Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponUltra-Sabotage00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

[PRISME]A l'Assaut des Champignons
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mar 30 Juin 2015 - 10:51
Rappel du premier message :






Suite à la destruction des deux dernières Tours et aux récents événements qui venaient de menacer l'équilibre des mondes, Monita, avant de disparaître, avait laisser un dernier message aux héros. Celui de se réunir, de se battre ensemble, pour reprendre les terres des Mondes. Missingn° et Ghirahim, grâce à Trascer, avaient semés le chaos et la desharmonie, et ce fut ainsi, que Mana, l'entité qui veillait sur les mondes, avait placé ces reliques nommés PRISMES de par le monde. Il fallait les trouver, et les détruire. Mais ces dernières, particulièrement résistantes, demanderaient l'effort d'un groupe réunifié d'aventuriers : les Guildes. C'est donc en progressant ensemble que vous pourrez avoir accès à ce troisième prisme neutre. En le détruisant, vous pourrez alors placer le votre, celui de la couleur de votre Guilde, et bénéficier de bonus avantageux sur le contrôle de ce territoire.

La reconquête du Royaume Champignon a commencé sous l'autorité du Roi Boo dont la Guilde bénéficiera d'un avantage sur le terrain. Mais les Toads ne vont pas se laisser faire et prendre leur Royaume si facilement ! Ils ont d'ailleurs commencé à organiser une contre-attaque. Ainsi, vous pouvez observer sur les remparts du château, divers mécanismes de défenses comme des canons bill-bourrins, ainsi que de nombreux Toads déterminés à vous empêcher l'accès au Château en lui même. Il va donc vous falloir non seulement percer les défenses, mais en plus, trouver le Prisme ! Quant à ce dernier, Mana l'aurait fait apparaître dans une toile magique du château, une peinture, qui vous donnerait parait-il accès à un autre monde particulier, fait d'une route arc-en-ciel, et remplie de détails fantastiques comme des blocs géométriques et de différentes formes qui flottent dans les airs. A l'intérieur, le chemin est raide, il va donc vous falloir faire une glissade...Sans tomber dans le vide ! Bon courage !

Percez la défense du château, infiltrez vous dans ce tableau magique...Et trouvez la toile !

Une fois que vous l'aurez trouvé, lancez à tour de rôle le DÉ NORMAL pour retirer des points de vie au Prisme. Celui-ci possède  30 PV. La Guilde qui parviendra à détruire le premier ce prisme, obtiendra le Royaume Champignon, le plus grand royaume de NW.

Faites de ce monde...Le vôtre. Et un lieu de résidence de premier choix.


Pour participer à ce topic vous devez donc faire partie d'une GUILDE et posséder un PRISME DE CONQUÊTE par Guilde
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur

Message
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Invité a écrit :
Jeu 8 Oct 2015 - 22:29
Joffrey ne réussit qu’à porter trois coups dont son adversaire réussit à se protéger avec sa carapace. Puis, le temps se mit soudainement à ralentir et l’horloge vivante embrocha Larry et Morton qui s’apprêtait à attaquer le jeune roi. Leur sang l’éclaboussa légèrement alors qu’il reculait. Il essuya son visage avec une expression de dégoût tout en regardant autour. Les créatures étant alliées à sa guide avaient un large avantage sur leurs ennemis. Un bruit attira alors son attention. Il semblait qu’une des tortues n’était pas morte. Il leva son épée mais, au même moment, le fou des arcs-en-ciel débarqua et le frappa avec des cadavres. Il le ficela et le mit dans un canon qui le projeta dans le ciel. L’explosion prit la forme d’un canard.

Joffrey tourna la tête vers Pyro, clignant les yeux d’incrédulité. Sa réaction fut de s’accroupir devant lui, de lui tendre une feuille et un crayon et de lui demander de lui dessiner un canard. Il dut résister à la tentation de découper les objets et de l’insulter.

« Tu n’as pas à donner d’ordres à un roi ! Mais puisque je suis bon, je consens à répondre à ta requête. »

Et il s’exécuta. Qui sait ce que cet énergumène aurait pu lui faire s’il avait refusé ? Il valait mieux ne pas prendre trop de risques. Le roi Boo se trouvait toujours sur le navire, le sourire aux lèvres. La température commença à baisser, après quoi des esprits, ses disciples, firent irruption sur le champ de bataille. Suite à la destruction presque totale des remparts, ils foncèrent. Le blondinet en profita pour, lui aussi, entrer dans le château. Les couloirs étaient parsemés de corps et il croisa plusieurs fantômes sur sa route. Il n’eut pas d’affrontement à faire jusqu’à ce qu’il arrive devant la salle du trône. Des [i]choses[i] gardaient la porte. Ils étaient plutôt nombreux. Pas question qu’il les affronte tout seul ! Il décida donc, pour le moment, de se cacher derrière un pilier. Les esprits affluèrent après un petit bout de temps. Joffrey se précipita sur un frère marteau et le poignarda par derrière alors qu’il était occupé avec ces derniers.
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Roi Boo a écrit :
Frissons
Sam 17 Oct 2015 - 14:29
Wendy fumante sur le sol, ses fantômes investissant à peu le Château, avec l'aide des Kremlin... Actuellement, le Roi Boo et ses associés étaient largement en position dominante, mais tout n'était pas fini, loin de là... Restait encore à prendre le cœur de la... "Forteresse". Et ce fut donc sans plus attendre que le Monarque Spectral s'envola presque aussitôt en sa direction, laissant le soin à Garinkar et à ses fidèles de finir de nettoyer la salle, où affluait déjà les restants de troupes Koopas, venues porter un secours inefficace à la princesse reptile, encore agitée de spasmes, ses veines parcourues par l'une des énergies les plus sombres : la non-vie.

Les couloirs, les salles de réception, les chambres à coucher... Tout cela ne ressemblait plus qu'à un gigantesque tempête qui se déchaînait à l'intérieur même de la royale demeure. Mobilier, armes, corps, sans vie ou encore hurlants, volaient à travers les airs, se plantant au hasard dans les chairs ou les parois... Et au milieu de ce petit apocalypse, le Roi Boo glissait, silencieusement, son sourire adressé aux mourants qu'il rencontrait toujours plus carnassier, suivit par le rictus de désespoir de son tout nouveau serviteur... La marionette de chair décomposée, la copie dégénérée de l'ancien héros du Royaume Champignon, frappait sans volonté mais avec une précision chirurgicale tous ceux qui osaient s'approcher de son maître et geôlier, qui l'emprisonnait de force dans un monde vivant dont il ne faisait plus partie.

Cependant... Malgré la beauté du spectacle, restait encore un objectif : la salle du trône.
Seulement... Celle-ci était bien gardée.

Koopatrouilles, soldats en caparaçonnés armés jusqu'aux dents, Frères Marto, entraînés depuis leur plus jeune âge, et Magikoopas, occultes serviteurs du Roi Bowser, allant même jusqu'à défendre son nom alors que celui-ci était déjà mort... Un nouveau mur sed dressait devant les envahisseurs, non pas un mur de pierre, mais un mur vivant, de chair et de dévouement.
Parfait. C'étaient les plus amusants à détruire.

Garinkar, le guerrier noir, finissait de prendre possession des autres pièces du Château, Iggy, le Koopaling renégat, pilonnait toujours ce qui restait de remparts, tandis que Tony the Clock finissait d'achever les troupes encore présentes... De Pyro et de Joffrey, le fantôme n'avait pas la moindre idée de leur emplacement. Peut-être prêtaient-ils main forte aux autres, peut-être étaient-ils morts... Il aurait bien le temps de le découvrir en examinant les cadavres, une fois la bataille arrivée à son terme... Quant à Rengar, le chasseur de têtes, il se trouvait juste devant lui, faisant face également à la rage désespérée des troupes d'élites de la Couronne Koopa.
C'était toujours agréable d'avoir de la compagnie.


-Eh bien ! Ces... tortues... ont un sens de l'hospitalité très relatif. Mais je les comprends, moi-même me présenterai-je sans doute à la mort, en partant du principe que cela me soit possible, si je savais pour qui je me battais... Un roi mou, un roi stupide... Un roi mort ! HEHEHEHE !

Pendant un bref instant, quelques secondes à peine, ce qui servait de visage au Souverain Blanc prit une expression presque démente. Une expression animale. Purement prédatrice. Mais ce qui fut sans doute le plus inquiétant, c'était la facilité avec laquelle il retrouva son calme glacial, montrant ainsi l'étendu d'une de ses plus grandes illusions : sa politesse.


-Rengar... Cher associé... Détruisons-les.

Mais après ces paroles, il ne se jeta pas dans la mêlée, non. Il disparut aussitôt, pour se matérialiser quelques bonnes dizaines de mètres en arrière.

-Très chers sujets, je crois qu'il serait assez civil de nous supporter dans notre entreprise, n'est-ce pas ? Allez... Soyez gentils et montrez que vous aussi vous pouvez vous comporter en armée.

Aussitôt les rangs fantômes se dispersèrent, pour se reformer presque aussitôt. Seulement, désormais... Ils s'organisaient.
Une nouvelle pluie de marteaux. Le Poltergeists se soulevèrent, et presque aussitôt les projectiles s'arrêtèrent en pleine course, tournèrent sur eux-même... Et tombèrent au sol, les Magikoopas réagissant avec une salve de sortilèges avant que l'attaque ne retourne à son envoyeur... Les Gobeurs, identifiant les sorciers comme des menaces, se mirent à régurgiter leurs masses d'ectoplasme sur ceux-ci, seulement quelques téléportations bien placées et le concours des Frères Marto ayant entre temps récupéré de nouvelles armes permirent aux tortues de réduire considérablement les dégâts à seulement quelques blessés et quelques armures salies...
Quelques ricanements fusèrent, et leurs regard moqueurs croisèrent celui des Boos, intimidés par de telles ripostes inattendues... Et jamais ils ne les quittèrent. Un Boo est timide, étrangement timide, et jamais il ne bougera si on ne détourne pas ses yeux de lui... Seulement... Une fois le dos tourné, ils deviennent... Oui, cruels. Et actuellement, ils étaient nombreux. Très nombreux.Si leurs adversaires baissaient ou detournaient le regard, c'était à une vraie vague qu'ils devraient retenir...
Mais le problème... Était ailleur. Dans leur dos, justement.
Des esprits violets, fins, aux yeux mauvais apparaissaient un à un, se débarrassant de leur voile invisible... Les Sneakers... Ils frappèrent.
La panique s'empara des rangs des défenseurs, et très vite, même si plusieurs soldats réussissaient à tenir tête vaillamment, une brèche s'ouvrit, laissant voir l'arcade qui marquait l'entrée de la salle du trône... Et deux Koopalings. Les derniers.
NécroMario se jeta entre les soldats... Et fini submergé par ceux-ci. Mais son maître, lui, était bien au delà des lignes ennemies... Et pour cause, il venait d'apparaître juste devant Ludwig, le soulevant du sol, sa langue serrée autour de son cou, et plongeait désormais ses yeux dans ceux du prince...


-Salutations, Ludwig...

Manœuvres correspondant aux dés :
 
Nombre de messages : 1802
Date d'inscription : 20/01/2014

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 17 Oct 2015 - 14:29
Le membre 'Roi Boo' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Action' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Dé Action' :

#3 Résultat :


--------------------------------

#4 'Dé Action' :

#4 Résultat :


--------------------------------

#5 'Dé Action' :

#5 Résultat :
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Rengar a écrit :
avatar
Chasse
Sam 17 Oct 2015 - 19:39
Rengar qui avait pris une certaine avance avait pu voir sur le chemin que les multitudes de fantômes à la solde du Roi Boo avait pris d'assaut le château de tout côté, tant et si bien que peu de bataillons ennemis n'était pas maintenant dans les couloirs aux prises avec ces monstres. Soudain la voix du formateur de leur alliance s'éleva à ses côtés. Face à eux, au bout de ce couloir l'élite des troupes adverses, constitué de Koopa en armure et équipé de nombreuses sortes d'armes, mais aussi des sortes de Magiciens et des lanceurs de marteaux. Un obstacle sur lequel les spectres du Roi Boo s'était heurté.

-Eh bien ! Ces... tortues... ont un sens de l'hospitalité très relatif. Mais je les comprends, moi-même me présenterai-je sans doute à la mort, en partant du principe que cela me soit possible, si je savais pour qui je me battais... Un roi mou, un roi stupide... Un roi mort ! HEHEHEHE !


Rengar leva un sourcil, il était étonné, le Roi Boo avait don déjà éliminé Bowser ? En soit une bonne nouvelle, mais Rengar avait quelques doutes, il avait déjà croisé et entendu beaucoup sur le King Koopa. Mais quoi qu'il arrive cela était une bonne nouvelle. Faute d'un rire, il y répondit donc par un sourire carnassier, tandis que son "ami de carnage" laissait échapper ce que Rengar appelle chez les prédateurs, son goûts du sang.

-Rengar... Cher associé... Détruisons-les.

-Avec...Plaisir.

Le fantôme disparut alors et sonnas la charge à ses sujets plutôt désordonné, qui se mirent alors bien en ordre en vue d'une attaque. Rengar quant à lui vit arriver d'un des couloirs ses Kremlings, ceux-ci c'était visiblement tous retrouver pour former un grand groupe compacte, il était là plus ou moins blesser, léchant encore le sang de leur ennemis sur leur lames ou leur griffes. Rengar trouvas intéressant de remarquer que pas un seul des lézards que King K Roll lui avait délégué pour cette conquête ne manquait à l'appel...Hormis bien sûr les morts. Peut être était ce là, la manifestation de leur sens de l'équipage... Ou plus probablement leur instincts primaire les convainquant de former une solide et puissante meute afin de frapper vite et fort.

Tous n'attendait qu'une chose, que le signal leur soit donné. Mais Rengar observait encore un peu les conséquences de l'assaut des fantômes qui avait réussis bien qu'avec difficulté et sans tellement causer de mort dans les troupes adversaires à créer une faible brèche. Rengar claquas alors des doigts, et pointa de son sabre la brèche en hurlant avec puissance.

-NE LAISSER QUE LA MORT DANS VOTRE SILLAGE !

Et ce fut l'assaut des Kremlings.(Lancé 1 = 3 dé)
Les Kritters mené par les Koobles enragé bien que costaud s'heurtèrent à là même résistance physique et projectile que précédemment les fantômes, si bien qu'il n'eurent pas vraiment moyen de faire plus de quelques victimes chez les Koopatrols tandis qu'il se voyait harceler par les marteaux et les sortilèges, les Koins avec leur bouclier protégeait malgré tout leur pairs avec efficacité évitant les pertes inutiles. Ce furent au tour des Kannons de donner du leur, il se mirent ainsi à tirer des boulets de canon, mais dans cet espace clos la difficulté pour viser correctement fut tel que peu de boulets touchèrent les troupes adversaires au lieu des murs de pierres qui soit explosait, soit laissait un trou à l'endroit ou le boulet avait traverser le mur. Déterminé à prouver leur talent, Klinger se mirent à agilement se déplacer en sautant de Kritters en Kritters, frappant vite et par en haut les Magikoopas, pour se retrouver au corps à corps face aux frères marteaux, soutenu par les Klaptraps qui habilement et en rampant sure traverser les rang des Koopatrols pour s'attaquer à ceux-ci, les Kutlass quant à eux se révélèrent assez agiter et violent pour égaler et gêner vraiment les Koopatrols pourtant plus nombreux et plus équipé.

Rengar pour sa part n'allait pas rester là derrière le front et comptait bien agir, ainsi il se mit à foncer à toute allure, rejoignant le front, il dégaina ses griffes de métal et son sabre et celle-ci se mirent à chauffer avec intensité jusqu'à en rougir, il projeta une bolas sur un Magikoopa qui s'apprêtait à lancer un sortilège sur lui, contrer de son sabre quelques marteaux, puis arriva au corps à corps, où il se mit à se déchaîner sa lame assez brûlante pour faire fondre la surface de l'acier fendait l'air et ...(Lancé 2 = 1 dé), mais les Koopatrols surent réagir rapidement formant rapidement un cercle de lance et protégé de bouclier pour tenir à distance Rengar et tenter de le blesser, ce à quoi le fauve décida de ne pas perdre plus de temps sur ses adversaires dérangeant.

Alors il sauta vers le bouclier d'un Koin pour s'en servir de tremplin et passer au dessus des Koopatrols cherchant à lui bloquer le passage, il se trouvait maintenant au corps de la salle où le Roi Boo venait de se téléporter, celui-ci venait de s'attaquer à un Koopa Alpha au cheveux bleu, visiblement un autres des généraux. Le spectre couronné tenait fermement celui-ci par le cou avec sa langue... Au milieu de la salle. Le prisme brillant de mille feu Rengar n'eu pas grande hésitation avant de savoir que c'était là l'objectif à abattre. Mais il fut interrompu lorsque qu'une sorte de balle le frappa avec force à l'épaule le faisant trébuché, et lorsque que le fauve blanc se tourna pour repérer la cible de cet affront, un Koopa visiblement miniature matérialisait 10 autres ballons qui furent projeté avec force sur Rengar et le Roi Boo qui en fut contraint de lâcher sa cible...

-Espèce de sale petit...

Rengar n'était pas amuser par ce jeux de balle, alors il fonça droit sur son adversaire malgré les ballons projeter.(Lancé 3 = 3 dé) Avec dextérité il éclata alors au sol une sphère d'argile qui laissa aussitôt échapper un nuage de fumée dans lequelles pénétrèrent les ballons projeter, Lemmy était curieux et étonné lorsqu'il vit qu'aucun des ballons n'avait réussis à traverser l'épaisse fumée... Et il fut alors totalement surpris par la salve de ces même ballons qu'il reçut en plein visage en chaîne... Rengar sortant du nuage dans un bond, frappant d'un coup de genou le Koopa , et enchaîna par un puissant coup de la poignée de son sabre sur son adversaire, qui se retrouva projeté vers le murs dans son dos de la grande salle ronde au milieu de laquelle le prisme brillait encore...
Pièces Pièces : 8335
Nombre de messages : 348
Age : 20
Localisation : En chasse
Réplique/Citation : "Tonight, WE HUNT"
Date d'inscription : 06/04/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



"Tonight, WE HUNT !"

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 17 Oct 2015 - 19:39
Le membre 'Rengar' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Action' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Dé Action' :

#3 Résultat :
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 26 Oct 2015 - 13:57
-Salutations, Ludwig...

Le Roi Boo plongeait ses yeux dans ceux du Koopa aux cheveux bleu foncé tandis que sa langue serrait le coup de celui-ci, Ludwig bien qu'ayant une apparence chétive et fragile arrivait tout de même à retenir la langue pour respirer et parler.

-Alors...C'est donc toi le responsable?

Ludwig Von Koopa lâcha alors un ricanement et s'exclama :

-J'aurais du m'en douter. Tu vas payer très cher.

Puis ce fut une salve de ballon qui fit relâcher la pression au Roi boo, et Ludwig en profita pour rentrer dans sa carapace et partir droit sur un mur pour ricocher et ce diriger vers le visage du fantôme(dé 1) dans lequel il entra et tourna avec violence rentra la face du spectre en elle même, il enchaîna par un salto arrière à la fin du quel il se  mit à léviter, assez haut pour faire face à son opposant couronné, et alors il agita son spectre en hurlant une formule magique :

-SUPREMUS LIGHTNING !

Son spectre libéra alors une véritable nuée d'éclair instantané ou statique, qui furent comme attiré par le Roi Boo, une charge assez puissante pour déstabilisez la nature d'un fantôme et l'affaiblir peut être même...(dé 2) Et l'attaque fut efficace, le Roi Boo pouvait sentir l'énergie brûlé son enveloppe physique et lui arraché des sursauts.

Dans la même pièces un autre combat se déroulait. Lemmy qui revenait à peine des sales coups que venait de lui infliger son adversaire revêtait un petit sourire amusé comme-ci cette affrontement dont l'enjeu n'était autre que le royaume champignon... N'était qu'un jeu. Tout d'abord le Koopa joueur agita son sceptre et surprise, 3 nuages de fumées orange dont sortirent 3 Lemmy identique et aussi agile, ceux-ci se mirent à projeter en chaîne des bombes plutôt grosses sur Rengar (dé 3) le fier traqueur toutefois n'était pas un débutant et réussis à esquiver la majorité des bombes qui explosèrent abîment mur et sol de pierre, puis l'un d'eux fonça sur le fauve en capace afin de le frapper (dé 4), mais Rengar fut prompt et rapide en une contre attaque, il projeta un bolas qui vint frapper la caparace là ralentissant, et il pointa son sabre pile dans l'endroit de celle-ci par ou est sensé sortir l'occupant... Mais contre attente un petit nuage orange explosa lorsque le sabre fit mouche et un goomba était là planté sur la lame du sabre de Rengar. Le fauve frappa l'air pour décoller le corps du champignon et hurla à son adversaire.

-FUYARD !


Pendant ce temps les troupes du royaume champignon tentait encore de leur mieux de retenir les Fantômes supporter par la meute Kremling(dé 5). Mais l'action était un total échec, si bien que leur formation se brisa, et les Kremlings et les fantômes commencèrent à prendre un avantage indéniable sur les troupes d'élites adverses.

En Dehors du chateau... Un nouveau problème venait de surgir, Iggy qui s'amusait aux commandes de son navire volant à pilonner avec violence les soldats ennemie prenant la fuite fut totalement bouche bée lorsqu'il vit une énorme carapace en fusion arrivé de l'horizon pour tomber avec violence dans le grand lac entourant une partie du chateau champignon... Et il se mit tout simplement à hurler en comprenant de quoi il pouvait s'agir, il secoua ses soldats en criant "LA FETE COMMENCE !!! ELLE COMMENCE !".
Et Bowser Squelette Titan, se leva de toute sa stature, le lac semblait littéralement s'évaporer à cause des coulées de lave que celui-ci laissait tomber de sa carcasse, au milieu de son ventre, une sorte de coeur en fusion, l'âme de Bowser même battait frénétiquement. Le monstre gigantesque cracha un boule de lave en direction du navire de Iggy. (dé 6) La boule de lave heurta celui-ci rongeant une partie du vaisseau qui malgré cela tenait encore bien le choque, les flammes déclenché furent même rapidement éteint par l'équipage... Le géant risquait d'être le plus grand obstacle de toute ses conquêtes, cela allait sans dire.
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 26 Oct 2015 - 13:57
Le membre '~PNJ general~' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Action' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Dé Action' :

#3 Résultat :
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Satojin a écrit :
avatar
Interressé
Mar 27 Oct 2015 - 23:05


Une heure après sa rencontre avec le boo et son attentat pyromane, Satojin arriva enfin devant le château. Enfin "château", le terme le plus approprié aurait été "place forte en ruine chaotique". Le premier "léger" détail que Satojin remarqua...était la présence d'un gigantesque monstre squelettique en feu, qui, visiblement, en avait après un vaisseau volant situé un peu plus loin. Jetant un coup d'oeil au monstre, Satojin se demanda si il était ce fameux Bowser, le roi de cette contrée. Il était inutile d'aller lui demander. Il se retourna vers le boo, qui souriait encore plus que d'habitude, sûrement pour ne pas montrer l'étonnement qu'il ressentait à la vue du monstre. Les boos étaient, décidément, très intéressants.

-Merci de ta compagnie, mon cher petit ami. Je vais continuer seul. Pourrais-tu juste prévenir ton maître de mon arrivée? J'aimerais beaucooooooup le rencontrer rapidement.

Ceci ayant été dis, Satojin entra dans le château par la porte principale...enfin, au vu de l'état actuel de l'édifice, la porte était surtout un gros trou béant. Mais bon, elle faisait quand même son boulot.



Marchant très tranquillement, Satojin prenait le temps de regarder partout autour de lui: des cadavres jonchaient ici et là. Les murs ,d'un beige clair, étaient couvert de sang. Quant au sol, la couleur rouge parvenait à dissimuler tant bien que mal le liquide, mais en faisant attention, on arrivait à distinguer de nombreuses tâches. L'endroit était...calme: on entendait,au loin, le tumulte du combat mais cela était presque imperceptible.
Après avoir arpenté les couloirs durant une dizaine de minutes, Satojin toma enfin sur un pauvre toad en piteux état...mais en vie. Lorsqu’il repéra le Serpent noir, il commença à parler, d'un ton saccadé:

-Vous...vous êtes venus...nous...sauver? La grande...hah...super-étoile soit...louée.

Il faisait vraiment pitié à voir: il lui manquait un bras et une bonne partie de sa tête portait une immense plaie, dégoulinant de sang. Il ne fallait pas être médecin pour comprendre qu'il n'en avait plus pour longtemps. Satojin planta son regard brillant dans les yeux du toad. Ce dernier était tellement épuisé qu'il ne remarqua même pas que les yeux de son interlocuteur avaient changés de couleur, troquant un jaune brillant pour un rouge sang.

Ils...sont...entrés dans la salle du trône...mais...seuls leurs chefs....ont pu faire cela... Il faut...absolu...

Le toad se figea d'un coup, comme pétrifié. Satojin émit un petit ricanement. Il avait déjà toutes les informations qu'il voulait. Alors comme ça, ce fantôme était déjà arrivé à la salle du trône? Magnifique,...tout cela était magnifique! En attendant, mieux fallait tuer le toad avant qu'il ne se rende compte de son erreur, on était jamais trop prudent...ou alors...
Une idée traversa l'esprit du Serpent noir...il voulait tenter une expérience...ses yeux changèrent aussitôt de couleur, reprenant ce rouge sang si particulier.
Lorsque le toad reprit conscience, il constata soudain, que, à la place du garçon aux cheveux noirs à qui il parlait, il y avait...

MARIO!?

Le héros du royaume champignon, Mario! Mais...alors que le toad allait lui raconter ce qu'il se passait au château, trop heureux de voir le héros en vie pour s'interroger sur le retour du héros en salopette, ce dernier passa son gant dans la plaie encore fraîche...Le toad hurla de douleur, complètement hébété, il fondit en larmes. Ignorant les cris de la petite créature, Mario mit son deuxième gant dans la plaie. Les hurlements doublèrent. Lorsque le héros en salopette retira ses mains, désormais maculées de sang, il les posa sur les joues du toad. Et, juste avant que ce dernier ne rende son dernier soupir, il vit Mario se distordre, laissant place à la silhouette du Serpent noir. Il ne put entendre qu'un léger murmure disant:

-Perduuuuu♪

Satojin avait; certes, perdu du temps, mais il préférait profiter de ce genre de petites choses agréables qui rendent la vie plus palpitante. Si ce toad n'avait pas été aussi blessé, peut-être qu'il aurait pu devenir son esclave? Après tout, tuer était une chose marrante, mais avoir des gens à sa botte était aussi drôlement pratique et surtout très grisante.
Satojin jugea qu'il avait assez perdu de temps comme ça. Après tout, il avait une idée pour gagner cette bataille et ainsi, gagner la confiance de ce "Roi Boo", qui semblait connaître de nombreuses choses très intéressantes. Peut-être avait il des informations utiles à Satojin. C'est donc d'un pas décidé que Satojin se dirigea vers la salle du trône, connaissant désormais le chemin. La maigre résistance de ces pauvres combattants allaient être brisée grâce à lui. Il se réjouissait déjà de se qui allait se passer...
Pièces Pièces : 8382
Nombre de messages : 79
Age : 20
Localisation : Dans un monde nommé "Nintendo World"
Réplique/Citation : Perduuuuu
Date d'inscription : 25/10/2015
Liens : Guilde:Roi Boo, Garinkar, Tony the Clock, Rengar


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Ven 30 Oct 2015 - 14:02
Décidément, si le Roi Boo avait un jour réellement apprécié les Koopalings, Ludwig Von Koopa aurait sans doute été son préféré. Il était le seul avec qui les discussions étaient un tant soit peu intéressantes, il devait le reconnaître... De plus, la tortue cachait sous sa, avouons-le, grotesque coupe de cheveux, une ruse et une répartie qu'il se trouvait contraint d'apprécier, malgré une prétention légèrement agaçante...
La résistance était toujours appréciable. Cela donnait un sens à la défaite de ses... "partenaires".
À leur destruction.

Et actuellement, c'était même le Seigneur Spectral qui devait faire des efforts pour ne pas céder. Céder sous les multiples éclairs, crépitants, qui parcouraient son être, traversant son enveloppe, semblant l'étirer à certains moment, comme un ballon qu'un puissant souffle distant, prêt à exploser, à se déchirer... Seulement il tenait bon, ses yeux pourprés, parfois écarlates sous l'influence de l'énergie qui courait à travers, toujours fixés dans ceux de son adversaire, une lueur plus mauvaise que jamais éclairant son regard...


-Moi ? Le payer cher ? HeheheHEHEHEhehe... Si tu savais... Voir la tête de ton ex-Roi, celle de tes confrères Koopalings, réalisant que c'est la fin... Ce petit spectacle n'a pas de prix. Un par un... Vos espoirs s'en vont. Un par un, ou bien par dizaines, nous achevons Toads et Koopas... Entends-tu leur cris ? Moi oui. Et sur cette symphonie que le désespoir arrache de leur cœur, le dernier acte de se magnifique ballet se joue. Alors, Ludwig... Veux-tu bien m'accorder cette danse ?

Soudainement, le Roi Boo gonfla les joues. Enfin... Tout ceci n'était que de la mise en scène destinée à son amusement personnel, car il n'avait nul besoin d'emmagasiner de l'air d'une quelconque manière, et surement pas dans des joues inexistantes jusqu'alors, de par sa nature de fantôme. Mais il le savait et l'assumait complètement, il aimait avoir une certaine théâtralité dans ses actions. Et ce jusque dans ses exécutions.
Ainsi donc il enfla, moqueur, mimant, parodiant les traits des Koopas tels que son adversaire quand ils s'apprêtaient à lâcher leur souffle enflammé... Et c'est ce qu'il fit. À son tour son sourire se déchira pour laisser place à... Une gueule. On ne pouvait appeler ça autrement. Un trou, noir, béant, aux contour cisaillés par des dents triangulaires, fines, tranchantes, et dont ne sortait qu'une longue langue épaisse.... Non. Autre chose en sortait. Quelque chose qui grondait. Qui allumait les ténèbres d'une lumière bleue et froide. Le feu. Le feu spectral.
Un impressionnant d'ectoplasme enflammé se déversa sur le pauvre Prince, qui se retrouva envelopper par un manteau infernal de flammes surnaturelles, qui brulaient peau, écailles, mais aussi âme...
Et sans doute dignité (dé Ac. 1="Bien").


-Huu... Je suis sûr que feu le Souverain de cette contrée aurait été admiratif face à un tel souffle, enfin, j'imagine que ne pas être mortel aide, dans mon cas... Huhuhu...

Et soudainement, le Pâle Monarque ondoya dans l'air, comme si son image n'était plus qu'un reflet sur surface perpétuellement changeante, et peu à peu, il parut perdre en consistance, en opacité aussi, faisant transparaître le décors dévasté auquel il tournait le dos à travers son sourire...
Un marteau fusa, le traversant de part en part, mais il ne broncha pas. Il laissa même échapper un petit rire moqueur. Il venait de rejoindre, du moins en partie, ce que certains auraient appelé "son plan initial", se rendant par la même totalement intangible... Il savait bien que Ludwig n'était pas idiot, et qu'il savait, de surcroit, maîtriser les arcanes de la magie, mais il préférait se doter de cette petite sécurité, le mettant ainsi hors d'atteinte de plus petites sournoiseries qu'il aurait pu lui réserver... (dé Norm. 1="3").


-Enfin... J'imagine que ce n'est pas pour rendre gentiment le Royaume à qui que ce soit, si tu te bats actuellement... Je t'imagine, toi et ton égo sur-dimensionné, pliant cette nation à ta volonté... À tes caprices... Et je te comprends. Car c'est exactement ce que moi, je vais faire ! À commencer par toi... N'est-ce pas ?

La voix du Roi Boo avait changé. Ses accents se faisaient de plus en plus douloureux, irrésistibles... Chacun de ses mots semblaient étirer le temps jusqu'à durer plusieurs minutes, et cette lueur... L'Amulette du Désir, encastrée dans la Couronne fantomatique pulsait désormais en rythme avec l'énorme joyau qui la surplombait, de manière terriblement obsédante. Et l'esprit de son propriétaire pesait, implacable, sur celui qu'il regardait droit dans les yeux (dé Ac. 2="Parfait" & Norm. 2="2").

-Car maintenant... HeheHEHEhe... Tu vas souffrir, n'est-ce pas ? Allez... Montre-moi comment tu souffre devant tes troupes... Fais-toi souffrir !

Et il s'acharnait, son esprit entier se déversait dans la tête du pauvre reptile, jusqu'à ce qu'il soit sur de l'avoir soumis... Et jusqu'à ce que quelque chose d'autre attire son attention.
Des nouveaux venus.
Il les sentait, il sentait leur esprit. Leurs sentiments. Leur énergie...
Le premier était discret, mais sa présence dans l'enceinte du Château ne faisait aucun doute, tout comme le plaisir mauvais qui émanait de lui... Le Maître Illusioniste sourit. Il espérait que cette personne ne s'opposerait pas à eux, mais il ne pouvait s'empêcher d'éprouver un léger plaisir à savoir la présence d'une telle pensée aux alentours...
Le second, lui, ne laissait pas le moindre doute quand à sa position dans la bataille. I n'arrivait pas encore à bien distinguer toute  les nuances qui le composaient, mais l'on pouvait déduire trois choses : c'était énorme, ça brûlait de rage... Et cette rage était dirigée contre lui.


-La suite s'annonce... palpitante...

_________

Hormis les duels que se livraient les divers leaders, ceux de l'invasion comme ceux de la résistance, les troupes, elles, continuaient de s'entrechoquer. Alors que Kremlings et fantômes continuaient leur travail de harcèlement et d'avance lente mais sûre, un monument vivant se démarquait du reste. Des dizaines de Koopas, enragés, se montaient les uns sur les autres dans l'espoir de réduire en miette ce que leurs propres corps avaient recouvert... Dessous ? Nécro-Mario continuait à gémir...

_________

-LA FETE COMMENCE !!! ELLE COMMENCE !

Tel fut le cri qui résonna à l'extérieur, annonçant le début d'un nouveau chapitre dans la bataille qui se jouait. Iggy, sautait, les yeux fous, son immense monument capillaire pendant légèrement sous l'effet de la sueur qui s'agglutinait dans ses cheveux, et perlait sur les verres de ses lunettes. Lunettes dont l'effet grossissant donnait à ses yeux plus fous que jamais des allures insectoïdes.
Lui, si petit face à ce gigantesque titan, monstruosité d'ossements, de roche en fusion, et de haine... Lui, et son vaisseau. Son petit bijou allait enfin montrer ce qu'il avait dans le ventre !


-BLEBLEBLE ! HEHEHAhaheHE ! Viens... Approche mon gros ! C'EST ÇA ! TOUT LE MONDE, ARMEZ LES CANONS ! TROIS ! DEUX !... ET PUIS ALLEZ-Y, SHOOTEZ-MOI ÇA ! FEEEEEEEUUUUUUUUUUUUUUUUUUYEAH !

Les Bill Balls partirent. Une douzaine de têtes sombres, suivies par une traînée de feu, se heurtèrent à la cage thoracique du gigantesque squelette reptilien (dé Ac. 5="Bien")...


Dés:
 
Pièces Pièces : 46997
Nombre de messages : 1802
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Ven 30 Oct 2015 - 14:02
Le membre 'Roi Boo' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Normal' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Dé Action' :

#3 Résultat :


--------------------------------

#4 'Dé Normal' :

#4 Résultat :


--------------------------------

#5 'Dé Action' :

#5 Résultat :


--------------------------------

#6 'Dé Action' :

#6 Résultat :
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Rengar a écrit :
avatar
Chasse
Dim 1 Nov 2015 - 12:37
Rengar faisait face aux doubles de son adversaires, ceux-ci se déplaçait avec rapidité autour de fauve tentant de visiblement de l'empêcher de trouver la bonne cible à abattre... Tout proche toute fois le lion albinos voyait le prisme au centre de la salle, il ne fallait pas perdre plus de temps... Et si il le fallait il tenterait une attaque rapide sur le prisme, et peut être ses troupes pourrait l'assister dans cette optique.

Une énergie s'était accumulé dans le corps du chasseur, une énergie sauvage, l'énergie du chasseur... Il était maintenant près à la libéré pour drastiquement augmenter ces capacités pour pouvoir se débarrasser du petit Koopa horripilant... Ainsi Rengar activa la technique : Goûts du sang, un étrange aura rouge et fumeux était maintenant laissé derrière chacun de ces mouvements... Puis il attaqua ! Ce précipitant à une vitesse surprenante il allait pouvoir rapidement et puissamment frappé chacun des clones (dé 1), fendait l'air de ses griffes métallique, il pourfenda tout les clones rapidement qui explosèrent en tas de fumée révélant des goombas K.O... Mais le Koopa n'était plus là ?! La réponse parvint au prédateur lorsqu'une bombe explosa juste à coté de lui, il venait de retrouver l'adversaire qui tombait du plafond en riant.

Mais Rengar n'allait pas s'arrêter là toujours sous les effets de sa technique, il fit plusieurs bond sur les murs de la salle pour plonger de manière ascendante vers sa cible pour frapper d'un puissant coup de sabre descendant tenu à 2 main. (dé 2) Un coup fort bien porter qui arracher un couinement suraigu à Lemmy Koopa dont la caparace avait maintenant une très grosse entaille sanguinolente. L'adversaire ne souriait plus... Plus du tout.

Pendant ce temps dans le couloir les Kremlings avait fait un carnage et il n'en fallait de peu pour qu'il puisse pénétrer dans la grande salle et participer eux aussi au combat... Bien qu'il serait sans doute trop impressionner par le niveau de combat de leur maître... Il pourrait peut être au moins s'attaquer au prisme... Ainsi les Kritters en première ligne soutenue par tout un tas de camarade saurien à l'allure varié chargèrent afin de définitivement ouvrir le passage... (dé 3) Et quel charge ! Les Koopatrops pourtant solide et doué dans leur domaine furent totalement éparpillé comme des quilles, encore plus de fantômes arrivait des couloirs et ceux-ci s'attaquait avec véhémence au magicien et au lanceurs de marteau qui hurlait de peur et de surprise. Plus grand espoir pour ces tortus il n'y avait. Les gros Kanons portant leur canon à l'épaule pénétrèrent dans la salle en armant leur machine pour soutenir le Roi Boo et Rengar dans leur combats respectifs...

Rengar pour sa part après son attaque précédente se trouvait dos au prisme en effet il n'avait pas oublié l'objectif principal et avait orchestré ces attaques de manière à échanger de place avec son adversaire pour être libre de frapper le prisme...(dé 4) Il frappa avec son sabre mais la première couche du prisme encaissa tout le choc, heureusement les Kutlass enragé frappèrent en nombre à leur tour le prisme pour l'endommager.


Prisme -1 PV + -2 PV (Attaque des troupes)

Prisme = 27 PV
Pièces Pièces : 8335
Nombre de messages : 348
Age : 20
Localisation : En chasse
Réplique/Citation : "Tonight, WE HUNT"
Date d'inscription : 06/04/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



"Tonight, WE HUNT !"

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Dim 1 Nov 2015 - 12:37
Le membre 'Rengar' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Action' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Dé Normal' :

#3 Résultat :
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Satojin a écrit :
avatar
Interressé
Mer 11 Nov 2015 - 22:35
Au fur et à mesure qu'il se rapprochait de la salle du prisme, Satojin entendait les tumultes du combat: fracas d'épées, coups de canon, explosions et surtout hurlements déchirants....tout cela formait une symphonie magnifique. Le sourire aux lèvres, Satojin marchait de plus en plus vite, impatient d'assister à ce massacre sanglant. Quelques minutes plus tard, il était enfin arrivé dans le hall permettant d'accéder à la salle du prisme, et ce qu'il vit fut...magnifique: des cadavres de crocodiles et ceux d'autres créatures gisaient sur le sol pathétiquement, des membres coupés étaient éparpillés ça et là, des trous formés par les impacts de divers projectiles recouvraient l'endroit, tout ça baignés dans une mare de couleur rouge...sang! Tout cela était si beau que Satojin en avait la larme à l’œil.

-Magnifique...tout cela est...si magnifique...

Tout ce carnage était donc l’œuvre de ce fantôme et de son armée? Parfait...Satojin avait encore plus envie de le rencontrer. En tant qu'artiste, ils allaient bien s'entendre.
Satojin continua d'avancer, le tumulte s'étant un peu calmé...il fallait qu'il se dépêche s'il voulait participer, lui-aussi ,au combat! Un cri encore plus horrible que les autres retentit soudain. Une assez grande quantité d'énergie s'était évaporée, Satojin le sentait. Il en conclut qu'un des chefs était mort mais il ignorait qu'en réalité, le cri provenait de dehors et que l'énergie était celle de Ludwig, dont la volonté venait de disparaitre. Il aperçut enfin les dernières troupes de défense du château en train de lutter vaillamment de leurs dernières forces. Il sortit son pistolet et commença à tirer sur les défenseurs restants. Ces derniers, trop occupés à lutter contre l'infanterie Kritter, ne purent rien faire face au pistolet de Satojin. Ils n'étaient que de simples cibles pour le Serpent Noir. Satojin était un peu déçu, car il savait que le combat était déjà presque terminé. C'est pourquoi il eut une idée: ils allaient capturer les défenseurs restants pour en faire ses esclaves! Cependant, cela s'avérait compliqué car il devait les forcer à se rendre et, en même temps, empêcher les Kritters de les exterminer...Ca y est! Il venait de trouver le plan parfait!
Prenant une profonde inspiration, le Serpent Noir hurla:

JE SUIS LE ROI BOWSER BWAH HA HA HA! JE VAIS TOUS VOUS MASSACRER, BANDE DE MINABLES!

La totalité des combattants (dés 1) des deux camps se retournèrent afin de voir la personne qui venait de hurler cela, d'une voix très familière...et virent que le responsable était...Bowser en personne! Évidemment, c'était Satojin, qui venait de changer son apparence. Les Kritters, n'étant pas habitués à réfléchir, ne se posèrent pas de questions comme "Il est pas censé être mort, lui?", et se jetèrent sur le faux roi. Satojin avait réussi à attirer leurs attention mais se rendit compte que les Kritters ne l'avait pas regardé suffisamment longtemps pour être pétrifiés (dés 2)...son plan n'avait donc pas marché!

-Bon...PLAN B!

Reprenant en vitesse son apparence, il dégaina, pour la première fois dans ce monde, son katana. Une immense énergie parcourut son corps...et ses yeux prirent une couleur identique à celle du hall: rouge sang...

-C'est partie...pour 30 minutes!

Alors que les Kritters allaient se jeter sur lui, ne se posant toujours pas des questions comme "ce type, c'était pas Bowser avant???", Satojin disparut. Il réapparut au niveau d'un frère marteau, à qui il assena un violent coup de pommeau, avant de disparaitre avec lui. Il mourrait d'envie d'étudier cette créature. Pendant ce temps, les Kritters, qui n'avaient pas compris que leur cible s'était échappée grâce à sa vitesse, crurent que leur assaut l'avait simplement pulvérisée. Satisfait, ils se retournèrent et chargèrent les rares survivants encore en état de lutter...
Satojin arriva enfin dans la salle du prisme, le frère marteau sur l'épaule. Il vit un espèce de gros tigre humanoïde en train de s’acharner avec quelques Kritters sur ce qui semblait être justement le prisme. Il aperçut aussi le corps d'un petit koopa, non loin de là. Enfin, en tournant la tête, il vit un immense fantôme avec une couronne sur la tête, en train de fixer un autre koopa aux cheveux bleus. Alors c'était lui, le roi Boo? Satojin sentait son énergie...incroyable...jetant le frère marteau dans un coin de la salle, il se servit de sa vitesse pour se placer juste devant le fantôme. (Petite précision: il est important de noter que Satojin ne se téléporte pas, sa vitesse est simplement tellement élevée qu'un œil normal est incapable de le voir)

Je ne pense pas me tromper si j'affirme que je m'adresse au roi Boo? Parfait! Salutations, cher monarque. Je me nomme Satojin, Satojin le Serpent Noir. Votre espion vous a sûrement tout dis sur moi donc inutile de me présenter. Vous savez ce que je recherche, et je sais que je peux vous être utile. C'est pourquoi je vous propose de rejoindre votre "guilde" afin de sceller une alliance.

Satojin ne laissa même pas le roi Boo dire un mot, il connaissait déjà sa réponse.

Je sais que vous êtes à cheval sur la politesse, c'est pourquoi je vous pris de pardonner mon impolitesse mais je préfère aller droit au but: je suis actuellement en train d'utiliser une grande quantité de mon pouvoir, et d'ici 20 minutes, je tomberais sûrement évanoui. Je vais m'occuper de ce prisme et après nous officialiserons notre accord...en tant que maître de ce pittoresque petit château. Ah une dernière chose, je préférerais que vous ne touchiez pas à mon cobaye, si cela ne vous ennui pas. Je vous remercie.

A peine avait il achevé sa phrase, que Satojin s'élança en direction du prisme, et, donna un violent coup de katana...Les Kritters, qui venaient de nettoyer la dernière vague de résistance du château entrèrent dans la salle du prisme à ce moment là et commencairent à attaquer, eux-aussi, le prisme.

Prisme -2 PV + -6 PV (Attaque des troupes)

Prisme = 23 PV
Pièces Pièces : 8382
Nombre de messages : 79
Age : 20
Localisation : Dans un monde nommé "Nintendo World"
Réplique/Citation : Perduuuuu
Date d'inscription : 25/10/2015
Liens : Guilde:Roi Boo, Garinkar, Tony the Clock, Rengar


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Liste des Pnj de Satojin: Alric Legion

"No matter what you do, destiny won't change."

Spoiler:
 


RP en cours:


Aucun actuellement
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 11 Nov 2015 - 22:35
Le membre 'Satojin' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Action' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Dé Normal' :

#3 Résultat :
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Satojin a écrit :
avatar
Interressé
Mer 11 Nov 2015 - 23:22
(petit fail, j'ai oublié les troupes ^^')
Pièces Pièces : 8382
Nombre de messages : 79
Age : 20
Localisation : Dans un monde nommé "Nintendo World"
Réplique/Citation : Perduuuuu
Date d'inscription : 25/10/2015
Liens : Guilde:Roi Boo, Garinkar, Tony the Clock, Rengar


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Liste des Pnj de Satojin: Alric Legion

"No matter what you do, destiny won't change."

Spoiler:
 


RP en cours:


Aucun actuellement
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 11 Nov 2015 - 23:22
Le membre 'Satojin' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Normal' :

Résultat :
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 3 Déc 2015 - 20:19
Ludwig se sentait terriblement brisé... Les flammes de non-vie lui arrachait ses écailles et lui grignotait son âme, de plus le Roi Boo avait utilisé les pouvoirs de son étrange amulette afin de l'hypnotiser. Mais Ludwig n'était pas dupe, ces grands pouvoirs de magicien et de génie lui permettait de voir sans peine la faille dans la méthode de son adversaire car ci celui-ci lui avait bien ordonné de souffrir, le musicien allait belle et bien s'en donner à coeur joie de libérer sa magie à travers son propre corps, ce qui évidemment le blesserait tant cette énergie est instable et puissante mais devrait aussi belle et bien arracher de la douleur au roi des spectres...



-Je...SUIS... PLUS FORT !

Les yeux du Koopa Alpha devinrent subitement blanc alors qu'il montait dans les airs, son sceptre de combat au sol, son corps entier se mit à se couvrir de puissant éclaire dont la couleur vacillait dangereusement entre le blanc et le noir opaque. Alors il déchaîna sa technique via ses paumes grandes ouvertes vers le plafond de la salle.(dé 1)

-INSIDIOUS SPARK !

Les éclaires blanc et noir, s'élevèrent puis retombèrent brutalement dans la salle, touchant les sbires de la guilde du phoenix qui commençait à être en nombre dans la salle mais aussi et de manière discernable se concentrèrent pour frapper le Roi Boo, Rengar, et Satojin, chacun d'eux sentis l'énergie les traversé, les brûlants et les paralysant quelques secondes, mais aussi en supprimant littéralement une partie de leur énergie.

La haine du Koopa était profonde en effet celui-ci avait toute confiance en ces pouvoirs mais son adversaire était terrible et l'obligeait à lâcher le meilleur de lui même, ce que Ludwig avait presque honte de dévoiler à d'irrespectueux voleur de trône.

-------------------------------------------------------------------



Dans la même grande salle Lemmy avait arrêté de sourire, en effet, le petit Koopa, touchait sa plaie sanglante et regardait ses mains couverte de sang avec une expression surprit.... Puis il se remit à sourire, à croire que seul la mort appauvrirait le regard joyeux de Lemmy.

-Tu es bon joueur. Ahah. Moi aussi.

Alors il matérialisa une bombe, bombe qui se mit à grandir, mais pas seulement, car une pluie de clone de celui-ci apparurent à ses côtés, ils se mirent tous à rapidement foncé sur les Kritters qui peut adapter à affronter un adversaire petit rapide et résistant avec sa carapace furent rapidement mit en désavantage. Certain eurent même l'audace de s'attaquer au principaux adversaire du camp adverse. (dé 2) Bien sûr pareil idée ne fut pas très résultante. La bombe elle grossissait encore, visiblement Lemmy prenait bien son temps, si celle-ci gonflait suffisamment, il était évident que la situation deviendrait très vite dangereuse pour tout les êtres présents dans la salle du trône.

----------------------------------------------------



En Dehors de la forteresse le Chaos régnait, aucune troupe n'arrivait à vraiment heurter le squelettique et titanesque Bowser qui de sa lave ravageait sévèrement la zone, il s'attaquait tant bien que mal à ce petit vaisseau volant manipuler par Iggy et armer jusqu'au dent, ceux-ci avait visé juste en tirant sur le torse du monstre car il poussa un puissant rugissement dont la douleur se sentait lorsque les bills balls explosèrent à l'impacte, ces orbites vides éclairé de flamme rougoyante ce tournèrent vers le navire, il s'arrêta un instant comme-ci il aspirait de l'air.... Et il crachas un terrible souffle de flamme sur le navire(dé 3). Le navire fut pris dans le jet de flamme, et se mit à prendre feu, Iggy allait devoir stopper les flammes pour ré-enchaîner par des tirs sur le titan... Ayant terminé son attaque toutefois il sembla se tourner vers le château du quel il s'approcha par 3 pas pesant, puis il frappa avec force le haut de celui-ci, arrachant tout net le toit, et découvrant ainsi les événements se déroulant en la salle du trône, chacun pu voir ainsi au dessus ou se trouvait précédemment le plafond le visage terrifiant de Bowser aujourd'hui plus qu'une âme incarné animé de haine et de colère....
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Jeu 3 Déc 2015 - 20:19
Le membre '~PNJ general~' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Roi Boo a écrit :
avatar
Frissons
Sam 5 Déc 2015 - 17:13

Un château, autrefois symbole d'une puissance pacificatrice centenaire, désormais réduit à l'état de ruine torturée dont les arches déchiquetées s'élevaient vers un ciel désormais déchiré par les flammes et les trainées sombres de la guerre, d'où s'élevait encore les hurlements, étouffés par la rumeur sourde du conflit, des victimes de tous les camps aux idéaux brisés à la manière de leurs corps étendus contre les murs ensanglantés, mais aussi des bourreaux dont l'odeur des cendres et de la chair mise à nue avait envahit l'esprit désormais réduit à la plus stricte expression de leur bestialité...
Au milieu de la mêlée, au milieu des soldats, des guerriers anonymes sans plus d'identité que les armes que l'on avait placé entre leurs mains et la folie que l'on avait fait doucement poussé en eux, se trouvaient ceux qui menaient cette folie. Les champions, les généraux, les... Rois. Le massacre tournait autour d'eux, véritable ballet en leur honneur et en retour ils semaient la mort, cette mort qui emplissait l'espace, l'alourdissait alors que la vie, elle, en paraissait désormais plus... vibrante. Plus sauvage.
Cette Mort qui maquillait la Vie, la recouvrait de son vernis épais, âcre... La sublimait. Tous ces êtres, chauds, humides, poisseux... Ils avaient leur place. Ils étaient beaux.
Enfin.

Un rire. Était-ce un rire ? N'était-ce pas plutôt un énième hurlement ? Non. La voix, enfin ce qui s'en rapprochait, avait été modelée, cisaillée, pour s'élever au-dessus du chœur des mutilés et des harmonies hystériques des tueurs. Car ce rire n'était pas naturel. Il n'était pas mortel non plus. Ce rire venait d'un lieu inexistant, d'un lieu pourtant si commun... Il s'échappait de se recoin noir, insondable, de l'esprit d'où naissent toutes les peurs les plus primaires et les angoisses les plus perverses, il était fait de cette obscurité impalpable et glacée qui s'empare des lieux où l'on ose pas poser les yeux, il venait de derrière les dos, de dessous les lits, du fond des tombes...
Il venait d'entre les dents d'une bouche dont ne sortait aucun souffle, au sourire cruel... Tranchant.

Magnifique. Tout cela était... Magnifique. Sans doute une de ses plus belles œuvres, bien qu'il devait bien reconnaître avoir été quelque peu aidé dans sa tâche, aussi bien par ses acolyte fraîchement acquis à sa cause que par la nature psychologique profonde de ses adversaires-mêmes...
Le Roi Boo jubilait presque, et il l'aurait fait si sa position de conquérant meurtrier ne lui imposait pas à ses yeux une certaine tenue. S'il n'avait aucune considération pour la dignité d'autrui, il se devait d'en faire preuve quant à sa propre personne, en tant que souverain ennemi... L'ironie de ses propres pensées l'impressionnait parfois lui-même.
Mais ce bastion, quasiment réduit en cendres, ces troupes qui s'entrechoquaient, son adversaire et celui de son partenaire dans la chasse, Rengar, qui dans de derniers soubresauts d'orgueil décidaient de faire payer les outrages subis par leurs corps à tous ceux qui se trouvaient présent sous forme d'éclairs, de bombes... Ce nouveau venu, intrigant, à l'aura follement carnassière qui réveillait dans le Spectre quelques désirs prédateurs, qui venait pour une raison inconnue lui prêter main forte à lui et à son armée d'esprits et de reptiles... Et surtout... Surtout. Le titan, aux os blanchis par la lave incandescent qui descendait encore en cascade de sa carcasse désormais creuse, qui venait de balayer le toit du Château... Bowser.




Alors le Seigneur Blanc sentit monter en lui une émotion qu'il reconnaissait parfaitement. La joie. Mais pas n'importe quelle joie. La joie de voir celui que l'on avait jeté plus bas que terre se relever, la joie de le voir subir de son propre chef les plus immondes sévices qu'il aurait pu infliger à son identité dans le seul but de la vengeance... Le voir mu et transformé par la haine. Et surtout, le désir de le briser à nouveau.
Il leva des yeux embrasés dans la direction des orbites vides du monstre squelettique, profitant du fait que son adversaire Koopaling se remettait tant bien que mal des blessures qu'il s'était infligé, et qui d'ailleurs faisait encore grésiller sa propre enveloppe spectrale...


-Ô grand Bowser ! Seigneur de la dynastie Koopa ! Roi parmi les rois... HEHEHEHE ! Regarde-toi... Qu'es-tu devenu ? Quel exemple donne-tu à tes si chers sujets ? Quel dommage... Certains voyaient en toi l'avenir de leur royaume... Quelques uns sont même allés jusqu'à pousser l'émotion, à t'appeler dans leurs derniers instants, je tenais à ce que tu le sache. Mais désormais ? Un monstre. Une carcasse, que seul la haine meut encore, je te plains... Tu es devenu, "Grand Roi Bowser", une de mes plus grandes œuvres, et ce sans même le savoir. Mais maintenant... -son rictus se figea en une expression de pure cruauté- Il va falloir que tu retourne aux limbes. Et... Que tu y reste.

Mais lentement, d'une lenteur calculée, le Monarque à la pâleur lunaire baissa ses yeux vers le jeune Koopa dont il s'était détourné jusqu'alors pour reprendre un air... Presque nonchalant.

-Mais avant cela... Si tu veux bien m'excuser, je dois premièrement terminer... quelques broutilles qui concernent plus ou moins directement ton jeune général ici-présent. Donc... Nous disions, Ludwig... Huhuhu... J'avais cru en finir avec ce cher Bowser, mais il semble bien décidé à me montrer jusqu'à ses derniers talents de rabat-joie... Le vilain. D'ailleurs je me demande si c'était bien intelligent de ma part de lui faire remarquer sa condition d'une manière aussi crue, elle doit être déboussolée la pauvre bête, aussi féroce soit-elle... Hehehehe... Voilà pourquoi je devrais m'empresser d'en finir avec toi, car vois-tu, ce n'est pas par manque de tact que je te dis ça, mais tu es bien moins intéressant que ce magnifique tas d'ossements au-dessus de nous... Je te propose donc, à toi aussi... de céder.

À chacun de ces derniers mots, la voix se faisait de plus en plus dure, elle résonnait sans problème dans tout l'espace qui séparait le reptile du fantôme... La température sembla brusquement baisser encore d'une dizaine de degrés brusquement, et ce malgré la présence du monstre incandescent, et les débris éparpillés se mirent à trembler au sol, comme agités d'une force surnaturelle. Car ils étaient agités par une force surnaturelle. Et l'esprit entier du Roi Boo se déployait, froid, sombre, terriblement pesant. Ludwig pouvait le sentir. Il pouvait sentir la peur peser sur ses pensées, les faire sonner faux dans sa tête... Vider cette dernière... Pour la remplir de ténèbres. Jusqu'à l'explosion.
Les chocs pleuvaient maintenant sur le Koopaling, faisant résonner la douleur en chœur avec les rires de son adversaire qui se transformait peu à peu en bourreau, mais ce n'était pas suffisant pour le faire céder, son esprit se fragmentait, mais il fallait lui faire subir une atteinte plus... physique pour définitivement en  finir...
Les deux duellistes n'y prêtaient pas attention, l'un car absorbé par la souffrance qui parcourait ses nerfs, l'autre car le responsable de cette situation, mais un espace de vide s'était formé autour d'eux, éloignant de leurs coups les soldats et guerriers de tous camps... La raison ? Les éclats de roche, les armes tombées au sol, les colonnades, les cadavres-mêmes... Dansaient. Ils volaient, avaient formé un tourbillon, fauchant au passage ceux qui s'en approchaient de trop près. Le spectre avait étendu son emprise mentale jusqu'à son environnement. Et comptait bien l'utiliser comme une arme mortelle.


-Hmm... Dis-moi... Une créature robuste comme toi... À combien de colonnes dans le visages peut-elle survivre ?

Et les-dites colonnes fusèrent à travers l'air chargé d'odeur... pour venir se fracasser contre le mur le plus proche, non sans avoir emporté dans leur sillon quelques Koopas aux crânes désormais réduits à l'état de taches sombre contre la pierre blanche. Mais Ludwig avait été épargné. Une seconde de relâchement. Une seconde où le Seigneur Spectral, pour préparer son attaque, avait du diminuer le poids de son implacable volonté sur celle de son ennemi avait suffit à ce dernier pour se libérer de son emprise et plonger à l'approche des morceaux d'architecture meurtriers. Impressionnant. Vraiment... Impressionnant. Mais il ne fallait surtout pas crier victoire trop tôt, jamais. En vérité, le Roi Boo souhaitait que sa cible ne soit plus en état de crier quoi que ce soit. Gémir, tout au plus.
Et l'Amulette du Désir, elle, agissait toujours.


-Oh... Bien joué ! Vraiment... J'admire le réflexe. Seulement... Ce sera, j'ose en émettre l'espérance, la dernière fois que ton corps réagira à ta volonté, sans se briser du moins. Car s'il réagissait plutôt à la mienne ? Par exemple... Tu vois la magnifique bombe que ton cher camarade semble vouloir tant nous offrir ? Et si... Tu l'envoyais sur ce sac d'os qui fut un jour le roi de ce pays ? Et si... Tu accompagnait cette bombe de ce beau voyage ? Avec ta maîtrise de la magie, cela devrait pouvoir se faire, non ? Et surtout, cette fois-ci ne tente rien contre nous, je compte sur toi. HeheHEHEhehe...

Il se tourna alors à nouveau vers Bowser Skelet, qui déchaînait sa rage sur tout ce qui passait à sa portée, puis il orienta son attention vers le Prisme, ne prêtant plus le moindre intérêt à celui qui voulait tant lui en interdire le passage il n'y avait même pas quelques minutes.

-Il est vraiment temps que le pouvoir change de mains... Alors commençons à faire le ménage dans tout ça.

Devant lui s'agitait encore la foule des combattants, toujours aussi acharnés, leur esprit sublimé par l'énergie du désespoir, leur corps transformé en sculpture torturée par la douleur qui taillait en eux pour les transformer... Il les voyait s'agiter. Ils étaient beaux, toujours, exprimant la souffrance et la peur avec une conviction qui l'aurait ému s'il se sentait concerné par les sentiments. Mais malheureusement, ils cachaient à sa vue un spectacle bien plus beau encore. Celui de l'avenir. Un avenir radieux. Un avenir de paix, d'équilibre, de sagesse et d'amour. Un avenir qu'il convoitait tant, pourquoi ? Car ce sont les plus beaux rêves qui, quand ils meurent, donnent naissances aux cauchemars les plus dévastés. Et ce possible rêve, ce possible cauchemar, prenait la forme d'un prisme, déjà pris d'assaut par Rengar et les troupes Kremlings. L'espace d'un instant, une prière fut récitée. Par qui ? Une bouche à travers laquelle aucun souffle ne passait, un esprit qui ne croyait pas, et un être qui proclamait les mots antiques sans y accorder la moindre foi, seulement pour l'amusement de les vider de leur sens... Et à qui ? Aux morts. Ou à la mort. Le sol se craquela en une longue crevasse, puis s'ouvrit littéralement en deux sur toute la longueur de la salle. Mais ce n'était pas proprement la terre qui se déchirait, mais la réalité. Pour laisser place à l'abîme-même qu'était la représentation de l'essence nécrotique. Les troupes paniquèrent, et s'éloignèrent le plus rapidement possible du gouffre. Réaction intelligente, car les quelques rares créatures restée à proximité, et ce quelque soit leur camp, se virent attraper... par des mains. Longues, décharnées, uniformément noires, les mains de la Mort, ce vide qui ne cherchait qu'à se remplir, consommaient tout ce qui passait à leur portée, mais les mortels n'étaient pas cette fois-ci leur cible principale, mais bien le cristal qui répandait ses reflets sur le champ de bataille. Les appendices ténébreux s'agrippaient à ce dernier tentant d'absorber l'énergie qui l'habitait, se désagrégeant peu à peu sous l'effet de sa lumière...
La faille disparut. Un peu de la vie du Prisme aussi.
Et les armes s'entrechoquèrent de plus belle.

Restait un problème à régler avant le combat final. Avant l'apothéose.
Enfin, un problème... Il ne se présentait pas comme tel. En vérité, il se présentait comme étant Satojin.


-Oh ! Bien le bonjour... Satojin ? Le Serpent Noir ? Vous êtes le personnage qui a fait sa fracassante entrée à ToaVille, n'est-ce pas ? Enchanté. Et je veux bien excuser l'impolitesse en des circonstances telles que les coups d'états... Huh... Nous allier ? Personnellement, je ne suis jamais contre le principe d'association, mais si vous le voulez bien... Nous en rediscuterons plus en détail quand tous ces petits tracas seront résolus, qu'en pensez vous ? Mais puisque vous semblez faire preuve de bonne volonté, chose que j'apprécie je ne vous le cache pas, je me permets de vous demander un petit service... Je dois avoir avoir une petite "discussion" avec ce grand personnage, dans tous les sens du terme, à l'humeur enflammée qui vient de balayer le toit de ce château... Alors si vous aviez la gentillesse de vous occuper de cette tâche, excusez-moi si elle est ingrate, qu'est le ménage de l'endroit... Surtout ce prisme qui, je trouve,  enlaidit terriblement ce monument de l'architecture qu'est cette magnifique et toute récente ruine... Et ne vous inquiétez pas pour votre cobaye, j'ai déjà eu l'ccasion de voir comment ces créatures fonctionnaient. Hehehe...

Le Royaume Champignon... Allait connaître quelques changements.


_____________


La masse des Koopas amassés sur ce qui fut autrefois autant un ennemis qu'une figure héroïque, maintenant réduite à l'état de serviteur cadavérique, se mis à trembler. Les armures et les écailles s'entrechoquaient sans jamais vraiment atteindre leur cible en décomposition, quand un cri strident fendit la mêlée, puis un second, pour se transformer subitement en un concert de hurlement de douleur à déchirer les tympans. L'amoncellement de soldats... s'était transformé en véritablement bûcher d'où s'élevait désormais de grandes flammes d'un bleu surnaturel... Ainsi qu'une silhouette, chancelante, titubante, rigide... Nécro-Marion surplombait le tas de ses victimes, le regard vide, la bouche déformée dans un rictus pitoyable. Quelques gémissements désolés, comme si son âme de héros souffrait encore quelque part au fond de sa carcasse, puis il se tut pour de bon.
Le pantin nécrosé leva alors les yeux vers les cieux. Pour y découvrir un spectacle dont l'horreur valait bien celle de sa condition.
Bowser, son vieil adversaire, son ami parfois, l'avait-il espéré dans une vie où les émotions lui étaient encore permises, se tenait en lieux et place du soleil, caché par sa gigantesque ombre, dans un état plus ou moins semblable au sien. Un squelette titanesque, animé par la haine, qui élevait ses poings dans sa direction.
Son corps se raidit, son bras se leva, et une formidable énergie se dégagea de celui-ci. D'impressionnantes flammes de non-vie nimbaient son poings, une lueur froide, dénuée de chaleur l'enveloppa quelques instants, et le projectile partit. Une énorme boule de feu partit dans les cieux en direction de la créature osseuse. Cependant, elle ne fit qu'effleurer une corne...



_____________


Les Koopas, Goombas et Maskass s'agitaient avec frénésie à travers les différents niveaux du vaisseau, gravement endommagé, dont la coque s'ornait d'une brèche fumante à travers laquelle l'on pouvait encore distinguer le foyer d'un incendie tout juste réprimé. Iggy dansait d'excitation face à la puissance de son géant adversaire, et il criait ses directives à travers le pont de son navire à la manière d'un étrange, tantôt ridicule tantôt inquiétant, capitaine pirate...
Ainsi, l'aéronef se retrouva relativement vite en état de voler correctement, et par conséquent de tirer. Et aussitôt que la nouvelle se répandit, la nouvelle salve de Bill Balls était prête à être éjectée avec violence... Et c'était sans doute l'ordre qui aurait été donné si un quidam n'avait pas eu la fâcheuse idée, suite à la destruction d'une partie de la réserve, d'entreposer les barils de poudre dans la salle des machines. Salle primordiale pour le bon fonctionnement de l'édifice de guerre, mais aussi où les étincelles ne sont pas rares, voire fréquentes...

Le feu d'artifice se vit à des kilomètres à la ronde.  

[CE POST N'EST PLUS EN COURS]


Actions et Dés:
 

Edit de Faust/Métal :
Pièces Pièces : 46997
Nombre de messages : 1802
Age : 17
Localisation : À la lisière du regard.
Réplique/Citation : ... L'entendez-vous ?
Date d'inscription : 20/01/2014
Liens : Guilde : Garinkar, Tony the Clock, Rengar, Satojin

Allié(s) : N.I.G.H.T.M.A.R.E.

Opposé(s) : Bowser, Flandre Scarlet, Rayman, Héraults de la Justice


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur






RP(s) en cours :

Ruines d'un ancien temps[Acte XI]
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Sam 5 Déc 2015 - 17:13
Le membre 'Roi Boo' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Action' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Dé Action' :

#3 Résultat :


--------------------------------

#4 'Dé Normal' :

#4 Résultat :


--------------------------------

#5 'Dé Action' :

#5 Résultat :


--------------------------------

#6 'Dé Action' :

#6 Résultat :
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Dim 20 Déc 2015 - 10:38
[Je up le topic pour vous demander de finir la conquête de cette région au plus vite !]
Pièces Pièces : 108660
Nombre de messages : 57195
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Rengar a écrit :
avatar
Chasse
Lun 21 Déc 2015 - 12:42
Rengar rageait.... En effet la situation prenait une ampleur qu'il n'appréciait pas lui qui était plutôt un chasseur et que l'ambiance des champs de batailles ne mettait pas en joie, la présence d'un Bowser squelettique titanesque n'était pas de son goûts, et surtout ces fichus Koopa Alpha qui résistait contre toute attente...



Il pointa sa lame en direction du clown qui ferait probablement sa dernière blague dans les secondes à suivre et hurla :

-Tu vas crever maintenant.


Et avec la précision lié à l'accumulation de son énergie instinctive il sortis de son dos son Harpon lumineux et tira droit sur la cible(dé 1). Le harpon se planta dans le bras de Lemmy lui faisant lâcha sa bombe qu'il lâcha sous le choque mais il était constatable que celle-ci continuait de grossir... Le harpon qui venait de transpercer le bras droit de la cible distribuant alors une décharge électrique paralysante au Koopa Alpha qui fut alors dans un état peu stable.

Le Harpon alors se mit à tracter brutalement la cible jusqu'à Rengar, celui-ci mit en avant ses griffes afin d'empaler son adversaire pour mettre fin au jeu.(dé 2) Le bruit des griffes aux lames rougeoyantes transperçant la partie avant de la carapace comme-ci il s'agissait de beurre fut agréable à l'oreille de Rengar qui souris et plongeant son oeil bleu dans le regard perdu et catastropher de Lemmy.

~J'ai gagner.


Puis il retira ses griffes du corps de son adversaire le projetant dans un coin de salle. Les clones de Lemmy qui s'était majoritairement fait faucher par les puissantes techniques du Roi Boo n'était plus et avait tous retrouver leur formes de ridicules et faible Goomba.

Le puissant fauve frappa quelques secondes les ennemis imprudents s'approchant trop près puis jeta son dévolu sur le Titan qui se tenait au dessus de la salle au toit arracher, de la lave coulait de la bouche de celui-ci, il risquait d'être un obstacle particulièrement consistant... Aussi Rengar frappa le prisme aider des sbires de la guilde avant de sortir son livre magique abimer, il y apposa le stickers de Ridley, alors se matérialisa hors du livre, le puissant Dragon mutant, Ridley, du haut de ses 10 mètres la créatures était impressionnante et prenait une grande place dans la salle, Rengar sauta sur son dos et s'y agrippa tandis que celle-ci décollait droit en direction de Bowser qui voyant cette oiseaux de mauvaise augure s'approcher vers lui, cracha une sphère volcanique dans la direction de Ridley(dé 3), et celui-ci qui était dirigé par les ordres mentaux de son invocateur Rengar, n'esquiva qu'en partie l'attaque si bien que le Dragon si fit tout bonnement arraché tout un avant bras. Heureusement que Ridley par sa nature de mutant pouvait se régénérer ses membres, mais l'affaire n'en restait pas là.

~Fait chier !

Rengar dont l'oeil orange voyait très clairement dans le torse du géant battre un coeur très particulier concluas très rapidement qu'il s'agissait là du point faible, volant dans les airs autours du chateau sur sa monture chauchemardesque, Rengar sortis de son dos une arme dont il avait déjà prouvé l'efficacité... Son Bazooka, avec lequel il tira une roquette droit vers le coeur du monstre(dé 4) Et celle-ci toucha juste, faisant relevé la tête au titan dans un hurlement rauque. Rengar ordonna alors à Ridley de foncer vers le torse pour frapper d'un coup de sa patte valide(dé 5) ce qu'il fit rajoutant encore plus de souffrance et animant encore plus la colère de la bête...
Pièces Pièces : 8335
Nombre de messages : 348
Age : 20
Localisation : En chasse
Réplique/Citation : "Tonight, WE HUNT"
Date d'inscription : 06/04/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



"Tonight, WE HUNT !"

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 21 Déc 2015 - 12:42
Le membre 'Rengar' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

#1 'Dé Action' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dé Action' :

#2 Résultat :
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Rengar a écrit :
avatar
Chasse
Lun 21 Déc 2015 - 13:08
Dé prisme. (désolé =/)

-6 PV (Attaque de Rengar) + -2 PV (Attaque des troupes

Pièces Pièces : 8335
Nombre de messages : 348
Age : 20
Localisation : En chasse
Réplique/Citation : "Tonight, WE HUNT"
Date d'inscription : 06/04/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



"Tonight, WE HUNT !"

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Lun 21 Déc 2015 - 13:08
Le membre 'Rengar' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Normal' :

Résultat :
Pièces Pièces : 32454
Nombre de messages : 8152
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Rengar a écrit :
avatar
Chasse
Lun 21 Déc 2015 - 13:11
@Rengar a écrit:
Dé prisme. (désolé =/)

-6 PV (Attaque de Rengar) + -2 PV (Attaque des troupes)

21 PV - 8 PV

PV du prisme : 13

Pièces Pièces : 8335
Nombre de messages : 348
Age : 20
Localisation : En chasse
Réplique/Citation : "Tonight, WE HUNT"
Date d'inscription : 06/04/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



"Tonight, WE HUNT !"

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Satojin a écrit :
avatar
Interressé
Mar 22 Déc 2015 - 22:40


La bataille faisait toujours rage. Les troupes de défense du château étaient moins faibles qu'elles n'en avaient l'air. Alors qu'il effectuait son petit carnage, frappant, tantôt le prisme de son katana, tantôt un koopa en armure passant à portée de dague, Satojin entendit la voix du roi Boo:

-Oh ! Bien le bonjour... Satojin ? Le Serpent Noir ? Vous êtes le personnage qui a fait sa fracassante entrée à ToaVille, n'est-ce pas ? Enchanté. Et je veux bien excuser l'impolitesse en des circonstances telles que les coups d'états... Huh... Nous allier ? Personnellement, je ne suis jamais contre le principe d'association, mais si vous le voulez bien... Nous en rediscuterons plus en détail quand tous ces petits tracas seront résolus, qu'en pensez vous ? Mais puisque vous semblez faire preuve de bonne volonté, chose que j'apprécie je ne vous le cache pas, je me permets de vous demander un petit service... Je dois avoir avoir une petite "discussion" avec ce grand personnage, dans tous les sens du terme, à l'humeur enflammée qui vient de balayer le toit de ce château... Alors si vous aviez la gentillesse de vous occuper de cette tâche, excusez-moi si elle est ingrate, qu'est le ménage de l'endroit... Surtout ce prisme qui, je trouve,  enlaidit terriblement ce monument de l'architecture qu'est cette magnifique et toute récente ruine... Et ne vous inquiétez pas pour votre cobaye, j'ai déjà eu l'occasion de voir comment ces créatures fonctionnaient. Hehehe...


Tournant la tête vers la gauche, Satojin jaugea le monstre gigantesque...il ne lut, dans les pensées de la créature, pas la moindre chose... Ce Bowser était-il réellement encore en état de penser ou de ressentir des émotions? Il ressemblait plus à une marionnette, comme Mario, qu'à un esprit vengeur...oui! Il semblait contrôlé par une entité qui masquait son énergie grâce à celle du squelette géant. Mais qui se pouvait il être? Roi Boo? C'est vrai que, d'après ce Satojin avait pu voir du fantôme, c'était exactement le personnage capable d'organiser un coup comme cela...Si cela se révélait vrai, il serait drôle de voir la réaction de ses alliés lorsque Satojin leurs dévoilerait la vérité,...si toutefois c'était bien lui.

-On verra bien... murmura le Serpent Noir avec un sourire.

Pour le moment, il avait quelque chose à faire: se débarrasser des troupes suivantes. Il était dans son mode extrême, et il restait suffisamment de temps pour s'occuper de tous les ennemis encore présents dans la salle.



Satojin prit une inspiration, resserra son emprise sur son katana et fonça. Il avait malheureusement mal calculé l'intensité de son sprint, et...atterrit droit dans un des murs du château. Se réceptionnant, in extremis, en s'appuyant sur le mur, il s'en servis pour se propulser vers un groupe d'ennemis. Sortant sa dague à corde, il tenta de faucher habilement le groupe d'ennemis. Malheureusement, encore, le coup était mal calculé et seul un des koopas fut blessé, la dague lui sectionnant la jambe/patte droite. Satojin, quant à lui, fonça dans le mur opposé, suite à cette nouvelle erreur de calcul. Il se réceptionna de la même façon et sortis, cette fois, son pistolet afin d'abattre ses ennemis. Mais vous savez ce qu'on dit, "jamais deux sans trois" et cette fois-ci, Satojin, non seulement rata toutes ses cibles, mais s'écrasa sur le mur devant lui, n'ayant pas eu le temps de se réceptionner comme les fois précédentes. Furieux et, surtout, blessé dans son égo, Satojin entreprit de se défouler en portant un immense coup au prisme.

-4 PV (Attaque de Satojin) + -2 PV (Attaque des troupes)

Prisme: 7 points de vie
Pièces Pièces : 8382
Nombre de messages : 79
Age : 20
Localisation : Dans un monde nommé "Nintendo World"
Réplique/Citation : Perduuuuu
Date d'inscription : 25/10/2015
Liens : Guilde:Roi Boo, Garinkar, Tony the Clock, Rengar


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Liste des Pnj de Satojin: Alric Legion

"No matter what you do, destiny won't change."

Spoiler:
 


RP en cours:


Aucun actuellement
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Royaume Champignon

Contenu sponsorisé a écrit :
[PRISME]A l'Assaut des Champignons
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Section d'assaut
» Assaut frontal + Epic Phase
» Assaut Planétaire
» La prise d'Assaut : Explications
» Compil' de régles assaut planétaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum