Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaRAS00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusUltra-Nuit Eternelle00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Eaux Troubles, Singes Agités [Quête des Géants, Jour 1/4]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Link a écrit :
avatar
Fondateur
Lun 6 Avr 2015 - 10:01
Rappel du premier message :


En Eaux Troubles










Les bottes de Link étaient en train de piétiner dans l'eau violette du Marais lorsqu'il s'aperçu qu'il était déjà Midi. Combien d'heures s'étaient écoulés depuis son départ de Bourg Clocher ? Aucune idée. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il était dans l'urgence. Dans l'urgence même de retrouver les Géants de Termina, qui lui permettraient d'arrêter la Lune. Il ne se souvenait que peu de choses en ce monde, mais au moins, les Géants, tels que le leur avait rappelé cet étrange individu, Mana, qui leur avait fait remonté le temps, leur avait indiqué d'aller les retrouver. Depuis ces dernières heures, Link avait cette étrange sensation de déjà vu, partagé par Taya qui l'accompagnait. Quant aux autres, personne ne l'avait suivi pour le moment, mais ce n'était pas bien grave. Il comptait bien mener jusqu'au bout cette Quête, tandis que les autres étaient peut être déjà en train de se diriger vers le Sommet de l'Ultime Tour, la Tour du Chaos. Mais le fait que Ghirahim se trouve là bas aussi, ne rassurait pas vraiment Link. Les paroles qu'il avait prononcé un peu plus tôt lui revinrent en tête et mirent le jeune Hylien en colère.

« "Ne vous inquiétez pas, je reviendrais aussi vite que possible !"...Pfeuh, tu parles. Encore une promesse dans le vent ! Maintenant je me retrouve là à devoir réunir les Géants avant le lever du soleil du quatrième jour... »

«Link, calme toi. Je sais que les derniers évènements n'ont pas vraiment été en notre faveur mais je te rappelle que cet espace temps me semble...différent. Mana a sûrement agis sur celui ci. Si ça se trouve, en Lorule, le temps n'aura défilé que d'une minute lorsque nous aurons retrouvé tous les géants ! »

« Je l'espère bien, si je les trahis encore... » Puis Link secoua la tête, ne préférant pas y penser. Il agita sa botte dans l'eau, provoquant une éclaboussure qui alla s'échouer sur la berge d'une petite boutique sur pilotis devant lui. Ses bottes le protégeait bien tant qu'il avait pied, mais il avait tout à l'heure touché cette eau et cela lui avait brûlé les doigts. Elle était corrosive et pas tout à fait normal. C'était assez étrange. Le mieux était donc de demandé chez l'habitant si quelqu'un savait ce qu'il se passait d'anormal ici. Link se dirigea à l'intérieur de la boutique en question pour demander des renseignements au sujet du Géant, mais aussi et bien sûr concernant la situation du Marais. Il n'espérait tout de même pas être obligé à faire cela tout seul...


Pièces Pièces : 108170
Nombre de messages : 57141
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/

Message
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
Fondateur
Lun 15 Juin 2015 - 21:45

Le Premier Géant





« RENGAR ! PLUS UN PAS ! »

Une voix masculine tonna. Elle provenait de l'entrée de cette immense salle où le duo venait de défaire Odolwa, le Gardien du Temple. Link se trouvait là, recouvert de sa tenue émeraude, comme si rien ne s'était passé dans le trou à l'intérieur duquel Nightmare l'avait emporté. Link était le même à l'exception près que désormais, il possédait autour du cou un espèce de collier, qui rappelait ce que cachait Heine. Il n'était pas là tout à l'heure, Nightmare le lui avait donc confié ? Où était-il d'ailleurs ? De fines particules dorées s'échappaient de Link, témoignant du fait qu'il venait de libérer une puissante force. D'ailleurs, le Temple entier avait tremblé suite à sa transformation qui avait précédé ces quelques secondes. Il venait de se hisser via son grappin en hauteur, pour retourner devant l'antre du Boss, là où la porte était entrouverte, et venait d'assister à la fin du combat contre Odolwa. Les pensées de l'Elfe étaient floues, il ne savait plus très bien qui lui même il était...Et sa démarche était d'ailleurs hésitante. Il ne se sentait pas bien. Son duel contre Nightmare avait été bien plus violent qu'il n'avait pu le penser...

« HEINE ! Écoute moi...Rengar, est un véritable monstre. Il n'hésite pas à tuer pour parvenir à ses fins. Si ce masque que tu tiens tombe en sa possession...Je n'imagine même pas ce qu'il va se passer...Alors...Recule. ET LAISSE LE MOI !   »

Quelques secondes s'écoulèrent suite à la requête de l'Elfe qui fit virevolter sa Master Sword dans sa main. Celle ci aussi était étincelante, suite au combat qu'il venait de mener. Link s'avança dans leur direction, au centre de la pièce. Rengar...Cette bête qui lui avait fait perdre une oreille et son oeil...Fort heureusement, grâce aux cadeaux de Gozen et de ses amis, Link avait su retrouver l'ouïe et la vue. Mais il avait été gravement blessé par cette créature a la tour, en compagnie de cette fille sadique. Link arriva au niveau de Heine avec qui il échangea un regard, pour finalement faire face à Rengar. La Master Sword se gonfla peu à peu d'énergie, l'Hylien faisant face à son adversaire. Il avait remporté son duel face à Nightmare, parce que les déesses étaient de son côté. Il allait profiter une deuxième fois de cet avantage.

« Cette fois-ci...Tu ne repartiras pas vivant de cet endroit... ...A moins que j'en décide autrement ? »

L'Hylien se figea instantanément sur place, silencieux, livide. Sans que les autres ne comprennent pourquoi la folie se lisait désormais sur son visage, Link fit volte-face, et trancha la main de Heine, qui fit tomber le masque d'Odolwa. Link le récupéra au vol, puis le lança en direction de Rengar. A cet instant, le garçon se mit à genoux, et commença à avoir des compulsions, puis à baver, comme s'il était en proie à une crise d'épilepsie. Ce qu'il venait de faire était totalement inexplicable. Son acte était en totale contradiction avec ses mots, et la voix qu'il avait prit soudainement cachait quelque chose...Le Susano ? Non, c'était autre chose. Comme si...Comme si...Un autre Link semblait être en lui.

« TU AS ÉCHOUÉ ! ÉCHOUÉ !!! » lui répétèrent les voix qui désormais, se moquaient de lui à répétition, sans fin. Link était au sol, et hurlait qu'on le laisse  tranquille. Mais seul lui pouvait percevoir ces voix qui désormais le hantait. Une véritable souffrance...Comme si le monde entier était en train de se disloquer derrière lui. Est-ce que c'était ça que Nightmare avait voulu dire ? Est-ce que c'était donc cela sa malédiction ? Link resta figé au sol, en train de se tenir la tête pour éviter d'entendre les voix, tandis qu'une aura bleutée entoura Rengar. Link fonça dans sa direction, comme s'il avait retrouvé ses esprits, et frappa a plusieurs reprises le cristal. Encore et encore. Mais cela ne fit aucun effet. Link recommença une nouvelle fois puis il y eut un flash blanc, et Rengar disparut. Les voix recommencèrent à lui reprocher ses actes, et Link tomba à genoux, en proie aux larmes...Puis au désespoir.




----





Rengar venait d'apparaître dans un endroit mystique, entouré de mystère. Il se trouvait sur un pilier autour duquel s'écoulait des cascades à un débit assez lent, tandis qu'autour de lui voletait des petites lucioles. On ne voyait rien au loin a par cette épaisse brume, lorsque, tout à coup, le pilier central commença à trembler, une énorme tête apparut. Une sorte de divinité en somme, avec deux grands orifices en guise d'yeux, qui toisaient Rengar. Le géant dont Rengar ne pouvait apercevoir que la tête, et entouré de brume, se mit à chanter une espèce de mélodie qui se voulait enchanteresse. Demandant ainsi à Rengar de l'accompagner avec l'instrument qu'il possédait en tant que Mojo. Une sorte de trompette dont seul ce peuple de la forêt avait le secret. La divinité déclara :

Ô toi qui vient de me libérer du lien que j'entretenais avec ce Temple, libère mes autres frères. Le prochain se trouve au Nord. En guise de récompense, je vais t'accorder de mon pouvoir...Fais-en bon usage.

Sans en dire beaucoup plus, ce qui se voulait d'ailleurs très mystérieux, l'espèce divinité enveloppa Rengar d'une douce lumière et il senti le masque d'Odolwa s'en gorger. Devenir plus fort...Plus redoutable que jamais. Il allait désormais pouvoir l'utiliser pour se transformer. Rengar se réveilla aux abords du Temple de Bois Cascade, prêt à continuer sa quête. La Quête des Géants n'était pas terminée. Désormais, c'était vers le nord qu'il allait falloir se diriger. En direction du Pic des Neiges.
Nombre de messages : 57141
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Ted McPain a écrit :
One Man Army
Mar 16 Juin 2015 - 1:44
Assis sur les escaliers a la sortie du temple, j'avais enfin trouvé une sortie, bien que je cherchais hélas la direction du trésor que renfermait ce tas de pierre usé par le temps et la mousse. M'étant perdu dans ce labyrinthe, mon sens de l'orientation devait avoir été oublié pendant ma reconstitution moléculaire. Je ne faisais que shooter les pestes mojos qui passait au loin, les entassant dans l'eau violette qui semblait avoir enfin reprit une couleur claire et pure. Mais rien ne valait un bon cigare pour passer le temps, pendant que j'attendais l'éventuelle sortie de quelqu'un, je devait bien recevoir un rapport de mission. Je fus donc surpris de voir un gros chat baraqué qui tenait un masque tribal louche, son œil, je le reconnaissait, c'était le matou dont parlait la tafiole en jupe verte de tout à l'heure.

Eh toi, espèce de suceur de nœud poilu, cette planète est trop petite pour deux borgnes, vient montrer a quoi servent tes muscles !

Ne lui laissant pas le temps d'admirer son trophée, je lâcha mon arme et lui sauta sauvagement dessus, faisant abstraction de ses plus de 2m et sa masse musculaire, je l'attrapa et fit un rouler bouler sur quelques mètres pour enfin tomber dans l'eau, engageant un combat a mains nues avec le félin en armure. Le visage recouvert de boue marécageuse, je commençais en envoyer des beignes dans la face de mon "adversaire", mon corps étant renforcé et boosté par ma combinaison de combat et par mes propres muscles seyants. Je ne savais pas quand les autres parviendrait a sortir de l'édifice mais que faire.

Un combat a mains nues, homme à homme !
Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 04/11/2013
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

avatar
Alpha
Mar 16 Juin 2015 - 11:24
Rengar Mojo s'approcha alors, puis plaçant ses mains autour de son visage, il changea d'apparence, devenant un... Bon gros matou blanc avec des muscles, un œil bleu et un autre rouge orangé avec une cicatrice dessus et il était aussi plus grand que toi... C'était pas pour autant que tu était vraiment impressionné, même en montrant les crocs le lion était loin de faire peur pour toi... Tu avais vue des atrocités bien pire que lui. Ce dernier avait la main tendu la main avec paume ouverte en disant de façon... Plutôt menaçante de lui remettre le masque. Autant dire ce qui ai, tu ne voulais pas fini en pièce détaché, mais tu comptais pas non plus lui remettre si facilement le masque car c'était visiblement de quoi vous aviez besoin. Et puis, au vue de la distance, et que tu avais encore ton Mauser en main, tu pouvais parfaitement lui tirer une balle pour qu'il comprenne que... C'était non. Après vous pouviez toujours discuter, tant qu'il ne t'attaque pas, tout ce passerait bien.

C'est là que Link intervint, toi qui te demandait un instant où il en était, il revenait visiblement de son combat contre son ami, te demandant tout de même où il était passé. Sa voix tonnant dans la salle, tu regardas dans sa direction, il semblait être le même, mais quelque chose n'allait pas... Quelque chose de différent, mais tu ne savais pas encore quoi. Link s'approcha alors tu commenças à reculer légèrement, laissant Link faire face à Rengar, et alors que Link comptait sûrement engager un combat, il resta immobile, livide, avant que la folie s'empare de son visage. Sans plus attendre, il blessa ta main, serrant les dents à ce moment, ce qui eu pour effet de te faire lâcher le masque, ce dernier étant rattraper par Link qui ensuite le passa à Rengar. Sur l'instant tu restas inactif, ne comprenant pas les actes de Link, ce dernier tombant à genoux et bavant.

- Il semblerait que ton pote est entrain de devenir un peu fou non ?

Un rire que toi seul pouvait entendre, bien que voulant dire quelque chose contre ces paroles, tu ne dis rien étant donné la présence des deux autres, tu entendis alors Link hurler qu'on le laisse tranquille, sans comprendre sur l'instant, mettant quelques secondes à tilter qu'il semblait quelque peu dans la même situation que la tienne. Tu repris tout de même un peu tes esprits et vit alors Rengar entourer d'une aura bleuté. Link se releva pour aller frapper dans le cristal, mais cela ne semblait pas affecter Rengar, puis ce dernier disparu dans un flash blanc tu vis alors le blondinet s'écrouler à terre. Tu regardas l'état de ta main en rangeant finalement ton Mauser et soupiras. Tu avanças alors, en espérant qu'il ne soi plus un danger pour le moment, et tu espérais surtout qu'il t'écoute. Tu te mis à sa hauteur, mettant un genou à terre en venant prendre son visage entre tes mains pour qu'il te regarde bien en face et commencer à parler:

- Link, écoute moi, de ce que je comprend tu sembles à proie à quelque chose, peut-être une voix, sûrement, mais ne te laisse pas dominer, ne te laisse pas faire, si tu te laisse faire c'est ta folie qui décidera à te place ! Je ne compte pas te laisser comme ça, je serais là pour t'aider, pour te comprendre...
- Hahaha ! Ne me fait pas rire proprio ! Tu devrais t'occuper ta folie avant de t'occuper de celle d'autres personnes !

Tu ne répondis rien à ces paroles, faisant abstraction, pour l'instant c'était de Link que tu t'occupais et de personne d'autres.
Pièces Pièces : 36475
Nombre de messages : 2334
Age : 20
Réplique/Citation : Fuck off !
Date d'inscription : 26/05/2015
Liens : Famille: //

Amis: //
Connaissance +: Link- Tiengen

Ennemis: //
Connaissance -: //

Guilde: //


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Rp en cour:
[1] Hérésie sanguinaire [PV:Amanda Voanor]
[2] Au coeur de la nuit [PV: Link]
Mes couleurs:
 
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Rengar a écrit :
avatar
Chasse
Mar 16 Juin 2015 - 17:08
~Allons bon...

Alors que Rengar menaçait Heine en vu de s'approprier le masque d'Odolwa. Il fut interrompu dans sa requête par l'arrivé surprise de l'elfe au bonnet vert, quelle plaie songea le chasseur, en effet il s'était déjà frotter à l'elfe et avait sur un coup de chance gagné. Mais pour Rengar Link n'était qu'une étape, Rengar n'avait aucune haine ou envie de meurtre envers l'elfe, pour lui il s'agissait là d'un Challenge comme les autres qu'il avait choisis de laisser mûrir lors de son précédent combat avec dans l'espoir que l'elfe deviennent une épreuve encore plus intéressante... Et justement Rengar voyait se dégager d'autour du héros vert de petite particule dorée, témoignant d'une grande puissance précédemment dépensé... Mais Rengar compris vite à la démarche et au ton chancelant de Link qu'il n'était plus apte à combattre, aucun intérêt donc pour le fauve d'affronter Link maintenant et de plus d'après ce que Rengar compris des dire de Link, ce jeune homme aux iris rouge et au cheveux blanc était au coté de Link, et donc un obstacle de plus...

La situation était cocasse et Rengar restait muait, alors que Link s'approchait, une étrange lumière pulsait autour de l'épée de ce dernier, le prédateur ne doutais pas trop de pouvoir esquivé le coup si prévisible de Link... Mais les choses n'allait pas ce passé ainsi.

« Cette fois-ci...Tu ne repartiras pas vivant de cet endroit... ...A moins que j'en décide autrement ? »

Rengar fit un pas en arrière, quelque chose clochait Link semblait comme paralysé et Rengar était déstabilisé, lorsque soudain l'elfe tranchas de son épée la main de Heine qui tenait le masque d'Odolwa que Link récupéra aussitôt, et qu'il jeta à Rengar qui ne se dérangea pas pour l'attraper...

Entre ses dents Rengar ne pu s'empêcher de souffler un "merci" ironique. Il ne comprenait pas les actes de Link mais s'en accommodait très bien. Il se vit entourer d'un aura bleuté qui se matérialisé sous la forme d'un cristal,

~Probablement mon ticket de sortie.

Link qui jusque là semblait tourmenté par d'horrible douleur mental, se releva et frappa à plusieurs fois le cristal sans effet. Rengar derrière la paroi transparente souriait, il trouvait cette situation particulièrement amusante. Puis le fauve se sentit téléporter. Rengar vit alors qu'il se trouvait dans un lieu étrange au milieu d'un gigantesque pilier de bois entouré d'innombrable cascade. Tout trembla et Rengar vit alors surgir du bas une immense tête, un géant, un être de légende au grand pouvoir, il était si immense que Rengar n'arrivait à percevoir de lui que sa tête et ses orbites creusé. Il fit signe aux chasseur de l'accompagné sur la même mélodie qui avait permit d'ouvrir le temple, ce que Rengar fit en se transformant en Mojo jouant de cet étrange instrument. Puis l'esprit parla :

-Ô toi qui vient de me libérer du lien que j'entretenais avec ce Temple, libère mes autres frères. Le prochain se trouve au Nord. En guise de récompense, je vais t'accorder de mon pouvoir...Fais-en bon usage.

Rengar vit alors comme un souffle d'énergie le couvrir glissé sur sa fourrure, pour être absorber par le masque d'Odolwa... Le potentiel de l'artefact venait d'être libéré, et Rengar était curieux de voir ce que ce masque de guerrier de la jungle lui apporterait...

Puis le fauve se sentit chuté comme dans un faux sommeil, lorsqu'il rouvrit les yeux, il se trouvait au portes du temple... Le Masque d'Odolwa toujours en main. Ainsi donc la nouvel direction de Rengar serait le nord ? Qu'il en soit ainsi. Le fier traqueur, s'apprêtait donc à partir quand soudain...

-Eh toi, espèce de suceur de nœud poilu, cette planète est trop petite pour deux borgnes, vient montrer a quoi servent tes muscles !

-Que...?!

Rengar se fit soudainement attaqué par un homme de petite taille portant une combinaison futuriste... Et attendez voir... ? Un caleçon ?! Rengar surprit et complètement abasourdis, se fit renversé dans la boue du marais, le fauve tenta de faire usage de ses muscles puissants pour écraser comme une mouche le nabot en sous-vêtement mais visiblement, celui-ci était aussi fort que le chasseur... Rengar réussit finalement à le repousser pour pouvoir se relever de cette boue collante...

-Un combat a mains nues, homme à homme !

-Bon sang ! Je vais te faire avaler ton caleçon si tu me fous pas la paix espèce de nabot du futur !

Rengar avait gardé le masque d'Odolwa malgré l'accrochage... Et définitivement trop curieux, il l'enfila... Et sont corps changea, sa fourrure, devint brune, d'étrange peinture tribal apparurent sur celle-ci. Rengar sentit pulser en lui une force primal et sauvage comme rarement il avait pu en ressentir. Le masque couvrait bien encore son visage à la différence de lorsqu'il enfilait le masque mojo et que celui-ci fusionnait aussi avec son visage. Les yeux de Rengar devint rouge, il se sentait capable de la moindre prouesse physique. Ainsi, il sauta sur Ted, et le frappa au torse, le coup avait été tel qu'il avait poussé l'homme en caleçon sur 10 mètres avant qu'il chûte le derrière dans la boue.

-GROAAAAAA

Un rugissement qui fit trembler les lieux, voilà donc le pouvoir du masque du guerrier de la jungle. Libéré la partie primaire et sauvage de l'être qui le porte en dépit de l'intelligence et de la finesse... Menaçant la bête qui se dressait devant Ted n'avait plus grand chose du Rengar qu'il avait frappé il y a quelques secondes. La bête nerveuse et hostile, se mit à courir à quatres pattes en direction de Ted, les griffes toute-dehors... Ca serait un affrontement de courte durée. D'homme à bête.

Pièces Pièces : 8205
Nombre de messages : 348
Age : 19
Localisation : En chasse
Réplique/Citation : "Tonight, WE HUNT"
Date d'inscription : 06/04/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



"Tonight, WE HUNT !"

 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Mar 16 Juin 2015 - 17:24

Situation Similaire





«
...Regarde ce que tu as fais. Rengar s'en est allé avec ce masque d'une grande puissance et a l'heure qu'il est, il doit déjà être loin. Tu n'es qu'un incapable, UN INCAPABLE, qui a toujours délaissé les autres pour ses propres ambitions ! Tu es enfermé dans ton propre Enfer, Tu...
»

« C'EST FAUX, C'EST FAUX, ÇA SUFFIT ! » tonna Link tout à coup en frappant plusieurs fois son gantelet contre le sol fait de bois. La voix ne voulait pas partir, elle était toujours là, comme un double de lui même lui répétant ses pêchés, afin qu'il finisse par réaliser qu'il n'était rien. Rien de ce qu'il pensait, que tout ses agissements n'avaient jusqu'ici était qu'un coup de pied dans la poussière. En son for intérieur, là où se trouvait la lumière de son coeur, il savait que tout cela n'était que mensonge et pourtant...La graine de folie qui venait de germer en lui, progressait petit à petit, l'enfermant chaque secondes un peu plus dans son trépas, et dans une prison mentale aux barreaux bien épais. Il avait laissé échapper Rengar, en lui donnant même carrément le masque d'Odolwa alors que c'était Heine qui l'avait. Ce masque, d'ailleurs...Link avait pu en ressentir une forte puissance, quelque chose de mystique qui témoignait de sa force. Le Géant qu'ils cherchaient...D'une manière ou d'une autre, il se trouvait à l'intérieur, cela ne faisait aucun doute.

Puis, ce fut Heine qui intervint et fit ramener Link a la réalité, en mettant ses mains sur son visage. Au départ, l'expression que prit Link fut celle d'un animal en proie à la panique, avant finalement de parvenir à contrôler sa respirer, petit à petit. Heine avait raison. Il était en train de lui dire de lutter contre sa folie, contre cet autre lui qui essayait de le faire changer à chaque instant, de le rendre un peu plus fou encore. Link serra les dents puis posa une main sur son bras, se relevant ainsi petit à petit. Heine était en train de le comprendre. Tout comme lui...Il avait désormais un collier autour du coup. Le Héros du Temps l'effleura avec le bout de ses doigts, puis se demanda si il partageait la même origine que le sien. Mais peu importe. Ils allaient devoir travailler tous les deux pour réussir à contrôler leurs démons. Link soupira puis le regarda dans les yeux. Un nouveau lien venait de s'établir entre le Héros du Temps et l'homme au pistolet.


« Je...Ça va mieux...Je t'en remercie... »

Link était quelque peu sonné. Il se retourna, pour marcher quelques instants, cherchant à se remettre les idées en place. Où était passé Ted d'ailleurs ? Il avait disparu ? Non en fait...Il leur avait dit qu'il les attendrait a l'entrée du Temple, histoire de s'assurer que personne n'entre a l'intérieur. Tu parles, il avait eu plutôt les jetons de progresser dans le Temple. Un petit sourire s'afficha sur le visage de Link suite à cette pensée, puis il se tourna de nouveau vers Heine, pour lui parler de ce qu'il venait de se passer.

« C'est étrange...J'ai battu Night il y a quelques instants, j'ai réussi à remporter notre combat...Mais c'est comme si une partie de lui même était en moi. Je ne me sens même plus hôte de mon propre corps...Ou plutôt de mon esprit. Oui, c'est cela...Il s'est passé quelque chose quand j'ai fais cette attaque...Et puis, plus rien...C'est comme si mon esprit avait effacé cette scène de mon esprit. Comme si...Elle avait été trop horrible pour que je m'en souvienne. Une façon de me protéger en quelque sorte... »

L'Elfe posa ses doigts sur le collier qu'il portait désormais autour du cou, en regardant celui que possédait Heine. Il poursuivit :

« On dirait bien que nous sommes dans la même situation a présent. Toi et moi...Nous allons nous comprendre. Voici donc ce que je te propose. Que l'on continue ensemble, et que l'on se serre les coudes. J'ai besoin de comprendre ce qu'il s'est réellement passé, et j'ai promis de t'aider pour retrouver ceux qui t'ont fait ça. On progressera plus vite en veillant sur l'un et sur l'autre...Qu'est-ce que tu en dis ? »

En disant ces quelques mots, l'Hylien se sentait ailleurs. Le fait que désormais, une partie de son ami se trouve en lui pour une raison inconnue l'empêchait de se concentrer réellement. Cela allait sûrement nuire à ses prochaines batailles. Que ferait-il s'il ne pouvait pas se concentrer pour exécuter une technique ? Il avait besoin de la couverture de Heine, c'était certain. Et le temps s'écoulait vite, très vite. L'Elfe marcha en direction du centre de la pièce, qui reflétait la lumière de la lune. La nuit était déjà tombée, et loin dans le ciel, on apercevait cette Lune menaçante tomber, petit à petit.

« Nous sommes au Sud. Dans les Marais de Bois Cascade...Si nous souhaitons arrêter cette Lune, nous allons devoir changer de progression. J'ignore précisément quelle est notre prochaine destination...Mais si nous réusissons à retrouver les traces de Rengar, alors cela devrait bien se passer. Il nous faut trouver les autres Géants avec lui ! » précisa Link avec conviction, en croisant le regard de Heine. Il était fin prêt à faire équipe avec lui. Sa confiance en son coéquipier venait de grandir récemment. Le Héros du Temps ferma les yeux quelques instants, essayant de chasser l'esprit, ce petit démon qui trottait en lui, et qui le ferait encore pendant un bon bout de temps. Le démon en question se permit de rajouter dans son esprit, que seul lui pouvait percevoir.

«
...Tu comptes t'en tirer avec quelqu'un qui partage le même sort que le tien ?Bien joué gamin. Mais ça ne sera pas aussi facile, tu verras.

Tu seras le premier à le pousser dans le gouffre. Et il périra de ta faute !
»

Link serra les dents puis rouvrit les yeux, préférant ignorer cette provocation. Mais d'un autre côté...Est-ce que Heine serait en sécurité avec son état actuel ? Rha il ne préférait pas se poser la question. D'un mouvement de la tête, il fit signe à son nouvel ami de se mettre en marche en direction de l'entrée du Temple. Ils avaient beaucoup de marche à faire encore avant de sortir, et ils allaient pouvoir en profiter pour échanger un peu sur eux deux.


Pièces Pièces : 108170
Nombre de messages : 57141
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Ted McPain a écrit :
avatar
One Man Army
Mar 16 Juin 2015 - 23:18
Comment ça ? La bête qui il y avait un instant était de force égale, pouvait m'envoyer voler sur 10 mètres d'une seule frappe, son masque l'avait littéralement changé, je pouvait ressentir la puissance qu'il émanait d'ici, mais rien ne pouvait faire reculer Ted Mcpain, a part le dernier coup, faisant bien sur exception.

Tu m'a peut être pris de vitesse mais je ne te laisserais pas même une fois de plus me faire reculer gros tas de poil.

Malheureusement je n'avais pas remarqué que le chaton transformé avait lancé un nouvel assaut, me frappant bien fort de ses griffes, m'envoyant encore valser sur plusieurs mètres en me laissant de jolies entailles de griffes sur le ventre. Crachant du sang, le combat était largement en sa faveur désormait, mais il était stupide de continuer... Sauf pour Ted Mcpain, pour qui il était encore pire de fuir, même s'il il devait mourir comme une merde.

On dirait que tu aime bien les powers up, je alors aussi te montrer du POPOPOPOWEEEEER !

Sur ces mots, je pressa qu'un bouton de ma combinaison qui fit s'ouvrir une trappe futuriste de mon bras droits, tapant sur plusieurs boutons, j'eu le temps d'actionner a la fois ma combinaison anti radiations, recouvrant la totalité de mon corps, cachant mon magnifique slip USA et renforçant les parties de l'armures déjà présentes, sans oublier la tête, de plus je fit s'écouler l'alimentation en XZ34P de l'armure qui fit couler ce liquide stimulant dans mes veines ayants le même effet de l'adrénaline en plus efficace. D'une voix robotique j'envoya alors un dernier calembour au félin avant de lui foncer dessus a une grande vitesse pour lui décocher un uppercut spectaculaire.




On va voir qui du poing de métal ou celui du guerrier a le plus de POWER !
Pièces Pièces : 9101
Nombre de messages : 52
Localisation : En train de fumer un bon cigare
Réplique/Citation : Ted McPain is making it rain !
Date d'inscription : 04/11/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

avatar
Alpha
Mar 16 Juin 2015 - 23:21
Tenant bien le visage de Link entre tes mains alors que tu sentais le sang couler encore de ta main gauche, étant donné que tu tire avec ton Luger de la main gauche et que tu l'avais rangé pour ramasser le masque d'Odolwa qui maintenant était entre les mains de Rengar, tu veillais à ce qu'il reprenne bien ses esprits, ce denier reprenant une respiration correcte, tu soupiras un peu de soulagement parce qu'en toute sincérité tu n'aurais pas aimé te battre contre Link. Ce dernier fini par se relever, toi aussi par la même occasion, ton regard écarlate croisa alors le regard de l'elfe, te disant alors qu'aussi bien l'un que l'autre vous pouviez vous faire confiance étant donné que vous êtes dans la même situation.

Il disait aller mieux, enfin, tu doutais que c'était plus ou moins pour le coup. Le combat avec son soi disant ami avait du le changer, quelque chose s'était passé, puis il avait ce collier autour du coup maintenant... Tu te doutais bien que c'était en quelque sorte un cadeau de son ami... Enfin, si l'on peut appeler cela cadeau le fait de le faire sombrer dans la folie, du moins si cela en était la cause, ce que tu ne doutais pas franchement. Il te remercia par la même occasion, ce qui te fit lâcher un petit "De rien", mais sans vraiment plus. Tu le regardais alors qu'il semblait ailleurs, le regardant marcher alors que tu te mis de nouveau à regarder ta main ensanglanté avant de soupirer de nouveau, tirant un peu sur le bandage que tu portais au cou pour le retirer et finalement mettre le bandage autour de ta main.

Le fait d'avoir une régénération bien lente risquait fortement de te gêner, bien que tu arrivais quelque peu à te débrouiller pour le pas être blesser, si jamais tu venais à vraiment combattre ça n'allait pas être la même tout de même. Ce foutus collier... Qu'est-ce que tu le détestais... Il te bridait, retenant en grande partie ta force, arrivant du coup très rapidement à bout sur tes capacités, chose auquel tu t'y étais fait, mais tu enviais d'un certain côté le fait de ne pas avoir été bridé lors des séances de combat à l'époque où tu étais dans ce laboratoire. Mais en plus de te brider, il montrait bien que tu n'étais pas un humain comme un autre... Chose que tu avais du mal à supporter. Tout en terminant de bander ta main, tu écoutas Link qui s'était retourné vers toi. Cet étrange, tu avais l'impression que d'une certaine manière c'était toi que tu écoutais...

-Aucune idée pour le coup... mais si tu veux mon expérience personnelle... Ne plus être hôte de son propre esprit... Je pense que l'on peut plus ou moins dire ça pour moi, mais c'est plutôt ne plus être maître de mon propre corps on va dire. Entre moi et ma folie, que par chez nous on appelle Cerbère et par bien d'autres appellations, nous sommes tout de même bien distinct... Ce qu'il tente simplement de faire et de me faire perdre conscience en tant que moi-même pour prendre ma place et "s'amuser", dans ses termes ce serait plus tuer pour le plaisir... Dans le cadre où je perd conscience, je suis dans le noir et quand je reprend conscience autant dire que jusqu'à maintenant ça se finissait dans un bain de sang qu'a fait mon Cerbère... Et entre le moment où je perd conscience et je reprend conscience je ne sais pas comment ça c'est passé

Tu le regardais marcher dans la salle, il t'avais proposer que vous continuez ensemble, ce n'était pas une mauvaise idée, cela vous entraiderait et chacun serait peut-être tirer par le haut l'un par l'autre...

- Même si de base je suis quelqu'un de plutôt solitaire, cela ne me dérange pas que l'on continue d'être ensemble.

Tu l'entendis ensuite de nouveau et hochas simplement la tête. Tu n'avais plus entendu ton Cerbère au passage, sûrement déçu que tu l'ais ignoré royalement pour t'occuper de Link. Après quelques secondes, vous faites donc le chemin inverse du temple pour aller dehors, ayant donc la possibilité du coup d'échanger un peu plus.
Pièces Pièces : 36475
Nombre de messages : 2334
Age : 20
Réplique/Citation : Fuck off !
Date d'inscription : 26/05/2015
Liens : Famille: //

Amis: //
Connaissance +: Link- Tiengen

Ennemis: //
Connaissance -: //

Guilde: //


Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur



Rp en cour:
[1] Hérésie sanguinaire [PV:Amanda Voanor]
[2] Au coeur de la nuit [PV: Link]
Mes couleurs:
 
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Page the Notepad a écrit :
Joueur
Mer 17 Juin 2015 - 22:50
[Hrp : Me suis trompé de compte mais osef ce dé est cool]

Ted McPain venait d'activer une sorte de super-mode de combat avec son armure, il fonça de manière très rapide sur Rengar Primaire et lui donna un uppercut qui aurait sans doute arracher la tête d'un simple humain de son tronc, mais Rengar qui n'étais pas un simple humain déjà d'origine et qui de plus portait le masque d'Odolwa artefact magique capable de ramener à l'état sauvage l'être qui le porte encore moins. Ainsi le prédateur fut relever de quelques centimètre du sol par la puissance de l'attaque, mais décida vite de se venger sur cette boite de conserve sur-booster.

Frappant Ted de ces griffes tandis que l'autres répondait par des coups de poing d'une extrême violence, aucun ne semblait vraiment subir des dégâts ou en infliger... Et cela jusqu'à ce que l'esprit sauvage et basique du chasseur décida de changer de stratégie... (Dé 1) La masse de poil brun couvert de peinture de guerre ancestral, chargea le guerrier en armure mais au lieu de le pousser par le haut de son corps, changea au dernier moment de cible pour le plaquer par les jambes et le renverser, sur le dos dans la boue. Rengar profita aussitôt de cette occasion pour asseoir sa domination en imposant sa masse sur l'armure de son adversaire histoire de le fixer au sol. La bête donc assise de tout son poids sur le petite torse de son adversaire, poussa de toute ces forces pour arracher le casque de celui-ci, ainsi Ted se retrouva de nouveau face à face avec ce masque tribal...

Mais étrangement, Rengar retira son masque et ses muscles reprirent leur taille normal tout comme sa fourrure redevint couleur neige, toujours assis sur son adversaire, il rangea le masque d'Odolwa avec le masque Mojo.


- Tu a un potentiel digne d'intérêt... Si nous nous battrons ça devra être dans les règles...

Il se retira de Ted, puis localisa le nord via le souffle du vent.

-Mais j'ai pour mission de sauver ces terres... Et le temps presse.

Rengar ne jeta pas un regard de plus à cette humain qui partageais une cicatrice commune avec lui et se mit alors à courir en direction du Pic des neiges prochaine étape de son périple...

Suite ---- > Je l'ouvre incessamment sous peu.
Pièces Pièces : 6165
Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 03/06/2015
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

~PNJ General~ a écrit :
avatar
PNJ
Mer 17 Juin 2015 - 22:50
Le membre 'Page the Notepad' a effectué l'action suivante : Lancer de Dé

'Dé Action' :

Résultat :
Pièces Pièces : 31774
Nombre de messages : 8115
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Link a écrit :
avatar
Fondateur
Dim 21 Juin 2015 - 10:56

La Fuite du Lion






«
...Et a présent tu souhaites t'allier a un inconnu pour lui faire du mal ?...C'est bien cela ? Tu es pathétique, tu n'es rien d'autre qu'un être pathétique !
»

« Continuons par ici, Heine. La voie est libre. » fit Link en achevant une Skulltula qui leur bloquait le passage, grâce à son arc. Il ne pouvait plus faire autrement désormais. Cette voix qui tapait sans cesse son crâne...C'était comme avoir un colocataire sans son cerveau. Tout comme Squall le lui avait appris avec son Susano, Link allait devoir apprendre à vivre avec lui, tout le temps, vingt quatre heures sur vingt quatre. Et peut être qu'un jour, il parviendrait lui aussi à dompter ce petit lutin qui avait trouvé refuge en lui. L'Elfe serrait les dents, ce n'était cependant pas facile. Lorsque Heine lui avait confié qu'il n'avait aucun souvenir entre le moment où le Cerbère, c'est-à-dire son collier prenait le dessus, et le moment où il revenait à lui,  un frisson traversa l'échine de Link. Et si le collier qu'il avait désormais était basé sur le même concept ? Et si, lui aussi, était capable de commettre un massacre sans s'en rendre compte. Alors, que se passerait-il ? Deviendrait-il un monstre ? Le Héros du Temps croyait dur comme fer qu'en restant auprès de Heine, ils pourraient compter l'un sur l'autre et empêcher toute violence. Tandis qu'ils étaient revenu dans le hall principal où l'eau était désormais purifiée, et qu'ils empruntaient les escaliers vers la sortie, Link tenta de rassurer Heine et de se rassurer lui même. Il était heureux de savoir qu'il accepte de s'associer avec lui, même s'il était du genre solitaire. Link avait besoin d'alliés, et après la perte de Night, il se sentait de nouveau de plus en plus seul...

« Heine. Si il y a le moindre problème, je veux que tu m'en parles. J'en ferais de même. Rien que l'idée de savoir que nous sommes capable de commettre des massacres ou de faire du mal à ceux que nous aimons, cela m'effraie...Je ne veux jamais que ça se produise. Alors, nous serons là pour veiller l'un sur l'autre. C'est d'accord ? » l'Elfe fit suivre sa phrase par un petit sourire, dont il avait l'habitude, même si depuis quelques temps, il lui était compliqué de sourire. Finalement, Heine et lui arrivèrent en direction de la sortie du Temple, en repassant par le gouffre aux Skulltulas où Link avait fait tomber les troncs d'arbre. Passant en équilibre au dessus d'eux, ils parvinrent jusqu'à la sortie du Temple où l'aube était déjà en train de se lever. Le second jour était en train de se lever. Et devant eux...Se trouvait Ted, le dos rempli de boue, et son armure quelque peu enfoncée. Link et Heine se hâtèrent d'aller à sa rencontre, pour le relever, et lui demander ce qu'il s'était passé. Mais l'Elfe devina rapidement en observant la marque qu'avait laissé les griffes du Lion sur son armure. L'armure était suffisamment épaisse pour le protéger, mais vu les marques, il était certain qu'il s'agissait de leur adversaire.

« Rengar...Ça ne peut être que lui...Et j'ai bien peur qu'en accumulant les masques, il ait d'autres pouvoirs. Il faut à tout prix l'arrêter ! »

«
Quel dommage que tu ne saches même pas par où il est parti...Sombre crétin. Regarde un peu. La Lune progresse, et elle effacera bientôt ce monde. Oh, et as-tu remarqué ce trou noir là bas, au loin ? Acceptez votre destinée. Il est trop tard.
»

L'entité en Link fit en effet remarquer que quelque chose d'étrange était en train de se passer au loin. Mais le trou noir en question était semi transparent, ressemblant plus à une faille qu'autre chose. Elle ne semblait d'ailleurs même pas appartenir à leur réalité. Il était donc en train de se passer quelque chose ailleurs...? Link sursauta sur place. Lorule ! La Tour des Souvenirs ! Quelque chose était en train de se passer !

« Oh non, j'ai passé trop de temps ici...Nous n'avons même pas pu sauver Termina ! En considérant que le temps s'écoule moins vite là bas...Nous pouvons encore faire quelque chose. Il faut donc se dépêcher ! » fit-il, en indiquant les traces de boue au sol que venait de lui faire remarquer Taya. « En les suivant on arrivera sûrement jusqu'à lui. Il faut le poursuivre au plus vite ! Ted, si tu as besoin de repos, reste ici. Je te charge de prévenir les Mojos...De ce qu'il s'est passé...Je...Je n'ai pas pu sauver la Princesse Mojo... » Link baissa la tête et devint tout à coup silencieux, comme s'il n'osait pas en dire plus. Il n'y avait pas plus d'explications à fournir. Night avait commis un meurtre horrible, et le poids de l'échec reposait désormais sur son épaule, comme ne manquait plus de lui faire remarquer l'entité dans sa tête. Faisant un signe à Heine, les deux héros maudits partirent en direction du Nord, à la recherche du Lion.

Le temps pressait...





Suite : Souffle Glacé, Caillou Congelé [Quête des Géants, Jour 2/4]
Pièces Pièces : 108170
Nombre de messages : 57141
Age : 24
Localisation : Hyrule
Réplique/Citation : La balance des forces du bien et du mal...tombera en ma faveur.
Date d'inscription : 26/06/2007
Liens : Famille : Sakura Chan, Celeste Ashura

Meilleurs Amis : Roy, Fox, Phoenix, Jonathan Gozen

Pires Ennemis : Ganondorf, Maiden, Trascer, Lumina, Jack

Traitre ou Ami ? : Rec, Stip



Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://kevinrolinbenitez.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Ted McPain a écrit :
avatar
One Man Army
Dim 21 Juin 2015 - 17:08
L'animal était remplit de ressources, il avait réussit a venir a bout de l'armure anti-nucléaire grace a ses griffes de métal ainsi que cet étrange masque, ayant la capacité de le rendre bien plus fort. Plaqué au sol par l'effet de surprise, je m'étais retrouvé en mauvaise posture, le dos dans la boue. Le félin posa sa puissante masse sur l'armure pour m'arracher mon casque, me faisant remarquer que j'étais digne d'un combat a la loyale. Sur ces mots il partit en direction du nord, guidé par le sens du vent, sont masque retiré.

Il est coriace l'animal dis donc.

Plusieurs minutes plus tard je retrouvais le blondinet et son ami, apparement a la recherche du matou, ces deux gus étaient pas mal en retard, remarquant les traces de griffe sur ma combinaison, Link me porta son aide pour me relever. Il semblait démoralisé malgré l'apparente victoire sur ce donjon... Je me relevais écoutant ce qu'il souhaitait me dire, il avait vu une personne chère mourir sans pouvoir agir, de la moindre façon, il voulait que je me repose et en profiter pour annoncer la nouvelle aux mojos.

J'accepte ta requête mon gars mais tu sais...

Je posais ma main sur son épaule, le fixant avec franchise de mon oeil encore valide.

C'est le quotidien d'un soldat de voir des pairs mourir sous ses yeux, on oublie jamais mais au final on fini par s'y habituer, il faut l'accepter.

Je profita de l'occasion pour lui donner une sorte de balise cylindrique rouge dotée d'un bouton, lui expliquant qu'il suffisait d'appuyer sur son bouton pour que je puisse le localiser depuis mon vaisseau posté en orbite, et que je pourrais les rejoindre une fois mon travail ici terminé. Sans plus attendre je pris la direction du palais des plantes naines, essayant de ne pas forcer sur mes jambes, épuisées. Les gardes semblaient inquiets, pointant leurs lances vers moi, encore méfiants. Je leur expliqua que j'avais un message de la plus haute importance a annoncer au roi, de la part du blondinet en jupe.

Ma majesté si je puis dire, la mission à été a double tranchant, nous avons pu arrêter l'écoulement de l'eau empoisonnée... Mais j'ai bien peur que votre fille n'ai survécu. Sur ce, je vais vous laisser faire votre deuil.

Les gardes ainsi que le roi et même son conseillé furent accablés par la nouvelles, tous tétanisés. Certains vinrent s'approcher de moi l'air agressif m'accusant d'en être la cause, jusqu'au moment ou le roi lui même intervint.

QUE FAITES VOUS ? C'est une terrible nouvelle il est vrai... Mais cette personne présente à du endosser la lourde de tâche de nous annoncer cette tragédie... Je, je ... majordome, je vous laisse vous occuper de notre invité, j'ai bien peur que je doive me retirer...

Les gardes reprirent leur poste, le majordome du roi venant a mes cotés pour m'indiquer la direction d'une sorte de caverne, anciennement scellée par un oktorok géant, mort quand l'eau reprit sa couleur d'origine. Il m'accompagna tout le long d'un parcours, sortant d'un coffre une sorte de masque, ou plutôt un serre tête... qui selon lui pouvait offrir a son porteur de puissants pouvoirs de course. Ce masque semblait parvenir d'une ferme situé non loin de la ville centrale de cette région. Utilisant mon gantelet pour appeler mon vaisseau orbital, mes molécules commencèrent a ce détachées une à une de mon corps, devenant quasiment bleu, effectuant une teleportation vers le dit vaisseau, d'où je pourrais localiser mon partenaire quand il utiliserait la balise. Je profita alors pour faire réparer mon armure, amochée par le combat avec le matou.

Masque du lapin acquit

Suite : Souffle Glacé, Caillou Congelé [Quête des Géants, Jour 2/4]
Pièces Pièces : 9101
Nombre de messages : 52
Localisation : En train de fumer un bon cigare
Réplique/Citation : Ted McPain is making it rain !
Date d'inscription : 04/11/2013
Liens : Famille/Amis/Ennemis

Voir le profil de l'utilisateur


 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Lucifer a écrit :
avatar
Chomp
Lun 22 Juin 2015 - 8:56
(vi, poste de merde)

Keikoku regarde la réaction de Nightmare et le regarda ensuite détruire le plancher pour aller rejoindre Link et l'entrainer un peu plus bas... Toujours confortablement assis sur sa boule de feu, le jeune mibu se contenta d'observer le combat qui s'offrait à lui entre le chien-chien sur deux pattes et l'autre type contre le gardien des lieux, celui-ci regardait en finissant de boire sa bouteille de saké avant de se lever debout sur sa boule de feu, se trouvant au-dessus d'Odolwa et des deux autres depuis un moment, il semblait que qu'aucun d'entre eux n'avait réaliser qu'il était là... Celui-ci fit sortir des chips de son portail de flamme et continua d'observer ce qui déroulait en bas... À un moment, le géant fit son apparition puis d'autre truc s'enchainèrent jusqu'à ce que Rengar ne disparaisse via un cristal bizarre qu'il avait déjà vu quelque part il y a très longtemps... Se décidant alors à rejoindre Link en sautant en bas, il se réceptionna devant celui-ci, le regardant de la tête aux pieds avant de dire sur un ton banale:

Alors, rien de casser? Je t'ai entendu sinon, ce chien ne dois pas avoir les masques et je ne vais pas lui laisser avoir le prochain aussi facilement... Mais vous attendre me ralentirais... Je dois simplement te demander une chose... Si tu me vois avec mon katana dégainer, n'essaie pas de me stopper, conseil d'allié... J'ai un mauvais pressentiment sur le nord de cette région depuis un bon moment, je suis à peu près sûr que je ne vais pas aimer ce que je vais y trouver mais je ne peux continuer de fuir mes... fonctions, comme je le fais depuis si longtemps...

À peine le jeune mibu avait fini de parler qu'il fit quelque geste avec ses bras qui enflammèrent certaine partie de son corps, ses pieds furent recouvert de flamme donnant l'impression à des serre d'aigle tandis que ses épaules affichait des petites ailettes qui étaient semblable aux deux grande aile de feu dans son dos, pour finir, ses genoux semblèrent se recouvrirent d'une carapace de flamme, celui-ci sauta et déploya ses ailes tout en filant vers la sortie du donjon, ne laissant pas le temps à Link de répondre... Il sentait quelque chose d'étrange depuis qu'il s'était réveiller et il semblait que cette fois, leurs quête pour sauver termina était au même endroit...

suite: Souffle Glacé, Caillou Congelé [Quête des Géants, Jour 2/4]
Pièces Pièces : 21158
Nombre de messages : 467
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Réplique/Citation : Euh... j'peux le bruler?
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Objet(s):
Voir le profil de l'utilisateur http://crusaderofazeroth.forum-canada.com/
 :: 
RP ~ Ceinture primordiale
 :: Horuna

Contenu sponsorisé a écrit :
Eaux Troubles, Singes Agités [Quête des Géants, Jour 1/4]
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum