Acte X1Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Bienvenue

 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Endommagée. [ Pv Ghirahim]
Angélique a écrit :
avatar
Ange Céleste
Ven 26 Juin 2015 - 23:08




Se posant avec difficulté sur un rocher, Dark Rose Nightmare trembla. Recroquevillée, la jeune femme redevenait peu à peu normale. Ses yeux avaient perdu leurs capacité à briller, ses cheveux blancs étaient redevenus les longues boucles dorées qui ornaient son dos, ses membres virent leurs blessures couler à flot... Le sang se mit alors à couler le long de la pierre. Ce combat ne l'avait pas laissé sans séquelle. Lorsque ses sentiments lui revinrent, elle se mit à pleurer. Ghirahim était mort. Les souvenirs qu'elle avait eu avec lui avaient fanés. L'ange se mit à hurler de tout son être, couvrant ses oreilles et pleurant sans s'arrêter. Sa voix se cassa tout à coup, et tout bas, elle murmurait:

-Ghirahim... Ghirahim... Ne me quitte pas... Ne me quitte pas... Ghirahim... Je... N'avais plus que toi... le pouvoir est une chose si affreuse... Pourquoi... pourquoi tout le monde me laisse? Je suis une malédiction pour tout ceux que j'approche...


L'angelot serra des poings, laissa glisser son buste sur la pierre, elle étendit ses bras, et son visage en profita pour s'étaler sur le rocher. Les ailes de l'ange était allongées le long de la parois. Angélique voulait abandonner. Ghirahim, son peuple, ses parents, son royaume... Tout avait disparut. L'aura de lumière qui entourait la jeune femme s'éteignait peu à peu tendis que le silence qui régnait dans la forêt faisait écho de ses sanglots.  
Pièces Pièces : 24345
Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 02/03/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Sam 27 Juin 2015 - 9:30
-Ghirahim... Ghirahim... Ne me quitte pas... Ne me quitte pas... Ghirahim... Je... N'avais plus que toi... le pouvoir est une chose si affreuse... Pourquoi... pourquoi tout le monde me laisse? Je suis une malédiction pour tout ceux que j'approche...



La complainte de l'Ange résonnait silencieusement à l'intérieur de cette forêt damnée. Pour elle, il n'y avait plus d'espoirs, comme cet arbre mort là bas qui avait succombé au temps et à l'air impur de cette région. Il n'y avait pas d'oiseaux qui chantaient dans cette forêt, il n'y avait même aucun bruit. Angélique était seule avec elle même, seule avec ses pleurs, seule avec ses souvenirs. La seule chose qui pouvait encore la raccrocher à la vie, était sans aucun doute les souvenirs qu'elle pouvait partager de Ghirahim. Son bien aimé, avait finalement succombé à la Tour, avalé par Missingn°, dévoré par le chaos, et blessé par les aventuriers. Elle avait vraiment tout perdu...Mais parfois...Il fallait croire aux miracles, non ?

Des bruits de pas se firent entendre, des pas lents, qui ressemblait à la cadence d'une personne blessée. Au loin, une chevelure blanchâtre se fit apercevoir. Le teint de la silhouette était blafard, aucun doute quant au fait que cette personne était vraiment mal en point. Sorti de nul part, Ghirahim apparut de derrière des troncs d'arbres dispersés en cercle, puis tomba au sol. Les cristaux de son corps se retrouvèrent étalés le long du sol de la forêt, ne laissant par endroits apparaître qu'une peau grisâtre et blanche. La jeune fille s'exclama, mais tout était flou et sourd autour de lui, alors il n'arrivait pas très bien à distinguer de qui il s'agissait. Mais...Il lui semblait qu'elle pleurait. Oui c'est ça. Elle pleurait. Pourquoi donc, dans un lieu si sombre ? Ghirahim ne comprenait pas pourquoi cette personne se trouvait dans un lieu si sombre, dans pareille forêt. Ce n'était pas l'endroit idéal pour se recueillir et la déprime avait vite fait de tomber sur vous et de vous anéantir en Lorule. D'un air souffrant, Ghirahim se tourna sur le côté, puis chuchota, silencieusement, sur un ton calme, si calme, qu'il semblait bien à Angélique qu'elle ne l'avait jamais entendu parler de cette façon.


Que...Qu'est-ce qui s'est passé...Je ne comprends pas...Ma tête...J'ai mal à ma tête...Et mon corps...Ne me réponds plus...A...A l'aide...

Pièces Pièces : 4065
Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Angélique a écrit :
avatar
Ange Céleste
Sam 27 Juin 2015 - 12:30


Des bruits de pas avait rompu le parfait silence qui régnait dans le bois. L'ange releva son buste, essuyant lentement ses larmes.

-Qui va la? je ne suis pas commode je vous prévi- ...


La voix brisée d'Angélique s'arrêta net. Des cheveux blancs, une longue cape rouge et des cristaux tombèrent lourdement. Les oreilles de l'elfe se dressèrent vivement, apeurée. Cependant une lueur d'espoir venait de naitre au fond de son cœur. Une complainte l'atteignit. C'était une voix qu'elle connaissait mieux que personne.


Que...Qu'est-ce qui s'est passé...Je ne comprends pas...Ma tête...J'ai mal à ma tête...Et mon corps...Ne me réponds plus...A...A l'aide...

L'ange se mit debout sur le rocher, agita délicatement ses ailes et flotta jusqu'au corps. Angélique n'en croyait pas ses yeux. Elle s'agenouilla rapidement, malgré le fait que toute ses blessures lui faisait un mal incroyable, elle posa sa main gauche sur le torse du jeune homme et la droite sur sa cuisse. L'Arcantienne se concentra et ferma les yeux. Une lumière émanait de ses paumes. Elle glissa ses doigts le long du corps du Monarque, jusqu'à ce que la moindre égratignure disparaisse. Le soin enfin fini, elle se recroquevilla. Ses blessures étaient en train de la faire souffrir le martyre et elle en était comme paralysée.  
Pièces Pièces : 24345
Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 02/03/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Dim 28 Juin 2015 - 9:01

Une jeune fille venait d'apparaître, aux allures d'anges, belle et étincelante. Ghirahim avait rarement vu une pareille beauté et il n'en était que peu insensible. L'Elfe l'observa d'un air plaintif, serrant les dents pour ne pas se plaindre de nouveau. Ses blessures lui faisaient atrocement mal...il avait l'impression que ses muscles et ses os avaient été littéralement détruit, et que s'il avançait encore, alors il mourait. Un détail important cependant : lorsque leurs regards se croisèrent, Angélique remarqua que Ghirahim n'avait plus ces tatouages étranges en lui, et qu'il n'avait plus non plus de collier. Ghirahim se laissa faire, attendrit par une telle bonté, la jeune fille aspirant totalement son mal. Il posa sa main sur le dos de la sienne, puis d'un air tendre lui conseilla :

N...Non...Attends, ce n'est pas nécessaire...Tu te fais du mal pour moi, et je m'en voudrais si c'était le cas. En plus...Je ne sais même pas qui tu...

Ghirahim s'arrêta subitement de parler. Les rouages quantiques du temps s'arrêtèrent un instant, le plongeant complètement dans un délire absurde. Il était en train de se voir ravager une plaine aride qui se trouvait non loin d'ici, une Tour qu'il avait fait surgir du sol, en détruisant une autre, et de nombreuses personnes qui essayaient tour à tour de mettre fin à ses jours. Ghirahim se mit à hurler, à chaque coups qu'il recevait dans sa vision, puis tomba au sol, alors qu'il avait commencé à se relever. Son corps entier lui faisait terriblement souffrir, et il se mit même à supplier à cette douleur qu'elle s'arrête. Il vit ensuite cette faille dans le ciel, puis cette fille elle même créer une chaine de lumière pour récupérer des personnes que le Monarque lui même avait projeté dans un liquide mauve visqueux. La suite...C'était comme si elle n'avait jamais été écrite. Les dimensions s'étaient mélangées, et ce Ghirahim-ci, en avait vu des centaines, des milliers d'autres comme lui, à différents moments, à qui il était arrivé d'autres choses. Il s'était retrouvé bloqué dans l'espace-temps lui même, traversant dimensions après dimensions, arrivant enfin à l'intérieur de celle-ci, lorsque le Ghirahim de ce monde avait disparu, avalé par une anomalie recouverte de données chiffrées et binaires.

Le Monarque se réveilla, sortant de sa vision en transe, les yeux dilatés, observant sans cesse à gauche et à droite comme si on était sur le point de l'attaquer, puis il observa la jeune fille qui lui faisait face et qui était en train de soigner ses blessures, se redressant vers elle. Il posa sa main sur son doux visage, l'observant dans les yeux...Il s'en souvenait maintenant...C'était "elle"...

...La femme de sa vie.


An...Gé...Li...Que...Ghirahim passa ses doigts l'un après l'autre sur son fin visage avant finalement de chuter et de tomber inconscient. Il avait besoin de repos, il se souvenait de tout à présent. Le Ghirahim qu'il était...N'était qu'une copie parmi tant d'autres, en fait non...Il était originel. Mais les réalités, elles, étaient multiples. Et avec ce qui s'était passé, avec ce qu'UN Ghirahim avait commis, ils s'étaient retrouvés unifiés, créant des paradoxes multiples...Le comble de ces paradoxes étaient que lui, avait complètement transcendés les dimensions pour en arriver là...Désormais, il ne pensait plus à rien, si ce n'est que s'en remettre.

Lui n'y était pour rien, pas lui, pas CE Ghirahim. Il était bien plus doux, bien plus affectueux que l'autre qu'elle avait pu connaître. Ce Ghirahim-ci...Souhaitait la paix. Et la paix seulement, via des moyens honnêtes et qui ne ressemblerait jamais à l'atrocité qu' "il" avait commis.

Pièces Pièces : 4065
Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Angélique a écrit :
avatar
Ange Céleste
Dim 28 Juin 2015 - 15:15
Lorsque le jeune homme posa sa main sur la sienne, elle ressentit un frisson le long de son échine. Quelle douceur... L'ange n'avait pas eu un seul mouvement de véritable tendresse depuis la fontaine des fées. Angélique regarda le monarque, c'était un véritable rêve éveillé. Lorsqu'il lui demanda d'arrêter de le soigner, elle lui fit un petit sourire. Hors de question qu'elle arrête. Malgré le fait que ses blessures lui faisait mal, l'Arcantienne ne pensait qu'à le soigner. Plus le temps avançait, plus elle était heureuse. Puis, tout à coup, le Monarque ferma les yeux, ayant comme un sommeil très agité. Soudain, il ouvrit les yeux et semblait chercher quelque chose. Puis le Monarque posa ses mains contre ses joues, elle ne puis s’empêcher de rougir. Les larmes lui vint aux yeux.

- Gh..Ghirahiiiim...


L'ange se blottit tendrement contre lui, Angélique semblait comme redevenir un enfant. L'Arcantienne sanglotait en le câlinant tout doucement. Elle était si heureuse de le retrouver qu'elle oubliait même la douleur de chacune de ses blessures.

 
Pièces Pièces : 24345
Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 02/03/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Lun 29 Juin 2015 - 12:47

Plusieurs dizaines de minutes passèrent, peut être quelques heures, le Monarque n'en savait rien. A son réveil, il observa instinctivement ses bras, remarquant quelque chose d'étrange...Les membres de son corps lui répondait à nouveau parfaitement, et excepté quelques cicatrices qui se refermeraient rapidement, son corps entier avait été totalement soigné. Ghirahim avait senti une douce chevelure durant son état à moitié endormi, lui caresser le visage. Cette fille...Angélique...Dark Angel. Elle était restée auprès de lui durant tout ce temps ? Il devait la remercier ! C'était grâce à elle s'il était encore en vie, et il n'en revenait pas de ses pouvoirs de guérison. Le Monarque avait été salement amoché par ce combat, et il avait enfin compris qu'ici, il n'avait pas sa place. Et pourtant...La réalité ne s'en trouvait pas altérer ? Pourquoi donc ? La réponse était simple : c'était tout simplement parce que le Ghirahim originel avait disparu. Il était mort, avalé par Missingn°. Désormais ici, il n'y avait plus que lui.

L'Elfe aux oreilles pointues se releva lentement, mais sûrement, constatant qu'il avait encore quelques gênes mais il s'en remettrait sûrement rapidement. La Jeune fille n'était pas ici, sans douté partie chercher du bois pour le feu. La nuit était tombée, et elle avait donc décidé de rester auprès de lui jusqu'à ce qu'il se réveille ? C'était touchant. L'Hylien leva les yeux au ciel, essayant de comprendre ce qu'il se passait : il y avait tout de même beaucoup de brouillard dans cette forêt, et même des ossements qui trainaient un peu partout. Tout cela n'était pas beaucoup rassurant. Ghirahim se mit à faire quelques pas, après avoir bien observer les lieux. Il ne devait pas se perdre, car ici, tout se ressemblait. Les arbres étaient morts, il n'y avait pas de son, rien qui puisse rassurer un quelconque inconnu. Et pourtant, il fini par la voir, au loin, transportant quelques buches, et accompagnée deux espèces d'animaux. Ghirahim réfléchit puis se souvint enfin de leur nom : Moondance et Sundance. La mémoire lui revenait enfin petit à petit. L'Elfe attrapa la jeune fille dans ses bras, faisant tomber ses buches contre le sol, avec lesquelles il se ferait un plaisir ensuite de les rattraper pour l'aider à transporter tout cela jusqu'à leur camp improvisé. Ghirahim resta ainsi figé là, pendant de longues secondes, à la tenir dans ses bras, la serrant et la serrant fort, ne disant mot. Il ne la remercierait jamais assez. Un son sorti enfin de sa bouche. Un murmure...Qui vint lui caresser les oreilles. Comme la voix de Ghirahim était devenue douce !


Désolé...Je suis désolé...

Une larme de cristal commença à parler de ses yeux, pour finalement couler le long de sa joue, et tomber sur l'épaule d'Angélique qui ne savait comment réagir. Ghirahim passa lentement ses doigts sur le visage fin de la jeune fille, l'observant droit dans les yeux, au fur et à mesure que les battements de son cœur s'accélérait. On pouvait y lire une profonde peine et tristesse, et en même temps un important soulagement.

J'ai causé bien des soucis...Ou plutôt, mon autre moi en a causé...Mais je tiens tout de même  à te faire savoir que ce ne sera plus jamais le cas. Je vais te protéger. Quoi qu'il arrive...Tu...Tu peux compter sur moi. Maintenant que cette Triforce est passée je ne sais où, il ne peut plus rien m'arriver de mauvais...Et mes ambitions sont totalement différentes par rapport à celui que tu as connu. Au fond, je ne sais pas si tu l'aimes toujours...Enfin, si tu m'aimes, mais...

Ghirahim sentait qu'il était en train de s'embourber dans ses pensées, et pourtant, il essayait tant bien que mal de s'exprimer. Ce n'était vraiment pas simple tout cela. Il posa ses doigts sur son menton, afin de le lui faire relever quelques instants, l'observant dans les yeux, échangeant un regard avec elle de grande affection.

...Mais pour moi tu es toujours la même, alors je t'aime...Je t'aime et je t'aimerai toujours...

Ghirahim poussa un soupir, laissant retomber sa main puis se retournant, pour ramasser les buches, une par une. Il se dirigea ensuite vers l'opposé, lui faisant dos, afin de retourner au camp. Il avait sûrement dit une bêtise...Mais c'était plus fort que lui. Vraiment...Qu'est-ce qu'il était idiot !

Pièces Pièces : 4065
Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Angélique a écrit :
avatar
Ange Céleste
Lun 29 Juin 2015 - 19:35
Après ce câlin, le Monarque se rendormit. L'ange le couvrit d'une petite couverture puis lui fit un baiser sur le front. Elle se releva péniblement et se mit à chercher quelques morceaux de bois délaissé par les bucherons des environs.

- Es-tu juste sérieuse.

Le pendentif bleuté de la jeune fille trembla avec force, et un esprit bleu en sortit. Petit à petit, l'ectoplasme prit forme d'un grand loup aux couleurs du ciel étoilé qui semblait bercer la jeune femme.

- Moondance... Je...


- Tu as de soigné un homme qui t'as violée, descendue moralement et à moitié tuée. Et tu viens. ENCORE. DE . LE . SAUVER!!!

- Ce n'est pas le même homme! N'as-tu pas analysé son aura?

La gardienne soupira. Le gantelet d'écailles rouges brilla à son tour, se métamorphosant en un énorme renard de la couleur du soleil.

- Elle n'a pas tord, Moondance. Ce Ghirahim est beaucoup plus doux. J'ai pris le temps de l'observer. Il cherche la paix et la tendresse, pas le chaos et le pouvoir. En es-tu juste consciente?  

L'astre lunaire grogna. Le loup se tourna, amassant le bois avec sa gueule, elle les fit sauter sur son dos. L'ange fit de même, attrapant deux morceaux de fagot de bois dispersés dans la forêt. Sundance les interpella en leurs disant qu'il était temps de rentrer au camp, auprès de Ghirahim, car il était seul, encore légèrement blessé, et sans défense. Angélique acquiesça. Le petit groupe se dépêcha de rentrer, sauf Moondance, derrière à râler. Arrivant au camp, à sa surprise, le Monarque était réveillé. Il s'avança vers elle et l'enlaça tendrement. L'ange se mit à rougir de manière incontrôlable alors elle cacha sa tête près de son épaule. Angélique le sentit pleurer, elle voulu lui essuyer ses larmes mais elle n'eut le courage. Ensuite, le jeune homme posa ses doigts sur son menton, le relevant légèrement, puis lui compta qu'il se demandait si elle l'aimait toujours et surtout, ce qui lui explosa dans la tête, qu'il l'aimait et qu'il l'aimerait toute sa vie. Moondance, vexée, s'enfonça dans le bois. Paniqué, le Monarque se détacha de l'ange.

Angélique resta planté là une fraction de seconde, puis avança timidement vers le Monarque, qui s’affairait à ramasser les morceaux de bois. L'arcantienne posa sa main sur son épaule puis lui fit un baiser dans le cou... Rougissant encore plus fort, elle ramassa les ballots de bois avec le jeune homme en essayant de cacher son visage avec des cheveux à chaque fois qu'il la regardait. La jeune fille demanda le reste du bois au Monarque, baissant la tête, gênée. L'ange les posa en pyramide que le renard alluma avec un souffle. À la recherche de chaleur, la gardienne de la lune accourra, se blottissant avec Sundance dans le dos de l'ange, maintenant assise au pied du feu.


- Tu... viens près de moi? ... Mes gardiens font de bons coussins, je te le promet..

Elle accompagna sa phrase d'un petit rire frustré, jouant frénétiquement avec ses doigts.


Pièces Pièces : 24345
Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 02/03/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Lun 29 Juin 2015 - 22:18

Un repos au coin du feu, en compagnie d'une fille qui se voulait aussi réconfortante qu'Angélique. Ghirahim se sentait sans pouvoir l'expliquer incroyablement bien, de plus en plus serein et calme. Au départ, il n'avait pas vraiment voulu la rejoindre, faisant un "non" timide la tête, n'essayant même pas de se rapprocher d'elle...Puis l'Elfe se mit à réfléchir...




Finalement, au bout de quelques minutes d'hésitations, il se déplaça en direction d'Angélique qui se montrait elle aussi hésitante. Elle ne savait pas vraiment comment réagir, et Ghirahim se sentait gêné de la part de Moon. L'autre Ghirahim avait du lui faire quelque chose d'ignoble...Elle ne souhaitait même le regarder dans les yeux. L'Elfe ne dit mot, assis auprès d'Angélique, et se mit à observer le crépitement des flammes, au fur et à mesure que la nuit tombait dans cette sombre forêt. Peu rassurante...La température était en train de chuter drastiquement, et Ghirahim s'approcha alors un peu plus contre Angélique, la collant presque. De nouveau hésitant, Ghirahim décida de l'entourer avec ses bras, posant sa tête contre son épaule, d'un air rêveur. Voila. Là, il se sentait bien. C'était peut être...Déplacé, mais...c'était sa manière de lui montrer qu'elle pouvait compter sur lui. Mais les blessures mettraient sans doute du temps à se refermer...Il était plus simple de faire confiance à quelqu'un que d'essayer de la retrouver. Le Monarque continuait de fixer ces flammes en train de danser, en fermant lentement ses yeux. Une histoire était en train de lui revenir...Alors qu'il tenait contre lui Angélique, il se mit à parler, rompant le silence qui venait de s'installer. Mais sa voix se voulait toujours aussi douce.

...Il y a très longtemps...Dans un village de pêcheur d'une contrée très lointaine, vivait un homme. Il possédait une femme de laquelle il était folle amoureuse, et celle-ci attendait un heureux évènement. Leur famille allait s'agrandir. Mais l'homme, réputé meilleur pêcheur de son village, était très demandé par ses habitants, qui souhaitaient en apprendre un peu plus de lui, chaque jour. Il était si demandé, que sa femme en était jalouse mais n'osait pas lui dire. L'homme n'avait pas conscience que le fait qu'il souhaitait mettre ses services à jour pour les autres, pouvaient en blesser certains, dont la personne la plus chère à ses yeux.

Puis vint un jour...où sa chère et tendre en eut assez. Alors que son mari était parti apprendre les secrets de la pêche au fils du maire, sa femme décida de partir dans les bois, afin de se recueillir, mais elle finit par se perdre. L'homme, rentré du travail, la chercha encore et encore, en vain. Il ne trouva rien dans le village. Jamais il n'avait ressenti une telle peur. Il se mit alors en quête de chercher aux alentours, notamment dans la forêt. L'Homme puisa dans ses forces pendant deux longues journées pour retrouver l'élu de son coeur, jusqu'à qu'il finisse par la retrouver au coeur de cette forêt. Elle était sur le point de perdre tout espoir de pouvoir un jour rentrer chez elle. Voir son mari ici, relevait pour elle du miracle.

Et tu sais la première chose qu'il lui a dit ?

...Que c'était elle qui lui avait apprit la chose la plus importante en ce monde. L'Amour. Et qu'il essayait de le transmettre au village entier. L'amour de sa passion, l'amour de ce qui l'entourait, l'amour des autres...Sa femme sourit, rassurée de savoir que s'il faisait tout ça, au fond, ç'avait été grâce à elle...Et elle fut sauvée à temps.
raconta Ghirahim, en observant tour à tour le crépitement des flammes puis les yeux profonds d'Angélique, avant de lever la tête en direction des étoiles, puis de soupirer.

...Haha, je me demande bien pourquoi je te raconte une telle histoire. Ça n'a pas de sens. Je...Je crois que je ne sais plus où j'en suis. Ce que je veux dire c'est que...Contrairement à celui que tu as pu connaître...Je crois en un espoir. L'Espoir de ce monde. Je veux lui donner une chance. Et transmettre cet espoir...Mais a mon avis, "nous" avons dû bien mal nous y prendre, n'est-ce-pas ?

...Je comprends si tu ne me pardonnes jamais, tu sais...Mais...Je veux que tu saches que...Puisque tu as été là pour moi, tout à l'heure...Dans le pire des moments...
...fit-il en la regardant de plus en plus dans les yeux, jusqu'à la fixer finalement, le reflet des flammes luisant dans ses yeux. C'était magnifique. Un véritable spectacle.

Moi aussi...Je serai là pour toi...Pour toujours...Et si jamais tu te perds dans ce monde...Je te chercherais partout, et je te trouverais. Au nom de l'espoir.

Pour toi...

Angélique...
Pièces Pièces : 4065
Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Angélique a écrit :
avatar
Ange Céleste
Mar 30 Juin 2015 - 1:56
Le jeune homme avait refusé son invitation. Dépitée, elle avait rapproché ses genoux de son menton jusqu'à pouvoir les tenir entre ses bras. Soudainement, le Monarque s'approcha d'elle et se serra contre son épaule. Il lui raconta l'histoire d'un pêcheur qui était tant préoccupé par son travail qu'il délaissait sa femme. L'ange baissa les yeux. N'était-ce-pas un peu ce qu'il qui était arrivé? Angélique continua d'écouter l'histoire, blottie contre lui. La fin la fit se perdre dans ses pensées. Le pêcheur avait finalement choisis sa femme au lieu des gens qui lui tournaient autours. C'était touchant. Son véritable Ghirahim n'aurait jamais conté une histoire pareille... Pour lui, c'était sang et guerre. Il était vrai que la Dark Triforce l'avait bien corrompu...



Des bulles d'écumes commencèrent à voler depuis la lune, remplissant la clairière de lumière tamisée, car elle était projetée par les reflets de l'eau. La gardienne de l'astre lunaire souffla. C'était comme si la lune leurs donnait bénédiction... La bénédiction d'un amour véritable et pur. La jeune fille baissa lentement la tête. Elle repensait à l'autre Ghirahim. Quand elle avait donné sa vie pour le sauver, le bal de Maiden, le lac Hylia, la douceur qu'il avait eu à la fontaine...

L'angelot se mit à sangloter. Elle ne le verrait plus jamais. Angélique tenta de cacher son visage avec ses mains, en vain. Le jeune homme l'avait remarquée.



- Tu sais... Ce n'est pas que je ne veuille pas te pardonner. Toi, tu es d'une tendresse énorme... Enfaite... L'autre toi m'a...M'a...


Moondance se transforma en quelques instant dans sa forme humaine et se mit en l'air, jambe croisée, flottant de profil. Elle leva la tête pour regarder le ciel.



- Sois directe. Ghirahim l'a violée et à moitié tuée, elle a dû puiser dans l'énergie du Kandinne pour survivre. Le Kandinne est une énergie du peuple Arcantien. Lorsque tu acceptes d'utiliser le Kandinne, tu laisse entrer l'esprit vengeur dans ton cœur. Et ça peut être très très dangereux. L'état dans lequel tu la vois en ce moment est  un état encore doux pour le Kandinne. Cet esprit s'appelle Dark Rose Nightmare. C'était une femme très habile. Nous pourrions la comparer à un Sheikah mais ça serait l'insulter. Dark Rose Nightmare était une femme comme Angélique, à quelque exception près. Le peuple Kandien est le peuple qui a élevé les Arcantien au rang de Maître d'Hyrule. Ensuite sont venu les Hyliens. Vous tenez votre nom des Arcantiens. En Light's Arcantien, Hyliens veut dire "renouveau". Hylia était une Arcantienne, c'est pour cela que le nom de cette contrée est "Hyrule". L'avatar du néant à essayé de s'emparer de cette terre, et depuis, le peuple d'Angélique est voué à une errance éternelle...  

La gardienne fusilla Ghirahim du regard, et un air de dégoût l'envahit.

- Sache que nous sommes les astres de la destinée, Sun et Moi. Sun à l'air de t'apprécier, mais je n'ai oublié mon rôle. Et mon rôle est de protéger Angélique. Je ne t'aime pas, même si tu es le plus doux des agneaux. Sûrement car tu es l'alter égo du Ghirahim de ce monde. Je ne pardonnerai jamais ce qu'il a fait à Angélique, et surtout, le fait qu'elle aie du recourir au Kandinne.

Angélique baissa les yeux. Moondance avait été sèche mais ferme. Tout ce qu'elle avait dis était la pure vérité. Elle tourna sa tête vers Ghirahim, tendis que la gardienne s'éloignait pour se calmer et que Sundance la poursuivait pour la faire revenir. Ses lèvres frôlèrent celles du Monarque et elle se mit à rougir une fois de plus. S'approchant encore un peu, ses lèvres devait être à un centimètre maximum de celles du jeune homme. Elle murmura:

- Ghirahim... Moi je te pardonne...




Pièces Pièces : 24345
Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 02/03/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Mar 30 Juin 2015 - 9:23

Au fur et à mesure que l'entité qui accompagnait Angélique dans ses aventures et qui lui donnait de la force, parlait de ce qui se passait, Ghirahim en apprenait un peu plus sur la situation, et comprenait combien il lui était compliqué pour elle de faire le pas sur ce qu'il s'était passé. L'"autre" version de Ghirahim s'était montré vraiment horrible, cruel et inhumain. Mais le Monarque sentait au fond de lui qu'en réalité, cela provenait d'autre chose. La Dark Triforce, tout était à cause d'elle. L'autre Ghirahim avait du succomber à son pouvoir, et s'était laissé aller, là où le Ghirahim de cette autre réalité, bien qu'il l'eut posséder lui aussi, n'avait pas souhaité l'utiliser. Ainsi, dans sa réalité, il s'était passé des choses bien différentes mais dans les deux cas, il était lui aussi parvenu jusqu'à la Tour. Mais...Il ne se souvenait même plus pourquoi. L'autre Angélique...Comment était-elle déjà ? Etait-elle la même que celle qui se trouvait là, a proximité du feu de camp, en train de l'observer ? Celle-ci se mit d'ailleurs à pleurer, rompant les pensées de Ghirahim qui se mit à serrer ses bras autour de son corps, de façon à lui montrer qu'il était là pour elle. Lui aussi il avait besoin de pleurer, de pleurer toutes les larmes de son cœur, mais cela n'avancerait à rien. Angélique était un être fragile, un peu à la manière des cristaux qu'il possédait. Si l'un d'eux tombait, il se casserait au sol. Comme le lui avait indiqué son compagnon, elle avait utiliser une magie mystérieuse, pour pouvoir survivre. Ghirahim ne voulait pas que cela arrive, jamais. Et même si Moondance lui en voudrait toujours et venait de se retirer, il ne pouvait pas lui en vouloir.

L'autre moi lui a fait connaître le pire...Alors même si je ne suis pas le même...Je comprends..Tu peux m'en vouloir, mais j'espère que le temps saura faire son travail, je ne souhaite faire de la peine à personne.

Ghirahim était perdu. Combien de temps cela prendrait-il avant qu'on lui fasse de nouveau confiance ? Finalement, même s'il était désormais guéri de ses blessures, est-ce que cela était une bonne idée qu'il soi de nouveau en vie ? La Terre entière devait le croire mort et lui en vouloir, et s'il osait se montrer...Il était en danger. Car il n'était pas dupe, il savait que dans cette réalité, le combat qu'il avait mené, ç'avait été Ghirahim contre tous les autres. Tous. Il tourna alors un petit peu la tête, et la douce voix cristalline d'Angélique parvint jusqu'à ses oreilles. Elle lui dit alors qu'elle le pardonnait...Comment...Comment en était-elle capable ? Ghirahim se mit à frisonner avant de l'observer un moment droit dans les yeux. Elle était vraiment resplendissante, et il avait envie de l'embrasser, là, tout de suite. Mais il ne pouvait pas se montrer si malpoli, après tout ce qu'elle avait vécu. Il attrapa ses doigts lentement, posant son front contre le sien, lui tenant les doigts et les rapprochant vers son coeur.

...Alors...Si tu me pardonnes...Je jure de te faire une promesse. Pour toi. Afin de ne plus jamais te rappeler ce qu'il s'est passé...

A l'exception que je le ferais si tu es danger, et pour te protéger....

...Je ne me battrais plus jamais.


Ghirahim tremblotait encore un peu après ses paroles, profitant de la brise qui venait de se lever pour écouter attentivement ce qu'elle allait répondre à cela. Les flammes, elles, continuaient de danser, comme s'il s'agissait d'un bal enchanté couvert par le linceul du ciel étoilé. Une magnifique nuit, en somme...La plus belle qu'il n'avait sans doute jamais vu, et ce, malgré le contexte peu séduisant de cette forêt.

Pièces Pièces : 4065
Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Angélique a écrit :
avatar
Ange Céleste
Mar 30 Juin 2015 - 21:02
Moondance n'écouta qu'a demi-mot les paroles du Monarque, lui faisant signe de dos, elle s'enfonça dans la forêt. Le Monarque en avait profité pour attraper ses doigts et les coller près des siens, Angélique ne broncha pas, au contraire, elle caressait les longs doigts sur jeune homme. Puis il les posa contre son cœur et l'estomac de l'ange fut remplis de papillon. Plus de Sang? Plus... de meurtre...?  La jeune fille n'en croyait pas ses oreilles. Angélique posa un doux baiser sur sa joue et le pris dans ses bras. Ce Ghirahim lui faisait des promesses de douceur et de paix et elle en rêvait si fort... C'était ce que le Monarque de ce monde lui disait... "La paix pour nous deux" . Par cela, il voulait dire un monde nouveau et elle n'était pas d'accord. Ce monde était beau. L'ange se dit que, pour quelqu'un qui souhaitait abandonner quelques heures plus tôt, son humeur avait bien changé! Attendrie, Angélique dit si doucement ses paroles qu'elle semblait vouloir enlacer toute l'âme de Ghirahim.

-Je n'ai jamais rencontré d'homme aussi doux et tendre que toi... Les dimensions altérées n'étaient pas un mauvais concept finalement...


L'ange restait auprès du Monarque et l'observa. Il n'avait pas le pendentif Dark Trifoce, lui. Angélique se mit à réfléchir. Dans cette dimension, elle n'avait pas pris le collier et Ghirahim lui avait succombé. Si dans la dimension du Ghirahim qui l'accompagnait, il n'avait pas pris le collier, qu'était-il advenu d'elle...? La jeune fille était en train d'imaginer les pires des scénarios possible et imaginable. Finalement, elle eut le courage de lui poser la question.


-Dis... J'ai une petite question qui me trotte dans la tête... Dans cette dimension, je n'ai pas pris le collier mais ton double, si... Dans la tienne, à ce que j'ai remarqué... Tu n'as pas pris le collier non plus. Qu'était-il advenu de "moi"? Tu m'as dis que tu avais été dans une tour, toi aussi... Et maintenant, tu es avec moi, mais quand je t'ai trouvé, tu étais si mal en point... Presque au bord de la mort...  Est-ce possible que j'aie succombé à la Dark Triforce?

La jeune fille baissa les yeux, puis s'excusa d'être un peu trop imaginative. Puis c'était trop soudain... Quelle pressée! À vrai dire, L'ange n'aimait pas ne pas pouvoir analyser ce qu'elle ne comprenait pas, et ceci en faisait partie. La jeune fille se dit alors que, s'il ne répondait pas, car après tout elle s'était excusée, elle le lui redemanderai plus tard. Angélique soupira, puis posa ses doigts le long de ses joues pour les caresser avec douceur, puis se glissa derrière lui pour lui faire quelques petits massages, alternant ponctuellement entre la nuque et le dos. Tout ceci était bien étrange mais lui plaisait.

Pièces Pièces : 24345
Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 02/03/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Mer 1 Juil 2015 - 10:29


Décidément, cette soirée était en train de leur apporter beaucoup à tous les deux. En quelques dizaines de minutes, l'ambiance était passée de tristesse à regret, à un nouvel espoir. Tout comme cette femme, dans l'histoire de Ghirahim, qui en avait retrouvé. Fermant les yeux pour profiter des massages de la jeune fille qui était en train de lui montrer son affection, Ghirahim les rouvrirent quelques secondes plus tard pour réfléchir à ce qu'elle lui avait dit. A vrai dire...Il n'aimait pas y penser, et puis c'était si compliqué de s'en rappeler après ce qu'il s'était passé...Angélique émit la possibilité qu'à l'inverse de cette réalité, ce soit elle, qui avait succombé au pouvoir des ténèbres dans la sienne. Un frisson traversa l'échine de Ghirahim, et un souvenir quelque peu flou était en train de lui revenir. Cette fille se tenait là haut, dans le ciel, au sommet de la tour, avec des ailes de papillon qui lui avaient poussés dans le dos. Quatre pour être précis. Loin, dans le ciel, une faille se trouvait, qui aspirait toute vie et la déchéance avait ainsi commencée. Ghirahim afficha une mine triste, pensant au pire et n'osant lui répondre. Mais il finit par se lancer :

Mes souvenirs sont assez flous depuis que je suis arrivé ici...Comme si l'Ordre des Choses lui même avait souhaité que je ne m'en rappelle pas pour ne pas créer de paradoxe...Et pourtant, quand tu cites le collier ou la Dark Triforce que je ne devrais être censé de connaître...Ces mots là me disent quelque chose. Je me souviens bien de quelque chose...Mais je ne saurai te dire si tu étais avec moi quand "tout cela s'est passé"...Quand la fin des Mondes est venue à son terme...

Plus il y réfléchissait, et plus ses souvenirs devenaient précis. C'était bien le visage d'Angélique   sur cette silhouette floue qui possédait  quatre ailes de papillon...Que s'était-il passé vraiment ? Le Monarque préférait sans doute le garder pour lui, alors il n'était pas prêt à dire la vérité, sans doute une vérité en plus qui serait faussée par l'approximation de ce qu'il était capable de se rappeler. Posant une main par dessus la sienne qui était en train de lui masser les épaules, Ghirahim tourna quelque peu sa tête dans sa direction, repensant aux mots qu'elle lui avait transmis quelques secondes plus tôt. Elle le trouvait doux et tendre...C'était sans doute un comble par rapport à tout ce qu'"il" lui avait fait subir. Ghirahim sourit ironiquement à cette pensée, puis caressa la main de la jeune fille qui l'avait posé sur son épaule. Il lui fit son plus beau sourire en affirmant la chose suivante, tandis que son coeur lui serrait de plus en plus dans sa poitrine :

Mais je me rappelle d'une chose précise. C'est que, du plus profond de mon cœur, je sais que tu étais celle que j'aimais...Une personne aussi magnifique que toi...Cette silhouette, tes cheveux, ton visage, ton odeur...Je ne peux me tromper...Tu étais bien elle. La femme de ma vie...

Pièces Pièces : 4065
Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Angélique a écrit :
avatar
Ange Céleste
Ven 3 Juil 2015 - 19:45
Angélique passa lentement son pouce le long de ses lèvres, puis s'arrêta au coin droit,  réfléchissant. Ghirahim ne savait donc rien... Dommage. Mais ce n'était pas grave, après tout, elle aussi avait été amnésique auparavant. L'ange comprenait comme cela devait être difficile pour le jeune homme de pouvoir se rappeler de quelque chose! L'Arcantienne soupira. Quelle affaire, ces mondes changés. Une idée lui traversa à nouveau l'esprit: est-ce-que quelqu'un de ce monde avait été happé par la fissure temporelle, comme le jeune homme? Toutes ces idées lui faisaient presque mal à la tête. Ghirahim posa ensuite sa main sur la sienne, faisant un sourire de toutes beautés. Ainsi, L'angélique de son monde était l'amour de sa vie. Il semblait vraiment amoureux d'elle... Comme l'ange avec Ghirahim. Cette idée lui froissa un instant le morale. Angélique s’efforça de sourire, même si un peu triste par cette idée, le sourire était sincère. À vrai dire, elle était jalouse. Jalouse que son Ghirahim à elle n'aie pas été plus attentionné et plus tendre, et que cet abus de pouvoir ne lui aie pas monté à la tête. Mais le destin avait été clément avec elle. Il lui avait donné l'homme le plus tendre qu'elle n'aie jamais connu. L'ange le serra délicatement dans ses bras. Son odeur lui avait manqué, ainsi que sa chaleur... Car en effet, personne n'avait pas même. C'était peut-être son aura?

Lorsque le Ghirahim abus de pouvoir avait touché sa peau pour l'humilier, son aura avait comme brulé sa peau et ses sentiments. Lorsqu'il l'avait touchée, la douleur qu'elle avait éprouvé était d'une immensité sans pareille. Elle n'avait jamais ressentis ça. Mais par fierté, et surtout, car c'est elle qui l'avait provoqué, elle s'était tue et avait fermé les yeux.  Le pouvoir des ombres dévorait sa peau et ses entrailles à son contact. Repensant à cela, elle se retint de vomir, Angélique était dégoûtée.

Mais tout allait mieux. Tout allait mieux aller. Son cœur battait d'amour à nouveau, l'ange se sentait revivre! Ses lèvres embrassèrent plusieurs fois la joue du Monarque, et chacun des baisers se faisaient de plus en plus doux et plein d'amour. Elle avait envie de l'entourer d'une sorte d'édredon d'amour. Ce soudain élan d'amour la fit rougir, mais Angélique voulait donner son amour, et surtout, donner son amour à celui qu'elle aimait. Le serrant contre elle, comme lorsqu'elle s'était sentie bien avait Ghirahim, elle ferma les yeux, et sans même y penser, prononça quelques mots en boucle:


- Je t'aime... je t'aime tellement...
Pièces Pièces : 24345
Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 02/03/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Lun 6 Juil 2015 - 13:19


La déclaration d'Angélique venait de renverser le coeur du Monarque, qui persistait à croire qu'elle ne voulait pas de lui. Pas de cet "autre" homme qu'il était. Lentement, elle l'embrassa de manière affectueuse sur la joue, tandis que peu à peu, les joues de l'Elfe prirent une teinte rosée. Il se sentait incroyablement bien, et sans doute que cela ne lui était pas arrivé depuis longtemps. Peut être qu'un jour il saurait la vérité sur ce qu'il s'était passé dans sa dimension d'origine, ou peut être...que jamais ce ne serait le cas. Mais il souhaitait profité de cette deuxième vie qui lui était désormais donné. Les déesses sans doute étaient de son côté maintenant, et elles avaient fait en sorte que lui, puisse continuer à vivre, sans être corrompu par ce qu'il venait de se passer. L'Hylien regarda de nouveau les yeux d'Angélique, lisant son reflet à travers le sien qui était si magnifique, puis approcha lentement ses lèvres contre les siennes. C'était peut être trop rapide, ou trop tôt qui sait, mais à ce moment là, il voulait simplement lui prouver qu'il veillerait sur elle. Et elle aussi le souhaitait, de toute manière. Les flammes du feu de camp crépitaient en arrière plan, tandis que Ghirahim effleurait les doigts de la jeune fille avec sa main gantée. Des lucioles vinrent se déposer sur les branches mortes de cette forêt, apportant de la vie au paysage, et surtout, une ambiance fantaisiste, qui se voulait d'autant plus rassurante que jolie. Les lèvres du Monarque vinrent caresser les lèvres de la jeune fille un instant, et Ghirahim ferma les yeux pour savourer au mieux ce moment. Un moment si doux et profond, qu'il était tellement heureux de vivre. Ghirahim s'approcha de son oreille et lui murmura des mots doux, lui indiquant que lui aussi, il était fou amoureux d'elle. Mais ce plaisir n'allait pas être de longue durée.

Sitôt qu'il rouvrit les yeux, il se dit qu'il lui restait une "dernière chose" à faire...Il fallait qu'il assure ses arrières, et bien sûr, celles d'Angélique, après les événements qu'il s'était passé à la tour. Il venait de promettre de ne plus jamais se battre, alors il était hors de question de montrer ses ambitions par la force. En revanche...Une idée stratégique venait de lui parvenir, afin qu'ils soient nettoyés de tout doute pour la suite. Et ainsi glaner définitivement la bénédiction des Déesses. Ghirahim souleva la main de la jeune fille, afin de lui faire part à ce qu'il pensait.


Néanmoins...J'ai peur que nous ne soyions tranquille bien longtemps. Lorsque mon "retour" oou plutôt ma venue se saura, on essayera de nouveau de m'éliminer. Après tout, ce qu'a fait l'autre Ghirahim est acceptable. Il faut donc que l'on tente quelque chose...Pour gagner la confiance de ceux qui nous traquent...Et obtenir définitivement la paix.

Angélique...Ecoute moi bien, ce que je vais te dire est pour nous deux. Pour toi et moi. Nous ne pourrons vivre en sécurité que lorsque ce sera fait...
Ghirahim prit une grande inspiration pour se lança enfin.

...Partons à la recherche du Héros du Temps. Quelque part en ce monde, il est en train de se battre pour l'Avenir de ce Monde. De nombreux autres partagent son idéal et sa vision, et certains d'entre eux connaissaient l'autre Ghirahim. Ses amis lui sont très fidèles...Ainsi...Si nous arrivons à convaincre l'Hylien de ma bonne volonté...Ils ne te feront pas de mal. Ni à toi, ni à moi. Si nous ne tentons rien, j'ai bien peur qu'un jour, nous soyons surpris, et nous trouvions la mort dans notre sommeil...Et je ne peux pas vivre avec cette peur quotidienne. Nous devons donc le retrouver, et le convaincre...Coûte que coûte.

Et comme je te l'ai promis...Il n'y aura plus jamais de sang qui coulera de ma main.


Ghirahim l'observait d'un air silencieux et très sérieux. Il observa un petit sac qui se trouvait à leur droite, où était rangé son Arbalète Sombre. Lui aussi en possédait une dans cette dimension, tout comme l'ancien Ghirahim. Il l'attrapa avec ses deux mains, avant de le tendre vers Angélique, en s'inclinant vers elle.

Accepte ce présent en guise de ma parole. Et si cela ne te suffit pas...Sache que mon coeur est tiens...Et que jamais je n'oserai le trahir comme "il" a pu faire...

Pièces Pièces : 4065
Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Angélique a écrit :
avatar
Ange Céleste
Mar 7 Juil 2015 - 13:25




Tendis que les bulles lunaires éclataient une à une dans la nuit noire et que le feu les réchauffait, le jeune homme posa avec douceur ses lèvres sur les siennes. Angélique sentit son cœur se réveiller d'un long sommeil. Elle posa avec douceur ses fins doigts le long des joues du Monarque pendant tout le temps du baiser. Angélique buvait presque les paroles de Ghirahim... Il était sensé, raisonnable et avait peur pour eux. Ainsi, il fallait assurer leurs arrières? Trouver... Link?

Le nom du héros résonna dans sa tête, lui procurant un mal de tête de courte durée. L'angelot se souvint de lorsqu'il avait blessé sa jambe, cassée, peut-être? Ses souvenirs étaient flous. Puis au bal de Maiden, ou il avait appuyé ses propos... Apparemment, enfin, selon les rumeurs, c'était lui qui avait achevé le marionnettiste. Elle serra les dents, puis le mal s'arrêta. Lorsqu'elle "retrouva" ses esprits, le jeune homme aux cheveux d'argents plongea ses mains dans un sac et en sortit son arbalète sombre. La jeune fille se mit à écarquiller les yeux, il lui avait demandé de la prendre. L'ange posa ses mains sur les siennes, la lui rendant.


- Tu en as besoin pour te défendre... C'est un minimum tu sais? Je n'ai pas envie qu'il t’arrive quelque chose ♥ ...  


La blonde se leva puis regarda le ciel. Puis regarda ensuite Ghirahim et lui tendis la main pour se lever.

- As-tu une idée de comment pourrions nous aborder Link? Il risque d'être méfiant, vraiment.
Pièces Pièces : 24345
Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 02/03/2012

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


Spoiler:
 
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Shantae a écrit :
avatar
Super
Mer 8 Juil 2015 - 11:01

Ghirahim qui venait de faire sa proposition, était toujours aux anges. Comment expliquer ce qu'il ressentait actuellement ? Alors que ce dernier posait lentement sa tête sur les épaules et qu'il observait la voûte céleste, il remarqua que ce soir là, des étoiles brillaient bien plus fort que d'autres. Glissant ses doigts entre ceux d'Angélique, Ghirahim lui fit accrocher son arbalète dans son dos. Il tenait vraiment à ce qu'elle s'en serve.

J'ai d'autres moyens de me défendre, mais il s'agit là d'une arme redoutable. En te la donnant, tu sauras que je ne tiens plus à faire le mal. Seulement à te défendre. Nous veillerons désormais l'un sur l'autre...Qu'il en soit ainsi ! fit-il sur un ton qui se voulait aussi doux que rassurant, tout en l'observant dans les yeux. Les étoiles qui pouvaient se voir à l'intérieur étaient aussi lumineuses que n'importe quel astre qu'il avait déjà pu voir ailleurs. Puis sa dulcinée, lui demanda comment ils pourraient le retrouver. Ghirahim sourit, il avait une petite idée. Tout simplement car dans sa réalité à lui, il s'était passé un évènement particulier.

Si le Link de ma réalité est bien parti au même endroit que celui d'ici - et le connaissant, il y a très peu de chances qu'il ait fait un autre choix - alors, a l'heure qu'il est, il essaye certainement d'arrêter la Lune. Il doit se trouver quelque part a Termina. Alors mettons nous en route, nous réussirons à le trouver. Il faut juste que nous l'approchions au "bon" moment...Lorsqu'il sera seul. D'accord ?

L'Hylien couvert de gants approcha sa tête près de celle de l'ange, afin de lui faire face en l'observant attentivement. Elle n'avait rien à craindre, il serait là pour la protéger.

Tout va bien se passer...C'est promis ♥


Arbalète transmis à Angélique, Dark Triforce et Collier supprimés

Suite : Souffle Glacé, Caillou Congelé

Pièces Pièces : 4065
Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Scuttle Town
Réplique/Citation : Mon Oncle !
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



◎ RP' En Cours > : Terre Brûlée
 :: 
RP ~ Archipel Stratosphérique
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Endommagée. [ Pv Ghirahim]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum