Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

À la recherche d'homme pure
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Legio Fretensis a écrit :
avatar
Joueur
Mar 14 Juil 2015 - 3:13
Après s'être séparé du guerrier noir qui, franchement, ne lui inspirait guère confiance, Legio avait décidé de s'informer auprès de la population d'Hyrule de l'existence d'autre entité politique sur la planète. Il avait ainsi apprit qu'il existait, de l'autre côté du continent, une terre appelé Tellius où se trouvait différents royaume, dont l'Empire de Begnion qui, d'après ce qu'il en avait entendu, suivait a peu près les mêmes lignes directrices que l'Imperium : les mutants au bûché, l'homme race supérieur et on tue tout ce qui ne ressemble pas à un humain. Évidemment, l'Impériale ne pouvait pas se laisser berner par l'attrait actuelle de l'endroit : c'était sans doute des hérétiques ne connaissant pas la lumière de l'Empereur, bien qu'ils soient dirigé par un empereur. Néanmoins, tabassant quelques toads sur la route pour ramasser les fonds nécessaire, le soldat s'était payé un voyage vers Begnion sur un navire Hylien en partance pour le port du Duché de Salmo.

Pendant le voyage, le Capitaine en profita pour se détendre légèrement : il était sur haute alerte depuis maintenant deux semaines, ne prenant presque pas le temps de souffler. En effet, il avait d'abord du subir la traitrise sur Cadia avant de se retrouver dans un monde étrange et inconnu où ne perçait pas la sagesse de l'Empereur. Il n'avait donc pas eu beaucoup de temps pour faire le point sur la situation et se situer pour avancer vers un but concret. L'homme en était venus a la conclusion que ce monde n'était pas si étrange que cela au fond, puisqu'il ressemblait beaucoup, niveau structure, a son propre monde natale. Cependant, là où les royaumes humains de sa planète avaient vaincu les autres races, les royaumes de ce continent semblait, présentement, vivre dans une paix relative ... quelque chose de presque incompréhensible pour un Garde impériale telle que lui.

En fait, il s'attendait presque a se faire aborder par un équipage de Démon lorsqu'il se rappela qu'il était simplement en mer et non pas dans le Warp. C'est presque avec une pointe de désappointement qu'il vit le port apparaître au loin sans avoir croisé d'ennemis en chemin. Presque, car seul il n'était pas certain d'avoir pu survivre et il ne faisait pas particulièrement confiance a l'équipage du navire. Une fois arrimé, il commença a aider les Hyliens a débarquer leurs marchandise, puisqu'il avait promit de le faire en échange d'une réduction de prix pour la traversée.

Une fois le travail terminée, le soleil commençait à se coucher. Legio se mit donc à la recherche d'un endroit quelconque où passer la nuit. Il était sur le point de pénétrer dans un établissement nommé "La bourrique bourrée" lorsque du coin de l’œil il vit un éclat lumineux. Quelqu'un de normal n'aurait rien remarqué tellement ce fût bref, mais le Capitaine avait combattu les forces du Chaos pendant plus de trente ans : il savait de quoi un portail avait l'air et ça semblait en être un. Décidant d'investiguer, il se dirigea hors de la ville a la recherche de ce qui pouvait être sorti du vortex, Lasgun pointé devant lui.

Il s'attendait a voir une apparition tout droit sorti de l'Immatérium, pourtant, au delà d'une colline, ce qu'il vit n'avait rien de particulièrement démoniaque : seulement un humanoïde en armure entouré de quatre cadavres. Rien qui ne sortait de l'ordinaire, en somme. L'Impériale garda donc son calme et pris la parole pour sortir la chose de sa stupeur apparente :

- Qui êtes-vous? Et surtout, qu'êtes-vous? Humain ou autre?
Pièces Pièces : 8717
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/01/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


To each of us falls a task. And all the Emperor requires of us Guardsmen is that we stand in line, and we die fighting. It is what we do best: we die standing.

RP en cours : À la recherche d'homme pure
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Lancelot Hawkeye a écrit :
avatar
Chomp
Mar 14 Juil 2015 - 4:39
Lancelot et ses hommes avait pénétré dans un abri qui, apparemment, possédait une machine capable de voyager, où précisément? Il n'en avait aucune idée, simplement que les habitants avait été massacré par on ne sait quoi... Après que le technicien ai accidentellement activer la machine qui créa un vortex dimensionnel, Lancelot et ses hommes y furent aspirer, remarquant du coin de l'œil le technicien se faire tuer par un débris qui lui défonça le crâne, pendant que lui et ses hommes se faisait littéralement aspiré... Durant la traverser du vortex, celui-ci sentit comme une sorte d'électricité statique lui parcourir le corps pendant qu'il entendait ses hommes hurler, le vortex étant étrange étant donné qu'il ne voyait que des flash avant de finalement voir du vert et puis, tout noir, plus rien... Celui-ci ne se rendit même pas compte qu'il rêvait en ce moment puisque c'était un rêve noir sans détails, sans forme... Alors qu'il était en train de reprendre conscience petit à petit, il entendit une voix qu'il n'avais jamais entendu auparavant qui lui força à ouvrir ses yeux... Au début, il ne voyait rien, tout étant blanc. Il cligna plusieurs fois les paupières afin d'habituer ses yeux avant de finalement voir une forme humanoïde devant lui avec une arme pointer sur lui, celui-ci demandant s'il était humain ou autre chose... Lancelot se racla la gorge qui était soudainement enroué avant de dire simplement:

Je suis humain...

Celui-ci voyait finalement clair et pouvait voir qu'il était sur de l'herbe verte et que l'air était pure... Remarquant alors ses soldats immobile autour de lui, il se précipita sur eux avant de les appeler par leurs noms respectif:

Joshua! Dimitri! Oscar! Peter! Vous m'entendez? Réveillez-vous!

Alors qu'il secouait celui qui se nommait Dimitri, le casque de celui-ci tomba et révéla un visage carboniser, retirant le casque des autres il vit qu'ils avaient subit le même sort funeste.... Puis il réalisa que l'électricité statique qu'il avait ressentit avait probablement griller ses soldats, transformant leurs armures en micro-onde qui les avait fait cuire durant le trajet... Du moins, c'est ce qu'il en déduit vu l'état des corps... Il se releva avant de regarder l'inconnu, ses yeux étant légèrement ombrager à cause de sa casquette mais celui-ci pouvait voir les cheveux blond de Lancelot qui cachait un peu ses yeux bleu, puis il regarda le ciel avant de dire:

J'en déduis que je ne suis pas sur terre... L'air est trop pure ici et il y a de l'herbe verte... Dites-moi, auriez vous l'amabilité de me dire où je me trouve?

Lancelot avait hésité un instant avant de demander, se demandant si ce monde était en faite la planète des aliens tout vert mais il avait vite chassé l'idée, il avait vu l'un de ses soldats être réduit en poussière par leurs armement... Ce qui voulait dire qu'ils n'aurait pas trouver de cadavre mais plutôt des petit tas de cendre dans l'abri... Ce qui n'était pas le cas, mais il pouvait clairement voir qu'il n'était plus dans son monde... Étrangement, pour Lancelot, il croyait plus aux voyage dimensionnel que les voyage temporel, intérieurement, il espérait avoir été envoyer dans un autre univers plutôt que dans le passé, de préférence, un univers où la guerre nucléaire n'avait jamais eut lieu... Lancelot regarda plus attentivement Legio, son armure et les symboles, il n'avait jamais vu ceux-ci auparavant... Il décida donc d'attendre la réponse de son interlocuteur, attendant qu'il baisse son arme surtout avant de se présenté, après tout, il ne savait pas si celui-ci prendrait le signe de pogner de main comme un acte d'agression...
Pièces Pièces : 10476
Nombre de messages : 413
Age : 2016
Date d'inscription : 18/11/2010
Voir le profil de l'utilisateur


<(^v^)>





<(^v^)>

Équipements:

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Legio Fretensis a écrit :
avatar
Joueur
Mar 14 Juil 2015 - 5:23
La personne qu'il avait interpellé sembla enfin revenir a elle. Celle-ci ne semblait par ailleurs ne pas encore avoir remarqué ses compagnons, puisqu'elle - il, remarqua-t-il a la voix - répondit faiblement qu'il était un humain. Rassuré il descendit légèrement le canon de son arme sans pour autant la rangée complètement puisqu'il ne pouvait simplement se fier aux paroles - combien de fois avait-il vu des recrus ce faire avoir par des cultistes de Tzeentch ou de Slaanesh? Ne jamais croire personne ! Il n'y a pas d'innocent, seulement des degrés de culpabilité.

Néanmoins ce qui suivit lui fît raviser son estimation que c'était quelqu'un de dangereux : le blond se précipita tour à tour sur les cadavres autour de lui en criant leur nom, essayant de voir si ceux-ci était vivant ... avant d'enlever le casque de l'un d'entre eux et de voir son corps carbonisé. Il était clair qu'un homme carbonisant dans sa propre armure après un voyage a travers un vortex était l’œuvre du Chaos, l'Immaterium étant, par définition, instable et capable des pires caprice, comme transporter un Capitaine de la Garde a des millénaires de Cadia sur une planète inconnu. Possiblement que l'homme devant lui avait subit une situation similaire et Legio se trouva malgré lui a éprouver une certaine compassion pour l'étranger. Celui-ci sembla d'ailleurs sortir de sa rêverie et lui lança la question qu'il avait lui-même posé a son arrivé ici : où était situé l'endroit où ils se trouvaient?

l'Officier Fretensis s'apprêta a répondre, puis son entraînement prit le dessus et il s'approcha de l'inconnu, le canon de son arme pointant ailleurs mais néanmoins prêt a être utilisé en cas de danger. Il s'arrêta a une distance respectable et examina le blondinet pour toute trace visible de corruption chaotique. Il ne semblait pas posséder de mutation hors de l'ordinaire et donc, de manière logique, pouvait recevoir sa confiance de manière plus facile. L'espace d'un instant, l'Impériale avait espéré que ces hommes viennent de l'Imperium eux aussi, mais après avoir vu leurs armures et équipement de plus près, il était presque certain que les gens devant lui, vivant ou mort, n'avaient jamais mis les pieds dans le domaine de l'Empereur-Dieu. Mais néanmoins, il semblait connaître une planète nommé "Terre", l'Ancien nom de Sainte-Terra. Legio Fretensis trouva cela drôle, comment l'originalité de la race humaine n'avait pas d'égale : trois race cousine, trois fois le même nom de planète natale.

- C'est bien là le plus drôle, bonhomme. Tu te trouve actuellement sur Terre. Une planète qui se nomme Terre, tout du moins. Je serais cependant prêt a te parier 50 Drakes que ce n'est pas la Terre que tu souhaiterais.

Legio se permis d'afficher un léger sourire devant ses propos cryptiques, malgré les morts, puisqu'il avait déjà vu bien pire, puis il poursuivit ce qu'il était entrain de dire :

- Pour répondre de manière plus satisfaisante a ta question, tu te trouve présentement dans l'Empire de Begnion, dans les provinces de Tellius, sur une planète nommé la Terre qui n'est pas Sainte-Terra et qui possède effectivement une air très pure ... ce qui est normal, pour un monde qui semble bloqué au niveau technologique médiévale.

L'Impériale souria de nouveau en se rappelant que peu de temps avant sa naissance - relativement bien entendu - sa propre planète était elle-même de classe médiévale selon la classification Impériale, ce qui en faisait un endroit de choix pour recruter des soldats, des hommes comme lui ... des hommes comme le 674e Regiment d'Hisperia.

- Je me présente, Capitaine Legio Fretensis, 674e Régiment d'Hisperia ... et tout aussi perdu que toi, bonhomme.
Pièces Pièces : 8717
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/01/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


To each of us falls a task. And all the Emperor requires of us Guardsmen is that we stand in line, and we die fighting. It is what we do best: we die standing.

RP en cours : À la recherche d'homme pure
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Lancelot Hawkeye a écrit :
avatar
Chomp
Mar 14 Juil 2015 - 6:05
Lorsque Legio lui dit qu'il se trouvait sur une planète nommé terre, il hésita un instant, avant qu'il n'ai eut le temps de demander plus d'information, Legio lui apporta les détails dont il avait besoin, passant l'information dans sa tête rapidement, il en conclu qu'il ne se trouvait bel et bien plus dans son monde à lui... Il n'avait jamais entendu parler d'une province nommé Tellius ou encore de l'empire de Begnion puis il dit le mot médiévale... Dans un sens, il se sentait moins en danger soudainement... Après tout, cela voulait dire que les super-mutant, les Écorcheurs et les centaures étaient désormais bien loin derrière lui, il souffla donc comme pour retirer la pression qu'il s'était mit en entendant le mot terre au début avant de que son interlocuteur ne se présente sous le nom de Capitaine Legio Fretensis d'un régiment qu'il n'avait jamais entendu parler, il fut rassuré soudainement lorsqu'il lui dit qu'il était tout autant perdu que lui, Lancelot se présenta donc à son tour par signe de politesse:

Enchanté Capitaine Legio, à mon tour de me présenter, Commandant Lancelot Hawkeye de l'Enclave, officier des unités Sigma... Mais j'imagine que tout comme votre régiment, cela ne doit rien vous dire...

Il jeta un regard aux cadavres de ses camarades avant de finir:

Si cela ne vous dérange pas, j'aimerais au moins offrir une sépulture digne à mes soldats...

S'accroupissant afin de les mettre les un à côté des autres, il mit son poing fermé sur son cœur avant de dire solennellement:

À vous qui avez combattu les mutants pour l'avenir de l'humanité, à vous qui avez combattu les hérétique pour l'avenir de l'humanité, à vous qui avez tous sacrifier pour l'avenir de l'humanité, je vous libère de votre fardeau et prie pour que vos âmes rejoignent ceux des autres grand combattant qui ont permis que nous soyons encore vivant, Pour l'Enclave, je vous salut éternellement!

Après quoi il fit un salut militaire avant de sortir une grenade plasma de son veston, réglant le détonateur sur 10 seconde, il la déposa au milieu des cadavres de ses hommes avant de se reculer un peu... Une boule de plasma surchauffé verte se forma alors, réduisant les cadavres en flaque de liquide vert glauque et visqueux... Se retournant vers Legio il se contenta alors de dire:

Cela me rassure que cette planète terre ne sois pas ravagé par la guerre nucléaire comme ma planète, mais je suppose qu'il y a quand même des mutants ou autre créature non humaine si je me fit à votre première question... Dites-moi Capitaine Legio, cela m'intrigue depuis un moment, ce n'est pas un masque que vous portez n'est-ce pas?

Ce que Legio pouvait percevoir dans l'expression facial de Lancelot n'était pas de la crainte, mais plus un émerveillement de ce qu'il voyait, en même temps, cela montrait également à Legio que d'où il venait, les parties de corps robotique ne semblait pas aussi à point que le sien...
Pièces Pièces : 10476
Nombre de messages : 413
Age : 2016
Date d'inscription : 18/11/2010
Voir le profil de l'utilisateur


<(^v^)>





<(^v^)>

Équipements:

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Legio Fretensis a écrit :
avatar
Joueur
Mar 14 Juil 2015 - 6:34
Un Commandant ? Ah ! Dans la Garde, les simples Capitaines comme lui ne rencontrait jamais le haut-commandement d'aussi près a moins que ça soit une occasion très spéciale ... ou très urgente, un peu comme sa dernière bataille en terre Impériale sur les Champs de Ferok. Néanmoins, même si il n'était pas dans la même armée que lui, ni même dans la même nation, Legio conserva un peu de respect pour un autre combattant et fît le salut militaire en guise d'acceptation de la présentation de Lancelot. Il ne pouvait cependant s'empêcher de se demander qu'est-ce qu'était cette enclave ... en tout cas, ce Hawkeye n'avait pas l'air d'être très méfiant a l'égard des information qu'il divulguait, l'officier ce dit donc qu'il pouvait continuer de l'interroger sans trop de crainte.

Mais avant cela, il recula a une distance respectable et se mit en position de garde, laissant l'étranger s'occuper des rites funéraires des hommes sous son commandement. C'était un spectacle étrange aux yeux du vétéran. C'était une chose rare de savoir qu'un Générale se souciait de la vie de ses hommes, mais d'en voir un se préoccuper et connaître assez ses subordonnés pour assurer lui-même leur enterrement? Cela prouvait sans équivoque que la Terre que décrivait ce Lancelot n'était pas Sainte-Terra, bien qu'il n'avait déjà plus de doute sur cette question. Une chose retint cependant l'attention du Capitaine lors du discours : l'utilisation du mot hérétique. Mais, une fois tout cela finit, il ne mentionna pas immédiatement ce détail et choisit plutôt de continuer a détendre l'atmosphère en faisant une blague tout à faire impériale :

- Quelle tristesse ... gaspiller une grenade en état de marche !

Riant de sa propre blague - est-ce que cela serais considéré comme une blague par son interlocuteur ? - Legio resta néanmoins assez alerte pour écouter les propos du blond. Il était rassuré d'enfin croiser un humain qui partageait sa haine des mutants autre que Guts, l'étrange épéiste qui ne lui avait pas semblé particulièrement sain d'esprit. Il fût cependant surpris de la dernière question ... avant de se rappeler de son propre œil bionique. Il l'avait presque oublié, ayant eux une année entière pour s'habituer - et les situations de combat force un homme à s'habituer très rapidement.

- Non effectivement, ce n'est pas un masque. C'est un œil bionique qui m'a été offert par le Régiment en guise de cadeau pour ma promotion au rang de Capitaine - le rang que j'ai gagné au cours de la bataille m'ayant coûté cette œil, incidemment. Vous ne possédez pas ce genre d'augmentation, sur votre planète?Le vétéran d'une quarantaine de campagne prit une légère pause, puis enchaîna :- Non, il n'y a pas que des humains ici. D'ailleurs, j'oserais dire que nous sommes en minorité. Cependant les races mutantes ou aliens, bien que répugnante, sont bien moins dangereuse, de ce que j'en ai vu, que ce que j'affrontais auparavant.

Voyant qu'il avait répondu de manière adéquate aux questions de l'homme, il décida de poser ses propres questions en essayant de rester respectueux.

- Tu parlais d'hérétique tout à l'heure, pourrais-tu clarifier ce que tu voulais dire par là? Par ailleurs, effectivement, je ne connais pas d'Enclave ni d'unité sigma ... mais je serais heureux d'en apprendre plus, en commençant par le type de grenade que tu viens tout juste d'utiliser.
Pièces Pièces : 8717
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/01/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


To each of us falls a task. And all the Emperor requires of us Guardsmen is that we stand in line, and we die fighting. It is what we do best: we die standing.

RP en cours : À la recherche d'homme pure
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Lancelot Hawkeye a écrit :
avatar
Chomp
Mar 14 Juil 2015 - 7:00
Lancelot fit un petit rictus à la blague du capitaine, au nombre de fois où il avait récupéré une arme tellement endommagé qu'elle ne lui permettait que de tirer quelque coup avant d'être complètement inutilisable sans réparation, il fut cependant surpris d'apprendre qu'il possédait un œil bionique, les implants existait bien sur sa planète, cependant, ce n'étais qu'obsolète comparer à un œil qui permettait à l'utilisateur de voir, jamais sur sa planète il n'avait vu quelque chose de semblable, puis il eut sa réponse mais encore une fois, souffla pour relâcher la pression, se fiant à l'apparence de Legio, il devait avoir vachement combattu dans sa vie. Si les créature ici n'était pas si dangereuse que cela, c'était bien avant que sa soit au tour de Legio de lui poser des question, premièrement sur son utilisation du mot hérétique ainsi que sur le type de grenade qu'il avait utiliser, ce à quoi il répondit:

Pour les hérétiques, ce sont en faite un groupe de soldats ayant déserter juste avant que la guerre n'éclate, les survivants ont décidé de fonder leurs "organisation" nommé la confrérie de l'Acier, l'Enclave dont je fais parti à été créé par l'un des gouvernements avant que la guerre n'éclate et suite à la guerre, la confrérie n'a cesser de nous opposé lorsque nous essayons tout simplement de donner un espoir aux survivant, ils ne vivent que pour récupéré tout objet technologique qui appartient à l'Enclave afin des les garder pour eux... À savoir, ils ont eux même massacrer des civiles uniquement pour s'emparer de technologie que ceux-ci avaient trouver, ils n'ont aucune moralité, ce ne sont que des barbares avide d'arme technologique puissante... Nous avons décider de les appeler hérétique car nous trouvions que l'appellation de traître était beaucoup trop léger pour les crimes qu'ils ont commis... Ils sont contre l'avenir radieux que nous avons offert aux survivants... Il ne veulent que le chaos et veulent avoir le monopole de toute les armes de destruction massive... J'espère que cela répond à ta question...

Marquant une brève pause pour se remémorer quelque fois où il avait vu des soldats de la confrérie tuer des innocent uniquement car ils avaient trouver un fusil laser, puis il répondit à l'autre question:

Pour la grenade que je viens d'utiliser... C'était simplement une grenade au plasma, simple à fabriqué lorsque l'on connaît les composantes, elles sont efficace pour réduire en bouillie à peu près n'importe quoi sans avoir à gaspiller de munition.... Vous n'en aviez jamais vue auparavant?

Lancelot était un peu perdu à la fin, puisque ce soldat semblait venir d'un monde où la technologie était beaucoup plus avancer que la sienne, les armes plasma devrait être également existant pour lui...
Pièces Pièces : 10476
Nombre de messages : 413
Age : 2016
Date d'inscription : 18/11/2010
Voir le profil de l'utilisateur


<(^v^)>





<(^v^)>

Équipements:

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Legio Fretensis a écrit :
avatar
Joueur
Mar 14 Juil 2015 - 7:46
Sont utilisation du mot hérétique n'avait donc rien à voir avec une croyance religieuse quelconque, bien, cela voulait dire qu'il pourrait éventuellement être guidé par la lumière du Dieu-Empereur sans trop de difficulté. Cependant, la réponse avait également apporté d'autres questions. Cette organisation, cette Confrérie de l'Acier, ressemblait beaucoup a la Technocratie de Mars, un culte qui avait fait un pacte avec l'Empereur au début de la Grande Croisade pour garder son indépendance. Les Magos vénère l'Omnissiah mais sont autorisé a le faire car ils disent que c'est un aspect de l'Empereur ... Legio avait toujours eut un doute là-dessus, mais les Hauts Seigneur de Terra devait mieux le savoir que lui, après tout. Donc cette Confrérie attaquait des survivants d'une "guerre" qui avaient laissé la planète entière ravagé par le feu nucléaire ... cela ressemblait beaucoup a l'histoire de la planète Krieg, avec moins de clone et plus de mutant.

- Donc ... votre Enclave cherche a récréer le gouvernement d'avant-guerre si j'ai bien compris? Cette destruction causé par les ogives nucléaires me rappel l'histoire de la planète Krieg. Lorsque des rebelles déclarèrent l'indépendance de l'Imperium, les loyalistes utilisèrent les stocks de bombe sale pour réduire a néant l'Armée rebelles, faisant a jamais de Krieg un Monde Mortel ... l'endroit parfait pour recruter des soldats de la Garde Impériale. Si votre monde faisait parti de l'Imperium, vous seriez certainement utilisé pour remplacer les pertes du Death Korps of Krieg.Legio réalisa qu'il s'était laissé emporté et se tût avant d'en révéler plus, après tout il ne connaissait pas réellement ce Lancelot. Ah, si un Inquisiteur passait dans les parages, il serait certainement exécuté !

Il conserva le silence en écoutant la réponse a propos de la grenade. Celle-ci utilisait la technologie plasma et était apparemment facile à concevoir si l'ont avaient les bons composants. Étrange, même les techno-prêtres de Mars ne peuvent pourtant pas répliquer le peu d'armes plasma en circulation dans l'Imperium. Cependant, le Capitaine dû se rappeler qu'un monde différent avait certainement évoluer différemment. Peut-être que chez eux, l'Âge noir de la technologie n'avait jamais eux lieu.

- De grenade plasma? Non, jamais. Gaspillage de ressources si vous voulez mon avis. Beaucoup plus efficace dans les armes, les grenades ne servent qu'a s'approcher de l'ennemi pour le corps à corps après tout !L'Impériale se tourna vers l'horizon et observa le soleil qui terminerait bientôt sa descente au delà de leur côté de la planète.- Suis-moi, je vais te conduire au village avant la tombé de la nuit.En se tournant, il pointa vers la colline avec sa baïonnette et se mis à marcher. Mais cela ne voulait pas dire qu'il stopperait ses interrogations pour autant.

- Votre Enclave possède-t-elle les moyens de voyager a travers les étoiles? Avez-vous des contactes avec d'autres planètes? Avez-vous déjà eux des contactes avec les ... forces du Chaos et leurs maîtres démoniaque?C'était une question primordiale pour l'Officier Fretentis : existait-il des mondes humains intouché par la corruption chaotique? L'abime nucléaire était un bien maigre prix à payer pour l'absence de tempête Warp.
Pièces Pièces : 8717
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/01/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


To each of us falls a task. And all the Emperor requires of us Guardsmen is that we stand in line, and we die fighting. It is what we do best: we die standing.

RP en cours : À la recherche d'homme pure
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Lancelot Hawkeye a écrit :
avatar
Chomp
Mar 14 Juil 2015 - 8:24
Lancelot écouta et acquiesça lorsqu'il dit que l'Enclave essayait de recréé le gouvernement d'avant-guerre puis fut soulager d'entendre au moins que ceux-ci possédaient des armes plasma bien qu'il trouvait un peu bizarre qu'ils n'utilise pas de grenade au plasma, bien utiliser, ceux-ci permettait de ne pas avoir à s'approcher de l'ennemi du tout, il se contenta cependant de ne rien dire... Étant donné qu'il ne savait pas les conditions de vie de l'impérium, d'ailleurs, il comprit que cet "Impérium" n'avait pas qu'une seule planète, après quoi, Legio lui proposa de le guider au village avant la tombé de la nuit, ce que Lancelot ne refusa point, marchant à ses côté, il écouta l'autre question du Capitaine... Il avait déjà entendu, au cours de son service au sein de l'Enclave, qu'un vaisseau avait été construit dans le but de coloniser une autre planète, mais les bombes avaient frappé avant qu'il ne soit achever et personne ne savait vraiment ce qu'il lui était arrivé, même lui, après avoir formé son empire, n'avait pas réussi à mettre la main sur, minimum, une carcasse de ce fameux vaisseau... Il répondit donc au mieux de ses connaissances:

Je ne pense pas connaître ces "forces du chaos" que vous parler ni de maître démoniaque, nous n'avons pas non plus de contact avec d'autre planète... Apparemment, avant la guerre il y avait un vaisseau en construction afin de coloniser une autre planète, mais les bombes sont tomber avant qu'il ne soit achever et personne ne sait ce qui est advenu de ce vaisseau... Pour finir, je ne pense pas que je puisse dire que cela permette de voyager à travers les étoiles, mais juste avant de me retrouver ici, un abri qui avait été construit avant la guerre à développer une machine qui a ouvert un vortex et me voilà ici... Donc à moins que ma planète se trouve quelque part dans le ciel, non, nous n'avons pas de moyen de voyager à travers les étoiles...

Lancelot fit une petite pause avant de rajouter:

Je ne sais pas si je peux l'inclure comme un contact avec une autre planète, mais moi et mon unité Sigma avons déjà rencontrer des extra-terrestre qui s'étaient écrasé sur notre planète... Cependant, ce contact était plus un échange de tir plutôt qu'une communication... Je me demandais, auriez vous déjà croiser des petits homme tout vert armé d'arme capable de désintégré à peu près n'importe quoi et qui vole dans de grande soucoupe? Car pour être franc, nous n'avons absolument aucune idée d'où ils viennent, simplement qu'ils ne sont pas amicale du tout...

Voyant le village approché à grand pas, Lancelot pensa alors subitement à quelque chose qu'il fit part à Legio:

Au faite... Pour payer, je ne pense pas que mes devises fonctionnent ici... Vous savez ce que les gens de cet empire utilise comme monnaie? Car je pense que cela risque d'être un problème si on ne peux pas payer l'auberge... Et je doute qu'ils acceptent les capsules de bouteille...

Lancelot finit sa phrase en sortant une poigné de capsule en métal rougeâtre afin de montrer ce qu'il voulait dire...
Pièces Pièces : 10476
Nombre de messages : 413
Age : 2016
Date d'inscription : 18/11/2010
Voir le profil de l'utilisateur


<(^v^)>





<(^v^)>

Équipements:

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Legio Fretensis a écrit :
avatar
Joueur
Mer 15 Juil 2015 - 19:02
Le Capitaine, continuant de marcher vers la ville tout en écoutant ce que lui racontais Lancelot, ne put s'empêcher de remarquer que la civilisation de son monde avait évolué de manière impressionnante malgré l'absence de la main protectrice de l'Empereur, puisqu'ils avaient atteint, même si simplement de manière théorique, un moyen de voyager a travers l'espace. Il ne comprit pas tout à fait la fin de son explication cependant : il ne croyait pas que le portail qu'il avait emprunté permette de voyager a travers les étoiles a moins que cette planète soi dans le ciel? Peut-être pas si avancé que cela finalement, si il n'était pas convaincu que les planètes se trouvait dans l'espace ... mais peut-être n'avait-il simplement pas comprit la tournure de sa phrase, après tout, la langue parlé était remarquablement similaire mais pas tout à fait la même. Ce qui le rassura le plus néanmoins c'était que le Chaos était inconnus chez eux ... mais peut-être que le portail emprunté par le Commandant Hawkeye avait été laissé là par des créatures Démoniaque? Il demanderait plus d'explication éventuellement.

Le reste de ces explications quant à sa planète d'origine ne le surprirent pas cependant : une race alien hostile débarquant en territoire humain pour détruire et carbonisé tout sur son passage? Journée normale dans la Garde Impériale. Cependant il devait admettre qu'il n'avait pas jusqu'à maintenant entendu parler ou vu de membre de la race que lui décrivait le jeune homme - celui-ci avait l'air d'être dans la trentaine - mais cela ne voulait pas dire que l'Imperium ne les avaient jamais combattu. En fait, il avait même eu vent, avant d'être projeté sur cette planète, qu'il y avait des rapports de nouvelles races sur les frontières.

- La Race de Xenos que tu me décris ne m'est pas familière, mais j'ai entendu dire qu'il y avait de nouvelles races découverte dans les Étendues de Koronus au-delà du Segmentum Obscurus. Peut-être que s'en est une d'entre elles. Cependant tu n'avais pas besoin de préciser qu'ils étaient hostiles ... elles le sont toute. Seul l'humanité est digne de confiance.

Vint ensuite la question de comment payer pour l'auberge. Legio fût surpris d'apprendre que la monnaie du monde de Lancelot était composé de capsule de bouteille ... mais il se rappela ensuite qu'il venait d'un monde irradié, probablement qu'il n'y avait plus vraiment de quoi fabriquer de la véritable monnaie. Mais l'Impériale n'était pas inquiet, il lui restait encore un peu d'argent qu'il avait ... acquit de la part de xenos.

- Ne t'inquiète pas pour cela, j'ai détroussé quelques mutants en chemin vers ce Royaume, il doit me rester assez pour nous payer au moins une chambre, Si le Dieu-Empereur est clément.
Pièces Pièces : 8717
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/01/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


To each of us falls a task. And all the Emperor requires of us Guardsmen is that we stand in line, and we die fighting. It is what we do best: we die standing.

RP en cours : À la recherche d'homme pure
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Lancelot Hawkeye a écrit :
avatar
Chomp
Jeu 16 Juil 2015 - 5:05
Pendant que les deux hommes se rapprochait de l'entrée du village, Lancelot écouta le Capitaine Impériale répondre au sujet des aliens vert qu'il avait croisé, parlant d'un supposé Segmentum Obscurus, probablement une quelconque région sur la carte stellaire, après tout, Lancelot avait vu, comme plusieurs autres de son monde, des films de science-fiction, cela lui fit un peu pensé à cela avant d'entendre la fin, rajoutant également:

Au moins, sur ce point nous sommes d'accord, on ne faire confiance à une autre race car ceux-ci vont toujours choisir leurs race au final avant une autre que la leur...

Alors qu'ils approchèrent de l'auberge en question, celui-ci eut presque un mini choc, voyant une auberge classique comme dans les comptes médiévaux que les enfants adoraient tant, il semblait que ce genre de chose ne changeait pas peu importe dans quel monde l'on se trouvait... Puis celui-ci entendit la réponse au sujet de comment payer et fut alors intrigué par ce Dieu-Empereur, demandant alors:

Sans vouloir être offensant, ce Dieu-Empereur que vous venez de mentionner, Est-ce une sorte de religion? Ou bien un titre honorifique de votre empire?

En finissant sa phrase, il remarqua qu'il n'avait pas remarquer que le soleil s'était couché à cause des lampes du village, voyant les quelque rayon de la lune percer au travers des arbres, celui-ci la remarqua du coin de l'œil en même temps qu'il voyait ses cheveux qui commencèrent à passer du blond-doré au blanc-argenté, voyant l'expression facial de Legio tout en voyant que celui-ci venait de serrer un peu son arme, il comprit vite ce qu'il devait pensé et clarifia tout de suite:

Merde, j'avais oublier ce détails... Dans ces abris que je vous ai parler tout à l'heure, on avait perdu le contact avec l'un d'eux qui travaillait à guérir la mutation causé par la radioactivité, je ne sais pas comment cela est arriver, mais l'un des scientifiques a développé un produit cosmétique qui permet aux cheveux d'absorber la lumière du soleil et de la lune, faisant changer mes cheveux de couleur comme tu l'as vu, les scientifiques de l'enclave ont fait tout les test possible et il semble que je ne sois pas considéré comme un mutant étant donné que c'est supposé être un produit tout simplement esthétique, selon nos scientifiques, ce serais plus une réaction chimique qu'une mutation mais bon, c'est ce qu'ils disent aussi, je ne suis pas un scientifique... Le seul problème c'est que c'est irréversible... Au début sa fait bizarre je l'avoue, mais on s'y habitue...

Lancelot attendit de voir s'il allait se détendre ou non, après tout, il venait de le rencontrer, il ne pouvait savoir à 100% comment ce Legio Fretensis allait réagir à cela...
Pièces Pièces : 10476
Nombre de messages : 413
Age : 2016
Date d'inscription : 18/11/2010
Voir le profil de l'utilisateur


<(^v^)>





<(^v^)>

Équipements:

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Legio Fretensis a écrit :
avatar
Joueur
Ven 17 Juil 2015 - 3:52
Legio était heureux de constater qu'il n'y aurait pas besoin de faire comprendre a cet homme que les xenos étaient forcément hostile peu importe ce qu'ils voulaient essayer de faire croire, ce qui rendrait la tâche beaucoup plus facile de les convaincre de rejoindre l'Imperium dans un future rapprocher si il pouvait reprendre contacte avec le reste de la Garde Impériale. Peut-être même qu'un Prince-marchand serait alors envoyer jusque sur cette "Terre" pour entreprendre de connecter la planète de Hawkeye avec le reste des voies commercial? L'Officier se rattrapa, il voyait beaucoup trop loin dans le future et l'espoir était l'un des chemins menant le plus rapidement vers la damnation.

Puis vint la question qu'il aurait dût anticiper mais qu'il avait préféré oublier : ces humains n'avaient aucune connaissance du Dieu-Empereur et ainsi, il était clair qu'ils questionneraient a prime abord ses enseignements ou même sa simple existence. Mais l'Impériale ne pouvait pas faillir à sa tâche, il se devait d'expliquer qui était l'Empereur des humains au meilleur de ses capacités. Faire autrement serait passible d'être pris pour de l'hérésie. L'homme commença donc à rassembler ses penser pour trouver une façon simple et concise mais faisant à la fois honneur a son Dieu d'expliquer qui il était. Plonger dans ses pensées mais gardant toujours une partie de sa conscience dans le monde réelle pour ne pas être surpris - la paranoïa était nécessaire pour survivre aussi longtemps qu'il l'avait fait dans la Garde Impériale - et il pouvait voir l'auberge approcher de plus en plus ... et il remarqua un détail du coin de l’œil.

Instinctivement, il serra légèrement plus fort son lasgun et son visage se tordit dans un léger rictus de dégoût. Il était en compagnie d'un mutant ! Dire qu'il avait été berné et lui avait fait confiance. Décidément, se trouver loin de son Régiment, même pour deux semaines, avait été assez pour le rendre mous et naïf ! Couvert de honte en comprenant qu'il avait été sur le point de partager une chambre avec cette chose, le Capitaine s'apprêtait a lever son arme et mettre une décharge laser dans le crâne de Lancelot, lorsque celui-ci pris la parole et expliqua la situation. Un léger rire nerveux quitta les lèvres du vétéran. Une simple modification cosmétique? Il se rappela ensuite que son comparse actuel était un Commandant ... maudit Aristocrate et leur mode étrange ! Ne comprenait-il pas qu'il aurait pu mourir à cause de ce malentendu?

- Je ne crois pas que je m'y habituerais jamais, mais je peu apprendre a l'ignorer.Voyant l'auberge qui se tenait maintenant directement devant eux, Legio poussa la porte et aussitôt tout les clients de "La Bourrique bourrée" se retournèrent vers eux ... les trois d'entre eux. Après tout, les deux hommes portaient des armures inhabituelle pour un endroit comme Begnion mais pas si ouvertement futuriste au finale, donc ceux-ci finirent par se désintéressé rapidement - de toute façon ils étaient trop saoul pour savoir véritablement ce qu'ils voyaient. L'officier Impériale s'avança jusqu'au comptoir et interpella le tenancier, un homme dans la quarantaine avec une barbe grisonnante.

- Une chambre pour deux pour la nuit, monsieur ! Combien cela nous coûterais?Apparemment le propriétaire était un vétéran d'une quelconque campagne militaire car il avait eut une blessure le rendant muet. Ainsi il ne fît que répondre en montrant le coût de la chambre avec ses doigts : vingt pièces d'or. Le Capitaine regarda dans sa poche pour voir combien il avait gentiment extorqué a des toads et vit qu'il avait au totale vingt-cinq pièces. Il reprit la parole.

- Eh bien, je prendrais donc la chambre et deux bières, patron !Le barman fît glisser une clé sur le comptoir avant de verser deux pichets de liquide ambré et de les donner au vétéran. Fretensis se retourna et alla s'asseoir a la table qu'avait choisit Lancelot, lui tendant l'une des deux bières. L'Hisperien en revint ensuite a la question que lui avait posé son compagnon de beuverie ...

- Il n'y a pas de réponse facile à ta question. Oui, l'Empereur est un Dieu, mais il est également un homme. Il dirige l'Imperium depuis le Trône Dorée de Sainte-Terra et de sa vaste puissance empêche les menaces xenos, hérétiques et mutante de faire s'effondrer la race humaine ... mais il ne peu rien faire directement, car depuis dix milles ans, tout ce qui le maintient en vie c'est le Trône. Il n'est plus qu'un amas de chair putréfié et d'os, mais si il venait a mourir complétement, nous serions perdu. C'est sa lumière qui nous permet de voyager parmi les étoiles au-delà de les vitesses de la lumière. J'imagine que pour faire court, je pourrais clore en disant ceci : le destin de l'humanité est intimement lié au destin de l'Empereur. L'Empereur protège. L'Empereur veille.

Pièces Pièces : 8717
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/01/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


To each of us falls a task. And all the Emperor requires of us Guardsmen is that we stand in line, and we die fighting. It is what we do best: we die standing.

RP en cours : À la recherche d'homme pure
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Lancelot Hawkeye a écrit :
avatar
Chomp
Ven 17 Juil 2015 - 8:03
Lancelot vit le visage de Legio se dire probablement exactement ce que la plupart se disait en apprenant le détail à propos de ses cheveux: Ce type a de drôle de goût. Le commandant fit juste une petite révision de ce qu'il avait dit, histoire de clarifier que ce n'était pas de son plein gré qu'il était désormais comme ça:

Je ne veux pas me faire mal comprendre, mais cette agent chimique reposait sur une étagère de l'un de ces abris que je vous ai parler, je n'était encore qu'un simple officier dans ce temps, moi et mon unité avions été attaquer par des Mirelurks, des sorte de crabe mutant de la taille d'un humain mais 3 fois plus large avec des pince capable de couper des poutre d'acier sans difficulté, sans parler de leurs coquille... Parfois, cela nous prends plus que trois tir de lance-missile pour en venir à bout, bref, pendant le combat, j'ai été propulser sur cette étagère où l'agent chimique est entré en contact avec mes cheveux... Ensuite, comme je vous l'ai dit, les effets sont irréversible, même si cela ne me plait pas, je n'ai pas le choix...

Les deux hommes rentrèrent alors dans l'auberge, Lancelot en premier, les différents type ivres les regardèrent un moment avant de retourner à leurs affaire, comme si de rien n'était, le commandant alla donc choisir une table dans un coin près d'une fenêtre pendant que Legio réservais la chambre avant de revenir avec deux chope bien rempli. S'il y avait une chose qui ne changeait pas non plus, c'était la bière, peux importe où il y a des humains, il y a de la bière! Le capitaine en lui offrit une avant de répondre au sujet de sa propre question que ses cheveux avaient réussi à passablement éclipsé, le fameux Dieu-Empereur que Legio avait mentionné... Celui-ci l'écouta donc attentivement du début jusqu'à la fin, sirotant un peu le liquide alcoolisé, avant de dire, tout de même impressionner:

C'est impressionnant, je dirais également un peu une coïncidence, car sur mon monde, bien que celui-ci était loin d'être à la hauteur de votre dieu-empereur, mais avait tout de même la même ambition, avait créé une capsule qui lui permettait de le maintenir en vit, ainsi, apparemment, cela lui a permit de protégé une certaine région et ses habitants des bombes lorsque la guerre à éclater, cependant, faute de temps, son système n'a pas eut le temps d'être efficace à son plein potentiel, néanmoins, il a pu survivre deux cent année afin de donner un moyen à l'humanité de survivre grâce à son esprit qui avait été transféré dans un ordinateur, ainsi, il pouvait gouverner une armée de robot équiper de laser et de lance-missile...

Marquant une petite pause, il prit une gorgée puis continua:

Je ne peux dire si sa machine aurait durer dix mille année car il se trouve que quelqu'un l'ait abattu dans sa capsule après qu'elle ait appris ce qu'il était afin de prendre contrôle de la ville et de l'armée de robot... Ironiquement, il se trouve que cette personne était ma sœur puisque quand j'ai visiter la ville, l'intelligence artificielle qui régnait m'a reconnu comme étant un membre de la famille de leurs "maîtresse"... Bref, est-ce que votre Dieu-Empereur gouverne également comme cela? Via un écran où son esprit continue de donner des ordres, tandis que son corps n'est plus viable du tout?

Legio pu voir que l'alcool faisait l'effet classique qui faisait parler beaucoup alors que normalement, les détails comme cela n'était pas très important à savoir...
Pièces Pièces : 10476
Nombre de messages : 413
Age : 2016
Date d'inscription : 18/11/2010
Voir le profil de l'utilisateur


<(^v^)>





<(^v^)>

Équipements:

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Legio Fretensis a écrit :
avatar
Joueur
Sam 18 Juil 2015 - 19:30
Un accident impliquant un agent chimique? Heureusement que l'homme en habit chic se trouvant devant lui n'avait pas travaillé dans un labo de l'Adeptus Mechanicus, car l'Impériale doutais que d'être recouvert de Promethium ait été bénéfique pour sa santé - ou pour son apparence. Néanmoins cela le rassurait un peu plus sur le caractère de ce Commandant - quelqu'un se souciant trop de son apparence ne lui aurait pas forcément inspiré confiance au niveau de ces chances de survit sur un monde inconnu. Surtout que de ce qu'il en avait vu jusqu'à maintenant, cette endroit était peuplé de beaucoup de peuple différent ... et surtout de psykers très puissant qui n'avait aucun problème avec l'utilisation de leurs considérable pouvoir, comme si ils n'avaient aucune peur d'attirer des Démons. Dans les faits, Legio savait qu'il ne tiendrait pas longtemps si il restait seul.

Son opinion failli changer cependant alors que les deux hommes étaient a table entrain de doucement boire leur bières. Ce bonhomme tout droit sorti d'une planète radioactive du fin fond de la galaxie osait comparer le Glorieux Empereur a un incompétent n'ayant même pas totalement réussi a activer ses défenses avant le début de la Guerre ayant mené a la destruction de l'écosystème planétaire? Un homme qui n'avait même pas pris en compte la possibilité qu'une autre personne puisse prendre le contrôle de son armée de robot - des robots ! hérésie ! Tout le monde savait que les robots ne pouvaient pas être digne de confiance ! Il n'y avait qu'a voir les hommes de fer ! - et ce Lancelot se croyais digne de juger que cet homme était équivalent au Dieu-Empereur?

Dans une autre situation, le Capitaine ne se serait pas gêné pour mettre un tir de Lasgun entre les deux yeux de l'insolent, mais il réussit a se calmer en se rappelant que le blond assit à sa table ne connaissait rien de l'Imperium ou de l'Empereur et qu'il devait nécessairement utiliser des métaphores pour commencer a comprendre toute la puissance de leur Seigneur dans le Saint-Trône de Terra. Il y aurait tout le temps nécessaire pour lui inculquer le Culte Impériale plus tard, le plus important pour l'instant c'était de survivre comme l'avait dit Legio plus tôt ... et pour cela, ils allaient avoir besoin de gagner de l'or et vite. Peut-être y aurait-il un emploi disponible comme mercenaire dans le coin ... mais pour l'instant, après avoir but une gorgée de bière, Fretensis répondit aux affirmations de son compagnon.

- Dire qu'il est loin du Dieu-Empereur est une évidence. J'irai même jusqu'à dire que c'est un peu une insulte. Notre Empereur n'était point maintenu en vie par une quelconque capsule - il est dans le Trône de Terra car il a été mortellement blessé durant l'Hérésie d'Horus, mais il était déjà vieux avant cela. Votre ... homme locale n'a même pas réussi a protéger et reconquérir une simple région de ce que j'ai cru comprendre. L'Empereur a mis fin a l'Ère des Conflits a lui tout seul en lançant la Grande Croisade - ré-capturant des milliers de monde pour l'Imperium nouvellement formé par le Traité de Mars signé entre l'Empereur et les Magos de l'Adeptus Mechanicus. L'Empereur est tout ce qui maintient l'humanité en vie ... ce n'est pas qu'un homme, c'est un Dieu.

Le vétéran de nombreuse campagne prit une pause et en profita pour terminer la choppe de bière qu'il avait. En regardant autour de lui, il fût presque prit de nostalgie pour sa planète natale ... mais il ne l'avait pas vu depuis si longtemps qu'il n'avait pas assez de souvenir de l'endroit pour en être véritablement nostalgique. Il ramena ensuite son regard mi-humain mi-machine vers le centre d'intérêt de la dernière heure.

- Mais le plus important pour l'instant ce n'est pas de discuter de théologie. Non, ce que nous devons faire c'est trouver un moyen de nous faire de l'argent pour nous intégrer un peu dans le système de cette planète ... sinon, nous finirons mort dans quelques temps.
Pièces Pièces : 8717
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/01/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


To each of us falls a task. And all the Emperor requires of us Guardsmen is that we stand in line, and we die fighting. It is what we do best: we die standing.

RP en cours : À la recherche d'homme pure
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Lancelot Hawkeye a écrit :
avatar
Chomp
Lun 20 Juil 2015 - 19:22
Lancelot se sentit presque un peu gêné d'avoir presque insulté celui qui lui avait payer cette boisson lorsqu'il lui donna d'autre fait qui rendait sa comparaison comme une insulte, bien qu'il était content d'apprendre que quelque part ailleurs, l'humanité subsistait tout de même, bien que cela ne semblait pas être si simple que cela, Lancelot rajouta alors:

Effectivement, votre dieu n'est pas comparable, mais je ne voulais pas non plus parler de votre dieu-empereur, mais plus en rapport avec ce trône d'or, je comparais la machine que ce type avait construit avec la ressemblance de ce que je semble comprendre de ce trône d'or...

Legio mit ensuite fin à la discussion afin de parler d'un fait plus actuel, celui qu'ils auraient besoin de gagner de l'or pour survivre dans ce monde, ce qui était parfaitement logique... Mais la question qui restait était, qu'est-ce qu'ils pourraient faire pour se faire un peu d'argent? Réfléchissant un peu, tout en regardant les jolies demoiselles ici et là, il pensa au temps médiévale dans lequel ils se trouvaient, il se voyait mal cependant rejoindre un quelconque service militaire étant donné qu'il avait déjà son entrainement moderne, il ne voulais pas avoir à rejouer le bleu de nouveau... Peut-être trouverait-il de bandits à attraper pour cet empire? Il répondit donc:

Cela va de soit, j'imagine qu'ils ont bien des bandits ici et là et qu'ils sont prêt à payer pour leurs capture... Sinon, je sais comment me servir d'un marteau pour forger...

Finissant de boire sa chope, il attendit donc la réponse de Legio avant de penser à aller dormir, car après tout, ils n'allaient pas trouver du travail en se levant en plein milieu de la journée...
Pièces Pièces : 10476
Nombre de messages : 413
Age : 2016
Date d'inscription : 18/11/2010
Voir le profil de l'utilisateur


<(^v^)>





<(^v^)>

Équipements:

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Legio Fretensis a écrit :
avatar
Joueur
Mar 21 Juil 2015 - 19:30
Peut-être le Capitaine s'était-il emporté un peu trop vite, mais il blâmait l'alcool pour cela, ainsi que son endoctrinement au Culte Impériale en plus de quarante années de service dans la Garde. Car oui, en effet, même si les accomplissements de l'homme n'était en aucun cas mesurable a ceux de l'Empereur, il était vrai que sa machine et le Trône Dorée de Terra était similaire, bien qu'il n'y avait pas de ... comment avait-il dit cela, Ordinateur? D'impliqué. Ayant repris son calme, Legio termina sa bière et pensa a ce que Lancelot avait proposé pour gagner un peu d'argent. C'était une bonne idée, il était vrai que les mondes de ce type semblait toujours avoir un lot impressionnant de brigand - des gens qui n'étaient aucunement corrompue par le Chaos mais qui n'avait en vérité aucune idée de comment contribuer a la société et a la survie de l'humanité et pensais seulement à leur propre richesse.

- J'imagine que tu as raisons, il y a toujours des primes mis sur la tête de ce genre d'individus. Qui sais, peut-être que si nous sommes efficace nous serons offert une position plus officielle? J'ai le pré-sentiment que nous aurons besoin d'influence sur cette planète.En observant son compagnon de discussion il remarqua que ce dernier semblait vouloir aller dormir. L'Impériale pour sa part n'était pas vraiment certain de vouloir aller au lit, mais le choix n'était pas vraiment sien. Le sommeil était nécessaire pour bien fonctionner et si il ne fonctionnait pas au maximum de ses capacités cela voulait dire qu'il ne faisait pas de son mieux pour protéger l'Humanité et l'Impérium et faire autrement était hérésie. Il se leva donc et indiqua a Hawkeye de le suivre.

- Allons découvrir cette chambre pour voir dans quoi on s'est embarqué.Sur ce, le vétéran se dirigea vers la section de l'Auberge où se trouvait les locaux a loué et regarda le symbole sur sa clé pour trouver la bonne porte. Une fois cela fait, il déverrouilla l'entré et pénétra quelque chose d'assez humble : un meuble pour déposer ses vêtement, une fente dans le mur en guise de fenêtre, une lampe a huile posé sur la table de chevet entre les deux lits et un support a côté de la porte pour accrocher les armes de corps a corps comme son sabre. Beaucoup plus luxurieux que sa campagne de trois mois sur le Monde-Forge Ryza contre la Waaagh!Snagrod.

- Un vrai palace, n'est-ce pas? Je prend le lit de droite.Joignant parole a l'acte, il alla s'asseoir sur le lit a la droite et commença a enlever son armure, dévoilant ainsi son corps couvert de brûlure et de cicatrice, certaines plus récente que d'autres. Il déposa ensuite tout cela a côté du lit, mettant son Lasgun et son sabre par dessus la pile et se coucha sur la dos, commençant a réfléchir. Si lui et Lancelot réussissait a capter l'attention du gouvernement de se Royaume, il pourrait peut-être découvrir si il y avait véritablement une station d'un Gouverneur-Planétaire en orbite. En effet, l'État était surement surveillé par des espions si c'était le cas et donc sa présence serais rapidement remarqué ... et peut-être serait-il exécuté ensuite, soi pour avoir compromis la planète en exposant les natifs a la technologie impériale ou pour avoir abandonné son poste sur Cadia. C'est sur ces pensés que Legio s'endormit.

Mais évidemment un vétéran tel que lui ne pouvait plus dormir de manière calme. A peine fût-il plongé dans le monde du sommeil qu'il se retrouva de nouveau dans sa première de situation de combat. Il était de nouveau une recrue effrayé débarquant sur la planète-ruche de Pythos se préparant au premier véritable combat de sa carrière, les légions démoniaque du Chaos l'attendant lui et son régiment, prête à les déchiqueter en miette. Évidemment dans la réalité, le Capitaine avait survécu a cette bataille mais chaque fois qu'il y retournait en rêve il finissait irréversiblement par être corrompu par les forces des Dieux Noirs et il devenait lui-même l'une des bêtes qu'il avait passé sa vie a combattre. Il se réveilla en sursaut comme a chaque fois alors que le soleil commençait a peine à se lever et cria en se redressant.

- L'Empereur protège mon âme ! Arrière Démons !
Pièces Pièces : 8717
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/01/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


To each of us falls a task. And all the Emperor requires of us Guardsmen is that we stand in line, and we die fighting. It is what we do best: we die standing.

RP en cours : À la recherche d'homme pure
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Lancelot Hawkeye a écrit :
avatar
Chomp
Mer 22 Juil 2015 - 4:55
Lancelot était en train de retourner les derniers événements dans sa tête pendant qu'il suivait son nouveau compagnon jusqu'à la chambre, ce ne fut pas très long que ceux-ci trouvèrent la pièce, celle-ci ressemblait à n'importe quel chambre d'époque que Lancelot avait put voir dans des films, mais cette fois, ce n'était pas un film, mais bien le monde réel, se couchant sur son lit, il enleva simplement sa casquette, ayant prit l'habitude de dormir dans son uniforme dans les terres dévaster. Il retira néanmoins son veston qu'il portait par-dessus son uniforme, révélant son uniforme gris-argenté avec ce qui semblait être des plaque d'un quelconque matériaux métallique qui était disposer ici et là, rien de comparable à l'armure de Legio, mais qui semblait être fait de façon à protégé efficacement contre les armes à énergie, Lancelot s'allongea donc et se remémorant ce qu'il avait fait ce matin en se levant, ce qu'il avait manger, son planning de la journée avec la nouvelle de la redécouverte de cette abri qui était la cause qu'il finissait sa journée dans un monde médiévale... Legio put tout de même l'entendre murmurer avant de s'endormir:

Au moins, je ne vais pas m'ennuyer des terres dévastée...

Pendant cette nuit, Lancelot fit un rêve des plus étrange, lui et son unité Sigma allait investiguer l'abri en question et voyait de nouveau tout les habitants massacrés, le reste se déroula à peu près semblable, cependant, la dernière pièce où ils auraient dû trouver la machine était vide, plonger dans le néant des ténèbres, ceux-ci avaient donc entré à leurs habitudes en surveillant tout les recoins avant que le mur ne commence à se fissurer, comme si quelque chose frappais pour entrer et essayait de défoncer le mur, puis, un poing gigantesque équipé de grande griffe perça le mur avant que deux mains se reviennent dans l'ouverture afin d'agrandir le trou, à ce moment, leurs sens étaient en alerte pendant que la tête avec ses gros yeux vident, la mâchoire plein de croc et les cornes n'entre par l'ouverture... Lancelot se réveilla en sueur à peu près en même temps que LEgio, cependant, les mots qui sortirent de sa bouche étaient différent:

DEATHCLAW!!!

L'officier se rendit alors compte que les rayons de soleil perçait via le trou dans le mur et allaient se loger directement dans l'œil droite de Lancelot, le réveillant pour de bon sur le coup... Alors qu'il se levait, il vit Legio encore en train de réaliser qu'il venait de faire un cauchemar lui aussi, il lui dit alors:

Je vais aller voir s'il n'y a pas un petit déjeuner d'inclus avec notre chambre, nous aurons besoin de force pour trouver notre emploi aujourd'hui, et ce n'est pas un ventre vide qui va nous y aider...

Sur ce, Lancelot laissa Legio le temps de se réveiller et alla se renseigner pour le petit déjeuner, revenant plus tard avec le dit déjeuner, une tranche de pain et des œufs avec des pommes de terre découper, il déposa alors le plateau pour Legio sur la table de chevet après qu'il ai reprit son armure et commença lui-même à manger.
Pièces Pièces : 10476
Nombre de messages : 413
Age : 2016
Date d'inscription : 18/11/2010
Voir le profil de l'utilisateur


<(^v^)>





<(^v^)>

Équipements:

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Legio Fretensis a écrit :
avatar
Joueur
Mar 28 Juil 2015 - 23:32
Pendant qu’il était en train de se remettre de son cauchemar – l’un qu’il avait l’habitude de faire lorsqu’il était encore un bleu dans la Garde mais qui n’était pas revenu depuis longtemps – Legio entendit son compagnon se lever en sursaut lui aussi … et crier ce qui semblait être la désignation utilisé pour décrire l’un des monstres de son monde. Certainement il avait été moins secoué que l’Imperial cependant car il se leva presque immédiatement et informa le Capitaine qu’il partait à la recherche du propriétaire de l’auberge pour savoir si le déjeuner était inclus dans le service de chambre. Une fois que Lancelot fût sorti hors de leur chambre, le vétéran se leva de son lit et commença lentement à remettre son armure, murmurant des prières que les Techno-Prêtres de l’Adeptus Mechanicus avaient apprises aux gardes comme lui. Des prières qui devaient normalement être récité à chaque fois mais qu’il n’utilisait que lorsqu’il devait se calmer après des mauvais rêves.

Une fois son armure sur le dos, il se tourna vers la porte et remarqua que son compagnon ne semblait pas encore près de revenir. Le soldat pourrait évidemment sortir et partir à sa recherche … mais il n’avait pas envie que le Commandant Hawkeye crois qu’il se prenait pour son babysitter. Prenant cela en compte il en vint à la conclusion qu’il avait le temps pour réciter une litanie, bien qu’il se demandait si le Dieu-Empereur pourrait l’entendre d’ici, peu important où « ici » se trouvait. L’Impériale décida de le faire tout de même car après tout, avoir la foi ne pouvait pas faire de mal et il connaissait la litanie parfaite pour sa situation … il fouilla donc dans l’une de ses poches et en sortit un collier au bout duquel se trouvait un Aquila a deux têtes, symbole de l’Empereur et de l’Imperium. Le serrant entre ses doigts de manière a ce qu’il soit visible, Legio s’agenouilla sur le sol et commença à réciter, ne remarquant pas l’entré de Lancelot à ce moment précis.


- Ô Empereur Éternel
Qui à lui seul nous surveilles tous
Et règne sur les marées et tempêtes
Fait prevue de compassion envers tes serviteurs
Préserve nous des perils de l’Immatérium
Que nous puissions retourner sains et saufs
Dans le Domaine des Hommes !


Lorsqu’il ouvrit de nouveau les yeux, il remarqua qu’il n’était plus seul et se demanda sérieusement si ce monde était en train de le rendre mou ou s’il fonctionnait sur des principes logiques différents pour qu’il n’entende pas les bruits d’un homme de la taille de Lancelot frapper les planches de bois d’une auberge médiévale. Décidant de garder la question pour plus tard, il se redressa et prit l’assiette dans sa main et commença à déjeuner en s’asseyant sur le lit qui craqua sous le poids de l’armure – mais ne s’effondras point.

- C’est le meilleur déjeuner que j’ai eu depuis mon stationnement sur Cadia il y à … À cela, il prit une pause et jeta un coup d’œil à sa montre caché sous l’un des brassards de son armure.… quatre semaines. Par ailleurs, nous avons enfin franchis le cap du 41e millénaire et nous entrons dans le 42e ! Une année de plus survécu par l’Imperium, une année de plus de sacrifice pour faire prospérer la race humaine.

Cette phrase sonnait peut-être sarcastique mais non, Legio était véritablement fier de savoir que l’Imperium avait une nouvelle fois survécu à une autre année. Enfin, il assumait que c’était le cas. Il n’était plus exactement en territoire Impériale mais il pouvait assumer qu’en deux semaines les armées de l’Empereur n’avait pas pu toutes être éliminé. Reprenant son déjeuner il commença à repenser a leur possible emploi. C’est à ce moment qu’il se rappela d’un détail : les taverniers savaient toujours ce qu’il y avait comme petit boulot à réaliser dans des villages comme celui-ci. Évidemment le leur était muet mais il avait probablement des affiches de tête mise à prix sous le comptoir.

- Lorsque nous aurons terminé, allons voir l’Aubergiste, il possède surement des affiches pour chasseur de prime, cela serait un bon début.
Pièces Pièces : 8717
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/01/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


To each of us falls a task. And all the Emperor requires of us Guardsmen is that we stand in line, and we die fighting. It is what we do best: we die standing.

RP en cours : À la recherche d'homme pure
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Lancelot Hawkeye a écrit :
avatar
Chomp
Jeu 30 Juil 2015 - 4:23
Lorsque Lancelot était revenu, Legio avait commencé à réciter une prière, celui-ci ne semblait d'ailleurs pas avoir remarquer sa présence, par respect, Lancelot le laissa terminer de réciter sa prière, après tout, même dans les terres dévastées, les plus croyant récitait également des prières envers un quelconque dieu pour leurs venir en aide, une fois terminer, ceux-ci commencèrent à manger et Legio déclara que s'était son meilleur déjeuner qu'il avait eut depuis un mois avant de déclarer qu'ils avaient franchit le cap du 42e millénaire, ce à quoi Lancelot répondit, tout de même étonné:

Vous êtes rendu au 42e millénaire pour l'humanité!? Je dois avouer que j'aurais bien voulu naître dans votre univers... Nous sommes sur le point de nous éteindre alors que notre calendrier est rendu à 2285 et nous n'avons rien pour coloniser une autre planète, mise-à-part la machine qui m'a envoyer ici, il faudrait pour cela que je sois capable d'y retourner pour leurs signaler la découverte et s'assurer que ce monde puisse tous les accueillir...

Ceux-ci finirent alors de manger, ayant entre-temps eut la réaction de Legio celui-ci proposa ensuite d'aller voir l'aubergiste car celui-ci serait plus apte à nous renseigner sur les têtes mise à prix, Lancelot acquiesça à cette remarque puis ceux-ci se dirigèrent vers l'aubergiste une fois leurs repas complètement terminer qui leurs indiqua les fameuses affiches sur le mur qui représentait les différents criminels de Begnion, soit pour la plupart ce qui semblait être des hommes-chats et des femmes-chattes, il y avait également des hommes-aigles et l'un d'eux, étant considéré comme très dangereux, semblait être un homme-dragon. Lancelot observa les affiches, lançant ensuite un regards à son compagnon afin d'avoir son avis...
Pièces Pièces : 10476
Nombre de messages : 413
Age : 2016
Date d'inscription : 18/11/2010
Voir le profil de l'utilisateur


<(^v^)>





<(^v^)>

Équipements:

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Legio Fretensis a écrit :
avatar
Joueur
Lun 3 Aoû 2015 - 23:46
Ainsi donc Lancelot était venu sur ce monde grâce à un Teleportorum, selon ses dires. Étrange que la machine n’ait pas été visible dans le désert où il avait été trouvé. Certainement qu’un autre machine du genre devait exister quelque part dans les environs ou au minimum sur cette planète, sinon le transport n’aurait pas pu fonctionner – à moins qu’il soit trop optimiste et que la construction ayant apporté le Commandant ici n’avait rien à voir avec ce à quoi il pensait. C’était néanmoins une piste digne d’intérêt car ils pourraient non seulement sauver sa pauvre planète de l’extinction – car oui, ils ne connaissaient pas l’Empereur mais ils étaient tout de même des humains n’ayant pas succombé aux promesses du Grand Ennemi ni aux mensonges des Xenos. Plus d’hommes à mettre à contribution pour augmenter les forces de l’Imperium si jamais ils pouvaient être sauvés.

- Ne t’y méprends pas, l’Imperium est une institution qu’il faut défendre a tout prix, mais la vie n’y est pas forcément facile. Tout ce que l’humanité possède, nous devons combattre chaque jour, chaque minute pour le conserver. Un homme comme moi? Le jour où je mourais, je ne serais qu’un autre chiffre sur une longue liste de statistique. Mais ma mort aura gagné une précieuse seconde de plus pour le reste de l’espèce et je serai heureux de la donner au nom de l’Empereur le jour où je devrais le faire.

Legio était parfaitement sérieux. Il était vieux maintenant, il avait vu la réalité sur le terrain. La propagande officielle et le Tactica Imperial disaient que la vie dans la Garde était héroïque et que chaque homme pouvait se couvrir de gloire mais lui savait qu’ils ne servaient qu’a ralentir l’inévitable en attendant un miracle de l’Empereur. Cependant, il n’était pas dégoûté. Il comprenait la raison de ces mensonges : il ne fallait pas que le moral s’effondre tant que l’espoir existait encore. La survie de l’espèce était plus importante que la vie d’un soldat.

Les deux hommes descendirent alors pour aller jeter un coup d’œil aux affiches de recherche. La plupart des criminels semblaient être des mutants : parfait, cela servirait leur but sans qu’il se sente coupable de tuer des humains qui auraient pu être amené dans la lumière de l’Empereur. Il s’apprêtait à prendre les affiches des hommes et femmes aux allures de félinides lorsqu’il en vit un dont la récompense était plus haute que le reste … mais surtout, son apparence l’interpella, rappelant à lui des souvenirs de sa lointaine Hisperia. Les ailes dans le dos de cette chose ramenèrent une mémoire enfoui à la lumière : les Drakes de l’Ancienne Telarim. Ces xenos avaient dût être vaincu par ses ancêtres pour que l’humanité deviennent la race dominante de la planète et maintenant il avait une chance de se prouver digne Hisperien en affrontant un mutant sensiblement semblable. Une occasion parfaite de démontrer qu’il méritait pleinement la plus haute distinction militaire des régiments d’Hisperia, la Médaille des Plaines Écorchés, créer pour commémorer la bataille où ils avaient brisé à jamais la puissance Draconique.


- Allons affronter celui avec les ailes de Drake. Cela sera pour moi une chance d’honorer mes ancêtres.

Se dirigeant vers la sortie, Legio sorti un énorme couteau du fourreau se trouvant de l'autre côté de sa ceinture, a l'opposé de son sabre, et l'attacha au bout de son Lasgun. Un Garde Impériale se respectant ne pouvait pas se diriger vers un combat sans sa baïonnette après tout. Une fois cela fait, il attendit que le Terrien ne le suive a l'extérieur avant de sortir la carte qu'il avait acquit de la part des marins l'ayant apporté jusqu'ici. Il compara sa carte avec l'endroit présumé de la position de l'homme-dragon puis se mis en route en faisant signe à Lancelot de le suivre. En marchant il en revint a ce qu'il en savait de son compagnon et de son monde jusqu'à présent.


- Vous êtes sur le bord de l'extinction tu dis? Ne soi pas trop péssimiste. La guerre nucléaire a ravagé la planète Krieg dans la 457e année du 41e millénaire et pourtant de nos jours, ils fournissent chaque année 50 millions de recrue pour la Garde Impériale. Il y a encore de l'espoir pour ton monde.

De l'espoir. Est-ce que se trouver loin de l'Imperium était entrain de lui rappeler pourquoi il combattait depuis tant d'année pour la sauvegarde de l'humanité? Il avait passé tellement de temps dans des batailles pour la survie qu'il avait commencé à oublier ce que c'était que d'avoir de l'espoir pour le future.
Pièces Pièces : 8717
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/01/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


To each of us falls a task. And all the Emperor requires of us Guardsmen is that we stand in line, and we die fighting. It is what we do best: we die standing.

RP en cours : À la recherche d'homme pure
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Lancelot Hawkeye a écrit :
avatar
Chomp
Lun 10 Aoû 2015 - 2:53
Lancelot hocha la tête en regardant l'affiche avant de regarder les détails, étrangement, même S'il était dans un autre monde, il arrivait à lire ce dialecte, du moins, il espérais qu'il arrivait bien à lire et que ces mots n'avaient pas d'autre signification, apparemment, il pouvait lire que celui-ci était un renégat de la nation draconique qui faisait des problèmes dans la forêt, de nombreux chasseur n'avaient pas pu ramener de diner dernièrement à cause de cette homme-dragon qui monopolisait leurs forêt de chasse, celui-ci se retourna alors vers Legio, affichant un ton sérieux:

Tu as raison, mieux vaux s'en occuper en premier, apparemment, la population locale est directement touché par les agissement de ce monstre, nous ne pouvons le laisser continuer...

Lui et Legio avaient entrepris de se diriger vers la sortie, le Commandant avait été chanceux sans le remarquer, à cause de sa casquette d'officier entre-autre, ses cheveux n'avais pas croiser les rayons du soleil encore et étaient resté argenté, cependant, la seconde qu'il mit le pied dehors et que la balance de son corps n'expose certain de ses cheveux qui dépassait de sa casquette au soleil pour que ceux-ci prennent soudainement une teinte blonde-dorée, bien que Lancelot était habitué au point où il ne le remarquait plus, certain passant furent un peu estomaquer, balbutiant des mots bizarre mais Lancelot les ignora, répondant à ce que Legio venait de lui dire:

Je ne veux pas paraître désagréable avec cette remarque, mais n'oublier pas Capitaine Legio, que dans mon monde, nous sommes les seuls humains de l'univers, nous n'avons pas encore réussi à coloniser d'autre planète encore donc nous ne pouvons espéré avoir de l'aide un jour... Et puis, notre premier contact ayant été hostile, si cette race alien reviens demain sur ma terre, nous n'avons aucune chance, ils n'étaient que deux la dernière fois et ont réduit en cendre plus d'une dizaine de mes hommes, si une armée débarque, je n'ose imaginer...

Après avoir fini de répondre, Lancelot remarqua quelque chose, faisant signe à Legio... Un magasin de carte où ils pourraient au moins voir la carte de la région et savoir par où aller, ce petit détails réglé, ceux-ci trouvèrent un marchand qui devait passer proche de cette forêt qui accepta de les emmenez en échange de leurs service pour défendre sa cargaison contre d'éventuel pilleurs qui pourraient se trouver sur le chemin... La petite caravane se mit alors en marche tranquillement, quelques heures plus tard, le soleil étant rendu bien haut dans le ciel, Lancelot et Legio ainsi que leurs petite caravane arriva à l'orée de la fameuse forêt où leurs chasse allait débuter.
Pièces Pièces : 10476
Nombre de messages : 413
Age : 2016
Date d'inscription : 18/11/2010
Voir le profil de l'utilisateur


<(^v^)>





<(^v^)>

Équipements:

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Legio Fretensis a écrit :
avatar
Joueur
Mar 11 Aoû 2015 - 23:58
Lancelot semblait d’accord pour s’occuper du draconid en premier et l’Impériale en était reconnaissant, cela lui permettrait de se tester contre les accomplissements de ses ancêtres. Peu après, les deux hommes sortirent de la taverne et se retrouvèrent au Soleil – les cheveux du Commandant passant de nouveau d’une couleur à une autre, mais cette fois-ci le Capitaine s’y attendait et n’eut pas de réaction particulière, contrairement aux habitants du village qui firent quelques demi-tour pour s’assurer qu’ils avaient bien vu ce qui venait de se passer. Mais le vétéran ne les écoutait pas, préférant écouter ce que le Commandant Hawkeye était en train de lui dire.

C’était vrai que Krieg avait eu cette guerre dans un passé relativement récent et donc n’était pas la seule planète humaine dans une proximité immédiate. C’était également vrai que les armes et doctrine de cette planète « Terre » ne semblait pas particulièrement adapté à combattre des races xenos hostile – mais c’était une répétition, toutes les races de xenos étant forcément hostile – cependant, le blondinet venant d’un monde irradié semblait ne pas avoir compris l’implication de la présence de Legio ou de son appartenance à l’Imperium.

Pendant que les deux racistes s’occupait à sécuriser une carte de la région ainsi qu’un travail en tant qu’escorte d’une caravane qui les apporteraient proche de leur destination et surtout de leur cible, Legio pensa à ce qu’il allait dire à ce Lancelot, qui n’avait apparemment pas remarquer que par la présence de ce monde féodale ainsi que d’un soldat de la Garde Impériale, il venait de découvrir que son monde n’était PAS seul dans l’univers. Prenant place sur le chariot du marchand, le Capitaine sortit le magasine de son Lasgun et le déposa à côté de lui sur le banc pour le faire recharger par la lumière solaire. Une fois cela fait, il regarda son compagnon et pris la parole :


- Loin de moi l’idée de vouloir paraître désagréable, Commandant, mais vous dites que vous êtes la seule planète humaine dans votre monde. Où sommes-nous donc, alors? Je ne crois pas que nous soyons dans un autre univers. Ce qui veux dire que vous n’êtes pas seul et que, lorsque nous pourrons quitter cette planète, je pourrais avertir l’Imperium de votre existence et ainsi vous ne serez plus seul et comme Krieg vous renaîtrez de vos cendres.

Et comme Krieg vous servirez à donner des recrues pour la guerre éternelle pour la survie de l’humanité fût la partie de son discours que le Capitaine Fretensis décida de ne pas dire à voix haute. Il ne mentionna pas non plus que les hommes de cette « Terre » n’auraient aucun choix en la matière car l’aide de l’Imperium venait toujours avec un prix attaché. Mais cela restait en son opinion un meilleur destin que de simplement s’éteindre sans que le reste de la galaxie n’ait jamais su que vous existiez. Mais il arrêta de penser à cela car bientôt la forêt apparut et leur cible ne se trouvait certainement plus très loin. Reprenant son magasine maintenant chargé à pleine capacité, Legio sauta hors du chariot et se dirigea vers l’orée de la forêt après avoir remercié le marchand de son aide. La question était maintenant de traquer la bête jusqu'à son repère.

- Est-ce que l'affiche indiquait plus précisément sa cachette, où on doit chercher à l'aveuglette?En disant cela, le Capitaine se servait de son œil bionique pour observer les confins de la forêt se trouvant devant lui, cherchant une signature thermique ou un autre indice pouvant lui indiquer le chemin a prendre. Le cogiteur intégré à son organe de remplacement remarqua bientôt des traces étranges sur des troncs au loin et l'Impérial leva son arme en s'y dirigeant, faisant signe à Lancelot de le suivre.

Une fois arrivé dans la clairière en question, les deux hommes purent voir que les arbres avaient été marqué par des griffes au cours d'une bataille - mais pas seulement les écorches. Il y avait également les cadavres de trois mercenaires qui n'avaient pas eux beaucoup de chance dans leur mission de récupérer la prime mise sur la tête du Drake. Legio suivit le carnage et remarqua que le sang qui partait des corps déchiquetés se dirigeait plus profondément dans la forêt en direction du territoire de Goldoa. Le vétéran se tourna vers son compagnon et lui dit :

- Semblerait que notre cible soi parti par là après son massacre, c'est certainement par là que se trouve sa cachette, donc.
Pièces Pièces : 8717
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/01/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


To each of us falls a task. And all the Emperor requires of us Guardsmen is that we stand in line, and we die fighting. It is what we do best: we die standing.

RP en cours : À la recherche d'homme pure
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Lancelot Hawkeye a écrit :
avatar
Chomp
Jeu 20 Aoû 2015 - 0:02
Tout le long du trajet, en plus d'écouter le capitaine Legio parler, Lancelot en avait profité pour admirer le paysage, après tout, la dernière fois qu'il avait vu de l'herbe c'était plus de 50 ans plus tôt et un autre 200 ans qu'il avait dormi dans son tube cryogénique, il repensais au fait que s'il retournais dans son monde pour dire ce qu'il voyait en ce moment, il était sûr qu'on le prendrait pour un fou puis Legio termina ce qu'il avait à dire, réfléchissant à ce qu'il venait d'entendre, il était vrai qu'ici était un monde et que des humains y habitait, mais Lancelot voulait surtout dire qu'il n'avait aucun moyen de savoir s'était dans quelle direction chez lui, il répondit donc avec un sourire, montrant que ce qu'il voulait dire n'était pas d'une manière hostile:

Cela me paraît très bien, cependant, je ne suis pas née de la dernière pluie, l'Impérium ne va pas juste nous donner comme cela et nous laisser en paix n'est-ce pas? Il va y avoir un prix à payer? Comment j'ai compris jusqu'à maintenant, la vie dans l'Impérium n'est pas aussi facile que cela, alors votre gouvernement ou état-major, peu importe ceux qui gère les ressources de votre Impérium vont vouloir un dédommagement? Bref, nous en reparlerons un peu plus tard si cela ne vous dérange...

En effet, l'orée de la forêt commençait à se faire voir de plus en plus, bientôt, ils étaient à destination, Lancelot pouvait voir le village un peu plus loin sur la droite, l'orée de la forêt étant à sa gauche, cela devait probablement être le village qui avait vu de ses habitants disparaître à cause de ce rôdeur, Lancelot eut soudainement un pincement au cœur en voyant les cadavres, ceci n'était pas une mauvaise chose, c'était plutôt l'inverse, lorsque cela lui arrivait, c'était à ce moment qu'il arrivait à prendre les décisions les plus rationnel durant un combat, la peur contrôlé, non pas la peur qui bloque tout mouvement, mais la peur qui oblige à être prudent et à bien calculé ses coups, fermant les yeux pour souffler, il les rouvrit calmement, ceux-ci n'exprimant aucune émotion, comme S'il venait de tuer toute émotion de son esprit pour faire le vide et ainsi, ne montrer aucune hésitation le moment de tuer, revenant à lui après cette petite transe subconsciente lorsque Legio lui demanda s'il y avait des informations sur l'affiche à propos de la cachette de leurs proie, celui-ci ouvrit son veston et y plongea sa main afin d'en sortir l'affiche qu'il avait subtilement subtilisé devant l'aubergiste aveugle puis regarda attentivement pour des détails avant de dire, sur un ton un peu décevant:

Nah, il n'y a que des infos comme quoi il a tuer plusieurs chasseur expérimenté et des villageois du village qui se trouve derrière nous, il semble que personne n'ait survécu suffisamment longtemps pour ramener des informations sur sa cachette... Espérons que le plasma va servir à quelque chose... Je suis derrière toi.

Bien que à part de son sabre à sa ceinture, et les quelques grenade, il ne semblait pas armé, Legio put enfin voir l'arme de son partenaire, celui-ci glissant sa main dans une poche intérieur de son veston, il en sortit une arme qui ressemblait à un fusil, mais avec des tubes, ressemblant presque à un jouet lumineux avec le canon qui était un tube vert, le bout du "canon" étant trois petit tube avec un quatrième au centre, tous se terminant par des aiguilles, et l'arrière de l'arme possédait quatre tube qui était relier aux tube qui était enrouler sur l'arme, il fit alors un signe à Legio qu'il était prêt à commencer la chasse...
Pièces Pièces : 10476
Nombre de messages : 413
Age : 2016
Date d'inscription : 18/11/2010
Voir le profil de l'utilisateur


<(^v^)>





<(^v^)>

Équipements:

Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Ven 21 Aoû 2015 - 14:33
Brigand vous dite ? Oui sans doute, mais par défaut. Monstre ? C'est une question de point de vue et de goût. Assassin ? Seulement les chasseurs. Gury avait battis son repaire non loin de la frontière de son royaume d'origine, une petite cabane caché entre les bois, quelque chose d'en soit amplement suffisant, il avait aujourd'hui après être partie en quête d'une quelconque caravane a dépouillé de ses richesses pour survivre sans autres infractions un certain temps, du combattre 3 mercenaires plutôt déterminé, mais au combien ignorant de ces pouvoirs, ceux-ci s'était vu donc sans plus d'avertissement après leur menace et tentative de tuer le Laguz dragon rouge. Vaincu par l'épée et tué par les griffes. En soit rien de bien surprenant pour Gury qui en était maintenant à vivre tout cela comme une routine.

Mais cette fois-ci quelqu'un était sur ces traces, et ses sens l'avait avertis du danger, ces 2 individus sortaient de l'ordinaire... Il allait devoir être bien plus prudent pour s'en défaire, c'est bien pour cela que Gury se trouvait donc caché sur les branches d'un arbres en attendant que se présente ses 2 dangers ambulant...

Lancelot et Legiot marchait donc droit devant eux suivant ce qui s'avérait être la piste du Laguz... Gury retira ses 2 épées de leur fourreau... Prononça quelques mots à ses ancêtres et sauta sur eux, en tournoyant de ses lames dans l'idée d'avec l'effet de surprise réussir à blesser les 2 camarades hétéroclites au flanc...

(dé 1)

Malheureusement les 2 individus avait plus de réflexe que Gury l'avait estimé, et tout les 2 à leur manières s'arrangèrent pour contre la lame et évité d'être blessé. Soit il allait devoir les surprendres dans ce cas, ainsi le laguz fit un salto pour prendre de la distance et évité une riposte possible. Il pointait de ces 2 épées ces individus menaçant tout particulièrement celui avec un oeil étrange qui avait le visage d'un être ayant vu des morts par millier...

-Allez y... Je vous attends !
Pièces Pièces : 24030
Nombre de messages : 7630
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Ven 21 Aoû 2015 - 14:33
Le membre '~PNJ general~' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 24030
Nombre de messages : 7630
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Néo-Tellius :: Begnion

Legio Fretensis a écrit :
avatar
Joueur
Lun 7 Sep 2015 - 20:51
À vrai dire, depuis le tout début, l'Impérial se demandait si son compagnon de voyage avait vraiment ce qu'il fallait dans ses tripes pour l'accompagner car il avait l'air de quelqu'un n'ayant pas véritablement connu la misère ou la mort dans sa vie. Il semblait beaucoup trop joyeux dans ses mouvements et ses paroles pour avoir vu le champ de bataille de près ou de loin, mais les doutes que le Capitaine avait s'effacèrent lorsqu'il assista a la réaction que Lancelot eut en voyant les cadavres. Oh, évidemment, c'était loin d'être impressionnant de son point de vu, mais qu'il puisse passer aussi rapidement à un état dépourvu d'émotion était sans conteste un avantage si les deux hommes se retrouvaient dans un combat d'envergure. Se concentrant sur la situation actuel il remarqua d'ailleurs l'arme de son comparse qui semblait étrangement avancé pour l'époque à laquelle il prétendait appartenir - mais il se souvint que si c'était une colonie coupé du reste de l'humanité ils n'utilisaient peut-être plus le même calendrier. Cela voulait dire que son arme était probablement basé sur un STC encore non découvert par l'Adeptus Mechanicus - ou alors un cas d'hérésie technologique, auquel cas leur planète serait rasé par les techno-prêtres. Les pensés du soldat furent interrompu brusquement lorsque les réflexes de dizaines d'années d'expérience lui firent comprendre qu'un danger s'approchait et qu'il effectua une roulade pour l'éviter.

Le vétéran releva la tête juste assez vite pour voir leur opposant effectuer un bond pour reculer hors d'atteinte de leurs armes de corps à corps. Sans réfléchir, Legio leva son Lasgun et pointa l'assaillant puis se ravisa. Il ne descendit pas son canon pour autant mais il commença à examiner la personne se trouvant devant eux. L'homme semblait assez jeune, équipé de deux sabre qui semblaient de nature assez primitive. Le plus important ici étant : l'homme. En entendant le nom homme-dragon, il ne s'était pas arrêté à la question de leurs apparence, croyant tout d'abord qu'ils auraient forcément la même que les xénos ayant par le passé habité sa planète. Ce qui d'ailleurs lui fît se demander si c'était leur cible ou non, ne voulant pas tuer un être humain innocent. Peut-être était-ce l'un des mercenaires ayant survécu au carnage? Mais dans ce cas pourquoi l'attaquer lui et le Commandant? Une inspection plus poussé lui firent noter les yeux étrange avec une couleur rouge orangé des plus inquiétante et finalement des dessins tribaux qui disparaissait derrière son armure. Son apparence hors du commun, sa présence ici et le fait qu'il les aient attaqué ne le menait que vers une seul conclusion : c'était bien lui la cible de la prime. Peut-être n'était-il pas un mutant après tout, mais il devait au minimum être un hérétique au vu des symbole étrange sur sa peau. L'hésitation de l'Officier s'évaporèrent et à peine les mots quittèrent la bouche de Gurik qu'un tir de Lasgun (euh, 1) le toucha à l'épaule ... et ne firent que le brûler aussi légèrement que si il avait mit sa main sur un chaudron un peu trop chaud. Legio se jeta sur le côté et se mis à couvert avant de jeter un coup d’œil à son arme.

- Frak ! Ce mot plein de signification échappa aux lèvres de l'Impériale lorsque celui-ci se rappela qu'il avait abaissé le niveau de puissance de son arme tout à l'heure lorsqu'il avait inspecté avant la bataille. Depuis il avait mit les pieds sur cette planète il commençait vraiment à se relaxer un peu trop, il avait devoir reprendre de plus bel ses habitudes d'entraînement pour ne pas complètement perdre la main. Pendant que son arme remontait son niveau de puissance, le Capitaine fît dépasser légèrement son œil de derrière l'arbre où il était pour observer leur ennemi et lança, histoire de gagner du temps, un :

- Alors c'est ça un homme-dragon? Je m'attendais à plus imposant !Ce qui était quelque chose de complètement imbécile à faire, mais il tentait de déconcentrer l'adversaire pour que Lancelot ait un meilleur tir que lui.

Pièces Pièces : 8717
Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 15/01/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


To each of us falls a task. And all the Emperor requires of us Guardsmen is that we stand in line, and we die fighting. It is what we do best: we die standing.

RP en cours : À la recherche d'homme pure
À la recherche d'homme pure
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Recherche costume homme 1910-1920
» [Résolue] Recherche Skin [Homme noir, bob gucci beige]
» Recherche Kimono homme
» Skins Touhou pour les Sims 2
» Recherche pose homme assie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum