez n'était tout simplement pas mon genre, alors pourquoi je me mettrait à vouvoyer ce gars car il me mettait mal à l'aise? Je voulu brisé d'ailleurs cet instant de malaise, et pour cela je le fis à fixer ses grand yeux, tout en dérobant sa grand couronne sans qu'il fasse attention, il me fixait tellement que il ne devait pas faire attention à grande chose. Je pris bien sûr la peine une fois dérobé de posé le magnifique bijoux sur ma sublime tête. Et fit un petit tour sur moi même, comme ci je voulais montré tout ma grâce au fantôme avant de complimenté l'ornement qui se trouvait désormais sur ma tête.

« Très belle couronne franchement j'adore! »

Cette petite vanne m'avait permis d'oublié à quel point je sentais encore mal il y a encore quelque minutes. Sur le coup je me disais plutôt qu'il était fort dommage que le boo n'ai pas la cape et les sceptre qui va avec.
Pièces Pièces : 10960
Nombre de messages : 2298
Age : 24
Localisation : Vieux labo de Begnion
Réplique/Citation : Pas de repos pour les braves
Date d'inscription : 18/08/2013
Liens : » Amis : Gozen, Elohith, La Grande Oracle, Syd, Raven, Lisa, Cécie Gade, Cyanea, Bit

» Gardiens : Poussière & Xii

» Connaissances : Faust, Merphiles, Kaho


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Mar 29 Déc 2015 - 23:55
-Très belle couronne franchement j'adore !

Il avait pris sa couronne. La créature... Le Thingamajing, comme il se présentait, dénommé Rayman avait pris la Couronne du Roi Boo... Pour la poser sur sa tête.
C'en était trop pour le Fantôme. Vraiment trop... Il éclata de rire.
En vérité, il n'était pas le moins du monde préoccupé par les biens matériels, quelle que soit leur valeur marchande ou culturelle, s'ils ne pouvaient pas lui procurer, de manière directe ou indirecte, un quelconque amusement. Ainsi, ce n'était pas ce vol enfantin qui allait lui faire perdre son calme... glacial. Non, au contraire. Cet être était un idiot. Un idiot particulièrement divertissant. Il n'avait aucune conscience de ce qu'il portait réellement sur son chef.


-Merci bien... Je suis flatté, mais si ça ne vous dérange pas, j'aimerais...

Un bruit sourd. Un bruit de chute. La chute d'un corps, désarticulé, déjà brisé, qui heurtait la terre sans force autre que celle de l'implacable gravité. La chute d'un cadavre.
Le Roi Boo se retourna presque instantanément, mais il savait déjà exactement la nature de ce qui venait de causer ce bruit. Il l'avait presque oublié, il devait bien l'avouer. Ses restes. Les restes de son ancien amusement. Quoi qu'il en était, il ne pouvait plus espérer passer pour une bonne fréquentation désormais. Il allait devoir accélérer légèrement les choses.
Bien. Pourquoi pas ? Il s'ennuyait, l'important était donc de s'occuper.
Ses yeux se plantèrent alors dans ceux de son interlocuteur, qui n'allait sans doute pas tarder à devenir son adversaire et, dans un futur qu'il espérait proche, son "partenaire de jeu"...


-Oh. Bien... Je crois que ceci va quelque peu abréger les présentation. Et pour répondre à toute interrogation... Oui, ce qui viens de s'écraser sous vos yeux est un cadavre. Mais j'imagine que tout cela a légèrement changé la considération que vous avez de moi, et que par conséquent vous vous trouvez désormais quelque peu plis hostile à mon égard... Huhuhuu... Et si ce n'est pas le cas, j'en suis navré car hostile, moi, je le suis terriblement... Huuu...

Un nouveau rire venait de lui échapper. Quand il riait ainsi, sa voix se faisait étrangement plus rauque, plus métallique, comme accompagnée par des échos d'outre-tombe... Son rire était malsain.
Malsaine, l'atmosphère l'était devenue aussi. Brutalement le froid venait inexplicablement envahir l'endroit, et alors que tout vent avait cessé, les branches du cerisier continuaient à s'agiter. Seul restait immobile, d'un calme mauvais, le Monarque Blanc, qui jaugeait la créature devant lui. Décidément, il espérait vraiment beaucoup de cette dernière. Il voulait s'amuser.


-Donc... Rayman... M'accorderiez-vous cette danse ? Huhuuuu...

Les mots atteignirent le Thingamajing. L'éclair aussi. Une colonne électrique violette, illuminée par des étincelles blanches et noires, s'abattit sur le héros, traversant son corps démembré de part en part, laissant planer une odeur de brûlé dans l'air (dé "Bien")... Et une autre, inconnue, et pourtant terriblement désagréable... L'éclair de Néfastrose pure venait de la Couronne, dont le porteur illégitime était devenu la victime, qui désormais planait dans les airs avant de se reposer au sommet de l'être fantomatique, son véritable propriétaire.

Rayman, quant à lui, subissait désormais les effets de la Néfastrose, énergie occulte hautement corruptrice, qui venait de s'attaquer non pas seulement à son corps, mais à son esprit, et à la coordination de tout cela. Ainsi, les conséquences ne tardèrent pas : la pauvre créature, prise par surprise... Sombra dans l'inconscience. (dé "Sommeil" = Altération - dé "2" = Durée)

Le jeu s'annonçait palpitant. Vraiment.
Pièces Pièces : 46380
Nombre de messages : 1793
Age : 16
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mar 29 Déc 2015 - 23:55
Le membre 'Roi Boo' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Altération' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Dé Normal' :

#3 Résultat :
Pièces Pièces : 25435
Nombre de messages : 7715
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Kat a écrit :
avatar
Feline
Lun 4 Jan 2016 - 18:05
Je continuais à jouer ma star avec la couronne du fantôme sur la tête qui se mit à rire de plus belle, allez savoir pourquoi je riais avec lui. Ainsi on avait l'air de deux beau crétins qui riaient sans vraiment savoir pourquoi. Oubliant ainsi toutes les pressions précédentes, nos deux rire fut tristement interrompu par un bruit. Une créature sans vie venait de tomber dans le cerisier, ce cadavre avait été froidement torturé, on ne l'avait pas tué pour manger sa chair, mais bien pour le plaisir même de la tuer.

Le responsable était en face de moi, d'ailleurs il ne le cacha pas vraiment, il affirmait rapidement que c'était lui.. Je le savais, je le savais que ce truc tout blanc était chelou, je l'avais ressentie! Alors pourquoi je l'avais pas tapé? Car j'avais eu tout même un doute, on sait jamais encore une fois. J'avais totalement du mal à comprendre le pourquoi du comment? Qu'est qui amusait vraiment ce fantôme? Quel plaisir y trouvait-il à torturé librement une créature sans défense, j'avais du mal à comprendre une tel psychologique. Mais une chose est sûr c'était vraiment le genre d'individus je pouvais pas supporter. Quel est le plaisir de faire du mal pour faire le mal? EXPLIQUEZ-MOI?! Êtes-vous aussi pathétique que vous trouvez plus aucun but dans votre vie autre que cela. L'air tout autour de nous se changea devenant plus pesant et malsain, mais tout cela était juste là pour faire jolie.

Lorsque la révélation était fait, ma seule réaction fut un soupir et un regard blasé. Dans ma tête j'étais juste là "Encore un con, encore un". Prêt à le taper bien sûr, mais il fut plus rapide. Car je me prit un rayon sur la gueule, me cramant juste la tête, ayant le corps démembré, seul ma tête avait été touché. Heureusement ma coupe de cheveux qui aurait dû normalement flambé était toujours là. Je suis un thingamajing après tout.

« Si tu voulais récupérer ta couronne il fallait le dire kff.. kff »

Malgré la situation qui était devenu malsaine et mauvaise pour moi, je ne pouvais m'empêcher de faire l'humour con. Ce fut cela-dit la dernière réplique je lança avant de m'endormir... Et mais je voulais pas dormir pour une fois bon tans pis... Rzzz, Rzzzzzz

« Oh Sheik! ♥ Ma belle Sheik que j'aime! ♥ »

J'étais en train de faire agréable, ou il y avait face à moi, la femme de ma vie! Ma belle guerrière d'amour, tout était si parfaite, nous profitions d'un pique-nique en amoureux, la seule chose étrange dans ce rêve était la nourriture nous mangions la bête qui avait froidement tué par le fantôme.
Pièces Pièces : 10960
Nombre de messages : 2298
Age : 24
Localisation : Vieux labo de Begnion
Réplique/Citation : Pas de repos pour les braves
Date d'inscription : 18/08/2013
Liens : » Amis : Gozen, Elohith, La Grande Oracle, Syd, Raven, Lisa, Cécie Gade, Cyanea, Bit

» Gardiens : Poussière & Xii

» Connaissances : Faust, Merphiles, Kaho


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Sam 23 Jan 2016 - 15:57
Pauvre créature.
Créature incomplète. Il lui manquait bras, jambes, cou... Mais si ce n'était que cela. Ce qui faisait défaut à cet être étrange, le Roi Boo l'avait décelé bien assez tôt. Le pauvre Thingamajing manquait cruellement d'intelligence. Stupide phénomène de foire, qui se donnait en spectacle, cela ne faisait plus aucun doute... Il avait l'essence des héros.
Le Roi Boo souriait de plus belle. En vérité, son être entier se résumait à ce sourire. Imposant, faux,  carnassier... Glacial. Devant lui s'étalait, sans plus de dignité que le cadavre dans son dos, tant d'espoirs qui avaient pris la forme d'un corps démembré, s'agitant encore de soubresauts dans les limbes de l'inconscience...
Ce Rayman, allongé, le souffle alourdi, la parole inaudible... Était l'antithèse de l'élégance. Heureusement, le Roi Boo ne demandait pas tant à ses proies, seulement de l'amusement.


-Si je voulais récupérer ma couronne ? Mais je ne l'ai jamais perdue, cher Thingamajing. Huhuhu... Je me demande si cette habitude de considérer chaque chose comme t'étant acquise d'office ne t'as pas déjà attiré quelques ennuis... Mais puisque l'on parle du domaine des désirs... Autant clarifier la situation. Je m'ennuis terriblement. Plus... Un ennui mortel. Mais tu as sauvé ce qui doit rester de mon âme délabrée, si elle n'est pas du domaine de l'imaginaire, des souffrance du désœuvrement ! Mauvais endroit, mauvais moment... Enfin, pas pour tous.

Jamais il n'avait quitté la pauvre créature des yeux, jamais son regard pourpre ne s'était abaissé vers le sol ou levé vers les cieux, ainsi savait-il parfaitement que celui qui était passé d'un interlocuteur à victime était parfaitement endormi, sonné par les effets de l'énergie occulte qui pulsait encore à travers lui... Ce discours ne lui était donc pas plus adressé qu'à quiconque d'autre... Mais le Spectre aimait souligner la dureté des situations qu'il montait pour ses si chers partenaires de jeu. Il ne parlait pas à Rayman, il ne parlait pas de Rayman. Il parlait à la figure du Héros, à celle de la Bonté, peut-être même celle de la Justice. C'était sa chair qu'il allait marquer, c'était son esprit qu'il allait faire plier avec tant d'attention, et c'était ce qu'il représenterait qu'il détruirait. Morceau par morceau.
Il le savait, ce qu'il avait devant lui était un gens de bien.
Les gens de bien était véritablement les meilleurs choix.

Alors l'air mourut. Plus de vent. Plus le moindre mouvement dans les branches du cerisier dont les fleurs semblaient toujours plus pâles, toujours plus fragiles, sur un arbre au bois sombre, au tronc torturé... Le paysage n'avait pas changé. Et pourtant. La vie, la beauté... Tant de choses qui étaient ramenées à leur nature de concepts, abstraits, fantomatiques... illusoires.
Le froid saturait l'endroit, pourtant sous un soleil rayonnant, dont la lumière même semblait avoir été filtrée à travers un voile, l'ayant vidée de toute teinte, de toute chaleur. En plein jour, les ombres siégeaient, dansaient autour d'une silhouette immaculée, d'un blanc sans éclat.


-Qu'il est bon de relâcher quelque peu la bride, de temps en temps... Les dormeurs devraient en faire autant.

L'impulsion traversa l'espace. Invisible, taillée non pas pas dans la matière ou dans l'énergie, mais dans la psyché-même. C'était l'esprit du Pâle Souverain qui s'écoulait autour de Rayman, un mental d'acier, pesant, aux arrêtes effilées... Qui rentraient peu à peu en lui. Une pression sans équivalent physique s'exerçait dans son être entier, seulement, une conscience ensommeillée ne peut résister longtemps. Et alors... Les rêves se tordent et s'effacent, et les pires cauchemars naissent des plus sombres recoins de la mémoire.
Le héros allait voir son sommeil se transformer en prison. Une prison où il se trouvait, lui, en compagnie de ses craintes les plus viscérales.
Pièces Pièces : 46380
Nombre de messages : 1793
Age : 16
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Kat a écrit :
avatar
Feline
Jeu 3 Mar 2016 - 16:22
[Je suis désolé pour le temps... Juste OMG je pense je vais avoir du mal à décrire le pire cauchemars de Rayman]

J'adore que dis-je j'aime dormir, c'est le moment le plus agréable dans la journée, c'est ma passion, quand on dort on oublie soucis et traquas, on est bien, on est libre de rêver de tout que on veut et même l'impossible, notre corps devient léger. Bref dormir est vraiment agréable, et je ne comprends pas les gens qui n'aime pas ce moment? Où pour eux dormir n'est qu'une perde de temps... Enfin bon chacun est comme il est. C'est peut-être moins agréable de dormir en pleins combat, enfin au moindre petit choc je serrai sûrement réveillé pour le moment profitont de ce rêve agréable.

J'avais ce "dont" de contrôler mes rêves, de faire des rêves lucide, pour en mieux profité, les contrôler et les savourer, d'où le fait que j'adorais dormir une fois de plus, bien je parlais jamais de mes rêves c'était mon petit coin privé disons, mon jardin secret. Mais alors tout ce passait dans le meilleur du monde, je perdu le total contrôle de mon rêve, chose très étrange, enfin pour les gens normal qui n'arrivent pas à faire des rêve lucide je peux comprendre, mais pour moi cette perde de contrôle si soudaine était si déstabilisante et me rendu même un peut nerveux. Tout que je vivais à l'instant s'effaçait et l'ambiance devenait d'un coup sombre limite oppressante.

Bref je me retrouvait spectacteur d'un tout autre rêve, ou j'avais plus aucun contrôle.... : Il fessait assez sombre, il fessait nuit noir, il y avait une ordre de cauchemars et Mister Dark... Depuis quand je rêve de ce plouc moi? Ahaha c'était drôle! Enfin pour l'instant ça l'était croyant jusqu'ici c'était un banal rêve ou cauchemars, enfin disons que malgré le fait je savais manipulé mon propre rêve je restait consciencieux tout ceci n'était que un rêve, qui fait je restait relativement calme pour l'instant. Mais j'allais me retrouvé très vite troublé...

Mister Dark et sa compagnie de cauchemars se trouvait devant une assez jolie femme aux long cheveux blond ils semblaient parlé longuement quand Mister Dark se mit à attaqué la jeune fille, et là j'entendu un cris perçant un cris d'un gosse qui s'était mis entre les deux personne et qui avait appeler la jeune femme blonde "Maman"... Ce qui était le plus troublant c'était ce gosse... C'était moi! Ce qui était pour moi un médiocre cauchemars jusqu'ici me troubla totalement! Le jeune garçon qui n'était autre que moi, finit par se prendre un coup assez mortel... Mister Dark donna un nouveau coup tuant la pauvre jeune femme...

Tout devenait encore plus sombre totalement noir, tout les mauvais rêve avait disparut je me retrouvait face à face avant Mister Dark m’annonçant donc que la vision j'avais vu était vrai et sois disant il aurait tué ma mère... Je savais pas quoi en pensé, je rappelait j'étais dans un rêve... Mais certain rêve quelques fois peut-être vrai non? Alors vérité ou juste horrible fiction créer par mon subconscient? Mon adversaire qui me regardait dormir depuis tout à l'heure sans m'attaquer pouvait voir mon corps s'était mis à trembler... Oui l’angoisse s'était emparer de moi comme prevu, mais le choc du cauchemars réussit à me réveillé.

J'avais pendant un instant je me battais, enfin si on peut appeler ça une bataille j'avais jusqu'ici donné aucun coup... Je regardais alors le regard "moqueur" de mon adversaire? Était-ce de ca faute si j'avais perdu le contrôle de mon rêve? Ca m'énerve je posais trop questions sur le coup... Du style est-ce un rêve ou une réalité, est cet enfoiré de fantôme qui m'a fait subir ça? Et puis merde bon il serrait peut-être temps j'agis non?

« J'espère tu as bien profité?! Car cette fois on joue plus! » Répliquais-je avec un grand sourire.

Un sourire qui pour une fois était faux, j'essayais caché mon angoisse, mais soyons sérieux j'ai jamais été très doué pour ça... Merde il m'avait énervé?! Ah c'était mauvais ça... Fallait je retrouve mon calme sinon ça risquait mal se finir pour moi. Enfin pour l'heure il était temps d'agir! Je vais lui retiré son sale sourire à ce Boo! J'enchaina sur une salve de coup poings en fait pour l'instant je voulais juste voir si mes attaques physique pouvait le touché... Sinon j'allais devoir me montré futé pour le battre...

Dé Action : Parfait/Bien : Le roi Boo se fait touché
Raté/Euh : Il esquive ou ça passe à travers à lui de voir

Dé Normal : (Nombre de coup que tire Rayman)
Pièces Pièces : 10960
Nombre de messages : 2298
Age : 24
Localisation : Vieux labo de Begnion
Réplique/Citation : Pas de repos pour les braves
Date d'inscription : 18/08/2013
Liens : » Amis : Gozen, Elohith, La Grande Oracle, Syd, Raven, Lisa, Cécie Gade, Cyanea, Bit

» Gardiens : Poussière & Xii

» Connaissances : Faust, Merphiles, Kaho


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 3 Mar 2016 - 16:22
Le membre 'Rayman' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Normal' :

#2 Résultat :
Pièces Pièces : 25435
Nombre de messages : 7715
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Mer 13 Avr 2016 - 19:38
-J'espère tu as bien profité?! Car cette fois on joue plus!

-On ne joue plus ? Huuuhehehe... Mais qui es-tu pour décider de ce qui est un jeu et de ce qui ne l'est pas ? Pourrais-tu seulement m'empêcher de prendre plaisir à te regarder lutter contre tes rêves ? Tu es si drôle...


La créature souriait pourtant. Oui, mais un sourire de façade. Le Roi Boo la sentait. L'angoisse. Ses effluves venait enfiévrer son regard qui passait du pourpre à l'écarlate au gré des volutes enflammées qui semblaient danser au fond de ses yeux. Il sentait cette angoisse recouvrir peu à peu l'odeur de l'héroïsme, et il entendait l'assurance vaciller à travers sa voix. Pauvre petite chose, sans bras, ni jambe.
Grotesque.
Il l'aimait bien. Ou le haïssait-il ?
Le sourire du fantôme n'exprimait plus aucun sentiment identifiable. Amour. Haine. En vérité il n'y voyait aucune différence. Un même feu, pour deux usages à peine différents.

Cinq coups. Cinq coups que donna Rayman. Cinq coups dans le vent. Cinq coups à travers le vide. Cinq coups à l'encontre d'une image. Cinq coups contre le désespoir. Cinq échecs.
Rayman traversait le Roi Boo, et le Roi Boo riait. Le Roi Boo s'amusait. Son adversaire voulait lui transmettre sa douleur. Lui, alors que les poings passait au travers de son sourire, lui transmettait le froid. Un froid de mort.


-Aucune emprise... Tu ne sais pas sourire, mon cher ami. Un sourire est un masque. Tu ne dissimule rien. Rien de tes doutes. Rien de ta colère. Rien de ta peur. Dis-moi... Ton sourire transpirait autant la douleur, l'impuissance... quand elle est morte ?

Le thingamajig put sentir l'air autour de lui se refroidir à nouveau. Non... Il ne sentait plus l'air. Il n'y avait plus d'air. Il y avait le feu. Une colonne de flammes d'un bleu glacial venait de s'élever à son côté, sans qu'il ai pu en voir la provenance. Heureusement pour lui, elle ne le toucha pas. [Raté] Mais il pouvait sentir son énergie, son âme, attirées par le feu dévorant...

-Ou alors... N'as-tu pas souri ? Tu as crié... Oui... Je l'ai entendu, ton cri... Tu as hurlé. Puis tu t'es effondré. Quand il l'a tuée.

Un hurlement inhumain. Déchirant. Un rugissement cruel de dizaines d'échos mêlés en une voix, métallique, glaciale. Presque un rire. Presque un chant. Presque... une émotion. Dénaturée.

-MAMAN !

[Bien = Illusion]

Le temps... Si lent. Les secondes... Si longues. Les minutes... Figées. Gelées. Mortes. Plus de temps. Et l'espace... Les lignes se brisaient. Les collines ? Ravins ? Noirs ? Vides ? Ou pleins ? Pleins de ténèbres. L'arbre ? Le cerisier... Des fleurs... Blanches. Non, écarlates. Des yeux. Des dizaines d'yeux écarlates. Morts. Vivants. Les feuilles... Noires. Bleues. Des langues. Malades. Les branches... Pâles. Sans vie... Plus de vie. Nul part. Non. Elle était partout. L'arbre se mouvait. Grandissait. Se mêlait au ciel. Le ciel devenu gris. Pourtant, pas de nuages. Gris car la pluie... Était pluie de cendres. Les branches... Des os. De la pierre. Froide. Et la brume. La brume. Blanche. Opaque. Glaciale.
Et Rayman. Perdu. Perdu au milieu de la brume. Face à l'arbre-cadavre. Sous le ciel de cendre. Marchant sur la terre mouvante. Il n'y avait pas de terre. Plus de terre. Seule restait la poussière. La poussière. Noire. Le charbon. La chaire brûlée. La poussière des corps qui, autrefois vivants, continuaient à ramper sous ses pieds. Il était seul. Tout petit. Recroquevillé dans le brouillard. Redevenu un tout petit enfant. Impuissant.

Alors. La poussière de charbon se souleva. Une montagne. Une horreur. Un corps. Sombre. Enveloppé dans une cape qui cachait son visage, aux yeux luisant d'une flamme haineuse, sous un large chapeau. Dans sa main, une autre. Frêle, délicate, fragile. La main d'une jeune femme. Terrifiée. Son regard se tourna se tourna vers Rayman. Elle pleurait. Elle cria. Aucun son ne sorti de sa bouche, et pourtant. Pourtant le démembré, paralysé, ressenti son désespoir. Elle avait peur pour lui, mais implorait son aide. Pourtant, il pouvait essayer, il ne pouvait bouger.
La silhouette sombre, l'ombre gigantesque, leva lentement, calmement sa main, avec une grâce étrange, une élégance insoupçonnée... Irréelle. Puis se tordit. Les doigts devinrent griffes, le gant devint flammes, et la serre embrasée reprit corps dans la réalité, et s'abattit.
La violence. La violence d'un corps de jeune femme brisé. La tête pendait. Les vertèbres... Se faisaient les perles d'un collier dont dont on avait rompu le fil. Des perles, tombées à travers les ténèbres. Et des larmes. Larmes de cristal. Larmes de rubis. Écarlates. Insaisissables. Il ne pouvait les saisir. La vie s'était échappé. Encore. Il avait regardé le spectacle, encore, impuissant. Impuissant.

Et les voix s'élevèrent. Des échos. Ceux de la sienne.


-IMPUISSANT !
-Impuisssssant...

-Impuissant.
-Hehehe... Encore.
-Aucune emprise...
-Sssssans emprise...
-IMPUISSANT !
-Maman !
-Impuissant.
-Impuissant. Impuisssssant. IMPUISSSSANT.
-HaHAHAha ! Aucun pouvoir...

-Huhuuuu... Elle est MORTE.
-Impuissant...

-IMPUISSANT !
Pièces Pièces : 46380
Nombre de messages : 1793
Age : 16
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 13 Avr 2016 - 19:38
Le membre 'Roi Boo' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Action' :

#2 Résultat :
Pièces Pièces : 25435
Nombre de messages : 7715
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Kat a écrit :
avatar
Feline
Sam 4 Juin 2016 - 16:47
... Au fond il avait raison sur un point, je ne devrais pas me forcer à sourire, ce n'était pas mon genre en plus et c'est vrai je n'avais pas envie de sourire... C'est ça qui était bizarre... Agaçant même... Normalement c'est moi qui éteins les sourires des gens que j'affronte et non l'inverse... Je devrais m'y faire au moins pour cette fois.

J'arrêtais de sourire, le regard un peu plus sérieux, les sourcil légèrement froncé, après tout ce n'était pas mon genre de cacher mes véritables expressions. Il semblait mon adversaire est également vu mon mauvais-rêves et semblait s'amuser de cette souffrance... J'étais toujours très troublé, voir mal, pas du tout concentrer... Et les choses n'allaient qu'empirer à cause d'une illusion... Au fond de moi-même je le savais que tout ceci n'était pas vraiment réel, mais tout ceci semblait tellement vrai, cela en était perturbant... Le pire c'est qui semblait n'y avoir aucune échappatoire, je devais subir cela et derrière ça la sphère de fantôme allait s'amuser à me regarder paniquer.
L'illusion n'était pas le plus perturbant, ce qui était perturbant c'est de me dire que cela et peut-être arrivé... Mais je n'en savais rien après tout, j'avais seulement mes doutes, cette horrible illusion qui me montrait à quel point j'avais été impuissant... Je le reconnais je n'aime pas me sentir faible, impuissant, inutile, c'était une sensation je détestais plus que tout...

« C'est bon j'ai COMPRIS! »

Je commençais à perdre mon sang froid, c'était assez rare chez moi, mais cela arrivait tout de même. Oui j'étais en colère et la preuve je tapais brusquement le sol, comme pour essayer de stopper cette vision... Je sais que j'étais énervé, je sais cela ne servait à rien de s'emporter, je sais que mon coup ne changera rien... Seulement cela fait du bien de rejeter sa colère... Malheureusement cela ne suffirait pas à me calmer... Je voulais effacer se sourire d'idiot de ce fantôme, je voulais me venger... Arg je n'aime pas réfléchir ainsi, mais tant pis c'était trop tard!

Encore faudrait-il que je sache le toucher, certes tout à l'heure mes coups n'avaient eu aucun effet sur lui... Mais je ne suis pas dupe je l'ai vu devenir comme transparent avant de se faire toucher... C'est comme-ci il pouvait changer sa forme "physique" pour traverser certain objet... Logique après tout c'est un fantôme! J'allais devoir me montrer bien plus imprévisible si je voulais absolument le faire souffrir!

Il y avait toujours autour de moi cette illusion, ces voix j'entendais, ce lieu qui semblait mort et bien sûr ce sale type qui ressemble à une boule de ping-pong... Je décidais donc de l'attaquer, même si ma précédente attaque n'avait servi à rien, je décidais de ne pas abandonner, après tout ce n'était pas mon genre. Puis j'ai déjà été plus bas que ça! Je donnais un coup assez prévisible, pour le distraire et lui donner l'envie de l'éviter, puis le temps qu'il esquive ce coup je chargeai une orbe de foudre et feu, la différence de mes poings cet orbe était une attaque magique et non physique j'espère cela fera au moins effet.

Dé Action :

Parfait : Le roi Boo se prend l’orbe de pleins fouet qui le foudroie et brule (si c'est possible xD), et détruit l'ambiance pesant qu'il a créer.
Bien : Le roi Boo se prend l’orbe de pleins fouet qui le foudroie et brule
Raté : Le roi Boo se prend l’orbe, mais les effet ne semble pas trop grave
Euh : Je pleure (pas Rayman, moi xD)... Non mais le roi Boo n'a rien et ouais peut-être Rayman va vraiment commencer à se pisser dessus xD.
Pièces Pièces : 10960
Nombre de messages : 2298
Age : 24
Localisation : Vieux labo de Begnion
Réplique/Citation : Pas de repos pour les braves
Date d'inscription : 18/08/2013
Liens : » Amis : Gozen, Elohith, La Grande Oracle, Syd, Raven, Lisa, Cécie Gade, Cyanea, Bit

» Gardiens : Poussière & Xii

» Connaissances : Faust, Merphiles, Kaho


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 4 Juin 2016 - 16:47
Le membre 'Rayman' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 25435
Nombre de messages : 7715
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Dim 19 Juin 2016 - 20:53
Il sentait sa colère, et sous cette colère... L'angoisse. Le doute. Dans l'esprit de son adversaire, se superposaient des tableaux dont les traits mêlés composaient une œuvre bien plus grande. Son œuvre, qu'il faisait lentement émerger du vécu du héros, pris au piège. Un héros. Il en fallait bien, pour égayer cet implacable univers... Et lui faisait en sorte qu'ils ne perdent pas le sens de leur existence.

La rage. Sanguine, brûlante, poisseuse, organique. La fumée, incandescente, se mêlant au vent glacial, et les hurlements vidés de leur humanité résonnant dans l'air pourpre.
La souffrance. Implacable, froide, vide de sens. Les murmures aigus, cruels, moqueurs, résonnant à travers l'âme noircies par le venin.
La peur. Sans forme. Sans visage. Sombre et éternelle. Infini. Une ombre, un voile se posant sur le regard. Une prison sans mur, pour des être pris au piège.
Et l'espoir. L'espoir. Lumineux. Chaleureux. Combatif. Il noyait dans ses rayons la colère comme la douleur. Il maintenait la terreur éloignées, dans les ténèbres.
Mais sa flamme vacillait. Une bougie qui ne demandait qu'à être soufflée.

Le Roi Boo ne riait pas, au contraire. Son sourire était comme il l'avait toujours toujours montré : figé, sans émotion ni chaleur. Un sourire qui ne faisait que se moquer des sourires. Un pastiche terrifiant, un masque volontairement absurde, taillé dans une ironie qu'il ne prenait même plus la peine de cacher. C'était dans le silence qu'il admirait la combattivité de son adversaire. Admirait, oui, car personne ne pouvait nier la force de caractère du guerrier sans bras qui, face aux illusions, se dressait pour continuer l'affrontement. De ce qu'il en voyait, Rayman était bel et bien un héros. Un divertissement de choix donc, brillant entre autre pour sa solidité. Si seulement... Si seulement cet être n'était pas aussi naïf.
Le Roi Boo était tout aussi résistant que lui. Sinon plus. Il en avait la preuve sous les yeux. Rayman avait concentré entre ses mains les essences de la foudre et du feu, dans une tentative d'y forger l'arme qui mettrait fin à l'existence du fantôme, et l'avait projeté avec ce qui semblait être toute sa puissance. Le projectile fit mouche, et percuta sa cible dans un nuage de flammes dans lequel le crépitement des éclairs se faisait encore entendre, mais le souffle de l'explosion ne réagit pas comme il l'aurait dû, et alors que ses volutes commençaient à retomber, il prit une teinte violette, soudainement, et au travers de la fumée la silhouette du Monarque Fantôme se fit voir de plus belle, et seules quelques fumerolles laissaient encore présager qu'une attaque avait été lancée contre son être immaculé.


-Huuuuhuhu... Tu dis... avoir compris ? Mais comprendre quoi ? Il n'est pas question de comprendre, ici, il n'est question que d'être témoin. Témoin de ce que tu veux oublier. Je le sens, Rayman. Tu as dans ton esprit des endroits sombres que tu ne veux pas explorer, des endroits où vivent des parts de toi que tu ne veux pas admettre. Il serait temps de les réveiller, non ?

Tous deux se trouvaient dans un monde à la limite du réel. Un monde qu'il avait extrait de leur esprit à tous deux. Un monde composé de ressenti, d'images, de souvenir et d'une énergie diaphane. L'énergie spectrale, qui modifiait la perception du monde aussi bien que le monde lui-même. Tous deux se trouvaient au royaume des illusions. Ses illusions. Des illusions dont il ressentait, imaginait, façonnait, contrôlait chaque aspect. Pour le moment, ils étaient dans sa réalité et il en choisissait les lois.
Il était donc temps de les réveiller. Les ombres.
Sous le regard incendié du Souverain, sous ses yeux cernés et fixes, sans clignement aucun, et sous ceux sans emprise de son "ennemi" du moment, les lignes et les courbes de l'espaces se brisèrent. De nouveau le monde sembla se vider de sa vie, et le sol de poussière noir s'envola en un gigantesque nuage de ténèbres. Il n'y avait plus de terre, plus de ciel, seulement le vide, gigantesque, infiniment sombre, infiniment froid. Ils flottaient tous dans ce vide nocturne, sans étoiles, et ayant pour seule lune le "corps" sphérique et blanc du Roi Boo. Lui, Rayman, et la silhouette en manteau. Mister Dark. Ce nom résonnait dans son esprit, il le connaissait désormais. L'ombre avait laissé tombé le corps de la jeune femme, engloutie par les l'abîme dans laquelle pourtant ils se maintenaient, et se tournait, plus que jamais, sur le thingamajing... Puis il explosa. Une véritable explosion de noirceur, alors que déjà ils baignaient dedans. Une pluie de masse poisseuse, sombre, collante, glacé. Qui avait l'odeur du sang. Une masse sombre qui se réunissait en flaques, flaques qui commençaient à se mouvoir, flaques qui se développaient. Qui prenaient forme. De la silhouette initiale, une demi-douzaine d'autres venaient de naître, et Rayman les reconnu. C'était lui.
Toutes ces ombres... étaient les siennes. Tous des réplicas de lui-même, tous façonnés dans les pensées les plus sombres, les instincts les plus primaires, les désirs les plus inavouables de son êtres. Tous Rayman. Des Raymans sombres.

Le premier coup vint de celui à sa gauche. La douleur fut plus aigu qu'à l'accoutumée, alors que pourtant ce n'était qu'un simple coup de poing. Puissant certes, mais non supérieur à ce que lui-même pouvait faire subir, et pourtant la douleur le fit vibrer dans son intégralité. Ce n'étaient que des spectres, ôtés de son esprit, dans lequel il semblait être piégé. Ils n'étaient pas réels, et pourtant. Pourtant, il ressentit chaque centimètre de chair ténébreuse qui s'enfonçait dans la sienne, pour le propulser encore plus loin dans le vide de l'illusion.
Le deuxième coup vint cette fois-ci de derrière, un coup qui avait pris le temps d'être réfléchi, étudié pour être le plus douloureux, le plus précis possible. Le poing, propulsé sans retenue, se logea dans le bas de son dos, qu'il ne put empêcher de plier sous la violence du choc. Pour l'instant, il était pris au piège. Pris au piège face à lui-même, en plusieurs exemplaire. La représentation de tout ce qu'il essayait de garder au fond de lui, tout ce qu'il refusait d'accomplir pour rester un héros.
Un troisième Rayman sombre se présenta à lui, muet, sans autres yeux que deux minuscules lueurs blanches et froides, et l'attrapa au niveau de son torse d'une main, tandis que que l'autre vint lui agripper les cheveux, et le souleva. Mais lui ne fit aucun autre geste. Il ne le jeta pas, ne le frappa pas. Non, il le présentait.
[Dé Ac. 1 = "Bien"]
À son Maître Spectral.

-Rayman... Cher ami, réponds à ma question... Comment te sens-tu ?

Encore une fois, à ces mots, le rictus du Roi Boo n'articula pas un son, et pourtant sa voix froide, calme, doucereuse et pourtant enrichie par des échos métalliques résonna dans tout l'espace.

Devant lui les énergies convergeaient. Devant lui, l'ectoplasme prenait forme quelques secondes, matière translucide, pâle et diaphane, flottant en sphère sous ses yeux, pour aussitôt reprendre sa forme purement énergétique. Concentrée cette fois. Grossissait alors face au thingamajing immobilisé ce qui ressemblait à un noyau de lumière pâle... Une lumière sans chaleur.Une lumière qui ne faisait que ressortir l'obscurité, et qui irradiait de rayon noirs à son pourtour, alors que de minuscules étincelles bleues tourbillonnaient en vortex autour de la masse qui croissait désormais de manière monstrueuse. Les secondes s'écoulaient, longues, lentes, lourdes. Rayman n'arrivait pas à se défaire de l'emprise de ses répliques, et il le savait. Il pouvait donc prendre tout son temps...
La sphère devait maintenant faire un plus de deux mètres de rayon, trois sans doute, si seulement les normes d'espace étaient encore identifiables au sein de l'illusion. Il était temps de la laisser s'échapper. Ce qu'il fit. Un rayon d'une largeur équivalente à sa source, un déferlement d'énergie ectoplasmique, blanc et noir, parcouru de flammèches bleues là où même l'air s'embrasait sous le pouvoir spectral, qui noya littéralement Rayman et le double qui le maintenait impuissant. Là où il s'abattit, là où le Héros de la Croisée des Rêves se trouvait, la chaleur augmenta puis chuta aussitôt, et l'atmosphère sembla se densifier jusqu'à devenir solide, pour aussitôt se dilater en une violente onde de choc. Le rayon se dissipa de lui-même, lentement alors que l'impact avait été d'une violence fulgurante. Il fallait faire durer.
[Dé Ac. 2 = "Parfait"]

-Huuuhuhu...

Le guerrier démembré avait reçu l'attaque de plein fouet, et pourtant... Pourtant toutes ses nouvelles ombres, tous ces Rayman déformés sortis de son imaginaire, se dressaient toujours autour de lui. Elles persistaient dans sa tête, et donc persistait à apparaître devant lui.
Son corps devait sans doute encore subir la douleur de son contact avec l'énergie des fantômes, mais on ne le laissa pas se redresser. Un coup de poing lui fut assené à l'arrière du crâne et un coup de pied lui écrasa violemment une main.
[Dé Ac. 3 = "Bien"]

Le Roi Boo n'allait pas lui laisser le temps de se ressaisir. Jamais.
Invisible, intangible car ne faisant pas partie de ce plan, son esprit glacial se déployait autour de lui, ses pensées pouvaient se faire entendre, imperceptibles murmures que l'on ne pouvait comprendre, partout dans l'espace... Avant de rentrer dans la tête de Rayman. Contrairement à toutes ses autres manifestations, celle-ci ne fut pas spectaculaire, aucun rayon, aucune illusion, aucune flamme, seulement son esprit. Cependant... quiconque maîtrisant la perception des psychés l'aurait vu. L'esprit de Rayman avait momentanément cédé sous l'impulsion. Le choc mental avait été violent, et non sans séquelle.
[Dé Ac. 4 = "Bien"]

Actions :
 
Pièces Pièces : 46380
Nombre de messages : 1793
Age : 16
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 19 Juin 2016 - 20:53
Le membre 'Roi Boo' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 25435
Nombre de messages : 7715
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Kat a écrit :
avatar
Feline
Mer 6 Juil 2016 - 17:35
Mon passé? J'avais essayé de le retrouver... Le souvenir le plus lointain que je possède était mon réveil dans ce laboratoire... Mais j'avais oublié tout ce qui s'était passé avant cela, à croire que je suis né dans ce laboratoire, mais je le sais depuis toujours c'est faux... Pourquoi j'avais oublié mon passé? Est-ce un traumatisme comme le fessais sous-entendre le roi Boo?

Mon coup avait une nouvelle fois un échec, mais je me sentais tout de même un peu mieux, la colère légèrement passé... Laissant place à des larmes, oui je pleurais et je ne cherchais pas à le cacher, tout un tas d'émotions se déclenchaient en moi, la colère, la frustration, la peur, la tristesse... Mais pleurer me soulageait. J'avais besoin de pleurer et tant pis si l'autre spectre rit encore de moi de mes douleurs qu'il s'en amuse s'il le désire. Oh moins je devrais me sentir heureux non? Cet idiot me facilitait la tâche, combien temps je cherchais des informations sur mes origines? Sans succès... Aujourd'hui même-ci c'était malheureusement des souvenirs certes horrible, j'avais enfin la confirmation je cherchais depuis un moment, je ne suis pas un animal de laboratoire. Mon esprit était plus calme que tout à l'heure, je ressent toujours de grandes émotions négative, mais disons j'arrivais un peu plus à me contrôlé comme-ci le choc était passé.

« Mes souvenirs ne sont pas que douleur et tristesse, tu me montres ce qui t'arrange... »

C'est alors que des clones de moi-même apparurent... Profitant à nouveau, je n'étais pas vraiment concentré pour m'attaquer, des coups j'aurai pu aisément esquiver, après tout, ils copiaient juste ma manière d'attaquer, mais le fait d'avoir toutes mes émotions brouillées fessait je n'étais pas à fond... Et je me pris deux coups assez douloureux... Mon dieu j'ignorais je pouvais faire aussi mal, le second coup au dos fut plus douloureux et me mit à "genoux", profitant à deux autres clones pour me prendre et m'empêcher de mouvoir. Un nouveau petit rictus du roi Boo qui riait de moi... Il n'était pas comme les autres adversaires, j'avais affronté, ma manière de combattre habituelle ne marchait pas contre lui... Son but m'écraser, je le sais, car moi aussi je m'amuse à écraser mes adversaires pour prendre le dessus. Ah la seule différence de lui, je n'étais pas aussi fou et je n'irai jamais à ce stade pour combattre un mes adversaires.

Par contre peut-être fallait-il, je réagisse, j'essayais de me libérer des deux clones qui me tenaient en vain malheureusement, pendant mon adversaire prenait un plaisir fou a préparer une attaque qui très honnêtement me donnait froid dans le dos, j'avais les yeux grands ouverts en voyant ce qui m'attendait et me débattait un maximum pour me libérer, mais encore une fois en vain. Et je me pris l'ultime attaque du Roi Boo. Je me pris donc son rayon de plein fouet sans avoir une seule chance d'esquiver le choc... Je me retrouvai totalement au sol, essayant de me relever je reçu un nouveau coup d'un clone. Mais ce n'était pas fini, je me pris à nouveau des dégâts au crâne, ne savant pas trop expliqué d'où cela venait. J'étais épuisé, je commençais à être vraiment mal physiquement et mentalement. Mais je ne pouvais pas abandonner, j'étais coincé dans ce monde et je ne savais pas vraiment quoi faire pour m'en sortir...

Je ne pouvais pas arrêté de me battre, pas maintenant, ce n'est plus une question de victoire, mais de survie, je ne voulais pas ou plus être la victime de ce gros psychopathe, et je n'allais pas flanché maintenant! Ça, hors de question! Je me releva difficilement, essoufflé, mais j'étais toujours debout. L'air plus concentré et sérieux tout à l'heure, ma colère était totalement partie, j'avais sécher mes larmes, la panique était certes toujours là, mais ma volonté dépassait cela.

« Comment je me sens? Tu ignoras la réponse? Mal, j'ai la nausée, mal de crâne, pour être honnête j'ai vécu des jours meilleurs, Mais au moins je me sens vivant! »


C'est quand on est plus bas, quand on sait que le danger est présent face à nous qu'on se sent le plus vivant, honnêtement c'est une sensation j'ai toujours appréciée. Ce flux d'émotions qui circulent en toi et qui te rappelle tu es quelqu'un... Bon sur le coup c'est un peu plus compliqué, car ce flux comment vraiment à peser sur ma psychologie, mais obligé de faire avec!

Je n'allais pas me concentrer sur les clones qui étaient là pour parer mon chemin, mon adversaire c'était le roi Boo! J'allais me montré cela dit plus méfiant, hors de question que ses clones tout pourri arrive encore à me toucher. Je changeait de taille pour devenir aussi petite qu'une puce, l'avantage et je ne perdait pas vraiment en vitesse, ni en défense, le but était de me déplacé sans soucis entre les clones pour joindre directement mon adversaire le roi boo! Arrivé dans son dos je repris la taille normal et lui porta un coup poing comme d'habitude, avant de changer de pouvoir et surtout d'apparence pour devenir rouge, enfin cheveux bleu et tenu rouge, j'allais lui lancé mon célèbre coup poing métallique à pic, le roi Boo esquiva a nouveau mes coup, mais alors qu'il esquivait je lui colla un nouveau et dernier coup avec mon poing tourbillon, le boo tourbillonna dans une tornade pendant quelques petites seconde et une fois sortie il se retrouva certaine de ses capacité baisé. C'était le moment pour moi d'en profiter!(Dé altération)

Dé action #1 : Coup poing
Dé Action #2 : Poing métallique (beaucoup plus douloureux le coup normal).


PS : C'est quoi cette altération? Je te touche déjà pas, mais maintenant si je te touche ça fera rien car ta défense a augmenté xD
Pièces Pièces : 10960
Nombre de messages : 2298
Age : 24
Localisation : Vieux labo de Begnion
Réplique/Citation : Pas de repos pour les braves
Date d'inscription : 18/08/2013
Liens : » Amis : Gozen, Elohith, La Grande Oracle, Syd, Raven, Lisa, Cécie Gade, Cyanea, Bit

» Gardiens : Poussière & Xii

» Connaissances : Faust, Merphiles, Kaho


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 6 Juil 2016 - 17:35
Le membre 'Rayman' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Altération' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Dé Niveau' :

#3 Résultat :
Pièces Pièces : 25435
Nombre de messages : 7715
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Kat a écrit :
avatar
Feline
Mer 6 Juil 2016 - 17:42
PS : Le dernier dé c'était un dé normal je voulais lancé donc je relance désolé ^^" vous pouvez effacé ce message si vous voulez.
Pièces Pièces : 10960
Nombre de messages : 2298
Age : 24
Localisation : Vieux labo de Begnion
Réplique/Citation : Pas de repos pour les braves
Date d'inscription : 18/08/2013
Liens : » Amis : Gozen, Elohith, La Grande Oracle, Syd, Raven, Lisa, Cécie Gade, Cyanea, Bit

» Gardiens : Poussière & Xii

» Connaissances : Faust, Merphiles, Kaho


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 6 Juil 2016 - 17:42
Le membre 'Rayman' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


'Dé Normal' :

Résultat :
Pièces Pièces : 25435
Nombre de messages : 7715
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Lun 1 Aoû 2016 - 4:59
[Voilà comment je vois l'effet de Cécité : étant donné que le Roi Boo devient aveugle, il ne faut pas 1, mais 2 dés réussis pour mener à bien une action.]
[Cependant, puisque le Roi Boo peut détecter les énergies et les émotions, et qu'il est au sein de sa propre illusion, je me permet de ne lancer 2 dés qu'une fois sur deux.]

Les Ténèbres. Personnification maligne de l'obscurité, logée là où l'on n'ose jamais regarder. Le Roi Boo flottait dans les ténèbres. Son univers était devenu obscurité.
Rayman avait réussi à éteindre son regard embrasé pour quelques instants qui allaient se révéler précieux pour les petits être sans bras ni jambe. Chaque instant lui était précieux désormais, et cette valeur, le Roi Boo la ressentait dans tout sa être, frémissant d'un plaisir qu'il ne faisait désormais que mimer.
C'était l'angoisse-même de son adversaire qui le mouvait.
Les ombres dansaient devant ses yeux aux lueurs spectrales, l'empêchant de distinguer son environnement. Seulement... Ils étaient au sein de son illusion. Il en était encore maître, comme il était maître de jeu. Cela, il le savait. Il faisait durer ce moment. Il s'était affranchi des limites du temps il y avait de ça fort longtemps, il en profitait désormais.


-Huuuuhuuu... Malin petit héros... Peut-être t'en sortiras-tu ainsi ? Peut-être en réchapperas-tu, finalement... Qui pourrait prédire ton avenir ? Bas-toi, mais la tâche sera ardue. Hehehehe...

Une pluie d'éclairs. Crépitants. Sombres.
La colonne d'arc énergétique était d'un violet qui ne semblait dégager aucune réelle lumière, si ce n'était l'aura noir qui dansait à leur pourtour, et il se dégageait d'eux une énergie terrible. L'attaque était passée à quelques centimètres seulement de Rayman
[Dé Ac. 1 = "Bien" + "Raté" = "Raté"] et il pouvait sentir la puissance corruptrice de la Néfastrose, substance ténébreuse et dégénérée qui semblait émaner du joyau royal de son ennemi Non-Vivant. Il la sentait même terriblement. Là où les éclairs traversaient l'espace, le tissu-même de l'illusion dans laquelle il se retrouvait piégé se tordait, se déstructurait, et se laissait envahir d'ombres craquelées.
Non, maintenant Rayman pouvait en être sûr. Le Roi Boo n'avait pas su maîtriser le flot d'énergie, cette fois-ci. L'illusion se détériorait réellement.
[Dé Ac. 2 = "Euh..."] Elle éclata même.

-Tss... Je le sens... L'illusion n'est plus, n'est-ce pas ? Dommage... Peut-être ai-je été un peu trop... enthousiaste lors de mon dernier tour. Bien, ne nous laissons pas perturber, et procédons... avec... sérénité.

Malgré sa cécité, le Fantôme avait réussi à déceler que la nuit était tombée lors de leur affrontement au sein de son illusion, et désormais il souriait à son adversaire qu'il savait tout proche.
Un combat touchait à sa fin.
Les derniers temps de la valse se jouaient maintenant.

Rayman n'avait pas été touché par la Néfastrose, et pourtant... Même à plusieurs centimètres de l'attaque, il avait senti qu'elle l'avait affecté. Ses forces l'avaient quitté, en partie. Il se sentait faible, et une douleur sourde se ressentait dans ses muscle à chaque mouvement.
[Dé Alt. = Baisse de Stat.] [Dé Norm. = Durée de 4 tours.]
Les effets d'un second assauts seraient sans doute effroyables.
Pièces Pièces : 46380
Nombre de messages : 1793
Age : 16
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Région du Nippon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 1 Aoû 2016 - 4:59
Le membre 'Roi Boo' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé


#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Action' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Dé Altération' :

#3 Résultat :


--------------------------------

#4 'Dé Normal' :

#4 Résultat :
Pièces Pièces : 25435
Nombre de messages : 7715
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Paralysé par la peur [PV : Roi Boo]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Le chant des sirenes
» Paralysé par la peur [PV : Roi Boo]
» [Question] Paralysé par la peur [Résolu]
» La blague la plus flippante :peur:
» Peur de l'hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum