Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonUltra-Inversion00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Où suis-je? (PV Golden Freddy/Darkshoots)
Goldy a écrit :
avatar
Joueur Novice
Lun 4 Mai 2015 - 0:29
Ça fait longtemps que Golden Freddy n’avait pas fonctionné. Des années, pour être exact. Après avoir été brisé, réparé, brisé, réparé, brisé… Faut dire qu’il y avait vraiment de quoi s’emmerder.
Un jour, une réactivation. Dans un endroit qu’il ne connaissait pas. Une dimension qu’il ne connaissait pas… Fallait dire que Goldy sentait que même l’air était différent. Plus rien ne ressemblait à ce qu’il connaissait.
L’animatronique taciturne ouvrit les yeux… Enfin… D’une certaine façon, car il n’avait pas de globes oculaires. De toute façon, les yeux des animatroniques avaient toujours été artificiels, le fait d’en avoir ou pas n’y changeait rien : Ils parvenaient à percevoir quand même. En regardant le ciel, il réalisa le genre d’endroit dans lequel il se trouvait. Confus, Goldy se releva en s’appuyant sur ses coudes, et regarda aux alentours. Comment était-il arrivé là? Et où étaient tous les autres?  Était-il seul? Tant de questions, peu de réponses.
L’ours de couleur dorée finit enfin par se relever. Il sentait tout de même que ses jambes étaient faibles et tremblantes, ça faisait longtemps qu’il n’avait pas été activé. Il regardait aux alentours, il semblait être dans une ruelle, derrière un bâtiment, et en face de lui, beaucoup plus loin, se trouvaient des marchands dans des stands. On dirait qu’il avait reculé dans le temps… Et qu’il était loin, en plus. Complètement perdu, pour être exact!
Le drôle de personnage ramassa un sac en suède de couleur marron clair qui se trouvait à ses côtés, jugeant que cela devait lui appartenir. Il décida d’ouvrir et analyser le contenu… Des cartes à jouer, et des dés. Bah, en effet, cela lui appartenait!
Il mit le sac en bandoulière autour de son torse, puis commença à avancer, en essayant de ne pas trébucher à chacun de ses pas qu’il faisait. Plus il avançait, plus Goldy retrouvait le réflexe de marcher, et apprit assez vite.
Les habitants de cet endroit étrange, d’ailleurs, remarquèrent qu’il n’était pas du tout d’ici. Goldy se sentait très mouton noir, et intimidé par tous ces regards braqués sur lui, mais n’ouvrit pas la bouche pour dire quoique ce soit. Il ne posa même pas le regard sur qui que ce soit, non plus, les « yeux » juste rivés sur ses pieds.
Et d’ailleurs, parlant des yeux rivés sur ses pieds… Dans un moment d’inattention, il fonça dans une personne, visiblement plus grande que lui. Embarrassé, il recula de quelques pas et fixa la personne du regard, sans la lâcher des yeux. Comme s’il voulait forcer cette personne à glisser le premier mot, pour s’excuser par la suite. Oui, Goldy était timide au point même d’être incapable de s’excuser… C’était pour cela qu’il gardait les yeux sur la personne, espérant que celle-ci comprenne le message qu’il essayait de communiquer.
Pièces Pièces : 6291
Nombre de messages : 64
Localisation : ...
Réplique/Citation : ...it was me...
Date d'inscription : 16/04/2015
Liens : Famille : ...
Amis : ...(Aucun, pour le moment)
Ennemis : ...(Aucun, pour le moment)

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Darkshoots a écrit :
avatar
V.I.P.
Ven 8 Mai 2015 - 6:00
Darkshoots se promenait en ville. ses provision commençait a se vider et la chasse était très mauvaise. le jeune guerrier avait pas le choix d'allez en ville pour s'acheter de nouvelle provision. heureusement, il lui restai un peu d'argent que son vielle ami Wrek lui avait donner quand il a commencer son aventure. Darkhoots, n'étant pas avide d'argent, ne cherchait jamais a faire richesse et se ramasser sans un sou le déranger pas du tout. Mais il était au courant comment les autre peuple était un peu plus matérialiste et que l'argent était tout ou presque pour eux. rien de mieux que quelques bastes* pour un service

Une fois en ville. Darkshoots percevait aucune étonnement ou personne que semblait l'observer lui. le Darcian se disait que contrairement au royaume champignon, ses genre avait l'habitude de voir des guerriers et qu'il devait pas faire plus peur qu'un autre. Il mit la main dans sa bourse pour prendre quelque pièce quand il percuta un obstacle qu'il n'avait pas perçu. il ne fut pas bousculer puis qu'avec l'épée d'une demi tonne sur son dos, il faut un taureau qui charge juste pour le faire reculer. mais il était quand même secouer et le drôle de bruit qu'il entendait était bizarre. Il n'entait rien devant lui qui aurait pus lui indiqué que quelqu'un se tenait devant lui (a savoir, la respiration). Darkshoots tâta un peu devant lui pour tenté de trouver ce qu'il avait percuter. Il attrapa entre le cou et l'épaule droit de Goldy et le poil doux lui fait comprendre un sorte de fourrure, mais au fond de cette dernier il ne sentie pas de la chair mais un truc solide. le jeune guerrier était un peu confus.

"du poil et un truc aussi dure que le métal !? j'ai percuter un animal empailler ou quoi ? et pourquoi il est au bas mot 3 pieds plus loin que je l'est percuter ???"

Il continuait de tâter Goldy pour tenté de mieux identifier ce qu'il avait percuter sans comprendre ce qui se passait. malheureusement. se petit remue ménage d'un "aveugle" face a un animatronique attirai un peu plus l'attention



* info dans la fiche
Pièces Pièces : 11186
Nombre de messages : 365
Age : 29
Réplique/Citation : Don't make me angry! Because nothing is more dangerous than me when i'm relly angry !
Date d'inscription : 23/01/2013
Liens : Petit ami : -
Amis :
Ennemis : Vaati


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Goldy a écrit :
avatar
Joueur Novice
Sam 9 Mai 2015 - 13:54
Golden Freddy, telle on avait l'habitude de l'appeler, n'aimait pas du tout qu'on le touche. De ce fait, il tenta, par réflexe, de repousser la personne, sans succès. Il allait devoir parler... Malheureusement. Il n'osa pas dire un mot, jusqu'à ce que l'individu glisse un doigt dans sa cavité oculaire. Ça ne lui faisait pas mal, mais... En fait, il trouvait cela TRÈS désagréable. En colère, l'animatronique taciturne prit la main et la repoussa brusquement, en couinant un petit :

"Aie!"

Sa voix était très douce, très calme, mais on pouvait y percer un brin de colère. Mais, vous connaissez bien Goldy ; il n'est pas du genre à se mettre en colère rapidement, et son énervement se calma aussitôt. Il releva les yeux vers la personne et la fixa intensément... C'est alors qu'il comprit que cet homme devait être aveugle, juste par la tête confuse qu'il tirait en ayant touché l'animatronique. Goldy s'approcha.

"... Pardon."

Peu communicatif, c'est tout ce que Goldy parvint à déclarer, de sa douce voix artificielle. L'animatronique sentit soudainement son ventre gargouiller... Car contrairement aux robots ordinaires, lui, il pouvait manger, bien que ce n'était pas nécessaire à sa survie. Il n'osa rien demander à l'individu, qu'il ne connaissait pas. Mais l'ourson était bien intrigué par l'aveugle... Il fit les cent pas autour de lui, à pas de loup bien sûr, on aurait juré ne rien entendre. Mais Goldy connaissait les enfants aveugles ; ils avaient l'ouie sacrément développée, et jugeait que cet homme pouvait l'entendre se déplacer autour... Et entendre son ventre crier  famine! L'animatronique caressa légèrement son ventre pelucheux, tronche interdite, se disant qu'il valait mieux laisser tomber : il n'avait pas d'argent.

"...aveugle...?" arriva-t-il à demander.
Pièces Pièces : 6291
Nombre de messages : 64
Localisation : ...
Réplique/Citation : ...it was me...
Date d'inscription : 16/04/2015
Liens : Famille : ...
Amis : ...(Aucun, pour le moment)
Ennemis : ...(Aucun, pour le moment)

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Darkshoots a écrit :
avatar
V.I.P.
Dim 24 Mai 2015 - 19:40
pendant que Darkshoots touchait freddy, il avait cru percevoir un mouvement de l'animatronique ce qui l'avait intrigué. mais quand ce dernier pris et repoussa sa main en lâchant un crie de douleur Darkshoots fit un sursaut. ce qu'il trouvait bougeait et semblait aussi pouvoir parler. "Quel est cette sorcellerie ?" était la première chose qui traversait l'esprit de darkshoots et eu pour réflexe de prendre la poigne de son épée sur son dos. Quand il entendit ensuite pardon de la drôle de créature. Darkshoots cru percevoir un aire coupable ou alors un aire d’intrication. Darkshoots lâcha son épée mais ne restai pas moins vigilant. Il entendit son estomac gargouiller, puis il suivi goldy de la tête quand il tourna autour de lui. puis il entendu son troisième mots. il toucha son bandeau pour s'assurer qu'il était bien placer

"Oui, je suis belle et bien aveugle. un coup d'épée ma défiguré le visage et ma rendu par la suite aveugle. mais qu'est tu ? as tu été créer par la magie ou tu est un créature mécanique ?"

Darkshoots pensa d’abord a une créature magique puisqu'il a déjà combat des squelette et des golem de pierre qui avait été animé par la magie. mais dans ce monde il avait prit conscience que même si la magie existait, certain truc fonctionnait sans aucune aide magique que certain appelait la mécanique. ce qui était pour Darkshoots un concept aussi incompréhensible que la magie. mais dans les deux cas. cela expliquerait pourquoi il ne perçois pas la respiration de la personne devant lui étant donner qu'il fat être vivant pour respirer.

(désoler pour le temps. j'ai eu un manque d’inspiration et un peu de temps)
Pièces Pièces : 11186
Nombre de messages : 365
Age : 29
Réplique/Citation : Don't make me angry! Because nothing is more dangerous than me when i'm relly angry !
Date d'inscription : 23/01/2013
Liens : Petit ami : -
Amis :
Ennemis : Vaati


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Goldy a écrit :
avatar
Joueur Novice
Jeu 4 Juin 2015 - 14:50
Goldy replaçait légèrement sa fourrure dorée en attendant la réponse de l'homme. Cet individu était-il tout aussi discret et silencieux que le petit animatronique taciturne? Cela le rendait curieux.
Mais lorsqu'il entendit la réponse, que l'homme avait été défiguré par un coup d'épée au visage, l'expression de l'ourson resta interdite. Inexpressif à l'habitude, mais ce genre d'histoire, il n'aimait pas trop... Contrairement aux autres, Goldy avait un coeur, bien qu'il pouvait faire preuve de sadisme...

"...ah..." marmonna-t-il, avec un ton de compassion perçant sa voix artificielle.

Il écouta attentivement l'autre question que l'homme imposa lui demanda. Goldy ne comprit pas exactement ce que signifiait "magie", mais il connaissait la mécanique... Pour être lui-même un objet mécanique. Le robot ouvrit alors la gueule pour parler.

"Je suis une créature mécanique. Je ne viens pas de ce monde."

De ses yeux vides, il fixa l'étranger de la tête aux pieds, pour l'examiner de nouveau. L'absence du regard, car il avait les yeux bandés, compliquait excessivement son observation, étant donné que Golden Freddy pouvait analyser la personnalité d'une personne selon la façon dont elle le regardait. Mais cette fois-ci, c'était juste difficile... Il fallait donc s'en tirer à la façon de bouger et la façon d'interagir avec lui.
Et l'interaction, Goldy s'y connaissait mal. Il préférait rester loin... Mais pour se retrouver, avait-il vraiment le choix d'échanger avec cette personne?

"Où suis-je?" demanda-t-il, soudainement, sans laisser l'autre parler.

Il croisa ses bras à fourrure déchirée, desquels on pouvait voir ressortir des fils par-ci par-là. Goldy avait solidement attaché son sac à sa taille, son petit chapeau à l'intérieur, histoire d'avoir au moins quelques effets personnels qui lui appartiennent pour avoir un sentiment d'appartenance. Il commençait à être légèrement insécure dans ce nouveau monde dont il ne connaissait rien... La panique voulait s'emparer de l'ourson, mais ce sac le rassurait. Sans savoir pourquoi.
De plus, cette énorme famine n'aidait pas... Mais il n'osait rien demander. Goldy était comme ça : Prêt à se priver de manger par "politesse". Mais... Ce n'était pas toujours une bonne chose.

HRPG:
 
Pièces Pièces : 6291
Nombre de messages : 64
Localisation : ...
Réplique/Citation : ...it was me...
Date d'inscription : 16/04/2015
Liens : Famille : ...
Amis : ...(Aucun, pour le moment)
Ennemis : ...(Aucun, pour le moment)

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Darkshoots a écrit :
avatar
V.I.P.
Sam 6 Juin 2015 - 20:06
Donc cette créature était mécanique. donc c'est la raison pour lequel il ne percevait pas de son que les être vivant font. Il ignore tout de cela donc ce n'était pas bizarre pour lui que cette dernière est la notion de faim. Malheureusement. Darkshoots était justement en ville pour se trouver à manger. Mais il n'allait pas laisser cette créature mourir de faim. mais avant tout, cette dernière était perdu et disait clairement de ne pas venir de se monde. Au moins, Darkshoots serai un peu moins seul dans cette galère. avant d'avoir le temps de répondre que lui non plus. Il demande où ils sont. Il comprit par le peu de mot qu'il disait qu'il était timide. Darkshoots connaissait ce lieux a force d'y traîne.

"Je ne connais pas ce monde. mais ce lieux est connu sur le nom d'Hyrule. je ne connait pas tout les détail. mais que c'est diriger par un roi donc la réputation traverse la contré. mais a part cela. je connait pas bien ce monde. je suis aussi étranger à se monde."

Expliqua le guerrier comme il le pouvait. puis son ventre décida a son tour de crier famine. ce qui le mit un peu inconfortable.

"bon. vien au marché avec moi. ont trouvera de quoi manger au marchant. d'ailleur quel est ton nom si tu en a un ?"

Proposa Darkshoots avant de demande quel nom avait la créature.
Pièces Pièces : 11186
Nombre de messages : 365
Age : 29
Réplique/Citation : Don't make me angry! Because nothing is more dangerous than me when i'm relly angry !
Date d'inscription : 23/01/2013
Liens : Petit ami : -
Amis :
Ennemis : Vaati


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Goldy a écrit :
avatar
Joueur Novice
Mer 17 Juin 2015 - 20:23
L'inconnu expliqua à l'animatronique qu'il était tout aussi étranger que lui à ce monde. Goldy suit silencieusement ses dires, enregistrant chaque mot qu'il dit ; cet homme avait réussi à avoir toute l'attention de l'ours à fourrure dorée. Lorsqu'il eût terminé, le robot poussa un petit marmonnement, parce qu'il n'avait pas envie de parler, mais qu'il devait donner signe qu'il avait compris. Par la suite, l'inconnu semblait avoir faim lui aussi, et ordonna à Goldy de le suivre au marché.

"...m-....merci..." marmonna-t-il, gêné.

En chemin, l'homme lui demanda son nom. Sur le coup, il ne s'en rappelait pas trop, il fut un temps avant qu'il ne se souvienne de qui il était. C'est en voyant le nom "Golden Freddy" gravé dans une des cartes que tout revint à l'esprit du petit ourson.


"....Golden...."

Il marchait aux côtés de l'homme, beaucoup plus grand que lui, sans faire de bruit ni parler. Il se demandait comment il arrivait à se diriger... Comme il n'avait rien pour se guider... Peut-être une sorte de sixième sens ?

"...Et vous ?"
Pièces Pièces : 6291
Nombre de messages : 64
Localisation : ...
Réplique/Citation : ...it was me...
Date d'inscription : 16/04/2015
Liens : Famille : ...
Amis : ...(Aucun, pour le moment)
Ennemis : ...(Aucun, pour le moment)

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Darkshoots a écrit :
avatar
V.I.P.
Lun 22 Juin 2015 - 14:25
"Darkshoots. Darkshoots Bloodshed"

Répond Le guerrier en avançant. Il demanda au premier passant pour un magasin où il pourrait trouver des vivres. étant donner qu'il ne pouvait rien voir. rien ne lui permettait de savoir quel bâtiment était un magasin et lequel avait ce qu'il avait besoin. Il trouva après un moment le magasin et entrai avec Goldy. Le marchant les reçoit

"Bonjour messire. que puis-je faire pour vous ?"

"Bonjour. je viens cherché des vivre pour mon voyage. et aussi un casse croûte."

"Nous avons tout ce qu'il faut pour nourrir une armée. n’hésiter surtout pas"

Darkshoots lâcha un sourire et commençait a faire ses courses. en donnant un coup de nez a tout ce qu'il trouvait et choisissait ce qui se conservait bien et qu'il aimait bien. Au bout d'un moment, il présente tout ce qu'il compte acheter. se qui était principalement de la viande séché ou salé, des fruits et légumes avec pour finir du pain. Le marchant énonça son prix ce qui Dark se doutait bien et chercha un moment sa bourse avant de lui remettre. juste après avoir empaqueter ses course le marchant était un peu choqué

"C'est quoi ça ?"

Il met la bourse a l’envers pour vider son contenu et des pièce dorée donc un B était plaqué sur un coté et une paire d'aile sur l'autre. Le guerrier toucha un pièce et ne comprenait pas

"Qu'est qu'il y a ? Ne me dite pas que c'est des faux. c'est un amis a moins qui me les a donné ?"

"Et bien. votre amis vous a arnaqué avec des pièce fictive. Si j'était vous. j'irait lui réglé son compte"

Sur ses mot, Darkshoots s'énerve. Il donna un coup de poing qui pulvérisa le comptoir du marchant. ont pouvait remarqué, si la force de la violence ne les distrayait pas, que l'anneau brillait d'une lueur noir. Il prit le marchant par la gorge et l’étampa sur le mur derrière lui

"COMMENT OSE TU SOUILLER LE NOM DE MON MAÎTRE !?! JE DEVRAIT PEUT-ÊTRE T'ENVOYER DANS L'OUTRE MONDE POUR QUE T'AILLE T'EXPLIQUÉ AVEC LUI !"

Hurla Darkshoots qui était devenu furieux que ce marchant ose traité Wrek qui était son défunt maître et seul amis dans son monde. Il n'avait pas besoin de l'anneau pour perdre son sang froid face a cette insulte mais il amplifia sa colère et Darkshoots était a deux doigts que sa passe à de la rage.
Pièces Pièces : 11186
Nombre de messages : 365
Age : 29
Réplique/Citation : Don't make me angry! Because nothing is more dangerous than me when i'm relly angry !
Date d'inscription : 23/01/2013
Liens : Petit ami : -
Amis :
Ennemis : Vaati


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Goldy a écrit :
avatar
Joueur Novice
Mer 24 Juin 2015 - 14:12
L'homme s'était présenté sous le nom de Darkshoots. Goldy sourit légèrement, signe qu'il était enchanté.
Ce qui était dommage pour l'inconnu, c'était son handicap, qui l'empêchait de voir chacune des mimiques de l'animatronique. Ainsi, lui qui était plus facialement expressif, devait avoir un peu de mal à se faire comprendre.
Ils entrèrent dans un marché et de son côté, Darkshoots fit ses courses. Goldy, lui, observa les alentours puis tomba nez à nez avec...
...du miel !
Le miel, qui était l'aliment qu'il adorait le plus, avec le chocolat. Goldy resta devant pendant un bon moment, les yeux rivés sur le pot contenant le délicieux liquide doré et sucré. La marchande, qui était une apicultrice, avait remarqué le petit animatronique affamé.


"Oh... Mon pauvre petit ourson... Tu as faim ?"

La vieille dame ne semblait pas du tout effrayée et voulait aider Goldy. Celui-ci hocha timidement la tête, un peu embarrassé d'avoir l'air aussi piteux. La dame lui fit un sourire et lui tendit généreusement un de ses produits, qu'elle avait préalablement ouvert, étant donné qu'il avait de petites papattes dégriffées.

"Voilà mon petit nounours. Juste pour toi ! C'est gratuit."

Goldy redressa les oreilles et prit le pot entre ses grosses pattes mécaniques. Il remercia la dame d'un sourire et un hochement de tête, avant de tremper ses doigts dans le pot et les lécher avarement. Mais soudain....
KABOOM !!!
Un gros bruit venant du côté de Darkshoots le fit sursauter.
Il avait détruit un comptoir.
Goldy ferma son pot de miel et alla voir de plus près, caché derrière un stand de fruits et légumes.


"...Darkshoots... Ça va pas...?

Il s'inquiétait un peu en fait... Pour l'homme qui voulait lui prêter compagnie. Il semblait en colère... Il ressemblait à Springtrap...
...
Un trop bon souvenir qui en ramenait que des mauvais...
Pièces Pièces : 6291
Nombre de messages : 64
Localisation : ...
Réplique/Citation : ...it was me...
Date d'inscription : 16/04/2015
Liens : Famille : ...
Amis : ...(Aucun, pour le moment)
Ennemis : ...(Aucun, pour le moment)

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Darkshoots a écrit :
avatar
V.I.P.
Lun 13 Juil 2015 - 7:05
(HRP : Je suis désoler. j'était pas beaucoup motiver pour continuer. et malheureusement. c'est mon dernier poste pour ce rp.)

Darkshoots avait été aveuglé par la colère. il secoua énormément et violemment le marchant contre le mur. l'anneau amplifiait la colère toujours croissante de Darkshoots. Puis, une petit voix tomba à l'oreille de Darkshoots. une voix mécanique. Goldy qui s'inquiétait pour Darkshoots. Après quelque seconde, Darkshoots réalisa ce qu'il était en train de faire. il lâcha le marchant et recula dans un coin de magasin et il se calmait. cela peut paraître bizarre pour les autre. Après c'est enfin calmer au bout de quelque minutes, Il alla vert le marchant avec un aire coupable.

"je suis vraiment désoler. je ne voulait pas vous menacer ni vous attaqué. j'ai... je ne contrôle pas ma colère et elle me joue des mauvais tour."

Le marchant étant un peut confus et secouer. Il ne comprit pas bien pourquoi ce changement de comportement. Mais pas longtemps après. il se mit en colère et cria

"TU ME DOIS PAS MAL D'ARGENT POUR AVOIR DÉTRUIT MON COMPTOIR ET AUSSI POUR LES DOMMAGE ET LES PRODUIT QUE TU A BOUSILLER ! DONNE MOI UNE RAISON POUR NE PAS APPELER LA GARDE ET TE FAIRE JETER AU PLUS POURRI DES CACHOT !?!?"

Darkshoots ne savait pas quoi faire et encore moins quoi dire. Il n'avait pas d'argent apparemment et le marchant avait raison. Il songeait déjà qu'il allait pourrir quelques années en prison. Mais quelqu'un entrait dans le magasin. un homme grand et assez musclé (et partiellement poilu) avait entendu tout se tintamarre et il venait voir cela

"Vous pouvez me dire c'est quoi tout se tapage ? ont l'entend d'un bout à l'autre de la ville !"

Puis un bref coup d'oeil  permit de voir la pagaille qui régnait dans le magasin

"Woah ! une tornade est passez ou quoi ?"

Après un moment. la situation fut expliqué malgré l'énervement du marchant. Darkhoots comprit au passage que les pièce de son monde n'avait aucune valeur ici, donc ne resterai que des souvenir de son amis Wrek. Cela n’arrangeait rien pour le darcian. pas d'argent pour calmé le marchant. pas de possibilité pour éviter d'être enfermé. Puis, l'autre homme remarqua l'arme du guerrier et s'y intéressait, mais vraiment beaucoup. ce qui gênait un peu le darcian, avant d'avoir le temps de poser la question. il demanda

"Dit moi, où avez vous trouvez cette épée ?"

Darkshoots fut un peu surprit par la question qu'il venait de lui posser, il lui répond simplement

"C'est moi qui l'est forgé. pourquoi ?"

"Je te propose de me l'échanger et je paie la dette que tu doit a ce marchant. qu'en dit tu ?"

Darkshoots partait donner un coup de poing a ce dernier mais il eux le temps de se calmé et retenir son coup avant de faire le geste ce qui l'aurait mit encore plus dans l'eau chaude. il respire un bon coup et il répond

"Désoler. mais jamais je me séparerait de Ys-Fa. je préfère encore croupir en prison plutôt que me séparer de mon épée. de plus, tu pourrait pas la transporté"

Ce dernier ce mit a rire et s'exclame

"Écoute gamin. je comprend que tu vois pas a cause de ton bandeau. je peux en déduire que tu est aveugle. mais je suis le forgeron de cette ville. Je suis plus musclé que moi. si tu est capable de porté ton épée. je peux la soulever avec une main sans difficulté"

Le forgeron replia son bras comme un culturiste en montrant les muscle qu'il avait quand même impressionnant.

"Je comprend que vous avec de la force et que un de vos coup me ferait "voir" des étoiles. mais j'insiste pour dire que tu serait pas capable de même la soulever."

Le forgeron commençait a se sentir insulté qu'un gringalet (comparativement à lui) se disait plus fort que lui et de loin. Il tendit sa main pour qui lui passe son épée. Darkshoots soupire un coup et prit son épée et la planta légèrement au sol et laissait le forgeron prendre. du moins essayer. après la tentative initial où il crus que l'épée était coincé, il tentait de la prendre a deux main et utilisait toute ses force mais incapable de même déprendre l'épée du sol. au bout de quelques minute, le forgeron est essoufflé et dit

"tu a coller l'épée au sol avec un truc ou de la magie, avoue "

Darkshoots reprit son épée et l'a remit sur son dos.

"non. c'est juste mon épée. elle pèse près de 600 kilos après tout"

Le marchant et le forgeron avait les yeux rond et crie tout les deux

"600 Kilos !?!"

"Je comprend que j'ai pas pus l'a soulever. comment tu fait ?"

"des dizaine d'année à me battre et à transporter cette épée. et elle a pas toujours peser 600. elle a prit graduellement du poids."

Le forgeron nu d'autre choix que d’admettre que cette personne était nettement plus fort que lui. Mais tout cela éloignait le dilemme actuelle. Darkshoots avec la possibilité de croupir en prison a cause de saccage. Puis il se rapella ce qu'il avait dit sur son épée

"Tu a bien dit que tu a fait cette épée ? cela te dirait de venir travailler pour moi ? je pourrait payer ta dette et tu me remboursera en travaillant pour moi. tant que tu fait pas des arme d'une demi tonne "

proposa le forgeron et ria en disant sa dernière phrase. Darkshoots avait une échappatoire, cela ne lui plaisait pas spécialement mais il n'avait pas vraiment le choix

"je n'aime pas vraiment forger pour le compte d'un autre. mais je n'Est pas vraiment le choix. c'est ça ou la prison. donc je vous suis."

Le forgeron paya la dette de darshoots et ses achat. Juste avant de partir avec le forgeron. Le darcian donna une partie de ses provision tout juste acheter a goldy.

"je suis désoler de pas resté avec toi plus longtemps pour faire plus ample connaissance. mais j'ai fait des bêtise. donc je dois payer pour. bonne chance"

dit darkshoots avant de partir avec le forgeron. laissant l'animatronique seul avec un sac de nourriture qui pourra le nourrir quelques jours sans problème
Pièces Pièces : 11186
Nombre de messages : 365
Age : 29
Réplique/Citation : Don't make me angry! Because nothing is more dangerous than me when i'm relly angry !
Date d'inscription : 23/01/2013
Liens : Petit ami : -
Amis :
Ennemis : Vaati


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Où suis-je? (PV Golden Freddy/Darkshoots)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum